Page 1

RAPPORT DE STAGE

Michaël Heilikman (Campus 1a) du 6/4/10 au 31/7/10

Sous la direction de mon maître de stage et parrain : Serge Tiar


REMERCIEMENTS DU STAGIAIRE IIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Je tiens à profiter de ce rapport pour exprimer mes plus vifs remerciements envers tous ceux qui ont, à leur manière, contribué à rendre ce stage si intéressant et enrichissant.

1 LES REMERCIEMENTS

Je souhaite aussi exprimer mes remerciements à Monsieur Alexandre Tiar, qui a contribué à faire régner une bonne entente et la joie au sein de l’équipe.

Ce rapport de stage a pu être réalisé grâce à l’aide de Rouge Cactus et plus particulièrement de Monsieur Serge Tiar, mon maître de stage, et son épouse Madame Tilda Tiar. Je tiens à les remercier pour l’autonomie et la confiance qu’ils m’ont donnés tout au long de ces trois mois passés, et celles qu’ils m’accordent encore aujourd’hui. Je remercie également toute l’équipe d’Eurokapi pour leur accueil, leur disponibilité, leur écoute et leur bonne humeur tout au long de mon stage.

Michaël Heilikman

2


IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII 1 - REMERCIEMENTS

Page 1

Remerciements du stagiaire...................................................................Page 2

2 - SOMMAIRE

Page 3

3 - INTRODUCTION

Page 5

Présentation de l’agence........................................................................Page 7

4 - LE STAGE

2

SOMMAIRE

Page 9

Un début sur des chapeaux de roues.....................................................Page 10 Un travail dans la continuité...................................................................Page 13 Le passage aux choses sérieuses..........................................................Page 15 Après la tempête revient le calme...........................................................Page 17 Un projet Une passion............................................................................Page 19

5 - LE BILAN

Page 21

Un dénouement plus que satisfaisant....................................................Page 22

6 - AU BOUT DU FIL

Page 23

Des contacts à retenir............................................................................Pages 24

3

4


3

INTRODUCTION

5

6


PRÉSENTATION DE L’ AGENCE IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII IIIIIIIIIIIIIII Nom :

Serge Tiar (maître de stage et parrain)

Statu : Directeur d’agence dit le « MARRANT » Il exerce son métier depuis près de trente ans. Il a suivi une formation dans la pub et ensuite dans le design graphique. Il est à la fois directeur d’agence, directeur artistique et il a de très bonnes relations avec ses clients.

La société Rouge Cactus est une agence de design graphique familiale composée de trois employés et de multiples intervenants extérieurs. Cette jeune société, créée en septembre 2009, se situe à Asnières-sur-Seine dans les bureaux d’un de ses partenaires le plus proche, Eurokapi. La situation géographique de Rouge Cactus est très stratégique puisqu’elle est située à dix minutes du centre de Paris et aussi à cinq minutes de la Défense. La famille Tiar a associé ses talents pour être unie aussi bien à la vie, mais aussi au travail. En juillet 2009, Serge Tiar décide de créer Rouge Cactus et se rapprocher d’un groupe de Communication de près de trente personnes : Eurokapi. Il s’agissait d’opérer un rapprochement stratégique sur des métiers complémentaires. Le métier principal de Rouge Cactus est l’identité visuelle, métier qui n’est pas représenté au sein du groupe Eurokapi. On verra par la suite qu’il m’a été donné de travailler avec de grands noms de marques, comme la banque américaine « Neuflize » du groupe bancaire « ABN AMRO », « la ville de Paris », « l’ANFA », « la CAVAM » et « EIFFAGE » …

Nom :

Tilda Tiar

Statu : Gérante dit la « PATRONNE » Tilda Tiar, qui a suivi un parcours bancaire, d’assurance et de finance, est tout indiquée pour prendre la tête de l’entreprise. C’est elle qui s’occupe de la relation client post-création, qui établie les factures et qui s’assure du bon déroulement des activités de l’agence.

Nom :

Alexandre Tiar

Statu : Chargé de Communication dit le « FILS » Sortant d’une collaboration de trois ans avec l’agence de pub « M&C Saatchi.Gad », il s’est avéré être, lui aussi, un atout majeur dans la transmission des valeurs de la marque Rouge Cactus.

7

8


UN DÉBUT SUR DES IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII IIIIIIIIIIIIIIII CHAPEAUX DE ROUES Dès mon arrivé sur les lieux du stage, je me suis mis en condition de travail. Cela n’a pas tardé pour que je commence un premier travail d’identité visuelle.

4

LE STAGE

Le 6 avril, à environ 10h du matin, je commençais donc mon premier travail. Spécialisé dans l’identité visuelle, l’agence m’a donc demandé de réalisé une couverture pour un magazine de santé, orienté dans la sexologie qui a donc pour nom « sexologos ». Après un léger « brief », et une présentation très rapide du magazine existant, me voilà, démarrant mon premier travail. Pour commencer ce travail, j’ai débuté par rechercher le mot « sexologie » sur Google. Bien que connaissant ce mot et sa définition, il me fallait quelque chose de plus précis pour me faire une piste, une «base-line» (dans le jargon) à suivre. Je suis tombé sur de nombreuses définitions qui se ressemblaient de beaucoup les unes avec les autres. J’ai donc pris le parti de rechercher des images sur Google avec les mêmes mots. Dans beaucoup de cas, on tombe sur les symboles de la dualité homme / femme. Ma première piste a donc été de suivre ces deux symboles.

9

Au bout de deux heures, je proposais divers exemples à mon maître de stage. Celui qui a attiré son attention était celui que j’avais travaillé longuement sur Illustrator et Photoshop. N° 36 - Avril 2010

N° 36 - Avril 2010

Revue officielle de la société fRançaisede sexologie clinique

rEvuE oFFiciEllE dE la société FrançaisE dE sExologiE cliniquE

en Route veRs la fédéRation fRançaise de sexologie et santé sexuelle

En routE vErs la Fédération FrançaisE dE sExologiE Et santé sExuEllE

Ce premier travail fait appel à un sens créatif et dès mon arrivée dans l’agence je commence un travail qui me plais beaucoup. En effet, pensant n’utiliser que InDesign pour faire de la mise en page, je me suis retrouvé propulser à faire un travail de Directeur Artistique.

10


IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII N° 36 - Avril 2010

Nous avons donc eu le parti pris de choisir des comme le bleu pour rappeler le milieu médical, sans tombé dans le piège du vert, qui s’intègre assez mal dans un magazine. Ensuite il fallait décliner le bleu et les couleurs qui se sont imposées à nous étaient le violet et le beige. Ces couleurs se sont très bien assemblées dans un espace de texte et l’ensemble garde une certaine harmonie.

Revue officielle de la couleurs société fRançaisede sexologie clinique

Le modèle de magazine que nous avait donné «  Sexologos  » était déjà d’un aspect dépassé. Il fallait redonner un coup de «  fraicheur  » à ce magazine. Bien que très sérieux, dans un thème médical, et en outre peu connu qu’est celui de la sexologie, le magazine ne devait pas resembler à un «  junk-mag  » comme on peut les voir dans le commerce. De plus, la cible est très exigente puisqu’elle se compose en majorité de professionnels de la santé.

en Route veRs la fédéRation fRançaise de sexologie 11

LE MONDE

ÉDITORIAL Uneprésidenced’honneurforcémentsedécompose en honneur et présidence ! Naturellementj’aiététrèstouchéeettrèshonorée decetteattentionquim’aramenéetrente cinq ans en arrière et m’a fait revisiter des momentsd’enthousiasmedansl’emballementdes connaissances nouvelles et la fréquentation d’intelligencespassionnées,commedesmomentsdedouteoudetristessedansladécouverte « d’affaires » dont la sexologie française aurait tant voulu se passer. J’associeraiàmonbonheurd’appartenirànotre discipline,leplaisirdel’avoirenseignée,enparticulierauxétudiantssimotivésdeladernière promotiondelaSFSC,avantqueleDIUnesoit la référence obligatoire, et le plaisir de l’avoir partagéeentouteinterdisciplinaritédepuisplus de quinze ans avec mes amis de l’Institut de Sexologie de l’Ouest (ISO) dont la constance dans les « carabinades » et la motivation pour desréunionssexo-oenologico-gastronomiques estlapreuvequelasexologiepeutvraimentapparteniraumondemédicaletêtrefédérative. Présiderc’estaussiespérerpendantunanque leprogrammetiendrasespromessesetqueles intervenantssaurontfaireintelligemmentpartager leur expertise. Il y eut pendant ces troisièmes Assises de très bons moments interactifs mais surtout il me semble que la plupart des experts ont été questionnés là où ils sont au summum de leursconnaissances.Lesparticipantsontainsi

N° 36 - Avril 2010

Revue officielle de la société fRançaisede sexologie clinique

en Route veRs la fédéRation fRançaise de sexologie et santé sexuelle

été extrêmement nombreux à venir me dire spontanémentcombienilsavaientappréciéla progressionenqualitédececongrès2010.Le grandmomentdelaconférenced’EdgarMorin, par le délié de sa pensée et de son argumentaire,laqualitéd’écoutedelasalle,lastanding ovationquil’aconclue,resteraévidemmentun des faits marquants de ces Assises de Reims ; nous avons eu de la chance ! C’est important de donner envie de se former aux plus jeunes et envie de parfaire ses connaissancesauxprofessionnelsinstallés.La disciplinequiestdevenuefréquentableledoit à la génération qui bientôt se retirera, mais elle le doit aussi au travail de recherche et de transmission des connaissances auquel elle s’astreint.Ilrestebeaucoupàfairepourquele mondemédicalnéanmoinsaccepted’intégrer lademandelégitimedespatientspouruneréelle santé sexuelle ; on voit bien que c’est dans cettedirectionqu’ilfauttravaillermaintenant: ilfautcontinueràseformerspécifiquementen sexologie,chacun,médecinsounonmédecins, selon nos besoins : plus nous serons compétents,plusnouspourronsfairecomprendrela complexitédenotretravail,moinsnousaurons besoind’êtremédiatiquespourêtrecrédibles car nous aurons une vraie place dans la communautédessoignants.Celasupposeexigence et rigueur, cela suppose que certains qui ont tendanceàtoutsimplifierpourmasquerleur incompétenceouleurparessenesoientplus lesseulsàparler.Noussommesresponsables

DE PAR

Ce travail a donc continué, et mon maître de stage m’a donné entre temps un autre travail pour que je puisse diversifier mes travaux. Nous avons réalisés avec Serge Tiar un Éditorial et un Sommaire pour le magazine « Sexologos », suivi d’une double page. L’ensemble du magazine n’était pas encore à réaliser dans sa totalité puisque l’agence Rouge Cactus n’avait pas encore eu l’accord sur le choix graphique des couleurs, des typos, et de la structure globale du magazine.

denotreaveniretilfautmobiliserpourcefaire créativité et constance. J’ai rappelé les qualités que notre ami GérardVallès, dans son discoursd’ouvertureducongrèsmondialdeParis en2001,exigeaitdusexologue:lecourage,la neutralité,l’humilité,lacompétencetechnique, labienveillance,l’honnêtetéetenprime,unsolide sens de l’humour ! Mélanger,agiter,etfairebonusaged’unepotion quipourraitserévélerunélixirdelongueviesi nousveillonsàlaqualitédeson«assemblage ».LaFédération,longuementmûrie,areçuson bondebaptême,réjouissons-nousetcélébrons cetavènement:millebullespourmilleansde partage… Dr Nicole Arnaud-Beauchamps

SOMMAIRE

EN BREF Page 2 DE PAR LE MONDE Page 4 INFO SIDA Page 6 PAGES FMC Page 8 LA LETTRE DU SECRETAIRE GÉNÉRAL Page 9 LA VIOLENCE CHEZ LES ADOLESCENTSPage 10

SEXOLOGOS

N°36 - Avril 2010 SFSC SOCIÉTÉ FRANCAISE DE SEXOLOGIE CLINIQUE 32 Avenue Carnot - 75017 Paris Tél. : 01 45 72 67 62 Fax : 01 45 72 67 63 sfscsexo@cegetel.net www.sfscsexo.com

LA HAINE DANS UN COUPLE BILLET D’HUMEUR AGENDA COMPTE RENDU ACADÉMIQUE LIVRES

Page 13 Page 15 Page 16 Page 17 Page 18

PRÉSIDENT : Dr Marc GANEM VICE-PRÉSIDENTE : Dr Nicole ARNAUDBEAUCHAMPS SECRÉTAIRES GÉNÉRAUX : Dr Arnaud SEVENE, Dr Laurent CARLOTTI TRÉSORIER : Dr David ZAROUK RESPONSABLE DE LA PUBLICATION : Docteur Marc GANEM, Président de la SFSC RÉALISATION ÉDITION : agence ........ DIFFUSION : 5000 exemplaires

Quant à savoir si le texte allait être lisible, alors nous avons choisi une typo qui se lit très bien. Nous avons pris le parti de choisir une typo sans sérif, moderne et qui se décline dans une multitude de choix. C’est ainsi que l’« helvetica » s’est aussi imposée comme un choix indispensable. Pour mon tout premier travail de mise en page pour un magazine d’une telle exigence, il fallait être le plus précis possible pour convenir à la clientèle.

LA RECONTRUCTION D’UN PENIS FONCTIONNEL CHEZ LE LAPIN C’est chez le lapin, certes. Néanmoins,celaouvredespossibilitéschez leshommesquisouffrentdedéficitanatomique et fonctionnel du pénis. Car c’est la premièrefoisquel’onparvientàreconstituerun pénisfonctionnelparbio-ingénierie.L’organe estobtenuparcolonisationd’uncorpscaverneuxdécellulariséprovenantd’undonneur avecdescellulesautologues,musculaireslissesetendothéliales,misesenexpansion.Les animauximplantéssesontaccouplésetont un taux d’éjaculations réussies de 83 %. L’équipedeKuo-LiangChen(Winston-Salem, Etats-Unis) a tout d’abord isolé et mis en culturedescellulesautologuesmusculaires lisses et endothéliales provenant de corps caverneux des lapins destinés à recevoir les implants. Les cellules ont été mises en expansioninvitroensuivantuneprocédure enmultiplesétapes.Douzelapinsblancsde Nouvelle-Zélandeontreçul’implant.Ilsont été comparés à autant de lapins implantés pardeséchafaudagesdecollagènenonensemencés. Chez trois autres lapins, servant detémoinsnégatifs,uneexcisiondescorps caverneuxsansremplacementaétéréalisée. À1,3et6moisaprèslachirurgie,lastructure et la fonction des greffes ont été évaluées ainsiquelecomportementd’accouplement des lapins. Unecaversonographie,ensuivantlaprogressiond’unindicateurcoloré,adémontréque lescorpscaverneuxensemencésimplantés chez les lapins se remplissent de fluide de manièreidentiqueàlanormale.Laprésence d’unestructurevasculaireestévidenteaprès unmois,toutcommecelledetissuorganisé. Les prélèvements de greffes à 3 et 6 mois sontsimilaireshistologiquementàdutissu originel.L’administrationdefaiblesconcentrationsdephényléphrineprovoquedesréponsescontractiles,montrantquelescellules endothélialesetmusculaireslissessontfonctionnellementactives.Tousleslapinspossédantlecorpscaverneuxconstruitparbioingénierieontentreprisunecopulationdansla minute qui a suivi l’entrée dans la cage de leur partenaire femelle, dès un mois après l’implantation, à l’inverse de la plupart des SEXOLOGOS

N°36 / AVRIL 2010

témoinsquin’ontpaseucecomportement. Letauxd’éjaculationaétédéterminéàl’aide de prélèvements vaginaux chez les femelles pour détecter la présence de sperme et/ ou par l’existence d’une fécondation. Dans legroupeexpérimental,lesfrottisvaginaux contiennentduspermedes8des12lapines et4lapinesontétéfécondées.Cequicorrespondàuntauxd’éjaculationde83%(10/12). Danslesgroupestémoins,lesfrottisvaginaux sont négatifs. Cettetechniquedufuturpourraitprofiteraux patientssouffrantd’anomaliescongénitales, decancer,detraumatismedupénis,ainsique detroublesorganiquesconduisantàdesdysfonctionnements érectiles. ProcNatlAdadSciUSA,éditionenligne.9Novembre 2009

ces hommes (44,7 %) ont rapporté avoir fait l’expérience de préservatifs inadaptés. Ces utilisateurs de préservatifs inadaptés avaient 2,5 fois plus de risque que les autres de les voir se déchirer ou glisser, et 5 fois plus de risque d’irritation pénienne. Ils avaient aussi deux fois plus de risque deconnaîtreunproblèmed’érectionoudes difficultés (ou leur partenaire) à atteindre l’orgasme. Et ils avaient deux fois plus de risque de retirer le préservatif avant la fin du rapport sexuel. L’étude, dont la limite est d’être basée sur les déclarations des volontaires, montre néanmoins la nécessité de « messages sanitaires»pourinciterleshommesàchoisir la bonne taille de préservatifs, soulignent ses auteurs, Richard Crosby et Bill Yarber.

LE TRANSSEXUALISME N’EST PLUS UNE MALADIE MENTALE EN FRANCE Le transsexualisme n’est plus considéré comme une maladie mentale en France, premier pays au monde à sortir le transsexualisme de la liste des affections psychiatriques, par un décret publié en février au Journal Officiel. CedécretduministèredelaSantésupprime « les troubles précoces de l’identité de genre »d’unarticleducodedelaSécuritéSociale relatifaux«affectionspsychiatriquesdelonguedurée».RoselyneBachelot,Ministrede la Santé, avait annoncé le 16 mai 2009, à la veilledelajournéemondialedelaluttecontre l’homophobieetlatransphobie,queletranssexualismeneseraitplusconsidérécomme une affection psychiatrique en France. « La France est le premier pays au monde à neplusconsidérerletranssexualismecomme pathologiementale»,s’estfélicitéJoëlBedos, responsablefrançaisauComitéIDAHO(InternationalDayAgainsthomophobiaandtransphobia).

DE L’INTERÊT D’UTILISER UN PRESERVATIF À SA TAILLE ? Trop long ou trop court, trop étroit ou trop large… un préservatif inadapté peut non seulement glisser ou se déchirer, mais aussi réduire le plaisir sexuel des deux partenaires, selon une étude publiée dans la revue spécialisée Sexually Transmitted Infections. Leschercheursdel’InstitutKinsey(Université de l’Indiana, Etats-Unis) ont analysé des questionnairescomplétéspar436hommes entre 18 et 67 ans. Les volontaires ont été recrutés par voie de presse et sur le site d’une société de vente de préservatifs, et ondéclaréavoirutilisédespréservatifspour des relations sexuelles avec pénétration vaginale dans les trois mois précédents. Selon les chercheurs, presque la moitié de

UN GPS DANS LA CULOTTE… Un soir en rentrant, on découvre un paquet cadeau sur la table. Ravie, on s’empresse de le déballer. De la lingerie ! Agréable surprise… Jusqu’à ce que l’on découvre le petit boîtier vicieusement cousu dans le tissu. Et de quoi s’agit-il ? D’un GPS ! Non ce n’est pas un cauchemar mais une création de la brésilienne Lucia Lorio et sa ligne « LindeLucy Lingerie ». La créatrice lance une nouvellecollectionintitulée«Findmeifyou can » (Trouve moi si tu veux), à l’érotisme plus que discutable. Un gros boîtier GPS est donc cousu sur chaque pièce. Grâce à un mot de passe, vôtre moitié peut vous localiser à n’importe quel moment. Lucia Lorio explique que « cette collection est un clin d’oeil aux femmes et un challenge pour les hommes car même si (la femme) lui donne le mot de passe de son GPS, elle peut toujours l’éteindre. Elle ne peut être trouvée que si elle le désire. » Tout d’abord, quel est l’aspect érotique et ludique d’un tel objet ? Rien d’enivrant à suivre les pas de sa compagne… sans même la voir. Donc ne reste que le côté inquiétant d’une telle création. Un objet de non-désir, qui pourrait même inspirer les parents d’adolescentes pour surveiller leurs faits et gestes… Un gadget inutile, voire douteux de plus, qui pourrait pousser la femme à qui on l’offre à disparaître pour

Mon tout premier travail de mise en page (...), il fallait toujours être le plus précis possible...

SEXE, GENRE ET JEUX OLYMPIQUES

La France est le premier pays au monde à ne plus considérer le transsexualisme comme pathologie mentale CONTRE L’ÉJACULATION PREMATURÉE, UN SPRAY ANESTHESIQUE

LA TESTOSTÉRONE REND JUSTE EN « AFFAIRES »

Ce sont les résultats encourageants d’un traitement de l’éjaculation prématurée qui ont été présentés au congrès annuel de la société nord-américaine de médecine sexuelle, à San Diego. Il s’agissait de la deuxième étude pivot réalisée avec un spray, nom de code PSD502, associant de la lidocaïne et de la prilocaïne. Ce traitement local a permis de multiplier par 5 le temps avant l’éjaculation chez les participants traités, par rapport à des sujets sous placebo. L’étudeaétémenéeauprèsde256patients. Ils ont été recrutés dans 38 centres investigateurs aux Etats-Unis, au Canada et en Pologne.Ilsdevaientréaliserunepulvérisationsurlegland5minutesavantunrapport sexuel. L’analyse au bout de 3 mois d’utilisationmontreuneaméliorationstatistiquement significative. La latence avant éjaculation intravaginale a été multipliée par 4,7 par rapport au groupe placebo où elle était multipliéepar1,5.Soituneduréemoyenne de 2 min 36 sec contre 48 secondes. Selon desindicesregroupantl’avisdesdeuxpartenaires,lePSD502apermisuneamélioration, toujoursparrapportauplacebo,de5points surl’évaluationducontrôledel’éjaculation, de 4,6 points sur la satisfaction et de 2,5 sur l’appréciation de la détresse. La tolérance au traitement a été excellente. L’améliorationconstatéedèslepremiermois s’est maintenue au cours de deux à trois mois de traitement.

« Des hommes, des vrais », voilà qui pourrait résumer de façon pas si « sauvage » les résultats d’une équipe d’économistes et de psychologues helvéticogermaniques. Contrairement aux croyances populaires, la testostérone jouerait, en effet, un rôle très positif dans les relations sociales en conférant un sens plus équitable du marchandage et de la négociation. Il faut dire que l’hormone mâle traîne derrière elle une bien sale réputation : elle serait à l’origine de comportements antisociaux, égoïstes et agressifs, comme en témoignent les observations chez nos amis les rongeurs. D’après l’étude dirigée par Christoph Eisenegger, l’agressivité constatée dans les espèces animales aurait fait place, au fil de l’évolution, à un sens développé de la position sociale chez les hommes… et chez les femmes ! De façon très surprenante et pour des raisons de commodité de mesure des paramètres neurophysiologiques, l’étude a été menée chez 60 participantes réparties pour l’expérience en deux groupes, l’un recevant de la testostérone sublinguale, l’autre recevant un placebo. Les chercheurs des universités de Zurich et de Friburg ont ainsi évalué l’effet d’une dose unique de testostérone (0,5 mg) dans un essai en double aveugle contre versus placebo. Ilestapparuquelesfemmestraitéesavaient uncomportementplus«fairplay»quecelles sous placebo. Les interactions sociales étaient facilitées et les conflits moins fréquents. Les femmes traitéesfaisaientdesoffressignificativement plus « acceptables », même si elles n’étaient pas conclues au final. La testostérone augmenterait ainsi la motivation à éviter l’affrontementsocial.Commelesoulignentles auteurs,ilesttrèscurieuxderemarquerque les femmes du groupe placebo qui ont la convictiond’avoirprisdelatestostéronese

Em nibh exeraestrud el in venim eugiamet, sent lutatie feum eugait accummy nullu tat ute dolore er susciduisi. Accum euisl dit prat. Gue del iuscilluptat loreet nulla consed esequat niamcon

2

12

Les jeux olympiques de Berlin en 1936 sont tristement célèbres pour avoir été organises par Hitler. On a oublié qu’il y a été noté le premier incident concernant le sexe d’une compétitrice. Stella Walsh était suspectée d’être un homme et avait dû se soumettre à un examen clinique qui avait confirmé des organes génitaux féminins, après qu’elle eut remporté la médaille d’or du 100m plat. En 1980 elle fut assassinée et l’examen post-mortem montra une ambigüité sexuelle avec une anomalie chromosomique. Des rumeurs circulèrent concernant les soeurs Irina et Tatiana Press qui accumulèrent les records mondiaux et les médailles olympiques entre 1950 et 1960. Depuis longtemps les médias s’étaient emparés de la controverse sur le genre des athlètes et la furie médiatique poussa le comitéolympiqueàvérifier,àpartirde1960 le genre des compétritrices, par un examen clinique, auquel n’assistèrent pas les soeurs Press, qui depuis ont été perdues de vue sur les stades. L’examen clinique n’étant pas suffisant, à partir des JO de 1968 futintroduit la détermination du sexe par la recherche du corpuscule de Barr par un frottis buccal ; sa présence va de pair avec un sexe chromosomiqueXX.EvaKlobukowska,une sprinteuse polonaise fut disqualifiée par l’absence de corpuscule de Barr, on pense qu’elle présentait une mosaïque XX/XXY. Cependant l’absence de corpuscule de Barr ne permettait pas de reconnaître les femmesavecuneinsensibilitécomplèteaux androgènes,demêmeleshommesayantun syndromedeKlinefelter(XXY)peuventêtre reconnus comme des femmes du fait de la présence de corpuscule de Barr. Ce qui explique qu’à partir de 1991, la recherche du corpuscule fut remplacée par l’analyse en PCR du gène SRY. Sa positivitéestconsidéréecommeattestantle développementdelagonadeindifférenciée vers un testicule. Aux JO de Barcelone en 1992, 2000 tests sont pratiqués dont 15 seront positifs, à Atlanta en 1996, 8 tests sont positifs, 7 fois il s’agit de syndrome d’insensibilité aux androgènes, le cas restant étant un syndrome de déficit en 5 alpha-réductase.Toutes les athlètes ont été autoriséesàconcouriretlerésultatdestests est resté confidentiel. En 1999, considérant que la recherche d’un trouble du développement sexuel était à l’origine d’une discrimination nuisible au sport, le comité olympique international a abandonné la vérification systématique du genre, en recourant à une vérification au cas par cas si existe une suspicion de camouflage du genre.

Journal of the Royal Society of Medicine 2008: 101: 395-399 - R.RITCHIE et coll.


IIIIIIIIIIII UN TRAVAIL DANS LA CONTINUITÉ IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Très vite, les travaux afluent et après le travail sur le magazine « Sexologos », je dois faire une plaquette en trois volets pour une association de réinsertion professionnelle : Groupement Coopération pour l’Insertion Professionnelle (GCIP). Pour cette association, il a fallu tout refaire. À partir d’une plaquette d’une association de ce groupement, l’association Bativie, j’ai recréer une plaquette pour le GCIP. J’avais à ma disposition les textes qui devaient figurer dans la plaquette, et les photos qui ont été choisies, une moitié dans les photos de l’association et l’autre moitié dans des banques de photos comme « fotolia ». Une fois tous les accessoires réunient pour construire la plaquette, je commençais alors à tout mettre en place. La difficulté pour moi dans cet execice a été de reprendre la charte graphique de l’association Bativie et d’en refaire une autre pour qu’elle lui resemble. C’était comme s’inspirer de l’existant, mais faire quelque chose de complétement différent.

Dans la plaquette de Bativie, il y avait différentes photos misent les unes à cotés des autres. De mon côté, j’ai pris la décision de quadriller des photos et d’ajouter une couleur dominante à la plaquette dans une zone vide du quadrillage. Par moment, j’ajoutais une autre photo dans un rectangle du quadrillage pour augmenter le dynamisme des visuels. L’avantage dans ce travail, c’est qu’il a aussi fait appel à un sens artistique de ma part puisqu’il fallait faire un logo pour le GCIP. J’ai uniquement essayer avec plusieurs typos si et l’ensemble des quatre lettres fonctionnaient. J’ai fais donc plusieurs essayages avec le logiciel « Lyno-type » et celui qui est ressorti le plus convainquant était l’assemblage des quatre lettres avec la police « VARIEX ». S’en est suivi le choix des couleurs dominantes, qui m’ont parues logiques en vu des métiers que proposent cette association de réinsertion dans le secteur du second œuvre bâtiment. Pour moi, le rouge qui tire un peu sur le orange s’imposait avec une déclinaison de bleu, pour trancher, et du jaune pour rester dans les même tons.

13

14


IIIIIIIIIIIIIIIIIII LE PASSAGE AUX CHOSES SÉRIEUSESIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII L’Association Nationale pour la Formation Automobile (ANFA) est l’un des plus gros client de Rouge Cactus. Autant dire que sur le travail qui m’attends, je n’aurai pas le droit à l’erreur. Comme chaque mois, l’ANFA fait faire chez Rouge Cactus une lettre d’information sur différents sujet qui touchent donc à l’automobile. Ces lettres, appelées aussi « Autofocus », ajoutées au rapports annuels, et divers travaux réalisés pour l’association, correspondent aujourd’hui à presque le tiers des activités de l’agence. Même si ce chiffre à tendance à diminuer en fonction des récentes acquisitions de l’agence. À partir de ce moment, je dois prendre les choses au sérieux et être un maximum autonome. Ce travail, qui à nouveau sur InDesign, va demander une grande concentration tant les textes sont conséquents et l’enjeu est grand. Dès mon arrivé au bureau, nous organisons, avec Serge Tiar, un briefing pour savoir comment placer des textes qui sont sur douze feuilles au format A4, sur un trois volets au format A4 (soit l’équivalent de six feuilles du même format). En plus de cela,

nous devons ajouter des visuels qui colle au sujet. Cette fois-ci, le thême de l’autofocus portait sur les agences de location automobile.

sur lesquelles on travail et obtenir un maximum de place pour faciliter l’entrer du contenu. Cette lettre m’a en effet posée pas mal de fil à retordre.

Pendant, cette réunions nous avons placé des manière un peu approximative les textes sur six feuilles A4 en les représentant par des rectangles vides. Les visuels étant représentés par des rectangles croisés à l’interieur.

Après trois jours pleins à travailler sur cette lettre d’information, Serge Tiar passait mon travail au correcteur automatique sur son ordinateur. À mon grand regret, il y avait des fautes de structures et de mise en page. C’est avec lui que j’ai appris à utiliser certaines bases en matière d’« éxé ». Par exemple, dès lors que l’on place des guillemets, il faut mettre des espaces entre les mot et les guillemets qui l’entour. Mais, ce n’est pas tout, puisque ce ne sont pas des espaces simples, car ils pourraient se couper en fin de phrase. Il faut utiliser des espaces insécables.

Une fois la réunion terminée, je me mettais aussi tôt au travail. Avec beaucoup de difficultés, j’essayais de faire entrer douze pages dans six pages. Il a fallu jouer sur le corps du texte, la typo (en condensée), l’interlignage et bien d’autres paramètres... De nombreuses fois, j’ai du demander de l’aide à mon maître de stage. Bien qu’aider par de précèdents numéros, ce ne fut pas chose aisée de remplir les trois volets. À cela vient s’ajouter une autre difficulté, l’insertion de tableaux dans InDesign. Ceux-ci étant pratiquement une inconnue pour ma part, j’ai du réapprendre à faire des tableaux sur InDesign. Comme sur tout autre travail sur ce logiciel, il faut calculer le nombre et les tailles exactes des cellules

15

autofocus

Les recrutements ex ter nes dans les établissements de location automobile concernent principalement les recrutements d’agents de comptoir et les préparateurs. Lese postes hiérarchiques sont généralements pourvus par la promotion interne en fonction de la structure et de la taille de l’établissement, le recrutement est réalisé par le chef d’agence ou le chef de station (si le chef d’agence a la responsabilité de plusieurs agences) ou le responsable opérationnel (lorsque cette fonction existe dans l’établissement). Si un recrutement externe pour un poste d’encadrement se justifie, il est le plus souvent réalisé par le directeur d’agence (pour les entreprises indépendantes de type franchisées) ou par le service ressources humaines du siège (pour un groupe). Le niveau de formation requis dans le cadre d’une embauche n’est pas clairement identifié d’une entreprise à une autre, d’un recruteur à un autre. La définition du profil s’exprime davantage en termes d’«  aptitudes  » et de «  compétences  ». Selon les discours des

personnes rencontrées, un agent de comptoir doit avoir un profil «  commercial-service  » : «  prédisposition pour la culture du service  », «  aptitude à dialoguer et à échanger avec la clientèle  », «  capacité à faire face aux difficultés  », «  savoir qualifier un contrat  ». Si les entreprises du secteur n’expriment pas d’exigences particulières sur un diplôme spécifique, elles sont, néanmoins en attente de compétences dans les domaines du commerce, de la communication, du langage, de l’aisance relationnelle, voire de l’anglais (spécifiquement pour les agences en aéroports et gares). La pratique de gestion de la main-d’œuvre privilégiant la promotion interne pour les fonctions hiérarchiques conduit à une certaine forme de « nivellement des compétences » dans le sens où chaque salarié, quel que soit son niveau de formation, commence par occuper un emploi d’agent de comptoir avant de pouvoir occuper une fonction hiérarchique. Dans cette profession, l’expérience professionnelle et la maîtrise du poste constituent un préalable à l’acquisition des compétences pour des postes d’encadrement.

Facteurs d’évolution

Accès à la qualification : pas de diplôme spécifique mais un CQP Ce secteur professionnel ne dispose pas de filière de formation spécifique au sein de l’Éducation nationale ni d’école spécialisée. Relativement à l’absence de filière au sein de l’Éducation nationale, la Branche professionnelle propose un CQP d’agent d’opération location. Le CQP AOL : Agent d’opération location 2009 Maître d’œuvre

Nice

IFA (FLC)

4

3

Nogent/ Marne

INFA

19

15

Candidats

Reçus à l’examen

Candidats Action non renouvelée 14

Reçus à l’examen

- maîtrise des procédures et de l’outil professionnel (logiciel informatique) - et connaissance de l’entreprise (sa culture, son organisation). L’accueil des nouveaux recrutés vise à les rendre opérationnels rapidement. En fonction de la taille de l’établissement et de la politique RH de l’entreprise, les fonctions se spécialisent ainsi que la formation. Ainsi, les salariés peuvent bénéficier de formations régulières

organisées sur les thèmes suivants : accueil clientèle ; commerce service ; prospection clientèle ; réalisation de l’état de départ et de l’état de retour ; système de financement ; logiciel informatique ; gestion d’une agence ; gestion d’un parc automobile ; gestion des relations avec les assurances (déclaration/ litige), anglais,… La formation continue des établissements succursalistes des grandes enseignes est organisée par le service formation (DRH) du groupe. Les stages de formation sont dispensés au siège social du groupe ou directement sur site. Pour ce type de structure, la formation spécifique au logiciel informatique est gérée directement par le service formation du siège de l’entreprise. Ce domaine de compétence, considéré comme « le poumon de l’entreprise »,

- Maîtriser le logiciel informatique de réservation

Nouvelle clientèle de particuliers

Ledéveloppementd’unenouvelleclientèledeparticulierssurlemarché de la location requiert une certaine adaptation puisque cette nouvelle clientèle s’est déjà renseignée sur internet, des offres du loueur et de ses concurrents et cherche à négocier les prestations et les tarifs

- Accueil - Relation clientèle - Négociation tarifaire - En gare et en aéroport : relations commerciales en anglais

Développementdesservices

Face à la concurrence croissante, les loueurs ont entrepris une stratégie de diversification des services que les agents de comptoir doivent savoir proposer.

- Vente additionnelle : analyser les besoins et proposer des produitsoudesservicescomplémentaires

Développement de la concurrence

Compte tenu du développement de la concurrence, il est demandé au responsabled’agencedeprocéderàuneveilleconcurrentielleetdemettre enœuvredesactionspromotionnellesetdesoffresdepromotionlocales.

Technique commerciale : développer l’activité en prospect et communication mailing

Contractualisation avec les compagnies d’assurance et d’assistance

L’activitédelocationautomobileestorganiséeselonunecontractualisation avec les assureurs et les assisteurs qui peut être source de litiges.

Gestion des litiges : maîtriser la réglementation et savoir négocier

Diversificationdessituations de location

Lamultiplicationdescontratsetlerespectdelaréglementationimpliquent le respect et la maîtrise d’une procédure dans le cours de l’activité.

- Connaître et maîtriser les procédures

Gestionduparcdevéhicules

La vérification de l’état du véhicule est une étape importante car la maintenancedesvéhicules(mécanique,carrosserie,habitacle)constitue un pôle important de la gestion économique de l’agence.

- Faire un état de départ et de retour relativement aux procédures : - Savoir évaluer l’état de la mécanique, de la carrosserie et de l’habitacle

-

Usage de l’automobile : vers quels systèmes de mobilité ?

est organisé principalement en formation interne. Sur les autres domaines de formation considérés comme plus généralistes (encadrement, technique de vente, négociation, anglais,…), il arrive fréquemment que l’entreprise fasse appel à des prestataires externes pour les concevoir et les animer. En outre, le service formation du groupe ne gère pas la formation des salariés dans les établissements franchisés, qui sont des entreprises indépendantes et, à ce titre, gèrent elles-mêmes la formation de leurs salariés. Cependant des différences existent d’une enseigne à une autre quant aux propositions de formations, en particulier la formation de responsable d’agence franchisée qui peut être accompagné par le responsable du réseau dans certaines marques.

autofocus 45

Portrait des principaux réseaux

Beaucoup de petites choses comme celles-ci ont été vues ou revues avec mon maître de stage

Compétences à développer

Les sociétés de location automobile appuient leur développement sur un système de réservation informatisé. La part des réservations par internet est croissante.

29 juin 2010

IFA : Institut de Formation Automobile (Centre de Formation d’Apprentis de Nice dédié aux filières de l’automobile) FLC Formation :OrganismedeformationprivéinstalléenrégionPacaetspécialisédansles domainesdeslangues,del’informatique,delacommunication,dumanagement,delasécurité et de la vente. INFA :InstitutNationaldeFormationetd’Application.CentredeformationinstalléàNogentsur Marne et spécialisé dans la communication, l’hôtellerie, la santé, le commerce et le tourisme.

Formation continue

Évolutions d’activités

Mise en réseau des systèmes de réservations

2010

Lieu de la formation

Sources : ANFA - DAP mars 2010

Les entreprises du secteur s’appuient sur la formation continue, qui est souvent de la formation interne, pour qualifier et spécialiser les salariés. La formation continue est mise en œuvre dès l’arrivée du salarié et doit répondre à une double exigence :

MAI 2010

45

Les emplois et la formation dans la location de courte durée (suite) Nivellement des compétences à l’embauche

Europcar

EuropcarestcrééeàParisen1949.Elleserarachetéeen1988parVolkswagenquideviendramajoritaireen1999,puisen2006,Europcardevientunefilialeà100 % d’Eurazeo.Ledéploiementdunouveausystèmeinformatiqued’informationsetderéservations(Greenway)en1994accélèreledéveloppementduréseau.Europcars’appuiesurdespartenariatscommerciaux(DeltaAirLines,easyJet)etdesnouveauxconcepts(auto-liberté,locationàl’heure,locationdescooters,offredeservicespourles urbains – weekendprochain.com) pour développer son activité.

Avis

En1946,auxUSA,M.Avisinstallelespremierscomptoirsdelocationautomobiledanslesaéroports.CettepratiquesedéveloppeenFranceàpartirde1963dansles aéroportsdeParis-OrlyetNice.Maisc’estàpartirde1986quelamarquesedéveloppeenFrancegrâceàlamiseenplaced’unsystèmeinformatiquepermettantlamise enréseaudel’ensembledesagences.Cettemêmeannée,Avisouvre200agencesdanslesgaresdeFrance.Avisdéveloppesastratégiecommercialeens’appuyantsur lesaccordsavecdesgrandsgroupesdutransport(SNCF,AOM,BritishAirways,…)oudel’hôtellerie(PierreetVacances,LogisdeFrance,Envergure,...).Depuis2007,Avis et Vinci Park développent un nouveau service basé sur le concept de l’auto-partage « Okigo ».

Hertz

Hertzaétécrééen1918àChicagoetproposaitaudépartunedouzainedeFordTàlalocation.Cettesociétéestdevenueleleadermondialsurlemarchédelalocation automobile en développant ses activités par de nombreux accords avec des sociétés de transport et de tourisme. Hertz détient plusieurs filiales dont Hertz Équipement qui propose à la location une gamme complète de matériels pour les entreprises du BTP et de l’industrie.

ADA

ImportéeduCanada,Adas’installeenFranceàpartirde1984surlabasedelalocationautomobileàprixdiscount.Lamarquesedéveloppeprincipalementenfranchise, elleestrachetéeen1992parlegroupeG7(leaderfrançaisdestaxis).Adaestconcentréesurlemarchédeproximitéetsedéveloppeprincipalementenfranchise.Adaa élargi son champ d’activité à la location de deux roues (rachat d’« Holiday bikes »), et au self-stockage (Ada Box).

Rent a Car

L’enseigneRentaCar,crééeen1996,s’estdéveloppéesurlemodèleduréseaufranchiséens’appuyantsurleprincipedelocationdeproximitéàprixunique.Sesfranchises sontprincipalementimplantéesdanslescentresvillesdesgrandesagglomérations.Leréseausedéveloppeens’appuyantsurdesfranchiséscapablesdegérerplusieurs agences,maisaussidesprofessionnelsdel’automobileenrecherched’activitéscomplémentaires.En2003,l’enseigneprofitedel’entréedeGroupamadanssoncapital pourcréerdespointsrelaischezlescarrossiersagréésparl’assureuretainsirenforcersapositionauprèsdessociétésd’assistance.Cependant,depuis2007,lenombre d’agences ne cesse de diminuer.

National/Citer

Crééeen1968parlestransportsCitroënpourlouerdesvéhiculesauxentreprises,CiterSAestdétenueà99,6 %parPSAPeugeotCitroënquidétientlafranchiseetledroit de service, respectivement pour les marques NATIONAL et ALAMO pour le territoire français.

Budget

ImplantéeenFrancedepuisledébutdesannées80,Budgets’ests’installée,auxcôtésdesagencesHertzetAvis,dansdenombreusesgarespuisaéroports.L’enseignea ensuitecommencéàmaillerenfranchiselesvillesduterritoire,jusqu’àcompterplusde300comptoirsactifsdanslepays,en2001.Rachetéen2003parAvis,leréseau ne cesse de perdre des parts de marché. Les agences en succursale (Paris, aérogares Roissy, Orly et Nice) sont en cours de fusion avec les agences Avis.

Ucar

Ucarestcrééeen1999parl’ancienPrésidentduréseauAdaquilancelapremièreoffremulti-durée(courte,moyenneetlonguedurée)etlalocationcourteduréesurle véhiculederemplacement,enconcessionsautomobiles.Depuis2000,UcaretOpelRentsontpartenairespourleursactivitésdeLCD:lesdeuxopérateursutilisentlesmêmes plates-formesderéservation.Ucar(commeOpelRent)estpositionnéesurlesegmentdesprestationsàprixréduits.En2003,UcarlanceuneoffredeLLDauxentreprises,en signantunaccorddedistributionavecMasterlease,spécialistedelalocationlongueduréeauxentreprises.Lemodèled’agenceUcarestinspirédelagrandedistribution : large gamme, grands volumes, rotation élevée, situation en périphérie de villes dans des zones commerciales.

Sixt

Leadersursonpaysd’origine,leloueurallemands’estinstalléen1998enFranceenprivilégiantlesinstallationsdanslesgaresetaéroportsetensepositionnantsur unmarchéhautdegamme.Comptetenudelasituationéconomique,Sixtaoptépourundéveloppementdesimplantationsenvillepourcompenserunfortreculdeson activité dans les lieux de transit.

développement : auto-partage, covoiturage, location à l’heure…

contribuent à faire évoluer le rôle social de l’automobile. De plus, la multiplication des offres de services, leur accessibilité (internet, téléphonie…) et leur visibilité (campagne de communication, espace identifié…) représente une condition essentielle à l’essor de ces nouvelles pratiques de mobilité.

L’essor de ces nouvelles formes de mobilité est favorisé actuellement par le contexte économique (hausse du prix des carburants, baisse du pouvoir d’achat) et réglementaire. Dans le cadre de leur plan de déplacement, les collectivités territoriales impulsent, en effet, de nouvelles formes de mobilité visant à limiter l’accès des voitures en centre-ville en privilégiant l’usage de nouveaux types de véhicules (électriques) et l’accès à de nouveaux services (covoiturage, auto-partage, libre service…). La contrainte réglementaire et tarifaire qui régule l’usage de la voirie et du stationnement constitue un levier puissant d’évolution des usages de mobilité.

Le développement de la location automobile rejoint l’usage de l’automobile et le rapport qu’entretient l’automobiliste avec sa voiture. Dans un contexte économique d’augmentation du prix du pétrole et de baisse du pouvoir d’achat, les pratiques de déplacement évoluent afin de limiter le coût de la mobilité. Déjà, des études récentes montraient dès 2008, une baisse du nombre de déplacements quotidiens et une baisse du transport routier en véhicule particulier. (Source : Première juillet 2009)

À la fois remise en cause pour ses contraintes (coût, embouteillage, stationnement, empreinte écologique…) et privilégiée pour l’autonomie qu’elle procure, l’automobile est au cœur des contradictions de mobilité ; dont l’alternative pourrait s’orienter vers une remise en cause de la notion de propriété : disposer d’un véhicule pour ses déplacements, sans en être propriétaire. Déjà de nouvelles pratiques qui s’appuient sur le partage de la voiture sont en cours de

Or cette offre est croissante et provient de différents organisateurs de services de mobilité : loueurs automobiles, sociétés d’auto-partage, sociétés de transport (SNCF, Transdev, Veolia…). L’offre est impulsée aussi par certaines grandes entreprises (plan de mobilité) pour leurs salariés mais aussi par les collectivités territoriales.

D’un point de vue sociologique, la remise en cause de la voiture unique, multifonctionnelle et familiale qui conçoit l’automobile comme un produit généraliste pour tous les usages (trajets quotidiens, week-end, vacances…) ainsi que l’évolution des valeurs portées par les jeunes générations (voiture « outils », choix de consommation « low cost » ou éthique…)

Observatoire ANFA : Rond point Véga 2 rue Capella - 44470 Carquefou Tél. : 02 28 01 08 01 • Fax : 02 28 01 00 19 observatoire@anfa-auto.fr • www.anfa-auto.fr

autofocus 45

La

Let tre de L ’ observatoire de L ’aNFa

Portrait sectoriel location automobile de courte durée La location automobile de courte durée (LCD) consiste à mettre à disposition d’un tiers, qui peut être un particulier ou une entreprise, une automobile (VP ou VU) pour une durée maximale de 30 jours.

Dans un contexte économique d’augmentation du prix du pétrole et de baisse du pouvoir d’achat, les pratiques de déplacement évoluent afin de limiter le coût de la mobilité. À la fois critiquée pour ses contraintes et privilégiée pour l’autonomie qu’elle procure, l’automobile est au cœur des contradictions de mobilité. Le développement récent de nouvelles pratiques (location à l’heure, covoiturage, auto-partage…) impacte les modes d’usage de l’automobile. L’évolution des pratiques de déplacements professionnels, touristiques ou de proximité réinterrogent les services proposés aux automobilistes par les professionnels de la location automobile de courte durée.

Cependant, à partir des années 2003-2005, le secteur de la LCD s’est fortement restructuré, sous l’effet de la baisse de l’activité et de la croissance de la concurrence.

110 100

54 326

Établissements

33 188

Afin d’étendre leur couverture géographique, les entreprises de LCD organisent leur réseau d’agences selon différents statuts : - les succursales. Ces établissements sont détenus en propre par la marque, - les franchises (ou licence de marque). Ces agences sont des entreprises juridiquement indépendantes qui bénéficient de l’enseigne du franchiseur dans le cadre d’un contrat de franchise.

290

480

360 905

59 %

442

100 %

255

220

86 %

238

110

46 %

Rent a Car

230

150

65 %

Sixt

137

92

67 %

Ucar National/Citer

Source : INSEE Sirène / societe.com

Part des franchises

255

529

443

Les entreprises franchisées ou indépendantes (souvent des TPE) emploient 60 % des salariés du secteur.

dont agences franchisées

530

1 539

Hertz

Ada

Les très grandes entreprises organisées en succursales que sont Europcar, Avis et Hertz comptent à elles seules 4 500 salariés, soit 40 % des salariés du secteur de la LCD.

16

Nombre total d’agences

Avis

Sous total

En revanche, les trois plus grandes marques de la LCD, Europcar, Avis et Hertz, qui couvrent principalement le marché des aéroports et des gares, disposent d’une part significative de succursales : 41 % des agences de ces trois marques réunies sont des succursales.

Après la correction des textes et de la structure, il ne suffisait plus qu’à mettre des visuels dans le trois volets. Ce fut le travail de Serge qui a rechercher des visuels dans sa banque d’images et il les a ensuite insérées.

Part des franchises dans les réseaux de LCD

Europcar

La franchise est le statut le plus répandu : 2/3 des agences de location sont franchisées (soit 68 %). La part des franchises est plus importante dans les réseaux nationaux et principalement chez Ada et Ucar, en raison de leur positionnement sur le marché de proximité.

Budget

77

48 % 55% 75 %

65

84 %

Car’go

68

60

88 %

TOTAL

2 987

2 044

Source : Franchise magazine, AC Franchise et Sites des marques – données 2009

68 %

Après une légère reprise en 2006, l’emploi est retourné à la baisse en 2007 et 2008 pour atteindre 11 107 salariés en 2008, après un niveau record de près de 16 000 salariés en 2001. Cependant, si l’emploi diminue, les entreprises continuent d’étendre leur couverture géographique en ouvrant de nouveaux établissements. On assiste à un développement du nombre de sites sans accroissement de salariés. Comme l’indique le graphique ci-dessus : l’emploi est en baisse mais le nombre d’établissements continue d’augmenter. En conséquence, nous assistons à une concentration du secteur qui s’est traduite par une baisse de la taille moyenne des établissements. Celle-ci est passée de 8 salariés par établissements en 2001 à 5,9 salariés par établissements en 2008. I l co nv i e nt d e s o u l i gn e r q u e ce t te restructuration, qui s’est traduite par une baisse du nombre de salariés par établissement, s’est réalisée dans un contexte de développement de nouveaux services.

530 3366

23 117

42 240

11 84

59 346

35 210

20 106

63 422

51 257

29 294

20 105

130 1205

188 1632

Source : INSEE Sirene 2008 et UNEDIC 2008

Les chiffres de la location automobile de courte durée en France Parc :

- 223 332 véhicules particuliers - 58 337 véhicules utilitaires - 1 % du parc automobile - 7 % des ventes VP neuves (en 2009) -  Age moyen des véhicules : 7 mois - Durée moyenne des locations : 5,1 jours - Kilométrage moyen par contrat de location : 687 km

Locataires : -6,4 %desFrançaisontlouéunvéhiculeenFrance - 66 % sont des locataires occasionnels (1 location/an) - 61 % des véhicules sont loués pour motif personnel - 71 % se fait sans trajet préalable - 18 % des réservations se font par internet Sources : Ministère du transport 2008/Argus 2009/CNPA 2009

Location de deux roues (HolidayBikes,rachetéparAda ou de voitures sans permis. Offre déménagement (équipement et matériel sont proposés par de nombreuses enseignes, certaines vont jusqu’àproposerunecapacitéde stockage (Ada Box).

Location à l’heure. (Okigo/ Avis, Connect/Hertz, Ada malin…).

Face au développement de la concurrence, les loueurs cherchent à développer de nouveaux marchés et diversifier leur prestation.

service aux entreprises (Avis flex). Accompagnementtouristique (Europcarproposedescartes et des audio guides sur certaines régions…).

Les emplois et la formation dans la location de courte durée Une gestion des emplois différenciée Dans les très grandes entreprises (Europcar, Avis et Hertz), l’emploi se repartit entre le siège du groupe et les succursales. Dans l’ensemble de ces établissements, la gestion des ressources humaines est définie et organisée par la DRH du groupe.

Salariés

1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008

Le secteur de la location de courte durée a perdu 30  % de ses emplois salariés entre 2001 et 2008. Cette baisse de l’emploi est consécutive à la dégradation des marchés, à l’augmentation de la concurrence et à la croissance des réservations en ligne.

31 166

33 186

32 223

Source : Unedic, Salariés et établissements employeurs Naf 7711A - base 100 en 1993

Les deux tiers des agences sont des franchises

35 136 57 466

73 566

Cette restructuration s’est opérée par une baisse du nombre de salariés et une concentration des établissements.

90 80

51 466

- 11 100 salariés (Unedic 2008)

Diversification des services

Jusqu’en 2002, le secteur de la location automobile de courte durée a enregistré une forte croissance : les acteurs traditionnels se sont consolidés et de nouveaux réseaux sont apparus sur le marché. Entre 1992 et 2002, le nombre d’établissements a augmenté de 48 % et l’emploi de 46 %.

130

Nombre d’entreprises et de salariés

- 1 600 entreprises (INSEE, Sirène 2008)

Offre d’équipements complémentaires (location d’équipements familiaux ou sportifs ou de GPS…)

Ralentissement de la croissance du secteur

120

exemples : Hyper U, Leclerc, Carrefour, Ikea

Le secteur de la location automobile de courte durée compte :

Définitions : Locationdetrajet :locationd’unvéhiculeautomobilede complémentaprèsunvoyageinitialentrainouenavion, quecesoitpourunvoyaged’affairesoud’ordreprivé.La locationdetrajetconcernelesagencessituéesengare ou en aéroport. Locationdeproximité:locationd’unvéhiculeautomobile qui peut être :  - decomplémentpourunbesoinoccasionnellorsquela voiturepossédéenesuffitpasounecorrespondpasà l’usage du moment, - de remplacement, lorsque la voiture possédée est provisoirement immobilisée, - desubstitution,danslesgrandesvillesnotamment, quandilarriveàunusagerderenonceràsapremière ou seconde voiture. Lalocationdeproximitéestpratiquéeprincipalement dans les agences situées dans les centres urbains ou dansleszonescommercialesdespériphériesurbaines.

Évolution des salariés et des établissements de LCD en indice.

150

Magasin grande distribution, magasin d’ameublement

Nota : Les entreprises de la grande distribution sont citées à titre de concurrents sur le marché de la LCD mais, ne faisant pas partie de la Branche des Services de l’Automobile, elles sont exclues des données de ce portrait sectoriel.

Ce portrait sectoriel vise à décrire le secteur professionnel de la location automobile de courte durée et les facteurs impactantson développement afin d’analyser les évolutions des emplois et les besoins de compétence.

Source : Franchise magazine, AC Franchise, site des marques Nombre d’agences (succursales et franchises) en 2009. Estimations ANFA – Observatoire

140

Les établissements de société internationale exemples : Avis-Budget, de location (en succursale ou en franchise) Europcar, Hertz, Sixt Les établissements de sociétés nationales exemples : Ada, Rent a Car, Ucar, de location (en succursale ou en franchise) National-Citer Les loueurs indépendants exemples : Mingat, AGL exemples : CaisseCommune,Mobizen, Société d’auto-partage Marguerite exemples : Ford Rent, Renault Rent, Concession/Succursale Opel Rent automobile MRA, dépanneurs automobiles Points relais

Retrouvez tous les numéros autofocus sur www.anfa-auto.fr

Europcar, Avis et Hertz, réseaux de chaînes internationales Classement des 12 premiers réseaux de location automobile (en nombre d’agences) et acteurs traditionnels du secteur sont les enseignes qui possèdent le plus d’agences (entre 13 % et 15 %) soit en Europcar 15 % nom propre, soit en franchises. Parmi les réseaux natio15 % Avis naux, Ada constitue le réseau le plus développé en nombre Hertz 13 % d’agences (12 %), puis vient Ucar avec 7 % des agences. 12 % ADA Les constructeurs automobiles ont développé leur service 11 % RenaultRent de location en organisant cette activité au sein d’une franUcar 7 % chise de marque. Le réseau Renault Rent, fort de près de 400 franchises, arrive désormais en 5e position avec 11 % 7 % Sixt des agences, soit un chiffre proche de celui du réseau National/Citer 7 % Ada. Rent a Car 6 % OpelRent 3 % Budget 2 % 2 % FordRent

160

Les spécialistes dont la location est l’activité principale

- 4 100 points de vente (CNPA, 2008)

Les loueurs et les constructeurs automobiles entrent désormais dans une logique de compétition avec ces nouveaux acteurs de la chaîne de mobilité, au sein de laquelle l’État et les collectivités territoriales joueront un rôle d’arbitrage, voire de prescripteur de mode déplacement.

Directeur de la publication : Yves TERRAL Directeur de rédaction : Philippe MEREL Rédaction : Valérie Chiron Édition : Service Communication ANFA Design graphique/Impression :

LA LOCATION AUTOMOBILE DE COURTE DURÉE EST PROPOSÉE PAR DIFFÉRENTS PROFESSIONNELS :

Les professionnels del’automobilequiproposent un service de location Les entreprises hors secteur automobile qui proposent un service de location

Les facteurs impactant la LCD - La consommation touristique : La consommation des ménages en matière de loisirs et de tourisme influe sur la demande de location de courte durée. La hausse de la fréquentation touristique entre 2005 et 2007 avait soutenu la LCD, notamment de VP mais la dégradation de la conjoncture économique en 2008 a contribué à limiter les dépenses touristiques des Français. En 2009, les Français sont partis en vacances tout en réajustant leurs pratiques : ils sont davantage restés en France, soutenant ainsi la demande de LCD. (Source : Credoc juin 2009) - Les voyages d’affaires : La location de courte durée concerne à la fois le service aux particuliers (loisir, tourisme, proximité, remplacement…) et le service aux entreprises dans le cadre des voyages d’affaires. Sur la période 2008 – 2009, ce marché s’est fortement dégradé en raison du ralentissement de l’activité économique et de la réduction du budget voyage d’affaires des entreprises. En 2009, 66  % des entreprises signalaient une baisse de leur budget voyage par rapport à l’année précédente en raison de la récession

Dans les entreprises indépendantes, qui sont généralement des franchises et en majorité des TPE, la gestion des ressources humaines est définie et organisée par le franchisé. Le franchiseur n’intervient pas sur la politique RH de ses franchisés.

économique.(Source : American Express 2009) De plus, les entreprises ont de plus en plus recours à des solutions alternatives aux déplacements comme la visio conférence. Cette baisse d’activité concerne particulièrement la location dite de « trajet », c’est-à-dire la location réalisée dans une gare ou un aéroport. - Le marché de l’immobilier : Si la LCD a su profiter de l’embellie du marché de l’immobilier jusqu’en 2007, la baisse récente du marché de l’immobilier qui s’est traduit par une baisse des transactions, pèse sur la demande des ménages de véhicules utilitaires destinés aux déménagements.

Une saisonnalité de l’emploi

Les données sur l’emploi : 11 100 salariés. En 2008, l’emploi retrouve son niveau de 1993 après avoir atteint 16 000 salariés en 2001, soit une baisse de l’emploi de 30 % entre 2001 et 2008 - Forte tertiairisation, mais 1/3 des emplois sont des postes d’ouvriers ; - Taux de féminisation élevé : 40 % des salariés sont des femmes ; - Secteur jeune : 1 salarié sur 3 a moins de 25 ans (moyenne d’âge de 37 ans). Sources : Unedic 2008/DADS 2007

L’activité de la location connaît une certaine saisonnalité puisque la demande de location automobile est plus forte en période de vacances scolaires et durant l’été. Elle est aussi fluctuante en fonction de l’attrait touristique des régions et des grands événements (festival de Cannes, grand prix de Monaco…). La fluctuation de la demande qui en découle contribue à une certaine variation de l’emploi et du parc disponible. En conséquence la gestion de la main-d’œuvre dans le secteur de la location automobile répond à cette exigence du marché qui induit une flexibilité de l’emploi.

Une dualisation de l’emploi La dualisation de l’emploi, consécutive à la saisonnalité de l’activité dans les établissements de location automobile procède de la coexistence : - d’emplois fixes occupés par des salariés recrutés en CDI sur les postes réguliers ;

- et d’emplois précaires occupés par des salariés saisonniers recrutés en CDD pour une durée précise correspondant à une saison ou un événement spécifique. Cette dualisation de la gestion de l’emploi est destinée à réguler les effectifs fluctuants de ces établissements et à leur apporter la réserve de flexibilité que la saisonnalité impose. Si les exigences en matière de compétence à l’embauche sont les mêmes sur ces deux filières de recrutement, la différence procède dans la nature du contrat d’embauche : les premiers sont embauchés le plus souvent en CDI, les seconds en CDD. Les emplois saisonniers ne sont pas appelés à pourvoir des besoins en postes réguliers mais une certaine porosité peut exister. Les pratiques de recrutement procèdent principalement par les petites annonces et le bouche à oreille. Dans ce cas, une personne rencontrée dans le cadre d’un CDD saisonnier peut être retenue pour un poste régulier à pourvoir. Mais cette pratique ne constitue pas l’essentiel des recrutements des postes réguliers. Cette dualisation de l’emploi conduit à une appréciation différenciée du turn-over dans ce secteur professionnel. La mobilité des emplois de type régulier est considérée comme subie par les DRH qui cherchent à la réguler. Le recrutement en CDI est utilisé par ces DRH comme un élément de régulation de la mobilité. En outre, le recours à des emplois saisonniers sur des CDD de courte durée contribue à des flux de main-d’œuvre importants qui sont consécutifs de la fluctuation de l’activité et donc considérés comme incompressibles.


IIIIIIIIIIIIIIIIIII APRÈS LA TEMPÊTE REVIENT LE CALME IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Après un gros projet comme celui de l’ANFA, l’agence Rouge Cactus a usé des ses relations avec l’agence EUROKAPI pour avoir des nouveaux travaux sur lesquels nous pourions travailler. Un travail assez intéressant, mais pas trop créatif, était un celui pour les services funéraires de la ville de Paris. Rouge Cactus a repris ce travail car elle avait déjà réalisé une plaquette pour la même entreprise. Cette fois-ci, on nous demandait de réaliser quatre affiches afin des les afficher en vitrines pour les

agences funéraires de la ville de Paris. Les affiches avaient un but informatives pour les passants, et donc devaient être très lisibles au passage sur un trotoire.

Dans le même principe, nous avons réalisé pour EUROKAPI une charte graphique pour le site intranet de la banque NeufLize, du groupe bancaire américain ABN AMRO

Comme a son habitude, Serge Tiar nous a fait obter pour une typo en Helvetica (light pour cette fois). Les couleurs, sont elles, très faciles à choisir puisqu’elles avaient déjà été utilisées pour la plaquette.

Dans ce travail, il fallait faire quatre page du site. Il y avait une page d’accueil, une fiche personnelle des employés, une fiche professionnelle et une page de recherche d’employés par poste et par nom sous forme de tableaux.

Ce travail était venu comme un repos mérité après un travail de mise en page pour l’ANFA.

La banque avait éxigé de l’agence de faire quelque chose de simple (un fond blanc) et pas trop de

Une société de Service Public

nuances de couleurs. Il fallait rester les plus sobre possible pour rester dans les volontés de la banque. Nous nous sommes mis au travail et à la fin nous n’avons eu que des compliments de la banque sur le respect de leurs exigences et la qualité graphique du site. Il ne restait plus qu’à coder le site... et la partie technique était celle d’EUROKAPI.

La qualité au coeur de notre action Résultats issus de 1500 questionnaires qualités envoyés à nos familles : 98 % des familles nous ont répondus oui à la question «les obsèques correspondaient-elles à ce que vous en attendez?» ; Respect des horaires : x % ; Rapport qualité / prix ; Nous sommes certifiés ISO 9001 par un organisme indépendant, l’IFAQ.

Service Funéraire : Ville de Paris, une société de service public Les prix : fixés par le Conseil de Paris. Disponibles en agence, en toute transparence.

Contrat de prévoyance obsèque

Parce que vous êtes unique

Bien plus qu’un contrat entre nous

Pour que vos obsèques ne soient pas une charge pour vos proches ; Pour que vos volontés soient respectées ; Pour que l’argent nécessaire soit effectivement disponible le moment venu ;  Pour une écoute personnalisée : Dans cette agence, remplissez une étude personnalisée et gratuite, en toute confidentia-

Nous sommes à votre écoute ; Nous avons le respect de toutes les convictions, religions et croyances ; Nous vous accompagnons.

17

18


IIIIIIIIIIIIIIIIIII UN PROJET UNE PASSION IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Dès mon arrivée à l’agence, Serge Tiar m’avait prévenu que je serais mis sur un projet vidéo pour le futur site internet de l’agence. Vers la mi-mai, nous avons donc eu plusieurs réunions afin d’établir un scénario pour la vidéo. Serge Tiar a pour objectif principal de réaliser une vidéo très dynamique et très graphique. Nous avons donc, après la réalisation complète d’un story-board, commencer à filmer dans les rue de Paris et dans l’agence. Nous avons fait beaucoup d’images à La Défense, le 12ème arrondissement de Paris et à la Bibliothèque Nationale de France (BNF). Ce projet très sympathique résonne comme une de mes passion, car depuis ma jeune enfance, j’ai toujours voulu réaliser un projet vidéo pour des entreprises ou pour le grand public. J’ai donc eu le sentiment de vivre ce que j’avais toujours voulu faire en ce projet. De plus, ce la m’a permis de prendre l’air en travaillant, ce qu’il n’est pas donné à tout le monde dans une entreprise de design graphique. Nous étions alors Serge Tiar, son fils Alexandre et moi

à tourner dans les rues de Paris pour capter des images intéressante à mettre dans la vidéo. Mais cette partie du projet n’était que la partie visible de l’Iceberg! Il fallait maintenant que j’attaque la postproduction de la vidéo, ce qu’on pourrait appeler la partie technique. Partie technique : Me revoilà dans l’entreprise, loin de l’air si agréable de Paris! Pour mener à bien la vidéo et joindre le début à la fin, j’ai utiliser les logiciels de montage et d’effets spéciaux. Pour cela j’ai utiliser Premiere Pro et After Effects de l’éditeur Adobe.

Pour la vidéo j’ai beaucoup joué sur les couleurs et effets de surimpréssion entre des vidéos et des images. L’ensemble du travail forme une belle vidéo dont l’ensemble des membres de Rouge Cactus sont très satisfait du résultat.

je voulais faire avec tous les effets et j’ai réussi à monter l’ensemble dans le temps qu’il m’était apparti, soit 1“31, le temps de la musique que Serge Tiar a fait faire spécialement pour la vidéo. Je vous propose de voir la vidéo et d’en juger par vous même :

Je suis moi-même très satisfait de ce que j’ai réalisé avec cette vidéo. J’ai vraiment fait ce que CLIQUEZ POUR VISIONNER LA VIDÉO

Malgré un projet vidéo à l’école, je n’étais pas forcément encore très à l’aise avec ces logiciels, notamment After Effects qui demande beaucoup de connaissances. Cependant, je démarrais le montage avec beaucoup de confiance et à chaque demande de Serge Tiar, j’affirmais qu’il ne m’était pas compliqué à réaliser ce qu’il me demandait. Petit à petit, j’accomplissais chaque morceau de vidéo avec les effets recquis.

19

20


UN DÉNOUEMENT IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII IIIIIIIIIPLUS QUE SATISFAISANT

5

LE BILAN

Pour beaucoup de raisons je peux drésser un bilan plus que positif. En effet, j’ai pu entrevoir plus que je ne l’aurais imaginé du métier de designer graphiste. D’ailleurs, le stage n’étant pas terminé pour ma part puiqu’il s’arrêtra le 31 juillet, il me restera encore beaucoup de travaux à faire, dont le site internet de la société Rouge Cactus, encore beaucoup de travaux pour l’ANFA et bientôt toute la charte graphique du grand stade de Lille pour la société de construction Eiffage. Pour résumer, j’ai utilisé tous les outils que j’ai appris dans cette première année pour réaliser tous les projets dont Serge Tiar m’a chargé de réaliser. Dans un premier temps, j’ai travaillé sur des logiciels comme Illustator et Photoshop pour réaliser des logos pour « Sexologos » et pour le « GCIP ». Dans un deuxième temps, j’ai beaucoup utiliser le logiciel InDesign, pour faire la mise en page de tous les projets évoqués précèdement. C’est sur ce logiciel que j’ai senti une grosse évolution de ma part, non seulement d’un point de vu pratique avec la connaissance de nombreux racourcis clavier,

21

mais aussi d’un point de vu théorique, avec les nombreuses astuces que m’a fourni mon maître de stage. Dans un troisième et dernier temps, j’ai pu avoir une certaine autonomie et une grande liberté de manœuvre dans la plupart des projets. Notemment dans le projet vidéo, dont j’ai eu un briefing de base, et au final j’ai pu faire des effets et un montage que j’entendais pouvoir être le mieux pour la compréhension de la vidéo. Je suis donc très ravi du déroulement de ce stage et cela m’a conforté dans mon choix de poursuivre ma voix dans le multimédia. En outre, je content de pouvoir dire dans ce rapport de stage que je continuerai de travailler dans cette entreprise après le stage, et à partir du mois de septembre pour un CDD d’un mois et ensuite démarrer mon alternance au mois d’août dans cette même agence. Je remerci encore l’équipe de m’avoir totalement intégré à l’agence. Et, pour le mois et demi qu’il me reste à faire chez Rouge Cactus dans le cadre de mon stage, je me rendrai encore un maximum utile.

22


ROUGE CACTUS 1 Rue d’Anjou 92600 Asnère-sur-Seine tel : 01 78 15 22 77 gsm : 06 16 58 05 92

MICHAËL HEILIKMAN

6

AU BOUT DU FIL

47 rue du docteur Sureau 93160 Noisy-le-Grand tel : 01 43 04 35 89 gsm : 06 68 41 80 71

IESA MULTIMÉDIA 5 rue Saint Augustin 75002 Paris tel : 01 42 86 57 06

Michaël Heilikman

23

24


rapport de stage 1ère année  

Stage effectué dans l'agence de graphisme Rouge Cactus pendant une période de quatre mois...

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you