Page 33

33

Photo: David Laurent / Wide

actualité

d’actions annoncée le 26 novem­­ bre 2010, ArcelorMittal a acquis, en date du 14 décembre 2010, 61,7 millions options d’achat au prix d’exercice de 20,25 euros par action. Une opération destinée à couvrir en priorité les engagements du groupe liés à la conversion potentielle de ses obligations convertibles et/ou échangeables en actions ArcelorMittal nouvelles ou existantes et, dans un second temps, de couvrir les plans de stock options et d’actionnariat salariés attribués par le groupe. Au même moment, ArcelorMittal a également procédé à la vente, sous forme d’un bloc, hors marché de 26,48 millions d’actions d’autocontrôle au prix de 26,4227 euros par action. Au titre de cette opération, le groupe sidérurgique renforce ses fonds propres à hauteur de 699,67 millions d’euros.

PIB par tête

Luxembourg loin devant Publié le 15.12.2010

Crise financière ou pas, le Luxembourg garde une position très dominante en Europe en termes de PIB (produit intérieur brut) par habitant. En 2009, selon Eurostat, le PIB par tête du Grand-Duché, exprimé en standard de pouvoir d’achat (SPA), a atteint 271% de la moyenne des 27 pays de l’Union europé­enne. Le rapport est toutefois légèrement moins favorable qu’en 2007 (275%) et surtout qu’en 2008 (280%). Largement en tête du

classement établi par l’office statistique européen, le GrandDuché devance les Pays-Bas (131%) et l’Irlande (127%). En queue de peloton, on trouve la Lettonie (52%), la Roumanie (46%) et la Bulgarie (44%). Eurostat prend néanmoins soin de relativiser les données luxembourgeoises en rappelant les spécificités du pays: «Le niveau élevé du PIB par habitant au Luxem­ bourg est en partie dû au pour­ centage important de travailleurs frontaliers dans l’emploi total. Bien que contribuant au PIB, ils ne sont pas pris en compte dans la population résidente qui sert au calcul du PIB par habitant.»

SES Astra

Cap sur la Roumanie et la Bulgarie Publié le 15.12.2010

SES Astra compte désormais dans son portefeuille clients Central European Media Enterprises (CME): un client jugé «stratégique» sur la position orbitale 31,5° Est, la nouvelle plate-forme de l’opérateur de satellites pour l’Europe centrale et le Moyen-Orient. CME est un leader dans le domaine «media et entertainment», ses activités intégrées couvrant les contenus Internet et télévision dans cette zone géographique, soit appro­xi­ mativement 50 millions d’habitants. La société utilisera la capa­cité pour alimenter plus précisément les têtes de réseaux câblés en Roumanie et Bulgarie, les deux principaux marchés.

Photo: Julien Becker (archives)

Le bourgmestre de la Ville de Luxembourg Paul Helminger, avec le Grand Prix red dot 2010 décerné à City Mag en décembre à Essen.

«Un moratoire sur l’indexation nous aurait enthousiasmés davantage» Pierre Bley (UEL)

Bipartite

Accord entre gouvernement et entreprises Publié le 16.12.2010

L’annonce de la nomination de Pierre Bley comme directeur de l’Union des Entreprises Luxembourgeoises (UEL, voir le cahier «Management» en pages Carrières) ne pouvait pas mieux tomber. Cette création de poste intervient simultanément à un accord laborieux, mais important, entre gouver­ne­ment et patronat. Objectif affiché du gouvernement: «Améliorer la compétitivité de l’économie luxembourgeoise et maintenir un niveau élevé de création d’emplois». Après une première réunion bipartite infructueuse le 30 octo­bre, les délégations ont donc trouvé un terrain d’entente à quelques jours de la trêve des confiseurs. Cela consiste notamment en une augmentation de la contribution de l’Etat au financement de la formation professionnelle (de 14,5 à 25%, soit une augmentation de la participation de l’Etat d’environ 20 millions d’euros par an), une baisse de certaines coti­sations à payer par les

employeurs et un gel des augmentations des cotisations pour les caisses de maladie jusqu’à 2014. «L’accord nous permet de revenir dans des eaux plus calmes grâce auxquelles nous pourrons entamer les discus­ sions en vue des réformes dont le pays a besoin. Il permet égale­ment de ne pas détériorer davantage la compétitivité des entreprises, commente Pierre Bley. Il s’agit bien d’un accord, mais ce qui nous aurait enthousiasmés davantage, c’est un moratoire sur le plan de l’index­a­tion, comme nous le réclamions.» Jean-Claude Juncker, pour sa part, a confirmé son intention de rendre «plus efficaces» les méthodes de travail du Comité de coordination tripartite.

Design

red dot Grand Prix 2010 pour City Mag Publié le 17.12.2010

City Mag Luxembourg, publié par Maison Moderne pour le compte de la Ville de Luxembourg, vient de se voir attribuer la plus haute distinction au concours international red dot:

un Grand Prix. Sur 6.369 projets, issus de 44 pays, 610 avaient déjà reçu une distinction «red dot», parmi lesquels 62 étaient considérés comme les meilleurs («Best of the Best»). Mais seulement six projets ont été récompensés par ce Grand Prix qui représente le meilleur dans chaque catégorie. City Mag Luxembourg a été salué dans la catégorie «Maga­zines & Daily Press». Maison Moderne Design, membre de Design Luxembourg, devient ainsi la première entreprise basée au Luxembourg à recevoir ce prix d’honneur de red dot. Le jury a salué «la réalisation la meilleure et la plus novatrice parmi les œuvres inscrites dans la compétition». Paul Helminger, le bourgmestre de la Ville de Luxembourg, s’est dit «fier de voir le City Mag récompensé par plusieurs prix internationaux de prestige» et considère ce Grand Prix red dot comme «une grande réussite». Pour l’éditeur Mike Koedinger, «le fait que la Ville de Luxembourg a accepté notre approche créative et auda­ cieuse souligne les vraies valeurs d’une capitale européenne cer­ tes petite, mais cosmopolite».

Suite en page

38

paperjam  | Février 2011 | économie & finance

04_32-46_SurLeFil_2.indd 33

xx

24.01.2011 12:05:36 Uhr

xx

paperJam Economie et finances - février 2011  

paperJam Economie et finances - février 2011

paperJam Economie et finances - février 2011  

paperJam Economie et finances - février 2011

Advertisement