Issuu on Google+

Présente

s r e d i e n h s c e s t e c s t e e t t t i e c l h e r c t a m3 r rhi a c a

Portfolio réalisé par Archiduc © Maison Moderne et © m3 architectes.

www.archiduc.lu www.m3architectes.lu


002

Fiche technique Année de construction: 2005-2009 Situation: 6, rue JB Gellé à Luxembourg-Bonnevoie Programme: Extension pour le préscolaire et rénovation des façades existantes Maître d’ouvrage: Ville de Luxembourg Superficie: 1 255 m2

Identité chromatique:

www.archiduc.lu

portrait

Projet 1

UNE ÉCOLE DANS LES ARBRES Classes précoces et préscolaires de la rue Gellé à Luxembourg La qualité du terrain désigné pour construire l’extension de l’école primaire de Bonnevoie méritait qu’il soit utilisé avec extrêmement de parcimonie, en sauvegardant le plus grand nombre de platanes de la cour de récréation. Il s’ensuit un bâtiment dont la matière, en Eternit gris foncé, s’efface parmi les feuillages. Le cube de trois étages n’a pas été accolé contre le bâtiment existant, mais détaché en signal à l’angle des rues, placé en contrepoint de la barre, pour maintenir une vue d’ensemble de la façade classique, sur le fond de laquelle il se pose en contraste. Les espaces de récréation ont été redivisés tout naturellement pour le bonheur des petits. Dans le cube, les salles de classe se découpent suivant un carré décalé, ménageant une profondeur en entre-deux, une matière à investir, un passage subtil entre les espaces. 1

Implantation du nouveau volume par rapport à l’école primaire

1

Entrée de l’extension 2

Éclairage naturel pour l’accès aux classes 3

Des espaces de jeux en revêtement rouge antichoc

2

3


003

Fiche technique Année de construction: 2005-2007

Projet 2

STUDIO MANSFELD

Situation: 37, boulevard F. D. Roosevelt à Luxembourg

«Salle des Arts», Bibliothèque nationale à Luxembourg

Programme: Réaménagement de la Salle Mansfeld en Salle des Arts

En consacrant l’ancienne Salle Mansfeld à la section des arts, la BNL a achevé le double objectif de rendre plus de visibilité à ses collections thématiques – peinture, graphisme, design, photographie, cinéma, danse, théâtre, architecture, urbanisme et sculpture en plus de 4 000 volumes – et d’ouvrir un espace moderne de consultation et d’étude.

Maître d’ouvrage: Administration des bâtiments publics Superficie: 275 m2 Distinction: Bauhäreprais 2008 (mention)

1

2 1

Les rayonnages et leur escalier sont insérés comme un grand mobilier dans la salle. 2

L’architecture intérieure aux tonalités sourdes, ponctuées de lumière, est relevée par le grand claustra en menuiserie de chêne qui sépare les deux étages de rayonnages de la salle proprement dite.


004

www.archiduc.lu

portrait

Fiche technique Année de construction: 2007-2011 Situation: 13-15, avenue Kennedy à Luxembourg-Kirchberg Programme: Construction d’un hôtel et d’un immeuble de bureaux

Projet 3

Maître d’ouvrage: Continental Motor Inns Luxembourg sa

Hôtel Suite-Novotel, Luxembourg-Kirchberg

Superficie: 20 470 m2

Identité chromatique:

FRONT AVENUE Aux premiers temps de l’urbanisation du plateau du Kirchberg, un des premiers immeubles construits à proximité de l’autoroute menant à l’aéroport était un hôtel isolé, dont chaque fenêtre était signalée la nuit par un abat-jour éclairé. Avec l’hôtel Sofitel, qui l’a rejoint en 1992 sur un site verdoyant en cul-de-sac, il formait une enclave au sein d’un quartier très exclusivement consacré à l’Administration européenne. La transformation de l’ancienne voie rapide en boulevard urbain, la construction de la Philharmonie et des autres projets phares de la rive sud de l’avenue J. F. Kennedy, ont complètement inversé les rapports de ce site à la ville. Profitant de la bande de terrain libérée sur le front de l’avenue, le complexe hôtelier s’offre à la fois un nouveau visage, côté cour, et un parvis intime, côté jardin. 1

2

1

Présence du bâtiment sur l’avenue J. F. Kennedy 2

3

Se distinguant des constructions de verre qui se sont multipliées sur cette artère, le bâtiment de l’hôtel associe aux bandeaux des fenêtres en tôle d’aluminium des éléments de béton architectonique. La géométrie prismatique des baies reflète le «repliage» du bâtiment devant le Sofitel, et le «dépliage» de la fenêtre, le passage d’échelle entre le cocon de la chambre et la perspective de l’avenue. 3

Lobby de l’hôtel Suite-Novotel


005

Projet 4

Fiche technique

COMME CHEZ MOI

Année de construction: 2005-2007

Maison relais de la rue Emile Mark Devenue propriétaire de deux très belles maisons du début du 20e siècle, à côté de l’ancienne École des filles, la Ville de Differdange leur a offert une nouvelle affectation en «maison relais». La réponse architecturale a pris en compte les exigences imposées par la mise en conformité, sans modifier fondamentalement les parties anciennes. Les grandes pièces de jeux sont abritées dans une construction lumineuse sur la gauche des maisons.

Dans le jardin dégagé entre ancien et nouveau, une nouvelle entrée se fait de plain-pied et permet l’accès de secours. Les enfants prennent leur repas et font leurs devoirs dans les pièces des maisons anciennes, dont les belles proportions sont plus adaptées aux petits groupes. Du fait de la qualité des espaces intérieurs, la Maison relais va plus loin que la prise en charge extrascolaire, pour offrir aux enfants un accueil familial archétypal.

Situation: 12-14, rue Emile Mark à Differdange Programme: Rénovation, extension et remise en conformité de deux maisons pour transformation en maison relais Maître d’ouvrage: Administration communale de Differdange Superficie: 1 100 m2

1

1

L’appareillage des briques alterne le noir mat et l’émail blanc. 2 2

Vue du projet depuis la rue


006

Fiche technique A.M. Dominique Perrault, auteur de projet / Paczowski & Fritsch / m3 architectes  architectes Année de construction: 2002-2009 Situation: Rue du Fort Niedergrünewald à Luxembourg-Kirchberg Programme : 4e extension de la Cour de justice des Communautés européennes Maître d’ouvrage : Administration des bâtiments publics Superficie: 100 000 m2

www.archiduc.lu

portrait

projet 5

BACKSTAGE Extension de la Cour de justice des Communautés européennes Association Dominique Perrault, Paczowski & Fritsch, m3 architectes Désignée à l’époque de son vote comme étant le plus im­portant investissement réalisé pour les Communautés européennes, la grande extension de la Cour a secoué le cœur du dispositif commencé par les architectes du Palais d’origine, élégante construction en acier «Corten» (Jamagne, Van Der Elst, Conzemius). Les constructions ajoutées ultérieurement pour lui donner un socle (Paczowski, Fritsch, Herr Huybrechts, Van Driessche) ont servi de dos au tracé fédérateur de la grande galerie, qui aboutit aux socles des deux tours de bureaux «dorées»: celles-ci symbolisent aujourd’hui, avec l’anneau posé autour du Palais reconstruit, l’ensemble du complexe.

Travailler avec – ou travailler pour – le projet signé Perrault a permis aux architectes de l’équipe luxembourgeoise de saisir à bras le corps les défis et contraintes d’une œuvre complète, où rien n’est prédéfini, où tout est mesuré, «sur mesure», parfois dans la démesure, mais aboutit à l’équilibre et l’évidence. Les photos choisies révèlent les coulisses d’un projet gigan­tesque, dans lequel chaque espace a reçu la même attention. Petite galerie d’ambiances dont les collaborateurs architectes ont rencontré chaque complication, traité chaque détail, en une multitude de réglages sensibles.

Identité chromatique:

1

2

3

4

5


007

1

Palais, accès aux cabines d’interprètes 2

Anneau, grande salle des délibérés 3

Un des éclairages du palais 4

Galerie, rue intérieure 5

Détail anneau/tour


008

Fiche technique Année de construction: 2002-2007 Situation: 1, rue André Vésale à Luxembourg-Kirchberg Programme: Centre de rééducation, 72 lits d’hospitalisation, plateaux de diagnostic, traitements ambulatoires, salle de sports, piscine, ateliers, appartements thérapeutiques Maître d’ouvrage: Rehazenter Établissement Public Superficie: 12 900 m2 Distinction: Prix luxembourgeois d’architecture 2007 (nommé) Bauhäreprais 2008 (mention) IAKS Sonderpreis 2009

Identité chromatique:

www.archiduc.lu

portrait

projet 6

Rehazenter Centre national de rééducation fonctionnelle et de réadaptation, Luxembourg-Kirchberg Un bâtiment mené en maîtrise d’œuvre intégrée, avec une certaine griserie: délais respectés, budgets respectés, concept architectural respecté, depuis les premières maquettes empilant les dalles – encore feuilles de carton – en bordure de vallée, jusqu’à l’image finale, où les boîtes des chambres continuent de survoler légèrement l’empilement des étages de traitements. Achevé en 2007, il a rapporté sa moisson de distinctions. Un des commentaires préférés des architectes: «un exemple d’architecture civile qui met l’utilisateur au centre de la conception, la lecture des espaces est claire. Les apports de lumière naturelle construisent une ambiance sereine et permettent d’articuler les fonctions. L’implantation suit une logique ancienne et efficace qu’on retrouve dans les anciens couvents et dans les premiers hôpitaux où le plan présentait des corps de bâtiment alternés par des cours vastes et éclairées en exploitant des circulations essentielles, mais magnifiées par les arcs et les voûtes.» (Maurizio Cohen) Une expérience rare dont le succès est aussi dû à la qualité des intervenants: un maître d’ouvrage aux idées claires et aux coudées franches, avec l’appui d’un conseil d’administration motivé, des entreprises de grande qualité, retenues au terme d’appels d’offres détaillés. Le résultat est offert aux patients du Centre de ré­adaptation fonctionnelle, à un moment de leur vie où, sans doute, ils ne perçoivent qu’inconsciemment les qualités architecturales comparées de leur environnement. Au jour le jour, c’est le personnel qui, s’étant approprié les bétons vus, les boiseries et le verre, goûte à la quiétude visuelle de son lieu de travail, et s’en est fait depuis le meilleur chantre.

1

2

Plan masse

3


009

1

Accès du public 2

Cour intérieure, façade en acier Corten 3

Le couloir, colonne vertébrale du projet 4

Façade sur rue 5

Façade sur vallée 6

4

6

5

Béton vu et éclairage zénithal pour la piscine


010

Fiche technique Maison S Maître d’ouvrage: Particulier Programme: Nouvelle construction Situation: Luxembourg-Strassen Surface nette: 296 m2 Construction: 2007-2009

Projet 7

MAISONS BLANCHES Vivre dans un jardin

Maison N Maître d’ouvrage: Particulier Programme: Nouvelle construction Situation: Rue des Hêtres à Bridel Surface nette: 372 m2 Construction: 2000-2001

www.archiduc.lu

portrait

m3 architectes publie volontiers les maisons et appartements conçus pour le Fonds du Logement, ou pour certains promoteurs privés. Dans ces pages, place est cette fois faite à la générosité de l’espace de vie. Les programmes urbanistiques se densifient, c’est tout autant une nécessité qu’un nouveau credo politique. Le mitage du paysage rural est effectivement la pire chose qui puisse arriver au Luxembourg et pourtant, toutes les lois votées ces dernières années sur l’aménagement du territoire ne le freinent pas: les villages, même éloignés du lieu de travail de leurs habitants, voient fleurir des lotissements resserrés. Autour de la capitale, dans des quartiers plus aérés (!) tracés au siècle passé, ces cinq maisons ne représentent pas le chant du cygne d’une époque. Elles représentent au contraire le mode de vie qui reste la préférence et le souhait d’une majorité, même si elles resteront rêve pour beaucoup.

Maison B Maître d’ouvrage: Particulier Programme: Nouvelle construction Situation: Rue des Templiers à Steinsel Surface nette: 308 m2 Construction: 2001-2002

1

Maison W Maître d’ouvrage: Particulier Programme: Nouvelle construction Situation: Um Tawioun à Luxembourg-Cents Surface nette: 309 m2 Construction: 2002-2003

2

3


011

1

2

3

Maison N, Bridel 4

Maison S, Strassen 5

Maison B, Steinsel 6

Maison W, Luxembourg-Cents 4

6

5


012

Fiche technique Extension en association avec Louis Weisgerber, architecte Année de construction: 2003-2005 Situation: Rue Léon Metz à Esch-sur-Alzette Programme: Transformation et extension du centre Maître d’ouvrage: Ville de Esch-sur-Alzette Superficie: 1 000 m2

www.archiduc.lu

portrait

Projet 8

Spretzenhaus Extension de la caserne des pompiers à Esch-sur-Alzette Pour traiter l’urgence, il ne faut pas laisser de place au doute, et l’architecture relaie le message: la rationalité avec laquelle les administrations des deux corps des sapeurs-pompiers et de la protection civile ont été installées en deux entités distinctes sur la toiture des garages, aide à la lisibilité des rôles. À ce fonctionnement rigoureux du centre d’intervention s’ajoute une pointe de poésie. Par-dessus les grands camions rouges à la présence rassurante, les boîtes détachées de leur socle sont ouvertes sur la ville, laissant filer le regard vers des perspectives lointaines.

Identité chromatique:

1

2 1

Base commune: les garages des sapeurs-pompiers et de la protection civile 2

Vue latérale du projet 3

Le bloc de bureaux perché sur les garages

3


013

projet 9

Fiche technique

OUTSIDE THE BOX

Année de construction: 2008-2009

Home scout à Kayl

Situation: 153, rue Notre-Dame à Kayl

Une randonnée en dehors des sentiers battus, pour agrandir et rajeunir un chalet pour les scouts. Du chalet, il ne reste aujourd’hui que le nom: le bel objet rouge s’est déployé en lisière de forêt, des percées se sont ouvertes pour laisser entrer la lumière et aménager des sorties de secours. Ce sont des cavalcades de godillots qui peuvent maintenant résonner sur les nouvelles menuiseries.

Programme: Extension et remise en conformité Maître d’ouvrage: Frënn vun de Këler Scouten Superficie: 475 m2

Identité chromatique:

1

2

3 1

L’extension présente de nombreuses formes angulaires 2

3

États avant et après la rénovation 4

La couleur rouge tranche sur son environnement 5

Salle de réunion

5

4


Portfolio m3 architectes