Issuu on Google+

Autres

Musée départemental Dobrée : En route pour la rénovation ! Depuis le temps que l'on en parle, le voici enfin : le projet de rénovation du musée départemental Thomas Dobrée a récemment été dévoilé. Il s'agit d'un projet de l'architecte Dominique Perrault, auteur notamment de la Bibliothèque François-Mitterrand et de l'Université féminine Ewha de Séoul. Retour sur l'histoire d'un musée Le musée Dobrée tire son nom de l'armateur nantais Thomas Dobrée, passionné d'art qui fit construire au XIXe siècle près manoir médiéval un palais néo-gothique. A sa mort, l'armateur lègue ses possessions au Conseil Général de Loire-Atlantique avec pour vœux d'en faire un musée. Il présente ainsi aujourd'hui des œuvres en rapport avec l'histoire de notre région ainsi que des collections diverses d'une qualité remarquable. Le musée compte bientôt plus de 140.000 œuvres qu'il faut entreposer et présenter au public. Ainsi, en 1974 est construit le bâtiment Voltaire mais depuis, le musée n'a subi aucune rénovation malgré la détérioration de ses locaux. Un projet ambitieux mettant la culture à l'honneur Le Conseil Général et son président P.S. Patrick Mareschal ont donc lancé un concours afin d'entreprendre la rénovation du musée. Ce projet vise trois objectifs majeurs : mettre en valeur les collections du musée, accroitre son rayonnement culturel et scientifique, et rénover le site pour en faire un espace cohérent respectueux des normes de conservation et environnementales. Pour mener à bien cet ambitieux mais nécessaire projet, un budget de 35 millions d'euros a été débloqué en grande partie par le Conseil Général et ce malgré

les difficultés financières de ce dernier marquant ainsi la profonde volonté d'une politique culturelle efficace, volonté chère à la Gauche, on a pu le voir à la Région avec le Pass' Culture&Sport. Le projet de Dominique Perrault a été retenu selon Patrick Mareschal pour « son originalité, sa conception, intégrée à son environnement et permettant la valorisation du patrimoine existant. » Il prévoit ainsi la réhabilitation des bâtiments existants. Un agrandissement de 1.100 m² par rapport à la superficie actuelle (6.400 m²) se fera, principalement par un bâtiment souterrain situé sous les jardins. Grâce à ce projet, les bâtiments historiques du musée seront entièrement consacrés à la présentation des collections. Les nouveaux espaces serviront à l'accueil des visiteurs, aux expositions temporaires, à la conservation des œuvres et à la recherche. Vivement 2015, date de livraison prévue du nouveau musée ! Pour en savoir Qu'est ce que le MJS ? plus sur le projet, Le MJS est une organisation le site du conseil politique de jeunesse et d'édugénéral cation populaire. Autonome du (http://culture.loire Parti Socialiste, nous définis-atlantique.fr) est à sons nous - mêmes notre orienvotre disposition. tation politique et nos représentants. Le MJS est le mouvement de tous les jeunes qui Retrouvez d'autres articles sur le site jeunes-socialistes44.fr souhaitent transformer la société et construire un autre avenir à gauche. De nombreux combats sont devant nous, rejoins - nous ! LOIRE - ATLANTIQUE

4

À Rebrousse - Poil

À Rebrousse - Poil

Nous contacter : Tu as entre 15 et 29 ans, tu souhaites adhérer ou rencontrer un responsable du MJS ? Envois tes Nom, Prénom, Adresse, Téléphone, Mail à : contact@jeunes-socialistes44.fr ou 02 40 20 63 03 / 06 33 02 30 11

N°1 Mai / Juin 2010 - Le journal des jeunes socialistes de Loire - Atlantique

Éditorial

Défendons nos « conquis sociaux ! »

Derrière

l'écran de fumée volcanique et le voile médiatique, la situation sociale ne s'améliore guère en France. S'il est bien un record qui mérite d'être souligné, ce n'est sans doute pas celui de la durée de la dernière éruption de l'Eyjafjöll ou du nombre de mètres carrés de tissu nécessaires à la confection d'un niqab. Non, le record qui nous laisse sans voix est celui du nombre de chômeurs en France : plus de 4 millions de chômeurs toutes catégories confondues, sans compter les bénéficiaires du RSA, les plus de 55 ans et les chiffres des DOM... Le gouvernement a beau s'agiter, allumer des contre feux aux relents xénophobes et nous resservir la soupe sécuritaire, les conséquences de sa politique anti - sociale lui explosent à la figure. La défaite cuisante aux régionales en est une. Malgré cela, la marionnette Fillon persiste et signe et s'attaque aux retraites. Tous les ministres derrière lui, le petit doigt sur la couture récitent des « éléments de langage » appris par cœur : cette réforme serait « inévitable » parce que « le système actuel coute trop cher », d'autant plus que « les caisses sont vides et que les gens vivent plus longtemps ». Il faudrait donc « allonger la durée de cotisation », « repousser l'âge légal de

départ à la retraite », mais ne surtout pas « augmenter les cotisations ». Pourtant d'autres alternatives existent, et le MJS se veut porteur d'un message clair : retraite à 60 ans à taux plein. La jeunesse doit porter ces alternatives et en inventer d'autres, pour protéger les plus faibles et les plus démunis. La société évolue, et les modes de protection doivent évoluer avec elle, mais toujours dans le sens d'une société plus juste socialement et solidaire. À nous d'empêcher le gouvernement de réduire à néant ce que d'autres ce sont évertués à construire. À nous de conquérir de nouveaux droits. Car au fond, c'est cela l'histoire du 1er mai : une histoire de conquête sociale, de conquête de nouveaux droits. De la lutte pour la journée de huit heures en 1886 aux États Unis à la lutte des travailleurs pour de meilleures conditions de travail, en passant par la création de la sécurité sociale par le Conseil National de la Résistance, tous ces droits que nous considérons comme des « acquis sociaux » sont en réalité des « conquis sociaux ». Défendons les, et SOMMAIRE inventons - en de p. 1 : Édito nouveaux ! Vivre c'est lutter, lutter c'est vivre.

Défendons nos « conquis sociaux ! » p. 2 : Actualités Retour sur la victoire aux régionales p. 3 : Dossier International : Grèce

LOIRE - ATLANTIQUE Mouvement des Jeunes Socialistes - Fédération de Loire - Atlantique 1, Allée des Tanneurs - 44 000 NANTES contact@jeunes-socialistes44.fr - jeunes-socialistes44.fr

p. 4 : Autres Culture : Le musée Dobrée

1


Actualités

En bref Le 30 avril s'est tenue une votation lycéenne à St Nazaire. En présence de Laurianne Deniaud, les lycéens étaient appelés à se prononcer sur leur vision de l'éducation. Plus d'information sur le site du MJS 44. Le MJS44 apporte son soutien au Conseil Général de Loire - Atlantique dans son recours contre l'État à propos des sommes avancées suites aux transferts de compétences et non remboursées. Gaza : un an après, rien n'a changé. La colonisation, maison par maison, se poursuit, rendant de plus en plus illusoire l'espoir d'une paix durable. Il faut d'urgence que le droit s'applique dans cette région du monde et qu'un État palestinien viable voit le jour. La France a un rôle majeur à jouer dans cette crise. Réforme des IUFM. Le gouvernement a décidé de faire passer en force une réforme refusée unanimement par les enseignants, par les étudiants et par les parents d'élèves. Les nouveaux concours doivent se dérouler dès le mois de septembre mais rien n'est encore prêt...

2

À Rebrousse - Poil

Les régionales : Une campagne, mais avant tout des militants ! Un programme ambitieux et tourné vers l'action, une gauche unie et la victoire au bout du compte. Retour sur une campagne de terrain dans laquelle les militants se sont investis sans compter.

Damien,

Sarah, Younès, Tatiana, Charlotte, Olivier, Jean … et bien d'autres. Tous ont participé à cette campagne, et pour beaucoup, sans compter leurs heures de sommeil. Ce qui les a soutenu tient en trois mots : un bilan, un candidat et un projet. La liste de Jacques Auxiette ayant été une liste de rassemblement, cette campagne a également été marqué par notre travail en commun avec les jeunes communistes. Tous unis contre un candidat, pur produit du Sarkozysme. Tous unis pour permettre à la politique de gauche de perdurer en Pays de la Loire. Contrairement à ce qu'a pu avancer la droite pour tenter de nous décrédibiliser, cette campagne n'était pas nationale. À aucun moment nous n'avons appelé à voter contre une politique nationale. Nous avons proposé un projet. Dès janvier, certaines de nos mesures phares étaient connues et proposées à nos concitoyens. La droite n'a fait jour son programme qu'au cours des deux semaines précédant le premier tour. Se contentant durant les premiers mois de campagne de déverser un flot de critiques infondées sur le bilan de nos régions (Mention spéciale au très démagogique « Livre noir des régions socialistes »). Puis se fut la première soirée électorale. Jacques Auxiette devant

Bêchu. Devant toute la droite, un formidable espoir. L'apothéose de cette campagne est sans conteste le meeting du 17 mars. La gauche et les écologistes rassemblés, fort de leur projet et de leurs identités respectées. Et enfin, la victoire au soir du second tour. L'intégralité des départements de la région ont voté majoritairement pour la gauche et les écologistes. Quel pire camouflet que cela ? Cette victoire, c'est avant tout le maintien d'une politique de gauche entamée il y a six ans. L'immense majorité des programmes de l'époque avait été menés à bien. Cette victoire nous permettra d'aller encore plus loin au service de tous nos concitoyens. Elle est donc synonyme d'avancée. Néanmoins elle a également de sombres aspects. L'abstention est très marquée. Trop marquée. Les socialistes, jeunes comme nos ainés sont conscients de leur responsabilité. Il est de notre devoir d'inviter toute la gauche, militants comme sympathisants, à réfléchir et à débattre. Il est de notre devoir d'inventer et de vous proposer un projet de société qui constitue une véritable alternative à la politique dévastatrice d'une droite décomplexée. Il est de notre devoir de vous convaincre que les choix que vous avez fait et que vous ferez changeront les choses.

Dossier

À Rebrousse - Poil

Les banquiers s'enGrèce ! Les banques ne sont pas toujours prêteuses. C'est là leur moindre défaut. Non contentes d'avoir refourgué en connaissance de cause des actifs toxiques, elles spéculent désormais sur la dette grecque.

Vu de France, les causes de ce déficit

ne pas verser de salaires aux fonctionnaires pendant un mois, ce qui record sont obscures. En Grèce, la pénalise fortement les Grecs sans corruption est massive et la fraude résoudre durablement les problèmes. fiscale banale. Par exemple, les Comme en Argentine dans les années hommes d'affaires et les traders 90, un fort sentiment d'injustice se déclarent toucher en moyenne 13 000 développe chez les Grecs. Les grèves euros annuels alors que les salariés et générales et les manifestations les retraités déclarent eux toucher 16 succèdent aux actions parfois 000 euros. Cette situation a été violentes. La violence des répressions aggravée par des choix politiques, en policières entraine l'expression d'une particulier ceux de la droite quand elle radicalisation de toute la société, en était au pouvoir. des Pour les jeunes, la Comme en Argentine particulier jeunes. La révolte situation est désadans les années 90, un dans les rues n'est streuse. Accéder à nouvelle. l'Uni-versité est fort sentiment d'injustice pas très difficile et ne se développe chez les parSouvenons-nous exemple de ces débouche au mieux "évènements" qui avaient que sur un emploi à 700 euros Grecs embrasés la Grèce après la mort par mois. Le CDD paraît d'un manifestant en 2008. inaccessible car, permettant de Vers une Europe politique enfin bénéficier de la sécurité sociale et de solidaire certains droits (13eme mois, Pour résoudre les difficultés en Grèce, indemnités de licenciements, etc.), les il est urgent de voir naitre enfin une entreprises lui préfèrent des contrats Europe politique qui préconise la de sous-traitance qui enferment les solidarité entre les pays membres. Les jeunes dans la précarité la plus totale. pays membres et la Banque Centrale Révolte contre le FMI Européenne devraient prêter de Sous la pression du Fonds Monétaire l'argent à la Grèce à des taux International, le gouvernement grec acceptables afin d'éponger les dettes et applique une politique d'austérité lancer des politiques de lutte contre la quelque peu forcé. Un peu comme corruption et la fraude fiscale. L'Union quand, dans les années 90, le FMI Européenne doit permettre à la Grèce avait obligé les pays d'Amérique du d'entendre la voix de la rue pour Sud sur-endettés à des baisse de qu'enfin existe dans ce pays une salaires et des coupes claires dans politique sociale qui protège la leurs budgets. Le plan de réduction de jeunesse et les travailleurs. la dette grecque prévoit notamment de

«

»

À rebrousse - poil, le journal des jeunes socialistes de Loire - Atlantique réalisé grâce à des polices et des logiciels libres.

Agenda Mai - Samedi 1er mai : •Manifestation à Nantes, 10h30 Place Commerce. •Journée d'études de l'Offensive Socialiste à Nantes. Les ateliers de l'après - midi sont ouverts à toutes et tous. - Lundi 3 mai : •7ème forum des tanneurs en présence de Gérard Filoche, sur le thème des inégalités en France. 20h30 au siège du PS de Loire - Atlantique. - Du samedi 8 mai au dimanche 23 mai : •Quinzaine du commerce équitable. L'évènement fête ses 10 ans ! - 29 mai : •Parrainage citoyen organisé par RESF, afin d'alerter les citoyens contre les expulsions régulières de familles d'enfants scolarisés en France. De 14h à 20h à la maison des syndicats.

Juin - Mercredi 2 juin : •Assemblée Générale à partir de 20h30 - 12 et 13 juin à Paris : •Marche Mondiale droit des femmes. L'espace "Simone de Beauvoir" réserve un car pour les Nantais qui souhaitent participer. - Samedi 26 et Dimanche 27 juin : •Rencontre inter-régionale à la Roche - sur - Yon

3


A rebrousse Poil n°1 Mai - Juin 2010