Page 60

60 actualité

étude

Confiance en Lorraine Nord

Photo: Etienne Delorme (archives)

Par Jean-Michel Gaudron, publié le 11.01.2011

Pratiquement tous les indicateurs de l’indice de confiance du réseau «Entreprendre en Lorraine Nord» sont au vert. Depuis juin 2008, le réseau Entreprendre en Lorraine Nord (ELN), qui compte plus de 130 entreprises membres (dont quelques-unes au Luxembourg), représentant pas moins de 23.000 emplois, publie, tous les semestres, l’indice ELN, un indicateur qui est à la fois caractéristique du vécu et du ressenti des entreprises, puisqu’établi sur la base d’un questionnaire portant sur le bilan des six mois écoulés et les perspectives des six mois à venir. Pour la période juillet-décembre 2010, cet indice a été de 980, en hausse de 95 points par rapport à l’indice précédent qui couvrait le premier semestre 2010. Cet indice, qui se base sur un échantillon représentatif de 32 entreprises, tous secteurs et toutes tailles confondus, et construit sur le principe «une opinion-une voix», couvre un certain nombre de problématiques clés: carnets de commandes, état des stocks, situation financière, emploi, investissements… En juin 2010, 82% des répondants avaient évoqué un niveau d’activité «moyen» à «satisfaisant». Une proportion qui a bondi à 95% en décembre. «Les secteurs de l’automobile et de l’énergie ont été particulièrement dynamiques, a indiqué Jacques Muller, membre associé du conseil d’administration d’ELN. Pratiquement tous les clignotants du tableau de bord sont passés au vert, sauf pour la sidérurgie, qui a vécu une fin d’année 2010 difficile, mais qui affiche des perspectives intéressantes pour 2011.»

Photo: MECE

Les secteurs de l’énergie (ici, la centrale de Cattenom) et de l’automobile ont été dynamiques au second semestre.

Jeannot Krecké, Cleopatra Doumbia-Henry, Jacques Santer, Alain Kundycki et Robert Goebbels Suite de la page

56

saisonnières. «Toutes les composantes de l’indicateur se sont détériorées. Les anticipations des ménages sur la situation économique (de 0 à -5) et l’évolution du chômage au Luxembourg se sont dégradées en décembre, après avoir été stables au cours des mois précédents. Concernant leur situation personnelle, les ménages sont apparus relativement pessimistes, ayant prévu une détérioration de leurs finances (de 0 à -6) et de leur capacité à épargner (47 à 44) par rapport au mois de novembre», commente la Banque centrale.

Immatriculations

Volkswagen toujours au top Publié le 10.01.2011

Confiance pour l’emploi

Le niveau des carnets de commandes est jugé «satisfaisant» à 36% et «moyen» à 64%. Aucun des répondants ne l’a jugé «faible». Par ailleurs, 88% des entreprises retenues dans l’indice jugent «moyenne» ou «satisfaisante» leur situation financière. Elles n’étaient «que» 76% dans ce cas il y a six mois. Une grande satisfaction transparaît également des données relatives à l’emploi, puisque 32% des entreprises ont augmenté leurs effectifs lors du second semestre 2010 et 64% les ont maintenus. Et pour les six prochains mois, 45% des entreprises prévoient d’embaucher et 50% de maintenir au minimum leurs effectifs en l’état. «Il y a un an, pratiquement aucune des entreprises de l’échantillon n’envisageait de recruter», rappelle M. Muller. «Il faut considérer cet indice comme un baromètre de moral et non pas comme un pronostic de voyance, a tenu à préciser Anne Pedon-Flesch, la présidente du réseau ELN. Même si le moral des entreprises semble bien orienté, on n’est jamais à l’abri de rien, surtout au vu du contexte économique international actuel.»

ron 1,7 million de tonnes, indique le commissaire. En fait, au cours des six dernières années, le nombre de navires a pratiquement doublé.» Depuis deux semaines, le Luxembourg fait partie d’une liste de 22 pays considérés comme suffisamment sérieux pour profiter d’un traitement préférentiel pour les contrôles des inspections portuaires. «Le pavillon luxembourgeois sera un pavillon de qualité, ou il n’existera plus», a indiqué le ministre de l’Economie et du Commerce extérieur, Jeannot Krecké, présent lors de la cérémonie.

Anniversaire

20 ans d’affaires maritimes Publié le 07.01.2011

Le Commissariat aux Affaires Maritimes (CAM) a fêté ce jeudi ses 20 ans. Ce qui semblait être pour certains une «drôle d’idée» au départ est devenu, au fil des ans, un succès, comme l’a rappelé Robert Biwer, commissaire du gouvernement aux Affaires maritimes: «Le registre a dû faire face à l’une ou l’autre tempête, qui ont cependant pu être maîtrisées et aujourd’hui, il compte 229 navires pour envi-

Selon les chiffres du Statec, le nombre de nouvelles immatriculations au Luxembourg a été de 49.726 en 2010 (+ 5,2% par rapport à 2009). Les cinq marques qui ont connu le plus de succès l’année dernière sont exactement les mêmes que l’année précédente 2009. Volkswagen occupe ainsi de nouveau la première marche du podium, avec 6.682 immatriculations, en très légère hausse (+1,10%) sur un an. Viennent ensuite Renault (5.048 immatriculations, en hausse de 5,78%) et Audi (4.425, en recul de 3,17%). Les deux marques suivantes, BMW et Peugeot, enregistrent des progressions

spectaculaires: +17,38% pour l’allemande (4.424 immatriculations) et +16,50% pour la française (3.736). Du côté des marques de «prestige», Porsche et Jaguar ont toujours la cote, avec 356 immatriculations pour la première (soit 46 de plus qu’en 2009) et 126 pour la seconde (16 de mieux). En revanche, Cadillac (21 contre 37) et surtout Ferrari (23 contre 48) ont été bien moins demandées. (Voir aussi l’article sur l’Autofestival en page 28)

Transport

Alstom: le choix des CFL Publié le 10.01.2011

13 millions d’euros. C’est le montant du contrat qu’Alstom vient de décrocher auprès des Chemins de Fer Luxembourgeois (CFL). Il s’agit pour l’entreprise publique d’équiper le troisième et dernier volet de sa flotte de trains avec la solution de signalisation ERTMS Atlas, qui est un système notamment constitué de balises sur les voies et d’armoires remplies d’électronique, à l’intérieur des locomotives. «Le contrat porte sur l’équipement de 19 locomotives et 22 automotrices deux niveaux. C’est ainsi que l’ensemble de la flotte des CFL (plus de 100 trains) fonctionnera avec

Suite en page

62

paperjam  | Février 2011 | économie & finance

04_50-65_SurLeFil3.indd 60

24.01.2011 11:36:25 Uhr

paperJam Economie et finances - février 2011  

paperJam Economie et finances - février 2011

paperJam Economie et finances - février 2011  

paperJam Economie et finances - février 2011

Advertisement