Page 1


Photo: Michel Gibert.

Fabrication Européenne

Canapé modulable en cuir Blogger, design R.Tapinassi & M. Manzoni CASABLANCA 36, rue Charam Achaykh Palmiers. 20170 Tél : 05 22 99 00 82 rocheboboiscasa@mtds.com

Catalogues, actualités et magasins www.roche-bobois.com

RABAT Km 5, avenue Mohammed VI - ex Zaers Souissi. 10170 Tél : 05 37 65 85 05 rochebobois@mtds.com


l’art de vivre by roche bobois

P

A

R

I

S


M Love with passion Passion. Voici le mot d’introduction de ce troisième numéro de M Magazine. Il y a bien sûr cette passion qui nous anime pour continuer cette belle aventure avec vous, chers lecteurs, afin de vous donner le meilleur du Luxe Made In Morocco chaque saison. Il y a aussi la passion qui enflamme nos intervenants dans leurs différents domaines. Serge Lutens, le génie de la parfumerie, se confie sur son parcours et son installation dans la Ville Rouge. Sofia El Arabi, Nora Sirage et Marouane Bel Ayachi, trois blogueurs qui partagent avec nous leur sens du style à travers des silhouettes best of de la saison. Younes Lazrak, le dénicheur de nouveaux talents nous révèle ses coups de coeur culturels et Bouchra Amrani de l’Orcherstre Philharmonique du Maroc nous dévoile les coulisses de cette formidable association. Meryem Cherkaoui, maîtresse des fourneaux, nous guide vers de nouvelles sensations gustatives autour du safran. Jacques Poulain nous emmène en visite dans les vignes de la Ferme Rouge. Omar Bekkari, Olaf Delafon et Fayçal Doukkali, des collectionneurs fanatiques de beaux bolides nous font découvrir leur arsenal. Judith Milgrom, qui a la mode dans la peau, nous conte le parcours et les projets de Maje. Dans nos pages, ils se suivent mais ne se ressemblent pas, et pourtant, c’est leur passion qui les rassemble dans M Magazine. Et puisque partout on nous crie «crise», que les premiers frimas arrivent, et que le moral du monde dégringole, faisons un pied de nez à tous ceux qui voudraient nous faire déprimer : de l’excellence, de l’abondance, du luxe à foison et de la Passion ! M Magazine fait son effet placebo pour vous réchauffer le coeur et retrouver votre bonne humeur !

M LUXE & LIFESTYLE MAGAZINE • N° 3 • NOVEMBRE, DÉCEMBRE & JANVIER 2012-2013 • ÉDITÉ À 5 000 EXEMPLAIRES DIRECTRICE DE PUBLICATION Audrey Zuliani • RÉDACTRICE EN CHEF Aurore Dupuy Denus • DIRECTRICE COMMERCIALE Amanda Doublecourt • DIRECTRICE DE CRÉATION Audrey Zuliani COMMERCIALE Yasmina Faraoui • RÉDACTRICES Amanda Doublecourt, Aurore Dupuy Denus, Audrey Zuliani • PHOTOGRAPHES Patrick Causse, Julie Clément et Margot Montembault DÉPÔT LÉGAL DE PARUTION 2012 PE 0044 • ISSN 2028-7860 • AUTORISATION DE PARUTION Décret n° 2.11.689, paru au bulletin officiel n°6004 du 15/12/2011 • M LUXE & LIFESTYLE MAGAZINE EST ÉDITE par Tlat’a Communication : 77, Avenue Fal Oud Oumeir, Agdal-10000 Rabat • S.A.R.L au capital de 108 000 dhs, RC N° 87419, PATENTE N° 25768362, IF N° 3343311, CNSS N° 8853344 CONTACT COMMERCIAL contact@tlata.com • www.m-lemagazine.com • M, Luxe & Lifestyle magazine ne peut être vendu. Tous droits de reproduction réservés • IMPRIMÉ PAR PIPO (Casablanca).


Sommaire 8 • MODE, BEAUTÉ & JOAILLERIE 52 • ART & CULTURE 62 • DESIGN & DÉCO 82 • ART DE VIVRE & GASTRONOMIE 104 • HIGH-TECH & AUTOMOBILE 114 • IMMOBILIER & BUSINESS 122 • PEOPLE & NIGHTS

Cover

Sarah L. est photographiée par Patrick Causse DIRECTION ARTISTIQUE Audrey Zuliani MAQUILLAGE Morgane Rivet COIFFURE Franck Provost au Sofitel Jardin des Roses à Rabat Sarah porte des sandales à plateformes Tribute Quartz noires Yves Saint Laurent.

5


Contributeurs

ILS PARTICIPENT À CE NUMÉRO

SARAH. L mannequin

PATRICK CAUSSE photographe

JULIE CLÉMENT photographe

FATY BADI animatrice télé & radio

Jolie comme un coeur, c’est après le lycée qu’elle nous a rejoint pour sa première séance photos. Elle s’est soumise sans broncher aux habillages, maquillages, coiffures et pauses extravagantes avec professionnalisme pour un résultat saisissant. Merci Sarah !

Elle s’est trouvé sur notre chemin à un moment où nous en avions besoin. Passionnée par l’image pure, elle est venue à nous pour nous proposer ses services et saisir la minutie des motifs d’Houria Tazi. Une belle rencontre que nous espérons infiniment voir se poursuivre dans le temps.

Marouane BEL AYACHI blogueur

Figurant parmi les rares blogueurs masculins de la sphère marocaine, Marouane a pris le temps de nous choisir une tenue chic mais décontractée, esprit "very casual" pour la saison.

NORA SIRAGE blogueuse

Nous avons adoré son blog et son style très éclectique, raison pour laquelle elle était en tête de liste des blogueurs choisis pour cette première collaboration avec M magazine. Elle nous a sélectionné une silhouette so brit pour la rentée, nous avons adoré !

SOFIA EL ARABI blogueuse

Avec son site FashionBackchic, Sofia est la plus hype des blogueuses marocaines. Avec son style tantôt hippie chic, parfois rock et le lendemain pourquoi pas casual, elle connaît la mode jusqu’au bout des ongles !

6

Pour ce numéro aussi il nous a suivi. D’abord pour capturer l’âme d’une très belle villa sur la route de l’Ourika puis dans une suite du Sofitel de Rabat pour ce qu’il aime : un shooting mode élégant et intrigant... Merci Patrick ! Pour tous ceux qui auraient déjà écouté Faty à la radio ou la télé, vous savez qu’elle n’a pas sa langue dans sa poche... Et on aime ça ! Elle nous présente ici sa vision du luxe à la marocaine dans un billet mode décoiffant ! On en redemande !

YOUNES LAZRAK animateur télé & radio

Animateur vedette du petit écran et fan de culture, Younes Lazrak, le sympathique, a bien voulu nous confier ses coups de coeur de l’année et quelques révélations pour qui, selon lui, la côte de popularité devrait prochainement grimper au sommet.

MARGOT MONTEMBAULT artiste visuelle

MORGANE RIVET maquilleuse

Trop sympa Morgane ! Avec son joli minois à la Chrisitna Ricci elle a retenté l’aventure avec M magazine pour mettre en beauté notre modèle. Une virtuose du pinceau qui prend le visage pour toile et en fait un chef d’oeuvre !

YASMINA FARAOUI commerciale

Une nouvelle venue dans l'équipe... Petite de taille et immense de coeur, Yasmina est le nouveau minois de Tlat'a ! Comme elle le dit si bien, Fara-oui, Fara-non, Fara-peut-être, nous on valide le Fara-oui !

MAIS AUSSI...

Vous ne verrez pas leurs images ni ne lirez leurs mots... Et pourtant ils ont tous joué un rôle dans la création de ce numéro... Dans merci il y a un grand M. .

Merci à... Marc & Valéry, Bernard & Isabelle, Fabienne & Philippe, Arnaud, Anwar et Fabien pour leur soutient indéfectible, leurs précieux conseils et leur patience.

Difficile de donner un statut à Margot si ce n’est celui d’artiste. À la fois illustratrice, graphiste et photographe à ses heures notamment pour M magazine, cette jeune femme fraîchement débarquée au Maroc nous a suivi à la découverte des vendanges....

Merci à... Mounia Khadri, Loubna et son équipe (boutique Studio 14 - Rabat), Amina et Loubna pour leurs superbes coiffures (Franck Provost - Rabat). Merci à l'équipe de Fenyadi (Rabat), ainsi qu'à Cartier & Azuelos pour leur confiance.

MERYEM CHERKAOUI chef cuisinier Aussi à l’aise derrière les fourneaux que devant un objectif, c’est avec plaisir qu’elle nous a accompagné sur la question épineuse de l’or rouge : le Safran. Un produit difficile à apprivoiser mais qui, sur ses conseils, semble très facile à utiliser !

Merci à... Delphine et Alain de nous avoir ouvert les portes de leur sublime demeure. Et merci à... Vous chers lecteurs de nous suivre sur papier, sur facebook ou sur notre blog ! Longue vie à nous et longue vie à vous !


Agenda

NOVEMBRE À FÉVRIER

PETIT PRINCE

MODE MAISON

PETITS BIJOUX

« J'ai toujours aimé le désert, on s’assoit sur une dune de sable, on ne voit rien, on n’entend rien et cependant quelque chose rayonne en silence ». Cet extrait du Petit Prince, de 1943, Antoine de Saint-Exupéry, sa vie, son œuvre, son destin, sont un peu à l'origine de tout ça... Le Festival Le Petit Prince du Désert, sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a pour but de continuer à faire rêver et de renforcer encore et toujours les liens entre le Maroc et la France. « La technologie au service de l'homme et de l'environnement », un thème qui permettra d'inscrire la ville de Tarfaya et sa région dans une dynamique nationale de développement économique, social, environnemental et culturel. Du 23 au 25 novembre 2012 à Tarfaya www.lepetitprincedudesert.ma

C'est le rendez-vous incontournable de tous les professionnels de la maison. Maison & Objet est la référence des salons internationaux de décoration et des arts de la table. Comme chaque année, partez à la découverte d'innombrables nouveaux créateurs de talent au Parc des Expositions de Villepinte. « Essentiel », tel est le thème de cette édition, alors n'hésitez plus une seconde et débarrassez-vous des artifices du superficiel et de l'inutile… bref, de tout ce qui n'est pas essentiel ! Du 18 au 22 janvier 2013 à Paris / www.maison-objet.com

Plus de 400 bijoux qui font la renommée de la grande maison Van Cleef & Arpels depuis 1906 sont mis en lumière dans la nef du Musée des Arts Décoratifs depuis le 20 septembre. Vous vous perdrez dans ce sublime décor et ces nombreuses pièces d'exception aux multiples formes. Découvrez aussi toute l'histoire de Van Cleef & Arpels, des savoirs-faire tenus secrets aux sources d'inspiration... Du 20 septembre 2012 au 10 février 2013 à Paris / www.lesartsdecoratifs.fr

SELECTION VOYAGES... C'est le Palais des Festivals de Cannes qui accueillera ILTM (International Luxury Travel Market), le premier salon du voyage de luxe au monde à être uniquement sur invitation. Pour recevoir cette précieuse invitation, chaque professionnel du voyage doit répondre à une sélection de critères stricte qui garantira ainsi son titre de voyage de luxe. Après Relais & Châteaux, One & Only, Four Seasons, Amanresorts, etc... qui d'autre sera à la hauteur pour ainsi faire partie de la liste des voyages les plus luxueux au monde ? Du 3 au 6 décembre 2012 à Cannes. www.iltm.net/cannes

EN PISTE Une 24éme édition et un programme bien rempli pour plus de 5000 marathoniens des quatre coins du globe. Le village marathon ouvrira le jeudi 24 janvier et laissera place pour les deux jours suivants à des animations et expositions en passant par une course de bienvenue mais aussi une course d'enfants. Le dimanche 27 janvier marquera quant à lui le point fort de cet événement avec le départ du Marathon et semi-Marathon International de Marrakech. Il vous reste encore quelques semaines pour vous entraîner...Du 24 au 27 janvier 2013 à Marrakech. www.marathon-marrakech.com

AU SOLAIRE... Les adeptes de l'énergie solaire vont enfin pouvoir trouver des réponses à toutes leurs questions ! Le premier salon international au Maroc entièrement dédié à l'énergie solaire, Solaire Expo, revient mi-février pour une deuxième édition avec une thématique des plus actuelles  : «  L'énergie solaire au Maroc, enjeux et perspectives  ». Quant aux objectifs, ils sont nombreux et des plus ambitieux  : promouvoir l'énergie solaire au Maroc, faciliter les partenariats entre les différents opérateurs du secteur, ou encore sensibiliser les opérateurs et consommateurs concernant l'économie d'énergie, la protection de l'environnement et le développement de l'énergie durable et propre... Une visite s'impose ! Du 13 au 16 février 2013 à Marrakech. www.solaireexpomaroc.com

7


Mode,Beaute&Joaillerie

TRENDS POUR PETITS & GRANDS... SUCCOMBEZ ! • CLICHÉS... BEFORE & CINÉ BELDI • BIJOUX... 007 •

PORTRAIT... SERGE LUTENS, PARCOURS SENSORIEL

9


Comme toute femme elle est une et multiple à la fois. Elle se prépare et essaie, change et puis... rechange... Elle décide de celle qu'elle sera ce soir, tantôt sauvage, rock et plus tard femme fatale...

PHOTO PATRICK CAUSSE STYLE AURORE DUPUY DENUS CONCEPT AUDREY ZULIANI MODEL SARAH L. MAKE-UP MORGANE RIVET HAIR FRANCK PROVOST PLACE SOFITEL JARDIN DES ROSES (RABAT)


Trench noir détail cuir BURBERRY, escarpins ouverts à plateformes vernis rouge SERGIO ROSSI (chez Studio 14), sac Muse vernis noir SAINT LAURENT


De gauche à droite... Peignoir, ensemble caraco et shorty en bambou, bougies Dune Parfumée FENYADI, shampoing hydratant et crème hydratante BALMAIN HAIR (chez Franck Provost), sandales à plateformes Tribute Quartz noires SAINT LAURENT


Page de gauche de gauche à droite... Chemisier à volants crème et jean slim DOLCE & GABNANA, escarpins ouverts à plateformes vernis rouge SERGIO ROSSI (chez Studio 14), ceinture rouge vernie à boucle Baignoire et bague Caresse d’Orchidées en or gris, onyx et diamants CARTIER. Pochette Miss Loubi spikes noirs LOUBOUTIN (chez Studio 14), jupe Paradox noire et top Suzanne Platine MAJE, ankle boots Cakpo SAINT LAURENT, gants cuir et clous BURBERRY. Page de droite de haut en bas Pochette Miss Loubi spikes noirs LOUBOUTIN (chez Studio 14), montre Première triple tour CHANEL (chez Azuelos), ankle boots Cakpo SAINT LAURENT.


De gauche à droite... Collier de perles et fermoir en diamants AZUELOS Robe longue avec découpe et ceinture de velours noir BURBERRY, pochette Belle de Jour Quartz noir et sandales à plateformes Tribute Quartz noires SAINT LAURENT(chez Studio 14) Robe longue ajourée motif floral STELLA MCCARTNEY (chez Studio 14), pendants d'oreille en hématite et brillants AZUELOS Robe longue noire ALEXANDER MCQUEEN (chez Studio 14), pendants d'oreille en diamants AZUELOS Verres à thé Rouge Chine et bougies Dune Parfumée FENYADI


Page de gauche de haut en bas Escarpins Lady Peep Spikes LOUBOUTIN (chez Studio 14), bracelet Agrafe en or gris, diamants et perles CARTIER, minaudière en cuir, métal doré et pierres Swarovski ALEXANDER MCQUEEN (chez Studio 14) Page de droite, de gauche à droite Robe bi-matières noire SAINT LAURENT, minaudière en cuir, métal doré et pierres Swarovski ALEXANDER MCQUEEN (chez Studio 14), escarpin Very Privé noir détail rouge vernis LOUBOUTIN (chez Studio 14). Combinaison sans manches noire SAINT LAURENT, manchette en métal doré BALMAIN et escarpins Lady Peep Spikes LOUBOUTIN (chez Studio 14).


Style

DE BLOGUEUSE

NORA SIRAGE

BRIT BRIT ! Inspiration Burberry

Veste en tweed MICKAEL KORS Béret en laine GUCCI Sac Bauletto en cuir grainé MIU MIU Mitaine de conduite en agneau ISOTONER Jupe crayon Alyssa en laine STELLA MC CARTNEY Ceinture corset en cuir et laine FENDI Ankle Boots en cuir ALEXANDER MCQUEEN

20

Dans ce défilé, ce sont les jupes d'inspiration années 40 qui m'ont fait flasher; leur volume Peplum ainsi que la coupe Jupe crayon rendent la silhouette plus citadine. Le choix des matières est parfait et correspond à l'esprit de la marque (draps de laine, tweed, velours moirés). On peut dire que certains modèles sont basiques mais ceinturés ils deviennent so chic ! Un style mêlant Rétro, Roots, sans oublier la touche régressive ! noradecasa.com


Style

DE BLOGUEUSE

SOFIA EL ARABI

Contrairement à ce que l'on pense, il est très difficile de s'habiller en noir. Il faut fusionner différentes matières et textures pour arriver à rendre la tenue chic et non gothique. Balmain est la marque qui s'approche le plus de mon style. J'ai adoré cette tenue du défilé Automne Hiver 2012/13 pour la longueur parfaite de cette robe en dentelle, la ceinture dorée et cette touche de masculinité avec un long manteau officier. fashion-bakchic.blogspot.com

VELVET UNDERGROUND Inspiration Balmain

Boucles d'oreilles Balley DIOR Manteau en laine et coton MANGO Vaporisateur Tout Noir SERGE LUTENS Sac Stirrup en cuir motif brocart GUCCI Bottines à talon brodées ZARA Ceinture chainette en cuir GERARD DAREL Robe brocart VERA WANG


Chronique DE MODE...

LE COUP DE

GRIFFES de Faty Badi

Les réseaux sociaux en parlent... Cinq ans après son apparition, c’est le retour en grande pompe de la polémique du sac Tati by Louis Vuitton ! La Maison de maroquinerie de luxe avait choisi en 2007 de reprendre le célèbre cabas vichy, sac emblématique du quartier Barbès depuis maintenant plusieurs décennies. Loin d'être customisé, revisité ou même transformé, ce dernier allait jusqu'à reprendre le même imprimé, la même coupe… Le sac Tati façon Louis Vuitton arborait fièrement, et pour seul ajout, le sigle de la célèbre marque française, pour la coquette somme de 12 000 dirhams. 2010... Marc Jacobs, directeur artistique de Louis Vuitton, rejoue la carte de la provoc en remettant à l'ordre du jour le trash bag, un sac poubelle haut de gamme pour la bagatelle de 16 000 dirhams... Un effet de mode s'en est suivi, les férues de la marque et de ses it-bags ont libéré leurs sacs de marché du placard les arborant fièrement au travail, pour un dîner et même aux fêtes de famille ! Mais voyons, une minute de réflexion s'impose, il faut rendre à César son fourre-tout ! Marc Jacobs a-t-il vraiment tenté de lancer cette tendance ? N'y avait-il pas un message subliminal derrière ce simulacre de manque d'inspiration ? Louis Vuitton, qui dédie déjà une part de son budget à la lutte contre les nombreuses contrefaçons dont son image et ses créations font l'objet, aurait-il lancé une riposte bien calculée, afin de sensibiliser les fashionistas d'ici et d'ailleurs ? Parlons-en des contrefaçons, et de cette fâcheuse manie au Maroc de les porter de manière tapageuse. La notion du luxe, de la griffe, prend une toute autre dimension dans notre pays. Qui de nous, fashionistas et autres milices de la Fashion Police, n'a jamais frôlé la crise d'épilepsie à la vue d'un sac "Veitton", agrémenté d'une ceinture "Guci", le tout rehaussé d'une paire de lunettes "Just Caballi" ? Les créateurs de mode en perdraient leur latin… Prises de crises chroniques de shopping de luxe, nous, marocaines, rivalisons à coups de sacs logotés, de lunettes aux montures méga-griffées et de chaussures aux semelles siglées. Un faire-valoir qui fait légion dans les spots "in" et les soirées branchées. Qui n'a jamais eu vent d'histoires d'échanges involontaires de sacs à mains ou encore de troupeaux de

clones ? À croire que, dans le souci de se démarquer, on finisse par toutes se ressembler. Nos hommes en sont presque à nous confondre ! À qui la faute ? On plagie toujours les meilleurs ! Mais revenons-en à notre shopping griffe/bon marché : une paire de "Rey Bann" à 30 dirhams, une minaudière "Balenciago" en peau de chameau au souk pour moins de 200 dirhams, des jeans "Guest" à foison, ou encore les célébrissimes babouches monogrammées Louis Vuitton vendues avec tout l'attirail : porte-monnaie, ceinture, et même calepin ! C'en est presque du militantisme effronté ! Mais c'est surtout pour ces consommatrices l'unique moyen d'accéder à ces marques et de facto d'appartenir à une classe sociale rêvée… L'imposture saute malheureusement aux yeux. Plutôt que de céder à la contrefaçon, ne faudrait-il pas détourner la griffe de manière plus subtile ? À l'instar de l'artiste marocain Hassa Hajjaj, qui a su trouver la parade en détournant l'image de marque en véritable oeuvre d'art. Logo-cultes et arts décoratifs se mêlent aisément dans les oeuvres de cet artisan des temps modernes. Installé à Londres mais vivant entre l'Europe et le Maroc, cet iconographe pop reste très prisé dans les sphères branchées grâce à ses recyclages truffés de références. Quant au sac Tati de Louis Vuitton, on crie au scandale car le fameux "sac populaire" coûte 1 000 fois son prix initial, prix de la célèbre estampille qui nous fait tant fantasmer. Un coup d'éclat de la Maison Vuitton qui utilise le même procédé que celui de ses imitateurs, une manière pour eux de montrer que n'est pas Louis Vuitton qui veut ! Louis Vuitton 1- Contrefaçon 0.

PAR FATY BADI

22


L ETEMPSDESCERIS E S J E A N S . C O M


Style

DE BLOGUEUR

MAROUANE BEL AYACHI

J’ai choisi cette silhouette parce que, dans son ensemble, elle reflète bien la tendance de la saison. Peu de couleurs, elles restent très sobres, et des coupes sans trop de fantaisie, on reste sur du classique casual pour tous les jours. De plus, la juxtaposition chemise qui dépasse du pull de tous les côtés est aussi un parti pris par les maisons de couture cette année. Bien que la tenue soit d’une sobriété absolue, la neutralité des couleurs et le classicisme des coupes la rendent vraiment fascinante et d’une extrême facilité à accessoiriser. www.jerseychase.com

BAROUDEUR CHIC Inspiration DKNY

Pantalon D-Zero gris DOCKERS Chemise blanche RALPH LAUREN Echarpe grise © Gilles Toledano LACOSTE Besace Norbese HUGO BOSS ORANGE Desert Boots marron vintage CLARKS Bonnet frise tête de mort THE KOOPLES Pull Indian SANDRO

24


Style

SACS POUR LUI

MEN & BAGS Retournons quelques années en arrière... Vous croisez un homme avec une mallette et vous pensez «ce type a la classe». Quelques pas plus loin vous croisez ce même homme avec un sac à main et vous pensez «OMG ! c’est quoi ce look ?». Heureusement pour tout le monde, le préjugé sur l’homme portant un sac à main fait maintenant date et c’est avec inspiration que les marques déclinent des lignes de ce nouvel accessoire masculin very very hype ! Vous n’avez pas encore le vôtre ? Alors il est urgent de vous en procurer un !

Sacoche Madelius HUGO BOSS SELECTION Sac Sirius PM LOUIS VUITTON Sac Holdall ZEGNA SPORT Cabas gris GUCCI Sac à dos Backy-Hob DIESEL Petite Malette Lanvin Monsieur LANVIN Porte ordinateur Qatwick Black CERRUTI

25


Trends DES PETITS

Lady cute !

Diadème argenté TARTINE & CHOCOLAT Chemise avec noeud lavallière et rayures bleues KENZO KIDS Short bleu à paillettes JUNIOR GAULTIER Low boots à franges craie BONPOINT Gilet fourrure sans manches TARTINE & CHOCOLAT Robe sans manches bleue à sequins JUNIOR GAULTIER

ON M AUSSI LES PETITS ! Ils grandissent vite les petits bouts... Alors on en profite un maximum pour les habiller comme on aime... Little miss & little gentleman on adore les voir sages comme des images !

Captain Brit

JUNIOR GAULTIER Casquette marin noire en laine BONPOINT Pantalon velours rubis PAUL SMITH JUNIOR Sneakers à lacets bleu pétrole JUNIOR GAULTIER Pull à capuche rouge style irlandais PAUL SMITH JUNIOR Chemise manches longues avec drapeau anglais

26


Trends

DES PETITS

Ptit Quebec

BONPOINT Chemise coton liberty BONPOINT Low boots en cuir taupe KENZO KIDS Pantalon en velours milleraies marron LEVI'S KIDS Chapka marron SONIA RYKIEL Pull col roulé en côte

Jolie fille !

Chapeau cloche rouge en laine,chemise à jabot grise avec papillons multicolores, jupe plissée en soie, paire de collants rouge avec noeuds en strasset trench rose fuchsia à capuche amovible PAUL SMITH JUNIOR Bottes en caoutchouc Libpop Print noir AIGLE-LIBERTY

27


Caftan sans manche en lamé de soie fleurie MOUNIA BOUZOUBAA. Veste brique en satin duchesse brodée de perles Swarovski et ceinture assortie ZOUAK MAALEM. Pochette et chaussures 1.2.3. Bijoux MOUNIER BOUVARD Robe écailles dorée MOUNIA BOUZOUBAA. Veste noire en fourrure AFTERSHOK. Pochette BCBG MAX AZRIA. Bijoux MOUNIER BOUVARD. Caftan champagne en satin duchesse, brodé à la main de perles Swarovski, ceinture assortie MOUNIA BOUZOUBAA. Pochette argentée MAST HAVE. Bijoux MOUNIER BOUVARD


Page de gauche Caftan SAMIRA HADDOUCHI. Bijoux MOUNIER BOUVARD. Page de droite Caftan en lamé de soie saumon travaillée façon maâlem et ceinture assortie KHADIJA AIT TALEB NASSAR Chaussures STEVE MADDEN. bijoux MOUNNIER BOUVARD.


Page de gauche Robe façon caftan en drap de soie travaillée façon maâlem, perles Swarovski et dentelle pailletée noire HIND KHOUYIBABA. Chaussures STEVE MADDEN. Bijoux MOUNIER BOUVARD. Page de droite Caftan et ceinture assortie SAMIRA HADDOUCHI. Chaussures STEVE MADDEN. Bijoux MOUNIER BOUVARD.


Focus

HORLOGERIE POUR ELLE & LUI

007

Connu pour son matricule 007, il est l'espion le plus célèbre de la planète, lui qui fête ses cinquante années de gadgets, cascades et répliques cultes nous donne une belle occasion de traiter l'un des objets les plus précieux de sa panoplie... La fameuse montre-bracelet qui intègre plusieurs options très sophistiquées comme la Rolex Submariner de Sean Connery, la montre à quartz Seiko de Roger Moore ou encore la célèbre Omega de Daniel Craig. Les James Bond Girls ne seront surtout pas en reste avec cette sélection qui fera fondre le Mr Bond de votre vie !

BOUCHERON

Montre Ma Jolie en acier, diamants et bracelet de satin noir

BVLGARI

Montre Mediterranean Eden en or rose, diamants, pierres de couleur, avec cadran en nacre et bracelet de satin noir

CARTIER

Montre Baignoire Mini Modèle en or gris, quartz et diamants

CHANEL

Montre Première Perle Triple Tour convertible en collier en or blanc, diamants taille baguette et perles de culture

DIOR

Montre D de Dior en or jaune, nacre, diamants et bracelet de satin noir

HARRY WINSTON

Montre Talke To Me bleue en or blanc, diamants et bracelet de satin bleu nuit

JAEGER LECOUTRE

Montre Reverso Squadra Lady Duetto en or rose et diamants

FRANCK MULLER

Montre Giga Tourbillon

HUBLOT

Montre King Power Tourbillon GMT 48mm

MONT BLANC

Montre Star Retrograde Automatic

OMEGA

Montre série limitée James Bond 007 Seamaster Co-Axial 300 M

ROLEX

Montre Day Date en or rose

TAG HEUER

Montre Grand Carrera

ZENITH

Montre Primero Strato

35


Fantaisie

G

POUR ELLE & LUI

H

E

a K

L

P O

b F

C

I

J

M

N

D

Amulette, colifichet, grigri, talisman, totem... Tous les mots sont bons et toutes les raisons sont bonnes de porter sur soi ces symboles ! Protection, force, paix, longévité ou bien sûr amour peuvent ainsi nous suivre partout pour nous transmettre leurs pouvoir et influence. Maintenant... À vous de savoir ce que vous recherchez ! BVLGARI A / Bracelet souple B.ZERO1 en or jaune, blanc et rose • CARTIER B & C / Charms symboles de la Longévité et Trèfles à Quatre Feuilles en or gris et diamants • CHOPARD D / Bracelet Happy Diamonds en or gris et brillants DINH VAN E/ Bracelets sur cordon Lame de Rasoir en or blanc. F/ Bracelet sur cordon Pi Independent carbone et diamant noir ou blanc • REMINISCENCE G, H, I & J / Bague Chaîne Argent Symboles Main, Peace, Om et Tête de Mort • MAUBOUSSIN K / Bracelet "Nada je t’Aime" en or blanc et diamants • MESSIKA L / Bracelet Mini Snake en or noir et brillants. M / Bracelet Fatma Arabesque et or rose et brillants. N / Bracelet Butterfly en or blanc et brillants

TIFFANY O/ Pendentif Lock & Key en argent P/ Pendentif Lock Heart en or jaune

36


Merveille

POUR ELLE

TENTATION Cartier nous décrit un jardin, un jardin précieux, coloré et profond... Un parterre opulent s’y dévoile, constellé de créations de haute joaillerie chamarrées, vibrantes, vivantes. Parmi elles se trouve ce bracelet, l’objet le plus exceptionnel qu’il nous ait été donné de voir cette saison. Du platine, une opale de 8.02 carats, un chrysobéryl coussin de 3.43 carats, un diamant poire taille rose, des boules d’opale et d’émeraude, des brillants, d’autres émeraudes sont sa sublime constitution. Enlaçant sa mangrove de perles, le divin serpent de diamants replace ainsi le fruit défendu du jardin d’Eden : c’est lui désormais l’objet de convoitise... www.cartier.fr / Photo © Julien Claessens & Thomas Deschamps

37


LUTENS

SERGE

Parcours sensoriel

Prodige de la parfumerie et génie de l’image, Serge Lutens a le don pour faire d’or tout ce qu’il touche. C’est à Marrakech qu’il a décidé de s’installer depuis quelques années pour tisser la toile de sa fibre créatrice et c’est pour le plus grand plaisir de tous qu’il répond aujourd’hui aux questions de M Magazine... Un parfum de mystère tourne autour de votre personne et de vos créations, qu’elles soient olfactives, photographiques ou autres. En avez-vous conscience et/ou cultivez-vous cette originale obscurité ? Ma façon de vivre ou de penser s’est depuis toujours, établie à distance. Déjà à l’école, je vivais dans mes livres, mes dessins…non pas refermé sur moi-même mais sur une idée personnelle du monde. Pour répondre plus directement à votre question, je ne cultive pas ce que je suis naturellement et ne suis pas responsable de ce qu’autrui perçoit en moi.

Vos cosmétiques et fragrances sont généralement représentées par des femmes sculpturales entre une dame de coeur, une Colombine ou encore une geisha. Un mélange des genres audacieux et profondément esthétique dans un univers qui vous est propre. D’où vous viennent toutes ces inspirations et ce talent dans des domaines si divers ? Les choses viennent toujours de l’enfance. Avant sept ans, l’âge de raison, la personnalité est déterminée. Tout ce qui découlera ensuite sera vécu par rapport à cela. Chez moi, l’inspiration ou plus exactement la partie créative

38

est féminine. Mon histoire s’est développée et amplifiée à partir d’elle. Cette femme que vous citez (même si elles sont multiples) n’existe pas : elle est l’image contenue de moi-même ; un personnage de fiction, mais elle touche ! Il est possible de se reconnaître à travers cet idéal qu’elle propulse.

Sobriété et élégance sont les maitres mots pour désigner les packagings des créations Serge Lutens. Personnellement, comment les définiriez-vous ? Comme je suis ! Les flacons rectangulaires de la ligne Serge Lutens sont empreints d’une certaine rigueur et d’un classicisme dans la typographie de l’étiquette. Ils me représentent totalement, alors que le flacon de table du Palais Royal-Serge Lutens a été, lui, pensé par rapport à un lieu historique. Je ne suis pas partout le même !

Le «Vaporisateur Tout Noir» est justement un objet nu de tout ornement. Pouvez-vous nous en dire davantage sur cet énigmatique objet que vous définissez comme une arme de séduction ? C’est un concentré de ma psyché. La couleur noire accuse son découpage. C’est l’objet le plus symbolique de la marque Serge Lutens. Il me démontre.


Portrait SERGE LUTENS

Il ne s’agit pas de réminiscence mais de remettre le passé au présent. En effet, lorsque le nom de ce parfum m’est venu, je n’en savais pas le pourquoi. Pour cela, j’ai eu le besoin de retourner ces souvenirs au présent. Ce n’est pas de la nostalgie. Cela est vivant et nourrit la création d’aujourd’hui, non pas le regret d’un hier.

Après une vie si prolifique en voyages et créations, vous posez vos valises à Marrakech. Parmi toutes les cités magiques du Maghreb et de l’Orient, pourquoi avoir choisi celle-ci ? Que représente cette «Ville rouge» pour vous ?

Dior, Shiseido... Nombre de grandes Maisons ont fait appel à votre génie pour penser, imaginer, créer une identité, une ligne, un lieu. Quelle expérience ou grand souvenir gardez-vous de ces superbes collaborations ? Je n’ai jamais arrêté d’être moi-même où que ce soit. À vrai dire, je n’ai jamais quitté ce qui était personnel et il serait plus juste, plutôt que de parler de « collaboration », de dire qu’il y a eu à un moment donné, une personne où ces deux marques se sont reconnues.

Fumerie Turque, Cuir Mauresque, Chergui, Arabie, Ambre Sultan, Vetiver Oriental, Khôl, Sarrasins... Sont quelques unes de vos plus grandes créations qui sont largement inspirées de l’Orient. Pouvezvous nous parler de cet attrait pour ce monde et de son origine ? Lorsque je suis arrivé pour la première fois au Maroc, en 1968, étrangement, je ne m’y suis pas senti dépaysé, au contraire ! Je me fondais dans la foule. Les choses ont toujours une origine…Petit, j’étais un jour assis sur un banc de square et observais les passants. D’autres enfants jouaient autour de moi lorsque tout à coup, un homme que j’appellerais « vieux con » se dirigea vers moi. Sa taille me parut colossale donnée à la mesure de son agressivité et de ma peur. Il me lança : Fous le camp, sale bicot ! Il parlait de son square, de sa ville, de son pays. Progressivement, il monta les autres enfants dans sa haine et sa frustration. Poursuivi par des cailloux qu’on me lançait, je rentrais chez moi en courant. Un peu perdu, en arrivant, je me souviens m’être regardé dans la glace et n’avoir rien pensé. Cette histoire mais aussi cette rue de Tournai que je traversais tous les jours étant enfant, celle des immigrés, aux parfums de cuisine, de musique…tout s’est probablement imprégné dans mon inconscient. Pour le reste, je ne sais pas.

«Santal Majuscule» votre dernière oeuvre olfactive, fait référence au Serge Lutens enfant qui décorait les majuscules de ses cahiers d’école. D’autres de vos créations ont également été les témoins de vos souvenirs d’enfance. En quoi cette période de votre vie est elle source d’inspiration pour vous ? Existe-t-il d’autres réminiscences que vous souhaiteriez explorer ?

Le hasard crée de la même façon que le conscient. Comme expliqué au travers de vos questions précédentes, je ne me suis senti ni exclu, ni à part au Maroc. Une fois découvert Marrakech en 1968, je n’ai eu de cesse de rechercher et pour finir d’acquérir une maison dans la Médina en 1974. Inconsciemment, je pense que le but était de remembrer ma propre histoire à travers cette maison et les artisans qui y travaillaient avec moi. Ils m’ont emmené au-delà de ce que je pensais. Cette maison que je n’habiterai jamais, fut conçue, pour finir, uniquement pour me reconstruire. Cela s’est fait en même temps qu’elle et dure depuis plus de 35 ans ! C’est un roman de chaux et de pierres.

Avec une carrière et une vie aussi riches, avez-vous encore des rêves à réaliser ? Lesquels ? Bien que je rêve ma vie, le rêve n’est pas mon domaine. Chaque « métier » que le hasard a placé devant moi tout au long de ma vie, m’a mené à des passages différents et aujourd’hui le parfum. La prochaine étape sera l’écriture. Tout au long de ces années et de ces expressions, j’ai recherché la nécessité de détailler. Ce n’est pas un choix. L’écriture deviendra incontournable car tout cela ne suffit plus et demande un complément.

Pour conclure et afin de mieux vous connaître, un petit questionnaire chinois... Si vous étiez ?

Une couleur... Je crois que vous avez la réponse ! Une saison... Elle ne compte pas pour moi. Souvent, j’entends des avis sur la météo mais cela ne m’influe pas. La lumière d’une saison peut-être, mais, l’une relaie l’autre. Le gris de l’hiver est aussi important que le bleu du printemps. La torpeur de l’été atteint septembre et crée un relais que j’habite. Une personnalité... Je n’ai rien d’autre, hélas, à vous proposer que moimême. Une plante... À cause des épines, peut-être serait-elle une rose mais, si possible, un peu loin dans le jardin. Un animal... Cela dépend : crocodile un jour, oiseau pour m’enfuir un autre jour, tortue pour me protéger… Un objet... Peu encombrant dans ce cas. Un lieu... Celui où je me trouve me convient parfaitement. Une devise... Elle n’est pas fixe. Une devise risquerait pour moi de devenir un verrou. A moins évidemment que vous ne parliez de dollars ! Un son... Vu qu’il est un silence dans la musique, il serait un point d’orgue. Un élément... Un peu de tout selon les jours : de l’eau pour me laver, du feu pour me chauffer. Un défaut... L’acharnement. Une qualité... L’acharnement car, la qualité et le défaut sont dépendants l’un de l’autre. Tout est relais.

PROPOS RECUEILLIS PAR ADD • PHOTOS SERGE LUTENS AT RITZ HOTEL, PARIS © FRANCESCO BRIGIDA

39


Palette

MAKE-UP

Le grand soir Attention soirées de folie en perspective ! Version ultra nude, dark vamp’, poupée russe ou super chic, voici quelques indispensables du vanity à se procurer de toute urgence ! VERY CHIC / BY TERRY Blush Terryblye • ARMANI Designer Lift Beige Sable • ESTÉE LAUDER Pure Color Nail Lacquer SHISEIDO Lacque Rouge Drama • GIVENCHY Mascara Noir Couture • SERGE LUTENS Fard Khôl Liner ULTRA NUDE / BARE MINERAL RAL Natural Lipcolor Cream Puff • CHINA GLAZE Vernis Nude Bare • DIOR Palette Jungle Golden Browns CLARINS Poudre libre Skin Illusion • YVES SAINT LAURENT Touche Éclat • UNE Mascara Tout en 1 marron SWEET DOLL / GUERLAIN Duo Blush Rose aux Joues • CHANEL Eyeliner Écriture noir • LAURA MERCIER Mineral Powder M.A.C COSMETICS Faux cils • CLINIQUE ChubbyStick rose • ESSIE Vernis We’re In It Together DARK SHADOW / ARCANCIL Khôl Chrome • BOBBI BROWN BB Cream SPF 15 • LANCÔME Mascara Hypnôse Star M.A.C COSMETICS Gloss Marylin Dazzleglass • O.P.I Vernis The World Is Not Enough • BY TERRY Ombre Blackstar Plack Pearl

40


Avenue Mohammed VI, Mega mall, Souissi, Rabat / + 212 (0)5 37 65 29 56


Parfums RARES

NICHES OLFACTIVES Intimité, distribution sélective et éditions parfois très limitées sont les adjectifs premiers qui caractérisent les parfums de niche. Rares comme on l'aime et ne faisant jamais comme les autres pour proposer des fragrances subtiles et originales qu'on ne sentira sur personne alentour, les bons nez vous réservent bien des surprises cette saison... Côté rédaction, voici notre sélection !

42

CREED Fleurs de Gardénia

ANNICK GOUTAL Petite Chérie Édition Limitée

Tête : Baie Rose, Cassis et Galbanum • Coeur : Rose, Muguet, Jasmin, Pivoine et Gardénia • Fond : Musc, Patchouli, Cèdre

Tête : Herbe Coupée et Pêche • Coeur : Rose Musquée et Poire Fond : Vanille

SERGE LUTENS Santal Majuscule

L’ARTISAN PARFUMEUR Séville à l’Aube

Tête : Santal • Coeur : Cacao • Fond : Rose de Damas

Tête : Aldehyde et Lavande • Coeur : Fleur d’Oranger, Jasmin et Cire d’Abeille • Fond : Lavande, Benjoin, Encens et Ambre.

JARDINS DE FRANCE Absolue Damona Tête : Bergamote, Mandarine et Citron vert • Coeur : Écorce de Cannelle, Clou de Girofle, Fleur d’Oranger et Cassis Fond : Cèdre, Encens, Armoise, Santal et Ambre

JULIETTE HAS A GUN Mad Madame Tête : Bourgeon de Cassis, Oxyde de Rose et Freesia Coeur : Pivoine, Rose, Tubéreuse, Hédione, Muscs Blancs, Baume Tolu, Vanille et Castoreum • Fond : Animalis, Mousse, Patchouli et Ambroxan

DIPTYQUE Le Sablier au 34 Boulevard Saint Germain Tête : Cassis, Feuilles Vertes, Hespérides, Baie Rose, Girofle, Cannelle et Cardamome • Coeur : Rose, Géranium, Tubéreuse, Iris et Violette • Fond : Notes Boisées, Eucalyptus, Baumes et Résines

BY KILIAN Forbidden Games Tête : Pomme, Pêche, Prune et Cannelle du Laos • Coeur : Rose de Turquie, Géranium d’Égypte et Jasmin Sambac • Fond : Vanille de Madascar, Miel du Laos et Résinoïde d’Opopanax.


Soins

POUR LUI

Doux comme un agneau ! Messieurs, il est temps de sortir le grand jeu ! Quelques accessoires chic et performants sont les outils indispensables de tout gentleman qui se respecte et cela commence par une attention portée à la pilosité faciale. Une petite sélection des essentiels, c’est pile poil ce qu’il vous faut ! À vos marques... Prêts ? Rasez ! EDWIN JAGGER Rasoir mécanique chrome et manche facette noir • PENHALIGON’S Cire à moustaches pour Movember PLISSON Blaireau à monture facettée noire et poils noirs • NICKEL Lotion après-rasage Contre Le Feu du Rasoir ARMANI Crème de rasage Skin Minerals • PHILIPS Tondeuse précision NT9130 pour nez, oreilles et sourcils

44


Bonne Gueule Hydratant visage Le soin sérieux pour les mecs qui ne le sont pas toujours Pour vous messieurs qui attendez du résultat tous les jours, Nickel concocte la solution de référence pour avoir la bonne gueule. Une association d’acides de fruits purifiants, d’oligo-éléments et de vitamine E fortifiante pour hydrater, protéger et nourrir votre peau durablement. Et comme on croit au principe d’égalité entre les hommes, Bonne Gueule existe pour les peaux mixtes, les peaux sèches et les peaux sensibles.

www.nickel.fr


CARNET ( Mode & Beaute ) C’est nouveau, c’est beau, ou ça vient de sortir ? Toutes les news et actualités des beauty spots, boutiques de luxe et écrins de joaillerie de Rabat, Casablanca, Marrakech et ailleurs concentrées dans ces quelques pages de carnets... C’est tout ce que vous devez impérativement savoir ou tester pour rester branchés ! Must Have et Must Do c’est ici et c’est rien que pour vous !

MARRAKECH

FOUR SEASONS

NERO LI SPA PAVILLON

N

iché au cœur d'une véritable petite oasis de verdure où calme, bienêtre et pure élégance font partie intégrante du décor, le Neroli Spa Pavillon est spécialement réservé aux couples et aux amateurs de soins de qualité. Deux sublimes suites et un hammam contemporain

pour un environnement tout simplement luxueux. Prenez place et laissez-vous bercer par le chant des oiseaux et cette délicate odeur de fleur d'oranger... Attendez... ce n'est pas tout ! Le Four Seasons Marrakech dispose également d'un second pavillon spa avec 15 cabines de soins. Que vous soyez plutôt soin du visage, massage, enveloppement, gommage ou encore bain à remous, ici, tout a été pensé pour répondre aux besoins de chacun. Détendez-vous, les thérapeutes s'occupent de tout ! SPA DU FOUR SEASONS MARRAKECH Tél. : +212 (0)5 24 35 92 40 / www.fourseasons.com/marrakech

46


Avant

Après

EXTENSION 100% NATURELLE

IRRADIANCE

E

xperte en matière d’extensions capilllaires, Nadya

«bright smile» grâce au concept de bar à sourire... Mais la spécialité de

vous invite à changer radicalement votre look

la maison reste les extensions capillaires ! Et pour être belle jusqu’au

en quelques heures seulement... Tout d’abord

bout des ongles, une salle destinée aux soins esthétiques a ouvert il

par l’extension de cheveux, procédé original qui

y a près d’un an. Nadya s’est associée à la marque de soins experts

permet facilement et rapidement d’allonger une chevelure ou

de l’institut Guinot, pour prodiguer des massages sur-mesure et

d’augmenter son volume avec des cheveux 100% naturels et cela

répondant aux besoins de chacune. Et, depuis janvier, vous pouvez

pour quatre à six mois environ. Ce procédé vous permet aussi, en appliquant simplement quelques mèches, de donner de la fantaisie, par exemple avec des mèches de couleur, strassées, etc... Vous pouvez également opter, grâce à une technique et un matériel naturel, pour une pose de prothèses capillaires afin d’augmenter votre masse de cheveux. Forte de sa longue expérience française dans le domaine de la Haute

également profiter d’un sourire éclatant grâce au très tendance concept américain du «Bar à Sourire». Confortablement installée dans votre fauteuil cocon pendant 30 minutes, la machine «Smile Club» agira sans péroxyde, sans douleur et bien sûr sans altérer l’émail, pour retrouver jusqu’à cinq teintes de blancheur ! En recherche constante d’innovation beauté, Irradiance vous permet de rester en permanence à la pointe des nouvelles tendances. Féminité, beauté et fidélité sont au rendez-vous !

Coiffure, Nadya vous invite chez Irradiance pour une mise en beauté complète. Avec son équipe de professionnelles, elle propose de nombreux

IRRADIANCE, Centre de Beauté

soins, du shampooing/coupe/brushing classique aux protocoles de soins

Rue Ettout, Résidence Assafaa. Avenue Annakhil,

visage et corps signés Guinot en passant par la manucure et pédicure, la

Secteur 10, Hay Riad- Rabat

coiffure et la mise en beauté des mariées ou, plus inattendu, un nouveau

Tél. : + 212 (0)5 37 57 09 07

PUBLICITÉ 47


Carnet MARRAKECH MEDINA

RIAD KA

B

eauty Spot Alert ! Le Riad Ka a ouvert ses portes le 6 novembre dernier en plein coeur de la médina de Marrakech. Un riad certes, mais pas comme les autres ! L’atout séduction des lieux c’est qu’un point d’honneur est mis ici au bien-être de l’âme et du corps. En effet, le riad dispose d’un hammam, d’une salle de sport, d’une piscine et d’un skybar pour le plaisir bronzette/buvette. Mais le must ce sont ces semaines détox réservées aux femmes organisées la deuxième semaine de chaque mois à partir de janvier pour régénérer le corps et lui faire de vraies vacances.... Au programme coaching sportif et massages, le tout avec une approche naturopathique. Ici, les masseuses abordent notamment une nouvelle forme de soin, la libération du péricarde, qui, par un toucher doux des points énergétiques, permet de libérer les énergies bloquées et retrouver le chemin de la santé. Autre temps fort de ces cures, la découverte de la «Dégustation Végétalienne» avec au menu pousses, fleurs et graines germées. Textures surprenantes, arômes inédits et plaisir des yeux sont quelques-uns des bienfaits de cette cuisine atypique, à consommer sans modération ! RIAD KA / Infos et réservation Tél. : +33(0) 6 09 76 47 95 / +212(0) 6 61 36 97 64

CASABLANCA ET AILLEURS

MORGANE RIVET

E

lle a le prénom et les doigts d’une fée Morgane Rivet. Diplômée de l’école Perefitte de Lyon, c’est au Maroc qu’elle officie depuis maintenant deux ans : après une année passée à Ouarzazate en tant que formatrice en chef à l’École des Métiers du Cinéma, elle travaille désormais sur les shootings de

nombreux magazines tels que Illy, Version Homme, Femina Maroc et également M ! La demoiselle met également son savoir-faire au service des professionnels en tant que maquilleuse pour les défilés, le cinéma mais aussi la télévision. Pour les occasions spéciales et vos évènements, Morgane Rivet propose depuis peu ses services et son expertise aux particuliers exigeants. Pour les coquettes qui souhaiteraient pouvoir être au top de leur beauté chaque matin, Morgane donne également des cours privés de maquillage... Une fée qu’il fait bon avoir dans sa trousse à bonnes idées ! MORGANE RIVET Tel : + 212 (0)6 18 91 33 23 / rivetmorgane@hotmail.fr www.morgane-maquillage.book.fr

48


Carnet MAROC EXCLUSIVITÉ

X U O IJ B E C N E C IS IN M E R

E

nfin ! C’est le mot juste pour souligner l’attente produite par Réminiscence sur nous, pauvres âmes de femmes accros aux bijoux ! Dès novembre, les plus belles pièces de la marque seront enfin disponibles au Maroc. Direction les Galeries Lafayette pour

les casablancaises et pour les marrakchis au choix entre le Naoura Barrière, le Jad Mahal ou le Djellabar pour trouver ces merveilles ! Les autres femmes du Royaume ne seront pas en reste puisque certains modèles Réminiscence Bijoux seront aussi disponibles dans les Sofitel en 2013. Impossible de ne pas s’extasier devant la collection Manhattan ou craquer pour la ligne Légendes d’Automne, mais pour être toujours dans le ton, on succombera aussi pour les grands classiques intemporels de la gamme Argent. Impossible de résister, il ne vous reste qu’à choisir vos modèles préférés à associer avec votre parfums Réminiscence de prédilection ! www.reminiscence.fr

RABAT

JARDIN DES ROSES

SO SPA SOFITEL

P

our la deuxième année consécutive, le So Spa du Sofitel Jardin des Roses de Rabat s’est vu attribuer le label «Spa-A». Une distinction qui récompense à juste titre ce lieu magique où l’expertise du groupe Sofitel est à son paroxysme : large gamme de soins, protocoles

sur-mesure, accueil chaleureux, discrétion, grandes marques de référence, excellente tenue des lieux, confort, élégance, bref, tout ce qui fait qu’on se sent entre de bonnes mains et réellement bien ! En ce moment, le spa propose l’offre «Les Matins Douceur» de 9h00 à 13h00 pour des massages de 60 à 90 minutes autour d’un de leur soin phare : Rituel Après Soleil. Un bain de vapeur et une exfoliation douce du corps et du visage au miel et noix suivis, selon vos envies, d’un masque nourrissant pour le corps et un massage du crâne ou des pieds. C’est vrai, au Sofitel, «Life is Magnifique» ! SOFITEL JARDIN DES ROSES BP 450 Souissi - 10000 RABAT - Tél. : + 212 (0)5 37 67 56 56

49


Carnet

SO SPA !

SOFITEL MARRAKECH LOUNGE & SPA

P

lus connue comme étant une ville qui ne dort

massages aux pierres chaudes et bien d'autres encore. Tous ces petits

jamais, pour ses innombrables événements ou

délices n'ont qu'un seul objectif : nourrir aussi bien le corps que l'âme.

restaurants et bars branchés... la ville rouge est aussi devenue en quelques années une véritable

escale bien-être ! Les adeptes du Sofitel Marrakech Lounge & Spa ne diront pas le contraire. Surtout depuis que Sofitel Luxury Hotels y a lancé son nouveau concept SO SPA by Sofitel...

UNE GAMME SIGNATURE Plus qu'un simple concept, SO SPA by Sofitel propose également sa propre gamme de soins. Du So Rejuvenating (Tellement rajeunissant), un soin du visage fusion de haute technologie de beauté à la française, au So Exhilarating (Tellement vivifiant), un étonnant voyage sensoriel dédié au corps, ces prodigieuses thérapies sont toutes sublimées par la musique

Après Sofitel Rabat Jardin des Roses, Sofitel Essaouira Mogador Golf &

Sofitel diffusée sur des iPods SO SPA. Et pour que cette expérience frôle

Spa, Sofitel Casablanca Tour Blanche... le groupe n'allait pas s'arrêter en

un peu plus encore l'excellence, chaque table de massage dispose du

si bon chemin ! Et c'est avec le nouveau concept SO SPA by Sofitel qu'il

fameux concept MyBed de Sofitel en version adaptée aux soins. Détente

revient pour le plus grand plaisir des amateurs de détente et de beauté.

et relaxation sont à leur comble ! Permettez également aux esthéticiennes

Dans cet écrin de douceur, on se laisse bercer par deux philosophies :

expertes de vous présenter le soin Sublime à l'huile précieuse de figue

dans un premier temps, la rencontre, pour ensuite pouvoir tisser des

de Barbarie, une beauté unique créée pour Sofitel par l'icône de cinéma

liens. Un savant mélange entre traditions ancestrales d'ici et d'ailleurs,

Marisa Berenson. Une expérience de soin luxueuse en tous points !

raffinement et expertise de pointe de la cosmétique française. Avec tout ça, vous êtes parés pour une expérience des plus rayonnantes !

SO FIT... Parce-que le bien-être, qu'il soit physique ou psychique, passe aussi par le

DES SOINS A LA CARTE

sport, le Sofitel Marrakech Lounge & Spa vous fait profiter d'un tout nouvel

À table ! Oui, oui, vous avez bien compris ! C'est en s'inspirant du menu

espace fitness. Le SO FIT, c'est tout simplement des équipements de

d'un restaurant gastronomique français, que le SO SPA du Sofitel

pointe associés à un espace à expériences multi-dimensionnelles avec des

Marrakech a réuni tous les ingrédients nécessaires pour vous libérer des

programmes et des cours avec coach. Vous n'avez plus aucune excuse... il

tensions et du stress et ainsi vous faire rayonner de mille feux. Une véritable

est grand temps de vous faire du bien !

recette miracle pour un menu qui se déguste de l'entrée au dessert... Les urbains actifs pourront profiter d'une petite entrée de 30 minutes qui les

SOFITEL MARRAKECH LOUNGE & SPA

aidera à se relaxer après une dure journée. Quant aux plus gourmands, ils

Rue Harroun Errachid - Hivernage

seront comblés par les plats principaux et desserts qui, pour une durée

+212 (0)5 24 42 56 00 / H3569@sofitel.com

d'une heure, se déclinent en de divins massages corporels, soins du visage,

www.sofitel.com/Marrakech

PUBLICITÉ

51


Art &Culture

DOSSIER... YOUNES LAZRAK, DEALER DE CULTURE• CLASSIQUE... OPM, AU COEUR DE LA MUSIQUE • AGENDA... CULTURE

53


YOUNES

LAZRAK Dealer de culture !

JEUNE, DRÔLE ET SPONTANÉ, YOUNES LAZRAK ÉTAIT CERTAINEMENT LE MIEUX PLACÉ POUR NOUS PARLER DE LA CULTURE AU MAROC. LUI QUI N’A PAS LA LANGUE DANS SA POCHE NOUS LIVRE COUPS DE COEUR, COUPS DE GUEULE, RÊVES ET IDÉES POUR REMETTRE LES ARTS À LA PLACE QU’ILS MÉRITENT : LE PREMIER PLAN ! Passage obligé de toute interview : parle-nous d’abord de toi et de ton parcours ! Voyons voir... Parcours assez chaotique, c’est le moins qu’on puisse dire ! J’étais en S au lycée, mais j’ai eu un bac ES, j’ai commencé des études de Gestion à Dauphine – Paris, puis abandonné pour des études de Philo à la Sorbonne… J’ai quitté Paris et ces études pour rentrer faire des études de journalisme, pour finalement atterrir à la radio au hasard d’une annonce à laquelle j’ai répondu ! Ma passion pour la Musique et la culture en général, et mon bagou m’ont valu mon premier job chez Casa FM, que j’ai quitté pour rejoindre Hit Radio quelques mois plus tard, et enfin atterrir à 2M, où je suis depuis 2007. J’ai animé mon émission radio pendant un peu plus d’un an avant de faire mes débuts à la TV avec Korsa et Korsa Live. Depuis, je file un parfait amour avec les médias et le monde de la culture au Maroc !

Parle-nous de ta nouvelle émission Culture Pop. Quel en est le concept ? À travers différentes chroniques et rubriques “ Culture Pop ” a pour vocation de tenir les auditeurs informés de l’actualité culturelle qui compte, au Maroc ou ailleurs. L’émission se veut fun, on y distille de l’information sérieuse sans pour autant se prendre au sérieux. J’accueille un invité en compagnie de mes trois chroniqueurs spécialisés Layal, Faty et Mehdi. On débat, on donne nos points de vue sur les faits marquants et les sorties de la semaine. L’objectif premier est d’intéresser un maximum de personnes à un maximum de formes de cultures, aux différentes façons de l’intégrer à son quotidien et la pratiquer. Le credo de l'émission : La culture n’a pas besoin d’être populiste pour être populaire ! Tout au long on pourra retrouver un flash info culture, un agenda des sorties, un tour du web des activités à réaliser chez soi, des chroniques cinéma, musique, expos et sorties littéraires. L’invité a aussi droit à « La Sale Interview », des questions décalées sur la forme mais pas sur le fond, et discute avec l’équipe de sa vision de la culture au Maroc. Une fois par semaine les auditeurs ont également droit à la chronique « Mauvaise Foie », un espace de

54

délires ou l’avis émis n’est pas toujours à prendre au premier degré. La culture est partout, il ne reste plus qu’à le prouver !

Quels sont les artistes à ne pas rater en 2013 et ceux qui n'ont pas eu le succès qu'ils méritaient en 2012 ? Là c’est un peu complexe, et je vais prendre des exemples musique. Il y a des artistes comme Oum, Haoussa, Sisimo, Loonope dont on parle vachement, que tout le monde connaît et reconnaît mais qui ne font pas de concerts ; c’est aberrant ! Oum qui a fait la couverture de plein de magazines n’a fait qu’un seul et unique concert l’année dernière et pour un festival payant, le Jazzablanca. Elle n’a pas été programmée au Mawazine sous prétexte qu’elle était déjà passée l’année précédente alors qu’entre temps elle avait fait un album d’une qualité supérieure à bien d’autres et je trouve qu’elle n’a pas ce qu’elle mérite. A-t-on si peu de considération pour ce qui se fait ici ? On n'a pas besoin de faire aussi gros pour faire plaisir aux gens, on peut faire plus de concerts sur l’année pour faire travailler les artistes et les techniciens et autres entreprises du spectacle plutôt que de tout balancer sur une semaine, il n’y a aucun développement durable sur ce type d'événement et c’est bien dommage, désert culturel. C’est impensable de traiter les artistes marocains comme on le fait aujourd’hui. Déjà qu’ils non pas de droits d’auteur, qu’ils n’ont pas de circuit de distribution, qu’ils n’ont pas d’autre moyen de vivre que de la scène et en plus on les traite mal. Ok ça devrait être les coups de coeur et ça finit en coup de gueule !

À part toi, qui sont les vrais dealers de culture au Maroc ? Je n’ai pas de nom en tête et ça peut être un peu tout le monde. C’est toute personne qui par sa passion donne envie aux autres d’en savoir plus sur tel ou tel produit culturel, l’essayer… Susciter l’intérêt est la clé !

Justement en terme d’évènements culturels, trouves-tu qu’ils sont suffisants au Maroc ? En fait, je ne voulais pas taper sur Mawazine. Je trouve formidable qu’il y ait ces concerts accessibles à tous et je suis pour la programmation culturelle quelle qu’elle soit et où qu’elle soit. Mais c’est quand même dingue de penser qu’une ville comme Casablanca n’ait pas son propre festival ! On investit des sommes collossales pour construire un nouveau théâtre et il va s’y passer quoi ? Rien... Pareil pour le théâtre d'El Jadida qui est magnifique et où il ne se passe rien, ou celui de Mohammedia qui est tout neuf ! On a peur de les utiliser ? De les abîmer ? Le


P ortrait

YOUNES LAZRAK, DEALER DE CULTURE

but du public est de se faire plaisir aux oreilles pas de tout massacrer, quand bien même ça serait des concerts de RAP ou métal ! "Je ne comprend pas votre musique donc je vous conduit vers la sortie ? " Je crois qu’il faut dépasser ces idées reçues et être plus intelligent, en plus ça serait profitable à tout le monde ! Ca me révolte !

Alors il y quand même assez d’infrastructures au Maroc pour la culture ? Et bien oui et non. Il y en a c’est certain mais elles ne s’adressent qu’à une infime partie du monde du spectacle. Les jeunes musiciens ne peuvent pas y répéter ou faire de représentations alors ils doivent payer des fortunes pour enregistrer ou justement répéter alors qu’ils devraient gagner leur vie en le faisant, c’est un comble ! Pareil pour les artistes : combien de portes se ferment avant qu’ils puissent exposer quelque part ? On va leur préférer des vieux de la vieille ou des étrangers ou les exposer dans un recoin. Pourquoi on ne leur laisse pas leur chance ? Il faut simplement repenser la manière de faire. À cause de cette manière arriérée de penser il y a des festivals comme celui de Casablanca, Dakhla qui sont morts et d’autres suivront, le Boulevard est reporté pour la 2éme fois ! C’est d’autant plus dramatique que ce sont des événements dont le Maroc ne peut pas se passer car ils sont répartis temporellement et géographiquement pour qu’il y ait toujours quelque chose à voir quelque part ! Je crois que ça vaudrait le coup de développer de plus petites salles où les artistes qui démarrent auraient leur chance. À part le B-Rock à Casablanca ça n’existe pas. Ils sont où tous ces artistes et leaders d’opinion qui devaient révolutionner le Maroc ? Morts dans l’oeuf faute de suivi.

Virgin à Marrakech et prochainement à Rabat, la FNAC à Casablanca depuis peu, que penses-tu de cet effort de l’ouverture à la culture ? Oui, c’est bien... Mais bon, quand on sait que plus de 50% des marocains n’ont aucune activité culturelle on se dit à qui la faute ? Ce n’est que maintenant, à l’ère du 100% numérique qu’on ouvre des espaces pour la consommation de la culture ? Un peu tard peut être... Mais peut être qu’on pourrait éviter les dégâts futurs en commençant dès le départ à revoir les bases de l’éducation. L’école c’est aussi fait pour ouvrir les esprits non ? Je ne sais pas par où il faut commencer et comment procéder mais quand eux, l’Éducation Nationale, auront compris ce rôle qu’ils peuvent jouer, alors on pourra vraiment parler d’ouverture à la culture.

Je suis clairement pour l’augmentation de la production marocaine dans le cinéma et Mr Sail, le directeur du centre cinématographique marocain, va dans ce sens. Et ça ne serait pas aux dépens de la qualité car plus tu ouvres aux gens de nouvelles possibilités et plus il y aura de surprises. Il faut continuer à donner du budget à ceux qui ont déjà su convaincre et un peu aussi aux autres comme Hicham Lasri ou Mohammed Achaour qui ont fait un excellent premier film et prouvent que le système peut fonctionner à ce niveau là. Le problème après c’est que quand il y a des films, tu vas les voir où ? Puisque les gros comme Megarama les laissent un peu de côté il faudrait remettre en état la multitude de petites salles abandonnées dans tout le Maroc pour pouvoir diffuser leurs films à l’exemple du ABC qui est une super salle avec une programmation extra. Pourquoi l’Etat ne les rachète pas pour les faire tourner ? Non, il faut attendre que ce soit des particuliers qui le fassent comme à la cinémathèque de Tanger, mais des mécènes comme eux il n’y en a malheureusement pas assez.

Tu pourrais faire ça un jour ? Ça tombe bien que tu poses la question car justement j’ai repéré une petite station service abandonnée pas loin de Bd Ziraoui qu’un jour je rêverais de transformer en un endroit où tourneraient H24 à la fois des films marocains et des classiques internationaux ou des nouveautés. De tout pour tout le monde, les gens ne savent pas quoi faire, ils peuvent passer à n’importe quelle heure se faire un bout de toile pendant un quart d’heure, une heure ou une journée !

Une idée pour le moins originale ! Un autre projet de fou ? De fou je ne sais pas mais j’aimerais un jour, si j’en ai le temps et les moyens, aller dans toutes les villes du Maroc repérer des salles et organiser de véritables tournées de jeunes talents. C’est un peu le boulot d’un producteur, mais force est de constater que ça n’existe pas ici.

As-tu d’autres projets pour l’avenir, ou des choses que tu voudrais faire comme écrire ou travailler pour un nouveau média ? J’ai toujours été très branché web et réseaux sociaux, en bon geek, c’est un vecteur de communication et un média que j'adore. À un moment, on m’a fait croire que je ne pourrais jamais travaillé dans ce domaine car il est déjà surexploité et que j’arrivais trop tard. Mais en fait c’est

Les marocains sont les rois du téléchargement : films, musique, livres, etc... Quel est ton point de vue sur cette appropriation gratuite de la culture ? Aujourd’hui on a la FNAC et Virgin avec des prix plus ou moins accessibles mais disons qu’on a une offre assez riche, même si sur la production marocaine elle est assez ridicule et qu’on ne s’adresse comme toujours qu’à l’axe Rabat/Casa/Marrakech. Pour les autres, nada ! On ne peut pas affirmer qu’ils consommeraient si ils avaient l’offre puisqu’ils n’ont jamais eu le choix. Et pour en revenir aux artistes locaux, c’est triste à dire, mais certains vont être plus heureux en sachant qu’on écoute leur musique ou qu’on voit leurs films ou même encore qu’on lise leur livre téléchargés que pas du tout.

archi-faut car il reste toujours des choses à faire et en plus c’est un média qui ouvre à toutes les possibilités et qui est complètement laissé à l’abandon au Maroc. Pourquoi on a pas la culture de la webradio ? De la Webzine ? De la webtélé ? C’est un format que j’ai utilisé pour couvrir les JO et c’était une expérience formidable. Il y vraiment des idées à développer là-dessus, mais personnellement je suis dans une logique où je ne serai pas forcément à l’écran mais derrière le concept.

Pour se tenir informer sur la programmation culturelle, que nous conseilles-tu ? Clairement, c’est sur le net et les plus fiables, ceux qui ont les bonnes infos au bon moment sont concert-maroc.com pour la

Le cinéma au Maroc, tu en penses quoi ?

musique et le maroscope.com pour tous les évènements culturels.

PROPOS RECUEILLIS PAR ADD • PHOTOS YOUNES LAZRAK AU STUDIO DES ARTS VIVANTS - CASABLANCA © JULIE CLÉMENT

57


Classique OPM

OPM

ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DU MAROC

Au coeur de la musique !

La saison 2012/2013 de l’Orchestre Philharmonique du Maroc s’est ouverte en octobre dernier par une série de concerts époustouflants avec au programme Mozart et Ravel et Gilles Apap en violoniste invité qui a, disons le, survolté le public. De quoi piquer notre curiosité sur cette institution du paysage culturel marocain. C’est Bouchra Amrani, directrice déléguée de l’association, passionnante et passionnée, qui a bien voulu répondre à nos questions...

Le concert d’ouverture de la saison de l’OPM a eu lieu en octobre avec des morceaux de Ravel et Mozart. Comment choisissez-vous la programmation ? Le choix du programme de chaque saison se fait bien en amont, vers avril, afin de pouvoir sélectionner les artistes invités et que leur emploi du temps leur permette de venir pour les répétitions et représentations. Les morceaux qui seront interprétés font l’objet d’une décision du comité artistique de notre association, suite à une confrontation de plusieurs propositions de différents répertoires. Il est certain que nous choisissons des partitions qui représentent un véritable défi pour l’orchestre, notamment la symphonie Fantastique de Berlioz que l’OPM a interprèté l’année dernière en ouverture de la 16ème saison musicale et cette année, nous nous sommes attaqués à une des plus belles symphonies de Mozart, la 40ème. Nous veillons toujours à ce que les œuvres que nous proposons puissent être relativement accessibles afin que l’ensemble du public puisse profiter des concerts.

Le programme s’articule autour de six représentations récurrentes chaque année. Pouvez-vous nous l’expliquer ? Effectivement, nous donnons 30 à 40 concerts par an qui sont articulés autour de six séries de concerts : Il y a d’abord les concerts d’ouverture dont nous avons parlé et qui ont lieu en octobre. Ensuite, en décembre, il y a le Cycle des 9 Symphonies de Beethoven avec cette année les 4ème et 6ème . Puis, pour fêter la nouvelle année, nous organisons toujours une série de concerts en janvier pour célébrer le nouvel an, avec une couleur festive et originale pour surprendre notre public, comme cette année où nous prévoyons la «Rapshodie In Blue» de Gershwin. En mars a lieu le Morocco Philarmony International Piano Competition qui, à la suite de trois auditions éliminatoires, récompense des lauréats qui se produisent dans un dernier concert final. Le dernier gros temps fort avant la Fête de la Musique, c’est l’opéra du mois d’avril, La Traviata en 2013, dont l’orchestre interprètera la musique avec des artistes chanteurs de grande renommée.

58

Nous essayons toujours de proposer un programme sur toute l’année et qui plaise au plus grand nombre !

Une fois le programme choisi, comment se passe la suite jusqu’au concert ? Nous devons d’abord passer un certain temps à raccorder les agendas des artistes invités. Une fois cela calé, nous organisons les répétitions qui ont toujours lieu à Rabat, soit en Tutti avec l’ensemble des musiciens, soit par type d’instrument comme les cordes ou les vents. Nous communiquons sur chaque série de concert environ un mois avant les représentations et, le jour J, les musiciens font généralement un raccord dans les lieux du concert avant l’arrivée du public, puis se changent et se détendent un moment avant de rentrer en scène.

Ces musiciens justement, sont-ils tous salariés de l’OPM ? L’OPM est une association à but non lucratif , nous ne pouvons donc pas salarier tous les musiciens de l’orchestre. En réalité, il y a trois catégories de musiciens : les salariés ; les vacataires et puis la catégorie des musiciens qui appartiennent à des institutions militaires (corps d’armée). Cette diversité crée une vraie richesse au sein de l’orchestre car toutes ces catégories se réunissent autour de la même passion avec un partage artistique certain entre eux et à travers les différentes rencontres artistiques de chaque série.

Quel est le but du Morocco Philarmony International Piano Competition ? Les buts de cet évènement sont multiples. Nous avons déjà 12 années de compétitions derrière nous et cela a toujours été un succès. Cet événement exceptionnel constitue un véritable tremplin pour des jeunes pianistes, venus se produire dans notre pays en vue d’y être consacrés par un jury international et démarrer ainsi une carrière professionnelle. Des jeunes virtuoses du monde entier ont fait de cette compétition un concours fétiche « porte bonheur » qui préfigure le début d’une carrière fulgurante : le lauréat de la 10ème édition, Denis Kozhukhin, a remporté deux mois plus tard le Concours reine Elizabeth, et est aujourd’hui devenu une star internationale que tous les pays s’arrachent. En douze années d’existence, cet événement devenu culte au Maroc, a regroupé plus de 70 pianistes de très haut niveau. Aujourd’hui, le concours entame sa 13ème édition et continue son rayonnement international.

Vous organisez des concerts pour le jeune public. Pour quelle raison ? Les jeunes sont notre futur public. Il est très important de les prendre en considération et de leur faire découvrir la musique classique. Nous les invitons à visiter les coulisses, à découvrir les oeuvres et ils peuvent également assister aux répétitions. En fin de compte, quand ils viennent par la suite as-


Un public attentif pendant l'interprétation du concerto pour violon N°3 de Mozart

Du côté des musiciens, c'est une salle comble qui les écoute

En coulisses les musiciens attendent pour entrer en scène

Gilles Apap pendant le concert

Gilles et l'ensemble Blugrass accompagnés de L'Orchestre Philharmonique du Maroc


Ambiance détendue avant le concert

Dernière répétition perso avant le show

démarche d’acheter un billet ou eu l’idée de venir au concert et dont nous attisons la curiosité. La réduction faite est presque symbolique mais ce type de site nous permet de toucher justement ce public que nous souhaitons retrouver aussi dans nos salles.

Le groupe Accor, les assurances Afma et Zurich, la radio Aswat, le journal l’Economiste... Près de 60 partenaires suivent l’OPM. Quel rôle jouent-ils ?

Bouchra Amrani, directrice déléguée de l'OPM

sister au concert, ces enfants nous rendent bien le temps que nous leur avons accordé car nous savons qu’ils comprennent ce qu’ils écoutent et sont finalement notre public le plus attentif !

Cette année, vous avez proposé sur un site de deal des places pour les concerts d’ouverture. Pourquoi avoir fait cette démarche ? Nous avions déjà tenté l’expérience l’an passé et avec succès. Nous évoluons dans un univers artistique et passionnant et, de ce fait, avons pour vocation de partager cette passion avec le plus grand nombre. En 17 belles années d’existence nous avons acquis un public mélomane et fidèle et souhaitions par ces opérations promotionnelles, ouvrir aussi nos portes à un autre public. Ce sont des personnes qui n’auraient peut être pas fait la

Nous parlons ici de partenaires mais en réalité ce sont de véritables mécènes. C’est grâce à eux que nous avons la possibilité de se donner de nouveaux challenges pour notre projet artistique et chacun a sa propre manière de participer à l’aventure. Leur but n’est pas de se faire de la publicité mais bien d’investir à leur façon dans quelque chose qui leur plait et qu’ils veulent voir pérenniser et nous les en remercions infiniment.

Selon vous, quelle est l’image de la musique dite classique au Maroc ? Le Maroc possède certes une très riche tradition musicale mais n’a pas produit de «musique classique» au sens où on l’entend communément. Pour autant, nous sommes un pays très ouvert sur le monde qui nous entoure et curieux. Je crois que la musique classique est plutôt bien perçue et appréciée des marocains et, même si du chemin reste à faire pour ouvrir ce répertoire à une plus large population, la mission de l’OPM est plutôt bien remplie ! À titre d’exemple, il y a deux ans nous avons organisé deux concerts en plein air place PROPOS RECUEILLIS PAR ADD • PHOTOS © OPM

60

Pietri à Rabat et place Rachidi à Casa qui ont attiré plusieurs milliers de personnes chacun ! Une expérience fabuleuse que nous espérons pouvoir réitérer. En attendant, les concerts de la fête de la musique sont gratuits car nous demeurons fidèles à notre volonté de réduire les distances entre la musique classique et le grand public autour de ce beau rendez vous annuel où la musique est célébrée et mise à l’honneur à l’échelle planétaire.

Qu’espérez-vous pour l’avenir de l’OPM ? Nous souhaitons bien des choses pour l’OPM : élargir notre public et notre répertoire musical, pouvoir recevoir de nouveaux chefs et interprètes invités, continuer à accueillir le jeune public, en somme poursuivre avec succès notre mission culturelle dans les meilleures conditions. Mais il y a une chose que nous espérons également, c’est de pouvoir nous produire dans plus de villes et dans des infrastructures faites pour accueillir un orchestre avec conditions acoustiques convenables. Nous nous produisons pour le moment dans cinq villes, Rabat, Casablanca, El Jadida, Marrakech et Tanger et aimerions à l’avenir pouvoir jouer dans les autres grandes cités du Royaume comme Fès, Agadir, Essaouira ou Ouarzazate. En outre, nous portons également le souhait de développer notre action sociale, celle de permettre à des musiciens de différents milieux culturels et sociaux de se professionnaliser et à des jeunes défavorisés d’accéder à un véritable métier.


Agenda CULTUREL

TANGO PASION Le 17/01/2013 au Megarama de Casablanca Le 17 janvier 2013, la troupe du spectacle «Tango Pasión» fait escale au Megarama de Casablanca pour une seule et unique représentation à ne surtout pas manquer ! Musique frénétique et chorégraphies endiablées seront là pour vous envoûter... Olé !

CIRQUE AMAR, FLORILEGIO Du 05/12/12 au 04/01/13 à Agadir et du 09/01/2013 au 27/01/2013 à Marrakech Tel un véritable Arche de Noé, le cirque Amar revient avec «Florilegio», un tout nouveau spectacle où se croisent lions, tigres, alligators, pythons ou encore zébres dans un fabuleux show de deux heures. Éblouissement, rires et sensations fortes garanties !

LA BAYADÈRE Le 27 janvier 2013 à Marrakech La Bayadère est l’un des plus beaux ballets jamais écrit dans son histoire, sa musique et sa chorégraphie. L'Association des Amis de la Musique de Marrakech propose cette année de venir le découvrir lors d’une retransmission en direct depuis le Bolchoï de Moscou !

4ÈME ÉDITION DU CYCLE DES 9 SYMPHONIES DE BEETHOVEN Le 05/12/12 à Rabat, le 07/12/12 à Casablanca et le 09/12/12 à Marrakech Voici quatre ans que l’Orchestre Philharmonique du Maroc organise des concerts autour des neuf symphonies de Beethoven. Une très belle initiative dont les représentations dans trois villes et trois dates au mois de décembre autour des symphonies N°4 et N°6.

6ÈME ÉDITION DES RENCONTRES INTERNATIONALES DE LA PHOTO DE FÈS du 1er au 31 décembre 2012 à Fès Voici six ans que Fès accueille chaque mois de décembre le plus important événement autour de l’art photographique au Maroc. Plusieurs lieux de la ville abriteront les activités de ces rencontres avec notamment une installation de la fondation Inside-Out et une série d'expositions d'artistes locaux à destination de la jeunesse Fassi.

«LA CIVILISATION MA MÈRE» Le 28/11/2012 à Meknès, le 30/11/2012 à Fès et le 05/12/2012 à Safi Inspiré du roman de Driss Chraïbi, ce monologue retrace, à travers la voix de sa petite-fille, l’histoire peu banale d’une grand-mère qui vient de mourir, autrefois inculte et recluse, puis son parcours qui l’a amené à s’ouvrir au monde.

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE MARRAKECH Du 30 novembre au 8 décembre 2012 à Marrakech C’est Bollywood qui débarque à la douzième édition du Festival international du film de Marrakech. Acteurs, réalisateurs et producteurs indiens seront mis à l’honneur pour l’évènement sous la houlette de John Boorman, président du jury cette année.

HENRI MATISSE AU MAROC Le 5 décembre 2012 à la Villa des Arts de Casablanca À l’apogée du Fauvisme, c’est au Maroc que Henri Matisse avait choisi de venir puiser son inspiration. Les professeurs Monssef Sedki Alaoui et Saad Belgnaoui tenteront, à travers les oeuvres de l’artiste, d’interroger les enjeux profonds du lien triangulaire entre le ressenti, la couleur et le culturel.

COMMENT APPRENDRE À REGARDER UNE OEUVRE D'ART ? Le 19 décembre 2012 à la Villa des Arts de Casablanca Tout spectateur se trouve confronté aux mêmes questions quand il regarde une oeuvre d’art : A quelle époque a-t-elle été réalisée ? Par qui ? Que raconte-telle ? Quels moyens l’artiste a-t-il utilisés pour susciter le plaisir, l’émotion ? C’est Rim Laâbi, plasticienne, qui tentera de vous aider à y voir plus clair !

61


Design& Decoration

FOCUS... HOURIA TAZI, DE FIL EN AIGUILLE•

SAGA DESIGN...HOME COUTURE • PRODUITS... DE L'OR • IN... VILLA DAR JADE

63


Focus DÉCO

HOURIA TAZI • DE FIL EN AIGUILLE •

Qui a dit que les marocains ne savaient pas travailler avec finesse ? Ceux-là se trompent et lourdement ! Houria Tazi, elle, a su se lancer avec brio dans la conception de modèles de linge de maison dont la perfection pourrait faire rougir certaines grandes maisons de couture. 30 ans de création au service du beau et de l’élégant, du fait main et de l’excellence ! L'aventure se poursuit sous la houlette de cette pionnière au Maroc et de sa fille Kenza qui travaille désormais avec elle. Elles ont bien voulu nous ouvrir les portes de leur PME florissante et, vous le verrez, assez étonnante…

TOUT VIENT À POINT...

ception soignée dans tous ses détails revient en

travers le monde. Citons Alberto Pinto, le plus

Cette inconditionnelle de la belle table avant la

grâce. Et c’est le propre des bonnes idées que de

médiatisé d’entres eux. Cette nouvelle clientèle

lettre avait d’abord nourri sa passion en ouvrant

coïncider avec leur époque. Cet atelier de haute

a permis à l’entreprise de devenir une véritable

deux boutiques d’articles cadeaux principale-

couture d’un genre particulier deviendra rapide-

spécialiste du sur-mesure. Plus d’un tiers des

ment orientées vers les arts de la table. C’est tout

ment une référence dans son domaine.

articles manufacturés sont des pièces uniques et le resteront. Aujourd’hui, la manufacture a

naturellement qu’elle fera du dessin de linge de maison, son hobby. Inventer, imaginer, assortir.

SUCCESS STORY À LA MAROCAINE

déménagé dans une vaste villa du chic quartier

Tout y passait à une époque où son entreprise

La créatrice novice d’il y a 30 ans est loin

de Souissi. Un endroit entièrement refait à neuf,

actuelle n’était qu’une vague idée. Quelques

aujourd’hui. La société qui porte son nom

aéré et lumineux, qui permet à toutes les petites

feuilles blanches et un crayon pour tout atelier.

est devenue progressivement une véritable

mains habiles de s’affairer à leur tâche en toute

Mais encouragée par son entourage, elle décide

entreprise. Au début était une clientèle réduite

quiétude. Certaines d’entre elles sont là depuis

de fabriquer ses prototypes. Et lors d’une exposi-

mais select… Nina Ricci, Portauld, Puiforcat,

le tout début. Tous les clients qui lui ont fait

tion improvisée à la Mamounia pendant les fêtes

La Chatelaine, adresse obligée des têtes

confiance lui sont depuis restés fidèles. Fidèles

de Noël, le succès est aussi immédiat qu’inat-

couronnées de l’époque ou Le Bain-Marie,

à sa maîtrise des matières, que Houria choisit

tendu. Persuadée alors d’avoir trouvé sa voie,

aujourd’hui disparu mais au passé flatteur. Ces

les meilleures, au diapason de son savoir-faire

elle se lance. Les articles sont fins, innovants et

maisons ont aujourd’hui laissé place à Christian

et de la créativité prolifique qui caractérisent

magnifiquement réalisés. Les grandes maisons

Dior Couture, Bergdorf Goodman à New-York,

l’entreprise. Car chaque saison apporte son

françaises lui ouvrent leurs portes. En ce début

Monogramme à Londres… ainsi qu’à une

florilège de nouveautés. Nouveautés non pas

des eighties, le charme parfois désuet d’une ré-

petite constellation de décorateurs opérant à

entendues comme simples déclinaisons de

65


Focus DÉCO

modèles, mais plutôt comme refonte permanente de l’approche du métier. Nouveaux concepts, nouveaux types de matériaux... Ainsi donc, l’entreprise restera comme la première à avoir oser mélanger broderie et peinture, à avoir imposé les ajouts métalliques ou en strass dans un domaine jusqu’alors très conservateur en Europe. Cette « réinvention  » permanente est saluée par la clientèle qui, deux fois l’an, se demande quel sera le prochain étonnement. Cet atelier qui mélange tradition et hi-tech est parfaitement adapté au monde rapide d’aujourd’hui, où la nouveauté est devenue indispensable. Avec ses 30 années d’expérience, Houria Tazi a donc su créer une véritable culture d’entreprise dans son atelier et reste la plus à même de garantir la qualité des articles qui en sortent : elle préférera toujours qu’un motif prenne deux heures pour être brodé à la main plutôt que trois minutes sur une machine. Même s'il n’y a qu’elle pour faire la distinction, c’est un fait : sur la qualité, pas de concession ! Une ligne directrice qui lui a permis de vendre ses articles aux plus grands noms du monde, tout en restant au Maroc où se trouvent ses racines.

MODE D’EMPLOI Expansion de l’entreprise, inventivité illimitée, commandes personnalisées sur-mesure ou collections propres, matériaux de première qualité... Vous l’avez compris, voici une entreprise qui a parfaitement su mener sa barque. Il est maintenant temps de vous expliquer les rouages de la réalisation de ses modèles... Qu’il s’agisse de ses lignes printemps/été et automne/hiver ou des demandes spéciales de particuliers ou professionnels, tout commence par une forme et un motif... Certains sont déjà tout fait, d’autres sont exécutés à la main sous la direction du bureau de style selon les demandes et, tout comme pour la mode, selon les tendances ! Après validation, l’esquisse part en réalisation. Ce qui n’est qu’un dessin au début va entreprendre un long périple à travers toutes les étapes de fabrication. Peinture, broderie, ajouts, ajourage, découpage, finition… Puis assemblage et montage, pour partir enfin retrouver son écrin. On ne peut pas tout dire bien sûr... Mais tellement de petits détails sont travaillés et retravaillés sur chaque élément... Une chose pourtant mérite d’être soulignée : avant d’être terminé, un modèle peut passer par près de 30 étapes qui sont presque toutes exécutées à la main ! Chemins de tables, sets, nappes, taies d’oreillers et housses de couettes, en tout plus de 20.000 calques de modèles ont été créés au sein de l’entreprise. Bien que tous n’aient pas été réalisés, on imagine le nombre phénoménal d’articles produits et on se figure aisément le travail colossal représenté par leur fabrication. Et pourtant, c’est au contact des étoffes, en caressant les broderies, en admirant ces ornements si jolis et réguliers qu’on ne peut que reconnaitre une chose : tout est absolument parfait... Point à la ligne

PAR ADD • PHOTOS © JULIE CLÉMENT

67


Design

CRAQUEZ POUR...

DE L'OR La fin d’année est toujours une occasion rêvée de faire bonne chère, mais surtout à de belles tables. C’est le moment de revoir vaisselle et argenterie pour donner du cachet à votre mise en place ! Cristal, feuilles d'or et dentelles seront les bons crus de 2012 et, pour émerveiller vos invités, rien de tel qu’une sélection placée sous le signe de l’or... Évidemment...

ROCHE BOBOIS

Assiettes Feuilles par Louise Campbell www.roche-bobois.com

BERNARDAUD

Assiette plate Athena Or www.bernardaud.fr

CHRISTOFLE

Ensemble de couverts Jardin D’Eden www.christofle.com

FENYADI

Bougie Dune Parfumée www.fenyadi.com

ARMANI CASA Golden Bowl www.armani.com

ZARA HOME

Ronds de serviette Skully www.zarahome.com

BACCARAT

Flûte, gobelet et verre à pied Empire www.baccarat.fr


SONIA RYKIEL

ARMANI CASA

CHRISTIAN LACROIX

JP GAULTIER / ROCHE BOBOIS


Saga

DIOR

DESIGN

HOME • COUTURE •

Après s'être attaqués aux hôtels et restaurants comme nous vous le racontions dans le premier numéro de M Magazine, c'est maintenant dans nos maisons que les grands couturiers sortent leurs griffes ! Depuis quelques années ils habillent nos salons, nos chambres et salles de bains, en passant par nos meubles et nos tables. De la petite touche déco au total look, pas de panique... Nos intérieurs en raffolent !

CHACUN SON STYLE

mais sophistiqué et unique. A découvrir de toute

Chez Kenzo, le mobilier et les accessoires sont

Chez vos amis, votre famille ou même dans votre

urgence par les amateurs de créations sobres

enrichis de détails précieux et répondent à l'es-

propre maison, c'est un phénomène que vous

et raffinées ! Christian Lacroix revient quant à

sence même de la ligne Maison : contraste des

avez sans doute déjà dû remarquer ! Les grands

lui avec une nouvelle ligne forte, dynamique

couleurs, confort, raffinement et lien avec la na-

couturiers n'en ont jamais assez... Après s'être ins-

et colorée, inspirée par Paris, « Air de Paris ». Du

ture. Côté accessoires, à l'instar du célèbre joaillier

tallés dans vos dressings, ce qui, avouez-le, n'est

tissu d'ameublement aux panneaux décoratifs,

Cartier et ses chiffres romains graphiques et sty-

pas pour vous déplaire, ils prennent peu à peu

en passant par les tapis et autres accessoires, du

lisés en noir et blanc qui se fondent à la perfec-

place dans les autres pièces. C'est ainsi que la cé-

lin, du coton, des pois, des rayures, des formes,

tion dans un décor au masculin avec de sublimes

lèbre Maison de luxe Hermès, est arrivée notam-

des matières... pour un résultat haut en couleur !

stylos, coffrets à montres, briquets et autres

ment dans nos salons et salles à manger avec des

Avec ses coussins aux rondeurs tendres, son

objets bijoux, la Maison Dior offre quelques

créations de mobilier, des collections de tapis, de

linge de maison luxueux, ses plaids moelleux et

touches contemporaines à vos demeures avec

tissus d'ameublement et de papiers peints, de

tapis généreux, Sonia Rykiel, la pionnière d'un

de jolies bougies, des cadres, de l'art de la table

l'art de la table... Des effets graphiques, des cou-

style à la fois rebelle, sophistiqué, chic et bo-

et une multitude d'autres objets d'ambiance.

leurs et des formes, des matières nobles, le tout,

hème, célèbre une nouvelle fois l'esprit Saint-

toujours dans cet esprit de l'élégance à la fran-

Germain-des-Près. Les couleurs sont féminines,

ACCORD PARFAIT

çaise qui fait la réputation de la marque. Une di-

les textures voluptueuses, les motifs classiques

En quête permanente de créativité, de passion,

zaine d'années après sa création, Armani Casa se

mais so chics et l'ambiance, sensuelle et feutrée.

d'innovation, de qualité et de rêve, certains cou-

distingue comme l'un des leaders sur le secteur !

Pour Missoni Home, c'est la nature, la fantaisie, la

turiers aiment aussi partager leur savoir-faire en

Avec ses collections de meubles et d'objets de

passion et la géométrie qui sont au cœur de la

apportant quelques touches de leurs univers per-

déco, Giorgio Armani nous dévoile sa conception

nouvelle collection. On découvre des meubles

sonnels à des spécialistes de la maison. C'est le cas

idéale de la maison, synonyme de style de vie et

aux formes linéaires et aux volumes sculpturaux,

pour l'un des leaders internationaux de mobilier

d'élégance, de confort et d'harmonie, lieu intime

parfaits pour les intérieurs qui aiment s'affirmer !

haut de gamme, Roche Bobois, qui n'a pas hésité

71


KENZO

JP GAULTIER / ROCHE BOBOIS

Photo © Karl Lagerfeld

KARL LAGERFELD

MISSONI HOME*


HERMÈS

*MISSONI / Pouf Cube uni en Trevira Nabal, taffetas rayé Nacimiento; velours à micro-côtes Nuh qui habille également le fauteu- ilVirgola; pouf Pallina à chevrons Narboneta et imprimé à fleurs Neda, tapis multicolore brodé Navaleno, lampe Bubble en jacquard semi-transparent Noja.

JP GAULTIER / LELIÈVRE

Saga DESIGN

à faire appel à quelques enfants terribles de la mode pour sublimer des lignes de mobilier, des canapés aux chaises en passant par des objets de déco, Kenzo, Sonia Rykiel, Missoni, ou encore Jean-Paul Gaultier, ils s'en sont tous donnés à cœur joie en laissant libre cours à leur fabuleuse imagination ! Et Jean-Paul Gaultier n'a pas l'intention de s'arrêter là puisqu'on le retrouve aussi avec une première collection pleine de peps et d'élégance, « Ça c'est Paris ! », avec des plaids, rideaux, tapis et autres d' accessoires de décoration, en collaboration avec Lelièvre, spécialiste à travers le monde de tissus et soieries d'ameublement. Notre dandy préféré, Karl Lagerfeld, a quant à lui été sensible au savoir-faire artisanal d’Orrefors pour qui il a réalisé une collection rigoureuse, subtile et fonctionnelle, à son image. Les coupes à champagne, verres à vin, à eau et à liqueur, en cristal transparent noir ou lait parfois gravés du monogramme KL, orneront vos tables tout en sobriété et raffinement ! Célèbre pour sa lingerie à froufrous faite de satin, de tulle et de dentelle, Chantal Thomass a conçu pour la société THG, spécialisée dans la robinetterie de luxe, des accessoires pour habiller nos salles de bain d'élégance et de sensualité. Porcelaine blanche, bordures argentées, décor capitonné... des matières et des produits chics et glamours pour rester fidèle à son univers.

CARTIER Qu'ils officient seuls ou en association avec d'autres marques, une chose est sûre, même pour la maison, chaque couturier donne le ton en imposant son style, un bon moyen pour nous de les reconnaître entre tous ! Vous ne deviez pas refaire votre déco  ? Alors... une virée shopping s'impose !

PAR AMANDA DOUBLECOURT

73


DAR JADE • STYLE & PERSPECTIVES •

Lointaine et pourtant si proche. Immense et néanmoins fonctionnelle. Moderne et malgré tout traditionnelle. Cette villa route de l’Ourika est une véritable pépite parmi ce que l’on peut trouver dans le vaste parc immobilier de Marrakech et rassemble tous les bons points de la maison idéale. Petit tour du propriétaire de l’habitation rêvée !

PAR ADD • PHOTOS © PATRICK CAUSSE


In

VILLA DE L'OURIKA

CHAQUE RECOIN RECÈLE UNE VÉRITABLE DÉCOUVERTE

JEU DE PERSPECTIVES Dessinée par l’architecte Eric de Stuers et construite, sans aucune modification des plans initiaux, il y a maintenant quatre ans, puis décorée avec le temps, cette villa se veut être une maison familiale pour accueillir aussi bien les amis. Grande de 960m2 répartis sur trois niveaux, elle change d’aspect au gré des angles sous lesquels on l’admire ! Semblant tantôt massive au Nord, et beaucoup plus fine au Sud, l’esprit de contraste se retrouve donc dans ses grandes lignes mais aussi dans son style ! Traditionnelle dans sa construction avec son torchis et sa teinte du même rouge que la terre de Marrakech, elle l’est aussi dans son volume global avec toute une circulation formée autour d’un patio central. Les pièces sont ainsi imbriquées les unes dans les autres pour éviter la perte d’espace que constituent les couloirs ! Le rez de chaussé est l’espace formé par les pièces à vivre


comme les salons, salle à manger, cuisine, hammam, salle de massage et trois chambres avec salle d’eau, on y trouve aussi une agréable terrasse couverte pour recevoir en face de la piscine. Au premier prime, l’intimité avec une suite de 120m2 comprenant en plus des autres chambres un dressing et un bureau. Une autre terrasse accessible uniquement par l’intérieur surplombe le bâtiment et le jardin. La structure trouve aussi un atout dans les nombreuses et grandes ouvertures puisqu’on trouve 14 baies vitrées dans la maison !

DU STYLE Pour habiller cette maison les partis-pris décoratifs des années 30 et du style africain ont été les deux grandes thématiques choisies avant même la fin de la construction. En partie chinés, les objets décoratifs proviennent de chez l'antiquaire Youssef de Marrakech, de Paris, d’Afrique du sud et même un intrigant oeuf d’où sortent des éléphants provenant du Mexique ! D’autres éléments viennent de la vente aux enchères de la Mamounia où les propriétaires ont pu faire de vraies affaires avec de l’argenterie et une magnifique coiffeuse années 30. Des années 30 justement,


ESPRIT DE CONTRASTE DANS LA LIGNE ET DANS LE STYLE

on retrouve aussi au salon une magnifique table de bridge en marbre trouvée chez un antiquaire marocain spécialisé dans cette période. Les propriétaires ne sont pas des gens qui spéculent sur l’art mais ils ont pourtant eu l’aubaine d’acheter une oeuvre de Youssef Elkahfai juste avant que sa côte ne grimpe et qu’il expose à New York. Cet instrument à corde en métal de récup est la pièce dont ils ne se sépareront jamais ! Moustapha Blaoui, quant à lui, a fourni pour la maison huit portes anciennes, dont celle de l’entrée, et un magnifique moucharabieh trônant dans le patio. Même si l’ancien c’est bien, le nouveau ça l’est aussi... Pour meubler cette maison, les propriétaires ont misé sur les artisans locaux pour le sur-mesure et sur des entreprises comme Orenzo, D&C ou Métiers d’Ailleurs à Marrakech. De nombreuses pièces uniques, des antiquités, du sur-mesure et un goût sûr, font de cette villa un lieu sobre et élégant, agréable à vivre et où chaque recoin recèle une véritable découverte !

78


UN COIN DE PARADIS Difficile de travailler un jardin d'un hectare ! C’est pourtant le pari réussi des lieux ! Rien, il n’y avait absolument rien quand les propriétaires ont fait construire si ce n’est quelques oliviers ou palmiers deci delà. Aujourd’hui c’est un jardin fleuri et luxuriant qui entoure la villa. Dès l’entrée on trouve des allées symétriques de buis pour introduire les hôtes et, de l’autre côté de la maison, la verdure règne en maitresse ! Bien sûr il y a l’indispensable piscine à débordement, mais celle-ci, placée sur le côté et proche de la maison, laisse place à un parc de végétation. Oui, elles sont nombreuses les plantes, mais ce n’est pas pour autant qu’on y a mis tout et n’importe quoi ! D’abord, on a pensé local avec des palmiers phoenix canariensis et des washington, des bougainvilliers et des rosiers mais aussi des arbres fruitiers comme les oliviers, orangers, figuiers et, plus original un cognassier ! Et oui, le coing, ce fruit que certains supposent être le véritable fruit défendu qui tenta Ève, nous prouve que nous sommes peut-être ici dans le jardin d’Eden ! Cette maison est actuellement à la vente, pour toute information contacter les propriétaires au 06.61.13.97.88 / a.denarp@hotmail.fr


( deco ) CARNET

Des belles adresses à tester d'urgence : Art, décoration, senteurs, design et fleurs vous attendent ! Plus une minute à perdre... C'est votre maison qui va être contente !

MOHAMMEDIA / RABAT / MARRAKECH

VILLA HOUDA

L

es créateurs marocains ont enfin leurs shows-rooms ! Leur bienveillante hôtesse n'est autre que Sandrine Taillefer, cette native du Maroc qui a le goût et l'oeil aiguisé, sait dénicher les créations qui insuffleront du beau dans nos maisons. Oeuvres d'Art, objets déco, bijoux fantaisie ou en argent et créateurs de mode à la pointe vous attendent dans ses trois shows-rooms. Pièces uniques et séries limitées sont les mots d'ordre de ces boutiques-galeries, pour ce faire les objets déco, textiles et accessoires sont constamment renouvelés. Sandrine a l'oeil certes mais elle a aussi de nombreux coups de coeur pour des artistes made in Morocco et veinards que nous sommes cette dernière aime à les faire partager ! Originalité, exclusivité, diversité, raffinement et élégance, trois adresses à découvrir d'urgence ! Décidément Sandrine sait parler à nos coeurs d'esthètes . MOHAMMEDIA / Villa Houda - rue Oued Zem - 05 23 32 03 20 MARRAKECH / Hôtel Naoura Barrière - 06 76 73 56 02 RABAT / Shem's O Kmar - Kasbah des Oudayas - 05 37 70 49 34

CASABLANCA

E H C N A L B N O IS A M

L

e blanc, c’est la nouvelle tendance déco. Froid ? Non ! Impersonnel ? Certainement pas ! Loin d’être un parti pris par manque d’inspiration, le blanc, par la difficulté qu’il a à être traité comme il se doit, est finalement le must du bon goût quand il est bien associé. C’est le choix qu’à fait la Maison Blanche de Casablanca. L’institution de l’Avenue Montaigne, après s’être aussi Installé à Fès, a également pris place il y a peu dans la Ville Blanche... Presque comme une suite logique ! Dans un esprit chic et ultra contemporain, le décor épuré de cette institution est signé par Christophe Pillet, célèbre designer à la reconnaissance internationale. Marbre de Carrare importé directement d’une carrière familiale unique en Italie. Plafond et colonnes en miroir fumé reflétant, à l’infini, l’ensemble des perspectives pour donner un effet inattendu dans un espace clair et épuré. Du mobilier signé des plus grands noms italiens : Tacchini, Varaschin, Arper… Outre que la table est divine, c’est aussi pour son cadre qu’il faut absolument se rendre à la Maison Blanche ! MAISON BLANCHE CASABLANCA Angle Rue du Commandant Lamy et Blvd Mohammed Adou - Casablanca Tél. : + 212 (0)5 22 276 476

80 PUBLICITÉ


Carnet RABAT MEGAMALL

RS U E T N E S & S R U E L F O K O IR

I

roko fleurs & senteurs est depuis plus de cinq ans installé au sein du MegaMall de Rabat. Créateur de compositions florales originales, Iroko fleurs et senteurs est aussi créateur de lignes de vases et d’objets neo nature. Depuis 2009 Iroko a lancé flowermaroc.com, le premier site de vente en ligne de bouquets de fleurs et cadeaux avec une livraison assurée dans tout le royaume. Ce pionnier du e-commerce est devenu le site floral de référence au Maroc mais également au-delà de ses frontières pusiqu'il compte parmi ses clients des internautes du monde entier. Depuis maintenant une année, Iroko crée des tableaux et des murs en végétaux stabilisés : Green wall by Iroko, des murs végétaux qui ne nécessitent ni entretien, ni arrosage, ni température ou éclairage particulier et cela pendant dix ans ! La boutique d'Iroko fleurs & senteurs fera quant à elle peau neuve courant novembre pour se refaire une beauté et proposer à ses clients de nouvelles senteurs et des créations néo-nature exclusives et toujours plus originales... Iroko, la signature d’un design, d’une esthétique qui fait entrer la nature dans vos intérieurs et c'est pas prêt de s'arrêter ! IROKO, FLEURS & SENTEURS MegaMall, Av. Mohammed VI, km 4.2, Souissi, Rabat www.flowermaroc.com

CASABLANCA

L

MISSONI

NEW COLL ECTION

a nouvelle collection de charme Missoni Home 2012 mêle nature et fantaisie, passion et géométrie. Elle fusionne l’inspiration et les techniques dans des formes linéaires, des volumes sculpturaux, un grand éclectisme dans le choix des palettes picturales. Hypnotisme

des rayures, kaléidoscope de fleurs, mélanges de motifs improbables en tous sens et couleurs chatoyantes. Et ces noms : Neda, Novalone, Narcicia, Novally... Hum... Ça fleure bon la mode italienne ! Rosita Missoni, designer de la collection, joue avec brio à cet exercice de style et propose une collection à l’image de la maison : confortable, inventive et fraîche ! MISSONI 6, Rue Abou Yaala El Ifrani, Racine - Casablanca Tél. : + 212 (0)5 22 94 21 29


Art de vivre &Gastronomie ESCALES... VIVA ESPAÑA • FINES BOUCHES... LE SAFRAN, TRÉSOR ÉPICÉ • ESCAPADE... TANGER

LA PERLE DU NORD • VISITE...DES RAISINS & DES HOMMES

83


Tenerife

Salamanque

Madrid

Barcelone


Escales ¡ VIVA ESPAÑA !

¡ VIVA Espana ! À TOUS CEUX QUI PENSERAIENT ENCORE QUE L'ESPAGNE N'EST QUE TAPAS, CORRIDA ET FLAMENCO, CE PETIT « COUNTRY GUIDE » EST POUR VOUS ! DIVERSITÉ DES PAYSAGES, DES CULTURES MAIS AUSSI DES LANGUES, DES VILLES OU ENCORE DE LA GASTRONOMIE ET DES TERROIRS, L'ESPAGNE EST INDÉNIABLEMENT LE PAYS DE TOUS LES POSSIBLES. TANT DE CHOSES À FAIRE, À DÉCOUVRIR ET TANT DE CHOSES À DIRE... LA RÉDACTION A SÉLECTIONNÉ RIEN QUE POUR VOUS, CHERS LECTEURS, QUELQUES UNS DES SITES PARMI LES PLUS INCONTOURNABLES DU PAYS...

BARCELONE

de surprises ! A l'instar de Barcelone, avec ses bars, pubs, tablaos flamencos,

Ici tous les goûts sont permis... Plages, ports de plaisance, terrains de

verbenas (fêtes populaires) ou encore la feria taurine de San Isidro (une des

golf, musées, restaurants et bars... À Barcelone, la festive, et comme dans

plus importantes au monde), la vie nocturne est aussi très animée. Les fins

beaucoup de villes espagnoles, les nuits sont bien souvent plus intenses

gourmets et amateurs de bonnes tables se délecteront d'une des meilleures

encore que les jours. Pourtant, les adeptes de culture ne seront pas en reste !

gastronomie espagnole et internationale. Nous vous avons déniché le must

Véritable ville-musée à ciel ouvert, on y découvre le Musée Picasso, la Sagrada

en la matière, Sergi Arola Gastro, un restaurant gastronomique deux étoiles

Familia, de remarquables constructions, notamment celles d'Antoni Gaudí,

Michelin à la décoration sobre, moderne et élégante. Un écrin de saveurs

ou encore des sculptures en plein air et autres expositions... Au détour de

locales pour une petite pause bien méritée ! Et pour finir la journée en

quartiers médiévaux de cette ville méditerranéenne et cosmopolite, vous

beauté, on se la joue héroïne de Sex and the City en sirotant un délicieux

remarquerez quelques-uns des plus beaux monuments du Modernisme.

Cosmopolitan et autres célèbres cocktails signés Javier de Las Muelas au

Côté gastronomie, des légumes et poissons frais en passant par la

DRY. www.sergiarola.es - www.javierdelasmuelas.com

charcuterie, l'huile d'olive, le pain frotté à la tomate ou encore la célèbre crème catalane, entre traditions et modernité, c'est l'innovation qui prime.

SALAMANQUE

Que vous soyez plutôt tourisme plaisir ou tourisme d'affaires, le Mandarin

La "Dorada" ou ville dorée, tient son nom de la couleur dorée de la pierre

Oriental dispose d'une situation exceptionnelle. L'hôtel au design raffiné fait

de Villamayor, matériau avec lequel ont été construits ses monuments.

partie des plus luxueux de la ville. Ses restaurants aux multiples saveurs et

Avec l'université la plus vieille d'Espagne, Salamanque est la ville

son sublime spa font aussi sa prestigieuse réputation. Nichée sur le toit, la

universitaire par excellence ! Et qui dit universités dit aussi jeunesse...

piscine offre un panorama extraordinaire... de quoi vous faire embarquer ni

Bien qu'elle soit riche en histoire, avec notamment un centre historique

une ni deux pour un séjour inoubliable dans la capitale catalane ! www.

inscrit au patrimoine de l'humanité par l'Unesco, la Dorada n'en est pas

mandarinoriental.fr/barcelona

moins moderne, dynamique, divertissante et accueillante. Pour vous imprégner au maximum de l'ambiance locale, un petit tapeo (tournée

MADRID

de tapas) s'impose dans les nombreux bars de la ville, notamment ceux

La capitale de l'Espagne est aussi une des grandes capitales du monde

de la Plaza Mayor et ses environs ou de la Calle Van Dyck, une bonne

occidental. Avec son centre historique, un des plus importants des grandes

occasion de goûter aux différentes spécialités, des plus traditionnelles

villes européennes, ses 73 musées, sa Plaza Mayor, son Palais Royal, son

aux plus innovantes ! Le Grand Hôtel Don Gregorio, un luxueux palais

théâtre de l'Opéra, sa cathédrale de la Almudena ou encore ses nombreux

du XVe siècle comptant 17 chambres raffinées et un merveilleux spa, ou

parcs, jardins et fontaines, des infrastructures des plus modernes, un

le Palacio de San Esteban, un ancien couvent extraordinairement rénové,

important patrimoine architectural et culturel, art, nature, gastronomie...

apporteront la petite touche de calme et de douceur à cette folle escapade !

Véritable centre économique, financier et administratif, Madrid est pleine

www.hoteldongregorio.com - www.hotelpalaciodesanesteban.com

85


Escales SieraNevada

¡ VIVA ESPAÑA !

TENERIFE

SIERRA NEVADA

Des sept îles qui forment l'archipel canarien, c'est la plus grande d'entre elles

Qui n'a jamais rêvé de skier sous le soleil ? A seulement 200 km des côtes

qui nous a le plus charmé. Située dans l'Océan Atlantique, à seulement 115

marocaines, les pistes de la Sierra Nevada, les plus au sud de l'Europe,

km à l'ouest des côtes du Maroc, Tenerife, d'origine volcanique, dispose

combleront les adeptes de ski, de sports d'hiver et de glisse en tout

d'un climat tropical avec une température moyenne annuelle de 22°C.

genre ! Des raquettes à la luge en passant par les chiens de traineaux,

L'union parfaite entre soleil, plage, nature, loisirs pour des vacances sous

la randonnée (en hiver comme en été), les différents types de ski ou en-

le signe de la détente et de la découverte… Découverte du Nord de l'île,

core de surf, chacun y trouvera son bonheur ! Les amoureux de nature

de ses massifs et villages montagneux à ses piscines naturelles, de sa route

seront subjugués par la beauté au naturel de ces montagnes andalouses

du vin Tacoronte-Acentejo où l'océan et les montagnes se rencontrent, de

dont une partie du territoire est classée Parc National depuis 1999 en

la capitale Santa Cruz et son célèbre carnaval annuel pour deux semaines tout en exubérance au mois de février, de sa richesse environnementale à ses parcs naturels, notamment celui du Teide en arrivant vers le centre de l'île, le plus vaste et le plus ancien des parcs canariens, et de son volcan du même nom qui est aussi le plus grand d'Espagne... Mais le charme ne s'arrête pas là puisqu'il vous reste encore à découvrir le Sud ! Plus ensoleillé, plus chaud et sec que le Nord, avec ses nombreuses plages, dont les incontournables Las Americas et Los Cristianos, ses parcs d'attractions, son zoo et ses hôtels de luxe, le Sud est synonyme de farniente. Et pour retrouver un peu de paix, notamment en cette fin d'année, on prend le large et on fait escale au Bahia del Duque pour son raffinement, son

raison de ses exceptionnels paysages et valeurs botaniques. Le village de Pradollano, deux étoiles au Guide Vert Michelin, très prisé, est l'une des stations les plus modernes de la péninsule. À découvrir absolument ! Et comme il est coutume de dire, après l'effort, le réconfort... On déchausse alors ses skis et on profite du reste de l'Andalousie ! On commence à seulement 3000 m plus bas pour un petit détour par Grenade, ville d'une beauté remarquable aux monuments des plus originaux, véritables joyaux architecturaux. Pour tous ceux qui n'en auraient jamais assez, à peine un peu plus d'une heure après avoir dévalé les dernières pistes, on enfile son maillot direction les sublimes plages de la côte méditer-

confort et son Spa l'Occitane, à l'hôtel Botanico qui fait partie de « The

ranéenne, de Marbella à Malaga en passant par Almeria ou Cadix, mi-île

Leading Hotels of the World » pour sa plage de sable noir, son Oriental

mi presqu'île. On termine en beauté par la capitale de l'Andalousie, ayant

Spa et surtout ses terrains de golf aux époustouflantes vues sur la mer,

hérité d'un riche passé arabe, Séville, la magnifique, cache bien des tré-

ou encore à l'Abama Golf & Spa géré par « The Ritz Carlton Company »

sors. Les adeptes de fêtes populaires profiteront de la célèbre Feria d'avril

pour son sublime golf, son étonnante architecture, sa végétation

pour s'imprégner encore un peu plus de toutes les richesses la ville !

tropicale, le tout pour une ambiance tout simplement inégalable ! www.abamahotelresort.com - www.bahia-duque.com - www.hotel-

Seul ou en couple, en famille ou entre amis, pour une petite escapade

botanico.com - www.carnavaltenerife.es - reddeparquesnacionales.

ou une longue échappée belle, en prenant son temps ou à 200 à l'heure,

mma.es/parques/teide

l'Espagne est incontestablement une destination à vivre !

PAR AMANDA DOUBLECOURT

86


pa ea & s ssa s

a Thal adir el Ag Sofit

n hôtel uvrez u , e, déco u iq a t r n é tion a lle gén éan atl e c v o u l o n e dd apie -être. Au bor sothér le bien thalas ne esca ’u et une d e s s co prome - Moroc dir 0 - Aga rs - 8001 388 000 s Palmie (0) 528 12 +2 : TÉL.

*Mon magnifique voyage n°42 - La vie est magnifique

Baie de

Agadir, Quiberon, Biarritz, Bahreïn ... Découvrez nos magnifiques adresses Thalasso à travers le monde sur www.sofitel.com


Les

500

eglises...

Les f em

mes du R

bia u o d n e M

el t r a p S p Ca

Le M 88

if

irage


Escapade

TANGER

TANGER Perle duNord «JE SUIS EN CE MOMENT COMME UN HOMME QUI RÊVE ET QUI VOIT DES CHOSES QU'IL CRAINT DE VOIR LUI ÉCHAPPER » ÉCRIVIT EUGÈNE DELACROIX EN ACCOSTANT À TANGER EN 1832. AUJOURD'HUI ENCORE, C’EST LA SENSATION QUE DONNE LA CITÉ DU DÉTROIT À TOUTE PERSONNE QUI LA DÉCOUVRE : MAGIQUE ET INSAISISSABLE. TOUR D’HORIZON AUTOUR DE LA PERLE DU NORD...

ESCALE ENTRE DEUX RIVES

LE CULTE DE LA CULTURE

Tanger est une ville qui, de tout temps, a fasciné. Peintres, écrivains,

Tanger est une ville riche par sa beauté certes, mais également par sa culture. Avec sa position stratégique de porte entre l’Europe et l’Afrique, elle possède une histoire faite de conquêtes, de libérations et de multiples civilisations qui se sont succédées. C’est de ces changements fréquents et radicaux que Tanger a su tirer le meilleur de chaque culture pour se forger la sienne. Les peintres Delacroix et Matisse, l’écrivain Paul Bowles y ont séjourné et nombre d’artistes en tous genres s’y installent encore car ils la considèrent comme une source inépuisable d’inspiration. Preuve en est les nombreuses infrastructures artistiques et évènements culturels qui s’y déroulent. Il y a Tanjazz bien sûr qui, chaque mois de septembre, accueille des dizaines d’artistes et des milliers de mélomanes. Il y a aussi le Salon International du Livre de Tanger courant avril qui attire auteurs, conférenciers et amateurs de belle littérature autour d’échanges, de dialogues et de séances de dédicaces. Le Festival des Nuits de la Méditerranée se déroule quant à lui sur une semaine en juin ou juillet et rassemble artistes et public autour de projets théâtraux, de concerts et de spectacles de tous les pays de la Méditerranée. Outre ces évènements temporaires, la ville possède aussi des infrastructures culturelles qui offrent une très belle programmation tout eu long de l’année ! On commence par un passage obligé à la Cinémathèque dont la mission est de promouvoir le meilleur du 7ème Art marocain par des diffusions de films et documentaires dans le cinéma du Rif, de créer un espace de dialogue pour cinéphiles et professionnels et proposer des actions pédagogiques autour du cinéma ! Pour se faire une toile justement, vous pouvez également vous rendre dans les salles obscures et typiques des cinémas Le Roxy ou Le Paris. Dans un autre genre, on ne compte plus les galeries d’Art de la cité qui regorge également de librairies exceptionnelles comme la Librairie des Colonnes, éditrice de la revue Nejma.

musiciens, c’est pour son authenticité, sa lumière et ses deux formidables côtes que les artistes l’ont appréciée et les voyageurs l’adorent. Il faut dire que la ville du détroit de Gibraltar a beaucoup d’atouts. Son énergie, son ouverture sur le monde, son immense baie, le charme de sa médina, l’accès immédiat à la douceur de la Méditerranée comme aux rouleaux de l’Atlantique, la proximité de Tétouan l’andalouse et de Chefchaouen la ville bleue. Une cité moderne, ouverte et énergique, qui a pourtant su garder la magie du passé. En effet, la ville regorge de coins préservés par le temps qui font encore aujourd’hui son charme. D’abord la médina qui débute de la porte Bab El Assa et descend en pente raide avec, tout au long du parcours, une vue imprenable sur la mer que l’on atteint enfin. En remontant, on peut également faire une halte à la Légation Américaine, dont plusieurs toiles de Delacroix ornent les murs, et découvrir la collection Forbes, des milliers de soldats de plomb retraçant les plus grandes batailles ayant eu lieu à travers le monde. À proximité, on peut traverser les Jardins de la Mendoubia, ou encore le Palais Moulay Abdelhafid, qui fut le palais des institutions italiennes avant de devenir un lieu incontournable de manifestations culturelles. Un peu plus loin encore c’est avec nostalgie que vous pourrez admirer la façade du Gran Teatro Cervantes qui fut, pendant de nombreuses années, le plus grand théâtre du continent africain, ou retourner sur vos pas pour visiter le Palais Dar El Mkhzen, tout à la fois Musée de la Kasbah, de l’histoire de Tanger et des arts marocains. En remontant sur les hauteurs de la cité, le passage obligé est une pause pour admirer le coucher du soleil sur la mer depuis les tombeaux phéniciens creusés à même la roche, vestiges emprunts d’histoires qui prouvent de l’attrait de la région du Rif depuis des temps immémoriaux. Côté Méditerranée, la baie de Tanger c’est aussi les Caps Spartel et de Malabata qui, avec son phare et sa citadelle médiévale, offre aux amoureux de paysages une vue à couper le souffle.

C’est un véritable parcours sensoriel et culturel que nous propose la ville du détroit où chaque ruelle, chaque baie, chaque lieu, chaque saison est une réelle exploration au coeur des émotions les plus fortes, à venir découvrir ou revoir avec toujours autant de plaisir... www.visitetanger.com / www.tanger.madeinmedina.com

PAR ADD • PHOTOS © OFFICE DU TOURISME DU MAROC

89


Test

ON A TESTÉ POUR VOUS !

FOUR SEASONS Jardin des delices Premier hôtel du groupe au Maroc, le Four Seasons Resort Marrakech n'a pas perdu de temps ! Du haut de ses un an et demi, il se classe déjà parmi les lieux les plus en vogue de la ville ocre. Ici, tout n'est que beauté, calme et volupté, le luxe n'a pas de limite, mais pour ne pas vous déplaire, il sait se faire discret... Dès l'arrivée, la magie des lieux nous transporte dans un tout autre univers ! Cette sensation de sérénité qui nous envahit ne nous quitte pas de tout le séjour. Au détour de jardins luxuriants, de sentiers et de fontaines, nous découvrons émerveillées l'architecture maure traditionnelle revisitée et épurée, et quelques-unes des 141 chambres et suites. L'élégance est à son comble. Un véritable palais des mille et une

Dans un souci constant de perfection, rien n'a été laissé au hasard. Parce-que le client est roi et qu'il ne devrait pas avoir à faire de compromis, qu'il soit en couple, en famille ou entre amis, le Four Seasons a pensé à tout ! Unique à Marrakech, les plus petits pourront profiter du complexe « Kids for All Seasons  » avec du personnel qualifié. Quant aux ados, ils ne voudront plus quitter le centre qui leur est spécialement consacré avec ordinateurs, salles de jeux et de cinéma... Les deux piscines en plein air raviront petits et grands puisque l'une est dédiée aux familles et l'autre exclusivement réservée aux adultes. Et pour que cette divine expérience ne s'arrête pas là, nous poursuivons notre chemin vers le Spa où la place est à l'écoute pour répondre et satisfaire pleinement aux besoins de chacun. Les couples seront chouchoutés dans un deuxième pavillon, le Neroli Spa. Pour seulement quelques heures ou toute une journée... impossible de résister  !

nuits des temps modernes dont il sera difficile

MENTION SPÉCIALE...

de se passer tant le charme opère ! Et pourtant,

Du couché au levé du soleil et du petit déjeuner au dîner, le personnel est au petit soin. Pour les

notre petite escapade ne fait que commencer...

90

DU SUR-MESURE

gourmands et fins gourmets, les quatre restaurants sont à tester absolument ! A la fois intime et accueillant, Bleu d'Orange, le restaurant italien, fut une petite révélation. Aubergines grillées farcies au fromage de chèvre, Tagliatelles aux palourdes et poutargue, jusqu'à l'incontournable Médaillon de veau à la milanaise... Le coup de coeur de la rédaction reste sans aucun doute le risotto asperge-parmesan... tout simplement exquis ! Le chef Francesco Montano, nous fait découvrir des recettes variées et équilibrées en réinterprétant la cuisine italienne, et sait ainsi répondre aux envies culinaires des palais les plus exigeants ! Et pour les adeptes de cocktails et de musique live, « Zest @ Bleu Orange », un lounge en plein air situé sur le toit, est fait pour vous  ! Séjour de rêve, merveilleux souvenirs, prestations d'exception... à quand la prochaine ? Four Seasons Resort 1, bd de la Menara, Marrakech +212 (0)5 24 359 200 www.fourseasons.com/marrakech


RAISINS &

DES

HOMMES DES

Une journee a la Ferme Rouge En ce début de mois d'octobre, armés de calepins,

DANS LES PIEDS DE VIGNE...

d'un appareil photo et de bottines nous quittons

Ce n'est pas une journée comme les autres à la Ferme, en ce moment c'est la

Rabat et prenons la route de Rommani. Le chemin est sinueux, nous grimpons évitant les ravins

période des vendanges. Étape cruciale dans le processus d'élaboration du vin, tout le monde s'active à la récolte des précieux fruits. Jacques Poulain, l'un des associés/créateurs de la Ferme Rouge nous accueille, il sera le guide de cette

vertigineux, puis IL redevient plat et à peine entrés

journée riche en découvertes. Nous prenons le 4x4, le domaine s'étend sur

dans Had Brachoua, on entrevoit déjà quelques

800 hectares (dont 200 hectares de vignes), impossible alors de le parcourir à

pieds de vigne.... Pas de doutes, nous sommes enfin sur les terres de la Ferme Rouge.

pieds. Cette année les vendanges sont retardées, la saison a été riche en coups de chaleur et le cycle végétatif est décalé d'une quarantaine de jours. Mais ici « on récolte le raisin quand il est mûr » la nature est aux commandes, Jacques lui, est à l'écoute. Une quarantaine d'ouvriers qualifiés s'active, chapeaux de

94


paille vissés sur la tête, gants et bonne humeur, ils coupent délicatement les

ce projet qui se réaliseront en 2009. C'est le résultat d'une volonté com-

grappes et les entreposent dans des cagettes, rouges, évidemment ! Chardonay

mune de reconnaissance d'un terroir et d'un vignoble, le désir et le besoin

Viogner, Cinsault, Syrah... Chaque cépage a ses caractéristiques, on en cultive

de tout vigneron de le concrétiser, et, quand il sera temps, de le léguer.

une quinzaine dans ce domaine qui tient son nom de la couleur de sa terre,

Ces hommes sont nés, ont grandi et vivent sur ce terroir, la vigne est leur

rouge tout simplement. Toujours à l'écoute de Dame Nature, on décide ici de

culture, leur passion.

faire des vendanges dites "vertes", bien avant la récolte pendant la véraison, là où le raisin est en surnombre, on en coupe un tiers et on le laisse par terre.

UN PROCESS COMPLEXE

Les raisins qu'on laisse sur pied seront d'une meilleure qualité et la terre sera

Après avoir été entreposés délicatement dans les cagettes, sans les entasser

nourrie par ceux qui jonchent le sol, ici le rendement à son importance mais la qualité prime ! Dans la vigne, le sol, les attributs du végétal, l'entretien du vignoble sont essentiels mais le secret du bon vigneron c'est de ramasser le raisin quand il est mûr, quand les rafles se brunissent et que le fruit est prêt.

UNE HISTOIRE, DES HOMMES La vigne est un milieu d'hommes, mais les femmes sont sollicitées pour

pour éviter qu'ils perdent du jus, les raisins sont stockés en camion frigorifique pour être descendus à une température de 8°C. La chaîne du froid est essentielle dans l'élaboration du vin. C'est une véritable guerre technique qui se joue ici ! La récolte est ensuite amenée au tri, sur des tapis vibrants. Fruits fragiles et jus précieux méritent la plus grande douceur. Exprimer le terroir est un travail difficile et une science qui ne connait pas l'improvisation. La Ferme Rouge c'est avant tout une histoire de rencontres et de collaborations : « sans une bonne équipe on ne fait rien » explique Jacques, «on travaille en

les plus jolies taches, en particulier la récolte... Délicatesse oblige ! Ils sont

famille et chacun a son rôle et son savoir-faire». Le troisième homme de

deux à l'origine de la Ferme Rouge. Amine Sourelah est issu d'une famille

cette aventure est le directeur technique de la Ferme : Alain Terras. Alain et

de propriétaires terriens, après des études de commerce et de marketting

la vigne c'est une histoire d'amour qui dure depuis plus de trente ans, après

à Washington il revient à ses origines et reprend le domaine agricole et ses

quelques années dans les vignobles Bordelais et Tunisiens, il accepte l'invita-

pieds de vigne. Son raisin il le vend à Jacques Poulain qui est, à l'époque,

tion de Jacques à le rejoindre et écrit depuis, lui aussi, l'histoire de la Ferme

directeur de Thalvin depuis treize ans. De cette rencontre naît ce rêve et

Rouge. Après une trie supplémentaire, le raisin et son jus sont amenés dans

95


les cuves, sur le chemin les grappes sont éraflées

des principes de vie forts et inaliénables. L'un

ment de la Petite Ferme (rosé et rouge) qui vient

et foulées, ouvertes elles libèrent ainsi leur jus.

d'eux est le déjeuner, partagé entre hommes au-

s'ajouter à Terres Blanches, Terres Rouges, le Rosé

Pressurage, débourbage, macération, remontage,

tour d'une grillade, de salades marocaines et bien

ou encore le Gris... Les projets sont nombreux et

pigeage, fermentation.... La chaine et les étapes va-

sûr d'un bon verre de Terre Rouge. On y refait la

en bonne voie !

rient en fonction du vin qu'on vinifie : rouge, blanc,

vigne et la vie, les discussions y sont animées.

gris ou rosé. C'est un savoir-faire humain tech-

Rires et belles histoires peuplent ce moment de

En seulement deux ans et demi d'exploitation, la

nique et des outils technologiques de pointe qui

partage essentiel à la bonne entente de la "fa-

Ferme Rouge fait sortir de ses caves chaque an-

achèvent le travail. Le vin est élevé dans des cuves

mille". C'est le moment pour nous de reprendre

née 800 000 cols de vins qui font le bonheur des

en inox alimentaire colossales, après sélection cer-

la visite direction les caves où vieillissent en fûts

gastronomes d'ici et d'ailleurs. Leurs vins jouissent

tains moûts rejoindrons les chais et vieilliront en

de Chêne certains crus de la Ferme Rouge :

d'une belle complexité aromatique, un rouge

fûts de chêne. Les cuves sont surveillées, épiées,

Ithaque & Odyssée. Jacques et Alain nous racon-

prometteur, un blanc surprenant et frais. Jacques

le travail y est quotidien. Ajout de levure, tests au

tent l'histoire et les secrets de chacun de ces fûts,

Poulain explique que le terroir de la Ferme béné-

laboratoire, assemblage... Viendront ensuite l'em-

ils goûtent, commentent la robe, le parfum...

ficie d'une disposition optimale : la chaleur et la

bouteillage et l'étiquetage réalisés sur des chaînes

« On ne s'ennuie jamais dans la vigne, les an-

hauteur du plateau de Had Brachoua balayé d'un

industrialisées. La Ferme Rouge c'est une terre viti-

nées passent mais elles ne se ressemblent pas »

vent chargé d'iode qui vient de l'Océan Atlan-

cole mais c'est également un fleuron de l'industrie

commente Jacques « c'est un métier où la

tique. Cette terre ressemble à Jacques, lui aussi

agro-alimentaire marocaine, une technologie à la

routine n'a pas sa place, c'est l'avantage de

a poussé comme il le dit si bien « un pied dans

pointe, un investissement adapté qui nécessitent

dépendre de la nature, de la terre ». Le point

l'eau et l'autre dans la vigne... ». Comme lui

une réelle maîtrise humaine, ici l'erreur est exclue.

commun entre Amine, Jacques, Alain... C'est la

cette terre est simple, puissante et sans chichis.

Passion, avec un grand P, elle les anime tous, c'est

Le soleil se couche sur la Ferme Rouge. Nous

DES RITUELS & UNE PHILOSOPHIE

sûrement le secret le mieux gardé de cette belle

achevons la visite et repartons le cœur emplit

Midi arrive et à la Ferme les rituels sont légions.

histoire qu'ils écrivent jour après jour. La Ferme

d'une certitude : la passion est un fruit, qui choyé

Être vigneron c'est baigner dans une culture et

Rouge grandit et évolue avec l'arrivée notam-

et entretenu, donne un vin subtil et délicieux.

PAR AUDREY ZULIANI • PHOTOS © MARGOT MONTEMBAULT

96


Safran • TRÉSOR ÉP ICÉ •

C'est l'épice la plus coûteuse mais aussi la plus prisée à travers le monde. Fragile, subtil, rare et précieux... le safran sait se faire désirer quitte à faire fantasmer ! Une épice à utiliser judicieusement et avec modération...

PAR AMANDA DOUBLECOURT • PHOTO GAUCHE © CECILE GANS - PHOTO DROITE © DJAMA - FOTOLIA.COM


Food(in)

SAFRAN & FINES BOUCHES

RICHESSE MÉDITERRANÉENNE

À PETITES DOSES...

Du Maroc à la Turquie en passant par la Grèce, l'Espagne, la

Côté cuisine, rien de plus simple ! Une seule règle : ayez la

France et surtout l'Iran, vous l'aurez compris, le safran est

main légère ! Ni sucré, ni salé, le safran possède une certaine

principalement cultivé autour de la Méditerranée, même

amertume et, à forte dose, son goût pourrait vite devenir

si l'Inde fait aussi partie de la liste des producteurs. Le crocus

déplaisant voire désagréable. Un gramme vous permettra

sativus est une plante aux fleurs d'une beauté remarquable et

d'assaisonner une bonne dizaine de plats. Viandes, féculents,

aux pétales violacés. À l'intérieur, trois stigmates rouges-orangés

sauces, fruits et légumes... que vos recettes soient salées ou

seront séchés pour ensuite constituer le safran. Vu d'ici, tout

sucrées, la petite dose de safran que vous y ajouterez les

semble si simple, et pourtant... Sa récolte est un défi de taille,

parfumera à merveille ! On prête également à cette véritable

une véritable course contre la montre. Nous ne parlons pas

fleur de santé de multiples vertus depuis bien des années, que

d'un mois, ni d'une semaine mais bien d'un seul petit jour pour

ce soit pour calmer la toux ou encore la migraine, mais aussi de

récolter un maximum de stigmates puisqu'une fois ouverte,

nombreux talents puisqu'elle est utilisée pour les teintures, en

cette jolie fleur si délicate se fane en un seul jour. C'est pourquoi

parfumerie, cosmétique... Même en sachant tout cela, nous ce

tout doit commencer à l'aube. Mais, ne dit-on pas que la vie (le

que l'on préfère c'est son petit côté épicé !

monde ou encore le bonheur...) appartient à ceux qui se lèvent tôt ? Une fois sélectionnés, il faut encore séparer puis sécher

L'OR ROUGE DU MAROC

ces précieux stigmates. Une opération longue et fastidieuse

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, au Maroc, notam-

qui, pour un résultat optimal, ne peut être effectuée qu'à la

ment dans la région de Taliouine, se cultive l'un des meilleurs

main. Quand on sait qu'il faut en moyenne 150 000 fleurs pour

safran du monde ! À l'origine du Festival du Safran de Taliouine

produire environ 1 kg de safran, on comprend qu'il faille s'armer

depuis maintenant six ans, les équipes de Migrations et Déve-

de patiente. Ensuite, il faudra attendre encore puisque l'épice ne

loppement (www.migdev.org) sont parvenues à faire du safran

révélera réellement ses arômes qu'après quatre à cinq semaines.

le produit phare du développement de cette région. Les coo-

En sachant tout cela, on comprend pourquoi le safran se tient

pératives se multiplient et c'est tant mieux puisque la première

en tête de liste des épices les plus chères au monde ! Son prix

loi d'Appellation d'Origine Protégée (AOP) a pu être adoptée,

au kilo tourne autour des 300 000 Dhs. Ce n'est pas pour rien

la Fédération Interprofessionnelle Marocaine du safran (FIMA-

qu'il est couramment surnommé « or rouge ». Le caviar ou

SAFRAN) a pu être créée... Le tout dans le but de protéger cette

même l'or n'ont qu'à bien se tenir ! Mais, comme tout produit

épice sacrée et de maintenir son prix. Chez Dima Terroir (www.

de luxe, le safran fait malheureusement l'objet de nombreuses

maroc-terroir.com), c'est aussi la qualité qui prime : son Safran

fraudes et contrefaçons. Ne pensez pas faire une bonne affaire,

d'Askaoune est en effet 100 % naturel et respectueux de l'en-

si son prix est trop bas c'est qu'il a sans doute été coupé avec

vironnement. Ces passionnés de safran ont tous un but com-

du paprika, du curcuma, ou pire encore, de la poudre de brique

mun : faire de cette épice le produit capable de développer et

! Renseignez-vous avant sur les distributeurs et pour vous

promouvoir d'autres produits de la région. Un défi que

aider à faire le bon choix, fiez-vous aux normes internationales.

nous leur souhaitons de relever haut la main...

99


Food(in) SAFRAN & FINES BOUCHES

MERYEM CHERKAOUI & SES SECRETS SAFRANÉS Elle est devenue l'une des chefs les plus en vogue du Maroc en à peine une décennie ! Après avoir fait ses classes à l'Institut Paul Bocuse, Meryem Cherkaoui est passée par de hauts lieux de la gastronomie française, du Majestic à Cannes en passant par le Crillon à Paris, avant de rentrer au Maroc et d'ouvrir son propre restaurant à Casablanca, La Maison du Gourmet. Quelques années plus tard, avec Saveurs des Chefs, elle initie avec brio les marocains aux cours de cuisine. Les prochains mois seront pourtant synonymes de changement. Le safran ? Elle le connaît bien ! Rencontre avec cette jeune femme passionnée, qui, à force d'inspiration, de détermination et de talent, a su se hisser au sommet... Pour commencer, comment définiriez-vous le safran ? Ma définition... Safran : épice unique, luxueuse, synonyme de cuisine du soleil mais aussi de cuisine heureuse ! Comment le choisir ? On le trouve dans des épiceries fines ou dans les marchés, comme le Marché Central ou encore celui de Maârif à Casablanca. Il faut faire attention à sa couleur, il doit avoir un côté très orangé. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'il a sûrement été mélangé. L'odeur et les saveurs qu'il dégage permettent aussi de reconnaître un bon safran. Celles-ci doivent se décupler avec la cuisson. D'où vient le meilleur safran selon vous et pourquoi ? Je ne connais pas tous les safrans du monde, je suis née avec le safran marocain et selon moi, le safran de la région de Taliouine au Maroc fait partie des meilleurs. Pour autant, je pense que d'autres safrans, comme celui d'Iran par exemple, doivent également être de très bonne qualité...

un peu mon enfance. Mais j'aime aussi beaucoup la recette de poisson

Où, quand, comment le déguster mais surtout avec quoi nous conseilleriez-vous de l'associer ? Au rythme des saisons. Au printemps, j'aime cuisiner de la dorade avec un jus de légumes acidulé et safrané. En été, il s'associe parfaitement avec des fruits, je pense notamment à un crémeux à l'ananas safrané pour le dessert. Et en hiver, rien de tel qu'une souris d'agneau aux épices avec un jus à l'ail et au safran... des saveurs qui se marient à merveille pour ce plat que j'aimais préparer à La Maison du Gourmet.

Un conseil de chef ?

La chose à ne surtout pas faire avec le safran, la plus mauvaise association ? Ne surtout pas en mettre trop ! Le safran doit être subtil donc bien dosé pour juste donner du peps à une recette, sinon, cela peut vite devenir écoeurant, en trop grande quantité il a un pouvoir salant. Quant à une mauvaise association, je ne pourrais pas vous dire, pour l'instant je n'en ai jamais testée et jamais goûtée qui ne soit pas réussie  !

ont l'habitude de l'utiliser. J'aime beaucoup aller au Dar Moha à Marrakech,

Si vous deviez choisir un seul mot pour qualifier le safran, quel serait-il ? Je dirais tout simplement « saveurs » !

Des projets autour du safran ?

Et si vous deviez lui trouver une qualité et un défaut ? Sa façon de rehausser le goût des plats est selon moi sa principale qualité, le safran est très différent d'autres épices. Pour le défaut, je dirais le fait de trop en mettre.

simplement saisi avec juste un filet d'huile d'olive et l'équilibre entre le jus acidulé safrané et les légumes. Enfin, le Tfaya est un classique. Ce poisson servi avec un confit d'oignons au safran et aux raisins est assez traditionnel.

Utilisez le safran subtilement, avec beaucoup de douceur. Il faut le torréfier quand il y a de l'humidité et le réduire en poudre pour la pâtisserie car, contrairement à la cuisine où il mijote, en pâtisserie on le mélange à froid. La table au Maroc et ailleurs qui propose les meilleures associations avec le safran ? Je trouve qu'au Maroc le safran n'est pas assez mis en avant car les gens où l'on propose une cuisine traditionnelle mais où le safran est bien mis en valeur notamment dans les viandes et volailles, comme dans la pastilla volaille-amande. Je pense aussi à une recette très subtile d'Alain Passard, des ravioles avec une farce légèrement safranée et un bouillon aux herbes... un excellent souvenir !

Oui, j'ai effectivement des projets autour du safran mais aussi d'autres épices. Avec Dima Terroir, nous sommes plusieurs personnes à vouloir faire connaître le safran marocain de la région de Taliouine, le safran d'Askouane, pour améliorer encore sa qualité. Le but est de donner un coup de pouce aux producteurs, les former aux nouvelles techniques, moderniser... car c'est grâce à eux que l'on arrive à avoir des produits aussi exceptionnels ! Nous faisons la

Un souvenir gustatif autour du safran ? Chez mes parents, quand je me levais le dimanche matin et que ma maman cuisinait son gigot d'agneau au safran... Je baigne dedans depuis que je suis petite et ce sont des odeurs qui restent !

même chose pour d'autres produits purement marocains, comme l'eau de

Une recette fétiche ? Au risque de ne pas vous surprendre, c'est le gigot d'agneau ! Ce plat raconte

LE SAFRAN D'ASKAOUNE PAR DIMA TERROIR : www.maroc-terroir.com / marchand.patrick@yahoo.fr

fleur d'oranger, de rose, l'huile d'argan, des céréales, des semoules... tout est fait main, ECOCERT (label bio) et AOP (Appellation d'Origine Protégée).

PROPOS RECUEILLIS PAR AMANDA DOUBLECOURT • PORTRAIT DE MERYEM CHERKAOUI © PATRICK CAUSSE

100


Pave de bar, ravioles de taktouka, jus safrane


art de vivre ( ) CARNET Des nouveautés, des exclusivités, des lieux insolites... Découvrez deux adresses qui valent le détour, une chose est sûre les Rbatis seront comblés !

RABAT LE GRAND COMPTO IR

LE GC WINE TASTIN'

U

ne nouvelle adresse à découvrir dans la capitale... Ou plutôt une adresse connue de tous qui vous fait la surprise d'enrichir son lieu d'un nouveau concept. Le Grand Comptoir, restaurant emblématique de Rabat depuis maintenant sept ans vous propose désormais, à l'étage, le GC Wine Tastin' by le Grand Comptoir. Vous pourrez, en famille ou entre amis, y découvrir une très belle carte des vins ainsi que de délicieux cocktails, le tout dans un cadre chic et chaleureux, sans oublier la vue sublime sur l'avenue Mohamed V ! Avant de dîner, ou après... C'est comme vous voulez. ! Yann Lechartier, Thierry Collard, son sommelier, et leur chaleureuse équipe, vous attendent donc à la même adresse pour réveiller vos papilles et vous faire travailler les zygomatiques... Et oui, cette fois encore bonne ambiance et plaisir des sens sont au rendez-vous ! LE GRAND COMPTOIR / LE GC WINE TASTIN' 279, Avenue Mohamed V - Rabat +212 (0)5 37 20 15 14

RABAT OUDAYAS

LE DHOW

I

mpossible de manquer cette magnifique embarcation indienne qui a jeté l’ancre sur les rives des Oudayas... Ouvert depuis novembre, le Dhow est LE nouveau lieu incontournable de la capitale à venir découvrir d’urgence ! Une surprise visuelle avec un extérieur rustique et un intérieur résolument contemporain. Surprise gustative également avec une carte raffinée et en perpetuel mouvement d’une cuisine délicate empruntée au meilleur des cultures culinaires. Plaisir surtout de se retourver dans un lieu si atypique qui offre le meilleur des panoramas pour venir déguster un cocktail sur le pont durant les nuits étoilées. LE DHOW Quai des Oudayas -10 000 Rabat Ouvert tous les jours de 12H00 à 23h00 reservation@ledhow.com www.ledhow.com

102


PUBLICITÉ


High-tech &Automobile HIGH TECH... SÉLECTION • MERVEILLE... WHY, LE YACHT DU FUTUR • AUTOS... DÉCOUVREZ LES NOUVEAUTÉS • FOCUS... PASSION COLLECTION

105


Selection

HIGH-TECH À SHOPPER ! 6 PINEL & PINEL / ARCADE PS TRUNK 4 BOSE / ECOUTEURS SIE2 ET SIE2I

1 LA BOITE CONCEPT / LD 130 Ce petit meuble au design épuré est le dernier né de La Boîte Concept. Avec ses 7 haut-parleurs et une technologie breveté pour l'optimisation sonore, que vous soyez plutôt MP3, téléphone, iPhone, ordinateurs... connectez-vous et écoutez le son de la perfection ! www.brokap.com

Pour Bose les sportifs aussi ont le droit de profiter d'un son d'exception ! Les écouteurs SIE2 et SIE2i (ce dernier conçu pour les terminaux Apple) ont été spécialement conçus pour la pratique d'activités sportives. En prime et pour encore plus de confort et de sécurité pour vos appareils, un bracelet fitness exclusif signé Reebok est fourni ! www.bose.fr

5 HP / SPECTREONE

2 APPLE / IPHONE 5 Il n'était pas encore arrivé que tout le monde parlait déjà de lui... Plus fin, plus léger mais aussi plus rapide que ses prédécesseurs, l'iPhone 5 est une révolution ! Performances accélérées, autonomie améliorée, écran plus grand... tout simplement le must en la matière  ! www.apple.com

Un PC tout-en-un qui allie à la perfection design, technologies, performances, puissance et élégance. Avec seulement 11,5 mm d'épaisseur, l'écran du SPECTREONE est le plus fin de la gamme HP et fait partie des tout-en-un les plus fins du marché. En bref... l'allier de toute la famille ! www.hp.com

Le célèbre malletier a plus d'un tour dans son sac pour réveiller nos âmes d'enfant en ces périodes de fêtes... Petit bijou de luxe et de haute technologie, la malle Arcade PS est faite pour toute la famille que ce soit pour les jeux vidéo ou encore pour une séance Home cinéma... un rêve pour petits et grands ! www.pineletpinel.com

7 COTTIN Cottin... une histoire de famille passionnée d'innovation, de nouvelles technologies et d'art depuis 3 générations ! Ces clés USB créées dans des ateliers d'orfèvrerie traditionnels parisiens combleront les amoureux de design et technologie ! En finition platine et nacre ou or pâle et bois de rose, elle sera quoi qu'il en soit dans son sublime écrin de joaillier. www.cottinparis.com

3 JARRE TECHNOLOGIES / AEROSKULL C'est avec une création aussi inattendue qu'insolite que Jean-Michel Jarre revient : l'AeroSkull. Une enceinte en forme de crâne, une télécommande en forme d'os, le tout résolument décalé et Rock&Roll, et une qualité audio toujours aussi exceptionnelle ! www.jarre.com 7

1

2

6

3

5

4

106


Merveille

YACHTING

WHY

Le yacht du futur par Hermès & Wally Chacun d'entre nous n'a t-il jamais rêvé de vivre quelques heures, quelques jours ou même toute une vie sur une île, sans aucune contrainte et en totale liberté ? Les deux géants du luxe, Hermès et Wally, ont exaucé nos souhaits en nous donnant leur perception du yacht du futur. WHY est né ! Un colosse long de 58 m sur 38 m de large, pour 3 400 m2 de surface habitable, un pont promenade, une piscine et même un Spa, une salle de sport ou encore une salle de cinéma... Un véritable chez soi aux lignes futuristes offrant tout le confort dont vous avez besoin et bien plus encore... Vivez et bougez en totale liberté !

www.why-yachts.com

107


n o i t c e l l o C n o i s s a P

vous CO

... Nous adorons le savent ène commencement ! M vous emm le depuis pas exception en partie, ne feront ou nous suivent qui suivront é, toute Ceux celles qui , , LE CUIR consacr conduite qui ont de de belles histoires gants hommes és ? bon les de TROIS Passionn . fleure 'univers l rement qui ? Sû dans à une passion raisonnable IE é V D R . U E ! L ? Évidemment ILE et l'essence USÉ, L'HU ollectionneurs s û r. C Rien n’est plus

108

NTER

OMAR BEKKARI

ont pourtant quelques points en commun. Omar d'une part, mais pas

Quoiqu'on en dise, être collectionneur de voiture ne s'improvise pas.

seulement ! Toutes, sans exception, ont été dénichées au Maroc et

Passion onéreuse, pointue, elle ne laisse pas vraiment de place au hasard

dans des états, disons le, souvent lamentables ! Omar Bekkari est un

si ce n'est celui d'une rencontre… La "collision" entre un homme et une

aventurier, ses éclectiques bijoux sont ses conquêtes. Il fouille, trouve

machine. Pour Omar Bekkari le choc a lieu dans le quartier des Roches

et restaure, parcourant le monde pour dénicher les pièces nécessaires

Noires à Casablanca dans les années 70 : oubliée dans un entrepôt,

à la résurrection de ces mécaniques vestiges et témoins d'un Maroc

abandonnée, une Citroên C3 de 1925 semble l'attendre et lui susurrer

où se succédaient ambassadeurs, anciens colons et voyageurs de tous

qu'ensemble ils allaient vivre une très très belle histoire d'amour. Une

horizons. Une des voitures les plus rares de sa collection est la sublime

trentaine de bolides plus tard cet ancien pilote de la RAM se retrouve

Rolls Royce Phantom de 1927 qui appartenait à la richissime américaine

en somme conservateur d'un musée de l'histoire de l'automobile :

Barbara Hutton qui résidait à Tanger. Sa Phantom est unique, plus petite

Rolls Royce Phantom 1927, Jaguar Xk 1948, Cadillac Eldorado 1954,

que les autres, elle a été conçue sur-mesure pour pouvoir se faufiler

Mercedes 300 SL 1957, Jaguar Type E Cabriolet et une Coupé de 1962,

sans encombres entre les portes de son palais Tangerois ! L'histoire de

Ford Mustang 390 GT de 1969, Porsche Targa 911 de 1972, mais aussi des

la collection d'Omar Bekkari est ancrée dans celle du Maroc, au volant

véhicules de transport comme le Renault Torpedo de 1925, sans oublier

de ses voitures il change d'époque, d'émotion, d'histoire… Lui qui ne

des voitures plus populaires comme la Renault 4CV de 1955 ou encore

compte pas vraiment le nombre de ses conquêtes automobiles n'a pas

la célèbre Mini Austin. Françaises, allemandes, italiennes, anglaises,

non plus de favorite et à cette question il répond obstinément «lequel

américaines, d'époques totalement différentes, ces iconiques aïeules

de vos enfants aimez-vous le plus ?». Pour Omar Bekkari, passion rime


avec partage, son virus, il l'a transmis à son fils, Salim, passionné lui aussi,

Olivier Delafon, dit Olaf, est un fantasque personnage. Apprendre à le

vous vous en doutiez. Salim a eu l'idée éclairée de créer une société, Lead

connaître revient à lire, incrédule, un roman en trois dimensions, réel

Events, pour proposer la collection à la location. Faire partager l'émotion

mais hallucinant ! Son inclinaison pour les belles carrosseries vient de sa

des classiques par le biais d'excursions organisées ou de location pour

plus tendre enfance. Petit déjà, il dessinait des voitures. À Saulieu en Côte

les mariages, mais aussi entretenir le parc, faire rouler les véhicules et

d'Or, là ou tout à commencé, existaient encore à l'époque, la Nationale

pérenniser la collection sont les buts premiers de cette société qui a déjà

6, le bitume et le parking qui appelaient souvent les jolies bagnoles,

de nombreux tournages, publicités et shootings photo prestigieux à son

lui, aimait les regarder avec ses camarades. Comme Omar, la carrière

actif : La Colline a des yeux d'Alexandre Aja produit par Quentin Tarentino,

d'Olaf a quelque chose d'aérien. Lui qui n'a aucun diplôme, a débuté

Le dernier vol avec Marion Cotillard et Guillaume Canet, Kate Moss qui a

comme steward chez Air France. Au détour d'une discussion avec l'un

pris la pose avec une sublime Ford Mustang de 1964 et Jamel Debbouze

des passagers, ce dernier lui demande si la bourse l'intéresse… le début

qui a fait ronronner la Chevrolet Corvette de 1955 lors de la première

pour lui d’une carrière de 40 ans comme gestionnaire de fonds à New

édition du Festival du rire. Ces voitures avaient une histoire avant Omar,

York. Un métier qui lui permet depuis de vivre pleinement ses passions.

elles continuent d'exister avec lui et continueront après lui grâce à

À l'époque de sa première voiture de collection, Olivier était, comme il

Salim. Ces bolides de légende laisseront pour longtemps des souvenirs

le dit lui même : fauché. Mais le manque d'argent n'empêche en rien de

impérissables dans la vie des nombreuses personnes qui ont la chance

tomber amoureux, le nombre et la rareté de ses automobiles a augmenté

de pouvoir les approcher, les conduire ou simplement les regarder.

en fonction de ses moyens jusqu'à ouvrir un musée en 1995. Olaf ne collectionne pas les voitures rares, il collectionne des voitures rarissimes.

OLAF DELAFON

Elles ont transporté de grands hommes comme le Général De Gaulle,

Si les collectionneurs se ressemblent parfois, le plus souvent leurs

les Kennedy's, le Shah d'Iran, le roi des Belges… Ici encore Histoire et

collections ne se ressemblent pas ! Ce microcosme d'amoureux fous,

automobile sont liées et font vibrer. Olaf appréhende la voiture comme un

où tous ou presque se connaissent, compte parmi sa "communauté"

outil de communication, «une partie du talent des hommes politiques

un homme à part avec une collection aussi folle que son histoire.

vient aussi de leur voiture». Drôle de hasard lorsqu'en 1990, un inconnu

PAR AUDREY ZULIANI • PHOTOS OMAR BEKKARI © KAMIL EL BOUAB

109


l'appelle au bureau pour l'informer que la voiture du Général De Gaulle

tous les grands collectionneurs arrêtent leur passion, on vieillit, on

est à vendre, Olaf prétend être occupé mais demande tout de même

devient aigri... J'avais toutes les voitures des grands de ce monde,

l'adresse. Ni une, ni deux il prend le premier train direction Clermont-

je me suis donc dit : j'ai deux solutions, ou je continue ou je passe à

Ferrand, se fait passer pour un représentant de commerce et s'adresse

autre chose». Il a proposé à ses trois enfants de reprendre le flambeau

au propriétaire qui propose un lot de trois engins dont la fameuse des

et, même si ces derniers partagent la passion automobile de leur père,

fameuses, celle qu'on voit sur les photos, les films, celle qu'Olaf appelle «la

la collection d'Olaf est trop représentative de celui qu'il est. Il leur a donc

Joconde des voitures» et qui est enfin sienne. Un coup de génie qui a fait

laissé choisir à chacun une voiture et lui, en a conservé une trentaine. Un

envie à bon nombre de collectionneurs qui saluent aujourd'hui encore

point d’interrogation subsiste autour de l’avenir de sa collection mais il

sa réactivité ! Les voitures des Chefs d'États sont sa véritable passion, ils

est certain qu’elle le fera vibrer jusqu’à son dernier souffle !

les a toutes réunies dans son château de Bourgogne, classé monument historique, et reconverti en musée. Olaf est un homme qui aime

FAYÇAL DOUKKALI

partager, son musée était ouvert au public et parfois le châtelain faisait

Voyage dans le temps, symboles historiques… Les raisons de ces

même la visite ! Celui qui a eu jusqu'à 180 voitures en 40 ans d'amour se

collectionneurs sont nombreuses, elles soulignent parfois certains traits

voit comme tous les autres collectionneurs «quelqu'un d'extrêmement

de leur personnalité. Leur collection les complète, les explique. Celle

maniaque, un type comme moi, 65 ans et toujours passionné». C’est au

de Fayçal Doukkali n'y fait pas défaut. Ce mordu d'automobile se décrit

point qu'il préfère offrir à sa femme une Bentley S1 de 1957 qu'un bijou !

comme «nostalgique d'une époque révolue où les voitures comme

Sa passion ne lui prend pas, selon lui, énormément de temps : «ma

le reste avaient une identité, une sensualité, une vraie beauté». Sa

collection est en Bourgogne et j'habite Marrakech six mois par an où

madeleine de Proust a le museau effilé, une fine calandre chromée et

j'ai d'ailleurs une petite collection à laquelle je consacre une heure

des clignotants arrière qui se donnent des airs de tuyères de réacteurs…

par jour environ. Mais en Bourgogne, c'est facilement la moitié de

Vous l'aurez reconnue : la DS, symbole de tout une époque ! Fayçal est

la journée, c'est tellement génial !». À la question "comment votre

un peu comme Obélix, la DS il est tombé dedans tout petit, pour sa

collection vous survivra?", Olivier Delafon répond «J'ai fait ce musée en

naissance son père s'en était offerte une pour aller les chercher, lui et sa

1995 et j'ai décidé de le fermer il y a deux ans car à un moment donné

mère, à la maternité ! La DS c'est aussi la toute première voiture qu'il s'est

PHOTOS © OLAF DELAFON

110


offerte, avant même d'avoir le permis de conduire… S'en est suivi une

Rostand " La sagesse fait durer et les passions font vivre". Il en est sûr, sans

frénésie d'achat, une deuxième pour les pièces, puis une troisième…

cette passion, il serait frustré, et la présente comme son histoire d'amour

sept au total et qui sait jusqu'où il serait allé si ses moyens le lui avait

automobile avec une douceur réconfortante, un exutoire et aussi une

permis. Ses DS il les a toutes restaurées, la meilleure manière selon lui de

belle excuse pour rencontrer d'autres passionnés. Il les aime, lui, ces gens

créer un lien avec la voiture, de construire son histoire avec elle. Fayçal

qui vibrent ! Cette passion, même s'il n'en a pas la certitude, il la léguera

a aujourd'hui une douzaine d’autres véhicules : Renault 4CV, Mercedes

probablement à ses enfants, bien que pour le moment ils ne soient pas

cabriolet Pagode, Jaguar MK2 1960, Triumph 1966, Coccinelle de 1954,

en âge de la comprendre. Peut-être la DS sera-t-elle aussi leur madeleine

coupé Mercedes de 1969 et même un buggy Cocinelle de collection

de Proust, des odeurs de cuir et d'essence qui raviveront le souvenir d'un

des années 60… Ce qu'il apprécie tout particulièrement c'est la voiture

père passionné !

dite «populaire», ces véhicules emblématiques qui rappellent à son souvenir la période bénie des vacances, dans le Maroc des années 60-

On pourrait penser que ces hommes qui ont eu le privilège de vivre à

70. C'est aussi une période qui lui rappelle des êtres chers, qui avaient

fond leur passion n'ont plus de désirs, plus de conquêtes à réaliser. Ils

la vie devant eux… Aujourd'hui ils ne sont plus mais Fayçal les garde

continuent pourtant de rêver à certains modèles, à d’autres horizons. Si

en mémoire, eux et leur belle époque, au volant de sa chère DS. Fayçal

Olaf, qui est aussi pilote d'hélicoptère, caresse l'espoir de s'offrir un jour

Doukkali est un touche à tout qui ne se contente pas seulement des

un Agusta 6 places, Omar quant à lui, est toujours à la recherche de celle

modèles taille réelle, mais possède également une collection de près

à côté de laquelle il était passé avant même d'avoir acquis sa première

de 2000 miniatures. Ces modèles réduits peuplent une pièce dont

voiture de collection : la Bugatti Atlantic. Fayçal, de son côté, attend

il est le seul maître et invité, et s'y rend pour les voir, les toucher, les

patiemment de trouver la Mercedes 300 SL qui comblera son âme de

faire rouler… Pour lui ces jouets sont comme ses voitures, des objets

collectionneur. Ce que l'on retient de ces rencontres, c'est la force qui

de qualité comme on n'en fait plus de nos jours. Sa passion n'est, selon

fait vivre ces hommes, elle les a conduits à aller loin, toujours plus loin,

lui, pas envahissante, elle est pourtant synonyme de sacrifices car pour

pour faire de leurs chimères des réalités. La passion est un moteur, quelle

la vivre à fond il a souvent dû faire des choix. Cette collection lui prend

qu'elle soit, et ces hommes en sont la preuve… Alors chers lecteurs,

environ deux heures par jour et quand il en parle, il cite en exemple Jean

vibrez, soyez passionnés !

PHOTOS © FAYÇAL DOUKKALI

111


News

AUTOMOBILE

ES... LA VO TE DIRAI QUI TU

ITURE serait,

selon de fins

, JE qui E TU CONDUIS és, alors pour ceux DIS MOI CE QU personnalit nos de . ER V U reflet VOUS Y RETRO psychanalystes, le À E ID A S U O V RÉDAC TION CHANGER, LA EN T NT !? EN IT A H U SO IVAN AU VOLA D U D Z IE SS PA ET SI VOUS

L'audacieux PORSCHE PANAMERA GTS

Avec la Panamera GTS, dont la ligne est encore plus basse pour se rapprocher encore plus de la route, Porsche nous fait découvrir la version la plus sportive de la gamme

Panamera. A l'intérieur, les lignes épurées et ergonomiques, reconnaissables entre toutes, restent fidèles à la gamme. Avec ses équipements de haute technologie et ses performances exceptionnelles, cette sportive 4 portes et 4 places n'en finira pas de vous surprendre ! Un modèle sport, tout simplement fascinant ! www.porsche.fr

L'elegant BMW Série 7

Son charisme, son allure exclusive et son design unique, font de la nouvelle Série 7 la berline de référence sur le segment des

grandes routières premium. Spacieuse, entièrement insonorisée, à l'intérieur le confort est tel que la place est à la détente. Vous profiterez en prime d'un son exceptionnel et cristallin grâce au système Hi-Fi Surround Sound System Bang & Olufsen. Côté sécurité, les différents équipements (système d'aide à la conduite, système de vision nocturne BMW « Night Vision », instrumentation « Black Panel » avancée...) sauront répondre aux attentes des clients les plus exigeants ! www.bmw.ma

112


News

AUTOMOBILE

L'impetueux

MERCEDES CLASSE A

La nouvelle génération de la Classe A surprend et fascine

à la fois. Un modèle compact au design sportif, athlétique, qui affirme sa personnalité et son caractère impétueux. A l'extérieur, les surfaces sont galbées, dynamiques. A l'intérieur, c'est le détail qui prime. Le tout répond à des exigences élevées en terme d'esthétique et de confort, et se révèle harmonieux, luxueux... www.mercedesbenz.ma

L'ingenieux CITROËN C4 AIRCROSS

Robuste et dynamique, ce SUV compact à la silhouette inédite allie à la perfection style et efficacité. A l'extérieur, on retrouve toute l'élégance des berlines de la gamme associée aux lignes musclées d'un 4X4. L'architecture intérieure est des plus astucieuses puisque, bien qu'il soit compact, ce SUV dispose d'un espace intérieur généreux et d'un volume de coffre conséquent. Dotée d'une trappe à ski, la banquette arrière ravira les adeptes de sports d'hiver ! Les adeptes de lumière seront quant à eux séduits par le grand toit panoramique anti UV. www.citroen.ma

« Personne

de mes rêves n’ A FAIT LA voiture

Ferdinand

autrichien Porsche [+] ingénieur

alors j’ai du la faire

, fondateur ET cr

éateur DE PORSCH

»

E

113


Immobilier& Business

PROFESSION... SPACE PLANNER • PORTRAIT... JUDITH MILGROM, SUCCESS STORY

115


Profession SPACE PLANNER

SPACE PLANNING • UN MÉTIER QUI VOUS VEUT DU BIEN •

Qu’est-ce que le Space Planning ? Quels sont ses objectifs et son rôle ? Pourquoi utiliser ce concept ? Quelle est sa durée de vie ? Oui, le Space Planning est un concept qui pose beaucoup de questions. Nous avons rencontrés les directeurs Associés d’ELEMENS Olivier Genuite et Matthieu Marechal, nous ont présentés leur entreprise et leur métier pour répondre à nos interrogations. Pour définir le Space Planning on pourrait dire que c’est une manière d’optimiser l'aménagement d’un espace de travail donné dans le but de gagner de la place et maximiser le potentiel des salariés. Une définition plutôt réductrice puisque dans les faits, le concept joue un véritable rôle social dans l’entreprise. Tout comme les Ressources Humaines, le Space Planning a pour vocation de remettre l’Homme au coeur de l’entreprise à ceci près qu’il intervient normalement et uniquement, comme son nom l’indique, sur l’espace de travail. «Normalement», car le rôle de ces architectes de la vie d’entreprise va bien souvent au delà de leur fonction première. En effet, les Space Planners interviennent au moment d’un changement, soit un déménagement, soit un réaménagement, situation qui peut fortement perturber les salariés, alors que le but est d’aller vers un mieux être de l'entreprise dans son ensemble. Pour contrecarrer

cet effet nocif, Matthieu Maréchal explique que « le changement est difficile pour les salariés mais on doit faire comprendre aux gens que c’est dans leur intérêt et qu’on entre dans un " croisement vertueux " entre le besoin de changement, l’idée d’aménagement et leur bien-être ». Alors, comment faire ?

lariés, de l’autre des locaux qui donnent une image

Pour Olivier Genuite, l'aménagement d’un espace passe par plusieurs étapes, qu’il nomme « briques », qui s’assemblent. La première brique est bien sûr une discussion avec les chefs d’entreprise sur les raisons de ce changement, les lieux choisis et les besoins auxquels ils souhaitent répondre. Pour répondre à cette demande, les space planners mènent une enquête de fond sur les process de travail et les comportements des salariés au sein de l’entreprise en fonction des différents métiers. Par exemple, les cadres passent de plus en plus de temps au téléphone alors pourquoi ne pas créer des espaces spécifiques pour cette activité ? Au moment des pauses tout le monde se retrouve comprimé dans la cafétéria, répliquons par de nouveaux lieux de vie et pourquoi pas une salle de jeux, une salle de repos ou une médiathèque ? Ce n’est pas seulement le lieu que l’on change, c’est toute la vie de l’entreprise, une deuxième brique assemblée. Ces nouveaux espaces doivent aussi refléter l’identité de l’entreprise et c’est à travers la charte, l’innovation sur l’éclairage, l'acoustique, l’utilisation de matériaux de pointe et bien évidemment le design du mobilier que les sociétés trouvent un double bénéfice : d’une part la fidélisation des sa-

pour proposer un gain sur le coût et le temps de

PAR ADD • PHOTOS © ELEMENS

moderne, dynamique et corporate de l’entreprise. C’est en somme différents métiers - le design, l’architecture, le consulting - qui sont les briques qui forment le corps de ce concept. Plutôt que de décentraliser, Elemens a choisi de tout regrouper réalisation des projets, mais surtout pour pouvoir proposer des solutions clés en main sans risquer la dissonance et l’éparpillement du projet. Elemens a commencé à intervenir au Maroc en 2004 avant de s’y installer en 2007. C’est à un public réceptif qu’ils s’adressent aujourd’hui puisque le concept a fait ses preuves et que les résultats obtenus sont significatifs. Respect de l’environnement, innovation dans les domaines de l’éclairage et de l'acoustique, optimisation de l’espace de travail et des compétences des salariés, respect des normes de sécurité, design surmesure, colorimétrie adaptée aux codes couleurs de la société, recherche de solutions pour réduire les dépenses énergétiques, etc... Autant de briques à assembler pour faire de ces locaux des vitrines de la prospérité de l’entreprise. Les chiffres fournis par Elemens parlent d’eux-même : moins 50% de turn over pour au moins dix belles années d’activité dans les nouveaux locaux !


POUR VOS INVESTISSEMENTS EN IMMOBILIER COMMERCIAL EN FRANCE

TEL. 00 33 (0)3 20 30 02 02 / WWW.3FOIS3.FR


Portrait

JUDITH MILGROM

JUDITH MILGROM • RETOUR SUR UNE SUCCESS STORY •

La mode, les tendances et les matières, du tissu au vêtement, Judith Milgrom connaît ! En un peu plus de dix ans, la créatrice de Maje est devenue une véritable business woman connue et reconnue sur la scène internationale pour ses sublimes créations, féminines, élégantes, glamours, chics et modernes à la fois. Une fabuleuse aventure qui n'aurait peut-être pas été ce qu'elle est aujourd'hui sans l'influence du Maroc, sa terre natale. Judith Milgrom revient sur ses débuts, son parcours et dévoile quelques-uns de ses souvenirs en exclusivité pour M Magazine...

Vous êtes née à Rabat au Maroc. Racontez-nous votre enfance et le souvenir que vous en gardez...

Maje compte aujourd’hui 113 points de vente en France, 105 à l’étranger (dont 2 au Maroc), et continue à se développer. Je suis très fière de nos égéries, surtout Vanessa Traina et Alexa Chung. Ceci est le fruit de beaucoup

Ma famille et moi habitions dans un quartier très vivant et animé, près de

de travail, d’audace, de ma passion et mon enthousiasme pour la mode.

la gare centrale. C'était très excitant de vivre dans ce quartier situé entre la Medina et la gare, où la population est très éclectique et riche de variété. J'ai eu une enfance très douce, bercée par la chaleur de ma famille et la gentillesse des gens qui m'entouraient. Ma famille était très épanouie lorsque nous vivions au Maroc, ce grâce aux marchés, aux artisans, aux couleurs et au climat. J’ai eu la chance de grandir dans un environnement où la nature est magnifique, pleine de couleurs et près de la mer, ce qui est une vraie chance. J’y retourne encore aujourd’hui pour me ressourcer, c’est un réel privilège.

En 1999, vous créez votre propre marque, Maje, qui prend très vite son envol et compte des égéries de renom, après le top Lara Mullen qui avait posé pour la collection printemps/été 2012, c'est au tour d'Alexa Chung de poser pour la nouvelle collection automne/hiver 2012 ! Selon vous, d'où vient tout ce succès ?

Maje... quatre lettres qui vous sont chères... Le point de départ de toute cette aventure semble être une belle histoire de famille ! Pouvez-vous nous en dire plus et est-ce toujours le cas aujourd'hui ? J’ai débuté mon aventure dans la mode très jeune, après ma scolarité, aux côtés de ma sœur Evelyne (Chétrite) qui avait déjà créé Sandro. J’ai appris beaucoup en travaillant avec elle mais j’ai très vite eu le besoin et l’envie de faire mes propres collections. Je suis donc partie pour créer ma propre marque avec mon frère cadet qui s’est chargé du côté stratégique. J’ai choisi le nom Maje en associant nos initiales : M pour Moyal (notre nom de famille), A pour mon frère Alain, J pour Judith et E pour Evelyne. C’est donc réellement une affaire de famille depuis le début, et ça l’est encore puisque ma fille Levana travaille désormais à mes côtés !

De gauche à droite et de haut en bas... Judith Milgrom & Alexa Chung © BFA / Rotonde Maje au Printemps Haussmann à Paris / Maje, rue Madame à Hong-Kong / Vitrine Maje, Bloomingdales 59th Street à New York / Judith Milgrom © Ricardo Labougle / Judith Milgrom & Vanessa Traina © BFA .

119


MAJE COMPTE AUJOURD’HUI 113 POINTS DE VENTE EN FRANCE, 105 À L’ÉTRANGER, DONT 2 AU MAROC...

Quelle influence le Maroc, votre pays d'origine, a-t-il eu et a-t-il encore aujourd'hui sur la femme que vous êtes devenue, votre vie actuelle, mais aussi sur vos créations et l'univers Maje en général ? Le Maroc est un pays qui peut se vanter de tant de choses  : ses couleurs, ses odeurs, son histoire, son savoir-faire et son savoir-vivre, son artisanat, l’ouverture d’esprit de la population. Chaque région est très différente et c’est ce qui fait la grande richesse du pays. L’artisanat marocain est une grande source d’inspiration pour moi. J’ai énormément d’admiration et de respect pour les artisans qui continuent à travailler selon les traditions de mon pays d’origine et mes collections sont inspirées du savoir-faire que j’ai appris en grandissant au Maroc. Le premier concept architectural des boutiques était lui aussi directement inspiré du Maroc. Dans un esprit boudoir oriental, on y retrouvait des meubles de caisse en fer forgé, des lampes égyptiennes, de grands tapis tissés et les vitrines recouvertes d’un imprimé Moucharabieh. C’est ce mélange de mes deux cultures, française et marocaine, qui m’a dotée d’une ouverture d’esprit dans le domaine artistique et professionnel et qui est à la base de ma réussite actuelle.

Si vous deviez donner une définition à Maje, quelle serait-elle ? J’aime penser à Maje comme une maison familiale dans laquelle mes équipes peuvent s’épanouir dans leur travail.

Qui est la femme Maje ? La femme Maje est une jeune fille ou une femme moderne active, féminine et glamour. Elle aime la mode, connait son style et sait dénicher les vraies pièces coup de cœur tendances.

A part la mode, avez-vous un autre rêve d'enfant ? D'autres choses que vous aimeriez réaliser ? J’ai toujours eu une grande passion pour la photographie et si je n’avais pas travaillé dans la mode, j’aurais aimé être photographe.

Avez-vous des projets en cours ou à venir, que ce soit en rapport avec la mode ou tout autre chose ? Faire de Maje une Maison française qui réussit aux Etats-Unis.

Enfin, après Casablanca et Marrakech, de nouveaux points de vente au Maroc sont-ils à l'ordre du jour ? Ce n’est pas prévu pour le moment mais j’espère que ce sera le cas dans un futur proche. De haut en bas... Judith Milgrom / Maje, rue Victoire à Paris / Alexa Chung & Dove © BFA / Show-room Maje, rue du Mail à Paris.

PAR AMANDA DOUBLECOURT • PHOTOS © MAJE


People&Night

M... NICE BRUNCH À RABAT • ANNIVERSAIRES ...STUDIO 14 & ROCHE BOBOIS • NIGHTS... BELLES SOIRÉES À LA PLAGE ROUGE


ECH RRAK GE MAD DESIGN N U O SO L OOD AN PA ART, F NGE & S CH LOU NAGE E K A m R R ER MA fitel.co - HIV RACHID 7335@so SOFITEL 601 - H OUN ER

R 5 RUE HA ) 524 42 : +212(0 C - TÉL. H - MARO EC K A R MAR 40000 -

SO LOUNGE MARRAKECH, ART, FOOD AND DESIGN. Un lieu, quatre ambiances, le so Lounge Marrakech est un lieu de fête, de plaisir, de gourmandise, de spectacle mêlant la touche orientale aux lignes avant-gardistes. Marrakech, Casablanca, Rome, Lisbonne, paris… découvrez nos magnifiques adresses sur

www.sofitel.com suivez-nous sur

123


NICE BRUNCH Rabat À Réunir ceux qui comptent, partenaires, annonceurs, collaborateurs et contributeurs pour leur présenter en exclusivité le second numéro de M, Luxe & Lifestyle magazine c'est le pari réussi de notre brunch de lancement qui s'est tenu le 16 Mai dernier dans le cadre "Impérial" de la Tour Hassan de Rabat. Au menu... Du beau monde : le designer Hicham Lahlou, le visionnaire Younès Boumedhi, la charmante Nabila Kilani, Hugues Mounier de la maison Mounier & Bouvard, Assaad Bouab, Sophie Garnier de Roche Bobois mais aussi certains certes plus anonymes mais tout aussi essentiels à l'aventure M, magazine. Tous réunis dans la simplicité et dans une ambiance studieuse (lecture oblige) autour d'un sublime buffet qui a sans nuls doutes ravi les esthètes gourmands réunis pour l'événement !

124


Fashion STUDIO 14 FÊTE SES CINQ ANS !

Le 20 septembre dernier s'est tenue à Casablanca, l'une des soirées fashion qu'il ne fallait surtout pas manquer ! Pour célébrer son 5ème anniversaire Studio 14 dévoilait à un parterre de clientes, fashionistas et médias sa nouvelle collection automne-hiver 2012. Alexander Mc Queen, Givenchy, Bottega Veneta, Lanvin, Yves Salomon, Zanotti... Mais aussi la marque Sergio Rossi nouvelle venue chez Studio 14. De très grandes marques, de magnifiques créations, une ambiance survoltée et un superbe défilé pour inaugurer une très belle saison à shopper chez Studio 14. Toute l'équipe de Studio 14 était présente et aux petits soins pour les 400 invités de cette soirée très très privée... Photos © Photosport

126


7

2

8

3

1

Design

4

9

ROCHE BOBOIS 10 ANS de passion !

10 ans déjà que Roche Bobois installait sa première enseigne au Maroc. Un anniversaire fêté comme il se devait, et même au- delà. C'est le7 juin dernier au Skybar de la Villa Blanca à Casablanca, en partenariat avec Porsche et Roberto Cavalli s'est tenu fait cette soirée sublime où les surprises furent innombrables... Du défilé des dernière créations de Cavalli aux superbes 5

prestations musicales de la chanteuse de jazz Yasmine Issola mais aussi de Chris Willis le chanteur vedette de David Guetta ou encore Dj Kayaya... 1/ Sophie de PUYRAIMOND, Jean-Guy TESTUT, et Ouafae MASKANIFILALI, propriétaires-associés de Roche-Bobois au Maroc, 2/ Gilles

10

BONAN, Président du Directoire ROCHE BOBOIS INTERNATIONAL, entre Sophie de PUYRAIMOND et Ouafae MASKANI-FILALI. 3/ Chris WILLIS, chanteur de David GUETTA. 4 / Ghita et Kenza HOUSNI, Zhor RAIMI et

11

Chloé de PUYRAIMOND 5/ l'Equipe commerciale PORSCHE: Younès EL HAJOUI, Vianney GRUGET et Loïc ROIX. 6/ DJ KAYAYA, venu spécialement du CAVALLI CLUB à Dubaï. 7/ Yasmine ISSOLA, chanteuse de Jazz-Soul, venue spécialement de Paris. 8/ Mme Hind El ACHCHABI, Présidente du Groupe Dalia Développement. 9/ Défilé ROBERTO CAVALLI. 10/ Guy de 6

PUYRAIMOND. 11 / Chris WILLIS entre Ouafae MASKANI-FILALI et son époux Abdallah HOUSNI.

127


3

1

4 2

4

Nights

5

BEAUTIFUL PEOPLE À LA PLAGE ROUGE

Qu'avez vous manqué à la Plage Rouge ces derniers mois... Du beau monde et une ambiance survoltée ! Marc et Patrick (n°4-3) les nouveaux propriétaires ont accueilli un parterre 6

de people qui font les beaux jours de ce lieu incontournable de la ville rouge. Jamel Debbouze (n°2), Charles Aznavour, Bernard Montiel et Nicoletta (n°3), Diane et Soulaymane Diawarra (n°1), Michaël Youn (n°6), Diam's (n°7), David Vendetta (n°8), Corinne Touzet (n°5), la Plage Rouge a aussi eu l'honneur d'accueillir le

7

mariage de Nicolas Anelka (9) ! Maintenant vous saurez où aller pour les croiser... à la Plage Rouge évidemment ! Photos fournies par © La Plage Rouge

8

128 9


Index

LES ADRESSES...

MODE / BEAUTÉ / JOAILLERIE

MYSTÈRE MONTRES / 05 22 36 27 05

HÔTEL DON GREGORIO /

ALEXANDER MCQUEEN / chez Studio14

RALPH LAUREN / Morocco Mall www.ralphlauren.com

www.hoteldongregorio.com

05 22 27 67 52 www.alexandermcqueen.com

RIAD KA / 06 61 36 97 64

LA FERME ROUGE / 05 37 52 91 57

AZUELOS / 05 37 67 55 01

SERGIO ROSSI / chez Studio14

www.lafermerouge.ma

BALMAIN / chez Studio14

05 22 27 67 52 www.sergiorossi.com STELLA MCCARTNEY / chez Studio14

LA PLAGE ROUGE / 05 24 37 80 86

05 22 27 67 52 www.balmain.com BURBERRY / chez Studio14

05 22 27 67 52 www.stellamccartney.com

05 22 27 67 52 www.burberry.com

TAMENGO / 05 22 36 89 89

BVLGARI / 05 22 95 18 95

TIFFANY & CO / 05 22 94 73 25 www.tiffany.com

CARTIER / 05 37 67 38 15 www.cartier.com

SAINT LAURENT PARIS / 05 22 22 04 02 www.ysl.com

CHOPARD / 05 22 39 20 20 www.chopard.com

SO SPA MARRAKECH / 05 24 42 56 00

CHRISTIAN LOUBOUTIN / chez Studio14 05 22 27 67 52 www.christianlouboutin.com

ART & CULTURE

DIOR / Morocco Mall www.dior.com

ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DU MAROC

DOLCE&GABBANA / chez Studio14

www.opm.ma

05 22 27 67 52 www.dolcegabbana.com

STUDIO DES ARTS VIVANTS / lestudio.ma

LA TOUR HASSAN / www.latourhassan.com 05 37 23 90 00 LE DHOW / www.ledhow.com LEGRANDCOMPTOIR / 05 37201514 www.legrandcomptoir.ma MANDARIN ORIENTAL / www.mandarinoriental.fr/barcelona MIGRATIONS & DEVELOPPEMENT / www.migdev.org PALACIO DE SAN ESTEBAN /

FENDI / Morocco Mall www.fendi.com FRANCK PROVOST / 05 37 65 29 56

DESIGN & DECO

www.hotelpalaciodesanesteban.com

www.franckprovost.com

DAR JADE / 06 61 13 97 88

SERGI AROLA GASTRO / www.sergiarola.es

GUCCI / Morocco Mall 05 24 43 13 29

FENETRE SUR COUR / 05 22 25 84 56

SOFITEL / www.sofitel.com

www.gucci.com

FENYADI / 05 24 35 60 24 www.fenyadi.com

IRRADIANCE / 05 37 57 09 07

IROKO FLEURS & SENTEURS / www.flowermaroc.com

HIGH TECH & AUTO

LACOSTE / www.lacoste.com

IROKO HOME / 05 37 63 48 48

APPLE / www.apple.com

LANVIN / 05 22 94 46 64 www.lanvin.com

MISSONI HOME / 05 22 94 21 29

LOUIS VUITTON / 05 24 33 72 70

BMW / www.bmw.ma

www.missonihome.it

www.louisvuitton.fr

ROCHE BOBOIS / 05 37 65 85 05

BOSE / www.bose.fr

M.A.C COSMETICS / Morocco Mall

www.roche-bobois.com

www.maccosmetics.com

VILLA HOUDA / 05 23 32 03 20

MAJE / chez Studio14

ZARA HOME / www.zarahome.com

05 22 27 67 52 www.maje.com

130

www.laplagerouge-marrakech.com

CITRÖEN / www.citroen.ma COTTIN / www.cottinparis.com HP / www.hp.com JARRE TECHNOLOGIES / www.jarre.com LA BOÎTE CONCEPT / www.brokap.com

MAUBOUSSIN / 05 22 79 11 50

ART DE VIVRE & GASTRONOMIE

www.mauboussin.com

ABAMA GOLF & SPA / www.abamahotelresort.com

MIU MIU / Morocco Mall www.miumiu.com

BAHIA DEL DUQUE / www.bahia-duque.com

MONT BLANC / 05 22 94 09 40

CARNAVAL TENERIFE /www.carnavaltenerife.es

www.montblanc.com

DIMA TERROIR / www.maroc-terroir.com

MORGANE RIVET / 06 18 91 33 23

DRY / www.javierdelasmuelas.com

www.morgane-maquillage.book.fr

FOUR SEASONS MARRAKECH / 05 24 359 200

BUSINESS & IMMOBILIER

MOUNIER & BOUVARD /

www.fourseasons.com/marrakech

3X3 / +33(0)320300202 www.3fois3.fr

www.mounier-bouvard.com

HÔTEL BOTANICO / www.hotel-botanico.com

ELEMENS / 05 22 23 09 53

MERCEDES / www.mercedesbenz.ma PINEL & PINEL / www.pineletpinel.com PORSCHE / www.porsche.fr WHY / www.why-yachts.com


Casablanca. 34 Bd Al Massira Al Khadra - Tel. 05 22 79 11 50 Marrakech. Sofitel Marrakech - Tel. 05 24 43 04 02 Casablanca. 34 Bd Al Massira Al Khadra - Tel. 05 22 79 11 50 Rabat. Sofitel Rabat - Tel. 05 37 67 41 38 - www.mauboussin.com

Marrakech. Sofitel Marrakech - Tel. 05 24 43 04 02 Rabat. Sofitel Rabat - Tel. 05 37 67 41 38 - www.mauboussin.com MAUBOUSSIN_ANNONCE_MAROC_TDT_EXCEPTION_230x297_PROD.indd 1

MAUBOUSSIN_ANNONCE_MAROC_TDT_EXCEPTION_230x297_PROD.indd 1

03.10.12 12:44

03.10.12 12

M Luxe & Lifestyle magazine  

Découvrez le nouveau numéro de M, Luxe & Lifestyle magazine... Un numéro automne / hiver toujours plus glamour, qui révèle tout le luxe maro...

M Luxe & Lifestyle magazine  

Découvrez le nouveau numéro de M, Luxe & Lifestyle magazine... Un numéro automne / hiver toujours plus glamour, qui révèle tout le luxe maro...

Advertisement