Page 1

N°7 - Mai/Juin 2014 - Le journal gratuit des jeunes socialistes des Yvelines

Editorial : Deux mois après les municipales, les élections européennes confirment le fossé qui s’est creusé entre les Français et les choix politiques faits par notre gouvernement. Alors que le PS réalise son score le plus faible à une élection européenne, il est urgent de tirer les enseignements sur les raisons de cette déroute électorale et de porter un nouveau projet politique qui renoue véritablement aux attentes de la base sociale qui a portée François Hollande au pouvoir en 2012. Avec 25% des voix – 10 points de plus que le Parti Socialiste –, le Front National comptabilise aujourd’hui près d’un tiers des députés européens français et arrive ainsi en tête des scrutins. L’onde de choc provoquée par la large victoire de l’extrême droite en France lors de cette élection européenne risque d’irrémédiablement bouleverser le paysage politique dans notre pays et ce 25 mai n’est pas sans nous rappeler les heures électorales les plus sombres de la 5e République, celles du 21 avril 2002 notamment. A croire qu’aucun enseignement n’a été tiré plus d’une décennie après. Nous ne pouvons plus longtemps rester sourds au message envoyé par les Français, ce refus de la politique menée par le gouvernement. Un refus d’une politique d’austérité et de réduction des dépenses publiques répondant uniquement au dogme des 3% qui soumet notre pays à un carcan imposé par les libéraux. Un refus d’une politique qui offre toujours moins de service public à ceux qui en ont le plus besoin, celle qui ne permet pas

1

à ces millions de jeunes dans la précarité de trouver un emploi. Ce vote confirme aussi le rejet d’un discours de la part des électeurs. Un discours tourné vers les patrons qui ne cessent de gagner chaque année toujours plus d’argent alors que la priorité jeunesse est mise en sourdine. (suite page 2)

Sommaire : P.1-2 : Editorial Retour sur les résultats des élections européennes P.3-4 : Dossier Du TSCG au traité transatlantique, le libéralisme à son apogée P.6-7 : Actualités “L’alternative est possible !” 1er mai Mairies Front National

Yvelines s - Fédé ration des te lis cia so es un je Mouvement des ureaux iand - 78130 Les M 47, rue Aristide Br fr 8. js7 m .com - w w w. mjsy velines@gmail


Cette politique, les Français l’avaient déjà de sa base sociale, mais surtout, à l’abandon du vécu pendant dix ans de droite pour ne politique à mener son rôle. Partout en Europe, à chaque pouvoir la supporter deux années de plus. fois que la gauche au pouvoir a renoncé à ses valeurs idéologiques, à son identité politique et à ce qu’elle Loin de voir se réaliser les promesses d’un candidat représentait, partout où elle a cédé à cette doxa libérale ennemi du monde de la finance, qui mettrait en de politique de réduction des dépenses publiques, elle oeuvre une politique de justice sociale garantissant a conduit des millions de citoyens à se détourner des aux jeunes de meilleures conditions de vie, ceux- urnes. Pire aujourd’hui, elle a amené en France des milliers là mêmes qui ont votés socialistes le jour du 6 mai de jeunes à se forger une identité politique à travers un 2012 n’ont malheureusement eu qu’en retour leur vote d’extrême droite, ce qui va laisser des traces à toute maintien dans la précarité et le chômage, sans une génération pendant bien plus de temps que celui pouvoir se loger, se soigner ni étudier dignement. Pire. d’un mandat. Exprimer l’idée qu’il n’y a pas d’alternative Ces électeurs du 6 mai qui ont donnés la majorité à possible, c’est acter l’inutilité de l’action politique François Hollande, ces ouvriers et ces jeunes, ceux-là pour agir sur le réel. C’est donc conduire les citoyens qui viennent de le sanctionner lourdement le 25, n’ont à se détourner de la démocratie ou de la contester. connu pendant deux ans qu’une politique tournée vers les patrons, le médef et les technocrates européens. Aussi, la gravité de la période nous amène à tirer les conséquences de ce désaveu de la politique Le second enseignement que nous pouvons tirer de du gouvernement mené depuis deux ans. Il faut cette élection est le fossé creusé entre le citoyen et la impérativement changer de cap au risque de sombrer. politique, illustré par le taux d’abstention important lors de ces derniers votes. Celui-ci est non seulement dû à Au lendemain de cette première séquence électorale, l’incapacité d’un gouvernement à répondre aux attentes le MJS doit permettre à l’ensemble de la jeunesse de renouer avec la politique. Cela ne pourra se faire qu’en portant un véritable projet de société qui pourra changer radicalement la vie des jeunes. Pour cela, le MJS Yvelines a commencé depuis plusieurs mois à mener campagne à la rencontre des lycéens, étudiants, jeunes salariés afin de montrer qu’une alternative politique est possible lorsqu’on est de gauche pour apporter plus de justice sociale et d’égalité. A l’heure où la résignation frappe l’ensemble des jeunes, à l’heure où le front national apparaît comme la plus forte alternative, nous ne pouvons renoncer à porter les idées de progrès pour faire en sorte que les jeunes vivent mieux en 2017 qu’en 2012 ! Pascal Tran Animateur fédéral

2

Yvelines s - Fédé ration des te lis cia so es un je Mouvement des ureaux iand - 78130 Les M 47, rue Aristide Br fr 8. js7 m .com - w w w. mjsy velines@gmail


Dossier :

Du TSCG au Traité transatlantique, le libéralisme à son apogée Afin de mieux comprendre les futurs enjeux à l’échelle européenne, retour sur ces traités qui freinent des polititiques sociales ambitieuses...

Retour sur le TSCG, promoteur des politiques d’austérité Le TSCG (traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance) ou pacte budgétaire européen a été adopté par le parlement français en octobre 2013. Les Jeunes Socialistes ont affirmé leur opposition à la ratification de ce traité au moment des débats parlementaires. Ce traité, négocié par Nicolas Sarkozy en France, enferme un peu plus les états signataires dans une politique économique ultra libérale conduisant à la réduction des dépenses publiques. Il empêche toute politique de relance économique et réduit les marges de manoeuvres des gouvernements des pays signataires en matière de choix économiques. L’entrée en vigueur de la règle d’or contraint les Etats à mettre en place des politiques d’austérités qui ne empêcheront le retour d’une croissance durable. François Hollande s’était pourtant engagé à renégocier ce traité durant sa campagne présidentielle pour privilégier la croissance. Celui-ci ne l’a pas été, mais le Président a obtenu la signature d’un pacte de croissance. Ce dernier reste toutefois trés minime et n’impulse pas une réorientation de la politique de l’Union Européenne. La démocratie est clairement absente des mécanismes d’adoption de ces textes européens. Les processus de négociations sont peu médiatisés et peu expliqués aux peuples, pourtant ils en sont les victimes. Les Jeunes Socialistes dénoncent les interventions d’organes institutionnels et financiers sur les choix budgétaires et politiques économiques des Etats-membres tels que ces traités les autorisent. Ils permettent à la Commission Européenne d’imposer, en échange de mécanismes de solidarité, des réductions drastiques des dépenses publiques, impliquant forcément la suppression de nombreux postes de fonctionnaires, la casse des services publics et la baisse des investissements d’avenir.

3

Ces politiques d’austérité exigées par Bruxelles affaiblissent la demande intérieure des pays et menacent davantage la croissance et l’emploi. Partout où l’austérité est appliquée, le chômage ne diminue pas et la croissance ne connait pas de rebond. Il faut se libérer du carcan libéral de la Commission Européenne pour mettre en place enfin une Europe démocratique, de l’emploi des jeunes et de la transition énergétique. Par une taxe sur les transactions financières, une harmonisation fiscale et sociale par la haut, les pays pourront dégager de nouvelles recettes pour financer des politiques de relance, et mettre en place une transition énergétique à l’échelle de l’Europe. Les Jeunes Socialistes s’opposent à ces traités et appellent à la mise en place de mécanismes de solidarité respectueux des principes démocratiques et permettant le développement de politiques de croissance et d’emploi, privilégiant les peuples aux marchés financiers. Avec ce traité, l’austérité est désormais inscrite dans la constitution avec la règle d’or. Les services publics et les sytèmes de solidarité et de protections sociales sont aujourd’hui les premiers menacés, mis à mal pour réaliser des ajustements budgetaires. Il est urgent de changer de cap pour sortir de la crise par le haut. Il y a une alternative, partout en Europe, les politiques d’austérité ne sont pas une fatalité. L’Europe en a les moyens, il faut briser l’étau des marchés financiers dont leTraité européen sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) est le symbole.

Thibaud Eychenne

Yvelines s - Fédé ration des te lis cia so es un je Mouvement des ureaux iand - 78130 Les M 47, rue Aristide Br fr 8. js7 m .com - w w w. mjsy velines@gmail


Dossier : Le Traité transatlantique, un danger à venir pour les Européens de juges pour attaquer un Etat. Ainsi, Philip Morris pourra attaquer un Etat pour des mesures antitabac comme il le fait en Uruguay. Lone Pine fera de même contre les Etats interdisant l’exploitation de gaz de schiste. Les exemples sont nombreux et les grandes entreprises privées sont prêtes à se lancer dans des batailles judiciaires pour faire plier les Etats et leur imposer la libéralisation la plus totale de leurs économies. Ce Traité reprend la doxa libérale, appellant pour sortir de la crise à diminuer les mécanismes de régulations économiques qui existent, laisser le champ libre aux entreprises et démanteler les services publics en réduisant leur financement.

Depuis juin 2013, les Etats membres de l’Union Européenne se sont lancés dans la négociation d’un accord de libre échange avec les Etats-Unis dans le plus grand secret. le Parlement Européen dont les représentants sont élus par le peuple n’a qu’un avis consultatif et à ce jour, il n’est pas prévu de référundum pour permettre aux citoyens européens de s’exprimer. Seuls les lobbies patronaux ont été les interlocuteurs principaux lors des réunions de négociation. Ainsi, ils ont participé à 93% d’entre elles. Ils argumentent que la mise en place de ce traité nous permettrait de sortir de la crise que nous traversons. Cet accord va avoir des conséquences désastreuses pour les pays signataires. Il va démanteler les services publics qui vont être ouverts à la concurrence, les collectivités locales vont être contraintes d’ouvrir leurs appels d’offres aux multinationales au détriment des entreprises locales. L’une des mesures les plus inquiétantes de ce traité est la possibilité pour une entreprise privée de pouvoir saisir un tribunal arbitral, composé par définition d’experts et non

4

L’Union Européenne represente un quart du PIB Mondial devant les Etats-Unis et la Chine. Il ne s’agit pas de s’exclure du marché mondial, mais de protéger les salariés européens tout comme les salariés de pays importateurs en imposant des normes sociales et environnementales aux Frontières de l’Europe. C’est le sens de la proposition de “Juste-Échange” portée par l’ensemble des socialistes européen. Les Jeunes socialistes des Yvelines appellent à l’arrêt des négociation car cet accord menace les emplois, la croissance et l’ensemble de nos normes sociales et environnementales par la mise en concurrence directes des travailleurs américains et européens, l’approfondissement du libéralisme et une nouvelle dérégulation de l’économie européenne. Plutôt que de faire un traité avec les États-Unis qui aura de lourdes conséquences, il faut que l’Union Européenne introduise des dispositifs qui réduiront progressivement la concurrence entre les pays européens avec une harmonisation sociale et fiscale. Il est urgent d’avancer vers un smic européen mais aussi un impôt européen sur les sociétés.

Celia Laudy

Yvelines s - Fédé ration des te lis cia so es un je Mouvement des ureaux iand - 78130 Les M 47, rue Aristide Br fr 8. js7 m .com - w w w. mjsy velines@gmail


Actualité :

« L’alternative est possible ! » Depuis le mois d’avril, le Mouvement des Jeunes Socialistes des Yvelines se mobilise pour diffuser sa nouvelle campagne, « L’alternative est possible ! ». Faisant écho à la voix pressante, que nous portons depuis plusieurs mois, cette campagne a trouvé une résonnance particulière dans la sévère défaite infligée à la gauche lors des élections municipales, les 23 et 30 mars derniers. De fait, il est urgent, sinon impératif, que le gouvernement renoue avec le contrat proposé aux Français le 6 mai 2012.

nous faut, encore et toujours, mobiliser les jeunes, et faire en sorte que chacun d’entre eux se sente concerné par les enjeux politiques. D’ailleurs, plus nous serons nombreux rassemblés derrière nos idées, plus nous pèserons sur les choix de l’exécutif. C’est pourquoi nous continuerons de faire connaître notre campagne et de porter haut et fort la voix de l’alternative.

Diane Lacouture

La sanction des urnes n’a pourtant pas empêché l’adoption, un mois plus tard du pacte de responsabilité, et de ses cinquante milliards d’euros d’économie.François Hollande a fait le choix de poursuivre sa croisade austéritaire, pieds et poings liés à la politique libérale de la Commission européenne, et quitte à construire des remparts entre la majorité sociale et l’exécutif. Dès lors, il apparaissait nécessaire et légitime que le Mouvement des Jeunes Socialistes, en tant qu’organisation de gauche, souligne l’incohérence d’un tel choix, et martèle que l’austérité n’est viable ni socialement ni économiquement. C’est pourquoi nous avons apporté notre soutien aux quarante et un députés « frondeurs », qui ont exprimé, par leur abstention lors du vote, leur refus de n’être que de bons petits soldats sous la bannière de l’austérité. A l’évidence, ce soutien marque une volonté plus large d’apporter la preuve, qu’une autre politique est possible. Face à l’urgence économique et sociale, il est plus que temps de bâtir un nouveau projet de société, ayant pour pierres angulaires la justice et le progrès. Pour ce faire, les leviers sont aussi nombreux qu’opportuns : augmentation des salaires, interdiction des stages non rémunérés et des licenciements boursiers, partage du temps de travail, transition écologique, préservation de notre modèle social, politiques d’ampleur en faveur de la jeunesse et de l’éducation... En somme, à un soutien inconditionnel aux entreprises, dont l’issue est trop incertaine, nous opposons le bienfondé d’une relance par la demande et les investissements d’avenir. Autant de revendications qui nous permettent de rappeler que le fameux « There is no alternative » de Thatcher ne peut avoir de traduction française ! Au-delà de ce rôle primordial vis-à-vis du gouvernement, nous n’oublions pas l’autre responsabilité majeure du Mouvement des Jeunes Socialistes. Face au danger de la résignation, il

5

Yvelines s - Fédé ration des te lis cia so es un je Mouvement des ureaux iand - 78130 Les M 47, rue Aristide Br fr 8. js7 m .com - w w w. mjsy velines@gmail


Actualités : 1er mai : Mobilisés au côté du mouvement social « 1er Mai, journée internationale des travailleuses et des travailleurs. Unis contre l’austérité ! » proclamait la banderole du carré de tête de la manifestation parisienne, le 1er mai 2014. Voilà qui résume les raisons de la mobilisation des Jeunes Socialistes aux côtés de nombreux syndicats tels que la CGT, FO, la FSU et les Solidaires, rassemblant des centaines de milliers de personnes. Cette journée du 1er mai est d’abord celle des travailleurs, fête instaurée à l’origine comme journée annuelle de grève pour la réduction du temps de travail, qui est rapidement devenue un moment de célébration des combats des travailleurs. Si les Jeunes Socialistes sont allés manifester, c’est pour rappeler que cette journée n’est pas celle du Front National, qui tente de se la réapproprier et y défile pour rendre hommage à Jeanne d’Arc. Nous affirmons haut et fort que nous sommes mobilisés aux côtés des travailleurs pour bâtir ensemble le progrès social et ne masquons pas les difficultés des salariés derrière une prétendue fierté nationale qui ne fait que diviser et opposer. Cette journée a également été l’occasion de montrer nos desaccords face aux projets du gouvernement Valls, notamment à son plan d’économies de 50 milliards, qui frappera en premier les salariés et les retraités puisque près de 19 milliards d’économies seront réalisées grâce au gel des pensions et des prestations sociales. Les Jeunes Socialistes sont en profond désaccord avec cette mesure

6

qui s’oppose aux principes de justice sociale et d’équité, fondateurs de la gauche. Cette manifestation a donc été un avertissement lancé au gouvernement, un appel à la nécessaire prise de conscience que la croissance ne pourra revenir que si les prestations sociales sont maintenues et augmentées, les pensions de retraite accrues, permettant ainsi un retour de la consommation . C’est donc brandissant la banderole « Jeunes socialistes contre l’austérité », convaincus qu’une autre politique est possible que nous sommes allés manifester. Cette journée a enfin permis de renforcer notre union avec la gauche , le Parti Communiste, le Front de Gauche, mais aussi les socialistes convaincus qu’une alternative est possible. En effet nous avons la conviction que l’union des forces progressistes est un préalable indispensable à la réussite de la gauche. De meme, il nous apparait essentiel de defiler aux cotés des syndicats pour rester à l’écoute du camp social, qui a élu Francois Hollande le 6 mai 2012 Le 1er mai 2014, les Jeunes Socialistes ont donc fermement dit « non » à l’austérité et « oui » au progrès social.

Elisa Steier

Yvelines s - Fédé ration des te lis cia so es un je Mouvement des ureaux iand - 78130 Les M 47, rue Aristide Br fr 8. js7 m .com - w w w. mjsy velines@gmail


Actualités : Mairies Front National, nous ne laisserons rien passer ! Suite aux élections municipales, les scores du Front national ont progressé dans un nombre important de villes des Yvelines et ce dernier a par ailleurs gagné de nombreux sièges au sein de conseils municipaux. A Mantes la Ville, première ville FN en Ilede-France, Cyril Nauth s’est imposé avec 30,26% des suffrages et 61 voix d’avance sur la maire sortante Monique Brochot qui a recueilli 29,35% ainsi que sur Annette Peulvast­Bergeal candidate divers gauche qui a obtenu 28,29% des suffrages.

Cependant, cela fait plus d’une vingtaine d’années que l’association se bat pour la création de cette salle afin de disposer des mêmes droits que les autres cultes. De plus, la nouvelle mairie FN a aussi attaqué les plus démunis en faisant passer la subvention du secours populaire de 1500€ à 80€.

Qu’est-ce que le MJS ?

Nous contacter :

Tout comme à Hénin-­Beaumont où la Ligue des droits de l’homme a été privée de son local qui lui était prêté par la municipalité, à Mantes la Ville c’est une nouvelle atteinte que le Front national porte aux principes démocratiques Depuis quelques semaines, dans cette ville longtemps et à l’égalité entre les citoyens. détenu par la gauche, le nouveau maire prend des Il est de notre devoir de nous mobiliser face à ces atteintes et de faire porter notre voix pour que le Front initiatives qui révèlent le vrai caractère de son parti. Par exemple, la communauté musulmane de la ville National ne puisse agir comme il le souhaite dans les disposait d’une salle de prière de faible capacité et municipalités. Depuis quelques semaines d’autres qui n’était pas aux normes. L’ancien conseil municipal mesures dangereuses ont été prises par les élus de ce socialiste avait voté en faveur de ce projet, une parti et ils ne vont pas s’arrêter là. promesse de vente avait même été signée par la maire à l’Association des musulmans de Mantes Sud. Cyril Nauth envisage de revenir sur ce projet et de bloquer Clara Gans l’aménagement de cette salle en prétextant que sa construction nuirait au stationnement dans le quartier. Si le projet est entériné, la municipalité serait amenée à verser des dommages et intérêts à l’association.

Le Mouvement des Jeunes Socialistes est une organisation politique de jeunesse et d’éducation populaire. Autonomes du Parti Socialiste, présents partout en France et sur tous les fronts, nous construisons nos propositions et définissons nos actions. Le MJS est le mouvement de tous les jeunes qui souhaitent construire un autre avenir à gauche. Réduction du temps de travail, droit de vote des étrangers, allocation d’autonomie, VIe République, révolution fiscale et écologique, toutes ces propositions nous avons participé à les construire. A nous de définir les nouveaux droits du XXIe siècle ! D’autres combats dans la société et dans la gauche sont encore devant nous.

Tu as entre 15 et 28 ans et tu souhaites adhérer ou rencontrer un responsable du MJS ? Envois tes Nom, Prénom, Adresse, Téléphone, Mail à : mjsyvelines@gmail.com Tu veux recevoir la version électronique du journal Génération Engagée gratuitement tous les trois mois ? Ecris à : mjsyvelines@gmail.com

Socialistes www.mjs78.fr YVELINES

Rejoignez le mouvement !

7

Yvelines s - Fédé ration des te lis cia so es un je Mouvement des ureaux iand - 78130 Les M 47, rue Aristide Br fr 8. js7 m .com - w w w. mjsy velines@gmail

Génération Engagée - Mai / Juin 2014 - n°7  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you