Issuu on Google+

+ t e n a l p

Portfolio réalisé par Archiduc © Maison Moderne et © planet+.

www.archiduc.lu www.planetplus.lu


2

portrait

Fiche technique Année de construction: 2004-2010 Lieu de construction: Ville de Diekirch Commission: Aménagement d’un complexe scolaire pour la Ville de Diekirch, regroupant précoce, préscolaire, école primaire, hall sportif et maison relais Client: Ville de Diekirch

Projet 1

Une école centrale au cœur de la ville Au lieu d’implanter une nouvelle école à la périphérie de Diekirch, la Ville a décidé d’agrandir le site existant au centre-ville et de transformer les bâtiments. C’est par le biais d’un concours d’architectes que le projet lauréat a été choisi et a pu ainsi être réalisé.

Superficie: 15 744 m2

Identité chromatique:

1

La grille rectiligne très marquante du quartier représentatif de Diekirch, comprenant l’église décanale, l’ancienne école hôtelière et le Palais de Justice, a été complétée vers le nord par une série de bâtiments et d’espaces: une annexe en forme d’aile a été ajoutée à l’école des filles. En prolongement de cette annexe, un hall sportif et un amphithéâtre ont été ajoutés. Ils relient fonctionnellement l’école des filles et des garçons en limitant le tissu urbain contre le Schetzebierg. Spatialement, le hall sportif participe au concept des terrasses montantes vers l’immeuble dominant de l’Administration des Bâtiments Publics. À l’ouest du quartier représentatif, un immeuble longitudinal a été inséré le long de la rue des Écoles et au-delà de la rue de l’Hôpital: la partie au nord regroupe le cycle précoce et préscolaire, tandis que la partie sud forme la maison relais. Ce geste répond à la topographie de la colline et laisse déverser la verdure le long du bâtiment. Venant du quartier résidentiel, cet immeuble forme la nouvelle porte au complexe scolaire et au centre-ville de Diekirch. Suite à la suppression de la rue de l’Hôpital, une nouvelle place des Écoles a été créée, permettant une diversité de liens entre les bâtiments.

www.archiduc.lu


3

2 1

Cour de récréation entre l’ancienne école des filles agrandie et l’église décanale 2

Espace bibliothèque/médiathèque 3

Vue de la nouvelle porte vers l’école des garçons rénovée 4

Vue sur la maison relais depuis la nouvelle place des Écoles (zone piétonne) 3

4

5

© Planet +, © Christof Weber

Vue aérienne du site

5


4

www.archiduc.lu

portrait

Projet 2

Fiche technique

NOIR ET BLANC

Année de construction: 2011-2012

Forte identité, mixité équilibrée et optimisation de la consommation énergétique étaient les postulats de cet immeuble résidentiel au Kirchberg.

Lieu de construction: rue Joseph Leydenbach L-1947 Luxembourg

La simple idée de base d’un «cube de glace» fut traduite en un bâtiment se caractérisant par une sobre élégance. Ce bâtiment se présente, aux trois flancs, avec des façades en béton blanc poli et dégelé sur le front jardin côté sud en s’ouvrant par de grandes baies vitrées, et des contours d’extrémités discontinues. Il montre des espaces intérieurs vivants, en opposition avec la «froideur» du reste des façades.

Commission: Nouvelle construction d’un immeuble résidentiel de 35 appartements Client: Félix Giorgetti S.A. Superficie brute: 5 707 m2

© Virtual Polaroid

Distinction: Concours 1er prix

Identité chromatique:

© Virtual Polaroid

3

4

© archlab.de

1

Les deux cages d’escalier sont dominées par un grand oculus zénithal, lequel laisse passer la lumière naturelle jusqu’au niveau du parking.

1

2

La souplesse de la forme concave des escaliers forme le contraste souhaité par rapport à l’extérieur sobre du bâtiment.

© Planet +

4

Les bandeaux des fenêtres minimisent la perte énergétique vers le nord. 2

© Christof Weber

3

Les livings avec de grands vitrages et les loggias situées en amont forment un espace de vie étendu et stimulent un mode de vie moderne.


5

Projet 3

INTERNAT PAVILLON Sis sur un terrain en pente entre la ville-haute et la ville-basse, ce bâtiment regroupe sur deux étages des espaces privatifs autour d’un cœur «zone de vie». Le bâtiment, qui se compose d’un rez-de-chaussée administratif et de deux étages pour les groupes de jeunes, est conçu de forme cubique rigide à deux bases carrées. Cette forme s’ouvre dans les étages des deux côtés avec des terrasses découpées en direction de la pente (vers le sud-est ou le sud-ouest). Le rez-dechaussée est réalisé en retrait par rapport aux étages

et est simplement adossé directement à la pente. Lors de la conception du bâtiment, le thème central était – outre l’apparence extérieure sévère – d’obtenir à l’intérieur une individualisation nettement lisible pour les deux groupes. De plus, pour les domaines de séjour communs, il fallait réaliser une transition fluide entre l’espace extérieur et l’espace intérieur. Pour donner vie à l’individualité des groupes, les zones communes centrales de séjour et les terrasses des étages ont été disposées à un angle de 90° l’une contre l’autre. La transition spatiale de l’intérieur vers l’extérieur et les relations visuelles, que cette disposition permet, sont réalisées grâce aux grands vitrages de la zone de séjour centrale jusqu’aux couloirs et à la terrasse située devant. Des ponts en acier permettent aussi un accès direct aux espaces verts et leurs installations sportives.

Fiche technique Année de construction: 2006-2007 Lieu de construction: rue Charles Lambert L-9516 Wiltz Commission: Nouvelle construction d’un internat pour 2 groupes de 12 jeunes Client: Ministère des Travaux publics/ Administration des Bâtiments Publics Superficie: 1 489 m2

Identité chromatique:

1

2 1

Les parties en bois naturel et le jeu des volets pliants-coulissants accentuent le caractère sobre du bâtiment. 2

© Christof Weber

La zone commune centrale de séjour avec de grands vitrages donne sur les terrasses et le couloir, pour laisser pénétrer la lumière naturelle aussi loin que possible à l’intérieur du bâtiment. 3

Les terrasses spacieuses aux étages complètent la partie commune de chaque groupe. 3


6

Fiche technique Année de construction: 2003-2004 Lieu de construction: 1, rue St-Joseph L-1838 Luxembourg Commission: Aménagement d’un nouveau bâtiment d’entrée pour le centre culturel à Cessange Client: Ville de Luxembourg Superficie: 363 m2

www.archiduc.lu

portrait

Projet 4

Le Paravent Le centre culturel de Cessange à Luxembourg-ville revalorisé par une intervention fonctionnelle et urbanistique. Le centre culturel de Cessange est situé dans un parc arboré formant, avec l’église, l’îlot central du quartier. L’entrée de l’ancienne bâtisse des années 80 n’était plus conforme aux normes actuelles. À la série des trois anciens volumes, a été juxtaposée une quatrième annexe comme bâtiment d’entrée, permettant de délocaliser l’entrée des visiteurs dans la rue avoisinante et d’installer une cage d’escalier avec ascenseur. La nouvelle annexe s’articule en deux parties: le socle noir, qui reprend comme élément de liaison la hau-

teur du socle du bâtiment existant, et l’élément qui repose sur ce socle, lequel est conçu comme un volume revêtu sur trois côtés par un «rideau blanc», formant ainsi un paravent et s’ouvrant sur «le parc». L’étage du socle permet d’accéder au hall d’entrée, aux vestiaires et aux trois salles de réunion dans le bâtiment existant. Une cage d’escalier fait la liaison avec les deux étages supérieurs, qui contiennent le nouvel accès à la salle des fêtes par la nouvelle salle d’entracte et une petite salle polyvalente.

Identité chromatique:

1

3

1

Joint d’interface entre ancien et nouveau, prolongation du socle 2 4

Rideau ouvert sur parc

3

Salle d’entracte donnant sur le parc 4

Détail de la cage d’escalier

© Christof Weber

2


7

Fiche technique Année de construction: 2004 Lieu de construction: 7, rue de la Boucherie L- 1247 Luxembourg Commission : Aménagement d’une galeriebijouterie dans un bâtiment historique de la ville de Luxembourg Clients: M. et Mme Georges et Nadine Jungblut Superficie commerciale: 90 m2

Identité chromatique:

1

2 1

Éléments de présentation variables en hauteur dans les vitrines 2

Le présentoir central qui peut être déplié 3

«Petites vitrines» modulables et repositionnables dans toutes les pièces d’exposition ainsi qu’une paroi mobile permettant de dissimuler un espace de travail

3

4

3

projet 5

GALERIE JUNGBLUT

© Christof Weber

Mise en place d’un ameublement modulable afin d’exploiter au maximum un espace de vente réduit de caractère. Le charme de cet espace historique, avec ses anciens plafonds en bois et les petites voûtes de cave, constitue un cadre défini pour la planification de cette galerie de bijoux. En complément, de nouveaux éléments de meubles très flexibles et modulables ont été placés dans cette pièce. Cet ensemble permet de rassembler une conception discrète mais minutieuse et la possibilité de modifier ou recréer l’espace en fonction des envies et des besoins. De cette manière, l’espace et les éléments de présentation peuvent être adaptés aux différentes exigences des expositions.

4

Grand élément de paroi avec vitrines et tiroirs de présentation que les clients peuvent ouvrir eux-mêmes, dans l’idée d’un concept selon lequel le stockage est aussi exposition


8

Année de construction: 2004-2005 Lieu de construction: 31, rue du Schléiwenhaf L-3366 Leudelange Commission: Construction d’une maison unifamiliale avec une partie pour accueillir les hôtes Client: Particulier Superficie: 370 m2

Identité chromatique:

Projet 6

Vue cadrée parc cadré Lors de la conception de cette maison unifamiliale, une grande attention a été portée à la relation entre l’intérieur et son entourage. Lors de la conception de cette maison unifamiliale, une grande attention a été portée à la relation entre l’intérieur et son entourage. Le lotissement est composé de trois côtés semblables. La parcelle exceptionnelle de 22 ares s’ouvre en profondeur avec un petit parc à l’arrière. Le vaste projet d’aménagement a été réparti sur trois volumes clairs et distincts. Ainsi, malgré des connexions généreuses à l’intérieur du bâtiment, le désir du maître d’ouvrage d’avoir une séparation claire entre les trois espaces-fonctions sou-

haités, que sont l’espace vie, l’espace nuit et l’espace hôtes, a pu être réalisé. L’enveloppe du bâtiment est plutôt fermée vers la rue et les deux façades latérales, les deux corps principaux du bâtiment s’ouvrent amplement vers le jardin très profond, ceci permettant un passage presque inaperçu entre les espaces intérieurs et le parc. Le troisième volume qui relie les deux corps principaux et qui contient l’entrée avec la cage d’escalier garde une semi-transparence tout autant du côté rue que du côté jardin.

1

1

2

Vue en profondeur du living vers le jardin-parc 2

Vue de la profondeur vers la façade qui capture-cadre le parc aménagé en perspective 3

Détail de la cage d’escalier à demi-niveau entre la partie vie et la partie nuit avec des vues réduites entre ces espaces 4

L’espace nuit du couple, partie salle de bain/garde-robe ouverte avec coupole pour un apport en lumière naturelle et discrète 3

4

© Christof Weber

Fiche technique

www.archiduc.lu

portrait


9

projet 7

Fiche technique

Le wagon

Année de construction: 2005

Extension d’une maison des années 1950. Le client souhaitait agrandir une maison de dimensions 10x13 m, nouvellement achetée. Le niveau du rez-de-chaussée ainsi que le jardin servaient comme cave ou garage et le niveau supérieur constituait la surface habitable. Les fonctions d’espace de vie ont été sorties du volume existant et groupées dans un nouveau volume adossé sur des piliers au nord côté jardin. La bande de construction limitait la profondeur maximale du nouveau volume, mais la situation oblique de la parcelle permettait de dépasser le

volume existant et de profiter, sur les extrémités, d’une exposition sud. La cuisine, la salle à manger et le living bénéficient de grandes baies vitrées vers la vallée. Entre les deux volumes, un couloir de distribution a été placé, qui permet à son extrémité l’accès à l’autre bâtiment. En liaison avec l’ancien couloir (maintenant hall de nuit), cette configuration permet de garder toutes les pièces sur un seul niveau. L’accès au jardin se fait par un pont relié avec une terrasse reposant sur une colline artificielle.

Lieu de construction: 49, rue de Reckange L-7788 Bissen Commission: Transformation et extension d’une maison unifamiliale Client: Particulier Superficie: 205 m2

Identité chromatique:

1

2

3

1

Le wagon 2

© Christof Weber

Vue panoramique vers la vallée 3

Couloir de distribution entre ancienne et nouvelle parties 4

Vue nocturne

4


10

Fiche technique Année de construction: 2009-2011 Lieu de construction: Zone d’activité Jongebesch à Remich Commission: Nouvelle construction d’un centre d’intervention et d’administration pour le service régional des Ponts et Chaussées Client: Administration des Bâtiments Publics Superficie: 3 246 m2

Identité chromatique:

portrait

www.archiduc.lu

projet 8

Un dépôt à l’entrée de la ville Le service régional des Ponts et Chaussées de Remich représente bien plus qu’un simple dépôt. Trois immeubles sont placés à distance sur un plan rectiligne suivant leurs besoins fonctionnels: un immeuble de bureaux ouverts au public, un immeuble de dépôts avec locaux sociaux pour les différents services, ainsi qu’un hall de garage avec ateliers mécaniques. Le vide entre les bâtiments sert de puits de lumière pour les locaux au sous-sol et d’éclairage pour la cage d’escalier. De manière générale, une grande importance a été accordée à un apport de lumière naturelle, ce qui se traduit également par la façade transparente du grand hall. Les bureaux et les locaux sociaux ont été conçus de manière à fonctionner suivant le principe d’un refroidissement nocturne. Le choix du système porteur du bâtiment, sans piliers intermédiaires, permet une grande flexibilité par rapport à des changements de programmes.

1

2

3


11

1

Vue depuis la route principale 2

Hall de garage et d’ateliers mécaniques 3

Intérieur du hall avec poutres en bois lamellé 4

5

4

5

Bureau type, plafonds bruts, cloisons acoustiques et clapets de ventilation automatiques

© Christof Weber

Entrée principale, jonction entre les différentes fonctions


12

Fiche technique Année de construction: 2009-2010 Lieu de construction: 27–29, rue de la Gare L-3481 Dudelange Commission: Transformation et nouvelle construction de 7 appartementsduplex et d’un magasin

www.archiduc.lu

portrait

Projet 9

APPARTEMENTS « MAISON » Densification sur un espace réduit dans le respect du caractère très spécifique du quartier et d’une haute qualité de vie.

Trois nouvelles maisons en bande composées de deux appartements sont construites à la place d’un bâtiment non rénovable. Un deuxième bâtiment existant est transformé en petit commerce de quartier et en un appartement-duplex. Les unités d’habitation s’étendent toujours sur deux étages avec entrée individuelle afin d’offrir la possibilité de vivre «l’atmosphère maison unifamiliale», et ceci pour deux familles sous un même toit à des conditions abordables. Vers le sud se trouve un espace vert qui sert de jardin privé à l’unité d’habitation du rez-dechaussée ainsi que d’espace de repos à toutes les unités.

Client: Le Fonds pour le Développement du Logement et de l’Habitat Superficie brute: 825 m2

Identité chromatique:

1

Les avant-corps offrent une entrée protégée aux appartementsduplex aux étages. 2

Le duplex inférieur est accessible depuis le jardin. 3

Le bardage en bois des balcons présente une plus-value esthétique. 1

2

© Christof Weber

3


13

Projet 10

Fiche technique

« JUGENDTREFF » CLAUSEN

Année de construction: 2009-2010 Lieu de construction: 67, rue de Clausen L-2411 Luxemburg

Création d’un centre de rencontre pour jeunes autour d’un élément central de communication: un milk-bar.

Commission: Transformation d‘un bâtiment existant en centre de rencontre pour jeunes

Une petite zone de bar de forme expressive a été aménagée au cœur du nouveau centre pour jeunes. De grandes coupoles amènent directement la lumière du jour, lesquelles permettent également de reconnaître l’espace extérieur, par la terrasse qui le surplombe. De grandes portes coulissantes permettent de connecter le bar avec les autres espaces adjacents et de créer ainsi un espace plus important couvrant toute la surface du bâtiment au rez-de-chaussée. Ce système permet également l’utilisation partielle du bâtiment par des associations. Un autre point important dans la conception de l’ensemble des zones intérieures est la relation visuelle et la communication avec l’unique espace extérieur du centre des jeunes. C’est pourquoi la salle plurifonctionnelle située à l’arrière du bâtiment s’ouvre sur le parc de l’ancien château Mansfeld par le biais d’une grande surface vitrée.

Client: Ville de Luxembourg Superficie: 787 m2

© Ricardo Vaz Palma

Identité chromatique:

© Ricardo Vaz Palma

© Ricardo Vaz Palma

1

2

3 1

La salle plurifonctionnelle peut être ouverte sur le parc sur une grande surface. 2

© Ricardo Vaz Palma

Le mur, le plafond et le comptoir du bar forment un élément spatial unique. 3

Espace musical: des éléments de paroi polygonaux garantissent une acoustique optimale. 4

4

Une porte accordéon spéciale permet de relier 2 espaces d’atelier situés à l’étage mansardé. 5

La terrasse de toit protégée agrandit les espaces plus intimes du 1er étage. 5


Archiduc présente Planet+