Page 1


Introduction Contexte A la suite de plusieurs décennies d’évolution de la culture occidentale nos villes, nos moyens de locomotion, et tout notre environnement de vie s’est transformé en un espace épuré, aseptisé, contrôlable à souhait par l’homme. Cet environnement moderne composé de matériaux froids et inertes né et grandi par la main de l’homme, dépassant toujours plus les limites actuelles.

Nos villes et nos immeubles battent régulièrement des records de hauteur et de population. Avec ces nouveaux modes de vie, de nouveaux problèmes apparaissent comme la pollution mais également le stress et certaines maladies psychologiques. Notre mode de vie crée également d’autres problèmes tels que la dépendance à l’outil informatique et l’isolement sociale.

Pollution à Shangai

Idées & Hypothèses Les tendances actuelles sont à la redécouverte de la nature avec des formes complexes, courbées, un esprit d’harmonie, de calme et de vivant. L’idée ne serait pas d’intégrer de la nature dans nos villes,

comme nous le faisons déjà avec les parcs, mais de réintroduire l’homme dans un espace naturelle tout en conservant un minimum de confort pour ne pas régresser et retomber à l’âge de pierre.


Références L’architecture organique L’architecture organique développée par Frank Lloyd Wright dans les années 1930 s’apparente davantage à une philosophie et un art de vivre au contact de la nature. Pour Franck Lloyd Wright une maison devrait naître et grandir au sein d’un environnement à la manière d’un être vivant. Ces maisons sont alors capables d’influencer toutes personnes qui y passent. L’architecture organique serait capable de «modeler» les hommes. L’aspect spirituel est omniprésent dans ce type de bâtiment

qui souhaite transporter ses habitants au-delà des formes et de la matière. A l’intérieur de ces maisons on ne vit pas sur ou sous la terre, mais avec la terre. Pour réaliser de tels bâtiments, les architectes se basent sur la nature et les matériaux créant ainsi les formes en fonction du relief et de la végétation environnante. L’essentiel dans la construction est de préserver l’originalité du paysage. Chacun de ces bâtiments est alors unique telle une sculpture.

Fallingwater house de Franck Lloyd Wright

Le théoricien David Pearson proposa plusieurs règles de conception d’un bâtiment organique, réunies sous la charte de Gaïa. Ainsi pour David Pearson il faut laisser l’architecture : •  être inspirée par la nature, •  être bonne pour la santé, •  ressembler aux plantes •  exister à l’instant présent. •  rester flexible et adaptable.

•  satisfaire des besoins sociaux, physiques et spirituels. •  se développer à partir du site et être unique. •  célébrer l’esprit •  exprimer le rythme Les maisons organiques sont écologiques, respectent le paysage et offrent des espaces très lumineux.


L’architecture économique Le projet d’architecture réduit au maximum les matériaux utilisés dans la construction, on se retrouve ainsi avec quelques planches servant de sol, de la toile tendu, des branches pour les parois et quelques fixations pour maintenir la structure, le reste du bâtiment étant creusé dans la roche. Plusieurs architectes tentent de réduire au maximum les matériaux de construction ou de réutiliser certains matériaux existant pour ne plus avoir à les retransformer.

Centre Pompidou de Metz par Shigeru Ban

Les maisons troglodytes sont intégrées à une falaise ou sous terre afin de minimiser les matériaux de construction. L’architecte Shigeru Ban s’est spécialiste dans la récupération de tubes en carton et de papier afin de créer des bâtiments entiers ne nécessitant aucune transformation de la matière première. On réalise ainsi des économies sur les matériaux de construction mais on évite également de polluer en transformant les matières premières.


L’architecture bioclimatique L’architecture bioclimatique est une branche voisine de l’architecture organique. L’objectif des habitations bioclimatique est de valoriser l’environnement, le rythme de vie et la santé des habitants. Pour cela les architectes réduisent la consommation des constructions tout en contrôlant l’acoustique, la qualité de l’air et la lumière intérieure. Vincent CALLEBAUT est l’un des architectes les plus ancrés dans ce type d’architecture. Il cherche à créer des bâtiments «propres» à énergie positive qui produisent plus d’énergie qu’ils

Ecopolis par Vincent CALLEBAUT

n’en consomment. Chaque projet de Vincent CALLEBAUT cherche à résoudre une problématique spécifique : pollution de l’air, pollution de l’eau, transfert de chaleur, autosuffisance alimentaire, etc. Ses projets «visionnaires» incorporent directement des panneaux solaires ou des éoliennes dans les structures pour produire de l’énergie. Différentes plantes permettent de filtrer l’air et l’eau afin d’obtenir un environnement sain à l’intérieur de ses structures.


Film : La Machine à explorer le temps Le projet d’architecture s’inspire également du film «La Machine à explorer le temps». Dans le film on retrouve une tribu habitant le long des fa-

laises dans des cabanes de bois et de tissus. L’agrégation de ces habitations forme un village le long d’une chaîne rocheuse.

Dreamworks picture : La Machine à explorer le temps


Structures sociales

Un Ecovillage L’objectif de ce projet architectural est de recréer un village auto-suffisant présentant des liens forts entre chaque membre. Chaque habitant cultive luimême ses fruits et légumes qu’il partage avec les autres afin de varier son alimentation. Des villes, non loin des Eco-

villages concentrent lieux de travail et de loisirs tandis que les villages assurent lieu d’habitation, de calme et de détente. Le respect de l’environnement assure un lieu de vie sans pollution. Des transports écologiques assurent la liaison entre les villages et les villes.

L’une des dernières tribus isolées et autosuffisantes d’amazonie


Croquis Structure La structure initiale du bâtiment repose sur la forme des plantes avec une longue tige servant de générateur électrique et plusieurs pétales protégeant les zones habitables et la serre biologique.

Cette structure se fixe le long des parois rocheuses où elle s’abrite du vent. Un ascenseur permet de relier la zone habitable à la terre ferme ou à une étendue d’eau en contrebas.

Serre biologique Une serre au centre de la structure rend l’habitation autosuffisante en nourriture. Elle permet également de filtrer l’eau et l’air par phytoépuration.

Zone habitable La zone habitable est découpée en 3 étages, la terrasse au sommet, la cuisine et le salon au centre, la chambre et la salle de bain en bas. Les zones de repos : terrasse, salon et chambre sont situées dans les pétales, tandis que les pièces d’eau sont creusées dans la roche.

Croquis d’ensemble

Générateur électrique Un générateur électrique permet de fournir suffisamment d’électricité au bâtiment grâce à l’écoulement des eaux sur les parois.

Ascenseur et échelle


Croquis

Habitat Les 3 étages de la zone habitable ont été imaginés pour offrir un environnement sain et agréable à vivre. Les rochers de la falaise sont apparents dans la zone habi-

table, rapprochant ainsi les personnes à la nature. Quelques appareils électriques offrent un minimum de confort aux habitants.

Terrasse

Table Rangement

Serre

Etage du haut : Terrasse avec zone de rangement à gauche, point de vue au centre et table à droite.


Bibliothèque Chambre secondaire

Salon

Cuisine

Salle de bains + WC Etage centrale, zone de vie principale.

Chambre

Salle de Bains + WC Etage du bas, zone de repos


Maquette

Plan d’ensemble de l’architecture

Serre Renouvellement AIR/EAU Terrasse

Cuisine + Salon

Salle de bains + Chambre Coupe du batiment

Générateur hydroelectrique


Terrasse

Jardin


Chambre

Chambre


Salle de bains

Salle de bains


Ascenseur

Récupération des eaux de pluie


Intégration de l’architecture dans l’environnement.

Intégration de l’architecture dans l’environnement.


Ressources Musique du film Ambi & Nation de Newborn Butterflies par StrangeZero

Environnement extĂŠrieur Cerro Verde par Eran Dinur


Architecture virtuelle  

Réalisé dans le cadre des cours d'art numérique en Master PSM, ce projet consiste à concevoir un projet architectural répondant à plusieurs...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you