Page 1

anouk'S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG · oktober'11

Anouk Wies is encouraging people to take time out at the Cercle Cité. Anouk Wies encourage tout un chacun À se rÉserver du temps pour se rendre au Cercle CitÉ.

E

NDuncan Roberts  OJulien Becker

S

ome six months after the Cercle Cité finally opened to the public in all its glory, the complex is host to after-work arts performances, public and professional conferences and exhibitions. Programme coordinator Anouk Wies says the Cercle Cité is complementary to other cultural institutions in the capital. “We offer people the opportunity to spend time here and perhaps discover something new.” For example, the series of aperitif events – Round 6-CeCiL’s Afterwork – every last Wednesday of the month has provided local artists from all disciplines with a showcase. “It should be relaxed for the audience as well as the artist,” says Anouk. “It may even be interactive.” Round 6 also takes place in different rooms in the complex, so regular visitors also discover new spaces within the Cercle Cité and truly enjoy the building. Q

www.citymag.lu 

read page 08

nviron six mois après l’ouverture au public du Cercle Cité dans toute sa splendeur, le complexe accueille en fin de journée des représentations, des conférences publiques et professionnelles et des expositions. La coordonnatrice, Anouk Wies, déclare que le programme du Cercle Cité est complémentaire de l’offre des autres institutions culturelles de la capitale. « Nous donnons aux gens la possibilité de passer du temps ici et peut-être de découvrir quelque chose de nouveau. » Par exemple, la série de manifestations sous forme d’apéritifs – Round 6-CeCiL’s Afterwork – fournit une vitrine à des artistes locaux de toutes les disciplines, chaque dernier mercredi du mois. « Cela se passe de façon décontractée aussi bien pour le public que pour l’artiste, déclare Anouk. Cela peut même être inter­actif. » Round 6 se déroule aussi dans différentes salles du complexe, les visiteurs réguliers peuvent ainsi découvrir de nouveaux espaces à l’inté­rieur du Cercle Cité et profiter pleinement du bâtiment. Q

anouk's  city magazine luxembourg


03 Local elections

L’édition d’octobre The October issue

De gauche à droite / From left to right: Duncan Roberts, Geraldine Knudson, Pascale Kauffman, Christiane Sietzen.

Content Sommaire L’équipe éditoriale de City Mag vous décrit en détail en quoi consiste l‘édition d’octobre. The City Mag editorial team talks you through the October edition.

stories

Informer City Mag s’efforce d’être à tout moment aussi informatif que possible, en mettant à disposition de ses lecteurs un guide pratique de la ville et des informations utiles sur les nouveaux projets tels que l’ouverture récente d’un myenergy infopoint et du Kanner-a Jugendbüro. Ces deux nouveaux points de rencontre sont le fruit des efforts déployés par la Ville de Luxembourg pour améliorer l’interactivité avec les résidents en leur permettant d’obtenir des conseils et informations et d’émettre des suggestions. Et les lecteurs apprécient tout particulièrement qu’il soit fait régulièrement le point sur les bureaux de l’administration publique et les services municipaux. Offrir une nouvelle vision Des photographies spectaculaires, prises par le talentueux Andrés Lejona et s’étendant sur une double page, offrent de nouvelles vues de la ville. Ce mois-ci, le photographe s’intéresse à Clausen vu depuis le pied du rocher du Bock. Parallèlement, notre rubrique « loves Luxembourg » est consacrée au célèbre photographe autrichien Alfred Seiland, qui nous propose sa vision de la capitale, où il a séjourné de nombreuses fois... D’autres personnes, qui prouvent que Luxembourg regorge de talents, sont également à l’honneur : le réalisateur Christophe Wagner, le nouveau directeur du Conservatoire Marc Meyers, l’actrice Nicole Max et le chef Fabrice Salvador. Q

www.citymag.lu

Mobility This October edition of City Magazine Luxembourg – or City Mag as it is now familiarly referred to – covers a wide range of issues that concern the capital’s residents and visitors. Changes to the bus schedule and the expansion of the Intermodal Transport Control System indicate how seriously the city takes public transport and its user-friendliness. Getting residents to move is also being encouraged by the city’s excellent and varied Sports pour Tous programme, which begins its new autumn/winter season with a wide range of courses to suit all ages and levels of fitness. Informative City Mag is always striving to be as informative as possible, providing readers with a practical guide to the city and useful facts about new initiatives – such as the recent opening of a myenergy infopoint and the new Kanner-a Jugendbüro (children’s and youth office). Both new offices are part of the city’s efforts to become more interactive with residents by offering them easy access to advice and information and also allowing them to make suggestions of their own. And the magazine’s regular listing of public administration offices and city services continues to be appreciated by readers. A new view A new view of the city is also provided by the stunning double-page photos taken by the talented Andrés Lejona, who this month turns his focus on Clausen as seen from the Bock rock. Meanwhile, our regular “loves Luxem­bourg” column features renowned Austrian photographer Alfred Seiland, who offers his own view on the city, which he has now visited a number of times. Other people featured in this month’s edition include film director Christophe Wagner, new head of the Conservatoire Marc Meyers, actress Nicole Max and chef Fabrice Salvador – proving that Luxembourg truly is a city of many talents. Q

Faces

14 Marc Meyers

04

— Écologie La ville étend son programme de collecte des déchets organiques

NDuncan Roberts  ODavid Laurent / Wide

Mobilité Cette édition d’octobre du City Magazine Luxembourg, ou du City Mag comme il est désigné familièrement, aborde un grand nombre de sujets qui concernent aussi bien les habitants que les visiteurs de la capitale. Les changements apportés aux horaires de bus ainsi que le développement du système d’aide à l’exploitation démontrent que les transports en commun et leur convivialité sont au cœur des préoccupations de la Ville. Inciter les résidents à pratiquer une activité physique est une initiative soutenue par l’excellent programme Sports pour Tous, dont la nouvelle saison automne/hiver débutera avec un large choix de cours adaptés à tout âge et à tout niveau.

Mobilité Des efforts qui portent leurs fruits 15 L’augmentation du nombre

d’usagers utilisant l‘autobus ou le vélo pour se déplacer confirme l‘impact positif des efforts de la Ville de Luxembourg pour améliorer la mobilité.

City memos En bref Un mode de vie sain 18 DU SPORT POUR TOUS ! Faces 20 Nicole Max — Développement durable Luxembourg devient « la ville du com merce Équitable »

Bureau de conseil 06 Un Myenergy infopoint ouvre ses portes au cœur de la ville Service public 07 Le Kanner-a Jugendbüro ouvre ses portes Cover face 08

Anouk Wies

regulars

10

Viewfinder 16 From the Bock Rock

Faces

Christophe Wagner — Breast Health Day October in the pink — Shopping Mantelsonnden Faces 12 Fabrice Salvador — Bâtiment public Un centre culturel avec restaurant chic

At your service 22 Butchers Communities 24 Great Britain City Guide 26 At second glance 29 Mémorial de la Déportation They Luxembourg 30 Alfred Seiland

anouk's  city magazine luxembourg


04 Mobilité

Des efforts qui portent leurs fruits Efforts bear fruit

La politique de la Ville de Luxembourg a pour objectif d’améliorer la mobilité de tous les usagers. Ville de Luxembourg policy is aimed at providing better mobility for all users.

L’augmentation du nombre d’usagers utilisant l’autobus ou le vÉlo pour se dÉplacer confirme l‘impact positif des efforts de la Ville de Luxembourg pour amÉliorer la mobilitÉ. An increase in the number of bus passengers and bicycle users in the city is evidence that the Ville de Luxembourg’s efforts to improve mobility is having a positive effect. NDuncan Roberts  ODavid Laurent / Wide

T

rois ans après la réorganisation complète du réseau d’autobus de la Ville de Luxembourg, et un an après le lancement du système de contrôle du transport intermodal (ICTS), l’échevin chargé de la mobilité, François Bausch, ne cache pas qu’il est satisfait de la façon dont les choses évoluent. Les efforts concertés de la Ville pour offrir une meilleure desserte de bus ont fait augmenter le nombre d’usagers de 35 % au cours des 10 dernières années. Cela signifie que chaque jour, il y a 5 % de voitures en moins dans la ville. Au total, 32,8 millions de trajets ont été effectués l’an dernier.

10 millions de kilomÈtres Le service des autobus de la Ville de Luxembourg exploite actuellement 31 lignes, dont 25 lignes régulières et 4 lignes pour le City Night Bus. Il y a aussi les transports scolaires et les lignes spécialement mises en place pour les grandes manifestations publiques comme la Schueberfouer (225 000 personnes s’y sont rendues en autobus), la veille de la Fête nationale et l’ING europe-marathon. Le service des autobus emploie 500 personnes et possède un parc de 200 véhicules. En 2010, ces autobus ont couvert une distance d’environ 10 millions de kilomètres, sur un réseau qui compte 147 kilomètres, dont 24,55 km de voies réservées aux bus. Depuis septembre 2010, le réseau est géré par le logiciel ICTS depuis un centre de commandement situé à Hollerich. Le système permet aux opérateurs de localiser chaque autobus du réseau de la Ville de Luxembourg, et garantit une inter-

anouk's  city magazine luxembourg

vention immédiate au cas où un véhicule rencontrerait un problème. Les opérateurs formés sur l’ICTS peuvent également réaliser des ajustements pour optimiser le service d’autobus et fluidifier le trafic, agissant même sur les feux de circulation pour que les autobus puissent passer pendant des « phases vertes ». Mais l’ICTS a aussi une incidence directe sur les usagers, qui peuvent maintenant surveiller la progression de leur autobus en temps réel sur des écrans électroniques installés aux arrêts de bus, partout dans la ville. Ils peuvent également consulter les écrans ICTS sur le site Internet de la Ville de Luxembourg, ou même sur leurs téléphones portables en utilisant le nouveau service SMS4Bus.

Le Rollibus En plus des services d’autobus réguliers, la Ville de Luxembourg exploite aussi Call-a-Bus, un système de bus à la demande qui permet de passer prendre ou de déposer les usagers à l’adresse de leur choix, dans le périmètre urbain. Auparavant, le service se limitait aux arrêts de bus existants. Ce service n’est pas direct (le conducteur du bus pouvant avoir d’autres usagers à aller chercher ou à déposer quelque part) mais il coûte bien moins cher qu’un taxi. Le Rollibus, conçu pour transporter les personnes à mobilité réduite, est actuellement intégré au système de bus à la demande. La mise en place cette année d’une quatrième ligne pour le City Night Bus (desservant Eich, Weimerskirch et Kirchberg) témoigne bien de la volonté de la Ville d’encourager les noctambules à utiliser les transports publics plutôt que leur voiture.

En outre, la Ville souhaite continuer d’adapter son parc de véhicules de transports publics afin de répondre aux objectifs environnementaux. Elle a choisi un bus électrique pour la desserte de la ligne City Shopping Bus, le service de navette gratuit entre le parking du Glacis et la rue Beaumont. D’autres autobus de la flotte sont remplacés par des véhicules hybrides de dernière génération. Les autobus de la Ville subissent aussi une transformation visuelle, leur nouvel aspect voulant illustrer le slogan Multiplicity de la Ville et des usagers des transports publics. Vel’oh, le système de location de vélos, reste également très prisé, et de nouvelles pistes cyclables ont permis d’augmenter le nombre de personnes se déplaçant à vélo : environ 3,5 % de tous les trajets effectués en ville se font aujourd’hui à vélo. Des projets pour la mise en place d’un programme d’autopartage ont reçu un accueil enthousiaste des habitants dans de nombreux quartiers, et la Ville s’est engagée à examiner la viabilité et les exigences techniques nécessaires au lancement d’un tel programme. Ces nouvelles initiatives s’inscrivent dans une politique globale de la Ville de Luxembourg visant à développer et à diversifier les modes de mobilité dans la ville, la rendant ainsi plus performante car mieux adaptée aux besoins de tous les usagers – c’est-à-dire les piétons, les cyclistes, les usagers des transports publics et les automobilistes. Q

www.citymag.lu


05

Bus

Nouvelle identitÉ visuelle

Photo: VDL

New visual identity

1.

2. 1. Les autobus de la Ville ont transporté plus de 38 millions d’usagers l’an dernier. The City’s buses served over 38 million passengers last year.

3.

2. François Bausch – ces efforts ont changé les mentalités vis-à-vis des transports publics. François Bausch – efforts have changed attitudes to public transport. 3. Le système ICTS permet aux usagers de surveiller la progression des bus en temps réel. The ICTS system allows passengers to check buses’ progress in real time.

T

hree years after the Ville de Luxembourg completely reorganised its bus network, and a year after the launch of its Intermodal Transport Control System (ICTS), deputy mayor in charge of mobility, François Bausch, is clearly pleased with the way things are developing. The City’s concerted effort to provide a better bus service has resulted in a 35% increase in passenger numbers over the last 10 years. That means five percent fewer cars coming into the city every day. A total of 32.8 million passenger journeys were undertaken last year.

J www.vdl.lu

10 million kilometres The Ville de Luxembourg’s bus service currently runs 31 routes, including 25 regular services and four City Night Bus routes. In addition, school transport and special routes for major public events such as the Schueberfouer (to which 225,000 passengers travelled by bus), eve of National day and ING Europe marathon. The autobus service employs 500 people and maintains a fleet of 200 vehicles. Those buses covered a total distance of some 10 million kilometres in 2010 on a network that comprises 147 kilometres, of which 24.55km is in dedicated bus lanes. Since September last year the network has been managed by ICTS software, which is controlled from a command centre in Hollerich. The system allows operators to track the exact location of each bus in the Ville de Luxembourg’s network, thus ensuring that any problems with a vehicle can be dealt with immediately. The ICTS trained operators can also make adjustments to optimise the bus

www.citymag.lu

Les bus de la Ville ne sont plus les mêmes : ils affichent une nou­ velle identité en arborant le nou­ veau logo que l’on doit à Binsfeld et qui illustre le slogan Multiplicity de la Ville de Luxembourg. La Ville déclare que ce nouveau look « sym­ bolise la symbiose et la cohérence entre les chemins des différents uti­lisateurs qui se croisent et se complètent ». The City’s buses have undergone a visual transformation, with a new identity, using the Ville de Luxembourg’s Multiplicity branding logo designed by Binsfeld. The Ville de Luxembourg says the new livery “symbolizes the symbiosis and the coherence of the journeys taken by public transport users, who cross paths every day.”

« La mise en place du système d’aide à l’exploitation a permis de rendre ce service plus attractif pour les utilisateurs. » “The introduction of the bus guidance system has made the service more attractive to users.” François Bausch

service and traffic flow, even operating traffic lights to ensure buses can pass through “green phases”. But the ICTS also has a direct impact on passengers, who can now watch the progress of their bus in real time on the system’s electronic display boards at bus stops throughout the city. Furthermore, passengers can also consult the ICTS displays via the Ville de Luxembourg’s website or even on mobile devices via the new SMS4Bus service.

Rollibus As well as the scheduled bus services, the Ville de Luxembourg also operates a Call-a-Bus system that allows passengers to be picked up or dropped off at the address of their choice in the city limits. Previously the service was limited to existing city bus stops. The service is not direct – the bus driver may well have other passengers to pick up or drop off – but it is far cheaper than a taxi. Now the Rollibus, designed to transport people with reduced mobility, is being integrated into the Call-a-Bus system. The introduction of a fourth City Night Bus service – covering Eich, Weimerskirch and Kirchberg – earlier this year underlined the City’s commitment to encouraging late night revellers to use public transport rather than drive. Furthermore, the bus service wants to continue to adapt its fleet of public transport vehicles to meet environmental targets. The City has opted for an electric bus to serve the City Shopping Bus route, the free shuttle service that operates between the Glacis car park and the rue Beaumont. Other buses in the fleet are being replaced by the latest hybrid technology vehicles.

The City’s buses are also undergoing a visual transformation, with a new identity reflecting the Multiplicity aspect of the city and its public transport users. The Vel’oh self-service bike hire scheme also continues to be a success and new cycle lanes have helped increase the number of people who use bicycles in the city – some 3.5% of all journeys in the city are now undertaken on bikes. Plans to introduce a car share scheme have been met enthusiastically by residents in many neighbourhoods, and the Ville is committed to examining the viability and technical requirements to launch such a scheme. These new initiatives are all part of the Ville de Luxembourg’s global effort to develop and diversify mobility in the city, making it more effective, better suited to the needs of all users – that is to say pedestrians, cyclists, public transport passengers and the motorists. Q

anouk's  city magazine luxembourg


06 Public service

Un Myenergy infopoint ouvre ses portes au cœur de la ville Myenergy infopoint opens in city

La Ville de Luxembourg s’est associÉe au rÉseau national myenergy pour que les rÉsidents puissent obtenir plus aisÉment des informations au sujet de la consommation d’Énergie. The Ville de Luxembourg has joined forces with the national myenergy network to make it easier for residents to obtain information about energy use. Nduncan roberts  OLUC DEFLORENNE

L

’ouverture d’un myenergy infopoint dans la capitale constitue une étape importante dans la promotion de l’efficacité énergétique par la Ville de Luxembourg. Cet infopoint, qui occupe un bureau dans le bâtiment Rocade de la Ville de Luxembourg, est ouvert deux jours par semaine. À sa tête : le conseiller en énergie, Jeannot Behm. Les résidents peuvent prendre rendez-vous pour une consultation au cours de laquelle ils obtiendront des conseils et des informations sur un vaste éventail de sujets liés à l’énergie : le type de combinaison d’énergies qui convient le mieux à leurs besoins, les énergies renouvelables, les maisons passives, les économies d’énergie, le passeport énergétique des bâtiments d’habitation, ainsi que les aides financières et les subventions dont ils peuvent bénéficier pour réaliser au sein de leur logement des modifications liées à la consommation énergétique. Myenergy organisera aussi régulièrement des sessions d’information et des soirées à thème, des expositions et des journées de l’énergie. Il lancera en outre une campagne de sensibilisation destinée aux jeunes. Des brochures assurant la promotion de ce nouvel infopoint ont été distribuées aux ménages de la ville. Myenergy est le groupement d’intérêt économique national créé par le gouvernement pour informer et conseiller les citoyens sur tous les aspects de la consommation d’énergie. Ce groupe a déjà établi des myenergy infopoints dans 60 communes du Grand-Duché. Q

Informations pratiques : Practical info: Le myenergy infopoint de la Ville de Luxembourg est ouvert le mercredi de 8 h à 13 h et le vendredi de 13 h à 16 h. Sur rendez-vous uniquement par téléphone au 47 96 43 54. L’infopoint se trouve dans le bâtiment Rocade, 3, rue du Laboratoire. The myenergy infopoint Ville de Luxembourg is open on Wednesdays between 8 a.m. and 1 p.m. and on Fridays between 1 p.m. and 4 p.m. by appointment only. Call 47 96 43 54 to make an appointment. The infopoint is located in the bâtiment Rocade, 3, rue du Laboratoire. J www.vdl.lu, www.myenergy.lu

T

he opening of a myenergy infopoint in the capital is a big step in the Ville de Luxembourg’s efforts to promote energy efficiency. Open for business two days a week, the infopoint is being run by energy advisor Jeannot Behm in an office in the Ville de Luxembourg’s Rocade building. Residents can make an appointment for a one-on-one consultation during which they can ask for advice and information on a wide range of energy related subjects. Advice can be given on what sort of energy package best meets their requirements, renewable energy, passive homes, saving energy, the energy passport for homes and what sort of financial aid and subsidies are available for energy related alterations to their home. Myenergy will also host regular information and theme evenings, exhibitions and energy days as well as launch an awareness campaign aimed at youngsters. Leaflets promoting the new infopoint have been distributed to households in the city. Myenergy is the national economic interest group set up by the government to provide information and advice on all aspects of energy consumption. The group has already established myenergy infopoints in some 60 communes across the Grand Duchy. Q

La 3D n’est plus rés LG Optimus Pad Simple en apparence avec son design soigné, elle dispose de deux caméras pour filmer en 3D !

Android v3.0 Sortie HDMI

Capture vidéo 3D Format 15/9 Ecran 8,9’’

Processeur Dual-Core

249€

*

* Prix valable uniquement avec un forfait à 25€/mois sur 24 mois incluant 5GB pour surfer en national, voir conditions détaillées en magasin. Dans la limite des stocks disponibles, sous réserve d’erreurs typographiques.


07 Service public

Le Kanner-a Jugendbüro ouvre ses portes Kanner-a Jugendbüro opens its doors

Le 20 Septembre, La Ville de Luxembourg a officiellement inaugurÉ son bureau d’information destiné À l’enfance et À la jeunesse. The Ville de Luxembourg officially inaugurated its children and youth service information office on 20 September. NDuncan Roberts  OLuc Deflorenne

S

itué dans le bâtiment du Cercle, place d’Armes, le Kanner-a Jugendbüro est un lieu central et facilement accessible. Son design chaleureux, que l’on doit à l’atelier d’architecture Beng, est particulièrement convivial pour les enfants et les jeunes. Le personnel du bureau est spécialement formé pour répondre aux questions des enfants et de leurs parents à propos des activités et services pertinents proposés par la Ville. Comme le fait remarquer l’échevin Xavier Bettel, la Ville offre déjà de nombreuses activités aux jeunes mais ils disposent désormais d’un endroit central où ils peuvent se rassembler et obtenir toutes les informations dont ils ont besoin. «Le concept de Multiplicity implique aussi les jeunes…», a-t-il dit. Q ituated on the ground floor in the Cercle building on the place d’Armes, the Kanner-a Jugendbüro is not only accessible, but its warm design by Beng architectes is especially child-friendly. The bureau’s specially trained staff can answer questions from children or their parents about the city’s activities and services that are relevant to them. Alderman Xavier Bettel says the Ville already offers a lot of activities to young people, and that they now have a central location where they can come together and get all the information they require. “Multiplicity includes young people too,” he said. Q

S

ervée à votre télé... HTC EVO 3D Un modèle complet qui vous offre la photo et la vidéo en 3D mais aussi un processeur Dual Core pour une meilleure performance.

micro-USB 2.0 processeur Dual Core 1,2 GHz

WiFi 3G Lecteur MP3

Bluetooth Appareil photo 3D 2MP

109€ Á partir de

*

*Prix valable uniquement avec un abonnement mySmartphone XL à 75€/mois sur 12 mois incluant appels, SMS, MMS, data et WiFi illimités en national, voir conditions détaillées en magasin. Dans la limite des stocks disponibles sous réserve d’erreurs typographiques, voir conditions en magasin.


08 Culture

S’ouvrir à un public diversifié I

l semble qu’Anouk Wies était prédestinée à prendre en charge le programme culturel de l’une des nombreuses institutions de la ville. Comme beaucoup d’autres personnes du milieu culturel, sa carrière a été jalonnée de coïncidences, de décisions spontanées et d’opportunités favorables, comme celles que peut rencontrer toute personne passionnée par son travail. Les intérêts d’Anouk étaient partagés entre le design, l’art contemporain et la gestion culturelle. Lorsqu’elle était jeune étudiante en art et en design à la Sorbonne à Paris, elle a réalisé des stages au Musée National d’Histoire et d’Art de Luxembourg et au Casino Luxembourg - Forum d’art contemporain. Elle a même décroché un stage au MOMA à New York – « une expérience qui m’a beaucoup plu », dit-elle avec une certaine nostalgie. De retour à Luxembourg, elle a su saisir la chance qui lui était offerte de travailler sous la direction de Marie-Claude Beaud à la Fondation Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean, laquelle était en charge de jeter les bases du musée d’art contemporain Mudam. Désireuse d’expériences nouvelles et alors même qu’elle faisait « partie d’une petite équipe qui secondait Marie-Claude » et que « l’activité était en train de se développer », elle prend le risque de tout quitter pour partir au Québec et suivre un cursus à HEC Montréal dans le domaine de la gestion culturelle. En complément de son expertise artistique, elle y apprend notamment les fondamentaux de l’entrepreneuriat qui la prépareront à mener à bien le second tournant de sa carrière. Ainsi, de retour au Luxembourg et désireuse de « faire quelque chose en tant qu’indépendante », elle crée en 2007 en association avec une amie proche, Anne Kieffer, le concept store Usina, magasin avant-gardiste au Luxembourg fusionnant boutique de design et galerie d’art. Quelques années plus tard, alors que leur concept de galerie de vente avait ouvert la voie à de nouveaux types de magasins au Luxembourg, les associées décidèrent de quitter le domaine commercial pour se recentrer au cœur de l’activité culturelle et artistique. Forte de ses compétences multiples, Anouk parvint ainsi à obtenir le poste de coordinateur au sein du Cercle Cité. Comme elle l’explique : « Après une expérience enrichissante dans le domaine entrepreneurial, mon désir était de pouvoir concentrer mon énergie dans le domaine de la gestion culturelle. J’avais ici la chance de démarrer un nouveau projet qui pourrait offrir de la culture à tout le monde, une culture à la fois classique, comme on peut s’y attendre dans un lieu historique tel que celui-ci, mais également contemporaine. » Le concept a déclenché un grand intérêt, particulièrement pendant le week-end d’ouverture au cours duquel le bâtiment du Cercle, fraîchement rénové et réaménagé, a accueilli environ 15 000 visiteurs. « Bien sûr, les gens étaient impatients de voir ce bâtiment historique, rénové après avoir été fermé pendant cinq ans. Mais personne ne peut oublier que le Cercle Cité constitue maintenant un ensemble : l’idée est d’avoir réel­ lement un complexe entièrement intégré. » Le complexe ne se contente pas d’accueillir des événements culturels, comme le Round 6-CeCiL’s Afterwork, mais il constitue aussi un espace alternatif pour les conférences publiques. « C’est le salon de la ville, et l’objectif est d’attirer du monde pour des échanges culturels et pour des réunions », explique Anouk. Et en effet, sous l’impulsion d’organismes comme la Fondation de l’Architecture, l’Institut Grand-Ducal ou l’Institut Pierre Werner, les manifestations se succèdent au Cercle Cité. La Fondation de l’Architecture a utilisé l’auditorium au Cité pour y tenir les débats publics réguliers Stadgespréich sur le développement urbain au sein de la ville. Dans le Ratskeller réaménagé, l’exposition de la Photothèque de la Ville et celle du Prix d’art Robert Schuman ont constitué une preuve supplémentaire que le Cercle Cité pouvait s’ouvrir à tout le monde. Q

 LIRE PAGE 01

I

t feels as though Anouk Wies was destined to end up run ning the programme at one of the city’s many cultural institutions. Like many people in the cultural scene, her career has been littered with coincidences, spontaneous decisions and good fortune of the sort that a committed hard worker deserves. Anouk’s interests were divided among design and contemporary art and cultural management. As a young student she undertook internships at both the Musée National d’Histoire et d’Art Luxembourg and the Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, while she went on to study art and design at the Sorbonne in Paris and even landed an internship at MOMA in New York – “which I really enjoyed,” she says wistfully. Returning to Luxembourg, she was fortunate enough to work with Marie-Claude Beaud at the Fondation Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean, which was charged with preparing the ground work for the Mudam contemporary art museum. But new goals took Anouk to Canada though she “was part of a small team around Marie-Claude, with things expanding.” Looking for new experience, Anouk studied cultural management at HEC in Montreal, which included a course in entrepreneurship. That prepared her for the next stage of her career. With close friend Anne Kieffer she decided to open a design shop and gallery in Luxembourg. “I had been thinking about doing something independent and we ended up opening Usina in Luxembourg in 2007.” It was another courageous decision, because neither had much experience running a business and nothing like Usina had really existed in Luxembourg before. A few years later, when they decided to concentrate on cultural and artistic work, Anouk had the opportunity to take up the post as coordinator at the Cercle Cité, returning to her other passion of cultural management. “It was interesting that I could come back to the cultural field, even though the shop was an enjoyable experience. And I had the chance to open a new project, which would offer culture for everyone – from the classical you would expect in a setting like this to the more contemporary.” The concept has attracted great interest, especially during the opening weekend when the newly refurbished and redesigned Cercle building played host to around 15,000 visitors. “Of course, people were curious to see the renovated historical building after it had been closed for five years. But people shouldn’t forget the Cercle Cité is now an ensemble – the idea is really to have this linked complex.” The complex not only hosts cultural events, such as the Round 6-CeCiL’s Afterwork series, but also provides an alternative venue for public conferences. “It is the salon of the city, and the idea is to attract people for cultural exchange and meetings,” Anouk explains. Indeed, institutions such as the Fondation de l’Architecture, the Institut Grand-Ducal or the Institute Pierre Werner have been cramming in events in the Cercle Cité. The former has been using the Cité auditorium to hold the regular Stadgespréich public debates on urban development within the city. In the Ratskeller cellar, meanwhile, exhibitions by the city’s Photothèque and for the Prix d’art Robert Schuman have been further evidence that the Cercle Cité is truly providing something for everyone. Q

« C’est le salon de la ville, et l’objectif est d’attirer du monde pour des échanges culturels et pour des réunions. »

“It is the salon of the city, and the idea is to attract people for cultural exchange and meetings.”

anouk's  city magazine luxembourg

Anouk Wies

J www.cerclecite.lu

www.citymag.lu


10 Breast Health Day

October in the pink

Réalisateur

Revisiter le genre

Octobre en pleine santÉ

Photo: ONT

AprÈs des documentaires À succÈs, Christophe Wagner tourne son premier long mÉtrage pour samsa film : Doudege WÉnkel est un thriller noir – et luxembourgeois. Following his successful documentary films, Christophe Wagner is shooting his first feature for samsa film – Luxembourg noir thriller Doudege Wénkel.

The Ville de Luxembourg and Europa Donna Luxembourg are teaming up with other organisations and sponsors for a series of events in October to raise awareness of breast cancer. These include the traditional fun run on 1 October – this year starting at the Abbaye de Neumünster – concerts and more at the Philharmonie, which will be illuminated in pink on 14 October, and a photography exhibition at Neumünster. Q La Ville de Luxembourg et Europa Donna Luxembourg unissent leurs forces avec d’autres organisations et sponsors pour une série d’événements qui auront lieu en octobre, afin de sensibiliser la population au sujet du cancer du sein. Ces événements comprennent la traditionnelle course du 1er octobre, dont le départ sera donné cette année à l’Abbaye de Neumünster, des concerts et autres manifestations à la Philharmonie, qui sera illuminée en rose le 14 octobre, ainsi qu’une exposition de photographie à l’Abbaye de Neumünster. Q

Christophe Wagner – mélange réalité et fiction. Placing realist in his fiction.

J www.europadonna.lu

Nduncan roberts  Ojulien becker

J www.samsa.lu

Shopping

un nouveau manteau A new coat

Photo: David Laurent / Wide

« J’aime ce genre et personne n’en a jamais fait au Luxembourg, explique Christophe Wagner, réalisateur de Doudege Wénkel. Contrairement à la France, nous ne subissons pas le poids de la tradition. Le champ est donc libre, tout est possible. » Le film lui donne aussi l’occasion de parler de son pays, d’en montrer la face cachée mais avec une approche moins frontale que dans les documentaires. « On peut le faire de manière divertissante. J’ai vraiment intégré la ville de Luxembourg dans le film, comme un personnage à part entière. » Pour l’authenticité, le tournage se fait à 99 % en décors naturels - et en langue luxembourgeoise, avec en vedette deux grands acteurs locaux : Jules Werner et André Jung. « J’avais leur nom à l’esprit lorsque j’ai écrit le scénario », avoue Christophe. Trouver une approche novatrice tout en évitant les clichés n’était pas chose facile. Christophe et son co-auteur Frédéric Zeimet ont donc développé l’histoire de manière organique, à partir des personnages. « Les personnages sont un peu le reflet de Luxembourg. Au début du film, ils sont tous nets et sans bavure, mais les secrets de chacun se révèlent au fur et à mesure. » Q “I like the genre and it has never been done before in Luxembourg,” says Doudege Wénkel director Christophe Wagner. “Contrary to France there is no heritage, so you have this whole playground and can try new things.” He says the film also offers him the chance to speak about his country, showing the darker side but in a less direct approach than that he took in his documentaries. “It can be done in an entertaining way. I have really integrated Luxembourg into the movie. The city is a character in itself.” Indeed, 99% of the film is being shot in real locations to ensure authenticity. That is also enhanced by the fact that the film is in Luxembourgish, with two of the country’s finest actors, Jules Werner and André Jung, in the lead roles. “I had them both in mind when writing the script,” says Christophe. Finding a new approach to the crime genre, to avoid clichés, was the most difficult challenge. To overcome this, Christophe and his co-writer Frédéric Zeimet developed the story organically from the characters. “The characters are in one way a bit like Luxembourg. They are very clean on the outside at the start of the movie, but then more and more you find out everyone’s secrets.” Q

Le dimanche 23 octobre, les magasins de la ville de Luxembourg seront spécialement ouverts à l’occasion du traditionnel Mantelsonnden (dimanche des manteaux), avant la Toussaint. Il s’agit de l’un des huit dimanches d’ouverture de l’année. D’autres suivront d’ici Noël, les 4, 11 et 18 décembre. Mantelsonnden est une tradition vieille de plusieurs décennies. C’est l’occasion pour ceux qui travaillent d’acheter un nouveau manteau avant de se rendre sur la tombe de leurs proches, le 1er novembre. Q Shops in Luxembourg City will open especially on Sunday 23 October – the traditional Mantelsonnden (coat Sunday) before All Saints’ Day. It is one of eight Sunday openings during the year. More are to follow before Christmas on 4, 11 and 18 December. Mantelsonnden has been a tradition for decades, allowing workers the time to buy a new coat before they go visit the graves of their loved ones on 1 November. Q J www.cityshopping.lu

anouk's  city magazine luxembourg

www.citymag.lu


MONDES INVENTÉS, MONDES HABITÉS 08/10/2011 - 15/01/2012 ARTISTES DAVID ALTMEJD CHRIS BURDEN VIJA CELMINS BJÖRN DAHLEM LEÓN FERRARI VINCENT GANIVET PAUL GRANJON THEO JANSEN BODYS ISEK KINGELEZ PAUL LAFFOLEY ISA MELSHEIMER MIGUEL PALMA PANAMARENKO ROBERT & SHANA PARKEHARRISON NANCY RUBINS CONRAD SHAWCROSS ROMAN SIGNER JAN ŠVANKMAJER COMMISSAIRES MARIE-NOËLLE FARCY CLÉMENT MINIGHETTI Robert & Shana ParkeHarrison : Cloudburst, 1998 de la série Promisedland. Impression numérique sur bois, acrylique, vernis. Courtesy Jack Shainman Gallery, NY et les artistes.

Partenaire de l’exposition :

mer - ven 11h - 20h sam - lun 11h - 18h mardi fermé

2011_09_Citymag_Mondes.indd 1

9/14/11 2:51 PM

Bénéficiez de

Profitez

d’avantages fiscaux Assurez leur avenir avec l’épargne-logement pour

enfants

taux attrayants Construisez/achetez grâce à notre

financement immobilier

Vos besoins et vos projets méritent toute notre attention!

Economisez pour un bien immobilier avec

l’épargnelogement

Appelez-nous : 44 34 44 - 1 info@wuestenrot.lu www.wuestenrot.lu WUSTENROT_AXA_citymag_265x192.indd 1

19/09/11 10:37


12 Gastronomie

Un nouveau départ Fabrice Salvador exerce sa passion pour la cuisine au Bouquet Garni. Fabrice Salvador brings his passion for cooking to Le Bouquet Garni. NCordula Schnuer  OJulien Becker

Il s’est découvert cette fascination pour la gastronomie très tôt, à l’âge de quatre ans. Son rêve de devenir chef est apparu alors que sa grandmère tenait un restaurant en France. « Je me souviens que mon entourage ne me prenait pas au sérieux », déclare-t-il. Mais Fabrice Salvador a suivi son ambition... de la France à la NouvelleOrléans, en passant par la Californie et l’Angleterre. Mais c’est en 2008 au Luxembourg qu’il ouvrit son premier restaurant, Influence des Saveurs, à Esch-sur-Alzette. « Ce n’était pas vraiment le moment pour ouvrir un restaurant », nous confie-t-il. Avec la crise qui s’annonçait, même une étoile au Michelin ne pouvait pas sauver cette affaire. Aujourd’hui, Fabrice œuvre aux fourneaux du Bouquet Garni. En apportant ses propres influences à la cuisine du restaurant, il annonce qu’il y aura « ici ou là quelques changements, le menu sera caractérisé par un subtil mélange entre plats classiques et modernes ». Mais d’abord, selon lui, il est important d’apprendre à connaître l’équipe et à faire ses premiers pas ensemble. « Vous ne pouvez rien accomplir seul dans un restaurant. » Q

Fabrice Salvador’s passion for food started at the tender age of four. At his grandmother’s restaurant in France his dream to become a chef was born. “At that age people didn’t think I was being serious,” he says. But Salvador followed his ambition, from France to New Orleans, California and England. In 2008 he opened his first restaurant in Luxembourg, Influence des Saveurs in Esch-sur-Alzette. “It was a bad time to open a restaurant,” says Salvador. With the financial crisis just around the corner even a Michelin star couldn’t save the venture. Now, Salvador is cooking up a storm at Le Bouquet Garni. Bringing his own influences to the restaurant’s cuisine, he says there will be “changes here and there, with classic and modern dishes on the menu.” First of all though he says it’s important to get to know the team and take small steps together. “Alone you cannot accomplish anything.” Q J www.lebouquetgarni.lu Fabrice Salvador – Chef au Bouquet Garni. Chef at Le Bouquet Garni.

Bâtiment public

Un centre culturel avec restaurant chic Culture centre with elegant restaurant Le Tennis Club Arquebusiers est maintenant devenu le centre sociétaire et culturel « Schéiss ». Situé au Val Sainte-Croix à Belair, ce nouvel espace comprend un auditorium, deux salles de conférences, un bowling et un restaurant. Il a ouvert ses portes le 14 septembre. Nous retrouvons Thierry Duhr du Bouquet Garni à la tête du restaurant et Stéphane de Vrée en cuisine. The new “Schéiss” social and cultural centre at the Arquebusiers tennis club on Val Saint-Croix in Belair, incorporating an auditorium and two conference rooms, as well as a jeu de quilles lane and a restaurant, was opened on 14 September. The restaurant is run by Thierry Duhr of Le Bouquet Garni, with Stéphane de Vrée in the kitchen.

Photo: Luc Deflorenne

J www.scheiss.lu

anouk's  city magazine luxembourg

www.citymag.lu


bulthaup

La cuisine est l’espace de vie par excellence et va bien au-delà d’une simple zone de travail. Nous concevons et réalisons l’aménagement et l’équipement personnalisés de votre cuisine. Comme toujours chez bulthaup.

Espace bulthaup Luxembourg. 123, route d'Arlon L-8009 Strassen. Tél.: +352 45 45 04. bulthaup@anc.lu


14 Conservatoire

Partisan de la création Dans le cadre de sa nouvelle fonction, Marc Meyers désire protéger la créativité, sans l’étouffer. In his new position Marc Meyers wants to protect creativity without stifling it. NCordula Schnuer  Ojulien becker

« Nous vivons Multiplicity », dit Marc Meyers, le nouveau directeur du Conservatoire de Musique de la Ville de Luxembourg. Au cours des 16 années durant lesquelles il enseigna au Conservatoire, il prit conscience que la « créativité filtrait littéralement au travers des murs ». « Cela concerne le bien-être des étudiants, de la musique et de l’institution. La structure doit apporter son soutien à la création. » Marc Meyer entrevoit un défi de taille dans la combinaison des éléments locaux, nationaux et internationaux du Conservatoire, et dans la création d’un équilibre entre la musique et les autres arts de la scène tels que la danse et le théâtre. Il confie que la Ville de Luxembourg place « une confiance énorme » dans le Conservatoire, en particulier en ce qui a trait au financement. L’institution offre en retour une éducation en termes de « valeurs qui ne pourraient être calculées en euros ou en obligations. Nous rappelons au public ce que la musique peut transmettre, ce que la musique peut unifier, et nous rappelons une langue parlée dans le monde entier. » Q “We live Multiplicity,” says Marc Meyers, the new director of Luxembourg City’s Conservatoire de Musique. During his 16 years of teaching at the Conservatoire he felt “creativity virtually seeping through the walls.” “It is about the well-being of the students, the music and the institution. The structure needs to support the creative side.” Meyers sees a particular challenge in combining the Conservatoire’s local, national and international elements, as well as balancing music with other performing arts, like dance and acting. He says the City of Luxembourg puts “an enormous trust” into the Conservatoire, not least in regards to funding. In return the institution offers an education in “values that cannot be measured in Euros or bonds. We remind people of what music can convey, of what music can unite, and of a language that is spoken across the globe.” Q Marc Meyers – 16 ans d’expérience dans l’enseignement. 16 years teaching experience.

J wwww.cml.lu

Écologie

La ville étend son programme de collecte des déchets organiques City widens organic waste collection scheme

Pour tous les types de déchets biodégradables. For all sorts of biodegradable rubbish.

NDUNCAN roberts  Odavid laurent / wide

Un an après son lancement, le programme de collecte des déchets organiques de la Ville intègre six nouveaux quartiers : Limpertsberg, Cents, Hollerich, la Gare, Kirchberg et Weimerskirch. Les ménages qui souhaitent participer peuvent acheter une poubelle brune spéciale d’une contenance de 40, 120 ou 240 litres. Elle peut être utilisée pour tous les types de déchets biodégradables tels que les restes de nourriture et autres déchets verts. Une collecte hebdomadaire sera effectuée gratuitement. Q A year after it was launched the City’s organic trash collection scheme is being widened to incorporate six new neighbourhoods – Limpertsberg, Cents, Hollerich, the Gare, Kirchberg and Weimers­kirch. Participating households can purchase a special brown bin available in 40, 120 or 240 litre sizes. It can be used for all sorts of biodegradable rubbish, from food leftovers to garden waste. A weekly collection will be made free of charge. Q J www.vdl.lu

anouk's  city magazine luxembourg

www.citymag.lu


15

City memos Le prochain marché du Glacis aura lieu le 16 octobre. The next Glacis market takes place on 16 October.

Les membres du collège échevinal ont apporté leur aide au viticulteur Nicolas Ries pour le début des vendanges au Lentzegaart, à Clausen. Members of the College of Aldermen were on hand to help vintner Nicolas Ries start the harvest of his vines at Lentzegaart in Clausen.

Les prochaines brocantes auront lieu sur la place d’Armes les samedis 8, 15 et 22 octobre. The next Brocante antiques fairs take place on the place d’Armes on Saturday 8, 15 & 22 October.

Thorunn et Thomas Schoos sont les auteurs du livre pour enfants intitulé Pelle Svensson et la République des animaux. Les illustrations sont signées Marc Angel. Ce livre est disponible en français et allemand. Children’s book – Pelle Svensson et la République des animaux – by Thorunn and Thomas Schoos, with illustrations by Marc Angel, is available in French and German. J www.insitu-creation-edition.com Le dernier Konscht am Gronn de la saison aura lieu le dimanche 2 octobre de 10h à 18h. The final Konscht am Gronn of the season takes place on Sunday 2 October from 10 a.m. to 6 p.m. J www.konschtamgronn.lu

La première boutique consacrée à la marque Gaastra a ouvert à Luxembourg dans la Galerie Neuberg. Gaastra has opened its first dedicated store in Luxembourg in the Galerie Neuberg. J www.gaastra.eu

Le marché, organisé deux fois par semaine à la place Guillaume II (le mercredi et le samedi), propose des produits frais locaux. The bi-weekly market on the place Guillaume II offers fresh local produce on Wednesdays and Saturdays.

La nouvelle place Laurent au Limpertsberg, que l’on doit à m3 architectes, a été inaugurée le 28 septembre. The new look place Laurent in Limpertsberg, designed by m3 architectes, was inaugurated on 28 September.

Chaussures Léon a ouvert un tout nouveau point de vente, conçu par Robert Hornung, au Centre Espace à Beggen. Chaussures Léon has opened a new outlet designed by Robert Hornung in the Centre Espace in Beggen. Du nouveau aux Rives de Clausen : la Brauerei-Big Beer Company a emménagé dans les locaux de l’ancienne brasserie Mousel. A new venue in the Rives de Clausen, the Brauerei-Big Beer Company is housed in the former Mousel brewery. J www.bigbeercompany.lu

www.citymag.lu

anouk's  city magazine luxembourg

Photos: Luc Deflorenne; Olivier Minaire; Bohumil Kostohryz; David Laurent/Wide (archives); Charles Caratini

Les enfants ont rejoint les bancs de l’école primaire le 15 septembre. Primary school children started back at school on 15 September. J www.vdl.lu


Hemicycle The spectacular overhanging building is now home to the EFTA Court and used for private congress meetings. Le spectaculaire bâtiment en surplomb est aujourd’hui le siège de la Cour AELE et est utilisé pour des congrès privés.

Clausen The old neighbourhood is home to the Rives de Clausen complex. Le vieux quartier accueille le complexe des Rives de Clausen.

Casemates A popular tourist site, these fortifications gave Luxembourg its name of the Gibraltar of the North. Site touristique très populaire, ces fortifications ont donné au Luxembourg le nom de Gibraltar du Nord.

Vineyard All seven varieties of grape found on the Luxembourg Moselle are grown here by vintner Nicolas Ries. Ici, le viticulteur Nicolas Ries fait pousser les sept variétés de raisin de la Moselle luxembourgeoise.


Viewfinder

From the Bock Depuis le Bock

NDuncan Roberts  OAndrés Lejona

This month Andrés Lejona’s lens is trained on Clausen as seen from the bock rock, with a view across the Grund. Ce mois-ci, l’objectif d’Andrés Lejona est pointé sur Clausen, depuis le rocher du Bock, avec une vue sur le Grund.

INS The national sports school in Cents, where young athletes train and take school lessons. L’Institut National des Sports à Cents, où de jeunes athlètes sont formés et suivent des cours.

rail link The track will soon be used by commuters heading to Kirchberg via the new Red Bridge station. La voie sera bientôt utilisée par les navetteurs se rendant au Kirchberg via la nouvelle gare du Pont Rouge.

Abbaye de Neumünster The cultural and conference centre is housed in a former abbey that served as the state prison until 1980. Le centre culturel et de conférences est hébergé dans l’ancienne abbaye qui a servi de prison d’État jusqu’en 1980.


18 Un mode de vie sain

DU SPORT POUR TOUS ! SPORTS FOR EVERYONE

Sports pour tous offre une alternative, un complément aux clubs privés. Sports pour tous offers an alternative, a complement to private gyms.

Le Service des Sports de la Ville de Luxembourg lance pour la saison automne/hiver son programme intitulÉ « Sports pour tous ». Il propose ainsi une multitude d’activitÉs sportives organisÉes dans toute la ville. The City of Luxembourg’s Service des Sports launches the Autumn/Winter programme of “Sports pour tous.” The initiative offers sports and activities across town. NCordula Schnuer  OVDL - Service des Sports

C

e programme, qui incite le public à s’adon ner à des activités sportives, est proposé par la Ville de Luxembourg depuis 1981. Le coup d’envoi de cette saison automne/hiver sera donné le 3 octobre 2011. Cette dernière réserve d’ailleurs de nouveaux rendez-vous. Pour le manager sportif Sven Schaul, le titre du programme est on ne peut plus clair. « Nous proposons un large choix d’activités sportives pour tout le monde », déclare-t-il. Au programme : des entraînements réservés aux personnes atteintes d’un cancer, d’une maladie du cœur, aux femmes et enfants en surpoids et pour la première fois des cours dédiés aux personnes handicapées âgées de 12 à 26 ans qui s’inscrivent dans le cadre des rendez-vous « Multi-(Handi) Sports ». Autres grandes activités proposées dans le programme 2011/2012 : la breakdance, des sports collectifs et du Tae Bo pour les jeunes, de l’aquagym et de la marche nordique pour les plus âgés. Des cours auront également lieu pendant lesquels même les chérubins âgés de 1 à 4 ans pourront s’amuser avec leurs parents. Et n’oublions pas un large panel de cours de cardio, d’aérobic et de musculation !

Une alternative pour garantir la flexibilitÉ Avec environ 170 cours par semaine proposés dans tous les quartiers de la capitale, le programme vise à offrir aux habitants de la ville et à tous ceux qui y travaillent l’opportunité d’exercer une activité sportive sans aucune forme de compétition. Selon le coordinateur Romain Engels, la Ville de Luxembourg ne cherche pas à entrer dans une

Anouk's  city magazine luxembourg

forme de compétition avec les clubs privés ou encore les centres de fitness en organisant ces activités sportives. Au contraire, il affirme que « ces cours sont des alternatives, ils sont là en guise de complément ». Et de souligner la différence qui existe entre pratiquer un sport comme un passetemps et en pratiquer un pour la compétition. Sports pour tous apporte également une certaine flexibilité aux adhérents. Les cours débutent le 3 octobre. Il est néanmoins possible de les rejoindre tout au long de la saison. Les habitants de Luxembourg ainsi que ceux d’autres communes du pays pourront joindre certains cours bien particuliers et bénéficier d’une formule « tout compris ». Même les navetteurs de Luxembourg n’ont pas été oubliés, avec, par exemple, une sélection de cours pendant les pauses déjeuner. L’un des éléments les plus importants aux yeux des coordinateurs n’est autre que le prix de ces sessions. En mettant en place des cours gratuits pour les jeunes et les seniors, « nous essayons toujours de couvrir nos frais, mais notre objectif n’est pas de gagner de l’argent », déclare M. Schaul. La Ville de Luxembourg vise à promouvoir la qualité de vie. M. Engels et M. Schaul voient tous deux dans le sport un moyen d’y parvenir. « Pratiquer un sport vous permet de vous maintenir en bonne santé et vous sentir bien dans votre tête. Mais les cours jouent également un rôle social » affirme M. Schaul. Et d’ajouter, « l’ensemble du programme est placé sous le signe de la Multiplicity ». En réunissant toutes les nationalités qui représentent la ville, et tous les âges, ces cours sont propices aux échanges. Bien que le luxem-

bourgeois soit la langue d’enseignement officielle, il est possible de satisfaire d’autres groupes linguistiques. Comme le fait remarquer M. Engels, « un grand nombre de sports se pratiquent en musique et en effectuant des mouvements. Il s’agit là d’un moyen de communication non verbal. »

Inciter les jeunes À faire du sport Le programme dans sa forme actuelle rencontre du succès depuis plusieurs années. On dénombre 9 000 inscriptions rien que pour l’année dernière ! Cependant, les changements et les ajustements sont toujours les bienvenus. « Nous travaillons sans cesse sur nos offres, déclare M. Schaul. Il nous faut observer les cours qui rencontrent du succès et, à l’inverse, ceux qui ne marchent pas, et opérer des modifications en fonction de ce que nous constatons. » Le plus grand défi pour l’avenir, selon eux ? Faire en sorte que le programme plaise aux jeunes. « Nous devons trouver des moyens et une manière de s’adresser à eux afin de leur donner envie de se dépenser », explique M. Engels. Une nouveauté cette saison parmi tant d’autres : un cours de danse et de fitness pour les jeunes âgés de 12 à 16 ans. Le programme, qui s’étend sur toute l’année, propose des activités en salle ou en plein air, des sports collectifs, du fitness et des exercices de musculation, des sports nautiques, de la danse, du stretching, de la marche et de la course à pied pour petits et grands et tous les niveaux, et ce, tous les jours de la semaine. Moins de cours sont néanmoins organisés durant les vacances scolaires. Du sport pour tous, en effet ! Q

www.citymag.lu


19

Informations pratiques

Nouvelle saison

Photo: VDL

New season

Elle débutera le 3 octobre. Des cours sont proposés aussi bien pour les adultes (personnes de plus de 16 ans) que pour les jeunes (entre 12 et 16 ans) ou encore les personnes âgées de plus de 55 ans.

1.

2. 1. Sven Schaul et Romain Engels veulent garder un programme flexible. Sven Schaul and Romain Engels – keeping the programme flexible.

3.

En club : Pour les résidents adultes de la ville : 30 euros par saison (60 euros pour les non-résidents).

2. Les cours tels que le skateboard font la promotion du sport auprès des jeunes. Courses such as skateboarding are promoting sport to youngsters.

Informations et inscriptions par téléphone au 4796-4400.

S

Photos: Luc Deflorenne, VDL - Service des sports (David Laurent / Wide)

3. La marche nordique est l’une des nombreuses activités de plein air proposées dans le programme. Nordic Walking is one of many outdoor activities on offer in the programme.

ince 1981 the City of Luxembourg has been offering Sports pour tous, a public sports programme. On 3 October 2011 the autumn/­ winter season kicks off, with some new additions to the schedule. For sports manager Sven Schaul it’s all in the name. “We offer a variety of sports for everyone,” he says. This includes courses for cancer patients, people with heart disease, overweight women and children, and, for the first time this coming season “Multi-(Handi-) Sports”, a course designed especially for disabled people aged 12-26. Other highlights of the 2011/2012 programme include breakdance, team sports and Tae Bo for teenagers, as well as Aqua Gym and Nordic Walking for senior citizens. The range of classes for adults features parent and child classes, where even the smallest aged 1-4 can join in the fun alongside their parents. A variety of strength, aerobic and cardio classes rounds off the catalogue.

A flexible alternative With some 170 courses per week on offer all over the city of Luxembourg, the programme is meant to give the capital’s residents and people working in the city a chance to discover sport in a non-competitive environment. Outgoing coordinator Romain Engels does not see the City’s offer as a competition to private clubs or fitness studios. Rather, he says, “it is an alternative, a complement,” highlighting the difference between sport as a hobby and competitive sports. Sports pour tous also offers some flexibility to its subscribers. While the courses begin on 3 Octo-

www.citymag.lu

Les cours d’éducation physique : Pour les résidents adultes de la ville : 30 euros par saison (60 euros pour les non-résidents). Un accès à toutes les activités est disponible pour 110 euros (rési­ dents) ou 220 euros (non-résidents).

« L’ensemble du programme est placé sous le signe de la Multiplicity. » “The programme is Multiplicity from start to finish.” Sven Schaul

ber, it is possible to join the programme throughout the season. Memberships for specific courses or an all-round pass are available to people living in Luxembourg city, but also those from other communes in the country. Even people commuting to Luxembourg are included in the offer, for example, with a selection of lunch-time classes. A key element for Schaul and Engels is the affordability of the classes. With courses for young people and senior citizens for free “we still try to cover our costs, but it is not our goal to earn money,” says Schaul. The City of Luxembourg is dedicated to promoting quality of life and both Engels and Schaul see sports as a part of this project. “Sports keep you healthy physically and psychologically. But there’s also a social element to the classes,” says Schaul. He continues, “the programme is Multiplicity from start to finish.” Bringing together all nationalities living in the city, young and old, the classes are a chance to socialise. Even though the official teaching language is Luxembourgish there is room to accommodate other language groups. As Engels says, “many sports work with music and movement. It’s a non-verbal medium of communication.”

The new season starts on 3 October Courses are on offer for adults (over the age of 16) as well as for youngsters (aged 12-16) and for the over 55 age group. Physical education courses: For adult residents of the city: 30€ per season (60€ for non-residents). An all access pass is available for 110€ for residents (220€ for non-residents). Club courses: For adult residents of the city: 30€ per season (60€ for non-residents). Information and enrolment on 4796-4400. J www.vdl.lu

They see the biggest challenge for the future to make the programme attractive for young people and teenagers. “We need to find ways and means, and a language to address young people and to make them want to move,” says Engels. New this season, for example, is a Fitness Dance class for kids aged 12-16. The year round programme, with a reduced timetable during school holidays, offers indoor and outdoor activities, team sports, fitness and strength training, water sports, dancing and stretching, walking and jogging, for all ages and fitness levels, seven days a week. It really is sports for everyone. Q

Attracting youngsters The programme has been running successfully in its current form for years. In the last year alone over 9,000 people subscribed to the classes. Nevert­heless, there is always room for change and adjustments. Schaul says, “we are always working on our offer. We need to look at what works and what doesn’t work, and make changes accordingly.”

Anouk's  city magazine luxembourg


20 Télévision

Une grande aventure Connue pour ses rôles au cinéma et au théâtre, Nicole Max est la vedette du premier sitcom luxembourgeois. Known as a film and stage actress, Nicole Max is now starring in Luxembourg’s first sitcom. NCordula Schnuer OJulien Becker

À l’occasion de la première de la sitcom de RTL Lëtzebuerg Weemseesdet le 30 septembre, l’actrice Nicole Max explique que ce projet fut « une grande aventure », mais aussi un « marathon professionnel » puisque les 24 épisodes ont été filmés bout à bout entre juillet et septembre. Nicole Max, qui a travaillé en France, en Allemagne et au Luxembourg, se déclare particulièrement fière de pouvoir travailler dans trois langues. « Cette diversité fait partie intégrante de mon identité. » Elle est également consciente de l’importance du « matériau » original produit au Luxembourg et décrit le projet de Désirée Nosbusch et Alexandra Hoesdorff-Rosen comme un « travail de pionnier ». Elle affirme aussi être « très impressionnée » par la manière dont elles ont « enfanté, porté et protégé le projet ». Nicole Max, qui interprète l’un des principaux personnages de la série, l’avide et indiscrète Mme Wampach, pense que « le public luxembourgeois pourra se reconnaître dans le concept » et espère « qu’ils le regarderont avec plaisir. De notre côté, nous avons pris beaucoup de plaisir en menant ce projet à bien. » Q With the premiere of the RTL Lëtzebuerg sit-com Weemseesdet on 30 September, actress Nicole Max says that this project has been “a great adventure” but also a “work marathon” with all 24 episodes shot back to back between July and September. Having worked in France, Germany and Luxembourg, Max says that she cherishes the ability to work in three languages. “This diversity is part of my identity.” But Max also sees the importance for original material produced in Luxembourg and describes the project by Désirée Nosbusch and Alexandra HoesdorffRosen as “pioneer work,” saying she is “very impressed” by the way they have “mothered, carried and protected the project.” Playing one of the main characters in the show, the eager and meddling Mrs Wampach, Max thinks that “Luxembourg audiences will be able identify with the concept” and hopes “that they have fun watching it. We definitely had fun making it.” Q

Nicole Max – actrice dans Weemseesdet. Actress starring in Weemseesdet.

J wwww.nicolemax.net, http://kultur.rtl.lu/weemseesdet

Développement durable

LE Luxembourg devient « la ville du commerce Équitable» Luxembourg becomes “Fairtrade Town”

NCordula Schnuer  Oolivier minaire (archives)

La Ville de Luxembourg est placée sous le signe du commerce équitable et participe à une campagne de promotion organisée à l’échelle mondiale. à l’instar de San Francisco, Londres et Rome, la Ville de Luxembourg met désormais à disposition des institutions publiques des produits certifiés équitables tout en sensibilisant les habitants à la question du commerce équitable. Un groupe de travail sera chargé de coordonner les activités dans le secteur du commerce de détail et celui de la gastronomie. Les clubs locaux et les organisations non gouvernementales seront également concernés. Cette campagne vise à adopter une stratégie globale et à la mettre en œuvre au niveau local. Elle a également pour objectif d’encourager le public à s’impliquer dans la nouvelle communauté du commerce équitable. Q

The City of Luxembourg has become a Fairtrade Town, part of a global campaign including cities such as San Francisco, London and Rome. The City of Luxembourg is making fair trade products available in public institutions, as well as raising public awareness about fair trade. A work group will coordinate activities in the retail sector and gastronomy, but also with local clubs and NGOs. Adopting the think global and act local idea, the campaign’s focus is also to get the public involved in the new fair trade community. Q J www.transfair.lu, www.fairtradetowns.org

La Ville de Luxembourg s’engage à promouvoir et à utiliser toutes sortes de produits issus du commerce équitable. The Ville de Luxembourg is committed to promoting and using all manner of fair trade produce.

Anouk's  city magazine luxembourg

www.citymag.lu


Am 21.06.1947 erkämpfte ich mir einen Platz im Sportteil Photo : © copyright Photothèque de la Ville de Luxembourg, Tony Krier

Das Portal www.eluxemburgensia.lu der BnL ermöglicht den Fernzugriff auf ältere Sammlungen von Luxemburger Zeitungen.

www.eluxemburgensia.lu

La Cinémathèque et L’université du Luxembourg présentent :

1

2

NOIR

Du

mélO

4

3

musIcal

5

au

bIOpIc

6

westeRN

7

faNtastIque

Tous les genres du cinéma en 10 leçons. 100 ans de cinéma en 10 leçons :

aveNtuRe

8

western spaghetti

cOmédIe

conférences, fascicules didactiques, glass & finger food, films-clés à voir avant de mourir, diplôme « docteur ès cinéphilie » à la fin.

octobre 2011 juillet 2012 à la Cinémathèque

infos : www.melospaghetti.lu

9

pOlItIque

Ann. City Mag-demi-DEF.indd 1

10

aNImatION

14/09/11 11:56


22

A butcher’s unlike the others Une boucherie pas comme les autres OUR REGULAR GUIDE TO QUALITY SHOPS AND SERVICES IN THE CAPITAL CITY THIS MONTH FOCUSES ON BUTCHER’S SHOPS. CE MOIS-CI, LES BOUCHERIES SONT À L‘HONNEUR DANS NOTRE GUIDE CONSACRÉ AUX MAGASINS ET AUX SERVICES DE QUALITÉ DE LA CAPITALE. NWendy Winn  OOlivier Minaire

L

’établissement Bio Metzlerei Oswald se qua­ lifie de « boucherie pas comme les autres ». Ce qui le distingue des autres commerces du même type ? Des produits 100 % biologiques. « Nos clients viennent de Metz, d’Arlon et parfois de villes plus éloignées pour acheter de la viande biologique de qualité », se félicite Jean-Marie Oswald. La société a été créée en 1949 par son père. « Tous nos produits sont bio depuis 1999, ce que nous produisions avant cette année-là portait le label nature, ce qui témoignait déjà de notre future activité, déclare M. Oswald. Nous avons ajouté un rayon épicerie bio pour permettre à nos clients d’acheter également des pâtes, de la farine, des produits laitiers, du riz, de l’huile, etc. » M. Oswald a toutes les raisons d’être fier de la qualité de la viande que l’on trouve dans ce magasin qu’il dirige avec sa femme Marie-Paule. Seules des livraisons d’animaux entiers sont effectuées. Con­trairement à un grand nombre de supermarchés dans lesquels la viande n’est pendue qu’une semaine avant sa vente, les morceaux dans cette boucherie sont pendus pendant 3 à 4 semaines pour leur phase de maturité. Il est d’autant plus fier que toute sa viande provient d’élevages locaux. « Les agriculteurs locaux bénéficient de notre soutien, ce qui est bon pour l’environnement, les animaux, les agriculteurs et enfin les consommateurs, déclare M. Oswald. Les animaux n’ont pas à subir un long trajet, la consommation de carburant est réduite... Tout le monde est gagnant. » À la tête d’associations de bouchers à la fois nationales et internationales, Jean-Marie Oswald rencontre également un grand succès en vendant des plats préparés, des assiettes anglaises et des saucisses dont la préparation est effectuée sur place avec des produits biologiques. « Nous proposons également du saumon biologique, fumé et mariné par nos soins. » « Notre service chargé des réceptions a été mis en place il y a 20 ans et se compose de trois chefs »,

Jean-Marie Oswald, Bio Metzlerei Oswald

« Mon grand-père a monté cette affaire il y a 100 ans à Wormeldange. » Le propriétaire Ted Kaiffer fait toujours tourner l’entreprise familiale située GrandRue et ce depuis les années 1950. Les Luxembour­ geois fréquentent la boucherie Kaiffer depuis plus d’un siècle. M. Kaiffer affirme que la clientèle du magasin est très fidèle. « Tout est préparé par nos soins ici ; tout est fait maison. Notre boucherie est très traditionnelle. » Outre une viande de qualité, des assiettes anglaises, des saucisses et autres produits, cette adresse propose également des plats préparés à emporter chez soi. 

Ted Kaiffer, Boucherie Kaiffer

Anouk's  city magazine luxembourg

“My grandfather started the business 100 years ago in Wormeldange”, and owner Ted Kaiffer has been continuing in the family’s footsteps on the Grand-Rue since the 1950s. Luxembourgers have been buying their meat at Boucherie Kaiffer for over a century, and “we have a very faithful clientele”, says Kaiffer. “We prepare everything here; it’s all homemade. We are a very traditional butcher’s.” In addition to fresh quality meat, cold-cuts, sausages and more, Kaiffer’s also offers prepared dishes to take home.

Il s’agit presque d’un point de repère à Luxem­ bourg. L’établissement Berg-Koenig est au service d’une clientèle fidèle depuis plus d’un siècle. Faire des achats ici est devenu une tradition. Ce magasin propose également certains des plats traditionnels luxembourgeois les plus appréciés. « Tout ce que nous produisons est fait maison. Nous sommes surtout connus pour nos Träipen ou boudin noir. Ces produits sont consommés principalement de l‘automne au printemps, notamment durant les jours fériés », déclare Serge Weffling, l’un des pro­ priétaires. Des produits frais ainsi que de nombreux produits préparés avec soin vous attendent.

Serge Weffling, Boucherie Berg-Koenig

Practically a landmark in Luxembourg, Berg-Koenig has been serving a faithful clientele for over a century. It’s a tradition to shop here, and they deliver one of the best-loved traditional Luxembourgish dishes. “Everything we make is homemade, but we are particularly known for our Träipen, or black pudding. It’s eaten mostly from fall to spring, and especially during the holidays in Luxembourg” says one of the owners Serge Weffling. You can get it fresh here, along with lots of other lovingly made products.

www.citymag.lu


23 Bio Metzlerei Oswald 137, av. Gaston Diderich Luxembourg-Belair G 44 65 45

Boucherie-Charcuterie Wagener 14, rue Jean Origer G 48 84 10

Boucherie Kaiffer 77, Grand-Rue G 22 34 90

explique M. Oswald en donnant de plus amples détails sur l’affaire familiale. Les clients peuvent goûter aux plats préparés en emportant un plat du jour. Le menu peut être consulté en ligne. Chose étonnante, les végétariens seront ravis de constater qu’ils n’ont pas été oubliés.

Conseils d’experts M. Oswald a beau proposer des produits adaptés aux végétariens, cet homme à la mine resplendissante et d’apparence robuste n’est pas un partisan du végétarisme pour autant. « La viande biologique est plus chère. Les gens ont donc tendance à en manger un peu moins. Peut-être qu’ils ne mangent pas de la viande tous les jours. Pourtant, la viande regorge de vitamines et de protéines. » Il parle comme un véritable boucher. Tous les membres du personnel de la boucherie Oswald sont de vrais bouchers, qui détiennent toutes les qualifications requises et dans certains cas des masters. « Derrière le comptoir ne se trouve aucun ‘vendeur’. Les personnes qui servent les clients sont toutes des bouchers. Ces derniers sauront vous conseiller afin que vous repartiez avec les meilleurs morceaux tout en sachant comment les préparer. » Q J www.oswald.lu

Boucherie Berg-Koenig 5, Grand-Rue G 22 43 65

Boucherie Goedert 80, Grand-Rue G 22 41 43

B

io Metzlerei Oswald bills itself as “a butcher’s unlike the others”, and the first thing that sets it apart is that it is 100% organic. “Our customers come from far, from Metz and Arlon and even further away in order to get this quality organic meat,” says Jean-Marie Oswald, whose father started the business back in 1949. “We’ve been totally organic since 1999,” says Oswald, “and before that we featured the ‘nature’ label which was already a step in that direction. Now, we’ve added organic grocery items too, so clients who come in can pick up organic pasta, flour, dairy items, rice, oil and other products at the same time.” Oswald, who runs the business with his wife Marie-Paule, is justifiably proud of the quality of their meat – only whole animals are delivered there, and the meat is hung to age for 3 to 4 weeks, compared to many supermarkets where meat is hung only a week before being sold. But he is just as proud that all their meat comes from local farmers. “We support local farmers, which is good for the environment, good for the animals, good for the farmers and ultimately the consumer,” Oswald says. “The animals do not have to endure long transport, less fuel is used, it’s just better in every way.” Oswald, who serves as the president of both national and international butcher’s associations, also does a brisk business selling delicatessen dishes, cold cuts and sausages, all of which is elaborated on site using only organic ingredients. “We have organic salmon too, which we smoke or marinate ourselves.” “Our party service employs three chefs and has been running for 20 years now,” says Oswald of another part of the family business. Clients can sample some of the finished meals for themselves by taking away a plat du jour. The menu can be checked out online. Somewhat surprisingly, even vegetarians will find that they haven’t been forgotten.

Expert advice

« Nous soutenons les agriculteurs locaux. » “We support local farmers.” Jean-Marie Oswald

Les produits sont un peu plus « sauvages » ici. Cette boucherie est spécialisée dans le gibier fraîchement chassé. C’est une bonne adresse pour les amateurs de chevreuil, de sanglier et d’autres animaux chassés localement. Le propriétaire Paul Faber est un fervent chasseur. L’automne aura rarement été aussi chargé pour lui. C’est aussi la saison des Träipen et des autres spécialités typiquement luxembourgeoises, toutes faites maison. Et qu’importe la saison ! Le temps est toujours à la fête ! « Notre service chargé des réceptions est très, très important... les affaires marchent très bien », déclare M. Faber. Venez faire un tour et vous com­ prendrez pourquoi ! Paul Faber, Boucherie Goedert

www.citymag.lu

Things are a little wild here – Goedert specialises in game, fresh from the hunt. This is the place for venison, boar and other wëld hunted locally. Owner Paul Faber is a keen hunter and this autumn is one of his busiest time. It’s also the time for Träipen and other hearty Luxembourgish specialities, all handmade of course. And no matter the season – it’s always party time! “Our party service is really, really big, we do a lot of business”, Faber says. Drop in to see why!

The healthy looking, robust Oswald doesn’t, however, advocate vegetarianism, although he offers quite a few things that suit a veggie diet. “Organic meat is more expensive, so people tend to eat a little less, and maybe they don’t eat meat everyday. But meat contains a lot of vitamins and protein.” Spoken like a true butcher, and everyone at Oswald’s is a true butcher, holding all the qualifications and in some cases the ‘master’s’ qualification. “There aren’t any ‘sales people’ at the counter – they are all butchers who can not only advise you on the best meat for your needs, but can also tell you how best to prepare it”. Q

Quand on lui demande quelle est sa spécialité, David Wagener répond : « La viande. Vous vous trouvez dans une boucherie. » Toute plaisanterie mise à part, il laisse son sens de la finesse s’exprimer. « Nous sommes connus pour notre boudin noir, notre pâté de foie, mais aussi pour notre charcuterie et notre service de réception », se réjouit David. Sa clientèle est composée de « personnes de tous les âges, d’étudiants... Tout le monde vient ». Avec son sens de l’humour et ses produits frais et faits maison, il n’est pas surprenant que tout le monde fréquente ce maga­ sin. Avant de venir s’installer dans la capitale il y a trois ans, c’est à Dudelange que David Wagener faisait des blagues et découpait de la viande. David Wagener, Boucherie-Charcuterie Wagener

Asked what his speciality is, David Wagener answered “Meat. You’re at a butcher’s”. Joking aside, he elaborates. “We’re known for our boudin noir and leber­ wurst,” Wagener says, “our charcuterie and also our party service.” His clientele is “old till young, young till old, students... everyone.” With his sense of humour and his homemade, fresh products, it’s no wonder everyone frequents his shop. Three years now in the capital, Wagener previously cracked jokes and sliced meat in Dudelange.

Anouk's  city magazine luxembourg


24

Sweden

Finland

Russia

Norway

Latvia

Denmark

Lithuania

Great Britain

Ireland

Germany

Poland

Netherlands Belgium

Belarus

Czechia Ukraine Slovakia France Austria Hungary Moldova switzerland Slovenia Romania Croatia Bosnia.Hercegovina Serbia Italy Montenegro Bulgaria Andorra Macedonia Albania Spain Balearics Sardegna Islands Greece Great Britain Turkey Sicilia Malta Cyprus Tunisia Lebanon Luxembourg

Kazakhstan

Georgia Armenia Azerbaijan

Nation of nations Algeria Nation de nations Western Sahara

Libya

Egypt

Kyrgyzstan Tajikistan

China

Afghanistan

Iran

Iraq

Saudi Arabia

Mind the gaps between the regions of the British Isles! Prenez garde aux différences entre les régions des îles britanniques !

Mauritania Mali OOlivier Minaire Ndeborah fulton-anderson 

Turkmenistan

Syria

Palestine Israel Jordan

Morocco

Uzbekistan

Mongo

Kuwait

Pakistan

Qatar U. A. E.

Nepal India

Bhutan

Bangladesh Myanmar

Oman

Niger

Chad Yemen Sudan ngland might be the largest nation of Great ertes, l’Angleterre est la plus grande Etrea nation enegal Burkina Britain, but it is only one of the sovereign de Grande-Bretagne, mais elle ne constitue a Faso territories that inhabit the island. It’s not qu’un des territoires souverains qui composent Djibouti Bissau Guinea just football rivalries that separate them. Scot- l’île. Les rivalités dues au football ne sont pas la seule Somalia Nigeria Ethiopia Cote and Ghana England each have capital cities chose qui les séparent. L’Écosse, le Pays de Galles Sierra Leoneland, Wales d‘Ivoire (Edinburgh, Cardiff and London respectively), etCent. l’Angleterre Afr. Rep.possèdent chacun leur capitale Liberia each have local governments and eachCameroon possesses (respectivement Édimbourg, Cardiff et Londres), striking cultural differences.Benin Nor is Great Britain leur propre gouvernement local ainsi que des difféGuineawhich rences culturelles frappantes.Uganda a synonym for the United Kingdom, La Grande-Bretagne Togo The geopolitical map Congo Kenyaqui, includes Northern Ireland. n’est pas non plus synonyme de Royaume-Uni, Congo Gabon also includes islands. Lots of them – from the lui, englobe(ex-Zaire) aussi l’IrlandeRwanda du Nord. La carte géopoBurundi Shetlands in the North Sea to the Channel Islands litique inclut également des îles. Beaucoup d’entre

Thailand

C

E

off the coast of France. One island, the Isle of Man, claims independence from both the UK and Great Britain!

Opportunities

Camb Sri Lanka

Malays

Sin

elles – des Shetland dans la mer du Nord aux Îles Anglo-Normandes au large des Tanzania côtes françaises. Angola Une de ces îles, l’Île de Man, réclame son indépendance du Royaume-Uni et deZambia la Grande-Bretagne.

Business opportunities prompted many to Opportunités Malawi de nomleave the British Isles for the “continent.” Ruth Les opportunités d’affaires ont incité Springham is Scottish, though she sees herself breuses personnes à quitter les îles britanniques more as a “European citizen.” With a degree in pour le « continent ». Ruth Springham est ÉcosFrench and German from the University of saise, mais se considère plutôt comme une Zimbabwe Glasgow, Ruth started her career with Reuters. « citoyenne européenne ». Avec un diplôme de franTwo decades later and seeing her children çais et allemand de l’Université deMozambique Glasgow, Ruth a Botswana grow up here, she definitely calls Luxembourg débuté sa carrière chez Reuters. Vingt ans plus tard, Namibia Swaziland home. “The cultural scene has grown tremen- ses enfants ayant grandi ici, c’est au Luxembourg dously. So many fantastic concerts and events!” qu’elle se sent chez elle. « La scène culturelle a pris Lesotho South Africa The networking scene for English-speaking énormément d’ampleur. Il y a tellement de concerts et women has also expanded. From the 700-member autres événements formidables ! » Le réseau des femBritish Ladies Club to The Network, a resource mes anglophones s’est également élargi. Du British for professional women – local assistance is avail- Ladies Club, qui compte 700 membres, au Network, able for both integration and support. A former un réseau pour femmes professionnelles, une assispresident of The Network, Ruth is proud of the tance locale est disponible pour le soutien et l’intétraining and mentoring progration. Ancienne présidente de grams. “We celebrate our 20th The Network, Ruth est fière des anniversary this fall. We’re programmes de formation et de reaching out to professional conseil. « Nous célébrons notre women from all sectors and 20e anniversaire cet automne. diverse nationalities.” Ruth still Nous prenons contact avec des prorecalls “the beautiful but freezing” fessionnelles de tous les secteurs et coast of Scotland and eating de diverses nationalités. » Ruth se « Les Écossais sont les seules “sand sandwiches” blown by the remémore « les magnifiques, mais gales. “Scots are the only ones you personnes que vous n’entendrez glaciales » côtes écossaises et les won’t hear complaining about jamais se plaindre du temps ! » « sandwiches au sable » apporté the weather!” par les vents violents.

Madagascar

“Scots are the only ones you won’t hear complaining about the weather!”

J www.the-network.lu

anouk's  city magazine luxembourg

Laos

www.citymag.lu


25 A Book and a Natter

A Song for Wales

Chris Wilson, Chapter 1 Books.

Dafydd Bullock, Composer. Compositeur

According to Chris Wilson, York­ shire folks have a unique character. “No fancy frills and we call a spade a spade.” Managing the English bookstore Chapter 1, Chris enthusi­ astically recommends books from bestsellers to children’s favourites. On Sunday morning, customers line up for English newspapers while perusing fliers, often for local English-speaking theatre. “I was very involved in local repertory theatre back in England and was ‘hooked’ by the time I came here!” As a stage manager and director of many local productions, Chris has “formed great friendships along the way.” Selon Chris Wilson, les personnes du Yorkshire ont un caractère unique. « Chez nous, pas de fioritures et nous appelons un chat un chat. » C’est avec beaucoup d’enthousiasme que Chris, gérante de la librairie anglaise Chapter 1, recommande des livres, aussi bien des best-sellers que des livres pour enfants. Le dimanche matin, les clients font la queue pour les journaux anglais tout en feuilletant les prospectus, souvent pour le théâtre anglophone local. « J’étais très impliquée dans le répertoire dramatique local alors que j'étais en Angleterre et j’étais déjà 'mordue' lorsque je suis arrivée ici ! » En tant que régisseur et metteur en scène de nombreuses productions locales, Chris a « noué des liens d’amitié très forts tout au long de son parcours ».

Henry Kelly, President, Luxembourg Manx Society, asbl. Président, Luxembourg Manx Society, asbl.

In Dafydd Bullock’s musical compo­ sition for Wales, the chords resonate its Gaelic past and dramatic land­ scape – culminating in an anthem for an independent nation. “It is my dream to have our own government operating in its own interest. I could be the first Ambassador of the Republic of Wales to the Republic of England!” A composer, conductor, author and teacher with 25 CDs to his credit, Dafydd draws his inspira­ tion from his home near Snowdonia. “The rugged coast meeting the sea, the submerged history of Wales, even the rough climate – it’s all there in the music.” Dans la composition de Dafydd Bullock pour le Pays de Galles, les accords sont en harmonie avec le passé gaélique et les paysages spectaculaires – ce qui aboutit à un hymne pour une nation indépendante. « Je rêve d’une nation ayant son propre gouvernement agissant dans ses propres intérêts. Je pourrais être le premier ambassadeur de la République de Galles en République d’Angleterre ! » Compositeur, chef d’orchestre, auteur et professeur, avec 25 CDs à son actif, Dafydd puise son inspiration dans sa région d‘origine, près de Snowdonia. « La côté accidentée à la rencontre de la mer, l’histoire cachée du Pays de Galles, et même la rudesse du climat - tout est présent dans la musique. »

J www.chapter1.lu

J www.bullockmusic.info

The Isle of Man celebrates its Gaelic-Norse traditions and its unique language. “Our government, schools and even road signs use both Manx and English. Norse place names have also survived.” Henry Kelly heads the Luxembourg Manx Society, which plans events like Tynwald Day, the Manx National Day. Named for the original Norse assembly, Tynwald is the Manx legislature, one of the oldest con­ tinuous parliaments in the world. “We have many similarities with Luxembourg – we’re a small nation influenced by our larger neighbours, with an adaptable government and strong financial services.” L’Île de Man met à l’honneur ses traditions nordiques et gaéliques et sa langue unique. « Notre gouvernement, nos écoles et même nos panneaux de signalisation emploient le mannois et l'anglais. Les noms de lieux nordiques ont également été conservés. » Henry Kelly est à la tête de la Luxembourg Manx Society, qui organise des événements comme le Tynwald Day (fête de Tynwald), la fête nationale de l’Île de Man. Nommé d’après l’assemblée nordique d’origine, Tynwald est la législature mannoise, l’un des parlements toujours en fonction les plus anciens du monde. « Nous possédons beaucoup de points communs avec le Luxembourg : nous sommes une petite nation influencée par nos voisins plus grands, avec un gouvernement évolutif et des services financiers importants. »

Lire et papoter

un chant pour le pays de Galles

Ancient Isle

Une île chargée d’histoire

About Great Britain and British Isles Population: 51 million (England), 5.2 million (Scotland), 3 million (Wales), 83.859 (Isle of Man), United Kingdom (including Northern Ireland): 62.698.362 Capitals: London (England), Edinburgh (Scotland), Cardiff (Wales), Belfast (Northern Ireland), Douglas (Isle of Man) 159 nationalities live in Luxembourg, including 2,093 Britons. 159 nationalités vivent à Luxembourg, dont 2 093 Britanniques.

Ruth Springham, Corporate manager, Private Equity.

J www.luxmanx.com

ion: s t rmat ador c o f a n For more iole, Ambass ourg

b F lp Luxem ce Wa HE Ali Embassy in British Joseph II rg uk 5, blvd Luxembou rg.fco.gov. u 0 o 4 b 8 L-1 kinluxem u www. g! s Mornin ssion Good age! Expre ! a d oy re Bon V h) Bo tter (Wels ) Cair Vie! r and a na ! x e n p odbye a p (M h) A cu t u! Go a o h n c s i l e a (Eng f tea and eerio th h o A cup sh) Guid c i t t (Sco

www.citymag.lu

anouk's  city magazine luxembourg


Services & shopping

1

USEFUL SERVICES & SHOPPING

FIND THE RELEVANT CITY AUTHORITY, A USEFUL ADDRESS OR SPORTS FACILITIES. PLUS A GUIDE TO CITY SHOPS. Vous trouverez ci-dessous les services municipaux, adresses utiles, établissements sportifs, ainsi qu’un guide shopping. USEFUL ADDRESSES ADRESSES UTILES

BIERGER-CENTER 1 Centre Hamilius, 51, boulevard Royal, Adresse postale L-2090 Luxembourg Lu-ve : 8-17h G 47 96 22 00 T 26 27 09 99 Population register (registration, deregistration, changes of address), certificates, electoral list registration, identity cards, passports, registration for EU nationals, registration for third country cards, naturalization, birth certificate copies, legalization of signatures, parental authorizations, declaration of guardian­ ship, certified copies, Chèque-Service Accueil, residential parking vignettes, dog registration, payment of commune bills etc. Registre de la population (inscriptions, radiations, changements d’adresse), certificats, inscriptions sur listes électorales, cartes d’identité, passeports, attestations d’enregistrement pour ressortissants UE, demande de cartes pour ressortissants pays tiers, naturalisations, copies actes de naissance, légalisations de signatures, autorisations parentales, déclarations de prise en charge, copies conformes, adhésions ChèqueService Accueil, vignettes de stationnement résidentiel, déclarations de chiens, paiements de factures communales, etc. J bierger-center@vdl.lu, www.vdl.lu

G 47 96 25 83 (Hotline : 691 98 24 63)

The Sport for All programme provides a wide range of sports activities. Registration takes place all year round. Le programme Sports pour tous propose une large gamme d’activités sportives. Inscription tout au long de l’année. Rens. : Service des sports de la Ville de Luxembourg J www.vdl.lu

ICE SKATING & SKATEBOARD PATINOIRE & SKATE

SWIMMING POOLS PISCINES

5

2 Bonnevoie 30, rue Sigismond Bassin de natation Lu, ve, sa : 8-20h30, ma, je : 7-20h30, di : 8-12h Sauna Dames Lu, ve, sa : 8-11h30, ma, je : 14h30-20h Sauna Hommes Ma, je : 8-11h30 Sauna mixte Lu, sa : 11h30-20h, ma, je, ve : 11h30-14h30, di : 8-12h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine G 47 96 34 71

Patinoire de Kockelscheuer 42, route de Bettembourg Lu : 16-22h, ma-je : 12-22h, ve : 12-23h, sa-di : 10-23h G 46 74 65

6 Skate Park Hollerich Rue de l’Abattoir Lu-je : 11-22h, ve-sa : 11-23h, di : 11-20h G 44 83 47

TENNIS

3 Centre aquatique d’Coque 2, rue Léon Hengen (Kirchberg) Lu : 12-22h, ma-ve : 8-22h, sa-di : 10-18h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine G 43 60 60-1

4 Centre de relaxation aquatique Badanstalt 12, rue des Bains (Centre) Bassin de natation Ma-ve : 8-21h30, sa : 8-20h, di : 8-12h Sauna Dames Ma : 8-11h, me : 8-12h, je : 14h30-21h30 Sauna Hommes Je : 8-11h Sauna Mixte Ma : 11-21h30, me : 12-21h30, je : 11-14h30, ve : 8-21h30, sa : 8-20h, di : 8-12h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine G 47 96 25 50

Cultu

19 Office Social 24, Côte d’Eich Lu-ve : 8h30-11h30, 14-16h Late night licences and public entertainment taxes Nuits blanches et taxe sur les amusements publics Lu-ve : 8h30-11h Deprivation assistance Aide aux démunis G 47 96 24 70 T 46 92 01

12 Archives nationales de Luxembourg Plateau du Saint-Esprit Lu-ve : 9-11h45, 13-17h45, sa : 9-11h45 G 24 78 66 60 T 47 46 92 J archives.nationales@an.etat.lu www.anlux.lu

13

SPORT FOR ALL SPORTS POUR TOUS

oing re & g

11 Archives municipales Hôtel de Ville 42, place Guillaume II Pour les extraits des registres de l’état civil : Lu-ve : 8h30-11h30, 13h30-16h Pour les recherches historiques et généalogiques : Lu-ve : uniquement sur rendez-vous G 47 96 26 76 T 47 36 53

out

ant 6 staur ue, re on page 3 n e v Find tings ar lis and b Agenda rants y restau of Cit z les bars, age 36 p ve Retrou de loisir à la x et lieu genda yA du Cit

7 Bambësch – Tennis Spora Allée des Présidents Lu, ma, je : 10-12h, 14h-16h, ve : 10-13h G 46 15 51 Sur réservation J www.tennisspora.lu

8 Belair – Tennis Club des Arquebusiers Val Sainte-Croix G 44 50 37

Bibliothèque Municipale Cité 3, rue Genistre Ma-ve : 10-19h, sa : 10-18h G 47 96 27 32 J www.vdl.lu

14 CAPEL – Centre d’animation péda­ gogique et de loisirs 4-12, rue de l’École Lu-di : 8-17h G 47 96 24 42 / 32 73 J www.vdl.lu

15 Centre d’information européen – Maison de l’Europe 7, rue du Marché-aux-Herbes Lu : 13-17h, ma-ve : 9-18h, sa : 11-16h G 43 01 37 83-3 Information, documents, personalised assistance, conferences, debates, exhibitions, group visits Information, documentation, assistance personnalisée, conférences, débats, expositions, visites de groupe J comm-rep-lux-info@ec.europa.eu

11

9

10 Bonnevoie – Tennis Club 115, rue Anatole France G 49 65 95 J www.tcbonnevoie.com

TRANSPORT TRANSPORTS 21 MOBILITEITSZENTRAL Gare centrale Lu-ve : 7-19h, sa-di et jours fériés : 10-18h G 24 65 24 65 Information and advice on the whole range of public transport service and alterna­ tive means of transport to the private car, such as ‘soft mobility’ Renseignements et conseils sur l’offre des services de transports publics et sur les modes de déplacement alternatifs à la voiture individuelle, comme la mobilité douce J www.mobiliteit.lu

2

Taxis Taxis Colux : G 48 22 33 Benelux Taxis : G 80 02 51 51 City Taxis : G 48 00 58 AéROPORT Arrivals/departures/info G 24 64 0 J www.luxairport.lu Ventes et réservations

État Civil Hôtel de Ville 42, place Guillaume II Lu-ve : 8-17h, sa : 9h30-11h30 Births, deaths, marriages, affidavits, registered copies Naissances, mariages, décès, légalisation de signatures, copies conformes G 47 96 26 30 T 47 36 53

G 24 56 42 42 J callcenter@luxair.lu

16

MARCHé DE BONNEVOIE In front of the parish church Devant l’Église paroissiale Me : 7-12h

GALERIE BEAUMONT 56 GRAND RUE L-1660 LUXEMBOURG TEL: +352 26 20 00 22 WWW.SOON.LU

MARKETS Marchés 22

Impositions communales 43, boulevard F.D. Roosevelt Lu-ve : 8-11h30, 13h30-16h30 G 47 96 26 84 T 22 91 36

3 AdvSOON64x97.indd 1

23 17

Belair – Tennis Club Stade Boulevard Napoléon Ier Sans réservation, jusqu’à 22h G 45 16 10 J www.tcstade.lu

20 Recette Communale 3, rue du Laboratoire Lu-ve : 8h30-11h45 G 47 96 20 20 T 22 03 36 Payment of bills Encaissement des factures

kids and the city maison relais 2, rue du Nord Lu-ve : 7h30 -18h30, sa : 9h30 -18h30 G 26 26 29 59 J www.kidsandthecity.lu

18 LEO (Luxembourg Energy Office) 9, boulevard F.D. Roosevelt Lu-ve : 8-17h G 26 39 48 48 T 26 20 24 24 For all your energy supply requirements Pour toutes vos démarches en matière de fourniture énergétique J www.leoenergy.lu

MARCHé DU GLACIS Glacis 3rd Sunday of every month 3e dimanche du mois : 10-17h

24 MARCHéS HEBDOMADAIRES AUX PRODUITS FRAIS DU PAYS Place Guillaume II et place de Paris Me, sa : 7-13h30 Some 55 stall holders provide a wide range of fresh products such as fruit, vege­ tables, organic farm produce, flowers, fish, roast chickens Quelque 55 marchands et jardiniers offrent une grande diversité de produits frais tels que fruits, légumes, produits de l’agriculture biologique, fleurs, poissons, poulets grillés

PARCEL-STATION

HOWALD BASCHARAGE WINDHOF MERSCH MUNSBACH

C=98 M=100 Y=36 K=53

C=0 M=60 Y=100 K=0

C=85 M=20 Y=85 K=7

C=0 M=65 Y=100 K=16

C=0 M=35 Y=60 K=0

Un service de RT-Log SA

WWW.BPM.LU

21/09/10 10:48


3

7 14

23

MAISONS I APPARTEMENTS I BUREAUX ACHAT I VENTE I LOCATION ASSURANCES I CONSEIL ImmoBILIeR

4

BRICKS Solu tion s Immobilièr e s 4-6, rue Pépin-le-Bref - Luxembourg Paul Fabeck I T : 26 44 11 61 info@bricks.lu I www.bricks.lu

8

19

2

9

17 13 15

1 5 24

18

6

11

by Ackermann

16 12

Tout pour la future maman et pour les enfants de 0 à 12 ans 1

Liste de naissance online

www.lapino.lu 4

486A, r. de Longwy - L-1940 Luxembourg Tél.: +352 27 44 99 00

4

20

24

2

21 6 5

SOINS VISAGES MASSAGES CORPS

7 3

AUX EFFETS REVITALISANTS RELAXANTS ET RAJEUNISSANTS

10 22

Luxembourg | 98, Boulevard de la Pétrusse T +352 26 12 13 | www.yoake.lu 5

6

Ann_Monceau_CityMagazine_F.pdf

1

22/10/09

2

11:24

6

7

VOTRE MAISON OU APPARTEMENT N’EST TOUJOURS PAS VENDU ? Tous les parfums du monde pour toutes les circonstances : baptêmes, mariages, réceptions.

APPELLEZ VOTRE AGENCE RE/MAX au 26 64 99 99 (Luxembourg Ville) au 26 90 45 45 (Ettelbrück-Diekirch)

www.remax.lu

Service de livraison à domicile et internationale.

1, rue Auguste-Charles L-1326 Luxembourg-Bonnevoie Tel : 29 02 91 Fax : 29 02 89

Tél. 49 15 54 Fax 49 15 94 104, rue de Hollerich Luxembourg 83, av. du Dix Septembre Luxembourg

Lundi au samedi 8h00 à 19h00 non-stop Dimanche et jours fériés 9h00 à 13h00

Premier réseau mondial de l’immobilier

Remax_citymag.indd 1

18.01.2011 15:51:45 Uhr carte mullebutz.indd 1

Lundi à vendredi - 8 : 00/18 : 30 Samedi - 8 : 00/16 : 00

24.08.2011 11:43:02 Uhr


28 Click & find

Trouver les dates de collecte des déchets sur le site web de la Ville

Bon à savoir

How to find garbage collection dates on the Vdl website

OURS

Good to Know

Vallée de la Pétrusse

4. Cliquez sur « Afficher » pour trouver les dates de collecte Click "Afficher" to find the collection dates

Avenue de la Liberté

Le service de la canalisation de la Ville de Luxembourg effectue actuellement des travaux urgents le long de l‘avenue de la Liberté, au niveau des croisements avec la rue Joseph Junck et la rue de Strasbourg, suite à un effondrement de canalisations à proximité de la rue du Fort Neipperg. Les travaux devraient durer encore un mois, mais ne devraient pas affecter la circulation. Urgent work by the Ville de Luxembourg’s waste water department is taking place along the avenue de la Liberté between the junctions with the rue Joseph Junck and the rue de Strasbourg following the collapse of pipes near the rue Fort Neipperg. The work is expected to last another month, but traffic should not be affected during that period.

Free subscription

Abonnement gratuit

010 · si l s2

i g n awa r d

3. Déroulez le menu pour trouver votre rue Use the roll bar to find your street

r awa r d ·

es

2. Cliquez sur l’icône « Déchets » sous « liens utiles » Click on the "Déchets" icon under "liens utiles"

ve

ropean d

1. Visitez / Visit www.vdl.lu

GOOD DESIGN AWARD 2010 eu

Le service des ponts et chaussées a entamé des travaux de rénovation sur deux ponts de la Vallée de la Pétrusse. Pendant toute la durée des travaux, qui devraient durer encore cinq mois environ, les piétons et les cyclistes qui souhaitent utiliser le pont près du mini-golf devront emprunter la voie piétonne parallèle à celui-ci, qui sera indiquée par une signa­ lisation appropriée. Work by the bridges and roads department has begun on renovating two bridges in the Petrusse valley. For the duration of the works, which is expected to last around five more months, pedestrians and cyclists wishing to use the bridge near the minigolf will have to use the pedestrian path parallel to the minigolf, which will be indicated by adequate road signs.

En couverturE : Anouk Wies Photographie : Julien Becker

est édité par Maison Moderne Publishing pour le compte de la Ville de Luxembourg is published by Maison Moderne Publishing for the City of Luxembourg COMITÉ DE RÉDACTION/ EDITORIAL COMMITTEE Duncan Roberts, Mike Koedinger, Geraldine Knudson, Christiane Sietzen, Pascale Kauffman RÉDACTION / EDITORIAL DEPARTMENT

Courrier BP 728 L-2017 Luxembourg G 29 66 18-1 J info@citymag.lu Journaliste : Duncan Roberts (-55)

J duncan.roberts@citymag.lu

Pour les résidents de Luxembourg et du Grand-Duché ainsi que les frontaliers (abonnez-vous sur votre lieu de travail à Luxembourg) For residents of Luxembourg City & the Grand Duchy and foreign commuters (subscribe to your workplace address in Luxembourg)

Coordinatrice : Deborah Lambolez (-56)

John F. Kennedy

J deborah.lambolez@maisonmoderne.lu

La construction d’un nouveau bâtiment à l’avenue John F. Kennedy, entre la rue Érasme et la Centrale de cogénération, a entraîné la fermeture aux piétons et cyclistes de la chaussée surélevée entre l’avenue John F. Kennedy et l’entrée au parking souterrain à la Coque. Les travaux se prolongeront jusque décembre 2012. The construction of a new building on the avenue John F. Kennedy, between the rue Erasme and the Centrale de Cogénération, has caused the closure to pedestrians and cyclists of the raised pavement between the avenue John F. Kennedy and the entrance to the underground parking at la Coque. The work will last until December 2012.

Envoyez vos coordonnées par mail à / Send an email with your name and full address to: citymag@vdl.lu Ou téléphonez au 47 96 41 14 City Mag à l'étranger / abroad : Envoyez vos coordonnées par mail à citymag@vdl.lu ou téléphonez au +352 47 96 41 14. Participation aux frais de l'ordre de 10 EUR par an (11 numéros) à virer à MM Publishing S.A. : Please send an email with your name and full address to citymag@vdl.lu or call +352 47 96 41 14 and transfer 10 EUR to cover postage of the 11 editions published during the year to MM Publishing S.A.:

Plus d’informations sur : More information at: J www.vdl.lu

IBAN LU87 0019 1655 8851 4000 / Code Bic / Swift BCEELULL.

Correction : Cynthia Schreiber, Cathy Weber Suivi de production : Rudy Lafontaine PHOTOGRAPHIE Julien Becker, Éric Chenal / Blitz, Luc Deflorenne, David Laurent /Wide, Andrés Lejona, Olivier Minaire cartographie / cartography monopolka Sàrl COLLABORATIONS / CONTRIBUTORS Elvire Bastendorff, Brigitte Bertelle, Deborah Fulton-Anderson, Aaron Grunwald, Cordula Schnuer, Wendy Winn Traduction / Translation Architext S.A. PUBLICITÉ / ADVERTISING

G 27 17 27 27-1 J mediasales@maisonmoderne.lu www.maisonmoderne.lu GRAPHISME / layout

J design@maisonmoderne.lu www.maisonmoderne.lu

Direction artistique : Guido Kröger, Vera Capinha Heliodoro, Maxime Pintadu Mise en page : Stéphanie Poras (coordination), Monique Bernard, Lucile Guarnaccia, Marie-France Lequeux, Zoe Mondloch, Nathalie Petit, Claire Ramos, Laurie Vaxelaire

Fresh print

PUBLICATIONS NOW AVAILABLE at THE BIERGER-CENTER

Impression / PRINT Imprimé sur papier / printed on UPM satin 57 gr.

publications disponibles au bierger-center

Please Recycle

Vous avez fini de lire ce magazine ? Archivez-le, trans-mettez-le ou bien faites-le recycler ! Finished reading this publication? Archive it, pass it on or recycle it.

City Magazine Luxembourg paraît onze fois par an / published 11 times a year Tirage / Print Run 35.000 exemplaires / copies ISSN 2075-8286

Info-Services Dépliant Français / Deutsch Éditions VDL

Écologique

20 pages Français / Deutsch Éditions VDL

Conseils en énergie

24 pages Français / Deutsch Éditions VDL

S.d.S SportWochen

28 pages Deutsch / Français Éditions VDL

two ways to receive the Ville de Luxembourg’s publications:

Guide pour personnes 60+ 140 pages Français Éditions VDL

VEL'OH!

Brochure English Éditions VDL

Sports pour tous

69 pages Français / Deutsch Éditions VDL

Carnet Culture Jeunes Carnet de bons Français Éditions VDL

1. Visit the Bierger-Center (Centre Hamilius, 51, boulevard Royal) and ask for the publication you want 2. Download online at http://publications.vdl.lu

dEUX FAçONS DE RECEVOIR LES PUBLICATIONS DE LA VILLE : 1. Rendez-vous au Bierger-Center (Centre Hamilius, 51, boulevard Royal) et demandez votre publication 2. Téléchargez-les en ligne sur http://publications.vdl.lu

All publications are available free of charge!

Toutes les publications sont disponibles gratuitement !

anouk's  city magazine luxembourg

© Ville de Luxembourg / MM Publishing S.A. Tous droits réservés. Toute reproduction, ou traduction, intégrale ou partielle, est strictement interdite sans autorisation écrite au préalable de l’éditeur. © Ville de Luxembourg / MM Publishing S.A. All rights reserved. Reproduction or translation of this publication, either in its entirety or partial, is strictly prohibited without the prior permission of the publisher.

www.citymag.lu


29

Poignant remembrance Hollerich train station is home to a memorial to victims of the Nazi occupation. La gare de Hollerich abrite un mémorial dédié aux victimes de l’occupation nazie.

uilt erich b ll o H n in mpany. statio o : New ri railway c embourg. 2 0 0 n 190 Prince He upies Lux sed as u cc by the Germany o Hollerich is departure : d e 0 e d 194 4: Gare r the forc o -4 1940 g ground f ents. d id in s er use g e a r a st mbourg o long n is e g of Lux The buildin ens ial op : 1993 in station. ion memor rial statue t o a as a tr The deporta n, and mem : io 6 t a 9 t 19 ormer s f in the ed nearby. t c e r e is

FActs

The Mémorial de la Déportation at Hollerich station was scene to many farewells. Now it is a place to, hopefully, prevent new losses. Le MÉmorial de la DÉportation, à la gare de Hollerich, a ÉtÉ le thÉÂtre de nombreux adieux. C‘est aujourd‘hui un endroit qui permettra, espérons-le, d‘Éviter de nouvelles tragÉdies. NAaron Grunwald ODavid Laurent / Wide

G

ermany invaded Luxembourg on 10 May 1940. Historian Guy de Muyser calls it the 9/11 of his generation. The deportation of the Grand Duchy’s Jews began soon after. Many embarked on trains next to Hollerich station on their way to being interned in ghettos and concentration camps in Poland. Few survived. Mandatory conscription into the German military – as the Nazi regime declared Luxembourg to be part of the Reich – began in 1942. Once again Hollerich station was the last place many Luxembourgers ever saw of home. Implementation of the draft led to a general labour strike (repressed by summary executions) and increased activity in the twoyear old resistance movement. The Gestapo cracked down. Eighty-seven train conveys full of political prisoners left Hollerich station for Poland between September 1942 and August 1944. In October 1942 many young Luxembourgers – men but also many women – were forced into the German labour service. They too gathered at Hollerich to say goodbye before working for the war machine in Germany. Luxembourg was liberated in September 1944 and the Nazis no longer menaced the Grand Duchy by the following spring. Today Hollerich’s platforms are still used as a train station, but the building itself has been put to different use. It is home to the group of organisations and museum that honour the memory of the Nazi regime’s victims. The Centre de Documentation et de Recherche sur l’Enrôlement forcé (the centre for forced enlistment information and research) will present a new exposition on the era inside the station, La langue confisquée (metaphorically, “hijacked language”), from 30 September to 18 November. Based on the work of philosophy professor Victor Klemperer (1881-1960), it examines the use, methods and impact of the Third Reich’s propaganda. Given the conflicts that persist around the globe, notes one of the centre’s historians, Daniel Bousser, the deportation memorial’s exhibitions, library and conference programme remain as relevant as ever. Q

www.citymag.lu

L

e Luxembourg fut envahi par l’Allemagne le 10 mai 1940. L’historien Guy de Muyser considère cette date comme le 11 septembre de sa géné ration. La déportation des juifs du Grand-Duché commença peu de temps après. Un grand nombre d’entre eux montèrent dans des trains en gare de Hollerich avant d’être enfermés dans des ghettos et des camps de concentration polonais. Rares sont ceux qui survécurent. Le service militaire obligatoire dans l’armée allemande (le régime nazi ayant décrété que le Luxembourg faisait partie du Reich) fut mis en place en 1942. Une fois de plus, la gare de Hollerich fut, pour de nombreux Luxembourgeois, la dernière vision qu’ils eurent de leur pays. L’application du décret d’enrôlement forcé provoqua une grève générale (réprimée par des exécutions sommaires) et une intensification des activités du mouvement de résistance créé deux ans auparavant. La Gestapo réprima ces actions. Quatre-vingt sept convois remplis de prisonniers politiques quittèrent la gare de Hollerich pour la Pologne entre septembre 1942 et août 1944. En octobre 1942, beaucoup de jeunes Luxembourgeois (des hommes, mais aussi de nombreuses femmes) furent enrôlés de force dans le service du travail obligatoire allemand. Eux aussi se rassemblèrent à Hollerich pour faire leurs adieux avant de partir travailler pour la machine de guerre allemande. Le Luxembourg fut libéré en septembre 1944. Au printemps suivant, les nazis ne menaçaient plus le Grand-Duché. Aujourd’hui, entre les quais de Hollerich circulent toujours des trains, mais le bâtiment ferroviaire lui-même a aujourd’hui une autre fonction. Il abrite un ensemble d’organisations et un musée qui honorent la mémoire des victimes du régime nazi. Le Centre de Documentation et de Recherche sur l’Enrôlement forcé présentera, du 30 septembre au 18 novembre, une nouvelle exposition sur cette époque à l’intérieur de la gare, intitulée La langue confisquée. Basée sur l’œuvre du professeur de philosophie Victor Klemperer (1881-1960), l’exposition passe en revue les mécanismes de la propagande du Troisième Reich, ses méthodes et son impact. Selon l’un des historiens du Centre, Daniel Bousser, si l’on considère les conflits qui continuent à secouer le monde, on se rend compte que les expositions, la bibliothèque et les conférences du mémorial de la déportation sont plus utiles que jamais. Q

anouk's  city magazine luxembourg


30

Alfred luxembourg This Month: Alfred Seiland The Austrian photographer has worked with magazines and news­ papers, such as the Frankfurter Allgemeine Zeitung and the New York Times Magazine. Even though still based in Austria he holds a professorship of photography in Stuttgart. His own work is focused on land- and cityscapes, highlighting layers and structures. Le photographe autrichien a travaillé pour des magazines et des journaux tels que le Frankfurter Allgemeine Zeitung et le New York Times Magazine. Même s‘il vit toujours en Autriche, il enseigne la photographie à Stuttgart. Son œuvre se concentre sur les paysages et les villes en mettant en valeur les différentes couches et structures.

With only a few days in Luxembourg, photographer Alfred Seiland caught a glimpse of the capital. à Luxembourg POur quelques jours seulement, le photographe Alfred Seiland a réussi à avoir un aperçu de la capitale. NCordula Schnuer  ODavid Laurent / Wide

I

L

n the spring I had an exhibition at the Galerie Clairefontaine and was ors d’une exposition de mes œuvres organisée au printemps dernier asked if I wanted to give a workshop during Photomeetings, a photog à la Galerie Clairefontaine, on m’a demandé si je souhaitais tenir un raphy festival hosted by the gallery. Academies, universities and their atelier lors des Photomeetings, un festival de photographie qui a lieu à la students participate in the festival and as I also teach photography at the galerie. Les étudiants de différentes écoles et universités participent à cet Stuttgart State Academy of Art and Design we came to present a project événement. Comme j’enseigne également la photographie à l’académie des on the topic of voyeurism. beaux-arts de Stuttgart, nous sommes venus présenter un projet sur le thème It is very generous for the students to be invited to come here and have the du voyeurisme. opportunity to take part in a festival like this. I’m sure they will learn a lot. Quelle générosité d’inviter les étudiants à venir ici et de leur offrir ainsi There aren’t many opportunities like this in Europe. Everyone involved is l’occasion de prendre part à un tel festival ! Je suis certain qu’ils apprendront very enthusiastic and really enjoying the experience. énormément. De telles occasions sont rares en Europe. Tous les participants The aim of the workshops is to design and present a visual project in four font preuve de beaucoup d’enthousiasme et sont vraiment ravis de cette days. Time is scarce, with other events taking place around Photomeetings. expérience. Therefore, I didn’t have a lot of spare time. In fact, I hardly slept. Les ateliers visent à concevoir et à soumettre des projets visuels sur une From the impression I got though, I think Luxembourg is on its way to période de quatre jours. Nous sommes limités dans le temps, car d’autres manibecome a very modern city, especially architecturally. But at the same time festations se déroulent en même temps que Photomeetings. Je n’ai donc pas eu the connections to the historical elements are beautifully integrated. beaucoup de temps libre. Pour ne rien vous cacher, j’ai à peine dormi. Because it’s a small place I think there’s a strong connection to tradiSi je me base sur mes impressions, Luxembourg est en passe de devenir une tion. It’s important to have that kind of base, but also to be open to new ville très moderne, notamment d’un point de vue architectural. Parallèlement, things. You can really sense here how many different influences come le lien avec le patrimoine historique y est bien intégré. together. Looking at the city as a photographer I’m fascinated Comme la ville est petite, elle est très attachée à la tradition, je by the difference between town and the Grund, and then pense. Ce lien est important, mais être ouvert à de nouvelles choA there’s Kirchberg as well. ses l’est tout autant. Ici, vous pouvez vraiment vous faire une idée Galerie Clairefontaine I have a hard time picking a “hotspot” or something like that. des influences qui se mélangent. En observant cette ville avec les (Espace 2) For me, it’s more about the overlapping structures. There’s a lot yeux d’un photographe, je suis fasciné par les différences existant 21, rue du St-Esprit Centre of places with a lot of atmosphere. I did like the Place d’Armes entre la ville, le Grund et le Kirchberg. G 47 23 24 and Place Guillaume with all the diverse cuisines in one place. Il est difficile de trouver un endroit phare ou quelque chose J www.galerie-clairefonBut I’m sure I will come back to see more. Q comme cela. Selon moi, c’est plutôt le chevauchement des structaine.lu tures qui est remarquable. Beaucoup d’endroits ont beaucoup Cercle Cité de caractère. J’ai vraiment aimé la place d’Armes et la place Place d’Armes Guillaume qui proposent tant de types de cuisine différents en Centre un seul endroit. Je suis certain que je reviendrai pour faire de G 46 49 46 J www.cerclecite.lu nouvelles découvertes. Q

anouk's  city magazine luxembourg

www.citymag.lu


Ve 30 sept: 16-20h Sa 01 oct: 10-18h Di 02 oct: 10-18h Lu 03 oct: 14-20h

dur

Ha

TaT I b

ab

www.logement.lu

LE

www.luxexpo.lu

FEEL IT LIVE!


www.volkswagen.lu

La nouvelle Passat. Plus d’une idée d’avance. Truffée de nos meilleures idées, la nouvelle Passat vous propose encore plus de confort, de plaisir et de caractère. Jugez-en par vous-même en l’essayant dès à présent chez votre concessionnaire. Fixez sans tarder votre rendez-vous et laissez-vous séduire. En plus, avec 2.000 € de prime¹ et de nombreux packs très avantageux, la Passat de vos rêves est plus que jamais à portée de main.

La nouvelle Passat, maintenant déjà à partir de 21.080 €.²

¹Prime non-valable sur les modèles 4MOTION. ²Prime de 2.000 € déduite.

Garage M. Losch Luxembourg

Garage M. Losch Esch/Alzette

Garage Roger&Diego Pétange

Garage Castermans Redange/Attert

Garage Pepin Ingeldorf

Garage Kruft Echternach

Garage Horsmans&Rosati Bech-Kleinmacher

Consommation moyenne: 4,4 - 7,7 l/100 km. Emissions CO2: 114 - 180 g/km.

Garage M. Losch Bereldange

Garage Cruciani Dudelange

Garage Pauly-Losch Strassen

Garage Kieffer Steinfort

Garage M. Biver Weidingen/Wiltz

Garage Demuth Junglinster

Garage Weis-Schon Munsbach


anou

k's

Cit y

ma g

azin

e L ux

embo

urg

ok t o

ber'1

1


oktober'11 CITY agenda LUXEMBOURG

Expositions Théâtre

Danse / opéra

La mouette 04 E 17, 21, 22 & 24/10 I Grand théâtre

La Didone E 26 & 28/10 I Grand Théâtre

Mondes inventés, 26 mondes habités E 08/10-15/01/12 I Mudam

08

Musiques actuelles Musique classique

Jeune public

Brett Anderson E 06/10 I den Atelier

Warmoes – Gewürzkraüter E 23/10 I Carrérotondes

12

Emmanuel Pahud 18 E 25/10 I Philharmonie

20

événements

Cinéma

Cinémathèque

fête des lampions 24 E 14-16/10 I Abbaye de Neumünster

Cineast 32 E 05-23/10 I Luxembourg-ville et environs

Tous les genres 34 du cinéma en 10 leçons E 24/10-09/07/12 I Cinémathèque


01.10.– 30.11.2011 www.luxembourgfestival.lu

0102.11.02–.01.3 ul.lavitsefgruobmexul.ww

Balé da Cidade de São Paulo – London Symphony Orchestra – Valery Gergiev – Zaz – Maria Schneider – «Le jardin des délices» / Blanca Li – The Cleveland Orchestra – Franz Welser-Möst – «Der Turm» / Claude Lenners – Souad Massi & Band – «Deca Dance» / Batsheva Ensemble – Christian Gerhaher – Orchestre –Philharmonique trebliG nalA –duciLuxembourg nomrahlihP–kEmmanuel roY weN –Krivine traéB–eJoshua lleunamm leaRedman hciM – a/ íBrad cuL eMehldau d ocaP Duo – ïoh–c«Elektro loB ud eKif» rtâé/ hBlanca T & jacLio–jlerP tella niloC riSKožená – artse–hAnoushka crO ynohShankar pmyS n–oLes dnoArts L – Florissants ynapmoC –kral Magdalena William / Judith leiChristie naD – z–eDaniel luoB eHope rreiP ––«Tue-Tête» sumaC / » setsuJChemla seL« –– siva «Gina» –Cristina ilotraBBranco ailiceC– –Emmanuel gizpieL rPahud etsehc–ro suahd/nEugénie aweG –Rennamlhe betez – aAnne – im tsoraSofie iK savon bbAOtter – eg–dTruls irtsoMørk B naI – regnalreB esioçnar

– gnidlapS aznarepsE – trazoM / »ettut naf isoC« – snilloR ynno eppilihP – yedroN salsinatS – ffohtsauQ samohT – ztirraiB tella – regalhcshcriK akilegnA – gnirepS saerdnA – ehgewerre


Edito

03

Rendez-Vous du Mois

Photo : Film4

HighLights of the month

Photo : Sébastien Grebille

Submarine, drame encensé sur le passage à l’âge adulte, est programmé lors de la British and Irish Film Season. Acclaimed coming of age drama Submarine is part of the British and Irish Film Season.

Le Cleveland Orchestra est dirigé par Franz Welser-Möst à la Philharmonie. The Cleveland Orchestra is conducted by Franz Welser-Möst at the Philharmonie.

Blanca Li présente deux spectacles magiques au Grand Théâtre. Blanca Li stages two spectacular shows at the Grand Théâtre.

NDUNCAN ROBERTS  OLAURENT PHILIPPE

L

e programme du City Agenda d’octobre s’annonce très riche. En effet, lorsque l’automne s’installe, les centres culturels de la ville déploient les grands moyens. Les festivals cinématographiques commenceront avec la British and Irish Film Season : des films encensés comme L’Irlandais, Submarine et Attack The Block sont au programme. Le CinEast, un festival de films d’Europe centrale et de l’Est, fait aussi son retour avec une programmation aussi intelligente que passionnante ; le Cinéma du Sud, lui, proposera des films sur le thème de l’exploitation des ressources naturelles de la planète; le Brazil Film Festival vaudra également le détour. En parlant du Brésil, la saison de danse battra son plein au Grand Théâtre avec l’arrivée de la troupe de danse chatoyante Balé da Cidade de São Paulo. La danseuse et chorégraphe espagnole Blanca Li présentera deux spectacles au théâtre. La saison lyrique du théâtre débute elle aussi en octobre, avec une toute nouvelle œuvre, Der Turm, du compositeur luxembourgeois Claude Lenners. La musique live sera présente à la Philharmonie par le biais d’un programme intéressant. Parmi les temps forts du classique, on pourra retrouver Emmanuel Krivine qui dirigera l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, et Frank Agsteribbe qui dirigera le chœur CantoLX sur la Symphonie Classique de Prokofiev, le concerto pour piano en sol majeur de Ravel et le Requiem op. 48 de Fauré. Le célèbre Cleveland Orchestra, dirigé par Franz Welser-Möst, se produira deux soirs, dont un en présence du violoncelliste norvégien Truls Mørk. Mais la Philharmonie ne se limite pas à la musique classique, et la belle voix de Souad Massi résonnera également dans le grand auditorium, tandis que les mélodies envoûtantes de Hauschka’s Ghost Piano, sur des images du réalisateur local Jeff Desom, empliront l’Espace Découverte. Préparez-vous également à de très beaux moments de piano avec la venue de Tori Amos, qui jouera des morceaux de son dernier album Night of Hunters à l’Atelier. Q

www.citymag.lu

Lorsque l’automne s’installe, les centres culturels de la ville déploient les grands moyens. As autumn settles in, the city’s cultural institutions and promoters truly up the ante.

O

ctober’s City Agenda is packed with variety. Indeed, as autumn settles in, the city’s cultural institutions and promoters truly up the ante. The film festivals begin with the British and Irish Film Season, which includes acclaimed films such as The Guard, Submarine and Attack The Block. The CinEast festival of films from Central and Eastern Europe also returns with an exciting and intelligent programme, while the Cinéma du Sud featuring films about exploitation begins and the Brazil Film Festival is also worth checking out. Talking of Brazil, over at the Grand Théâtre, the dance season gets into full swing with the arrival of scintillating dance troupe Balé da Cidade de São Paulo. Spanish dancer and choreographer Blanca Li also has two shows at the theatre. The theatre’s opera season also gets underway in October, with a brand new work, Der Turm, by Luxembourg composer Claude Lenners. Live music comes in the form of an enticing programme at the Philharmonie. Classical highlights include Emmanuel Krivine conducting the OPL and Frank Agsteribbe leading the CantoLX choir in a performance of Prokofiev’s Classical Symphony, Ravel’s Piano Concerto in G major and Fauré’s Requiem op. 48. The renowned Cleveland Orchestra, conducted by Franz WelserMöst, plays two evenings including a performance with Norwegian cellist Truls Mørk. But the Philharmonie is not just about classical music, and the beautiful voice of Souad Massi will also resonate in the main auditorium, while the haunting melodies of Hauschka’s Ghost Piano, with visuals by local film director Jeff Desom, will grace the Espace Découverte. And beautiful piano will also undoubtedly be a feature when Tori Amos performs music from latest album Night of Hunters at den Atelier. Q

Concert de Tori Amos à l’Atelier : la première date d’un mois très chargé pour la salle de Hollerich. Tori Amos is the first den Atelier concert in a busy month for the Hollerich venue.

City Agenda indique les événements gratuits du mois. City Agenda highlights events where entry is free.

oktober'11  city agenda luxembourg


04

Anton Tchekhov / Marja-Leena Junker

La Mouette I

n a coproduction with Théâtre du Centaure, Luxembourg’s Grand Théâtre is staging Anton Chekhov’s The Seagull, a masterful play dating back to the end of the 19th century which unravels a series of relationships coloured by passion, illusions and conflicts that inevitably cause each of the characters to become disillusioned. The play depicts events that take place over a period of a few days at the country home of Sorin, a former civil servant. During this period, a series of encounters occur which cause relationships that turn out to be of pivotal importance to the future of the characters of the play to unravel and be rebuilt. Arkadina, Sorin’s daughter and a famous actress, Konstantin, a young playwright, Trigorin, a well-known novelist, Nina, a young girl who is driven by her ambition to become an actress, Masha, the daughter of Shamrayev, the manager of the estate of Sorin, Dorn, the country doctor, Medvedenko, the schoolmaster, are all fascinated by theatre. In Chekhov’s play, art, which is depicted as an inherent element of life itself, forms the framework upon which human relationships are woven. The seagull that is shot down by Konstantin heralds a slew of tragic destinies among the play’s characters. Trigorin ponders whether to use this event as a novella dedicated to Nina: “A young girl spends all her life on the shores of a lake. She loves the lake, like a seagull, and she is happy and free, like a seagull. But then a man arrives out of the blue, and seeing her, he sets out to destroy her out of sheer idleness. Just like this seagull.” Time goes by and then the characters meet up two years later… The director has shown a very sober approach to setting Chekhov’s play, having opted to focus on the illusions of youth, which is so full of dreams and desires, soon to be tempered by dramas and disappointment. Although this play was written many years ago, it is remarkable how Chekhov’s insight remains relevant to the emotions and circumstances of our modern lives. No one can fail to be affected by the emotions that these tragic destinies, tainted with illusions, arouse in each of us. Q

Entourée d’une équipe de comédiens qui l’accompagne depuis des années, Marja-Leena Juncker exprime ici tout son amour du théâtre et offre, de cette grande œuvre, une vision actuelle et personnelle nourrie de son expérience et de son indéniable talent. Surrounded by a troup of actors who have worked with her for many years, Marja-Leena Juncker unleashes all her love for theatre and stages a version of this great play that reflects a modern and personal vision based on her own experience and her great talent Nelvire bastendorff  OJean-François Wolf

E

n coproduction avec le Théâtre du Centaure, le Grand Théâtre accueille La Mouette d’Anton Tchekhov, une œuvre théâtrale magistrale de la fin du 19e siècle où les existences des êtres se nouent, où la passion, les illusions et les conflits entraînent chacun des personnages sur des chemins désenchantés. La pièce se déroule sur quelques jours dans la propriété campagnarde de Sorine, ancien conseiller d’État. Ces journées, propices aux rencontres, défont et (re)construisent de nouvelles relations humaines déterminantes pour les vies futures des personnages. Arkadina, fille de Sorine et actrice affirmée ; Konstantin, jeune auteur dramatique ; Trigorine, écrivain renommé ; Nina, jeune femme animée par le désir de devenir comédienne ; Macha, fille de Chamraï, intendant du domaine de Sorine ; Dom, le médecin de campagne ; Medviedenko, le maître d’école : tous nour­­rissent une passion profonde pour l’art dramatique. Indissociable de la vie, l’art est ici la

oktober'11  city agenda luxembourg

trame dans laquelle se tissent les rapports humains. La mouette abattue par Konstantin annonce les destins tragiques des personnages. Trigorine en fait le motif d’une possible nouvelle littéraire adressée à Nina : « Une jeune fille passe toute sa vie sur le rivage d’un lac. Elle aime le lac, comme une mouette, et elle est heureuse et libre, comme une mouette. Mais un homme arrive par hasard et, quand il la voit, par désœuvrement la fait périr. Comme cette mouette. » Le temps passe et les personnages se retrouvent deux ans plus tard… La metteur en scène, dans une grande sobriété scénographique, a choisi de mettre en exergue cette jeunesse en proie aux rêves, aux désirs, et à qui la vie réserve déceptions et drames. Malgré les années qui séparent la création de l’œuvre de notre époque, il est remarquable de sentir à quel point la sagacité de Tchekhov demeure indéfectible face aux sentiments et aux conditions de nos vies. Personne ne peut demeurer indifférent aux résonances que ces destins tragiques, teintés d’illusions, provoquent en chacun de nous. Q

« Existe-t-il de pièce de théâtre plus merveilleuse que La Mouette de Tchekhov ? Incroyablement riche en thèmes et motifs, elle réunit la comédie à la tragédie, touche droit au cœur. » “With its incredible wealth of themes and motifs, its combination of comedy and tragedy, Chekhov’s The Seagull reaches straight to our hearts. Can there be a greater play than this?” Marja-Leena Juncker (metteur en scène)

Drame E 17, 21, 22 & 24/10 H 20:00 S En français I Grand Théâtre J www.theatres.lu

www.citymag.lu


Théâtre

IndependEnt little lies (ILL) /  Fausto Paravidino

Eugénie Rebetez

Anne Simon / Elfriede Jelinek

Gina

Babel

ILL monte la pièce de l’auteur italien, inspirée de la BD de Schulz. Le récit se déroule sur deux périodes à dix ans d’intervalle. Un groupe d’amis se désagrège, certains protagonistes deviennent policiers tandis que les autres sont prisonniers… La violence gratuite est teintée par le monde attachant de Charlie Brown, ici dénommé « Buddy ». ILL perform this play by the Italian author, inspired by the comic strip by Schulz. The action takes place over two periods separated by ten years. A group of friends is breaking up, some are becoming police officers while others are the prisoners... Gratuitous violence is coloured by the charming world of Charlie Brown, here called “Buddy”.

Une femme, son corps, son métier, ses envies, ses doutes : toute une réflexion intime et drôle que livre Gina, usant de l’autodérision comme une arme contre la morosité de la vie. Le spectacle est bouleversant, eupho­risant… Eugénie Rebetez, conceptrice et interprète, invente ici un style de one-woman-show situé entre danse, théâtre et musique. A woman, her body, her job, her desires, her doubts: the intimate and humorous reflections offered by Gina as she does herself down as part of her struggle against the moroseness of life. The show is amazing, euphoric... Eugénie Rebetez, writer and performer, invents here a one-woman-show combining dance, theatre and music.

Théâtre contemporain, création E 04, 07, 08 & 11/10 H 20: 00 E 10/10 H 10:00 (scolaires) S En français I Théâtre National du Luxembourg J www.tnl.lu

Monologue E 12/10 H 20:00 S En français. Dans le cadre du Luxembourg Festival I Théâtre des Capucins J www.theatres.lu

Photos: Independent Little Lies, Augustin Rebetez, Mariio Del Curto, Max Gindt

Peanuts

Albert Ostermaier / Frank Hoffmann

Photo: Birgit Hupfeld

Aufstand

Das Stück vereint die Kraft von Literatur, politischer Realität und gesellschaftlichem Bewusstsein. La pièce unit puissance de la littérature, réalité politique et conscience sociale.

Das neue Stück von Albert Ostermaier, erstmals – unter der Regie von Frank Hoffmann – bei den Ruhrfestspielen in Recklinghausen im vergangenen Mai aufgeführt, wird im TNL präsentiert. Das Werk, das von den Räubern von Schiller inspiriert ist und dessen Ausgangspunkt ein anarchistisches Pamphlet bildet, ist eine Koproduktion der Ruhrfestspiele Recklinghausen und des TNL. Die Geschichte vermischt die Schicksale mehrerer Personen: eines jungen, idealistischen Schriftstellers, einer militanten Gruppe und ihrer Gegner. Im Verlaufe des Stückes tritt die Unmöglichkeit des Glaubens an eine bessere Zukunft – selbst an eine sehr kurze Zukunft – in den Vordergrund, und die anfängliche Schmähschrift verwandelt sich in einen Liebesbrief, der einer Gefährtin gewidmet ist.

Présentée pour la première fois lors du Festival de la Ruhr de Recklinghausen en mai dernier, la nouvelle pièce théâtrale d’Albert Ostermaier, mise en scène par Frank Hoffmann, est donnée sur la scène du TNL. Le TNL est commanditaire de cette œuvre qui s’inspire Des brigands de Schiller et dont le point de départ est un pamphlet anarchiste. L’histoire entremêle les destins de plusieurs personnages : un jeune écrivain idéaliste, un groupe militant et leurs opposants. Au fil de l’œuvre, se dessine l’impossible foi en un avenir meilleur – voire en un avenir tout court – et, la diatribe initiale se métamorphose en lettre d’amour dédiée à une de ses compagnes militantes. Soulignons l’attention particulière portée à la distribution artistique et technique.

Modernes Theater, Uraufführung E 14, 17, 18, 19, 23, 24 & 25/10 H 20:00 S Auf Deutsch IThéâtre National du Luxembourg J www.tnl.lu

www.citymag.lu

05

Judith Chemla / Bruno Le Bris

Jérôme Konen / Valérie Bodson

Drei Monologe eines der bedeutendsten Autoren Europas, der 2004 den Literatur-Nobelpreis erhalten hat. Babel verflechtet Gewalt, Sexualität und Religion in den Kontext des Irak-Krieges und der Berichterstattung in den Medien. Ein Werk mit einer herben und scharfen literarischen Handschrift, geprägt von einem erstaunlichen Realisimus, über die Gewalt in der heutigen Welt. Trois monologues d’une des auteurs les plus importantes en Europe, qui reçut en 2004 le prix Nobel de littérature. Babel entrelace violence, sexualité et religion dans le contexte de la guerre en Irak et des images médiatiques. Une œuvre à l’écriture littéraire acerbe, tranchée, d’un réalisme stupéfiant sur la violence du monde actuel.

Judith Chemla et Bruno Le Bris : elle, l’actrice, la chanteuse, la danseuse, fantasque ; lui, l’homme de plateau, accessoiriste, dévoué, tentent l’écriture d’une pièce sur le « grand départ ». Tentatives, reprises, répétitions s’enchaînent faisant de ce tue-tête une œuvre sur le théâtre, loufoque, débordant d’imagination et d’énergie. Judith Chelma and Bruno Le Bris: she, an actress, singer, dancer, fantasist, and he, a man of the stage, an accessoriser, totally committed, are attempting to write a play on the subject of “leaving it all behind”. Experiments, reruns, and rehearsals arrive one after the other and make this a crazy work of theatre about theatre that overflows with imagination an energy.

Un monologue de Valérie Bodson qui, à travers un choix de person­ nages féminins mythiques issus de l’histoire du théâtre, ouvre des pistes de réflexion sur la question de la comé­dienne, de l’identité, de l’arché­ type de la femme… Un spectacle dense où les rapports entre monde intime et représentations publiques s’épousent et s’entrechoquent. A monologue by Valérie Bodson, who selects mythical female characters from the history of the theatre to open up ways of reflecting on the role of the female actress, identity and the archetypical woman… A rich spectacle, where relationships between the private world and public representations intermingle and collide.

Lesung E 20, 26 & 27/10 H 20:00 S Auf Deutsch I Kasemattentheater J www.kasemattentheater.lu

Théâtre contemporain E 18/10 H 20:00 S En français I Théâtre des Capucins Jwww.theatres.lu

Tue-tête

Le rôle qui je suis

Monologue E 21 & 22/10 H 20:00 S En français I Kulturhaus Niederanven J www.khn.lu


Théâtre

Schnürschuh Theater / Daniel Glattauer

Photos: Walter Gerbracht, Ricardo Vaz Palma, Upsidedown Productions

Gut gegen Nordwind

Ein Mann und eine Frau von heute, in einer Zeit, in der die ganze Welt miteinander verbunden ist, in einer Zeit der sozialen Netzwerke, in der Nachrichten sofort übermittelt werden… Die Begegnung ist flüchtig und nimmt eine Wende, die Fragen hinsichtlich der Auslegung und der Projektion in einer eher virtuellen als greifbaren Realität aufwirft. Eine Ode an den zeitgenössischen Ausdruck der Liebe. Un homme une femme aujourd’hui, au temps du système mondial d’intercon­ nexion, des réseaux sociaux et d’une immédiateté des messages… La rencon­ tre est fortuite et prend une tournure qui soulève les questions d’interprétation et de projection dans une réalité plus virtuelle que tangible. Une ode à l’expres­ sion contemporaine de l’amour. Modernes Theater E 28/10 H 20:00 S Auf Deutsch J www.cape.lu

Jean Dell et Gérald Sibleyras

Alan Ayckbourn / Upsidedown Productions

Ich bin der Welt abhanden gekommen

Après le succès rencontré par cette création lors de la saison passée, le TOL reprend pour quelques jours la mise en scène de Claude Frisoni. La comédie de mœurs, sorte de fable contemporaine, dépeint avec la légèreté et la distance nécessaires l’hypocrisie qui teinte et qui finit souvent par détruire la beauté des relations humaines. After this creation’s great success last season, TOL is running Claude Frisoni’s play again for a few days. This comedy of manners, a sort of contemporary fable, depicts, with the required lightness of touch and distance, the hypocrisy which taints and very often ends up destroying human relations.

Upsidedown Productions presents an entertaining play by this successful and multi-award-winning British writer. Created in support of the Luxembourg children’s clinic and cancer research, it tells the singular story of three couples spending the weekend together in the garden. Upsidedown Productions monte une pièce divertissante de l’auteur à succès britannique maintes fois récompensé. Le spectacle, qui met en scène l’histoire singulière de trois couples dans un jardin lors d’un week-end, est créé afin de soutenir la clinique pédiatrique de Luxembourg et financer la recherche contre le cancer.

Comédie E 04, 05, 06 & 07/10 H 20:30 E 09/10 H 17:30 I Théâtre Ouvert Luxembourg J www.tol.lu

Comedy, charitable work E 12, 13, 14 & 15/10 H 20:00 S In English I Château de Bettembourg J ticket@sarumlux.net

Zum 100. Todestag des österreichischen Komponisten, Meister der symphonischen Sprache, setzt Claude Mangen die Solistin Manou Walesch und den Pianisten Romain Nosbaum in Szene. Umgeben von der Ästhetik des Art Nouveau und der Atmosphäre Wiens, bringen die Interpreten Leidenschaft und Faszination des Werks und des Lebens von Mahler auf die Bühne. Pour le centenaire de la disparition du compositeur autrichien, maître du langage symphonique, Claude Mangen met en scène la soliste Manou Walesch et le pianiste Romain Nosbaum. Nimbés de l’esthétique de l’art nouveau et de l’atmosphère de Vienne, les interprètes expriment, de l’œuvre et de la vie de Mahler, passion et fascination.

Un petit jeu sans conséquence

Round and Round Eine Hommage the Garden an Gustav Mahler

Musiktheater, Uraufführung E 27/10 & 03/11 H 20:00 S Auf Deutsch I Théâtre des Capucins J www.theatres.lu

R AE L

D ’IS

Photo: Brigades Rouges

Photo: Le caravage, Narcisse

LTU R E

Tout le monde veut vivre

S U R LA

Naissance de la Violence

D

Hanokh Lévin / Compagnie du Grand Boube

2

01

/2

11

20

Jérôme Richer / Martin Engler

R EG AR

CU

06

Une pièce qui interroge le rôle de chacun dans une société qui impose un système dominant. A work which questions the role of each of us in a society which imposes a dominant system.

Inspirée par l’histoire de Renato Curcio et de sa femme Margherita Cagol, membres et fondateurs du groupe d’extrême gauche Les Brigades Rouges et par les événements en marge du G8 en 2003 à Evian, la pièce de Jérôme Richer soulève les épineuses questions de l’implication politique. Par le biais d’un personnage esseulé, titubant, se recompose, bribe par bribe, l’histoire d’une vie consacrée à la lutte idéologique, au désir sans limites d’une autre société… à un amour extrême pour l’autre. Steve Karier et Sophie Langevin interprètent ce texte puissant qui dépasse l’histoire d’un homme pour parler de l’anéantissement des espoirs et de l’inquiétude face à une société de consommation favorisant les valeurs matérielles à celles de la vie et de la pensée.

Inspired by the story of Renato Curcio and his wife Margherita Cagol, founder-members of the extreme left group The Red Brigades, and by the underground events of the G8 in 2003 in Evian, this play by Jérôme Richer raises the prickly question of political guilt. Through a forlorn and bumbling character, the story of a life devoted to ideological struggle and an endless desire for another society and extreme mutual love is gradually built up. Steve Karier and Sophie Langevin perform this powerful text which goes beyond the story of a man to talk about the destruction of hope and concern faced with a society which favours material values over those of life and thought.

Théâtre contemporain, création E 30/09, 01, 04, 07, 08, 09, 11, 13 & 15/10 H 20:00 S  En français I Théâtre du Centaure J www.theatrecentaure.lu

oktober'11  city agenda luxembourg

Une comédie satirique perçante et drôle d’un des plus grands hommes de lettres israéliens. An amusing and insightful satirical comedy from one of Israel’s greatest writers.

Carole Lorang et Mani Muller mettent en scène la pièce du célèbre dramaturge israélien. L’œuvre d’Hanokh Lévin entremêle le grotesque, le pathétique, à un imaginaire foisonnant et un humour singulier pour évoquer la complexité du monde et de son pays où se côtoient simultanément la violence, la joie de vivre, la poésie… Métaphores, ellipses, transcendent la réalité et le présent. Tout le monde veut vivre narre l’histoire du comte Pozna qui, du fond de son château dans les Carpates, confie à sa femme qu’il donnerait tout pour déguster de la moutarde avec sa mortadelle… Cette parole, a priori futile, fait venir les anges de la mort… S’engage alors une série de péripéties qui met à mal le comte, personnage égocentrique quelque peu déloyal.

Carole Lorang and Mani Muller stage the play by this famous Israeli playwright. The work by Hanoch Levin mixes the grotesque and the pathetic with abundant imagination and a singular humour to evoke the complexity of the world and his country, where violence, joie-de-vivre and poetry share the same bed... Metaphor and ellipse transcend reality and the present. Tout le monde veut vivre is the story of Count Pozna who, from the depths of his castle in the Carpathian Mountains, confides to his wife that he would give anything to have some mustard with his mortadella... These seemingly futile words brings upon him the Angels of Death... And so begins a series of incidents that do the Count, an egocentric and double-dealing character, no good at all.

Théâtre contemporain E 01, 03, 04, 05 & 07/10 H 20:00 S En français. Dans le cadre de la saison culturelle israélienne I Grand Théâtre J www.theatres.lu

www.citymag.lu


Théâtre

07

Agenda 01

samedi saturday

20:00 Naissance de la Violence

20:30 un petit jeu sans conséquence

Jean Dell et Gérald Sibleyras. TOL

mercredi 05 wednesday Mise en scène : Martin Engler. Assistant à la mise en scène : Jérôme Konen. Scénographie : Diane Heirend. Avec Sophie Langevin & Steve Karier. Théâtre du Centaure

Tout le monde veut vivre

Hanokh Lévin. Première en français. Au fin fond des Carpates, un château, celui du Comte Pozna, un jouisseur riche et égocentrique. Poznabella, sa femme, ne cesse de se moquer de lui, lui refusant notamment la moutarde qu’il adore pour accompagner sa mortadelle. Dans un moment de désespoir, il jure qu’il donnerait tout pour un pot de moutarde. Le voilà pris au mot : des anges de la mort surgissent. Vite, trouver quelqu’un qui accepterait de mourir à sa place ! Une quête vaine : «Tout le monde veut vivre» ! Reste sa femme qu’il parvient à convaincre en évoquant leur première nuit d’amour. Mais trop sûr de lui, il commet une erreur fatale : séduire une comédienne de passage. Poznabella les surprend. Sa vengeance est impitoyable : elle le confronte à un épouvantable dilemme. Avec Eric Petitjean, Bach-Lan Lê-Ba Thi, Nina Krasnikova, Marc Planceon, Luc Schiltz, Jérôme Varanfrain. Conception et mise en scène : Carole Lorang & Mani Muller. Scénographie : Amandine Fonfrède & Nicolas Boudier. Costumes : Peggy Wurth. Dans le cadre de la Saison culturelle israélienne. Grand Théâtre

22:30 DU RIRE ET DES VOIX

Pierre-Yves Noël poursuit sa tournée triomphale avec son spectacle. Spectacle co-écrit avec Bernard Mabille. Plus de 12 ans de succès sur les grandes scènes parisiennes. Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

lundi 03 monday

04

mardi tuesday

20:00 Naissance de la Violence cf. 01/10 Théâtre du Centaure

peanuts

Mise en scène : Jill Christophe. Dramaturgie / Pédagogie de théâtre : Linda Bonvini. Scénographie : Kim Clement. Costumes : Denise Schumann. Avec Jenny Beacraft, Fabrice Bernard, Frédérique Colling, Sofia Lopes, Elsa Rauchs, Konstantin Rommelfangen, Jacques Schiltz, Frederik Schlechter, Raoul Schlechter, Pitt Simon, Claire Thill. TNL

Tout le monde veut vivre cf. 01/10 Grand Théâtre

cf. 07/10 Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

09

dimanche sunday

20:00 MANDERSCHEID. EIN STILLLEBEN

17:30 un petit jeu sans conséquence

Regie: Frank Hoffmann. Szenografie: Anne Simon. Kostüme: Denise Schumann. Dramaturgie: Andreas Wagner. Mit Annette Schlechter und Serge Tonon. TNL

Tout le monde veut vivre cf. 01/10 Grand Théâtre

20:30 un petit jeu sans conséquence cf. 04/10 TOL

06

jeudi thursday 20:30 un petit jeu sans conséquence cf. 04/10 TOL

vendredi 07 friday

20:00 Naissance de la Violence cf. 01/10 Théâtre du Centaure

peanuts cf. 04/10 TNL

Tout le monde veut vivre cf. 01/10 Grand Théâtre

20:30 un petit jeu sans conséquence cf. 04/10 TOL

21:30 MASSOT et JOUCLA

20:00 Tout le monde veut vivre cf. 01/10 Grand Théâtre

21:30 MASSOT et JOUCLA

En ces temps modernes, deux hommes, Manu Joucla et Eric Massot, ont décidé de s’engager ! Contre la misère sexuelle, contre l’écologie, pour la solitude des vieilles personnes... Bon, ils n’ont pas forcément tout compris, mais une chose est sûre, ils vont s’engager... enfin presque ! Issus de la troupe des NOUS C NOUS avec Jean Dujardin, Bruno Salomone et Eric Collado, ils ont enflammé l’émission "20h10 pétantes" avec Florence Foresti et sévi pendant deux ans en quotidienne sur Rire & Chansons. Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

08

samedi saturday

20:00 Naissance de la Violence cf. 01/10 Théâtre du Centaure

peanuts cf. 04/10 TNL

cf. 04/10 TOL

20:00 Naissance de la Violence cf. 01/10 Théâtre du Centaure

20:00 peanuts cf. 04/10 TNL

12

mercredi wednesday

20:00 gina

One-woman-show. Concept, chorégraphies, textes et interprétation : Eugénie Rebetez. En français. Grand Théâtre

Round and Round the Garden Château de Bettembourg BETTEMBOURG

13

jeudi thursday

10:00 peanuts

20:00 Naissance de la Violence

lundi 10 monday cf. 04/10 (Séance scolaire) TNL

19:00 MANY SPOKEN WORDS: Kacheln und Tamtam

Luc Spada lädt ein zu einem Poetry Slam Abend mit Frank Klögten und Lydia Daher. Frank Klötgen, Slam-Poet und NetzLiterat, ist seit 25 Jahren und 15 CDs, Sänger und Texter der Band "Marilyn’s Army". 1998 wurde er für die Hyperfiction "Aaleskorte der Ölig" von der Zeit mit dem Pegasus-Preis für Internet-Literatur ausgezeichnet. Er ist ebenfalls Gewinner zahlreicher Poetry Slams, wie z.B. des ARTEWebslam, des Polit-Slam der Süddeutschen Zeitung, der Deutsche Box-Slam Meisterschaft 2011 und des Kurzfilmslams in Oberhausen 2011. Lydia Daher verdichtet ihr Leben und Erleben zu bildmächtigen Texten. Schonungslos offen beschreibt sie einen langsamen Mahlprozess, bei dem zwischen jugendlicher Aufbruchsstimmung und resignativer Abgeklärtheit Beziehungen, Zähne oder Schwäne zerrieben werden. Auf Deutsch. Mudam

19:30 Au menu de l’actu

Revue de presse mensuelle de Claude Frisoni et dîner à thème. La formule a fait ses preuves à la Brasserie de l’Abbaye dont le désormais traditionnel Menu de l’actu, organisé en collaboration avec le Théâtre Ouvert Luxembourg, reprend avec de nouvelles surprises. Plaisir des mots, plaisir des sens. Les mots, ils sont laissés au libre arbitre et à la mauvaise foi de Claude Frisoni qui malmène l’actualité pendant trois mauvais quarts d’heure. Son regard se pose sur les petits et grands événements de la planète, dont il nous rend compte à sa manière avec la verve et le talent qu’on lui sait. Une part d’improvisation, beaucoup d’insolence, un rien d’inconvenance, deux soupçons d’impertinence, pour ce survol mensuel de ce qui fait l’info. Et puis, pour survivre au pire, et se remettre de ses émotions, le public est invité à passer aux nourritures terrestres et à la gastronomie avec un menu concocté pour la circonstance. Abbaye de Neumünster

11

mardi tuesday

20:00 Naissance de la Violence cf. 01/10 Théâtre du Centaure

22:00 YANIK

Peut-on être un homme pré­ tentieux, aigri et bougon tout en ayant la naïveté d’un enfant rêveur ? La réponse est non ! Sauf Yanik : 1m80 de désinvolture, de contradiction et d’humour vachard. Découvrez pourquoi les tics de langage, les réseaux sociaux, les suppos, les parisiens, les échangistes et les femmes pilotes de ligne prêtent à rire et apprenez comment la mauvaise foi a réponse à tout. Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

samedi 15 saturday

20:00 IMPROLABO Saison 2

cf. 01/10 Théâtre du Centaure

Round and Round the Garden

Naissance de la Violence

Waffensalon

cf. 01/10 Théâtre du Centaure

Round and Round the Garden Château de Bettembourg BETTEMBOURG

Voll dernieft! Jeden Morgen wacht Gert auf und sorgt sich. Er sorgt sich um seine Frau Maria die keine Arbeit hat. Er sorgt sich um die Rechnungen die seit Wochen in seinem Briefkasten liegen. Er sorgt sich um die Nachbarkinder die mit Sprühdosen bewaffnet durch das Viertel ziehen. Er sorgt sich um zerbrochene Fenster und wachsende Kriminalität. Damit die Menge seiner Sorgen nicht noch wächst meidet Gert Konflikte. Still starrt er vor sich hin um nicht aufzufallen, als Anton in sein Leben tritt. Regie und Text: Rafael Kohn. Kostüme: Caroline Koener. Musik: Emre Sevindik. Mit: Pascale Noé, Adam Nickel Bösenberg, Marc Sacha Migge. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

vendredi 14 friday

20:00 AUFSTAND

Regie: Frank Hoffmann. Bühne: Christoph Rasche. Kostüme: Katharina Polheim. Dramaturgie: Olivier Ortolani. Mit Luc Feit, Steve Karier, Wolfram Koch, Ulrich Kuhlmann, Jacqueline Macaulay, Anne Moll, Udo Wachtveitl. TNL

Round and Round the Garden Château de Bettembourg BETTEMBOURG

Voll dernieft!

Obeemol Vieux-LuxembourgParzeläin, eng Fëscheraangel, e Kanarievillchen oder friem Pyjamaen doheem ze fannen, ouni ze wëssen wouhier a firwat – dat ass scho gelunge genuch. Mä et kënnt nach méi knëppeldéck fir de Jim Ackermann: Ass dat, wat hien haut alles erlieft, déi reell Realitéit oder nëmme schlecht gedreemt? Kinneksbond MAMER

Waffensalon cf. 13/10 Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

cf. 14/10 Kinneksbond MAMER

22:30 YANIK

cf. 14/10 Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

lundi 17 monday

20:00 AUFSTAND cf. 14/10 TNL

la mouette

Anton Tchekhov. Adaptation française : André Markovicz et Françoise Morvan. Avec Jacques Brucher, Constantin Cojocaru, Nicole Dogué, Irina Fedotova, Denis Jousselin, Birgit Ludwig, Myriam Muller, Franck Sasonoff, Dimitri Storoge. Mise en scène : Marja-Leena Junker. Scénographie, lumière et costumes : Jean Flammang. Grand Théâtre

Waffensalon cf. 13/10 Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

18

mardi tuesday

20:00 AUFSTAND cf. 14/10 TNL

cf. 14/10 TNL

Waffensalon

cf. 14/10 TNL

cf. 13/10 Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

mercredi 19 wednesday

20:00 AUFSTAND cf. 14/10 TNL

20

jeudi thursday

20:00 AUFSTAND

cf. 17/10 Grand Théâtre

mardi 25 tuesday

20:00 AUFSTAND cf. 14/10 TNL

Le Visiteur © Kurt Wobbe

D’après le roman best-seller de Daniel Glattauer. CAPe ETTELBRUCK

Elfriede Jelinek und Anne Simon. Kasemattentheater

logozoo

Reprise. Chorégraphie et mise en scène : Jean-Guillaume Weis. Scénographie : Trixi Weis. Danseurs et acteurs : Sylvia Camarda, Benjamin Kahn, Samuel Meystre, Artemis Stavridi, Jean-Guillaume Weis, Léonore Zurflüh. TNL

Tue-Tête

cf. 18/10 Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

vendredi 21 friday

20:00 la mouette cf. 17/10 Grand Théâtre

sang, il danse et trébuche sur les restes de la faune berlinoise sur le trottoir, il s’éprend de la fille d’un chirurgien esthétique et explique le rapport entre Schiller et la GEZ (Centre d’encaissement des redevances radio et TV). Le tout est accompagné d’un jeu au piano ondoyant, de mélodies tendant vers une musique obsédante et de jeux de mots faisant preuve de virtuosité, un cabaret piano dans la culture de la rime. Spectacle en langue allemande. Trifolion ECHTERNACH

Gut gegen Nordwind

la mouette

20:00 BABEL

Vienne 1938 : les nazis ont envahi l’Autriche et persécutent les juifs. Par optimisme, Sigmund Freud ne veut pas encore partir ; mais en ce soir d’avril, la Gestapo emmène Anna, sa fille, pour l’interroger. Freud, désespéré, reçoit alors une étrange visite. Un homme en frac, dandy, léger, cynique, entre par la fenêtre et tient d’incroyables discours... Qui est-il ? Un fou ? Un magicien ? Un rêve de Freud ? Une projection de son inconscient ? Ou bien est-il vraiment celui qu’il prétend être : Dieu lui-même ? Comme Freud, chacun décidera, en cette nuit folle et grave, qui est le Visiteur... Mise en scène : Jean-Claude Drouot. Avec Jean-Claude Drouot, Laure Gouget, Francis Lalanne, Serge Le Lay. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

21:30 SELLIG

Vu dans les Grands du Rire sur France 3, Sellig fait défiler toute une galerie de portraits époustou­ flants de drôlerie et de justesse. Ses personnages s’enchaînent à un rythme étourdissant, donnant de notre vie quotidienne un aperçu perspicace et hilarant. Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

30

dimanche sunday 20:30 Virginie HOCQ

Le Rôle Qui Je Suis

"Suis-je un tout petit peu celles dont j’ai endossé les failles, la force, les rêves et les horreurs ? Que reste-t-il de ces habits de lumière, de ces fards tapageurs, de ces morceaux de vie(s) ?" Monologue de Valérie Bodson. Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

logozoo

jeudi thursday

cf. 20/10 TNL

21:30 L’AMOUR EST AVEUGLE MAIS LE MARIAGE LUI REND LA VUE Coinçé, bête et radin, il vient chercher la femme de sa vie dans une agence matrimoniale. Le directeur de l’agence sans scrupule lui offre ses plus beaux canons pour pas cher, mais dans l’affaire qui sera le boulet ? Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

22

samedi saturday

20:00 la mouette

mercredi 26 wednesday 20:00 Babel

cf. 20/10 Kasemattentheater

27

20:00 Babel

cf. 20/10 Kasemattentheater

ich bin der welt abhanden gekommen Eine Hommage an Gustav Mahler. Inszenierung: Claude Mangen. Bühne: Jeanny Kratochwil. Kostüme: Mimosa Brega.Mit Manou Walesch (Mezzosopranistin). Pianist: Romain Nosbaum. Théâtre des Capucins

MANDERSCHEID. EIN STILLLEBEN cf. 05/10 TNL

Le Rôle Qui Je Suis

20:00 Bodo Wartke

cf. 21/10 Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

22:30 L’AMOUR EST AVEUGLE MAIS LE MARIAGE LUI REND LA VUE

On ne présente plus Virginie Hocq. Son sketch mythique de "La liste de courses" a fait le tour des télés. Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

22:30 SELLIG

cf. 28/10 Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

lundi 31 monday

20:30 Virginie HOCQ cf. 30/10 Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

vendredi 28 friday

cf. 17/10 Grand Théâtre

cf. 21/10 Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

www.citymag.lu

lundi 24 monday

Avec Judith Chemla, Bruno le Bris. Mise en scène : Judith Chemla. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

MAGIE NOIRE

Spectacle franco-brésilien avec de jeunes artistes des favelas de Recife du Brésil ; proposé par Cie Ophelia Théâtre et réalisé en partenariat avec O Grupo Pe No Chão de Recife. Il mêle au théâtre des éléments de danses afro, danses hip-hop, capoeira et percussions afro-brésiliennes. Création montée dans le cadre d’une collaboration entre O Grupo Pe No Chão de Recife au Brésil et Laurent Poncelet. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

23

dimanche sunday 20:00 AUFSTAND

Vivez l’espace d’une soirée, la vie au sein d’un laboratoire du rire et des émotions, où un scientifique fait vivre des expériences burlesques ou émouvantes, et autres tests délirants, à quatre "rat-provisateurs". Café-théâtre Rocas

Château de Bettembourg BETTEMBOURG

20:00 Tue-Tête

Dans son deuxième programme de soirée complète, Bodo Wartke fait le récit du dilemme du vampire qui perd sa bien-aimée car constamment à la recherche de

n nt o r eve sur u o y s it nt subm z vos eve e iv r c . o ne3t/10 Ins i r u l p . wwwn novembre : 0 io Édit

oktober'11  city agenda luxembourg


08

Pietro Francesco Cavalli

La Didone Une œuvre exigeante, dirigée, mise en scène et interprétée par d’éminents Maîtres de la musique baroque, qui offre au public une version limpide se distinguant par ses perfections techniques et émotionnelles, soulignées d’une grâce infinie. Ein anspruchsvolles Werk, dirigiert, inszeniert und dargestellt von ausgezeichneten Meistern der barocken Musik, die dem Publikum eine klare, verständliche Fassung bieten, ausgezeichnet durch technische und emotionale Perfektion, unterstrichen durch eine unendliche Anmut. Nelvire bastendorff  OSimon Fowler

L

e Grand Théâtre, co-producteur de l’œuvre avec le Théâtre des Champs-Élysées (Paris) et le Théâtre de Caen, accueille La Didone, opéra créé à Venise en 1640. Pietro Francesco Cavalli est alors le compositeur le plus important de sa génération. Contemporain de Claudio Monte­verdi, ses œuvres lyriques se distinguent par un orchestre à cordes réduit, adapté aux espaces de présentation des opéras publics. Nul mieux que William Christie, à la direction musicale, ne pouvait transmettre les qualités contrastées de cette pièce baroque. Le livret de Pietro Francesco Cavalli s’inspire du livre IV de L’Énéide de Virgile et décrit les amours passionnées de Didone, reine de Carthage, et d’Énée, prince de Troie, contrariées par les destins de chacun et dont l’issue n’en sera que plus dramatique. Clément Hervieu-Léger – acteur et pensionnaire de la Comédie-Française, mais aussi collaborateur de prestigieux metteurs en scène, associé à Patrice Chéreau pour les pièces Così Fan Tutte de Mozart et Tristan et Isolde de Wagner – réalise ici sa première mise en scène. Malgré l’apparente proximité de la figure mythique du héros incarnée par Ulysse, Clément Hervieu-Léger souligne la singularité de l’héroïsme d’Énée, un héros de la survivance, un personnage qui traverse et fait traverser… passant de l’ombre de Troie à la lumière de Carthage. Didone et Énée sont interprétés par la mezzosoprano italienne Anna Bonitatibus et par le ténor croate Kresimir Spicer, deux interprètes de renom présents sur les plus grandes scènes internationales, accom­pagnés ici par de jeunes chanteurs talentueux et prometteurs. Cet opéra baroque aux sonorités de l’orchestre Les Arts Florissants est un enchantement rare que les spectateurs ont la chance de pouvoir découvrir et apprécier. Q

« Les Arts Florissants, avec William Christie et la merveilleuse Anna Bonitatibus, retranscrivent toute la magie de cette perle du baroque. » „Les Arts Florissants mit William Christie und Anna Bonitatibus gelingt es, die ganze Magie dieser Perle des Barocks zum Ausdruck zu bringen.“ Grand Théâtre de la ville de Luxembourg

oktober'11  city agenda luxembourg

Opéra E 26 & 28/10 H 20:00 S En italien, surtitres en allemand et français I Grand Théâtre J www.theatres.lu

D

as Grand Théâtre führt in Koproduktion mit dem Théâtre des Champs-Élysées (Paris) und dem Théâtre de Caen La Didone auf, eine Oper, die im Jahr 1640 in Venedig entstand. Pietro Francesco Cavalli ist der bedeutendste Komponist seiner Generation, Zeitgenosse von Claudio Monteverdi. Seine lyrischen Werke zeichnen sich durch ein reduziertes Streichorchester aus, das an die Aufführungsflächen der öffentlichen Opern angepasst ist. Keiner könnte besser als William Christie in seiner Funktion des musikalischen Direktors die kontrastreichen Eigenschaften dieses barocken Stücks so gut in Szene setzen. Das Libretto von Pietro Francesco Cavalli ist von Buch IV von Vergils Aeneis inspiriert und beschreibt die leidenschaftliche Liebe von Dido, Königin von Karthago, und Aeneas, Prinz von Troja, die von den Schicksalen der beiden Liebenden vereitelt wird und dramatisch endet. Clément Hervieu-Léger – Schauspieler und Pensionär der Comédie-Française, aber auch Mitarbeiter berühmter Regisseure, der u. a. mit Patrice Chéreau für Mozarts Così Fan Tutte und Wagners Tristan und Isolde zusammengearbeitet hat, realisiert hier seine erste eigene Inszenierung. Ungeachtet der offenkundigen Nähe der mythischen Figur des Helden, verkörpert durch Ulysse, hebt Clément Hervieu-Léger die Einzigartigkeit der Heldenhaftigkeit von Aeneas hervor, ein Held des Überlebens, eine Persönlichkeit, die sich durchsetzt und vieles erlebt… Von der Dunkelheit Trojas in das Licht von Karthogo reisend. Dido und Aeneas werden von der italienischen Mezzosopranistin Anna Bonitatibus und dem kroatischen Tenor Kresimir Spicer dargestellt, zwei renommierten Sängern, die auf den großen internationalen Bühnen zu Hause sind, hier begleitet von jungen, begabten und viel versprechenden Künstlern. Diese barocke Oper mit dem Orchester Les Arts Florissants verzaubert ihr Publikum, das die Chance erhält, das Werk langsam zu entdecken und zu schätzen. Q

www.citymag.lu


Danse / opÉra

Paradise lost, canela fina, a linha curva

Photos: Silvia Machado, Gert Kiermeyer, Florian Angerer

Balé da Cidade de São Paulo

Le Grand Théâtre invite la compagnie la plus virtuose du Brésil, dont le talent et l’originalité des créations métissées lui valent une reconnaissance internationale. Trois chorégraphes signent ce spectacle sensuel, situé au croisement des cultures et des styles : le Catalan Cayetano Soto, l’Israélien Itzik Galili et le Grec Andonis Foniakis. Grand Théâtre is hosting the greatest virtuoso group in Brazil, whose tremendous talent, and the originality of whose hybrid works, have earned it international renown. Three choreographers have worked on this sensual show, which represents a crossroads of different cultures and styles: Cayetano Soto, a Catalan, Itzik Galili, an Israeli and Andonis Foniakis, a Greek. Danse contemporaine E 19 & 20/10 H 20:00 S Dans le cadre du Luxembourg Festival I Grand Théâtre J www.theatres.lu

Ballett Rossa Oper Halle

09

Claude Lenners & Waut Koeken /

Nijinski – L’étoile Peter Weiss des Ballets russes Der Turm

L’ensemble du Ballet Rossa de l’Opéra de Halle et quatre solistes interprètent la vie mouvementée du danseur au corps exceptionnel, Vaslav Nijinski. Une œuvre de passion où l’excellence de la danse côtoie l’intimité du danseur le plus prestigieux du 20e siècle, maître incontestable et révolutionnaire de la discipline. The Ballet Rossa ensemble from the Opéra de Halle and four soloists perform a piece about the hectic life of Vaslav Nijinski, a dancer who had an exceptional dancing physique. This is a work that is full of passion, where the excellent quality of the dancing intimately reveals the personality of the most prestigious dancer of the 20th century, who was an unchallenged master and revolutionary in his field. Danse E 06/10 H 20:00 I CAPe J www.cape.lu

Zwei Orchester, eine Inszenierung und ein Libretto von Waut Koeken für die Komposition von Claude Lenners, inspiriert von dem Hörspiel von Peter Weiss. Das finstere und geheimnisvolle Wesen des Protagonisten kontrastiert zu der schillernden Zirkus-Atmosphäre. Ein Werk, das eine reiche Vorstellungskraft verkörpert und durch eine bemerkenswerte erfinderische Dramaturgie gekennzeichnet ist. Deux orchestres, une mise en scène et un livret de Waut Koeken pour la composition de Claude Lenners inspirée de la pièce radiophonique de Peter Weiss. Zones d’ombre et de mystère autour d’un personnage côtoient l’atmosphère chatoyante de la fête, du cirque. Moderne Oper / Eröffnung der Saison E 06 & 08/10 H 20:00 S Auf Deutsch, Untertitel Deutsch und Französisch I Grand Théâtre J www.theatres.lu

Blanca Li

Photo: Dan Alcante

Le jardin des délices & electro kif

Deux spectacles passionnés qui magnifient l’énergie des corps. Two fascinating shows which magnify the energy of the bodies at play.

Les deux pièces de la chorégraphe plongent le public dans des univers très contrastés. La première œuvre, inspirée par le célèbre triptyque de Bosch, déplace, par une hybridation de différents langages choré­graphiques, le foisonnement, la richesse, la somptuosité et les mystères de l’iconographie du peintre. C’est un véritable bal où les plaisirs des corps sont exaltés. Elektro Kif, quant à elle, est une pièce inspirée par l’« electro dance » – danse urbaine véloce – que Blanca Li revisite, accentuant la complexité gestuelle des mouvements des bras. Ce spectacle d’une vitalité incessante traduit la vitesse et l’énergie de la jeunesse d’aujourd’hui, galvanisée par les rythmes et sonorités de l’électro venue du monde entier.

The two pieces by this choreographer plunge the audience into highly contrasted worlds. The first work, inspired by the famous triptych by Bosch, brings out, thanks to a combination of various choreographic codes, the clutter, the richness, the sumptuous nature and the mysteries of the famous painter’s iconography. The result is a virtual ball where bodily pleasures are exalted. Elektro Kif, for its part, is a piece inspired by “Electro Dance” – frenzied urban dancing – which Blanca Li revisits, highlighting the complexity of the arm movements. This show, with its never-ending vitality, expresses the speed and the energy of today’s youth, galvanised by techno rhythms and sounds from around the world.

Danse contemporaine Le Jardin des Délices E 11/10 H 20:00 Electro Kif E 13 & 14/10 H 20:00 S Dans le cadre du Luxembourg Festival I Grand Théâtre J www.theatres.lu

www.citymag.lu

130x190 city mag.indd 1

21/09/11 11:41


10

Danse / opÉra

Agenda 06

08

jeudi thursday

20:00 Der Turm

20:00 Der Turm

samedi saturday

cf. 06/10 Grand Théâtre

11

Von Claude Lenners, nach dem Theaterstück "Der Turm" von Peter Weiss, als Libretto eingerichtet von Waut Koekenin. Musikalische Leitung: Jean Deroyer. Inszenierung: Waut Koeken. Bühne: Florian Angerer. Kostüme: Carmen Van Nyvelseel. Grand Théâtre

Nijinsky, Star des russischen Balletts

mardi tuesday

20:00 Blanca Li / Le jardin des délices

13

jeudi thursday 20:00 Blanca Li / Elektro Kif

Pièce chorégraphique pour 8 danseurs "electro". Mise en scène et chorégraphie : Blanca Li. Danseurs : Khaled Abdulahi, Jeremy Alberge, Arnaud Bacharach, Roger Bepet, William Falla, Slate Hemedi, Alou Sidibe, Adrien Sissoko. Grand Théâtre

vendredi 14 friday Pièce chorégraphique pour 9 danseurs et un pianiste, inspirée du tableau de Jérôme Bosch. Mise en scène et chorégraphie : Blanca Li. Assistante chorégraphique : Deborah Torres. Scéno­ graphie : Pierre Attrait, assisté d’Elisabeth Dallier. Danseurs : Jean-Gérald Dorseuil, Sébastien Fedj, Géraldine Fournier, Yan Giraldou, Glyslein Lefever, Blanca Li, Rafa Linares, Margalida Riera, Yohann Tete (remplaçant : Gaël Rougegrez). Grand Théâtre

© Gert Kiermeyer

Une soirée de ballet en l’honneur de l’inoubliable danseur Vaslav Nijinski. CAPe ETTELBRUCK

Tänzern. Dauer ca. 22 Minuten. "A Linha Curva". Choreographie, Licht & Kostüme: Itzik Galili. Mit 28 Tänzerinnen. Dauer: 20 Minuten. Grand Théâtre

20

jeudi thursday 20:00 Balé da Cidade de São Paulo cf. 19/10 Grand Théâtre

20:00 Blanca Li / Elektro Kif

20:00 OpÉrettes grecques avec parfum luxembourgeois

cf. 13/10 Grand Théâtre

samedi 22 saturday

luxembourgeoises. Sous la direction du baryton Chronis Notas et avec la participation des soprani Anila Teli et Vassiliki Pozidou, la chorale, encadrée aussi par les membres de la Chorale Hellénique du Luxembourg et accompagnée par la pianiste Natalya Volodina, interprétera des pièces des compositeurs grecs de la première moitié du 20e siècle, Théophrastos Sakellaridis, Nikos Chatziapostolou, Kleon Trianta­ fyllou (Attik), Kostas Giannidis, combinées avec des mélodies de l’illustre compositeur luxembourgeois Edmond de la Fontaine, connu de tous sous le nom de Dicks. Abbaye de Neumünster

Direction musicale : William Christie. Mise en scène : Clément Hervieu-Léger. Scénographie : Eric Ruf. Décors et costumes : Caroline de Vivaise. Dans le cadre du Luxembourg Festival. Grand Théâtre

vendredi 28 friday

20:00 La Didone cf. 26/10 Grand Théâtre

mercredi 26 wednesday

20:00 La Didone

mercredi 19 wednesday

20:00 Balé da Cidade de São Paulo

"Paradise Lost". Choreographie, Bühnenbild & Video: Andonis Foniadakis. Mit 28 Tänzerinnen. Dauer: 50 Minuten. "Canela Fina". Choreographie & Licht: Cayetano Soto. Mit 16

Un autre aspect de la musique grecque sera présenté au public de la ville de Luxembourg par la chorale La voix des Macédoniens, qui vient de Thessalonique pour chanter des extraits d’opérettes et de chansons grecques, accompagnées d’extraits d’opérettes

Francesco Cavalli. Opéra en trois actes avec prologue d’après un livret de Giovanni Francesco Busenello, créé à Venise au théâtre San Cassiano, carnaval 16401641. En italien, avec surtitres en allemand et français.

t on even ur r u it yo nts s subm z vos eve e t iv Inscr rio.n : 0e3/10 u l p . wwwn novembre Éditio

Le 3 du TROIS

Photo: Bohumil Kosthoryz

Logozoo

Photo: David Laurent/Wide

Combien pour cette danse ? (How much for this dance?)

Dance Theatre Luxembourg

La pièce saisit et transmet les relations à l’autre avec distance et sentiments. This piece seizes upon and relays relationships to the other with distance and sentiments.

La création de Jean-Guillaume Weis, fondateur de la compagnie Dance Theater Luxembourg, traite de tous les moments de départ, de séparation, de rupture et de rencontre que la vie réserve. Fortement inspirée de la réalité qui entraîne chacun d’entre nous vers de nouvelles relations, de nouveaux lieux, générant la perte, l’abandon, mais aussi le plaisir de la découverte et la stimulation d’événements inédits, la chorégraphie travaille avec profondeur et humour les gestes et les mouvements des corps. C’est une traversée des émotions, allant de la nostalgie et de la tristesse au grotesque et à l’humour, qui se joue sur scène et est brillamment interprétée par Sylvia Camarda, Benjamin Kahn, Marc Planceon, Léa Tirabasso et Jean-Guillaume Weis.

This work by Jean-Guillaume Weis, the founder of the Dance Theater Luxembourg company, deals with all the moments of departure, separation, break-up and encoun­ ter in our lives. Drawing inspiration from the reality which propels each of us towards new relationships and new places, leading to loss, abandonment but also the pleasures of new discoveries and the stimulation of unique events, the choreography works with great depth and humour on the movements and signs given out by the bodies at play. An emotional crossing, ranging from nostalgia and sadness to grotesque and humour is played out on stage, brilliantly performed by Sylvia Camarda, Benjamin Kahn, Marc Planceon, Léa Tirabasso and Jean-Guillaume Weis.

Danse contemporaine, reprise E 20 & 21/10 H 20:00 I Théâtre National du Luxembourg J www.tnl.lu

oktober'11  city agenda luxembourg

Une véritable interaction entre créateurs et spectateurs autour d’une œuvre. A true interaction of creator and spectator around a work of art.

Le 3 du TROIS (C-L) est un programme de manifestations artistiques mensuelles qui articule autour de l’art chorégraphique des créations dans les domaines des arts visuels, du son, de la parole, des arts numériques… Les œuvres sont choisies en fonction de leur pertinence de réflexion sur les rapports entre corps et société et s’inscrivent dans une dynamique engagée socialement, politiquement et esthétiquement. À la date du 3 de chaque mois, le public est non seulement invité à découvrir l’œuvre inédite d’un créateur de la Grande Région mais est aussi sollicité à exprimer son point de vue, à livrer une critique, à laisser libre cours à son ressenti. Il est à noter que le tarif pour chaque spectacle est à la discrétion de chacun des spectateurs.

Le 3 du TROIS (C-L) is a programme of monthly artistic demonstrations based around choreographic art in the domains of visual art, sound, spoken word, and the digital arts. Works are chosen for the pertinence of their reflection on the relations between the body and society and are set out in a socially, politically and aesthetically engaged dynamic. On the 3rd of every month, the public is invited to discover not only the new work of a creative spirit from the Greater Region, but is also asked to provide its points of view, to offer a critique, and be guided by its feelings. Please note that the price paid for each event is at the discretion of the spectator.

Multidisciplinaire E 03/10 et le 03 de chaque mois I 3 C-L: Banannefabrik J www.dance.lu

www.citymag.lu


11 Design Friends

ZIG ZAG

Agenda lundi monday

20:00 Conférence avec Stéphane Hessel Abbaye de Neumünster

mardi 04 tuesday

à inventer ? Des questions qui seront débattues lors de deux sessions : "Le poids géopolitique de l’Europe" et "Le patrimoine immatériel de l’Europe". En français et en allemand (interprétation simultanée). Abbaye de Neumünster

mardi 11 tuesday

19:00 Mieux comprendre la vie par les sciences

18:30 MARDIS DE L’ART 

Cycle de conférences organisé par l’Institut grand-ducal. Cité

mercredi 05 wednesday

"Comment parler de l’art ? De l’androïde à la physique quantique" par Marc-Olivier Wahler. En français. Mudam

mercredi 12 wednesday

18:30 DESIGNS FRIENDS CONFERENCE: Michael Johnson

14:00 Familles en précarité, Professionnels de l’Enfance : quels espaces pour quelles rencontres ? Marie-Cécile Renoux, déléguée d’ATD Quart Monde auprès de l’Union européenne en sera l’invitée d’honneur. Auteur du livre "Réussir la protection de l’enfance, avec les familles en précarité", elle présentera les enseignements tirés de son expérience et de son étude. Abbaye de Neumünster

© Johnson B

London-based graphic designer Michael Johnson, founder of the "johnson banks studio", mostly works on identity and branding projects for as different clients as the British government, art museums or space observatories. In English. Registration at: www.designfriends.lu Mudam

06

jeudi thursday 18:00 Les premières élections directes du parlement européen de 1979

Relever le défi de la démocratie : les premières élections directes du Parlement européen par René Leboutte, directeur d’études Master en Histoire européenne contemporaine, Université du Luxembourg. MHVL

19:00 Der Ökologische FuSSabdruck Luxemburgs

Von Dr. Paul Schosseler, Direktor am Centre de Recherche Public Henri Tudor. d’Haus vun der Natur asbl KOCKELSCHEUER

Die Blätterhöhle in Hagen

"Die Blätterhöhle in Hagen: Eine mesolithische und jung- bis spätneolithische Höhlenfundstelle und ihr Vorplatz": Pr. Dr. Jörg Orschschiedt, Leiter des Forschungsprojektes an der Universität zu Köln. MNHN

Entre terre et ciel, Liaison verticale Pfaffenthal-Ville haute ?

samedi 08 saturday

08:30 Europe : Sortie de l’Histoire ?

Dans un monde déchiré par de criantes inégalités sociales, jusqu’en son sein même, l’Europe peut-elle encore croire en son modèle social ? Doit-elle évoluer pour continuer à faire partie de l’histoire, ou entrer dans un autre type d’histoire qui resterait

www.citymag.lu

19:30 Le mardi du livre

Mariella Utili retracera, depuis la Renaissance, les histoires enchevêtrées et fascinantes liées aux collections du Musée de Capodimonté. En italien avec traduction simultanée en français. Villa Vauban

mudam akademie I

19:00 L’histoire fascinante d’une collection de prestige

15

samedi saturday

20:00 Vie et Mystères en forêt d’Ardenne En français. Moulin de Beckerich BECKERICH

17

Le projet a pour objectif de réaliser une liaison mécanique à destination des cyclistes entre le Pfaffenthal et la ville haute. Elle s’inscrit dans le cadre d’une politique volontariste de la Ville de Luxembourg qui souhaite promouvoir les déplacements doux. À cet effet, la Ville a mis en place un éventail de mesures concrètes visant à augmenter a part modale du vélo à l’horizon 2020 (Conceptvélo). Conférence en luxembourgeois. Cité

Les éditeurs présentent leurs auteurs et leurs livres. Kinneksbond MAMER

"Invention de la photographie et son impact sur la peinture". En luxembourgeois. opderschmelz

20:30 Ciné-débat : L’exil douloureux

Dans le cadre d’une décentralisation du Festival du film arabe de Fameck. Débat à l’issue du film "My Land" (Maroc 2010 / vostf / 80’ / c / Documentaire de Nabil Ayouch). Cinémathèque

19

lundi monday

19:00 Alzheimer’s Disease: the promise of emerging therapies Conférence publique dans le cadre du cycle "Chercheurs luxembourgeois à l’étranger". Par Manuel BUTTINI (PhD in Neurobiology / ELAN Pharmaceuticals / San Francisco USA). Cité

mardi 18 tuesday

12:00 comment motiver des équipes projet hétérogènes ?

Innovateur dans l’âme, Yves Dubreil présentera son expérience dans la gestion d’équipes pluridisciplinaires. Comment construire des modes de fonctionnement innovants ? Comment réussir un métissage culturel ? Comment organiser le travail de manière optimale ? Comment réussir la communication interne ? Comment intégrer les erreurs ? Comment les dépasser ? Inscription obligatoire : www.club.paperjam.lu BGL BNP Paribas

18:30 Die anastrophale Stadt

20:00 Les techniques et savoirs des Anciens En français. Moulin de Beckerich BECKERICH

vendredi 14 friday

Von Georg Winter. Georg Winter lehrte u.a. an der Universität Stuttgart, der Merz Akademie Stuttgart, der Hochschule für Gestaltung und Kunst Zürich, der Akademie der Bildenden Künste Nürnberg (Professur für Kunst und Öffentlicher Raum), und seit 2007 unterrichtet er an der HBKsaar als Professor für Bildhauerei / Public Art. Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain

mardis littéraires

Lecture publique et présentation du livre "Dialogues de saisons" par Patty Moes.   Cité-Bibliothèque

mercredi wednesday

20:00 Soirée littéraire Auteurs luxembourgeois et encadrement musical. Château de Bourglinster BOURGLINSTER

20:30 Loves of a Blonde avec débat

Projection du film "Loves of a Blonde" (Tchécoslovaquie 1966 / vostang / 89’ / nb / De Milos Forman ) suivie par un débat avec un spécialiste sur le cinéma de Forman. Cinémathèque

20

samedi 22 saturday

09:00 Meeting the service innovation challenge

Par Laurent Boullet. Conservatoire de Musique

11:00 Photo-discussion "Images-catastrophes" CNA DUDELANGE

14:00 Exercices fondamentaux du concept Technique Pianistique & Physiologie Par Laurent Boullet. Conservatoire de Musique

23

dimanche sunday 08:30-18:00 16e Congrès des Médecines Préventives et Complémentaires

L’objectif est de répondre au maximum de questions du public, averti ou non, concernant les médecines complémentaires. Les sujets traités lors des conférences seront variés. Programme complet sur www.altha.lu. Inscription obligatoire.   Hôtel Threeland PETANGE

18:30 Grundsätze, Bausteine und Menschenbilder in der Sozialpolitik

18:30 Iridescences : Les couleurs physiques des insectes

lundi 24 monday

Mudam Akademie I

Par Serge Berthier, professeur de physique à l’université Denis Diderot (Paris 7). Il effectue ses recherches sur les structures biologiques, la couleur et le biomimétisme. MNHN

Stadgespréich

19:00 Theoretical aspects of black hole physics

"Historische Bausubstanz zwischen Schutz und Abriss" Cité

19:00 IL ETAIT UNE FOIS LA RADIO... ET ELLE EST ENCORE LÀ ! À l’occasion de la 11e Semaine de la langue italienne dans le monde, l’expert radiophonique Paolo Travelli se propose de mêler dans une seule atmosphère l’histoire et la musique italienne. Abbaye de Neumünster

Lecture on branding E 05/10 H 18:00 S In English I Mudam J www.designfriends.lu

09:00 Introduction à l’approche physiologique de la technique pianistique

"Invention de la photographie et son impact sur la peinture". En français. Mudam

18:00 La BnF et les défis du numérique

jeudi thursday

Conférence en allemand dans le cadre du cycle "La pauvreté : connaître, comprendre, combattre". MHVL

jeudi thursday

mercredi 26 wednesday

Conférence publique dans le cadre du cycle "Chercheurs luxembourgeois à l’étranger" par Glenn Barnich (PhD in Theoretical Physics / FNRS research director /  Université Libre de Bruxelles /  Belgique) Cité

mardi 25 tuesday

How to make innovation happen? How do we organise and manage the process to create business and social value? Originally a chemical engineer, Professor John Bessant has been active in research, teaching and consultancy in technology and innovation management for over 25 years. He currently holds the Chair in Innovation and Entrepreneurship at Exeter University where he is also Research Director. Registration required: www.club.paperjam.lu BGL BNP Paribas

27

Conférence par Bruno Racine, président de la Bibliothèque nationale de France. Philharmonie

18:30 Annual Networking with Minister Frieden

Stadgespréich

Historische Bau­ substanz zwischen Schutz und Abriss

Minister Frieden will focus on Luxembourg’s future in the European Monetary Union. www.amcham.lu Autopolis bertrange

Armut und Reichtum in den westeuropäischen Kleinstaaten

Conférence en allemand dans le cadre du cycle "La pauvreté : connaître, comprendre, combattre". MHVL

Mudam Akademie II

"Pablo Picasso". En luxembourgeois. Mudam Akademie II (intermédiaires) s’adresse à ceux qui ont suivi Mudam Akademie I. Mudam

vendredi 28 friday

14:00 L’archivage des fonds d’architecture au Luxembourg, quelles perspectives ?

Une thématique liée à l’exposition "Luxembourg planning, esquisses pour une ville modèle". Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie

18:30 Class Actions

Examines the class action in the U.S. and successful European class actions. This event will also analyse the views of industry players engaged in class action activity. www.amcham.lu BGL BNP Paribas

n nt o r eve sur u o y it nts subm z vos eve e iv r net c Ins luriore.  : 03/10 p . w ww n novemb Éditio

Photo: Julien Becker

03

London-based graphic designer Michael Johnson, founder of johnson banks studio, works on identity and branding projects that constantly challenge the prevailing view that branding is serious, academic, and maybe a little dull. His studio’s work demonstrates, in his words, that “it is possible to be strategic and creative about identity and branding.” Michael Johnson, graphiste établi à Londres et fondateur du johnson banks studio, travaille sur des projets d’identité visuelle bouleversant sans cesse l’idée répandue selon laquelle la création et la promotion d’une marque constituent une affaire sérieuse, académique et peut-être un tantinet ennuyeuse. Le travail effectué par son studio démontre en ses mots qu’il est « possible de faire preuve de stratégie et de créativité dans l’identité et la stratégie de marque ».

Schwerpunkt der jüngsten Diskussionsrunde in der Reihe Stadgespréich (Stadtgespräch), die von der Stadt Luxemburg in Zusammenarbeit mit der Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie organisiert wird, ist der wirtschaftliche Wert von Immobilien in der Stadt. Ein besonderes Augenmerk wird dabei dem Dilemma zwischen dem Schutz der historischen Bausubstanz und dem Abriss dieser Gebäude für neue Immobilien gewidmet. Bei der öffentlichen Debatte kann jeder das Wort ergreifen. The latest in the series of Stadgespréich (city talks) organised by the Ville de Luxembourg with the Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie will focus on the economic value of property in the city, and especially the dilemma between protecting historical buildings and demolishing them to make way for the new. The public debate is open to all. Öffentliche Debatte E 20/10 H 18:30 I Cercle Cité J www.fondarch.lu

oktober'11  city agenda luxembourg


12

Souad Massi

ECLECTIC DAZZLE THE ALGERIAN-BORN SINGER-SONGWRITER HAS CHARMED AUDIENCES THE WORLD OVER WITH HER MULTI-CULTURAL CHANSON STYLINGS. AU CARREFOUR DES CULTURES ET DES STYLES, LES CHANSONS DE L’AUTEUR-INTERPRÈTE ALGÉRIENNE ENCHANTENT LE PUBLIC. NDUNCAN ROBERTS  OC. BELLAICHE

I

I

l serait injuste de dire que le répertoire de Souad Massi ne trahit des influences occiden tales que depuis son arrivée à Paris, voici plus de dix ans. Très jeune, dans son Algérie natale, Souad écoutait déjà de la musique occidentale. Aujourd’hui, sa démarche artistique conserve en filigrane les traces de ses origines, et le chaâbi et le raï influencent plusieurs de ses chansons. Née dans une famille kabyle des faubourgs d’Alger, Souad a grandi avec ses six frères et sœurs. Elle a commencé très tôt à faire de la musique. D’abord influencée par le style country, elle rejoint ensuite le groupe de rock engagé Atakor, inspiré de Led Zeppelin et U2. Mais les positions politiques radicales d’Atakor font de Souad la cible privilégiée des réactionnaires. Invitée au festival Femmes d’Algérie, à Paris, elle décide alors de rester en France. Elle ne tarde pas alors à signer avec un label pour ensuite sortir quatre albums. Tous sont éclectiques, depuis le vibrant flamenco de ‘Ech Edani’ du deuxième album Deb au groove touareg de ‘Ilham’ du troisième album Mesk Elil et au folk-pop de ‘Ô Houria’ (chanté en français), sur l’album éponyme, sorti l’année dernière. Certaines chansons de Ô Houria ont des titres en anglais, bien que Souad les chante en arabe, y compris la magnifique ballade en duo avec Paul Weller : ‘Let Me Be In Peace’. Cette collaboration avec Weller est typique de la capacité « à toucher tous les publics » de l’artiste, selon l’expression d’Andrew Magilow, du site Internet Splendid, qui déplore néanmoins le fait que le label pousse Souad du côté occidental de ses fans potentiels ; démarche qu’il juge « regrettable et superflue ». Le public de la Philharmonie, lui, appréciera sa voix étonnante, son mystérieux charisme scénique et la magnifique diversité de ses influences musicales. Q

t would be unfair to say that since mov ing to Paris from her native Algeria more than ten years ago, Souad Massi has been assimilating western influences into her repertoire. Indeed, from an early age Massi was listening to western music. Yet she still retains signature traces of her roots, with chaabi and rai influences popping up in several of her songs. Born into the Kabyle ethnic group in a suburb of Algiers, Massi grew up in a family of seven children. She began playing music at a young age, first influenced by American country music and then, when she joined political rock band Atakor, by the likes of Led Zeppelin and U2. But Atakor’s uncompromising political stance made Massi a target for reactionary forces and when she was invited to perform at the Femmes d’Algérie festival in Paris she decided to stay in France. A recording contract soon followed and she has since released four studio albums. Each could be called eclectic, with tracks ranging from the rousing flamenco of ‘Ech Edani’ on second album Deb to the Tuareg groove of ‘Ilham’ on acclaimed third album Mesk Elil and the folksy-pop of ‘Ô Houria’ (sung in French), the title track of her latest album released last year. On Ô Houria, Massi even titles some songs in English, though she sings them in Arabic – even when duetting with Paul Weller on the beautiful ballad ‘Let Me Be In Peace’. That collaboration with Weller is characteristic of what Andrew Magilow of website Splendid calls Massi’s “crossover potential” – though he bemoans the fact that her record company seems to be making Massi cater to the potential Western fanbase, a move he describes as “woefully unnecessary.” Indeed, audiences at the Philharmonie should simply enjoy Massi for her stunning voice, enigmatic stage presence and the beautiful range of her musical influences. Q

World roots E 06/10 H 20:00 I Philharmonie J www.philharmonie.lu

“ It’s a dazzling, worldly mix, but the disparate styles never sound as if they’ve been forced together.” « Dans cet éblouissant mélange des cultures, jamais la cohabitation de styles disparates ne semble forcée. » ANDREW MAGILOW (Splendid)

oktober'11  city agenda luxembourg

www.citymag.lu


Musiques Actuelles

James Blunt

And So I Watch You From Afar

Mando Diao

Daedelus

James Blunt’s cross-generational appeal is obvious. His albums are aimed at huge swathes of middle England, and although he is still trying to offload the burden of breakthrough hit ‘You’re beautiful’ with more up-tempo pop songs, he still comes across as a charmingly inoffensive bloke. And as Alexei Sayle once said, “pop stars aren’t meant to be nice.” Le succès transgénérationnel de James Blunt est incontestable. Ses albums s’adressent à des pans entiers de l’Angleterre moyenne, et bien qu’il s’efforce toujours de se défaire du poids de ‘You're beautiful’, le tube qui l’a fait connaître, avec des chansons pop plus rythmées, il est toujours perçu comme un type charmant et inoffensif. Et comme l’a un jour dit Alexei Sayle : « les popstars ne sont pas censées être gentilles ».

The Belfast instrumentalists are building a reputation as a great live band as they tour relentlessly – they have played over 300 gigs since the start of 2009. Earlier this year the band produced what many have called a stunning performance at the Out of the Crowd festival. This time the Rockhal Club is in for the treat of a full live set. Enchaînant les concerts, ce groupe instrumental originaire de Belfast est réputé pour la qualité de ses prestations live : les musiciens se sont produits à plus de 300 reprises depuis le début 2009. Courant 2011, ils ont réalisé une prestation qualifiée par beaucoup d’époustouflante lors du festival Out of the Crowd. Cette fois, c’est le Rockhal Club qu’ils s’apprêtent à enflammer.

One of the most popular bands on the European live circuit, the Swedish garage rockers have released an MTV Unplugged album titled Above and Beyond. It demonstrates the band’s songwriting abilities as well as their instrumental skills. The Rockhal is privileged to be one a few selected venues at which the band will perform its acoustic show. Ce groupe de rock garage suédois, l’un des plus populaires du circuit live européen, a sorti un album MTV Unplugged intitulé Above and Beyond. Cet album atteste du talent du groupe en termes de composition ainsi que de son savoir-faire instrumental. La Rockhal a le privilège de compter parmi les quelques salles sélectionnées par le groupe pour ses prochaines prestations acoustiques.

A graduate of the University of Southern California’s Thornton School of Music, Alfred Darlington – better known by stage name Daedelus – was a pioneer of the use of the Monome in conjunction with Max/ MSP for live performances. A founder DJ of internet radio station Dublab, his experimental style has garnered critical and popular acclaim. The event is also Fred Baus’s leaving party. Diplômé de la Thornton School of Music de l’Université de Californie du Sud, Alfred Darlington – plus connu sous son nom de scène Daedelus – fut un pionnier dans l’utilisation conjointe des produits Monome et du logiciel Max/MSP en prestations live. DJ fondateur de la station de radio Dublab, Alfred Darlington possède un style expérimental salué tant par la critique que par le public.

This charming man Back in the crowd Acoustic magic

Inoffensive pop E 24/10 H 20:00 I  Rockhal (Atelier Gig) J www.rockhal.lu

Heavy rock E 05/10 H 20:00 I  Rockhal (Esch-Belval) J www.rockhal.lu

Brett Anderson

The passionate one

Brett Anderson – flying solo. En mode solo.

An iconic figure of the mid-90s Britpop scene, Brett Anderson was that genre’s glam boy, the pretty boy leader of Suede, a band that never quite attained the stadium-filling, festival headlining heights of Oasis, Blur or Pulp. Nevertheless, he is responsible for a handful of era-defining songs such as ‘Metal Mickey’, ‘Animal Nitrate’, ‘Trash’ and ‘Beautiful Ones’. Although he reformed Suede last year for a tour, Anderson now has a new solo album due for release. He describes Black Rainbows as “restless, noisy and dynamic. Electric guitars, bass, drums and vocals. There are no flute players, no strings, no gimmicks, just passion.” Indie glam E 06/10 H 20:00 I den Atelier J www.atelier.lu

www.citymag.lu

Figure emblématique de la pop britannique des années 90, Brett Anderson était ce beau garçon, leader du groupe Suede ; un groupe qui n’est jamais tout à fait parvenu à remplir les stades ou à occuper la tête d’affiche d’importants festivals à la manière d’Oasis, de Blur ou de Pulp. Certaines des chansons du groupe, telles que ‘Metal Mickey’, ‘Animal Nitrate’, ‘Trash’ et ‘Beautiful Ones’ ont néanmoins indéniablement contribué à marquer leur époque. Bien que Suede se soit reformé l’année dernière pour une tournée, Anderson est aujourd’hui sur le point de sortir un nouvel album solo, Black Rainbows, qu’il décrit comme « remuant, bruyant et dynamique avec des guitares électriques, des basses, de la batterie et du chant. Sans joueurs de flûte, cordes ou gadgets... rien que de la passion ».

Unplugged rock E 11/10 H 20:00 I  Rockhal (Esch-Belval) J www.rockhal.lu

Pioneering spirit

Sensual electro E 08/10 H 22:00 I d:qliq J www.dqliq.com

13

Kreidler

Under pressure

Formed in Düsseldorf in 1994, Kreidler draws inspiration from underground space disco and Krautrock. The band likes to work under pressure and record fast – so far it has eight albums to its name. Latest album, Tank, for example, was rehearsed in Berlin one day, and recorded in Hamburg the next. It features multi-layered electronics over pulsating beats. Fondé à Düsseldorf en 1994, Kreidler s’inspire de la space disco underground et du krautrock. Le groupe aime travailler sous pression et enregistrer ses albums rapidement – à ce jour, le groupe compte déjà huit albums. Pour le dernier, Tank, par exemple, ils ont répété un jour à Berlin avant de l’enregistrer à Hambourg le lendemain même. Les sons électroniques très riches superposés à des rythmes vibrants y figurent en bonne place. New wawe electro E 21/10 H 21:00 I  Exit07 J www.rotondes.lu


14

Musiques Actuelles

Gran Horno

Transposing composition

Bob Dylan / Mark Knopfler

Photo: Marc Wilwert

Legends times two

Black Box Revelation

Digitalism

Gran Horno is the work of visual artist, songwriter and multi-instrumentalist Catherine Lorent. Gran Horno is a music project in its own right (with its own MySpace page). The project “transposes compositions into constellations of timeless forms by combining influences in arrangements that span decades, stage designs and its ‘surroundings’”. Gran Horno est l’œuvre de Catherine Lorent, artiste visuelle, auteur-compositeur et multi-instrumentaliste. Gran Horno est un projet musical à part entière (disposant de sa propre page MySpace). Le projet « transpose les compositions en constellations de formes intemporelles grâce à la combinaison d'influences dans des arrangements embrassant les décennies, les scénographies et son environnement ».

Described as “some sort of bastard child of The White Stripes, BRMC, and The Kills”, Belgium’s Black Box Revelation has built a reputation as a band with attitude – rebels whose only cause is to create a fierce blues sound. The band’s live shows have become legendary as ferocious aural assaults featuring bluesy guitar riffs and stomping drumbeats. Décrits comme « les enfants bâtards de The White Stripes, BRMC et The Kills », les Belges de Black Box Revelation se sont bâtis une réputation de battants ; des rebelles voués à une seule cause : produire un son blues féroce. Les prestations live du groupe sont célèbres pour être des assauts oraux féroces mêlant riffs de guitare aux accents blues et rythmes trépidants.

Experimental organ E 26/10 H 19:00 I Cercle (Ratskeller) J www.rotondes.lu

Blues-rock E 29/10 H 20:00 I den Atelier J www.atelier.lu

The German electro-punk duo’s new album, I Love You Dude, may be more polished and commercial than the dirty electro of 2007’s Idealism, but nevertheless the duo makes truly infectious dance music. They certainly got everyone dancing at their last two Rockhal shows, and this latest appearance in the venue’s Club promises no different. I Love You Dude, le nouvel album de Digitalism, est peut-être plus consensuel et plus commercial que la dirty electro d’Idealism (2007), il n’en reste pas moins que le duo d’électro-punk allemand sait y faire en matière de musique dance terriblement communicative. Digitalism n’a pas manqué de faire danser le public lors de ses deux dernières prestations à la Rockhal ; cette nouvelle apparition au Rockhal Club promet d’être tout aussi remuante.

Fierce rebels

Love beats

Electro punk E 25/10 H 20:00 I Rockhal (Esch-Belval) J www.rockhal.lu

Hauschka's Ghost Piano Undoubtedly one of the most influential and controversial musicians of the 20th century, Bob Dylan’s current run of some 2,000 concerts has been described by himself as his “never ending tour”. He is joined on this leg by former Dire Straits frontman Mark Knopfler, who also never ceases to play live – this is his third Rockhal show in as many years. His solo albums have not only delighted Dire Straits fans, but have even won him over a clutch of new admirers. The two are no strangers – Mark Knopfler played on Dylan’s Slow Train Coming album and also co-produced 1983’s Infidels. Bob Dylan, l’un des musiciens les plus influents et les plus controversés du 20e siècle, a lui-même décrit sa tournée en cours, qui compte pas moins de 2 000 concerts, comme une « tournée sans fin ». Il est accompagné par Mark Knopfler, l’ex-leader de Dire Straits, qui enchaîne, lui aussi, les live – il s’agira de son troisième passage à la Rockhal en trois ans. Avec ses albums solo, Mark Knopfler ne s’est pas contenté de ravir les fans de Dire Straits, il a également gagné de nouveaux admirateurs. Ces deux légendes n’en sont pas à leur première association : Mark Knopfler était déjà présent sur l’album Slow Train Coming de Dylan et a coproduit Infidels en 1983. Rock maestros E 21/10 H 20:00 I Rockhal (Esch-Belval) J www.rockhal.lu

Haunting keys

Photo: Hauschka's Ghost Piano

Dylan & Knopfler – dream double bill. Doublé gagnant.

Hauschka – triumphant experimentalist. Ou le triomphe de l’expérimental.

Experimental pianist Hauschka teams up with Luxembourg filmmaker Jeff Desom for a rare performance of Hauschka’s Ghost Piano. Hauschka, the stage name of Volker Bertelmann, modifies his piano by inserting bottle tops, ping pong balls, tin foil, felt wedges… all sorts of materials inside. For this performance, images shot by Desom are projected onto Hauschka and his piano, creating a truly ghost-like ambience that perfectly matches his haunting music. Indeed, MOJO magazine described Hauschka’s sound as “nothing short of astonishing... a triumph”.

Le pianiste expérimental Hauschka s’associe au cinéaste luxembourgeois Jeff Desom pour une représentation exceptionnelle de Hauschka’s Ghost Piano. Sous son nom de scène, Hauschka, Volker Bertelmann modifie les sons de son piano en y insérant des capsules, balles de ping-pong, feuilles d’étain, morceaux de feutre… et bien d’autres matériaux. Pour cette performance, des images filmées par Jeff Desom seront projetées sur Hauschka et son piano, créant une atmosphère fantomatique qui sied particulièrement bien à sa musique envoûtante. Le magazine MOJO décrit d’ailleurs le son de Hauschka comme « tout simplement époustouflant... un triomphe ».

Contemporary piano E 29/10 H 20:00 I Philharmonie J www.philharmonie.lu

oktober'11  city agenda luxembourg

www.citymag.lu


Musiques Actuelles

15

Agenda 01

samedi saturday

20:00 Dee Dee Bridgewater

Orchestre National de Jazz Luxembourg, Dir. Gast Waltzing Trifolion ECHTERNACH

Benefiz-Concert

Harmonie Municipale Dudelange Schungfabrik TETANGE

MATCH D'IMPROVISATION CHANTéE

manages to provide floating sounds and sonic accents while Robert Kesternich on piano and Maurice Kühn on bass endow the ensemble with a finely balanced foundation. The result of this blend is a wonderfully balanced and high-quality European sonic Jazz experience. Abbaye de Neumünster

Punk / Indie / Emo Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

06

jeudi thursday

22:00 Midlife Christ et de Läb

02

dimanche sunday 11:30 Apéro's Jazz

D.E.R. Trio is a french acoustic jazz band from Metz. Their songlist is composed of standards and own compositions leaving much space to improvisation and interactions. LiquID

05

mercredi wednesday

18:00 WEDNESDAYS@ MUDAM

Carte blanche à Yves Stephany : Plastic Pedestrian (Playlist) Mudam

Greg Lamy Abbaye de Neumünster

20:30 AND SO I WATCH YOU FROM AFAR

mardi 04 tuesday

Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

20:00 Tori Amos

20:00 Nasekomix

20:00 Brett Anderson (of SUEDE)

Acoustic Tour 2011 Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Souad Massi Philharmonie

20:30 The Nimmo Brothers

21:30 POUNDCAKE

Le groupe Nasekomix, créé en 2001, fait depuis quelques années la sensation des festivals bulgares de musique alternative et novatrice. Leur musique est un mélange éclectique d'instruments électroniques et acoustiques, dominé par la voix exceptionnelle d'Andronia Popova-Roni. Dans le cadre du festival CinEast. Abbaye de Neumünster

21:30 PIT DAHM QUARTET

samedi 08 saturday

d:qliq

09

18:00 WEDNESDAYS@ MUDAM

11:00 Kon. Harmonie Ste Cécile Humbeek Chef d'orchestre : Paul Schoovaerts Place d'Armes

Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

22:00 daedelus

dimanche sunday 11:30 Apéro's Jazz

mercredi 12 wednesday

den Atelier

13

jeudi thursday 18:30 Neil Cowley Trio

Tori Amos

Still influential

Laurent Payfert, Murat Oetzturk. Abbaye de Neumünster

Neil Cowley, piano. Rex Horan, bass. Evan Jenkins, drums. Philharmonie

17:00 Récital de chant

19:30 BLESSTHEFALL (USA)

Haeran Hong, soprano sud-coréenne, 1re lauréate du Concours Reine Elisabeth 2011. Château de Bourglinster BOURGLINSTER

20:00 Zaz

Philharmonie

lundi 10 monday

21:00 JOE BONAMASSA Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Emocore / metalcore Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

Tori Amos returns to the Atelier on the back of the release of brand new album Night of Hunters. One of the most influential singer-songwriters of the last two decades, Amos has never been one to hold back – she is not afraid of writing deeply personal material or of experimenting with new sounds that could alienate fans yearning for the halcyon days of her early solo career, when albums like Little Earthquakes, Under The Pink and Boys for Pele earned her critical acclaim and commercial success. But Amos is also a superb live performer who gives it her all on stage.

Tori Amos nous revient à l’Atelier à l’occasion de la sortie de son dernier album, Night of Hunters. Tori Amos, l’une des auteurscompositeurs les plus influentes de ces deux dernières décennies, n’a jamais été femme à s’imposer des limites : elle n’a pas peur de livrer des textes profondément personnels ou d’explorer de nouveaux sons, au risque d’éloigner des fans nostalgiques de l’époque de ses débuts en solo, époque bénie des albums Little Earthquakes, Under The Pink et Boys for Pele qui lui valurent son succès, tant auprès de la critique que du public. Mais Tori Amos est également une grande artiste qui, sur scène, n’a pas peur non plus de se donner à fond.

Singer-songwriter E 04/10 H 20:00 I den Atelier J www.atelier.lu

www.citymag.lu

La musique de ce combo frappe en plein estomac ! Le groupe est réputé pour faire un usage abusif de programmes et de samples pour créer un résultat encore jamais entendu ; ils mêlent avec perfection des sons électroniques, du Deathcore, du Death Metal, du Post Hardcore, du Grind­core et même du Nintendocore (bruitages de jeux vidéo). Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

20:00 Tomasz Stanko Quintet

Le pionnier du jazz européen présente notamment de la musique de son compatriote Krzysztof Komeda et porte un regard sur

The band's music can be described as modern acoustic evocative jazz. Autumn Leaves Festival Abbaye de Neumünster

21:00 Kult

Concert du groupe "culte" polonais (rock alternatif). Dans le cadre du festival CinEast. den Atelier

PAUL VAN DYK

One of the key pioneers of electronic dance music, one of its most known faces, and last but not least a passionate promoter of various good causes. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

20:30 Mannijo Trio et Aquari Trio

Mannijo s'est rapidement révélé comme l'un des groupes-phares de la scène musicale transfrontalière, élaborant des répertoires aux langues mêlées et complices (français, allemand, francique mosellan, luxembourgeois, italien, corse, breton, anglais, occitan, catalan et yiddish), s'appliquant à conjuguer ambiance réjouissante et interculturalité avec intelligence et convivialité. Abbaye de Neumünster

L'immense saxophoniste italien, héritier direct de Charlie Parker, reconnu comme l'un des plus grands musiciens européens de ces deux dernières décennies, délivre un album définitif, aux contours multiples, creusant bop, hard bop et explorant de nouvelles voies, pour le dédier tout entier aux femmes. Autumn Leaves Festival Abbaye de Neumünster

23:00 Mdungu

21:30 Al Foster / George Mraz Quartet

African music by Mdungu is a strong musical experience: it funks, it grooves, it moves your feet and feeds your soul. Autumn Leaves Festival Abbaye de Neumünster

Michel Edelin est reconnu comme un grand spécialiste de la flûte jazz. opderschmelz DUDELANGE

mardi 11 tuesday

Tori Amos – uncompromising. Sans compromis.

21:30 Stefano di Battista

20:00 MICHEL EDELIN TRIO & SPECIAL GUEST MICHEL PILZ

19:30 We Butter the bread with Butter

Stefano Bollani is an Italian jazz pianist from Milan. As well as composing material of his own, he has revisited the likes of Prokofiev, Scott Joplin and Antonio Carlos Jobim. He performs classical music, smooth jazz, Brazilian jazz, and pop rock. Autumn Leaves Festival Abbaye de Neumünster

Carte blanche à Yves Stephany : Veste (Live DJ set) Mudam

20:00 Milow (sold out)

16:00 Muziekkorps VOS, Beigem

The Tom Heck Trio plays a clever blend of blues and fusion, own compositions as well as renowned classics! LiquID

20:00 Pascal Schumacher Quartet

Their repertoire is firmly rooted in traditional jazz and spiced up with own compositions. LiquID

samedi 15 saturday

20:00 Stefano Bollani Trio

vendredi 14 friday

20:30 SOPRANO (PSY 4 DE LA RIME)

21:30 TOM HECK TRIO

Poundcake is a tribute to all the great Blues-rock guitar heroes from the past and the here and now, like Hendrix, SRV, Bonamassa, KWS, Duarte, Ford, Cummings, Koch etc. LiquID

Chef d'orchestre : Paul Schoovaerts Place d'Armes

Songwriter Pop den Atelier

les célèbres musiques de films de Roman Polanski. En coproduction avec le Festival CinEast dans le cadre de "A Tribute to Komeda". Philharmonie

20:30 MANDO DIAO

Alternative / Indie den Atelier

Alan and Stevie Nimmo are two of the most exciting, young, modern blues guitarists on the European circuit. Abbaye de Neumünster

Paul Fox Collective

Usually performing in the form of a quintet with sax/guitar front line and rhythm section, the band is occasionally extended to include the wonderful vocalist Stephanie Neigel. Berlin-based saxophonist Mark Ehrlich convinces by his mature presence and sense of style. Guitarist Zacharias Zschenderlein always

Polarsets are a promising threepiece band from Newcastle, England. You are welcome to discover their electronic IbizaIndie sound. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

21:30 D.E.R. TRIO

20:30 THE GET UP KIDS

Centre socioculturel régional Prabbeli WILTZ

Pour la première fois au Luxembourg, la Ligue d'Improvisation propose un match d'improvisation chantée. Abbaye de Neumünster

20:30 POLARSETS

16

dimanche sunday Al Foster, master drummer, has been a major innovator in the world of jazz for several decades. On the bass of the quartet is the great George Mraz, a master bass player in the US. This quartet of masters will be playing a tribute to tenor saxophonist Joe Henderson at the Autumn Leaves Festival. Abbaye de Neumünster

23:00 BassDrumBone

BassDrumBone is a trio with an unusual instrumentation and a unique sound. Autumn Leaves Festival Abbaye de Neumünster

11:30 Apéro's Jazz

After a start in the field of jazzfusion, leading his own group Aftertouch, pianist-composer Ivan Paduart sees his main activity in what can be described SUITE as modern acoustic jazz.  P. 16 Abbaye de Neumünster

n nt o r eve sur u o y it nts subm z vos eve e iv r net 0 c . o Ins i r u l 3/1 .p wwwn novembre : 0 Éditio


16 Début  P. 15

Musiques Actuelles

Agenda 16

mercredi 19 wednesday

vendredi 21 friday

dimanche sunday

14:30 Spassov / Stanchev / Dinev / Heck Quartet

18:00 IMPERICON NEVER SAY DIE! TOUR 2011

12:30 Music of Benares

Boris Dinev et Rom Heck sont deux musiciens luxembourgeois bien connus parmi les scènes de jazz au Luxembourg. Y a-t-il une meilleure occasion d'en faire la preuve qu'un concert à côté de Theodossii Spassov et Mario Stantchev, deux jazzmen d'origine bulgare expérimentés et très demandés sur les scènes internationales de jazz. Autumn Leaves Festival Abbaye de Neumünster

16:00 Die Enttäuschung

Die Band schafft das Kunststück, Monk in aller Radikalität die Treue zu halten, in enger Tuchfühlung mit den Originalen zu bleiben und sie dennoch auf den Kopf zu stellen. Autumn Leaves Festival Abbaye de Neumünster

17

lundi monday

20:00 BRUNO MARS (sold out) Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

mardi 18 tuesday

17:00 Chanter contre la pauvreté

La démarche participative étant au centre du projet, il s'agit de donner accès à l'expression culturelle à des personnes qui en sont habituellement privées et exclues par manque de moyens. Le chœur constitué pour ce projet réunit des personnes du grand public, des chanteurs de chorale confirmés et des personnes vivant dans des situations de pauvreté au Luxembourg. www.bandeaublanc.lu Gare de Luxembourg

Feat. Suicide Silence, Emmure, Deez Nuts, The Word Alive, As Blood Runs Black, The Human Abstract, Vanna. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

WEDNESDAYS@ MUDAM

Carte blanche à Yves Stephany : DJ Concierge (Live DJ set) Mudam

20:00 AMON AMARTH

Surtur rising tour Europe autumn 2011. Les Amon Amarth sont sans aucun doute le king du metal viking. Centre sportif Differdange DIFFERDANGE

TOUCH OF NOIR

Le Noir est un style, une atmosphère, une attitude, une philosophie, un tempérament, un mouvement. En musique, l'élément noir est présent en filigrane dans le blues, le jazz, le tango et jusque dans le country et le folk. La musique des films noirs a donné l'occasion de s'épanouir à de nombreux grands compositeurs. Le Noir apporte sa touche créatrice aux musiques actuelles, du soul, du funk et de la blaxploitation jusqu'à l'Acid Jazz, le House, le rap, le hiphop. opderschmelz DUDELANGE

20

jeudi thursday

20:00 BOB DYLAN & HIS BAND + MARK KNOPFLER Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

My Little Cheap Dictaphone (MLCD), groupe rock belge élu Artiste de l'année et Album de l'année aux Octaves de la Musique (Victoires de la Musique belges) a produit un album-concept qui a conquis à peu près tout le monde en peu de temps. Ce spectacle ambitieux aux apparences légères, qui effleure à la fois le mythe faustien et la tragédie grecque, raconte le parcours d'un génie maudit, torturé par ses démons intérieurs, perdu entre rêve et réalité. Il est basé sur la vie chahutée de Brian Wilson, le fondateur des Beach Boys, et inspiré par des éléments puisés dans les biographies d'artistes tout aussi ténébreux tels que Tom Waits, Nick Cave et Johnny Cash. Taillé pour la scène, il mêle musique, cinéma, photographie et vidéo avec le collectif liégeois JauneOrange et les vidéastes de BubbleDuchesse. opderschmelz DUDELANGE

ELECTR'ART

Singer / Songwriter den Atelier

Loin du folklore traditionnel, proche de l'histoire parfois sombre du Portugal et en plein accord avec l'idée de création contemporaine, la musique des quatre accordéonistes diatoniciens se situe entre ciel et terre. D'inspiration multiple, classique, thèmes populaires et sacrés, leurs envolées lyriques brossent le portrait musical d'un paysage affranchi des poncifs du Guide Bleu. opderschmelz DUDELANGE

Music of Benares Moulin de Beckerich BECKERICH

Sérgio Godinho

Electr'art est un concert pour 4 musiciens et instruments électriques ou amplifiés. Au programme : des pieces pour la plupart commandées spécialement à Kate Moore, Donnacha Dennehy, Michael Gordon, Benjamin de la Fuente et la Luxembourgeoise Catherine Kontz. Lucilin

Accompagnée de quatre musiciens, la chanteuse portugaise vous entraîne dans un voyage sensuel et sentimental à travers l'Atlantique-Saudade du tango au fado, en passant par Paris. Philharmonie

lundi 24 monday

20:00 JAMES BLUNT Songwriter Pop Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

25

mardi tuesday

20:30 DIGITALISM

21:30 LAURENT DERACHE TRIO

"Considérer Schneider comme la femme la plus importante du jazz élude deux aspects : elle est une compositrice majeure, point final." (Time Magazine) Philharmonie

Mona

Rock den Atelier

Sexteto StazoMayor Auteur, compositeur, chanteur, acteur, réalisateur et écrivain, Sérgio Godinho est un vrai caméléon du monde artistique. Kinneksbond MAMER

21:00 kreidler Exit07

samedi 22 saturday

20:00 India meets Europe

Indo-Jazz World Concert. Quand trois musiciens représentant trois générations de la musique classique indienne, issus de l'Academy of Indian Classical Music de Varanasi (Benares), rencontrent trois jazzmen luxembourgeois, cela donne des improvisations époustouflantes avec des sonorités inattendues, faisant alterner des atmosphères denses et méditatives avec des pointes d'excitation jubilatoire. Kinneksbond MAMER

27

jeudi thursday 20:00 ERIK TRUFFAZ 4TET feat. ANNA AARON

Considéré à ses débuts comme l'un des descendants directs de Miles Davis, le célèbre trompettiste suisse Erik Truffaz sut dès ses débuts se frotter à la diversité, en empruntant les chemins du rap, du rock et de l'électro. opderschmelz DUDELANGE

Sascha Ley et Nataa Gehl's, "BeyonD" Avec leur nouveau projet, Sascha Ley et Nataa Gehl cherchent et recherchent un langage musical particulier, qui reflète aussi bien leur plaisir d'explorer des sons et sonorités, des mots et syllabes que la spontanéité de leur rencontre. Leur aire de jeu se place à l'intersection de propres compositions, du folklore imaginaire, du jazz et de la musique populaire, contemporaine et improvisée. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

THE MELVINS

Après presque 30 ans de carrière et une vingtaine d'albums au compteur, les Melvins, pionniers du grunge, sont toujours d'attaque pour redonner des couleurs au metal. Leur musique est de fait influencée par le punk hardcore des années 80, par le rock et notamment par des groupes tels que Black Sabbath. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

20:30 THE SHOES

Maria Schneider Orchestra

Entre mesures asymétriques, harmonies colorées et grooves énergiques, les compositions de Laurent Derache s'orientent vers un jazz actuel. Il dirige un power trio au sein duquel le piano et la guitare sont remplacés par l'accordéon, apportant ainsi à la formule du trio jazz un son nouveau. LiquID

England loves them and they will certainly seduce the Rockhal’s audience. The French duo The Shoes is part of the new electro pop scene and going to stop over at the Rockhal on 27 October 2011. Prepare for a memorable show where electric guitars leave the stage to keyboards and percussion. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

21:30 VECCHI

mercredi 26 wednesday

18:00 WEDNESDAYS@ MUDAM Luis Stazo fait partie de ces musiciens argentins qui se sont voués corps et âme au tango. Depuis désormais 70 ans, il appartient au tango comme le tango lui appartient. La presse et le public ne se lassent pas de glorifier la parfaite interaction du groupe ainsi que la vaste étendue de son répertoire qui va de mélodies douces et délicates à des morceaux intenses et entraînants. Trifolion ECHTERNACH

23

dimanche sunday 11:30 Apéro's Jazz

Carte blanche à Yves Stephany : Loose Body Parts (Live DJ set) Mudam

Round 6-Cecil's Afterwork – Gran Horno feat. Gertrud

Une rencontre insolite avec Catherine Lorent et son harmonium. Gran Horno est le travail de l'artiste plasticienne, compositrice et multi-instrumentaliste Catherine Lorent. Gran Horno transpose ses compositions en constellations de formes intemporelles en combinant des influences d'arrangements à travers différentes décennies, scénographies et "environnements". Cercle

19:30 BLACK VEIL BRIDES

Big Band Echternach Abbaye de Neumünster

17:00 Récital de chant

Par Thomas Blondelle, tenor belge, 2e lauréat du Concours Reine Elisabeth 2011. Château de Bourglinster BOURGLINSTER

oktober'11  city agenda luxembourg

20:00 Cristina Branco

There are loads of rock bands making music for the dance floor. Digitalism however make electronic music that everyone can rock to. In the past years, the duo made indie remixes for The White Stripes, Klaxons, Daft Punk and Depeche Mode. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

DANÇAS OCULTAS

21:30 NZZ

Anchored in tradition,its unique identity intersects the modern sounds and leads you on a journey to the edge of the truest feeling and complexities of Blues. LiquID

Soirée de clôture du festival CinEast. Mario Bihari et Bachtale Apsa forment un groupe de musique tzigane qui compte parmi les meilleurs en République tchèque aujourd'hui. Le groupe tire son répertoire de la musique et des chants traditionnels des tziganes des Balkans, de la Hongrie, de la Roumanie et de la Slovaquie. Le concert sera suivi d'une DJ night.     Exit07

Jonathan Jeremiah

20:00 MY LITTLE CHEAP DICTAPHONE

21:30 MIRA FALK

Childhood memories and modern tales set in Berlin, New York and Amsterdam. German vocalist Mira Falk, with her bandmates, perform playful originals and creates inventive spins on diverse composers such as Kurt Cobain or Benjamin Britten. LiquID

Concert de midi Cité

20:00 Bachtale Apsa et djs

Sur les traces de Kiss... Un mélange somptueux de glam, rock'n'roll et de metalcore au programme. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

LiquID

vendredi 28 friday

20:00

Julien Doré Folk / Pop den Atelier

Klassisch, bayerisch, unwiderstehlich...

Munich Brass Connection. Thomas Berg, trumpet. Konrad Müller, trumpet. Fabian Heichele, tuba. Christian Loferer, horn. Sebastian Sager, trombone. Philharmonie

Concert de bienfaisance

Capitaine Jean-Marie Thoss, direction. Kinneksbond MAMER

INTERNATIONAL METAL MEETING Double Deuce FOETZ

20:00 MANFRED MANN'S EARTH BAND

Music legend Manfred Mann will rock the Rockhal with new singer Robert Hart from Bad Company. Having started in the 1960s with a British Invasion band that had such hits as "Do Wah Diddy Diddy" and "The Mighty Quinn", then moving on to Jazz Fusion with Manfred Mann's Chapter Three, Manfred's third band, The Earth Band, is still alive and recording. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Sascha Ley et Nataa Gehl's, "BeyonD" cf. 27/10 Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

22:30 Tomi y su Timbalight

30

dimanche sunday 11:30 Apéro's Jazz

©Guy Fonck

Laurent Pierre Abbaye de Neumünster

14:00 Musikaleschen Nometteg

Hall sportif, Medernach MEDERNACH

20:30 APPARAT BAND Tomi y su Timbalight est un des groupes de salsa basés en Europe les plus réputés, aussi bien pour l'énergie dégagée sur scène, leurs compositions et la qualité musicale. Timba est un style de musique né dans les années 90, qui se base sur la musique traditionnelle cubaine, mais est jouée dans un esprit plus proche d'autres styles modernes, surtout le funk. Avant et après le concert, Dj Pepe Luis sera derrière les platines jusqu'à 3h du matin. Brasserie de l'Arrêt (Cubana Café)

Apparat, c'est sans aucun doute l'une des étoiles les plus étincelantes de l'univers électronique contemporain. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

samedi 29 saturday

18:00 Vun Hippches op Haapches: Lëtzebuerger Musekfestival

Le Comité des Fêtes de la Ville de Differdange invite à la deuxième édition de ce festival, événement consacré exclusivement à la musique et au chant luxembourgeois. Un grand nombre de groupes musicaux joueront leur propre musique avec des textes exclusivement en langue luxembourgeoise. Tous les styles de musique y seront représentés, du folk au rock en passant par le dixieland et le heavy metal. Parmi les groupes présents, il y aura entre autres : De Läb, Säitesprong, Serge Tonnar & Legotrip, Spack-o-mat, etc. Hall de la Chiers DIFFERDANGE

20:00 BECOMING THE ARCHETYPE

Le groupe de death metal progressif présentera son dernier album "Celestial Completion", encore plus progressif et expérimental que les précédents ! Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

Black Box Revelation Garage Rock den Atelier

21:00 Hauschka's Ghost Piano Hauschka, piano. Jeff Desom, film. Philharmonie

n nt o r eve sur u o y it nts subm z vos eve e iv r net c Ins luriore.  : 03/10 p . w ww n novemb Éditio

www.citymag.lu


SÉRIE LIMITÉE

RENAULT CLIO

IL EST TEMPS DE CRAQUER POUR CLIO ICE-WATCH.

-Prime€gouvernementale 750

TVAc

*

EN OCTOBRE, DÉCOUVREZ LES SUPER REMISES CLIO ICE-WATCH SUR WWW.RENAULT.LU NE PERDEZ PAS UNE SECONDE ET DÉCOUVREZ MAINTENANT LA NOUVELLE CLIO ICE-WATCH. Equipée de 4 superbes montres Ice-Watch de différentes couleurs, vous adaptez facilement votre style à chaque rendez-vous. En plus d’y arriver à temps.

3,6 - 5,8 L/100 KM. 94 - 135 G CO2/KM. www.renault.lu

* Prime gouvernementale de € 750 TVAc valable pour l’achat d’un véhicule possédant une émission de CO2 inférieure ou égale à 100 g de CO2 par kilomètre et rejetant moins de 5 mg/km de particules pour un moteur diesel avec une immatriculation avant le 31/12/2011. Plus d’infos sur www.car-e.lu. Photo des montres Ice-Watch non contractuelle et couleurs disponibles en fonction du stock.

RENAULT LUXEMBOURG RENAULT BEGGEN RENAULT DIEKIRCH RENAULT ESCH-SUR-ALZETTE GARAGE THOMMES GARAGE SCHNEIDERS GARAGE DE L’EST 2 Rue Robert Stümper L-2557 LUXEMBOURG 40.30.40.1

GARAGE FELTEN

Weicherdange - Tél.: 92.16.12

182 Rue de Beggen L-1220 BEGGEN 43.52.32.1

26 Route d’Ettelbrück L-9230 DIEKIRCH 80.88.80.1

GARAGE REINERT GARAGE GELZ Petange - Tél.: 50.37.87

Steinfort - Tél.: 39.00.47

Rue Jos Kieffer L-4176 ESCH-SUR-ALZETTE 57.29.76.1

GARAGE SCHILTZ

Buderscheid - Tél.: 26.88.90.75

GARAGE KAUTEN

Beckerich - Tél.: 23.62.13.67

92 Op der Strooss L-7650 HEFFINGEN 87.81.15.1

17 Rue de Luxembourg L-6450 ECHTERNACH 72.90.45.1

GARAGE THOMMES GARAGE RECH Mersch - Tél.: 26.32.39

Esch/Alzette - Tél.: 54.34.34

PENSEZ SÉCURITÉ, COMMANDEZ VOS PNEUS HIVER.

PNEUS HIVER MONTÉS SUR JANTES À PARTIR DE SEULEMENT € 399 TVAc*

POUR PLUS DE DÉTAILS ET PRENDRE RENDEZ-VOUS : www.renault.lu (rubrique après-vente).

*Offre valable à particuliers jusqu’à épuisement des stocks, pour 4 roues complètes 175/65 R14 82T Kleber pour Twingo.

Zone artisanale et commerciale L-6131 JUNGLINSTER 788.22.21

SERVICE AUTOMOBILE Capellen - Tél.: 30.93.41

� 399 À PARTIR DE SEULEMENT


18 Concert en hommage à Son Altesse Royale la Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte

Emmanuel Pahud et sa flûte enchantée D’une virtuosité à couper le souffle, il est considéré comme l’un des plus grands flûtistes de sa génération. With his breathtaking virtuosity, Pahud is considered one of the best flautists of his generation. NBrigitte Bertelle  OLou Denim

N

é à Genève en janvier 1970, le flûtiste franco-suisse Emmanuel Pahud est l’un des plus audacieux de notre temps. Il doit sa fascination pour la flûte à Rome où il vit un jeune voisin en train de répéter le Concerto pour flûte n°1 de Mozart. Il a alors 6 ans quand il débute ses études musicales, et obtient en 1990, son Premier Prix au Conservatoire National Supérieur de Paris. Emmanuel Pahud se perfectionne auprès du maître flûtiste Aurèle Nicolet, également Suisse, dont il dit : « Il était sévère, mais drôle. » À 22 ans, il prend la place occupée auparavant par son maître, celle de flûte solo à l’Orchestre philharmonique de Berlin, dirigée à l’époque par Claudio Abbado. Soliste, chambriste, jazzmann, créateur d’œuvres contemporaines, pédagogue... Emmanuel Pahud, auréolé des plus grands prix, acclamé partout où il se rend, tant en Europe qu’en Asie ou en Amérique, est un artiste caméléon, un homme aux multiples personnalités qui considère son instrument comme le « prolongement de sa respiration ». Autre acteur majeur de cette soirée : Giovanni Antonini, fondateur et patron du Giardino Armonico, ensemble milanais pionnier de l’interprétation sur instruments anciens, qui se consacre à la musique des 17 et 18e siècle. Aujourd’hui, le chef italien a étendu et enrichi son champ de direction. Après les concertos vivaldiens et autres œuvres baroques, il était la saison dernière à la tête du Berliner Philharmoniker, ce qui a fait germer dans son esprit quelques audaces. Désormais, Antonini n’hésite pas à se lancer dans la quintessence de la « musique classique » avec les symphonies de Beethoven, poursuivant avec succès sa collaboration avec le Kammerorchesterbasel. Cet orchestre fait perdurer dans la cité rhénane l’héritage de la formation fondée par le grand mécène et chef d’orchestre Paul Sacher, le célèbre Basler Kammerorchester, créateur entre autres d’œuvres de Bartók. Depuis sa fondation en 1984, l’Orchestre de Chambre de Bâle s’est attaché à défendre un vaste répertoire associant musique ancienne et nouvelle. Mais c’est dans le domaine baroque qu’il s’est avant tout illustré. L’Orchestre se posera à la Philharmonie en représentant de la grande tradition classique avec des partitions pleines de grâce et de vivacité signées Mozart et Beethoven. Q

Concert classique E 25/10 H 20:00 S Kammerorchesterbasel /  Antonini / Pahud / Mozart / Beethoven I Philharmonie – Grand Auditorium J www.philharmonie.lu

oktober'11  city agenda luxembourg

T

he Swiss-French Emmanuel Pahud, born in Geneva in January 1970, is one of the most daring flautists of our time. His passion for the flute began in Rome when he saw a young neighbour practising the Flute Concerto n°1 by Mozart. He was only six years old when he began his musical studies and in 1990 he won his first prize at the Conservatoire National Supérieur in Paris. Emmanuel Pahud perfected his skills with his fellow countryman and master flautist Aurèle Nicolet, whom he described as “tough but fun”. Aged 22, he took the role of solo flute (previously occupied by his teacher) at the Berlin Philharmonic Orchestra, conducted at that time by Claudio Abbado. Soloist, chamber musician, jazzman, composer of contemporary works, teacher… Emmanuel Pahud is an artistic chameleon, a man of multiple personalities, and winner of the highest prizes. He is fêted wherever he goes throughout the world; Europe, Asia and America. He considers playing the flute to be “as natural as breathing”. The other leading light of this concert is Giovanni Antonini, founder and leader of Giardino Armonico, a pioneering ensemble from Milan,

« Je veux découvrir la flûte des quatre bouts du globe, en particulier ses débuts. » “I want to discover flute-playing from the four corners of the earth, particularly the origins.” Emmanuel Pahud

mainly concerned with period instruments and dedicated to the music of the seventeenth and eighteenth centuries. The Italian maestro is currently extending and enhancing his field of artistic endeavour. Apart from giving concerts of Vivaldi and other baroque works, last season he was the conductor at the Berlin Philharmonic, and during this time he became more daring musically. Now, Antonini enthusiastically immerses himself in “classical music” with Beethoven symphonies, successfully continuing his collaboration with the Basel Chamber Orchestra. In the city on the Rhine, the famous Basel Chamber Orchestra is a lasting heritage to the great patron and conductor, Paul Sacher, who conducted, amongst others, the works of Bartók. Since its creation in 1984, the Basel Chamber Orchestra has concentrated on a vast repertoire of music, both old and new. But it is in the music of the baroque that it is most famous. The Orchestra will bring to the Philharmonie a representative programme of the great classical tradition, with the graceful and vivacious scores of Mozart and Beethoven. Q

www.citymag.lu


Musique classique

orchestre de chambre du luxembourg

38e saison pour Les Musiciens

Agenda samedi 01 saturday

20:00 London Philharmonic Orchestra / Jurowski / Fischer

L’Orchestre de Chambre du Luxembourg Les Musiciens a placé cette nouvelle saison à la Philharmonie sous le thème « Richesse des cordes » offrant un panorama représentatif des chefs-d’œuvre écrits pour orchestre à cordes de Johann Sebastian Bach à Sylvia Bodorová en passant par les grands maîtres du baroque comme Hændel ou encore Marcello. Les Musiciens, Luxembourg Chamber Orchestra, have arranged their new programme at the Philharmonie around the theme “Wealth of Strings” showcasing some of the masterpieces written for string orchestras from Johann Sebastian Bach to Sylvia Bodorová, and including some of the grand masters of baroque such as Handel and Marcello.

Vladimir Jurowski, direction. Julia Fischer, violon. L. v. Beethoven : "Die Geschöpfe des Prometheus op. 43" (Auszüge). Matthias Pintscher : "mar’eh" for violin and orchestra. Johannes Brahms : "Symphonie N° 4 e-moll (mi mineur) op. 98". Philharmonie

02

dimanche sunday 20:00 Royal Concertgebouw Orchestra / Harding / Lang Lang Daniel Harding, direction. Lang Lang, piano. Edvard Grieg : "Concerto pour piano et orchestre en la mineur (a-moll) op. 16". Ludwig van Beethoven : "Symphonie N° 3 Es-Dur (mi bémol majeur) op. 55 (Eroica)". Philharmonie

Soirées « Émotion » avec l’OPL

Photo: Paolo Roversi – Virgin Classics

www.citymag.lu

Orchestre Philharmonique du Luxembourg E 20 & 21/10 H 20:00 I Philharmonie – Grand Auditorium J www.opl.lu

Lise de la Salle, piano. Orquestra Sinfonica do Porto Casa da Musica. Christoph König, direction. Ludwig van Beethoven : "Coriolan, ouverture op.62" ; "Concerto pour piano n°4 en sol majeur op.58". John Adams : "The Chairman Dances". Igor Stravinsky : "L’Oiseau de Feu : Suite". Philharmonie

07

vendredi friday

20:00 Quatuor KREISLER

20:00 Camerata 1

Renaud Capuçon, violon. Frank Braley, piano. Ludwig van Beethoven : Cycle 1, Sonates pour violon et piano nos 1 op. 12, 6 op. 30, 2 op. 12 et 5 op. 24 "Le Printemps". Philharmonie

04

mardi tuesday

Anne Sofie von Otter, mezzo-soprano. Bengt Forsberg, piano. Daniel Hope, violon. Bo Nordenfelt, contrebasse, guitare, accordéon. "Cette soirée illustre le pouvoir de la musique. Celle-ci nous montre comment l’âme humaine réagit à des circonstances apparemment intolérables." Ainsi s’exprime le violoniste britannique Daniel Hope. Une musique qui – comme le précise la soprano suédoise Anne Sofie von Otter – a signifié "le paradis au milieu de l’enfer". Car le point commun des œuvres musicales, lieder et pièces de cabaret de ce concert est leur composition et leur création entre 1940 et 1945 au camp de concentration de Theresienstadt. Leurs auteurs – parmi lesquels des compositeurs aussi marquants qu’Erwin Schulhoff, Pavel Haas et Viktor Ullmann – ont été assassinés par les nazis. Philharmonie

Le quatuor Kreisler présente des œuvres de Ludwig van Beethoven ("quatuor Opus 18 n°5 A-Majeur"), Alexander Mullenbach ("quatuor n° 2") et Johannes Brahms ("quatuor Opus 51/2 A-mineur"). Haoxing Liang et Silja Gerhardsdottir, violons. Jean-Marc Apa, alto. Niall Brown, violoncelle. Église Protestante de Luxembourg

09

dimanche sunday 17:00 OCL / Brochot / SaintYves Nicolas Brochot, direction. Jacques Saint-Yves, violon. Philharmonie

mardi 11 tuesday

20:00 Concert ActArt – Voyage intérieur

Œuvres de M. Ravel, X. Montsalvatge, C. Debussy, M. de Falla, G. Fauré, E. Schulhoff, A. Caplet. Bejamin Erlich, piano. Madiha FiguiguiI, mezzo-soprano. Carlo Jans, flûte. Conservatoire de Musique

Rencontres SEL B-I

mercredi 05 wednesday

Cédric Jullion, flûte. Mathieu Steffanus, clarinette. Philippe Régana, hautbois. Caroline Cren, piano. Esther Davoust, harpe.Maxime Echardour, percussion. Saori Furukawa, violon. Elsa Balas, alto. Nicolas Carpentier, violoncelle. Frédéric Pattar : "Lierre for harp & Fender Rhodes" ; "Outlyer" for flute "sul palco", violin & harp, Fender Rhodes, percussion, viola, cello ; "Frage" for flute, clarinet, oboe, violin, viola, cello & Fender Rhodes. Clemens Gadenstätter : "Pictures of an exhibition / Iconosonics III" for 9 instruments. Philharmonie

Rudolf Buchbinder, piano. Solistes Européens, Luxembourg. Christoph König, direction. Johann Strauss jr : "Kaiser Franz Josef I. Rettungs-Jubel-Marsch op. 126". Étienne-Nicolas Méhul : "Symphonie n°1 en sol mineur". Ludwig van Beethoven : "Concerto pour piano n°5 en mi bémol majeur op.73, L’Empereur". Philharmonie

mardi 25 tuesday

20:00 Takács Quartet

vendredi 21 friday

20:00 OPL / Krivine / Fray / Nosbaum / Buet / CantoLX

20:00 Kammerorchester Basel / Antonini  / Pahud

cf. 20/10 Philharmonie

Giovanni Antonini, direction. Emmanuel Pahud, flûte. Wolfgang A. Mozart : "Le nozze di Figaro KV 492: Sinfonia" ; "Konzert für Flöte und Orchester n° 2 D-Dur (ré majeur) KV 314". Christoph Willibald Gluck : "Orphée et Euridice Wq 30: Ballet des ombres heureuses (Reigen seliger Geister)". Ludwig van Beethoven : "Symphonie n° 8 F-Dur (fa majeur) op. 93". Concert en hommage à Son Altesse Royale la Grande-Duchesse JoséphineCharlotte. Philharmonie

samedi 22 saturday

20:00 Tempus est iocundum

13

jeudi thursday 20:00 Eine Alpensinfonie

L’Orchestre d’Harmonie de l’UGDA, placé sous la direction de Jan Cober, chef d’orchestre de renommée, interprétera des œuvres de Gottfried Heinrich Stölzel ("Concerto grosso a quadro chori D-Dur"), de David R. Gillingham ("When speaks the signal-trumpet tone") et de Richard Wagner ("Lohengrin WWV 75: Morgenlied und Aufzug der Heere") et en seconde partie du concert "Eine Alpensinfonie", la célèbre symphonie alpestre de Richard Strauss. Philharmonie

samedi 15 saturday

17:00 Et war eemol…

Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Benjamin Pope, direction. Päivi Kauffmann, présentation. Mário Melo Costa, artiste vidéo. Engelbert Humperdinck : "Hänsel und Gretel: Ouvertüre". Sergueï Prokofiev : "Cendrillon (Aschenputtel). Suite pour orchestre n° 1 op. 107 (extraits)". Philharmonie

mercredi 19 wednesday

20:00 Concert à la carte

Avec la Musique Militaire GrandDucale. Conservatoire de Musique

20

jeudi thursday 19:00 Pueri Cantores Luxembourg meets Haags Matrozenkoor

Les Pueri Cantores du Conservatoire ont le plaisir d’accueillir le chœur de garçons néerlandais Haags Matrozenkoor dans le cadre de leur tournée de concerts.    Conservatoire de Musique

20:00 OPL / Krivine / Fray/ Nosbaum / Buet / CantoLX

20:00 L’Instant Donné

mercredi 12 wednesday

Edward Dusinberre, violon. Károly Schranz, violon. Geraldine Walther, alto. András Fejér, violoncelle. Maurice Ravel : "Quatuor à cordes en fa majeur (F-Dur)". Béla Bartók : "Quatuor à cordes N° 1 Sz 40". Antonín Dvorák : "Quatuor à cordes N° 10 en mi bémol majeur (Es-Dur) op. 51". Philharmonie

lundi 03 monday

20:00 Terezín /  Theresienstadt

Sous la direction d'Emmanuel Krivine, l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg propose l’incontournable Symphonie classique de Prokofiev suivie du Concerto en sol de Ravel interprété par David Fray, l’étoile montante française natif de Toulouse. Cette première partie sera suivie notamment par le nouvel ensemble vocal luxembourgeois CantoLX dans le Requiem (op.48) dont Fauré dira qu’il n’exprimait pas l’effroi de la mort, quelqu’un l’ayant même appelé berceuse de la mort. With Emmanuel Krivine conducting, the Luxembourg Philharmonic Orchestra will play the essential Classical Symphony by Prokofiev followed by the Piano Concerto in G major by Ravel interpreted by the rising star from Toulouse, David Fray. This first half will be followed by Luxembourg’s new choral ensemble, CantoLX, performing Fauré’s Requiem (op.48). The composer said of this work that it did not express the fear of death, while someone even called it a lullaby for death.

20:00 L’orchestre de Porto en tournée

Musique classique E 09/10 H 17:00 I Philharmonie – Salle de Musique de Chambre J www.philharmonie.lu

david fray

19

Emmanuel Krivine, direction. David Fray, piano. Véronique Nosbaum, soprano. Alain Buet, baryton-basse. CantoLX : Frank Agsteribbe, chef de chœur. Sergueï Prokofiev : "Symphonie n° 1 en ré majeur (D-Dur) op. 25 (Symphonie classique)". Maurice Ravel : "Concerto en sol (G-Dur)". Gabriel Fauré : "Requiem op. 48". Philharmonie

mercredi 26 wednesday

Concert de musique du Moyen Âge. Théâtre du Centaure

23

dimanche sunday 11:00 Concert-apéritif

Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Emmanuel Krivine, direction. Fabian Perdichizzi, violon. Dagmar Ondracek, alto. Wolfgang A. Mozart : "Sinfonie n° 25 g-moll (sol mineur) KV 183", "Sinfonia concertante für Violine, Viola und Orchester EsDur (mi bémol majeur) KV 364". Philharmonie

15:00 Harmonie Union Heythuysen

Œuvres de J. Strauss, M. Ravel, etc. Dans le cadre d’un échange culturel entre le Grand-Duché et les Pays-Bas, le Conservatoire de Musique de la Ville de Luxembourg invite à un Concert de gala offert par l’Harmonie Union Heythuysen sous la direction de Erik Somers. Soliste : Wendy Kokkelkoren.   Conservatoire de Musique

16:30 Concert Commémoratif

En présence de S.A.R. le GrandDuc héritier. Ensemble M&M. Jean et Gary Muller, pianos. Michel et Paul Mootz, percussion. Stéphane et Claude Giampellegrini, violoncelles. Michel Lopes, narration. Rémy Franck, présentation. (Concert sur invitation uniquement). Franz Liszt : "Rhapsodie Hongroise n° 16". Béla Bartók : "Sonate pour deux pianos et percussion Sz 110 (1937)". Camille Saint-Saëns : "D’Fuesent vun den Déieren". M&M : "Variations sur une chanson populaire" (création). Cercle

Tempus est iocundum

cf. 22/10 Théâtre du Centaure

20:00 Paul Kayser

Paul Kayser, orgue. Johann Sebastian Bach : "Toccata und Fuge d-moll (ré mineur) BWV 565" ; "Jesus bleibet meine Freude (Kantate BWV 147)" (arr. Maurice Duruflé). Paul Kayser : Improvisation (Trois variations de choral en style baroque). Charles Tournemire : "Improvisation sur Victimae paschali laudes". Joseph Bonnet : "Variations de concert en mi mineur (e-moll) op. 1". Max Reger : "Rhapsodie cismoll (ut dièse mineur) (Zwölf Stücke op. 65 n° 1)". Horatio Parker : "Sonate en mi bémol mineur (es-moll) op. 65: 3. Allegretto". Paul Kayser : "Improvisation : Introduction, thème et variations sur un thème populaire luxembourgeois". Philharmonie

27

jeudi thursday 20:00 Cleveland Orchestra / WelserMöst Franz Welser-Möst, direction. Felix Mendelssohn Bartholdy : "Symphonie n° 3 a-moll (la mineur) op. 56 (Schottische / Écossaise)". Igor Stravinsky : "Agon", Ballet for 12 dancers. Maurice Ravel : "Boléro", ballet pour orchestre. Philharmonie

vendredi 28 friday

20:00 Cleveland Orchestra / WelserMöst / Mørk

Franz Welser-Möst, direction. Truls Mørk, violoncelle. Carl Maria von Weber : "Euryanthe op. 81 JV 291: Ouvertüre". Dmitri Chostakovitch : "Concerto pour violoncelle et orchestre n° 1 en mi bémol majeur (Es-Dur) op. 107". Piotr Ilitch Tchaïkovski : "Symphonie n° 4 en fa mineur (f-moll) op. 36". Philharmonie

20:00 Gerhaher / Walser / Huber

Christian Gerhaher, baryton. Martin Walser, récit. Gerold Huber, piano. Johannes Brahms : "15 Romanzen aus Ludwig Tiecks Magelone op. 33". Mit Texten von Martin Walser (in deutscher Sprache). Philharmonie

n nt o r eve sur u o y s it nt subm z vos eve e iv r c . o ne3t/10 Ins i r u l p . wwwn novembre : 0 io Édit

oktober'11  city agenda luxembourg


20 Atelier CUSTOM EYES Avec la designer Emilie Voirin. 02 & 03/07 « MUDAM LOVES YOU - 5TH BIRTHDAY WEEK-END »

Studio Orka

Warmoes – Gewürzkräuter Ein lebendiges Schauspiel in den Kleingärten von Luxemburg, das den Zuschauer in eine bewegte und unterhaltsame Mini-Epoche mitnimmt, in der die Menschen, die Pflanzen und die Tiere ihre jeweilige Existenz in diesem gemeinsamen Raum verteidigen. Un spectacle à vivre dans les jardins ouvriers de Luxembourg qui entraîne chaque spectateur dans une mini épopée mouvementée et amusante où les humains, les végétaux et les animaux défendent leurs existences dans ce domaine commun. NElvire Bastendorff

s

tudio Orka, eine Gruppe aus dem flan drischen Gent, besteht aus Gestaltern und Profis des lebenden Schauspiels: ein neuartiges Zusammentreffen, aus dem Originalstücke entstehen, in unmittelbarem Kontakt mit ihrer direkten Umgebung, zugleich städtisch und ländlich. Ihre Performance in Luxemburg findet in den Bonneweger Kleingärten statt. Im Herzen dieser domestizierten Natur, einfach und reich zugleich – fragile Kleinode der Pflanzenwelt –, spielen sich mehrere Einakter ab, ausgezeichnet durch eine reiche Phantasie, angenehm heiter, die der Zuschauer vorbehaltlos genießen kann. Die Geschichte basiert auf dem einzigartigen Lebensweg von Meesje, einem jungen Mädchen, das Pflanzen und Tiere liebt und auf der Suche nach einem Garten ist, in dem es sein Leben verbringen kann... Aber da Meesje nicht dem Kleingärtnerverein angehört, provozieren ihr Auftreten und ihre ethische und gescheite Einstellung zu der Vollkommenheit und Schönheit der Natur Unruhe in der Gemeinschaft der Kleingärtner... Intrigen, unerwartete Geschehnisse jeder Art vollziehen sich unter den Augen der Öffentlichkeit, die durch die Gärten wandelt, um die rezitierenden Protagonisten zu treffen. Auf diese Weise lernt der Spaziergänger Sandra kennen, ein junges, sehr kokettes Mädchen, für das die Gemeinschaft der Kleingärtner keinerlei Geheimnisse mehr birgt, den ehemaligen Soldaten Selle, Fred, den Rattenfänger, der etliche Tricks auf Lager hat, und schließlich den famosen Präsident Geert, dessen Autorität sich proportional zu seiner Inkompetenz und seinem Ärger ausweitet... Eine kleine Welt von Menschen ganz in unserer Nähe, mit all ihren kleinen Verrücktheiten, ihren Launen und ihren Seltsamkeiten. Ohne die Natur – Gemüse, Obst und die kleinen Tierchen – zu vergessen, die unmittelbar und mit Freude an der allgemeinen Unordnung teilhaben und mit allen Kräften versuchen, gegen die häufig schädliche Überlegenheit der Menschen anzukämpfen! Zwischen den Zeilen dieses erfrischenden Schauspiels zeichnet sich eine klare Botschaft über den Schutz der Natur ab: ein essenzielles Anliegen für das Leben auf der Erde. Q

Photo: Brigitt Risch

Photo: Studio orka

Photo: Studio orka

Photo: Pixelbound

oktober'11  city agenda luxembourg

V

enu de Gand, le studio Orka est constitué de designers et de professionnels du spectacle vivant : une rencontre inédite qui produit des pièces originales, en prise directe avec leur environnement proche, à la fois urbain et rural. Leur performance au Luxembourg se déroule dans les jardins ouvriers de Bonnevoie. C’est au cœur de cette nature domestiquée, simple et riche – écrin végétal fragile – que se joue un ensemble de saynètes d’une grande fantaisie, délicieusement drôles, qui se dégustent sans modération. La trame de l’histoire s’appuie sur le parcours singulier de Meesje, jeune fille amoureuse des plantes et des animaux, à la recherche d’un jardin pour y vivre… Mais ne faisant pas partie du « club » des jardiniers propriétaires, sa venue et son attitude, éthique et intelligente – concernant les bienfaits et la beauté de la nature –, provoquent bien des remous au sein de la communauté… Intrigues, aventures en tout genre se manifestent sous les yeux du public qui se promène à travers les jardins pour y rencontrer les protagonistes du récit. Ainsi on pourra faire la connaissance de Sandra, une jeune fille très coquette pour laquelle la communauté des jardiniers n’a plus aucun secret, l’ancien militaire Selle, Fred le chasseur de rats qui a plus d’un tour dans son sac et enfin le fameux président Geert dont le débordement d’autorité est proportionnel à ses incompétences et à ses frustrations… Tout un petit monde d’humains bien proche de nous, avec ses folies douces, ses humeurs et ses bizarreries. Sans oublier la nature, légumes, fruits et autres petits animaux, qui participent avec promptitude et bonheur au désordre général et tentent de lutter comme ils peuvent contre la supériorité si souvent nuisible des hommes ! En filigrane de ce spectacle rafraîchissant se dessine un message clair sur la protection de la nature : un enjeu primordial pour la vie sur terre. Q

Freilufttheater E 23/10 H 11:00 & 15:00 S Ab 8 Jahre, auf Deutsch I Bonneweger Schrebergärten (Treffpunkt beim CarréRotondes und Shuttle-Service bis zu den Schrebergärten 10:30 & 14:30 / Rückfahrt für 12:30 & 16:30) J www.rotondes.lu

www.citymag.lu


Jeune Public

märchen

Photos: 1Grébille, Marlène Kreins, Genesis, TROIS C-L

Aschenputtel (Cendrillon)

Es war einmal ein wunderschönes Märchen, das sich in ein bezauberndes Tanz- und Musiktheaterstück verwandelte. Prinzessin und Prinz lassen die Liebe, die Sprache der Bäume und die Gesänge der Vögel zu den Rhythmen von Schlagzeug, Xylophon und Tanzschritten ertönen. Ein Schauspiel, das die magische und bezaubernde Welt des Märchens von Perrault preist. Il était une fois un magnifique conte de fée qui se transformait en ravissante pièce dansée et musicale. Princesse et Prince font résonner l’amour, les paroles des arbres et les chants des oiseaux aux rythmes des percussions, du xylophone et des pas de danse. Un spectacle qui exalte l’univers magique et enchanteur du conte de Perrault. Musikmärchen E 02/10 H 15:00 & 17:00 S Auf Deutsch I Philharmonie J www.philharmonie.lu

Sylvia Camarda

Dépasser ses limites

Claude Nuridsany und Marie Pérennou

Sylvia propose un atelier qui aborde le caractère très physique de la danse. Tout le corps est sollicité pour pouvoir tourner sur le dos, s’enrouler avec son partenaire, se retrouver la tête en bas et réaliser quelques figures de breakdance… Pour les enfants de neuf à douze ans, coutumiers des sports d’action et de mouvements ! Sylvia is proposing a workshop concerning the very physical nature of dance. All the body is called into action to turn on one’s back, curl up with one’s partner, turn head-over-heels and pull a few breakdance shapes... For children from nine to twelve years of age, familiar with sport consisting of action and movement!

Dieser Märchenfilm geht den Geheimnissen und den Wundern der Geschichte des Lebens auf den Grund. Vom Ursprung des Universums bis zum Leben sonderbarer Tiere auf Erden umfasst dieses faszinierende Werk der Regisseure von Microcosmos einmalige Aufnahmen hochwertiger ästhetischer Qualität über das Reich der Tiere und Pflanzen. Sous la forme d’un conte, le film explore secrets et merveilles de l’histoire de la vie. De la naissance de l’univers à la vie sur terre peuplée d’étranges animaux, cette magnifique fresque d’images des règnes animal et végétal est une œuvre fascinante, d’une qualité esthétique rare, créée par les réalisateurs de Microcosmos.

Arts plastiques

Genesis

Atelier de danse E 15/10 H16:0017:30 S Atelier enfants seuls 9-12 ans. Pas de connaissances spécifiques requises I Philharmonie J www.danse.lu

21

Casinopoli

Cinéma paradiso E 16/10 H 15:00 S 80 Minuten. In deutscher Sprache I Cinémathèque

Casinopoli propose de transposer le parcours de l’exposition dans un jeu de société qui s’inspire du Monopoly et du jeu de l’oie. Les enfants inventent et dessinent leurs cases, leurs pièges et leurs surprises selon les œuvres qu’ils choisissent, réinventant ainsi une promenade ludique et subjective de Found in translation. Casinopoli attempts to transpose the exhibition into a board game inspired by Monopoly and Game of the Goose. Every child invents their squares, their traps and their surprises according to the works that they choose, thus inventing a ludic and subjective journey to an understanding of Found in translation. Atelier créatif E 15/10 H 15:00-17:00 I Casino Luxembourg - Forum d’art contemporain J www.casino-luxembourg.lu

TRAFFO & EXIT07

PIC electro NIC FESTIVAL FOR HEADBANGING KIDS AND GROOVING PARENTS

Sat 05 | 11| 11 14h -19h

Programme : www.rotondes.lu Tickets : 5/10€ | www.luxembourgticket.lu | +352 47 08 95 1 CarréRotondes 1, rue de l’Aciérie | L-1112 Luxembourg-Hollerich +352 2662 2007 | info@rotondes.lu | www.rotondes.lu

www.citymag.lu


22

Jeune Public

Agenda LUXEMBOURG Abbaye de Neumünster Dessins animés pour enfants

danseuses-céphalopodes, drôles et curieuses, se mettent à la découverte du monde qui les entoure. Le 15/10 – 17h, le 16/10 – 11h, 15h & 17h, le 18/10 – 15h

Carrérotondes dance011 – NACH DEM REGEN

Halschenten zesumme bruecht. Iwwerraschungsmomenter si bei dësem Atelier virprogramméiert!   6-12 Joer. Le 01/10 – 15h

Fänk dat Blat!

WARMOES – GEWÜRZKRÄUTER La 5 édition du projet a franchi les frontières nationales. Les participants luxembourgeois sont allés à la rencontre de jeunes du Liechtenstein. Les 07 & 08/10 – 20h

Haut gëtt dat geännert an deems jidderee säin eegene Katalog zur Ausstellung mécht. Hei kann dann alles vun der Ausstellung dra "publizéiert" gi wat d’Kanner interesséiert a wat si wichteg fannen. 6-12 Joer. Le 22/10 – 15h

Dolmetscher

e

Une séance dédiée aux plus petits avec une sélection de dessins animés sans paroles. Plus de détails sur www.cineast.lu. Le 15/10 – 15h

Autumn Leaves – Gigs for Kids Nino de Sopranino a seng Famill

Eng flott musikalesch Geschicht fir Kanner vun 4-8 Joer mat engem Erziehler, engem Saxophonsquartett an engem Percussionniste. Hei gét et em d’Famill vun de Saxophonen, vum Saxophon Sopranino bis zum Saxophon Bass, lëschteg a witzeg erziehlt, musikalesch ennermolt vun Saxitude. Niewent bekannten Stécker déi fir Saxophon komponéiert gi sin, wéi de Pink Panther, de Boléro, Take 5, gin et Kompositiounen vum Robi Arend. Vun der klassescher Musek iwert Jazz bis zur moderner Musek, bal all Museksstil as vertrueden. Le 16/10 – 11h

NEBENSACHE / BAGATELLE

Qu’est-ce que le bonheur ? Quand peut-on dire que l’on est heureux ? Qu’y a-t-il après le bonheur ? Le 13/10 – 15h (D), le 15/10 – 11h (D) & 15h (F)

KOPFFÜSSLER

Les enfants dessinent des personnages céphalopodes ("Kopffüßler"), des êtres faits de tête, bras et jambes, sans corps. Deux

Die flämische Gruppe Studio Orka ist wieder bei TRAFFO zu Gast! Diesmal begeben sich die Künstler in die Welt der Bonneweger Kleingärten und bringen das Publikum auf den Geschmack von saftigen Himbeeren, süßen Bohnen und grünem Spinat. Le 23/10 – 10h30 & 14h30

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Semi-Molathon

Zu zwee molen d’Kanner un engem Bild. De Witz ass awer, dass deen een net weess, wat säi Partner grad moolt. Eréischt ganz zum Schluss ginn déi zwou

Et ass nëmme kuerz do, a gläich schonn erëm fort. Et huet kee vill Zäit fir ee grousst Bild op dat grousst Blat ze molen. D’Blat leeft dauernd fort. Gutt, dass d’Kanner zu e puer si fir dass op deene Blieder um Enn awer flott, gemeinsam Wierker entstinn. 6-12 Joer. Le 08/10 – 15h

Casinopoli

6-12 ans. Le 15/10 – 15h

Ee Katalog

Dack ass en Ausstellungskatalog, e Buch an deem Texter a Biller zu der Ausstellung dra sinn, fir Kanner schwéier ze verstoen.

dance011

Nach dem Regen (Après la pluie)

Een Dolmetscher iwwersetzt Texter a Gespréicher an eng aner Sprooch, sou dass sech zwee Leit, déi verschidde Sprooche schwätzen, trotzdem kënne verstoen. Mä kann een net och eppes anescht iwwersetzen ewéi eng Sprooch? D’Kënschtler am Casino weisen wéi et geet fir ee Material ze "iwwersetzen". D’Kanner spillen haut och "Dolmetscher" vu Material. 6-12 Joer. Le 29/10 – 15h

cinéma utopia Kooky / Kuky se vrací

Film de Jan Sverák. Ondra, jeune asthmatique, est forcé d’abandonner son nounours rouge, Kooky. En pleine crise d’asthme, il rêve que Kooky s’enfuit de la décharge vers un bois plein de petits esprits dont le gardien querelleur, Hergot, essaie de renvoyer Kooky d’où il vient. Mais quand les autorités de la décharge font irruption pour remettre Kooky parmi les ordures, Hergot s’y oppose. Projection du film "Kooky" pour enfants (5-14 ans) avec une projection parallèle, dans une autre salle, d’un film pour leurs parents). Le 17/10

Conservatoire de Musique Musicroissant

Les Jeunesses Musicales du Luxembourg invitent tous les enfants âgés de 3 à 10 ans avec leurs parents (ou grands-parents) au Musicroissant. Les 09 & 23/10 – 10h30

Photo: Daniel Clarens

istituto Italiano di Cultura LES SAMEDIS DE L’ART POUR LES ENFANTS

Nach dem Regen, projet collaboratif ouvert aux émotions, ouvre la nouvelle saison du Traffo. Nach dem Regen, a collaborative emotional project, opens the new season at Traffo.

La chorégraphe Janni van Goor et le dramaturge Wim de Winne proposent une création qui associe de jeunes Européens issus du Luxembourg et du Liechtenstein. Le groupe a travaillé selon un principe de résidence en deux temps dans les deux pays. Privilégiant l’improvisation et le ressenti, Janni van Goor a ouvert, chez ces jeunes danseurs, des voies pour exprimer leurs émotions et leur permettre la découverte et l’appropriation de leurs mouvements. Inspirée par Le ruban blanc de Michael Haneke et les œuvres de Goran Djurovic, la création évoque les secrets qui se forment et se logent au creux des êtres et aborde la quête infinie d’une existence qui se voudrait heureuse…

Choreographer Janni van Goor and dramatist Wim de Winne propose a work created through the association of young European people from Luxembourg and Lichtenstein. The group forms the basis of two stages of residency in the two countries. Through the promotion of improvisation and inspiration, Janni van Goor opened her youthful dancers up to new ways of expressing their emotion, allowing them to discover and control their movement. Inspired by The White Ribbon by Michael Haneke and the works of Goran Djurovic, the piece evokes the secrets which form and lodge themselves at the heart of our beings and concerns the infinite quest for happiness...

Danse, création E 07 & 08/10 H 20:00 I CarréRotondes J www.traffo.lu

oktober'11  city agenda luxembourg

Nouveau cycle d’ateliers pédagogiques sur l’art contemporain. Cours en italien par Camilla Cuppini, diplômée en Lettres Modernes et spécialisée en art contemporain. L’objectif des ateliers est de fournir aux enfants des instruments pour approcher, de façon ludique, les différentes formes expressives utilisées dans l’art contemporain. Thème du premier atelier : "Le corps des émotions". Le corps se transforme en permanence. Il change grâce et à cause de différentes émotions qui le traversent. Notre corps est modifié par le calme, la tension, l’incertitude, la rage. Après avoir pris conscience des transformations que les états d’âme génèrent au niveau physique, les enfants découvrent les différentes techniques de représentation du corps. Le même pied dessiné de façon différente pourra ainsi raconter le calme, montrer une tension ou encore une incertitude. Le 08/10 – 14h30

LUXEXPO KidsCity @ Luxexpo

À partir de matériaux simples, d’un zeste d’habileté et d’un peu

d’imagination les enfants de 7 à 12 ans pourront construire leur ville du futur lors de cet atelier créatif. Organisé par la Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie en collaboration avec le ministère du Logement et Luxexpo, dans le cadre de la Semaine Nationale du Logement 2011. Jusqu’au 02/10

Mudam MUDAMINI WORKSHOPS : Sur le fil

Petrouchka – Fantaisie foraine

HEIDERSCHEID

Fauré Quartett

Panda-Club. 6-8 Joer. Le 06/10 – 14h30

Théâtre musical autour de l’œuvre d’Igor Stravinsky. Le 08/10 – 15h (F)

Musique de Wolfgang A. Mozart, Gabriel Fauré, Robert Schumann et Felix Mendelssohn Bartholdy. Le 15/10 – 10h30 & 14h (F), 16h30 (L), le 16/10 – 10h30, 14h & 16h30 (L)

Der magische Klang und die Schurken

Audace, magie et musique. Le 22/10 – 11h & 15h (F), 17h (D), le 23/10 – 11h, 15h & 17h (D) Mudam te propose un atelier en rapport avec l’exposition "Mondes inventés, Mondes habités". De la conception à l’œuvre finie, tu découvriras le travail de Conrad Shawcross en mettant la main à la pâte. 6-12 ans. (L/F/D/E) Les 20 & 27/10 – 14h30

musée national d’histoire et d’art Arthème : Collage

6-12 ans. Les 04, 11, 18 & 25/10 – 14h30

Archéothème : Amulette en pierre

6-12 ans. Les 06, 13, 20 & 27/10 – 14h30

natur musée Konterbont

Mir gin d’Faarwenausstellung kucken a maachen flott Faarwespiller. Wat fir eng Roll spillen d’Faarwen bei den Déieren a Planzen a mir maachen e faarwegt Konschtbild dat dir mat heem kënnt huelen. Panda-Club. 6-8 Joer. Les 04 & 06/10 – 14h30

Mir bauen eng Schell

An dësem Atelier léiers de den Funktiounsprinzip vun enger Schell kennen, wéis de se och aus der Schoul oder vun engem alen Telefon hier kenns. Hei kanns de dann och esou eng Schell selwer bauen a se natierlech och mat heem huelen. Science-Club. 11-13 Joer. Le 11/10 – 15h

Mir bauen en Elektromotor

Mir bauen en Elektromotor zesummen a léiere säi Funktiounsprinzip kennen. Science-Club. 13-15 Joer. Le 15/10 – 14h30

Weltrees

Um halwer 3 geet et lass! Um 3 Auer sin mer schonns an Asien. Duerno geet et an Australien, Amerika an Afrika. Hoffentlech hu mer Chance an mir begéine lauter Déieren. Panda-Club. 6-8 Joer. Les 18, 20 & 25/10 – 14h30

Der heisse Draht

Selwer dat Spill "heisser Draht" zesummebauen a verstoen, wat e Stroumkreess ass. Science-Club. 11-13 Joer. Le 29/10 – 15h

Philharmonie Aschenputtel

Ania Losinger, Matthias Eser : jeu, percussion, composition, chorégraphie. Daniel Mouthon : récit. Clo Bisaz : mise en scène. Version musicale et dansante du fantastique conte de fées "Cendrillon". Le 02/10 – 15h (D) & 17h (F)

STUDIO TROIS C-L tanzwerkstatt – atelier de danse pour enfants

Konschthaus A Frantzen Wëll Kaz

Kraiderkamellen Panda-Club. 6-8 Joer. Le 27/10 – 14h30

HOSINGEN Housen Wëll Kaz

Op onser Safari duerch d’Bëscher maache mir ons op d’Sich no wëlle Kazen. Mir probéieren alles iwwert si eraus ze fannen an hoffen se am Ënnerholz ze erbléksen. Panda-Club. 6-8 Joer. Le 04/10 – 14h30

Hierschtspiller

"Dépasser ses limites" avec Sylvia Camarda. 9-12 ans. Le 15/10 – 16h

Mir ginn eraus an de Bësch a maachen flott Spiller ronderëm den Hierscht. Panda-Club. 6-8 Joer. Le 11/10 – 14h30

BECH-KLEINMACHER

Kraiderkamellen

Musée A Possen Drauluuten: Kanneratelier Le 29/10

DUDELANGE CNA Ciné-goûter : À pas de loup

Un mardi par mois à 15h, les petits sont invités à une projection gratuite en salle de cinéma. Ces séances durent au maximum deux heures et sont suivies d’un goûter. La présence d’un adulte est souhaitée. Les animations sont accompagnées par des commentaires en luxembourgeois. Le 11/10 – 15h

esch-sur-alzette théâtre municipal Alice im Wunderland

Wéi mecht een eigentlech Kamellen? Matt Lavendel, Salbei, Zitroun an nach villes méi maache mir ons eegen zockerséiss Kreatiounen. Panda-Club. 6-8 Joer. Le 25/10 – 14h30

MERSCH Mierscher Kulturhaus Ente, tod und tulpe Theater mit Figuren. Ab 5 Jahre. Le 13/10 – 15h (D)

spettatori

Bewegungstheater. Ab 9 Jahre. Ohne Sprache. Le 23/10 – 17h

NIEDERANVEN Kulturhaus Musicroissant mat den Troaterbattien En interaktive Concert fir Kanner vun 3-10 Joer. Le 16/10 – 10h30

ROSPORT

"Alice im Wunderland" heißt das phantasiereiche, schwungvolle und recht freche Musical, das in der vergangenen Spielzeit zu allen Vorstellungen im Schmidt Theater in Hamburg ausverkauft war. Den Autoren Christian Berg und Mirko Bott gelang eine äußerst originelle und moderne Adaptation des Bestsellers von Lewis Carroll. Die Musik stammt von Rainer Bielfeldt und hält einige Ohrwürmer parat. Les 05 & 06/10 – 20h

Musée Tudor Bricole tes montagnes russes

Le Musée Tudor te propose de bricoler un jeu lors duquel une alarme retentit lorsque tu touches la montagne russe avec ton levier. Avant de pouvoir jouer, tu dois coller, colorier, faire un circuit électrique, etc. À partir de 8 ans. Le 09/10 – 14h

ettelbrück cape Bauchgeflüster

Danse / théâtre. 2-4 ans. Le 25/10 – 10h30 & 15h, le 26/10 – 9h & 10h30, le 27/10 –10h30 & 15h

WALFERDANGE Centre Prince Henri Brocante pour enfants Le 22/10 – 14h

GREVENMACHER Kulturhuef KIDSLAB : Le manoir hanté

Si tu veux faire des découpages à te faire peur, alors viens te mettre dans l’ambiance d’Halloween. Ce manoir hanté que tu réaliseras, te fera trembler de frayeur, avec ses fenêtres mystérieusement illuminées, ses fantômes et ses cheminées biscornues. 4 à 10 ans. (D/F) Le 27/10 – 14h

n nt o r eve sur u o y s it nt subm z vos eve ive r c . s o ne3t/10 In i r u l p . wwwn novembre : 0 io Édit

www.citymag.lu


Emmanuel Krivine, directeur musical Orchestre en résidence à la Philharmonie

ORCHESTRE PHILHARMONIQUE LUXEMBOURG

VOS PROCHAINS RENDEZ-VOUS ........................................................................................................

OCTOBRE 2011

........................................................................................................

DAVID FRAY Photo : Paolo Roversi Virgin Classics

SA 15.10.2011, 17H

JE 20.10.11, 20H & VE 21.10.11, 20H

DIM 23.10.11, 11H

« ET WAR EEMOL... »

EMMANUEL KRIVINE / DAVID FRAY / VÉRONIQUE NOSBAUM / ALAIN BUET / CHŒUR CANTOLX

CONCERT-APÉRITIF, AMIS DE L’OPL « MOZART »

Grand Auditorium, Philharmonie Benjamin Pope direction Päivi Kauffmann présentation Mário Melo Costa artiste-vidéo ENGELBERT HUMPERDINCK • Hänsel und Gretel: Ouvertüre SERGUEÏ PROKOFIEV • Cendrillon (Aschenputtel), Suite de ballet N° 1 op. 107 (Extraits) Op Lëtzebuergesch, sous-titré en français, English subtitles LOGIN:MUSIC

Grand Auditorium, Philharmonie Emmanuel Krivine direction David Fray piano Véronique Nosbaum soprano Alain Buet baryton-basse Chœur CANTOLX chœur Frank Agsteribbe chef de chœur SERGUEÏ PROKOFIEV • Symphonie N°1 en ré majeur (D-Dur) op. 25 « Symphonie classique »

Salle de musique de Chambre, Philharmonie Orchestre Philharmonique du Luxembourg Emmanuel Krivine direction Fabian Perdichizzi violon Dagmar Ondracek alto WOLFGANG A. MOZART • Sinfonie N° 25 g-moll (sol mineur) KV 183 • Sinfonia concertante für Violine, Viola und Orchester Es-Dur (mi bémol majeur) KV 364 Billetterie : Luxembourg Ticket, (+352) 47 08 95-1 www.luxembourgticket.lu

MAURICE RAVEL • Concerto en sol (G-Dur) GABRIEL FAURÉ • Requiem op. 48

INFORMATION & BILLETTERIE: WWW.OPL.LU, PHILHARMONIE, (+352) 26 32 26 32, WWW.PHILHARMONIE.LU MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

BIZART

Service de coordination de la recherche et de l’innovation pédagogiques et technologiques


24

Fête des lampions

Lights, action

Having toured through the QuattroPole cities of Trier and Metz, the fête des lampions festival arrives in Luxembourg for a three-day layover at the Abbaye de Neumünster. Some 20 giant paper lanterns house LED lights but have also been hooked up with sensitive microphones that react to sound, creating a magical experience for visitors to the exhibition. Après un passage dans deux villes du réseau QuattroPole, Trèves et Metz, la fête des lampions arrive à Luxembourg pour une escale de trois jours à l’Abbaye de Neumünster. Une vingtaine de lampions de papier sont illuminés par des LED, mais aussi équipés de micros sensibles qui réagissent au son, offrant ainsi aux spectateurs une expérience unique.

Nuit des Musées

culture after dark

Lantern Festival E14-16/10 I Abbaye de Neumünster J www.ccrn.lu

Autumn Fair

Decor and technology

The Nuit des Musées has undoubtedly been a massive success since it was launched in Luxembourg eleven years ago. Depuis son lancement à Luxembourg voici onze ans, la Nuit des Musées est indubitablement un grand succès.

L

uxembourg celebrates its 11th edition of the annual Museum Night event with a programme of activities organised by the d’stater muséeën group, which comprises seven museums in the capital city. As well as being able to make late night visits to the current and permanent exhibitions, visitors will be treated to entertainment, workshops, food and drink and meetings with artists. Contemporary art museums Mudam and Casino Luxembourg - Forum d’art contemporain are joined by the natur musée (Musée national d’histoire naturelle), Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg, Musée national d’histoire et d’art, the Musée Dräi Eechelen (fortress museum) and the Villa Vauban in opening their doors from 6 p.m. to 1 a.m. A hugely popular event, access to the museums is made easier with free shuttle buses, which will operate throughout the evening. The concept was launched in Berlin in 1997. Q

L

uxembourg célèbre la 11e édition de la Nuit des Musées annuelle avec un programme d’activités organisé par le groupement d’stater muséeën, qui compte sept musées dans la capitale. Outre la visite nocturne des expositions actuelles et permanentes, les visiteurs auront accès à des animations et à des ateliers ; ils auront aussi la possibilité de se restaurer et de rencontrer des artistes. Les musées d’art contemporain Mudam et Casino Luxembourg - Forum d’art contemporain, ainsi que le natur musée (Musée national d’histoire naturelle), le Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg, le Musée national d’histoire et d’art, le Musée Dräi Eechelen (Musée de la forteresse) et la Villa Vauban ouvriront leurs portes de 18 h 00 à 1 h 00 du matin. Cette manifestation suscitant un grand engouement, l’accès aux musées sera facilité par un service de navettes gratuites qui fonctionnera toute la soirée. Le concept a été lancé à Berlin en 1997. Q

Open Doors E 08/10 H 18:00-01:00 (last admittance 00 : 00) I Seven museums in the city J www.nuit-des-musees.lu

oktober'11  city agenda luxembourg

Photo: Luxexpo

NDuncan Roberts  OMNHA / Tom Lucas

BGL BNP Paribas Luxembourg Open

Ladies on court

The annual autumn fair provides visitors to Luxexpo with advice and information about construction and renovation, decoration and furnishings and technology for the home. Over 450 exhibitors from ten or so countries will present the latest innovations in their field. Public institutions and non-profit organisations will also be on hand to offer advice. La foire d’automne annuelle, à Luxexpo, offre à ses visiteurs des conseils et des renseignements sur la construction, la rénovation, la décoration, ainsi que sur le mobilier et les nouvelles technologies pour la maison. Plus de 450 exposants d’une dizaine de pays présenteront les toutes dernières innovations dans leur domaine. Des organismes publics et des organisations à but non lucratif seront également présents sur place pour donner des conseils.

The second edition of the BGL BNP Paribas Luxembourg Open (formerly the Fortis Championships) has attracted a number of top 20 ladies’ tennis players. Among them are Germany’s Andrea Petkovic (no.13) and Julia Goerges (no.16, photo) as well as Russian world number 14 Anastasia Pavlyuchenkova and Belgium’s Yanina Wickmayer. A doubles tournament also takes place. La deuxième édition de l’Open de tennis BGL BNP Paribas Luxembourg (anciennement Fortis Championships) comptera plusieurs joueuses de tennis classées dans les 20 premières mondiales ; parmi elles, on retrouve les Allemandes Andrea Petkovic (n° 13) et Julia Goerges (n° 16, photo), ainsi que la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (n° 14) et la Belge Yanina Wickmayer. Un tournoi double est également prévu.

Home and decor E 15-23/10 H 14:00-19:00 (lundi, mercredi & jeudi) ; 14:00-21:00 (mardi & vendredi) ; 10:00-18:00 (samedis); 10:0019:00 (dimanches) I LuxExpo (Kirchberg)

Pro Tennis Tournament E 15-23/10 I Kockelscheuer J www.bglbnpparibas-open.lu

www.citymag.lu


événements

25

Agenda LUXEMBOURG Abbaye de Neumünster BROSCHTKRIIBSLAF

Course contre le cancer du sein : 9e édition. Le 01/10 – 8h-15h

Marathon des courts-métrages fiction

Une sélection de courts-métrages de fiction des pays d’Europe centrale et orientale (4h) avec des boissons et snacks offerts. www.cineast.lu Le 10/10

Centre-Ville UNE SAISON CULTURELLE ISRAÉLIENNE

Renouant avec une tradition ancienne d’ouverture aux cultures étrangères, la Ville de Luxembourg inaugure une nouvelle approche en lançant l’idée d’une "saison" dédiée, pour sa première édition, à la découverte de la culture israélienne. Programme complet : www.culture-israel.lu Jusqu’au 15/07

ciné utopia brazil film festival

Un buffet avec des plats typiques des pays d’Europe centrale et orientale, accompagné d’un concert. www.cineast.lu Les 12 & 18/10

Le Brazil Film Festival présentera une sélection de films acclamés par la critique locale et primés lors de festivals nationaux et internationaux. Dédié exclusivement au cinéma brésilien, le festival vise, à la fois, à promouvoir la culture brésilienne et à contribuer à l’enrichissement du climat de multi-culturalité qui constitue une des richesses du Luxembourg. Du 24 au 27/10

Marathon de courts-métrages documentaires

divers lieux festival cineast

Soirée gastronomique et concert

Une sélection de courts-métrages documentaires des pays d’Europe centrale et orientale (4h) avec des boissons et snacks offerts. www.cineast.lu Le 13/10

Lampionlichtkunstwerke – Lichtermeer Du 14 au 16/10

Journée Mondiale du refus de la Misère

Le 17 octobre honore le combat quotidien que mènent les victimes de la grande pauvreté et de l’exclusion sociale, ainsi que le courage et l’engagement de ceux et celles qui portent cette cause universelle toujours plus loin au quotidien. Cette journée donne la voix aux plus petits et aux laissés-pour-compte pour qu’elle soit transmise audelà des clivages sociaux et des frontières, dans la fierté et la dignité. Le programme commencera autour de La Table de la Solidarité, où témoignages, chansons et sketches se succèderont. Les rencontres et les liens se tisseront au fil des festivités qui finiront par une soirée musicale et dansante. Le 17/10 – 18h

Marathon de courts-métrages d’animation

Une sélection de courts-métrages d’animation des pays d’Europe centrale et orientale (4h) avec des boissons et snacks offerts. www.cineast.lu Le 17/10

Marathon de courts-métrages documentaires

La deuxième partie de la soirée sera dédiée aux films du documentaliste polonais Marcin Koszalka (en sa présence). www.cineast.lu Le 20/10

Le Festival du Film d’Europe Centrale rebaptisé récemment CinEast se veut un festival de cinéma à part entière, mais également un événement cherchant des complémentarités entre le cinéma et d’autres arts (musique, photographie, etc.) et constitue ainsi pour le public luxembourgeois l’une des rares occasions de découvrir la culture des pays représentés. La Hongrie, la Pologne, la République tchèque, la Roumanie et la Slovaquie ont été rejointes par la Bulgarie, qui participe cette année au festival en tant que pays invité. De nombreux événements spéciaux accompagneront les projections, dont une grande exposition photo et des concerts. La compétition officielle devient plus importante et prestigieuse avec une dizaine de films en compétition et un jury présidé par la célèbre réalisatrice polonaise Agnieszka Holland. Programme complet : www.cineast.lu Du 05 au 23/10

Gare de Luxembourg Chanter contre la pauvreté

Bourse internationale

De jouets anciens, de voitures miniatures et de maquettes. www.modellclub.lu Le 23/10

Hôtel Novotel Grande Bourse Numismatique Le 02/10 – 9h-16h

kockelscheuer bgl bnp paribas luxembourg open Du 15 au 23/10

Luxexpo foire d’automne Du 15 au 23/10

Musées de la ville NUIT DES MUSÉES Le 08/10

Place d’Armes Brocantes 2011 place d’Armes Les 08, 15 & 22/10

12e Pyramide de Chaussures

Pour la 12e année consécutive, Handicap International invite le public luxembourgeois à se mobiliser, le temps d’une journée, contre les mines antipersonnel et les armes à sous-munitions. La nouvelle édition de la Pyramide de Chaussures proposera à tous les citoyens d’exprimer leur soutien envers les victimes de ces armes en venant, notamment, déposer leurs chaussures. Un geste qui peut paraître anodin, mais qui constitue pourtant un symbole fort et un message clair : que cesse le massacre de milliers de civils innocents à travers le monde. Tout au long de la journée, Handicap International accueillera le public à travers différents stands et animations. www.sousmunitions.lu Le 01/10 – 10h-17h

BELVAUX

La démarche participative étant au centre du projet, il s’agit de donner accès à l’expression culturelle à des personnes qui en sont habituellement privées et exclues par manque de moyens. Le chœur constitué pour ce projet réunit des personnes du grand public, des chanteurs de chorales confirmés et des personnes vivant dans des situations de pauvreté au Luxembourg. www.bandeaublanc.lu Le 18/10

Hall Omnisports Fight Fever : Gala de sports de combats Le 01/10

Hall Victor Hugo La Nuit du Nak Muay

Au programme un championnat du monde WFCA moins de 72,5 kg : Kevin Haas contre Cédric Müller et un championnat d’Europe WFCA moins de 69,9 kg : entre les 2 français David Boudjemadi et Samir Djabba. Le 15/10

Boulodrome National de Luxembourg Pétanque : Championnat national triplettes Le 29/10

DUDELANGE Dudelange Ville FÊTE DES CULTURES

Pour la 11e fois consécutive, la Commission consultative pour Étrangers de la Ville de Dudelange organise cette manifestation amicale, musicale, conviviale et festive, avec la collaboration et la participation de plus de 20 associations locales. Des spécialités culinaires, des boissons exotiques, de l’artisanat et des produits du monde seront présentés sur de nombreux stands. Les performances musicales et folkloriques en provenance de plusieurs pays et régions du monde vont divertir le public tout au long de la fête. Les 01 & 02/10

ECHTERNACH Place du Marché Foyer-2 LänderMarathon Le 16/10

ESCH-SUR-ALZETTE Kulturfabrik SOIRÉE PALESTINE

Dans le cadre du Festival du Film Arabe de Fameck, le Comité pour une Paix Juste au Proche-Orient organise une soirée dont le pays d’honneur est cette année la Palestine. Dans cette logique, le CPJPO organisera plusieurs projections de films au Luxembourg. Le programme prévoit des témoignages et une lecture de poèmes par Sylvie Teissier et Malika Boumedine, accompagné à l’oud par Naser Halayqa, professeur au Conservatoire de Luxembourg ; la partie musicale étant assurée par les groupes Malikabaret et Nourai. Un repas oriental avec thé à la menthe sera servi à partir de 19h. www.paixjuste.lu Le 15/10

34e FESTIVAL DU FILM ITALIEN DE VILLERUPT

Le Festival du Film Italien de Villerupt s’était déjà interrogé, lors de sa 17e édition, sur la double représentation de Naples. Mais depuis, une édition après l’autre, c’est plus de 30 films traitant de Naples qui ont été présentés sur nos écrans. Le moment est sans doute venu de refaire le point. Du 28/10 au 13/11

Rockhal INTERNATIONAL RECORD FAIR

Le foyer de la Rockhal accueillera pour la troisième fois plus de 50 exposants internationaux qui présenteront et mettront en vente plus d’un million de disques (vinyles, Cds, DVDs) de groupes et artistes rock, pop, électro et hip-hop des 50 dernières années. Le 02/10 – 11h-16h

City Magazine.indd 1

14/03/11 10:35:47

MERSCH Centre national de littérature – La Maison Servais Remise de Prix Remise par Octavie Modert, ministre de la Culture, du Prix Batty Weber 2011 à Jean Portante pour l’ensemble de son œuvre. Le 14/10

MONDORF-LES-BAINS Casino 2000 Charity Dinner 2011 Le 13/10

VIANDEN Vianden Veiner Nëssmoort Le 02/10

WILTZ Centre Sportif Wiltz Badminton Jux-Dubbel-Tournoi Le 29/10

n nt o r eve sur u o y s it nt subm z vos eve ive r c . s o ne3t/10 In i r u l p . wwwn novembre : 0 io Édit

www.festival-villerupt.com www.citymag.lu


26

Exposition collective

Mondes inventés, mondes habités

Photo: Nancy Rubins © André Morin

T

À la frontière des sciences et du poétique, l’exposition conquiert l’espace, apprivoise le mouvement, le vol, l’énergie et la gravitation… Et si voler grâce aux nuages ou soulever les vagues semble a priori impossible, certains artistes y parviennent… At the boundary between science and poetry, the exhibition conquers space, tames movement, flight, energy and gravity… And although flying upon clouds or lifting up waves seem impossible tasks, some artists do manage to pull them off… Nelvire bastendorff

L

’exposition présentée au Musée d’Art Mod erne Grand-Duc Jean, commissionnée par Marie-Noëlle Farcy et Clément Minighetti, concentre un ensemble d’œuvres d’artistes internationaux qui interrogent de manière inédite et érudite nos manières de vivre et d’habiter notre environnement. La figure de l’artiste ici rejoint celle d’un bâtisseur, d’un ingénieur, d’un concepteur de projets qui explore et qui souligne les spécificités des modalités de production et de réalisation d’éléments architecturaux, de machines, d’inventions de toutes sortes. Seuls les artistes parviennent à unir des champs de savoir et de réflexion aussi vastes que la technologie, la poésie, la philosophie et la métaphysique, et à offrir des pièces d’une beauté fascinante, d’une étrangeté aussi surprenante que familière. Terre, eau, air, feu, les quatre éléments qui forment la plus traditionnelle des façons de décrire et d’analyser le monde se parent ici de singulières fonctions. Les machines sculpturales, poétiques, technologiques et spectaculaires de Pana­marenko semblent tombées du ciel, posées

oktober'11  city agenda luxembourg

pour quelques instants sur le sol du Mudam. Les œuvres de Roman Signer et de Miguel Palma explorent les rapports entre l’homme et la nature, l’homme et la science. Unissant fonctions et environnements, les créateurs déploient des trouvailles ingénieuses qui exaltent les forces des énergies naturelles. Les « Beasts » de Theo Jansen, machines en tube de PVC, se nourrissent du vent… Les images oniriques de Robert et Shana ParkeHarrison sidèrent le spectateur par leur beauté surannée, montrant des actions physiques impossibles dans des paysages endeuillés, sortes de no man’s land aux accents de catastrophes nucléaires, de séismes… Architectures, ouvrages d’art réels inspirent Chris Burden et Isa Melsheimer qui révèlent les dimensions instables, éphémères des principes de construction, troublant ainsi les fonctions élémentaires du bâti. Bien d’autres artistes sont à découvrir… Chaque univers artistique est constitué d’un ensemble d’œuvres représentatives de la démarche et du monde du créateur, offrant ainsi au spectateur un accès limpide à des œuvres denses qui interpellent simultanément les possibilités et les incapacités de la condition humaine. Q

« Cette exposition s’intéresse à la singularité des univers développés par des artistes qui s’interrogent sur les forces et les flux qui les régissent et les constituent. » “This exhibition focuses on the singularity of the worlds developed by artists who query the forces and flows that govern and form them.”

he exhibition being staged at Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean, curated by Marie-Noëlle Farcy and Clément Minighetti, brings together a set of works by internationally renowned artists who query in a unique and erudite manner our way of life and the ways in which we inhabit our environment. The figure of the artist here merges with that of the builder, the engineer, the designer of projects, and explores and highlights the specific aspects of the production and creation of architectural elements, machines, inventions of all kinds. Only artists can manage to unify fields of know-how and reflection as vast and disparate as technology, poetry, philosophy and metaphysics, offering up works of fascinating beauty and of a strangeness that is as surprising as it is familiar. Earth, water, air, fire – the four elements which were traditionally used to describe and analyse the world – suddenly gain rather singular functions. The sculptural, poetical, technological and spectacular machines of Panamarenko appear to have fallen from the sky and to have only been lying for a few moments on the floors of the Mudam. The works of Roman Signer and Miguel Palma explore the relationships between man and nature, and man and science. In a bid to unify function and environment, the designers deploy ingenious finds which exalt the natural energies at play – witness the “Beasts” by Theo Jansen, which are machines in PVC tubes that feed on the wind, or the dream-like images of Robert and Shana ParkeHarrison, which fascinate the viewer by their timeless beauty demonstrating physically impossible actions amid mournful landscapes which look like no-man’slands with connotations of nuclear disasters, earthquakes… Architecture, real structural elements, are what inspire Chris Burden and Isa Melsheimer, who use them to build constructs of ephemeral and unstable dimensions that distort our perception of the elementary functions of buildings. These and many more artists and their works are waiting to be discovered… Each art world consists of a set of works that are representative of the approach and of the world of the artist, thus providing the visitor with clear access to otherwise dense works which delve simultaneously into the possibilities and incapacities of the human condition. Q

Clément Minighetti (commissaire)

Art contemporain E 08/10-15/01/12 I Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean J www.mudam.lu

www.citymag.lu


Expositions

Ott Neuens

L’Europe à l’affiche

Photos: MHVL, Myriam Ziade, Ott Neuens, Pedro Barateiro

Une image en construction

Changes

Une exposition originale qui fait découvrir, à travers les affiches, toute la communication institutionnelle de l’Union européenne, mais aussi de ses détracteurs. L’histoire contemporaine de nos pays se dessine sous nos yeux par le biais de créateurs issus de toute l’Europe : entre politique, social, art et communication. An original exhibition allowing visitors to discover the institutional communication of the European Union (and its detractors) through posters. The contemporary history of our nations is drawn before our very eyes through the work of artists from all across Europe as they deal with politics, social issues, art and communication. Exposition thématique, historique E Jusqu’au 26/03/12 I Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg J www.mhvl.lu

Art contemporain et architecture

Reflets dans la peinture et la photographie

Né à Luxembourg en 1944, Ott Neuens a toujours été au contact du monde de l’édition pour jeune public et des artistes. Sa peinture abstraite, dont la technique mêle huile, cire d’abeille et pigments, insuffle délicatesse et douceur. En 2010, son travail a été présenté à la Foire européenne d’art contemporain de Strasbourg. Born in Luxembourg in 1944, Ott Neuens has always been in touch with the worlds of art and publishing for young people. His abstract painting, combining oil paint, bees wax and pigments, instils an air of delicacy and gentleness. In 2010, his work was displayed at the European Contemporary Art Fair in Strasbourg.

Invités par Didier Damiani pour célébrer les 50 ans du Fonds d’Urbanisation et d’Aménagement du Plateau de Kirchberg, des artistes locaux et internationaux exposent des œuvres créées spécialement pour l’occasion avec des matériaux du Kirchberg qui dessinent des pistes de réflexion sur le devenir de ce territoire. Invited by Didier Damiani as part of the celebration of the 50th anniversary of the Fonds d’Urbanisation et d’Aménagement du Plateau de Kirchberg, local and international artists are exhibiting works created specially for the occasion and made using Kirchberg materials so as to invite reflection on the future of the area.

Si la photographie et la peinture sont, depuis l’avènement de la mécanisation de l’image, étroitement liées, l’exposition Émotions en donne une parfaite illustration. Par le biais des sentiments, la mise en relation entre tableaux et tirages photo produit ici de troublantes résonances, d’une intimité et d’une esthétique remarquables. The exhibition Emotions gives a perfect illustration of how painting and photography have been closely linked since the advent of mechanised image production. Through the provocation of human feelings, the relation of canvas to photographic film produces troubling resonances here, with remarkable grace and intimacy.

Peinture E Jusqu’au 28/10 I CAPe J www.cape.lu

Exposition collective E Jusqu’au 12/11 I Quartier du Parc central, Plateau de Kirchberg

Peinture et photographie E Jusqu’au 07/05/12 I Villa Vauban J www.villavauban.lu

La Terre et ses ombres

International social art network

Suite à un concours lancé par CultureInside – réseau social en ligne pour la communauté d’artistes visuels –, les travaux de 40 lauréats sont exposés. La manifestation témoigne de ces « nouveaux » territoires de l’art qui redéfinissent les rôles, les pratiques et les implications des artistes dans le paysage politique et social du net. An exhibition of the work of the 40 winners of a competition launched by CultureInside – an on-line social network for the visual arts community. The event presents “new” areas of art, re-defining the roles, practices and involvement of artists in the political and social landscape of the Internet. Exposition internationale E 28/10-20/11 I Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster J www.cultureinside.com

27

Plateaux

Émotions

Festival CinEast

En marge de la société SéLECTION D’OEUVRES

Photo: Jindrich Streit

EXPOSITION DU 07.10.2011 AU 18.11.2011

Regards de grands photographes sur des vies à contre-courant des normes de la société. Social commentary by leading photographers on lives lived outside the boundaries imposed by society.

En parallèle du festival CinEast dédié au cinéma des pays d’Europe centrale et orientale, le CCRN accueille une grande exposition photo. La thématique de l’année invite le public à réfléchir sur la réalité de la marginalité sociale. Une dizaine d’artistes présentent des photographies à caractère documentaire relevant d’une incon­testable implication politique, artistique et éthique. Révélant l’intimité des vies individuelles et collectives à la dérive, exposant l’exclusion des personnes et des communautés par le pouvoir dominant, les images, témoins irrécusables d’une situation contemporaine intolérable, marquée par la souffrance et la mise à l’écart des individus, résonnent avec force dans l’histoire du Luxembourg.

CCRN is hosting a major photographic exhibition in parallel with the CinEast festival, dedicated to film-making in the countries of Central and Eastern Europe. This year’s theme calls on members of the public to think about what social marginalisation really entails. Around ten artists present photographs of a documentary nature with political, artistic and ethical connotations. They portray the intimacy of drifting individual and collective lives, exposing the exclusion of people and communities by the powers that be. These images, painful but unquestionable witnesses of an intolerable modern-day situation, which is replete with suffering and the exclusion of individuals, resound forcefully against the history of Luxembourg.

ZAO WOU-KI

ZAO WOU-KI HANS HARTUNG LUCIEN WERCOLLIER JEAN BAZAINE

PIERRE ALECHINSKY JEAN DUBUFFET EDOUARDO ARROYO SAM FRANCIS

Galerie F. Hessler 21 rue astrid l-1143 luxembourg Tél. : (+352) 27 28 12 77 GsM : (+352) 621 327 749 Heures d’ouvertures : Mercredi : 14h - 18h , Vendredi : 14h - 18h , samedi : 10h - 12h et 14h - 18h et sur rendez-Vous : www.galeriefhessler.lu

Photographie contemporaine E 05-25/10 I Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster J www.ccrn.lu www.citymag.lu Galerie hessler02_2011.indd 1

16.09.2011 16:03:04 Uhr


28

Expositions

Exposition scientifique

Aline Bouvy / John Gillis

mois européen de la photographie

Exposition collective

Une plongée dans le monde vivant des couleurs qui fait découvrir, outre ses constituants physiques, les multiples façons dont les êtres vivants – du végétal à l’humain en passant par l’animal – en font usage. Un sujet réjouissant que le MNHN a très bien documenté et abordé avec clarté, simplicité et interactivité. A voyage of discovery into the vibrant world of colour, allowing visitors to learn not only the physical makeup of colour but also the myriad ways in which living things – from plants to humans and the animals – make use of them. A joyful subject, documented well by the MNHN, and handled with clarity, simplicity and interactivity.

Œuvres conçues pour les espaces de la galerie qui dépassent, dans leur esthétique, l’approche traditionnelle de la peinture pour explorer divers champs sémantiques de la représentation. Entre lumière et obscurité et jeux d’apparitions fantomatiques, les tableaux développent des allégories de la figure humaine, sortes de vanités contemporaines. Works conceived for the gallery space which defy traditional approaches to painting in order to explore diverse semantic fields of representation. Between light, shadow and ghostly apparitions, the pieces develop allegories of the human figure, a sort of contemporary vanitas.

La deuxième exposition photo au nouveau Cercle Cité fait écho au Mois européen de la photographie du printemps dernier. Les images choisies traduisent des regards singuliers sur la ville, sur le rapport entre privé et public et proposent des critères esthétiques différents des pratiques photographiques qualifiées de « contemporaines ». The second photographic exhibition at the new Cercle Cité is a reprise of the European month of photography of last spring. The selected pictures portray unusual perspectives of the city and the relationship between private and public, presenting a range of different aesthetic criteria of “contemporary” photographic practices.

Les travaux de six lauréats de la bourse d’aide à la création du CNA des années 2009 et 2010 parcourent la notion de l’étranger, dans toutes ses acceptions. Déplacements, errance, découverte, frontières, étrangeté et dépaysement forment les aspects sémantiques et iconographiques de ces images du monde contemporain. The works of six winners of the CNA Creative Award from 2009 and 2010 approach the idea of the stranger, in all senses of the term. Displacement, errancy, discovery, borders, foreignness and exile form the semantic and iconographic background of these contemporary images.

Photos: Jessica Theis, Aline Bouvy / John Gillis, blue box design, Marc Wilwert, Carine et Elisabeth Krecké

Haut en couleurs

Exposition thématique E Jusqu’au 26/02/12 I Musée National d’Histoire Naturelle J www.mnhn.lu

Sharp Dull

Off

Peinture E Jusqu’au 05/11 I Galerie Nosbaum & Reding Art Contemporain J www.nosbaumreding.lu

Photographie actuelle E 12/10-06/11 I Cercle Cité J www.cerclecite.lu

Fremd Gang

Photographie contemporaine E 28/10-12/02/12 I Centre national de l’audiovisuel display 01 J www.cna.public.lu

La ville de Luxembourg et ses architectures

Photo: Jani Ruscica

Found in Translation, chapter L

Photo: Chapman Taylor (place de l’Étoile)

Luxembourg Planning, esquisses pour une ville modèle

Exposition collective

Une exposition qui conduit le public vers des territoires de pensée et d’art nouveaux et surprenants. An exhibition which leads the visitor towards new and surprising territories of thought and art.

Abordant les œuvres via le champ sémantique du terme de « translation » et détournant la locution anglaise « lost in transla­tion », la nouvelle exposition au Casino Luxembourg – Forum d’art contem­porain insuffle aux arts plastiques les dimensions de réflexion, de création et d’ouverture aux différents codes relationnels entre les êtres. Les nombreuses œuvres d’artistes internationaux de renom qui dessinent l’exposition usent des jeux possibles autour des langages visuel et linguistique – démarches stimulantes tant pour les créateurs que pour les spectateurs. Circulation et flux d’informations hétérogènes sont autant d’éléments de notre société médiatisée qui, ici, se modifient en objets artistiques protéiformes ludiques, intrigants, poétiques…

The new exhibition at Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, which touches upon works through the semantics of the term “translation” and deliberately distorts the English idiom “lost in translation”, lends to the plastic arts new dimensions of reflection, creativity and openness to the different relational codes between beings. The numerous works by internationally renowned artists which mark out the exhibition make use of various devices to play on the visual and linguistic codes at hand – yielding approaches that are stimulating both for the artists and for the visitors. The circulation and flow of heterogeneous information, key elements of our mediatised society, are here transformed into blobshaped artistic objects that are fun, intriguing and poetical.

Art contemporain E 01/10-08/01/12 I Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain J www.casino-luxembourg.lu

oktober'11  city agenda luxembourg

Un éventail bigarré et contrasté de conceptions architecturales. A multifaceted and contrasting array of architectural designs.

Le CarréRotondes expose les nombreuses élaborations architecturales depuis l’aprèsguerre, reflets d’une ville moderne qui traverse le temps avec allégresse et parfois désenchantement. La collaboration entre l’Administration des bâtiments publics, la Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie, l’OAI, la Ville de Luxembourg et le Fonds du Kirchberg permet au public de découvrir maquettes et plans d’urbanisme des plus singuliers aux plus pragmatiques… L’exposition met en perspective les préoccupations et engagements des responsables à la recherche du dessin de l’espace public adapté aux contraintes et aux modes de chaque époque, thématique pertinente à l’heure où la ville de Luxembourg prévoit des projets urbains de grande ampleur.

CarréRotondes is staging an exhibition about the numerous architectural works planned in Luxembourg since the postwar era, reflections of a modern city marching forth confidently through time but sometimes meeting with disappointment. This exhibition, backed by Administration des Bâtiments Publics, Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie, the OAI, the City of Luxembourg and the Fonds du Kirchberg, enables members of the public to discover mock-ups and plans ranging from the mundane to the sublime… The exhibition puts into perspective the concerns and commitment of the people in charge, in their quest to design public spaces that are suited to the constraints and the fashions of each period, a most relevant theme at a time when the city of Luxembourg is planning to embark on a series of large-scale urban developments.

Exposition d’architecture E Jusqu’au 30/10 I CarréRotondes J www.rotondes.lu

www.citymag.lu


Expositions

Julie Tremblay

Artistes de la galerie

Les sculptures de Julie Tremblay entrelacent des résidus de feuilles de métal, utilisées en confection de bouchons de bière. Les corps humains, formés par un tissage complexe du matériau métallique, disposés dans l’espace invitent le public à un face-à-face direct et métaphorique avec un double à la fois fragile, évanescent et inaltérable. The sculptures of Julie Tremblay are made by interlacing sheets of waste metal, used in the production of beer bottle caps. The human bodies formed by the complex weaving of the metallic material invite the public to come directly and metaphorically face to face with a double of themselves which is at once fragile, evanescent and unalterable.

Si la fonction de l’art est d’ébranler les normes établies par la société, les artistes de beaumontpublic +königbloc en sont des emblèmes. Réalisations inédites, vidéos, sculptures, performances et photographies offrent au public une vision multiple d’un art profondément engagé en prise avec le réel de nos vies et de nos sociétés. If the function of art is to shake society’s norms, then the artists of the beaumontpublic+königbloc are its flag-bearers. Unprecedented productions, videos, sculptures, performances and photographs offer the public a plural vision of an art profoundly engaged with the reality of our lives and societies.

Curated by…

Photos: Yves Netzhammer, Julie Tremblay

Continuum

Sculpture contemporaine E Jusqu’au 29/10 J www.galeriezidoun.com

29

A ch www.v acu dl.lu n sa v Vou s ha ille. ou b info visitez itez en rma ville la v t ,t il io vea ns don le? Ret ravaill u si e r t te d vous ouvez z en v il ave e la t o Ville z bes utes l le e o s de L i uxe n sur le mbo urg .

nou

Art contemporain E Jusqu’au 29/10 I beaumontpublic+königbloc J www.beaumontpublic.com

Réalité sociale

Pauvre Luxembourg ? 20.09.11 11:22

Photo: MHVL, C. Weber, 2011

03419_ann_vdl.lu_city_agenda-11.indd 1

Une exposition qui contredit les idées reçues. An exhibition which defies stereotypes.

Selon cinq éclairages différents, l’exposition tente de faire comprendre la réalité objective et de faire ressentir la subjectivité liée à la pauvreté. Pauvre Luxembourg ? s’ouvre sur la réalité de la précarité dissimulée derrière les apparentes richesses du Grand-Duché, puis est exposé un versant historique qui retrace la misère de 1850 à la Seconde Guerre mondiale. Se succèdent ensuite le point de vue social face au dénuement matériel et un ensemble de documents cinématographiques. L’exposition se conclut sur les solutions portées par les milieux public et privé pour endiguer le phénomène de paupérisation de nos sociétés. La manifestation apporte suffisamment d’éléments pour nourrir la réflexion et libérer le sujet de ses conceptions souvent caricaturales.

This exhibition attempts both to understand the objective reality of poverty and to evoke its subjectivity by approaching it from five different perspectives. Poor Luxem­ bourg? opens with a demonstration of the precarious reality often hidden behind the apparent wealth of the Grand Duchy, then follows the retracing of national history from the misery of 1850 to the Second World War, continuing with the social side of facing up to material destitution and a collection of cinematic documents. The exhibition concludes with the solutions offered by the public and private sectors to stem the pauperisation of our societies. As a whole, the exhibition contains enough elements to feed reflection on the subject and free it from the yoke of often caricatured conceptions.

Exposition historique E Jusqu’au 29/04/12 I Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg J www.mhvl.lu

www.citymag.lu

VdD_CityAgenda_130x190.indd 2

05.05.2010 13:51:49 Uhr


30

Expositions

Agenda MUSÉes LUXEMBOURG

projet pilote / Ville de Luxembourg

Vivre sans voiture à Luxembourg

Photo: T. Fabeck

En réponse à un appel à projets de la Ville de Luxembourg pour le Limpertsberg, sept projets de promoteurs-investisseurs et d’architectes proposent des solutions innovantes et inédites au cahier des charges complexe : penser le développement durable et ses enjeux multiples dans le contexte d’une ville en pleine expansion. In response to a call for a pilot project from the City of Luxembourg for Limpertsberg, seven projects run by promoters/investors and groups of architects are promoting innovative and unexpected solutions to a complex set of specifications: consider sustainable development and what it entails in the context of a rapidly expanding city. Projets d’architecture E 05-15/10 I Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie J www.fondarch.lu

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Rencontres avec les artistes : Aline Bouvy et John Gillis

Une soixantaine de dossiers d’artistes luxembourgeois sont consultables à l’InfoLab. Chaque premier samedi du mois à 16h, le Casino Luxembourg propose à des artistes de présenter leur travail au public et à des curateurs, des critiques d’art et des galeristes de faire part de leurs coups de cœur luxembourgeois. C’est l’occasion de faire connaissance avec la scène artistique du Luxembourg ! Le 01/10

Les permanences de l’InfoLab

Chaque mois, un nouveau thème est présenté à l’InfoLab. Le Casino Luxembourg rassemble les informations essentielles concernant ce sujet lié à l’actualité et les met à la disposition libre du public pour consultation. Tous les samedis de 14h à 18h, le visiteur peut profiter des permanences des membres de l’équipe du Casino Luxembourg pour recevoir des explications par rapport au thème du mois. Thème du mois d’octobre : les biennales d’art. Du 01 au 29/10

Found in Translation, chapter L

"Found in Translation, chapter L" est le troisième volet d’un concept curatorial initié en janvier 2010 par Emmanuel Lambion. Chaque chapitre, identifié par une lettre index choisie de façon associative plutôt qu’alphabétique, s’intègre à un cycle

qui, autour de cette problématique polymorphe, articule autant de déclinaisons spécifiques en fonction de contextes, lieux et formats différents. Artistes : Lara Almarcegui, Wojciech Bakowski, Pierre Bismuth, Aline Bouvy & John Gillis, Lucia Bru, Francisco Camacho, Ludovic Chemarin, Koenraad Dedobbeleer, Edith Dekyndt, Simona Denicolai & Ivo Provoost, Agnès Geoffray, gerlach & koop, Sofie Haesaerts, Saskia Holmkvist, Hedwig Houben, Ann-Veronica Janssens, Ermias Kifleyesus, Gabriel Kuri, Jani Ruscica, Simon Starling, Pieter Vermeersch, Freek Wambacq, etc. Du 01/10 au 08/01/12

residency@project room : Wannes Goetschalckx

Résidence d’artiste jusqu’au 20 novembre. Exposition du 19 novembre 2011 au 8 janvier 2012. Pour la seconde résidence d’artiste en 2011, le Casino Luxembourg accueille le Belge Wannes Goetschalckx qui propose un projet environnemental, non sans un brin d’humour et d’absurdité... En effet, une première phrase de sa note d’intention en dit long sur sa démarche : "I had an idea. I will make a toothpick. From a tree, by hand." Jusqu’au 08/01/12

Photo: C. Weber, 2011

Une exposition qui présente, à travers les œuvres d’artistes néerlandais, la vie dans l’atelier et ses fonctions sociales. Dessins, peintures, objets transportent le public, d’une part, vers une époque essentielle de la création, témoin des grands changements de société et, d’autre part, ouvre sur une intimité de l’artiste des plus touchantes. An exhibition presenting studio life and its social functions through the medium of works by Dutch artists. Drawings, paintings and objects transport visitors at once to an essential creative period that witnessed great social change and to the most intimate and touching privacy of the artist. Peintures, dessins, reconstitutions historiques E Jusqu’au 10/10 I Villa Vauban J www.villavauban.lu

oktober'11  city agenda luxembourg

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Jeudi 18h (F) Samedi 15h (F) Dimanche 14h (L), 15h (F) et 16h (D) MHVL Jeudi 18h (L) Dimanche 16h (F) Du château comtal à la ville européenne  Dimanche 16h MNHA Jeudi 18h (L / D) Samedi 15h (F) Dimanche 15h (L) MNHN Dimanche 16h Mudam Samedi 16h (F) Dimanche 15h (D) et 16h (L), 02/10 11h (EN) Visites enfants Samedi 15h (L / D) et dimanche 14h (F) Villa Vauban Vendredi 18h (L / D)

Création vidéo de Gast Bouschet et Nadine Hilbert sur la façade du Mudam de 18h à 1h, accompagnée à 21h d’une performance musicale live de Y.E.R.M.O. Dans le cadre des installations sonores Recovering-Soundscapes & Views. Le 08/10

Artistes : David Altmejd, Chris Burden, Vija Celmins, Björn Dahlem, León Ferrari, Vincent Ganivet, Paul Granjon, Theo Jansen, Bodys Isek Kingelez, Paul Laffoley, Isa Melsheimer, Miguel Palma, Panamarenko, Robert & Shana ParkeHarrison, Nancy Rubins, Conrad Shawcross, Roman Signer, Jan Svankmajer. Du 08/10 au 15/01/12

WALKING THROUGH... MUDAM COLLECTION

NUIT DES MUSÉES : Kommunikationsampel

Dès son ouverture, le Mudam a porté un intérêt particulier à la médiation en mettant en place des formes novatrices de sensibilisation à la création contemporaine, notamment par des médiateurs en salle et des workshops pour adultes et enfants. Pour la Nuit des Musées, le Mudam propose le projet «Kommunikationsampel» du designer Guido Wolff. Depuis 2009, l’ancien président de Design Luxembourg

VISITES PAUSE DÉJEUNER "MUSÉE DU JOUR"

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Mercredi 12h30 (30 min) (F / D / L) MHVL Vendredi 12h30 (30 min) (L / F) MNHA Mardi 12h30 (30 min) MNHN Jeudi 12h30 Mudam Lundi 12h30 (15-20 min) Villa Vauban Samedi 12h30

VISITES PONCTUELLES

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Visite commentée 60+ Lundi 03/10 15h MNHN Les couleurs alimentaires : visite thématique de l’exposition "Haut en couleurs" suivie d’un menu gastronomique Dimanche 02/10 11h Mudam Tag der Deutschen Einheit Lundi 03/10 15h Nuit des Musées : Recovering guided tour Samedi 08/10 18h

nant objets, photographies, art, films, citations de textes et illustrations sonores pour aboutir à une dramaturgie intermédiale sophistiquée. La reconstitution d’un cinéma avec une "lanterne magique" projetant des films jusqu’à présent difficilement accessibles fait revivre sur l’écran l’époque des reportages sociaux très populaires aux alentours de 1890. Le premier volet montre la précarité et l’exclusion sociale, telles qu’elles existent actuellement derrière la façade "prospère" du Luxembourg. Le visiteur est ensuite confronté aux dimensions du phénomène de la pauvreté des années 1850 environ (début de l’industrialisation) jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Puis l’exposition s’attache au thème de l’évolution du regard que porte la société sur la pauvreté et la marginalité. Le volet suivant se consacre aux réactions face à la pauvreté ainsi qu’aux mesures permettant d’y remédier. En fin de parcours, l’exposition invite le visiteur à se positionner personnellement entre "pauvre" et "riche". En conclusion, le visiteur peut procéder à une nouvelle évaluation des stratégies politiques mises en place à l’échelle mondiale pour remédier à la pauvreté, et vérifier s’il se reconnaît également pour lui-même un besoin d’agir. Jusqu’au 29/04/12

natur musée Haut en couleurs – Farbenfroh

Mudam

Visites guidées Visites commentées régulières

NUIT DES MUSÉES : Recovering – Done!

MONDES INVENTÉS, MONDES HABITÉS

Mythes de l’atelier

Peinture néerlandaise du 19e siècle

oriente ses recherches autour de la communication au sein des musées et plus particulièrement les liens qu’entretiennent les visiteurs entre eux, mais aussi de manière plus large entre l’institution et son public. À l’aide de badges colorés qui spécifient trois différents types de visiteurs, la rencontre et l’échange spontané au sein du musée sont ainsi favorisés. Le 08/10

© Xavier Veilha

L’exposition est une invitation à parcourir la Collection Mudam à travers le thème du paysage, à la fois objet d’observation et espace d’expérimentation. Ainsi, qu’il soit surdimensionné, pixellisé puis déployé à la manière d’un panorama par Xavier Veilhan, qu’il se fasse plus intime tel qu’esquissé dans les variations graphiques de Cy Twombly, ou qu’il soit fantasmé comme dans la peinture lumineuse de Christian Hidaka, le paysage semble être un territoire de recherches aux horizons fluctuants. Jusqu’au 06/11

Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg Europe à l’affiche

Cette exposition présente des exemples d’affiches politiques des 60 dernières années et provenant de différents pays de l’Union européenne, parmi lesquelles la fameuse série de 1950 faisant la promotion du plan Marshall. Elle oppose par ailleurs des affiches officielles émises par les institutions de l’Union européenne à des affiches parfois critiques, conçues par des partis politiques ou des organisations indépendantes. Les documents proviennent d’une collection privée que le musée a pu acquérir en 2010 grâce au soutien des Amis des Musées d’Histoire et d’Art Luxembourg. Le parcours d’exposition regroupe les affiches selon leurs sujets picturaux, illustrant ainsi les différentes stratégies visuelles employées dans la communication européenne. Jusqu’au 26/03/12

Armes Luxemburg?

Le long d’un parcours varié et interactif, dans des salles en couleur, chaque visiteur découvrira comment la couleur est produite, comment elle est perçue et comment elle agit. Ici la couleur est : physique, chimie, communication, psychologie, esthétique, biologie, mythologie, art et artisanat. C’est ainsi que la salle violette nous fait découvrir e.a. les différences entre les couleurs chimiques dues aux pigments et les couleurs physiques mieux connues par l’effet iridescent de certains matériaux. La salle bleue est celle du matériel "couleur". En effet, il y a maintes façons de produire du bleu. À partir du bleu égyptien, premier pigment artificiel, jusqu’à l’indigo artificiel, le visiteur fera la connaissance des pigments et colorants bleus qui ont marqué leur époque et les esprits. Après la "mise au green" dans la salle verte, la salle jaune nous apprend que les sensations de couleur sont une affaire privée. En effet, la perception des couleurs est une performance extraordinaire de notre cerveau. Dans le monde extérieur, il n’y a pas de couleurs ; elles sont une construction de notre conscience. Après une petite excursion chez la plus opportuniste des couleurs, l’orange, l’exposition se termine par la couleur de l’amour, du pouvoir et de l’interdiction : le rouge. Jusqu’au 26/02/12

Découvertes

Exposition permanente

Les planètes

Exposition permanente

Nos ancêtres

Villa Vauban Mythes de l’atelier. Artistes et ateliers dans la peinture néerlandaise du 19e siècle

© Petrus von Schendel, artiste dans son atelier

À travers des exemples choisis de la peinture néerlandaise du 19e siècle, l’exposition explore les typologies de l’artiste et de son atelier qui ont marqué l’imaginaire collectif jusqu’à nos jours. En réunissant un ensemble de tableaux et de dessins de peintres réputés tels que George Hendrik Breitner, Isaac Israels, Jan Toorop ou Barend Cornelis Koekkoek, elle restitue de manière vivante l’environnement de travail des artistes hollandais de cette époque. Elle donne par ailleurs un aperçu du quotidien de la production artistique en présentant une série de matériaux et outils historiques ainsi qu’une reconstruction fidèle de l’atelier du peintre d’histoire Christoffel Bisschop. L’exposition s’intéresse en outre aux femmes qui, pour avoir posé pour certains de ces artistes, ont à leur tour fait l’objet de nombreuses légendes. À côté de plusieurs portraits de ces "modèles favorites", le parcours d’exposition propose également une découverte de la pratique du nu artistique. Pour compléter ce tour d’horizon, elle inscrit les révolutions artistiques de cette époque dans le contexte plus large des innovations technologiques, au premier titre desquelles la photographie, qui influencera de manière durable la pratique picturale. Jusqu’au 10/10

Émotions

Reflets dans la peinture et la photographie. Jusqu’au 07/05/12

ESCH-SUR-ALZETTE Musée National de la Résistance Kunst/KZ – Art/ Camps

© 2011 Riemer, Kunst / KZ

L’exposition présente 50 originaux (dessins, sculptures, objets) réalisés dans les camps ou immédiatement après la libération, entre autres par des artistes de renommée, comme Foni Tissen, Edmond Goergen, Lily Unden, Yvonne Useldinger et le Français Jean Daligault. En plus, elle présente une douzaine d’œuvres d’aprèsguerre représentant les camps ou la vie dans les camps, réalisées par des artistes comme Lucien Wercollier, Foni Tissen ou Albert Kaiser. Jusqu’au 16/10

Exposition permanente

Nos paysages

Exposition permanente

Nos régions

Exposition permanente

Notre Terre

Exposition permanente

Qui suis-je ?

Exposition permanente

L’exposition s’articule en cinq domaines thématiques, combi-

les tous z e v r ou Retr ments su n e o n s évé vent All e net o Find i lur .

www

.p

www.citymag.lu


Expositions

Metz (france) Centre Pompidou-Metz Erre

Deuxième grande exposition thématique, cette exposition collective prend comme point de départ le motif du labyrinthe pour aborder les questions de l’errance, de la perte, de la déambulation et leurs représentations dans l’art contemporain. Elle est orchestrée en huit chapitres thématiques qui proposent un déploiement à la fois conceptuel et sensoriel du sujet. Jusqu’au 05/03/12

instituTIONS LUXEMBOURG

Abbaye de Neumünster Par les yeux d’une Amazone

En 50 photographies, Marie Mandy retrace à même son corps l’histoire de sa guérison d’un cancer du sein. Du choc du diagnostic à l’ablation, des traitements médicaux à son nouveau corps d’amazone, elle raconte le cancer comme un voyage émotionnel et initiatique. Son travail photographique, accompli avec l’aide du réalisateur Vincent Fooy, révèle avec une audace exceptionnelle l’intimité de la maladie. Jusqu’au 04/10

Journées du Patrimoine 2011

Sous le thème choisi pour la Grande Région, le Service des Sites et Monuments Nationaux et le Centre culturel de rencontre Abbaye de Neumünster proposent dans un chapiteau installé sur le parvis de l’Abbaye notamment, une exposition ainsi qu’un cycle de conférences et tables rondes autour du patrimoine bâti luxembourgeois féodal (redécouvert et réinterprété par les auteurs des 18e et 19e siècles, parmi lesquels Victor Hugo et Goethe, et qui connaît actuellement une remise en valeur) et de la substance architecturale historique en milieu rural et urbain en évolution, notamment en vue d’une meilleure efficience énergétique. Jusqu’au 09/10

Le chemin de l’école – Luxembourg-Palestine

Le chemin de l’école, c’est ce que tous les jeunes du monde ont en commun, indépendamment de leurs conditions de vie. Que se passe-t-il à partir du moment où ils se lèvent jusqu’à leur arrivée en classe ? C’est ce que l’exposition de ces jeunes nous donne à voir. Les photographies révèlent leur regard sur leurs réalités respectives, leur environnement familial et social et le contexte de leur pays. Ce travail collectif des deux côtés de la Méditerranée a été réalisé par une classe du Lycée technique des Arts et Métiers et deux groupes de jeunes Palestiniens du camp de réfugiés d’Aida à Bethlehem et du quartier de Silwan

www.citymag.lu

à Jérusalem-Est entre septembre 2009 et janvier 2010. Jusqu’au 09/10

de la table, symbolisent l’égalité des droits, la paix et l’amitié. Du 08 au 23/10

Palestine, terre de non-droits de l’homme

Lampionlichtkunstwerke – Lichtermeer

En 14 tableaux de 1m50 sur 1m20, l’exposition couvre les principales dimensions de l’histoire et de la situation actuelle de la Palestine au regard des droits de l’Homme et du droit international : le partage de la Palestine, la création de l’État d’Israël et l’expulsion de 800 000 Palestiniens en 1948, la naissance de la question des réfugiés et leur situation actuelle, les colonies israéliennes et leur extension croissante, le mur de séparation, les formes quotidiennes de l’occupation militaire, JérusalemEst et sa judaïsation croissante, la situation de et à Gaza, les diverses formes de résistance palestinienne, quelques exemples parmi les nombreuses initiatives et actions pour la paix. L’exposition est constituée de photos, de cartes et de textes explicatifs. Jusqu’au 09/10

Jean-Benoît Dominicy

Am 17. September 2011 veranstaltete das Kulturbüro der Stadt Trier zum ersten Mal das LichterGartenFest im Petrispark, dem Gelände der ehemaligen Landesgartenschau. Bereits im Vorfeld werden großformatige Lampionlichtkunstwerke gebaut, die nicht nur den Petrispark in ein Lichtermeer verwandeln sollen. Einzelne Exponate treten die Reise durch die QuattroPole Städte an. Wie jetzt auch in Trier arbeiten Menschen mit und ohne Beeinträchtigung an den Lampions: hierbei handelt es sich um ca. 20 großformatige Exponate, die von eigens dafür entwickelten LED Leuchten beleuchtet werden, die durch ein Mikrofon auf Geräusche wie Klatschen, Singen und Pfeifen reagieren. Du 14 au 16/10

changes

Exposition des travaux de 40 lauréats du concours lancé par CultureInside. Du 28/10 au 20/11

Lucien Wercollier Exposition permanente

CarréRotondes Jean-Benoît Dominicy est bien connu dans la région des trois frontières. On l’a beaucoup vu s’arrêter dans des endroits publics avec son carnet de croquis ou sa boîte d’aquarelle. Il ira à la rencontre de l’inattendu dans les festivals de jazz, les séances au tribunal, les brasseries, les foires ou festivals. Grâce à une pleine possession de son métier, JeanBenoît Dominicy réussit cette performance de montrer que l’inattendu nous guette partout où nous sommes et que l’originalité ne réside pas dans les extravagances, mais bien dans la simplicité dès qu’elle mérite l’attention d’un regard éveillé. Du 01/10 au 15/12

En marge de la société

Un peu partout à l’Abbaye, plus de 100 photos d’une dizaine d’artistes polonais, tchèques, slovaques et hongrois inviteront les spectateurs à réfléchir sur le thème de la marginalité, de l’exclusion et de l’auto-exclusion. Photographes : Jindrich Streit, Matus Zajac, Damian Chrobak, Adam Lach, Bela Szandelszky et autres. Dans le cadre du festival CinEast. Du 05 au 25/10

de la Dalle à La Table de La Solidarité

L’exposition propose de raconter l’historique de cette journée et d’en comprendre le sens profond par une exposition photo apportant un témoignage de lutte contre la pauvreté et un éclairage sur sa raison d’être hier comme aujourd’hui, ici au seuil de nos portes comme par de là le monde. Cette sculpture est une table de solidarité et de fraternité, un lieu de rencontre et de communication. C’est une création qui est l’expression collective de personnes vivant en situation de pauvreté et d’exclusion sociale avec la collaboration de l’artiste Nika Bakhia. Des mains d’hommes et de femmes de tous milieux, sculptées sur le pourtour

LUXEMBOURG PLANNING : ESQUISSES POUR UNE VILLE MODÈLE

L’exposition célèbre la ville telle que vous ne la verrez (peut-être) jamais. Aux modèles urbanistiques, s’ajoute une collection de plans et d’esquisses récupérés auprès de l’Administration des Bâtiments Publics, de la Ville de Luxembourg, du Fonds de Kirch­ berg et de différents bureaux d’architectes. Jusqu’au 30/10

vie sociale dans l’espace public. Nul besoin d’un appareil photo dernier cri, ces moments, qu’ils soient quotidiens ou extraordinaires, peuvent être aussi bien saisis à l’aide d’un téléphone portable ! C’est l’originalité, l’instant inédit, l’aspect poétique et l’idée créative qui seront mis en avant et non l’exploit technologique. Comme pour l’édition 2010, les photographies seront jugées par un jury composé de professionnels de différents horizons, présentées ensuite au public lors d’une exposition et dans un catalogue qui pourra peut-être inspirer les décideurs, les aménageurs de nos villes et nos villages et les urbanistes. Contrairement à la dernière édition de SinCityPics, ce ne sont pas les aspects négatifs de l’aménagement de l’environnement bâti qui doivent être illustrés mais avant tout la place centrale des citoyens et leur rôle positif dans l’usage de l’espace public. Le but étant de faire découvrir les multiples façons dont les utilisateurs s’approprient leur environnement urbain, les réactions des personnes face à des consignes et des interdits.   Jusqu’au 31/10

Vivre sans voiture à Luxembourg

Les projets exposés à la Fondation de l’Architecture vous permettront de découvrir des projets proposés par les différentes équipes constituées par des promoteurs-investisseurs et des architectes. Leurs solutions, innovantes et respectueuses de l’environnement, sont autant de preuves que le développement durable offre des perspectives d’avenir multiples et originales.    Du 05 au 15/10

DUDELANGE Centre d’art Dominique Lang & centre d’art nei liicht Sleep disorders

Mois Européen de la Photographie – Off

Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie SinCityPics 2: urban life – stolen moments À travers la nouvelle édition du concours photo SinCityPics, la Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie invite tous les photographes amateurs ou avertis à illustrer le thème "Urban Life – stolen moments". Armés de leur appareil photo, ils auront jusqu’au 31 octobre pour capter ces instants volés, témoins de la

Centre national de littérature – La Maison Servais Literatur, Industrie, Politik Jusqu’au 16/03/12

Galerie d’Art Contemporain Am Tunnel et Espace Edward Steichen Ma Passion – Ma Vision

Photos, peintures et sculptures d’élèves de lycées luxembourgeois. Jusqu’au 15/01/12

NIEDERANVEN

galerie nordine zidoun

Kulturhaus Niederanven

continuum

Respektive Perspektive

Julie Tremblay Jusqu’au 29/10

GALERie nosbaum & reding sharp dull Dans l’atelier de peinture des ateliers thérapeutiques de l’Institut St. Joseph Betzdorf, il s’agit d’accompagner la personne en situation de handicap mental et/ ou de polyhandicap, pour qu’à travers son travail créatif, elle vive une émancipation dans sa vie quotidienne, privilégiant un bienêtre global. L’acte créateur est considéré comme un processus de co-création entre les personnes accueillies en atelier, le personnel encadrant et des artistes confirmés : Dani Prüm, Manuel Vico, Annette Weiwers, Isabelle Lutz, Mick Vandermaelen. Jusqu’au 26/10

galeries LUXEMBOURG

artium art gallery karen kuttner jandl Jusqu’au 05/10

Aline Bouvy et John Gillis. Jusqu’au 05/11

Galerie Toxic Daniel Martin DIAZ et Norbert H. KOX

© Daniel Martin DIAZ : Fatima Prophecies / Norbert H. KOX : Brain Heart

Exposition commune. Daniel Martin Diaz est un peintre du mystère qui utilise une iconographie religieuse mélangée à des éléments apocalyptiques. Norbert H. Kox, artiste visionnaire américain, utilise des paraboles de la Bible pour créer ses visions de fin du monde. Jusqu’au 12/11

Gallery Edition 88 Nicolaï STOEV

Galerie Bernard Ceysson

Peinture en courbure de l’art naïf avec de forts accents symboliques et comiquement surréalistes, le travail de Nicolaï Stoev conserve un immense degré d’illusion. Jusqu’au 06/11

Around up and down – Patrick Condouret

Lucien Schweitzer Galerie et Éditions

Jusqu’au 19/11

Jusqu’au 05/11

Success and Failure – Mitja Tusek Jusqu’au 05/11 Artistes : Marion Auburtin, Leonora Bisagno, Sneja D., Claire Decet, Samuel François, Benjamin L. Aman, Sébastien Maloberti, Christoph Meier, Claudia Passeri, The Sons of God, Brigitte Zieger. Jusqu’au 18/11

Centre national de l’audiovisuel fremd gang

Du 28/10 au 12/02/12

ETTELBRUCK CAPe Ott Neuens Jusqu’au 22/10

Galerie Terre Rouge EMPREINTES

L’exposition illustre la diversité artistique des membres d’Empreinte et des techniques traditionnelles et digitales de l’estampe dans un contexte contemporain. Vernissage le 07/10 à 18h30. Du 07 au 27/10

AUTRES LUXEMBOURG

Laboratoire d’analyse et d’essais de matériaux de l’Administration des Ponts et Chaussées Konscht am Joer vum Besch

L’exposition réunit plus de 50 artistes, peintres, photographes, sculpteurs européens. Une exposition exceptionnelle dans le cadre de l’Année internationale des Forêts 2011 décrétée par l’ONU et placée au Luxembourg sous le Haut Patronage de son Altesse Royale le Grand-Duc. Du 14/10 au 15/11

BOURGLINSTER Galerie Château de Bourglinster ART TEMPTATION

Grund Konscht am Gronn Le 02/10

Jusqu’au 12/11

Jusqu’au 29/10

Russian Lights

ESCH-SUR-ALZETTE

BERTRANGE

plateaux

curated by... COVART GALLERY

ble à celle qui oppose les deux fonctions du langage : la transmission d’une signification impersonnelle et l’expression d’une personne. Jusqu’au 17/11

kirchberg

beaumontpublic

Cercle

Si les photographes sélectionnés pour l’exposition ne sont pas à classer dans la rubrique de la scène marginale luxembourgeoise, leur démarche diffère néanmoins du mainstream photographique et leurs photographies proposent un regard décalé par rapport au contexte donné. De même, en montrant des images différentes de la ville, en explorant des thèmes moins visuels, ils participent à une déconstruction/reconstruction des représentations urbaines. Ainsi la fragmentation, la répétition et la sérialité qui traversent parfois ces images, s’imposent comme le dépassement du document en faveur d’une œuvre plus sensible et ouverte, qui, comme il se doit d’une expérience "off", sort des sentiers battus.   Du 12/10 au 06/11

MERSCH

31

© Henriette Feitler Schonckert

Mémorial de la Déportation La langue confisquée

Les œuvres récentes sélectionnées pour l’exposition sont pour la plupart peintes en technique mixte, à l’acrylique et à l’huile. Jusqu’au 02/10

PREBEN BOYE, BETINA JUNG, GUNLEIF GRUBE

Jusqu’au 18/11

Parc Dräi Eechelen RECOVERING 2011

"Recovering – Soundscapes & Views" propose, un peu sous forme de parcours, un nouveau regard sur l’architecture ancienne et nouvelle qui rend sensible et vivant le site magnifiquement réaménagé par l’architecte paysagiste français Michel Desvigne. Le projet joue très intentionnellement sur la double signification du mot anglais "recovering", vous invitant chaleureusement à venir vous reposer dans l’un des plus beaux parcs de Luxembourg, mais aussi à contribuer au processus de guérison d’un chantier qui aura duré plusieurs années, ainsi qu’à la redécouverte d’un quartier entièrement remodelé. Jusqu’au 08/10

Vernissage le 07/10 à 19h. Du 08 au 23/10

ESCH-SUR-ALZETTE BâTIMENT MASSENOIRE La Cité des Sciences Exposition permanente

VIANDEN Ancien Cinéma Café Club Raymond Clement

Since 1980, the well known jazz photographer focuses on nature and landscapes photography. Jusqu’au 02/10

Nathalie DU PASQUIER

Des ensembles faits des fragments d’un même monde. La différence entre l’objet esthétique et l’objet usuel est compara-

Agenda Appeal

To ensure your event is published in City Agenda, register it with the Greater Regions’ cultural portal (“Pro” section):

www.plurio.net

To organisers and producers Before the indicated deadlines

DEADLines november edition: Until 03/10 december edition: Until 07/11 january edition: Until 05/12

oktober'11  city agenda luxembourg


32 Hot Hot Hot

A head full of steam

CinEast

Photos: Samsa film; Cinéma du Sud

a growing festival

Cinéma du Sud

Exploités

Beryl Koltz’s first full-length feature film is a charming tale of romance and intrigue set in a spa. As always, the director manages to create her own unique universe in which her hero (played by Rob Stanley, star of her successful short film Starfly) is at once familiar and lost. A beautifully warm and fascinating debut. Le premier long-métrage de Beryl Koltz est un beau film de romance dans un décor de saunas et hammams. Comme toujours, la réalisatrice est parvenue à créer son propre univers... un univers unique qui est à la fois familier pour son héros mais qui ne l’empêche pas pour autant de perdre ses repères (personnage interprété par Rob Stanley avec qui Beryl a déjà eu l’occasion de travailler sur le tournage de son court-métrage couronné de succès intitulé Starfly). Un film fascinant qui fait chaud au cœur...

La deuxième édition du festival Cinéma du Sud aborde le thème de l’exploitation dans les pays en voie de développement. Le programme s’ouvrira le 6 octobre avec le documentaire signé Cosima Dannoritzer intitulé Prêt à jeter, sur notre société de consommation et ses impacts sur le monde. Autres films projetés au mois d’octobre : Planète à vendre, Global Sushi et Vers le Sud, un drame avec Charlotte Rampling. The second edition of the Cinéma du Sud festival focuses on the theme of exploitation in the developing world. The programme begins on 6 October with Cosima Dannoritzer’s documentary Prêt à jeter, which looks at our throwaway society and the impact it has around the world. Other films in October include Planète à vendre, Global Sushi and drama Vers le Sud starring Charlotte Rampling.

Human comedy-drama E Released 21/09 S In English (st Fr.) I Utopolis J www.utopolis.lu

Festival with a conscience E 06/1008/12 S In French I Utopia (Limpertsberg) J www.cinemadusud.wordpress.com

British and Irish Film Season

the whole gamut

Since its launch as the Festival du Film d’Europe Centrale in 2008, CinEast has grown to become a significant event in Luxembourg’s cinema calendar. Depuis son inauguration en 2008 sous le nom de Festival du Film d’Europe Centrale, CinEast est devenu un ÉvÉnement important dans l’agenda cinÉmatographique du Luxembourg. NDuncan Roberts

Festival of film and more E 05-23/10 I Venues in Luxembourg city, Esch and Wiltz J www.cineast.lu

oktober'11  city agenda luxembourg

P

our son édition 2011, CinEast a ajouté la Bulgarie à la liste des pays présents au programme. La Bulgarie contribue au fes­ tival en y apportant une sélection variée de films récents, dont certains tels que Eastern Plays (photo) ont été récompensés lors de festivals internationaux, ainsi qu’un concert par le groupe de rock Nasekomix, qui a composé la bande sonore d’Eastern Plays. En plus d’une compétition officielle, dont le jury est présidé par la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland, le festival présente deux cycles thématiques. « En marge de la société » dont le titre est suffisamment explicite, tandis que « East Goes West » présente des films réalisés en Europe occidentale ou aux États-Unis par des réalisateurs originaires des pays de l’est. Dans ce contexte, le festival rend hommage à Roman Polanski et Miloš Forman. Le musicien polonais Krzysztof Komeda, qui a composé la musique de plusieurs films de Polanski, sera lui aussi mis à l’honneur. Outre le concert de Nasekomix, d’autres performances musicales en direct seront réalisées par le Tomasz Stanko Quintet, Kult, Bachtale Apsa et Icon Orchestra dans des sites proches de la ville. Avec des séances spécialement destinées aux jeunes, des débats et des événements gastronomiques, il est évident que CinEast a de quoi plaire au plus grand nombre. Q

Photo: Film4

F

or its 2011 edition, CinEast has added Bulgaria to the list of countries from which it culls its programme. Bulgaria contributes a varied selection of recent films, some of which, such as Eastern Plays (photo) have received major awards at international festivals, as well as a concert by rock band Nasekomix, which composed the soundtrack for Eastern Plays. As well as an official competition, with Polish director Agnieszka Holland as head of the jury, the festival also features two thematic cycles. “On the Margin of Society” is self explanatory, while “East Goes West” features films made by Eastern directors in western Europe or the United States. In this context, the festival honours Roman Polanski and Miloš Forman. A tribute will also be played to Polish musician Krzysztof Komeda, who composed music for several Polanski films. As well as the Nasekomix concert, other live music performances will come from the Tomasz Stanko Quintet, Kult, Bachtale Apsa and Icon Orchestra at venues around the city. Add to this special youth screenings, debates and culinary events and it is clear CinEast has something to offer everyone. Q

Hoodies vs aliens in Attack the Block. Le gang des Hoodies contre les aliens dans Attack the Block.

Details have been released of the programme for the Utopia’s British and Irish Film Season. Eight films cover the whole gamut of cinema from the isles, everything from Michael Winterbottom’s fake documentary The Trip, starring Steve Coogan and Rob Brydon, to John Landis’s historical drama Burke and Hare with Simon Pegg and Andy Serkis in the leads. Critically acclaimed coming of age drama Submarine and the film of Nigel Slater’s autobiography Toast are also on the programme. And there is also a chance to catch Joe Cornish’s much-praised urban sci-fi thriller Attack the Block about a gang of inner city youths fighting off aliens. English-language festival E Until 13/10 I Utopia J www.utopolis.lu

Les détails du programme de la British and Irish Film Season du cinéma Utopia ont été divulgués. Huit films offrent un éventail complet du cinéma des Îles britan­ niques, du faux documentaire de Michael Winterbottom The Trip, avec Steve Coogan et Rob Brydon, au drame historique de John Landis Burke and Hare, qui met en scène Simon Pegg et Andy Serkis dans les rôles principaux. Le drame sur le passage à l’âge adulte acclamé par la critique Submarine et le film autobiographique de Nigel Slater Toast sont également au programme. Il sera également possible d’assister à une projection du très apprécié thriller de science-fiction urbain de Joe Cornish Attack the Block qui présente un gang de jeunes d’un quartier défavorisé qui se battent contre des aliens.

www.citymag.lu


Cinéma

33

For October

New releases

1 2 3 4 5

21/10

Contagion

Steven Soderbergh gathers an all-star cast for his thriller about the global outbreak of a deadly disease

28/10

The Adventures of Tintin

Steven Spielberg’s strange looking live action take on the popular Belgian comic book

Drive

Ryan Gosling stars as a Hollywood stunt driver who moonlights as a criminal getaway driver

07/10

Dream House

Haunted house thriller starring Daniel Craig and Rachel Weisz

14/10

The Artist

Drama set in 1927 Hollywood during the dawn of the silent movie era

chaque mercredi 2 places de cinéma pour le prix d’1

Photos: Columbia Pictures; Bold Films; Universal Pictures; Warner Bros

07/10

le mercredi change avec Orange. Nous pensons que le cinéma se partage à 2. C’est pourquoi, avec Orange Wednesdays, vous bénéficiez chaque mercredi d’1 place gratuite pour 1 place achetée.

En collaboration avec

www.utopolis.l

www.utopolis.lu

www.utopolis.lu

www.orange.lu

Brazil Film Festival

cliché free

The MET • National Theatre • Bolchoï

Rise of a president in Lula, o Filho do Brasil. L’ascension d’un président dans Lula, o Filho do Brasil.

Having started in Australia in 2009, the Brazil Film Festival arrives in Luxembourg with a programme of critically acclaimed and prize-winning films made over the past two years. They include 5xFavela, a collection of five short films about Rio’s poorest neighbourhoods and featuring local actors. Other screenings include documentary Dzi Croquettes about a revolutionary theatre group and drama Lula, o Filho do Brasil, about the former pre­ sident, which was selected to represent Brazil at the 2011 Academy awards. Also on the programme is Tamboro, a documentary about deforestation in the Amazon, at which producer Rosa Bernardes will be present to talk with the audience. Travelling festival E 24-27/10 I Utopia J www.utopolis.lu

www.citymag.lu

Après avoir débuté en Australie en 2009, le Festival du film brésilien arrive à Luxembourg avec un programme de films qui ont été acclamés par la critique et récompensés ces deux dernières années. À l’affiche entre autres 5xFavela, qui rassemble cinq courtsmétrages au sujet des quartiers les plus pauvres de Rio et met en scène des acteurs locaux. Le programme compte également un documentaire Dzi Croquettes qui évoque un groupe de théâtre révolutionnaire et le drame Lula, o Filho do Brasil, consacré à l’ex-président et qui a été sélectionné pour représenter le Brésil aux Oscars en 2011. Sera également projeté le documentaire Tamboro, qui traite de la déforestation de la forêt amazonienne, en présence de sa réalisatrice Rosa Bernardes qui s’adressera au public.

P rog ram mation donnée sous réser ve de modif ications

Photo: Costa Films

Les plus belles saisons classiques dans vos cinémas Utopolis et Ciné Utopia

The MET*

National Theatre Live**

OCt 15

aNNa BolENa

SEP 15

oNE MaN, Two guvNorS

OCt 29

doN giovaNNi

OCt 6

ThE KiTchEN

NOv 5

SiEgfriEd

DéC 1

collaBoraTorS

NOv 19

SaTyagraha

MAr 1

ThE coMEdy of ErrorS

DéC 3

rodEliNda

DéC 10

fauST

Bolchoï**

JAN 21

ThE ENchaNTEd iSlaNd

OCt 9

ESMéralda

Fév 11

göTTErdäMMEruNg

NOv 20

la BEllE au BoiS dorMaNT

Fév 25

ErNaNi

DéC 18

caSSE-NoiSETTE***

Avr 7

MaNoN

MAr 11 lE corSairE

la TraviaTa

Avr 29

lE clair ruiSSEau

JUIN 24

rayMoNda

Avr 14

Retransmissions en direct et en HD. Plus d’infos sur www.utopolis.lu *

La saison 2011-12 de la MEt sera retransmise à Utopolis, Ciné Utopia, Utopolis Longwy (Fr) et CNA. ** Uniquement au Ciné Utopia *** Enregistré

01102011_CityMag_classic.indd 1

www.utopolis.lu

www.utopolis.lu

9/16/11 9:19 AM


34

Sidney Lumet

Compelling stuff

Tous les genres du cinéma en 10 leçons

Du mÉlodrame au western spaghetti

Sidney Lumet said that although his goal was to entertain, the kind of film in which he believed went one step further. “It compels the spectator to examine one facet or another of his own conscience.” Certainly his most famous film, 12 Angry Men, achieves that, as do cop corruption thriller Serpico (photo, with Al Pacino) and brutal army prison drama The Hill (with Sean Connery). Sidney Lumet a déclaré que même si son objectif était de divertir, le genre de film en lequel il croyait allait bien au-delà... « II contraint le spectateur à examiner l’une ou l’autre facette de sa propre conscience. » Sans doute son film le plus célèbre, Douze hommes en colère, y parvient, tout comme le thriller Serpico (avec Al Pacino) et le film de guerre et drame psychologique intitulé La colline des hommes perdus (avec Sean Connery). Director retrospective E 03-27/10 H 18:30 & 20:30 S Thought-provoking classics. In English

Le deuxiÈme rendez-vous de la sÉrie de confÉrences organisÉes À la CinÉmathÈque propose de revenir en dÉtail sur l’histoire du cinÉma en s’appuyant sur tous les genres possibles (du film noir À la comÉdie en passant par les comÉdies musicales et le film fantastique). The second in the Cinémathèque’s series of lectures examines film history via genre, taking in everything from noir to comedy via musical and fantasy. NDuncan Roberts

L

a série des 11 conférences constitue « le moyen le plus rapide pour devenir le plus grand cinéphile du monde ». Voilà des paroles qui n’ont pas été prononcées à la légère à la Cinémathèque... Organisé conjointement avec l’Université du Luxembourg, ce programme propose des débats auxquels participeront certains des professeurs de cinéma les plus estimés d’Europe et d’ailleurs. En effet, il s’ouvrira avec une conférence d’ordre général consacrée aux genres de film et tenue par le professeur de l’Université de l’Iowa Rick Altman et avec une projection du film de Roger Donaldson intitulé Cocktail dont le héros est incarné par Tom Cruise. Ce film sera précédé par l’un des premiers films du genre western, réalisé en 1903 : Le Vol du grand rapide. La série proprement dite débutera plus tard en octobre. Ce sera d’abord le film noir qui sera à l’honneur avec la projection d’un classique d’Orson Welles La Soif du mal (photo). Ensuite, généralement le dernier lundi de chaque mois jusqu’au mois de juillet 2012, les conférences porteront sur le mélodrame, la biographie romancée, les comédies musicales, le western spaghetti, le film d’aventure, la comédie, le film fantastique, politique et enfin d’animation. Chaque conférence sera ponctuée d’une pause au cours de laquelle une collation vous sera proposée. Un film propre à chaque genre sera également proposé à chaque rendez-vous. Rendez-vous à la Cinémathèque pour vous procurer les billets pour la saison (une ou deux personnes). Dépêchez-vous, ils devraient se vendre comme des petits pains... Q

oktober'11  city agenda luxembourg

C

alling the series of 11 lectures “the fastest way to become the smartest cinephile on earth” is no shallow claim by the Cinémathèque. Its programme, in conjunction with the University of Luxembourg, features talks by some of the most respected professors of film studies in Europe and beyond. Indeed, it opens with a general lecture on genres by University of Iowa cinema professor Rick Altman and a screening of Roger Donaldson’s Cocktail starring Tom Cruise (preceded by one of the very first genre films, 1903’s The Great Train Robbery). The series proper begins later in October with a look at film noir and a screening of Orson Welles’ classic Touch of Evil (photo). Then, generally on the final Monday of each month through until July next year, the series examines melodrama, the biopic, musicals, spaghetti westerns, adventure films, comedy, fantasy, political films and animation. Each lecture includes a break with finger food and a drink plus a screening of a pertinent feature film. Season tickets, for one or two people, are available from the Cinémathèque – they are likely to sell fast. Q

cinEast

Welcome to Bulgaria

Celluloid icons

Peter Falk

Série de conférences E 24/10-09/07/12 S En français (films en version originale). Collation et films inclus

The Cinémathèque’s share of the CinEast programme opens with a special evening titled “Bienvenue à la Bulgarie”, highlighting the festival’s special guest country. The evening features a screening of Konstantin Bojanov’s debut feature Avé (photo), a road trip about two hitch-hikers and their attitude to telling the truth. The director will be on hand to discuss his film. Le programme CinEast de la Cinémathèque s’ouvrira avec une soirée spéciale intitulée « Bienvenue à la Bulgarie », qui mettra à l’honneur le pays phare du festival. Au programme de cet événement : une projection du film de Konstantin Bojanov intitulé Avé (photo), qui nous fait suivre le parcours de deux auto-stoppeurs et livre une réflexion sur les mensonges. Il sera possible de s’entretenir avec le réalisateur pour parler de son film. Festival screenings E 05-23/10 H 18:30 & 20:30 S Films from eastern and central Europe J www.cineast.lu

Most famous for his television detective Columbo, Peter Falk’s physical presence – just 1.67 metres tall and with a lazy eye – did not help him land roles in Hollywood. But he was chosen by John Cassavetes to play in Husbands and A Woman Under The Influence. Both are shown here alongside Mickey and Nicky, All The Marbles (photo) and Aunt Julia And The Scriptwriter. Surtout connu pour son rôle de détective dans la série télévisée Columbo, le charisme de Peter Falk – avec ses 1,67 mètres et son « œil paresseux » ne lui a pas permis de décrocher des rôles à Hollywood. Il fut néanmoins choisi par John Cassavetes pour jouer dans Husbands et Une femme sous influence. Ces deux films feront l’objet d’une projection tout comme Mikey et Nicky, Deux filles au tapis (photo) et Tante Julia et le scribouillard. Actor retrospective E 04-27/10 H 18:30 & 20:30 S Another side of Columbo. In English

www.citymag.lu


Cinémathèque

Agenda 01

samedi saturday

on: ckets sur: your ti Book ez vos places ticket.lu Réserv uxembourg www.l

20:30 Husbands

20:00 Alice

Sense and Sensibility USA 1990 / vostf / 109’ / c /  De : Woody Allen / Avec : Joe Mantegna, Mia Farrow, William Hurt, Alec Baldwin, Judy Davis

22:00 I Walked with a Zombie

Last Picture Show USA 1943 / vo / 69’ / De : Jacques Tourneur / Avec : James Ellison, Frances Dee, Tom Conway

02

dimanche sunday 15:00 Die Biene Maja

Peter Falk USA 1970 / vostf / 142’ / c / De : John Cassavetes / Avec : Ben Gazzara, Peter Falk, John Cassavetes, Jenny Runacre

05

mercredi wednesday

18:30 Serpico

Sidney Lumet USA 1973 / vostf / 130’ / c /  De : Sidney Lumet / Avec : Al Pacino, John Randolph, Jack Kehoe

21:00 The Fugitive Kind

CINéMA PARADISO Japan-Österreich 1977 /  deutsche Fassung / 80’ / Farbe /  Zeichentrickfilm nach Motiven der Erzählungen von Waldemar Bonsels / Empfohlen ab 6 Jahren

17:00 Dune

Ciné XXL USA 1983 / vostf / 137’ / c /  De : David Lynch / Avec : Francesca Annis, Kyle MacLachlan, Sting

20:30 Intervista

03

lundi monday

18:30 Tune in Tomorrow... Aunt Julia and the Scriptwriter

Peter Falk USA 1990 / vostf / 107’ / c /  De : Jon Amiel / Avec : Peter Falk, Barbara Hershey, Keanu Reeves / D’après le roman de Mario Vargas Llosa

20:30 12 Angry Men

Sidney Lumet USA 1957 / vostf / 95‘ / De : Sidney Lumet / Avec : Henry Fonda, Lee. J.Cobb, Martin Balsam, E.G. Marshall, Jack Warden / Ours d’or Berlin 1957

mardi 04 tuesday

18:30 The Hill

Sidney Lumet GB 1965 / vostf / 123‘ / De : Sidney Lumet / Avec : Sean Connery, Harry Andrews, Ian Bannen, Michael Redgrave

Last Picture Show France 1996 / vo / 102’ / c / De : Enki Bilal / Avec : Johan Leysen, Julie Delpy, Michel Piccoli, Richard Bohringer

Sidney Lumet USA 1960 / vo / 119’ / De : Sidney Lumet / Avec : Marlon Brando, Joanne Woodward, Anna Magnani / D’après la pièce de Tennessee Williams "Orpheus Descending" / San Sebastian : Silver Seashell (S. Lumet)

15:00 Momo

CINÉMA PARADISO Deutschland 1985 / deutsche Fassung / 103’ / Farbe / Von: Johannes Schaaf / Mit: Radost Bokel, Mario Adorf, Armin Mueller-Stahl / Nach dem Roman von Michael Ende / Empfohlen ab 8 Jahren  

Ciné XXL Alexis Zorba / SA-Grèce 1964 / voang stf / 141’ / De : Michael Cacoyannis / Avec : Anthony Quinn, Alan Bates, Irene Papas / D’après Nikos Katzantzakis / Musique : Mikis Theodorakis

20:30 The Maltese Falcon

06

20:30 Bienvenue à la Bulgarie : avé

Festival cineast Bulgarie, France 2011 / vostang / 86’ / c / De : Konstantin Bojanov / Avec : Angela Nedyalkova, Ovanes Torosyan, Martin Brambach Soirée spéciale "Bienvenue à la Bulgarie" (pays invité du festival CinEast 2011) avec snacks et boissons typiques, invités spéciaux et la projection du film "Avé" (en présence du réalisateur).

vendredi 07 friday

18:30 Ödipussi

Comedy Classics Allemagne 1987 / vo / 88’ / c /  De : Loriot (Vicco von Bülow) / Avec : Loriot, Evelyn Hamann, Katharina Brauren, Edda Seippel, Richard Lauffen / Prix ErnstLubitsch, 1989

20:30 Généalogies d’un crime

Arthouse Classics France-Portugal 1997 /  vof / 113’ / c / De : Raoul Ruiz / Avec : Catherine Deneuve, Melvil Poupaud, Michel Piccoli, Andrzej Seweryn

Panthéon USA 1941 / vostf / 100’ / c /  De : John Huston / Avec : Humphrey Bogart, Mary Astor, Peter Lorre /  D’après le roman de Dashiell Hammett

10

lundi monday

18:30 Made in Poland

festival cineast Pologne 2010 / vost ang / 85’ / c / De : Przemyslaw Wojcieszek / Avec : Piotr Wawer jr, Janusz Chabior, Eryk Lubos

20:30 Walking too fast

festival cineast Pouta / Rép. Tchèque-SlovaquiePologne, 2010 / vostang / 146’ / c /  De : Radim Spacek / Avec : Ondrej Mal, Martin Finger, Luká Latinák

11

mardi tuesday

18:30 All the Marbles

Peter Falk USA 1981 / vo / 113’ / c / De : Robert Aldrich / Avec : Peter Falk, Vicky Frederick, Laurene Landon, Burt Young, Richard Jaeckel

20:30 The Pawnbroker

Sidney Lumet USA 1964 / vostf / 116 ‘ / De : Sidney Lumet / Avec : Rod Steiger, Geraldine Fitzgerald, Brock Peters

mercredi 12 wednesday

samedi 08 saturday

20:00 Les Ailes du désir

Sense and Sensibility Himmel über Berlin / RFA 1987 / vostf / 127’ / n/b et c / 

18:30 The Fugitive Kind cf. 05/10

20:30 Si je veux siffler, je siffle

Peter Falk USA 1974 / vostf / 148’ / c / De : John Cassavetes / Avec : Peter Falk, Gena Rowlands, Fred Draper

13

jeudi thursday 18:30 Zift

09

jeudi thursday Taking off États-Unis 1971 / vostfr / 93’ / c /  De : Milos Forman / Avec : Lynn Carlin, Buck Henry and Georgia Engel

20:30 A Woman Under the Influence

dimanche sunday

17:00 Zorba le grec

18:30 Taking off

Panthéon Italie-France1987 / vostf / 107’ / c /  De : Federico Fellini / Avec : Federico Fellini, Sergio Rubini, Paola Liguori, Anita Ekberg, Marcello Mastroianni / Musique : Nicola Piovani

De : Wim Wenders / Avec : Bruno Ganz, Solveig Dommartin, Otto Sander

22:15 Tykho Moon

35

20

jeudi thursday festival cineast Eu daca vreau sa fluier, fluier /  Roumanie-Suède 2010 / vostfr /  94’ / c / De : Florin Serban /  Avec : George Pistereanu, Ada Condeescu, Clara Voda En présence du réalisateur.

lundi 17 monday

Festival cineast Bulgarie 2008 / vostang / 92’ / n /  De : Yavor Gardev / Avec : Zachary Bacharov, Tanya Ilieva, Vladimir Penev

20:30 Visible world

Festival cineast Viditeln svet / Slovaquie 2011 /  vostang / 90’ / c / De : Peter Kritufek / Avec : Ivan Trojan, Kristína Turjanová, Jana Hlavácová, Dagmar Bajnoková En présence du réalisateur.

14

18:30 Shelter

festival cineast Podslon / Bulgarie 2010 / vostang /  88’ / c / De : Dragomir Sholev /  Avec : Czvetan Daskalov, Yanina Kasheva, Kaloyan Siriiski

20:30 Cinéconcert Erotikon par Icon Orchestra

festival cineast Dom / Slovaquie-Rép. tchèque 2011 / vostang / 105’ / c / De : Zuzana Liová / Avec : Judit Bárdos, Miroslav Krobot, Marián Mita, Tatjana Medvecká

20:30 Forest of the hanged

festival cineast Osmdesát dopisu / Tchécoslovaquie 2011 / vostang / 75’ / c / De : Václav Kadrnka / Avec : Zuzana Lapcíková, Martin Pavlu

20:30 The man from London

festival cineast A Londoni Ferfi / Hongrie-FranceAllemagne 2007 / voang / fr / 135’  / nb / De : Béla Tarr / Avec : Miroslav Krobot, Tilda Swinton, Erika Bók, János Derzsi

vendredi 21 friday

18:30 The happiest girl in the world

samedi saturday

18:30 Nothing Personal

festival cineast Pays-Bas-Irlande 2009 / vang stfr / 85’ / c / De : Urszula Antoniak /  Avec : Lotte Verbeek, Stephen Rea

20:30 Pál Adrienn

festival cineast Adrienn Pál / Hongrie-FranceAutriche-Pays-Bas 2010 / vostang / 136´ / c / De : Ágnes Kocsis / Avec : Éva Gábor, Izabella Hegyi, Lia Pokorny, Ákos Horváth En présence de la réalisatrice.

16

dimanche sunday 15:00 Genesis

CINÉMA PARADISO Frankreich 2003 / deutsche Fassung / 80’ / Farbe / Naturfilm von Claude Nuridsany und Marie Perénnou

18:30 knife in the water

festival cineast Nóz w wodzie / Pologne 1962 / vostang / 101’ / nb / De : Roman Polanski / Avec : Leon Niemczyk, Jolanta Umecka, Zygmunt Malanowicz

Séance dédiée aux meilleurs courts-métrages du festival CinEast 2011, y compris courtsmétrages de fiction, animation et documentaires.

20:30 Grand Prix CinEast 2011 répétition Projection du film qui a gagné le Grand Prix du festival CinEast 2011.

lundi 24 monday

19:00 DU mélo au western spaghetti

Tous les genres du cinéma en 10 leçons Leçon 0 : Le tour des genres "Les genres au cinéma : mode d’emploi" par Rick Altman (professeur de cinéma, University of Iowa, USA). Ciné-conférence ponctuée d’extraits de films en français / 60’. Interlude gastronomique "glass & finger food" Cocktail / USA 1989 / vostf /  104’ / De : Roger Donaldson / Avec : Tom Cruise, Bryan Brown, Elisabeth Shue (Avant-programme : The Great Train Robbery / USA 1903 / 10’ / De : Edwin S. Porter)

25 festival cineast Erotikon / République tchèque 1929 / film muet / nb / 85’ /  De : Gustav Machat / Avec : Karel Schleichert, Ita Rina, Theodor Pitek Événement spécial "Soirée érotique" (1re partie), cinéconcert avec musique live par Icon Orchestra.

22:00 Heaven and hell

festival cineast Nebe Peklo / République tchèque 2010 / vostang / 82’ / c / De : David Cálek / documentaire Événement spécial "Soirée érotique" (2e partie).

18

mardi tuesday

18:30 12 Angry Men cf. 03/10

20:30 My Land

Ciné-débat "L’exil douloureux" Maroc 2010 / vostf / 80’ / c / Documentaire de Nabil Ayouch Dans le cadre d’une décentralisation du Festival du film arabe de Fameck. En collaboration avec le Comité pour une Paix Juste au ProcheOrient. Débat à l’issue du film.

19

mercredi wednesday

18:30 Whose Is This Song?

festival cineast Bulgarie 2003 / vostang / 70’ / c /  De : Adela Peeva / documentaire

20:30 Loves of a blonde

festival cineast Cea mai fericita fata din lume /  Roumanie-Pays Bas 2009 / vostang / 100’ / c / De : Radu Jude / Avec : Andreea Bosneag, Vasile Muraru, Violeta Haret-Popa, Serban Pavlu, Andi Vasluianu

20:30 In Darkness

festival cineast La soirée d’attribution du Grand Prix du festival CinEast 2011, suivi par : W ciemnosci / Pologne-CanadaAllemagne 2011 / vostang /  145’ / c / De : Agnieszka Holland /  Avec : Robert Wieckiewicz, Kinga Preis, Benno Furmann

samedi 22 saturday

18:30 Marian

festival cineast République tchèque-France 1996 / vostfr / 109’ / c / De : Petr Václav / Avec : Tefan Ferko, Milan Cifra, Radek Holub

20:30 Rosemary’s Baby

mardi tuesday

18:30 Tune in Tomorrow... Aunt Julia and the Scriptwriter

23

22:00 Filmreakter Night #5 : Sexploitation

Up! / USA 1976 / vo / 80’ / c /  De : Russ Meyer / Avec : Edward Schaaf, Elaine Collins, Raven Delacroix Salon Kitty / Italie-RFA-France 19 76 / vangstf / 126’ / c / De : Tinto Brass / Avec : Helmut Berger, Ingrid Thulin, Teresa Ann Savoy

samedi 29 saturday

20:00 The Hours

Sense and Sensibility USA 2002 / vostf / 114’ / c /  De : Stephen Daldry / Avec : Meryl Streep, Nicole Kidman, Julianne Moore

22:15 Picnic at Hanging Rock

Last Picture Show Australie 1975 / vo / 114’ / c / De : Peter Weir / Avec : Rachel Roberts, Dominic Guard, Anne Lambert

30

dimanche sunday 15:00 Chicken Run

cf. 03/10

20:30 The Hill cf. 04/10

mercredi 26 wednesday

18:30 The Pawnbroker cf. 11/10

20:30 Mikey and Nicky

Peter Falk USA 1976 / vostf / 106’ / c /  De : Elaine May / Avec : Peter Falk, John Cassavetes, Ned Beatty

27

jeudi thursday

CINéMA PARADISO-édition française USA 2000 / vf / 84’ / couleur / Film d’animation de Peter Lord et Nick Park / À partir de 6 ans

17:00 Fitzcarraldo

Ciné XXL RFA 1982 / voall stf / 156’ / c /  De : Werner Herzog / Avec : Klaus Kinski, Claudia Cardinale, José Lewgoy

20:30 King Kong

14:30 City lights

Kino mat Häerz USA 1931 / muet, intertitres en anglais / 86‘ / De : Charles Chaplin /  Avec : Charles Chaplin, Virginia Cherrill , Harry Myers Accompagnement live au piano par Hughes Maréchal.

18:30 All the Marbles festival cineast États-Unis 1968 / vosang stfr /  136’ / c / De : Roman Polanski /  Avec : Mia Farrow, John Cassavetes, Ruth Gordon

Jim Jarmusch / Avec : John Lurie, Eszter Balint, Richard Edson

festival cineast Padurea spanzuratilor / Roumanie 1964 / vostang / 156’ / nb /  De : Liviu Ciulei / Avec : Victor Rebengiuc, Anna Széles, Stefan Ciubotaras, György Kovács

15

18:30 Eighty letters

vendredi friday

18:30 The house

festival cineast Lásky jedné plavovlásky / Tchécoslovaquie 1966 / vostang / 89’ /  nb / De : Milos Forman / Avec : Hana Brejchová, Vladimír Pucholt, Vladimír Meník

cf. 11/10

lundi 31 monday

20:30 Serpico

19:00 DU mélo au western spaghetti

cf. 05/10

dimanche sunday

15:00 Die kleine Zauberflöte

18:30 Play It Again, Sam

28

Panthéon USA 1933 / vostf / 95’ / De : Merian Cooper et Ernest Schoedsack / Avec : Fay Wray, Robert Armstrong, Bruce Cabot

vendredi friday

CINÉMA PARADISO Deutschland 1977 / deutsche Fassung / 62’ / Farbe / Zeichentrickfilm von Curt Linda / Nach dem Zaubermärchen von Wolfgang Amadeus Mozart und Emanuel Schikaneder / Empfohlen ab 7 Jahren

Comedy Classics USA 1971 / vostf / 88’ / c / De : Herbert Ross / Avec : Woody Allen, Diane Keaton, Tony Roberts /  D’après la pièce de Woody Allen

18:30 Best of shorts

Arthouse Classics USA 1984 / vostf / 90’ / De :

20:30 Stranger Than Paradise

tous les genres du cinéma en 10 leçons Leçon 1 : Le film criminel "Black is black ! Du film noir au néo-noir Holywoodien" par Dick Tomasovic (enseignant-chercheur en Arts du spectacle, Université de Liège). Ciné-conférence ponctuée d’extraits de films en français / 60’. Interlude gastronomique "glass & finger food" La soif du mal / Touch of Evil /  USA 1958 / vostf / 95’ /  De : Orson Welles / Avec : Orson Welles, Charlton Heston, Janet Leigh, Marlene Dietrich

festival cineast

www.citymag.lu

oktober'11  city agenda luxembourg


1

CULTURE & GOING OUT A COMPREHENSIVE LISTING OF CITY VENUES AND CONTACT DETAILS. PLUS A GUIDE TO CITY RESTAURANTS AND BARS. Une liste exhaustive des lieux de loisir et leurs coordonnées, ainsi qu’un guide des bars et restaurants.

3 beaumontpublic + Koenigbloc 21a, avenue Gaston Diderich G 46 23 43 J www.beaumontpublic.com

4 covart Gallery 23, rue Adolphe Fischer G 26 29 61 70 J www.covartgallery.com

5 Galerie Bernard Ceysson 2, rue Wiltheim G 26 26 22 08 J www.bernardceysson.com

6 Galerie Clairefontaine Espace 1 7, place Clairefontaine Ma-ve : 14h30-18h30, sa : 10-12h, 14-17h G 47 23 24 J www.galerie-clairefontaine.lu

7 Galerie Clairefontaine Espace 2 21, rue du Saint-Esprit Ma-ve : 14h30-18h30, sa : 10-12h, 14-17h G 47 23 24 J www.galerie-clairefontaine.lu

27

11

Café-Théâtre “Rocas” Place des Bains G 27 47 86 20 J www.rocas.lu

FondatIon de l’Architecture et de l’Ingénierie 1, rue de l’Aciérie G 42 75 55 J office@fondarch.lu www.fondarch.lu

Galerie Nordine Zidoun 101, rue Adolphe Fischer G 26 29 64 49 J www.galeriezidoun.com

9 Galerie f. hessler 21, rue Astrid Me & ve : 14-18h, sa : 10-12h, 14-18h G 27 28 12 77 J www.galeriefhessler.lu

21 CarréRotondes 1, rue de l’Aciérie G 26 62 20 07 J info@rotondes.lu www.rotondes.lu

13

22

Galerie Pascal Bello 74, avenue Gaston Diderich G Tel.: 26 45 97 73

CCR Abbaye de Neumünster 28, rue Münster G 26 20 52-1 J contact@ccrn.lu www.ccrn.lu

14 Galerie Toxic 2, rue de l’Eau G 26 20 21 43 J www.galerietoxic.com

15 Konschthaus beim Engel 1, rue de la Loge Ma-di : 10-12h, 13-19h G 22 28 40

16 Lucien Schweitzer galerie et éditions 24, avenue Monterey G 23 616-56 J www.lucienschweitzer.lu

Nosbaum & Reding – art contemporain 4, rue Wiltheim Ma-sa : 12-18h G 26 19 05 55 J www.nosbaumreding.lu

23 Cercle Cité 3, rue Genistre G 47 96 26 29 Jinfo@cerclecite.lu www.cerclecite.lu

24 Conservatoire de Musique 33, rue Charles Martel G 47 96 55 55 (standard) 47 96 54 32 (réservations) J cml@vdl.lu www.vdl.lu

25 d:qliq 17, rue du Saint-Esprit G 26 73 62 J info@dqliq.com www.dqliq.com

26 Den Atelier 54, rue de Hollerich G 49 54 85-1 J info@atelier.lu www.atelier.lu

21 Exit07 1, rue de l’Aciérie G 26 62 20 07 J info@rotondes.lu www.rotondes.lu

18 Grand Théâtre 1, rond-point Robert Schuman G 47 96 39 00 (standard) 47 08 95-1 (réservations) J grandtheatre@vdl.lu www.theatres.lu

28 Kasemattentheater 14, rue du Puits G 29 12 81 J infos@kasenmattentheater www.kasemattentheater.lu

29 Philharmonie 1, place de l’Europe G 26 02 27-1(standard) 26 32 26 32 (réservations) J info@philharmonie.lu www.philharmonie.lu

les amis des musées J info@amisdesmusees.lu www.amisdesmusees.lu

37 Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain 41, rue Notre-Dame Lu, me, ve : 11-19h, je : 11-20h, sa, di & jours fériés : 11-18h G 22 50 45 J info@casino-luxembourg.lu www.casino-luxembourg.lu

38

40

32

33 TOL – Théâtre Ouvert Luxembourg 143, route de Thionville G 49 31 66 J tol@tol.lu www.tol.lu

Découvrez la cuisine de création au carrefour de la gastronomie classique et de la passion des voyages culinaires.

Ouvert du lundi au vendredi: de 12 h 00 à 14 h 00 et de 19 h 00 à 22 h 00 12, boulevard Royal • L-2449 Luxembourg www.leroyal-luxembourg.com Parking couvert offert pendant la durée du repas

3

39

Musée National d’Histoire et d’Art Marché-aux-Poissons Ma-di : 10-17h G 47 93 30-1 (standard) 47 93 30 21-4 (visites guidées) J musee@mnha.lu www.mnha.lu

Théâtre National du Luxembourg 194, route de Longwy G 26 44 12 70 J info@tnl.lu www.tnl.lu

Réservations : +352-24 16 16 736

45

Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg 14, rue du Saint-Esprit Ma-di : 10-18h, je : 10-20h G 47 96 45 00 J musee@vdl.lu www.mhvl.lu

30

31

n

Mudam – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean 3, Park Dräi Eechelen Me-ve : 11-20h, sa-lu : 11-18h G 45 37 85-1 J info@mudam.lu www.mudam.lu

Théâtre des Capucins 9, place du Théâtre G 47 96 40 54 (standard) 47 08 95-1 (réservations) J capucins@vdl.lu www.theater-vdl.lu

Théâtre du Centaure 4, Grand-Rue G 22 28 28 J centaure@pt.lu www.theatrecentaure.lu

urs e t des Se

La Pomme Cannelle

cercle européen pour la propagation des arts Lycée Technique des Arts et Métiers 19, rue Guillaume Schneider G 40 99 20 (9-11h) J cepa@pt.lu www.summerakademie.lu

école d’art contemporain 117, rue de Hollerich G 49 46 16 J ecoleart@ecoledartcontemporain.lu www.ecoledartcontemporain.lu

UR STA A N

a ve

44

19

20

2

art schools écoles d’art

MUSEUMS musées

Banannefabrik 12, rue du Puits www.banannefabrik.lu

12

43 bibliothèque nationale 37, boulevard F.D. Roosevelt Ma-ve : 10h30-18h30, sa : 9-12h Médiathèque / media library : ma-ve : 10h30-18h30 G 22 97 55-1 J info@bnl.etat.lu, www.bnl.lu

36

10

Galerie L’indépendance Dexia BIL 69, route d’Esch Lu-ve : 8-18h

35 Ciné Utopia 16, avenue de la Faïencerie G 22 46 11 J www.utopolis.lu

Utopolis 45, avenue J.F. Kennedy G 42 95 11-1 J www.utopolis.lu

Galerie La Cité 1, rue Louvigny (1er étage) G 22 36 89 J www.lacite.lu

17

Galerie d’art Am Tunnel 16, rue Zithe G 40 15 24 50

23 bibliothèque Municipale cité 3, rue Genistre Ma-ve : 10-19h, sa : 10-18h G 47 96 27 32 J bibliotheque@vdl.lu www.vdl.lu

CULTURAL VENUES Espaces culturels

6

8

34 Cinémathèque Municipale 17, place du Théâtre G 29 12 59 (infos programme) J cinematheque@vdl.lu www.cinematheque.lu

T

2 Artium Art Gallery 11c, boulevard Joseph II /  49, avenue Monterey G 26 44 00 66 J www.artium.lu

18 LUXEMBOURG TICKET Grand Théâtre 1, rond-point Robert Schuman (Limpertsberg) Reservation and purchase by telephone: Réservation et vente par téléphone : G 47 08 95-1 J www.luxembourgticket.lu Lu-ve : 10-18h30 Sales points in the city: Points de vente en ville : Luxembourg City Tourist Office (place Guillaume II), Conservatoire de Musique (Merl), Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster (Grund).

des S

ART GALLERIES galeries D’ART

libraries bibliothèques

teur s

1 30, place Guillaume II Bureau d’accueil touristique Lu-sa : 9-19h, di : 10-18h Communication et marketing : Promotes culture and tourism and the brand image of Luxembourg City. Promotion culturelle et touristique de Luxembourg-Ville et de son image de marque. Service Guidages Luxembourg Convention Bureau : Consultancy for business tourism/framework for professional organisers of conferences, seminars and workshops. Guided tours and organised programmes. Incoming and package deals for tourists. Consultance tourisme d’affaires / encadrement pour organisateurs professionnels de conférences, séminaires et workshops. Organisation de tours guidés et de programmes-cadres. Incoming, élaboration de forfaits touristiques. G 22 28 09 J touristinfo@lcto.lu www.lcto.lu

CINEMAS Cinémas

Tickets Billetterie

RE

Luxembourg city tourist office

Cuisine Asiatique Nouveau concept unique au Luxembourg

JS

5, rue du Saint-Esprit L-1475 Luxembourg Tél : 22 01 21 www.jsrestaurant.lu

41 Natur Musée – Musée National d’Histoire Naturelle 25, rue Münster Ma-di : 10-18h G 46 22 33-1 J musee-info@mnhn.lu www.mnhn.lu

42 Villa vauban – musée d’art de la ville de luxembourg 18, avenue Émile Reuter Lu, me, je, sa, di : 10-18h, ve : 10-21h G 47 96 45 65 J www.musee@vdl.lu www.villavauban.lu

ES, SPORT SERVIC G nd ses a & SHOPPIN ddres age 26 a l u f p e

n us Find g guide o in shopp Magazine s utiles y se 6 of Cit z les adres à la page 2 ve g u in o r p t p e R sho guide ine z et un Maga y it C du

19

Une représentation de votre établissement par l’image. un impact déterminant pour votre cible en plein cœur de la ville.

Contactez notre régie Appelez Mélanie au : 27 17 27 27-39 ou au 691 355 345

Trois C-L 12, rue du Puits G 40 45 69 J danse@danse.lu www.danse.lu culture going out


44

29

18 38 35

2

20

34

42 30

31 40 17

23

5 1

16

15

10

9 32 24 13 3

22

14 37

6

43

39

41

7 25 3

2

8

4

11

12

1

45

26 19 28 27 21

33

36


prochainement

We advise you to get tickets now for the following shows that are likely to sell out: Nous vous conseillons d'acheter dès maintenant vos tickets pour les spectacles suivants :

Smashing Pumpkins E 03/12 I Rockhal J www.atelier.lu Julia Fischer, OPL, Marie-Elisabeth Hecker & Martin Helmchen E 15 & 16/12 I Philharmonie J www.philharmonie.lu Les Ballets Trockadero de Monte Carlo E 29-31/12 I Grand Théâtre J www.theatres.lu

LUXEMBOURG FESTIVAL

À l’initiative de la Philharmonie et du Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg, le festival vous offre plus de 30 productions de très haut niveau : opéra, danse, musique symphonique, musique de chambre, musique du monde, jazz, etc. An initiative of the Philharmonie and the Grand Théâtre, the festival stages some 30 productions of the highest quality including opera, dance, classical music, world music, jazz, etc. J www.luxembourgfestival.lu

GOOD DESIGN AWARD 2010 ve

8 octobre

NUIT DES MUSÉES

Le groupement d’stater muséeën organise la 11e édition de la Nuit des Musées, une nocturne spéciale qui met en lumière la vie culturelle à Luxembourg « after dark » ! Entre 18 h et 1 h du matin (entrée jusqu’à minuit), les musées proposent des visites guidées spécifiques, des rencontres d’artistes, des interventions musicales, des performances, de la danse, etc. Chaque musée vous réserve également une surprise culinaire. Une navette gratuite relie les différents sites. The stater muséeën group is hosting the 11th edition of the Night of the Museums, highlighting the cultural life of Luxembourg after dark. Museums will be open between 6 p.m. and 1 a.m. (entrances open until midnight) and will offer guided tours, meetings with artists, performances and musical accompaniment. Each museum will also be serving up a culinary speciality. A free shuttle bus operates between the different sites. J www.statermuseeen.lu

est édité par Maison Moderne Publishing pour le compte de la Ville de Luxembourg / is published by Maison Moderne Publishing for the City of Luxembourg City Magazine Luxembourg paraît onze fois par an / published 11 times a year Tirage / Print Run 35.000 exemplaires / copies ISSN 2075-8286 © Ville de Luxembourg / MM Publishing S.A. Tous droits réservés. Toute reproduction, ou traduction, intégrale ou partielle, est strictement interdite sans autorisation écrite au préalable de l’éditeur.

Octobre-novembre

© Ville de Luxembourg / MM Publishing S.A. All rights reserved. Reproduction or translation of this publication, either in its entirety or partial, is strictly prohibited without the prior permission of the publisher.

FESTIVAL LIVE AT VAUBAN

Abonnement gratuit For residents of Luxembourg City & the Grand Duchy and foreign commuters (subscribe to your workplace address in Luxembourg) Free subscription Pour les résidents de Luxembourg et du Grand-Duché ainsi que les frontaliers (abonnez-vous sur votre lieu de travail Pour les résidents de Luxembourg et du Grand-Duché à Luxembourg) ainsi que les frontaliers (abonnez-vous sur Send anvotre emaillieu with name and full address to/ deyour travail à Luxembourg) Envoyez vos coordonnées par mail à :the citymag@vdl.lu For residents of Luxembourg City & Grand Duchy téléphonez au 47 96to41 14 and foreignOu commuters (subscribe your workplace City Mag abroad / à l'étranger : address in Luxembourg) Envoyez coordonnées parpar mail àmail à / Envoyez vos vos coordonnées citymag@vdl.lu ou téléphonez au +352 47 96 41 14. Send an email with yourdename and Participation aux frais l'ordre de 10 full EURaddress par an to : (11 numéros) à MM Publishing S.A. :96 41 14 citymag@vdl.lu ouà virer téléphonez au 47 Please send an email with your name and full address to citymag@vdl.lu l'étranger / abroad : or call +352 47City 96 Mag 41 14àand transfer 10 EUR to cover postage of the 11 editions published during the year MMàPublishing S.A.: Envoyez vos coordonnées partomail ou8851 téléphonez +352 96 41 14. IBAN citymag@vdl.lu LU87 0019 1655 4000 /au Code Bic47 / Swift BCEELULL. Participation aux frais de l'ordre de 10 EUR par an (11 numéros) à virer à MM Publishing S.A. : Please send an email with your name and full address to citymag@vdl.lu or call +352 47 96 41 14 and transfer 10 EUR to cover postage

r awa r D · ropean D

Ring Saga E 02-04/12 I Grand Théâtre J www.theatres.lu

1er octobre-30 novembre

eu

Lenny Kravitz E 01/11 I Rockhal J www.rockhal.lu

OURS

010 · si l s2

Réservez de suite !

manifestations 2011 – la sélection du lcto

i G n awa r D

Book Early!

es

38

Véritable institution, ce festival propose des concerts amplifiés rock, pop, blues. Now a real institution, the festival showcases international rock, pop and blues artists. J www.liveatvauban.lu

RÉDACTION / EDITORIAL DEPARTMENT :

Octobre-décembre

Courrier BP 728 L-2017 Luxembourg G 29 66 18-1 J info@citymag.lu

Une série de concerts gratuits, organisés deux fois par mois les vendredis, propose aux travailleurs, aux adeptes du shopping et aux visiteurs de la ville de changer leurs habitudes pour la pause déjeuner... A series of free concerts, twice a month on Fridays, that offer workers, shoppers and visitors to the city an alternative way to spend their lunch break. J www.lcto.lu

RESPONSABLES RUBRIQUES /  IN CHARGE OF GENRES : Théâtre, danse / opéra, jeune public, expositions : Elvire Bastendorff J elvire.bastendorff@citymag.lu

10-13 novembre

J brigitte.bertelle@citymag.lu

CONCERTS DU MIDI

Musique classique Brigitte Bertelle

SCIENCE FESTIVAL

Musiques actuelles, événements, conférences, cinéma : Duncan Roberts J duncan.roberts@citymag.lu

Comme tous les deux ans, le Musée National d'Histoire Naturelle et le Fonds National de la Recherche mettent la science à l'honneur dans le cadre d'un festival. Très interactif, ce dernier permettra à tout visiteur (adulte ou enfant) de participer à des expériences et d'en apprendre davantage sur les sciences naturelles et les nouvelles technologies. The Natural History Museum and the Fonds National de la Recherche organise their bi-annual celebration of all things scientific. The festival is truly interactive, allowing visitors of all ages to take part in experiments and learn about natural science and new technologies. J www.science-festival.lu

cartographie / cartography : monopolka Sàrl GRAPHISME / layout :

J design@maisonmoderne.lu www.maisonmoderne.lu

PUBLICITÉ / ADVERTISING :

Coming up

prochainement

G 27 17 27 27-1 J mediasales@maisonmoderne.lu www.maisonmoderne.lu

Afin de promouvoir au mieux votre événement, nous vous conseillons d’insérer en complément une publicité. Promote your event with even greater visibility by placing a complementary advertisement. Impression / PRINT : Imprimé sur papier / printed on UPM satin 57 gr.

Please Recycle

Photo: Olivier Pascaud

Photo: Michael Willson

Vous avez fini de lire ce magazine ? Archivez-le, trans-mettez-le ou bien faites-le recycler ! Finished reading this publication? Archive it, pass it on or recycle it.

Venus

Elbow

NOVEMBER 16 &  17 NOVEMBRE

Robyn Orlin returns to the Grand Théâtre with a new creation that tells the story of Saartjie Baartman, otherwise known as Sawtche, the “Hottentot Venus”,who was sold into slavery and put on public display in a freak show because of her unusual physiognomy. Her remains were brought back home to South Africa in 2002. Robyn Orlin fait son retour au Grand Théâtre pour nous présenter sa nouvelle création : l’histoire de Saartjie Baartman, connue également sous le nom de Sawtche, la Vénus hottentote, une esclave qui devint un véritable phénomène de foire lors d’un freak show en raison de son physique pour le moins surprenant. Sa dépouille fut ramenée en Afrique du Sud en 2002. I Grand Théâtre

You wait 15 years for an Elbow gig in Luxembourg and then two come along at once. Following a wellreceived slot at the Rock-a-Field festival, the Bury quintet returns for a more intimate show promoting the Mercury Prize-nominated Build A Rocket Boys. Charismatic singer Guy Garvey leads the band in what promises to be a joyous celebration. Vous avez attendu 15 ans pour voir le groupe Elbow en concert et votre patience est récompensée non pas par un mais par deux concerts ! Après avoir été acclamés lors du festival Rock-a-Field, les cinq rockeurs de Bury se produiront à nouveau lors d’un concert plus intimiste visant à promouvoir leur album intitulé Build A Rocket Boys, nominé au Mercury Prize. Un show qui s’annonce comme un grand rendez-vous avec en vedette le leader charismatique du groupe : le chanteur Guy Garvey. I den Atelier

oktober'11  city agenda luxembourg

NOVEMBER 16 NOVEMBRE

Joshua Redman / Brad Mehldau Duo NOVEMBER 20 NOVEMBRE

Saxophone player Joshua Redman and pianist Brad Mehldau clearly enjoy playing together. They first appeared together on stage in 1994, when Mehldau was part of the Joshua Redman Quartet. Last year the roles were reversed, when Redman played for Mehldau as part of his Highway Rider show that was also performed at the Philharmonie. De toute évidence, le saxophoniste Joshua Redman et le pianiste Brad Mehldau adorent jouer ensemble. L’année 1994 vit les deux hommes se produire ensemble pour la première fois. Brad faisait partie à l’époque du quatuor de Joshua. L’année dernière, les rôles se sont inversés. Ce fut alors au tour de Joshua de jouer pour Brad dans le cadre du concert Highway Rider qui eut également lieu à la Philharmonie. I Philharmonie

Prochaine parution / NEXT EDITION : 26/10/2011

Organisateurs / producteurs : Pour apparaître dans les pages du City Agenda, vos événements doivent nous être transmis via www.plurio.net, le portail culturel de la Grande Région. Deadlines pour l’envoi de vos événements via plurio.net : Édition novembre 03.10.2011 Édition décembre 07.11.2011 OrganisERs / producERS / PROMOTERS: To ensure inclusion of your event in the second section, City Agenda, you must register the event at www.plurio.net, the Greater Region’s culture portal. Deadline for submissions via plurio.net: November edition 03.10.2011 December edition 07.11.2011

Luxembourg fait partie, avec Metz, Sarrebruck et Trèves, du réseau transfrontalier QuattroPole : www.quattropole.org Luxembourg is a member, alongside Metz, Saarbrücken and Trier, of the cross-border QuattroPole network: www.quattropole.org

www.citymag.lu


azz J à l’abbaye

Autumn Leaves

Jazz Festival 2011

14 octobre Pascal Schumacher 4tet Al Foster 4tet BassDrumBone

15 octobre Stefano Bollani Trio Stefano di Battista 5tet Mdungu afro-beat jazz

16 octobre Gigs for Kids – Nino de Sopranino a seng Famill Ivan Paduart Trio Stanchev – Spassov – Dinev – Heck Die Enttäuschung Tarif 35 � par journée ( 3 concerts ) 20 � par concert Entrée libre dim. 16 octobre

© Photo ( Art Blakey ) : Raymond Clement

Infos : www.jail.lu / www.ccrn.lu Tickets : +352 /26 20 52 - 444 [ CCRN ] www.ccrn.lu


Octobre-Novembre 2011 | Entrée gratuite 14.10.2011 | 12h30 | Église Protestante, 5 rue de la Congrégation, Luxembourg

RéCITAL AVEC LE QUATUOR DE SCHENGEN

Josef Suk: Meditation on an old czech choral “Svaty Vaclav” for string quartet Erland von Koch: Monologue Nr. 17 (Variations on a swedish folk song) for Cello solo Antonin Dvorak: Miniatures for two Violins and Viola Jiri Kabat: String Quartet Nr. 1 “et lux in tenebris lucet” Jana Vlachová (premier violon), Karel Stadtherr (second violon), Jiri Kabat (alto), Mikael Ericsson (violoncelle)

21.10.2011 | 12h30 | Auditorium du Cité, Place d’Armes, Luxembourg

RAGAS INDIENS MéDITATIFS AVEC MUSIC OF BENARES

La musique indienne classique dans sa perfection absolue, avec le sitar et les tablas! Pandit Shivnath Mishra (sitar), Deobrat Mishra (sitar & chant), Prashaut Mishra (tablas)

11.11.2011 | 12h30 | Église Protestante, 5 rue de la Congrégation, Luxembourg

LAURéATS DU CONCOURS LUxEMBOURGEOIS ET EUROpéEN pOUR jEUNES SOLISTES DE L’UGDA 25.11.2011 | 12h30 | Église Saint-Michel, Marché-aux-Poissons, Luxembourg

Ex TEMpORE – LES pAGES D’OR DE LA MUSIQUE INSTRUMENTALE DU xIIIe À LA RENAISSANCE AVEC L’ENSEMBLE SYNTAGMA Œuvres de Gauthier d’Épinal, Jehan de Lescurel, Bartolino da Padova, Landini et anonymes. Alexandre Danilevski (luth et vièle), Sophia Danilevski (vièle à archet)

Partenaires: Ministère de la Culture Ville de Luxembourg Église Saint-Michel Église Protestante Agence Luxembourgeoise d’Action Culturelle

Organisation:

www.lcto.lu | Tél. (+352) 22 28 09


oktober'11 CITY AGENDA LUXEMBOURG

Anouk's Magazine  

The October edition of City Magazine Luxembourg, the official publication of the Ville de Luxembourg.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you