__MAIN_TEXT__

Page 1

ART’O Mag # 12 EDITORIAL VOYAGE EXPOSITIONS LITTERATURE GALERIE SCULPTURE DESSIN AGENDA

PRINTEMPS 2018

Le magazine de l’Association Les ART’Ochtones - Monaco


#sommaire


ART’O Mag # 12

P. 5 - ÉDITORIAL

P. 6 - 7 - BALLADE THAÏLANDAISE - DANIEL BOERI

P. 8 - 11- EXPOSITION ZONE F.G.H - LA SEYNE-SUR-MER

P. 12 - 15 - LE CRI DE LA MATIÈRE - MARC D’ANGELO

P. 16 - 19 - OPEN DES ARTISTES 2018

• LE COUP DE COEUR DE MIRABELLE

• LES LAUREATS

P. 20 - 21 - COURS DE SCULPTURE AVEC FLORENCE DUET

P. 22- 23 - HUMEURS - TCHOBA

P. 24 - 25 - EXPOSITION - MATEO MORNAR - MONACO

P. 26 - 29 - LA QUINCAILLERIE D’ART - NICE

P. 30 - 35 - LES ACTUALITÉS ARTISTIQUES & CULTURELLES

P. 36 - 37 - L’AGENDA DES ART’O


#ĂŠditorial


La douce lumière d’un printemps qui tarde à venir étire ses rayons qui illuminent l’atelier jusque tard dans la journée…

L’ a r t i s t e v a g a b o n d e s u r l a t o i l e e t , p r i s d’effervescence par ces instants ensoleillés, bourgeonne de mille et une idées. Les projets fusent, les rencontres artistiques aussi, comme stimulés par une énergie nouvelle…

Ce numéro de printemps a des airs de vacances vagabondes : Daniel Boéri nous emmène dans une ballade aux accents d’Asie ; nous partirons également dans le Var, avec Jean-Marie Fondacaro, (re)découvrir des artistes sculpteurs et plasticiens totalement "libres de leurs Arts".

L’écriture se fait encore une fois partenaire dans ce nouveau numéro et Marc D’Angelo à pris la plume pour livrer une étonnante - et, pour ma part, fort émouvante - étude de mon travail ; ce dernier dévoilera également son tout dernier roman pour un moment de partage à l’ARTelier… Quant à Tchoba, il nous livre un "billet d’humeur" qui porte vers la réflexion tout créateur sincère et engagé.

Et puis je vous ferai découvrir un nouvel espace d’exposition atypique : la Quincaillerie d’Art, dans le beau Quartier des Musiciens, à Nice… L’avancée des ateliers de notre ART’O Florence Duet, le dernier ouvrage de Florence Fraisse, l’exposition de notre ami sculpteur Mateo Mornar, et bien d’autres surprises, seront encore développés dans votre Mag #12…

Alors, êtes-vous prêt pour la ballade ?

Murielle VELAY-MICHEL alias MiraBelle

Peintre - Sculpteur

Présidente - Fondatrice - Association Les ART’Ochtones

Rédactrice - ART’O Mag


Ballade thaïlandaise 


par Daniel Boeri

#baladethaï

En ce début du mois de mars à Bangkok et par 34 degrés, j’oublie facilement le soudain froid européen, lors du départ. Cette année, le fleuve Chao Phraya, où j’aime bien me perdre (enfin  …ne soyez pas inquiet, je connais le chemin de retour  !) donnait l’occasion d’une étape à la River City de Bangkok, qui regroupe plusieurs galeries indépendantes. Ce nouveau Centre, où les galeries occupent de plus en plus d’espace, sur trois niveaux, organisait deux expositions. La 3ème foire thaïlandaise d’art contemporain, où 11 artistes présentaient leurs dernières créations. Ce fut l’occasion pour moi de rencontrer Kriangkrai Kongkhanun, dont j’avais eu p l a i s i r d e p r é s e n t e r, à L’ E n t r e p ô t , s o n œ u v r e , c o n s a c r é e à l ’ E n f e r, p a r référence, éloignée, à la Divine Comédie, qui y exposait deux œuvres. Daniel Boeri et Kriangkrai Kongkhanun

L’occasion était belle a u s s i ; c ’ é t a i t l a j o u r n é e mondiale de la femme. L’atrium y offrait une première exposition Diva Exhibition et participait à cet hommage mondial. Il fallait se faufiler à travers le public, les jour nalistes et les artistes. L’ e x p o s i t i o n c é l é b r a i t " l e mariage et l’amour", nul n’est parfait,… mais, romantique à souhait…

6


Ce nouveau centre d’art sur le fleuve, décontracté, comme savent le faire les Thaïs, est appelé à se développer. Cette balade fut aussi l’occasion pour moi d’approfondir l’art contemporain Thaïlandais et le travail de l’artiste conceptuel Rirkrit Tiravanija. Ce dernier est né en Argentine. Actuellement il se partage entre New York, Berlin et Chiang Mai, dans le nord de la Thaïlande.

Rirkrit Tiravanija a “It is no t see tha what you exposé dans plusieurs t is but wha important musées et participé à la t ta betwee kes place Biennale de Venise ; il n people .” propose une re p r é s e n t a t i o n d e l’utopie de l’art.

avanija Rirkrit Tir ste ti est un ar dais, né en ïlan a ux orain th contemp plupart des trava . iale t la 1961, don ne dimension soc riel, u r u m s nt im até es e v u portent o s s s il est le plu re part à Son trava u public de prend ourriaud a ta sB et perme itique d’art Nicola r c e terme œuvres. L inventé le tionnelle " tique rela d’ " esthé r ces dernières. lifie pour qua st influencé par il e a v Son tra isme. n le omad

BIO EXPRESS Diplômé d’HEC et licencié en sociologie. Ancien Président des Étudiants de Monaco à Paris (1968).

Consultant en développement des organisations, management et système d’information.

En tant qu’enseignant, il participe à la création de l’École des Affaires de Paris où il agit pendant cinq ans. Il enseignera ensuite la finance à l’Université Paris Dauphine pendant cinq années.

Passionné d’art et de culture Daniel BOERI créé la Galerie d’art L’ENTREPÔT où, outre les expositions-ventes, sont organisés des événements culturels.

Il est élu au Conseil National de Monaco depuis 2013 ; il y préside la Commission Culture et Patrimoine.

Depuis 2017 il présente la chronique culture sur Radio Monaco.

Dernières publications : • "Des idées pour Monaco" et "Réduire et optimiser les coûts"

• "Monaco : Que faire ?" (2013)

• "Chine, une stratégie 10/50 (2017)

7


EXPOSITION ZONE FGH

VILLA TAMARIS, LA SEYNE-SUR-MER

Trois sculpteurs : Jean-Marie Fondacaro, Lucy Glendining et Benoit Huot développent par leurs œuvres très différentes dans leurs factures mais proches dans leurs questionnements, un parcours original et sensible dans l'expression contemporaine de la sculpture, en trois ZONES distinctes.

#exposition

ZONE F, au rez-de-chaussée, s’ouvre l’univers de notre ami, Jean-Marie Fondacaro. ZONE F développe une œuvre inédite : Peuples, et invite à la réflexion… Vers quelle destination inconnue avance donc ce peuple de créatures blanches amalgamées qui tendent vers le ciel ?

ZONE G, au premier étage, est le domaine de la sculptrice anglaise Lucy Glendinning, dont l'œuvre nous entraine dans un univers troublant où des créatures, mi-Homme, mi-animal, se parent de plumes soyeuses… Sculptures et dessins se répondent et explorent cet entre-deux entre nature et pouvoir.

ZONE H, au second et dernier étage, on découvre l’horizon lointain du sculpteur Benoît Huot. Ce dernier propose un voyage dans des terres d’Afrique où d’Océanie, au sein d'un monde ancestral et primitif. L’artiste propose des animaux naturalisés habillés de velours, de rubans, de colliers,… qui forment un étrange univers entre conte de fée et cortège funéraire.

Vous découvrirez ici, en images, le "backstage" de l’exposition de Jean-Marie Fondacaro qui a, pour l’occasion, ouvert son atelier à quelques "petites mains", artistes aussi, heureuses de lui prêter main forte pour de développement de cette exposition.

Voici ZONE F, PUIS G PUIS H…, depuis la conception des oeuvres du niçois Fondacaro - plus de 100 pièces, dont une sculpture monumentale en bronze - jusqu’à la mise en place de son exposition et des oeuvres tout à fait remarquables de Glendinning et Huot…

Une exposition à ne rater sous aucun prétexte, qui est prolongée jusqu’au 20 mai 2018 !

8


Atelier - Jean-Marie Fondacaro

9


Zone F : Fondacaro

Zone G : Glendinning

Zone G : Huot

10


VILLA TAMARIS CENTRE D'ART Toulon Provence Méditerranée Communauté d'agglomération 295, avenue de la Grande Maison 83500 La Seyne-sur-Mer Tél. 04 94 06 84 00 Fax 04 94 30 71 89 villatamaris@tpmed.org www.villatamaris.fr

Hubert Falco Président de la Communauté d’Agglomération Toulon Provence Méditerranée Ancien Ministre Jean-Sébastien Vialatte Député honoraire, Maire de Six-Fours-les-Plages Vice-président de la Communauté d’Agglomération Toulon Provence Méditerranée Le Bureau et les Conseillers Communautaires Evelyne Artaud et Robert Bonaccorsi ont le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition Commissaires d’exposition

Zone FGH Trois sculpteurs contemporains Jean-Marie Fondacaro / Lucy Glendinning / Benoît Huot Vernissage le vendredi 9 mars 2018 à 18h00

Exposition du 10 mars au 22 avril 2018 - Salles terrasse Ouverte tous les jours de 14h00 à 18h30, sauf les lundis et jours fériés Organisée par la Villa Tamaris centre d’art Réalisation Imprimerie HÉMISUD 04 94 14 70 14

PROLONGATION DE L’EXPOSITION JUSQU’AU 20 MAI 2018

Jean-Marie Fondacaro

Lucy Glendinning

Benoît Huot

11


LE CRI DE LA MATIÈRE MIRABELLE, COMME UN RENOUVEAU DE L'ART PARIÉTAL ?

#abstraction

par Marc D’Angelo

Comment se peut-il qu'un jaillissement en apparence chaotique ait une cohérence et un sens ? Et que ce sens, dont nous avons la certitude qu'il existe nous échappe tout de même irrémédiablement, sans pour autant nuire à notre satisfaction devant l'œuvre ? N'aurions-nous donc, en fait, que l'illusion d'un sens ? Et l' "abstraction", s'il s'agit bien de peinture "abstraite" en l'occurrence, relèveraitelle de la prestidigitation, c'est-à-dire du mensonge ? Je crois plutôt qu'il s'agit ici du sens des choses de la nature qui ne sont pas organisées par la raison, ou tout au moins par la raison humaine : le sens de la vie en ébullition, de la vie au fourneau, de la vie aux entrailles et qui, de son propre fait ou par le fait de l'art, rallie quelque condition stellaire et angélique. A l'évidence, la création de Mirabelle ne ressort pas d'un plan ourdi dans onne-sait-quelle ambition cérébrale de faire avancer l'art par l'originalité savante. La peinture a-t-elle jamais été plus proche à la fois de la sculpture et du cri ?

12


Ce cri primal, qui doit demeurer tacite dans la courtoisie de la vie quotidienne, dans la société, la civilisation, et dans l'art aussi, à moins d'être converti par un processus alchimique, mais que nous ne pouvons ignorer si nous ne voulons pas être "à côté de la plaque", nous est rappelé d'une façon qui le rétablit dans une nature, en quelque sorte, "candide".

C'est d'un cri de la matière elle-même qu'il est question – une sorte d'événement volcanique d'alcôve, advenu dans le secret de quelque grotte intemporelle, et consigné par l'obstination d'une magicienne à dire le vrai de la nature tellurique et céleste, dans ce qui constitue peut-être, en fin de compte, comme une réitération contemporaine de l'art pariétal, accordée aux résonances de notre conscience actuelle. Et nous restons fasciné par ce tableau de même que nous nous arrachons difficilement à la contemplation du feu et de la source…

Pour un écrivain qui ne sait pas du tout dessiner, l'acte pictural est, en soi, admirable. M a i s i l é p ro u v e , e n présence de cette nouvelle étape du Voyage intérieur de Mirabelle, une autre sorte d'admiration – non pas pour une technique, un savoir-faire, un brio, une excellence, mais pour une démarche qui s'affranchit du dogme et de la réflexion et qui laisser parler l'instinct. En toute liberté, mais sans égarement.

Au contraire de beaucoup d'artistes que le choix de l'affirmation de soi et le parti-pris de la liberté ont conduits à l'émancipation fanatique du souci de l'autre et de la relation à Dieu, Mirabelle reste habitée par le désir de hanter autrui avec tendresse, et de peindre son rapport au sacré.

13


Je ne suis certes pas coupable de complaisance vis-à-vis des échafaudages "intellectuallistes" qui ne répondent que très imparfaitement, à mes yeux, aux critères de l'art véritable ; autant dire qu'ils n'y répondent pas du tout. Quant aux s u p e r c h e r i e s commerciales et autres ( i m ) p o s t u r e s conceptuelles, il va de soi qu'elles n'ont d'art, à mon avis, que le nom qu'on leur donne.

Pour un amoureux de l'harmonie et un partisan des canons, l'art se doit d'être un reflet et un défenseur de l’ordre. Il est donc assez notable et significatif que celui-là soit conquis par une œuvre qui s'exonère du dogme et de la convention, qui n'obéit qu'à l'impulsion intérieure et trouve sa légitimité ailleurs que dans la loi. Je me dis, en regardant ces tableaux : "Point n'est besoin de morale à celui qui aime, point n'est besoin de règles à celui dont le cœur est pur ; l'amour crée sa propre loi."

1. Beauté, Art et réalité, Utilité de l'art et Littérature (à propos de Flaubert).

Mirabelle - Contact : mirabelleart@hotmail.fr

Mob. : 0607932716

14


OrganiK #1 & #2 Techniques mixtes sur papier Arches, grain fin, 650g - 50 x 75 cm

15


Open des Artistes 2018 Galerie l’Entrepôt - Monaco

Pour cette huitième édition de l’Open des Artistes, les créateurs ont "planché" sur le thème Frontières : la limite comme épaisseur…

Détails - Gravue de Philippe Mardini

#opendesartistes

Trente cinq oeuvres sélectionnées ont donc été présentées, du 28 février au 27 mars 2018, ultime étape avant l’attribution du prix du public et du prix du jury, le mardi 27 mars (cf pages 18 et 19) :

N°1 - "Le Passage"- Michèle Adamo

N°3 - "Frontières, la limite comme épaisseur" - Christophe Ausello - (Vote internet)

N°6 - "Territoire abandonné" - Fabienne Bara

N°11 - "Dinamik Circus" - Florent Boisard - (Vote internet)

N°14 - "New way of life" - Lionel Bouffier

N°16 - "Transgression digitale"- Augustin Colombani

N°17 - "Evolution" - Jocelyne Cornet

N°18 - "Jardins invisibles" - Christine Cotinaud

N°20 - "N 34°, E 14°" - Alexandre Dauly

N°25 - "Le rêve des frontières" - Korka Ndiaye

N°27 - "Le système ternaire équilibré" - Tatiana Drozd

N°28 - "Exploration" - Daniel Fourmy

N°29 - "Tiers paysage intérieur" - Franca Franchi

N°30 - "Sans titre" - Sophie Bayeux

N°33 - "Œuvrerture" - Phil Hill

N°36 - "Regard sur les vestiges des Chantiers Navals" - Paule Javourey

N°37 - "Diversité" - Agnes Jennepin

N°40 - "Le Giratoire Panneau Social" - Centre Speranza

N°41 - "Sans titre" - Marc Lavalle

N°47 - "La route de l’exil" - Philippe Mardini

N°52 - "Fenêtre sur l’univers" - Mirabelle

N°53 - "De A à B" - Raphaël Monchablon

N°54 - "La remise" - Maxime Mucret

N°62 - "Découper suivant le pointillé" - Michel Recoules

N°63 - "Ouverture vers l’Aventure" - Pierre Remy

N°66 - "Où les femmes libres courent"- Johanna Rossi

N°68 - "Genesi of a landscape" - Giovanna Sarti

N°70 - "Humus" - Olive Smith - (Vote internet)

N°75 - "Cryptographie d'une marée du nord" - Ugo Tornatore

N°76 - "Ligne" - Massimo Tosini

N°79 - "Le radicci de la pace universale" - Carole Vagnon

N°80 - "La chambre de Van Gogh : barreaux et horizons" - Collectif Valetudo

N°81 - "X"- Laurence Vincent

N°84 - "Tiers paysage de papier" - Wilga Lerat

N°86 - "Transgression" - Centre Speranza

N°87 - "Une tâche peut en cacher une autre…" - Centre Speranza

16


LE COUP DE COEUR DE MIRABELLE La route de l’exil de PHILIPPE MARDINI Eau forte et gaufrage "Le clapotis délicat de la Grande Bleue, peut se transformer en rugissement et elle devient, alors, une frontière infranchissable, dangereuse, assassine. Mais la mer reste un espace de découverte, un passage, un chemin vers l’espoir… "

BIO EXPRESS Ancien élève de l’Ecole des Beaux Arts de Paris, Philippe MARDINI a exercé les métiers de graphiste puis de directeur artistique. Après avoir exploré l’univers de la photographie et de la sculpture, il s’est dirigé vers la gravure, grâce à laquelle il est naturellement revenu aux sources de son métier : imprimer page à page des œuvres originales, apprécier le contact du papier en pratiquant l’incision, le creusement… La gravure, comme il aime le souligner, est "un art à part"  : la morsure à l’acide, l’encrage, l’essuyage, la pression de la presse, sont autant de facteurs déterminants dans le processus de création et dans la réussite d’une oeuvre. Mais à l’image des techniques photographiques qu’il maîtrise également, le hasard y a sa place : c’est ce qui le passionne et alimente son travail de création. Contact www.philippemardini.com

17


LES LAURÉATS LE PRIX DU PUBLIC No limit de CHRISTOPHE AUSELLO

FEUTRE-PINCEAU (DE TYPE MOLOTOW), ENCRE AQUARELLE

"La limite est la facette inversée de la frontière, contrairement à celle-ci, elle est incertaine, floue et imprécise, elle est l’au-delà qui prolonge l’en-deçà. Toute épaisseur nécessite une profondeur. Les trois termes du thème fusionnent dans cette œuvre et dans son titre : « No limit ». Ce qui apparait comme limité et abstrait dans une vision éloignée et globale devient illimité quand le regard devient les regards à la perception des multiples détails qui forment la trame de cette représentation où l’abstrait nait de détails infimes figuratifs qui s’interfèrent pour développer un mouvement constant créé par l’observateur lui-même qui ne cesse de se perdre dans cette épaisseur qui l’attire, épaisseur renouvelée à chaque clin d’œil. On plonge dans la spirale jaillissante d’un monde né de la spontanéité imaginative de l’artiste, incrédule à ce qui est sorti de lui. Nous pensons être en présence d’un unique tableau ; il est, en fait, quadruple. Le mouvement appelle le mouvement et par la simple rotation de sa présentation, un devient quatre. L’œil, à chaque fois, doit replonger dans une nouvelle perception dans laquelle nulle clé préalablement acquise n’est reconnaissable. La sensation est à chaque fois renouvelée dans ce jaillissement en quête de marge ; la frontière est devenue limite dans l’épaisseur du mouvement. Motivation personnelle : "Cette toile est l’expression de mon "Tiers paysage", cet autre moi qui s’éveille à son besoin de s’exprimer dans la spontanéité de la création au quotidien. L’appel est impératif, le geste s’inscrit sur la toile quel que soit son orientation. L’infime ajout à une figuration autonome se combine par elle-même aux autres pour former un ensemble dont je suis autant l’auteur que le spectateur de sa création."

18


LE PRIX DU JURY

KORKA NDIAYE

LE RÊVE DES FRONTIÈRES

"Je suis entrée dans ce rêve pour exprimer le réel : la frontière, un espace d'épaisseur variable imaginaire à un espace particulier qui les sépare, c'est là où se joue le surréalisme, comme quelque chose d'automatique qui parvient à exprimer le réel. On y trouve aussi toutes sortes de rencontres à la recherche de l'abondance ou de meilleures conditions de vie. Il y a toujours eu des migrants mais depuis quelques années ce mouvement s'est amplifié par la venue de plusieurs pays fuyant la guerre civile. Les migrants doivent payer des passeurs et sont amenés à prendre beaucoup de risques pour traverser la Méditerranée. De nombreuses embarcations ont fait naufrage entraînant la mort de milliers de personnes… on aperçoit en haut du tableau des émigrants en naufrage à l'autre bout de la terre, peut-être repêchés ou vendus. La Frontière est également une séparation douloureuse – Croire à leur rêve ce qui est en-dessous du réalisme… En bas du tableau, il y a deux mains qui se séparent tristement se promettant un retour meilleur…"

ACCESSIT 2

COLLECTIF VALETUDO

ACCESSIT 1

LE CHAMBRE DE VAN GOGH, BARREAUX ET HORIZON

MARC LAVALLE

(SANS TITRE)

"A travers la fenêtre barrée de fer j'aperçois un carré de blé dans un enclos, une perspective à la Van Goyen au-dessus de laquelle je vois le soleil se lever dans sa gloire…" Lettre 591 de Van Gogh à son frère.

DÉBORDEMENTS

"Le thème multiple des marges et des frontières évoque des zones vagues, inconnues, interdites mais également des mouvements de population contenus. J'ai choisi de représenter la limite par un grillage qui ferme et laisse entrevoir sur un territoire marginal une végétation partout refoulée."

Recueil sur un drap des traces et empreintes issues du dépassement des limites des tableaux et des artistes de Valetudo.

19


Cours de sculpture sur pierre avec Florence Duet Roquebrune-Cap-Martin

Florence Duet, propose, à celles et ceux qui sont attirés par la sculpture sur pierre, des ateliers d’initiation.

Les cours sont ouverts à tous. La majorité des élèves sont en effet débutants : aucune pratique artistique ou technicité n’étant nécessaires, seul le travail et le plaisir qu’il apporte le sont… (cf. en illustration, les phases d’élaboration d’un nu féminin).

"J’essaie toujours de faire ce que je ne sais pas faire, c’est ainsi que j’espère apprendre à le faire." affirmait Picasso.

#sculpture

Les pierres tendres utilisées rendent la sculpture accessible. Leur choix offre des couleurs très variées : opale, olive, grise, anthracite, beige… qui inspirent de belles formes.

Florence vous accueille pour la demie-journée : de 9h à 12h ou de 14h à 17h, en cours collectifs ou en leçons particulières

Dates des prochains stages : 23, 24, 25, 26, 27 avril.

Clôture des inscriptions le 15 avril.

Contact : 06 15 91 16 92.

w w w . f l o r e n c e d u e t . c o m

20


21


Comme si le talent ne servait plus à rien. Comme si le talent ne suffisait plus… par

Tchoba˝

Le travail créatif, émotionnel, intime, ardu, nécessairement vital n’existerait-il plus ?

#humeurs

Le dessin et la peinture seraient-ils définitivement morts et enterrés aujourd’hui ?

Avoir un "bon coup de crayon", puis travailler encore et encore, rechercher l’esthétisme : tout cela serait-il désormais vain ?

Alors à quoi bon le tracé, le geste, la composition, l’harmonie des couleurs, la dysharmonie des couleurs, les textures, les teintes subtiles, les projections, les mises en scène, les mises en abîme, les allégories, les métaphores et encore les ombres, la lumière, la forme, la perspective, les justes installations, les nouvelles techniques, l’équilibre, le déséquilibre, le cadrage, le hors-champ, la plongée et la contre-plongée, la perspective, la profondeur et puis encore la poésie, l’histoire de l’art, la lecture philosophique, la béatitude, la concentration, les échecs, les victoires sur soi, le rêve et les écrits en prose, les idées et les folies, l’intelligence et le sarcasme, le second degré et ses vanités, le support, la taille choisie, la performance, l’angoisse de sa mise à nu, le temps perdu et le temps gagné, les profondes aspirations, les finalités et les infidélités, le but et la fidélité, l’honnêteté, la pureté, les envies de partage et leur cortège d’émotions sincères, et puis encore le vide et le plein, le spleen et l’enthousiasme, le renouveau, l’automne des sentiments, le froid de l’atelier, la sueur et les larmes, le sang des ancêtres, l’héritage puissant, le patrimoine et la transmission culturelle ; à quoi bon tout cela car la détermination brutale de quelques maitres du jeu aurait décidé que tout devait changer !

Le changement à tout prix, tel est le maître mot… Dans cette société de l’extrémisme, est-on en train de couper "les mains d’or " ? De ce don qu’il faut peaufiner par la technique et la réflexion, que resterait-il ?

22


Que sont devenus les merveilles de nos maitres ? Perdues dans les méandres de l’histoire, de "vieilles choses sans prix" isolées dans des musées. Et à quoi et à qui seraientelles destinées dorénavant puisque tout doit être conceptuel, éphémère, argumenté de logorrhées fumeuses ?

Alors brisons nos pinceaux, brûlons nos toiles, ne serions-nous plus qu’une génération perdue, de tristes Don Quichotte de l’Art Visuel ?

Considérés comme des objets décoratifs les productions figuratives abouties car empreintes d’émotions et les sublimes abstractions lyriques seraient-elles ringardes ?

Non, car tout est dessin : de la chaise sur laquelle vous êtes assis à la belle illustration poétique, rien ne remplacera dans nos coeurs et dans les profondeurs du temps, les représentations des chamans de Lascaux, le visages doux des vierges de la Renaissance ou l’émotion sincère des gouaches peintes par nos petits-enfants.

Contact jtchoba@gmail.com

23


Exposition Mateo MORNAR Hôtel Fermont Monaco

Notre ami sculpteur Mateo Mornar expose actuellement et jusqu’à cet été à l’Hôtel Fairmont - Monaco.

#exposition

Mateo présente ses toutes dernières créations en bronze de moyen et grand format ainsi qu’une nouveauté amusante : les 12 signes du zodiaque.

Véritables œuvres d’art, ces petites sculptures en bronze sont une belle idée de cadeau éternel, aboutissement d’un travail de création, de précision, long et minutieux…

,

C h a q u e pièce, signée par l’artiste et accompagnée d’un c e r t i f i c a t d’authenticité, est présentée dans un beau coffret bleu marine, gravé "MORNAR" en dorure à chaud.

24


 

Contact Atelier Mornar - 6 Quai des Artistes -Monaco

06 14 51 81 67)

mateo.mornar.monaco@gmail.com

w w w . m o r n a r . c o m

25


La Quincaillerie d’Art

#quincailleriedart

Espace d’exposition Nice

La Quincaillerie d’Art est un nouvel espace d’exposition dédié aux arts visuels, situé dans le "Quartier des musiciens" à Nice.

Ce lieu, qui, comme son nom l’indique, était à l’origine une quincaillerie, a conservé son charme d’antan avec sa devanture caractéristique, ses hauts plafonds décorés et ses tomettes rouges des maisons de nos grand-mères fleurant bon le savon noir.

Les anciens rayonnages en bois blond présentent aujourd’hui une "boutique" bigarrée dédiée à une multitude de créateurs contemporains de talent.

La Quincaillerie d'Art est une (bonne) idée de Bruno Bolufer, chargé de communication, et de Valérie Fella, infographiste.

Après avoir conçu et édité deux numéros de Vent'Art, un magazinecatalogue d'artistes azuréens en mode "galerie de poche", et organisé une exposition éphémère à Nice, ces deux compères ont eu l'envie de proposer aux artistes et au public un trait d'union atypique.

"Il n'était pas question d'ouvrir une galerie de plus mais bien un lieu différent", explique Bruno Bolufer.

Pari réussi… Inaugurée en décembre 2017, cette quincaillerie a pu renaitre en un lieu convivial, véritable invitation à pénétrer dans la caverne d’un Ali Baba collectionneur.

26


Près d’une centaine de peintres, sculpteurs, plasticiens présentent leurs créations dont Patrick Moya, Laurent Bosio, Nanabal, Kristian, Richard Roux, Nathalie M a t h e u d i , … R w a y, Olivia Paroldi, Jack Métal, Sveta Marlier,… et, très bientôt notre Mirabelle, qui proposera quelques sculptures en bronze.

Autre originalité, le concept : la Quincaillerie d’Art est en effet financée par les artistes euxmêmes qui s'acquittent d'un pourcentage tout à fait raisonnable sur les Le Quartier ventes des Musicie ns de leurs œuvres et d’une participation de 30 euros La plupart d e ses rues p pour la location éventuelle de l'espace ortent le nom de musicien s célèbres : d’exposition.

certains ne jamais venu sont s à Nice, tels que Mozart, une place a dont u centre du La Quincaillerie d’Art a également pour quartier port nom ; de no e m le b reux autres vocation d’accueillir toutes sortes d’événements au contraire visité la ville ont , fréquentée autour de la création artistique : conférences, par la grand noblesse et e la bourgeois ateliers de peinture,…

ie du ont séjourné . On citera V temps, et y erdi, Berlioz Gounod, Me , yerbeer, Ro ssini, Auber…

Bruno Bolufer et Valérie Fella (au centre) entourés d'un petit échantillon d'artistes et d'élèves de la Villa Arson. A droite, Bruno Gaspard de "L’Epicerie d'art de Gaspard" qui occupe, avec ses goodies signés Patrick Moya, Kristian, Laurent Bosio…, une partie des rayonnages de la boutique-galerie.

27


La Quincaillerie d'Art s'ouvre à l'arrière sur un jardin, qui abrite secrètement, en plein centre-ville, un olivier vigoureux, un clémentinier et… une exposition de sculptures tout à fait étonnante.

Dès les beaux jours, on y dispose également des chevalets pour les peintres amateurs.

Guidés par un artiste confirmé, les participants ont la possibilité d’assister à des ateliers de peinture et d ’ a p p ro f o n d i r a i n s i leurs connaissances artistiques sur des thèmes variés.

La Quincaillerie d'Art est ouverte l'après-midi, du lundi au samedi. Vous y croiserez certainement les artistes qui "tiennent la boutique" ou apportent une nouvelle toile à exposer.

Quand l’art rencontre la Vie…

28


La Quincaillerie d’Art 41, rue Verdi - 06000 Nice

13h Ă 19h du lundi au samedi laquincailleriedart@gmail.com

06 08 45 79 80 - 06 60 90 19 80

29


Séance de dédicaces à l’ARTelier Gamètes de Marc D’Angelo Jeudi 26 avril 2018, 11h - 20h L’ARTelier - Monaco

Gamètes, le roman de notre ami Marc D'Angelo est enfin sorti pour notre plus grand bonheur…

Ce "petit régal" de littérature comporte une jolie couverture réalisée par Mirabelle avec laquelle l’auteur a déjà collaboré lors de la publication de Jamais Atteinte.

Marc D’Angelo sera à l’ARTelier le jeudi 26 avril afin de partager avec vous certaines anecdotes sur ce dernier roman, autour d’un cocktail convivial, et en présence des ART’Ochtones.

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion d’acquérir Jamais Atteinte, il est fort probable que l’auteur en dispose de quelques exemplaires dans son cartable…

#dédicaces

Contact - Informations Marc D’Angelo dangelo_marc@yahoo.fr

L’ARTelier 5 Allée Guillaume Apollinaire (Bloc B4, 3ème étage), Les Jacarandas, Monaco

Gamètes

Marc D'Angelo

Gamètes roman

Stéphane Ghesquière

Marc D'Angelo

Détails - "Attraction" - Technique mixte sur toile - Mirabelle

Tout artiste est le sismographe d'une époque, d'une société, voire de l'humanité. Il les perçoit, les ressent vite et plus finement que ses contemporains. Par son art d'élection il restitue leurs tremblements, lignes de failles, dangers mais aussi beautés, souvent leurs clairobscurs, parfois avec un talent ébouriffant. Mais l'artiste spirituel œuvre à transmettre des perceptions moins horizontales. Plus hautes, subtiles et d'un certain point de vue plus exigeantes. Il ne fait donc pas comme l'immense majorité de la profession, il ne manœuvre pas le Verbe dans le but de transformer le plomb du quotidien en or du quotidien ; il ne se contente pas d'affiner les émotions communes avec sagacité. Il ne se met pas seulement les yeux en face de l'intellect, du cœur et des tripes avant de prendre la plume, il va prendre une part de son inspiration plus haut. A une hauteur que l'air du temps partage rarement...

Prix : 22,00 euros

30


BIENTÔT… 


Mirabelle à la Quincaillerie d’Art Nice

Voici une toute nouvelle adresse où vous pourrez très prochainement découvrir le travail de Mirabelle : la Quincaillerie d’Art à Nice.

L’artiste y présentera, en exclusivité sur Nice, des sculptures en bronze de la Série Fruits défendus.

A suivre…

#exposition

www.mirabelleart.com

La Quincaillerie d’Art 41, rue Verdi - 06000 Nice

Ouvert de 13h à 19h, du lundi au samedi. 06 08 45 79 80 - 06 60 90 19 80

laquincailleriedart@gmail.com


DIAGONALES

#littérature

FLORENCE DABEZIES-FRAISSE

Née en 1960 à Avignon, Florence Dabezies-Fraisse grandit dans une famille aimante dont les femmes ont toujours été le ciment et l’énergie de communication. C’est à l’âge de 3 ans qu’elle arrive en Principauté et rencontre le pays qui l’adoptera. Florence étudie la littérature en Hypokhâgne, puis à l’Université de Lettres de Nice de 1977 à 1981. C’est ainsi qu’à l’âge de 20 ans et jusqu’en 2013 où elle prend sa retraite, elle enseigne à Monaco comme professeur de Lettres Modernes. Elle donne également des cours de théâtre et de danse, qu’elle a pratiqués depuis ses 6 ans. Florence exerce un mandat de Conseiller National de la Principauté de 1998 à 2003, pendant lequel elle œuvre essentiellement pour les jeunes, le social et les droits des femmes. Parallèlement, depuis 2011, elle s’investie dans l’humanitaire au sein de La Maraude Monaco dont elle est l’un des Membres Fondateurs. C’est en 2010 que Florence publie son premier ouvrage, Variations entre elle, vous et moi, un recueil poétique en prose "un voyage initiatique et métaphorique, une communication impérieuse et incontrôlable entre l’autre et soi". Aujourd’hui, cette amoureuse des mots et de la vie nous revient avec un polar psychologique. Fiona, séduisante criminologue nouvellement mutée sur la Côte d’Azur et Matthieu, flic niçois au caractère bien trempé, nous emportent dans leurs enquêtes… très "hot" !

AGENDA 2018 : • 17 mars - Librairie "La Pléïade" - Cagnes-sur-Mer • 7 avril - Librairie "Charlemagne - Fréjus • 15 avril - Salon du Livre - Meridien Beach Plaza - Monaco

Contact

www.editions-ric.fr

32


4ÈME FORUM DES ARTISTES DE MONACO 8 - 17 juin 2018 Auditorium Rainier III La Direction des Affaires Culturelles de Monaco organise, du 8 au 17 juin 2018, à l’Auditorium Rainier III, la quatrième édition du Forum des Artistes de Monaco, l’exposition des artistes plasticiens de la Principauté. Cette manifestation, qui s’inscrit dans la volonté du Gouvernement Princier de favoriser l’intégration des artistes de la Principauté dans la politique culturelle, a pour but de mettre en avant la vitalité de la création artistique locale dans le domaine des arts plastiques.

Vous pourrez notamment y retrouver les oeuvres de Mirabelle et Tchoba, tous les jours de 14h à 19h.

Auditorium Rainier III - Boulevard Louis II, 98000 Monaco

Téléphone : +377 93 10 84 00 33

#forumdesartistes

Un Prix du Public sera décerné à l’issue de la manifestation ce qui permettra à l’œuvre lauréate de demeurer exposée à l’Auditorium Rainier III. Les conditions et la durée de cette exposition seront examinées selon la nature de l’œuvre lauréate, le calendrier d’occupation de l’Auditorium et en accord avec l’artiste.


FESTIVAL PRINTEMPS DES ARTS de MONTE-CARLO

#printempsdesarts

16 mars - 29 avril 2018

Il y a dans "festival" le mot "festif". Un mot qui incite à profiter de chaque instant pour en faire une fête du plaisir d’écouter la musique vivante. Avec sa 34e édition, le Printemps des Arts continue d’explorer les musiques dites "classiques" pour montrer qu’elles sont tout sauf classiques ! Il suffit de les écouter dans des formats de concerts nouveaux, avec des interprètes qui prennent des risques et qui sortent des sentiers battus ! Cette année sera encore l’occasion de mettre à l’honneur deux figures importantes : Mozart et Ives. Mozart avec la fulgurance de son génie jaillissant et Ives qui est le premier pionnier de la musique américaine à chercher un "nouveau monde" en jouant avec les codes établis. Les autres moments du festival sont conçus comme des expériences à n e p a s m a n q u e r, c o m m e l e Vo y a g e surprise – rendez-vous tant attendu qui vous emmène dans un endroit secret – ou le Monaco Music Forum, qui mêle dans une folle journée jongleurs, fanfare, danse… Et comme les Américains voient souvent les choses en grand, c’est à un concert de cinq heures que vous invite la musique de Morton Feldman pour mieux suspendre le temps. Clôture grandiose encore cette année avec la création d’une œuvre chorégraphiée par Jean-Christophe Maillot pour les Ballets de MonteCarlo sur une musique de Bruno Mantovani, commande du festival. Cette nouvelle édition du festival est faite pour vous éveiller à l’écoute de toutes les musiques… Venez partager avec nous ces moments de plaisirs !

Le Comité d’Organisation du Festival. INFORMATIONS 12, avenue d’Ostende - Monaco

+ 377 93 25 58 04

info@printempsdesarts.mc

www.printempsdesarts 34


MONACO ART WEEK 26 - 29 avril 2018

INFORMATIONS PRATIQUES

Le 25 avril 2018, journée presse et vernissage.

Du 26 au 29 avril 2018, de 10h à 19h.

www.monacoartweek.com CONTACT PRESSE Nathalie Varley

press@monacoartweek.com

+ 33 6 80 86 75 08

35

#monacoartweek

La 1ère MONACO ART WEEK investira tous les quartiers de la Principauté, conjointement aux salons ArtMonte-Carlo au Grimaldi Forum et Nomad à la Vigie. Simultanément, les Ballets de Monte-Carlo et le Printemps des Arts dévoileront leur nouvelle création au Grimaldi Forum.

Cette période d’effervescence entend séduire quiconque, néophyte, curieux comme amateur chevronné, venu découvrir et nourrir sa passion pour les arts.

MONACO ART WEEK compte pour sa p re mi è re é d itio n treize participants : 11 Columbia , A . P a l l e s i A r t G a l l e r y, Artcurial, De Jonckheere, Galerie Grippaldi, Kamil Art Gallery, L’Entrepôt – Daniel Boeri, M.F. Toninelli Art Moderne, Moretti Fine Art, nm>contemporary, Opera Gallery, Sotheby’s et Wannenes Art Contact.

A cette occasion, chaque galerie proposera une programmation inédite.

Les maisons de v e n t e a p p o r t e ro n t l e u r concours par l’organisation d’événements.

Se repérer dans la Principauté et gagner les points d’exposition sera facilité par une carteparcours.

Afin de circuler aisément, des moyens de transports seront spécialement mis à disposition entre les différents espaces participants.

Le point d’orgue de la journée du 25 avril sera le vernissage des espaces participants, à travers les différents quartiers de la Principauté.

Dans le cadre de sa première édition, MONACO ART WEEK organisera une table ronde sur l’art à Monaco, animée par des professionnels de la place et par des intervenants extérieurs.


Florence DUET - Sculpteur EXPOSITION PERMANENTE, L’ARTelier - Monaco

5ème Anniversaire de l’Association Les ART’Ochtones

Exposition : décembre 2017 - été 2018

#agenda

w w w . f l o r e n c e d u e t . c o m

Marie-Lys MICHEL - dessinateur - cartooniste EXPOSITION PERMANENTE, L’ARTelier - Monaco

5ème Anniversaire de l’Association Les ART’Ochtones

Exposition : décembre 2017 - été 2018

w w w . f a c e b o o k . c o m / M a r i l o u

Charles FRANCH-GUERRA - Photographe EXPOSITION PERMANENTE, L’ARTelier - Monaco 5ème Anniversaire de l’Association Les ART’Ochtones

Exposition : décembre 2017 - été 2018

36


MIRABELLE - Murielle VELAY-MICHEL - Peintre - Sculpteur NOUVEAUTÉ - EXPOSITION PERMANENTE

La Quincaillerie d’Art - Nice

EXPOSITION PERMANENTE - Fashi on f or F lo or - Monaco

EXPOSITION PERMANENTE - L’ARTelier - Monaco

EXPOSITION PERMANENTE - MOV’IN - - Monaco

5ème Anniversaire de l’Association Les ART’Ochtones

Exposition : décembre 2017 - été 2018

w w w . m i r a b e l l e a r t . c o m

TOM - Thierry DE MASSIA - Peintre - Sculpteur - Compositeur - Ecrivain EXPOSITION PERMANENTE - L’ARTelier - Monaco

5ème Anniversaire de l’Association Les ART’Ochtones

Exposition : décembre 2017 - été 2018

w w w. j a m e n d o . c o m - t h i e r r y - d e - m a s s i a

TCHOBA - Joël TCHOBANIAN - Concepteur visuel EXPOSITION PERMANENTE - L’ARTelier - Monaco

5ème Anniversaire de l’Association Les ART’Ochtones

Exposition : décembre 2017 - été 2018

w

w

w .

t

c

h

o

b

a

.

c

37

o

m


ASSOCIATION LES

ART’O CHTONES

Qui sommes nous ?

"Les ART'ochtones" est une association d'artistes de Monaco et des communes limitrophes née de la passion des arts visuels.

L'association regroupe des artistes créateurs, élabore des événements artistiques et des expositions. Elle sensibilise et apporte une médiation par les arts visuels.

Sa structure associe les artistes membres et membres d'honneur, les artistes collaborateurs, les médias, galeries, curateurs, collectionneurs, éditeurs, critiques d’arts, établissements scolaires et de soin, mécènes et le public non adhérent.

Le Bureau CONSEIL D’ADMINISTRATION

• Présidente :

Murielle Velay-Michel alias MIRABELLE, peintre - sculpteur

• Contact : 06 07 93 27 16

• Secrétaire Général :

Joël Tchobanian alias TCHOBA, créateur visuel

• Contact : 06 40 62 45 86

MEMBRES ACTIFS

• • • •

Florence Duet, sculpteur

Thierry de Massia alias TOM, peintre, sculpteur, compositeur, musicien

Marie-Lys Michel alias MARILOU, dessinatrice - cartooniste

Charles Franch-Guerra, photographe

MEMBRES D’HONNEUR & ARTISTES COLLABORATEURS

• • • • • • • • •

Daniel Boéri, Conseiller national, membre d’honneur

Mateo Mornar, sculpteur, membre d’honneur

Lothar Guderian, plasticien, membre d’honneur

Marc D’Angelo, écrivain, poète, journaliste, membre d’honneur

Jean-Marie Fondacaro, sculpteur, membre d’honneur

Blaise Devissi, peintre - sculpteur

Christian Longinotti, peintre, dessinateur

Florence Dabezies-Fraisse, écrivain

Isabelle De Toytot, céramiste

39


L’ A R T E L I E R

RESPONSABLE DE PUBLICATION LIGNE EDITORIALE Murielle VELAY-MICHEL

ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO :

Association Les ART’O chtones

OUVERT DU LUNDI AU VENDREDI de 10 h à 19 h sur rendez-vous

Daniel BOERI

Bruno BOLUFER

Marc D’ANGELO

Florence DUET

Valérie FELLA

Joël TCHOBANIAN

PHOTOGRAPHIE

5,

ALLÉE

GUILLAUME APOLLINAIRE - LES JACARANDAS - MONACO

BLOC B4 - 3ÈME ÉTAGE

CONTACT : 06 07 93 27 16

EMAIL : ARTOCHTONES@GMAIL.COM

www.artochtones-monaco.com MiraBelleArt&Design@

Studio Tattoo

Charles FRANCH-GUERRA

Jean-Marie FONDACARO

Archives ART’O

COUVERTURE GRAPHISME Mirabelle-Art&Design©

IMPRESSION GS Graphic Service Monaco

40

Profile for MiraBelle - peintre-sculpteur - Monaco

ART'O Mag #12 - Printemps 2018  

Le magazine de l'Association Les ART'Ochtones. Collectif d'artistes visuels de Monaco.

ART'O Mag #12 - Printemps 2018  

Le magazine de l'Association Les ART'Ochtones. Collectif d'artistes visuels de Monaco.

Advertisement