Page 1

Partenaire du numéro

N° 01/2012 (55)

Mensuel Janvier ISSN 1733-2745

Donnez un aspect cinéma à vos images Créez les effets 3D sous Photoshop

Intégrez une photo dans le décor sombre

Plongez dans un style rétro


Chers lecteurs, Tout d’abord nous voudrions vous souhaiter Bonne Année 2012. Dans le premier numéro de cette année, nous voudrions vous proposer les tutoriels pour chacun d’entre vous, n’importe quel est votre niveau de connaissance de techniques Photoshop. La création des photomontages vous apportera sûrement de nombreuses satisfactions. Premièrement nous vous recommandons le tutoriel de Banana Split dont l’auteur vous montrera comment faire une affiche dans le style rétro en unissant envie et gourmandise. L’auteur souligne l’importance de la conception des motifs, de la perspective, les jeux avec des couleurs et les effets d’ombre. Passez ensuite à la page 12 où vous trouverez le tutoriel Comtesse Noire. Son auteur vous présentera comment créer un portrait dans le style fantastique à l’aide de fonctions les plus courantes de Photoshop. Les passionnés de la technique 3D trouveront plein de choses intéressantes. L’auteur vous montrera comment utiliser les différentes techniques pour intégrer une image 3D à une photo, les différentes règles de composition (l’éclairage, les ombrages, les proportions et la composition). Vous apprendrez aussi à utiliser les outils de sélection et à utiliser les masques pour agrémenter la composition de vos images (par l’ajout de personnage ou de végétation). Enfin lisez l’interview de Gaétan Weltzer qui vous parlera de ses passions, inspirations et sa première aventure avec graphisme. Il vous fera connaître ses techniques préférées et partagera avec vous sa méthode pour se développer constamment. Mais, ce n’est pas tout ! Découvrez d’autres sujets abordés dans le numéro de janvier. Bonne lecture ! Équipe .psd Magazine

Le magazine .psd est publié par Software Press Sp. z o.o. SK Président de Software Press Sp. z o.o. SK Paweł Marciniak Directrice de la publication Justyna Książek ISSN : 1733-2745 (c) 2012 Software Press Sp. z o.o. SK, tous droits réservés Rédactrice en chef Justyna Książek justyna.ksiazek@psdmag.org

3

Assistante de la rédaction Asia Findysz asia.findysz@software.com.pl

Les personnes intéressées par la coopération sont priées de nous contacter : fr@psdmag.org

DTP Graphics & Design Eurodesign www.euro-design.info

Publicité publicite@software.com.pl

Photo de couverture Theil Yannick

Software Press Sp. z o.o. SK ul. Bokserska 1, 02-682 Varsovie, Pologne tél. +48 22 427 35 34, fax +48 22 244-24-59 http://www.psdmag.org/fr

Bétatests

Jonathan Marois, Patrick Haond, Benoît Recarte, Charline Goutx, Hélène Hertgen, Aurélien Lautour

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr

Tous les logos et marques déposées sont la propriété de leurs propriétaires respectifs.


sommaire DOSSIER Banana split Theil Yannick

06

Le Comptesse noire Nathalie Duvivier

12

PRATIQUE

Retoucher une image pour lui donner un aspect cinéma Thibault Houdon

18

Illustation architecturale - composition à partird’une photo Stéphane L’Abbé

24

FICHE TECHNIQUE Eagle in the night Gimenes Florian

INTERVIEW

Interview Gaétan de Weltzer

GALERIE

Galerie de Ophélie Grall

4

34

40

46

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


dossier

Photoshop CS4 | intermĂŠdiaire | 60 min

6

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


Dossier

banana

Split Dans ce tutoriel nous allons réaliser à travers différentes étapes une affiche rétro mêlant envie et gourmandise, tout en travaillant sur la conception de motifs, l’utilisation de la perspective, les changements de couleurs et la création des ombres.

1: ARRIÈRE-PLAN/DÉGRADÉ DE COULEURS

Theil Yannick Jeune français de 23 ans diplômé en communication graphique et infographie, détiens 4 années d’expérience notamment à titre d’infographiste free-lance. Etudie actuellement à l’UQAM Université du Québec à Montréal, à la faculté des arts, pour devenir professeur en arts. Site : http : //www.creaphiq.fr/graphiste/yannick-theil-253

1

Tout d’abord, ouvrez un nouveau document de 40x50 cm, 350 pixels/pouce (toujours travaillez avec de la qualité) en RVB. Insérez l’image fond papier en arrière-plan, faites en sorte que votre image déborde afin qu’il n’y est pas d’espace blanc autour. Dans votre fenêtre de calque se trouve une icône représentant un cercle noir et blanc, cliquez au dessus et allez dans Dégradé. Dans une fenêtre qui s’ouvre choisissez Style>Radial et cochez Inverser. Choisissez la teinte que vous désirez. Ensuite toujours dans la fenêtre fond en dégradé, réglez Angle 25% et Echelle à 100%. Dans la fenêtre Calque mettez l’Opacité à 65%, ensuite dupliquez le calque et régler l’opacité à 35%.

2

2: CRÉATION D’UN MOTIF

Cette fois ci nous allons créer un motif rond dans Fichier>Nouveau. Dans la Largeur et Hauteur tapez 2 cm>Résolution : 350 pix./pc.>Mode RVB>Arrièreplan : transparent. Avec l’outil Ellipse créez un rond blanc en laissant un peu d’espace autour. Ensuite allez à Calque>Pixellisation>Forme>Ok>Edition>Utili ser comme motif. Nommez le rond blanc.

7

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


dossier

banana split 3: APPLICATION DU MOTIF Revenez sur le projet, créez un nouveau calque. Ensuite allez dans Calque>Nouveau calque de remplissage>Motif>Ok. Choisissez bien le motif rond blanc et ajustez la taille de vos ronds avec l’échelle selon votre envie. Ensuite allez dans Calque>Pixellisation>Fond. Dupliquez votre calque de motif. Décochez l’œil de visualisation du calque de motif 2 ; sur le 1er calque de motif, avec le Masque de fusion et votre Pinceau enlevez les 1/3 du bas au niveau des ronds, mettez votre calque en opacité 25% et en mode Éclaircir. Retournez au calque de motif 2, cochez son œil de visualisation.

3

4

4: PERSPECTIVE DES MOTIFS

Avec l’outil Loupe, réduisez l’image au moins 3 fois, allez dans Edition>Transformation>Perspective. Positionnez votre image au dessous de la série de ronds blanc avec le 3è point de vecteur de perspective au niveau bas à gauche. Tirez-le sur le côté jusqu’à faire un trapèze>Ok. Mettez-le aussi en Éclaircir et opacité 25%.

5

5: AJOUT DE LA COUPE

Ouvrez l’image banana split, avec l’outil Lasso détourez uniquement la coupe et la 1è banane de face, ensuite utilisez la flèche l’outil de Déplacement et emmenez-la sur votre projet dans un nouveau calque évidemment en faisant [CTRL]+[T], agrandissez légèrement votre coupe.

8

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


dossier

banana split 6: AJOUT DE LA PIN-UP/DETOURAGE/OMBRE PORTEE

Ouvrez l’image pin-up, avec l’outil Plume détourez-la. Ensuite : Clique droit>Définir unesélection>Ok. Déplacez-la sur votre projet avec la flèche l’outil de Déplacement dans un nouveau calque : Edition>Transformation>Symétrie axe horizontal>[CTRL]+[T]. Agrandissezla légèrement et pivotez-la pour la mettre sur la banane. Reprenez l’outil Plume, détourez le fond beige entre ces bras : Clique Droit>Définir une sélection et supprimez-les. Dupliquez le calque de la pin-up, le 1er calque

pin-up est en incrustation, le second reste en normal. Dans le second calque, tout ce qui doit apparaître à travers la coupe en verre sera effacé, créez un Masque de fusion. Avec l’outil Plume détourez les zones, un clic droit et choisissez Définir une sélection. Avec votre Pinceau effacez les parties non désirables, double-cliquez sur le second calque de la Pin-up. Une fenêtre apparaît. Allez dans ombre portée et reglez les parametres de facon suivantes : Mode de fusion>Incrustation, Couleur>noir, Angle 91%. Cochez Utiliser éclairage global : Distance 60px, Grossi 100%, Taille 5px, Lissé>Ok.

7: AJOUT DE GLACE/CHANGEMENT DE COULEUR

6 7

Ouvrez le fichier boules de glac, utilisez l’outil Lasso, détourez la boule rose, avec la flèche l’outil de Déplacement emmenez-la vers votre projet sur un nouveau calque (qui sera placé en arrière du calque de notre coupe de glace). Agrandissez la boule avec [CTRL]+[T] dupliquez la 4 fois de sorte à avoir 5 boules de glace et repositionnez-les avec l’outil de Déplacement, pour le calque boule de glace copie 4, allez sur l’icône en forme de cercle noir et blanc. Sélectionnez Teinte/Saturation. Une fenêtre apparaît>Teinte : -180>Saturation : -100>Luminosité : +70>Ok. Maintenant il faut que le calque Teinte/Saturation ne fonctionne que pour la boule de glace voulue. Pour cela, placez votre curseur de souris sur le trait fin entre le calque Teinte/Saturation et boule de glace copie 4, appuyez sur [Alt].Cliquez 1 fois. Votre boule de glace est devenue blanche.

8 8: AJOUT DES BLEUETS

Ouvrez l’image bleuets, utilisez l’outil Lasso et détourez-les (sans prendre les ombres). Avec l’outil Flèche de déplacement emmenez-les sur votre projet dans un nouveau calque (qui sera placé en arrière du calque de la boule blanche). Dupliquez-les 4 fois et positionnez-les comme bon vous semble.

9

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


dossier

banana split 9: AJOUT DE LA CHANTILLY

Ouvrez l’image chantilly, utilisez l’outil Lasso et détourez-la (sans prendre le pot). Avec l’outil Flèche de déplacement emmenez-la sur votre projet dans un nouveau calque (qui sera placé en arrière des claques de bleuets). Créez un Masque de fusion, avec votre Pinceau et son opacité à 25%, donnez plusieurs coups sur le bas de la chantilly pour l’atténuer et la fondre avec les boules de glace.

9

10

10: AJOUT DE LA FRAISE

Ouvrez l’image fraise, utilisez l’outil Lasso et détourez-la. Avec l’outil Flèche de déplacement emmenezla sur votre projet dans un nouveau calque (qui sera placé en arrière du calque chantilly). Positionnez-la comme bon vous semble.

11: AJOUT DE SPLASH/CHANGEMENT DE COULEUR

Ouvrez l’image splash, utilisez l’outil Baguette magique [Ctrl]+clique droit et choisissez Intervertir. Avec l’outil de Flèche, déplacez-le sur votre projet dans un nouveau calque (qui sera placé en arrière des calques des boules de glaces). Réduisez un peu sa taille avec [Ctrl]+[T]>Ok. Maintenant on va lui changer sa couleur (comme pour la boule de glace). Créez un Calque de remplissage ou de réglage, réglez lest paramètres pour Teinte/Saturation : Teinte -180, Saturation -100 et Luminosité +75 et validez. Avec votre curseur allez sur la petite ligne entre le calque Teinte/Saturation et le calque splash, faites [Alt]+. Sélectionnez les deux calques et fusionnez-les (clic droit et choisissez Fusionnez les calques). Renommez-le calque ainsi créé Splash. Dupliquez-les autant de fois en fonction du nombre de splash chocolat que vous voulez (n’hésitez pas à changer de taille en faisant [Ctrl]+[T]). Dupliquez-en un dernier et décochez l’oeil qui indique la visibilité du calque. Sélectionnez tous vos calques de splash visible, un clic droit et choisissez Fusionner les calques. Créez un calque de remplissage ou de réglage et cochez Couleur unie. Entrez le code couleur 581919 à côté du dièse et validez. Mettez votre curseur sur la ligne entre le calque de couleur unie et le calque splash [Alt]+. Cliquez sur le calque de couleur unie, mettez l’opacité à 85% et en mode Densité linéaire +. Revenez à notre copie de splash invisible, cochez-la, dupliquez-la une fois, agrandissez-la et mettez-la dans le coin gauche en haut de votre projet. L’autre splash sera placée derrière le calque coupe, mettez-la dans la position que vous voulez. Avec le masque de fusion vous pouvez même effacer certaine partie si vous le voulez avec l’outil Pinceau.

10

11

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


dossier

banana split 12: CRÉATION DE L’OMBRE

Une fois que vous êtes sûr de vous, fusionnez tous les éléments sauf l’arrière-plan papier, fond de dégradé et les motifs. Dupliquez votre calque. Prenez l’outil Baguette magique. Cliquez pour sélectionner l’ensemble du calque : Clique droit>Intervertir. Prenez votre l’outil Pinceau et peignez en noir à l’intérieur. Désélectionnez avec la baguette. Positionnez le calque au-dessous de l’autre. Réduisez votre image avec l’outil Loupe 2 fois>Edition>Axe vertical. Positionnez l’ombre au-dessous de la coupe : Edi-tio n>Transformation>Inclinaison. Et faites-en forme de Trapèze>Appliquer>Mettez le calque en mode Incrustation.

12

13

13: TYPOGRAPHIE

La typographie utilisée est DymaxionScript trouvée sur le site Dafont (Vous pouvez en choisir une autre si vous le désirez). Une fois votre Typo tapée, sélectionnez une couleur de votre choix (personnellement, le rose rappelle le t-shirt de la pin-up. les boules de glaces et la fraise). Faites un clic droit sur le calque typographique Options de fusion>Lueur externe. Choisissez une Couleur blanche>Technique : précise>Grossi 100%, Taille 24px, Qualité 100%, Variation 0%. Dupliquez votre calque typographique, changez la couleur en noir à la place du rose : Calque>Pixellisation>Texte, Edition>Transformation>Symétrie axe vertical. Ensuite double-cliquez sur le calqueet chosissez Lueur externe. Puis allez dans Mode de fusion>Incrustation et mettes l’Opacité à 70%. Chosissez Couleur noir>Technique : précise>Grossi 80%, Taille 20%, Lissé>Etendue 100%, Variations 0%. Mettez le Calque en Incrustation et Edition >Transformation>Torsion>Mettre en trapèze>Appliquer.

14

14: AMELIORATION DU VISUEL

Fusionnez tous vos calques : Calques>Fusionner tous les calques visibles>Dupliquez le>Filtre>Divers>Passe haut>Rayon de pixels au maximum. Mettez le calque en Incrustation. Ajoutez un Masque de fusion. Avec l’outil Pinceau en jouant avec l’opacité, atténuez ce qui peut paraître très contrasté comme le chocolat, le jean de la pin up, le bas de la fraise etc... Une fois satisfait, fusionnez le tout et convertissez en CMJN et sauvegardez-le en PDF si vous désirez le faire imprimer dans un copy center près de chez vous.

11

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


La Comtesse Noire

DOSSIER

Photoshop CS4 | intermĂŠdiaire | 60 min

12

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


DOSSIER

La Comtesse

Noire Vous apprendrez à utiliser dans ce tutoriel les fonctions les plus courantes du logiciel Photoshop pour la retouche photographique d’un portrait, comme par exemple les outils Baguette magique, Pièce, Gomme, Densité + et - et les différents modes de fusion de la palette calques, pour l’intégrer dans un décor sombre et fantastique.

Nathalie DUVIVIER Nathalie DUVIVIER, alias l’Artist-retouche, est une jeune artiste passionnée de 26 ans ayant découvert Photoshop il y deux ans. Depuis, pendant son temps libre, elle améliore sa connaissance du logiciel et se spécialise dans la retouche photographique et le graphisme. Pour toute question ultérieure, vous pouvez la retrouver sur sa page Facebook à cette adresse : http://www.facebook.com/pages/lartist-retouche/176948915696970 ou sur son compte deviantART : http://lartist-retouche.deviantart.com Ou la joindre : Facebook : http://www.facebook.com/pages/lartist-retouche/17694891569697 Deviantart : http://lartist-retouche.deviantart.com/

1

1: DÉTOURER ET IMPORTER LE MODÈLE

Dans un premier temps, ouvrez l’image Gothic__ Rococo_Stock_004_by_FroweMinahildStock.jpg dans Photoshop CS5. Utilisez l’outil de sélection rapide Baguette Magique pour sélectionner le contour gris se trouvant tout autour du modèle, et faites la touche Suppr. de votre clavier pour le supprimer. Vous avez désormais votre calque Modèle presque parfaitement détouré.

13

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


DOSSIER

La Comtesse Noire 2: LA MISE EN PLACE DU FOND

Ensuite, ouvrez un nouveau document de la taille 21×29,7 cm en 300 dpi. Mettez un calque de couleur noire, puis importez l’image nous servant de fond : feeling_a_little_better_now_by_smoko_stockd4ekudb.jpg. Glissez-la dans le fond noir, et redimensionnez la à la taille souhaitée. Faites de même avec la photo détourée du modèle. Nous allons dès la prochaine étape travailler sur le maquillage et l’apparence de notre Comtesse. Il s’agit de travailler son teint, de faire ressortir ses lèvres en les peignant en rouge orangé, d’accentuer légèrement la couleur rouge de ses cheveux et d’éclaircir de façon significative ses yeux, afin que le spectateur soit attiré d’abord par cet élément de sa personnalité, puis ses lèvres et enfin le masque qu’elle tient dans ses mains.

2

3

3: RETOUCHE DE LA PEAU – SUPPRESSION DES IMPERFECTIONS

Nous allons d’abord faire en sorte que le teint du modèle soit plus pâle. Pour cela, baissez la saturation de cette image en faisant : Image>Réglages>Teinte/ Saturation en utilisant une valeur à -7. Zoomez sur le visage, puis, avec l’outil Pièce, gommez les imperfections comme le grain de beauté, les cernes et autres marques, en entourant la zone de peau à corriger puis en la glissant sur une zone propre. Procédez correction par correction, et surtout prenez votre temps ! Se presser ne donnera rien de bon, vous devrez recommencer et aurez perdu le temps que vous pensiez gagner. N’oubliez pas de corriger également les petites rides du cou. Le teint est désormais lissé, sans défauts.

4

4: POSE DU ROUGE A LEVRES

Pour peindre les lèvres en rouge, créez un nouveau calque en cliquant sur l’icône prévue à cet effet dans le panneau calques. Nommez-le lèvres et peignez-les avec un pinceau doux de 13 px de la couleur # ea0000. Mettez son mode de fusion en Lumière tamisée. Pour fondre la couleur du rouge à lèvres, appliquez sur ce calque un Flou gaussien de 5.00 px. Passez ensuite la Gomme, toujours une forme douce, à la limite des lèvres pour effacer le rouge qui aurait filé. Baissez ensuite l’opacité de ce calque à 80%.

14

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


DOSSIER

La Comtesse Noire 5

5: REFLETS DES YEUX

Ici, nous allons éclaircir les yeux. Pour cela, créez un nouveau calque, nommez-le Yeux et peignez-les avec la couleur # ffffff. Baissez l’opacité à 47%, puis passez la Gomme avec un bord doux autour des yeux pour faire réapparaître le contour noir de l’œil et l’iris.

6

6: REFLETS DES CHEVEUX

Afin de renforcer la couleur rouge des cheveux, créez un nouveau calque, nommez-le Cheveux et passezle en mode Obscurcir. Peignez-les avec la couleur # d90000. Baissez l’opacité à 91 % et gommez les débordements de couleur avec une brosse douce.

7

7: SUPPRESSION DES PETITS DÉFAUTS DU DÉTOURAGE À LA BAGUETTE MAGIQUE

Maintenant, nous allons supprimer les défauts du détourage à la Baguette magique avec l’outil Gomme, en le passant sur les contours du modèle Visage>Cheveux, puis en utilisant l’outil Goutte d’eau sur les contours Visage>Cheveux>Robe afin de flouter l’ensemble. Mettez ensuite une Lueur externe, mode de fusion : Densité Linéaire, Opacité 5, Bruit 0. Nous allons rajouter la lune et les chauves-souris en arrière-plan, la texture du masque, les plumes du chapeau et améliorer la chevelure du modèle par l’ajout de mèches.

15

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


DOSSIER

La Comtesse Noire 8

8: AJOUT DES ÉLÉMENTS D’ARRIÈRE PLAN : LUNE ET CHAUVES SOURIS

Pour la lune, créez un nouveau calque, intitulé Lune, placez-le en dessous de Modèle et ouvrez les brushes planet_brushes_by_b_squaredstock-d39m1nv.abr. Choisissez le 1350 – Planet 2 – et avec une taille de pixels de 700, créez-le et redimentionnez-le. Appliquez-lui un flou gaussien de 3.1. Pour les chauves souris, ouvrez le fichier RAR : E_S_Bats_pack_by_ Elevit_Stock. Ouvrez les images 20 et 23. Insérezles à votre composition, au dessus du calque lune, et baissez l’Opacité de la chauve-souris se trouvant dans la lune à 91%.

9

9: INCRUSTATION DU MOTIF DU MASQUE

Maintenant, nous allons travailler sur l’incrustation du motif dans le masque tenu par le modèle. Pour cela, ouvrez l’image Material1_by_smacc_ stock.jpg. Créez un nouveau calque nommé Texture Masque et déplacez votre motif sur le masque. Transformez ensuite cette image en noir et blanc en faisant : Image>Réglages>Noir et Blanc : Rouge 40, Jaunes>60, Verts 40, Cyans>60, Bleus – 200, Magenta >- 141. Changez le mode de fusion en couleur plus foncée, Opacité 80%. Et gommez le tour du masque et l’intérieur des yeux (ne pas oublier les doigts du modèle).

10

10: AJOUT DES PLUMES SUR LE CHAPEAU

Maintenant, nous allons rajouter des plumes au chapeau. Pour cela, ouvrez un nouveau calque, intitulezle plumes, et ouvrez les brushes Feathers_Brushes_ Set_1_by_Falln_Stock.abr et prenez la forme n°952 – Couleur # 000000, et cliquez n’importe où sur l’image deux fois. Redimensionnez votre plume pour qu’elle couvre le chapeau. Faite de même avec la forme n°360 jusqu’à couvrir tout le chapeau. Supprimez avec l’outil Gomme ce qui dépasse.

16

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


DOSSIER

La Comtesse Noire 11: TRAVAILLER LES CHEVEUX DU MODÈLE

11

Maintenant réglez les niveaux de votre image de fond : Image>Réglages>Niveaux. Avec comme valeurs : 42 /1.35 / 255. Aplatissez votre calque Calques >Fusionnez les calques visibles. Nous allons désormais travailler les cheveux. Pour cela utilisez l’outil Doigt. Allez dans le sens de la hauteur, pour contrecarrer l’effet des plumes tombantes. Maintenant, il ne reste plus qu’à travailler les niveaux de la composition en général. Faites Image>Réglages>Niveaux avec les valeurs 11/1.10/247. Utilisez l’outil Densité+>Tons Moyens>Exposition 12% et passez le sur la zone front, nez menton, pommettes. Cela va éclaircir le teint et créer des zones d’ombres.

12

12: AJOUT DE FAUX CILS

Nous allons accentuer les cils par la pose de faux cils. Créez un nouveau claque et ouvrez les brushes Fancy_Eyelashes_by_Linzee777.abr. Choisissez le numéro 1090>épaisseur 100px – Couleur # 000000, puis cliquez deux fois au même endroit sur votre calque. Repositionnez et recadrez ces cils au dessus de la paupière (ici gauche) des yeux du modèle. Dupliquez ce calque, et faites glisser les poignée de sorte a à arriver à une symétrie horizontale. Disposez le deuxième cil à sa place. Vous pouvez appliquer un Flou gaussien de 2 px pour flouter légèrement l’ensemble.

13

13: POSE DE LA TEXTURE

Ouvrez maintenant dans le dossier Natsumi_ Caek_Y_6Bluetextures_ResourcesPack et prenez le fichier BlueTextures6. Insérez-le dans votre composition, recadrez et baissez l’opacité du calque pour voir le modèle en transparence. Gommez la texture se trouvant sur le modèle, et mettez ce calque en mode Incrustation. Baissez l’opacité à 75%. Aplatissez les calques : Calques>Fusionner les calques visibles. Enfin utilisez l’outil Densité + pour assombrir la tenue du modèle et le coté droit du visage, puis l’outil Densité - pour éclairer un peu le visage. Dernière étape : jouez sur les niveaux : Réglages>Niveaux>Valeurs : 9/1.07/255 Vous avez réalisé un portrait sombre et fantastique, acquis les bases pour effectuer une retouche photographique et obtenu un rendu quasi professionnel !

17

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


Pratique

Photoshop CS4 | intermédiaire | 90 min

Retoucher une image pour lui donner un aspect cinéma

Dans ce tutoriel, je vais vous présenter les différentes techniques permettant de donner un aspect plus dramatique à une image initialement banale. Nous verrons comment ajouter un ciel et effectuer différents réglages sur la lumière et la colorimétrie. À la fin de ce tutoriel vous devriez maîtriser les bases qui vous permettront de donner plus de caractère à vos photographies ou à vos images en général.

18

Thibault Houdon Français d’origine, je suis maintenant depuis l’été 2011 étudiant en Cinéma au Canada, plus précisément dans la très belle ville de Montréal. J’ai toujours été passionné par les diverses formes d’art qui se sont ouvertes à moi, avec en premier lieu la musique, et le piano, que je pratique depuis maintenant 14 ans, puis par le Cinéma (avec un grand C) que j’ai maintenant la chance d’étudier. Cela fait plusieurs années que je m’intéresse aux arts visuels, principalement avec la photographie, puis avec l’informatique, et notamment les logiciels Photoshop, Blender et After Effects. Mon plus grand plaisir est donc de relier tous ces arts, et c’est pourquoi j’aime d’ailleurs tant le Cinéma. J’ai lancé dernièrement mon site, blog regroupant à la fois mon travail et des tutoriels, ressources etc : www.mattereal.com

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


Pratique

Retoucher une image pour lui donner un aspect cinéma 1: CHANGER LES ZONES D’OMBRES SUR L’IMAGE D’ORIGINE I

1

Tout d’abord, je vais assombrir un peu mon image. Mais comme l’ambiance que je veux donner est celle d’un coucher de soleil, je ne vais assombrir que les basses lumières afin de garder l’éclairage présent dans les hautes lumières. Pour cela je vais aller dans les couches de mon image, Fenêtre>Couches, et je vais sélectionner les pixels de la couche rouge, en faisant [Ctrl]+Clic gauche sur la vignette représentant la couche rouge. Tout en gardant la sélection active, je vais créer un calque de réglage Niveaux. Nous privilégions un mode de travail non destructif, donc nous ne passerons pas par le menu Images>Réglages>Niveaux. Allez plutôt dans Fenêtre>Réglages pour afficher la fenêtre de réglages et cliquez sur le réglage Niveaux, tout en conservant votre sélection active. Ensuite nous allons augmenter le contraste du masque de fusion qui a été créé sur le calque de niveaux, grâce à la sélection effectuée sur la couche rouge. Pour ce faire, cliquez sur le masque de fusion tout en maintenant la touche [Alt] pour afficher le Masque de fusion, puis appuyez sur [Ctrl]+[L] pour afficher la fenêtre des niveaux. Ensuite, changez les réglages du niveau.

1a

1b

19

1c

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


Pratique

Retoucher une image pour lui donner un aspect cinéma 2: CHANGER LES ZONES D’OMBRES SUR L’IMAGE D’ORIGINE II

Nous allons ensuite inverser le masque de fusion pour qu’il s’applique aux basses lumières (car la sélection sur la couche rouge nous avait sélectionné les hautes lumières). Pour cela, allez dans Images>Réglages >Négatif. Sélectionnez le calque original pour revenir à l’affichage normal des calques. Sélectionnez ensuite le calque de réglages niveaux que nous avons créé et appliquez les changements. Sélectionnez de nouveau le calque original et créez un nouveau calque de réglages de niveaux en allant dans Fenêtre>Réglages et en cliquant sur l’icône Niveaux et appliquez les réglages suivants.

2

2a 2b

20

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


Pratique

Retoucher une image pour lui donner un aspect cinéma 3: AJOUT DU CIEL ET RÉGLAGES DES COULEURS

3

Importez l’image du ciel. Cachez le calque du ciel, revenez à votre calque original et faites une sélection du ciel à l’aide de l’outil Baguette magique. Retournez sur votre calque contenant le ciel et allez dans Calque>Masque de fusion>Faire apparaître la sélection. Sélectionnez le masque de fusion, allez dans Fenêtre>Masques et appliquez un contour progressif de 3 pixels. Créez ensuite un calque de réglages de saturation en allant dans Fenêtre>Réglages et en cliquant sur l’icône Teinte/Saturation. Baissez la saturation à -80. Faites ensuite un Clic Droit sur ce calque et cliquez sur créer un masque d’écrêtage.

3a

4 4: CHANGER L’ÉCLAIRAGE DE NOTRE IMAGE ET EFFECTUER LES CORRECTIONS COLORIMÉTRIQUES I

Créez un nouveau calque vide. À l’aide de l’outil Dégradé et en sélectionnant un dégradé radial, redéfinissez les zones d’ombres et de lumière de l’image en alternant votre couleur entre le noir et le blanc. Assombrissez ainsi la gauche de l’image et éclaircissez la partie droite de l’image pour obtenir le résultat de l’image 09B. Créez un nouveau calque et remplissez -le de noir avec l’outil Pot de peinture. Allez ensuite dans Filtre>Rendu>Halo et choisissez 105 mm. Placez le Halo sur le bord droit de l’image, à peu près au niveau de la ligne d’horizon de votre image. Passez ce calque en mode Superposition et déplacez-le vers la droite pour enlever le point de lumière et ne garder que l’éclairage.

21

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


Pratique

Retoucher une image pour lui donner un aspect cinéma 4a

5: CHANGER L’ÉCLAIRAGE DE NOTRE IMAGE ET EFFECTUER LES CORRECTIONS COLORIMÉTRIQUES II

Ajoutez un nouveau calque de réglage Niveaux via le menu Fenêtre>Réglages et appliquez les valeurs : 25, 0.75, 238. Créez un nouveau calque de réglage Balance de couleurs toujours via Fenêtre>Réglages et appliquez les valeurs suivantes : Tons clairs>+ 12 de Cyan-Rouge, Tons moyens>+9 de Cyan-Rouge,Tons foncés>+15 de Cyan-Rouge, -6 de Jaune-Bleu. Appliquez ensuite un nouveau calque de

réglage Filtre Photo via Fenêtre>Réglages et appliquez-le Filtre réchauffant (85) avec une densité de 30%. N’oubliez pas de cocher la case Conserver la luminosité. Il ne vous reste plus qu’à rajouter un peu de flou atmosphérique. Pour ce faire, prenez l’outil Pinceau avec une opacité et une dureté très faible, autour des 5%, et ajoutez un peu d’atmosphère dans le fond de votre image. Voilà, vous avez terminé ! Il ne vous reste plus qu’à régler l’opacité des différents calques de réglages afin d’ajuster la luminosité de votre image à votre goût ! Vous pouvez également rajouter des éléments tels que la statue et le bateau présents sur l’image finale.

5

22

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


PRATIQUE

Lightwave 10 | avancé | 90 min

Illustration architecturale

– composition à partir d’une photo

À travers ce tutoriel, nous allons produire un photomontage illustrant le résultat final de la construction d’un immeuble à l’aide d’un modèle 3D, d’une photo de référence et des différents outils que nous offre Photoshop. Généralement, ce type d’illustration servirait à faire une mise en marché d’un immeuble avant la fin de ses travaux (publication sur le Web, publicité dans les journaux, etc). Les étapes que nous allons suivre vous donneront de nombreuses habilités applicables dans un grand nombre de projets de graphisme. Vous pourrez, entre autres, appliquer différentes techniques pour intégrer une image 3D à une photo, comprendre les différentes règles de composition (l’éclairage, les ombrages, les proportions et la composition), apprendre à utiliser les outils de sélection et à utiliser les masques pour agrémenter la composition de vos images (par exemple, par l’ajout de personnage ou de végétation). La photo que nous utilisons nécessitera également un travail de présentation afin de nous permettre d’utiliser une mauvaise photo et d’en tirer le maximum afin de produire un résultat final professionnel. Bien que ce tutoriel soit orienté pour améliorer vos habilités sous Photoshop, quelques conseils 3D vous permettront également de mieux préparer vos modèles afin d’obtenir des résultats plus réalistes et efficaces, mais aucune connaissance 3D n’est requise pour compléter le tutoriel, car nous vous avons fourni le rendu final. Si vous ne désirez pas consulter la section sur la préparation

Stéphane L’Abbé Gon’Interactive est une société de multimédia québécoise qui a été fondée en 2009 par Stéphane L’Abbé, qui désirait fournir des services professionnels similaires au grand studio de Montréal à de petites et moyennes entreprises ayant des budgets plus restreints. La compagnie regroupait donc une petite équipe d’artiste oeuvrant à titre d’agent libre depuis plusieurs années afin de former un studio multidisciplinaire abordable et professionnel. Depuis 2 ans, cette compagnie a développé de nombreux sites web, conceptualisé des logos d’entreprise, créé des animations 3D, produit des documents de publicité en plus d’avoir effectué des dizaines de séances de photo pour des modèles débutants désirant obtenir leur portfolio. À travers cette expérience, Gon’Interactive développait un service dévoué, convivial et humain en respectant leur idéologie d’offrir toujours un produit unique et personnalisé à chaque client.

du modèle, dirigez-vous à la section photomontage du tutoriel.

24

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


PRATIQUE

Illustration architecturale – composition à partir d’une photo

PRÉPARATION DU MODÈLE ET DE LA SCÈNE 3D

Notez que nous avons utilisé Lightwave 10 pour construire notre modèle, mais seulement des techniques similaires s’appliqueront

POSITION DE LA CAMÉRA

Malheureusement, dans un contexte réel de pratique, la position de votre caméra ne sera pas positionnée précisément par rapport à votre bâtiment. Mais si possible, utilisez un laser de visée afin de déterminer votre position exacte par rapport au bâtiment et utilisez un trépied de niveau, vous pourrez ainsi déterminer la hauteur de la caméra (axe Y). Sans ces équipements, utilisez des repères visuels pour estimer votre distance (longueur d’une rue, largeur de trottoir, positionnement par rapport à un arbre ou un poteau). Ceci vous permettra d’évaluer votre position et de placer sommairement votre caméra à la bonne position dans votre logiciel de modélisation.

dans votre logiciel de modélisation favori. Lorsque vous avez terminé votre modèle 3D, la première chose à considérer, lorsque l’objectif est le photomontage, est le choix de la position de la caméra.

Dans notre exemple, la caméra est positionnée à 5,6 m (sur l’axe X) sur la gauche du bâtiment, car nous faisions face à la ruelle afin de montrer les 2 façades du bâtiment. Nous sommes à environ 1 m de haut, car nous étions accroupi pour prendre la photo afin de dramatiser l’angle de prise, la caméra est donc positionnée à 1 m sur l’axe Y. L’axe Z représente dans notre exemple la distance par rapport au bâtiment. Nous étions de l’autre côté d’un boulevard comportant plusieurs voies, nous avons estimé la distance du bâtiment au trottoir à 3m, la largeur du trottoir fait 1,5 m et avons calculé 2,75 m par voie de circulation. Pour le positionnement final de la caméra, appliquez une image en arrière-plan dans les options de composition du logiciel. Ouvrez Lightwave et allez dans Windows>Compositing options, chargez la photo que vous désirez utiliser pour votre photo montage.

Dans l’onglet Camera View, choisissez le mode de visualisions VPR qui vous permet d’avoir un aperçu de votre rendu final, ceci vous permettra de raffiner la position de votre camera jusqu’à ce que vous soyez le plus satisfait possible. Notez que vous n’avez pas besoin d’être parfaitement identique, mais que plus vous vous approchez du résultat parfait, moins de temps vous aurez besoin sous Photoshop. Nous vous montrerons comment faire les ajustements finaux un peu plus loin.

Considérez également votre lentille dans le choix de paramètre de vos options, ou vous pourrez choisir le type de lentille ainsi que le facteur de zoom (sélectionnez la caméra et appuyez sur [P]. Dans notre cas, nous avons sélectionné une lentille pour Nikon SLR d2X avec une lentille 18-70 réglée sur 18 mm. Il n’est pas nécessaire d’avoir exactement le bon modèle, une lentille similaire sera suffisante. Notez également qu’il est important de régler la dimension de votre image à la même résolution que votre photo d’origine (2000 x 1339). À ce stade, vous n’avez normalement pas encore appliqué de texture sur votre modèle. Il est primordial de choisir d’abord le positionnement de la caméra et de travailler ensuite l’éclairage, car vous ne voulez pas que vos textures influencent le positionnement et le choix de vos lumières. Une scène bien éclairée sans texture aura généralement un très bon aspect une fois texturée.

25

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


PRATIQUE

Illustration architecturale – composition à partir d’une photo

L’ÉCLAIRAGE

Notez bien l’angle de l’ombre sur votre photo en arrièreplan et positionnez votre lumière principale au bon endroit de manière à reproduire la même ligne d’ombre. Vous pouvez effectuer cette opération facilement en restant dans le mode VPR. Dans notre exemple, la lumière principale (le soleil) est placée à une intensité de 200 % et de type distant (directionnelle) avec une couleur légèrement ambrée afin de produire une ambiance plus chaleureuse. La photo d’origine étant prise en octobre, l’ensemble de la scène originale est bleuté et de couleur généralement froide dû à l’angle du soleil, nous ajusterons le tout ultérieurement. Pour les scènes d’extérieurs, vous devez généralement utiliser au moins une lumière d’appoint afin d’éclairer les zones qui ne reçoivent pas suffisamment de lumière. Même avec de la radiosité, il est possible que certaines zones soient trop sombres. Dans notre exemple, une lumière en plongée à 40 % était suffisante. Assurez-vous de désactiver la projection des ombrages de cette lumière dans la boîte de propriété de la lumière sous l’onglet Shadows choisissez Shadow type : Off. Une fois l’éclairage terminé, vous pouvez placer vos textures en utilisant les méthodes que vous préférez. Les étapes, pour la mise en place des textures, sont trop exhaustifs pour ce tutoriel qui est davantage orienté au photomontage et à la préparation du modèle avant le photomontage, nous n’allons donc pas couvrir cet aspect. Toutefois, voici quelques conseils pour la création de texture de brique.

TEXTURE DE BRIQUE

La texture de brique est bien souvent une texture dominante dans la modélisation et les photomontages architecturaux. Cette texture est donc très importante, voici quelques conseils dans sa préparation. Nous avons récupéré une image de brique sur le site d’un fabricant, beaucoup de sites offrent des textures avec lesquelles vous pouvez travailler. Il y a deux problèmes majeurs avec cette image. D’abord, de l’ombre est présente dans les joints de brique, ce qui créera une aberration au niveau de la position des ombres, car les faces à l’ombre (ou pénombre) auraient également des ombrages, ce qui n’est pas possible physiquement. Corrigeons d’abords ce point.

26

RETRAIT DES OMBRES SUR UNE TEXTURE

Ouvrez l’image originale (prenez note que plus la résolution de votre image est haute, plus la qualité du résultat sera bon ; nous recommandons des textures d’au moins 2000 x 2000). Appuyez sur la touche [W] pour choisir l’outil de sélection Baguette magique (Magic wand) avec une tolérance de 16 et appuyez dans l’une des zones d’ombre. Maintenant, afin d’étendre votre sélection allez sous le menu Sélection>Améliorer le contour (Select>Refine edge) afin de raffiner votre sélection. Dans la boîte de dialogue, ajustez les paramètres pour améliorer votre sélection. Dans notre exemple, nous avons augmenté les contrastes à 73%, ajouté un effet de Feather de 3 px afin que les bords de notre sélection soient plus doux. Nous avons aussi ajouté une augmentation de la zone de sélection de 25% afin de compenser pour l’effet Feather qui réduit notre sélection du nombre de pixels déterminés. Notre sélection maintenant complétée, appuyez sur l’icône d’ajout de calque Créer un nouveau calque (Create new layer) de la boîte Calques. Cliquez ensuite sur l’icône Ajouter un masque de fusion. Lorsque vous avez une sélection et que vous cliquez sur cette icône, le mask prendre la forme de votre sélection ainsi que ces attributs.

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


PRATIQUE

Illustration architecturale – composition à partir d’une photo

Retournez ensuite sur le premier calque, il faut maintenant copier une zone de joint de mortier n’ayant pas d’ombre. Effectuez un zoom avant sur une section de l’image (appuyez sur [Z] pour l’outil de Zoom) et sélectionnez une zone sans ombre à l’aide de l’outil de Rectangle de sélection (en appuyant sur [M] ). Allez dans le menu Edition>Utiliser comme Motif (Edit>Define Pattern…) et nommez votre pattern ciment.

Allez maintenant sélectionner le calque Layer 1 que nous avons créé précédemment (attention de bien sélectionner la zone de travail, et non la zone de masquage, en cliquant sur cette dernière dans la liste des calques, vous apercevrez un encadré sur la zone sélectionnée). Allez sous Edit>Fill… . Choisissez Motif (Pattern) dans le menu déroulant Use : et sélectionnez votre pattern (le dernier au bas de la liste). Appuyez ensuite sur Ok. Le résultat n’est pas encore réaliste. Désactivons temporairement le masquage pour mieux travailler (clic droit sur le mask puis Disable layer mask). Maintenant nous allons réduire l’effet de tuile (tilling). Copiez votre calque (cliquez et maintenez le bouton gauche de la souris enfoncé et déplacez votre calque vers l’icône Créer un nouveau calque (Create new layer). Retirez le lien entre le mask et le calque que vous venez de créer en cliquant sur l’icône de chaîne. Ensuite, allez sous Filtres>Divers>Translation (Filter>Other>Offset) et forcez un décalage de quelques pixels (+4 / +4). Maintenant, sélectionnez votre mask dans la zone de calque et choisissez le pinceau (appuyez sur [B] ) douce et large (dans notre exemple, nous avons choisi 100). Balayez ponctuellement quelques zones afin d’entremêler les calques l’un à l’autre, vous pourrez ainsi réduire l’effet de tuile. Répétez ces étapes jusqu’à ce que l’effet soit complètement disparu. Sélectionnez ensuite les calques supérieurs et appuyez sur [Ctrl]+[E] pour fusionner les calques.

27

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


PRATIQUE

Illustration architecturale – composition à partir d’une photo

Photoshop vous demandera si vous voulez préserver le mask, sélectionnez preserve. Maintenant, sélectionnez votre mask et à l’aide d’une plume blanche de petite taille (5 px), vous pourrez facilement aller ajuster votre image de manière à éliminer complètement l’ombrage. Une fois satisfait, fusionnez ce calque avec le calque d’origine. Vous pouvez maintenant augmenter la taille de votre texture en augmentant la taille du canevas. Copiez d’abords votre calque en le glissant sur Créer un nouveau calque (Create new layer) et ensuite allez sous Image>Canvas Size… positionnez l’agrandissement selon le coin inférieur gauche et multipliez par 4 les valeurs du tableau (1680 x 1172). Effacez le calque background à l’aide de l’icône de poubelle. Vous pouvez maintenant dupliquer la section d’image que vous avez sur l’ensemble de votre calque. Sélectionnez votre

calque (tenez la touche [Ctrl] enfoncée et faites un clic gauche sur votre calque), appuyez ensuite sur [V] pour obtenir l’outil de Déplacement. Tenez la touche [Alt] gauche enfoncée, vous pouvez maintenant dupliquer votre image dans le même calque sur l’ensemble de la zone de travail. Remplissez la zone entière. Une fois fait, vous pouvez apporter de subtiles variations à l’image afin d’obtenir une image de grand format avec peu de répétition. Vous pouvez, par exemple, créer un calque sur le dessus avec une faible opacité et un mode de fusion tel que Densité couleur + (Color burn). Coloriez quelques zones en noir à l’aide d’une plume douce et large afin de créer des variations de ton (réduire l’opacité du calque pour de meilleurs résultats). Voilà, c’est terminé ! Sauvegardez votre image. Vous pouvez ensuite créer facilement votre image pour votre texture bump.

BUMP MAPPING

Ouvrez simplement votre image couleur précédemment créée. Allez sous Image>Réglages>Noir et Blanc (Image>Adjustments>Black And White…) Nous voulons obtenir un fort contraste entre la brique et le joint de mortier afin que l’effet de bump soit réussi. Puisque notre brique est généralement rouge, nous allons diminuer le rouge à -70% afin d’obtenir une brique très noire versus un joint relativement clair. Vous pouvez inverser les couleurs en appuyant sur [Ctrl]+[I] et vous obtiendrez une image parfaite pour votre texture Bump. Sauvegardez votre image. Un rendu avec une texture présentant un effet de tuile ressemblera à l’image rendu_tiling.png alors qu’un rendu avec une bonne texture ressemblera plutôt à rendu_notiling.png.

28

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


PRATIQUE

Illustration architecturale – composition à partir d’une photo

NOTE SUR LE RENDU FINAL

Lorsque vous faites votre rendu final, assurez-vous de sélectionner un format d’image avec transparence tel que PNG afin de préserver le canal alpha de votre image. Voir l’image rendu_notiling.png pour le rendu final et l’image rendu_ alpha.png pour une vision plus claire du masquage alpha de notre image.

PHOTOMONTAGE PRÉPARATION DE L’IMAGE D’ORIGINE

Ouvrez l’image photo_originale.jpg, vous pouvez noter que cette photo est trop exposée, car nous ne voyons plus le ciel et que les couleurs sont par le fait même dénaturées (insuffisamment saturées) corrigeons d’abords cette situation.

29

AJUSTEMENT DES COULEURS

Utilisez les options Nouveau calque de remplissage (Create new fill) ou Nouveau calque de réglage (Adjustment layer) disponibles dans la boîte Calques (Layers), ceux-ci sont supérieurs aux filtres que vous trouvez dans la barre d’outils sous Image>Réglages (Image>Adjustment), car vous pouvez toujours venir réajuster vos effets ultérieurement, et vous pouvez appliquer vos effets sur de petites zones plutôt qu’automatiquement sur l’ensemble de l’image. Choisissez Teint/Saturation (Hue and Saturation) ainsi que Luminosité/Contrast (Brightness and Contrast). Augmentez la saturation selon votre goût, augmentez ensuite le contraste selon votre goût. Copiez le calque background et renommez le nouveau calque pour MA PHOTO en double cliquant sur le nom et éteignez ensuite la photo d’origine en cliquant sur l’icône d’œil juxtaposé au calque Background. À l’aide de l’outil de Baguette magique (appuyez sur [W] ) sélectionnez le ciel (assurezvous d’abord que la case Pixels contigus dans les propriétés de l’outil est bien sélectionnée). Appuyez maintenant sur l’icône Ajouter un masque de fusion (Add layer mask) de la boîte Calques (Layers). Seul le ciel est maintenant visible. Appuyez maintenant sur [Ctrl]+[I] pour inverser votre mask.

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


PRATIQUE

Illustration architecturale – composition à partir d’une photo

AJOUT D’UN CIEL

Ouvrez maintenant une image de votre choix contenant un ciel, nous avons utilisé l’image ciel.jpg dans notre exemple. Sélectionnez toute l’image en appuyant sur [Ctrl]+[A], copiez ensuite votre sélection en appuyant sur [Ctrl]+[C], retournez dans votre photomontage, choisissez le calque Background et appuyez sur [Ctrl]+[V] pour coller votre image. Nous sélectionnons d’abord le calque Background, car le collage place l’image dans un nouveau calque au-dessus de notre sélection, ceci nous permet donc d’avoir notre ciel derrière l’image du notre bâtiment qui est masqué. Renommez le calque pour CIEL. Positionnez votre ciel selon la position désirée à en appuyant sur [V] et en déplaçant l’image à l’aide de votre souris.

INTÉGRATION DU RENDU AU PHOTOMONTAGE

Ouvrez maintenant le rendu et copiez-le au-dessus des calques de filtre. Nommez ce calque RENDU. Vous pouvez d’abord aligner manuellement l’image en vous servant de la corniche de toîts, des clôtures et du trottoir comme repère visuel. Une fois en place, nous allons placer ce calque en transparence afin de mieux le positionner. Sélectionnez le calque RENDU et choisissez une opacité d’environ 65 % afin de bien voir le rendu ainsi que le bâtiment d’origine. Nous pouvons remarquer que la façade donnant sur la ruelle n’est pas correctement dans le bon angle dû à un angle de perspective différent et que le trottoir est légèrement trop élevé. Éteignez temporairement votre calque RENDU et créez un autre calque afin de vous tracer des lignes guides qui vous aideront à aligner votre rendu.

30

Puisque cette photo de ciel possède déjà les couleurs et propriétés que nous voulons, nous ne voulons pas que nos effets de calque (saturation et contraste) interfèrent avec notre photo, nous allons donc retirer la zone de notre ciel de nos effets de calque. Cette procédure est simple, sélectionnez le mask de votre image [Ctrl]+clic gauche sur le mask de la calque MA PHOTO inversez ensuite votre sélection en appuyant sur [Ctrl]+[Maj]+[I]. Allez ensuite sur le calque de saturation et peignez en noir votre sélection à l’aide de l’outil de remplissage Pot de peinture en appuyant sur [G] et en choisissant une couleur noire. Répétez cette étape pour le filtre de contraste. Vous pouvez peindre manuellement les zones du mask de MA PHOTO afin d’améliorer votre découpage.

Tracez ces lignes en suivant les angles de la photo d’origine. (voir le calque LIGNE DE REPÈRE). Rallumez ensuite le calque RENDU et choisissez pour cette dernière une opacité de 100%. Sélectionnez le calque RENDU et choisissez votre outil de déformation favori. Lorsque le rendu est relativement près d’être au bon endroit et selon les bonnes projections, nous vous conseillons fortement d’utiliser l’outil Déformation (Warp) sous Edition>Transforma tion>Déformation Edit>Transform…>Warp. Les lentilles de caméra ont tendance à donner un effet arrondi aux objets du à leur forme, l’outil Déformation vous permettra plus facilement de reproduire cet effet. Une fois bien en place, il vous suffit maintenant d’appliquer un mask sur votre calque RENDU afin de dissimuler une partie du bâtiment pour faire réapparaître l’arbre.

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


PRATIQUE

Illustration architecturale – composition à partir d’une photo

VÉGÉTATIONS

Vous pouvez temporairement éteindre la calque RENDU et sélectionner le calque MA PHOTO pour effectuer votre sélection d’arbre. Utilisez de nouveau l’outil de Baguette magique (appuyez sur [W] pour Magic Wand). Dans les options d’outils, sélectionnez Ajouter à la sélection (Add to selection) afin que chaque clic ajoute une zone à votre sélection. Désactivez également la case Pixels contigus afin que la sélection recherche tous les pixels de la même couleur. Cliquez maintenant à différents endroits dans les feuilles jusqu’à ce qu’une quantité suffisante de feuilles soit sélectionnée. Utilisez de nouveau Sélection>Améliorer le contour (Select>Refine edge). Appliquer les ajustements nécessaires. Choisissez maintenant le mask du calque RENDU et peignez en noir la zone de sélection de l’arbre afin de le faire réapparaître. Vous pouvez peaufiner votre résultat à l’aide d’une brush spéciale, tel un nuage de point, afin de venir faire apparaître quelques zones supplémentaires et aléatoires de feuilles. Désactivez votre sélection en appuyant sur [Ctrl]+[D] et

31

peignez manuellement à l’aide d’une brush composée d’un nuage de point. Sélectionnez une opacité de 20% pour votre brush afin de faire apparaître progressivement les feuilles et en vous assurant ainsi de leur laisser une certaine translucidité. Attention, ne peignez pas d’un trait sec, allez-y plutôt en faisant une série de clic en parcimonie. Astuce : basculez votre couleur en blanc pour faire apparaître votre rendu (donc, disparaître les feuilles) et en noir pour faire disparaître votre rendu (donc, apparaître des feuilles). Utilisez ensuite l’outil Goutte d’eau de la barre d’outils principale afin de lisser le contour de votre mask pour un effet plus naturel. Toujours à l’intérieur de votre mask, utilisez une brush ronde et douce de taille 100 afin de faire disparaître la base du rendu servant de repère pour le trottoir et la ruelle. Une brush douce vous offre un dégradé qui vous aidera à faire une belle transition entre votre rendu et la photo réelle afin que l’on ne puisse distinguer à l’œil nu le début de la photo et la fin de la 3D.

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


PRATIQUE

Illustration architecturale – composition à partir d’une photo

HABILLAGE DU PHOTOMONTAGE

Pour améliorer le dynamisme de la photo, nous avons ajouté des éléments en avant plan afin de créer plus de profondeur dans l’image et pour lui confiner une certaine animosité. Nous avons donc utilisé les mêmes techniques préalablement vues dans ce tutoriel pour découper une branche d’arbre que nous avons placée en avant plan ainsi qu’un personnage. Astuce : Lorsque vous prenez des photos dans le but d’en faire le découpage, tentez de prendre des images avec un fort rapport de contraste entre votre sujet et l’arrière-plan. Par exemple, pour une

branche d’arbre, visez le ciel, vous aurez plus de facilité à découper votre branche en sélectionnant le ciel bleu à l’aide de la Baguette magique [W]. Utilisez la fonction de Transformation (appuyez sur [Ctrl]+[T]) pour changer la taille des objets que vous ajoutez à votre scène, maintenez la touche [Maj] enfoncée pour effectuer un changement de taille en respectant les proportions de l’image d’origine. Attention : Il est illégal de prendre en photo des inconnus pour les utiliser dans des projets commerciaux ! Assurez-vous d’obtenir d’abord le consentement des gens que vous prenez en photo.

AJOUT D’OMBRAGE AUX PERSONNAGES

Les personnages sur le calque COUPLE inclus au fichier photomontage_TUTORIAL.psd devraient projeter de l’ombre au sol dû à la présence du soleil à l’arrière du bâtiment. Copiez le calque COUPLE en le glissant sur l’icône Create new layer, renommez le nouveau calque OMBRAGE COUPLE et appliquez le mask au calque en faisant un clic-droit sur le mask et en sélectionnant Appliquer un masque de fusion. Sélectionnez le contenu du calque en tenant [Ctrl] et en cliquant sur le calque. Appuyez sur la touche [Suppr] de votre clavier. Appuyez maintenant sur la touche [G] pour utiliser le Pot de peinture et remplissez votre sélection de noir.

32

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


PRATIQUE

Illustration architecturale – composition à partir d’une photo

Une opération simple vous permettra de renverser l’ombrage. Appuyez sur [Ctrl]+[T] pour transformer l’image, maintenez la touche [Ctrl] enfoncée et déplacez les deux points de contrôle du haut et déplacez les vers le bas. Le maintien de la touche [Ctrl] vous permet de basculer en mode de Torsion également atteignable via Edition>Transformation>Torsion (Edit>Transform>Distort). Maintenant votre ombrage en place, appliquez simplement un filtre de flou avec Filtre>Attenuation>Flou gaussien (Filter>Blur>Gaussian Blur) |et choisissez environ 4 px. Une fois terminée, réduisez l’opacité du calque au niveau désiré.

CONCLUSION

Vous pouvez ajouter un léger halo au-dessous de l’immeuble en créant un calque HALO et en utilisant un pinceau très large et doux (cercle 200 doux) et en peignant simplement quelques cercles blanc de manière à envelopper le dessus de la toiture, ceci crée un effet de reflet et de surexposition naturelle.

Vous pouvez également appliquer un léger filtre de bruit avec Filtre>Bruit>Ajout de bruit (Filter>Noise>Add Noise…) sur votre calque RENDU afin de reproduire quelques imperfections qu’une photo réelle vous aurait données si vous désirez avec un look plus réaliste. Bon travail !

33

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


Eagle In the night

FICHE TECHNIQUE

Photoshop CS5 | débutant | 90 min

Dans ce tutoriel vous allez apprendre à utiliser les correspondance des couleurs pour intégrer un élément dans un décor.

34

Gimenes Florian Il est autodidacte dans le domaine de l’infographie. Passionnée depuis petit par l’informatique il a commencé les retouches photo avec Paint Shop Pro 9. Puis depuis 2009, il est passé à Photoshop CS5 et Illustrator CS5. Il a commencé à créer son entreprise d’infographie depuis quelque mois. Site : http://www.wix.com/florianamandine/florian-gimenes

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


FICHE TECHNIQUE

Eagle In the night 1: ÉTAPE 1

Pour commencer nous allons ouvrir le document du fond et l’agrandir pour allonger les grattes ciel. Une fois fait, faire Menu>Filtre>Atténuation>Flou gaussien régler comme sur la photo.

1

1a

2: ÉTAPE II

Ouvrir l’image de la cathédrale et régler le niveau de l’image Menu>Image>Réglage>Niveau comme sur la photo. Détourez la partie à supprimer. Une fois sélectionnée, faites Menu>Sélection>Améliorer le contour. Rentrez les paramètres comme sur la photo puis validez et appuyez sur la touche [Suppr]. Recadrez l’image avec l’outil Recadrage. Une fois recadrée appuyer sur Entrée.

2 2a

35

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


FICHE TECHNIQUE

Eagle In the night 3: ÉTAPE III

Voilà notre image. En restant sur la photo de la cathédrale faites Menu>Image>Réglage>Teinte/Saturation. Baissez comme indiqué sur la photo la saturation des couleurs au maximum. Une fois avoir mis notre photo en noir et blanc nous allons l’intégrer, faites Menu> Image>Réglage>Correspondance des couleurs et appliquez-les. Mêmes réglages que sur la photo.

3

3a

3b

36

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


FICHE TECHNIQUE

Eagle In the night 4: ÉTAPE IV

4

Importez maintenant le modèle et détourez- le avec l’outil Sélection rapide. Une fois la partie à supprimer sélectionnée faites Menu>Sélection>Améliorer le contour et entrez les même réglages que sur la photo. Faites [Ok] puis [Suppr]. Une fois terminé faites Édition>Transformation>Symétrie axe horizontale et positionnez votre modèle au bord de la corniche et réduisez un peu sa taille. Une fois fait, on va l’intégrer pour cela il faut faire Image>Réglage>Correspondance des couleurs. Appliquez les réglages de la photo. Prenez l’outil Doigt et réglez comme sur la photo.

4a

4b

4c

37

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


FICHE TECHNIQUE

Eagle In the night 5: ÉTAPE V

On va supprimer la gargouille derrière le modèle. Pour cela utilisez Lasso polygonal et détourez l’endroit à primé supprimer en gardant le petit bout sous le pied arrière du modèle. Supprimez la gargouille. Importez votre aigle. Nous allons le détourer mais avant Menu>Image>Réglage>Niveau suivez les réglages de la photo. Détourez l’aigle puis Menu>Sélection>Améliorer le contour, faites [Ok] et [Suppr]. Agrandissez un peu l’aigle et faites Menu>Édition>Transformation>Symétrie axe horizontal. Dupliquez le calque et placez-le au-dessous du modèle. Sélectionnez le calque au-dessus du modèle, prenez la Gomme de Dureté : 0%. Gommez au niveau de la tête du modèle pour que l’aile passe derrière. Toujours sur le même calque réduisez son opacité à 20%. Supprimez la partie blanche de la queue avec Gomme de Dureté 100%. Nous allons maintenant l’intégrer Menu> Image>Réglage>Correspondance des couleurs et [Ok].

5a

5

5b

5d

5e

5f

38

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr

5c


FICHE TECHNIQUE

Eagle In the night 6: ÉTAPE VI

Créez un nouveau calque et prenez un Bruch rond de Dureté 0% pour faire l’ombre de l’aigle sur le modèle. Ensuite Menu>Filtre>Atténuation>Flou gaussien comme sur la photo. Masquez la cathédrale et le fond puis fusionnez les calques visibles. Refaire pareille que l’étape 5 pour l’ombre sous notre modèle.

6

6a

7

7: ÉTAPE VII

Sélectionnez le calque de la cathédrale puis utilisez outil Densité - pour le rouge sur la photo et l’outil Densité + sur le vert de la photo. Dupliquez le calque du modèle puis Menu>Image>Réglages>Niveaux et réglez comme sur la photo. Rajoutez un flou gaussien Menu>Filtre>Atténuation>Flou gaussien. Diminuez l’opacité du calque et supprimez la partie du haut de la rambarde jusqu’en bas. Importez la lune et recadrezla. Changez son mode de fusion en : Densité linéaire - Ajout. Et voilà le résultat final.

7a

7b

39

7c

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


interview

Interview de Gaétan Weltzer POURRIEZ-VOUS S’IL VOUS PLAÎT VOUS PRÉSENTER À NOS LECTEURS ? J’ai actuellement 22 ans et j’occupe un poste de webdesigner en agence de communication et je suis également illustrateur en freelance. Je suis un grand passionné de création numérique au sens large, une passion intarissable qui nourrit mon blog DesignSpartan.com et m’a poussé à ouvrir le site Living Tuts livingtuts.com qui propose des tutoriels de qualité en français. Je suis aussi passionné par les jeux vidéos et le cinéma depuis ma tendre enfance, ce qui ne manque pas d’influencer mes travaux !

QUELLES ÉTAIENT VOS PREMIERS PAS DANS LE GRAPHISME ? AVEZ-VOUS SUIVI UNE FORMATION PARTICULIÈRE ? Déjà tout petit, j’ai toujours dessiné. Ce n’était pas grand chose et cela me prenait plus par période mais

40

j’ai toujours adoré dessiné des créatures bizarres. Puis j’ai découvert Photoshop et j’ai laissé ma passion s’exprimer vers la fin du lycée. Je me suis intéressé à la création d’images au travers de forums de jeux vidéos. J’ai suivi quelques tutoriels et petit à petit je mettais la barre plus haute. Finalement, j’ai rapidement atteint le niveau pour écrire mes propres tutoriels et j’ai continué à me fixer des objectifs. Cela a commencé parle matte painting d’abord, discipline assez particulière et très technique puis j’ai découvert les tablettes graphiques et je me suis essayé au digital painting que je ne lâche plus non plus depuis ! J’ai en parallèle suivi des études dans le domaine du multimédia (DUT SRC puis Licence pro ATC), ayant toujours été attiré par le graphisme et les nouvelles technologies mais c’est en autodidacte que je me suis formé. La passion est dans mon cas un meilleur moteur d’apprentissage que la théorie ou des exercices imposés en classe.

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


interview

Interview de Gaétan Weltzer QU’EST CE QUI EST VOTRE SOURCE D’INSPIRATION ? AVEZ-VOUS VOS ARTISTES PRÉFÉRÉS ? Mes sources d’inspiration sont multiples et vont des jeux vidéos au cinéma, en passant par l’art, la nature ou bien évidemment de nombreux artistes et graphistes.

41

Le concept art m’inspire tout particulièrement par la liberté et l’imagination qu’il véhicule. Il y a d’ailleurs trop d’artistes qui m’inspirent pour tous les citer ! Je vous renvoie vers la section “Présentation” de mon blog designspartan.com pour les découvrir.

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


interview

Interview de GaĂŠtan Weltzer

42

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


interview

Interview de Gaétan Weltzer PARLEZ-NOUS DE VOTRE TECHNIQUE GRAPHIQUE PRÉFÉRÉE ? Je développe depuis un petit moment une méthode de travailler qui m’est propre lorsque je ne fais pas du digital painting “pur”. Il s’agit d’un mélange de photomanipulation et de digital painting qui permet de gagner de la liberté, du temps et du réalisme face à d’autres méthodes plus rigides. Il arrive donc que quelque fois je peigne au début, puis que je recouvre une bonne partie avec des photos manipulées et d’autres fois c’est l’inverse : je pars de photos qui me servent de base de travail pour finalement peindre par-dessus. Cette technique s’adapte à tout type de thème ou de composition qui ne soit pas abstraite, ce qui la rend utilisable pour de nombreuses créations.

COMMENT L’AVEZ-VOUS DÉVELOPPÉ ? Cette technique qui n’est pas encore mature entre mes mains me vient petità petit. J’ai tout d’abord commencé par la photomanipulation en faisant des montages et scènes surréalistes à bases de photos et d’effets Photoshop. Puis une fois mes premiers pas faits dans le digital painting,j’ai commencé petit à petit à associer l’un à l’autre pour gagner du temps. A un tel point qu’ils sont devenus complémentaires lorsque je travaille certaines créations !

43

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


interview

Interview de Gaétan Weltzer QUELS SONT VOS PROJETS ?

CONCLUSION

Je projette de me perfectionner en digital painting, j’ai d’ailleurs commencer à étudier l’anatomie humaine pour l’art dans ce but. Mon gros projet parallèle est de développer mon site de tutoriels Living Tuts qui va connaître un nouvel élan prochainement.

Je conclue par un seul mot : persévérance. C’est en persévérant et en se lançant sans cesse de nouveaux défis qu’on arrive à évoluer et grandir. Il ne faut surtout pas stagner ou se contenter de ce qu’on sait faire, mais toujours viser plus haut.Acceptez toujours la critique et épanouissez-vous dans une communauté ou un groupe afin de progresser, le partage et la critique sont essentiels à mon sens !

44

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


interview

Interview de GaĂŠtan Weltzer

45

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


Galerie

Galerie de Ophélie Grall

Ophélie Grall Je suis étudiante en DUT services et réseaux de communication en deuxième année. Cela fait maintenant 3 ans que j’utilise Photoshop. Je fais des montages depuis

environ 6 mois . Au départ, je me servais principalement de Photofiltre et créais des bannières, headers, avatars pour des forums de graphisme. Maintenant, je suis passée à Photoshop et apprends à faire des photomontages. Mon univers est fantastique et féérique. Je m’inspire des livres que je lis.

BLUE SKY et calmes. irs cla s ton rtrait avec dans po u ea appliquée uv is no su e m vail : un uve très joli. Je Mon dernier tra aste de lumière. modèle que je tro ntr ce co er lis un e uti lur is Je voula eveux pour inc à modifier ses ch

46

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


Galerie

Galerie de Ophélie Grall

THE SWINDLER Cette création est assez sombre et contrastée. Il faut bien observer chaque détail pour être sûr de tout remarquer.

CENTAURUS Apparition d’un centaure dans un milieu féérique. La difficulté majeure a été de lier le corps de la femme avec celui du cheval mais ce fut une bonne expérience !

47

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr


Galerie

Galerie de Ophélie Grall

HUNTRESS Huntress est mon premier portrait. C’est également la première fois que je modifie la couleur des yeux du modèle.

DESCENTE AVEUGLE Une de mes premières créations, je l’apprécie pour son côté lumineux, sa légèreté. Je me souviens avoir beaucoup utilisé l’outil densité pour essayer de jouer avec la luminosité.

PHOENIX basée Phoenix est une création difficile ent élém un t c’es feu, le sur ucoup à maîtriser. J’ai passé bea et je de temps sur cette création ltat. suis assez satisfaite du résu

48

.psd 01/2012 | www.psdmag.org/fr

PSD MAG N°55  

Comme chaque mois notre revue préféréee

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you