Page 1

Februar'10 CITY agenda LUXEMBOURG

Expositions Théâtre

Bash E 05-07/02 I Théâtre ouvert du Luxembourg

04

Andrés Lejona 26 E Jusqu’au 28/02 I Centre d’art Nei Liicht

Danse Opéra

Musiques Actuelles Événements

Frédéric Flamand 10 & Ai Weiwei E 12 & 13/02 I Grand Théâtre

Like A Stuntman E 10/02 I d:qliq

14

Golden Ducks E 24/02 I Exit07

Jeune Public

18

Les Argonautes E 05/02 I CarréRotondes

20

Musique Classique

Cinémathèque

Royal Scottish 24 National Orchestra E 06/02 I Philharmonie

Lauren Bacall E 01-24/02 I Cinémathèque

Conférences

32

Darwin, das 35 abenteur des lebens E 02/02 I Natur musée


Edito

03

highlights of the month Rendez-vous du mois

Photo: Luciana Val & Franco Musso

Everyday(s) explores the mundane at Casino – Forum d’art contemporain. Everyday(s) explore le quotidien au Casino – Forum d’art contemporain.

Frédéric Flamand teams up with Chinese designer and architect Ai Weiwei at the Grand Théâtre. Frédéric Flamand collabore avec l’architecte et designer chinois Ai Weiwei au Grand Théâtre. Nduncan roberts  OPino Pipitone (rehearsal photo)

T

he 25th anniversary year of the Capucins theatre is marked in style this month with a production of Jean Genêt’s Le Balcon directed by the theatre’s very own Marc Olinger at the Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg. The anniversary production sums up all that is good about the close ties between the city’s two theatres. The Grand Théâtre itself is hosting a world premiere of Frédéric Flamand’s latest “creation”. Having worked with several architects and designers in the past, Flamand’s new project is a collaboration with renowned Ai Weiwei, the designer and architect who was consultant for the stunning Bird’s Nest stadium in Beijing. Meanwhile, in another architectural design of international repute, the Philharmonie, the Royal Scottish National Orchestra will be performing a fascinating programme that includes Jean Sibelius’s Violin Concerto in D minor with renowned virtuoso Hilary Hahn as the soloist, Anton Dvorak’s Seventh Symphony and The Confession of Isobel Gowdie by James MacMillan. New exhibitions this month include Everyday(s), a fascinating look at mundane life at the Casino – Forum d’art contemporain and Andrés Lejona’s stunning portraits at the Centre d’art Nei Liicht in Dudelange. February is also turning out to be a great month for pop music, with the visits of Air and Stereophonics to den Atelier and a slew of more obscure, but equally interesting, gigs at d:qliq and Exit07 as well as the highly anticipated release of the debut album by local female jazz trio Kalima. All that and Carnival, too. It’s going to be quite a month. Q

www.citymag.lu

C

e mois-ci, le théâtre des Capucins fête dignement son 25e anniversaire avec une production du Balcon de Jean Genêt, dans une mise en scène maison de Marc Olinger au Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg. Cette production anniversaire résume tous les effets positifs des liens étroits qui existent entre les deux théâtres de la ville. Le Grand Théâtre, quant à lui, accueille en première mondiale la dernière « création » de Frédéric Flamand. Dans la lignée de ses colla­ bo­rations antérieures avec divers architectes et designers, Flamand a travaillé cette fois avec le célèbre Ai Weiwei, l’architecte designer ayant collaboré à l’étonnant projet du stade olympique de Pékin, le « Nid d’oiseau ». Parallèlement, à la Philharmonie – autre fleuron d’architecture de renommée internationale – le Royal Scottish National Orchestra offre un fascinant programme avec le Concerto pour violon en ré mineur de Jean Sibelius, interprété par la célèbre soliste Hilary Hahn, la Septième Symphonie d’Antonín Dvořák et La confession d’Isobel Gowdie de James MacMillan. Au chapitre des expositions : une passionnante plongée dans le quotidien avec Everyday(s) au Casino – Forum d’art contemporain, et les étonnants portraits d’Andrés Lejona au Centre d’art Nei Liicht à Dudelange. En février, la pop music est à l’honneur avec de grands noms : Air et Stereophonics à l’Atelier ; d’autres, moins connus mais tout aussi intéressants, en concert au d:qliq et à l’Exit07 ; et la sortie tant attendue du premier album du trio jazz féminin local Kalima. Sans oublier le carnaval. Février sera chaud ! Q

The anniversary production sums up all that is good about the close ties between the city’s two theatres. La production anniversaire résume tous les effets positifs des liens étroits qui existent entre les deux théâtres de la ville. 

Air return to play at den Atelier in support of the Love 2 album. Air revient à l’Atelier en promotion de l’album Love 2.

Hilary Hahn is the soloist for a performance of Sibelius’s Violin Concerto at the Philharmonie. Hilary Hahn interprète le Concerto pour violon de Sibelius à la Philharmonie.

City Agenda pointe les événements gratuits du mois. City Agenda highlights events where entry is free.

Februar'10  city agenda luxembourg


04

Jean Genêt

Le balcon Au travers des murs capitonnés du bordel, parviennent les sons d’une révolte populaire. Through the padded walls of the brothel, come the sounds of a popular revolt.

L

Photo: Pit Weyer

t

his is an important year for the Théâtre des Capucins, celebrating the 25th anni­ ’année 2010 est une année importante pour versary of its establishment. Thus, the the le Théâtre des Capucins, célébrant les 25 ans atre is showing, in collaboration with the Grand de sa création. Ainsi, le théâtre présente, en Théâtre de la Ville de Luxembourg, Le Balcon collaboration avec le Grand Théâtre de la Ville de (The Balcony) by Jean Genêt in a staging by Luxembourg, Le Balcon de Jean Genêt dans une Marc Olinger. The event coincides with the mise en scène de Marc Olinger. L’événement anniversary of the production of the play which s’inscrit dans le cadre de l’anniversaire de la pro- was staged in 1987, two years after the theatre duction de la pièce qui avait été montée en 1987, opened. deux ans après l’ouverture du théâtre. Jean Genêt is an important figure in 20th cenJean Genêt est une figure essentielle de la litté- tury French literature and social and political rature et la pensée sociale et politique françaises thought. His unique and nefarious path in life, du 20e siècle. Son parcours singulier et sulfureux, punctuated with incarcerations, a spell in a penal ponctué d’incarcérations, d’un séjour au bagne colony and the assertion of his homosexuality, et de l’affirmation de son homosexualité, bous- upsets the established order and excites rejections cule l’ordre établi et attise les rejets et la vindicte. and conviction. His writings, glorifying perversion, Ses textes, exaltant la perversion, le mal et l’éro- evil and eroticism, were considered provocative tisme, ont été considérés comme provocateurs and scandalous, undergoing censure and contempt et scandaleux, subissant la censure et le mépris from a large number of critics and readers at the de la part d’un grand nombre de critiques et time. The avant-garde intellectual and artistic cirde lecteurs de l’époque. Les milieux intellectuel cles (Jean Cocteau, Jean-Paul Sartre, Simone de et artistique d’avant-garde (Jean Cocteau, Jean- Beauvoir, Alberto Giacometti, Henri Matisse, Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Alberto Brassaï), however, considered this bad boy of the Giacometti, Henri Matisse, Brassaï) considè- literary scene an author of genius. His plays, staged rent, cependant, ce mauvais garçon de la scène then by the greatest directors, achieved an unexlittéraire comme un auteur de génie. Ses pièces pected success. de théâtre, montées alors par les plus grands metLe Balcon, a play written in 1956, is set in a teurs en scène, recueillent un succès inespéré. brothel. In this dubious space, authority figures are Le Balcon, pièce écrite en 1956, est une maison found and the complexity of social games and close. Dans cet espace interlope se retrouvent les appearances is played out. As an exceptional playfigures de l’autorité et se joue la complexité des wright, Jean Genêt develops, in addition to a narrajeux sociaux et des apparences. En dramaturge tive fiction, a significant reflection on the concepts exceptionnel, Jean Genêt développe, outre une fic- of theatre and scenic space as so many reflections of tion narrative, une réflexion approfondie sur les a reality. The characters are both actors and direcnotions de théâtre et d’espace scénique comme tors of their own artifices, producing a multiple autant de reflets d’une réalité. Les personnages mise en abyme which reveals the emptiness of social sont à la fois acteurs et metteurs en scène de leurs appearances. The isolation of the place – a very propres artifices, provoquant une mise en abyme attractive space – is thus a reserved area, open to all multipliée qui met en évidence la vacuité des appa- kinds of outrageous behaviours... rences sociales. L’isolement du The first production of the lieu – espace très attractif – est play is a striking show and ainsi une zone réservée, dispois characterised by the excepnible à toutes les exhibitions… tional quality of a powerful La création de la pièce est une text, demanding and widely manifestation marquante et se distributed. Six performances caractérise par la qualité excepat the Studio of the Grand tionnelle d’un texte puis­sant, Theatre will give the public exigeant et d’une dis­tribu­tion the opportunity to discover prestigieuse. Six repré­senta­ (or rediscover) one of the great“Realism is farther tions au Studio du Grand Théâest authors in French theatre. Q from the truth than the truth tre donneront l’op­portunité au is from pretences.” public de découvrir (ou de redécouvrir) un des plus grands Jean Genêt auteurs de théâtre français. Q Nelvire bastendorff  Opit weyer

« Le réalisme est moins proche de la vérité que la vérité des faux-semblants. »

Théâtre contemporain, création

E 04, 08, 10, 11 & 12/02 H 20:00 E 09/02 H 18:30 I Grand Théâtre J www.theater-vdl.lu

Februar'10  city agenda luxembourg

www.citymag.lu


Théâtre

Nach Mark Twain

Jean-Paul Sartre

Eng Farce vum Pol Pütz

Wenn Sie schon immer davon geträumt haben zu wissen, wie sich das Leben von Adam und Eva abgespielt hat, werden Sie vollste Befriedigung finden! Die in ihren Tage­büchern niedergeschriebenen Anekdoten und Bemerkungen über ihre Begegnung und über ihr Leben zu zweit liefern ihren Anteil an Überraschungen und Humor… Es handelt sich um ein köstliches Spiel über die Beziehungen zwischen Mann und Frau. Si vous avez toujours rêvé de savoir comment s’était déroulée la vie d’Adam et Eve, vous serez comblés ! Consignées dans leurs journaux intimes, les anecdotes et les remarques sur leur rencontre et sur leur vie commune délivrent leur lot de surprises et d’humour... C’est un jeu délicieux sur les rapports homme-femme.

Au travers de trois individus, Sartre donne corps à son approche philosophique de l’enfer. Chacun des personnages se débat avec son vécu, ses crimes et ses lâchetés. Tour à tour, Inès, Joseph et Estelle deviennent bourreaux et victimes. L’atmosphère étouffante de Huis clos est ici très bien rendue par une mise en scène exigeante et remarquable. Via three protagonists, Sartre gives substance to his philosophical approach to hell. Each of the characters struggles with his past experiences, his crimes and his acts of cowardice. By turns, Inès, Joseph and Estelle become torturers and victims. The stifling ambience of Huis clos is very well rendered here by a demanding and remarkable production.

Nom Verloscht vun engem Familljemember féiert d’Verdeele vu sengem Verméigen dacks zu onubruechtem Verhalen. De Pol Pütz huet dëst als Geleeënheet geholl, fir sech e Koméidisteck vu schaarfer Ironie auszedenken, wou Ligen, Heuchelei a kleng Arrangementer d’Iwwerhand huelen. Et ass ganz gutt méiglech, dass jiddereen vun eis e puer erliefte Situatiounen erëmerkennt. Faisant suite à la disparition d’un proche, le moment de la répartition de ses biens fait souvent surgir des comportements inconvenants. De cette circonstance, Pol Pütz a imaginé une comédie incisive où dominent le mensonge, l’hypocrisie et les petits arrangements. Il est fort probable que chacun d’entre nous y discernera des situations vécues.

Photos: Kasemattentheater, Pit Weyer, Katja Hoffmann

Adam und Eva

Komödie (Kreation) E 28, 30/01, 03, 04, 05, 10, 11, 12, 23, 24, 25 & 26/02 H 20:00 S In deutscher Sprache I Kasemattentheater J www.kasemattentheater.lu

Huis clos

Théâtre contemporain (reprise) E 25, 26/02, 03-05/03, 11-13/03 H 20:30 I Théâtre Ouvert Luxembourg J www.tol.lu

De Fatzert

Koméidistéck E 17, 24-27/02, 08 & 10/03 H 20:00 S Op Lëtzebuergesch I Kapuzinertheater J www.theater-vdl.lu oder www.theatres.lu

Marguerite Duras

August Strindberg

Marguerite Duras, portrait d’une jeune fille ingénue. Marguerite Duras, portrait of an innocent young girl.

Die Strindberg Abende sind Reisen mitten in die Gedankenwelt des Autors August Strindberg. Les soirées Strindberg sont des voyages au cœur de la pensée de l’auteur August Strindberg.

Strindberg abende / teil I und II

Photo: Birgit Hupfeld

Agatha

05

Le Théâtre du Centaure met en scène, pour la deuxième fois, Agatha de Marguerite Duras. La pièce écrite en 1981 fait suite à la tristesse de l’auteur face à la disparition de son jeune frère. Ce récit de l’amour inavouable et douloureux entre une sœur et un frère prend la forme d’un dialogue entre les deux personnages évoquant les instants communs, intimes et troublants de leur vie… C’est avec plaisir que nous savourons l’écriture sensuelle et exigeante de l’écrivain grâce à la mise en scène sensible et intelligente de Marja Leena Juncker. L’interprétation des personnages par Nicole Dogué et Christophe Ratandra révèle la dimension émotionnelle des corps et des mots. Une occasion unique de retrouver l’écrivain culte.

For the second time, the Théâtre du Centaure is staging Agatha by Marguerite Duras. Written in 1981, the play is a reflection of the author’s sadness in the face of her young brother’s death. This tale of painful and forbidden love between a brother and sister takes the form of a dialogue between the two protagonists, recalling shared, intimate and disquieting moments in their life… We savour the writer’s sensual and demanding prose thanks to Marja Leena Juncker’s sensitive and intelligent directing. The interpretation of the two roles by Nicole Dogué and Christophe Ratandra reveals the emotional dimension of the bodies and words. A unique opportunity to be reunited with this cult writer.

Théâtre contemporain (création) E 03, 05, 06, 10, 12 & 13/02 H 20:00 E 28/01, 04, 07 & 11/02 H 18:30 I Théâtre du Centaure J www.theatrecentaure.lu

www.citymag.lu

Das TNL und das Grand Théâtre program­ mieren drei außergewöhnliche Abende um August Strindberg. Der schwedische Schrift­steller, Dramaturg und Künstler des 19. Jahrhunderts gehört zu den Vätern des modernen Theaters. Die Abende unterteilen sich in zwei Abschnitte und tauchen das Publikum in das traumhafte und expressionistische Universum des Autors ein. Der erste Teil schildert den Parcours einer Frau, einer Art „weiblicher Messias“, die die Menschen kennen lernen möchte. Im zweiten Teil präsentiert Maximilian Schell ausgewählte Texte und Anekdoten des Autors und über ihn, die somit die kreative Stärke, die intellektuelle Innovation und die große Neugierde von August Strindberg personifizieren.

Le TNL et le Grand Théâtre programment trois soirées exceptionnelles autour d’August Strindberg. L’écrivain, dramaturge et artiste suédois du 19e siècle est un des pères du théâtre moderne. Les soirées, mises en scène par Frank Hoffmann, se déroulent en deux parties et plongent le public dans l’univers onirique et expressionniste de l’auteur. La première partie retrace le parcours d’une femme, sorte de « messie au féminin » partie à la rencontre des hommes. Sa quête philosophique est une traversée légère et poétique peuplée de rêves et de souvenirs. En seconde partie, Maximilian Schell présente des textes choisis et des anecdotes de et sur l’auteur, personnifiant ainsi la force créatrice, l’innovation intellectuelle et la grande curiosité d’August Strindberg.

Modernes Theater E 18-20/02 Teil I H 19:00 R 2h E 18-20/02 Teil II H 22:00 R 1h S In deutscher Sprache I Grand Théâtre Jwww.theatres.lu

Februar'10  city agenda luxembourg


06

Théâtre

Matéi Visniec et Radu Afrim

Sybille Berg / Anne Simon

Quel plaisir de retrouver la création luxo-roumaine Mansarde à Paris. Inspirée par la pensée de Cioran, la pièce en propose une vision subjective des plus stimulantes. Remarquée à Avignon 2008 (Prix « Coup de cœur du Club de la Presse Avignon et Grand Avignon »), cette création est un véritable bonheur théâtral, esthétique et philosophique. It is a great pleasure to reacquaint ourselves with the Luxo-Romanian creation Mansarde à Paris. Inspired by the philosophy of Cioran, the play gives a subjective, stimulating perspective on the latter. Singled out at Avignon 2008 (awarded the “Coup de cœur du Club de la Presse Avignon et Grand Avignon”), this work is a real theatrical joy.

Das Stück ist wie ein modernes Vaudeville konzipiert und präsentiert vier Außenseiter. Sibylle Berg, eine scharfblickende Beobachterin, spricht den sozialen Ausschluss an und benutzt einen zynisch-humoris­ tischen Ton, um die menschlichen Schwächen zu bekunden. Die Farce wird durch Anne Simon inszeniert, weckt die Geister und stimuliert die Kritik an unserer Gesellschaft. Conçue tel un vaudeville contemporain, la pièce présente quatre personnages marginaux. Par l’évocation de l’exclusion sociale, Sibylle Berg, observatrice lucide à l’écriture percutante, use d’un ton humoristique acerbe pour témoigner des faiblesses humaines. Montée par Anne Simon, la farce réveille les esprits et stimule la critique sur notre société.

Théâtre contemporain (reprise) E 23 & 27/02 H 20:00 E 28/02 H 17:00 I Centre culturel Kulturfabrik J www.kulturfabrik.lu

Modernes Theater, Kreation E 24-26/02 H 20:00 S In deutscher Sprache I Théâtre National du Luxembourg J www.tnl.lu

Mansarde à Paris, Die Goldenen les détours Cioran Letzten Jahre

Hans Christian Andersen

Photos: Radu Afrim, Nicolas Steil

Wär Ich doch früher Jung gewesen

Neil LaBute

Photo: Christophe Olinger

Bash

Wär Ich doch früher Jung gewesen ist eine Reise in dem literarischen Werk und dem persönlichen Leben von Hans Christian Andersen. Der vor allem für seine Kindermärchen weltberühmte Schriftsteller hat ein literarisches Werk großen Umfangs erschaffen. Unter der Leitung von Anik Feit und Johannes Zametzer führen uns Luc Feit und André Mergenthaler von einer Zwischenstation zur anderen in das traumhafte Universum des Autors, aufmerksam auf seine Poesie, seine Reiseberichte und seine Romane. Dieser Mann mit eigenartiger und anziehender Persönlichkeit, der sich selbst als „kleines hässliches Entlein“ bezeichnete, verfügt über eine außergewöhnliche Beobachtungs- und Vorstellungsgabe, die aus seinen Erzählungen Perlen der Weltliteratur machen. Wär Ich doch früher Jung gewesen est un voyage dans l’œuvre littéraire et la vie personnelle d’Hans Christian Andersen. Célèbre dans le monde entier, notamment pour ses contes pour enfants, l’écrivain a créé une œuvre littéraire de grande envergure. Sous la direction d’Anik Feit et de Johannes Zametzer, Luc Feit et André Mergenthaler nous mèneront, d’escale en escale, dans l’univers onirique de l’auteur à l’écoute de sa poésie, de ses récits de voyage et de ses romans. Cet homme, à la personnalité étrange et attachante qui se qualifiait lui-même de « vilain petit canard », est doté d’un don d’observation et d’une imagination exceptionnels qui font de ses récits des perles de la littérature mondiale. Literarische und musikalische Reise E 10, 11, 12, 18, 19, 20 & 23/02 H 20:00 E 10 & 22/02 H 18:30 S In deutscher Sprache I Théâtre des Capucins J www.theater-vdl.lu

Februar'10  city agenda luxembourg

Photo: Patrick Keller, www.jybe.book.fr

Luc Feit interpretiert Andersen: ein verträumter, ungeschickter und sehr anziehender Mann. Luc Feit interprétera Andersen : un homme rêveur, maladroit et très attachant.

Bash se fait l’écho de la pensée de Neil LaBute : du Mal peut surgir le Bien. Bash is the echo of Neil LaBute’s philosophy: Good can come from Evil.

À travers la représentation de crimes par­ ticulièrement violents et pervers, Neil LaBute, dramaturge américain, dénonce les paradoxes et les supercheries de la société contemporaine outre-Atlantique. « Bash », terme d’argot signifiant à la fois « grosse teuf » et « cogner, frapper, défoncer », annonce le caractère percutant de la pièce qui est une vive critique de nos sociétés sécuritaires. Le texte, d’une intensité brute, ouvre les champs d’une réflexion idéologique et politique essentielle dénonçant les apparences et bousculant les stéréotypes. Considéré comme une énigme de la dramaturgie américaine actuelle, l’auteur a bâti une œuvre qui ne cesse de choquer, sollicitant en permanence la capacité de discernement du public.

By portraying particularly violent and depraved crimes, the American dramatist Neil Labute denounces the paradoxes and deceptions of contemporary transatlantic society. “Bash”, a slang word meaning both “big party” and “punch, hit or batter”, heralds the powerful nature of the play, a biting criticism of our security-conscious society. Neil LaBute’s text of savage intensity opens the way for fundamental political and ideological reflection, denouncing façades and overturning stereotypes. Considered an enigma of contemporary American dramatic art, the author has constructed a work that continuously shocks, calling permanently upon the audience’s perspicacity.

Drame (création) E 05 & 06/02 H 20:30 E 07/02 H 17:30 S En français I Théâtre Ouvert Luxembourg J www.tol.lu

www.citymag.lu


08

Théâtre

HANS BALLMANN

Photo: Christophe Olinger

Von Kopf bis Fuss Marlene

Marlene Dietrich ist die zentrale Figur dieser Revue. Hans Ballmann übernimmt als Titel den Refrain einer der berühmten Melodien, die sie zum Star befördert hat, und lässt die Sinnlichkeit dieser Frau wieder aufleben. Hier kommt der deutschen Diva und einer ganzen Epoche des letzten Jahrhunderts sehr mitreißend eine Hommage zuteil. Marlène Dietrich est la figure centrale de cette revue. Reprenant comme titre le refrain d’une célèbre mélodie qui fit connaître la star, Hans Ballmann fait revivre la sensualité de cette femme au travers de ses films et de ses chansons. Un vibrant hommage à la diva allemande et à toute une époque du siècle dernier. Singtheater E 29/01 H 20:00 S In deutscher Sprache I Théâtre des Capucins J www.theatres.lu ou www.theater-vdl.lu

happy hour theatre

Exploration du monde

Valérie Bodson nous parle de la connerie. Vaste sujet… Contrairement aux idées reçues, la connerie cache des trésors de subtilité que le texte de Georges Picard pointe avec finesse et humour. Si la curiosité, la découverte et l’autodérision vous animent, les trois soirées de l’Happy Hour Theatre vous réjouiront. Valérie Bodson talks to us about stupidity. A vast subject… Contrary to popular opinion, stupidity masks subtle treasures, which Georges Picard’s text portrays with finesse and humour. If you enjoy curiosity, discovery and self-mockery, the three performances of the Happy Hour Theatre will delight you.

Tout juste mariés, Mathilde et Édouard Cortès entament un périple amoureux bien particulier : la traversée à pieds de 14 pays les menant de Paris à Jérusalem sans argent en poche. Jalonné de situations allant des plus belles rencontres à des moments de désespoir, ce voyage initiatique sera raconté par Édouard Cortès lui-même. Newlyweds Mathilde and Édouard Cortès set off on a rather special romantic voyage: they cross on foot, and with no money, 14 countries taking them from Paris to Jerusalem. Peppered with situations ranging from the most wonderful encounters to intense moments of despair, this journey will be told by Édouard Cortès himself.

De la connerie ?

Théâtre contemporain E 03, 10 & 24/02 H 18:00 I Théâtre des Capucins J www.theatres.lu ou www.theater-vdl.lu

Paris-Jérusalem

Lecture, récit aventurier E 23/02 H 20:00 I Centre des arts pluriels Ettelbruck J www.cape.lu

Heitor Villa-Lobos / Cary Greisch

Photo: Pat Wengler

les sons en extase

Villa-Lobos ou les sons en extase fait revivre l’extraordinaire diversité des créations du musicien. Villa-Lobos ou les sons en extase revives the extraordinary diversity of the musician’s creations.

Commémorant le cinquantenaire de la mort d’Heitor Villa-Lobos, le TNL a créé une œuvre fusionnant musique, images, textes et danse. À l’image du compositeur brésilien le plus renommé et le plus prolifique du 20e siècle, Villa-Lobos ou les sons en extase est une pièce hybride et généreuse. La musique du compositeur est issue d’une culture métissée, où la musique classique occidentale s’unit aux sons et aux chants populaires du Brésil. Les héritages artistiques et pédagogiques laissés par Villa-Lobos à son pays et aux générations de musiciens actuels sont considérables.

Commemorating the fiftieth anniversary of the death of Heitor Villa-Lobos, TNL has created a work that amalgamates music, images, texts and dance. Representative of the most renowned and prolific Brazilian composer of the 20th century, this is a hybrid and generous piece. The composer’s music emerged from an ethnically diverse culture, where Western classical music combines with the sounds and popular songs of Brazil. He left a substantial legacy to his country.

Musique et théâtre contemporains, création E 03, 05 & 06/02 H 20:00

I Théâtre National du Luxembourg J www.tnl.lu

Februar'10  city agenda luxembourg

Agenda AppeAl To organisers and producers

Deadlines march edition:

01/02 01/03 05/04

To ensure your event is published april edition: in City Agenda, register it with the Greater Regions’ cultural portal (“Pro” section):

www.plurio.net Before the indicated deadlines

may edition:


Théâtre

09

Agenda JANVIER lundi 25 monday 20:00 Agatha

De Marguerite Duras. Avec Nicole Dogué, Christophe Ratandra. Mise en scène : Marja-Leena Junker. Scénographie : Jean Flammang. Musique : René Nuss. Théâtre du Centaure

26

mardi tuesday 20:00 der kirschgarten Théâtre des Capucins

jeder engel ist schrecklich TNL

27

mercredi wednesday 20:00 Agatha

20:30 bash

cf. 05/02 TOL

Février mercredi 03 wednesday

18:00 happy hour theatre De la connerie ? Théâtre des Capucins

20:00 Adam & Eva

cf. 28/01 Kasemattentheater

Agatha

cf. 25/01 Théâtre du Centaure

villa-lobos ou les sons en extase

Conception, scénario, décor sonore : Cary Greisch. Dramaturgie : Andreas Wagner. Avec : Cary Greisch, Pol Greisch, Claude Gianpellegrini, Rei Nakamura, Melting Pol, Isadora Sanchez. TNL

04

jeudi thursday 18:30 Agatha

cf. 25/01 Théâtre du Centaure

der kirschgarten Théâtre des Capucins

jeder engel ist schrecklich TNL

28

jeudi thursday 20:00 Adam & Eva

Nach Mark Twain. Regie: Aure­liusz Smigiel. Künstlerische Mitarbeit: Robert Wagner. Dramaturgie: Sabine Westermaier. Musik: Markus Lilge. Bühne: Fernando Fergusson. Bühnenbildmitarbeit: Martin Eidenberger. Kostüme: Josefine Lindner. Licht: Florian Guist. Produktion: Nathalie Ronvaux, Verena Drosner. Kasemattentheater

Le balcon

Jean Genêt. Mise en scène : Marc Olinger. Décor : Christoph Rasche. Costumes : Ulli Kremer. Avec Caty Baccega, Valérie Bodson, Philippe Noesen, Jacques Paquer, Claudine Pelletier. Grand Théâtre

vendredi 05 friday

20:00 Adam & Eva

cf. 25/01 Théâtre du Centaure

cf. 28/01 Kasemattentheater

Agatha

cf. 25/01 Théâtre du Centaure

www.citymag.lu

cf. 25/01 Théâtre du Centaure

cf. 25/01 Théâtre du Centaure

20:00 Adam & Eva

cf. 25/01 Théâtre du Centaure

19:00 Strindberg-Abend I cf. 18/02 Grand Théâtre

cf. 28/01 Kasemattentheater

20:00 Adam & Eva

Ernst Konarek & die einstürzenden Gemeindebauten

villa-lobos ou les sons en extase cf. 03/02 TNL

20:30 bash

cf. 05/02 TOL

villa-lobos ou les sons en extase cf. 03/02 TNL

20:30 bash

Mise en scène : Marion Poppenborg. Décor : Jeanny Kratochwil. Avec Eugène Anselin, Caty Baccega, Jean-Marc Barthelemy et Thierry Mousset. TOL

Lieder und Geschichten aus den "entern Gründ". Mit: Bobbi Fischer, Veit Hübner, Ernst Kies, Jogi Nestel, Helmut Sauer. Chapiteau du Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

17:30 bash

cf. 05/02 TOL

18:30 Agatha

cf. 25/01 Théâtre du Centaure

08

lundi monday

20:00 Le balcon cf. 04/02 Grand Théâtre

09

cf. 04/02 Grand Théâtre

Le balcon cf. 04/02 Grand Théâtre

Wär ich doch früher jung gewesen

cf. 10/02 Théâtre des Capucins

12

10

mercredi wednesday 18:00 happy hour theatre De la connerie ? Théâtre des Capucins

18:30 Wär ich doch früher jung gewesen

17

mercredi wednesday La Comédie-Française. Textes de Pierre Desproges. Mise en scène : Alain Lenglet et Marc Mayet. Assistante à la mise en scène : Aude Gogny-Goubert. Musique : Jérôme Destours. Lumières : Éric Dumas. Avec : Christian Gonon. Chapiteau du Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

vendredi friday

20:00 Aber bitte mit Liebe

Alles ist erlaubt und im Gespräch. Liebe ist etwas Ideelles, heiraten etwas Reelles; und nie verwechselt man ungestraft das Ideelle mit dem Reellen, schrieb Johann Wolfgang von Goethe. Die Große: Ella Werner. Die Jüngere: Anne Buschatz. Die mit der Gitarre: Gesine Keller. Die mit dem Akkordeon: Barbara Mergenthaler. Die Kleine: Martina Schott. Regie: Friedrich Beyer. Kostüme: Michaela Knepper. Musikalische Arrangements: Frédéric Sommer. Licht: Claudia Eimert. Assistenz: Katharina Reich. Chapiteau du Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

20:00 de fatzert

18

jeudi thursday 19:00 Strindberg-Abend I

Ein Traumspiel. Regie: Frank Hoffmann. Bühne und Kostüme: Jean Flammang. Musik: Camille Kerger. Musikalische Leitung: Jonathan Kaell, Camille Kerger. Licht: Jean Flammang. Dramaturgie: Andreas Wagner, Ingo Waszerka. Chorregie: Jacqueline Posing-Van Dyck. Regieassistenz und Inspizienz: Anne Simon. Kostümassistenz: Elisabeth Brück. Es spielen Jacqueline Macaulay, Ulrich Kuhlmann, Wolfram Koch, Gerhard Naujoks, Uwe Kramer, Marc Baum, Anette Daugardt, Danièle Gaspart, Maria Gräfe, Marja-Leena Junker, Georg Luibl, Roger Seimetz, Mireille Wagener. Sänger, Sängerinnen: Stephanie Ortega, Alice Barré, Luisa Mauro, Phillippe Partridge, Christiane Feinen. Musiker: Sven Kiefer, Luc Hemmer. Grand Théâtre

20:00 Wär ich doch früher jung gewesen

cf. 10/02 Théâtre des Capucins

22:00 Strindberg-Abend II cf. 18/02 Grand Théâtre

Adam & Eva

Agatha

20:00 Adam & Eva

Le balcon

19:00 Strindberg-Abend I

Agatha

cf. 25/01 Théâtre du Centaure

cf. 25/01 Théâtre du Centaure

cf. 04/02 Grand Théâtre

Wär ich doch früher jung gewesen

cf. 10/02 Théâtre des Capucins

Le balcon cf. 04/02 Grand Théâtre

Wär ich doch früher jung gewesen cf. 10/02 Théâtre des Capucins

19

vendredi friday

cf. 18/02 Grand Théâtre

20:00 Wär ich doch früher jung gewesen

cf. 10/02 Théâtre des Capucins

22:00 Strindberg-Abend II

s les z tou r e v u o Retr ments su n e n é ts o v é even t All Find rio.ne

www

22:00 Strindberg-Abend II cf. 18/02 Grand Théâtre

lundi 22 monday

18:30 Wär ich doch früher jung gewesen

cf. 10/02 Théâtre des Capucins

cf. 18/02 Grand Théâtre

de fatzert

Théâtre des Capucins

die goldenen letzten jahre cf. 24/02 TNL

20:30 huis clos

Mise en scène : Véronique Fauconnet. Décor : Jeanny Kratochwil. Avec : Colette Kieffer, Catherine Marques, Jean-Marc Barthélemy et Guy Robert. TOL

vendredi 26 friday

20:00 Adam & Eva

cf. 28/01 Kasemattentheater

Théâtre des Capucins

Eine Hommage an Hans Christian Andersen. Regie: Johannes Zametzerer. Dramaturgie und Textfassung: Anik Feit. Kostüme: Dietrich Emter. Ensemble: Luc Feit, André Mergenthaler. Théâtre des Capucins

cf. 28/01 Kasemattentheater

20:00 Wär ich doch früher jung gewesen

cf. 10/02 Théâtre des Capucins

La seule certitude que j’ai, c’est d’être...

07

cf. 28/01 Kasemattentheater cf. 25/01 Théâtre du Centaure

cf. 28/01 Kasemattentheater

dimanche sunday

Agatha

20:00 Agatha

20:00 Adam & Eva

jeudi thursday

20:00 Agatha

samedi 20 saturday

cf. 28/01 Kasemattentheater

vendredi 29 friday

samedi 30 saturday

18:30 Agatha

samedi 13 saturday

18:30 Le balcon

20:00 Agatha

11

20:00 Adam & Eva

Théâtre des Capucins

Buch & Regie: Hans Ballmann. Musikalische Leitung: Erika Le Roux. Mit Naemi Priegel, Matthias Ballmann, Hans Ballmann. Théâtre des Capucins

jeudi thursday

mardi tuesday

confidences à allah

von kopf bis fuSS marlene

samedi 06 saturday

cf. 25/01 Théâtre du Centaure

cf. 28/01 Kasemattentheater

25

23

mardi tuesday 20:00 Adam & Eva

cf. 28/01 Kasemattentheater

Leben bis Männer

de fatzert

Théâtre des Capucins

die goldenen letzten jahre cf. 24/02 TNL

Inszenierung: Eva Paulin. Assistenz: Nathalie Ortner. Mit: Jean-Paul Maes. Chapiteau du Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

20:30 huis clos

MANSARDE À PARIS – LES DÉTOURS CIORAN

Texte de Matéi Visniec. Mise en scène : Radu Afrim. Avec Constantin Cojocaru, Marja Leena Junker, Andrei Elek, Valéry Plancke, Marie-Lune, Elena Popa, Luc Schiltz. Vidéo : Mihai Pacurar & Mihai Sibianu. Lumières : Karim Saoudi. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

paris-jerusalem CAPe Ettelbruck

Wär ich doch früher jung gewesen

cf. 10/02 Théâtre des Capucins

24

mercredi wednesday 18:00 happy hour theatre De la connerie ? Théâtre des Capucins

cf. 25/02 TOL

samedi 27 saturday

17:00 Métamorphoses

D’après Ovide. Adapté par Christine Nissim et Gerold Schumann. Les dieux sont capricieux. Dans leur entourage, on se retrouve transformé en génisse, en char ou en arbre pour un coup de foudre ou de colère. De ces divines métamorphoses, nous avons fait des mythes, et Ovide de la poésie. Mise en scène : Gerold Schumann. Scénographie : Olivier Bruchet. Lumière : Ydir Acef. Fabrication des costumes : Orianne Fauvel. Visuel : Jean-Marie Deroche. Avec : Laurianne Robert et Michel Aymard. Chapiteau du Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

20:00 de fatzert

20:00 Adam & Eva

cf. 28/01 Kasemattentheater

de fatzert

Théâtre des Capucins

die goldenen letzten jahre

Regie: Anne Simon. Bühne & Kostüme: Anouk Schiltz. Mit: Jan Brunhoeber, Antje-Kristina Härle, Paul Steinbach, Tim Olrik Stöneberg, Barbara Ullmann. TNL

Théâtre des Capucins

MANSARDE À PARIS – LES DÉTOURS CIORAN cf. 23/02 Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

28

dimanche sunday 17:00 MANSARDE À PARIS – LES DÉTOURS CIORAN cf. 23/02 Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

.plu

Februar'10  city agenda luxembourg


10

Frédéric Flamand & Ai Weiwei – Ballet National de Marseille

le baron perché O

la première mondiale de la pièce de Frédéric Flamand et d’Ai Weiwei exprime, par le biais de la légèreté et de la lutte contre l’apesanteur des corps, une pensée artistique et philosophique profonde et actuelle. the world premiere of the piece by Frédéric Flamand and Ai Weiwei expresses deep and current artistic and philosophical thinking through lightness and the fight against the weightlessness of bodies. Nelvire bastendorff  OPino Pipitone (photo de répétition)

V

endredi 12 février, la première mondi ale de la dernière création de Frédéric Flamand est présentée au Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg. Partisan de la transversalité des disciplines et des techniques, le chorégraphe élabore depuis de nombreuses années des pièces et explore les rapports entre danse, architecture et image. Après avoir travaillé avec les architectes français Jean Nouvel et Dominique Perrault, les Américains Diller+Scofidio & Thom Mayne, la star de l’architecture irakobritannique Zaha Hadid et les designers brésiliens Humberto & Fernando Campana, The Baron in the Trees est une collaboration avec l’architecte et plasticien chinois Ai Weiwei. Ai Weiwei produit un travail iconoclaste ancré dans la tradition chinoise et ouvert aux esthétiques occidentales. Principalement connu du grand public pour sa participation à la conception du stade olympique de Pékin avec les architectes suisses Herzog et de Meuron – « Le nid d’oiseau » –, l’architecte chinois élabore une œuvre jouant de la décontextualisation et du détournement. La rencontre des deux artistes est un grand événement artistique que le public de Luxembourg sera le premier à découvrir.

Februar'10  city agenda luxembourg

Inspirée du célèbre roman The Baron in the Trees, fable écrite en 1957 par Italo Calvino, la chorégraphie, par le biais de mouvements rapides et inattendus, fait l’apologie du combat contre la pesanteur. Le récit fabuleux, racontant l’histoire d’un jeune aristocrate qui, par opposition à son père, décide de monter dans un arbre pour ne plus jamais en redescendre, est une métaphore de la distance nécessaire pour la production d’une pensée critique et philosophique sur le monde. Les notions de décalage et d’apesanteur, fort à propos au regard de la démarche d’Ai Weiwei, trouvent ici toute leur expression, jouant de la légèreté, de la rapidité, de l’exactitude et de la multiplicité des phrases chorégraphiques interprétées par les danseurs du Ballet National de Marseille. La collaboration de Frédéric Flamand et d’Ai Weiwei exalte une pensée poétique et intense sur le monde actuel et manifeste un regard limpide sur le rôle de l’artiste et du penseur en ce début de 21e siècle. The Baron in the Trees est une pièce jubilatoire qui stimule l’imagination et la créativité des spectateurs. Après la première mondiale à Luxembourg, le spectacle sera ensuite présenté au Théâtre National de Chaillot à Paris, au Théâtre National de Marseille – La Criée et aux Gémeaux à Sceaux… avant d’entamer une tournée internationale. Q

« Je ne suis pas nihiliste, je crois en une dynamique qui permet de réinventer les choses, entre stabilité et instabilité, à des stratégies de survie qui, dans notre cas, passent par le langage du corps. » “I am not nihilistic, I believe in a dynamic that makes it possible to reinvent things, between stability and instability, in survival strategies that, in our case, are conveyed through the language of the body.”

th n Friday 12 February, the world premiere of Frédéric Flamand’s latest production will be shown at the Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg. A supporter of the cross-fun­ ctionality of disciplines and techniques, for many years the choreographer has been developing pieces which explore the relationships between dance, architecture and image. After working with the French architects, Jean Nouvel and Dominique Perrault, the American architects, Diller+Scofidio & Thom Mayne, the Iraqi-British star of architecture, Zaha Hadid, and the Brazilian designers Humberto & Fernando Campana, The Baron in the Trees is a collaboration with the Chinese architect and visual artist, Ai Weiwei. Ai Weiwei produces iconoclastic work anchored in Chinese tradition and open to Western aesthetics. Primarily known by the general public for his participation in designing the Beijing Olympic stadium with the Swiss architects, Herzog and de Meuron – “The Bird’s Nest” – the Chinese architect is designing a work that plays on decontextualisation and diversion. The meeting of the two artists is a great artistic event that the Luxembourg public will be the first to discover. Inspired by the famous novel The Baron in the Trees, a fable written in 1957 by Italo Calvino, the choreography, through rapid and unexpected movements, pays homage to the fight against gravity. The incredible narrative telling the story of a young aristocrat who, in opposition to his father, decides to climb a tree to never come down again, is a metaphor for the distance required for the production of critical and philosophical thinking about the world. The concepts of space and weightlessness, apt in light of Ai Weiwei’s approach, find here all their expressions that play on lightness, rapidity, accuracy and the multi­ plicity of choreographic phrases interpreted by the dancers of the Ballet National de Marseille. The collaboration of Frédéric Flamand and Ai Weiwei extols poetic and intense thinking about today’s world and clearly demonstrates the role of the artist and the thinker at the beginning of the 21st century. The Baron in the Trees is an exhilarating piece that stimulates the imagination and creativity of the spectators. After the world premiere in Luxembourg, the show will then be presented at the Théâtre National de Chaillot in Paris, the Théâtre National de Marseille – La Criée and Les Gémeaux in Sceaux... before embarking on an international tour. Q

FrÉdÉric Flamand

Danse contemporaine, première mondiale E 12 & 13/02 H 20:00 I Grand Théâtre J www.theatres.lu

www.citymag.lu


Danse / opÉra

Heinz Hellberg

Ballets russes revisités

Photos: Operettenbühne Wien, Diego Franssens, Bettina Stöss / stagepicture, marie-lune

An der schönen blauen Donau

In the Spirit of Diaghilev

Das CAPe bereitet Liebhabern des Walzers und der Wiener Melodien einen ganz besonderen Abend. Heinz Hellberg hat ein Spektakel rund um die berühmtesten Tänze und Melodien der Komponisten Johann Strauß Vater und Sohn, Franz Lehár, Emmerich Kálmán und Carl Zeller entworfen. Ein melodischer, sehr festlicher und warmherziger Tanzmoment mitten in der Wintersaison. C’est une soirée exceptionnelle que le CAPe réserve aux amateurs de valses et de mélodies viennoises. Heinz Hellberg a conçu un spectacle autour des danses et des airs les plus connus des compositeurs Johann Strauß père et fils, Franz Lehár, Emmerich Kálmán et Carl Zeller. Un moment mélodieux, très festif et chaleureux en pleine saison hivernale. Gala, opérette E 30/01 H 20:00 S In deutscher Sprache I Centre des arts pluriels Ettelbruck J www.cape.lu

inspired by Frida Kahlo

Casa Azul

En hommage à Sergej Diaghilev, qui envisageait la danse comme un lieu de résonance entre diverses pratiques artistiques, Sidi Larbi Cherkaoui, Javier De Frutos, Russell Maliphant et Wayne McGregor revisitent et réinventent des pièces chorégraphiques nourries de la philosophie des ballets russes enrichie des esthétiques actuelles. In homage to Sergei Diaghilev, who considered dance as a place of resonance between different artistic disciplines, Sidi Larbi Cherkaoui, Javier De Frutos, Russell Maliphant & Wayne McGregor revisit and reinvent choreographic works inspired by the philosophy of the Ballets Russes enhanced by present day aesthetics.

Inspirée par la célèbre artiste mexicaine, Marguerite Donlon a créé une chorégraphie abordant de multiples facettes de Frida Kahlo. Le corps, terreau inépuisable de la création de l’artiste, se prête tout particulièrement à une création dansée. Casa Azul est un univers de fantaisie, de plaisir et de souffrance d’une grande sensibilité. Inspired by the famous Mexican artist, Marguerite Donlon has created a choreography exploring the multiple facets of Frida Kahlo. The body, an endless source of inspiration for creative work, lends itself most especially to a dance creation. Casa Azul is a world of fantasy, pleasure and suffering, showing great sensitivity.

Danse contemporaine E 29 & 30/01 H 20:00 I Grand Théâtre J www.theatres.lu

Danse contemporaine (création) E 07, 11/02, 27/03 & 10/04 H 19:30 I Saarländisches Staatstheater, Spielstätte Alte Feuerwache J www.saarlaendisches-staatstheater.de

11

Autour de l’œuvre de Jacques Prévert

Paroles en l’air

Traversant le monde surréaliste et poétique de l’œuvre de Jacques Prévert, Paroles en l’air est un spectacle délicat, où dialoguent la danse, le théâtre, la vidéo, le mime et les chansons. Faisant revivre les personnages et l’atmos­ phère des textes légers et émouvants du poète humaniste, la pièce charme tous les publics. Exploring the poetic and surrealist world of the work of Jacques Prévert, Paroles en l’air is a subtle show where dance, theatre, video, mime and songs interact. Breathing new life into the characters and ambience of the humanist poet’s light and moving text, this is a piece to enchant all audiences. Création pluridisciplinaire E 04-06/02 H  20:00 I Chapiteau du théâtre d’Esch-sur-Alzette G 54 03 87 J www.theatre.esch.lu

Wolfgang Amadeus Mozart

La Flûte enchantée

Marcin Sobolev CEBEPNKN

Photo: Benoît Michou

16.1.2010 - 28.2.2010

Féerie des décors et éclat de la mise en scène pour ce célèbre opéra. Prachtvolle Dekors und eine zauberhafte Inszenierung für diese berühmte Oper.

bunker palace.com

Das CAPe empfängt die französische Lyrikgruppe, die Kompanie Opéra Éclaté, bedeutende Referenz in der Opernwelt. Die Qualität der stimmlichen und musikalischen Interpretationen, die zauberhafte Inszenierung durch Éric Perez und die beeindruckenden Szenenwechsel untermauern die wunderbare und spektakuläre Ästhetik von Mozarts Meisterwerk. Unter der Leitung von Dominique Trottein enthüllen die Solisten und Musiker die Gegensätze des Werks durch ein Spiel zwischen Fantasie und Ernsthaftigkeit. Mit dem größten Respekt gegenüber der Ästhetik der Barock-Welt und des magischen Wiener Theaters zum Ende des 18. Jahrhunderts ist Die Zauberflöte der Kompanie auf einem qualitativ sehr hohen artistischen Niveau.

réalisation :

Le CAPe accueille la troupe lyrique française la Compagnie Opéra Éclaté, importante référence dans le monde de l’opéra. La qualité des interprétations vocales et musicales, la féerie de la mise en scène d’Éric Perez et les impressionnants changements de décor constituaient l’esthétique merveilleuse et spectaculaire du chefd’œuvre de Mozart. Sous la direction de Dominique Trottein, les solistes et les musiciens révèlent les contrastes de l’œuvre par un jeu entre fantaisie et gravité. Dans le plus grand respect de l’esthétique du monde baroque et du théâtre magique viennois de la fin du 18e siècle, La Flûte enchantée de la Compagnie Opéra Éclaté est d’une très haute tenue artistique qui satisfera les amateurs d’opéra les plus exigeants.

Opéra E 25/02 H 20:00 S En français et en allemand I Centre des arts pluriels Ettelbruck J www.cape.lu

www.centredart-dudelange.lu

www.citymag.lu

ann_130_190_SOBOLEV.indd 1

19/01/10 10:42


12

Danse / opÉra

Agenda samedi 06 saturday

JANVIER février mardi VENDREdi 02 tuesday 29 FRIday 20:00 IN THE SPIRIT OF DIAGHILEV Grand Théâtre

30

samEdi saturday

20:00 an der schönen blauen donau

Anne Teresa De Keersmaeker, Ann Veronica Janssens & Michel François

CAPe EttelbrUck

The Song

IN THE SPIRIT OF DIAGHILEV

20:00 Elisa Monte Dance Company Théâtre Munici­­pal ESCH-SUR-ALZETTE

20:00 paroles en l’air

20:00 Frédéric Flamand & Ai Weiwei – Ballet National de Marseille

Théâtre Munici­­pal ESCH-SUR-ALZETTE

07

dimanche sunday 19:30 Casa azul

04

jeudi thursday

Saarländisches Staatstheater Sarrebruck

20:00 paroles en l’air

09

mardi tuesday

Théâtre Munici­­pal ESCH-SUR-ALZETTE

20:00 Spartacus

vendredi 05 friday

Grand Théâtre

samedi 13 saturday

20:00 Frédéric Flamand & Ai Weiwei – Ballet National de Marseille Grand Théâtre

25

jeudi thursday 20:00 la flûte enchantée

20:00 paroles en l’air

CAPe ettelbrUck

Théâtre Munici­­pal ESCH-SUR-ALZETTE

Le ballet opéra national de Kiev présente Spartacus de A. Khatchatourian. Direction artistique : Victor Yaremenko. Chorégraphie : Litvinov Grigorovitch. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

© Diego Franssens

Grand Théâtre

vendredi 12 friday

n ent o ur ev ts sur o y t i n subm z vos eve ive r c . s o net In i r u l p . wwwn mars: 01/02 io it Éd

11

jeudi thursday 19:30 Casa azul

Saarländisches Staatstheater Sarrebruck

vendredi 26 friday

20:00 L’infedeltà delusa Grand Théâtre

28

dimanche sunday 17:00 L’infedeltà delusa Grand Théâtre

Joseph Haydn – Livret adapté de Marco Coltellini

Photo de répétition: Herman Sorgeloos

L’infedeltÀ delusa

The song marque un tournant important dans l’œuvre d’Anne Teresa De Keersmaeker. The song marks an important turning point in the work of Anne Teresa De Keersmaeker.

Sur un tapis blanc, dans un style très épuré, les danseurs marchent, courent, sautent, s’immobilisent, reviennent, repartent, glis­sent… Les corps dialoguent et se répondent sur les sons produits par une bruiteuse. La quasi-absence de la parole et de la mélodie donne à la relation de la danse et du son une intensité exceptionnelle. Anne Teresa De Keersmaeker, accompagnée des artistes Ann Veronica Janssens et Michel François, développe ici une esthétique des plus radicales comme un retour aux sour­ ces de la danse : espace, temps, corps. Les phrases chorégraphiques se répètent, les danseurs s’égrènent et habitent totalement l’espace. L’œuvre est magnifique, libérée des artifices et d’une exigence extrême pour les danseurs et pour le public.

The dancers walk, run, jump, freeze, return, go off again, slide, all in a very pure style on a white carpet. The bodies communicate and express themselves against the sounds produced by the foley artist. The quasi absence of words and melody lend exceptional intensity to the relationship between dance and sound. Anne Teresa De Keersmaeker, in collaboration with Ann Veronica Janssens and Michel François, manages to create a highly radical aesthetic that appears to return to the sources of dance: space, time, the body. The choreographed sequences recur, the dancers peel off from each other and totally occupy the space. The work is magnificent, free from artifice and extremely demanding both for the dancers and the audience.

Danse contemporaine (création 2009) E 04 & 05/03 H 20:00 I Grand Théâtre J www.theatres.lu

Februar'10  city agenda luxembourg

Un plateau et une mise en scène remarquables au service de l’intelligence de l’œuvre. Eine bemerkenswerte Bühne und Inszenierung im Dienste des Werks.

Mis en scène par Richard Brunel, l’opérabouffe composé par Haydn dépasse la simple adaptation scénique et musicale de ce badinage amoureux. La dimension tragique du livret de Coltellini est ici révélée, mettant en exergue la rudesse des relations entre les êtres. L’univers des paysans est transposé sur le plateau par un travail approfondi des corps et attitudes dans une économie de gestes donnant à la thématique toute sa dimension atemporelle. L’ingéniosité de la mise en scène, la virtuosité de la direction orchestrale et la distribution exceptionnelle font de cet opéra un moment d’une grande finesse artistique.

Die von Joseph Haydn komponierte und durch Richard Brunel inszenierte komische Oper übersteigt die schlichte szenische und musikalische Adaptation dieses verliebten Wortgeplänkels. Die tragische Dimension des Librettos von Marco Coltellini wird hier enthüllt und stellt die Derbheit der zwischenmenschlichen Beziehungen als Motto voran. Die Welt der Bauern wird auf der Bühne durch eine tiefgehende Arbeit der Körper und Verhalten durch wenig Gesten übertragen, was der Thematik ihre zeitlose Dimension verleiht. Der Einfallsreichtum der Inszenierung, die Virtuosität der Orchesterleitung und die außergewöhnliche Besetzung verleihen dieser Oper eine große künstlerische Finesse.

Opéra-bouffe E 26/02 H 20:00 E 28/02 H 17:00 R 1h30 S En italien, avec surtitrage en français et allemand I Grand Théâtre J www.theatres.lu

www.citymag.lu


GRAND THÉÂTRE DE LUXEMBOURG

CRÉATION 2010

N

M O N D IA © Pino Pipitone

12 ET 13 FÉVRIER 2010

C RÉATI O

FRÉDÉRIC FLAMAND & AI WEIWEI

BALLET NATIONAL DE MARSEILLE

L’ARCHITECTE-PLASTICIEN CHINOIS AI WEIWEI, CONCEPTEUR DE L’EMBLÉMATIQUE STADE OLYMPIQUE DE PÉKIN « LE NID D’OISEAU », SIGNE LE DÉCOR DE LA NOUVELLE CRÉATION DE FRÉDÉRIC FLAMAND AVEC LE BALLET NATIONAL DE MARSEILLE.

Grand Théâtre de Luxembourg / 1, Rond-point Schuman / L-2525 Luxembourg Informations sous www.theatres.lu / Réservations sous www.luxembourgticket.lu ou par téléphone au +352 / 47 08 95 -1 / Adultes 20 €, Jeunes 8 €

LE


14

Air

Love, imagination, dreams V

oilà presque 12 ans que Nicolas Godin et Jean-Benoît Dunckel, les deux musiciens versaillais du groupe Air, ont fait irruption sur la scène électro avec leur premier album Moon Safari. S’ils n’ont pas atteint le statut quasi légendaire du plus célèbre duo électro français formé par Thomas Bangalter et Guy-Manuel de HomemChrist, plus connu sous le nom de Daft Punk, c’est que Godin et Dunckel ont toujours été considérés comme un peu « légers » en comparaison. L’album de leurs débuts recèle de titres pop accrocheurs comme ‘Sexy Boy’ ou le magnifique ‘Kelly Watch The Stars’ (assorti d’un clip qui rendrait presque le ping-pong sexy). On y trouve également des mélodies planantes tout à fait dans l’air du temps comme ‘All I Need’ et ‘You Make It Easy’, deux titres d’une merveilleuse délicatesse, avec la voix de Beth Hirsch. Moon Safari est un énorme succès auprès de la critique mais aussi d’un public varié. Mais la publicité et la télévision font rapidement main basse sur le groupe, comme l’écrit le critique Alex Petridis : « Leur musique a acquis un niveau d’ubiquité que même Robbie Williams trouverait choquant. » Le duo est alors chargé de la bande originale du film de Sophia Coppola, Virgin Suicides, et sa musique prend un tournant nettement plus sérieux pour 10,000 Hz, le « vrai » album qui suit et pour lequel ils inventent de véritables univers sonores. Mais cet album n’est pas particulièrement bien accueilli et pour le suivant, Talkie Walkie, le duo fait à nouveau appel à son sens aigu de la mélodie, renonçant aux « trucs » de studio superflus et pro­duisant un son très humain et mélancolique tout en poursuivant ses expérimentations sur toute la gamme d’équipements électroniques à sa disposition. Après s’être produit deux fois à Luxembourg (à l’Atelier en 2001 puis lors du concert annuel en plein air organisé par l’Atelier à l’Abbaye de Neumünster en 2007), Air revient faire la promotion de son nouvel album Love 2. Le son du groupe a une nouvelle fois évolué, le duo optant pour des sonorités plus funky et pop et utilisant du matériel analogique pour composer des chansons à l’influence rétro mais pourtant très modernes. L’album a reçu un accueil mitigé, même si la plupart des critiques s’accordent à dire que Love 2 est l’album le plus proche de Moon Safari selon les canons du groupe. C’est évidemment un album très français (le duo n’a jamais caché son penchant pour la pop française) mais sans doute aussi celui qui représente le mieux ce qui se cache derrière l’acronyme Air : Amour, Imagination, Rêve. Q

The French electronic duo are back in Luxembourg, and back to their lounge-pop best as they tour in support of new album Love 2. Pour la tournée de promotion de son nouvel album Love 2, le duo électro français revient à Luxembourg et à ce qu’il sait faire de mieux, une pop lounge. NDuncan Roberts  OLuciana Val & Franco Musso

I

t is now almost 12 years since Nicolas Godin and Jean-Benoît Dunckel, the two Versailles musicians who make up Air, burst on to the scene with debut album Moon Safari. If they have not achieved the near legendary status of more influential French electronic duo Thomas Bangalter and Guy-Manuel de Homem-Christ – better known as Daft Punk – that is because Godin and Dunckel were always deemed a bit lightweight in comparison. Their breakthrough album contained catchy pop hits in ‘Sexy Boy’ and the magnificent ‘Kelly Watch The Stars’ (complete with a video that made table-tennis seem sexy). They also provided perfect zeitgeist chill-out moments with the wonderfully delicate ‘All I Need’ and ‘You Make It Easy’, both featuring Beth Hirsch on vocals. Moon Safari was a huge success with critics and a variety of audiences alike. But advertising and television executives also leaped onto the bandwagon and soon Air found that “their music has gained a level of ubiquity that even Robbie Williams would find shocking,” as critic Alex Petridis wrote. The duo were then asked to soundtrack Sophia Coppola’s Virgin Suicides,

Februar'10  city agenda luxembourg

and their music took a distinctively more serious direction as they experimented with soundscapes on their next “proper” album 10,000Hz. But that album was not particularly well received, and follow up Talkie Walkie saw a return of the duo’s keen sense of melody as they abandoned unnecessary studio tricks but managed to produce a very human, soulful sound while still experimenting with the full range of electronic equipment at their disposal. Having played twice in Luxembourg (in 2001 at the Atelier and in 2007 at the Atelier’s annual summer open-air concert at Abbaye de Neumünster), Air now return in support of new album Love 2. Their sound has evolved again, as the duo turn to a more poppy and funky sound using analogue equipment to craft a collection of retro-influenced songs that nonetheless feel slap bang up to date. The album has received mixed reviews, but most critics agree that Love 2 is the work that most resembles Moon Safari in the Air canon. It is an unmistakably French album – the duo have never hidden their fondness for the heritage of French pop music – but also perhaps it is the album that best represents the band’s “backronym”, Amour, Imagination, Rêve. Q

“Love 2 is a coherent suite of mood music that is both heady and intricate.” « Love 2 est un ensemble cohérent de musique d’ambiance à la fois enivrante et complexe. » Simon Price (The Independent)

French touch E 08/02 H 20:00 I den Atelier J www.atelier.lu

www.citymag.lu


Musiques Actuelles

The Declining Winter

Cats In Paris

Haunting melodies

BB Brunes

Teenage kicks

Richard Adams makes beautifully haunting music as The Declining Winter, a project he launched while his other band is on hiatus. Clearly a product of his Yorkshire surroundings – he cites the picturesque town of Hebden Bridge as well as York City Football Club as influences – Adams produces mainly instrumentals that are both soothing and thought-provoking. La musique de Richard Adams est superbement obsédante et The Declining Winter, projet lancé alors que son autre groupe était au point mort, ne fait pas exception. Très influencé par sa région d’origine, le Yorkshire (il fait notamment référence à la pittoresque ville d’Hebden Bridge ou au York City Football Club), Richard Adams crée surtout des mélodies instrumentales qui apaisent mais invitent aussi à la réflexion.

BB Brunes is a group of four youngsters from Paris who have been storming the French charts with their pop-punk melodies. Named after a Serge Gainsbourg song about Brigitte Bardot – ‘Initials BB’ – and the boulevard Brune in Paris near where they lived, the band is currently touring in support of second album Nico Teen Love. BB Brunes est un groupe de quatre ados parisiens dont les mélodies poppunk ont conquis les charts français. Leur nom s’inspire d’une chanson de Serge Gainsbourg dédiée à Brigitte Bardot, ‘Initials BB’, et du boulevard Brune situé près de chez eux, à Paris. Le groupe est actuellement en tournée pour faire la promotion de son second album, Nico Teen Love. Pop-punk E 12/02 H 20:00 I den Atelier J www.atelier.lu

Electronic ambience E 20/02 H 21:00 I d:qliq J www.dqliq.com

Kevin Costner & Modern West

Back in the saddle

Kevin Costner & Modern West – real credentials. De vraies références.

Music fans may baulk at the idea of film stars launching vanity projects, but Kevin Costner can claim a credible track record for his band, Modern West. He first started playing with the band’s guitarist John Coinman and bassist Blair Forward over 20 years ago. They were originally known as Roving Boy, but Costner’s rise to superstar status put the brakes on the band’s progress. Now, following encouragement from his wife, Costner is back in the saddle as the group’s singer. The trio have been joined by four musicians and the result is a tight outfit that will appeal to fans of Bruce Springsteen or Tom Petty. The band has released an album, Untold Truths, and is currently touring Europe.

Certains fans de musique y trouveront peut-être à redire : encore une star de cinéma qui se lance dans un projet musical pour la gloriole ! Mais le groupe de Kevin Costner, Modern West, a derrière lui un solide parcours. Voilà plus de 20 ans que l’acteur se produit avec le guitariste du groupe John Coinman et le bassiste Blair Forward. Le groupe s’appelait à l’origine Roving Boy, mais le nouveau statut de superstar de Costner mit un frein à la carrière du groupe. Aujourd’hui, encouragé par sa femme, Costner remonte sur scène comme chanteur du groupe. Le trio a été rejoint par quatre musiciens et le résultat est une musique bien huilée qui séduira les fans de Bruce Springsteen ou de Tom Petty. Le groupe a sorti un album, Untold Truths, et est actuellement en tournée en Europe.

Country rock E 23/02 H 20:00 I den Atelier J www.atelier.lu

www.citymag.lu

15

Putting the Mad David Gray back in Manchester A new start

Variously described as “bonkers”, “eccentric” and “oddball”, Manchester’s Cats In Paris are one of the few bands around still capable of springing real surprises. The band describe their music as hardcore/ experimental/folk, which sounds apt after listening to chaos and beauty clash like demons on the likes of ‘Terrapins’ or ‘Cold Products’. Qualifiés, au choix, de « dingues », « excentriques » ou « énergumènes », les Cats In Paris de Manchester sont l’un des rares groupes encore capables de créer la surprise. Ils disent faire une musique à la fois hardcore, expérimentale et folk, ce qui paraît assez juste quand on écoute des titres comme ‘Terrapins’ ou ‘Cold Products’ où le chaos et la beauté s’affrontent avec rage. Experimental folk E 13/02 H 21:00 I d:qliq J www.dqliq.com

Ten years on from his breakthrough album, The White Ladder, troubadour David Gray has made a statement of intent with the title of his new album, Draw The Line. It is, says Gray, a fresh start (he has put together a new band) but also confrontational. The songs will appeal to Gray fans who admire his honesty and his ear for a good tune. Dix ans après The White Ladder, l’album qui l’a lancé, le titre du nouvel opus du troubadour David Gray, Draw The Line, ressemble à une déclaration d’intention. Il s’agit selon lui d’un nouveau départ (il a créé un nouveau groupe), non dénué d’une certaine provocation. Ses chansons plairont aux fans qui admirent son honnêteté et sa capacité à concocter une bonne mélodie. Singer-songwriter E 05/02 H 20:00 I den Atelier J www.atelier.lu

Kalima

Public darlings

Female jazz trio Kalima celebrate the release of their debut album with a concert that will reveal why they won the audience choice award at the Tremplin Jazz d’Avignon Festival in 2009. With Sascha Ley on vocals, Laia Genc on piano and Anne Kaftan on soprano sax and bass clarinet, Kalima deliver what they call “uninhibited and intimate jazz”. Le trio de jazz féminin Kalima fête la sortie de son premier album avec un concert qui nous fera découvrir pourquoi il a reçu le Prix du Public au Tremplin Jazz d’Avignon en 2009. Avec Sascha Ley au chant, Laia Genc au piano et Anne Kaftan au saxophone soprano et à la clarinette basse, le trio Kalima offre ce qu’il appelle un « jazz intime et sans inhibitions ». World and chamber jazz E 10/02 H 20:30 I Abbaye de Neumünster J www.ccrn.lu


16

Musiques Actuelles

Agenda 02

mardi tuesday 21:30 brian seeger trio Jazz Liquid

03

mercredi wednesday

06

21:30 remo cavallini

Blues Liquid

samedi saturday

19:30 eternal tango

vendredi 05 friday

20:00 David Gray

18:00 WEDNESDAYS @ MUDAM – Institut Fuer Feinmotorik

07

dimanche sunday 11:30 Minimum 2 /  maximum 3

Institut fuer Feinmotorik est un groupement d’artistes surtout connu pour ses travaux acoustiques. Mudam

04

jeudi thursday 20:00 Pascal Schumacher Quartet

Violon : Jean-Frédéric Molard. Piano : Alexander Gurning. Guitare : Patrick De Schuyter. Contrebasse : Géry Cambier. Aconcagua Quintet : Accordéon : Daniel Gruselle. Contrebasse : Benoît Legot. Guitare : Thibault Momper. Violon : Fabian Perdichizzi. Piano : Beata Szalwinska. Conservatoire de Musique ESCH-SUR-ALZETTE

20:00 Jacky, Jojo, Jef et les autres

Florence Absolu chante Brel. Dès la première chanson, on ne se pose plus la question de savoir si une femme peut chanter au masculin ou pas ; tout devient évident : l’amour est bien universel, la peur, la joie, la crainte, la tendresse et la tristesse aussi. Accordéon : Christophe Oury. Piano : Benedikt Schweigstill. Bugle : Daisy Becker. Contrebasse : Stefan Zawar-Schlegel. Batterie : Oliver Rohles. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Stereophonics

Rock Kulturfabrik

mercredi wednesday

20:00 Air

18:00 WEDNESDAYS @ MUDAM – Institut Fuer Feinmotorik Live !

20:00 The Paul Wiltgen Group

09

mardi tuesday 21:30 roberto negro trio Série de concerts qui invitent les mélomanes curieux à découvrir quelques morceaux choisis de musique contemporaine lors d’une session décontractée, proposée par les musiciens de l’Ensemble Lucilin et leurs invités. Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain

Indie / Rock den Atelier

Jazz Liquid

Like A Stuntman

Stereophonics – solid Welsh rock. Du bon rock gallois.

Like A Stuntman – distilled sounds. Des sons distillés.

Carry on, lads

20:00 RONNY JORDAN

Electric & acoustic guitar: Jesse Lewis. Electric & acoustic guitar: Brian Seeger. Piano & keys: Franz von Chossy. Electric & acoustic bass: Clemens van der Feen. Electronics: Marc Lohr. Drums & compositions: Paul Wiltgen. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

opderschmelz DUDELANGE

21:30 messengers Blues Liquid

Carefully distilled

Comptant parmi leurs fans une star comme Wayne Rooney, les Stereophonics pourraient bien devenir le groupe de rock masculin préféré des Anglais depuis Oasis. Même si le groupe gallois n’est pas vraiment parvenu à renouveler le succès obtenu auprès de la critique avec Just Enough Education to Perform puis You Gotta Go There To Come Back, sa popularité sur la scène live reste inchangée. Dave Simpson, du Guardian, les qualifie de groupe de rock « le plus péniblement fiable », mais les Gallois sont pourtant capables de concocter une pop intelligente aux chansons engagées. Interprétant les titres de leur nouvel album Keep calm and Carry On et certains de leurs succès plus anciens, ils devraient mettre le feu à l’Atelier.

Lad rock E 07/02 H 20:00 I den Atelier J www.atelier.lu

Februar'10  city agenda luxembourg

d:qliq

11

Stereophonics

With Wayne Rooney as a celebrity fan, Stereophonics may well have assumed the mantle of Britain’s best-loved lad rock band from Oasis. Despite the fact that the Welsh band has not quite managed to sustain the critical acclaim that greeted albums Just Enough Education To Perform and its follow up You Gotta Go There to Come Back, their popularity on the live circuit remains undiminished. The Guardian’s Dave Simpson called them “rock’s most wearily reliable band”, but Stereophonics can also deliver rebel rousers and intelligent pop. Songs from new album Keep Calm And Carry On and a selection of old favourites will undoubtedly raise the roof of the Atelier.

21:00 like a stuntman

opderschmelz DUDELANGE

opderschmelz DUDELANGE

Derzeit ist der Luxemburger ohne Zweifel einer der größten Vibraphonisten. Er inspiriert sich nicht nur an den Größen des Jazz, sondern auch an der zeitgenössischen Klassik und an britischen Pop- und Rock­gruppen. Cube 521 MARNACH

Abbaye de Neumünster

jeudi thursday

French Touch den Atelier

GRACE KELLY 5 – FEAT. INGRID JENSEN

DR FEELGOOD

Quintettes Soledad & Aconcagua. Le Quintette Soledad voit le jour en 1995 par la rencontre de cinq jeunes musiciens, tous en possession d’une solide formation classique. Liés par l’harmonie régnant au sein du groupe et séduits par l’œuvre d’Astor Piazzolla, ils se spécialisent dans l’interprétation du Tango Nuevo. Quintette Soledad :Accordéon & bandonéon : Manu Comté.

20:30 kalima

cf. 03/02 Mudam

TEt

20:00 La Soirée du Tango

Pop / Singer Songwriter den Atelier

10

lundi 08 monday

It is not often that a German band first finds success in the UK, but that was the case for Like A Stuntman. The Frankfurt quartet have been together eight years, but are only now starting to gain wider recognition in Germany thanks to new album Original Bedouin Culture. But they have long established a following in the UK as a result of support slots with the likes of Four Tet. Their music distils a variety of sounds, from experimental electronica, psychedelic harmonies and lo-fi indie pop melodies, but retains its own distinctive flavour. They even contributed a version of The Fall’s ‘Oh Brother!’ to a Mark. E. Smith tribute album – which makes them winners in our books.

Il est rare qu’un groupe allemand rencontre d’abord le succès au Royaume-Uni, c’est pourtant le cas de Like A Stuntman. Formé il y a huit ans, le quatuor de Francfort commence seulement à se faire un nom en Allemagne avec son album Original Bedouin Culture. Ayant fait la première partie de groupes comme Four Tet, le groupe compte pourtant depuis longtemps de nombreux fans au Royaume-Uni. Leur musique distille une grande variété de sons, de l’électro expérimentale aux harmonies psychédéliques en passant par les mélodies pop indie Lo-Fi, sans pour autant perdre son originalité. Ils ont même enregistré une reprise de ‘Oh Brother!’ de The Fall pour un album hommage à Mark. E. Smith, ce qui ne peut que les rendre sympathiques.

Indie electronica E 10/02 H 21:00 I d:qliq J www.dqliq.com

www.citymag.lu


Musiques Actuelles

12

vendredi friday

20:00 BB Brunes Pop / Rock den Atelier

Les Gavroches

Concert culinaire Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

13

samedi saturday

20:30 DÚné

ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

21:00 cats in paris

FRISKA VILJOR

After four years using music as cheap therapy both Daniel and Joakim have now come to the point in their lives when it’s time for a fresh start. The lyrics no longer consist solely of broken hearts. Instead there are stories of happiness, sorrow and hope. Exit07

PEDRO SOLER

World music "Quel que soit le cadre dans lequel il s’exprime, Pedro Soler, fidèle à l’école primitive qui l’a formé, recherche l’épuré, l’essence, la dynamique, la force du silence. La guitare, dans ses mains, regarde, écoute, chante, souffre et parle." (Miguel Angel Asturias). Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

21:30 freejet Blues Liquid

vendredi 19 friday

16

21:30 jean-marc robin trio Jazz Liquid

17

mercredi wednesday 18:00 WEDNESDAYS @ MUDAM – Institut Fuer Feinmotorik cf. 03/02 Mudam

20

samedi saturday

20:00 Milow Pop Le 112 Terville

d:qliq

mardi tuesday

and in solo appearances with acoustic guitar and laptop. But in his headlining set at the Art Museum, he came out swinging like a country-blues Led Zeppelin, armed with a muscular backing band of electric bass, pedal steel guitar and cannon-fire drums." David Fricke – Rolling Stone. Exit07

20:00 Africa, my Love

21:00 Dans les arbres

Xavier Charles: clarinet, harmo­ nica. Ivar Grydeland: acoustic guitar, banjo, sruti box. Christian Wallumrod: piano. Ingar Zach: percussion, bass drum. Philharmonie

18

jeudi thursday

South African musical group Regie und Choreographie: Portia Mashigo. Bühnenbild: Georg Klingersberger. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

20:30 mass hysteria

Metal Depuis 10 ans, et cela se confirme à chaque tournée, Mass Hysteria est LA référence scénique en matière de rock énervé. Une couronne légitime qui les pousse sans cesse à en faire plus. Le 112 Terville

21:00 the declining winter d:qliq

22

lundi monday

20:00 tokio hotel

24

vendredi 26 friday

28

mardi tuesday

mercredi wednesday

dimanche sunday

20:00 Kevin Costner

18:00 WEDNESDAYS @ MUDAM – Institut Fuer Feinmotorik Live !

20:00 Joja Wendt

20:00 Die 12 Cellisten der Berliner Philharmoniker

Country den Atelier

Shlomit builds a house of peace

Shlomit Butbul : vocals. Amina Figarova : piano. Bart Platteau : flûte. Omri Hason : percussion, hang. Carlos "El Tero" Buschini : contrebasse. Philharmonie

20:30 Johnny dell quartet

Les plus célèbres standards du jazz des années 50 et 60 de Horace Silver, Ahmad Jamal, Dave Brubeck ainsi que des compositions du bandleader Johnny Dell. Marx-Bar

21:30 liquid acoustic houseband Jazz Liquid

cf. 03/02 Performance in the frame of "Expérience Musée – Semaine Jeunes Publics". Mudam

25

jeudi thursday 20:00 PIKET – TOKAR – KUGEL – GLOD 4TET opderschmelz DUDELANGE

20:30 THE AUSTRALIAN PINK FLOYD SHOW This band is considered today to be the world’s best tribute band! ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

Trifolion ECHTERNACH

21:00 We Love Electro with Skinnerbox (DE) & READYdot d:qliq

samedi 27 saturday

"Paris, Moonlight & Tango" Johann Sebastian Bach : Die Kunst der Fuge BWV 1080, Contrapunctus I. Felix Mendelssohn Bartholdy : Elias op. 70 (Auszüge). Francis Poulenc : Figure humaine. Astor Piazzolla : La resurrección del Ángel Gabriel. Fauré : Pavane en fa dièse mineur (fis-moll) op. 50. Georges Ulmer : "Pigalle". Michel Legrand : "Une femme est une femme". Wilhelm Kaiser-Lindemann : Die 12 in Bossa-nova. Variações brasileiras. Claude Debussy : Suite bergamas­ que. Astor Piazzolla : Milonga del Ángel, Fuga y misterio. Philharmonie

20:30 EMILIE AUTUMN

21:30 vecchi e brutti Blues Liquid

21:00 MUGISON / SUPPORT : CASCADEUR

"Icelandic singer-songwriter Mugison already has a reputation abroad for bleak magic, on record

23

17

ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

n nt o r eve sur u o y it nts subm z vos eve e iv r net Insc lurio1/.02 p . w ww n mars: 0 Éditio


18

 Carnaval et Carême

Fêtes et feux de joie

Le carnaval donne lieu à des fêtes dans tout le Luxembourg, et le premier dimanche de Carême est marqué par la tradition du Buergbrennen. Carnival is celebrated all over Luxembourg, while the first Sunday of Lent is marked by the Buergbrennen tradition. N Duncan Roberts O Andrés Lejona

A

u Luxembourg, comme en Rhénanie voisine, le carnaval suit la tradition des fêtes et défilés costumés. Si Diekirch, Remich et Pétange accueillent les plus grands défilés traditionnels, la capitale n’est pas en reste de festivités et de musique. L’enterrement officiel du carnaval ouvre la période de Carême avec une autre tradition luxembourgeoise : le Buergbrennen. L’embrasement d’un immense feu de joie, la Buerg, chasse symboliquement l’hiver, marque le début du printemps, le triomphe de la chaleur sur le froid, de la lumière sur les ténèbres. Un des plus grands et plus beaux Buergbrennen se déroule au cœur de la capitale, au pied du lieu-dit Schlittenhiwel (colline des luges) dans la vallée de la Pétrusse. Restauration, boissons, divertissements font patienter une foule bigarrée où petits et grands attendent l’arrivée du défilé des torches qui mettront feu à la Buerg. Parfois haut de plusieurs mètres, le bûcher est généralement l’œuvre des scouts et des pompiers volontaires locaux, aidés par divers organismes et clubs sportifs. Au sommet de l’immense construction de paille, brindilles et bûches, est souvent plantée une croix ou autre figure symbolique. L’impressionnant brasier dégage une merveilleuse chaleur. Attendre de longues heures dans la nuit hivernale peut s’avérer glacial. Mais nous sommes au Luxembourg ! Saucisses et côtelettes de porc grillées ainsi que la traditionnelle Bouneschlupp sont là pour réchauffer les corps et les cœurs. Et le vin chaud a raison des frissons de l’hiver. Q

Februar'10  city agenda luxembourg

C

arnival in Luxembourg follows the German Rhineland tradition of dressing up in cos tumes for parties and parades. The biggest traditional parades are in Diekirch, Petange and Remich, but the capital city hosts plenty of parties with live music. After Carnival officially comes to a close, the period of Lent begins and with it comes another Luxembourg tradition, that of Buergbrennen. This involves the burning of a huge bonfire, or Buerg, with the blaze symbolising the drivingout of winter, the beginning of spring and the triumph of warm over cold, of light over darkness. One of the biggest and best celebrations of Buergbrennen is in the heart of the capital city, at the bottom of the so-called Schlittenhiewel (sledging hill) in the Petrusse valley. Food and drink stands as well as entertainment for old and young alike draws in the crowds before a torch light parade arrives and the Buerg is set alight. The bonfire can be several metres high and is usually constructed by local scouts and volunteer fire fighters and other local organisations and sports clubs. It consists of a huge pile of straw, brushwood and logs, often topped by a cross or another symbolic figure. Once ablaze it looks very impressive and generates a wonderful warmth. Nevertheless, the wait for the fire to be lit on a dark winter’s evening can be a chilly experience. So, this being Luxembourg, a grill with a variety of sausages and pork chops as well as the traditional Bouneschlupp are usually available to provide sustenance and warmth. Glühwein also helps fight off the winter chill. Q

Le feu chasse symboliquement l’hiver, marque le début du printemps, le triomphe de la chaleur sur le froid, de la lumière sur les ténèbres. The blaze symbolises the driving-out of winter, the beginning of spring and the triumph of warm over cold, of light over darkness.

Tradition hivernale E 21/02 H Du crépuscule jusque tard dans la nuit I Vallée de la Petrusse

www.citymag.lu


événements

Golden Ducks

Salon d’art et d’antiquités

Alternative Awards

Chasseurs de bonnes affaires

Luxembourg’s advertising sector is braced for more mischievous scrutiny at the fifth Alternative Design & Communication Awards. The Golden Ducks have now established a reputation as an awards ceremony – albeit an enjoyably chaotic one – in their own right. Many designers, clients and agencies now accept the awards in the spirit in which they are given. Le secteur de la publicité luxembourgeoise s’apprête à être passé sous la loupe lors du cinquième Alternative Design & Communication Awards. Les Golden Ducks (ou Canards dorés) ont acquis une certaine réputation en tant que cérémonie de remise de prix, quelque peu chaotique et drôle à la fois. De nombreux designers, clients et agences acceptent à présent les récompenses dans l’esprit dans lequel elles sont décernées.

Meubles, objets d’art, bijoux, objets insolites et bien plus encore seront exposés au salon annuel d’art et d’antiquités au Kirchberg. Plus de 100 antiquaires et galeries d’art seront présents au salon, qui exposera également, pour la troisième fois et à la demande du public, des œuvres d’art contemporain. Furniture, objets d’art, jewellery, curiosities and more will be on show at the annual fair for antiques and art enthusiasts on the Kirchberg. Over 100 antique dealers and art galleries will be represented at the fair, which, due to public demand, is incorporating contemporary art for the third time.

Agenda Luxembourg exit07 golden ducks

Fifth Alternative Design & Communication Awards. Le 24/02

luxexpo salon annuel d’art et d’antiquités De 11h à 19h. Du 05 au 08/02

5e salon des vins de bordeaux et d’aquitaine Du 04 au 07/02

t on even ur r u o it y nts s subm z vos eve t ive Inscr rio.n2e u l p . 0 wwwn mars : 01/ Éditio

musées de la ville de luxembourg expérience musée Du 22 au 28/02

vallée de la pétrusse buergbrennen Le 21/02

mars Luxembourg LUXEXPO Festival des Migrations, des Cultures et de la Citoyenneté Du 19 au 21/03

statermuséeën Invitation aux Musées Du 26 au 28/03

trois c-l Transculturelles Gay et Lesbiennes 2010 Du 12 au 14/03

Photo: Luc Deflorenne/archives

février

Irreverent ceremony E 24/02 H 20:00 I Exit07 J www.goldenducks.com

Salon des collectionneurs E 05-08/02 H 11:00-19:00 I Luxexpo (Kirchberg) J www.luxexpo.lu

19


20

Artiste du mois : Jonny, 9 ans, réalisé lors d’un atelier au foyer scolaire de Merl

Les Argonautes

Pas perdus Plongez dans l’univers de la compagnie des Argonautes et découvrez un spectacle innovant, joyeux et ludique. Plunge into the universe of la compagnie des Argonautes and discover a show that is innovative, joyful and playful. N Alice de lestrange  O A. cHAUDRON

I

ls sont quatre, tour à tour jongleurs, mimes, acrobates ou musiciens. Les Argonautes jouent avec de grands blocs de bois – sortes de Kapla géants –, ils bâtissent et construisent un monde multidisciplinaire mêlant cirque, théâtre visuel, musique et architecture. Les complices jouent du violon à quatre mains ou bien jonglent à plusieurs avec de petits cubes de bois. Ils créent des espaces inattendus, des situations cocasses. Ils dessinent un labyrinthe, édifient un escalier musical… L’espace est sans cesse remodelé par le maniement des panneaux, jouant ainsi avec les équilibres et les déséquilibres, et taquinant les lois de la gravité… dans tous les sens du terme ! Des scènes évocatrices et poétiques alternent avec des moments spectaculaires dans lesquels notre quatuor de comédiens excelle en agilité et en complicité. Ils se surpassent pour inventer des tableaux chaque fois insolites et créer des situations comiques et absurdes. Les Argonautes exécutent leurs numéros avec une grande précision et beaucoup de dextérité. Ils jouent avec virtuosité, avec une envie et une faim joyeuses pour ravaler le monde d’un grand rire. Leurs costumes sont-ils des camisoles de force ou bien des habits de moines bouddhistes ? Seule certitude, le spectacle est un appel au calme et au zen. Les quatre artistes font du cirque, où le mouvement est roi et la parole dort, en tentant de mettre les prouesses techniques du cirque au service de l’émotion. Les Argonautes font de leur spectacle un moment où se côtoient l’absurde, l’humour et la poésie. Le cirque est drôle, inventif et plein de surprises. Il mêle intelligemment dramaturgie, expressivité du jeu et prouesse technique. Le spectacle, qui a été présenté au Festival Off d’Avignon en 2008, a remporté un franc succès et saura plaire à tous les publics. Q

Februar'10  city agenda luxembourg

T

here are four of them, by turns jugglers, mime artists, acrobats or musicians. Les Argonautes play with big wooden blocks – types of giant Kapla planks –, they build and construct a multidisciplinary world, blending circus, visual theatre, music and architecture. The conspirators play the violin four-handed or even perform group juggling with small wooden cubes. They create surprising spaces and comical situations. They design a maze, erect a musical stairway… They use panels to constantly remodel space, thus playing with balance and loss of balance, and taunting gravity… in every sense of the word! Evocative and poetic scenes alternate with spectacular moments where our comedic quartet shines with outstanding agility and complicity. They surpass themselves in order to invent vignettes of unfailing originality and to devise comic and absurd situations. Les Argonautes perform their routines with extreme precision and great dexterity. They give a virtuoso performance, with a desire and joyful hunger to swallow the world with an enormous laugh. Are their costumes straightjackets or rather the robes of Buddhist monks? The only certainty is that the show is an appeal for calm and Zen. The four artists perform circus theatre where action is king and the spoken word dormant, by trying to use the technical prowess of the circus in the service of emotion. Les Argonautes make their show a moment where absurdity, humour and poetry go hand in hand. The circus is droll, inventive and full of surprises. It is an intelligent blend of dramatic art, expressive performance and technical prowess. The show, which was presented at the Avignon Off Festival in 2008, has met with great success and will please all audiences. Q

Cirque E 05/02 H 20:00 R 70’ S 10-99 ans I CarréRotondes J www.traffo.lu J www.argonautes.be

www.citymag.lu


Jeune Public

21

Divadlo Alfa

Les trois mousquetaires

Traffo_Studio

Au cours de ce workshop encadré par un réalisateur professionnel, les jeunes réaliseront une bandeannonce, comme au cinéma, pour présenter la sortie de la prochaine exposition Brave New World. Le clip sera ensuite diffusé sur le canal Mudam et sur YouTube et les participants repartiront avec une copie DVD. In the course of this workshop run by a professional director, young people will produce a cinematic trailer presenting the opening of the next Brave New World exhibition. The clip will be subsequently broadcast on the Mudam channel and YouTube, and participants will leave with a copy on DVD.

Pendant les vacances de Carnaval, venez créer votre propre histoire en manipulant des objets et des ombres de petite forme. Vous pourrez la présenter sur scène au public, et vous découvrirez ainsi les coulisses et différents métiers du théâtre, que vous soyez acteur, dessinateur ou bien régisseur... During the Carnival holidays, come and invent your own story using small objects and shadow shapes. You can perform your creation on stage for the public and in this way find out what goes on behind the scenes and discover the different theatrical professions, whether you want to be an actor, designer or, indeed, director...

Art E 18-20/02 H 14:00 R 3h S 12-19 ans. Inscription jusqu’au 11/02 (nombre de participants limité) I Mudam J www.artfreak.lu

Workshop E 15-20/02 H 14:00 R 2h S 8-12 ans. LU, DE, FR, GB N Inscription : traffo@rotondes.lu Représentation E 21/02 H 17:00 S 8 ans et plus I CarréRotondes J www.traffo.lu

Artfreak trailer

Objets et ombres

Marionnettes E 25/02 H 19:00 S In deutscher Sprache E 26/02 H 19:00 S En français S 8 ans et plus I CarréRotondes J www.traffo.lu

d’stater muséeën

EXPÉRIENCE MUSÉE

Photo: Casino Luxembourg – Forum d'art contemporain

Photos: Mudam, Divadlo

Version comique des quatre héros dont on connaît bien la devise « un pour tous, tous pour un ». Ce spectacle de marionnettes pour grands est non seulement inspiré du célèbre roman d’Alexandre Dumas, mais également des burlesques muets de Max Linder au début du 20e siècle. Mise en scène ingénieuse, avalanche de gags, musique live font de ce spectacle une réussite incontestable. Komische Version der vier Helden, deren Devise „Einer für alle, alle für einen“ wir gut kennen. Dieses MarionnettenSpektakel für Große wird nicht nur durch den berühmten Roman von Alexandre Dumas, sondern auch durch die stummen Burlesken von Max Linder zu Beginn des 20. Jahrhunderts inspiriert. Eine erfinderische Inszenierung, jede Menge Gags und Live-Musik sind Garanten für den Erfolg dieses Stücks.

Workshop

Les jeunes à l'assaut des musées de la Ville. Young people rushing into the museums of the City.

Les musées de la Ville de Luxembourg lancent la première édition de la Semaine Jeunes Publics. Ils proposent aux jeunes, scolaires et individuels de venir vivre différentes expériences avec un programme spécifique à leur génération. Au cours des nombreux ateliers, ils pourront, entre autres, réaliser des films et des photographies au Casino, devenir des détectives en herbe au Musée d’Histoire de la Ville, découvrir les techniques de fabrication de mosaïques au Musée National d’Histoire et d’Art. De même, ils auront l’occasion de rencontrer des chercheurs du Natur Musée, d’étudier un pont-levis au Musée Dräi Eechelen ou de construire un robot au Mudam. Enfin, les ados pourront partager leur engouement en réalisant leur propre visite guidée !

The museums of the City of Luxembourg are launching the first edition of Young People’s Week. They are inviting young people, in school groups or individually, to come and enjoy different experiences with a programme specifically for their generation. During the numerous workshops, they will be able, among other things, to make films and take photographs at the Casino, become budding detectives at the Musée d’Histoire de la Ville, and discover mosaic making techniques at the Musée National d’Histoire et d’Art. Likewise, they will have the opportunity to meet the researchers of the Natur Musée, to study a drawbridge at the Musée Dräi Eechelen or to build a robot at the Mudam. Finally, teenagers can share their enthusiasm by giving their own guided tours!

Musée E 22-28/02 I Musées de la Ville de Luxembourg N Inscription : reservation@experiencemusee.lu J www.experiencemusee.lu

www.citymag.lu

Februar'10  city agenda luxembourg


22

Jeune Public

Agenda LUXEMBOURG Carrérotondes pas perdus

Âge : 10-99 ans. Durée : 70'. Le 05/02 – 20h

id

Âge : 10-99 ans. Durée : 60'. Le 11/02 – 20h

objets et ombres

maache mir dat méiglech! A fir dass du och jidderengem kanns weise wéi staark, wéi séier oder wéi fantastesch du kanns sinn, hänke mir direkt nach e Foto shooting mat drun! "May the force be with you!" Ferienworkshop: 6-12 Joer Les 17 & 18/02 – 14h30 (L)

Miroir, miroir magique... !

Workshop : 8-12 ans. Durée : 2h. Du 15 au 20/02 – 14h (L/D/F/E)

objets et ombres Âge : 8-99 ans. Le 21/02 – 17h

Les trois mousquetaires

Âge : 8-99 ans. Durée : 55'. Le 25/02 – 19h (D) Le 26/02 – 19h (F)

petits trésors des jardins... et autres petites choses

Âge : 3-6 ans. Durée : 35'. Le 27/02 – 17h Le 28/02 – 11h & 15h

des jardins de neige

À l'issue des représentations de Petits trésors des jardins, les artistes proposent une rencontreatelier autour de l'univers plastique et sonore du spectacle. Âge : 3-99 ans. Durée : 1h. Le 27/02 – 18h Le 28/02 – 16h30

Casino Luxembourg – Forum d'art contemporain D'ënnescht, d'iewescht

Mir stellen eis haut net op de Kapp, mä mir verdréinen Tatsaachen, huele Géigestänn vun hirer normaler Plaz a benotzen alles einfach mol eng Kéier ganz anescht wéi mir et soss gewinnt sinn. Mole mat den Zéiwen? Schungkëschten als Bicherregaler? Amplaz "Moien" einfach emol "Äddi" soen? Et ass näischt onméiglech... Workshop: 6-12 Joer. Le 06/02 – 15h (L)

ARTFREAK – Podcast Brave New World

Come with your friends to the museum and visit, together with a Mudam mediator, our exhibition Brave New World. Pick a few art works you particularly like and a passage from Aldous Huxley's famous book. Write a short comment about your selection. Have your comment recorded at the museum. It will be added to our first free audio guided tour, which can be downloaded from www.mudam.lu. Le 06/02 – 14h

Pour le Carnaval, pas de princesse, ni de pirate, ni de monstre ou de fée... Cette fois, c'est toi le héros de l'histoire ! Il suffit de regarder dans le miroir ! Atelier de vacances : 6-12 ans. Le 20/02 – 15h (F)

flash007

Les ateliers, en collaboration avec les artistes de l’association Jusquici, allient la découverte de l’exposition Everyday(s) avec un atelier de pratique numérique (photo, vidéo, son). Les travaux, réalisés à l’aide de téléphones portables ou d’appareils photo numériques, sont diffusés sur Internet par l’intermédiaire de la plateforme flash007.lu, conçue spécifiquement pour les médias actuels, et relayés sur "Facebook". Workshop : à partir de 12 ans. Durée : 4h. www.experiencemusee.lu Le 25/02 – 14h (F/D/L)

Conservatoire de Musique Musicroissant avec l'ensemble de trombones du Conservatoire

Direction de Marc Meyers. Des chefs-d'œuvre pour chœurs de trombones de la Renaissance aux compositions originales de musique contemporaine, la panoplie de couleurs et d'expressions du trombone promet une richesse musicale rarement atteinte par un tel ensemble. Le 07/02 – 10h30

Musicroissant avec le Pierre Kremer Jazz Ensemble

Œuvres de Jimmy Heath, Miles Davis, Wolfgang Lakerschmid, Gerry Mulligan... Pierre Kremer, trompette et bugle. Dorel Dorneanu, piano. Tom Reiff, contrebasse à cordes. Le 28/02 – 10h30

Mudam MUDAMINI ATELIERS – Face à Face

Tu veux devenir guide au musée ? Fais ton brevet chez nous et reviens ensuite avec tes parents et tes amis pour leur faire une visite guidée toi-même ! Âge : 6-12 ans. Inscription obligatoire : workshop@mudam.lu. Le 18/02 – 14h

ARTFREAK trailer

Workshop : 12-19 ans. Durée : 3h. Du 18 au 20/02 – 14h

eine dreamachine selber basteln

Jeder Teilnehmer entwirft und bastelt seine "Dreamachine", den ultimativen Apparat zur Selbsthypnose. Workshop : à partir de 12 ans. Durée : 3h. www.experiencemusee.lu Du 22 au 24/02 – à partir de 14h (D/L)

Mäi Superheld

Wolls du och schonn ëmmer eemol wéi däi Superheld am Fernseh oder am Computerspill sinn? An dësem Vakanzenatelier

Apprends à devenir un auto­ portrait ! Inscription obligatoire : workshop@mudam.lu Âge : 6-12 ans. Durée : 2h. Les 04 & 11/02 – 14h & 16h30 (L/D/F/E)

Februar'10  city agenda luxembourg

Que se passe-t-il sous nos pieds et à quoi ressemble notre Terre à l’intérieur ? Comment est-ce possible que les continents se déplacent et les montagnes poussent en hauteur ? Pourquoi les volcans crachent-ils du feu ? Peut-il y avoir un tremblement de terre dans nos régions ? Les modèles, films, maquettes et multiples expériences de la salle « terre » du musée apportent des réponses à toutes ces questions. Jusqu’au 15/07

feinmotorisches dj-ing - auflegen ohne platten

Am Standard Setup des Institut für Feinmotorik wird gebastelt und dann gemeinsam konzertiert und aufgenommen. Workshop : à partir de 12 ans. Durée : 3h. www.experiencemusee.lu Du 22 au 24/02 – à partir de 14h (D/L)

roboter bauen

Einfache und schnelle Ansätze zum Roboter basteln. Workshop : à partir de 12 ans. Durée : 3h. www.experiencemusee.lu Du 22 au 24/02 – à partir de 14h (D/L)

soundcollage aus feldaufnahmen

Teilnehmer sammeln Geräusche und stellen danach gemeinsam eine Collage zusammen. Workshop : à partir de 12 ans. Durée : 3h. www.experiencemusee.lu Du 22 au 24/02 – à partir de 14h (D/L)

Workshop : à partir de 12 ans. Durée : 2h. www.experiencemusee.lu Le 23/02 – 14h (F/D/L)

l'écriture et son support

Workshop : à partir de 12 ans. Durée : 2h. www.experiencemusee.lu Le 24/02 – 14h (F/D/L)

rencontre philosophique

Souhaitez-vous découvrir l’histoire, le monde animal ou végétal d’un site particulier du Luxembourg ? Un guide du Musée National d’Histoire Naturelle vous emmène avec votre classe ou votre groupe dans la nature et vous fait découvrir un site attrayant de notre pays. En route pour la découverte d’un site intéressant. Jusqu’au 15/07

la mosaïque aux muses de vichten

Queesch duerch den natur musée

Workshop autour des techniques de fabrication d'une mosaïque. Réalisée vers 240 après J.-C., la mosaïque romaine de Vichten compte parmi les plus belles représentations du thème des neuf Muses connues du monde romain et est un exemple éloquent de la culture philosophique et littéraire des élites des cités de la Gaule romaine. À partir de 12 ans. Durée : 3h. www.experiencemusee.lu Du 22 au 26/02 (F/D/L)

la peinture maniériste

Plusieurs œuvres de la section des beaux-arts, dont quelquesunes ont été acquises récemment, appartiennent au maniérisme, courant capital de l’art du 16e siècle. Au centre de ce work­shop : Bacchus, Vénus et l’Amour (Rosso Fiorentino, 1494-1540), La Charité (Vincent Sellaer, première moitié du 16e siècle), Cupidon visitant Psyché la nuit (Abraham Bloemaert, 15661651). Workshop : à partir de 12 ans. Durée : 3h. www.experiencemusee.lu Les 22 et 24/02 (F/D/L)

musée dräi eechelen le pont-levis du réduit thüngen

À partir d’objets retrouvés au moment des travaux de remise en état du réduit Thün-

Lors de leur voyage autour du monde, les enfants découvriront notre système solaire, les volcans, les fossiles, les dinosaures, les insectes, les animaux exotiques, mais également les animaux de nos régions et le corps humain. Au début de la visite, vous pouvez indiquer les sujets qui vous intéressent le plus, le guide organisera la visite autour de ces thèmes. En langue luxembourgeoise. Jusqu’au 15/07

Rallye duerch de Musée

Découvrez les différentes salles du musée sous forme d’un rallye interactif. Vous serez guidé par une brochure éducative. Cette activité peut se faire avec ou sans guide et se prête bien à une visite en famille. Jusqu’au 15/07

D’Natur an Ärer Gemeng

Un guide du Musée National d’Histoire Naturelle vient chez vous, dans votre commune. Les différents sujets proposés sont adaptés au niveau de chaque classe et suivent en grande partie le fil des saisons. Ils dépendent aussi des possibilités qu’offre le terrain. Jusqu’au 15/07

Déieren am Wanter

Les enfants découvrent comment les animaux de nos contrées s’adaptent à la saison froide. De quoi se nourrissent-ils ? Où trouvent-ils refuge ? Pourquoi certains oiseaux partent et

pour cette Saint-Valentin afin de connaître la réponse. Offre ta propre déclaration d'amour, tu auras sûrement du succès ! Âge : 6-12 ans. Avec Saskia Penders. Le 02/02 – 14h (L/D/F/E/NL)

KIDSLAB : bloc-notes animaux Connais-tu les animaux de la ferme ? Viens réaliser un blocnotes avec des animaux rigolos. Âge : 6-11 ans. Avec Alexia Duvivier et Liss Dublin. Le 09/02 – 14h (L/D/F/E) Des serres longues et pointues, un bec courbé et puissant, des yeux perçants et le tout friand de viande ! Nous parlons de rapaces diurnes et nocturnes. Comment les reconnaître ? Quel est leur menu et quel est leur rôle dans le milieu naturel ? Jusqu'au 26/03

Liewensraum Bësch

Les enfants fouillent la terre de la forêt et y trouvent des indices pour connaître les arbres, leurs différentes parties et leurs fonctions. Les animaux de la forêt laissent des empreintes et d’autres traces de leur présence ; les enfants apprendront à les déchiffrer. Finalement, c’est par les cinq sens que nous allons « vivre » la forêt. Jusqu'au 26/03

Philharmonie Fragner / Gavard /  Sesmaris / Legot

Roboter Verkleedung

Avec plein de matériel, on va se construire une armure et se transformer en robot super intelligent, super fort et qui aime faire la fête. Ce moment extraordinaire sera immortalisé à l'aide d'une caméra. Âge : 8-12 ans. Avec Nadine Johanns. Le 15/02 – 14h30 (L/D/F/E)

Tout pour ma communion

Tout ce qu'il te faut pour ta communion : cartes d'invitation, cartes de menu, cartes de nom, cartes de remerciement, carnet d'or, décorations de table, etc. À toi de choisir les couleurs, formats et figures. Tes invités vont être ravis de cette touche personnelle ! Âge : 8-12 ans. Avec Saskia Penders. Du 16 au 19/02 – 14h (L/D/F/E/NL)

NIEDERANVEN Kulturhaus Parlez-moi d'amour

© Loopino photos: Philharmonie

Musique de George Gershwin, Scott Joplin et Sergueï Prokofiev. Le 06/02 – 14h (F) & 16h30 (L) Le 07/02 – 10h30 (L) & 15h (L)

Quand une conteuse belge (Sophie Clerfayt) rencontre un conteur français (Christian Pierron), qu'est ce qu'ils se racontent ? Amour, humour, tendresse et fantaisie... Quand le conte rencontre la comédie musicale, il sort gentiment des sentiers battus... Alors, laissezvous emporter "dans l'tourbillon d'la vie"... Un joyeux mélange de contes revisités et de chansons accompagnées à l'accordéon... Le 10/02 – 20h (F)

ECHTERNACH Trifolion Maus Show

ROSPORT Musée Tudor Bricole ton jeu électrique

De Wëllefchen an de Fiischen

natur musée den dna, bausteng vum liewen a matière première vun der evolutioun Workshop : 13-15 ans. Durée : 2h. www.experiencemusee.lu Le 23/02 – 15h (F/D/L), Le 27/02 – 9h30 (F/D/L)

Gräifvullen an Eilen

Dynamesch Äerd

Archéothème, c’est un atelier créatif qui permet aux enfants d’aborder l’archéologie en réalisant un objet ou une œuvre plastique. Ils s’inspirent des collections conservées au MNHA tout en découvrant d’autres aspects des temps anciens à travers des films documentaires, des diapositives, etc. 6-12 ans. Les 04, 11, 18 & 25/02 – 14h30 (L/F)

Autour de l'exposition Crimes de sang. Une exposition sur la vie. À partir de 12 ans. Durée : 1h. www.experiencemusee.lu Le 25/02 – 16h (L)

Le sexe des choses

d’autres restent ? Les enfants auront aussi l’occasion de se familiariser avec les empreintes caractéristiques des animaux. Jusqu’au 12/02

Eraus an d’Natur op e flotte Site

Musée d'histoire de la ville de luxembourg l'art et l'affiche

Vakanzenatelier fir Jugendlecher: 14-18 Joer. Mam Nadine Johanns. Le 16/02 – 14h (L/F)

Musée national d’histoire et d’art archéothème : casque de gladiateur

Mudamini Guides

Maskebal

Et ass Fuesent an d'Fuesboken danzen op de Fuesbaler. Mir schéissen haut net mat Konfetti a maachen och net den Intendanz, mä mir këmmeren eis virun allem ëm d'Masken. Déi ginn et näämlech net nëmme fir d'Fuesent. An hannert wéi enger wéils du dech dann am léifste verstoppen? Workshop: 6-12 Joer. Le 13/02 – 15h (L)

gen, on a pu reconstituer entièrement le pont-levis et le faire fonctionner. Dans ce workshop, les élèves étudieront en détail cet élément de défense. Workshop : 13-15 ans. Durée : 2h. www.experiencemusee.lu Du 22 au 26/02 – 14h (F/D/L)

Il était une fois... une époque où le loup et le renard vivaient ensemble dans nos forêts. Un conte – raconté à l’aide de poupées et adapté au goût du jour – permet aux enfants de mieux connaître les deux espèces. Matériel : cahier de travail pour les enfants. En langue luxembourgeoise. Jusqu'au 12/03

Eng Rees duerch eise Sonnesystem

Comment voyons-nous le Soleil et la Lune se déplacer dans le ciel à partir de la Terre ? Pourquoi la lumière du Soleil est-elle aussi intense ? Comment peut-on expliquer les saisons ? Quand parle-t-on de nouvelle lune et de pleine lune ? Nous décollons de la Terre pour voir comment la Terre et la Lune se déplacent. Jusqu'au 26/03

Voici une mise en scène des personnages de la célèbre émission télévisée allemande Sendung mit der Maus. Le thème sera celui de l'univers, un sujet qui fascine les enfants de toutes les époques. Le 03/02 – 9h, 10h30 & 14h30

ettelbruck CApe Der Frosch

Le Musée Tudor te propose de bricoler un jeu lors duquel une lampe s'allume lorsque tu touches la montagne russe avec ton levier. Avant de pouvoir jouer, tu dois clouer, percer, faire un circuit électrique, peindre... À partir de 8 ans. Durée : 45'. Le 14/02 – 14h

Gunilla Heilborn, chorégraphie. Hakan Bacchus, musique. Mira Björkman, Per Sacklén, danse. Pourquoi les princesses portentelles toujours des chaussures à talon ? Et pourquoi les princes charmants se transforment-ils toujours en crapauds ? Durée : 40'. Le 09/02 – 15h (D) Le 10/02 – 10h & 14h30 (D) Le 11/02 – 15h (D)

GREVENMACHER Kulturhuef KIDSLAB : Saint-Valentin

Pour tous les amoureux ! "Il m'aime, il ne m'aime pas... Elle m'aime, elle ne m'aime pas... " Envoie une carte personnalisée

t on even ur r u o it y nts s subm z vos eve e t iv r Insc rio.n2e u l p . wwwn mars: 01/0 Éditio

www.citymag.lu


ConCerts oPL mozart/ mahler 04, 11& 12 fevrier 04 fevrier 20:00 Grand auditorium, Philharmonie luxembourG

Leopold Hager direction

WoLfgang a. MozarT Symphonie n° 40 g-moll (sol mineur) KV 550

guSTaV MaHLer Symphonie n° 5 cis-moll (do dièse mineur)

11&12 fevrier 20:00 Grand auditorium, Philharmonie luxembourG

Michael gielen direction

guSTaV MaHLer Symphonie n° 7

Introduction au concert par guy engels le 04.02 et par remy franck le 11&12.02 à 19:30

billets a Partir de 25 €

en reSIdence a La PHILHarMonIe dIrecTeur MuSIcaL eMManueL KrIVIne

MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Service de coordination de la recherche et de l’innovation pédagogiques et technologiques

reservations

inFos / contact

Luxembourg Ticket T +352 47 08 95-1 ticketlu@pt.lu www.luxembourgticket.lu

oPL T +352 22 99 01 info@opl.lu www.opl.lu


24

Philharmonie

Royal Scottish National Orchestra U

Le Royal Scottish National Orchestra et la violoniste virtuose Hilary Hahn vous feront passer une soirée exceptionnelle autour de Dvorak, MacMillan et Sibelius. The Royal Scottish National Orchestra and virtuoso violinist Hilary Hahn bring you an exceptional evening of Dvorak, MacMillan and Sibelius. NAlice de lestrange  OGlenn Ross

C

’est sous la direction de Stéphane Denève, jeune chef de renommée internationale, que le Royal Scottish National Orchestra interprétera trois œuvres du répertoire des 19e et 20e siècles : La confession d’Isobel Gowdie de James MacMillan, le concerto pour violon en ré mineur de Sibelius et la Symphonie n°7 de Dvorak. Composée en 1990 et jouée à l’occasion du festival des BBC Proms qui fit connaître James MacMillan au niveau international, La confession d’Isobel Gowdie vous emmènera en Écosse, à l’époque de la chasse aux sorcières, durant laquelle environ 4.500 Écossaises périrent, persécutées par leurs contemporains entre 1560 et 1707. Isobel Gowdie, qui avoua avoir été baptisée par le diable, est une figure emblématique de cette période. Les nombreuses litanies et psalmodies évoquent une prière à cette femme assassinée, et confèrent un esprit méditatif à la pièce. Le concerto pour violon en ré mineur composé par Jean Sibelius sera un des moments forts de la soirée. Seul concerto écrit par le compositeur finlandais, il s’agit de la plus jouée de ses œuvres et du concerto pour violon le plus célèbre du début du 20e siècle. Cette œuvre est en quelque sorte une

februar'10  city agenda luxembourg

revanche pour le compositeur qui dut renoncer à une carrière de violoniste. Sa connaissance de l’instrument explique sans doute la grande difficulté technique de la partition du soliste. Ce concerto pour violon se distingue par ses ambiances sombres et minérales et par l’équilibre subtil entre les parties jouées par le violon soliste et le reste de l’orchestre. Celui-ci possède un rôle majeur, il n’est pas qu’un simple accompagnement ou faire-valoir. Mais l’attention est focalisée aussi sur le soliste, suscité dans toute l’amplitude de son instrument et particulièrement le registre grave. C’est la grande violoniste Hilary Hahn qui sera l’interprète virtuose de ce concert. Nommée Artiste de l’Année en 2008 par le mensuel Gramophone, elle a été lauréate pour la deuxième fois des Grammy Awards en 2009, notamment pour son interprétation du concerto de Sibelius. Elle est très appréciée pour son interprétation innovante, sa présence scénique et sa sophistication émotionnelle. Enfin, le concert finira par la plus romantique des symphonies de Dvorak. À la fois turbulente et emplie d’un héroïsme presque tragique, sa composition est une douce tempérance empreinte d’un mélange de caractère tchèque et de romantisme musical plus occidental. Q

« Le courant est immédiatement passé avec le RSNO. C’est un orchestre totalement engagé et généreux. Notre passion est telle qu’elle nous permet de tout donner au public. » “There was chemistry with the RSNO from the very first moment. It’s an orchestra with such commitment and generosity. With the passion we generate we are really able to give something to audiences.”

nder the direction of the young internatio nally acclaimed conductor, Stéphane Denève, the Royal Scottish National Orchestra (RSNO) will perform three pieces from the 19th and 20th centuries: The Confession of Isobel Gowdie by James MacMillan, the Violin Concerto in D minor by Sibelius and Symphony no. 7 by Dvorak. Composed in 1990 and played at the BBC Proms festival that introduced James MacMillan to the international stage, The Confession of Isobel Gowdie takes us to Scotland at the time of the witch-hunts, in which around 4,500 Scots perished, persecuted by their contemporaries between 1560 and 1707. Isobel Gowdie, who confessed to having been baptised by the devil, is an emblematic figure of this period. The numerous litanies and chants evoke a prayer to the murdered woman and lend a meditative spirit to the piece. The Violin Concerto in D minor composed by Jean Sibelius will certainly be one of the highlights of the evening. The only concerto written by the Finnish composer, it is the most played of his works and the most popular violin concerto from the beginning of the 20th century. This piece is something of a revenge for the composer who had to abandon a career as a violinist. His knowledge of the instrument undoubtedly explains the great technical difficulty of the solo score. This violin concerto is distinguished by its dark and depressing moods, and by the delicate balance between the parts played by the solo violinist and the rest of the orchestra. The orchestra does have an important role, not merely for accompaniment or background, which gives this piece a real symphonic dimension. Nevertheless, attention is also focused on the soloist, who uses the full range of the instrument and particularly the low-pitch register. The inaugural theme, sparse, meditative and timeless, becomes unforgettable. The great violinist Hilary Hahn will be the virtuoso performer at this concert. She was recently named Artist of the Year in 2008 by British magazine Gramophone, and won the Grammy Award in February 2009 for the second time for her performance of the Sibelius concerto. She is highly regarded for her innovative performance, stage presence and emotional sophistication. Lastly, the concert will end with Dvorak’s most romantic symphony. Both rebellious and filled with an almost tragic heroism, his composition is a soft temperance borrowing from a mix of Czech character and more western musical romanticism. Q

Stéphane Denève

Musique classique E 06/02 H 20:00 I Philharmonie, Grand Auditorium J www.philharmonie.lu

www.citymag.lu


Musique classique

25

Agenda 03

mercredi wednesday Les Musiciens

Les génies précoces III

Photo: OCL

L’histoire de la musique est particulièrement riche en talents précoces et l’orchestre de chambre Les Musiciens a décidé d’honorer les œuvres de jeunesse, mais de grande maturité, de trois grands compositeurs et de vous faire découvrir des extraits d’Almira de Haendel, la Première Symphonie de Weber et la Cantate sur la mort de Joseph II de Beethoven. The history of music is particularly rich in precocious talents and the Les Musiciens Chamber Orchestra has decided to honour the youthful works – yet of great maturity – of three great composers and introduce you to extracts from Handel’s Almira, Weber’s First Symphony and Beethoven’s Cantata on the Death of Joseph II. Musique classique E 07/02 H 17:00 I Philharmonie, Salle de musique de chambre Jwww.philharmonie.lu ou www.ocl.lu

Opl

Mahler

Photo: P. Hurlin

L’OPL jouera Mahler pour commémorer le 150e anniversaire de sa naissance en 2010 et le 100e anniversaire de sa mort en 2011. Léopold Hager dirigera la 5e Symphonie, indissociablement liée au film Mort à Venise de Visconti. La 7e Symphonie, parfois surnommée « Chant de nuit », sera dirigée par un spécialiste du compositeur, le grand chef allemand Michael Gielen. OPL will play Mahler to commemorate the 150th anniversary of his birth in 2010 and the 100th anniversary of his death in 2011. Léopold Hager will conduct the 5th Symphony, inextricably associated with the film Death in Venice by Visconti. The 7th Symphony, sometimes referred to as “Song of the Night”, will be conducted by a specialist in the composer, the great German conductor Michael Gielen.

www.citymag.lu

Musique classique E 04, 05, 11 & 12/02 H 20:00 I Philharmonie, Grand Auditorium J www.philharmonie.lu ou www.opl.lu

20:00 Hans Fagius

Hans Fagius orgue. Ake Malmfors : Passacaglia et fugue. Robert Schumann : Skizzen für den Pedalflügel op. 58. Johann Sebastian Bach : Trio G-Dur (sol majeur) BWV 1027a, Trio d-moll (ré mineur) BWV 583 Präludium und Fuge D-Dur (ré majeur) BWV 532. Adolph Hesse : Einleitung, Thema und Variationen A-Dur (la majeur) op. 47. Louis Vierne : Aubade (Morgenständchen), Naïades (Quellnymphen) (Pièces de Fantaisie en quatre suites. Suite IV op. 55). Julius Reubke : Sonate für Orgel in c-moll (ut mineur) "Der 94. Psalm". Philharmonie

04

jeudi thursday 20:00 The Divine Orlando

Chanticleer. Dylan Hostetter, Michael McNeil, Gregory Peebles, soprano. Cortez Mitchell, Alan Reinhardt, Adam Ward, alto. Matthew Curtis, Brian Hinman, Ben Johns, ténor. Eric Alatorre, Gabriel Lewis-O'Connor, Jace Wittig, baryton et basse. Matthew Oltman, direction. Nicolas Gombert : "Tous les regretz". Orlando di Lasso : Missa "Tous les regretz" LV 626. tPsalmus poenitentialis N° 4 "Miserere mei Deus" LV 797. "Laudate Dominum de caelis" LV 953. Philharmonie

20:00 Frauengestalten

Rubén Dubrovsky, direction et violoncelle. Francisco Gato, luth. Erich Traxler, clavecin, orgue. Katrin Wundsam, mezzo-soprano. Händel : Kantate "Mentre il tutto è in furore". Vivaldi : Sonate a-moll für Violoncello und B.c., aus "Juditha triumphans", "Transit aetas" (Arie der Juditha). Monteverdi : Lamento d'Arianna, aus "L'incoronazione di Poppea" – Lamento d'Ottavia (Addio Roma). Frescobaldi : Toccata Settima für Cembalo solo (Libro Primo di Toccate). Händel : Kantate "La Lucrezia". Fondé en 1999, le Bach Consort Wien est rapidement devenu l'un des ensembles baroques les plus importants d'Autriche. Son langage musical émane de l'étude intensive de l'œuvre de Bach à laquelle il se consacre depuis sa création. CAPe ETTELBRUCK

SOIRéES DE LUXEMBOURG IV

Leopold Hager, direction. Gustav Mahler : Symphonie N° 5 cis-moll (ut dièse mineur). Coopération avec l'OPL. Philharmonie

06

vendredi 05 friday

Avec la Fanfare municipale de Luxembourg Bonnevoie. Philippe Schwartz, soliste Euphonium. Conservatoire de Musique

Royal Scottish National Orchestra / Denève / Hahn

Stéphane Denève, direction. Hilary Hahn, violon. James MacMillan : "The confession of Isobel Gowdie". Jean Sibelius : Concerto pour violon et orchestre en ré mineur (d-moll) op. 47. Antonín Dvorák : Symphonie N° 7 en ré mineur (d-moll) op. 70. Philharmonie

07

dimanche sunday 11:30 Minimum 2 /  maximum 3

20:00 PRESTIGE – CYCLE PHILHARMONIQUE I ET JEUNES

vendredi 26 friday

RMVA – Penalosa Ensemble vocal

Das Peñalosa-Ensemble. Mit der Sopranistin Susan Eitrich, den beiden Tenören Sebastian Mory und Jörg Deutschewitz und dem Bassisten Pierre Funck. Église de Bofferdange LORENTZWEILER

Chorzelski, alto. Antoine Lederlin, violoncelle. Franz Schubert : Streichquartett c-moll (ut mineur) D 703 . Ludwig van Beethoven : Streichquartett N° 6 B-Dur (si bémol majeur) op. 18/6. Franz Schubert : Streichquartett N° 15 d-moll (ré mineur) D 810 "Der Tod und das Mädchen" (La Jeune Fille et la Mort). Philharmonie

Philharmonie

Michael Gielen, direction. Gustav Mahler : Symphonie N° 7 e-moll (mi mineur). Énigmatique, basculant entre mélancolie, frayeur, nocturnes et jubilation, la 7e Symphonie de Gustav Mahler est dirigée par un éminent spécialiste en la matière, le grand chef allemand Michael Gielen. Philharmonie

vendredi 12 friday

20:00 CONCERT DE BIENFAISANCE AU PROFIT DE LA CROIX-ROUGE

lundi 08 monday

20:00 CAMERATA III

20:00 SÉLECTION – CYCLE PHILHARMONIQUE II / JEUNES cf. 11/02 Philharmonie

Voyages baroques

Martha Khadem-Missagh, violon. Gustav Rivinius, violoncelle. Jean Muller, piano. Edvard Grieg : Sonate pour violon et piano n° 3 en ut mineur, op. 45. Frédéric Chopin : Sonate pour violoncelle et piano en sol mineur, op .65. Johannes Brahms : Trio pour piano et cordes en ut majeur op. 87. Philharmonie

Véronique Nosbaum, soprano. Norbert Pétry, orgue. Œuvres de Böhm, Buxtehude, Purcell, Correa de Arauxo, Durón et Strozzi. Ce programme aussi varié qu'intéressant propose un voyage à travers l'Europe baroque du 17e siècle en associant de grandes figures de la musique allemande, anglaise, italienne et ibérique. Église paroissiale BRANDENBOURG

lundi 22 monday

20:00 RENCONTRES SEL B – II

09

mardi tuesday

Kirill Karabits, direction. Philippe Koch, violon. Mikhaïl I. Glinka : Rouslan et Ludmilla, Ouverture. Max Bruch : Schottische Fantasie für Violine und Orchester Es-Dur (mi-bémol majeur) op. 46. Piotr I. Tchaïkovski : Symphonie N° 5 en mi mineur (e-moll), op. 64. Philharmonie

samedi 27 saturday

20:00 concert du centenaire

Orchestre Symphonique Le Cercle Rumelange. Georges Wagner, direction. Denise Puraye, présentation. Nadine Bichler, saxophone soprano. David Reiland, saxophone alto. Rainier Radelet, saxophone ténor. Ulric Ber, saxophone baryton. Philharmonie

Musique de Chambre G. Nagy / J. Halsdorf /  L. druart

20:00 Arcadi Volodos

Arcadi Volodos, piano. Programme : Franz Schubert : Sonate G-Dur (sol majeur) op. 78 D 894 "Fantaisie". Robert Schumann : Humoreske B-Dur (si bémol majeur) op. 20. Franz Liszt : "Années de Pèlerinage (Pilger-jahre). Deuxième Année, Italie : 7. Après une lecture du Dante. Fantasia quasi Sonata" Philharmonie

10

mercredi wednesday 20:00 Concert portraits – Alfred Kowalsky & Victor Fenigstein

Série de concerts en collaboration avec le Casino Luxembourg qui invite les mélomanes curieux à découvrir quelques morceaux choisis de musique contemporaine lors d'une session décontractée, proposée par les musiciens de l'Ensemble Lucilin et leurs invités. Des œuvres, choisies parmi les favorites des musiciens, du plus classique au plus inattendu, seront présentées et interprétées. Laissez-vous surprendre ! Casino Luxembourg – Forum d'art contemporain

11

jeudi thursday

les génies précoces III

20:00 Concert Gala 2010

12:30 Récital Ensemble El Puente

Ce concert de midi propose trois femmes fortes : un trio extraordinaire de Cologne qui fait le pont entre le classique, le jazz, l'avant-garde et la musique du monde ! Anne Kaftan, saxophone, soprano. Ulrike Zavelberg, violoncelle. Brigitte Angerhausen, piano. Org : LCTO. Conservatoire

Présenté par l'orchestre symphonique de jeunes et par des combos du département Musique moderne du CMNord. CAPe ETTELBRUCK

samedi saturday

DéCOUVERTE – CYCLE PHILHARMONIQUE III ET JEUNES

Direction : Leopold Hager. W. A. Mozart : Symphonie N° 40. Gustav Mahler : Symphonie N° 5, en ut dièse mineur. Trompeusement élégante, la 40e Symphonie de Mozart cache un drame sous belle peau. Une mahlérienne ante tempus, pour mener à cette 5e Symphonie, indissociablement liée au film Mort à Venise de Visconti, et contenant un monde encore plus grand de sentiments : puissance, lutte, douceur, ivresse amoureuse, désolation, jubilation, triomphe. Aujourd'hui elle compte parmi les œuvres les plus jouées de Mahler, bien que le compositeur en ait dit que c'était "une œuvre damnée que personne ne comprend". Philharmonie

17:00 Concert de bienfaisance

Les solistes du Luxembourg Sinfonietta. Alfred Kowalsky : Danse Luxembourgeoise pour violon et piano, Trio pour violon, violoncelle et piano, Elegie pour alto et piano. Victor Fenigstein : Viermal Beängstiges und Tröstliches für Streichquartett, Trois esquisses pour quatuor à cordes, Six Folk Songs for flute, cello and snare drum, Vortragstück für Flöte und Klavier, Complainte de notre temps pour violoncelle et piano, Sette miniature per flauto, violoncello e pianoforte, Vier Rufspiele für Flöte und Klavier. Publikumsgespräch mit Marcel Wengler und Dr. Luc Deitz (D/L). Philharmonie

Adam Walker, flûte. Vainqueur des Midem Classical Awards 2009. Solistes Européens, Luxembourg. Christoph König, direction. Juan Crisostomo Arriaga : "Los esclavos felices" (ouverture). Saverio Mercadante : Concerto N° 2 pour flûte et orchestre en mi mineur, op. 57. Charles Gounod : Petite symphonie. Ludwig van Beethoven : Symphonie N° 8 en fa majeur op. 93. Philharmonie

24

mercredi wednesday

Gisèle Nagy, violon. Jean Halsdorf, violoncelle. Lina Druart, piano. Ludwig van Beethoven : Sonate N° 1 op. 12 en ré majeur pour violon et piano, Sonate N° 2 op. 5 en sol mineur pour violoncelle et piano, Trio N° 3 op. 1 en do mineur pour violon, violoncelle et piano. Conservatoire de Musique ESCH-SUR-ALZETTE

28

dimanche sunday 16:00 Concert Spirituel 2010 Église Saint-Pie X bElair

20:00 Goerne / Schmalcz

Matthias Goerne, baryton. Alexander Schmalcz, piano. Franz Schubert : "Winterreise". Liederzyklus op. 89 D 911. Philharmonie

25

jeudi thursday 20:00 Belcea Quartet

Corina Belcea-Fisher, violon. Laura Samuel, violon. Krzysztof

n nt o r eve sur u o y s it nt subm z vos eve e iv r c . o net Ins i r u l p . wwwn mars: 01/02 io Édit

februar'10  city agenda luxembourg


26

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain

everyday(s) W

Everyday(s), au travers des œuvres de dix-huit artistes, révèle les versants ludiques, étonnants, imprévisibles et bouleversants de la réalité du quotidien. Through the works of eighteen artists, Everyday(s) unveils the playful, surprising, unpredictable and sometimes disturbing aspects of everyday life. N eLVIRE BASTENDORFF  O Cao Fei

S

i le quotidien est souvent qualifié de mono tone, l’exposition Everyday(s) organisée par Fabienne Bernardini et An Schiltz au Casino – Forum d’art contemporain bouscule avec force cet a priori. Depuis toujours, les artistes s’emparent du quotidien et de la banalité, outrepassant la valeur même du sujet, pour développer une retranscription précieuse de l’ordinaire et du dérisoire. L’exposition insiste sur les dimensions plastiques et temporelles de l’univers proche et domestique explorant, au travers de démarches artistiques diverses, les multiples facettes de notre réalité quotidienne. Les journées, ponctuées d’actes répétitifs, de gestes anodins et de paroles systématiques, peuvent devenir des espaces ludiques. Jouant des détournements d’objets, d’actions ou de langages, la banalité prend soudain un caractère exaltant et stimulant ; les œuvres de David Bestué et Marc Vives, de Valérie Mréjean, de Virginie Yassef, de Christian Mosar et de Claude Closky en témoignent. Le détachement des contraintes matérielles et systématiques du réel entraîne aussi des inventions de mondes parallèles à la lisière de la fiction et de la réalité. Ainsi, les œuvres de Cao Fei et de Paula Müller en sont des manifestes attrayants. L’installation Prozac

februar'10  city agenda luxembourg

Garden de Pier Stockholm suggère les émotions et les humeurs qui imprègnent nos journées. Considérant le quotidien aussi comme une sphère collective, certains artistes déplacent une situation banale sur le territoire social et politique. Garmit Gil, Eulàlia Valldosera et Andrijana Stojkovic évoquent notre capacité d’adaptation face à des situations critiques, conflictuelles et chaotiques. D’autres œuvres abordent l’imprévisible ordinaire et les ruptures dans le déroulement journalier des événements suscitant des réflexions plus existentielles. Danica Phelps, Christine Dupuis et Throsten Baensch approchent le versant économique de la vie quotidienne ponctué par les échanges monétaires ou par le partage et le don. L’exposition met donc en lumière ces « presque rien », révélant leur caractère complexe et multiforme. La diversité des approches et des processus artistiques, ici présentée, construit un paysage du quotidien contrasté et varié qui sollicite notre imaginaire à partir d’un ancrage fort dans la vie matérielle. Everyday(s) fait de la vie ordinaire une sorte de nouveau monde en mouvement perpétuel qui demande encore à être conquis. Les mises en scène du quotidien modifient les rapports sensibles et conceptuels que nous entretenons avec notre environnement et font apparaître la façon dont celui-ci nous construit. Q

« Rire, manger, jouir, vieillir... : les multiples facettes du quotidien à travers le regard surprenant de dix-huit artistes contemporains. »

hile the everyday is often described as monotonous, the Everyday(s) exhibition organised by Fabienne Bernardini and An Schiltz at the Casino – Forum d’art contemporain forcefully disturbs this argument. Artists have always seized upon the everyday and banal, going beyond the intrinsic value of the subject, to develop an invaluable retranscription of the ordinary and the derisory. The exhibition insists on the plastic and temporal dimensions of the close and domestic universe exploring, through diverse artistic approaches, the multiple facets of our every­day reality. The days, punctuated with repetitive acts, trivial gestures and systematic words can become playful spaces. Playing on the diversions of objects, actions or languages, banality suddenly takes on an exultant and stimulating character, as witnessed in the works of David Bestué and Marc Vives, Valérie Mréjean, Virginie Yassef, Christian Mosar and Claude Closky. Detachment from the material and systematic constraints of the real also brings about inventions of parallel worlds at the edge of fiction and reality, which the works of Cao Fei and Paula Müller attractively demonstrate. The Prozac Garden installation by Pier Stockholm suggests the emotions and moods that permeate our days. Considering the everyday also as a collective sphere, some artists move a banal situation into social and political territory – Garmit Gil, Eulàlia Valldosera and Andrijana Stojkovic evoke our ability to adapt when confronted with critical, conflicting and chaotic situations. Other works tackle the unforeseeable ordinary and the ruptures in the daily unfolding of events giving rise to more existential thoughts. Danica Phelps, Christine Dupuis and Throsten Baensch approach the economic side of daily life punctuated by monetary exchanges or by sharing and giving. The exhibition therefore sheds light on these “almost nothings”, revealing their complex and multiform characters. The diversity of approaches and artistic processes, shown here, builds a landscape of the mixed and varied everyday which appeals to our imagination from a firm anchoring in material life. Everyday(s) makes from ordinary life a sort of new world in constant movement that must still be conquered. The stagings of the everyday modify the sensitive and conceptual relationships that we have with our environment and reveal the way in which it constructs us. Q

“Laughing, eating, enjoying, growing older… the many facets of daily life are given a surprising twist by eighteen contemporary artists.” An Schiltz et Fabienne Bernardini

Le quotidien dans l’art contemporain E 30/01-11/04 I Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain J www.casino-luxembourg.lu

www.citymag.lu


Expositions

Arendt et Medernach

Places & Spaces 2

27

Andrés Lejona Portraits 1986 - 2009

Koa

Sang noir

Foisonnant de symboles, de personnages et de références à la gravure hollandaise (en particulier à Albrecht Dürer), les nouvelles créations en noir et blanc de Koa (Olivier Cramm) attisent notre curiosité et notre fascination pour l’étrange. Fantômes et autres monstres reflètent le regard acerbe du créateur sur l’agitation de notre monde. Teeming with symbols, characters and references to Dutch engraving (in particular Albrecht Dürer), the new black and white creations of Koa (Olivier Cramm) attract our curiosity and our fascination with the bizarre. Ghosts and other monsters reflect the creator’s scathing outlook on the agitation of our world.

Photographie contemporaine E Jusqu’au 28/02 E 27/02 Rencontre avec les artistes S Exposition ouverte au public tous les week-ends de 9h à 18h G 40 78 78-1 J www.arendt.com

Création graphique E 13/02-20/03 I Extrabold J www.extrabold.eu

bunker palace.com

Considérant les espaces environnants comme des champs d’expériences photographiques fertiles, les sept photographes de Places & Spaces 2 révèlent les lieux dans leur complexité structurelle et poétique. La qualité formelle des images et la diversité des approches esthétiques donnent à cette exposition un caractère exceptionnel. Considering surrounding spaces as fertile fields of photographic experiments, the seven photographers of Places & Spaces 2 expose places in all their structural and poetic complexity. The formal quality of the pictures and the diversity of aesthetic approaches lend an exceptional character to this exhibition.

réalisation :

Photos: Andrés Lejona , Koa (Details)

16.1.2010 - 28.2.2010

www.centredart-dudelange.lu

Musée National d’Histoire Naturelle

Photo: MNHN

Evolution – up to date

Vue de l’exposition : reproductions et installations pour une exposition riche et vivante. View of the exhibition: reproductions and installations for a rich and lively exhibition.

Conçue comme un voyage, Evolution – up to date est une plongée ludique et limpide au cœur de la pensée de Charles Darwin, enrichie des découvertes et des théories scientifiques de ses successeurs. Abordant les mécanismes de l’évolution selon cinq concepts clés : variation, hérédité, sélection, temps et adaptation, le parcours de l’exposition est ponctué de nombreux exemples. La mise en espace et l’interactivité dépassent le seul univers de la science pour interroger nos conceptions éthiques, morales et philosophiques des êtres vivants. Ce voyage au cœur de l’évolution du vivant est une réussite et permet une compréhension des grands principes biologiques accessibles à tous.

Designed like a journey, Evolution – up to date is an entertaining and straightforward plunge into the heart of Charles Darwin’s thinking enhanced with the scientific discoveries and theories of his successors. Tackling the mechanisms of evolution according to five key concepts: variation, heredity, selection, time and adaptation, the walk through exhibition is permeated with numerous examples. The layout and interactivity go beyond just the world of science to question our ethical, moral and philosophical conceptions of living organisms. This journey to the heart of the evolution of the living organism is a success and ensures an understanding of the broad biological principles accessible to everyone.

Exposition scientifique E Jusqu’au 11/04 I Musée National d’Histoire Naturelle J www.mnhn.lu

www.citymag.lu


28

Expositions

Nosbaum & Reding

CarréRotondes + Design Friends

sculpture et dessin

Art contemporain

Flâneur infatigable, Raymond Hains a fait de l’espace urbain son atelier. Palissades, affiches lacérées ont produit une œuvre très vaste, polymorphe et dynamique. Disparu en 2005, cet artiste continue d’être une référence pour la création actuelle. C’est une exposition d’un très grand artiste que nous offre la galerie Nosbaum & Reding. An indefatigable stroller, Raymond Hains made urban space his studio. Hoardings and ripped posters have produced an immense, polymorphic, dynamic work. This artist, who died in 2005, continues to be a reference for presentday creation. The Nosbaum & Reding gallery is offering us an exhibition of a very great artist.

Les codes graphiques des bilans d’entreprise (diagrammes, cartes, schémas…) sont ici utilisés comme représentations graphiques d’activités estivales et dérisoires. Détournant ainsi la culture graphique de l’entreprise, les créations originales des graphistes surprennent par leur esthétique insolite et leur habileté à la manipulation visuelle. The graphic codes of company reports (graphs, charts, diagrams…) are used here as graphic representations of insignificant summertime activities. Transforming the graphic culture of businesses in this way, the original creations of the graphic designers are surprising in their unusual aesthetics and aptitude for visual manipulation.

Composée de gravures, de dessins et de volumes architecturaux, l’œuvre de Rémy Jacquier embrasse de nombreux champs esthétiques et sémantiques. Les résonances entre les diverses propositions plastiques relèvent du déplacement, de l’écho et de la circulation. Très rhizomatique, le travail de l’artiste est un fourmillement d’une grande densité. Composed of engravings, drawings and architectural volumes, Rémy Jacquier’s work embraces numerous aesthetic and semantic fields. The resonances between the diverse artistic proposals arise from displacement, echo and movement. Highly rhizomatic, the artist’s work is packed with great density.

La galerie Toxic a choisi de présenter une exposition collective regroupant des artistes dont les œuvres témoignent d’une variété de pratiques plastiques et reflètent des univers symboliques, esthétiques et philosophiques singuliers. La mise en relation entre les différentes pièces produit un dialogue surprenant, proche de la symbiose. The Galerie Toxic has decided to present a joint exhibition bringing together artists whose works show a variety of practices in plastic arts and reflect remarkable symbolic, aesthetic and philosophical universes. The juxtaposition of the different works produces a surprising level of communication between them, bordering on symbiosis.

Art contemporain, exposition individuelle E Jusqu’au 27/02 I Galerie Nosbaum & Reding Art contemporain J www.nosbaumreding.lu

Art graphique E 25/02-04/04 I CarréRotondes J www.rotondes.lu

Photos: Raymond Hains, Maxime Pintadu, Remy Jacquier, Francis Marshall

Raymond Hains

Infographythm

Rémy Jacquier

The messenger

Art contemporain E Jusqu’au 27/02 I Galerie Bernard Ceysson J www.bernardceysson.com

Exposition collective E Jusqu’au 13/02 I Galerie Toxic J www.galerietoxic.com

Art moderne

Photo: James Ensor.Les Joueurs, 1895, Eau-forte rehaussée de couleurs, 113 x 155 mm. Collection privée

James Ensor

Œuvre graphique E 26/02-30/05 I Musée National d’Histoire et d’Art J www.mnha.lu

februar'10  city agenda luxembourg

Photos: Stéphane Couturier, Eugene Richards

Resulting from a collaboration with the Maison du Grand-Duché de Luxembourg in Brussels, a major exhibition of the engraved work of James Ensor is opening at the MNHA. The work abounds in obsessional motifs: portraits and self-portraits, sea, light and death. Prefiguring the expressionist movements with the audacity of his palette and the skilful execution of his pictorial matter, James Ensor expresses harsh criticism of society, politics and religion. The two hundred engravings assembled for this exhibition are treated with water­colour, gouache and coloured pencils thus making them unique pieces. Visitors will discover the richness of the artist’s graphic creation whose iconography alternates between realism and the fantastic.

des mondes photographiques

Regroupées selon différents « épisodes » inspirés du récit anticipatif d’Aldous Huxley, Brave New World, les œuvres de la collection du Mudam évoquent la double caractéristique d’un fonds d’art contemporain : le regard porté par les œuvres sur le monde et le dialogue de la collection sur elle-même. L’occasion est unique de voir rassemblées ici ces œuvres de qualité. Inspired by Aldous Huxley’s prophetic work, Brave New World, the Mudam collection has been grouped into different “episodes” that evoke the dual characteristics of a contemporary art collection: the way that the works view the world and the way the works communicate with each other. This is a unique opportunity to see these high quality artworks together in the same exhibition.

Le CNA présente les travaux de sept photographes sous le terme « Ecotone ». Ce nom écologique qui définit couramment la zone de transition entre deux écosystèmes, est ici déplacé sur le territoire de la photographie, désignant ainsi une zone mouvante entre deux mondes jouant de dualités : nature et artifice, singularité et banalité… CNA, the national audiovisual centre, is displaying the work of seven photographers under the heading “Ecotone”. This ecological name, which commonly defines the transition area between two ecosystems, has been moved here to the realm of photography, thus representing a shifting zone between two worlds playing on duality: nature and artifice, singularity and banality…

Le Meilleur des Mondes

« Je veux survivre, et je songe aux cuivres solides, aux encres inaltérables », James Ensor. “I want to survive, and I think of solid copper plates, of inalterable inks”, James Ensor.

S’ouvre une importante exposition de l’œuvre gravée de James Ensor au MNHA, issue d’une collaboration avec la Maison du Grand-Duché de Luxembourg à Bruxelles. L’œuvre foisonne de motifs obsessionnels : portraits et autoportraits, mer, lumière et mort. Anticipant les courants expressionnistes par l’audace de sa palette et la facture de sa matière picturale, James Ensor exprime une vive critique de la société, du politique et du religieux. Les deux cents gravures réunies pour cette exposition sont rehaussées par l’aquarelle, la gouache, les crayons de couleur, leur donnant ainsi le statut de pièces uniques. Le public découvrira la richesse de la création graphique de l’artiste dont l’iconographie alterne entre réalisme et fantastique.

La collection du Mudam

Exposition d’art contemporain E 28/01-23/05 I Mudam J www.mudam.lu

Ecotone : Entre deux mondes

Photographie contemporaine E Jusqu’au 29/02 I Centre national de l’audiovisuel display01 J www.cna.lu

www.citymag.lu


Expositions

exposition individuelle

Peinture

Par la diversité des formats et des pratiques, les interventions picturales d’Hugo Canoilas reconfigurent l’espace des expositions – modifiant ainsi le temps même de l’œuvre – en vue de créer des zones privilégiées pour aller à la rencontre de l’autre. Chez cet artiste humaniste, le geste pictural prend un caractère social et politique. Through the diversity of their formats and disciplines, the pictorial creations of Hugo Canoilas reconfigure exhibition space – thus altering the time itself of the work of art – with a view to creating areas propitious to reaching out to others. With this humanist artist, the pictorial gesture takes on a social and political nature.

La peinture de Bruno Rousselot explore la relation intime entre couleur et lumière. Les toiles vibrent subtilement, l’équilibre des formes est d’une rare perfection. Se dégage de la création de l’artiste un sentiment de bien-être esthétique dû à la maîtrise et à l’exceptionnel équilibre des éléments picturaux. Bruno Rousselot’s paintings explore the intimate relationship between colour and light. The canvasses gently vibrate, the shapes balance in rare perfection. A feeling of aesthetic well-being emanates from the artist’s works created by the exceptional balance and control of the pictorial elements.

Hugo Canoilas

29

Bruno Rousselot

Portraits 1986-2009

Les photographies d’Andrés Lejona au tempérament joyeux soulignent la « folie douce » des modèles. The uplifting photographs of Andrés Lejona underline the “sweet folly” of the models.

L’exposition monographique d’Andrés Lejona au Centre d’art Nei Liicht présente une série de portraits réalisée sur une longue période. De ses diverses rencontres dans les pays où il a vécu et voyagé, le photographe a élaboré une recherche conséquente autour de l’image de l’autre. Dans la proximité relationnelle entre la personne représentée et le photographe, Andrés Lejona élabore des données narratives jouant de la mise en scène, de décalages de situations et de positions incongrues. Ses portraits, où s’expriment la tendresse et l’ironie, dénotent la complexité du portrait qui unit la personnalité du modèle à celle du photographe. L’exposition reflète le talent du photographe pour photographier les personnes et saisir leur caractère. The monograph exhibition of Andrés Lejona at the Centre d’art Nei Liicht presents a series of portraits built up over a long period. From his various encounters in countries where he lived and travelled, the photographer has developed a substantial body of research around the image of the other. In the relational proximity between the person represented and the photographer, Andrés Lejona develops narrative data making use of the staging, shifting of situations and incongruous positions. His portraits, in which tenderness and irony are expressed, denote the complexity of the portrait which brings together the personality of the model and that of the photographer. The exhibition reflects the photographer’s talent for photographing people and capturing their characters.

Photos: Hugo Canoilas, Bruno Rousselot

Photo: Andrés Lejona

Andrés Lejona

Art contemporain E Jusqu’au 27/02 I Galerie Nosbaum & Reding Art contemporain J www.nosbaumreding.lu

Art contemporain E Jusqu’au 27/02 I Galerie Bernard Ceysson J www.bernardceysson.com

De rn ie rs

jo ur s

ju sq u’ au

Photographie contemporaine E Jusqu’au 28/02 I Centre d’art Nei Liicht J www.galeries-dudelange.lu

Agenda Appel Aux organisateurs et producteurs

Pour annoncer vos événements dans City Agenda, inscrivez-les sur le portail culturel de la grande région (rubrique pro) :

www.plurio.net

avant les dates limites indiquées ci-dessous.

DEADLines édition mars : jusqu’au 01/02 édition avril : jusqu’au 01/03 édition mai : jusqu’au 05/04

Lucien Schweitzer Galerie d’Art 24 av. Monterey | L-2163 Luxembourg Heures d’ouverture Ma - sa : de 10h00 à 18h00 ou sur rendez - vous informations www.lucien - schweitzer.lu | galerie@lucien - schweitzer.lu

13

fé vr ier

20 10


30

Expositions

Agenda MUSÉes Luxembourg

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain

Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg Mord und Totschlag. Eine Ausstellung über das Leben

Pflanzenvielfalt der Botanischen Gärten bietet dafür ideale Voraussetzungen. Du 02/02 au 11/04

Nos régions

Découvertes

est le seul ensemble qui documente la vie et l’œuvre de l’un des grands artistes du 20e siècle. Exposition permanente

Rock’n Roll

© Cao Fei, Deep Breathing (COSPlayers series), 2004

Vernissage le 29/01 à 19h. Du 30/01 au 11/04

Mudam LE MEILLEUR DES MONDES (du point de vue de la Collection Mudam)

© Shiro Kuramata: Laputa, 1991

Du 30/01 au 23/05

Sixties. Une époque dans les collections du musée

Visites guidées

Tant de questions qui attendent une réponse. À l’aide de modèles agrandis et de jeux interactifs, le visiteur apprendra à déterminer ces "animaux dans la maison". Dans des vivariums, il pourra observer des plantes et des animaux indigènes et exotiques. Exposition permanente

MUSÉEs DU JOUR

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Mercredis 12:30 (30 min) Mudam Lundis 12:30 (15-20 min) Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg Vendredis 12:30 (30 min) (L / F) MNHA Mardis 12:30 (30 min) MNHN Jeudis 12:30

VISITES PONCTUELLES

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Visite musicale par une classe de la section F Dimanche 28/02 17:00 Visite commentée pour seniors Lundi 01/02 15:00 Mudam Dimanche 07/02 11:00 (E) Brave New World "Jeunes Médiateurs" : les 27 et 28/02 11:00 et 15:00 (L) Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg "Jeunes Médiateurs" : les 27 et 28/02 15:00 (L) Crimes de sang  "Jeunes Médiateurs" : du 23 au 26/02 16:00 (L) Musée Dräi Eechelen Visite du fort Thüngen "Jeunes Médiateurs" : les 27 et 28/02 15:00 (L) Visite du fort Obergrünewald "Jeunes Médiateurs" : les 27 et 28/02 16:00 (L) MNHA "Jeunes Médiateurs" : les 27 et 28/02 15:00 (L) MNHN Sind auch Sie ein Revoluzzer? "Jeunes Médiateurs" : le 28/02 11:00 et 16:00 (L)

februar'10  city agenda luxembourg

Musée national d’histoire et d’art James ensor Du 26/02 au 30/05

Les planètes

Une chronologie des événements allant du Big Bang jusqu’à l’apparition du monde vivant retrace les faits marquants de l’histoire de l’univers. Exposition permanente

Auf seiner Weltreise mit der "Beagle" sammelte Darwin Pflanzen und untersuchte ihre geographische Verbreitung. Nach seiner Rückkehr entdeckte er mit klugen Experimenten und exakten Beobachtungen faszinierende Facetten der Blütenbiologie, erforschte die kaum wahrnehmbaren Bewegungen der Pflanzen und beschrieb als einer der ersten die Biologie der fleischfressenden Pflanzen. Darwins botanische Forschung kann aber nicht isoliert betrachtet werden. Sie steht in engem Zusammenhang mit seiner Vorstellung von der Evolution der Arten und sollte seine Theorie untermauern. Daher bietet ein Blick auf Darwins botanische Arbeiten einen spannenden und überraschend klaren Zugang zu seiner Evolutionstheorie. Dies zu verdeutlichen ist die Intention der Ausstellung. Die

Jusqu’au 27/02

Jusqu’au 22/10

Rémy jacquier

TROY HENRIKSEN

"Suis-je seul au monde ?" Non ! L’homme n’est pas le seul être vivant sur Terre. Il fait partie d’un tout, d’un écosystème, qu’il importe de préserver. Or, depuis ses débuts, l’homme détruit son environnement. Confronté à cette réalité, le visiteur se verra devant un choix capital : respecter les lois de la nature ou être à l’origine d’une des plus grandes extinctions de tous les temps. L’homme, génie ou monstre ? Nous sommes la seule espèce à avoir le choix de nos actes ! Tant de comportements humains se retrouvent dans le monde animal : l’affection, l’agressivité, le comportement maternel,... Finalement, l’homme n’est qu’une espèce parmi tant d’autres. Exposition permanente

galerie clairefontaine espace 1 alfred hrdlicka Empreinte – Atelier de Gravure a été créé en 1994 par 13 graveurs qui essayaient de créer un endroit pour travailler, communiquer, échanger, se rencontrer, se perfectionner et se réunir. Stimulés et aidés par le graveur parisien Torben Bo Halbirk, les fondateurs réalisaient ainsi leur rêve d’atelier de gravure collectif. Au fil des ans, de plus en plus de graveurs originaires de France, Nouvelle-Zélande, Danemark, Espagne, États-Unis, Brésil, Belgique, Royaume-Uni, Japon, Chine, Iran, vinrent travailler dans l’atelier ou participèrent à ses expositions. Sous le thème du Rock, Empreinte a invité les membres de l’Atelier Bo Halbirk, ainsi que les artistes du Belfast Print Workshop d’Irlande du Nord à participer à cette rencontre entre arts plastiques et musique. Jusqu’au 14/02

Notre Terre est une planète dont la face change lentement au cours des temps géologiques. Les continents migrent, les plaques terrestres sont animées par des mouvements internes à la Terre. Les volcans et les tremblements de terre témoignent directement de ces mouvements. Le monde vivant suit ces changements en s’adaptant : de nouvelles espèces apparaissent, tandis que d’autres s’éteignent. Exposition permanente

Nos ancêtres

DUDELANGE Centre d’art dominique lang

Musée National de la Résistance

Centre d’art Nei Liicht

Triangle rouge

L’évolution est un phénomène qui modifie les êtres vivants. C’est la transformation de la vie au fil du temps. Les fossiles, qui sont notre mémoire du passé, témoignent des formes animales et végétales qui apparurent soudainement et vécurent un certain temps avant de disparaître. Parallèlement, ils permettent de reconstituer les mondes disparus. Exposition permanente

Nos paysages

L’histoire du fascisme, depuis ses premières manifestations en Europe, jusqu’à aujourd’hui. L’appel "résiste" traverse l’exposition, qui est dédiée à tous ceux qui, sous le joug nazi, portaient ce petit bout de tissu rouge triangulaire dans les camps du IIIe Reich. Le message véhiculé par cette exposition est plus large et souligne l’action de tous les résistants à toutes les formes de tentatives liberticides. Du 26/02 au 25/04

galerie clairefontaine espace 2

jason d’aquino

Galerie nordine zidoun Jusqu’au 28/02

dieter appelt Schmerz und Poesie. Fotographie, Skulptur. Jusqu’au 20/02

galerie lucien schweitzer déballage(s)

Galerie Nosbaum & Reding – Art Contemporain Hugo Canoilas Jusqu’au 27/02

Raymond Hains Jusqu’au 27/02

Galerie Toxic The Messenger

Jusqu’au 13/02

Du 25/02 au 04/04

ESCH-SUR-ALZETTE

Résistance ? Qu’est-ce que ce terme peut bien signifier pour un jeune, aujourd’hui ? Dans le passé, des gens ont risqué leur vie pour défendre leur liberté d’expression. À quel moment un jeune d’aujourd’hui doit-il être fort et défendre ses convictions ? Les élèves se sont posé ces questions et ont repris des sujets issus de leur entourage. Jusqu’au 21/02

Jusqu’au 01/04

infographythm

Ceveriki. Jusqu’au 28/02

Oui, je résiste

Rückblick. Skulptur, Zeichnung, Grafik. Jusqu’au 20/02

carrérotondes

MARCIN SOBOLEV

natur musée Darwins Garten Evolution entdecken: Die Ausstellung in der Ausstellung

Qui suis-je ?

Jusqu’au 11/04

Notre Terre

La vie quotidienne pendant les années 1960 à Luxembourg ne correspond qu’imparfaitement au cliché des "roaring sixties". La transition avec les années 1950 se fait de façon presque imperceptible. La prospérité aboutit à la consommation de masse. En ce qui concerne le Luxembourg, la décennie est donc un mélange de continuité et de ruptures, de valeurs matérialistes et de contestation. Jusqu’au 12/10

Les quatre régions du Luxembourg, le Centre, l’Oesling, la région de la Minette et l’Est, sont présentées par le biais d’objets typiques et variés qui retracent l’influence des facteurs abiotiques et biotiques sur la vie et la culture des habitants. Exposition permanente

Evolution up-to-date

Visites commentées régulières Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Jeudis 18:00 (F/D/L) Samedis 15:00 (F) Dimanches 11:00 (L), 15:00 (F) et 16:00 (D) Mudam Samedis 16:00 (F) Dimanches 15:00 (D) et 16:00 (L) Visites enfants Samedis 15:00 (L / D) et dimanches 14:00 (F) Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg Du château comtal à la ville européenne  Dimanches 16:00 Crimes de sang  Jeudis 18:00 (L) Dimanches 16:00 (F/L) MNHA Jeudis 18:00 (L / D) Samedis 15:00 (F) Dimanches 15:00 MNHN Evolution up-to-date Dimanches 16:00 (L : 07 & 14/02, F : 21/02, D : 28/02)

bruno rousselot

ZIVO

Jusqu’au 27/02

everyday(s)

Fréquemment, la littérature et les médias confrontent leur public à des descriptions véridiques ou inventées de crimes capitaux, mettant en scène les limites et les tabous des actions humaines. Si ces histoires servent à assouvir une soif de sensation très répandue, elles incitent aussi à un débat de société autour de l’attitude à adopter à l’égard des assassins et de l’appréciation des motivations de leurs actes. Le visiteur est invité à observer les crimes dans leurs contextes biographique et social. Lors de sa visite, il est confronté à sa propre soif de sensation et incité à se poser d’importantes questions morales et philosophiques. Jusqu’au 28/03

Galerie bernard ceysson

Andrés Lejona – portraits 1986-2009 Jusqu’au 28/02

cna – Display01 ECOTONE

Déballage(s) n’est pas une exposition de groupe, ni une rétrospective en tant que telle, ni même l’exposition de fin d’année. Déballage(s) est, comme son nom l’indique, l’étalage d’une collection qui a mis deux décennies pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui et qui n’a qu’une envie, celle de s’enrichir davantage. Déballer pour faire le point, faire l’inventaire d’un travail de longue haleine et partager tout l’enthousiasme que cela entraîne avec le public. Déballer pour se permettre l’excès, des mariages incongrus et des dialogues improbables. Déballer pour mieux analyser et faire son introspection. Jusqu’au 13/02

Galerie Michel Miltgen ça tétone ! by Jak ESPI

autres lieux LUXEMBOURG

arendt & medernach (kirchberg) places & spaces ii

Rencontre avec les artistes le 27/02. Exposition ouverte au public les week-ends. Jusqu’au 28/02

ErwuesseBildung Bäume

Ausstellung mit Werken von Pierre Pütz. Jusqu’au 19/02

walferdange

© Eugene Richards

Jusqu’au 28/02

université du luxembourg – campus de walferdange

MERSCH Centre national de littérature Ech sinn e groussen Hexemeeschter. Dicks Edmond de la Fontaine (1823-1891) Jusqu’au 28/03

Institu- galeries tions

lieux insolites Jak Espi présente un travail mené depuis deux ans autour du sein, exploré à travers des sculptures et des peintures. Dans un monde où trop souvent règne l’esthétique, l’artiste français a voulu redonner une place plus noble à cette partie intime du corps tout en jouant et laissant libre cours à la fantaisie. Jusqu’au 13/02

Photographies d’Andrés Lejona. Jusqu’au 02/06

Julien Marinetti

LUXEMBOURG

LUXEMBOURG

Des vitrines mettent en évidence les faunes et flores typiques des biotopes "forêt", "haie" et "ville". Que serait le cœur vert de l’Europe sans ses forêts ? Exposition permanente

extrabold

Abbaye de Neumünster

koa

Exposition Lucien Wercollier

Du 13/02 au 20/03

Pierre, bronze, marbre, albâtre, verre, l’œuvre de Lucien Wercollier est inscrite dans ces matériaux divers que tour à tour il découvrira et ne quittera plus. Si les sculptures de Wercollier sont présentes en de nombreuses collections et de nombreux musées publics au Luxembourg et à l’étranger, cette exposition

spike

Jusqu’au 06/02

Jusqu’au 10/10

n ent o ur ev ts sur o y t i n subm z vos eve t ive r c . s In rio n2e u l p . wwwn mars: 01/0 Éditio

www.citymag.lu


32

Oliver Stone

Back in the USA

Lauren Bacall

The look, the voice, the icon

The Oliver Stone season continues with the director’s 1990s output, much of which focused on modern US history. They include his biopic of Jim Morrison, The Doors, and his look at the assassination of Kennedy, JFK. Another president, Nixon, was also subjected to the Stone treatment in 1995, after the director had made Natural Born Killers. La saison Oliver Stone continue avec ses réalisations des années 1990, largement consacrées à l’histoire américaine contemporaine, dont le film biographique sur Jim Morrison The Doors, ainsi que sa vision de l’assassinat de Kennedy dans JFK. Autre président soumis au traitement Stone : Nixon, réalisé en 1995, après Natural Born Killers. The USA according to Stone E 03-23/02 H 18:30 & 20:30 S Oliver Stone retrospective

The winner of last year’s Academy Honorary Award is the subject of a retrospective ahead of the 2010 ceremony. Récompensée par un Oscar d’honneur l’année dernière, l’actrice fait l’objet d’une rétrospective en amont de la cérémonie 2010. N duncan roberts

F

or such an iconic figure, Lauren Bacall starred in only a few truly great films. But the four she made in the 1940s with Humphrey Bogart – with whom she was married for 12 years – are remembered for the astonishing chemistry between the couple. Many critics still rate Bacall’s performance in Howard Hawks’ 1944 thriller To Have and Have Not as one of the best screen debuts of all time. Her portrayal of the mysterious Marie Browning, was simmering with sex appeal. She had adopted what was to become known as “the look” – chin against chest and eyes looking up – and a husky voice. Most memorable is her teasing of Bogart’s character with the famous line: “You know how to whistle, don’t you, Steve? You just put your lips together and blow.” Bacall, just 19 at the time, began an affair with the married (and 25 years older) Bogart and the couple were married the following year. They went on to make The Big Sleep (photo), with Bacall again receiving acclaim for her role as Vivian Rutledge, who charms Bogart’s Philip Marlowe and delivers a memorable double entendre about riding horses. Other films with Bogart, Dark Passage and John Huston’s Key Largo, are also included in this retrospective. Q

Gaza-strophe, le jour d’après

Der zweite Teil der Filmsaison der Neuen Deutschen Welle umfasst Filme, die von einigen der Unterzeichner des sogenannten OberhausenManifests von 1962 gedreht wurden, das neue Freiheiten für das deutsche Kino versprach. Zu den aufgeführten Filmen gehört Wim Wenders Verfilmung des ersten Ripley Romans von Patricia Highsmith, Der amerikanische Freund, in der Bruno Ganz und Dennis Hopper mitspielen. The second part of the German New Wave season includes films made by some of the signatories of the so-called Oberhausen manifesto of 1962 that promised a new freedom for German cinema. Among the films being screened is Wim Wenders’ adaptation of Patricia Highsmith’s first Ripley novel, Der amerikanische Freund, starring Bruno Ganz and Dennis Hopper.

Le réalisateur Samir Abdallah sera présent à la Cinémathèque pour parler du documentaire qu’il a réalisé avec Khéridine Mabrouk sur l’offensive israélienne contre Gaza en décembre 2008 et janvier 2009. Ce film déchirant se compose d’interviews de victimes et d’images d’archives tournées à Gaza pendant l’offensive. Director Samir Abdallah will be at the Cinémathèque to discuss the documentary film he made with fellow director Khéridine Mabrouk about the Israeli armed offensive against Gaza in December 2008 and January 2009. They made the harrowing film by interviewing victims and piecing together footage taken inside Gaza during the attack.

Out of Oberhausen

Déchirant documentaire

F

igure légendaire du cinéma, Lauren Bacall n’aura pourtant tourné en vedette que dans quelques films vraiment remarquables. Mais les quatre films tournés dans les années 1940 avec Humphrey Bogart – son mari pendant 12 ans – sont à jamais inoubliables en raison du charisme magique du couple. Pour de nombreux critiques, sa première apparition dans Le Port de l’Angoisse (To Have and Have Not), film à suspense de Howard Hawks (1944), fut l’un des meilleurs débuts à l’écran de tous les temps. Son interprétation de la mystérieuse Marie Browning était troublante de sex-appeal. Elle avait adopté une voix rauque et une façon de regarder son partenaire, menton baissé sur la poitrine et regard par en-dessous, qui allait lui valoir le surnom de « the look ». Personne n’a oublié sa mémorable réplique pour taquiner le personnage joué par Humphrey Bogart : « Vous savez siffler, Steve ? Vous rapprochez vos lèvres comme ça et vous soufflez. » Bacall, alors tout juste âgée de 19 ans, eut une liaison avec Bogart (déjà marié et de 25 ans son aîné) qu’elle épousa l’année suivante. Ensemble, ils tournèrent Le Grand Sommeil (The Big Sleep, photo), et la critique encensa de nouveau Bacall pour son interprétation du rôle de Vivian Rutledge, qui charme Philip Marlowe (Bogart) et tient des propos suggestifs sur le fait de monter à cheval. La rétrospective comprend d’autres films avec Bogart, dont Les Passagers de la nuit (Dark Passage) et Key Largo de John Huston. Q

RétrOSCARtive E 01-24/02 H 18:30 & 20:30 S Lauren Bacall, Academy Honorary Award 2009

februar'10  city agenda luxembourg

Neues Deutsches Kino

Gaza : l’éternel débat E 11/02 H 20:00 S En collaboration avec le Comité pour une Paix Juste au Proche-Orient

Neue Deutsche Welle E 01-25/02 H 18:30 & 20:30 S Deutsche Filme aus den 60ern und 70ern

www.citymag.lu


Cinémathèque

33

Agenda 01

lundi monday

18:30 Dark Passage

LAUREN BACALL Academy Honorary Award 2009 USA 1947 | vo | 106’ | De : Delmer Daves | Avec : Humphrey Bogart, Lauren Bacall, Bruce Bennett, Agnes Moorehead

20:30 Allemagne, mère blafarde

De : Oliver Stone | Avec : Tommy Lee Jones, Hiep Thi Le, Joan Cheng, Haing S. Ngor | D’après : les mémoires de Le Ly Hayslip

21:00 Le Fantôme

05

vendredi friday

18:30 A King in New York

02

18:30 L’ami américain

OUT OF OBERHAUSEN Der amerikanische Freund / RFA 1977 | vostf | 125’ | c | De : Wim Wenders | Avec : Bruno Ganz, Dennis Hopper, Lisa Kreuzer, Nicholas Ray | D’après le roman de Patricia Highsmith

20:30 To Have and Have Not

CINE XXL À l’occasion de la sortie d’Avatar USA 1997 | vostf | 200’ | c | De : James Cameron | Avec : Leonardo DiCaprio, Kate Winslet, Billy Zane | Oscar du Meilleur Film 1998

SENSE & SENSIBILITY Irlande 1999 | vostf | 91’ | c | De : Angelica Huston | Avec : Anjelica Huston, Marion O’Dwyer, Tom Jones | D’après le roman de Brendan O’Carroll

22:00 Day of the Dead

03

mercredi wednesday

12

04

18:30 Heaven & Earth

OLIVER STONE USA 1993 | vostf+all | 140’ | c |

www.citymag.lu

vendredi friday

18:30 Pecker

PANTHEON France 1962 | vo | c | 103’ | De : Jean-Pierre Melville | Avec : Jean-Paul Belmondo, Serge Reggiani, Michel Piccoli

lundi 08 monday

18:30 Natural Born Killers

OLIVER STONE USA 1994 | vostf+all | 119’ | c | De : Oliver Stone | Avec : Woody Harrelson, Juliette Lewis, Robert Downey Jr., Tommy Lee Jones | D’après : une idée originale de Quentin Tarantino

20:30 L’ami américain OUT OF OBERHAUSEN cf. 02/02

18:30 Allemagne, mère blafarde OUT OF OBERHAUSEN cf. 01/02

20:30 The Big Sleep

THE LAST PICTURE SHOW 70e anniversaire de George A. Romero USA 1985 | vo | 102’ | c | De : George A. Romero | Avec : Lari Cardille, Terry Alexander, Joseph Pilato

LAUREN BACALL Academy Honorary Award 2009 USA 1946 | vostf | 114’ | De : Howard Hawks | Avec : Humphrey Bogart, Lauren Bacall, John Ridgely, Dorothy Malone | D’après : le roman de Raymond Chandler

10

07

mercredi wednesday

CINEMA PARADISO Deutschland 1988 | deutsche Fassung | 93’ | Farbe | Von : Günter Meyer | Mit : Christoph Zeller, Jürgen Watzke, Klaus Dieter Klebsch | Empfohlen ab 8 Jahren

LAUREN BACALL Academy Honorary Award 2009 USA 1957 | vostf | 99’ | c | De : Douglas Sirk | Avec : Rock Hudson, Lauren Bacall, Robert Stack, Dorothy Malone

dimanche sunday 15:00 Kai aus der Kiste

CINE XXL France 1994 | vo | 159’ | c | De : Patrice Chéreau | Avec : Isabelle Adjani, Daniel Auteuil, Vincent Pérez | Prix du Jury, Cannes 1994

20:30 The Lady from Shanghai

PANTHEON USA 1948 | vostf | 87’ | De : Orson Welles | Avec : Rita Hayworth, Orson Welles, Everett Sloane

20:30 L’Histoire officielle

ARTHOUSE CLASSICS La historia oficial / Argentine 1985 | vostang | 113’ | c | De : Luis Puenzo | Avec : Norma Aleandro, Hector Alterio, Hugo Arana | Oscar du Meilleur Film étranger 1986 La terrible prise de conscience d’une jeune bourgeoise argentine, professeur d’histoire, sur le drame de son pays…

samedi 13 saturday

20:00 Le fabuleux destin d’Amélie Poulain

18:30 Written on the Wind

OUT OF OBERHAUSEN Die bleierne Zeit / RFA 1981 | vostf | 100’ | c | De : Margarethe von Trotta | Avec : Jutta Lampe, Barbara Sukowa, Rüdiger Vogler | Lion d’Or, Venise 1981

19

lundi 15 monday

vendredi friday

18:30 La Comédie du travail

COMEDY CLASSICS France 1987 | vo | 88’ | c | De : Luc Moullet | Avec : Roland Blanche, Sabine Haudepin, Henri Déus | Prix Jean Vigo 1988

20:30 The Pillow Book

20:30 La femme gauchère

OUT OF OBERHAUSEN Die linkshändige Frau / RFA 1978 | vostf | 110’ | De : Peter Handke | Avec : Edith Clever, Bruno Ganz, Michael Lonsdale, Angela Winkler

16

mardi tuesday 18:30 Le Droit du plus fort

OUT OF OBERHAUSEN Faustrecht der Freiheit / RFA 1974 | vostf | 100’ | c | De : Rainer Werner Fassbinder | Avec : Rainer Werner Fassbinder, Karl-Heinz Böhm, Peter Chatel, Ingrid Caven

20:30 Dark Passage LAUREN BACALL cf. 01/02

17

mercredi wednesday

ARTHOUSE CLASSICS GB 1996 | vostf | 125’ | c | De : Peter Greenaway | Avec : Vivian Wu, Ewan McGregor, Yoshi Oida

samedi 20 saturday

20:00 Manhattan

14

dimanche sunday 15:00 Pippi in TakaTuka-Land

CINEMA PARADISO Schweden 1969 | deutsche Fassung | 92’ | Farbe | Von : Olle

lundi 22 monday 18:30 The Big Sleep LAUREN BACALL cf. 09/02

20:30 Le Droit du plus fort OUT OF OBERHAUSEN cf. 16/02

23

20:30 Natural Born Killers

24

THE LAST PICTURE SHOW USA 1951 | vo | 92’ | De : Robert Wise | Avec : Michael Rennie, Patricia Neal, Hugh Marlowe

21

dimanche sunday 15:00 Das groSSe Rennen von Belleville

SENSE & SENSIBILITY USA 1993 | vostf | 134’ | c | De : James Ivory | Avec : Anthony Hopkins, Emma Thompson, James Fox

22:15 Eraserhead

LAUREN BACALL Academy Honorary Award 2009 USA 1945 | vo | 118’ | De : Herman Shumlin | Avec : Charles Boyer, Lauren Bacall, Katina Paxinou, Peter Lorre | D’après : le roman de Graham Greene

mercredi wednesday

22:00 The Day the Earth Stood Still

20:00 The Remains of the Day

OLIVER STONE cf. 08/02

SENSE & SENSIBILITY USA 1979 | vostf | 94’ | De : Woody Allen | Avec : Woody Allen, Diane Keaton, Mariel Hemingway, Meryl Streep

samedi 27 saturday

18:30 La femme gauchère

THE LAST PICTURE SHOW USA 1977 | vostf | 88’ | De : David Lynch | Avec : John Nance, Charlotte Stewart, Allen Joseph

28

dimanche sunday 15:00 L’Ours

OUT OF OBERHAUSEN cf. 15/02

20:30 Written on the Wind

CINEMA PARADISO France 1988 | vf | 96’ | De : JeanJacques Annaud | Avec : Tchéky Karyo, Jack Wallace, André Lacombe | À partir de 8 ans

LAUREN BACALL cf. 10/02

25

jeudi thursday 18:30 Les années de plomb

17:00 Sunshine

OUT OF OBERHAUSEN cf. 18/02

CINE XXL Hongrie-Allemagne 1999 | voang stf | 181’ | c | De : István Szabó | Avec : Ralph Fiennes, Rachel Weisz, Deborah Unger

20:30 Nixon

20:30 Remorques

LAUREN BACALL cf. 02/02

20:30 JFK

22:00 Mauvais sang

THE LAST PICTURE SHOW France 1986 | vo | 125’ | c | De : Léos Carax | Avec : Denis Lavant, Juliette Binoche, Michel Piccoli | Prix Louis-Delluc 1986

PANTHEON Sansho Dayu / Japon 1954 | vostf | 119’ | De : Kenji Mizoguchi | Avec : Kinuyo Tanaka, Yoshiaki Hanayagi, Kyoko Kagawa | Lion d’Argent, Venise 1954

18:30 Confidential Agent

18:30 To Have and Have Not SENSE & SENSIBILITY France 2001 | vo | 120’ | c | De : Jean-Pierre Jeunet | Avec : Audrey Tatou, Mathieu Kassowitz, Yolande Moreau | César du Meilleur Film 2002

20:30 L’intendant Sansho

mardi tuesday

LAUREN BACALL cf. 03/02 COMEDY CLASSICS 30e anniversaire de Christina Ricci USA 1998| vostf | 88’ | c | De : John Waters | Avec : Edward Furlong, Christina Ricci, Bess Armstrong

21:00 Les années de plomb

18:30 Key Largo

09

LAUREN BACALL Academy Honorary Award 2009 USA 1948 | vo | 101’ | De : John Huston | Avec : Humphrey Bogart, Edward G. Robinson, Lauren Bacall, Lionel Barrymore, Claire Trevor | D’après : la pièce de Maxwell Anderson

jeudi thursday

Soirée-débat Gaza France 2010 | vostf | 90’ | c | Documentaire de : Samir Abdallah et Khéridine Mabrouk En collaboration avec le Comité pour une Paix Juste au ProcheOrient. En présence de Samir Abdallah.

mardi tuesday

18:30 Key Largo

OLIVER STONE USA 1991 | vo | 140’ | c | De : Oliver Stone | Avec : Val Kilmer, Kevin Dillon, Kyle MacLachlan, Meg Ryan, Billy Idol | Scénario : e.a. Oliver Stone

20:00 Gaza-strophe, le jour d’après

20:30 Europa

20:00 Agnes Browne

17:00 La reine Margot

OUT OF OBERHAUSEN cf. 04/02

COMEDY CLASSICS GB 1957| vo | 100’ | De : Charles Chaplin | Avec : Charles Chaplin, Dawn Addams, Oliver Johnston

ARTHOUSE CLASSICS 60e anniversaire de Barbara Sukowa Allemagne-Danemark 1991 | vostf | 110’ | c + nb | De : Lars von Trier | Avec : Jean-Marc Barr, Barbara Sukowa, Udo Kier, Eddie Constantine | Prix du Jury, Cannes 1991 Leopold Kessler, jeune Américain d’origine allemande, part pour l’Allemagne en octobre 1945. Il veut contribuer a la reconstruction du Vieux Continent et va découvrir l’amour et ses propres contradictions dans une Allemagne déchirée et détruite…

Hellbom | Mit : Inger Nilsson, Maria Persson, Pär Sundberg | Nach der Buchvorlage von Astrid Lindgren | Empfohlen ab 6 Jahren

18:30 Le Fantôme

20:30 Le Doulos

samedi 06 saturday

20:30 The Doors

OLIVER STONE cf. 04/02

11

LAUREN BACALL Academy Honorary Award 2009 USA 1944 | vostf | 100’ | De : Howard Hawks | Avec : Humphrey Bogart, Lauren Bacall, Walter Brennan, Hoagy Carmichael, Marcel Dalio | D’après : le roman d’Ernest Hemingway

20:30 Heaven & Earth

jeudi thursday

OUT OF OBERHAUSEN Das Gespenst / RFA 1982 | vostf | 88’ | De : Herbert Achternbusch | Avec : Herbert Achternbusch, Annamirl Bierbichler, Kurt Raab

OUT OF OBERHAUSEN Deutschland bleiche Mutter / RFA 1980 | vostf | 120’ | c | De : Helma Sanders-Brahms | Avec : Eva Matthes, Ernst Jacobi, Elisabeth Stepanek

mardi tuesday

17:00 Titanic

CINEMA PARADISO Frankreich 2003 | deutsche Fassung | 77’ | Farbe | Zeichentrickfilm von : Sylvain Chomet | Empfohlen ab 6 Jahren

17:00 La Flûte enchantée

PANTHEON 90e anniversaire de Michèle Morgan France 1941 | vo | 91’ | De : Jean Grémillon | Avec : Jean Gabin, Michèle Morgan, Madeleine Renaud | Scénario : Jacques Prévert

18:30 The Seven Year Itch

COMEDY CLASSICS USA 1955 | vostf | 105’ | c | De : Billy Wilder | Avec : Marilyn Monroe, Tommy Ewell, Evelyn Keyes

18

jeudi thursday OLIVER STONE cf. 03/02

vendredi 26 friday

OLIVER STONE USA 1991 | vostf+all | 188’ | nb+c | De : Oliver Stone | Avec : Kevin Costner, Sissy Spacek, Kevin Bacon, Tommy Lee Jones, Gary Oldman, Donald Sutherland, Jack Lemmon, Walter Matthau

18:30 The Doors

OLIVER STONE USA 1995 | vostf | 190’ | c | De : Oliver Stone | Avec : Anthony Hopkins, Joan Allen, Powers Boothe, Ed Harris, Bob Hoskins

CINE XXL Trollflöjten / Suède 1974 | vostf | 125’ | c | De : Ingmar Bergman | Avec : Ulrik Cold, Josef Kostlinger, Birgit Nordin | D’après l’opéra de Mozart

20:30 La lectrice

ARTHOUSE CLASSICS 60e anniversaire de Miou-Miou France 1988 | vo | 99’ | c | De : Michel Deville | Avec : MiouMiou, Patrick Chesnais, Maria Casarès

februar'10  city agenda luxembourg


34 The Lovely Bones

The dead girl Peter Jackson tackles Alice Sebold’s harrowing best-seller about a young murder victim who watches over her family from heaven. Peter Jackson s’attaque au poignant best-seller d’Alice Sebold : l’histoire de la jeune victime d’un meurtre qui veille sur sa famille depuis l’au-delà. Nduncan roberts  Oparamount pictures

F

ollowing the CGI triumphs of the Lord of the Rings trilogy and, to a lesser extent, King Kong, Peter Jackson was temporarily the King of the World. Now that James Cameron has reclaimed his self-styled title with Avatar, it is perhaps appropriate that Jackson returns to the sort of material he made in the mid 1990s with The Lovely Bones. Though the film is not exactly a companion piece to his exquisite Heavenly Creatures, its mix of very real murder and fantasy and focus on teenage girls will no doubt draw comparisons with that film. Based on Alice Sebold’s exquisite novel about a young girl who is raped and murdered and then looks down from her version of heaven as her family comes to terms with the tragedy, the film stars Saoirse Ronan as the victim and Mark Wahlberg and Rachel Weisz as her grieving parents. Stanley Tucci plays the grotesque murderer and Susan Sarandon the girls’ grandmother. But among such exalted company it is Ronan, who was Oscar-nominated for her role as the young Briony Tallis in Atonement, who steals the show as murder victim Susie Salmon. Q

S

uite au triomphe des images de synthèse dans la trilogie du Seigneur des Anneaux et, dans une moindre mesure, dans King Kong, Peter Jackson fut temporairement sacré Roi du Monde. Maintenant que James Cameron a repris le titre, qu’il a lui-même créé, grâce à Avatar, il est sans doute naturel pour Jackson de revenir à son inspiration des années 1990 avec The Lovely Bones. Si le nouveau film n’est pas vraiment de la veine de l’exquis Créatures célestes (Heavenly Creatures), le mélange de meurtre tout à fait réel, de fantastique et d’héroïnes adolescentes suscitera néanmoins des comparaisons. Basé sur l’excellent roman d’Alice Sebold – violée puis assassinée, une jeune fille observe depuis son interprétation du paradis comment sa famille gère cette tragédie –, le film a pour vedettes Saoirse Ronan dans le rôle de la jeune victime et dans celui des parents éplorés, Mark Wahlberg et Rachel Weisz. Stanley Tucci est le terrifiant meurtrier et Susan Sarandon, la grand-mère de la jeune fille. Mais c’est Saoirse Ronan (déjà nominée aux Oscars pour son interprétation de la jeune Briony Tallis dans Atonement – Reviens-moi) qui, dans le rôle de la jeune victime Susie Salmon, vole la vedette à tous ses prestigieux partenaires. Q

Saoirse Ronan has received acclaim for her role as murder victim Susie Salmon. Saoirse Ronan a reçu les honneurs de la critique pour son interprétation du rôle de Susie Salmon, la jeune victime.

Fantasy thriller E Starts 05/02 S In English I Utopolis J www.utopolis.lu

Chart compiled by Utopia and Utopolis 08/01-14/01

box office

Cinédit

1

➸ Avatar 3D

2

➸ Alvin und die Chipmunks 2

3

➸ The Imaginarium of Doctor Parnassus

4

➹ The Road

5

➸ It’s Complicated

februar'10  city agenda luxembourg

From Kabul to Japan

Valentine’s Day An Education

Class act

To love and lie in LA

Golden Globe winning sci-fi drama (Twentieth Century Fox)

Musical cartoon rodents (Warner Bros.)

Fantasy from Terry Gilliam (Sony Pictures)

Middle age romantic comedy (Universal Pictures)

Photos: Sony pictures, Warner Bros

Gritty post-apocalyptic survival (Dimension Films)

Radio 100,7 continues its Cinédit season with Kabuli Kid, a drama from Afghanistan about a taxi driver who finds an abandoned baby – the child of a woman who has been raped – on the back seat of his cab. That is followed by Departures, a Japanese film laced with elegant humour about a classical cellist who ends up working in a funeral parlour. Radio 100.7 poursuit sa saison Cinédit avec le film afghan Kabuli Kid (L’enfant de Kaboul), histoire d’un chauffeur de taxi qui trouve un bébé abandonné – fruit d’un viol – sur le siège arrière de sa voiture. Le film est suivi de Departures, film japonais teinté d’un humour élégant qui suit le parcours d’un violoncelliste classique devenu croque-mort. World cinema E 03 & 04/02 Kabuli Kid E 24 & 25/02 Departures H 19:00 I Utopia (Limpertsberg) J www.utopolis.lu

Lone Scherfig’s film has been critically acclaimed and has garnered six BAFTA nominations. It tells the story of a 16-year old middle-class English girl (brilliantly portrayed by Carey Mulligan) being seduced by a sophisticated 35-year old man (Peter Sarsgaard) in 1961. The triumph of the film is that it avoids all sorts of clichés. Encensé par la critique et nominé six fois aux BAFTA, le film de Lone Scherfig se situe en 1961 et raconte l’histoire d’une adolescente anglaise de 16 ans, issue de la classe moyenne (brillamment interprétée par Carey Mulligan) et séduite par un homme raffiné de 35 ans (Peter Sarsgaard). La grande réussite du film est d’éviter toutes sortes de clichés. Coming of age tale E Starts 26/02 S In English I Utopia (Limpertsberg) J www.utopolis.lu

Director Gary Marshall teams up with Julia Roberts for another romantic comedy. But this time the Pretty Woman star is part of an ensemble cast in a film that follows the lives of Los Angeles couples and singles via intertwining stories set on 14 February. Anne Hathaway, Jessica Alba, Ashton Kutcher and Jennifer Garner are among the cast. Le réalisateur Gary Marshall retrouve Julia Roberts pour une nouvelle comédie romantique. Mais cette fois, la star de Pretty Woman partage la vedette avec Anne Hathaway, Jessica Alba, Ashton Kutcher et Jennifer Garner dans cette chronique de la Saint-Valentin qui suit les destins croisés de couples et de célibataires par le biais d’interviews réalisées un 14 février à Los Angeles. Romantic comedy E Starts 19/02 S In English I Utopolis (Kirchberg) J www.utopolis.lu

www.citymag.lu


35 Naturwissenschaften

Les Mardis de l’Art

Der preisgekrönte Journalist Jürgen Neffe tritt in die Fußstapfen von Charles Darwin und seiner fünf Jahre dauernden Expedition an Bord der HMS Beagle. Er schildert das Ergebnis in einer Art wissenschaftlichem Road Movie, das nicht nur Darwins eigentliche geografische Ortsveränderung nachzeichnet, sondern auch seine spirituelle Reise, die er angesichts des religiösen Gegenwinds unternahm. Award winning journalist Jürgen Neffe follows in the footsteps of Charles Darwin’s five-year expedition aboard the HMS Beagle. He describes the result as a sort of scientific road movie, which not only traces Darwin’s physical, but also the spiritual, journey he undertook as he faced religious opposition.

Les deux artistes illustrent leur conférence de projections d’images pour éclairer le public sur leurs recherches à propos de la relation entre les humains et leur environnement immédiat. Mariant la science et l’art, leurs installations, comme Food Islands, questionnent la valeur symbolique, organique et économique des ressources naturelles. The two artists present a lecture using projected images to enlighten their audience on the research they have conducted into the relationship between humans and their direct environment. Their installations, such as Food Islands, marry science and art to pose questions about the symbolic, organic and economic values of natural resources.

Anschauliche Autorenlesung E 02/02 H 18:30 S In deutscher Sprache I Natur Musée J www.naturmusee.lu

Conférence animée E 23/02 H 18:30 S En français I Mudam J www.mudam.lu

Darwin, das Aben- Andrea Caretto et teuer des Lebens Raffaella Spagna

Agenda lundi 01 monday

17:30 les amis de l’opéra

Conférence par Jeff Speres, 19e siècle. Russie. M. Glinka, A. Borodine, N. Rimsky-Korsakov, M. Moussorgski, P. I. Tchaikovski. Cité Auditorium

20:00 Hilfe, mein Kind ist fromm!

Viele Eltern wissen nicht, ob und wie sie ihre Kinder religiös erziehen sollen. Wie sollen wir mit unseren Kindern über Gott und Glauben reden, wenn sie schon mit so vielem anderen beschäftigt sind? www.erwuessebildung.lu ErwuesseBildung

02

mardi tuesday 14:00 Religiöse Alphabetisierung

Professor Biesinger bietet ein theoretisches und praktisches Kurzseminar an über die Frage, wie wir mit Kindern über Gott reden können. Centre Jean XIII

18:30 Darwin. Das Abenteur des Lebens

© Jürgen Neffe

Natur Musée

images conspiratives

Dans son œuvre, Joan Fontcuberta a dès le début exploré les conditions de vérité des informations visuelles. Ses projets détournent la fonction canonique de photographies comme documents historiques, scientifiques et de la communication média de masse. Des constructions narratives complexes lui servent de prétexte pour mettre en exergue des problématiques telles que la crédibilité, la véracité ou l’authenticité d’une image sous l’angle épistémologique et politique. Il met un accent particulier sur le "faux documentaire" qui peut fonctionner comme une critique, une parodie ou une déconstruction de la forme documentaire traditionnelle en vigueur, en film comme en photographie. Ses images s’imprègnent d’ironie et d’humour pour peupler la zone neutre entre réalité et mensonge. En français. Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain

www.citymag.lu

18:30 Lecture publique avec Josy Braun

Öffentliche Vorlesung mit dem luxemburgischen Schriftsteller Josy Braun. Musikalische Begleitung von Schülern des hauptstädtischen Konservatoriums. Da die Anzahl der verfügbaren Plätze begrenzt ist, ist es erwünscht im voraus zu reservieren. Cité Bibliothèque

03

mercredi wednesday 15:00 de grand-duche: eng musekalesch republik?

Geschicht vum Lëtzebuerger Muséksliewen vun 1815 bis haut. Association pour l’Éducation permanente. Conférence de Marc Jeck. Cité Auditorium

04

jeudi thursday 09:00 Professionnaliser le multilinguisme dans l’enseignement supérieur

Quatrième colloque scientifique des universités multilingues. L’Université du Luxembourg est l’une des 30 institutions d’enseignement supérieur bilingues ou multilingues existant dans le monde. Son multilinguisme est prégnant non seulement au niveau de la recherche et de l’enseignement mais aussi à un niveau managérial et administratif et marque ainsi la vie de tous les jours sur les campus. Centré sur la question de la professionnalisation du multilinguisme au sein de l’enseignement supérieur, le colloque traitera de nombreux thèmes, en fonction de perspectives multiples, notamment celui des politiques linguistiques, de la dimension économique du multilinguisme ou encore celui de la trajectoire biographique des individus plurilingues. Informations complémentaires et bulletins d’inscription disponibles à l’adresse suivante : www.multilingualuniversities.net Abbaye de Neumünster

samedi 06 saturday

09:00 Professionnaliser le multilinguisme dans l’enseignement supérieur cf. 04/02 Abbaye de Neumünster

09

mardi tuesday 20:00 évolution, liberté de conscience Vortrag von Volker Sommer. Conférence et débat. Cité Auditorium

11

jeudi thursday 18:30 Gallery Talk

Chaque mois, une œuvre de la collection est choisie pour une mini-conférence directement dans sa salle d’exposition. Mudam

23

mardi tuesday 18:30 De la Transformation des Choses. Pratiques d’Expérimentation artistique sur la Relation Sauvage/ Domestiqué Par Andrea Caretto et Raffaella Spagna. En français. Mudam

25

jeudi thursday 19:00 Vortrag: Warum Serienmord fasziniert Dr. Frank J. Robertz, Diplom-Kriminologe und Diplom-Sozialpädagoge. Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg

vendredi 05 friday

09:00 Professionnaliser le multilinguisme dans l’enseignement supérieur cf. 04/02 Abbaye de Neumünster

n nt o r eve sur u o y s it nt subm z vos eve e iv r net c . o Ins i r u l .p wwwn Mars : 01/02 io Édit


CULTURE & GOING OUT

1

A COMPREHENSIVE LISTING OF CITY VENUES AND CONTACT DETAILS. PLUS A GUIDE TO CITY RESTAURANTS AND BARS. Une liste exhaustive des lieux de loisir et leurs coordonnées, ainsi qu’un guide des bars et restaurants.

Luxembourg city tourist office 1

CULTURAL VENUES Salles de concerts, spectacles et théâtres 17

30, place Guillaume II Bureau d’accueil touristique Lu-sa : 9-19h, di : 10-18h Communication et marketing : Promotes culture and tourism and the brand image of Luxembourg City. Promotion culturelle et touristique de Luxembourg-Ville et de son image de marque. Service Guidages Luxembourg Convention Bureau : Consultancy for business tourism / framework for professional organisers of conferences, seminars and workshops. Guided tours and organized programmes. Incoming and package deals for tourists. Consultance tourisme d’affaires / encadrement pour organisateurs professionnels de conférences, séminaires et workshops. Organisation de tours guidés et de programmes-cadres. Incoming, élaboration de forfaits touristiques. G 22 28 09 J touristinfo@lcto.lu www.lcto.lu

Tickets Billetterie

Café-Théâtre “Le Rocas” Place des Bains 33, rue des Capucins G 27 47 86 20 J www.rocas.lu

18 CarréRotondes 1, rue de l’Aciérie G 26 62 20 07 J info@rotondes.lu www.rotondes.lu

19 CCR Abbaye de Neumünster 28, rue Münster G 26 20 52-1 J contact@ccrn.lu www.ccrn.lu

20

2 LUXEMBOURG TICKET Grand Théâtre 1, rond-point Robert Schuman (Limpertsberg) Reservation and purchase by telephone: Réservation et vente par téléphone: G 47 08 95-1 J www.luxembourgticket.lu Lu-ve : 10-18h30 Sales points in the city: Points de vente en ville : Luxembourg City Tourist Office (place Guillaume II), Conservatoire de Musique (Merl), Centre culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster (Grund)

PRIVATE ART GALLERIES galeries privées

Cercle-Cité 3, rue Génistre G 46 49 46 32 J www.vdl.lu

21 Conservatoire de Musique 33, rue Charles Martel G 47 96 55 55 (standard) G 47 96 54 32 (réservations) J cml@vdl.lu www.vdl.lu

22 d:qliq 17, rue du Saint-Esprit G 26 73 62 J info@dqliq.cim www.dqliq.com

23 3 Artium Art Gallery 11c, bd Joseph II G 26 44 00 66 / 14 J www.artium.lu

4 beaumontpublic + Koenigbloc 21a, avenue Gaston Diderich G 46 23 43 J www.beaumontpublic.com

5 Extrabold 24, avenue de la Liberté G 26 64 96 03 J www.extrabold.eu

6 Galerie Bernard Ceysson 2, rue Wiltheim G 26 26 22 08 J www.bernardceysson.com

7 Galerie Clairefontaine Espace 1 7, place Clairefontaine Ma-ve : 14h30-18h30, sa : 10-12h, 14-17h G 47 23 24 J www.galerie-clairefontaine.lu

8 Galerie Clairefontaine Espace 2 21, rue du Saint-Esprit Ma-ve : 14h30-18h30, sa : 10-12h, 14-17h G 47 23 24 J www.galerie-clairefontaine.lu

9 Galerie d’art Am Tunnel 16, rue Zithe G 40 15 50 26

10 Galerie d’art Lucien Schweitzer 24, avenue Monterey G 23 61 61 J www.lucien-schweitzer.lu

11 Galerie La Cité 1, rue Louvigny (1er étage) G 22 36 89 J www.lacite.lu

Den Atelier 54, rue de Hollerich G 49 54 85-1 J info@atelier.lu www.atelier.lu

24 Exit07 1, rue de l’Aciérie G 26 62 20 07 J info@rotondes.lu www.rotondes.lu

12 Galerie L’indépendance Dexia BIL 69, route d’Esch Lu-ve : 8-18h

EXHiBITION SPACES lieux d’exposition

2 Grand Théâtre 1, rond-point Robert Schuman G 47 96 39 00 (standard) G 47 08 95-1 (réservations) J grandtheatre@vdl.lu www.theatres.lu

25

36 bibliothèque nationale 37, boulevard F.D. Roosevelt Ma-ve : 10h30-18h30, sa : 9-12h Media library closed on Saturday Médiathèque fermée le samedi G 22 97 55-1 J www.bnl.lu info@bnl.etat.lu

26 Philharmonie 1, place de l’Europe G 26 02 27-1(standard) G 26 32 26 32 (réservations) J info@philharmonie.lu www.philharmonie.lu

27 Théâtre des Capucins 9, place du Théâtre G 47 96 40 54 (standard) G 47 08 95-1 (réservations) J capucins@vdl.lu www.theater-vdl.lu

37 kids and the city maison relais 2, rue du Nord Lu-ve : 7h30 -18h30, sa : 9h30 -18h30, G 26 26 29 59 J www.kidsandthecity.lu

28

MUSEUMS musées

29

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain 41, rue Notre-Dame G 22 50 45 J info@casino-luxembourg.lu www.casino-luxembourg.lu

38 Théâtre National du Luxembourg 194, route de Longwy G 26 44 12 70 J info@tnl.lu www.tnl.lu

30 TOL – Théâtre Ouvert Luxembourg 143, route de Thionville G 49 31 66 J tol@tol.lu www.tol.lu

3

39 MNHA – Musée National d’Histoire et d’Art Marché aux Poissons Ma-di : 10-17h G 47 93 30-1 (standard) G 47 93 30 21-4 (visites guidées) J musee@mnha.lu www.mnha.lu

31 Trois C-L 20a, rue de Strasbourg G 40 45 69 J danse@danse.lu www.danse.lu

CINEMAS Cinémas

18

33 Cinémathèque Municipale 17, place du Théâtre Infos programme G 29 12 59 J cinematheque@vdl.lu www.cinematheque.lu

19 CCR Abbaye de Neumünster (see previous entry)

32 Fondaton de l’Architecture et de l’Ingénierie 1, rue de l’Aciérie G 42 75 55 J office@fondarch.lu www.fondarch.lu

16 Konschthaus beim Engel 1, rue de la Loge Ma-di : 10-12h, 13-19h G 22 28 40

kids enfants

Théâtre du Centaure 4, Grand-rue G 22 28 28 J centaure@pt.lu www.theatrecentaure.lu

CarréRotondes (see previous entry)

14

15

2

40 Mudam – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean 3, Park Dräi Eechelen Je-lu : 11-18h, me : 11-20h G 45 37 85-1 J info@mudam.lu www.mudam.lu

41

Galerie Nosbaum & Reding 4, rue Wiltheim Ma-sa : 12-18h G 26 19 05 55 J www.nosbaumreding.lu

Galerie Toxic 2, rue de l’Eau G 26 20 21 43 J www.galerietoxic.lu

20 bibliothèque Municipale cité 3, rue Génistre Ma-ve : 10-19h, sa : 10-18h G 47 96 27 32 J www.vdl.lu

Kasemattentheater 14, rue du Puits G 29 12 81 (réservations, répondeur) J infos@kasenmattentheater www.kasemattentheater.lu

13 Galerie Nordine Zidoun 101, rue Adolphe Fischer G 26 29 64 49 J www.galeriezidoun.com

libraries bibliothèques

ES, SPORT SERVIC d es an & SHOPPING dress ge 26 d a l u a p ef

n us Find g guide o in shopp Magazine s utiles y se 6 of Cit z les adres à la page 2 ve g u in o r p t p e o R h s e guid ine et un az y Mag du Cit

Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg 14, rue du Saint-Esprit Ma-di : 10-18h, je : 10-20h G 47 96 45 00 J mhvl@2musees.vdl.lu www.mhvl.lu

4

42 34 Ciné Utopia 16, avenue de la Faïencerie G 22 46 11 J www.utopolis.lu

35 Utopolis 45, avenue Kennedy G 42 95 95 (standard) J www.utopolis.lu

Natur Musée – Musée National d’Histoire Naturelle 25, rue Münster Ma-di : 10-18h G 46 22 33-1 J musee-info@mnhn.lu www.mnhn.lu

43 Villa vauban – musée d’art de la ville de luxembourg 18, avenue Émile Reuter Re-opening Spring 2010 Réouverture printemps 2010 J www.villavauban.lu

culture going out


5 26 2 65

40

5

34

7 33

43 27

17

37

28

39

20

14

6 12 Le plaisir est avant tout une histoire de goût(s)

10

11

29 21 4 4

8

1

16

1 15

38

6

7

36

19

41

42

8 5

22

3

9 18, av. de la Faïencerie I Luxembourg-Limpertsberg T 26 27 67 I info@lagura.lu I www.lagura.lu Ouvert 7j/7: 12h – 14h & 19h – 22h

5

7

12

n t in e l a V t S a in

31 13

23

12/02/2010 • 13/02/2010 14/02/2010

25 32

Découvrez toutes nos formules sur : ( Discover all our menus on ) www.leroyal-luxembourg.com

24

18

8

Une représentation de votre établissement par l’image. un impact déterminant pour votre cible en plein cœur de la ville.

Contactez notre régie Appelez Mélanie au : 27 17 27 27-39 ou au 691 355 345

30

2

35 3


38

prochainement

Coming up

prochainement Book Early!

Live Cinema: Flesh and the Devil

Réservez de suite

March 06 Mars

Carl Davis revient avec « Live Cinema », sa collaboration annuelle avec l’OPL. Cette année, le compositeur et chef d’orchestre a choisi Flesh and the Devil de Clarence Brown, un drame romantique avec John Gilbert et Greta Garbo d’après le roman The Undying Past d’Hermann Sudermann. Un spectacle pour les familles avec un film différent est prévu l’après-midi. Carl Davis returns for his annual “Live Cinema” production with the OPL. This year the composer and conductor has chosen Clarence Brown’s Flesh and the Devil, a romantic drama based on the novel The Undying Past by Hermann Sudermann, starring John Gilbert and Greta Garbo. A Family Edition with a different film is scheduled for the afternoon. I Philharmonie

Les Fleurs dans le Miroir

23 & 25

March Mars

Photo: Mario Delcurio

Fruit de la collaboration inédite entre l’Opéra de Sichuan de Chengdu, le Théâtre Vidy-Lausanne et le Grand Théâtre, cette adaptation du roman fantastique de Li Ju Chen, véritable classique publié en 1827, est très attendue. La troupe est déjà venue au Luxembourg pour présenter Le roi singe et la montagne de feu, consacré par la critique en 2007. A unique production between the Sichuan Opera from Chengdu, the Théâtre Vidy-Lausanne and the Grand Théâtre, this adaptation of Li Ju Chen’s classic fantasy novel published in 1827 arrives with great expectation. The opera company has been in Luxembourg before, performing an acclaimed production of Le roi singe et la montagne de feu in 2007. I Grand Théâtre

We advise you get tickets now for the following shows that are likely to sell out: Nous vous conseillons d'acheter dès maintenant vos tickets pour les spectacles suivants : woody allen and his new orleans jazz band E 26/03 I Philharmonie J www.philharmonie.lu cheek by jowl’s macbeth E 14-17/04 I Grand Théâtre J www.theatres.lu ultravox E 05/05 I den Atelier J www.atelier.lu the infernal comedy – john malkovich E 11/05 I Philharmonie J www.philharmonie.lu black rebel motorcycle club E 19/05 I den Atelier J www.atelier.lu

28

March Mars

Un mois à peine après la venue du groupe Air à l’Atelier, la dance française est de retour avec Phoenix ! D’abord « backing band » pour un remix de 'Kelly Watch the Stars', le classique d’Air, Phoenix a désormais l’image d’un groupe dance indie chic. Avec son album Wolfgang Amadeus Phoenix sorti l’an dernier et encensé par la critique, il a désormais conquis le grand public. Just one month after Air play the Atelier, French dance music returns in the shape of Phoenix. Having started life as a backing band for a remix of Air’s classic ‘Kelly Watch the Stars’, Phoenix have since emerged as a chic indie dance band. They really broke through to the mainstream with last year’s highly praised album Wolfgang Amadeus Phoenix. I den Atelier

21 février 2010

BUERGbrennen

Cette tradition typiquement luxembourgeoise consiste à enflammer une grande croix de bois dans la vallée de la Pétrusse afin de marquer la fin de l’hiver. Cet événement comprend spectacles, concerts, repas et boissons. Le train touristique « Pétrusse Express » propose une navette gratuite depuis la place de la Constitution. A unique local tradition that sees a large wooden cross set on fire in the Pétrusse Valley to represent the end of winter. The event includes entertainment, concerts, food and drink. The “Pétrusse Express” tourist train provides a free shuttle from the place de la Constitution. J www.lcto.lu 7 mars – 4 mai

free subscriptions Abonnement gratuit

Phoenix

Manifestations 2010 – la sÉlection du lcto

For residents of Luxembourg City and the Grand Duchy (foreign commuters, subscribe to your workplace address) Pour les résidents de Luxembourg et du Grand-Duché. (Frontaliers, abonnez-vous sur votre lieu de travail) Send an email with your name and full address to Envoyez vos coordonnées par mail à : citymag@vdl.lu Ou téléphonez au 47 96 41 14

Printemps musical – Festival de Luxembourg

Ce festival de musique de renommée internationale propose un programme innovant de concerts de jazz et de musique du monde, où l’on retrouve des stars comme Pat Metheny, Dee Dee Bridgewater et John McLaughlin mais aussi des artistes locaux qui se produisent dans différents lieux de la capitale. The renowned music festival features an innovative programme of jazz and world music concerts, featuring the likes of Pat Metheny, Dee Dee Bridgewater and John McLaughlin as well as local artists at various venues in the capital city. J www.printempsmusical.lu 19 – 21 mars 2010

FESTIVAL DES MIGRATIONS, DES CULTURES ET DE LA CITOYENNETé Salon grand public visant à célébrer la société multiculturelle du Luxembourg à travers différents spectacles, stands de nourriture et d'information. A veritable celebration of Luxembourg’s multi-cultural society with entertainment, food and information stands. The event is open to everyone. J www.luxexpo.lu 27 – 28 mars 2010

INVITATION AUX MUSÉES

OURS

www.citymag.lu Jeune public, musique classique: Alice de Lestrange alice.delestrange@citymag.lu

City Agenda est édité par Mike Koedinger Éditions pour le compte de la Ville de Luxembourg / is published by Mike Koedinger Éditions for the City of Luxembourg RÉDACTION / EDITORIAL: Courrier / Mail BP 728, L-2017 Luxembourg Téléphone 29 66 18-1 E-mail info@citymag.lu RESPONSABLES RUBRIQUES / IN CHARGE OF GENRES: Théâtre, danse / opéra, expositions: Elvire Bastendorff elvire.bastendorff@citymag.lu

Musiques actuelles, événements, conférences, cinéma: Duncan Roberts duncan.roberts@citymag.lu MISE EN PAGE: INgrid cartographie: monopolka Sàrl PUBLICITé / advertising: TEMPO! S.A. Téléphone: 27 17 27 27-1 E-mail: info@tempo.lu Web: www.tempo.lu Afin de promouvoir au mieux votre événement, nous vous conseillons d’insérer en complément une publicité. Promote your event with even greater visibility by placing a complementary advertisement. Renseignements: www.tempo.lu

februar'10  city agenda luxembourg

paraît onze fois par an / published 11 times a year Tirage / PRINT RUN 35.000 exemplaires / copies ISSN 2075-8286 © Ville de Luxembourg / Éditions Mike Koedinger S.A. Tous droits réservés. Toute reproduction, ou traduction, intégrale ou partielle, est strictement interdite sans autorisation écrite au préalable de l’éditeur. © Ville de Luxembourg / Éditions Mike Koedinger S.A. All rights reserved. Reproduction or translation of this publication, either in its entirety or partial, is strictly prohibited without the prior permission of the publisher.

Impression Imprimerie Centrale S.A. Imprimé sur papier UPM satin 57 gr. Please Recycle

Vous avez fini de lire ce magazine ? Archivez-le, transmettez-le ou bien faites-le recycler ! Finished reading this publication? Archive it, pass it on or recycle it.

Prochaine parution : 22 février 2010 NEXT EDITION: 22 February 2010 Organisateurs / producteurs Pour apparaître dans les pages du City Agenda, vos événements doivent nous être transmis via www.plurio.net, le portail culturel de la Grande Région. OrganisERs / producERS / PROMOTERS To ensure inclusion of your event in the second section, City Agenda, you must register the event at www.plurio.net, the Greater Region’s culture portal.

Inscrivez-vous sur www.plurio.net Register at www.plurio.net Deadlines pour l’envoi de vos événements via plurio.net: Deadline for submissions via plurio.net: Édition mars 2010 : lundi 1er février Édition avril 2010 : lundi 1er mars

Luxembourg fait partie, avec Metz, Sarrebruck et Trèves, du réseau transfrontalier QuattroPole: www.quattropole.org Luxembourg is a member, alongside Metz, Saarbrücken and Trier, of the cross-border QuattroPole network: www.quattropole.org

Entrée gratuite aux expositions temporaires et permanentes des sept Statermuséeën : Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, Musée National d’Histoire et d’Art, Musée National d’Histoire Naturelle, Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg, Villa Vauban, Musée d’art moderne Grand-Duc Jean (Mudam) et Musée Dräi Eechelen. Free entrance to the temporary and permanent exhibitions at the seven Statermuséeën: Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, Musée National d’Histoire et d’Art, Musée National d’Histoire Naturelle, Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg, Villa Vauban, Musée d’art moderne Grand-Duc Jean (Mudam) and Musée Dräi Eechelen. J www.statermuseeen.lu 5 avril 2010

EMAISCHEN

Marché traditionnel du lundi de Pâques se tenant sur le site de l’ancien marché aux poissons, derrière le Palais grandducal. Les Peckvillercher, de petits sifflets en argile en forme d’oiseau devenus de véritables objets de collection, y sont particulièrement prisés. A traditional Easter Monday market on the site of the former Fish market behind the Grand Ducal palace. Especially popular are the Peckvillercher, small clay whistling birds that have become collector’s items. J www.lcto.lu

www.citymag.lu


R-ClassiC R-ConfoRt

Raiffeisen, le chemin le plus court pour votre prêt auto.

courtesy of apple

rs* u o c n o c tival s e f o t Au

10 ×

10 000

points

Agences ouvertes en semaine jusqu’à 19h00 pendant l’Autofestival. Plus d’infos sur www.raiffeisen.lu

Pour acheter la voiture de vos rêves, Raiffeisen vous propose des formules de financement souples et attrayantes. Profitez des conditions très avantageuses «Autofestival» et gagnez 1 Macbook ou 10 × 10 000 points Cactus. * Règlement du concours dans nos agences

Banque Raiffeisen - société coopérative Tél. 24 50-1 www.raiffeisen.lu


Februar'10 CITY AGENDA LUXEMBOURG

City Agenda February 2010  

culture previews and listings for the city of Luxembourg

Advertisement