Page 1

SAINT-BARTH

MAGAZINE

illustration : felica-colors.com

Novembre 2013 • 27e année

N°315


L’IMMOBILIER

A Vendre Appartement aux Terrasses de St Jean. Appartement au 1er étage d'environ 50m²; 2 chambres, 1 salle de bain, entièrement rénové. Belle vue dégagée sur la montagne et la mer. Pas de vis-à-vis. Piscine commune. Prix : 667 800,00 €

42, rue de la République Gustavia Cell : 06 90 20 96 66 terredestbarth@ymail.com www.terredestbarth.com


EDITO

our gagner de l'espace (c'est d'actualité sur notre petit caillou), nous vous proposons un horoscope un peu décalé, associé à des personnalités, organismes ou contrées, en guise d'édito.

P

Bélier : François Hollande L'alignement de Fernanda avec la planète Assad ne Valls vraiment pas en votre faveur. Evitez le Rom, le savon d'Alep et revenez au Flamby. Certains faits d'actualité vous poussent irrémédiablement à prendre des décisions farfelues dont vous vous seriez bien passé. Mercure en rétrograde, ainsi que les sondages devraient vous conforter dans ce constat d'échec. Taureau : Grèce Quel que soit le secteur, la période ne sera pas propice à la recherche d'emploi. Argent: on pourrait vous faire une juteuse proposition de placement sur le site d'Athènes. Ne voyez pas le mal partout, acceptez-la proposition avec confiance. Votre banque suivra à coup sûr ! Gémeaux : Syrie Ce n'est peut-être pas le moment idéal pour créer son entreprise ou fonder une famille. Investissez plutôt dans un masque à gaz, un bunker en kit, ou une assurance-vie à court terme. En matière de religion, faites le point avec Dieu au plus tôt. Car, en toute lucidité, et au regard des interventions internationales, il ne reste personne d'autre! Cancer : Fukushima Santé : L'avenir semble radieux ou irradié, selon la traduction littérale. La recherche continue d'avancer sur votre signe. Faites confiance aux hommes politiques, aux lobbies énergétiques, aux groupes pharmaceutiques, Servier, et aux autres philanthropes qui oeuvrent bénévolement pour le bien de tous. Evitez le poisson frais et l'eau, des plaques étranges pourraient apparaître. Lion : Russie Si vous êtes gays, évitez de le crier dans les rues de Moscou. Sur cette autre terre des droits de l'homme, la position de Poutine en Jupiter indique que la vôtre pourrait bien se terminer au fond d'un goulag. Si vous privilégiez des vacances différentes, les destinations promos, à l'instar de la Corée du Sud, de l'Iran ou de la Syrie fourniront l'accueil idoine aux amis du peuple.

SAINT-BARTH MAGAZINE Novembre 2013 # 315 Gustavia - B.P. 73 97095 Saint-Barthélemy F.W.I. st.barth.magazine@wanadoo.fr Directeur de Publication Sinclair Questel 0690 61 17 48 Rédacteur en chef Miguel Berry 0690 67 11 88 berrymiguel@hotmail.com Mise en page et graphisme Marie-Pier Pautrot 0690 74 05 60 mapisbh@wanadoo.fr Impression Printed by PRIMSERVICES St-Martin Z.A. Hope Estate Tél : 0590 87 50 24 ISSN : 1151-3373 Dépôt légal à parution © st-barth magazine 2004 RC 89 B 141 Basse-Terre

Vierge : Hollywood Le métier d'actrice manque cruellement de compatibilité avec votre signe ; pensez à un changement de carrière. Si vous êtes une femme, votre signe est également très convoité en République du Congo, en Egypte ou encore par les gentils djihadistes. Ils ont pour vous des projets peu catholiques, et comme vous le savez, les "Prince" sont uniquement au rayon biscuits !

Balance : Le monde La présence de Neptune indique indéniablement une excellente nouvelle dans le domaine sentimental ainsi qu'une importante rentrée d'argent...non, désolé! Rien pour vous, je me suis trompé ! En amour, ça balance aussi : Si vous êtes seul et inintéressant, vous avez l'assurance que vous ne trouverez pas demain le grand amour. Si vous êtes en couple, bonne chance! Scorpion : St Barth La conjonction des planètes Moutarde-Mayo en Uranus pourrait bien indiquer un surplus d'énergie sportive lors de la Gustavia Lopett ou encore de la St Barth Cata Cup: soyez attentifs ! Musique, prêtez l'oreille. Le groupe "marteau-piqueur-je-t-adore.com" poursuivra sa tournée de la mélodie du bonheur, un peu partout sur l'île. Sagittaire : Syrie (encore...car elle le vaut bien) C'est un peu le désordre chez vous et un bombardement ne peut décemment pas excuser ce capharnaüm. L'alignement de Homs avec la Planète Assad n'augure pas de changements positifs dans les heures ou années à venir. L'éventualité d'un accord amiable semble s'amenuiser. Capricorne : Chine Tous les astres indiquent que la liberté d'expression progresse. Néanmoins la trajectoire rétrograde de Saturne pourrait entraver votre liberté si vous osez l'expression. Les enfants natifs du Capricorne pourraient voir leur salaire bondir à 3.20 € par mois. Cela devrait suffire à faire taire les critiques désobligeantes des organisations humanitaires. Verseau : St Martin Argent: Neptune en Mars indique une probabilité accrue de présence de dollars dans les casinos de St Martin. N'hésitez plus et jouez tout votre salaire, la chance vous sourira ! Si vous êtes de passage, désertez les parcours sécurisés pour une ballade pittoresque dans Sandy Ground. Une rencontre marquante n'est pas inenvisageable. Pour les natifs, n'espérez plus la Valls ministérielle annoncée, ça ne viendra pas ! Poissons : NSA L'alignement de Jupiter avec les satellites indique une propension à la paranoïa. Vous en viendrez peut-être à la théorie du complot, car "Yes we scan" ! Communiquez avec confiance, comme bon vous semble, aucun "Big Brother" n'écoutera et rien de ce que vous direz ne sera retenu contre vous. Bonne lecture

Miguel Berry

SOMMAIRE • • • • • • • • • •

Politique : Urbanisme : Où en est-on ? Politique : Nouvelles du CESE Actualités : Pitea Day / St-Barth Cata Cup Religion : Le Père Kaze Sports : Rallye / Surf / Windsurf Brèves An tan lontan : Les évènements de 75 D’Art en Arts : Rémy-Laurent Kraft Le Coin des lecteurs et des internautes Insolite : 1 mois dans le monde

4 6-8 10 12 14 16 18 - 19 20 21 22 saint-barth magazine # 315

3


POLITIQUE

URBANISME : OU EN EST-ON ? La carte d'urbanisme de St Barthélemy a été annulée le 23 octobre dernier par le tribunal administratif. Les différents recours des propriétaires, l'imprécision du document public, l'insuffisance d'information des membres du Conseil Territorial, la présence d'une zone de prévention des risques naturels injustifiée, notamment, ont eu raison de la carte d'urbanisme, qui avait pourtant fait l'objet d'une attention et d'une attente particulières. Pour mieux comprendre cette décision d'annulation, nous avons posé quelques questions à Karine-Miot Richard. Vice-présidente de la Collectivité et Présidente de la Commission d'Urbanisme, elle nous éclaire succinctement sur la situation. St-Barth Mag : Pour quelle(s) raison(s) la carte d'urba-nisme a-telle été annulée? Cette situation aurait-elle pu être évitée? K.Miot Richard : Il faut retenir les points principaux sui-vants : - L’échelle et la qualité de la carte étaient insuffisantes lors de la mise à disposition du public - Le Plan de Prévention des Risques, uniquement prescrit, ne devait pas figurer dans la carte. - La liste des espaces naturels remarquables a été omise. Les autres moyens sont mineurs : - La formulation du règlement à propos des aires de stationnement était plus sévère que celle du code, - L’absence de preuve que les élus ont bien eu le rapport de synthèse. Les deux premiers points relèvent de la mission d’assistance que nous avions confiée à l’état. St-Barth Mag : A quelles modifications doit-on s'attendre sur la nouvelle carte d'urbanisme? Et à quand une carte définitive ?

4

saint-barth magazine # 315

K.Miot Richard : Sur le fond, le TA n’a pas remis en cause le zonage, ni le règlement. Je ne peux pas présumer aujourd’hui des modifications qui pourront être apportées. Certains points seront certainement améliorés, mais je ne pense pas que le document d’urbanisme subira d’importantes modifications. Les causes de l’annulation étant purement de forme, et compte tenu des délais de consultation, je pense que nous pourrons avoir un nouveau document d’urbanisme sous 12 mois. St-Barth Mag : Comment les futurs dossiers, ainsi que ceux en cours, seront-ils traités? K.Miot Richard : Les projets d’urbanisme subiront une double étude, les règles de l’article 2 du Code de l’Urbanisme de Saint-Barthélemy étant de nouveau appli cables. Si les projets sont de nature à compromettre ou rendre plus onéreuse l’exécution de la future carte, nous pourrons décider de surseoir à statuer, en application de l’article 21 du Code de l’Urbanisme de Saint-Barthélemy. •


POLITIQUE

NOUVELLES DU CESE Le Conseil Economique, Social et Environnemental ( CESE ) est, avec le Sénat et l’Assemblée Nationale, la troisième assemblée constitutionnelle de la République Française. Ses membres n’étant pas soumis au processus électoral puisqu’ils sont désignés pour y siéger, le CESE est moins exposé médiatiquement et sans doute, moins connu que les deux autres. De même, Christian Lédée, le représentant de Saint-Barthèlemy qui y siège, n’ayant pas de prise directe sur la réalité quotidienne de notre île, est de ce fait moins présent dans ce qui fait l’actualité de notre collectivité. Pourtant, le CESE, dont l’une des principales missions est de conseiller et d’éclairer le Gouvernement, accomplit un travail considérable et fort apprécié de nos gouvernants. Nous avons voulu, avec notre représentant au CESE, nous pencher un peu plus précisément sur ce travail en examinant le contenu des travaux de ces dernières semaines. e CESE, au cours des mois de septembre et octobre 2013, a, en effet, examiné un certain nombre de projets d'avis qui permettront au Gouvernement de nourrir sa réflexion et d'arrêter des décisions tout en ayant au préalable une connaissance réelle de l'opinion de la société civile telle qu'elle est représentée dans cette assemblée. Nous en avons retenu cinq :

L

LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DANS LES TRANSPORTS : Dans le cadre européen, la France s'est engagée à réduire de 20% ses émissions de gaz à effet de serre (GES) d'ici 2020 par rapport à 1990 et à poursuivre cet effort jusqu'en 2050. Or, le CESE le rappelle dans cet avis, les transports ont représenté en 2011, 26% de ces émissions de GES, 32% de la consommation finale d'énergie et 70% de la consommation de pétrole pour des usages domestiques. Par ailleurs, le routier, en France, émet 94% des GES des transports alors que le fluvial n'y contribue que pour 1% et le ferroviaire pour 0,4 %. Les auteurs du rapport estiment donc qu'il est indispensable d'imaginer une transition énergétique dans ce domaine en s'interrogeant sur l'organisation même de notre société : matériels utilisés, modes de déplacement, infrastructures, organisation du travail et des trajets... Pour réussir cette transition, le CESE a formulé dans son avis un certain nombre de préconisations très pertinentes. FINANCER LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET ÉNERGÉTIQUE : Dans ce deuxième avis consacré à cette notion de transition, le CESE précise d'emblée que "la transition écologique est une démarche concrète et progressive à engager ici et maintenant, visant une meilleure prise en compte des enjeux environnementaux, avec une forte dimension territoriale." Mais cette transition à un cout : celui d'une anticipation collective. Il faut donc impérativement, pour la mettre en oeuvre, dégager des marges de manoeuvre, même si le contexte financier actuel est contraint. Le texte, qui a été adopté récemment, précise que les citoyens aussi doivent s'approprier cette démarche en se persuadant qu'elle les conduira vers une nouvelle prospérité. Cinq axes de propositions ont été retenus : - Affirmer le cap politique commun -Consolider la prospective économique de la transition écologique - Rendre la transition écologique économiquement attractive - Permettre la prise en compte de la dimension environnementale dans les choix d'investissement -

6

saint-barth magazine # 315

Développer des instruments financiers au service du bien commun et de la relance vers une nouvelle prospérité. AGIR POUR LA BIODIVERSITÉ : En se penchant sur la question de la biodiversité , le CESE entendait ici s'inscrire dans le processus initié par le Gouvernement, à l'heure où s'élabore un projet de loi-cadre sur la biodiversité. A noter aussi que l'Outre-Mer dans son ensemble est particulièrement concernée par la question. Dans son avis, "le CESE constate des avancées, en particulier dans la démarche et les objectifs de la "Stratégie Nationale pour la Biodiversité"(SNB) mais également dans la compréhension des enjeux par les acteurs". Il souhaite donc : - Que la France tienne ses engagements internationaux Qu'elle amplifie la mobilisation des acteurs, notamment en faisant de l'éducation et de l'accompagnement une priorité Qu'elle améliore la gouvernance, en particulier en valorisant l'action des futurs comités régionaux de la biodiversité. POUR UNE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DU SPECTACLE VIVANT : L'ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE TOUT AU LONG DE LA VIE : Pour le CESE, l'éducation artistique et culturelle tout au long de la vie participe d'un ambitieux projet de société. Elle est fondamentale pour l'épanouissement de la personne et du citoyen. Mais les pratiques artistiques, individuelles ou collectives sont encore très inégales et c'est pourquoi cet avis préconise de réduire ces inégalités pour un accès de tous, sur tous les territoires. Ces préconisations sont au nombre de cinq : - Mettre l''éducation artistique et culturelle au coeur du système éducatif. - Ouvrir l'enseignement artistique et culturel à de nouveaux publics - Développer l'éducation artistique et culturelle dans les autres lieux de vie - Développer la complémentarité des acteurs de l'éducation artistique et culturelle - Former les intervenants (enseignants, artistes, amateurs). Dans ce foisonnement de travaux, qui portent, on le constate sur de très nombreux domaines, l’un d’entre eux a particulièrement retenu notre attention mais aussi celle de plusieurs parlementaires et Présidents de collectivités qui ont participé à la séance plénière qui lui était consacrée : L'EXTENSION DU PLATEAU CONTINENTAL AU-DELÀ DES 200 MILLES MARINS : UN ATOUT POUR LA FRANCE. Cet avis a été porté par Gérard Grignon, membre du groupe de l'Outre-mer, représentant de Saint-Pierre et Miquelon. Cette question qui est totalement étrangère à l'opinion


OPTICIEN

HERVE LEGER P/E 2013 en EXCLUSIVITE chez STEPHANE & BERNARD

RAY, BAN, PERSOL VOGUE, TOM FORD STEPHANE & BERNARD BOUTIQUE

Gustavia Center Tél : 05 90 27 65 59 www.stephanebernard.com

ISLAND OPTIC

12, rue de la république Gustavia Tél : 05 90 27 62 21 island-optic@orange.fr

BIJOUTERIE VINEUIL

Rue du Général de Gaulle - Gustavia Tél : 05 90 27 68 39 bijouterie.vineuil@hotmail.fr Horaires 9h30/12h30 -15h30 /18h30


POLITIQUE

(SUITE)

publique est aussi méconnue des milieux politiques. Pourtant, nous rappelle l'avis, "La France, grâce a ses territoires ultramarins, occupe le deuxième espace maritime au monde avec 11 millions de km² répartis sur tous les océans. Or, la convention de Montego Bay de 1982, véritable constitution des océans, donne aux pays côtiers la possibilité d'étendre leur plateau continental au-delà des 200 milles marins." Il y a donc là, pour la France, la possibilité d'étendre ses droits souverains sur les ressources naturelles du sol et du sous-sol marins sur près de 2 millions de km². C'est dans cette optique que le CESE formule un certain nombre de préconisations, demandant notamment que soit finalisée la conquête du plateau continental et que soit mise en place une véritable politique maritime correspondant à la responsabilité et aux devoirs de notre pays. A noter que ce projet d'avis a été adopté (fait rare), à l'unanimité des membres présents. Pour de plus amples informations ou pour prendre connaissance des travaux eux-mêmes, vous pouvez consulter le site www.lecese.fr.

Interrogés par le St Barth Magazine, Mr Gérard Grignon ainsi que le Président de la COM, Mr Bruno Magras, qui a assisté aux débats au CESE, nous ont donné leur sentiment sur ce dossier important.

3 Questions à Gérard Grignon St-Barth Mag : L'adoption de l'avis que vous avez présenté sur l'extension du plateau continental au-delà des 200 milles marins s'est faite à l'unanimité des groupes du CESE. Comment interprétez-vous cette unanimité sur une telle question ? G. Grignon : Parce qu' il s’agit d’un sujet qui transcende les appartenances politiques et dont l’intérêt au plan économique et géostratégique pour la France et ses territoires ultra-marins est apparu évident . Dans le contexte de la crise économique mondiale actuelle quel pays aurait l’inconscience de se priver de ses droits souverains sur les ressources naturelles de près de 2 millions de kilomètres carrés supplémentaires sur le sol et le sous sol marins ? St-Barth Mag : Vous interpellez avec force le Gouvernement sur cette question. Pensez-vous être entendu et suivi dans vos recommandations ? G. Grignon : Bien qu’occupant le deuxième espace maritime au monde derrière les USA , la France n’a pas de véritable politique maritime digne de son rang. Ce vote est le

8

saint-barth magazine # 315

vote unanime des membres du CESE 3ème Assemblée Constitutionnelle Française. Le gouvernement ferait preuve d’une bien grande légèreté s’ il n’en tenait pas compte. St-Barth Mag : L'intérêt de cette extension vous semble-t-il évident pour les territoires ultramarins et en quoi ? G. Grignon : Intérêt car il s’agit de droits souverains sur les ressources naturelles du sol et du sous-sol marins : hydrocarbures, sulfures hydrothermaux , encroûtements cobaltifères, nodules poly-métalliques , terres rares indispensables aux industries des hautes technologies . Il s’agit donc d’un atout considérable pour l’emploi et le développement économique de nos territoires ultra-marins. Intérêt car l’accès à ces ressources compenserait de manière importante les handicaps structurels de nos territoires dont le manque de matières premières. Intérêt géostratégique évident que nos territoires offrent à la France et à l’Europe par l’affirmation de nos droits et notre présence dans le monde.

3 Questions à Bruno Magras St-Barth Mag : Vous avez assisté personnellement au débat au CESE, à Paris, sur l’extension du plateau continental. Cette question revêt-elle un intérêt particulier pour vous ? B. Magras : Sur invitation du Président du CESC, Jean-Paul DELEVOYE, j’ai en effet assisté le 9 octobre dernier à la présentation du Rapport du Conseiller Gérard GRIGNON sur l’extension du plateau continental. Rapport qui a d’ailleurs été adopté à l’unanimité. Il s’agit là d’une étude visant à étendre la Zone économique française par delà les 200 milles nautiques. Compte tenu des enjeux, économiques à venir, c’est une démarche particulièrement importante mais, qui ne revêt pas un grand intérêt pour notre île compte tenu de son positionnement géographique. St-Barth Mag : Saint-Barth ne dispose pas de plateau continental reconnu pourquoi ? B. Magras : Notre île dispose d’un plateau continental d’environ 20 miles nautiques, voire moins dans certains secteurs. Par conséquent, les enjeux ne sont pas les mêmes. St-Barth Mag : Entendez-vous prendre prochainement une initiative au niveau de la COM, pour déposer éventuellement une demande ? B. Magras : Il nous faut surtout obtenir de l’Etat une clarification des limites à partir desquelles, intervient la compétence des autres îles, voire des Etats étrangers qui nous entourent. C’est un processus qui est engagé. •


ACTUALITES

PITEA DAY 1978 - 2013 FÊTE DU JUMELAGE DE ST BARTHÉLEMY AVEC LA VILLE DE PITEÅ EN SUÈDE Comme chaque année, nous célébrons l'attachement indéfectible qui nous lie à la lointaine couronne. Les événements de commémorations mis en place par l’ASBAS et la Collectivité de St. Barthélemy depuis 1978, auront lieu les 9 et 10 novembre. Pour permettre au plus grand nombre de participer à l'incontournable Gustavialoppet, une course "d'acclimatation" de 5 km sera proposée en parallèle de celle des "As" de 10 km. Parmi les nouveautés, des dégustations culinaires dans le cadre du lancement de l'édition préparatoire du Festival Gastronomique de St Barthélemy, en partenariat avec le comité du Tourisme, les restaurateurs, les hôteliers, devraient ravir les papilles gustatives des plus exigeants. Programme Samedi 9 novembre 11h00 Cérémonie oecuménique au cimetière Suédois 15h00 Foulée des « Ti’Mouns » / Stade de St. Jean (remise des prix dimanche 10 novembre à 15h45 sur le parvis du Musée du Wall House) 20h00 Pasta Party – Sur le parvis du Musée du Wall House / Soirée réservée exclusivement aux des coureurs de la Gustavialoppet (10km et 5km), aux signaleurs et organisateurs. Dimanche 10 novembre Journée du jumelage de St. Barthélemy avec la ville de Piteå en Suède 06h30 Départ des marcheurs (Stade de St. Jean>arrivée Musée Wall House, Gustavia) 06h55 Départ de la couse / 5 Km (Stade St. Jean >arrivée Gustavia) 07h00 Départ de la Gustavialoppet 10 Km (Stade St. Jean > arrivée Gustavia) NB : l’ensemble des coureurs et marcheurs auront une collation à l’arrivée Au village d’accueil de la Gustavialoppet et du Piteå Day : Parvis du Wall House 09h00 Ouverture de la Buvette, Début jeux et animations, Animations /

micro baladeur avec Romy, Inscriptions Tournoi Jeu d’Echec, Inscriptions Tournoi Dominos 09h30 Arrivée des derniers coureurs de la GUSTAVIALOPPET Démonstrations Croix Rouge 10h30 Début tournoi jeu d’échec 11h00 Remise des Trophées pour la Gustavialoppet et la course des 5 Km 11h30 Vin d’honneur proposé par la Collectivité / Début chants et ambiance guitare / Wall House 11h30 - 15h00 Restauration surplace, plats à emporter 12h00 - 15h00 Lancement de l’édition préparatoiredu Festival Gastronomique 2013 ! Dégustations sur place. 15h00 Poursuite des jeux devant le Wall House 15h45 Remise prix Dominos, Tournoi jeu d’échec 16h00 - 16h15 Show spectaculaire sportif avec l'équipe du Taekwando ! 16h20 - 16h50 Concert avec toute l’équipe des jeunes violonistes ! 17h00 Discours officiels, et dans la foulée remise prix : La Foulée des TiMouns 18h30 Tirage de la loterie traditionnelle – ASBAS (1er prix : Un ordinateur portable MacBook Air) 19h00 - 22h00 Les Romantiques ! La journée sera suivie par CARIBIN-TV et TROPIK-FM

VOILE ST BARTH CATA CUP 2013 Le 18 novembre, 57 duos s’élanceront dans la baie de Saint Jean à l’occasion de la sixième édition de la Saint Barth Cata Cup. Parmi la liste de marins de renom, Franck Cammas s’alignera au départ avec une double casquette : celle de parrain et celle de compétiteur. Les amateurs enthousiastes se confronteront aux champions olympiques, mondiaux, nationaux présents pour l'événement. L'engouement est tel que les inscriptions se sont clôturées, cette année, en 8 minutes et 34 secondes, indiquent les organisateurs. La régate alliant la convivialité et la compétition de haut-niveau, dans un cadre naturel de toute beauté est d'ores et déjà, l'assurance de moments d'exception.

10

saint-barth magazine # 315

MARDI 19 NOVEMBRE Accueil des équipages - Ouverture des containers, montage des bateaux MERCREDI 20 NOVEMBRE 12h00-18h00 Confirmation des inscriptions au village de course 18h00 Briefing des concurrents Pot de bienvenue au village de course JEUDI 21 NOVEMBRE 14h45 Prix « DESIGN AFFAIRS » 19h00 Cocktail d’ouverture Proclamation des résultats du Prix « DESIGN AFFAIRS » Concert VENDREDI 22 NOVEMBRE 10h00 Prix «ALLIANZ – St Barth Assurances » 12h30-14h00 Déjeuner 14h45 Prix «ALLIANZ – St Barth Assurances » 20h00 Proclamation des résultats du Prix «ALLIANZ – St Barth Assurances » - Dîner au GUANAHANI SAMEDI 23 NOVEMBRE 10h00 Prix «RE/MAX» 14h30-17h00 Déjeuner 14h30 Match Racing bateau pays 20h00 Proclamation des résultats du Prix - Dîner 22h30 Concert live avec le groupe «OIGNON& 3 CYLINDERS » avec «RE/MAX» DIMANCHE 24 NOVEMBRE 10h00 Prix « MARCHE U » 11h30-13h30 Déjeuner 14h00 Prix « MARCHE U » 19h00 Proclamation des résultats du Prix « MARCHE U » - Remise des prix et cocktail de clôture 20h00 BBQ party LUNDI 25 NOVEMBRE 7h00-17h00 Retour à Public, démontage et chargement des bateaux


RELIGION

ENTRETIEN AVEC

LE PÈRE KAZE En poste à St Barthélemy depuis octobre 2008, nous revenons avec le Père Eugène Kaze sur les évolutions, à l'image des déclarations du Pape François, qui s'opèrent au sein de l'Eglise Catholique.

St-Barth Mag : Les ADD( Assemblées de Dieu) de Guadeloupe et des Iles du Nord organisaient récemment 3 jours d'évangélisation. Le pape François prône l'ouverture du dialogue avec l'Islam, en souhaitant par ailleurs une Eglise respectueuse des non-croyants. Quel regard portez-vous sur les différents courants religieux ? Père Kaze : Il faut savoir que depuis le concile Vatican II l’église prône la liberté religieuse. Beaucoup d’initiatives donnent lieu de croire que l’oecuménisme a de l’avenir chez les chrétiens. Le dialogue entre les religions engagé par les papes, depuis de nombreuses années, avec les autorités d’autres religions et des non-croyants, est un signe fort empreint de vérité et de courage pour le respect des libertés religieuses. Mais hélas, il reste encore du chemin à faire dans ce domaine. Les ADD (assemblée de Dieu) font partie d’un ensemble de dénominations évangéliques qu’on appelle sympathiquement « frères séparés ». La distance avec elles est aussi fondamentale que structurelle. D’un coté il y a un gros problème d’interprétation des textes bibliques : pas assez d’exégèse, et de l’autre le gouvernement : trop de dissidence. Toutefois, il faut distinguer les ADD des courants traditionnels du protestantisme : orthodoxe, luthérien, calviniste, ou la communion anglicane. St-Barth Mag : Une réflexion sur les divorcés remariés dans l'Eglise est engagée. Quel est votre avis sur le sujet ? Père Kaze : Je n’ai pas de position autre que celle de l’église. Qu’on soit clair à ce sujet : il y a le cas des divorcés et celui des divorcés remariés. Dans un article publié mercredi 22 octobre par l’Osservatore Romano, le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi exclut toute ouverture aux sacrements pour les divorcés remariés. Le texte intitulé "La force de la grâce" de Mgr Gerhard Ludwig Müller redit la position de l’église : « l’admission à l’eucharistie ne peut être accordée aux divorcés remariés. Quant à la possibilité d’adopter une pratique proche de l’Église orthodoxe, qui permet un second mariage après un temps de pénitence, elle "n’est pas conciliable avec la volonté de Dieu, telle qu’elle est clairement exprimée dans les paroles de Jésus sur l’indissolubilité du mariage." » La question sera au centre du synode sur la famille, organisé à Rome à l’automne 2014. St-Barth Mag : On ne dira plus "ne nous soumet plus à la tentation", mais "ne nous laisse pas entrer en tentation". Ce changement est-il déjà d'actualité à St Barthélemy ? Père Kaze : Depuis quelques semaines des personnes m’interpellent sur la question. « On ne change pas la

12

saint-barth magazine # 315

prière du Notre Père ». Elle demeure la prière aux sept demandes enseignée par Jésus (Mt6, 9 et Lc11, 2) aux apôtres qui lui demandaient de leur apprendre à prier. Par contre, en prenant le temps de s’écouter prier, il y a cette formulation : "Et ne nous soumets pas à la tentation". On peut facilement insinuer que c’est Dieu qui nous induit en tentation ; autrement dit, cela minimise le libre arbitre (faculté de préférer le bien) des fidèles. Cet argument me paraît judicieux ; sans oublier que cela était sujet à débat depuis le concile Vatican II. Aujourd’hui, après 17 ans de travaux, entamés par une pléiade de biblistes et d’exégètes, le document est prêt pour la publication. Ils proposent des modifications de certains textes, notamment du Notre Père. A la place de "Et ne nous soumets pas à la tentation", la prière sera: "Et ne nous laisse pas entrer en tentation". Les catholiques francophones qui ont fait leur catéchisme avant 1966 récitaient une autre traduction de la même phrase en question : "Et ne nous laissez pas succomber à la tentation". La nouvelle version est pour un usage liturgique en assemblée. C’est ce qu’a fait savoir le Vatican en juillet dernier. L’application dans les paroisses n’est pas « ipso facto ». Il faudra attendre une nouvelle traduction du Missel romain. St-Barth Mag : Vous êtes contre le mariage pour tous. Qu'en est-il du mariage des prêtres? Père Kaze : Ma position sur le « mariage pour tous » ne change rien de mon respect pour les personnes homosexuelles. Franchement, je suis sans commentaire devant leur courage. Il ne convient pas de stigmatiser quelqu’un pour ses orientations sexuelles même si on reste en profond désaccord avec lui. Mariage des prêtres : depuis un certain nombre d’années, le célibat des prêtres fait l’objet de remises en question voire d’attaques virulentes. Mais, est-ce que les prêtres demandent de se marier ? Pour ma part, non. Il s’agit là d’un choix de vie en accord avec ma foi chrétienne. Tout le monde n’est pas appelé à se marier. Si un jour, l’église doit envisager une autre voie, je garantis que ce ne sont pas des prêtres qu’elle mariera, mais plutôt des hommes déjà mariés qu’elle ordonnera prêtres. St-Barth Mag : Quel message souhaitez-vous adresser à vos paroissiens ? Père Kaze : Je souhaite aux lecteurs et particulièrement aux jeunes qui sont nombreux à lire le St Barth Magazine d’éviter les routines du quotidien. Il me semble important de vous conjurer de vous laisser émerveiller par le créateur. Vivre sa vie à fond ne nous dispense pas d’avoir une place pour Dieu dans nos coeurs. Bonne lecture ! •


SPORTS

RALLYE AÏCHA DES GAZELLES 2014 L e Rallye des gazelles est une aventure humaine et sportive unique en son genre. Le rallye raid est exclusivement réservé aux femmes et développe une autre vision de la compétition automobile avec une navigation à l'ancienne (boussole et carte). Pour cette 24ème édition qui se déroulera du 14 au 29 mars 2014 au Maroc, un équipage local sera sur la ligne de départ. Laurence Belloeil, qui a déjà participé à la compétition en 4*4 avec sa mère l'année dernière, sera présente en quad cette fois-ci, pour ce nouveau défi. Elle sera accompagnée de sa cousine, Carole Dujardin. Les

gazelles tenteront de sortir leur épingle du jeu, dans une course qui réunit près de 150 équipages. Elles ont dit: Laurence, 43 ans: "Après ma première participation, je n'ai plus eu qu'une envie, y retourner...Ce rallye est une aventure exceptionnelle qui représente un vrai challenge avec de très belles valeurs. J'ai choisi le quad pour me dépasser encore et j'ai choisi comme coéquipière ma cousine, pour partager avec elle cette magnifique aventure." Carole, 42 ans: "Quand ma cousine m'a proposé de la suivre dans son projet "génialissime" de faire le rallye des gazelles, j'ai répondu oui tout de suite! ...en quad bien sûr...pas de problèmes, rien ne nous fait peur! Laurence qui a déjà participé à ce rallye en 2012 m'a fait rêver. Aujourd'hui, je voudrais que ce rêve devienne réalité !" Comme tout projet d'importance, celui-ci a aussi un coût. N'hésitez pas à apporter votre soutien! Contact Laurence: 0690 419 413

SURF TESSA THYSSEN WINDSURF ANTOINE CHAMPIONNE DE FRANCE 2013 près le sacre national de Nina Reynal en 2012, l'édition des championnats de France de Surf 2013 a couronné une autre surfeuse locale : Tessa Thyssen. C'est le 21 octobre dernier, en Vendée, que la jeune surfeuse a fait montre de son talent en décrochant, devant Lucie Milochau et Mathilde Gomez, le titre tant convoité de championne de France de surf dans la catégorie "Espoirs". Une nouvelle fierté pour le sport à St Barth et bien sûr le Reefer Surf Club de l'AJOE.

A

QUESTEL, CHAMPION DE FRANCE SLALOM! Antoine Questel s'offre le doublé 2012/2013, en remportant cette année encore le titre national de Funboard en slalom. Le championnat de France funboard slalom avait lieu sur le spot mythique de la Torche du 23 au 27 octobre dernier. Le véliplanchiste local a remporté la finale à l'issue de huit manches disputées, sur trois grosses journées. Avec une 7ème place mondiale et le titre national en poche, Antoine termine de bien belle manière sa saison.

EN IMAGES

Coupe de Tennis Halloween

14

saint-barth magazine # 315


BREVES CAZ" ARTISTS. Cette année encore, les jeunes artistes en herbe ont mis à profit les vacances de la Toussaint, pour s'adonner au dessin à la "Casa couleurs" de l'Ajoe. Dans un esprit enthousiaste, l'atelier s'était pour l'occasion transformé en " Caz ''Artists". Le projet qui consiste à solliciter des artistes reconnus et désireux de partager leur art, a su faire le bonheur des enfants déjà conquis. Durant le stage, Thaïs Beltrame est intervenue par visioconférence depuis Sao Polo, afin de prodiguer ses conseils et raconter son parcours. Sous l'impulsion de Fred, alias FelicA, l'initiative devrait se poursuivre prochainement avec d'autres artistes de renom.

Le Bitin BrassBand sera présent au stade, aux côtés de l'équipe des majorettes fraichement créée, pour encourager les "petits Barracudas" le 16 novembre prochain. Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à contacter Nicolas au 0690 49 80 79

FESTIVAL DU CINEMA DE LA TOUSSAINT. L'AJOE a organisé pendant les vacances de la Toussaint, la première édition du Festival de Cinéma. Au programme, quatre films récents qui ont permis à près d'un millier de spectateurs, de se divertir, en plein air, devant un grand écran. Une expérience incontournable! Comme l'indique le vice-président de l'AJOE, Raphael Cointre, le but du Festival est d'offrir l'opportunité à chacun, durant ces petites vacances, d'assister à au moins une projection. L'initiative du Festival de cinéma devrait être reconduite à Pâques pour le plus grand plaisir des petits comme des grands. Un système de carte d'abonnement est aussi à l'étude.

JOURNÉES DU PATRIMOINE Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à contacter Fred au 0690 54 90 24 ou à l'adresse suivante : felica.colorsbh@gmail.com. Par ailleurs, FelicA expose actuellement au Bartô ''Guanahani'', ainsi qu'à New York.

UNE FANFARE A SAINT BARTH.

Les journées du patrimoine de St Barthélemy se dérouleront du 27 novembre au 1er décembre. Le thème retenu cette année est "la protection du patrimoine bâti". A l'affiche de ces journées, présentation du Club Patrimoine du collège Mireille Choisy, conférence animée par des représentants de la Direction Affaires Culturelles sur la protection du patrimoine bâti de St Barthélemy, visite des différents monuments de Gustavia. Les écoles seront associées et participeront à l'événement. Un concours photos, dont le principe est de juxtaposer deux angles de vue identiques, mais à des époques différentes, est également au programme. Vous pouvez participer au challenge en envoyant, jusqu'au 18 novembre, vos photos à l'adresse suivante: contact@stbarthheritage.com. Les photos seront projetées le 29 novembre au Musée du Wall House.

ST-BARTH CLEAN UP : LE GRAND NETTOYAGE DE L'ILE. C'est à l'initiative de quelques amis férus de musique, issus du domaine de l'architecture et du bâtiment, qu'une fanfare voit le jour pour la première fois à St Barthélemy: le "Bitin Brassband". La formation de cuivres, qui se compose aujourd'hui de dix Fanfarons, jovials et enjoués, s'inscrit dans la tradition des fanfares des Beaux-arts. La joyeuse troupe a pour vocation d'amuser les gens et d'animer tout type d'événement, le tout distillé dans une ambiance conviviale et communicative. Le répertoire se veut éclectique, bien loin des préjugés que l’on pourrait avoir sur ce type de formation. Le groupe espère bien "créoliser" son registre à l'aide de lambis, de costumes et autre percussions faits maison.

16

saint-barth magazine # 315

Organisé par le Lions Club en partenariat avec le Rotary Club et la Réserve Naturelle de St-Barthélemy, une opération de nettoyage de l'île est prévue le 24 novembre à 7h sur le parking en face du Tom Beach. Si vous êtes sensible à cette opération et que vous désirez apporter votre contribution ou tout simplement avoir de plus amples renseignements, vous pouvez contacter le Lions Club par téléphone au 0690 658 007 ou par mail à l'adresse contact@lionsclubstbarth.com


LE SPÉCIALISTE DU TRAITEMENT DE L'EAU A ST-BARTHELEMY STATION D'EPURATION & RECYCLAGE DE L'EAU POUR ARROSAGE

PARTICULIERS & COLLECTIVITES

since 1997 Depuis 1997, le Pipiri Palace reste l’incontournable rendez vous des amateurs de convivialité et de bonne musique. Situé en plein coeur de Gustavia, Régine et son équipe vous invite à déguster des plats traditionnels français et créoles. Des suggestions vous sont proposées tous les jours.

Conception • Réalisation Exploitation • Rénovation Tél/Fax 05 90 87 21 38 Mobile 06 90 47 98 84 eaubarth@orange.fr

Restaurant Français & Créole Rue du Général de Gaulle T. 05 90 27 89 33 E.mail : pipiri.sbh@wanadoo.fr


AN TAN LONTAN

LES EVENEMENTS DE 75 Certaines histoires marquent de leur empreinte les esprits et les communautés. Nous revenons ce mois-ci sur les "événements" survenus en Juin 75 sur la petite île de St Barthélemy. our mieux appréhender la conjoncture, rappelons que les années 70 symbolisent l'époque charnière où St Barthélemy fait le grand saut dans l'ère moderne. L'île si longtemps délaissée, sinon oubliée dans le plus grand dénuement, commence à attirer à l'instar de Rockefeller, de grandes fortunes américaines, qui apprécient le charme et la simplicité du petit caillou. St Barth connait alors une évolution exponentielle. A cette période, Rémy de Haenen est maire de la commune, et ce depuis 1962. Apprécié pour son caractère impétueux et pour son dévouement à l'île comme à sa population, R. de Haenen connait aussi, et ce depuis quelques temps, une baisse de popularité. Son empreinte a pourtant déjà marqué positivement le coeur de l'île, ainsi que le plafond de la salle du Conseil de la Mairie, où il tira un coup de feu dans un moment de colère.

P

pas renouvelé, et qu’il est nommé sans appel, à Basse Terre. La situation est proprement incompréhensible, car son abnégation et la qualité de son travail, ne justifient aucunement cette mutation. Beaucoup y voit une manoeuvre politique dans le but d'éloigner celui dont la notoriété dérange le pouvoir en place. Charles Querrard est en effet le principal dirigeant du MAPA-SB, et d'aucuns l'imaginent déjà à la tête de la commune. Cependant, les critiques qui conduisent à ce transfert viennent d'ailleurs: du Dr Bernard Politur, médecinchef de l'hôpital. Ce dernier aurait émis des critiques injustifiées auprès de sa hiérarchie, concernant l'administration de C. Querrard. Dès le lendemain, près de 200 personnes décident de manifester à Gustavia. Les St Barths -certainement plus prompts (ou téméraires) qu'aujourd'hui à défendre toute forme d'ingérence - se dirigent alors vers le dispensaire, lieu de résidence du Dr Politur, afin de lui intimer l'ordre de quitter l'île.

Le 17 mars 1974, la Municipalité sous l'égide du maire met en place une taxe de 5% ad valorem sur l'importation de toutes les marchandises arrivant sur le territoire par voie aérienne ou maritime. La décision fut ratifiée par le gouvernement dans la loi de Finance du 27 décembre 1974 et signée par le Président V. Giscard d'Estaing. L'ordonnance n'est pas bien perçue par les commerçants qui préfèrent payer la taxe au colis plutôt qu'à la valeur de ce dernier. Les commerçants, comme le souligne Alexandre Magras - qui dirige alors le syndicat des commerçants- "n'ont jamais refusé de payer une taxe légale. Néanmoins, une taxe de 5% sur l'importation serait contraire au statut de port franc." Le syndicat proposera même une autre taxe qui permettrait, en plus de rapporter une somme conséquente à la commune, de ne pas toucher au fameux statut de l'île. Dans le même temps, et au regard des divergences politiques, il faut aussi compter sur le MAPA-SB (Mouvement pour le Progrès et l'Avenir de St Barthélemy), une force politique locale déjà incontournable, qui veut faire entendre sa voix et partager sa vision. La situation en 75 est donc pour le moins tendue. C'est pourtant dans le domaine de la santé, sur fond de toile politique, que les choses vont s'embraser. Nous sommes le lundi 3 juin 1975, lorsque Charles Querrard, alors en charge de l'administration de l'hôpital, apprend que son contrat de trois ans n’est

18

saint-barth magazine # 315

S'il est dit qu'une fenêtre du dispensaire fut cassée par les manifestants, d'autres répondirent que ce bris de glace n'était que l'oeuvre de l'usure du temps. Le fil du téléphone fut rompu, empêchant toute communication, tel un appel à la gendarmerie ou un coup de fil à un ami. La femme du Dr put s'échapper par l'arrière du bâtiment et ainsi alerter un gendarme, qui au regard de la situation lui conseilla de quitter l'île. Elle


se réfugia par la suite chez David Rockefeller. Le Dr Politur, accompagné par Mme Kocouchine (assistante du sous-préfet) et de son mari (receveur des droits de quai) - qui furent quelque peu chahutés, fut conduit manu militari vers l'aéroport où il décolla pour la Guadeloupe.

Les esprits étaient en ébullition partout sur l'île, pendant que la majorité des commerces affichaient portes closes. Les nouvelles qui voyageaient vite malgré les difficultés de communication, auguraient des représailles de taille. L'Etat ne pouvait laisser impunie une quelconque forme d'insurrection, au mépris des forces de l'ordre. Le matin suivant, deux avions furent dépêchés, et une équipe d'intervention, composée de huit policiers et de deux inspecteurs, atterrit. Il fallait un ou des coupables. Trois hommes furent donc désignés (G.G, J.G et N.G) et menottés. La scène qui suivit était à l'image d'une scène de cinéma. Une foule où se mêlaient hommes, femmes et enfants, se dressait face à des policiers dûment armés. Les menottes, dont les clés étaient réclamées par les St Barths résolument décidés à ne pas flancher, furent sciées.

La piste de l'aéroport fut bloquée par des véhicules afin de déjouer tout départ discret. Pour apaiser les esprits, les personnes suspectées, dont certains furent "exfiltrés de nuit vers St Martin dans un jeu de cache-cache avec les forces de l'ordre, décidèrent de

se rendre de leur plein gré en Guadeloupe pour être auditionnés à Basse Terre. Pendant ce temps, des dispositions sont prises au niveau national et cette fois-ci, 28 policiers débarquent par bateau au matin (et non pas 150 comme on le racontait à New York). Nous sommes le jeudi 6 juin et St Barthélemy vit cette journée au rythme des contrôles et des barrages policiers. L'heure est à l'observation, à l'attente. Pour étouffer toute velléité, c'est au tour du "Francis Garnier", un navire de guerre avec hélicoptère embarqué, d'accoster à Gustavia. Cette nouvelle réplique des forces armées semble pour le moins démesurée. La circonstance pousse même certains hommes, dans un innocent esprit de taquinerie, à jouer pour les nouveaux venus, un petit air de guitare ou d'accordéon.

Il faut pourtant débloquer la situation. C. Querrard et H. Gréaux se portent alors volontaires pour être auditionnés à Basse Terre. Si le deuxième fut rapidement libéré, le premier fut retenu derrière les barreaux cinq jours. Dans les jours qui suivirent, un dernier homme, F.L, fut interrogé et relâché 24h plus tard. L'histoire semblait alors se décanter. L'aéroport reprit du service le samedi et fut ouvert aux différentes compagnies, à l'exception de "Winward". Le Préfet, M. Lecornec, fit une annonce solennelle le dimanche devant une assemblée si clairsemée, qu'il recommença le lendemain directement dans certains foyers. Dans son discours, il mit en exergue que les troubles étaient néfastes au tourisme, que le statut de C. Querrard était provisoire, et que la taxe de 5% était légale. Ainsi s'écoula une semaine à St Barthélemy. Deux ans plus tard, en 1977, les élections municipales désignèrent un nouveau maire en la personne de Charles Querrard. Sur la liste des conseillers apparaissait déjà un certain Magras Bruno Iréné. La suite vous la connaissez.... • saint-barth magazine # 315

19


D’ART EN ARTS

RÉMY-LAURENT KRAFT

émy-Laurent Kraft est né en Algérie le 1er mars 1953. Il quitte le pays en proie à la guerre d'indépendance en 1960. Instituteur impliqué dans des expériences pédagogiques en école maternelle et enfance inadaptée, il mène en parallèle des projets artistiques divers, illustrations de pochettes de disque, publicité... Il est un des précurseurs des décorations à l’aérographe sur véhicules. En 1985 il emmène sa petite famille en voilier vers de nouveaux horizons. Afrique, Amérique du sud. En 91 il accoste à St Barthélemy, accompagné de sa femme et de leurs deux enfants. L'accueil est chaleureux et il retrouve sur le petit caillou, des sensations proches de celles de son enfance algérienne. Un subtil mélange entre le grand saut de la modernité et une identité empreinte de simplicité. Ce profond attachement à la tradition et le décalage qu'il perçoitimprègnent ses oeuvres. C'est à St Barthélemy, que l'artiste s'essaye à la peinture sur toile. Dans sa quête artistique, il distingue parfaitement sa peinture de ses illustrations. Son talent est reconnu, et les nombreuses récompenses obtenues dans les plus grands salons en font l'écho. Depuis deux années, l'artiste se consacre exclusivement à des albums pour enfants. Il a déjà plusieurs collections en cours chez son éditeur(un des plus importants de la Caraïbe) "PLB éditions". Un nouvel album "à la plage" sera dans les différents points de vente début novembre. Il s'agit du deuxième album de la collection "st-Barth autrefois". Il est à son 8ème opus et une partie de sa collection décrit avec justesse et fidélité un art de vivre d'antan. Dans sa bulle onirique, il créé différents personnages, à l'instar de la fée qui fait le trait d'union entre le réel et l'univers magique de la BD. L'artiste use avec aisance des ressources narratives. Chaque tableau suggère ainsi une histoire savamment étudiée. Sous une autre casquette, il est également co-scénariste sur un projet de film, sélectionné et présenté au Festival de Cannes cette année. Affaire à suivre.

R

Dans la lignée de la collection "St Barth autrefois", RémyLaurent Kraft sort un nouvel album destiné aux enfants: "Une journée à la plage". Un hymne à la beauté contemplative et au patrimoine, d'ores et déjà en vente un peu partout sur l'île.

20

saint-barth magazine # 315

MOEBIUS Jean Giraud, alias Gir ou Moebius (1938 - 2012) Jean Giraud s'intéresse très tôt au dessin et à la science-fiction. En 1958, il entre au Journal de Spirou. En 1963, il publiera des planches dans deux journaux à la fois : Pilote sous le nom de Gir, et Hara-Kiri sous celui de Moebius. C'est le début d'une carrière aux multiples facettes, qui le verra dessiner aussi bien la série western Blueberry que les récits de science-fiction surréalistes Le bandard fou ou L'incal. Il fut également un des piliers du magazine de SF Métal Hurlant, et publia plusieurs récits dans L'écho des savanes et Fluide glacial. Le génie visuel de Jean Giraud fut sollicité plusieurs fois par le cinéma. Son nom fut ainsi attaché à Alien (1979), Les maîtres de l'univers (1987), Willow (1988) et Le cinquième élément(1997).


Le Coin des lecteurs et des internautes On vous répond ! Dans cette nouvelle rubrique, les lecteurs sont à l'honneur. Envoyez-nous vos questions, et ce dans n'importe quel domaine, nous tenterons d'y répondre avec les professionnels de l'île. Une seule adresse : contact.sbmag@gmail.com. SANTE “J’ai 24 ans et aimerai accroitre mes performances avec du Viagra. J’ai un peu honte de demander à mon médecin et ai peur de me retrouver dans la situation du vieil homme qui s’est fait amputer. Que me conseillezvous?” C. de St Barth Bonjour C. de St Barth, Tout homme pense que pour épater sa partenaire, il lui faut faire preuve de performances sexuelles exceptionnelles. Et si la fameuse « pilule bleue » était la clé pour atteindre ce Saint Graal... La plupart des lectrices souriront probablement face à ce poncif si répandu qui est, pourtant, si loin de la vérité. Je vous encourage, en effet, à consulter votre médecin car il a l’habitude d’aider les patients dans cette situation. Sachez qu’il y a de grandes probabilités que ce médicament, dans votre cas, soit non seulement inutile, inefficace mais soit surtout dangereux. Votre médecin n’aura aucune difficulté à vous permettre de retrouver la vigueur sexuelle que vous appelez de vos voeux. Le secret d’une vie sexuelle épanouie est dans le « savoir aimer ». Dr Yann TIBERGHIEN

“Bonjour, comment expliquer un si grand nombre de cas de cancer sur une si petite île?” Marie de St Barth Bonjour Marie de st Barth, Statistiquement, il n’est pas prouvé qu’il y a plus de cancers sur Saint Barth qu’ailleurs. Le fait que l’on ait cette sensation est lié à l’étroitesse de l’île et à la proximité qui existe entre nous. Quand quelqu’un a un cancer dans une grande ville, seuls ses proches sont au courant et même le voisin de palier, tant qu’il n’est pas touché lui-même dans sa chair, s’en moque éperdument. Sur une île, un habitant qui va être atteint d’un cancer va non seulement en informer ses proches mais peu à peu toute l’île va l’être aussi par le biais de la rumeur. Et comme dans toute petite communauté, nous sommes tous interdépendants, nous nous sentons individuellement solidaires de la souffrance des malades issus de celle-ci. C’est cela qui fait la beauté et la qualité de vie sur cette île en comparaison avec l’indifférence entre les gens propre aux grandes villes. Marie, soyez donc rassurée, vous n’avez pas plus de probabilités d’être atteinte du cancer en vivant à Saint Barth.Au contraire, vous avez toute latitude pour avoir une vie riche et heureuse entre maintenant et lorsque vous quitterez ce monde. Mordez donc la vie à pleines dents et dispersez du bonheur autour de vous. C’est cela la meilleure recette contre le cancer. Dr Yann TIBERGHIEN

CONCOURS PHOTOS Nous avons proposé sur la page Facebook du St Barth Magazine un concours photo dont le thème était : "Les plages". Nous tenons à remercier tous les candidats qui y ont participé. Le choix, difficile, désignant la photographie gagnante s'est porté sur celle ci-contre : L'histoire : "La photo a été prise par ma soeur en août 2013 avec un simple iPhone lors d'une balade sur l'île. Lors de mes vacances d'été j'ai passé plusieurs semaines sur ce magnifique caillou, rejoignant ainsi ma petite soeur qui travaillait sur l'île où elle est designer floral. Participer à ce concours, c'est une façon comme une autre pour moi de lui dire que je l'aime et que je suis fier d'elle. Une façon également de montrer mon amour pour cette merveilleuse île et pour les gens que j'ai pu rencontrer et qui sont d'une extrême gentillesse. Le titre de cette photo serait sûrement : Arrêt sur image, Savoir regarder devant, vivre, rêver et avancer."

Greg 28 ans, responsable commercial. Laure 24 ans, designer floral.

CONCOURS PHOTO : Pour poursuivre le défi photo, nous proposons à tous un nouveau concours qui aura pour thème Noël. Un challenge de taille pour l'imagination de tous les photographes en herbe, car la date limite du concours est fixée au 1er décembre. Une seule photo par candidat. La photo gagnante sera en couverture du St Barth Magazine de Décembre. Envoyez-nous vos photos à l'adresse suivante: contact.sbmag@gmail.com

saint-barth magazine # 315

21


INSOLITE

UN MOIS DANS LE MONDE LE BON COIN : A vendre: Air Guitar ! Une annonce insolite a été retrouvée sur le site Le Bon Coin. Elle proposait dans son éventail de proposition la possibilité d'acquérir une Air Guitar. Pour rappel, le principe de l'Air Guitar consiste à imiter un guitariste sans instrument dans les mains !

HOUHHHH!! : Ghostsingles.com est un site de rencontre réservé aux fantômes. "Si vous cherchez l'amour et que vous êtes mort, Ghost Singles est le site pour vous". Telle est la devise du site Ghotsingles.com (fantômes célibataires), qui propose de mettre en relation des fantômes afin qu'ils "ne hantent plus seuls, mais à deux". Des conseils pour faire de belles rencontres post-mortem sont même prodigués sur le site. PAYS-BAS : Les rats d’élite de la police. Aux Pays-Bas, les rats d’égout sont engagés par la police, qui compte les utiliser comme limiers d’élite. Leur mission ? Détecter traces de drogue et de poudre – une autre façon de faire parler les armes. KOWEIT : un test médical pour détecter les demandeurs de visa gay. Le Koweït planche sur un test médical censé détecter les homosexuels lors des demandes de visa, rapporte le Kuwait Times. Cet ”examen clinique” s’ajoutera au contrôle médical de routine imposé aux demandeurs de visa. Gays et transgenres se verront interdire l’entrée dans les pays du Golfe. AFRIQUE DU SUD : Le préservatif ? Rien de tel pour l'arthrite Votre arthrite vous fait un mal de chien ? Quelques capotes anglaises et il n’y paraîtra plus. Des seniors sud-africains utilisent le lubrifiant des préservatifs pour soulager leurs douleurs articulaires, rapporte The Sowetan.

22

saint-barth magazine # 315

BOUQUET FINAL : Transformez vos cendres en feu d'artifice Monter au ciel post-mortem ? Très banal. Etre propulsé au ciel dans une gerbe de feu ? Pas tout à fait nouveau, mais plus tendance. CHINE : Mourir tous frais payés Se loger vivant en Chine ? La croix et la bannière. Se loger mort, n’en parlons pas… Avec l’urbanisation galopante, le prix des tombes ne cesse d’augmenter : à Gangzhou, les parcelles coûtent plus cher au mètre carré que l’immobilier de bureau. La mer est vaste, et les pouvoirs publics offrent désormais des primes aux familles pour les inciter à disperser dans les flots les cendres de leurs chers disparus.

ANGLETERRE : bientôt de l'argent propre grâce au billet en plastique. Le billet de banque en plastique ? Propre, sûr, résistant, économique et écolo, à en croire la banque d’Angleterre, qui pourrait introduire des coupures en polymère en 2016. Les billets en plastique ne se déchirent pas, ils se salissent moins et résistent même à un passage en machine à laver, indique l’établissement.

USA : Perdu dans la forêt, un septuagénaire américain survit 19 jours en mangeant des écureuils Votre urine peut être une source de fabrication de dents. C'est ce qu'a tenté de démontrer une équipe de chercheurs chinois. Ces derniers ont extrait des cellules de l'urine pour les transformer en cellules souches de dents. Si le résultat esthétique est concluant, cette manipulation expose toutefois quelques réserves.

FRANCE : Il se déguisait la nuit en gendarme "pour venir en aide aux autres" Un homme de 19 ans se déguisait la nuit en gendarme. Il a été condamné à une amende de 200 euros par le tribunal correctionnel de Beauvais, dans l'Oise. SUISSE : Quand la Poste envoie un message de bienvenue aux morts La Poste Suisse a reconnu avoir adressé par erreur à des personnes récemment décédées des messages de bienvenue pour leur souhaiter une bonne installation à leur nouveau domicile... ANGLETERRE : Le gratte-ciel qui fait frire les oeufs et fondre les voitures. Un gratte-ciel concave ? Une idée lumineuse – un peu trop peut-être. Le "Talkie-Walkie", à Londres, fait fondre les voitures : la réflexion de la lumière sur la façade vitrée de l’édifice aurait endommagé plusieurs véhicules.

GASPILLAGE ALIMENTAIRE : l'appli qui donne vos restes. Vous calez ? Ne jetez pas votre restant de pizza ! Trouvez plutôt un amateur de Margherita entamée sur votre smartphone. Une application permettra sous peu de donner ses restes à de parfaits inconnus, voire, à terme, de troquer vos fonds de frigo. BELGIQUE : Les pigeons de compétition belges étaient dopés à la cocaïne. Les pigeons voyageurs belges, dont les champions de vitesse valent plusieurs centaines de milliers d'euros, n'échappent pas au dopage: six d'entre eux viennent d'être contrôlés positifs, dont un à la cocaïne.


L’IMMOBILIER

Idéalement située sur les hauteurs de Toiny à proximité de la plage, cette villa de deux chambres avec piscine, entièrement rénovée dans un style contemporain, bénéficie d’une vue panoramique sur l’océan. Prix de vente : 2 850 000,00 €

Rue Samuel Fahlberg Gustavia Tel. : 05 90 29 75 05 direction@sbpeurope.com www.sbpeurope.com

Villa disposant d'une très jolie vue sur l'océan et l'île Tortue. Agréable villa composée d'un séjour, une cuisine équipée, une chambre et une salle de bain indépendante. Possibilité d’une seconde chambre ou de réunir les deux logements. Un appartement d'une chambre avec entrée indépendante complète la propriété. La résidence offre une piscine, un accès sécurisé avec parking réservé. Prix : 795 000,00 €

Cell : 06 90 39 85 86 info@immobusiness.fr www.immobusiness.fr


Rue de la République Gustavia - Tél 05 90 27 73 13 - www.fabiennemiot.com

fabiennemiot.creation

St barth magazine 315 novembre 201  

St Barth Magazine Novembre 2013 . N°315

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you