Page 1

lifestyle strasbourg

Mai 68

Strasbourg is burning

Commerces ĂŠcolos + bio la vie

magazine Tous en terrasse !

magazinemix.fr

#225 mai 2018

strasbourgeois

Notre best of


édito

« Perso, j’aimerais bien avoir le compte des gars qui étaient sur les barricades il y a 50 ans ! » Tout est dit dans cet extrait de conversation (de bistrot, certes…) entendu il y a peu à Strasbourg. Car ceux qui, hier, érigeaient l’imagination en étendard sont aujourd’hui au pouvoir. Et le monde ne tourne pas bien mieux, dirait-on : comme il y a un demi-siècle, les étudiants bloquent les universités, les cheminots grognent, les zadistes se battent pour garder leur petit lopin de terre, nombre de nos concitoyens sont remontés comme des pendules et les luttes convergent (un peu). Mai 2018 risque d’être chaud. Caniculaire. Pensez à vous hydrater les soixantehuitards rangés des voitures ! Pourtant, le souffle et le soufre de l’époque flottent toujours dans l’air de notre cité, marquée par la présence situationniste et l’édition du manifeste De la misère en milieu étudiant. Pour fêter l’anniversaire des barricades et des grèves générales, la BNU ne s’y trompe pas en exposant des affiches et flyers d’une période hyper créative : chacun garde en tête les slogans – Je ne veux pas perdre ma vie à la gagner, Il est interdit d’interdire – et les illustrations – le profil de De Gaulle, le

16 rue Teutsch - 67000 Strasbourg - magazinemix.fr &

poing levé, l’usine schématisée – de cet âge d’or de la contestation. Le trio Terrains Vagues a conçu la scénographie (avec Philippe Riehling), l’affiche et le catalogue de l’exposition Mai 68 en Alsace qui rassemble banderoles, tracts et photos dans un joyeux « chaos organisé », un foutoir muséifié. « Les jeux de compositions, la façon de synthétiser une idée de manière très forte, la spontanéité et même les maladresses qui concouraient à forger une esthétique propre… » : la création débridée de ce moment clef est pour le collectif une inépuisable source d’inspiration. Philippe Delangle, responsable de l‘atelier communication graphique de la HEAR ayant accompagné ses élèves dans la réalisation de posters “hommages” (accrochés devant la Bibliothèque le temps de l’expo jusqu’au 07/10), acquiesce : les affiches de Mai 68 ont « créé un nouveau langage qui s’opposait à la fois aux affiches publicitaires et aux constructions géométriques suisses. Une voie nouvelle s’est ouverte. » Le combat idéologique et graphique continue !

Emmanuel Dosda / illustration de Luna Lazzarini

facebook.com/mgzmix

Directeur de la publication julien.schick@bkn.fr | Service commercial +33 (0)3 90 22 93 36 | Contacts France rudy@bkn.fr | Contact Allemagne sarah.krein@bkn.fr Contact rédaction emmanuel.dosda@bkn.fr | Développement web vianney.gross@bkn.fr | Graphisme anais.guillon@bkn.fr, luna.lazzarini@bkn.fr, Nina Bilger | Éditeur BKN ÉDITEUR Sarl au capital de 100 000 € RCS : 402 074 678 +33 (0)3 90 22 93 30 — bkn.fr | Illustration de couverture Tom Vaillant (HEAR) | Imprimé chez Ott Imprimeurs à Wasselonne Dépôt légal Avril 2018 Des coups de cœur à partager et des infos à annoncer ? Envoyez-les à emmanuel.dosda@bkn.fr 225 l 

—3


Cool ou pas cool ?

Violons Barbares. Le groupe cosmopolite composé de deux violonistes, Dandarvaanchig Enkhjargal (originaire de Mongolie) et Dimitar Gougov (Bulgarie) ainsi que du percussionniste Fabien Guyot (France), met un peu de folie et de… barbarie dans la ville ! Le trio sort un troisième album métissé et sera en concert mercredi 9 mai au PréO d’Oberhausbergen. Sauvage !

© Alex de la Forest

Il n’y a pas plus moche qu’un mur et pas plus moche que celui du MAMCS, côté rue de Molsheim. Pour les 20 ans du musée, Faile, collectif de street artists US, s’emparent de celui-ci. Merci Brooklyn !

La ville sans circulation automobile ! Les Courses de Strasbourg investissent la cité et proposent des parcours variés permettant de la voir sous un nouveau jour. Au programme de cette 39e édition, des épreuves pour tous les publics : marche nordique ou de loisirs, balade en rollers ou encore semi-marathon (1113/05).

À l’initiative de l’association Zéro Déchet Strasbourg, des volontaires ont ramassé des mégots au centre-ville, le 07/04. En deux heures, plus de 70 000 mégots ont ainsi été collectés. Rappelons qu’ils mettent plus de dix ans à se dégrader et qu’un seul suffit à polluer 500 litres d’eau !

© Noel Reynolds

© Christophe Urbain

© Jean-Francois Badias

Mix distribue des bons et des mauvais points, des cartons verts et rouges !

Le festival Musica a enfin trouvé son nouveau directeur : il s’agit de Stéphane Roth, directeur éditorial de la Philharmonie de Paris. Il succède à Jean-Dominique Marco, qui occupait le poste depuis 1990. La première édition de Musica avec Stéphane Roth aux commandes se tiendra à l’automne 2019.

Le CNRS et le Muséum national d’histoire naturelle s’alarment du déclin de la population des oiseaux qui aurait atteint « un niveau proche de la catastrophe écologique » avec un tiers de son effectif perdu en 15 ans en zone agricole. Des chiffres similaires ont été constatés en Alsace. En cause : la monoculture et l’utilisation de produits chimiques.

Un bruit de couloir qui sent la friture circule : un KFC prendrait la place de ce restau mythique pour têtes blanches qu’est Le Rocher du Sapin. Notre avis sur cette “reconversion” ? FCK KFC !

En raison de leur coût d’entretien, des dizaines de maisons à colombages alsaciennes disparaissent chaque année, leur sauvegarde restant tributaire de la bienveillance des maires. Face à cette tendance, Strasbourg fait exception : les colombages situés dans sa partie insulaire sont réputés intouchables depuis leur classement en 1998 au patrimoine mondial de l’Unesco. Quid des colombages de nos campagnes ?

jouez sur magazinemix.fr

4—

 l 225

5 × 2 places pour Arlette Gruss (Mercredi 30/05 à 19h30) cirque-gruss.com

 /mgzmix

© Steeve Josch

© Cirque Arlette Gruss

ou sur

2 pass valables pour 2 personnes pour une journée du festival Elsass Rock & Jive festival du 8 au 12 mai (accessible journée + soirée)


ILS REmuENT LA réGION I l s b o u g e n t les ligne s : at t e nt i o n a u g r a buge ! Exit le Bistro des Saveurs (Obernai). Bonjour Thierry Schwartz 1 - Le Restaurant. Le chef le plus nature d’Alsace (une Étoile au Guide Michelin) ne déménage pas mais change la déco’ et le nom de son établissement en conservant l’esprit.

4

thierry-schwartz.fr

Guillaume Azambre, initiateur du festival technoïde kids friendly en plein air Longevity (24-26/08), et son complice Frédéric Traverso 2, pro de la MAO et membre du groupe giorgiomoroderien Kings Love Jacks, ont créé une école d’un nouveau type : Longevity Music School, basée au Shadok. Sa particularité ? On y enseigne la musique électronique. « Il était temps qu’un tel lieu voit enfin le jour à Strasbourg », se disent certains (comme Olivier Pillon de la Sacem)… et ils ont bien raison. Une école pour tous, fanas du genre ou simples amateurs.

Jérémie Fallecker 3, incontournable figure barbue strasbourgeoise et immanquable dealer de flyers, est sur tous les fronts ! Le supra-actif boss de l’association Pelpass (12 ans d’existence !) nous a concocté un festival éponyme aux petits oignons (24-26/05) avec Yuksek, Soviet Suprem, Amor Blitz & Amoure (oui oui, ensemble) ou notre chouchou, Forever Pavot ! L’infatigable Jérém’ travaille également sur la prog (arts de la rue et “impromptus musicaux”) de Décibulles (25e édition, 1315/07). pelpass.net

2

shadok.strasbourg.eu

1

© Thierry Schwartz

Selon l’Insee, les femmes gagnent en moyenne 20% de moins que les hommes à poste équivalent : Denis Naegelen, organisateur des Internationaux de Strasbourg (18-26/05), a donc décidé de leur faire bénéficier d’une réduction de 20% sur le prix du billet d’entrée au tournoi de tennis féminin ! Classe ! internationaux-strasbourg.fr

3

Marina Espiller 4 a de multiples cordes à son arc. Parmi celles-ci, citons ses talents d’infirmière… pour assiettes, étagères, sous-plats ou porte-revues SDF qu’elle recueille, retape et revend. Elle prend sous son aile bienveillante « des objets ayant déjà une histoire et qui méritent d’en avoir une nouvelle ». La Boutique Céleste de la Grand’rue strasbourgeoise ne s’y trompe pas lorsqu’elle passe commande à Marina et sa boutique en ligne WoodMoodFood. Jolie démarche dont nous reparlons prochainement dans Mix. woodmoodfood.com

225 l 

—5


brèves

© Cirque Arlette Gruss

EN PISTE

à places  !

r gagnp.e4 voir

à places  !

r gagnp.e4 voir

Rendez-vous annuel des amoureux des années 1950, du glamour et du rockabilly, Elsass Rock’n’Jive Festival fête ses cinq ans : concerts, shows burlesques, concours de pin-up et animations pour enfants ponctueront ces six jours de festivités (08-13/05 à Schiltigheim, place de la Mairie). # A.B. elsassrocknjive.com

cirque-gruss.com

© Steeve Josch

LET’S ROCK

Voilà un quart de siècle que le cirque s’est établi comme l’un des arts les plus populaires et les plus accessibles. Référence du genre traditionnel, le Cirque Gruss ne cesse de se réinventer pour présenter un spectacle toujours plus surprenant, garantissant la perpétuité d’une tradition familiale depuis sept générations. Cette année, il lance un hymne à la féerie : Osez le cirque ! Petits et grands sont ainsi conviés à applaudir artistes de talent et animaux exotiques. Si les clowns et équilibristes sont bien entendu au rendez-vous, de nombreuses surprises attendent également les spectateurs : homme fusée, roue infernale et spectacle de danse d’un nouveau genre sont ainsi à découvrir sur le parking du stade de la Meinau (30/0506/06). # A.B.

EASY RIDER © Bartosch Salmanski

Passion, partage et performance sont les maîtres-mots du NL Contest qui met à l’honneur l’ensemble de la culture urbaine. Compétitions de sports de glisse, concerts et performances artistiques sont au programme de cette 13e édition signant l’inauguration du nouveau skatepark de la Rotonde (18-20/05). En tête d’affiche, les anglais de Foreign Beggars ou encore Don Choa et DJ Djel de la Fonky Family. # A.B.

6—

nlcontest.com

 l 225


brèves

TRUE COLORS

© Hervé Gress

Inspirée par la Holi, célèbre fête indienne marquant l’arrivée du printemps, la Run&Dance (19/05) est un parcours de 5 kilomètres à travers Strasbourg. Vêtus de blancs, les coureurs sont aspergés de poudre colorée à plusieurs reprises, avec un objectif : être recouverts de toutes les couleurs à l’arrivée. # A.B. runandance.fr

© Elodie Chabrol

LA SCIENCE DES RÊVES

VOILÀ L’ÉTÉ

Le festival Pint of Science fait le pari de pousser les scientifiques hors de leurs laboratoires. Durant trois jours (14-16/05), ils investissent les bars pour exposer leurs travaux de recherche, discuter et partager avec le grand public. # A.B. pintofscience.fr

Depuis dix ans, le Summer Sensation Festival (20/05, Studio Saglio) rassemble les amateurs de musique électronique. Cette édition anniversaire réunit des valeurs sûres du genre avec une programmation mêlant des artistes internationaux et locaux. En tête d’affiche, le duo allemand Monkey Safari et le DJ danois Noir. # A.B. subtronic.fr

© FAAG

SENSATIONS FORTES La Pool Party prend ses quartiers d’été au Centre Commercial Rivétoile (jusqu’au 13/07). Réunissant une vingtaine d’exposants autour d’une mini piscine, cette boutique éphémère propose une parenthèse festive ponctuée de concerts, défilés et animations. # A.B. rivetoile.com

EURÊKA Depuis dix ans, i-Novia (30 & 31/05, PMC) permet aux entreprises alsaciennes de présenter leurs projets innovants. Deuxième plus gros événement français en la matière, le festival est l’occasion de se rencontrer et d’échanger entre professionnels autour d’un business café ou d’un concours de start-ups. # A.B. i-novia.com 225 l 

—7


© P-MOD

AU BONHEUR DES MADAMS Pop qui penche, rock qui dépasse un peu des côtés, mélodies mal rasées : le groupe strasbourgeois Adam and the Madams fait comme s’il ne savait pas jouer… Mais on ne nous la fait pas ! # Emmanuel Dosda Madams et messieurs, Adam Lanfrey (à gauche sur la photo), bassiste, guitariste et chanteur, membre de Dirty Deep (rock rugueux) et d’Albinoid Sound System (afrobeat du troisième type), a appris à se « libérer des règles », oublier ses gammes et s’affranchir de l’enseignement du Conservatoire pour son projet perso et récréatif Adam and the Madams. Ce gaillard costaud à casquette (cachant un crâne glabre) s’enferme plusieurs fois par an dans une demeure cévenole en compagnie de Cyprien Steck (claviers et compagnie), son 8—

 l 225

complice de toujours. Ils n’en ressortent qu’à condition d’avoir composé une poignée de titres loufoco-pop joués à partir de quelques accords, de percus de fortune à base de casseroles, de pots de fleur et de bruits extraits du quotidien. Les onze morceaux hirsutes de Macadamia, nouvel album dada-DIY, sont moins Stupid que le duo semble vouloir le faire croire : brinquebalants, ils sortent des clous tout en restant hyper accrocheurs, comme si Pavement se retrouvait le Beck dans l’eau.

Concerts : 03/05 au Mudd Club (Strasbourg) 10/05 à L’Antonnoir (Besançon) 11/05 au Festival Épicurieux (Nancy) 14/07 au Rupture Mountain Fest (Rochesson) Édité par Bloody Mary (sortie le 4 mai) bloodymarymusicand records.com


Dossier Bio

DIY KIDS

Photos de Marion Pedenon

Une trousse d’écolier et quelques feuilles de papier suffisent au trio Terrains Vagues pour inventer de multiples façons de s’amuser de manière créative. Des idées à essayer en famille grâce à l’ouvrage L’Atelier papier. # Emmanuel Dosda Après leur master en graphisme et en didactique visuelle à la Haute école des arts du Rhin, les trois filles de Terrains Vagues travaillent sur des travaux qui sont autant d’« espaces à construire, de territoires de rencontre, ou de champs qui se croisent ». Installé au Bastion XIV strasbourgeois, le trio concocte de bien jolis projets, colorés comme des Dragibus et géométriques comme des forteresses. Son ouvrage jeunesse édité par Mango, regroupant « huit activités à faire exclusivement avec du papier », permet de réaliser facilement une Maison pop-up ou un Paysage 3D, à l’aide d’un crayon, d’une paire de ciseaux ou d’un tube de colle. Ils ont été testés par des enfants (dès 5 ans) et approuvés lors d’ateliers périscolaires menés par Ambre, Elsa et Maria-del-sol dans des écoles de Hautepierre. Bien d’autres écoliers et petits créatifs en herbe vont pouvoir jouer avec les formes, plis et rabats grâce à L’Atelier papier.

L’Atelier papier, édité par Mango jeunesse.mangoeditions.com Terrains Vagues a réalisé la scénographie, l’affiche et le catalogue de l’exposition Mai 68 en Alsace (28/04-07/10) à la BNU (Strasbourg) bnu.fr terrainsvagues.fr

223 l 

—9


Dossier Bio

© MAAF

CHANGER LA VIE

L’édition printanière du Salon Bio & Co (18-21/05 Parc Expo Wacken, Strasbourg) est devenue un rendez-vous incontournable en matière de consommation biologique : avec 180 exposants, il présente des producteurs et artisans avec des produits alimentaires, mais aussi cosmétiques, mode, accessoires et maison. Point fort du salon : les 100 conférences où il est question de santé, nutrition, environnement et développement personnel. # S.M.K. salonbioeco.com

BIO POUR TOUS ! Les consommateurs strasbourgeois qui veulent acheter de manière responsable - en faisant du bien à leur corps et la planète - ont un nouveau supermarché : Au mois d’avril une deuxième Biocoop Coquelicot a ouvert (6-8 rue de la 1ère Armée) qui est maintenant le plus grand magasin bio de Strasbourg ! On y trouve tous les produits alimentaires, du pain aux légumes et au chocolat, mais aussi beaucoup d’articles en vrac comme la farine ou les légumineuses, toute à fait dans l’esprit « zéro déchet ». Le leader des supermarchés bio propose également de la lessive en vrac, homéopathie et cosmétiques, de la nourriture pour animaux et des livres aux thématiques vertes. # S.M.K. coquelicot.bio

10 —

 l 223

BOUGEZ VERT !

Le Salon de l’écomobilité (27/05, Zénith de Strasbourg Europe) organisé par l’association étudiante Drive th’EM Green offre l’occasion de découvrir et d’essayer des véhicules propres à quatre ou deux roues, électriques ou hybrides. Des conférences sur le développement durable et la mobilité du futur complètent une journée ponctuée par de nombreuses animations. # S.M.K. salonecomobilite.fr


Dossier Bio

UTOPIQUE ? BZZZZ La 7e édition du Festival des Abeilles et de la biodiversité (26-27/05, CINE de Bussière) permet, à travers activités pédagogiques, conférences et ateliers, de comprendre l’importance des jardins et des campagnes diversifiés, sans traitement chimique. Visites de ruches et dégustations de miel sont également au programme. # S.M.K. La 37e édition de la Foire Éco Bio d’Alsace (10-13/05, Parc Expo de Colmar) pose la question du futur du travail et des souffrances qu’il cause. De multiples conférences, ciné-débats, ateliers et animations autour des métiers précaires ou du chômage, mais aussi ceux de la santé, du recyclage, de la nourriture font de cet événement une référence. # S.M.K. ecobio.alsace

sinestrasbourg.org societe-apiculture-strasbourg.com

DEUXIÈME VIE À Strasbourg on voit souvent des objets et meubles abandonnés dans la rue qui cherchent un nouveau propriétaire. Pour tous ceux qui aiment plutôt récupérer que d’acheter, il existe le groupe Facebook Strasbourg à Recup’ qui indique les lieux de trouvailles. Il y est également possible de poster un objet qu’on souhaite donner plutôt que de le jeter. Adoptez les objets orphelins ! # S.M.K.

© Bee Vrac

 /groups/strasbourgarecup

VRAC À CRO

Une nouvelle épicerie Vrac et Zéro Déchets vient d’ouvrir à Cronenbourg (36 route de Mittelhausbergen) : Bee Vrac. On y trouve des produits alimentaires en vrac, mais aussi bières et jus de fruits, produits de nettoyage et cosmétiques. Les clients peuvent y emmener leurs propres contenants ou les emprunter afin d’acheter juste la quantité qu’il faut, sans risque de gâchis. # S.M.K. beevrac.fr

NO WASTE ! La première édition du Festival Zéro Déchet Strasbourg (26 & 27/05 Foyer de l’Étudiant Catholique et Place Saint Etienne) propose de découvrir des astuces pour moins gaspiller à travers conférences, ateliers, projections dans un cadre convivial. L’occasion parfaite pour échanger des astuces avec des Strasbourgeois engagés pour une consommation plus durable. # S.M.K. festival2018.zds.fr

223 l 

— 11


© Photos de Chryslène Caillaud

sport

Internationaux de Strasbourg, l’ocre des rêves Du 18 au 26 mai (TCS), un plateau de choix se dispute le 32e titre des IS, dernier tournoi disputé sur terre battue avant Roland Garros. Placé juste avant le Grand Chelem français, le tournoi éco-responsable permet une préparation optimale aux joueuses qui tenteront d’empêcher Samantha Stosur (vainqueur en 2017 et 2015) de faire la passe de trois. Il faudra compter sur la française Alizé Cornet ayant déjà goûté au succès en 2013 mais aussi sur la portoricaine Monica Puig, titrée en 2014. La surprise pourrait venir de la nouvelle pépite australienne, Ashleigh Barty, 18e mondiale à tout juste 21 ans, ou de la revenante Eugénie Bouchard, ex-numéro 5 mondiale, finaliste de Wimbledon 2014 et demi-finaliste à Roland Garros la même année ! # T.F. #IS18 @wta_strasbourg www.internationaux-strasbourg.fr

12 —

 l 225

Les Rendez-vous importants Run & Dance (samedi 19 mai), une course de 5 km où les participants sont aspergés de poudres colorées 100% naturelles à base d’amidon de maïs à chaque kilomètre parcouru. Après la ligne d’arrivée, les coureurs poursuivent la fête grâce à un show DJ outdoor proposé par NRJ extravadance sur le site des IS. La journée des familles (dimanche 20 mai) avec une flopée d’animations dont le fameux jeu de piste des IS pour petits et grands. La journée du handicap (mardi 22 mai avec le Conseil départemental) proposant une démonstration de tennis en fauteuil orchestrée par le champion paralympique Stéphane Houdet.


© Photos de Manivelle

Silvin © S.K.

vélo

À BICYCLETTE À la croisée de l’artisanat et de l’ingénierie, Manivelle est un atelier de conception et de fabrication de vélos d’un genre nouveau. # Anissa Bekkar Imaginée par Thomas et Silvin, deux ingénieurs diplômés de l’INSA, cette jeune société strasbourgeoise s’est spécialisée dans le développement de modes de transports urbains écologiques. À l’origine de ce projet, une passion commune pour le cyclisme et une envie de mettre à profit leurs compétences. « L’école nous a enseigné la faisabilité d’un projet et le calcul d’un coût de production, ce qui donne d’excellentes bases pour se lancer à la fois dans la conception et la réalisation. Avec Manivelle, nous mettons en œuvre ces acquis pour obtenir un produit fini », explique Silvin. Leur objectif : concilier usage et durabilité, sans pour autant négliger l’aspect visuel en optant pour des formes épurées inspirées du design scandinave. Soucieux de s’inscrire dans une démarche locale et éco-responsable, Manivelle n’utilise que des matériaux français et recyclables en s’appuyant sur un réseau de fournisseurs triés sur le volet : « La proximité géographique de nos prestataires nous permet d’être totalement transparents vis-à-vis de nos clients, mais également de rester flexibles en adaptant notre offre à leurs besoins. » Le premier né, Fer de lance, sera dévoilé à l’expositionvente Vél.Art’ (19-24/05, Libre Objet, Strasbourg) et à la Maker Faire (25-27/05, Shadok, Strasbourg).  /cyclesmanivelle

225 l 

— 13


LOCAL PACKSHOT De talentueux créateurs d’ici, aujourd’hui dans Mix, demain partout ailleurs !

01 MARGAUX

01

La créatrice de Trois Petites Fronces ose les couleurs et les matières, travaillant le cuir de vachette pour ses bracelets ou la pâte polymère pour des boucles d’oreille rondes comme un soleil ou en demi-lune, qui semblent avoir été taillées dans du marbre pastel. « Bientôt je compte tenter la porcelaine », nous confie l’étudiante en design graphique à LISAA. etsy.com

02 MATHIEU & yann À Strasbourg, on n’a pas d’arrondissements, mais on a des idées ! La griffe strasbourgeoise Erasmooth propose une gamme de T-shirts mettant en avant les différents quartiers de la ville : Orangerie, Petite France, Gutenberg, Quai des Bateliers… et crée de chouettes collections 100% coton aux motifs joyeux. Hyperactif, le duo a lancé un atelier de personnalisation textile (broderie et impression) destiné à tous, Le Tissu social. erasmoothclothing.com letissusocial.fr

03 SÉBASTIEN Bijoutier passé par la case HEAR, Sébastien Carré conçoit des bagues, colliers ou bracelets comme des sculptures ultracontemporaines aux formes organiques, inspirées par la nature. Ses bijoux sont des paysages, des parties du corps humain : cascades de perles d’eau douce ou compositions faites de globules en pierre corail. En vente à la Galerie Art Course (Strasbourg). galerieartcourse.com sebastiencarre.com

04 SOPHIE & LAURENT Les designers Sophie Larger et Laurent Godart, en balade dans le coin de Meisenthal, sont tombés sur d’imposantes lames rouillées croupissants au fond d’une scierie. Ils leur ont offert une seconde vie, les utilisant pour “mordre” le verre encore bouillant afin de créer la ligne de vases CROK pour le CIAV. En vente à la galerie-boutique du Centre International d’Art Verrier de Meisenthal. ciav-meisenthal.fr 14 —

 l 225

02


CROK design Sophie Larger && Laurent Godart © Guy Rebmeister

03

04

225 l 

— 15


16 —

 l 225

Photos de Sarah Dinckel / Studio Vingt Septembre pour Mix


l'home idéal

l’archiviste L’architecture d’intérieur, c’est son DahDah ! Antoine Guillemain loge dans un appart lumineux, parmi plantes vertes, maquettes et bibelots chinés. Troisième étage, s’il vous plaît. # Emmanuel Dosda Un appartement / studio hypercentré, rue du 22 Novembre. De taille modeste (à peine plus de 40 m2), il est d’une belle clarté et organisé de façon quelque peu étrange, avec une sorte de “pièce niche” où Antoine a installé son lit, parfaitement calé dans ce renfoncement cosy utilisé de maline manière. Des maquettes sont posées par ci, par là et sur son bureau, face à la rue. Mais Antoine n’y travaille jamais, préférant traverser une cour du boulevard de Nancy pour se rendre dans les locaux de DahDah studio qu’il partage avec ses deux complices, Héloïse Tesson et Dayoung Jun. Le trio y planche sur des intérieurs de particuliers et des événements comme la soirée inaugurale du cabinet d’avocats YES! où il a utilisé des matériaux pauvres, contreplaqué ou rubalise de chantier, pour scénographier l’espace, le remodeler, le « manipuler » et créer un parcours. DahDah réalise également du mobilier, par exemple

la table M au design brut, qui s’assemble et se défait en quelques secondes pour être aisément déplacée. Un jeu d’enfant… Antoine a posé des dinosaures sur le rebord de sa fenêtre, une bâtisse en Lego sur sa table (La Villa Savoye du Corbu’, certes) et enfermé des maisonnettes colorées dans une cage vintage accrochée au mur de sa cuisine. Diplômé de l’ENSAS, il est marqué au fer rouge par ses jeunes années, la visite de la Chapelle de Ronchamp avec mamy alors qu’il est tout petit ou la fabrication de mini-demeures pour la traditionnelle crèche de Noël. Lorsque, sous le sapin, il trouve des jouets, Antoine s’empresse de débarrasser les cartons d’emballage de leur contenu pour, déjà, réaliser des maquettes. Il n’a depuis qu’une idée en tête : empocher (péniblement) le bac pour suivre la voie qu’il a choisie. Le jeune homme nous convie dans sa salle de bain pour évoquer sa philosophie de l’archi : « Vous voyez ce carrelage

blanc de 10 x 10 cm ? C’est celui d’origine et il est parfait. Il a été recouvert ou remplacé par endroits et je voudrais tout refaire comme à l’époque de la construction de cet immeuble de 1960. » Pour chaque chantier qu’il débute, il se rend aux Archives municipales afin d’étudier les plans historiques et proposer de renouer avec des éléments passés : distribution des pièces ou histoire du lieu. Architecte séduit par l’austérité brutaliste, il s’est progressivement détaché du concept de « l’objet dans la ville » pour se rapprocher des envies et besoins de chacun, se « concentrer sur l’humain ». DahDah studio 21 boulevard de Nancy (Strasbourg) dahdahstudio.com

225 l 

— 17


l'home idéal 1

2

3

1

« Cette photo du port commercial d’Oran collée sur un panneau en bois appartenait à ma grand-mère qui y a habité. Elle a été prise dans les années 1970, mais si tu te promènes sur Google Maps, tu verras que ça n’a pas bougé ! On pourrait presque croire que cette image est contemporaine, simplement passée en noir & blanc. »

18 —

 l 225

2

Une vieille malle, un trumeau de cheminée, une boîte aux lettres, une cage ancienne transformée en “pose-plantes vertes”, des affiches chinées, des objets trouvés… Les éléments de déco de son intérieur sont des reliques du passé, des héritages familiaux, des souvenirs glanés… Rien ne se perd chez Antoine.

3

Il n’achète pas de plantes, mais est devenu un as du bouturage. Celui qui prend soin de ses plantations et « reste à leur écoute, comme lorsqu’on mène un projet architectural » a, un (mauvais) jour de burn out, repêché et sauvé une fougère assoiffée et desséchée jetée à la poubelle de son ancien job, par “empathie” : « Elle était comme moi. On l’avait laissée de côté en oubliant de l’arroser », rigole-t-il aujourd’hui.


illustration

TIC-TAC

Petits, nous trouvions le temps long, impatient de devenir grands... alors qu’aujourd’hui les minutes semblent ne durer qu’une fraction de seconde. Comment parler de cette abstraite notion à un enfant de 4 ans ? Henri Meunier (texte) et l’illustratrice Aurore Petit (ex-Arts déco strasbourgeois) ont réussi ce tour de force : décrire 1 Temps (Le Rouergue) qui passe – pour un jeune garçon qui s’ennuie, un caillou qui tombe dans l’eau ou un papillon à l’existence si éphémère – à partir d’une image fixe... ou presque. Jusqu’au plouf final. # E.D. lerouergue.com

DITES-LE AVEC DES FLEURS Ne pas se fier aux apparences. Le coup de crayon fleuri de Léontine Soulier permet à l’illustratrice strasbourgeoise de traiter de sujets graves (comme le viol, dans le livre L, avec l’auteure Agatha) ou de malmener mignonnement le sacré (sa crèche de Noël olé-olé où les protagonistes montrent leur petit Jésus). Avec raffinement, Léontine bouleverse l’ordre biologique et le règne animal, créant des êtres qui fusionnent avec le végétal, questionnant la notion de genre et zoomant sur les détails qui font le sel (et le poivre) du quotidien. # E.D. leontinesoulier.com Popuri (expo collective, 1127/05), à l’Atelier du Bain aux plantes – Vernissage 11/05 (19h) atelierdubainauxplantes.com Duo avec Jean-Marc Jehl (illus / photo, 15/05-15/07), chez Locked Grooves lockedgrooves.fr gallerylac.eu 20 —

 l 225

Exposition et lancement du livre L (17/05-17/06), au Suspenders Vernissage 17/05 (19h) suspenders.fr Exposition à 4 mains avec Valérie Etterlen au Studio M33 lors des Ateliers ouverts (19-20 & 26-27/05) ateliersouverts.net


SÉLECTION JEUNE PUBLIC ESPACE K

ÉCOMUSEE

STRASBOURG

STRASBOURG

UNGERSHEIM

© Stephanie Phillips

Avec Wow (22-26/05), trois garçons étonnants nous entraînent dans leur univers clownesque. Préposés à l’entretien de la scène, ils s’affairent à la nettoyer pour laisser place au spectacle qui doit commencer dans deux minutes. D’heureux incidents retardent la prestation officielle, nous embarquant pour un voyage burlesque en compagnie de ce trio qui transforme balais, serpillères et aspirateurs au gré de son imagination sur des airs de musique entraînante. # A.B.

levaisseau.com

espace-k.com

Pour célébrer l’arrivée du printemps, L’Écomusée d’Alsace met à l’honneur la nature et le patrimoine (01/05). Au programme : découverte de la faune et de la flore, cuisine à base de fleurs et de plantes et ateliers pour enfants. Sans oublier le Cortège du Feuillu de Pentecôte dont les personnages incarnent avec humour la nature et son esprit (20 & 21/05). # A.B.

© Laurent Quinkal

Le temps d’une journée, Le Vaisseau devient le terrain de jeu des enfants pour expérimenter la création sonore : avec Chasseurs de son (02-04/05), ils s’initient à l’enregistrement et au mixage, apprennent les bases de la composition musicale et utilisent un logiciel de Musique Assistée par Ordinateur, comme un vrai pro ! Tendez l’oreille ! # A.B.

© Ecomusée d'Alsace

LE VAISSEAU

ecomusee.alsace/fr

SHADOK

PASSE A POISSONS

TJP

STRASBOURG

GAMBSHEIM / RHEINAU

STRASBOURG

Située sur le Rhin à la frontière franco-allemande, la Passe à poissons permet d’observer de près la migration de nombreuses espèces piscicoles. Pour célébrer la Journée mondiale des poissons migrateurs, elle propose diverses animations : visites guidées, jeux à thèmes et lâcher de jeunes saumons (21/04). Une visite guidée nocturne du site est également organisée dans le cadre de la Nuit des Musées (19/05). passage309.eu

À la fois fête de la science et foire populaire, la Mini Maker Faire s’installe sur la presqu’île Malraux et au Shadok pour proposer un ensemble divers d’animations, de conférences et d’inventions toujours plus surprenantes (25-27/05). Un événement phare de la culture Do it yourself strasbourgeoise qui réunit toute la famille autour de l’innovation. # A.B. © Christian Rizzo © G.Weiss

Photos © Bartosch Salmanski

strasbourg.makerfaire.com

Habité et nourri depuis toujours par des mondes imaginaires, Christian Rizzo compose un univers mouvant, traversé par d’étranges présences. Dans le conte chorégraphié d’À côté, un trio de danseurs évolue sur une narration abstraite faite de ruptures, de métamorphoses et de libres associations d’images (23-25/05). # A.B. tjp-strasbourg.com 225 l 

— 21


sélection scènes SCHILTIGHEIM

ZÉNITH

LE PRÉO

LAITERIE

STRASBOURG EUROPE

OBERHAUSBERGEN

STRASBOURG

Louane, jeune chanteuse française présente son deuxième album éponyme (19/05) qui est déjà un succès, avec des tubes comme On était beau ou Si j’étais là. De nombreuses collaborations avec des grands noms comme Julien Doré, Benjamin Biolay ou encore Vianney font de cet opus un petit bijou. # S.M.K.

Le musicien nigérien Femi Kuti et son groupe Positive Force incarnent l’afrobeat comme personne d’autre. La musique qu’il présentent pendant la tournée de One People, One World (24/05) véhicule un message d’espoir et d’optimisme à travers des rythmes qui invitent à danser. # S.M.K. artefact.org

Avec Vent de Mai (17 & 18/05) la compagnie L’Atelier du Premier Acte fait un plongeon dans les années 1960 avec le vent de liberté et d’espoir qui soufflait alors, entre féminisme, révolte étudiante et rêves (utopiques) d’un nouveau monde. Un spectacle saisissant qui reflète toute l’énergie d’une époque révolutionnaire. # S.M.K

La ville de Schiltigheim fête à nouveau l’arrivée des beaux jours avec le Printemps du Flamenco (14-26/05) ! Un spectacle de flamenco avec la danse moderne d’Alfonso Losa (26/05, Salle des Fêtes), chant et poésie avec le groupe Mujer Klorica (25/05, Cheval Blanc), une projection du film Flamenco, Flamenco (14/05, Cheval Blanc) ainsi que des stages de danse de l’Association YOlé ! et des moments gourmands au Cheval Blanc Bierstub sont au rendez-vous. # S.M.K.

le-preo.fr

© Optimus Dammy

DR

zenith-strasbourg.fr

ville-schiltigheim.fr

MAILLON STRASBOURG

22 —

 l 225

© Sonia Barcet

© Vincent d'Eaubonne © Victor Thomas

© Andreas Simopoulos

maillon.eu

tns.fr

VENDENHEIM

STRASBOURG

STRASBOURG Sur fond de conflit israélopalestinien, Je crois en un seul Dieu (24/05-03/06) suit l’itinéraire de trois femmes que tout oppose : une professeur juive, une étudiante musulmane et une G.I. américaine. Seule en scène, Rachida Brakni donne corps à ces trois voix. Avec humanité et délicatesse, elle expose l’extrême complexité des destinées qui se croisent sur cette terre originelle.

Avec Sanctuary (18-26/05), Brett Bailey évoque le sort des personnes déplacées. Au fil de cette installation immersive, le spectateur part à la rencontre de huit parcours atypiques : réfugiés, activistes ou interprètes venus des quatre coins du monde dévoilent leur vie aux portes de l’Europe..

OPéRA national DU RHIN

TNS

Le cabaret comme lieu d’illusion, de rêve et d’interdits. Un trio de femmes nous interpelle avec des récits étranges où se croisent la solitude, le plaisir et le succès. Dans Les Sept Péchés Capitaux (2028/05), David Pountney associe trois courtes œuvres fleurant le scandale où danse, chant et musique évoquent le mystère et le sens de la vie. operanationaldurhin.eu

Léon est un acrobate grognon : ses mains se prennent pour ses pieds et ses pieds n’en font qu’à leur tête. Avec Des pieds et des mains (21/05, dans divers lieux), le comédien JeanNicolas Broyer invite le public dans son cabaret mêlant cirque et humour. vendenheim.fr


expos

Orbe & flots, Strasbourg © Paule Brun

© Jens NEEF, gagnant de l’édition 2017

regards

Pour la 5 e fois, La Chambre organise le marathon photo transfrontalier Clic-Clac (12/05) qui se déroulera à Offenburg et Strasbourg. Les participants – seuls ou en binôme – ont trois heures dans chaque ville pour prendre leurs photos autour de deux thématiques avec un appareil ou un Smartphone et les soumettre au jury franco-allemand. Une récompense sous forme de cours de photo ou d’abonnement à des magazines attendent les gagnants. L’inscription sur le site de La Chambre est obligatoire. Attention, il n’y a que 100 places de disponible ! # S.M.K. la-chambre.org

RéALITÉ AMELIORÉe À la nouvelle galerie L’Écrin on découvre sous le titre Orbe & flots l’artiste strasbourgeoises Paule Brun (24/05-16/06) qui crée des illustrations fascinantes par leurs nombreux détails. Son univers est peuplé d’animaux et de plantes réalistes, dessinés à l’encre de chine, qui semblent prendre vie. Ses compositions féeriques illustrent un monde plus beau, plus doux, plus intensif que la vie réelle. # S.M.K. l-ecrin-strasbourg.com

ARTistes copistes

ART CONSTRUCTIF Case Briques, la nouvelle exposition temporaire du Pixel Museum de Schiltigheim (jusqu’au 03/06) se penche sur le phénomène des jeux vidéo LEGO au succès incontestable : les artistes Kloou et Éric Schweitzer présentent leurs créations originales pleines d’humour à partir des pièces de la célèbre marque de jeu de construction : Batman, Mario ou Indiana Jones. # S.M.K.

Les belles strasbourgeoises © Ann Loubert d’après l’œuvre de Nicolas de Largillière

pixel-museum.fr

La galerie d’art associative Art’Course (02-27/05) accueille pour la deuxième fois Ann Loubert et ses élèves pour une exposition collective sous le titre Copie-Double. Chacun a travaillé à partir d’une œuvre de la collection des Musées des Beaux-Arts de Strasbourg et de Mulhouse afin d’étudier une œuvre en profondeur et

en faire une nouvelle interprétation, comme la peinture poétique de Sylvie Bénard d’après La Vierge allaitant du peintre flamand Jan Provost. # S.M.K. galerieartcourse.com 225 l 

— 23


© Hector, Renato Montanaro

Atelier Christophe Wehrung, Strasbourg © Alex Florès

expos

ART & INDUSTRIE

PROMENADES DE L’ART

Pour la première fois en France, Art et Industrie se rencontrent sur les places de Strasbourg ! L’Industrie magnifique (03-13/05) est un projet collaboratif entre artistes, entreprises et collectivités qui ont élaborés des œuvres monumentales. Parmi les 25 créatifs participants on trouve des personnalités alsaciennes comme Raymond E. Waydelich (Les vents du Rhin, parvis Malraux ) qui va conquérir le Rhin avec CroisiEurope, Tomi Ungerer (Mon énergie, Aubette) qui dédie sa plume à Électricité de Strasbourg, mais aussi l’artiste anglais Marc Quinn (The Origin of the World, Place Gutenberg) qui a collaboré avec Würth ou encore l’architecte Jaques Rival qui ressuscite un Mammuthus Volantes (place du Château) en collaboration avec Aquatic Show et Soprema. # S.M.K.

L’association Accélérateur de particules et ses partenaires dans le Grand Est poussent les portes des créateurs ce printemps : après Reims en avril c’est au tour de l’Alsace à dévoiler ses talents pendants deux week-ends (19 & 20/05, 26 & 27/05), avant d’aller découvrir les Ateliers Ouverts à Épinal en juin. Plus de 400 artistes alsaciens présentent leur travail dans une cinquantaine de communes. Entre aquarelle, céramique, peinture, photographie, sculpture mais aussi performance et installation, on va s’en mettre plein les yeux et échanger avec les artistes. Parmi plusieurs temps fort à ne pas rater : le vernissage (18/05) au Bastion 14 à Strasbourg avec concerts, performances et foodtrucks ! # S.M.K.

industriemagnifique.com

lesateliersdugrandest.net

ateliersouverts.net

Is this you in the vidéo ? Aram Bartholl © A. Lejolivet HEAR

accelerateurdeparticules.net

La Terre Bleue, Yves Klein © Lalique SA

VIRTUEL REALITY

L’ART DU CRISTAL

À travers de nouvelles œuvres présentées à La Chaufferie (Strasbourg, jusqu’au 06/05), Aram Bartholl interroge les frontières entre espaces privés et publics en jeu dans nos relations quotidiennes aux objets connectés. Dans Is this you in the vidéo ? l’artiste questionne les manifestations physiques du monde numérique qui remettent en cause notre concept de la réalité.

Sous le titre Prisme – Quand le cristal Lalique rencontre l’art contemporain (jusqu’au 04/11), le Musée Lalique à Wingen-sur-Moder accueille des pièces inspirées d’œuvres monochromes d’ Yves Klein, de Rembrandt Bugatti, mais aussi d’architectes comme Zaha Hadid, ou Mario Botta. Le peintre Terry Rodgers a à son tour intégré des créations emblématiques de la maison dans ses toiles, tandis que le plasticien Anish Kapoor explore sur les traces de René Lalique les limites de la matière avec des sculptures monumentales. L’artiste star Damien Hirst profite du partenariat avec Lalique pour suivre sa fascination pour le cristal et bénéficier du soutien et savoir-faire des artisans verriers. # S.M.K.

hear.fr

musee-lalique.com 24 —

 l 225

Dancing elephant amber, Rembrandt Bugatti © Lalique SA


sélection expos L’ESTAMPE

HALLE GRUBER

STRASBOURG

OBERNAI

Les peintures-sculptures de l’artiste éric Liot (05/05-02/06, vernissage 04/05 à 18h) sont des mélanges étonnants d’objets quotidiens, de références au pop et street art ainsi qu’à la peinture classique. Lui qui n’a jamais reçu de formation artistique se sent d’autant plus libre dans sa création qu’il n’a pas été (dé)formé par les moules d’une École d’Art. # S.M.K. estampe.fr

Les 4 © Toussaint Chantal

MUSÉES DE STRASBOURG

© Klaus Stoeber

L’exposition-vente Haut la Main (1821/05) organisée par le Frémaa présente 40 artisans alsaciens avec des objets d’arts uniques et variées : bijoux, luminaires, mobilier, vêtements, art de la table attendent les amateurs dans une salle ouverte sur l’extérieur. Les jeunes talents sont particulièrement mis en avant dans un espace dédié. # S.M.K. fremaa.com

Coquille BLeu © Caille Théophile © Eric Liot

Pendant la Nuit européenne des Musées (19/05, 19h à minuit), les musées de la ville s’explorent autrement : fabrication de coiffes traditionnelles au Musée Alsacien, exploration de l’antiquité au Palais Rohan avec des parades de l’armée romaine par l’Association Légion VIII Augusta, jazz au Musée Tomi Ungerer, relooking années 1970 au Musée Historique, pendant une nuit tout est possible. # S.M.K. musees.strasbourg.eu

ESPACE APOLLONIA STRASBOURG

Freemousse © Aiman

© Reynald Heckenbenner

ANTICAFÉ STRASBOURG

Le photographe strasbourgeois Reynald Heckenbenner (08/05-15/07) parcours Strasbourg, Bâle ou encore Amsterdam, toujours à la chasse d’un point de vue singulier sur la ville et ses habitants. anticafe.eu

Vivacité (19/05-02/09, vernissage en présence des artistes le 18/05, 18h30) est une déambulation dans la ville sur les traces de créations qui utilisent le végétal : les onze projets d’artistes singuliers et de collectifs sont critiques ou ludiques et mettent toujours en question notre relation à notre environnement. Une promenade artistique et verte pour redécouvrir Strasbourg. # S.M.K. apollonia-art-exchanges.com

225 l 

— 25


top terrasseS

9

© Anne Milloux

La fine fleur des terrasses strasbourgeoises. Parce qu’en été, la règle numéro 1, c’est de bien s’hydrater. # Anissa Bekkar

2 5 © David Levêque

6

@parisiantouch (Instagram)

4

7 3

8 1

1. Niché entre les toits strasbourgeois, le Black&Wine est l’un des rares rooftops de Strasbourg. Cet écrin de verdure au design épuré est à découvrir au dernier étage de l’Hôtel Hannong (15 rue du Vingt-Deux Novembre). 2. Idéalement située au cœur de la Petite France, la Place Benjamin Zix est surtout connue pour La Corde à linge et sa vaste terrasse aux platanes centenaires en bord d’Ill. À quelques pas seulement, celle du Kougelhopf propose un panorama similaire dans un cadre plus intimiste. 3. En plein cœur de la Krutenau, la petite Place Saint Nicolas aux Ondes compte plusieurs bars avec terrasse. En saison estivale, celle du Terminal se transforme en terrain de pétanque pour des tournois ouverts à tous. Dans le même secteur, le pub irlandais O’Brien’s retransmet les grands événements sportifs, y compris en terrasse, et le Wawa music & food organise des compétitions de beer-pong. 4. C’est au pied de la Cathédrale que la Rue de la Râpe offre un décor étonnamment calme et bucolique. Prisé des amateurs de gastronomie britannique, Au fond du jardin propose d’en savourer les spécialités sur une terrasse fleurie et ombragée. Dépaysement également garanti chez Bistrot et chocolat et au Café suisse.

26 —

 l 225

5. Ancienne friche portuaire, la Presqu’île Malraux compte plusieurs bars et restaurants. Après avoir quitté le quai des bateliers, la péniche du Barco Latino s’y est amarrée et comprend désormais une large terrasse. Avec son « espace de fabrication » où chacun peut donner vie à ses idées, le FabCafé profite également de ce cadre atypique. 6. La très ensoleillée Place d’Austerlitz dénombre une myriade de bars et de cafés avec terrasse. Entièrement ombragée, celle de Tony’s Kitchen est appréciée pour sa fraîcheur. Également à découvrir : le Café Bâle, le Molly Malone’s, le Café Berlin, le Chat Perché, le Supertonic… Le choix est vaste ! 7. Célèbre pour son escalier en bois monumental, la Brasserie des Haras (23 rue des Glacières) est tout aussi appréciée pour sa terrasse donnant sur la cour intérieure du prestigieux site. 8. À deux pas de la place Kléber, le Manolya propose une sélection de smoothies coiffés de généreux toppings à déguster à l’ombre de sa terrasse. 9. Au cœur du centre-ville mais préservé de l’affluence citadine, Les Savons d’Hélène dispose d’une terrasse à la végétation luxuriante qui accueille concerts et lectures publiques en été, puis se transforme à la saison froide en un jardin d’hiver lumineux et cosy.


Photo de Benoît Linder pour Mix

Basique, simple… Enorme buzz pour Les Plaisirs gourmands, institution schilikoise tout juste reprise par Guillaume Scheer, virtuose trentenaire. # Hervé Lévy Passé par des adresses stylées (du 1741 strasbourgeois au Pavillon Ledoyen, époque Christian Le Squer), Guillaume Scheer a posé ses valises à Schiltigheim, dans un restaurant relooké avec sa terrasse ombragée sur cour, havre de paix avec cerisier et figuiers. Dans l’assiette, la philosophie de la maison se résume en une devise : « La simplicité et le goût ». Mission accomplie grâce à un art consommé de l’accompagnement, puisque bouillons et sauces confèrent puissance et originalité à des compositions comme le très graphique dos de saumon fumé accompagné d’asperges

blanches (illustrant le tropisme pour le produits de saison du chef), duo classique et apaisé ensauvagé par une purée d’ail des ours qui le transporte avec bonheur dans une autre galaxie ! On poursuivra par un persillé de bœuf Black Angus d’une imparable tendresse accompagné d’une craquante alliance petits pois & carottes, réinterprétation savoureuse d’un classique de la cuisine ménagère rehaussé par un jus de ciboulette d’un vert éclatant qui confère une intense poésie en bouche à ce plat génial. Fin des hostilités avec l’agréable acidité d’un blanc manger d’œuf au citron

vert, tempérée à la perfection par un coulis à la fraise & rhubarbe. Au dessert aussi, la science des accompagnements de Guillaume Scheer fait merveille. Pleasure, little treasure. Les Plaisirs gourmands 35 route du Général de Gaulle (Schiltigheim) Fermé samedi midi, dimanche soir et lundi toute la journée Menus de 26 € à 50 € les-plaisirs-gourmands

© Le Cul terreux

CONFÉDÉRATION PAYSANNE L’atmosphère fifties US des deux Franky’s diner a laissé place à des adresses rustiques presque jumelles avec leur décor contempo-fermier. À Neudorf, s’est installée La Peau d’Vache. Malgré un nom pas sympa du tout, l’endroit l’est (sympa) : ambiance rillettes de porc (4,50 €)… mais la ruralité n’exclut pas la finesse avec un tartare de légumes où gambadent courgettes, carottes, champignons, pommes Granny Smith, haricots rouges, avocats, etc. (9 €). En plus c’est vegan. Qui a dit qu’on s’en foutait ? Près du Mamcs, place au Cul terreux – mais qui choisit ces noms, sans déconner ? – dont le burger est une tuerie (15 €). # R.Z. La Peau d’Vache, 2 avenue Jean Jaurès — Le Cul terreux, 10 rue de Molsheim 225 l 

— 27


Cha'Perchée, la blogueuse mode, beauté & lifestyle strasbourgeoise a plus d'un tour dans son it-bag. Dénicheuse de bons plans et de tendances, elle partage chaque mois ses petits secrets dans Mix ! cha-perchee.com

PELLE À TARTE

La mode te donne une impression de déjà-vu ? Tu rêves de trouver des fringues qui sortiraient enfin du lot ? Le pouvoir est dans tes mains, jeune Padawan, et même qu’il est plus proche que tu ne le crois ! Les créations sophistiquées de la styliste Strasbourgeoise Sarah G. Collection, te font découvrir un univers de créations originales comme ce chemisier et son col pelle à tarte réalisé avec amour et à la main par la créatrice. En bref, tout ce qu’il faut pour sortir du lot… avec style !

Sarah G. Collection sarahgcollection.com

PEAU D’ARGILE Briller en société, c’est bien, mais avoir la peau qui brille telle une boule à facettes, je dis non ! À bas le vilain sébum, bonjour la peau matifiée grâce au masque à l’argile verte Lovea. Cet allié beauté va purifier ta peau en profondeur et aider le sébum à se réguler. À utiliser une fois par semaine et à laisser 5 minutes, sans sécher ! Masque Lovea monoprix.fr (Strasbourg)

Rituels

Photos de Cédric Freyermuth

Jupe Friperie le Léoppard (Strasbourg) @friperieleleopard

Il est temps de prendre une pause et d’entrer dans le nouveau cocon strasbourgeois où ambiance zen et éveil des sens vont de paire avec la cosmétique. La boutique Rituals met son grain de sel dans ta routine beauté qu’elle transforme en véritable rituel, via une gamme de produits presque oniriques. À découvrir de ta baignoire à ton make up ! Rituals - Centre Commercial Rivetoile rituals.com

SALON DE LECTURE Tu es atteint de routinite aigüe ? Bien que l’on ait tout pour être heureux sur le papier, une morosité chronique touche un grand pan de la société. Et si le secret du bonheur était tout simplement d’en trouver la recette ? De faire un premier pas dans cette quête du bonheur dont parle l’auteure Raphaëlle Giordano dans son ouvrage Ta vie commencera quand tu comprendras que tu n’en n’as qu’une. À méditer… babelio.com

28 —

 l 225


Ils écoutent tout ce qui sort, voient tous les films ou lisent tous les livres. Chaque mois, ils sont nos oreilles, nos yeux et nos radars. Sélection de ceux qui savent !

Graphisme : Flore Maquin © Festival de Cannes

100 %

Le jeu de plate-forme culte Wo n d e r B o y : T h e Dragon’s Trap revient dans une nouvelle version mêlant exploration, action et aventure ! On retrouve ce système d’action-RPG avec un petit personnage maudit qui ira de transformations en transformations pour tenter à terme de remettre la main sur sa forme humaine d’origine. Gros bonus : la possibilité de retrouver la version d’origine (sorti sur Master System en 1989). Disponible, sur PC, PlayStation 4, Nintendo Switch, Xbox One.

pixel-museum.fr

Mathieu Wernert Artiste mélomane

mathieuwernert.com

Librairie Quai des Brumes

Mathieu Bernhardt Pixel Museum

cinema-star.com

Les compilations de qualité permettent de découvrir un style, un mouvement et de voyager à moindre coup. Le label BBE propose de nous plonger dans le jazz japonais de 1969-1984. 9 titres qui aiguiseront notre curiosité. Jazzman records et Le Très Jazz Club, avec leurs sublimes 33 tours, sont également sur le sujet et nous en redemandons.

Juliette Pelletier

Cinémas Star

Flore Tournois

Qui a dit que Cannes était glamour ? Ce qu’on y vit ? Des files d’attente, des combats de places, la vente de son âme… Pourtant, nous y retournons, année après année. Qui aura la Palme ? On n’en sait rien, et peut-être même qu’on s’en fout, mais pour alimenter les conversations on commente les sélections, les jurys et les décolletés !

C’est le récit d’une rencontre et le portrait d’une jeune femme dont le corps et le cœur sont bâillonnés par la peur. L’homme coquillage insufflera le désir de vivre, d’aimer, de croire en soi chez ce double de l’auteure. Ce premier roman datant de 2006, édité aujourd’hui chez Actes Sud, met à jour Asli Erdogan, écrivaine pleine de ferveur et d’envie. Onirique et sensuel, magnétique comme un soir d’orage. De toute beauté.

quaidesbrumes.com

225 l 

— 29


méga

Un max de décibels, de croches, de blanches et de noires. Un mix d'images, de cases, de bulles et de pages : sélection mensuelle sous forme de grand mezze par Emmanuel Dosda

I’LL FLY AWAY

© Melody Prochet

À ma gauche, Folsom Prison Blues, « une création pure, l’histoire d’un assassin contée à la première personne. » À ma droite, I walk the line (Le Mot et le reste) et « sa conception de l’amour empreinte de morale chrétienne. » Les deux faces d’un même homme ! Né dans une Amérique post-1929 à la Steinbeck, Johnny Cash chante pour ceux qui « peinent et qui souffrent », ouvrant la voie à Bonnie Prince Billy, la scène americana ou lo-fi et à toute une armée de fidèles chanteurs à guitare comme Sylvain Vanot, auteur d’un passionnant petit livre à peine plus long que Le Cantique des Cantiques. lemotetlereste.com

HALO, NE QUITTEZ PAS L’ÉCOUTE Dans notre monde hyper connecté, il arrive encore parfois de tomber par hasard ou presque sous le charme live d’excellentes surprises. Découverte en première partie de Baxter Dury, la musique d’Halo Maud ne nous a pas semblé si étrangère : nous apprendrons plus tard que Maud Nadal s’est échappée de Melody’s Echo Chamber, sans pour autant tourner le dos aux douces folies psychés de la formation. Chanceuse et talentueuse, elle est signée chez Heavenly qui édite Je suis une île, disque refuge beau comme du Blonde Redhead chanté dans la langue d’Aquaserge. Laissez-moi y passer deux ans de vacances ! heavenlyrecordings.com

© Laurent Guizard

LOVE BOAT

SACRÉ SANTA

30 —

The Saxophones. Un nom qui sonne comme un solo dans 37°2 le matin et évoque un soleil couchant sur Beatrice Dalle filmée par Beineix dans les eighties. Découvert grâce à un magnifique single, beau à pleurer des rivières, le duo composé d’Erenkov et de sa femme (aux percus) continue sa croisière jazzy avec un premier album (Songs of the Saxophones, édité par Full Time Hobby), nouvelle virée aquatique écrite dans la Baie de San Francisco, sur un bateau à la dérive.

Nous suivons le parcours de ce groupe discret avec attention et Santa Cruz a toujours de sérieuses lacunes en géographie et en physionomie, confondant Rennes et Tucson, les moustaches de Brassens et celles de Lee Hazlewood. Son album se nomme Now & Here (Hasta Luego), mais ses satanés Santa Cruz ne savent toujours pas que la country et la soul ne sont pas nées sous le crachin breton et se dansent mal à la lumière kaléidoscopique de la boule à facettes. Mais chut, ne leur dites rien.

fulltimehobby.co.uk

santacruz.fr

 l 225


Mix 225  

Le magazine Lifestyle de Strasbourg

Mix 225  

Le magazine Lifestyle de Strasbourg

Advertisement