__MAIN_TEXT__

Page 1

N°26 M A G A Z I N E AUTOMNE HIVER FALL WINTER


GENÈVE, 42 RUE DU RHÔNE, 022 818 20 20 ZÜRICH, 28 BAHNHOFSTRASSE, 043 456 37 40 PARIS, 29 AVENUE MONTAIGNE, +33 1 47 20 03 09 MONACO, HÔTEL DE PARIS, PLACE DU CASINO, +377 99 99 69 00 HARRYWINSTON.COM


© 2019 Harry Winston SA. HARRY WINSTON PREMIER LOTUS AUTOMATIC


— É D I T O ­—

Quel cadeau inestimable d’être libre et de pouvoir écrire son histoire ! La liberté de choisir sa vie, de pouvoir décider de son destin est un formidable pouvoir et une immense responsabilité. Les invités de ce nouveau numéro se sont donné les moyens d’ouvrir en grand le monde des possibles pour conquérir leur liberté et réaliser leurs rêves. Véronique Forge-Karibian émancipe les femmes avec Business O Féminin, Carine Roitfeld inspire la planète mode et Sarah Marquis court le monde. Le psychiatre Boris Cyrulnik scrute l’âme humaine avec bienveillance, l’explorateur Mike Horn collectionne les exploits et le cinéaste Xavier Dolan n’écoute que son talent sur grand écran. Tous ont su s’affranchir des conventions et du regard des autres. À La Réserve, nous sommes fiers d’être libres d’imaginer l’art de vivre qui vous ressemble et d’inventer notre propre vision du luxe en toute indépendance. L’ouverture de La Réserve Eden au Lac Zurich va dans le même sens. Un nouveau lieu dédié à la liberté absolue d’être soi, en toute intimité, en toute simplicité. Quoi de plus précieux ?

LA LIBERTÉ / FREEDOM What a priceless gift to be free and able to write your own story! The freedom to choose your life, to take control of your destiny, is tremendously empowering and a huge responsibility. Our guests in this new issue have equipped themselves with the means to open up a whole world of possibilities in order to conquer their freedom and make their dreams come true. Véronique Forge-Karibian emancipates women with Business O Féminin; Carine Roitfeld inspires the world of fashion; while Sarah Marquis hikes around the globe. Psychiatrist Boris Cyrulnik explores the human soul in a benevolent manner; explorer Mike Horn achieves one feat after another; and filmmaker Xavier Dolan follows his instinctive talent on the silver screen. All of them have managed to break free of conventions and of other people’s opinions. Here at La Réserve, we are proud to be free to imagine an art of living attuned to your true nature and to invent our own vision of luxury in a spirit of true independence. The opening of La Réserve Eden au Lac Zurich is a step in the same direction. A new place dedicated to the absolute freedom to be oneself, in complete intimacy and utter simplicity. What could be more precious?

— 5


— S O M M A I R E ­—

EDITORIAL

P.8 INTERVIEWS

P.12 - P.16 |

Boris Cyrulnik

P.18 - P.23 |

Sarah Marquis

P.24 - P.29 |

Mike Horn

TENDANCE Trends

Être libre, est-ce être seul ? Does being free mean being alone?

P.30 - P.31 |

MODE Fashion

P.32 - P.34 |

Carine Roitfeld

P.36 - P.41 |

Rabih Kayrouz

INTERVIEW

P.42 - P.44 | P.46 - P.48 |

Yannick Boloré

Véronique Forge-Karibian TENDANCE Trends

Révolution de style Acte II La féminité change de look Style Revolution Act II Feminity adopts a change of look

P.50 - P.51 |

— 6


CALIBER RM 017

© Didier Gourdon

RICHARD MILLE BOUTIQUE SWITZERLAND Rue du Rhône 78 1204 Geneva - Tel. +41 22 810 85 73

www.richardmille.com


— C O N T E N T S ­—

ART & CREATION

P . 5 2 - P . 5 3 | David Foenkinos « Écrire est une liberté sans limite » “ Writing brings boundless freedom”

Xavier Dolan Libre artiste A free-spirited artist

P.56 - P.58 |

BIEN-ÊTRE & SANTÉ Health and Wellness

La liberté, ça s’apprend tout petit Freedom is something you learn at a very early age P.60 - P.61 |

CARNET D’ADRESSES Address book

P.62 - P.74 BLOC-NOTES Memo pad

P.76 - P.79 |

Michel Reybier Hospitality IMPRESSUM Credits

P.80

— 8


Collier Rubis flamboyant transformable Or blanc et rose, diamants, un rubis coussin de 25,76 carats, 18 rubis ovales et coussin pour 30,40 carats.

Haute Joaillerie, place Vendôme depuis 1906

GENÈVE - 31, rue du Rhône www.vancleefarpels.com - +41 22 311 60 70


Sales Rentals Development Interior Design Family Office Expertise

Tailored Estates

COURCHEVEL - MÉRIBEL - MEGÈVE - ANNECY - TIGNES - VAL D’ISÈRE - LUXEMBOURG - CHAMONIX - MONACO - MIAMI - SAINT-BARTH


Courchevel HORS PISTE

1650

. VALLAT DEVELOPMENT

. Exceptional chalet located on the ski slopes & village center . 5 Bedrooms ‘en-suite’ / stunning cathedral ceiling in the living area . Luxurious materials and designer furniture . Price upon request - Delivery planned on Christmas 2019 . Chalet d’exception sur les pistes & au cœur du Village . 5 chambres en suite / Superbe séjour cathédrale . Matériaux luxueux et mobilier design . Prix sur demande - Livraison Noël 2019

Méribel ANTARÈS

1707

. VALLAT DEVELOPMENT . Exceptional apartments (ranging from 120 tp 500 sqm) . Ski-in ski-out, spa, wellness, stunning swimming pool, 400 sqm ski room . Tailored services . Price upon request - Delivery planned on December 2020 . Appartements d’exception de 120 à 500m2 . Ski-in ski-out, spa, wellness, piscine, ski room de 400m2 . Services qualité hôtelière . Prix sur demande - Livraison 2020

Courchevel NIDE ARNO

1850

. VALLAT DEVELOPMENT . Glass, wood and stone jewel right on the ski slopes . More than 700 sqm with spa, pool . Sumptuous materials . Price upon request - Delivery planned on Christmas 2019 . Joyau de verre, pierre et bois sur les pistes . Plus de 700 m² avec spa, piscine, .... . Matériaux d’exception . Prix sur demande - Livraison Noël 2019

Courchevel CHALET 1850

1850

. VALLAT SALES . Ideal location a few steps away from village centre . Savoyard style family chalet Chalet - 160 sqm - offering superb views . 4 bedrooms, large open living space with terrace . Price upon request . Emplacement idéal à quelques pas du centre . Chalet familial de charme aux superbes vues de 160m2 . Spacieux séjour avec terrasse et 4 chambres . Prix sur demande

VALLAT.FR VALLAT / SOCAVIM - 3 rue Guillaume Fichet - 74000 ANNECY - RCS Annecy 453 813 263 - SAS au capital de 1’834’300 euros - Illustrations à caractère d’ambiance. Libre interprétation de l’artiste. Architectes: Maxime Gilbert- JMV - Crédit photos: Toutela3D - Valentin Studio - Peter Boardman - Imagination: Les Alchimistes - Document non contractuel du 23.10.2019

AGENCE VALLAT COURCHEVEL 1850 TeL: +33 (0)4 79 00 33 33 - courchevel1850@vallat.fr


© DRFP

Boris Cyrulnik, psychiatre et psychanalyste, Prix Renaudot de l’Essai et Docteur Honoris Causa de l’Université de Louvain-la-Neuve. — Boris Cyrulnik, psychiatrist and psychoanalyst, laureate of the Prix Renaudot de l’Essai and Doctor Honoris Causa of the University of Louvain-la-Neuve.

— 12


— I N T E R V I E W ­—

BORIS CYRULNIK L A L IB E R TÉ d e S E RÉ I NVE NT E R

Propos recueillis par | Based on an interview by Michèle Wouters

Psychiatre et psychanalyste, réputé pour ses écrits sur la résilience, BORIS CYRULNIK a récemment publié « La nuit, j’écrirai des soleils », aux éditions Odile Jacob. Ces soleils qui nous aident à réinventer les événements traumatiques de nos existences, pour nous libérer de leurs emprises et poursuivre nos vies. — 13


— I N T E R V I E W ­—

particularité de souffrir deux fois. Une première fois

travail nécessaire sur cette blessure, elle

par le coup réel qu’il reçoit, une seconde fois dans

peut réapparaître à n’importe quel moment.

la représentation de ce coup. S’il ne parle pas

Nombreuses sont les personnes âgées restées

et ressasse son malheur, il s’installe sur le tapis

longtemps dans le déni, parce qu’il était trop difficile

roulant de la dépression. Il est donc nécessaire

de parler, ou parce que les stéréotypes culturels

de travailler le syndrome post-traumatique, pour

de l’époque les en empêchaient, ou encore parce

éviter que l’horreur ne se répète et que la mémoire

qu’elles ne supportaient pas de replonger dans

traumatique ne se renforce. En s’adressant à

la violence du souvenir. Mais le passé demeure

une personne de confiance : mère, conjoint(e),

inscrit et lorsqu’avec l’âge, la mémoire de travail

psychothérapeute… à travers des mots, un film,

(immédiate) commence à s’effacer, les souvenirs

un dessin ou toute autre création, il se sécurise,

plus lointains reviennent en force. S’ils n’ont

il commence à se sentir mieux, à reprendre

pas été métamorphosés par la parole, l’écriture,

possession de la représentation de ce qui lui est

une psychothérapie ou tout autre processus de

arrivé et à se libérer de la soumission à son passé.

transformation, ils peuvent réveiller des souffrances

Il peut même se faire plaisir, voire s’amuser dans

enfouies cinquante ou soixante ans plus tôt. C’est

cette démarche artistique. Qu’il s’agisse d’un

en effet l’objet de l’essai autobiographique de John

roman, d’une poésie, d’une bande dessinée ou

Le Carré : « Le tunnel aux pigeons » (éditions du

d’un tableau, il fait quelque chose de son malheur

Seuil), dans lequel il revient sur les traumatismes

et modifie la souffrance du deuxième coup.

de son enfance, à l’âge de 84 ans.

De nombreux artistes ressentent la création

Pour des raisons différentes, l’écrivain

comme une nécessité, une urgence, sans

Primo Levi n’a pas réussi à se libérer de

forcément prendre la mesure de la résilience

sa souffrance, alors qu’il est revenu sur les

qui en résulte. La démarche est-elle aussi

horreurs vécues à Auschwitz, dans son livre

efficace quand elle n’est pas consciente ?

« Si c’est un homme ».

Tout à fait. Très naturellement, la plupart des

Primo Levi était un homme très intelligent, doté

personnes blessées cherchent un jour à raconter

d’un grand talent littéraire, mais il n’a pas du tout

ce qui leur est arrivé. Et même si elles n’ont pas

remanié la représentation de l’horreur qu’il a vécue.

conscience des bienfaits associés, il s’agit d’un

A travers son récit hyper réaliste, il l’a au contraire

processus psychologique qui permet de remanier

analysée, disséquée jusqu’au moindre détail, ce

la représentation d’un événement douloureux,

qui n’a fait que renforcer sa mémoire traumatique,

À travers les mots, avons-nous le pouvoir

afin de poursuivre son chemin de vie. Mais cette

au point qu’elle devienne insoutenable, et qu’il

de réinventer un vécu traumatique et de

démarche est rarement immédiate. Dans un

finisse par se tuer. A l’inverse, après avoir voulu

nous en libérer ?

premier temps, l’être blessé passe par une phase

mourir à Ravensbrück, la résistante et ethnologue

Oui, les mots sont des créations qui méta-

de déni. Il serre les dents et ne peut pas « dire »,

Germaine Tillion a transformé son insupportable

morphosent le réel. Lorsque nous vivons un

car la souffrance se réveillerait, et elle est encore

souffrance en une œuvre truculente et pleine

événement heureux ou malheureux, nous

trop vive. Mais si ce moment dure trop longtemps,

d’humour : « Le Verfügbar aux enfers », une

éprouvons un sentiment de bonheur, de tristesse

il commence alors à ruminer et son état s’aggrave.

opérette inspirée d’Offenbach !

ou d’horreur. Si nous voulons le partager, nous

Il se désocialise et s’enferme dans la prison du

devons verbaliser ce sentiment. Or nous ne

passé.

Lorsqu’ils se libèrent de leurs traumatismes grâce à la création, les artistes reçoivent,

choisissons pas les mêmes mots, selon que nous nous adressons à un policier, à un médecin ou

L’écrivain John Le Carré a tenté d’enfouir sa

en prime, la reconnaissance du public. Cela

à un ami. Nous ne mentons à personne. Notre

douleur et de l’oublier, sa vie durant, mais

rend-il le processus plus efficace que si l’on

discours est toujours vrai. Pourtant il varie, il

il ne s’en est jamais libéré. Elle n’a cessé

garde ses mots, ou ses œuvres, pour soi ?

s’adapte. Il est à la fois créateur et libérateur.

au contraire de grandir dans l’ombre pour

Il y a deux aspects en effet. En tant qu’élaboration,

ressurgir avec force, beaucoup plus tard…

le travail artistique est source de résilience. Rédiger

D’autres modes d’expression artistiques,

Oui, un traumatisme ne s’efface jamais. Il peut

un manuscrit et le mettre dans son tiroir parce qu’il

comme la peinture ou la musique, ont-ils

s’enfouir, mais il laisse une trace cérébrale,

est trop personnel peut suffire, mais pas toujours.

cette même faculté libératrice ?

qu’aujourd’hui la neuro-imagerie peut même

Car guérir d’un traumatisme exige aussi, souvent,

Absolument. L’être humain a la fâcheuse

photographier ! Si l’on n’effectue jamais le

le travail de resocialisation que permet la diffusion

— 14


— I N T E R V I E W ­—

de l’œuvre. Par exemple, pendant longtemps, les victimes d’incestes n’osaient parler de peur d’être

BORIS CYRULNIK

méprisées ou pire, accusées de complicité ! Mais

THE FREEDOM TO REINVENT ONESELF

des changements ont été possibles notamment grâce à Eva Thomas, qui fut l’une des premières femmes à témoigner dans un récit très bien écrit : « Le sang des mots » (éditions Mentha). Son livre

A psychiastrist and psychoanalyst renowned for his writings on resilience, Boris Cyrulnik

a été le point de départ de la modification de la

recently authored La nuit, j’écrirai des soleils (At night, I would write suns) published by Odile

loi. Cette femme, aidée par les juristes qui l’ont

Jacob. Suns that help us reinvent the traumatic events of our lives, release us from their grip

entourée, a fait évoluer la société. Elle a déclenché

and leave us free to move on with our lives.

un processus de résilience pour elle-même, une possibilité de défense beaucoup plus grande pour les autres femmes, et elle s’est resocialisée. Elle a fait quelque chose de positif de sa blessure. Elle s’en est libérée, et elle en a retiré de la fierté. Jean Genet a écrit presque tous ses livres en prison… Faut-il parfois manquer de liberté pour créer ? Il commettait même volontairement des petits larcins pour se faire enfermer, et s’évader par les mots ! Il faut un cadre de pensée, pour s’en libérer. Jean Genet ne l’avait pas. Comme JeanPaul Sartre – l’un de ses fervents admirateurs – il aurait pu dire « n’ayant pas eu de père, j’avais toutes les libertés ». Et il s’avère que celle-ci peut être très angoissante  ! A fortiori quand on a été abandonné à la naissance et que l’on est sans repère. Autant l’absence totale de liberté est un choix tragique : celui de la dictature qui oblige à l’obéissance aveugle et engourdit le psychisme. Autant la liberté totale ouvre en grand les portes du doute, de la réflexion et de la prise de risque. Entre les deux, il y a le cadre, que certains recherchent pour mieux s’en échapper. Il peut prendre la forme © DRFP

de l’OULIPO (Ouvroir de Littérature potentiel), ce mouvement littéraire qui a amené Georges Pérec à rédiger son livre « La disparition  » (éditions Gallimard) en se privant de la lettre « e ». Il peut s’appeler «  alexandrin  ou synesthésie  » lorsqu’il stimule l’inspiration du poète Arthur Rimbaud. Il peut revêtir la forme plus radicale de la prison, lorsqu’il permet de libérer les évasions littéraires de Jean Genet.

Do words give us the power to reinvent a

anyone and what we are saying isn’t true, yet it

traumatic experience and free ourselves

varies and adapts to situations. It is both creative

from it?

and liberating.

Yes, words are creations that transform reality. When we experience a happy or unhappy event,

Do other modes of artistic expression,

Sommes-nous tous libres de nous

we feel a sense of happiness, sadness or horror. If

such as painting or music, have the same

reconstruire un jour ?

we want to share it, we must verbalize this feeling.

liberating capacity?

La résilience n’est pas toujours réalisée, mais elle

However, we choose different words according to

Absolutely. Human beings have the unfortunate

est toujours possible, et la créativité est son arme

whether we are talking to a police officer, a doctor

characteristic of suffering twice. Once by the

la plus belle et la plus efficace.

or a friend. That doesn’t mean we are lying to

actual blows they receive, and again through the

— 15


— I N T E R V I E W ­—

representation of such blows. If they don’t talk

any time. Many older people remained in denial

still, accused of complicity! Yet this has begun

about it but instead continue mulling over their

for a long time because it was too difficult to

to change, notably thanks to Eva Thomas, who

misfortune, they end up walking the depression

speak out, or because the cultural stereotypes

was one of the first women to testify in a very well-

treadmill. It is therefore necessary to work on

of the time prevented them from doing so, or

written account: Le sang des mots (The blood of

post-traumatic stress disorder so as to prevent

because they could not bear to return to the

words), published by Mentha Editions. Her novel

the horror from repeating itself and the traumatic

violence of remembrance. Yet the past remains

memory from becoming stronger. This can be

inscribed and when the (immediate) working

done by talking with a trusted individual such as a

memory begins to fade as they age, more

mother, a spouse or a psychotherapist... Through

distant memories of this kind return in force. If

words, a film, a drawing or any other creative act,

they have not been metamorphosed by speech,

people can regain a sense of security, begin to

writing, psychotherapy or any other process of

feel better, reclaim ownership of the representation

transformation, they can reawaken buried suffering

of what happened to them and free themselves

50 to 60 years earlier. This is the subject of John

positive with her injury. She freed herself from it

from being submissive to their past. They can

Le Carré’s autobiographical essay The Pigeon

and she took pride in doing so.

even have fun participating in this artistic process.

Tunnel (published by Viking), written at the age of

Whether it is a novel, a poem, a comic book or a

84 and in which he discusses childhood traumas.

was the starting point for an amendment of the law. This woman, helped by the lawyers supporting her, has changed society. She triggered a process of resilience for herself, a much greater opportunity for advocacy for other women, and she engaged in a process of resocialization. She did something

Jean Genet wrote almost all his books in prison... Do we sometimes have to be

painting, they are thus making something out of their misfortune and thereby altering the suffering

For different reasons, the writer Primo Levi

deprived of freedom in order to create?

the second time around.

did not succeed in freeing himself from

He even deliberately committed petty theft to be

his suffering, even though he recalled the

locked up and then escape through words! You

Many artists feel that creation is a

horrors experienced at Auschwitz in his

need a framework of thought, in order to break free

necessity, an urgency, without necessarily

book If This Is a Man.

appreciating the resilience that results from

Primo Levi was a very intelligent man, endowed

of it. Jean Genet did not have this. Like Jean-Paul

it. Is the approach as effective when it is not

with great literary talent, but he did not reshape

conscious?

the representation of the horror he experienced.

Definitely. Quite naturally, most injured people

Through his hyper-realistic narrative, he analyzed it

some day try to tell others what happened to them.

and dissected it down to the last detail, to the point

And even if they are not aware of the associated

where it became untenable, an approach that only

benefits, it is a psychological process that enables

strengthened his traumatic memory and ended up

of freedom is a tragic choice – that of dictatorship,

them to redesign the representation of a painful

with him taking his own life. In an entirely different

which forces blind obedience and numbs the

event in order to continue their life journey. But

approach, after wanting to die in Ravensbrück,

psyche – in the same way total freedom opens the

this process is rarely immediate. First of all, the

resistance fighter and ethnologist Germaine

doors to doubt, reflection and risk-taking. Between

injured person goes through a phase of denial.

Tillion transformed her unbearable suffering into a

the two lies the concept of a framework, to which

They grit their teeth and cannot “recount”, because

truculent and humorous work: The Campworker

some people aspire in order to break out of it.

that would awaken the suffering which is still too

goes to Hell, an operetta inspired by Offenbach!

This may take the form of the OULIPO (A Primer

intense. But if this moment lasts too long, they

Sartre – one of his ardent admirers – he might well have said “having had no father, I enjoyed every liberty”. And it turns out this can be very scary! Especially when you were abandoned at birth and have no landmarks. Just as the total absence

in Potential Literature) literary movement that led

begin to brood and their condition worsens. They

When they free themselves from their

Georges Pérec to write his book La disparition (A

become desocialized and lock themselves in the

traumas through creation, artists also receive public recognition. Does this make

Void) (published by Gallimard) without the letter

prison of the past.

the process more effective than keeping

“e”. It may be expressed through “a poem in Alexandrine verse or synesthesia” when stimulating

The writer John Le Carré tried to bury his

one’s words or works to oneself?

pain and forget it throughout his entire life,

There are indeed two aspects here. As an

yet he never freed himself from it. On the

elaboration, artistic work is a source of resilience.

contrary, it grew ceaselessly in the shadows,

Writing a manuscript and putting it in your drawer

before forcefully resurging much later…

because it is too personal may be enough, but not

Yes, a trauma never goes away. While it may

always, because healing from trauma also often

Are we all free to rebuild ourselves at some

be buried, it leaves an indelible imprint on the

requires a work of resocialization that is enabled

point?

brain, which can now even be photographed via

by disseminating the work. By way of example, for

Resilience is not always achieved, but it is always

neuroimaging techniques! If the required work

a very long period, victims of incest did not dare

possible, and creativity is its most beautiful and

is never done on this injury, it may reappear at

speak out for fear of being despised or, worse

effective weapon.

— 16

the inspiration of the poet Arthur Rimbaud. It may take the more radical form of prison, when it serves to unleash Jean Genet’s literary escapes.


— 18

© K. Wright


— I N T E R V I E W ­—

SA R A H MA R Q U I S

«LA LIBERTÉ EST UN CHOIX DE CHAQUE INSTANT, ET DE TOUTE UNE VIE» Exploratrice pour le National Geographic et nommée aventurière de l’année en 2013, Sarah Marquis fait partie du Top 10 des géants de l’aventure. Libre, elle l’est profondément. Parce qu’elle l’a choisi. Parce qu’elle s’en donne les moyens tous les jours. Et parce qu’elle est faite pour ça, tout simplement. Propos recueillis par | Based on an interview by Michèle Wouters

— 19


1

Expédition Australie de l’ouest, 3 mois en survie, 2015. Western Australia expedition, three months in survival mode, 2015 © K. Wright.

Comment s’est déclenchée votre vocation

J’aime la simplicité et la liberté que procure la

apparaît dans toute son intensité, car les déserts

d’exploratrice ?

marche. Elle est le mouvement naturel de l’être

grouillent de vie ! Y survivre réveille dans nos

Je suis née comme ça ! Mon premier souvenir

humain. Celui auquel nos yeux et nos sens sont

veines notre mémoire ancestrale et une immense

d’exploration remonte à mes sept ans. J’étais

adaptés. Celui qui permet de lire correctement le

sensation de liberté.

partie seule avec mon chien et un petit sac à

décor dans lequel nous évoluons et de profiter

dos pour passer la nuit dans une grotte au milieu

pleinement de chaque seconde.

Pour profiter pleinement de la liberté d’une expédition, vous la préparez longuement ?

de la forêt. Il y avait là une grosse chauve-souris accrochée au plafond. J’ai trouvé ça sensationnel !

Comment avez-vous acquis votre immense

J’aime que mon frère s’occupe de la partie

Mon moteur est une curiosité infinie, qui me

connaissance de la nature ?

logistique, car il est très prévoyant, excellent sur

permet de m’émerveiller de tout.

Sur le terrain. J’y ai passé ma vie. Tout est relié

le terrain et prêt à s’adapter aux changements.

dans la nature, le monde végétal, animal et

De mon côté, je passe un à deux ans à lire

Votre enfance a-t-elle un goût de liberté ?

minéral. C’est une carte aux trésors dont il faut

l’histoire de la région où j’ai l’intention de me

Oui, j’ai passé mon enfance au nord du Jura.

capter les indices. Je sais quand une plante se

rendre. J’étudie sa culture et sa pharmacopée. Il

L’environnement culturel était limité, mais la nature

sent bien ou quand elle n’est pas en bonne santé.

m’arrive même d’apprendre la langue. Pour mon

nous offrait tout. J’allais pêcher, chercher des

Je sais que si je croise tel oiseau je vais trouver tel

expédition de survie en Australie, je savais que les

champignons et des plantes médicinales avec

arbre, ce qui signifie que le sol est rempli de sel.

crocodiles d’eau salée étaient en surpopulation

mes parents. Je grimpais avec mes frères sur

Et je sais que comme cet oiseau ne vole jamais à

là où je me rendais. Je me suis rapprochée des

des arbres de vingt mètres de haut. La liberté et

plus de cinq kilomètres à la ronde pour trouver de

aborigènes, qui m’ont communiqué des astuces

l’immersion constante dans la nature ont aiguisé

l’eau, je vais pouvoir en trouver également…

très efficaces pour les repérer. Je vais aussi sur

mes sens, m’ont appris à connaître mes limites, à

le terrain pour prendre des contacts et je prépare

goûter l’adrénaline du danger et à développer ma

Quel type d’environnement vous procure les

un plan d’évacuation avec un protocole précis, à

confiance en moi.

plus fortes sensations de liberté ?

suivre en cas de problème. Enfin, je me prépare

J’ai parcouru la jungle, les forêts premières, les

physiquement, ce qui comprend l’entraînement et

Pourquoi avez-vous choisi de vous déplacer

sommets enneigés… mais ce qui me parle le plus,

la nutrition pour prendre du poids avant le départ.

à pied ?

ce sont les déserts. Dans ce dénuement, la vie

La dernière étape est la préparation mentale, pour

— 20


se détacher du monde civilisé et à un moment,

Quelle expédition vous a le plus marquée ?

« switcher  » vers la vie animale. Après avoir

La première, celle qui m’a menée du Canada au

accumulé énormément d’informations, je dois

Mexique, car elle était comme un canevas blanc

alors me vider, lâcher prise et attendre ce moment

qui ne le sera plus jamais. Et comme au fur et à

que je connais bien, où je sais que je suis prête. Avant de partir pour la Tasmanie, j’étais dans un café. Il pleuvait. Les gens n’étaient pas très sympathiques. Tout à coup je me suis sentie prête et je suis partie, avec cette impression de laisser ma peau sur la chaise où j’étais assise.

mesure de mes expéditions, je cherche toujours à aller un cran plus loin, la dernière est forcément la plus incroyable. En l’occurrence, celle qui m’a menée dans les forêts primaires de Tasmanie* au milieu d’une nature incroyablement dense, vierge de toute présence humaine, où planait l’ombre du

La mort, il vous arrive de la voir de près…

tigre ! Et puis j’ai un attachement particulier pour

Quelle relation entretenez-vous avec elle ?

mon expédition dans la région du Kimberley, en

Elle fait partie de mes journées. Je n’en ai pas

Australie. J’y ai été déposée en hélicoptère pour

peur. Lors de mes expéditions, lorsque j’ai le

trois mois en survie, avec 125 grammes de farine,

temps de réfléchir, je me dis que si tout doit

dans une région grouillant de crocodiles et de

s’arrêter demain, je suis d’accord avec le concept. Car j’ai vécu tellement de choses incroyables. J’ai mangé chaque seconde de ma vie avec une telle intensité.

serpents. Cette expédition n’aurait jamais été possible sans mes 25 années d’expérience et mon excellente connaissance du terrain.

Vous vous sentez libre ?

Où vous sentez-vous chez vous ?

Ah oui ! La liberté est la capacité que nous nous

En Australie ! Cette terre résonne en moi, je ne

accordons à être libre. Elle vient de l’intérieur, de

sais pas pourquoi. C’est organique, vibratoire,

nous seuls. Et elle est à portée de tous. Avec des

c’est chez moi !

petits pas, on peut faire beaucoup de chemin.

— www.sarahmarquis.ch

Moi, j’ai fait le tour de la planète !

Un récit raconté dans « J’ai réveillé le tigre »  aux éditions Michel Lafon.

*

2

Expédition Tasmanie 2018 Tasmania expedition © K. Wright.

— 21


— I N T E R V I E W ­—

SARAH MARQUIS —

is full of salt. And I know that since this bird never

world and at one point, to switch to animal life.

flies more than five kilometers to find water, I will be

After accumulating a lot of information, I then have

able to find water too...

to empty myself, let go, and wait for that familiar

“Freedom is a choice made at every moment, and throughout a lifetime” An explorer for National Geographic and named Adventurer of the Year in 2013, Sarah Marquis is one of the world’s top ten adventure giants. She is profoundly free, because she has chosen to be so, because she does what it takes to remain so daily,

moment when I know I am ready. Before I left for What type of environment gives you the

Tasmania, I was in a café. It was raining. People

strongest sense of freedom?

were not very friendly. Suddenly I felt ready and

I have been through jungles and primeval forests,

left, with a sense of shedding my skin and leaving

and over snow-covered peaks, but what speaks

it behind on the chair where I was sitting.

to me the most is the desert. In this barrenness, life appears in all its intensity, because the desert

You sometimes have close brushes with

is in fact teeming with life! Surviving it awakens

death. What is your relationship with it?

ancestral memories, and an immense feeling of

It’s part of my everyday life and I’m not afraid of

freedom.

it. On my expeditions, when I have time to think, I

and simply because she was made to enjoy

tell myself that if everything had to stop tomorrow,

such liberty.

I’m OK with that idea. Because I’ve experienced so many incredible things. I’ve devoured every second of my life with such intensity.

How did your vocation as an explorer begin? I was born that way! My first memory of exploration

Do you feel free?

with my dog and a small backpack to spend the

Yes! Freedom is the extent to which we allow

night in a cave in the middle of the forest. There

ourselves to be free. It comes from within, from us

was a big bat hanging from the ceiling. I thought

alone. And it is within everyone’s reach. With small

it was sensational! I am driven by infinite curiosity,

steps, one can go a long way. My own have taken

which enables me to marvel at everything.

me all over the world!

Was your childhood tinged with freedom?

Which expedition has made the biggest

Yes, I spent my childhood in the northern Jura

impression on you?

region. The cultural environment was limited, but

The first, which took me from Canada to Mexico,

nature offered us everything. I used to go fishing, as well as foraging for mushrooms and medicinal

© K. Wright

was when I was seven years old. I had set off alone

because it was like a blank canvas that will never be blank again. And as I always try to go a step further as my expeditions progress, the most

plants with my parents. Along with my brothers, I climbed 20m-high trees. Freedom and constant immersion in nature sharpened my senses, taught me to know my limits, taste the adrenaline of danger and develop my self-confidence.

To fully enjoy the freedom of an expedition, do you spend a long time preparing for it? I like my brother to take care of the logistics, because he is very far-sighted, excellent in the

Why did you choose to walk?

field, and ready to adapt to change. For my part, I

I like the simplicity and freedom of walking. It’s the

spend one or two years reading up on the history

natural human means of locomotion. The one to

of the region I intend to visit. I study its culture

which our eyes and senses have adapted. The

and pharmacopoeia. Sometimes I even learn the

one that enables us to correctly ‘read’ the setting in

language. For my survival expedition to Australia, I

which we operate and to fully enjoy every second.

knew that there was an overpopulation of saltwater crocodiles where I was going. I consulted the

How did you acquire your vast knowledge

aborigines, who gave me some very effective

of nature?

tips on how to spot these creatures. I also go

In the field. I’ve spent my life there. Everything is

into the field to make contacts, and I prepare an

connected in nature: the plant, animal and mineral

evacuation plan with a precise protocol to follow

kingdoms... It’s a treasure map whose clues must

in case of problems. Finally, I prepare myself

be picked up. I know when a plant feels good or

physically, including training, and nutrition to gain

when it is not healthy. I know that if I come across a

weight before leaving. The last step is mental

bird, I will find a tree, which means that the ground

preparation, to detach oneself from the civilized

— 22

recent is naturally the most incredible: in this case, the one that led me to the primeval forests of Tasmania* surrounded by incredibly dense nature, unspoiled by any human presence and hovered over by the shadow of the tiger! I also feel a special attachment to my expedition in the Kimberley region of Australia. I was dropped off there by helicopter for three months in survival mode, with 125 grams of flour, in an area teeming with crocodiles and snakes. This expedition would never have been possible without my 25 years of experience and excellent knowledge of the field. Where do you feel at home? In Australia! This land resonates in me, I don’t know why. It’s organic, it’s vibratory, it’s my home! A story told in the book I woke up the tiger published by Michel Lafon.

*

— www.sarahmarquis.ch


3 4

5

6 3. Expédition Tasmanie - Traversée des zones d’eau avec un Packraft gonflable. Tasmania expedition: crossing various expanses of water with an inflatable packraft — 4. Zone alpine durant mon expédition en Tasmanie. Alpine zone during my Tasmania expedition 5. Collecte de données pour le CSIRO sur la Biodiversité, durant l’expédition en Tasmanie. Data collection for the CSIRO on Biodiversity, during the Tasmania expedition — 6. Les forêts premières de l’ouest de la Tasmanie sont de véritable musées vivants ! The primeval forests of Western Tasmania are veritable living museums! — 7. Être seule dans ces contrées isolées est un privilège - Tasmanie. Being alone in these remote regions of Tasmania is a real privilege — 8. Pour cette expédition de survie en Australie, il m’aura fallu plus de 20 ans d’expérience… This survival expedition to Australia called for more than 20 years of experience... © K. Wright © J. Marquis (8)

7 8

— 23


1

1. Expédition Pole2Pole, Mike Horn sur son voilier en route pour l’Antarctique 2017. Pole2Pole expedition, Mike Horn on his sailboat heading to Antarctica, 2017 © D. Sharomov.

— 24


— I N T E R V I E W ­—

MH M I K E HOR N

LÉGENDE VIVANTE

Il visite la planète en accomplissant des exploits qu’aucun homme n’a jamais réalisés, comme la traversée de l’Antarctique, soit 5 100 kms en 57 jours sans moteur, en solitaire et sans assistance. Mike Horn se rend dans des lieux où personne n’ose s’aventurer et marcher pendant 20 heures en une journée quand le thermomètre affiche – 50 degrés ne lui fait pas peur. À 52 ans, cet aventurier hors-norme est toujours prêt à relever de nouveaux défis. Propos recueillis par | Based on an interview by Anouk Julien-Blanco

— 25


2 3

Vos exploits, votre persévérance et votre

A l’âge de 8 ans, j’ai dit à mon père, qui était joueur

rapidement aux conditions. Pendant ma traversée

détermination me donnent envie de vous

de rugby, que je voulais avoir la même carrière

de l’Antarctique, je n’avais pas de schéma, ni de

définir comme un surhumain, avez-vous

que lui. C’était après un match où il avait marqué

rythme préétablis. Quand les conditions étaient

cette même perception ?

un essai décisif pour l’équipe nationale d’Afrique

favorables, j’étais prêt même si je devais me

Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours aimé la

du Sud. Et il m’a répondu que je pouvais faire

réveiller au milieu de la nuit. Je n’avais qu’un objectif

nature avec un désir intense de repousser mes

mieux que lui. Cette conversation a été l’élément

et je me disais : « Passe de l’autre côté aussi vite

limites. J’ai grandi en voulant constamment sauter

déclencheur. Quand on a un modèle absolu,

que possible. Demain sera plus difficile, il fera plus

plus haut, courir plus vite et faire plus de vélo

comme c’était le cas pour moi avec mon père,

froid, il y aura moins de lumière et peut-être une

que les autres. Je voulais passer mon temps à

et qu’il vous dit que vous pouvez accomplir de

tempête. C’est maintenant que tu dois foncer ! »

l’extérieur et grimper aux arbres. En grandissant,

plus grands exploits que lui, c’est une véritable

Mes expériences accumulées au fil des années,

cette passion pour la nature et le dépassement

révélation.  

mon savoir-faire, une préparation minutieuse,

de soi s’est accentuée ! Aussi, je ne pense pas être devenu un explorateur; il me semble être né explorateur.

Comment avez-vous atteint un tel niveau ? Dans la vie, on se donne toujours trop d’options. Mais quand vous n’avez pas de choix possible, c’est

beaucoup de volonté, de détermination et la rage de survivre ont complété cette force psychologique. J’ajoute quand même : peut-être ai-je juste eu de la chance !

À la base d’où vous vient cette vocation, y

là que vous pouvez optimiser vos performances.

a-t-il eu un élément déclencheur dans votre

Vous devez faire de votre mieux tous les jours en

En juillet dernier, vous avez tenté de

existence ?

étant réactif au changement et en vous adaptant

gravir le K2, connu pour la difficulté et la

4

— 26


— I N T E R V I E W ­—

dangerosité de son ascension, pouvez-

Depuis vos premières expéditions, il y a 20

Quelle est votre philosophie dans la vie ?

vous nous raconter les 24 heures les plus

ans, avez-vous toujours peur ?

Je dis souvent, dans la vie on a que 30 000 jours

exaltantes de votre voyage ?

La peur est quelque chose qu’il faut toujours

à vivre. Il ne faut pas en gaspiller un seul.

Ce serait plutôt les 36 heures. Nous sommes

ressentir. Quand on arrête d’avoir peur, c’est peut-

partis du camp de base à 4 heures du matin pour

être qu’on a trop confiance en soi.

tenter de gravir le sommet de 8 611 m. À environ

Quand vous n’êtes pas en expédition, quelles sont vos distractions ?

400 m de l’arrivée, nous avons dû y renoncer à

Quel a été votre plus beau voyage ?

Je m’entraîne pour les prochaines expéditions. Je

cause d’une tempête de neige. Les congères

L’Antarctique. Pour moi, c’était un rêve d’enfant.

fais du vélo et je cours. J’essaye également de

nous empêchaient de respirer et de voir à plus d’un mètre. Mon ami Fred Roux et moi-même ne sentions plus nos pieds. C’était mon anniversaire et je me suis dit que je ne pouvais pas mourir ce jour-là, alors nous avons décidé de rebrousser chemin.

passer du temps avec mes filles Jessica et Annika. Après tous ces exploits, avez-vous encore des rêves ? Je pense avoir vu pas mal de choses sur la planète mais j’aimerais partir à la découverte des fonds marins.

Quel a été le moment le plus difficile ?

Quelle a été votre plus grande joie ?

Le plus difficile a été de prendre la décision de

Le jour où mes filles sont nées !

renoncer, pour la troisième fois, à mon rêve de gravir ce sommet.

Sur le plan humain, que vous apportent de telles aventures ?

Au cours de vos voyages, vous avez risqué

Il y a toujours quelque chose à apprendre quand

votre vie de nombreuses fois, quelles sont

on tente de repousser les limites de sa zone de

vos motivations pour repartir ?

confort. En sortir, c’est quelque chose que très

Ma liberté ! Je la récupère uniquement quand je

peu de gens sont prêts à faire aujourd’hui. Mes

suis en expédition et quand je mets ma vie en

aventures m’ont aidé à surmonter les épreuves de

danger.

la vie, dont la perte de ma femme Cathy.

5

— 27

2. Traversée de l’Antarctique 2017. Antarctic crossing, 2017. — 3. Driven to explore 2015. Driven to explore, 2015. Pakistan. — 4. Expédition Pangaea 2008 : Voyage dans la péninsule antarctique avec 20 jeunes de 13 à 20 ans. Pangaea Expedition, 2008: journey to experience the Antarctic Peninsula with 20 young people aged 13 to 20. — 5. Traversée de l’Antarctique 2017. Antarctic crossing, 2017. © D. Sharomov


6

MIKE HORN A LIVING LEGEND

Your feats, your perseverance and your

At the age of eight, I told my father, who was a

of Antarctica, I had no pre-established pattern or

determination make me want to define

rugby player, that I wanted to have the same career

rhythm. When the conditions were right, I was

you as a superhuman; is that how you see

as him. It was after a match when he scored a

ready even if I had to wake up in the middle of the

yourself?

decisive try for the South African national team. He

night. I only had one goal and I thought to myself:

Since my childhood, I’ve always loved nature and

responded that I could do better than him. This

“Reach the other side as quickly as possible.

felt an intense desire to push my limits. I grew up

conversation was the trigger. When you have an

Tomorrow will be harder, it will be colder, there will

constantly wanting to jump higher, run faster and

absolute role model, as was the case for me with

be less light and maybe a storm. Now is the time

ride more bicycles than others. I wanted to spend

my father, and he tells you that you can accomplish

to go for it!” My experiences accumulated over

my time outside and climb trees. As I grew up,

greater things than him, that’s a real eye-opener.

the years, my know-how, careful preparation, a lot of willpower, determination and a fierce survival

this passion for nature and self-surpassing grew stronger! So basically, I don’t think I became an

How did you reach such a level?

instinct have reinforced this psychological strength.

explorer; I feel as if I was born an explorer.

In life, we always tend to give ourselves too many

I should nonetheless also add that maybe I’ve just

options. But it is when you have no choice that you

been lucky!

When it comes to the origin of this vocation,

can optimize your performance. You must do your

was there a particular trigger factor in your

best every day by being responsive to change and

Last July, you tried to climb K2, known for

life?

adapting quickly to conditions. During my crossing

the difficulty and danger of its ascent; can

— 28


7

— I N T E R V I E W ­—

He visits the planet by accomplishing feats that no one has ever achieved, such as crossing the Antarctic, covering 5,100 km in 57 days without any engine-driven support, solo and without assistance. Mike Horn goes to places where no one dares to venture and walking for 20 hours in a single day when the thermometer reads - minus 50 degrees Celsius does not scare him. At 52 years of age, this extraordinary adventurer is always ready to take on new challenges.

you tell us about the most exciting 24 hours

Are you still afraid each time even though

beyond it is something that very few people are

of your trip?

you went on your first expeditions 20 years

willing to do today. My adventures have helped me

I should probably speak of 36 hours. We left the

ago?

through life’s challenges, including the loss of my

base camp at 4am to try to climb the 8,611m

Fear is something you should always feel. When

wife Cathy.

summit. With about 400m to go, we had to give

you stop being afraid, it may be because you have

up because of a snowstorm. The snowdrifts

too much self-confidence.

prevented us from breathing or from seeing anything more than a meter away. My friend Fred Roux and I couldn’t feel our feet. It was my birthday and I thought I couldn’t die that day, so we decided to turn back. Which was the most difficult moment? The hardest part was making the decision to give up my dream of climbing this summit for the third time.

What is your life philosophy? I often say, in life we only have 30,000 days to live,

What do you consider your most beautiful

so we mustn’t waste any of them.

trip? Antarctica. For me, it was a childhood dream.

What activities do you engage in when you are not on an expedition?

After all these feats, do you still have other

I train for the next ones. I ride my bike and run. I

dreams?

also try to spend time with my daughters Jessica

I think I’ve seen a lot of things on the planet, but I’d

and Annika.

like to discover the seabed. What was your greatest joy? When my daughters were born!

During your travels, you have risked your life many times; what is your motivation for

On a human level, what do you get from

leaving?

adventures of this nature?

My freedom! I only get it back when I’m on an

There is always something to learn from trying to

expedition and when I put my life in danger.

push the boundaries of your comfort zone. Going

— 29

6. Expédition Pangaea 2010 : Voyage dans le désert de Gobi pour faire découvrir aux jeunes la beauté et l’écosystème du désert. Pangaea Expedition, 2018: journey through the Gobi desert to enable young people to discover the beauty and the ecosystem of the desert. — 7. Botswana 2017 © D. Sharomov


— T E N D A N C E ­—

ÊTRE LIBRE, EST-CE Ê T R E S E U L ? Seul au monde. Pour certains, c’est un luxe, que le style de vie moderne a rendu inaccessible. Pour d’autres, un vrai cauchemar. La sagesse populaire veut que « la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres ». Conséquence logique, si on veut vraiment être libre, faut-il être seul ?

DÉSIRS DE FUITE

Remaud. À chacun de trouver le bon dosage

Tous les hommes et les femmes naissent libres

pour se retrouver librement en tête-à-tête avec

et égaux. Mais pour certains, l’appel de la liberté

soi-même, avant de revenir parmi les humains.

est irrépressible. L’envie de se mettre en dehors

Les exils volontaires ne seraient que des détours

Toute l’histoire de l’humanité a évolué vers une

du monde aussi forte que celle de le découvrir en

éphémères bienfaisants pour mieux revivre avec

socialisation croissante, avec des connexions de

toute liberté. Refusant les attaches, larguant les

les autres ensuite.

plus en plus importantes. L’historien Yuval Noah

amarres, nomades par essence, ils courent les

Harari explique dans son best-seller 1 comment

mers, comme Mike Horn, les jungles et les déserts,

nous les Sapiens avons dominé Néandertal grâce

comme Sarah Marquis. Tous les deux expliquent

LA SOLITUDE N’EST PAS L’ISOLEMENT

à cette capacité à former des groupes humains

dans ce numéro à quel point cette envie de liberté

À bien y réfléchir, beaucoup d’humains sont

organisés et coordonnés, il y a des milliers

leur est apparue comme une évidence, dès

aujourd’hui bien plus seuls dans la foule citadine

d’années. Au XXIe siècle, les sociétés humaines ont

l’enfance. Seuls, ils se mesurent à la puissance de

que Mike Horn sur son bateau ou Sarah Marquis

atteint un niveau de concentration et de complexité

la nature, seuls, ils repoussent leurs limites, seuls,

dans les forêts primaires de Tasmanie. La solitude

unique. Pris dans ce réseau d’interactions

ils défient les dangers. Chaque départ, chaque

délibérée et momentanée n’a rien de la douleur

sophistiqué, les Sapiens contemporains sont

expédition loin des autres ressemble à une bouffée

d’être isolé parmi ses semblables. Même si l’on

contraints d’abdiquer une part toujours plus

d’oxygène, comme un retour à la liberté absolue.

ne part pas aux antipodes, faire l’expérience de la

grande de leur liberté pour trouver leur place

Pour mieux supporter la vie en société ?

solitude pour se retrouver soi-même reste peut-

Par | by Anne Marie Clerc

« L’ENFER, C’EST LES AUTRES » JEAN-PAUL SARTRE

dans la communauté humaine. Le philosophe

être le meilleur moyen de s’intégrer pleinement

Schopenhauer 2 le dit sans concessions : « on ne

SOLITUDE ÉPHÉMÈRE

dans la société. Virginia Woolf parlait d’une

peut être vraiment soi qu’aussi longtemps qu’on

Dans son essai « Solitude volontaire 3 », le philosophe

« chambre à soi » en pensant à la liberté des

est seul ; qui n’aime donc pas la solitude n’aime

Olivier Remaud rattache cette pratique transitoire

femmes, Montaigne d’une « arrière-boutique  »

pas la liberté, car on n’est libre qu’étant seul.

de la solitude, que peut être une expédition

séparée de la société pour prendre soin de son

Toute société a pour compagne inséparable la

solitaire au bout du monde, à une stratégie saine

âme et relâcher la pression. Être libre nécessiterait

contrainte et réclame des sacrifices qui coûtent

d’inclusion dans la société. Contrairement aux

donc bien d’être parfois seul… provisoirement.

d’autant plus cher que la propre individualité est

apparences, prendre le large loin du tumulte et des

plus marquante ». Il précise également : « Aussi

carcans sociaux pour un moment serait le meilleur

la paix du cœur véritable et profonde et la parfaite

moyen d’être un acteur engagé dans le collectif.

tranquillité de l’esprit, ces biens suprêmes sur terre

Une parenthèse salvatrice et vitale, librement

après la santé, ne se trouvent que dans la solitude

choisie. « La solitude est aussi nécessaire à

et, pour être permanents, que dans la retraite

la société que le silence au langage, l’air aux

absolue. » Radical.

poumons et la nourriture au corps » écrit Olivier

— 30

— 1. « Sapiens – Une brève histoire de l’humanité », Yuval Noah Harari, Albin Michel 2015.

2. « Aphorismes sur la sagesse de la vie », Arthur Schopenhauer 1851.

3. « Solitude volontaire », Olivier Remaud, Albin Michel 2017.


— T R E N D S ­—

DOES BEING FREE MEAN

© Fcscafeine

BEING ALONE?

Alone in the world. For some, this is a luxury, which modern lifestyles have rendered unattainable. For others, it is a nightmare. The saying goes that “my freedom ends where yours begins”. As a logical consequence, if we really want to be free, do we have to be alone?

“HELL IS OTHER PEOPLE” JEAN-PAUL SARTRE

LONGING TO ESCAPE

silence to language, air to the lungs and food are to

All men and women are born free and equal. But

the body” writes Olivier Remaud. It is up to each of

The entire history of humanity has evolved

for some, the call of freedom is irrepressible and

us to find the right balance to find ourselves freely

towards ever-growing socialization, with increasingly

the desire to opt out of the world is as strong as

in a one-to-one relationship with ourselves, before

important connections. The historian Yuval Noah

the longing to discover it in complete freedom.

returning to the human race. Voluntary periods

Harari explains in his best-seller how we Sapiens

Refusing to be tied down and casting off moorings,

of exile may in fact only be temporary beneficial

dominated Neanderthal thanks to this ability to

these nomads by nature cross oceans like Mike

form organized and coordinated human groups

Horn, or trek through jungles and deserts, like

thousands of years ago. In the 21 century,

Sarah Marquis. In this issue, both explain how

human societies have reached a unique level

much this desire for freedom has been self-evident

of concentration and complexity. Caught up

for them since childhood. Alone, they measure

in this sophisticated network of interactions,

themselves against the power of nature; alone,

contemporary Sapiens are forced to abdicate

they push their limits; alone, they defy danger.

an ever-greater part of their freedom in order to

Every departure, every expedition far from other

find their place in the human community. The

forest. Deliberate and momentary loneliness is not

people is like a breath of fresh air, a return to

philosopher Schopenhauer 2 expresses this in

the pain of being isolated among others. Even

absolute freedom. Perhaps so as to help them

if you don’t go to the other side of the world,

stark terms: “A man can be himself only so long

better bear life in society?

experiencing loneliness to find yourself may still

1

st

as he is alone; and if he does not love solitude, he

detours serving to help us live better with others afterwards.

SOLITUDE DOES NOT MEAN ISOLATION Come to think of it, many humans are now much more alone in crowded cities than Mike Horn on his boat or Sarah Marquis in Tasmania’s primeval

be the best way of fully integrating society. Virginia

will not love freedom; for it is only when he is alone

FLEETING SOLITUDE

that he is really free. Constraint is always present

In his essay Solitude volontaire3, the philosopher

to women’s freedom, Montaigne of a “back-shop”

in society, like a companion of whom there is no

Olivier Remaud links this transitory practice of

(a withdrawing room) separated from society to

riddance; and in proportion to the greatness of a

solitude – which might be a solo expedition to

take care of one’s soul and relieve pressure. Being

man’s individuality, it will be hard for him to bear

the ends of the earth – to a healthy strategy of

free may thus require sometimes being alone...

the sacrifices which all intercourse with others

inclusion in society. Contrary to appearances,

temporarily.

demands.” He also wrote “Genuine tranquillity of

distancing oneself from daily turmoil and from the

the heart and perfect peace of mind, the highest

shackles of society for a while could well be the

blessings on earth after health, are to be found only

best way to become a committed player in the

1. Sapiens – A Brief History of Humankind Yuval Noah Harar, Albin Michel 2015.

in solitude and, as a permanent disposition, only in

community. A live-saving, vital and freely chosen

2. Councils and Maxims, Arthur Schopenhauer, 1851.

the deepest seclusion.” Radical thinking indeed.

interlude. “Loneliness is as necessary to society as

3. Solitude volontaire, Olivier Remaud, Albin Michel 2017.

— 31

Woolf spoke of a “room of one’s own” in relation

— —


CARINE

© H. Slimane

LE FABULEUX DESTIN DE

ROITFELD


— M O D E ­—

Ancienne mannequin, ex-rédactrice en chef de Vogue, muse de Tom Ford, elle a fondé son propre magazine « CR Fashion Book »,

son propre label et a lancé une marque de parfums. LA STYLISTE SUPERSTAR, qui était très proche de Karl Lagerfeld, est également est à la tête de

devenue consultante de la marque du célèbre couturier.

CARINE ROITFELD est une source d’inspiration dans la mode. Autodidacte, elle est à la fois fascinante et iconique. Rencontre. Propos recueillis par | Based on an interview by Anouk Julien-Blanco

Comment expliquez-vous cette frénésie autour de vous ?

Quel a été le déclic qui a lancé votre carrière ?

Je ne l’explique pas ! Je suis une personne très simple dans la vie

J’ai longtemps collaboré avec le photographe Mario Testino et j’ai

de tous les jours. C’est terrible quand on vous dit que vous êtes

voulu apporter un style nouveau dans les shootings. Pour moi, une

une légende, ça fait très vieux je trouve mais les gens n’ont pas

fille se ronge les ongles, se tire les cheveux, descend son t-shirt

peur de moi, ils me demandent sans aucun problème des selfies

sur sa jupe ! Montrer sur des photos toutes ces attitudes avec un

dans la rue ! (rires)

côté hyper naturel, sexy et chic a beaucoup plu. Nos clichés d’un nouveau genre se sont faits rapidement remarquer.

Votre style tant adulé, comment le définissez-vous ? Je porte des vêtements assez classiques, je n’aime pas ce qui se

Tout est allé ensuite très vite pour vous ?

remarque, cela vient peut-être de mon éducation française. Je préfère

Tom Ford a voulu que je fasse du consulting pour Gucci. Je suis

porter un trench-coat et laisser deviner ce qu’il y a en dessous plutôt

devenue sa muse. Il me demandait tout le temps : «  Comment

que de le montrer tout de suite. J’ai toujours un détail qui ne

porterais-tu ça ? » et je lui donnais mon avis. Les années ont passé,

va pas. Je peux avoir un look tout noir avec des chaussures

mon activité dans la mode s’est développée, non seulement en

blanches ou une chemise blanche et des sous-vêtements noirs qui se voient ! Je n’aime pas les idées reçues. Pourquoi

France mais aussi partout dans le monde puis le patron de Condé

ne pourrait-on pas mettre des talons avec un jogging, une

Nast, Jonathan Newhouse, m’a proposé le poste de rédactrice en

djellaba avec une veste Chanel, un t-shirt taille enfant pour qu’il

chef de Vogue Paris. L’aventure a duré dix ans.

soit plus court ou avoir les cheveux dans la figure ? J’aime qu’il y ait Lancer une marque de mode aurait été une suite logique,

toujours une pointe rebelle.

pourtant vous avez décidé de créer votre marque de Comment est né votre goût pour la mode ?

parfums, pourquoi ?

J’ai grandi dans le 16e arrondissement de Paris et ma mère était

C’est vrai mais pour moi, les parfums apportent un vent de fraîcheur,

abonnée au magazine Elle. Ce sont les premières photos de

c’est nouveau ! Je fais beaucoup de collaborations dans la mode

mode que j’ai pu voir. Adolescente, l’idée de travailler dans ce

donc ce côté déjà expérimenté ne me convenait pas.

milieu m’attirait. Un jour, j’ai eu par hasard l’opportunité de devenir mannequin et je me suis lancée. C’était une façon de mettre un pied

Comment avez-vous vécu cette nouvelle expérience ?

dans la mode. En 1977, j’ai commencé à écrire des articles pour la

Je suis très exigeante et je n’ai pas des goûts communs. Je

presse et j’ai tout appris par moi-même !

n’aime pas les parfums sucrés, à la rose, à l’orange, je déteste le pamplemousse, bref tout ce qui est en rayon ne me plaît pas. Je

Comment avez-vous réussi à avancer dans ce milieu

me suis donc battue et j’ai travaillé avec trois nez pour créer des

connu pour ne pas être facile ?

fragrances originales. J’ai voulu que cette collection provoque un

Le plus difficile pour moi a été d’avouer à mes parents que je voulais

choc donc j’ai fait des mélanges étonnants et je suis très fière du

travailler dans la mode ! J’étais une excellente élève à l’école et à

résultat. Avec mon fils, Vladimir, on s’est beaucoup investi dans

l’époque évoluer dans ce milieu était mal vu.

cette nouvelle aventure ! Qu’est-ce qui vous plait particulièrement dans la mode ? J’ai beaucoup d’idées et j’aime trouver des pièces originales,

Quelle est votre devise dans la vie ?

mélanger les styles pour que le résultat soit étonnant. Dans la mode,

Il faut toujours surprendre, jamais aller là où on vous attend. Avec

il faut être créatif et j’adore ça !

Karl Lagerfeld et Tom Ford, j’ai été à bonne école !

— 33


© S. Faena

© S. Faena

THE FABULOUS DESTINY OF CARINE ROITFELD

© H. Slimane

— F A S H I O N ­—

Former model, former editor-in-chief of Vogue and Tom

What is your favorite aspect of fashion?

Ford’s muse, Carine Roitfeld has founded her own magazine,

I have many ideas and I like finding original pieces and mixing styles

CR Fashion Book, heads up her own label and has launched

to create an amazing result. In fashion, you have to be creative and

a perfume brand. The superstar stylist, who was very close

I love that!

to Karl Lagerfeld, has also become a consultant for the famous designer’s brand. Both fascinating and iconic, self-

What was the spark that launched your career?

taught Carine Roitfeld is a source of inspiration in fashion.

I worked for a long time with photographer Mario Testino and I

Here’s what she shared with us.

wanted to bring a new style to the shoots. As far as I’m concerned, a real girl bites her nails, tugs on her hair, pulls her shirt down over

How do you explain this frenzied interest in your work?

her skirt! Showing all these attitudes on photos with a very natural,

I can’t explain it! I’m a very simple person in everyday life. It’s terrible

sexy and chic aspect appealed to people. Our new style of shots

when you’re told that you’re a legend, which sounds very old, I think;

quickly attracted attention.

but people aren’t afraid of me, they feel entirely free to ask me for a Everything went very quickly for you after that?

selfie in the street!

Tom Ford wanted me to do consulting for Gucci. I became his muse How would you define your highly acclaimed style?

and shared my opinions with him. Over the years, my activity in

I wear fairly classic clothes, I don’t like things that scream for

fashion has grown, not only in France but also all over the world. Then

attention, possibly due to my French upbringing. I would rather wear

Condé Nast’s boss, Jonathan Newhouse, offered me the position

a trench coat and let people guess what’s underneath than show

of editor-in-chief for Vogue Paris.The adventure lasted ten years.

it right away. I always have a detail that doesn’t fit. I can team an all-black look with white shoes or a white shirt with black underwear

Launching a fashion brand would have been a logical next

showing beneath it! I don’t like preconceived ideas. Why can’t we

step, but instead you decided to create your perfume brand

wear heels with jogpants, a djellaba with a Chanel jacket, a child-

– why so?

size T-shirt so it’s shorter, or have our hair in our faces? I like to

Fragrances offer me a breath of fresh air, which was a novelty! I’m

ensure there’s always a rebellious touch.

involved in lots of collaborative endeavors with fashion, so I didn’t want to feel a sense of déjà vu.

How did you acquire a taste for fashion? I grew up in the 16th arrondissement of Paris and my mother was

How are you finding this new experience?

a subscriber to Elle magazine. Those were the first fashion photos

I am very demanding and have uncommon tastes. I don’t like sweet

I saw. As a teenager, I was attracted to the idea of working in this

scents such as rose or orange and I hate grapefruit; in short, nothing

environment. One day, I quite by chance had an opportunity to

already on store shelves appealed to me. That’s why I battled my way

become a model and ventured into this field. It was a way of getting

ahead and worked with three Noses to create original fragrances. I

a foot in the door of the fashion world. In 1977, I began writing

wanted this collection to cause a shock, so I made some amazing

articles for the press and I taught myself from then on!

mixes and I am very proud of the result. My son Vladimir and I have been very involved in this new adventure!

How did you manage to get ahead in a milieu which is known to be so tough?

What’s your life motto?

The hardest thing for me was telling my parents that I wanted to

To keep surprising people and never do what people expect one to

work in fashion! I was an excellent student at school and at the time

do! I certainly learnt a lot about that from working with Karl Lagerfeld

working in this environment was frowned upon.

and Tom Ford.

— 34


CLASSIC FUSION ORLINSKI

BOUTIQUES GENEVE • LUZERN • ZURICH • ZERMATT

Boîtier en King Gold 18K serti de diamants. Mouvement automatique.


— M O D E ­—

«DANS MES VÊTEMENTS, LA FEMME EST LIBRE DE SES GESTES ET DE SES ATTITUDES» Membre officiel du calendrier de la haute couture parisienne depuis janvier 2019,

RABIH KAYROUZ est un créateur qui regarde bouger les femmes, mouvements et invente des vêtements qui les rendent libres !

s’inspire de leurs

Quand avez-vous découvert votre vocation ?

faut une autre tenue pour l’accompagner dans sa vie. Toute ma

J’ai pris la décision de créer des vêtements à l’âge de 11 ans ! Je

démarche est là.

ne sais pas pourquoi ni comment. Ma famille était loin du milieu de la mode, même si nous accordions beaucoup d’importance

Quelles sont vos matières, vos couleurs ?

aux beaux vêtements, de qualité. Et pour la petite histoire, on m’a

J’aime les matières qui ont du nerf comme le coton, la soie ou la

raconté que lorsque j’avais deux ans et que je trottinais à peine,

laine, et les couleurs franches, nettes et précises !

j’enroulais des serviettes de cuisine autour de ma petite sœur de un

Quelles femmes aimez-vous habiller ?

an ! Je n’en ai aucun souvenir mais une chose est sûre, je continue

Celles qui sont libérées de la mode. Mais c’est à elles de me choisir,

d’adorer enrouler des tissus autour du corps des femmes !

surtout pas à moi.

Quel est le fil rouge de votre démarche artistique ?

Quelle différence faites-vous entre la couture et le prêt-

J’aime les vêtements, pas la mode. Je cherche à réaliser des

à-porter ?

pièces que l’on porte et qui durent longtemps. Innovantes et

Pour moi, c’est la même démarche. Cela se décide au moment du

imaginatives, certes, mais qui restent. A la limite, j’aimerais que mes

dessin. Si le vêtement que je suis en train de créer s’avère délicat à

vêtements soient transmis de génération en génération. Et puis, si je

réaliser, il devient une pièce de haute couture. Un manteau de ville

continue à aimer envelopper les corps, je déteste les contraindre et

peut exiger une réalisation très complexe si sa technique est difficile.

transformer les silhouettes. Dans mes vêtements, les femmes sont

Alors qu’une robe du soir, simple à réaliser, sera un modèle de prêt-

libres de leurs mouvements, de leurs attitudes et de leurs gestes.

à-porter. En haute couture, la plupart des pièces que je crée sont

Libres de s’exprimer comme elles le souhaitent. Elles veulent

des jeux de construction. J’adore ça !

être élégantes ? Elles le seront. Elles se préfèrent nonchalantes, simples, sophistiquées, joueuses, timides, protégées ? Elles le

Comment choisissez-vous les lieux de vos défilés ?

seront également. Et cette liberté, je veux pouvoir l’exprimer partout.

J’aime les lieux atypiques où je me sens immédiatement chez moi.

Aujourd’hui, je fais officiellement partie du calendrier de la haute

Et cela peut être un palais, une serre ou un hangar.

couture parisienne et je respecte infiniment ces rencontres où je présente mes collections. Mais s’agissant de ma création, je ne

Quelle importance accordez-vous à la scénographie de vos

m’impose pas de contrainte. Je suis mes émotions, ma liberté,

défilés ?

ma fantaisie. Elles m’amènent d’ailleurs parfois à proposer une

La musique, le mouvement, le rythme et les femmes qui bougent

collection hors saison, parce qu’elle a été dictée par une envie ou

dans mes vêtements sont très importants pour moi. En 12 minutes,

une collaboration.

ils doivent transmettre l’émotion que j’éprouve depuis six mois.

De quoi vous inspirez-vous ?

Comment travaillez-vous avec les métiers d’art ?

De tout ce qui m’entoure ! De mon époque, de films, de photos,

Je ne les considère pas comme des prestataires. Ils m’inspirent

de tableaux… et surtout des femmes. J’aime les regarder bouger,

énormément, je les respecte beaucoup et surtout, je les écoute,

courir, s’asseoir ou attraper un bus. Lorsque je crée un manteau, je

car ce sont les meilleurs dans leurs domaines. Moi, j’essaie juste de

me souviens de celui qui n’était pas assez joli sur cette femme qui

pousser plus loin certaines histoires.

courait, alors je lui invente des ouvertures pour qu’il bouge mieux. Lorsque je vois cette robe trop lourde qui empêche la femme qui la

Quels sont vos envies, vos projets ?

porte de danser jusqu’au bout de la nuit, je me mets à lui dessiner

Je souhaite que ma Maison soit pérenne et mes vêtements

une robe plus légère. Et quand je la vois travailler avec cette veste

intemporels. Pour le reste, je vis l’instant tout en ouvrant grand mes

dans laquelle elle n’arrive pas à bouger les bras, je me dis qu’il lui

yeux et mes oreilles.

— 36


— 37

© R. Moukarzel

RK

RABIH KAYROUZ


— F A S H I O N ­—

En haute couture, la plupart des pièces que je crée sont des jeux de construction. J’adore ça ! In haute couture, most of the pieces I create are “construction games”. I love that kind of challenge!

1.

2.

— 38


M O D E FA S H I O N

4.

3.

— 39

— 1. Winter 2019 Look 31 © J-T. Hamon. — 2. Summer 2020 ACT II © F. Christen. — 3. Winter 2019 Look 15-2 © J-T. Hamon. — 4. Winter 2019 Look 19 © J-T. Hamon.


5 6

7

RABIH KAYROUZ “WHEN WEARING MY CLOTHES, WOMEN ARE FREE IN TERMS OF THEIR MOVEMENTS AND ATTITUDES” An official participant in the Paris Fashion Week since January 2019, Rabih Kayrouz is a designer who watches women move, is inspired by their movements and invents clothes that give them freedom! When did you discover your vocation?

that are worn and that last a long time. They must

these encounters where I present my collections.

I made the decision to design clothes at the age

obviously be innovative and imaginative, but lasting

But as far as my designs are concerned, I do not

of 11, although I’m not sure why or how. My family

as well. Ultimately, I would like my clothes to be

impose any constraints on my work. I follow my

was not remotely involved in the fashion world,

passed on from generation to generation. And

feelings, my freedom, my fancies – which indeed

even though we placed a lot of importance on

while I still enjoy clothing bodies, I hate to impose

often lead me to present an “out-of-season”

beautiful, high-quality clothes. And for the record, I

constraints on them and transform people’s figures.

collection, because it was dictated by a particular

have been told that when I was two years old and

When wearing my clothes, women are free in terms

desire or collaboration.

thus just a toddler, I used to wrap kitchen towels

of both their movements and their attitudes. Free to

around my one-year-old sister! I have no memory

express themselves as they wish. If they want to

What inspires you?

of that, but I definitely still love wrapping fabrics

be elegant, they can be exactly that. If they prefer

Everything around me! Films, photos, paintings

around women’s bodies!

to be nonchalant, simple, sophisticated, playful,

from my era... and women especially. I love to

shy and well-protected, they can also enjoy those

watch them move, run, sit or catch a bus. When

What is the common thread of your artistic

qualities. Additionally, I want to be able to express

I create a coat, I remember one that wasn’t pretty

approach?

this freedom everywhere. Today, I am officially part

enough on a woman I saw running, so I invent

I love clothes, not fashion. I try to make pieces

of the Paris Fashion Week and I infinitely respect

openings enabling her to move better. When I

— 40


8

9 10

5. Summer 2020 ACT II © F. Christen — 6. Summer 2020 - Look 10 @ Y. Vlamos — 7. Winter 2019 - Look 30 © J-T. Hamon — 8. Summer 2020 - Look 26 Haute couture @ Y. Vlamos 9. Summer 2020 ACT II © F. Christen — 10. Summer 2020 - Look 51@ Y. Vlamos.

see a dress that is too heavy and prevents the

For me, it’s all part of the same approach. The

women moving in my clothes are all very important

woman wearing it from dancing through the night,

decision to take one path or the other starts with

to me. In 12 minutes, they must convey the

I begin sketching a lighter dress for her. And when

the sketch. If the garment I am designing is tricky

emotions I have been experiencing for six months.

I see her working in a jacket in which she can’t

to make, it becomes a piece of haute couture.

move her arms, I think she needs another outfit

A city coat can be very difficult to produce if it

How do you work with artisans exercising

to accompany her in daily life. That sums up my

involves a difficult technique, whereas an evening

various specialized crafts?

approach.

dress that is simple to make will be a good prêt-à-

I do not regard them as suppliers. They inspire

porter model. In haute couture, most of the pieces

me enormously, I respect them a lot and above

What are your materials, your colors?

I create are “construction games”. I love that kind

all, I listen to them, because they are the best in

I like materials with strong character, such as

of challenge!

their fields. Personally, I just try to take some of the stories they are telling to the next level.

cotton, silk or wool, as well as clean, clear and precise colors!

How do you choose the locations for your runway shows?

What are your desires, your projects?

What kind of women do you like to dress?

I like unusual places where I immediately feel at

I want my Maison to be sustainable and my clothes

Those who are not tied to fashion dictates. But it’s

home. That might be a palace, a greenhouse or

to be timeless. As far as the rest is concerned, I

up to them to choose me, definitely not the other

a hangar.

live in the moment while keeping my eyes and ears wide open.

way around. How important to you is the scenography of What difference do you see between haute

your shows?

couture and prêt-à-porter?

The music, the movement, the rhythm and the

— 41


— I N T E R V I E W ­—

Propos recueillis par | Based on an interview by Anouk Julien-Blanco

Yannick Bolloré, vous représentez la 7e génération du

le marché international. Avec Vivendi, nous soutenons Canal+

groupe familial, quelles sont les valeurs qui vous ont été

dans un plan d’acquisition de chaînes notamment en Afrique et en

transmises ?

Europe. Pour ce qui est de C8, cette chaîne généraliste propose

Les valeurs humaines, sans aucun doute, et le respect. A propos

principalement des émissions en direct et elle fonctionne très bien.

des rapports humains, je me souviens de mon grand-père qui me disait qu’il fallait être fort avec les forts et doux avec les personnes

En tant que professionnel du secteur, que signifie bien

plus faibles. L’autre valeur est de savoir être patient en se projetant

communiquer aujourd’hui ?

sur du long terme. Il s’agit de la particularité des grands groupes

Le vrai enjeu est de faire vivre une campagne de communication sur

familiaux.

tous types d’écrans. Il faut être présent sur les réseaux sociaux qui sont aujourd’hui plus suivis que la télévision. Ce sont des nouvelles

On dit de vous que vous êtes un génie de la communication,

formes de narration et de communication. Il est fondamental pour

comment avez-vous réussi à atteindre un tel niveau ?

nous d’offrir les meilleures solutions à nos clients tout en utilisant

Il y a des personnes qui m’ont énormément inspiré et il y a surtout

des datas qui permettent de réaliser des campagnes ciblées ultra

l’excellent travail généré par l’équipe que je dirige. Sans elle, le

performantes.

groupe n’aurait pas le succès qu’il a aujourd’hui. Vous êtes basé à Paris mais souvent en voyage, quel est le Pensez-vous qu’une carrière soit plus facile quand on est

lieu qui vous inspire le plus ?

le fils de Vincent Bolloré ?

D’un point de vue business et économique, c’est la Chine qui ne

Oui et je ne peux qu’en être heureux. Ce privilège m’a beaucoup

cesse de faire des progrès gigantesques. Culturellement parlant,

apporté, notamment la rapidité d’accéder à des postes importants.

je dirais Jérusalem qui dégage une atmosphère et une ferveur extrêmement particulières et comme pays, l’Egypte avec ses

Vivendi est actionnaire d’Universal Music, le premier

richesses incroyables.

groupe musical au monde. L’industrie de la musique a su se relever des années noires, où en est-on ?

Quelles sont vos méthodes pour décompresser ?

Après dix-sept années de déclin, l’industrie musicale vit depuis deux

J’ai quatre filles à la maison de 5 à 15 ans et c’est un vrai bonheur

ans une renaissance formidable tirée par les offres de streaming

de passer du temps avec elles. Pour me relaxer, j’ai besoin de faire

(Deezer, Spotify, Apple, etc.) Le streaming est d’ailleurs devenu la

du sport. Même si je n’en pratique pas autant que je le souhaiterais,

première source de revenus devant les offres d’albums physiques.

je cours, je fais du tennis et puis j’ai découvert la méditation qui

Dans cette industrie, on est dans un contexte positif et l’avenir est

m’apporte beaucoup de sérénité, de calme et un certain équilibre.

très prometteur. La liberté est le thème de ce magazine, à quel moment la La télévision est un secteur en pleine mutation, quelle est

ressentez-vous ?

votre analyse ?

Il y a 5 ans, j’ai acheté un bateau et c’est une vraie forme de liberté.

Le marché de la télé a énormément évolué. La distribution et les

Ne pas savoir où je vais jeter l’ancre le soir et dormir à la belle

modes de consommation ont changé. Les gens la regardent sur

étoile avec ma femme et mes enfants me comblent. Il faut dire que

leurs écrans et choisissent des programmes à la carte. Ensuite, il

j’ai des ancêtres marins, cela s’explique donc peut-être par mes

y a de nouveaux concurrents qui viennent du monde entier et qui

gênes ! (rires)

investissent massivement dans les programmes. Il faut donc faire Quelle est votre devise dans la vie ?

face à tous ces nouveaux paramètres.

J’aime bien la citation généralement attribuée à Oscar Wilde « Il faut Quelle est votre stratégie pour vos chaînes Canal+ et C8 ?

toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les

Vivendi est actionnaire de Canal+, qui est le plus grand groupe

étoiles ». Je trouve cette phrase très poétique et tellement vraie ! Il y

audiovisuel français et l’un des principaux en Europe. Les équipes

en a une autre, celle de Mark Twain « Ils ne savaient pas que c’était

ont fait un travail fantastique pour adapter Canal+ aux nouveaux

impossible, alors ils l’ont fait ». La capacité de se projeter haut et loin

paradigmes avec la mise en place d’une application : My Canal. Elle

et d’avancer malgré tous les obstacles qui peuvent se dresser sur

permet aux abonnés de recevoir toutes les chaînes TV sur n’importe

la route est une idée qui me plaît ! Il faut toujours viser le plus haut

quel appareil et à n’importe quelle heure. Le deuxième point est

possible. C’est la meilleure façon de progresser.

— 42


Au dernier étage d’une tour à Puteaux, bienvenue dans les bureaux de Yannick Bolloré. À la tête du 6e groupe mondial de communication, cet homme brillant et très sympathique de 39 ans est PDG d’Havas et Président du Conseil de Surveillance de Vivendi. Interview rare mais acceptée. Au programme de la discussion : business, communication, télévision, musique et passions.

QUI EST VRAIMENT

© F. Beloncle

YANNICK BOLLORÉ ?

— 43


The TV market has evolved enormously. Distribution and consumption patterns have changed. People watch TV on various screens and choose programs à la carte. There are also new competitors from all over the world who are investing heavily in their © A. Meyssonnier

programs. We must therefore face up to all these new parameters. What is your strategy for your Canal+ and C8 channels? Vivendi is a shareholder of Canal+, which is the largest French audiovisual group and one of the largest in Europe. The teams did a fantastic job of adapting Canal+ to the new paradigms with the implementation of an app: My Canal. It allows subscribers to receive

WHO REALLY IS YANNICK BOLLORÉ?

all TV channels on any device at any time. The second point is the international market. With Vivendi, we are supporting Canal+ with a plan to acquire channels, particularly in Africa and Europe. As

We are ushered into Yannick Bolloré’s offices on the

far as C8 is concerned, this all-rounder channel mainly offers live

top floor of a tower in Puteaux. At the head of the world’s

broadcasts and is doing very well.

sixth largest communication group, this brilliant, super-

As a professional in the sector, what would you say ”good

friendly 39-year-old is CEO of Havas and Chairman of

communication” means today?

the Supervisory Board of Vivendi. Having agreed to

The real challenge is to run a communication campaign on all types

this rare interview, he is prepared to discuss business,

of screens. You have to be present on social media, which are now

communication, television, music and passions.

more popular than television. These are new forms of storytelling

Yannick Bolloré, you represent the seventh generation

and communication. It is essential for us to offer the best solutions

of your family group. Which values have been passed on

to our customers while using data that allow us to carry out targeted

to you?

high-performance campaigns.

Undoubtedly those that are human-centered, including respect.

You are based in Paris but often traveling. Which is the

Speaking of human relationships, I remember my grandfather telling

place that most inspires you?

me that you have to be strong with the strong and gentle with the

From a business and economic standpoint, it would probably be

weak. The other key value involves knowing how to be patient by

China, which is constantly making huge progress. Culturally speaking,

looking at the long term. This is indeed part of the inherent nature

I would say Jerusalem, which has an extremely special atmosphere

of large family groups.

and energy; and as a country, Egypt with its incredible riches.

They say you are a communications genius. How did you

How do you manage to unwind?

acquire this reputation?

I have four daughters at home from five to 15 years old and it is a

There are people who have inspired me enormously and above all

real pleasure to spend time with them. In order to relax, I need to be

there is the excellent work generated by the team I head. Without it,

involved in sports activities. Even if I don’t do as many as I would like,

the group would not have the success it now enjoys.

I run and play tennis and I have discovered meditation which brings me a lot of serenity, calm and a certain equilibrium.

Do you think being Vincent Bolloré’s son has facilitated your career?

Freedom is the theme of this magazine; when do you

Yes, and I can only be happy about that. This privilege has brought

feel it?

me a lot, notably rapid access to important positions.

Five years ago, I bought a boat and it’s a real form of freedom. Not

Vivendi is a shareholder in Universal Music, the world’s

knowing where I will cast anchor at night and sleep under the stars

leading music group. The music industry has recovered

with my wife and children pleases me profoundly. I should mention

from the dark years, but where do things stand at the

that I have maritime ancestors, so maybe it’s in my genes! (laughs).

moment?

What is your motto in life?

After 17 years of decline, the music industry has experienced a

I like the Norman Vincent Peale quote often attributed to Oscar

tremendous renaissance over the past two years, driven by

Wilde: “Shoot for the moon; even if you miss, you’ll land among the

streaming offers (Deezer, Spotify, Apple, etc.) Streaming has

stars”. I find this sentence very poetic and so true! There is another

become the leading source of revenue ahead of physical album

one, Mark Twain’s “They did not know it was impossible, so they

offers. In this industry, we are currently enjoying a positive context

did it”. The ability to propel ourselves ever higher and ever further,

and the future is very promising.

to move forward despite all the road-bumps we can encounter, is

Television is a rapidly changing sector. What is your

an idea that appeals to me! Always aim as high as possible, it’s the

analysis of this industry?

best way to progress.

— 44


sculpturegarden Geneva Biennale

In collaboration with

With the kind support of


VÉRONIQUE

© D. R.

FORGE-KARIBIAN

DAME DE FAIRE


— I N T E R V I E W ­—

Véronique Forge-Karibian conjugue sa passion à coup de talons et de talent. Et lorsqu’elle prend la parole, timbre assuré, on sent poindre derrière ce visage botticellien un désir de faire sens. C’est peut-être son parcours de Sciences-Po, à Londres, jusqu’aux plateaux de télévision, qui a forgé chez la journaliste une telle volonté de fer et de faire. Avec Business O Féminin, elle envoie à la femme active un message de liberté, en lui donnant des clés de réussite pour sa vie professionnelle. Conversation (dé)libérée avec une femme d’exception…

Propos recueillis par | Based on an interview by Stéphanie Laskar-Reich

L’empowerment des femmes est sur toutes

à atteindre car nous vivons dans des sociétés

Sans hésiter, Olympe de Gouges, une pionnière

les lèvres. Quel est l’objectif et la vision de

qui nous imposent des normes et schémas

qui revendiqua l’égalité des droits entre hommes

votre magazine en ligne Business O Féminin ?

de pensée. Il faut s’en détacher pour pouvoir

et femmes et finit guillotinée sous la révolution

Business O Féminin est né de la volonté de

s’émanciper et se sentir libre de ses choix et de

française pour s’être battue pour ces droits

donner aux femmes des conseils et outils pour

sa vie. Ce n’est pas simple mais je pense qu’être

fondamentaux. Simone de Beauvoir fait aussi

leur vie professionnelle et personnelle, les aider

curieux des autres, côtoyer des personnes qui ne

partie de mon Panthéon, je me souviens encore

à trouver leur chemin et développer leur potentiel

nous ressemblent pas forcément nous aident à

du jour où j’ai ouvert la première page du

et talents. Notre nouvelle formule permet à nos

appréhender d’autres possibles.

Deuxième Sexe et de cette phrase : « On ne naît

membres d’accéder à un contenu exclusif, à des

pas femme, on le devient ». Pour moi, il y a un Que conseilleriez-vous à une personne

avant et un après ce livre.

désireuse de se lancer dans l’aventure

Enfin, comment ne pas citer Simone Veil que j’ai

entrepreneuriale ?

eu la chance d’interviewer dans mon émission

Je lui dirai de parler de ses aspirations à

« Femmes d’exception » sur Direct 8. Son combat

Travailler était considéré jadis comme une

des entrepreneurs pour comprendre ce que

pour le droit à l’IVG a changé le destin de tant de

servitude. Aujourd’hui source d’épanouis-

cela implique à la fois professionnellement et

femmes. Ce droit menacé aujourd’hui dans tant de

personnellement car aujourd’hui, entreprendre est

pays doit être défendu avec force.

évènements (Business O Féminin Club), des prix (Business O Féminin awards) et faire ainsi partie de notre réseau influent.

sement, le travail mène vers une quête de liberté. Quelles sont les clés de la réussite ? Travail vient de tripalium, instrument de torture  ! Et c’est encore le cas quand on voit le nombre croissant de « Burn out » … Il n’y a pas de clés de réussite, chacun a la sienne en fonction de ses valeurs et de son histoire. C’est comme le bonheur, chacun a ses recettes même s’il y a sans doute quelques fondamentaux. Pour moi, la réussite passe déjà par la connaissance de soi et de ses aspirations car comment

devenu le nouveau cool mais cette vie n’est pas faite pour tout le monde, il faut avoir la personnalité

Comment voyez-vous l’entrepreneuriat au

qui va avec, un sens de la prise de risque et une

féminin dans les prochaines décennies ?

capacité à savoir se réinventer en permanence.

Je pense que l’entrepreneuriat féminin va

Derrière les « success stories » que les media

s’accélérer car nous avons besoin des femmes

nous vendent il y a beaucoup, beaucoup de travail

pour changer ce modèle économique et sociétal

et de stress. Il faut la capacité mentale pour gérer

qui s’essouffle et qui nous le prouve chaque jour

cela. Pour se lancer, s’entourer de personnes

entre catastrophes climatiques, écologiques et

positives qui vont vous aider à grandir tout au long

nouvelles luttes sociales.

de votre aventure entrepreneuriale est clé !

J’étais récemment au Global Summit of Women à Bâle (juillet 2019) et j’ai pu voir la puissance

trouver sa voie si nous n’avons pas sondé qui

Croyez-vous-en la force des réseaux pour

nous étions. Nous avons beaucoup d’images

booster sa carrière ?

de la réussite véhiculées par les media mais

Les réseaux sont essentiels pour le développement

elles ne correspondent pas forcément à ce que

imaginent le monde autrement. Les femmes

de sa vie professionnelle car des rencontres

nous sommes. Or, pour moi, il n’y a rien de plus

entreprennent avec une volonté d’avoir un impact

naissent des opportunités. Le réseau se construit

destructeur que de vouloir ressembler à l’autre.

positif dans la Cité et leurs réponses aux défis du

au fil des années et il n’est pas nécessaire d’en

Les clés de SA réussite passent donc avant tout

avoir un au départ. Nous avons tous la capacité

XXIe siècle doivent être entendues. Ce siècle sera,

par cette introspection et ce voyage intérieur.

de nous le créer et il doit être varié, je ne crois pas

Liberté de se connecter à son désir professionnel, liberté de changer de

de cette vague mondiale avec toutes ces entrepreneures venues du monde entier qui

je l’espère, le siècle des femmes !

qu’il faille par exemple être uniquement dans des

Votre mantra ?

réseaux féminins. Nombre de mes « bonnes fées »

J’en ai deux :

ont été des hommes !

« Well behaved women rarely make history  »

carrière, liberté d’entreprendre, liberté de s’épanouir dans sa vie professionnelle sans

Plus que jamais, la liberté est une valeur que

sacrifier sa vie personnelle… Mais pour être

nous nous devons de défendre. Quelles sont

libre, encore faut-il s’émanciper…

les femmes qui ont œuvré pour revendiquer

La liberté se conquiert chaque jour, elle est difficile

ce droit et que vous admirez ?

— 47

Eleanor Roosevelt — « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait » Mark Twain.

— www.businessofeminin.com


— I N T E R V I E W ­—

VÉRONIQUE FORGE-KARIBIAN

images of success, but they do not necessarily

one’s career because encounters give rise to

correspond to who we are. In my opinion, there

opportunities. A network is built over years and it

is nothing more destructive than wanting to be

is not necessary to have that in place right from

FORMIDABLE CHARM AND EFFICIENCY

like someone else. The keys to personal success

the start. We all have the capacity to create one for

therefore lie above all in this introspection and this

ourselves and it must be varied; I do not believe that

inner journey.

we should only be part of women’s networks for

Véronique Forge-Karibian expresses her

example. Many of my “good fairies” have been men!

passion through a combination of high

Freedom to connect with one’s professional

heels and talent. And when she speaks,

desire, freedom to change careers,

More than ever, freedom is a value that we

freedom to undertake, freedom to flourish

must defend. What women do you admire

in one’s career without sacrificing one’s

who have worked to claim this right?

personal life. Yet being free implies self-

Definitely Olympe de Gouges, a pioneer who

emancipation.

claimed equal rights for men and women and

Freedom is won every day; it is difficult to

ended up guillotined during the French revolution

achieve because we live in societies that impose

because of her fight for these fundamental

norms and patterns of thought on us. We have

freedoms. Simone de Beauvoir is also part of my

to detach ourselves from these in order to gain

Hall of Fame; I still remember the day I opened the

this emancipation and feel free to make our own

first page of The Second Sex and this sentence:

choices and lead our own life. It’s not easy, but

“One is not born, but rather becomes, a woman”.

I think that being curious about others, spending

For me, there is a before and an after this book.

time with people who don’t necessarily look like

Finally, how could I not mention Simone Veil,

us, helps us to comprehend other possibilities.

whom I was fortunate to interview in my “Femmes

in her self-assured tone of voice, one can sense that behind her exquisite features lies a desire to achieve meaningful discourse. Perhaps it was her journey from political science studies in London to TV sets that forged this journalist’s iron will and determination to achieve. With Business O Féminin, she sends the active woman a message of freedom, giving her the keys to success in her professional life. A deliberately free-flowing conversation with an exceptional woman… Women’s empowerment is on everyone’s

d’exception” TV program on the Direct 8 channel.

lips. What is the objective and vision of your

Her fight for the right to abortion changed the fate

online magazine, Business O Féminin?

of so many women. This right, which is now under

Business O Féminin was born from a desire to

threat in so many countries, must be vigorously

offer women advice and tools for their professional

defended.

and personal lives, to help them find their way

How do you see female entrepreneurship

and develop their potential and talents. Our new

in the coming decades? © D. R.

formula allows our members to access exclusive content, events (Business O Féminin Club), awards (Business O Féminin awards) and thus be part of our influential network. Once considered a form of servitude, work is now regarded as a source of fulfilment, leading to a quest for freedom. What are the keys to success? The French word for work, travail (echoed in the English word travail meaning work of a painful or laborious nature) comes from tripalium, an instrument of torture! And this is still the case when one sees the increasing number of professional burnouts. There are no keys to success; everyone has their own according to their values and history. It’s like happiness: everyone has their formula, even if there are probably some fundamentals. For me, success already depends on knowing oneself

What would you advise someone wishing to embark upon an entrepreneurial adventure? I would tell them to talk to entrepreneurs about their aspirations in order to grasp what it means both professionally and personally, because entrepreneurship has become the new cool, but this life is not for everyone. You have to have the personality that goes with it, a sense of risktaking and an ability to constantly reinvent yourself. Behind the “success stories” that the media sell us lie a lot of work and stress. It takes mental capacity to manage this. When getting started, surrounding

I think that women’s entrepreneurship will accelerate because we need women to change an economic and societal model that is running out of steam, as is daily proven by climate and environmental disasters as well as new social struggles. I was recently at the Global Summit of Women in Basel (July 2019) and I was able to see the power of this worldwide wave with all these women entrepreneurs from all over the planet who see the world differently. Women engage in entrepreneurship with a desire to have a positive impact on society and their responses to the challenges of the 21st century must be heard. This century will, I hope, be the century of women!

oneself with positive people who will help you

Your mantra?

grow throughout your entrepreneurial adventure

I have two of them: “Well behaved women rarely

is key!

make history” by Eleanor Roosevelt and “They did

and one’s aspirations, because how can we find

Do you believe in the strength of networks

our way if we haven’t probed our innermost selves

to boost your career?

to find out who we are? The media conveys many

Networks are essential for the development of

— 48

not know it was impossible, so they did it” by Mark Twain.

— www.businessofeminin.com


© Adidas - Arsenal Street Home

© Unsplash - B. Nascimento

© Adidas Originals - Daniëlle Cathari Collection

— T E N D A N C E ­—

RÉVOLUTION DE STYLE ACTE II

LA FÉMINITÉ CHANGE DE LOOK Si les années 60 ont marqué une première émancipation féminine dans la mode, la seconde est en marche avec la généralisation d’un « athleisure » wear (mix de athlete et leisure) qui a quitté depuis bien longtemps les salles de sport et les tapis de yoga. Entre legging et sneakers, la libération des femmes vit une nouvelle révolution. Par | by Anne Marie Clerc

UN AUTRE MODE DE VIE

dépassés. En réalité, les anciennes générations

Beyoncé lance sa collection Ivy Park à base de

C’est une déferlante qui a d’abord conquis la

refusaient avant tout la panoplie bourgeoise de

matières high-tech, flairant la tendance avant tout

Californie puis les rues de New York et d’ailleurs.

leurs mères, mais défendaient le droit de séduire,

le monde. Pour Yvane Jacob, acheteuse pour de

Partout, les sneakers, jogpants et hoodies

en se moquant des conventions.

grandes marques, « c’est avec le sport (…) que

deviennent peu à peu l’uniforme du quotidien, plus seulement pour faire du sport et pas seulement pour les moins de 20 ans. Dédiés au running, au crossfit et au yoga - la trilogie sacrée - les labels spécialisés dans l’athleisure se multiplient : Lululemon, ALO Yoga, Alala, Live the Process… Et les marques classiques étoffent leurs collections sur ce segment ultra-porteur. La vie moderne a effectivement tout d’un sport de combat et d’endurance. Pas étonnant que notre société de la performance adopte de plus en plus un vestiaire emprunté au sportswear. Derrière ce changement de tenue, se dessine une nouvelle relation des femmes à leur image.

ANNÉES 60, LIBÉRATION DE LA FEMME ?

UNE COOL ATTITUDE BIEN DANS SES BASKETS

le corps féminin s’est mis à bouger. Auparavant, on empêchait la femme de se mouvoir, elle restait captive de l’homme ». Le scandale provoqué en

Les filles d’aujourd’hui ont franchi une nouvelle

mai 2019 à Roland-Garros par la tenue de Serena

étape, en revendiquant la liberté de mouvement et

Williams montre que le chemin reste long pour

le confort, valeurs typiques du dressing masculin,

faire bouger les mentalités.

tellement plus facile à vivre et tellement plus adapté à la réussite. Selon Pascal Montfort, expert

RUN, RUN, RUN

de la mode et fondateur de REC Trendsmarketing

Ces femmes en tenue de sport moulante, peu

« Le legging a remplacé à la fois la jupe,

ou pas maquillées, les cheveux au naturel dans

le collant et le jean. Et les sneakers ont irradié les

les rues de Manhattan sont-elles vraiment des

ventes de chaussures chez la femme. Chez une

femmes fortes, libérées de toute injonction

consommatrice fan de mode, sur les cinq dernières

sociale ? Peut-être, à condition que le mouvement

paires de chaussures achetées, trois sont des

body positive se propage réellement. Car le règne

paires de baskets ». Même les marques de luxe ont

de l’athleisure, avec ses vêtements moulants

compris qu’il était désormais impossible de faire

épousant les courbes et valorisant les muscles,

l’impasse sur une offre de sneakers musclée.

pourrait bien dissimuler d’autres diktats. La maîtrise absolue de son corps notamment, héroïquement

Flash-back. Dans les années 60, la révolution

EMPOWERMENT AU FÉMININ

conquise à force d’entraînements et d’healthy diet.

des mœurs portée par la jeunesse a des

Si le bien-être devient une préoccupation

L’avenir dira si ce nouveau dressing tout confort

conséquences directes sur la mode féminine…

majeure, il ne suffit pas à expliquer l’engouement

saura s’émanciper du regard de l’autre et de

aux antipodes des mouvements actuels ! Avec

pour les looks sportswear assumés dans la rue.

l’exigence de performance. La vraie liberté serait

le jean, la mini-jupe a été l’un des symboles forts

Un autre enjeu se cache derrière cette nouvelle

de pouvoir passer d’un style à l’autre, d’une robe

de la libération des femmes, alors qu’elle est

révolution fashion, la lutte contre les stéréotypes

raffinée à un legging fitté, sans même se poser de

devenue aujourd’hui pour beaucoup un signe

vestimentaires sexistes et les discriminations.

questions sur sa légitimité ou sa crédibilité. Être

d’asservissement à des codes de séduction

Une dimension bien présente dès 2016 quand

soi-même tout simplement.

— 50


— T R E N D S ­—

STYLE REVOLUTION ACT II

FEMININITY ADOPTS A CHANGE OF LOOK While the 1960s marked the first female emancipation in fashion, the second is definitely on the march with the generalization of “athleisure” wear that has long since left sports halls and yoga mats. Between leggings and sneakers, women’s liberation is experiencing a new revolution.

ANOTHER LIFESTYLE

panoply, while defending the right to be attractive

Ivy Park collection based on high-tech materials,

It was a tidal wave that first swept across California

and ignoring conventions.

sensing the trend before anyone else. According

before reaching the streets of New York and

to Yvane Jacob, a buyer for major brands, “It was with sports (….) that the female body began to

life, no longer just for sports and not just for

A COOL ATTITUDE OF FEELING GOOD IN YOUR OWN… SNEAKERS

people under 20. Dedicated to the sacred trilogy

Today’s girls have taken a new step forward,

to men.” The scandal caused in May 2019 by

of running, CrossFit and yoga, labels specialized

claiming their right to freedom of movement

Serena Williams’ outfit at the French Open shows

in athleisure are popping up all over the place:

and comfort, values typical of male wardrobes,

that there is still a long way to go when it comes to

Lululemon, ALO Yoga, Athleta, Alala, Live the

so much easier to live with and so much more

changing mindsets.

Process. Traditional brands are also expanding

tailored for success. It must be said that in a world

their collections in this high-potential segment.

where everything is going faster and faster, five-

RUN, RUN, RUN

Modern life is indeed a combat and endurance

inch heels have trouble keeping up. According

Are these women striding the streets of Manhattan

sport. No wonder that our performance-oriented

to Pascal Montfort, fashion expert and founder of

in tight-fitting sportswear, wearing little or no

society is increasingly adopting a sportswear

REC Trendsmarketing “Leggings have replaced

make-up and sporting natural hairdos, truly strong

wardrobe. Behind this visible change of apparel, a

skirts, pantyhose and jeans. And sneakers have

women free of any social conventions? Possibly,

new relationship between women and their image

become a key part of women’s shoe sales. For

provided that the positive body movement actually

is emerging.

fashion-conscious women, three out of the last

spreads. Because the reign of athleticism,

five pairs of shoes purchased are sneakers.”

with its tight clothes that embrace curves and

Even luxury brands have grasped that it is now

highlight muscle, could well conceal other fashion

impossible to do without a strong sneaker range.

dictates – notably the absolute control of one’s

elsewhere. Everywhere, sneakers, jogpants and hoodies are gradually becoming part of everyday

THE 1960S, WOMEN’S LIBERATION?

enjoy freedom to move. Previously, women were prevented from moving, they remained captive

body, heroically achieved through training and a

Flashback to the 1960s, when the youth-driven While well-being is becoming a major concern, it

new wardrobe will be able to emancipate itself

current trends! Along with jeans, the miniskirt was

is not enough to explain the craze for sportswear

from other people’s viewpoints and the need for

one of the strong symbols of women’s liberation,

looks strutting their stuff on the streets. Another

performance. Real freedom would be to be able

whereas today it has for many become a sign

challenge lies behind this new fashion revolution,

to switch from one style to another, from a refined

of subjugation to outdated codes of seduction.

namely the fight against sexist clothing stereotypes

dress to a close-fitting pair of leggings, without

In reality, the young women of that period were

and discrimination. A dimension that was apparent

even worrying about one’s legitimacy or credibility.

above all refusing to adopt their mothers’ bourgeois

as early as 2016 when Beyoncé launched her

In other words, simply being oneself.

— 51

© Nike - Serena Williams

healthy diet. The future will tell if this comfortable

women’s fashion that was a world away from

© Adidas - UltraBoost

FEMININE EMPOWERMENT

© Adidas - Y-3

revolution in morals had a direct impact on


« ÉCRIRE EST UNE LIBERTÉ SANS LIMITE »

D’une plume légère, acérée, élégante, DAVID FOENKINOS glisse sur le fil des paradoxes de l’âme humaine et de la gravité universelle, sans jamais subir l’apesanteur. Propos recueillis par | Based on an interview by Michèle Wouters

L’écriture n’est-elle pas la plus libre des

Quand je suis tombé gravement malade à l’âge

Dans quel rôle vous sentez-vous le plus

formes d’expression artistique ? Devant

de 16 ans, et que j’ai passé des mois à l’hôpital,

libre, celui d’auteur de « La délicatesse », ou

sa page blanche ou son écran, pas

les livres m’ont alors accompagné et même

de réalisateur du même roman ?

de contrainte et donc, pas de limite à

sauvé. Je pouvais m’échapper par les mots.

Dans celui d’auteur, c’est certain. Car il y

l’imagination ?

Et la proximité de la mort m’a aussi rendu plus

beaucoup de contraintes au cinéma : le temps,

Vous avez tout à fait raison ! Surtout que je suis

sensible, plus enclin à être touché par la beauté

l’argent… Mais ce qui est merveilleux, c’est le

aussi réalisateur, et je connais l’expression qui

des phrases. Tous les gens malades connaissent

collectif. Pour ce film par exemple, c’était magique

implique des dizaines de personnes. C’est

cette aspiration vers la beauté ou la sensualité, ou

de voir Audrey Tautou incarner Nathalie, créer à sa

toujours des montagnes à soulever. Alors qu’écrire

simplement ce besoin d’aller à l’essentiel de ce

façon le personnage. C’est impressionnant de voir

ne nécessite rien. C’est une liberté qui n’a aucune

qui nous touche.

une telle actrice jouer.

Que ressentez-vous devant la page blanche

La solitude de l’écrivain est-elle une liberté

qui contient tous les possibles ? Une

supplémentaire ? Vous êtes maître de votre

Paradoxalement, il semble que ce goût et

sensation de pouvoir, de vertige, d’euphorie,

organisation, de votre inspiration, de votre

cette liberté d’inventer vous soient venus

d’angoisse ?

rythme… ce qui n’est pas le cas du metteur

à un moment où vous étiez « emprisonné »

Un peu tout ça. Et cela dépend des périodes.

en scène ou du musicien, qui lui, compose

dans votre corps, dans une chambre

Depuis un an, je n’écris plus, et j’en n’en n’éprouve

avec une équipe ?

d’hôpital, à l’âge de 16 ans. Écrire fut alors

pas la moindre angoisse. Au contraire, c’est assez

J’aime alterner les périodes de vie. Les solitaires et

une échappatoire libératoire ?

étrange, mais je prends beaucoup de plaisir à ne

les collectives. C’est une chance de faire des allers-

Je n’étais pas du tout issu d’un milieu culturel.

pas écrire. C’est parfois une tyrannie, un roman !

retours entre ces deux sensations. J’aime rester

limite. C’est d’ailleurs souvent une sorte de monde parallèle, dans lequel on se réfugie.

— 52

© F. Mantovani

DAVID FOENKINOS


— A R T & C R E A T I O N ­—

des mois dans la solitude de l’écriture d’un roman,

Comment travaillez-vous ? Avez-vous des

livres près de moi. Il y a mes auteurs de chevet,

et c’est très plaisant, après, de pouvoir voyager

rituels particuliers, des horaires fixes ?

de Philip Roth à Milan Kundera, mais je suis aussi

pour rencontrer les lecteurs.

J’adore écrire dans les trains, ou quand je voyage.

très sensible à la littérature contemporaine. Je lis

Mais j’ai le sentiment qu’un roman ne se limite

forcément mes amis, les écrivains que je connais,

L’accueil très positif du public vis-à-vis de

pas aux horaires de travail. Il est toujours en

et qui sont comme mes collègues de travail !

vos romans vous rend-il plus confiant, plus

mouvement dans la tête. C’est comme un adultère

J’ai récemment été ébloui par « Les choses

libre ?

incessant à soi-même.

humaines »*, le dernier roman de Karine Tuil.

Non, je ne pense pas. J’ai gagné une grande autonomie de vie, et ça, je sais à quel point c’est une

Quel lecteur êtes-vous ? A quels types de

chance. Mais pour moi, rien n’est acquis. J’ai toujours

livres ou d’écrivains êtes-vous sensible ?

le sentiment que je dois prouver quelque chose.

Je lis énormément. J’ai toujours besoin d’avoir des

Éditions Gallimard

*

DAVID FOENKINOS “WRITING BRINGS BOUNDLESS FREEDOM”

With his subtle, sharp and exceptionally

this sense of being drawn towards beauty or

these two feelings. I enjoy spending months in the

elegant penmanship, David Foenkinos

sensuality, or simply a need to go straight to the

solitude of writing a novel, and afterwards it’s very

glides across the spectrum of human

essence of what moves us.

pleasant to be able to travel to meet the readers.

How do you feel about the blank page that

Does the very positive reception of the

contains all manner of possibilities? A sense

public towards your novels make you more

Isn’t writing the freest form of artistic

of power, dizziness, euphoria or anxiety?

confident and more liberated?

expression? Facing a blank page or screen

A bit of everything and it also depends on the

No, I don’t think so. I’ve gained a great deal of

involves no particular constraints and thus

period. I haven’t written for a year now and I don’t

independence in my life, and I know how lucky that

places no limits on the imagination?

feel the slightest anxiety about it. On the contrary,

makes me. But for me, nothing is certain. I always

You’re absolutely right! Especially since I’m also a

it’s quite strange, but I take a lot of pleasure in

feel like I’ve got something to prove.

film director and thus acquainted with this other

not writing. A novel can sometimes be tyrannical!

paradoxes and universal gravity, without ever suffering from weightlessness.

form of expression that involves dozens of people.

How do you work? Do you have any special

It always means moving mountains, whereas

In which role do you feel most free, as the

rituals or fixed schedules?

writing requires nothing. It is a boundless type of

author of Delicacy, or as the director of the

I love writing on trains, or when traveling. But I have

freedom, a kind of parallel world in which we take

screen adaptation of that novel?

the feeling that a novel is not limited to working

refuge.

Definitely in that of the author, because there are

hours. It’s always buzzing around in one’s head. It’s

so many constraints in cinema: time, money... But

like incessantly committing adultery against oneself.

Paradoxically, it seems that you acquired

what is wonderful is the sense of community. In

this taste for the freedom to invent at a time

this film for example, it was magical to see Audrey

when you were “imprisoned” in your body,

Tautou play Nathalie, creating the character in her

in a hospital room, at the age of 16. Writing

own way. It’s impressive to see an actress like this

was therefore a liberating means of escape

perform.

What kind of reader are you? What types of books or writers appeal to you? I read a lot. I always need to have books around. There are my bedside authors, from Philip Roth

at the time? I did not come from a cultural background at all.

Is writer’s solitude an additional freedom?

When I became seriously ill at the age of 16, and

You are in control of your personal

spent months in hospital, books accompanied

organization, your inspiration, your rhythm,

and even saved me. I could escape through

which is not the case for the director or the

words. And the closeness of death also made

musician, who have to work with a team?

me more sensitive, more inclined to be touched

I like to alternate solitary and group-related phases

by the beauty of language. All sick people know

in life. It’s a chance to go back and forth between

— 53

to Milan Kundera, but I am also very sensitive to contemporary literature. I necessarily read the work of my friends, the writers I know, who are like my work colleagues! I was recently dazzled by Les choses humaines*, Karine Tuil’s latest novel.

— * Published by Éditions Gallimard


— P U B L I - R É D A C T I O N N E L ­—

SOFIDAD est une société fiduciaire basée à Versoix. Elle a été fondée en 1981 et elle est opérationnelle sur toute la Suisse. Rencontre avec son dirigeant FABRICE GONCALVES … Sofidad is a fiduciary company based in Versoix. It was founded in 1981 and is operational throughout Switzerland. An encounter with its manager Fabrice Goncalves...

Quelle est la philosophie de Sofidad ?

What is Sofidad’s philosophy?

L’environnement technique, financier, stratégique peut sembler rédhibitoire

The technical, financial and strategic environment may seem prohibitive and

et parfois obscur. Notre travail, notre mission, consiste à ramener vos

sometimes obscure. Our job, our mission, is to distill your technical concerns

préoccupations techniques au niveau qui doit être le suivant : Vous avez

down to a few fundamentals. If you have ideas and a certain commercial talent,

des idées, vous avez un talent commercial ? N’essayez pas de vouloir tout

don’t try to do it all, but instead focus on what you do best and leave the rest to

faire, faites ce que vous savez faire le mieux et laissez les professionnels

professionals. We have a goal, probably related to my initial professional training,

vous accompagner pour le reste. Nous avons un objectif, lié sans doute à

which took place a long time ago but remains highly important and relevant: that

ma formation professionnelle initiale, lointaine mais si importante et actuelle,

of being attentive and completely devoted to you. Our first mission is to listen;

celle de faire preuve d’écoute et de nous mettre entièrement à votre service.

our second to demonstrate analytical skills; and our third to advise you. And

Vous écouter est notre première mission, faire preuve d’esprit analytique notre deuxième, et la troisième est de vous conseiller. Et le plus important pour nous

the most important thing for us is to think of you as a human entity. That seems

est de vous considérer comme une entité humaine. Une évidence peut-être,

obvious, yet it’s sometimes flouted in our current economic environment.

mais parfois tellement bafouée dans l’environnement économique actuel. What services does your company offer its clients? Quels sont les services que procure votre société à ses clients ?

After precisely defining our field of intervention, we are able to respond to all

Après avoir précisément défini notre domaine d’intervention, nous avons

the needs expressed by our clients. We can take charge of their tax situation,

la capacité de répondre à tous les besoins exprimés par nos clients. Nous

establish and manage a company, as well as handling administrative, legal and

pouvons prendre en main leur situation fiscale, constituer et gérer une société,

financial management. There are in fact no limits to the range of services we

nous occuper de la gestion administrative, légale et financière. En fait il n’y a

provide. Nonetheless, I should point out that our work is essentially tailored to

pas de limites dans l’éventail des prestations fournies. Je précise toutefois que

individual needs. We are truly the artisans of your development. Behind every

nous faisons réellement un travail sur mesure. Nous sommes véritablement une

success lies a dream and we help you achieve yours!

manufacture artisanale de votre développement. Derrière chaque réussite il y a un rêve, nous vous aidons à le réaliser !

What advantages does Switzerland and especially Geneva have to

Quels sont les atouts qu’offre la Suisse et particulièrement Genève

offer in terms of creating companies?

pour la création des sociétés ?

Our country is characterized by a sense of compromise, social harmony and,

Sens du compromis développé, paix sociale et surtout liberté contractuelle

above all, contractual freedom. When we take a look at the binding legislative

caractérisent notre pays. Quand on compare l’environnement législatif

environment of the countries surrounding Switzerland, we can’t help but

contraignant des pays qui entourent la Suisse, nous constatons que nous

notice that we are light years away from this type of functioning. Thanks to

sommes à des années-lumière de ce type de fonctionnement. Par une fiscalité

a business-friendly tax climate – particularly so as of 1 January 2020 in

douce, voire très douce dès le 1er janvier 2020 à Genève, la Suisse met en

Geneva – Switzerland sets up an environment conducive to the creation of

place un environnement propice à la création d’entreprises. Une fiscalité

companies. An attractive tax system, low social security charges, a stimulating

attractive, des charges sociales faibles, un environnement économique

economic environment, an exceptional natural environment, technical means

stimulant, un environnement naturel exceptionnel, des moyens techniques

and particularly well developed communication with the rest of Europe and the

et de communication avec le reste de l’Europe et du Monde particulièrement

world... What more could one hope for?

développés, quoi d’autre ? VOUS et votre envie de construire votre futur. C’est le moment, faites de votre

YOU and your desire to build your future. This is the right time, make your

vie ce que vous voulez qu’elle soit, nous serons heureux de vous accompagner

life what you want it to be and we will be happy to accompany you in your

dans ce fantastique projet qui est le vôtre !

amazing project!

— 54


S F S SOCIETE FIDUCIAIRE SOFIDAD

CRÉATION DE SOCIÉTÉS I COMPTABILITÉ I FISCALITÉ I SALAIRES I CONTRATS I DÉCLARATIONS FISCALES I REPRÉSENTATION AUPRÈS D’ADMINISTRATIONS I GESTION ADMINISTRATIVE I PRESTATIONS SUR-MESURE Nous, Société Fiduciaire Sofidad SA, sommes une société suisse et créons des sociétés, nous les développons et les accompagnons, suivant vos besoins. Depuis plus de 30 ans à Versoix, canton de Genève, Suisse. Nous offrons plusieurs services divers et variés, adaptés à votre quotidien. Votre première consultation vous est offerte.

L’ A L L I A N C E D E LA QUALITÉ ET DE LA PRÉCISION

Route de Sauverny 6, CH-1290 Versoix I www.sofidad.com I +41 (0)22 755 62 22 I info@sofidad.com I Société du Groupe Holding de la Cité SA www.hdlc.ch


— 56

© S. Laverdière


— A R T & C R E A T I O N ­—

LIBRE ARTISTE Réalisateur et scénariste autodidacte, Xavier Dolan voit son premier long métrage « J’ai tué ma mère » projeté à la quinzaine des réalisateurs cannoise, alors qu’il n’a que 20 ans. Dix ans plus tard, il a huit longs métrages à son actif, dont plusieurs nominés et récompensés dans les plus grands festivals du monde, à l’instar de « Juste la fin du monde » qui remporte le Grand Prix à Cannes et trois Césars. Par | by Michèle Wouters Libre est l’adjectif qui convient le mieux à celui qui a

Libre de rêver que son premier film sera projeté

« toujours fait ce qu’il voulait, quand il le voulait, sans

à Cannes et que son actrice Anne Dorval

demander la permission », souligne le metteur en

sera récompensée par le plus prestigieux prix

scène Thomas Joly. À celui qui à 17 ans quitte le

d’interprétation québécois (le JUTRA désormais

monde normé de l’école et s’installe à Montréal. A

nommé IRIS), alors qu’il n’a pas encore tourné la

celui qui à 19 ans écrit et réalise son premier long

première image ! Pourtant ses vœux seront bel

métrage et y investit toutes ses économies, pour ne

et bien exhaussés. Libre de préférer « Titanic  » et

pas avoir à attendre le bon vouloir des institutions de

« Batman » à « Pierrot le fou » et de l’assumer, même

financement et encore moins à subir leurs exigences.

lorsqu’il est invité au MoMa (Museum of Modern Art) pour y présenter la rétrospective de ses films, à

LIBRE ? XAVIER DOLAN L’EST PROFONDÉMENT, VISCÉRALEMENT, IMPATIEMMENT…

seulement 23 ans… Libre de ses incroyables bandes sons passant de Wagner à « Bang Bang » de Dalida, de Tchaïkowsky à Céline Dion ou à O-Zone, le très

X AV I E R

DOLAN populaire groupe moldave. Libre de faire voler dans

rêves de midinettes et les plus beaux rôles de ses

le ciel des vêtements de toutes les couleurs sur une

films. Libre d’avoir fait porter à Nathalie Baye et à toute

musique de Moderat et d’inventer, ainsi, un moment

la distribution de « Laurence Anyways », à Cannes,

de poésie absolu. Libre, dans le film « Mommy », de

le carré rouge de la révolte universitaire canadienne

troquer le format cinématographique rectangulaire

de 2012. Libre d’avoir refusé la « Queer Palm » - prix

pour le carré, qui focalise notre attention sur ces vies

récompensant le cinéma traitant des thématiques

en train d’exploser le cadre et de voler en éclat. Et

LGBT - le jugeant réducteur et ghettoïsant.

libre de n’avoir jamais recommencé l’exercice, malgré

Libre d’avoir inventé son art avant d’en avoir appris

les sollicitations de ses techniciens et d’une critique

les codes et la culture universelle, Xavier Dolan

applaudissant l’audace d’un choix inédit. Libre de ses

nous livre un cinéma qui ne ressemble qu’à lui et se

dialogues truculents en québécois dans le texte. Libre

reconnaît entre mille, un cinéma qui à chaque film

de donner aux mères de plus de cinquante ans des

nous désarçonne, comme s’il était le premier.

Un grand merci à Laurent Beurdeley pour avoir contribué à ce portrait. Il est l’auteur de « Xavier Dolan L’indomptable », biographie du réalisateur, aux éditions du CRAM.

— 57


— A R T & C R E A T I O N ­—

XAVIER DOLAN A FREE-SPIRITED ARTIST

Self-taught director and scriptwriter, XAVIER

Bang Bang by Dalida, or from Tchaikovsky to Celine

DOLAN saw his first feature film J’ai tué ma

Dion and the Moldavian hit song Dragostea Din Tei

mère (I Killed My Mother) screened at the

by O-Zone! Free to have multi-colored clothes flying

Cannes Film Festival when he was only 20

across the sky to the sound of music by Moderat and

years old. Ten years later, he has eight feature

thus invent a moment of absolute poetry. Free in his

films to his credit, including several nominated

film Mommy to trade the rectangular cinematographic

and awarded at the world’s leading festivals,

format for a square that focuses our attention on these

such as Juste la fin du monde (It’s Only the

lives exploding and shattering the frame. And free to

End of the World) which won the Grand Prix at

have never done that again, despite the requests of

Cannes and three Césars.

his technicians and critics applauding the audacity of such unprecedented choice. Free to include feisty

Free is the adjective that best suits this individual who

dialogues in Quebec French. Free to allow 50-plus

has “always done what he wanted, when he wanted,

mothers to enjoy starry-eyed dreams and give them

without asking permission,” as director Thomas Joly

the most beautiful roles in his movies. Free to have

describes him. The young man who at the age 17

had Nathalie Baye and the entire cast of Laurence

left the standardized world of school and settled in

Anyways wear the red square symbolizing the

Montreal. Who at 19 years of age wrote and directed

2012 Canadian Student Strike for their Red Carpet

his first feature film, investing all his savings in it so

appearance in Cannes. Free to have refused the

as to avoid being dependent on the whims of film

“Queer Palm” – a prize awarded to films dealing with

funding institutions and above all being subservient

LGBT themes – because he considered it reductive

to their demands.

and ghettoizing. Free to have invented his art before having learned its codes and universal culture, Xavier Dolan offers us a

XAVIER DOLAN IS IMPATIENTLY FREE TO HIS VERY CORE

form of cinema

Free to dream that his first film would be screened in

that resembles

Cannes and that his actress Anne Dorval would be

him and him alone

awarded the most prestigious Quebec acting prize

and is instantly

(the JUTRA now renamed IRIS), before he even shot

recognizable, a form that

the first image! These two wishes were indeed fulfilled.

disconcerts us

Free to prefer Titanic and Batman to Pierrot le Fou and

with each new

to proclaim that stance even when invited to the MoMa

film, as if it were

(Museum of Modern Art) to present a retrospective

the first.

of his films, at just 23 years old... Free to indulge in incredible soundtracks ranging from Wagner to Bang

Sincere thanks to Laurent Beurdely for contributing to this portrait. He is the author of Xavier Dolan L’indomptable (The untamable Xavier Dolan), a biography of the director published by CRAM.

— 58


. . . . . .

Cocktail dînatoire Repas champêtre Dîner de gala Mariage Déjeuner d’affaires Soirée de fin d’année

. . . . . .

Tout un art de reçevoir

Cocktail dinners

The art of hospitality

Exclusive rustic picnics Gala dinners Wedding Business lunches End-of-year parties

w w w . m i c h e l r e y b i e r . c o m

TRAIT EURS RÉUN IS

.

r u e d e Ve y r o t 11

.

Meyrin

.

G e n è ve

.

S uis s e

.

T +41 (0)22 753 93 50

.

in f o @ t r ait e ur s r e un is. ch

.

w w w. t r ait e ursre u n i s. c h


— BIEN-ÊTRE & SANTÉ

— ­

L A L I B E R T É,

ÇA S’APPREND TOUT PETIT Plus libres que jamais ! Les enfants des pays développés de 2020 semblent bien gâtés en comparaison des générations précédentes. Et pourtant, une société des loisirs et de haute technologie pourrait bien se révéler insidieusement autoritaire pour les jeunes cerveaux qui n’en possèdent pas le mode d’emploi. L’apprentissage de

LA LIBERTÉ apparaît comme le plus beau cadeau leurs enfants …

que les parents puissent faire à Par | by Anne Marie Clerc

LA VIE MODERNE, UN CONTE DE FÉES POUR PETITS ET GRANDS

d’acheter ce qui lui manque sur internet. Zéro

enfant décode la société contemporaine et

regret, le monde post-moderne est largement

acquière son autonomie. Le dessin animé Wall-E

préférable à l’ancien, mais il faut savoir l’apprivoiser.

sorti sur les écrans de cinéma il y a plus de 10 ans évoquait déjà le spectre, peut-être prémonitoire,

culture et à l’éducation était réservé à une élite.

UNE CIVILISATION DOUDOU… MAIS REDOUTABLE

Heureusement, l’élévation globale du niveau

Confortable, indolore, amicale, la société

dont les humains avaient perdu la clé. C’est aussi

de vie dans les pays avancés et les progrès

numérique façonne un monde ultra-soft qui nous

le propos du livre de Michel Desmurget, docteur

ressemble, grâce aux likes que nous semons

en neurosciences et directeur de recherche

Il y a quelques décennies seulement, l’accès à la

technologiques ont changé la donne. La vie est devenue miraculeusement plus facile avec des possibilités de découverte et des avancées inédites. Les voyages se sont démocratisés dans un monde désormais sans frontières ou presque. Les loisirs ont pris une place considérable, à mesure que le temps de travail diminuait et internet a ouvert à tous des ressources infinies de connaissances et d’érudition. Au départ, l’avènement du numérique était accompagné d’une véritable utopie de partage de connaissances et de liberté absolue… Jusqu’à ce que la captation de l’attention devienne une source de revenus pour les géants du numérique, comme l’explique Bruno Patino, auteur d’un essai 1 dédié à cette nouvelle économie, précisant que « les repentis de la Silicon Valley envoient leurs enfants dans des écoles sans écrans ». Il y a effectivement un prix à payer. En livrant nos goûts et nos habitudes de vie aux algorithmes des GAFA, ils s’empressent de devancer, ou plutôt de formater, nos moindres

un peu partout. Normal que l’on se sente si bien dans cette quatrième dimension, aussi artificielle que les intelligences qui prennent le pouvoir. Bien sûr, les adultes ont conscience de scroller parfois un scénario rose bonbon à longueur de stories et prennent de la distance. Mais les enfants ? 84 % des 13-19 ans et 24 % des 7-12 ans 2 possèdent un smartphone. Le temps moyen qu’ils passent sur le web augmente sans cesse : 4h10 par semaine chez les 1-6 ans, 5h40 chez les 7-12 ans, 14h10 chez les 13-19 ans 2. Plongés dans la grande toile d’araignée des réseaux presque dès la naissance, ils n’ont pas toujours les moyens de résister aux injonctions sociales impitoyables pilotées par les machines. Comment leur donner la possibilité de devenir des humains libres de leurs goûts et de leurs choix, des adultes forts de leur libre arbitre et de leur faculté de décider lucidement ? Quand tout le monde regarde les mêmes séries, achète les mêmes sneakers, prépare les mêmes recettes tendance, difficile d’identifier ses vraies envies.

envies à travers leurs recommandations : livres, musique, films, restaurants, marques de céréales

L’ÉTERNELLE QUESTION DU SENS

ou de pâtée pour chat. Même plus besoin de

Apprendre aux enfants la liberté de penser plus

réfléchir ! Un enfant de 3 ans sait aujourd’hui

que de dépenser est aujourd’hui un véritable défi

manipuler un téléphone portable, choisir son

pour les parents. Enseigner l’esprit critique devrait

programme sur Netflix et conseiller à ses parents

être au programme des écoles pour que chaque

— 60

d’un monde technologique tout entier tourné vers la consommation et les loisirs : une cage dorée

à l’Inserm en France, durement intitulé « La Fabrique du Crétin Digital » 3 qui met en garde sur la consommation d’écrans avant 6 ans et va jusqu’à parler de décérébration  ! Pourtant, les contenus numériques représentent un formidable moyen potentiel de se cultiver, d’acquérir des connaissances ou de peaufiner son vocabulaire pour les plus jeunes. Cette ouverture au monde peut se révéler précieuse pour les enfants qui n’ont pas la chance de baigner dans un milieu stimulant intellectuellement. Plus que jamais, le rôle des familles est essentiel pour recentrer l’attention sur des contenus à valeur ajoutée et faire face aux contenus ciblés du marketing de l’enfance. Leurs méthodes toujours plus intrusives s’avèrent redoutables pour plaquer des désirs sur les enfants, qui n’en ont parfois même plus. Existe-t-il quelque chose de plus triste que des enfants sans rêves ? Les parents ont l’énorme responsabilité de leur transmettre le meilleur de l’humanité : la liberté. — 1. « La civilisation du poisson rouge. Petit traité sur le marché de l’attention » Grasset 2019.

2. Enquête annuelle Junior Coonect réalisée par Ipsos – Juillet 2018.

3. Éditions du Seuil – Août 2019.


— HEALTH & WELLNESS —

FREEDOM IS SOMETHING YOU LEARN AT A VERY EARLY AGE Freer than ever! Children living in developed countries in 2020 appear to be well-cared-for compared to previous generations, yet a leisureoriented high-tech society may well prove to be insidiously authoritarian for young brains who do not have the instruction manual. Learning freedom could well be the most beautiful gift that parents can give to their children...

MODERN LIFE, A FAIRYTALE FOR YOUNG AND OLD

A COCOON-LIKE YET DAUNTING CIVILIZATION

rather than how to spend is a real challenge for

Just a few decades ago, access to culture and

Comfortable, painless, friendly, digital society

of the school curriculum so that every child can

education was reserved for an elite. Fortunately, the

shapes an ultra-soft world that resembles us,

decipher contemporary society and acquire their

global rise in living standards in advanced countries

thanks to the ‘likes’ we sprinkle around. It is

autonomy. Wall-E computer-animated sci-fi movie

and technological advances have changed the

normal that we feel so comfortable in this fourth

released more than ten years ago already evoked

situation. Life has miraculously become easier with

dimension, as artificial as the intelligence that is

the possibly premonitory prospect of an entire

new possibilities of discovery and new advances.

taking control. Adults are of course aware that

technological world turned towards consumption

Travel has become more democratic in a world

they sometimes end up scrolling through a candy-

and leisure: a golden cage to which humans had

that is now almost free of borders. Leisure has

pink scenario running from story to story and

lost the key. This is also the subject of the book

acquired a considerable position, as working

decide to take a step back. But children? 84%

by Michel Desmurget, doctor of neuroscience

hours have dropped and the Internet has opened

of 13-19 year-olds and 24% of 7-12 year-olds

and research director at Inserm in France, harshly

up infinite resources of knowledge and scholarship

own a smartphone. The average time they spend

entitled La Fabrique du Crétin Digital 3 (The Digital

to all. The advent of digital technology was initially

on the web is constantly increasing: four hours 10

accompanied by a veritable utopia of sharing

minutes per week for 1-6 year-olds, five hours 40

this knowledge and of absolute freedom... Until

minutes for 7-12 year-olds, 14 hours 10 minutes for

capturing attention became a source of income

13-19 year-olds.2 Immersed in the great spider’s

for digital giants, as Bruno Patino, author of an

web of networks almost from birth, they do not

essay 1 dedicated to this new economy, explains,

always have the means to resist

adding that “Repentant Silicon Valley geeks send

the merciless social commands

parents today. Critical thinking should be part

Cretin Factory) which warns about the screen-time consumption before the age of six and even goes so far as to talk about decerebration! However, digital content represents a tremendous potential means for children to acquire culture, knowledge, or improve their vocabulary. This openness to the world can be valuable for youngsters who do

their children to screen-free schools”. There

driven by machines. How can

is indeed a price to pay. By handing over the

we give them the opportunity

keys to our tastes and lifestyles to the GAFA

to become human beings

algorithms, they hasten to anticipate, or rather

who are free in terms of their

deliberately format, our slightest desires through

tastes and choices, adults

their recommendations: books, music, films,

endowed with free will and the

address the issue of targeted content in children’s

restaurants, cereal or cat food brands. You

ability to make clear decisions? When

marketing. Their increasingly intrusive methods

don’t even have to think anymore! A three-year-

everyone watches the same series, buys the same

are proving to be daunting in artificially imposing

old child now knows how to handle a mobile

sneakers and prepares the same trendy recipes,

desires on children, who sometimes no longer

phone, choose his program on Netflix and

it’s hard to identify one’s real desires.

even have any particular desires. Is there anything

not have the opportunity to be immersed in an intellectually stimulating environment. More than ever, the role of families is essential in order to refocus attention on value-added content and to

sadder than dreamless children? Responsible

advise his parents to buy what he needs on

THE ENDLESS QUESTION OF MEANING

the Internet. Zero regrets, the post-modern world is much better than the old one, but

parents of this century have an enormous duty to pass on to them the best aspect of humanity:

Teaching children how to think freely

you have to know how to handle it.

freedom.

© R. Atlan

1. La civilisation du poisson rouge. Petit traité sur le marché de l’attention (The goldfish civilization. A short treatise on the attention market) Grasset 2019.

2.

2. Junior Connect annual survey conducted by Ipsos – July 2018.

3. Published by Editions du Seuil – August 2019.

— 61


— C A R N E T D ’ A D R E S S E S ­—

Paysage verdoyant où les coteaux sont plantés de vignobles parmi les plus réputés

au monde, le Médoc

1 heure de Bordeaux. Propriétaire du Château Cos d’Estournel, Michel Reybier a transformé LA MAISON DE LOUIS-GASPARD D’ESTOURNEL, fondateur du domaine, pour en faire une demeure dédiée au bonheur de se ressourcer en pleine nature.

s’étire langoureusement le long de l’estuaire de la Gironde, à seulement

Par | by Anne Marie Clerc

UNE DEMEURE DE

CHACUN FAIT

UN PARC MAJESTUEUX

CAMPAGNE AU CHARME

CE QUI LUI PLAÎT…

AU BEAU MILIEU DES VIGNES

Avec un service attentionné mais informel,

Souvent décorés de rosiers comme pour leur

Pour un week-end ou une escapade de quelques

chaque séjour est une occasion de partager

rendre hommage, les champs de vignes du

jours, La Maison d’Estournel accueille les citadins

des expériences différentes et de tout oublier,

Médoc font la fierté de la région et occupent le

en quête de déconnexion, en tête-à-tête, en famille

en savourant pleinement une parenthèse

moindre espace de nature… Posséder un parc

ou entre amis avec ses 14 chambres élégantes et

décontractée, trop rare au quotidien. Passer

de 2 hectares aux arbres centenaires est donc ici

chaleureuses. Le designer anglais Alex Michaelis a

tout un après-midi lové dans un moelleux plaid

une véritable chance. Blotti dans les vignes des

imaginé un décor en affinité avec l’environnement,

en cachemire au coin du feu pour s’attaquer

alentours, l’immense jardin à l’anglaise créé dès

où la simplicité est le maître-mot. Ici, le temps

avec gourmandise au roman-fleuve dont on rêve

le XIXe siècle par Louis-Gaspard d’Estournel est

semble soudain ralentir, pour laisser place à un

depuis si longtemps… Partir à la découverte

assez grand pour flâner au hasard et se perdre

rythme oublié dans un lieu délicieusement calme

des merveilles du potager et papoter tomates et

dans la verdure, déjeuner à l’ombre d’arbres

et préservé. L’occasion de s’offrir une véritable

courgettes avec le jardinier… Paresser au soleil sur

majestueux, prendre le thé au détour d’un bosquet

détox urbaine, de renouer avec un mode de vie

la terrasse avant de se perdre dans le parc, où le

romantique ou lire tranquillement au creux d’un

sain et authentique, loin des artifices et du paraître.

séquoia géant et les cèdres ont vu passer plus

hamac en toute intimité. En cherchant bien, on

Infiniment reposant et absolument nécessaire

d’une partie de cache-cache… Entre balades à

peut même y découvrir des dauphins, symbole

pour se reconnecter à soi-même et à ceux que

vélo, parcours de golf, pique-nique dans les vignes

surprenant décorant l’une des deux somptueuses

l’on aime.

et parties de pêche, s’immerger dans le riche

tours carrées en pierres de taille, disposées

et sauvage terroir du Médoc a le parfum d’une

de part et d’autre de la maison. Il faut dire que

UN REFUGE

nostalgie heureuse. Un dépaysement authentique

l’océan est tout proche. D’ailleurs, il n’est pas rare

COUNTRY CHIC

dans une demeure pleine de charme, qui rappelle

d’apercevoir la silhouette d’un bateau semblant

AU CŒUR

avec force que le bonheur est une chose simple.

voguer au-dessus de vignes… Non, ce n’est pas

CHAMPÊTRE

un mirage, seulement l’estuaire de la Gironde que

DU MÉDOC Dès l’entrée, le ton est donné : les hôtes sont ici chez eux. L’immense espace ouvert du rez-de-

DES CHAMBRES D’AMIS

l’on aperçoit au loin ! Plein de surprises, le parc

AU CHARME RAFFINÉ

cache un ravissant potager derrière un bouquet d’arbres, avec son épouvantail, sa cabane de bois

chaussée est pensé comme celui d’une maison

Très inspiré par l’environnement bucolique, le

privée, où l’on circule avec fluidité entre le salon

designer Alex Michaelis a choisi des matériaux

cosy avec sa spectaculaire cheminée traversante

nobles et naturels, au diapason de l’ambiance

et la salle à manger avec ses grandes tables

demeure de campagne souhaitée par Michel

conviviales, mais aussi entre la bibliothèque et la

Reybier. Réparties sur deux étages autour d’un

cuisine, accessible librement pour découvrir les

élégant escalier de pierre et ferronnerie, les 14

secrets du chef en plein travail. Oubliés les codes

chambres et suites se répartissent en six

de l’hôtellerie classique, place à un art de bien

catégories. Partout, des parquets en chêne massif

Mondialement célèbre pour ses vins, le Bordelais

vivre en toute simplicité, où les invités peuvent

à l’ancienne, des matières naturelles, comme le

n’est pas en reste sur la table. Au cœur du Sud-

même prendre possession des fourneaux si

lin brut ou le velours, avec ici et là des clins d’œil

Ouest, la région fait partie du pays gascon,

l’inspiration leur en dit.

discrets à l’univers de la vigne.

une terre de bons vivants riche en produits

— 62

pour les outils du jardinier et même un poulailler. C’est là que le Chef vient s’approvisionner en œufs, fruits et légumes frais. Du terroir à la table…

UN TERROIR ÉPICURIEN PAR NATURE


LA MAISON D’ESTOURNEL LA NOUVELLE ADRESSE DE MICHEL REYBIER

© G. Gardette

DANS LE BORDELAIS

— 63


© G. Gardette

— 64

© G. Gardette

© G. Gardette

— 23 © G. Gardette

© G. Gardette

© G. Gardette

© M. Bolton - MBA

© G. Gardette


— C A R N E T D ’ A D R E S S E S ­—

d’excellence, de la tradition du foie gras à la

Sensations nature

English designer Alex Michaelis has created a

cueillette de cèpes et truffes, des fraises aux

Se mettre au vert dans le Médoc c’est aussi se

decor entirely in tune with the surroundings, with

asperges des sables… Le chef du restaurant

mettre au sport avec une palette d’activités à

simplicity as the keynote. Here, time suddenly

de La Maison d’Estournel rend hommage aux

couper le souffle : soigner son swing sur les golfs

seems to slow down, giving way to a forgotten

trésors de ce terroir généreux, avec une cuisine

de Lacanau ou Margaux, monter à cheval dans

rhythm within a deliciously calm, unspoilt setting.

bourgeoise de saison, modernisée pour plus de

les forêts ou dans les vignes côté terre, surfer

The opportunity to indulge in a real urban detox,

légèreté et de simplicité. Grâce au concept de

à volonté à Carcans-Hourtin, parcourir le canal

to renew a healthy and authentic lifestyle, far

cuisine ouverte, les hôtes peuvent s’installer autour

du Guâ en canoë kayak depuis Saint-Vivien de

from any artifice and keeping up appearances.

du comptoir en dégustant un verre de vin, aux

Médoc, s’offrir une montée d’adrénaline en char à

Infinitely restful and absolutely necessary in order

premières loges pour assister et même participer

voile à Montalivet pour le côté mer…

to reconnect with oneself and those one loves.

à la préparation des repas avec le chef.

Aventures médocaines

de surprises. Les amateurs de pêche devront

A CHIC COUNTRY REFUGE AT THE HEART OF THE MÉDOC

Dans le Bordelais, aucune maison de maître ne

absolument tester la pêche au carrelet au Phare

The tone is set right from the start: guests are

pourrait se passer d’une cave… Là encore, Louis-

de Richard, où l’on retrouve ces cabanes sur

made to feel at home here. The huge open space

Gaspard d’Estournel avait tout prévu. Le sous-sol

pilotis typiques du Médoc depuis le XIXe siècle.

on the ground floor is designed like that of a private

de sa demeure recèle une superbe cave voûtée

Pour les bars et les maquereaux, embarquement

house, where one can move smoothly between

tout en pierres, éclairée par la lumière du jour

à Port Médoc pour aller pêcher en mer.

the cozy lounge with its spectacular fireplace and

DÉGUSTER

LES MERVEILLES

DE LA VIGNE À LA CAVE

La croisière sur l’Estuaire de la Gironde avec escale sur l’île Patiras et son phare est un classique plein

grâce à un soupirail. L’espace de dégustation est dédié aux vins de Cos d’Estournel : Cos d’Estournel et Pagodes de Cos. Les connaisseurs reconnaîtront les éléphants sculptés, symboles de Cos d’Estournel, propriété fondée en 1791. Juste à côté de l’espace dégustation, les récents travaux ont mis au jour une cave secrète murée depuis des générations, désormais dédiée à la conservation.

ENVIE DE BOUGER ?

the dining room with its large convivial tables, as

LA MAISON D’ESTOURNEL MICHEL REYBIER’S NEW PORT OF CALL IN THE BORDEAUX REGION

Il est plus que tentant de se laisser aller à la douceur de vivre du Médoc, en savourant le plaisir

A verdant landscape featuring slopes

de ne rien faire ou presque, les yeux perdus dans

planted with some of the most famous

le bleu du ciel ou le regard fasciné par les flammes

vineyards in the world, the Médoc stretches

de la cheminée. Pourtant, même un week-end

languorously along the Gironde estuary,

prolongé ne suffirait pas à épuiser les ressources

a mere one-hour drive from Bordeaux.

de la région…

Michel Reybier, owner of Château Cos

Balades découverte À deux, en bande ou en famille, on explore les réserves naturelles des environs, celle de l’Étang de Cousseau, la Réserve Naturelle des Dunes & Marais d’Hourtin, les marais du Logit ou de la Perge.

d’Estournel, has transformed the house of Louis-Gaspard d’Estournel, founder of the estate, into a residence dedicated to the joy of relaxing in the heart of nature.

well as between the library and the kitchen – the latter being freely accessible to those wishing to discover the secrets of the chef at work. Ignoring the conventional codes of the traditional hotel industry, this is a place dedicated to an art of living in complete simplicity, where guests can even try their hand in the kitchen if the fancy takes them.

EVERYONE DOES EXACTLY WHAT THEY FEEL LIKE… Accompanied by attentive but informal service, each stay is an opportunity to share different experiences and to forget everything, fully enjoying a relaxed break of the kind that is all too rare in everyday life. Spend an afternoon nestled in a soft cashmere blanket by the fire to indulge in the saga you’ve been longing to read... Discover the wonders of the vegetable garden and chat with the gardener about tomatoes and zucchini... Laze in the sun on the terrace before getting lost in the grounds, where the giant redwood and cedars have seen more than one game of hide and

enchaîner Cordouan, la Grave, Richard et Hourtin

A COUNTRY HOME INFUSED WITH RURAL CHARM

en pleine forêt ! Plus haut encore ? Les balades

For a weekend or a short break, with its

with a sense of cheerful nostalgia. An authentic

en montgolfière du Médoc offrent un point de vue

14 elegant, warm rooms, La Maison d’Estournel

change of scenery in a charming residence,

unique sur les vignes, l’Estuaire de la Gironde et

welcomes city dwellers looking to unwind –

offering a forceful reminder that happiness is a

les plages de l’Atlantique qui s’étendent à l’infini.

whether as a couple, with family or friends.

fundamentally simple thing.

Pour prendre de la hauteur et défier l’océan, il faut suivre la Route des Phares de Médoc Atlantique et

— 65

seek... Between bike rides and golf, picnics in the vineyards and fishing, immersing yourself in the rich and wild terroir of the Médoc region is tinged


© G. Gardette

CHARMINGY REFINED GUEST ROOMS Powerfully inspired by the bucolic environment, designer Alex Michaelis has chosen noble and natural materials, in tune with the country home atmosphere desired by Michel Reybier. Spread over two floors built around an elegant stone and iron staircase, the 14 rooms and suites are divided into six categories. The entire residence features vintage-style solid oak floors and natural materials such as raw linen or velvet, punctuated by discreet references to the world of the vine.

MAJESTIC GROUNDS SURROUNDED BY VINEYARDS Often charmingly decorated with roses, the Médoc vineyards are the pride of the region and occupy every single available natural space... Owning five-hectare grounds with century-old trees is therefore a real privilege here. Nestled

stroll randomly and get lost in the greenery, enjoy

region, a land inhabited by people who love the

lunch in the shade of majestic trees, have tea in

good things in life, and rich in excellent products,

a romantic grove or read quietly in a hammock

from the tradition of foie gras to the gathering of

in complete privacy. A careful look even reveals

mushrooms and truffles, from strawberries to

dolphins, a surprising symbol decorating one of

Sables des Landes asparagus... The chef of the

the two splendid square towers made of ashlar

hotel’s restaurant pays tribute to the treasures of

masonry, set on either side of the house. A subtle

this generous terroir with local seasonal cuisine,

reminder of the closeness of the ocean. It is

modernized with a view to maximizing lightness

indeed not uncommon to spot the silhouette of a

and simplicity. Thanks to the open kitchen

boat appearing to sail over the vineyards... No, it is

concept, guests can sit around the counter

not a mirage, only the Gironde estuary that can be

and enjoy a glass of wine or have a front-row

seen in the distance! Full of surprises, the grounds

seat witnessing and even participating in meal

conceal a charming vegetable garden behind a

preparation with the chef.

bouquet of trees, complete with its scarecrow, a wooden cabin for the gardener’s tools and even a henhouse. This is where the Chef comes to get fresh eggs, fruit and vegetables. From terroir to table...

AN EPICUREAN TERROIR BY NATURE

ENJOY THE WONDERS OF THE VINEYARD IN THE CELLAR In the Bordeaux region, no mansion would be complete without a cellar... and here, once again, Louis-Gaspard d’Estournel had everything

in the surrounding vineyards, the huge English-

World famous for its wines, Bordeaux is also not

planned. The basement of his house conceals

century by

to be outdone when it comes to food. In the heart

a superb vaulted cellar made entirely of stone,

Louis-Gaspard d’Estournel is large enough to

of the southwest, the region is part of the Gascony

into which daylight streams through a dedicated

style garden created in the 19

th

— 66


— A D D R E S S B O O K ­—

window. The tasting area is devoted to the wines

Cousseau, the Dunes & Marais d’Hourtin Nature

Regional adventures

of Cos d’Estournel: Cos d’Estournel and Pagodes

Reserve, the Logit and Perge marshes. Moving to a

The cruise on the Gironde Estuary with a stopover

de Cos. Connoisseurs will recognize the carved

higher level and defying the ocean means following

on Patiras Island and its lighthouse is a classic

elephants, the symbols of Cos d’Estournel, a

the Route des Phares de Médoc Atlantique, a route

trip full of surprises, with many events organized

property founded in 1791. Just next to the tasting

running through the forest between the Cordouan,

on-site during the season. Fishing enthusiasts

area, recent work has unearthed a secret cellar

Grave, Richard and Hourtin lighthouses. Higher

will absolutely wish to try square-net fishing at

that has been walled in for generations and is now

still? Hot-air balloon rides in the Médoc offer a

the Phare de Richard, featuring the huts on stilts

used for conservation.

unique view of the vineyards, the Gironde Estuary

typical of the Médoc since the 19th century. For

and the Atlantic beaches stretching to infinity.

bar and mackerel, one can opt to set off aboard a

KEEN TO BE ACTIVE?

speedboat from Port Médoc to go fishing at sea

Natural sensations

It is more than tempting to indulge in the sweetness

Retreating to the Médoc also naturally involves

of life in the Médoc, enjoying the pleasure of doing

getting involved in sport through a range of

virtually nothing, eyes lost in the blue sky or

breathtaking activities: practicing your swing on

fascinated by the flames of the fireplace. However,

the golf courses of Lacanau or Margaux, horse-

even a long weekend would not be enough to

riding in the forests or vineyards for the inland side

exhaust the region’s resources...

of things; or else indulging in maritime pleasures

Discovery trails In pairs, as a group or as a family, there are boundless opportunities to explore the natural

Hourtin, kayaking down the Guâ canal from Saint-Vivien de Médoc or enjoying an adrenaline rush on a sand yacht at Montalivet.

© G. Gardette

beauties of the surroundings: the Etang de

such as surfing to your heart’s content in Carcans-

— 67

or in the Estuary. In season, a private hunting party can be organized on request near Naujac.

— LA MAISON D’ESTOURNEL Route de Poumeys « Leyssac » 33180 Saint-Estèphe. France T +33 (0)5 56 59 30 25 reservations@lamaison-estournel.com www.lamaison-estournel.com


© S. Candito

— C A R N E T D ’ A D R E S S E S ­—

— 68


— A D D R E S S B O O K ­—

LA RÉSERVE OUVRE Á ZURICH LA RÉSERVE OPENS IN ZURICH

APRÈS GENÈVE, PARIS ET RAMATUELLE… Michel Reybier est heureux de vous annoncer l’ouverture de La Réserve Eden au Lac Zurich. Un nouveau concept de décoration imaginé par le créateur Philippe Starck, la vision de l’excellence de La Réserve… La nouvelle adresse de Zurich se dévoile comme la promesse d’un lieu hors du commun, chaleureux et iconique.

AFTER GENEVA, PARIS AND RAMATUELLE… Michel Reybier is delighted to announce the opening of La Réserve Eden au Lac Zurich. Featuring a new interior design by Philippe Starck and above all the vision of excellence cultivated by La Réserve, the new Zurich establishment offers the promise of an exceptional, warm and truly iconic place.

Utoquai 45 . 8008 Zurich . Suisse . T +41 (0)44 266 25 25

Illustrations non contractuelles/Non contractually-binding illustrations © Agence Starck-D.R.

*

— 69


© G. Gardette

— C A R N E T D ’ A D R E S S E S ­—

— 70


— A D D R E S S B O O K ­—

CARNET d’adresses

Glamour, originales, inspirantes, on a trouvé DES ADRESSES qui agitent les villes de Genève, Zurich et Paris !

ADDRESS BOOK — Glamorous, original and inspirational, we’ve found some of THE PLACES that light up the cities of Geneva, Zurich and Paris!

Par | by Anouk Julien-Blanco

— 71


AUTOMNE-HIVER 2019/2020 / FALL-WINTER 2019/2020

GENÈVE

— C A R N E T D ’ A D R E S S E S ­—

FEELS LAKE HOME Dans son atelier genevois, Charlotte Amar peint à la main des services en porcelaine et apporte des touches de métaux précieux tels que l’or, le platine ou l’argent. Elle propose également un large choix d’objets déco dans un style ethno-chic. In her Geneva atelier, Charlotte Amar hand-paints porcelain table-sets and adds touches of precious metals such as gold, platinum or silver. She also offers a wide choice of decorative ethno-chic style objects. — En vente au / Available at Bongénie Grieder Rue du Marché 34 – Genève  www.bycharlotteamar.com

PAULINE VOUTEY Sur la place principale du joli village d’Hermance, une boutique de décoration s’y est installée et elle est dirigée par Pauline Voutey, décoratrice d’intérieur. Un lieu où se juxtapose une sélection de mobilier et d’objets délicieusement mis en scène. Run by Pauline Voutey, interior designer, a home decorating store featuring a delightfully staged selection of furniture and objects has been set up on the main square of the picturesque village of Hermance. — Route d’Hermance 542 – Hermance www.paulinevoutey.ch

— —

BOUTIQUE SMILE

NOUS

Cette boutique annonce d’emblée la couleur. Une sélection hyper pointue de vêtements féminins que

Si vous cherchez la pointe de la mode et du high-

l’on voudrait toutes avoir dans nos vestiaires. Le plus ?

tech, une adresse ? « Nous ». Le concept-store

Les conseils avisés de Géraldine, ex-mannequin, qui

parisien, ouvert par les anciens de chez Colette,

trouve toujours l’allure parfaite pour ses clientes.

a inauguré ses deux premiers points de vente à l’étranger et bingo, ils sont à Genève ! If you’re looking for the latest in fashion and hightech, Nous is the go-to place. Opened by Colette’s former employees, the Parisian concept store has inaugurated its first two points of sale abroad and lo and behold, they are both in Geneva! — Genève Aéroport et Rue du Mont-Blanc 4 – Genève www.nous.paris

This store immediately sets the tone with a sophisticated selection of women’s apparel that we would all like to have in our wardrobe. The plus is the wise advice provided by former fashion model Géraldine, who unfailingly finds the perfect look for her customers. — Route de Florissant 55 – Genève www.boutiquesmile.ch

— 72


MUSÉE RIETBERG Proche du lac de Zurich, ce musée des beauxarts vous fait voyager. Il possède une collection mondialement réputée d’œuvres d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et d’Océanie. A voir également, son parc absolument magnifique, l’un des plus beaux de Zurich. Close to Lake Zurich, this fine art museum takes visitors on a journey through its world-renowned collection of works from Africa, America, Asia and Oceania. The truly magnificent grounds, among the

KITCHENER

finest in Zurich, are also well worth a look. — Glablerstrasse 15 – Zurich www.rietberg.ch

Dans ce concept-store, on mixe mode et art de vivre. Toutes les pièces sont dénichées aux quatre coins du globe. Le bonus ? Il y en a pour toute la famille.

© Suisse Tourisme

AUTOMNE-HIVER 2019/2020 / FALL-WINTER 2019/2020

ZURICH

— A D D R E S S B O O K ­—

Ici, on veut que le client soit inspiré en multipliant les propositions et c’est mission accomplie. Mingling fashion and lifestyle, concept store Kitchener sources its items from around the world and offers something for the whole family. The idea behind it? To inspire customers by offering a wide range of options, which is exactly what it does. — Viaduktstrasse 47 – Zurich www.kitchener.ch

— FABRIC FRONTLINE Savez-vous qu’à Zurich, on fabrique de la soie pour la haute couture ? Dans les années 80, Fabric Frontline s’est lancé dans

MAISON GASSMANN

ce créneau de

Depuis 1882, ce magasin est une référence incontes-

luxe et propose

table de la mode. On aime être en effervescence

des accessoires

devant les plus beaux vêtements et accessoires des

raffinés et élégants. On vient surtout pour ses

créateurs en vogue et s’amuser à les mixer pour une

sublimes foulards, châles et cravates.

allure très glamour.

Did you know that silk for haute couture is manu-

Since 1882, this store has been a fashion benchmark.

factured in Zurich? Fabric Frontline entered this luxury

Customers love the excitement of gazing upon the

segment in the 1980s, offering accessories that are

most beautiful clothes and accessories from today’s

as sophisticated as they are elegant. Customers are

trendy designers, as well as mixing them up to

particularly won over by its stunning range of scarves,

achieve an extremely glamorous look. — Weinpl 3 – Zurich www.maisongassmann.ch

shawls and ties. — Bahnhofstrasse 25 – Zurich www.fabricfrontline.ch

— 73


The brand-new 6,500sqm store has become one of

AUTOMNE-HIVER 2019/2020 / FALL-WINTER 2019/2020

the latest trendy fashion hotspots offering a wholly modern shopping experience. An example? Digital hangers serving to check whether the required size is available. — 60 avenue des Champs Élysées – Paris 8e www.galerieslafayettechampselysees.com

BARRIE LUXURY CACHEMIRE Quand l’alerte grand froid est donnée, on veut un pull qui réchauffe avec de la fantaisie pour égayer l’hiver !

CSAO

Rachetée par Chanel, cette manufacture écossaise

Cette marque est connue pour ses broderies, ses

spécialisée dans la confection de cachemire de luxe

imprimés et son mobilier en perles et elle contribue

est parfaite pour se tricoter un look très chic.

au rayonnement du savoir-faire du Sénégal et de

When the ‘extreme cold’ warning is issued, we turn

l’Afrique de l’Ouest. Les must-have ? Les coussins

to a sweater that warms us up in fanciful ways to

affichant des messages et les magnifiques fauteuils

enliven the winter! Bought up by Chanel, this Scottish

colorés.

manufacturer specializing in the production of luxury

Known for its embroideries, prints and beaded

cashmere is perfect for ‘knitting’ a very chic look. — 22 rue Cambon – Paris 8e www.barrie.com

furniture, this brand contributes to spreading the reputation of Senegalese and West African expertise. The must-haves? Cushions bearing messages and splendid colorful armchairs. — 9 rue Elzévir – Paris 3e www.csao.fr

— GALERIES LAFAYETTE

Le magasin de 6 500 m2 flambant neuf est devenu l’un des nouveaux repaires de la mode tendance avec une expérience shopping modernisée. Un exemple ? Le cintre digital permettant de savoir si la

© D. Sisto Legnani - M.Cappelletti

taille recherchée est disponible.

LA BOUTIQUE DE L’ÉLYSÉE La boutique en ligne de l’Élysée propose des marques 100 % tricolores. Le but ? Financer les travaux de rénovation du Palais présidentiel. On y trouve des créations étonnantes comme des bracelets « Fraternité », des t-shirts « Première Dame » ou des sacs « Président ». The Élysée online store offers 100% French brands, the goal being to fund the renovation of the Presidential Palace. The range includes some amazing creations such as “Fraternity” bracelets, “First Lady” T-shirts and

© M. Salvaing

PA R I S

— C A R N E T D ’ A D R E S S E S ­—

“President” bags. — www.boutique.elysee.fr

— 74


MAGAZINE

Retrouvez votre Magazine en ligne sur www.lareserve-mag.com Parcourez en toute liberté les pages du numéro actuel et des précédentes éditions en choisissant la rubrique de votre choix, une parution, un thème ou un mot clé.

Your Magazine is available online at www.lareserve-mag.com Browse the current issue as well as previous ones at leisure, by choosing a given column, publication date, theme or keyword.

Consultable sur téléphone portable, tablette numérique ou ordinateur / Available to read on smartphones, tablets or computers.


— B L O C - N O T E S ­—

— G E N È V E ­—

— RAMATUELLE —

20-DAY CHALLENGE AU SPA NESCENS

La Réserve Genève

20-DAY CHALLENGE AT SPA NESCENS

20 jours, soit 4 semaines du lundi au vendredi,

La Réserve Ramatuelle

pour revenir au top de sa forme en adoptant un

préparer un challenge sportif… Relevez votre défi

La Réserve Paris — La Chartreuse de Cos d’Estournel —

nouveau rythme, qui intègre l’activité physique et la nutrition. Affiner sa silhouette, bouger davantage, wellness avec l’aide des meilleurs experts du Spa Nescens, grâce à un programme personnalisé, basé sur un bilan complet de l’ostéopathe et de la conseillère en nutrition. Avec l’option restauration au Café Lauren, sur place ou à emporter, vous avez 20 jours pour réussir à coup sûr.

RÊVES DE VACANCES EN FAMILLE

Twenty days, meaning from Monday through

DREAM FAMILY VACATIONS

Friday for four weeks to get back on top form by

Victoria-Jungfrau Grand Hotel & Spa

adopting a new rhythm incorporating exercise and to meet a sports objective... Take up your wellness

Alors que le froid et la grisaille s’installent,

challenge with the help of the best experts at

évadez-vous en famille vers le ciel bleu et la

Spa Nescens, by means of a personalized

merveilleuse l u m i è r e d e l a C ô t e d ’ A z u r . À

program based on a complete assessment by

L a R é s e r v e Ramatuelle, réservez votre villa

our osteopath and our nutrition advisor. You have

avec jardin et piscine privée toute l’année, pour

20 days to succeed, with the additional option

des séjours en toute intimité avec vos proches,

of meals provided by Café Lauren that can be

au cœur d’une nature idyllique. Face à la mer

savored on-site or taken home with you.

Méditerranée, petits et grands redécouvrent le

Bellevue Palace — Crans Ambassador — Schweizerhof Zermatt

nutrition. Trim your figure, get on the move, prepare

bonheur de se déconnecter du quotidien dans une — LA RÉSERVE GENÈVE - Hotel, Spa and Villa 301 Route de Lausanne. 1293 Bellevue. Suisse T +41 (0)22 959 59 59 www.lareserve-geneve.com

maison de famille à l’architecture contemporaine, avec services hôteliers sur mesure. As the cold and gray settle in, escape with your family to the blue sky and wonderful light of the

French Riviera. Book your villa with garden and private swimming pool at La Réserve Ramatuelle

Mont Cervin Palace

at any time of year, for a sojourn in complete privacy with your loved ones, in the heart of an

idyllic natural setting. Facing the Mediterranean

Monte Rosa Hotel

of disconnecting from everyday life in a family

Sea, young and old alike will rediscover the joy home featuring contemporary architecture and complemented by bespoke hotel services. — LA RÉSERVE RAMATUELLE - Hotel, Spa and Villas Chemin de la Quessine. 83350 Ramatuelle. France T +33 (0)4 94 44 94 44 www.lareserve-ramatuelle.com

— 76


— M E M O P A D ­—

— PARIS —

— SAINT-ESTÈPHE — ­

L E 1 er L I V R E D U CHEF JÉRÔME BANCTEL

UNE EXPÉRIENCE ŒNOLOGIQUE EN BORDELAIS

FIRST COOKERY BOOK BY CHEF JÉRÔME BANCTEL

AN OENOLOGICAL EXPERIENCE IN BORDEAUX

Avec Jérôme Banctel, le restaurant Le Gabriel a décroché deux étoiles au Michelin dès sa

Plus qu’un séjour dans le Médoc, la maison

première année d’ouverture et s’est imposé parmi

privée du propriétaire de Cos d’Estournel vous

les grandes tables de la capitale. Prolongement

donne la chance d’entrer dans les coulisses du

naturel de cette ascension fulgurante, Jérôme

château. Des splendides vignobles de Saint-

Banctel dévoile sa vision de la gastronomie dans

Estèphe à l’incroyable chai gravitaire, vous aurez

un très beau livre, paru chez Flammarion. Coffret

accès aux secrets les mieux gardés d’un domaine

noir mat, couverture de cuir doré estampillé

prestigieux, vous partagerez le savoir-faire et les

d’arabesques, une luxueuse édition pour célébrer

connaissances d’équipes passionnées par le

une cuisine raffinée à travers 80 recettes et les

vin, sans oublier la dégustation de remarquables

gestes signature d’un grand Chef.

millésimes. Une immersion dans le monde feutré et élégant des grands vins de Bordeaux.

With Jérôme Banctel, Le Gabriel restaurant won two Michelin stars in its first year of operation and

PARIS EN TOUTE DISCRÉTION

More than just time out in the Médoc region, the

PARIS LIKE AN INSIDER

gives you the chance to experience what happens

has established itself as one of the capital’s top dining experiences. In a natural extension of this

private home of the owner of Cos d’Estournel behind the scenes. From the splendid vineyards

meteoric rise, Jérôme Banctel reveals his vision of gastronomy in an extremely beautiful book

Dédiés à tous ceux qui font de l’intimité et de la

of Saint-Estèphe to the incredible gravity cellar,

published by Flammarion. With its matt black

confidentialité un luxe ultime, les appartements

you will have access to the best-kept secrets of

box and gilded leather cover embossed with

de La Réserve Paris permettent de prendre

this prestigious estate, while sharing the expertise

arabesque motifs, this luxurious edition is designed

possession de la plus belle capitale du monde de

and knowledge of teams passionate about wine,

to celebrate refined cuisine through 80 recipes and

l’intérieur, en toute discrétion. Place du Trocadéro,

not to mention an opportunity to taste remarkable

the signature touches of a great Chef.

face à la Tour Eiffel, vivre chez soi en famille ou

vintages. A fascinating immersion in the intimate,

entre amis dans la quiétude d’un magnifique

elegant world of great Bordeaux wines.

— LA RÉSERVE PARIS - Hotel and Spa 42 Avenue Gabriel. 75008 Paris. France T +33 (0)1 58 36 60 60 www.lareserve-paris.com

immeuble haussmannien est un privilège rare. Décoration contemporaine épurée, services hôteliers sur mesure, rien ne manque à l’une des plus belles cachettes de Paris. Dedicated to all those for whom privacy and confidentiality is the ultimate luxury, La Réserve Paris apartments allow you to take on the world’s most beautiful capital like an insider. Living at home with family or friends in the tranquility of a magnificent Haussmann building on the Place du Trocadéro facing the Eiffel Tower is a rare privilege. With contemporary, sophisticated decor and bespoke hotel services, one of the city’s most beautiful havens truly has it all. — LA RÉSERVE PARIS - Apartments 10 Place du Trocadéro. 75116 Paris. France T +33 (0)1 53 70 53 70 www.lareserveparisapartments.com

— 77

— LA CHARTREUSE DE COS D’ESTOURNEL 33180 Saint-Estèphe. France T +33 (0)5 56 73 15 50 www.estournel.com/fr/chartreuse


— B L O C - N O T E S ­—

— INTERLAKEN —

— BERN —

— CRANS-MONTANA —

LES TRADITIONS SUISSES EN MAJESTÉ

A MAJESTIC EXPRESSION OF SWISS TRADITIONS Partenaire officiel de l’émerveillement pour petits et grands, le Bellevue Palace est un véritable pôle d’attraction pour toute la ville. À Noël comme à Pâques, la féerie enchante l’hôtel qui revêt, en l’espace d’une nuit, ses habits de lumière et son fabuleux décor à chaque fois différent. Pour célébrer les traditions avec faste, le bâtiment classé se métamorphose avec élégance, les espaces intérieurs s’illuminent grâce à des

LA MONTAGNE À GRAND SPECTACLE DEPUIS LA TERRASSE VALAISANNE

décorations raffinées créées sur mesure et

LUXUEUX CAMP DE BASE POUR L’OBERLAND BERNOIS

LUXURIOUS BASE CAMP FOR THE BERNESE OBERLAND

gardées précieusement. Magique ! An official partner of wonderment for young and old, the Bellevue Palace is a veritable attraction for the whole city. Decked out in sparkling lights

A SPECTACULAR MOUNTAIN SHOW ON LA TERRASSE VALAISANNE

and with fabulous seasonal decor that changes each year and appears literally overnight, the

Hypnotique ! La vue grandiose sur les sommets

Quand les plus beaux paysages de Suisse sont

hotel is suffused with fairytale enchantment at

des Alpes suisses happe le regard dès le premier

sublimés par la neige, l’envie de chausser les skis

both Christmas and Easter. To celebrate these

instant et transforme chaque moment passé à La

pour s’immerger dans cette fantastique nature

traditions in due splendor, the listed building is

Terrasse Valaisanne en un souvenir inoubliable.

préservée devient impérieuse. Lacs miroitant

elegantly transformed, with the interior areas lit up

Atmosphère cocooning chic autour du brasero

au soleil, sommets de dentelle immaculée se

and enlivened by sophisticated, made-to-measure

flamboyant, délices réconfortants à l’heure du

découpant dans le ciel bleu, forêts impénétrables,

hand-crafted decorations. Sheer magic!

déjeuner, du goûter ou du dîner, c’est le spot le

à-pics vertigineux… Idéalement situé aux confins

plus convoité de l’hôtel, chauffé tout l’hiver. Un

de cinq stations de ski, le Victoria-Jungfrau Grand

lieu magique à découvrir aussi le matin en privé,

Hotel & Spa incarne un refuge raffiné idéal, pour

BELLEVUE PALACE Kochergasse 3-5. 3011 Bern. Suisse T +41 (0)31 320 45 45. www.bellevue-palace.ch

quand le soleil levant rosit la montagne dans le

vous laisser le plaisir d’explorer ce paradis selon

calme absolu.

vos envies. Mesmerizing! The magnificent view of the peaks of When Switzerland’s most beautiful landscapes

the Swiss Alps immediately catches the eye and

are further embellished by snow, one naturally

transforms every moment spent on La Terrasse

senses an urgent desire to put on skis and

Valaisanne into an unforgettable experience.

immerse oneself in this fantastic unspoiled natural

Featuring a c h i c c o c o o n i n g a t m o s p h e r e

environment. Lakes shimmering in the sunshine,

a r o u n d t h e flamboyant brazier, comforting

jagged snow-capped peaks set against the

culinary delights for lunch, tea or dinner, it is the

blue sky, impenetrable forests, dizzyingly steep

hotel’s most coveted spot and is heated all winter

drops... Ideally located within easy reach of five ski

long. A magical place in which to experience

resorts, the Victoria-Jungfrau Grand Hotel & Spa

a private moment in the total peace of the early

embodies an ideally refined refuge enabling you

morning, as the rising sun turns the mountains a

to revel in exploring this paradise as you see fit.

blushing shade of pink.

VICTORIA-JUNGFRAU GRAND HOTEL & SPA Höheweg 41. 3800 Interlaken. Suisse T +41 (0)33 828 28 28. www.victoria-jungfrau.ch

CRANS AMBASSADOR Route du Petit Signal 3. 3963 Crans-Montana. Suisse T +41 (0)27 485 48 48. www.cransambassador.ch

— 78


— M E M O P A D ­—

— ZERMATT —

SPÉCIALITÉS DE MONTAGNE DE SAISON AU CHEESE FACTORY

La Réserve Genève

SEASONAL MOUNTAIN SPECIALTIES AT THE CHEESE FACTORY

— La Réserve Ramatuelle

Avec l’hiver, les recettes gourmandes emblématiques de la cuisine valaisanne sont de retour. Raclette généreuse ou fondue fondante,

impossible de résister aux délicieux fromages

La Réserve Paris

suisses, servis dans le restaurant de spécialités du Schweizerhof Zermatt. Des tenues authentiques des serveuses au décor typique de bois naturel

chaleureux, les traditions helvétiques se savourent en version originale. De conviviales soirées en perspective après avoir dévalé les pistes enneigées !

SOIRÉES JAZZ AU JOSEPH’S BAR

Winter brings the return of the emblematic

JAZZ EVENINGS AT JOSEPH’S BAR

gourmet recipes inherent to Valais cuisine. Traditional raclette or melt-in-the-mouth fondue, it is impossible to resist the delicious Swiss cheeses served in the specialty restaurant at

Chaque année en avril, le mythique club de jazz

the Schweizerhof Zermatt. From the folk-dress

londonien de Ronnie Scott se délocalise à Zermatt

waitress outfits to the warm, typical natural wood

en marge du festival Unplugged. En 2020, le Mont

decor, Swiss traditions as they were meant to be

Cervin Palace est de nouveau « the place to be »

can be sampled here. The prospect of pleasant

pour vivre des dîners-concerts exceptionnels

evenings after racing down snow-covered slopes!

autour du jazz. Pour mémoire, l’année dernière la scène de l’hôtel avait notamment accueilli Jessie J

— SCHWEIZERHOF ZERMATT Bahnhofstrasse 5. 3920 Zermatt. Suisse T +41 (0)27 966 00 00. www.schweizerhofzermatt.ch

et Boy George. De janvier à avril, le Mont Cervin Palace célèbre la musique jazz grâce au Joseph’s Jazz Club. Programmation à votre disposition sur le site internet. Every year in April, the legendary Ronnie Scott’s Jazz Club relocates from London to Zermatt as part of the Zermatt Unplugged festival. In 2020, the Mont Cervin Palace is once more the place to be for dinner shows with jazz sessions. Last year’s guest musicians notably included Jessie J and Boy George. From January to April the hotel celebrates jazz music with the Joseph’s Jazz Club. Dates and information on the website. — MONT CERVIN PALACE Bahnhofstrasse 31. 3920 Zermatt. Suisse T+41 (0)27 966 88 88. www.montcervinpalace.ch

— 79

La Chartreuse de Cos d’Estournel — Victoria-Jungfrau Grand Hotel & Spa — Bellevue Palace — Crans Ambassador — Schweizerhof Zermatt — Mont Cervin Palace — Monte Rosa Hotel


— I M P R E S S U M ­—

IMPRESSUM CREDITS

DIRECTION DE LA PUBLICATION Publishing Director

RÉDACTION Contributors Anne Marie Clerc - Anouk Julien-Blanco Stéphanie Laskar-Reich - Michèle Wouters

Laure Deville-Sauvage Michel Reybier Hospitality

TRADUCTION Translation

DIRECTION ARTISTIQUE Art Director

Susan Jacquet | Transcribe (Timely English)

Grégoire Gardette

IMPRESSION Printing Manufacture d’Histoires Deux-Ponts

GRAPHISME & PRODUCTION Design & Production Etincel

DISTRIBUTION Distribution

Jean-François Huitric

Michel Reybier Hospitality

PHOTOGRAPHIE Photography

PUBLICITÉ Advertising

Droits Réservés

Michel Murer | M Concept | info@m-concept.ch

WWW.LARESERVE-MAG.COM Magazine La Réserve - Michel Reybier Hospitality - HMC Gestion SA - CHE-252.517.033 Textes, photos et illustrations non contractuels - Photos : D.R. Imprimé en France - Novembre 2019 - Imprimerie certifiée ISO 14001 - Label Imprim’Vert - Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) Imprimé sur papier écologique issu de forêts gérées durablement Printed on environmentally friendly paper from sustainably managed forests

taille mini noir

— 80

taille mini vert


DEGUSSA: THE SIMPLEST WAY TO INVEST IN PRECIOUS METALS.

G

old has been the strongest currency for 6000 years and is therefore considered a solid long-term investment. As the largest independent precious-metal trader in Europe outside the banking system, Degussa is able to offer you comprehensive advice in our Swiss branches in Zurich and Geneva. We help you compile your personal investment portfolio with a wide selection of Degussa-branded gold bars that include a security number. We also offer bullion coins as an alternative investment opportunity. In addition, we have collectible coins and high-carat precious-metal gifts. For safe storage, we offer state-of-theart safe deposit box facilities protecting your assets 24/7. Further information and online shop at:

DEGUSSA-GOLDHANDEL.CH

SHOWROOMS: B L EI C H ERW EG 41 · 8 0 02 Z U R I C H P H O N E : + 41 4 4 4 03 41 10 QUAI DU MONT-BLANC 5 · 1201 GENEVA P H O N E : + 41 2 2 9 0 8 14 0 0

ZURICH I GENE VA I FR ANKFURT I M ADRID I LONDON


Profile for Michel Reybier Hospitality

La Réserve Magazine 26  

Depuis plus de 12 ans, La Réserve édite 2 fois par an un magazine exclusif et haut de gamme pour les hôtes de Michel Reybier Hospitality. Se...

La Réserve Magazine 26  

Depuis plus de 12 ans, La Réserve édite 2 fois par an un magazine exclusif et haut de gamme pour les hôtes de Michel Reybier Hospitality. Se...