Page 1

Crédit photos : Marcello Marengo, Michèle Mesmain, Alberto Peroli, Romain Lhuissier, Slow Food - Chandelles gourmandes - © tmarzloff 06 63 49 37 77

Un marché. Des produits. Des hommes.

PARC DES EXPOSITIONS DE TOURS www.eurogusto.org Sous le parrainage de

En partenariat avec

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. - Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas.


Crédit photos : Marcello Marengo, Michèle Mesmain, Alberto Peroli, Romain Lhuissier, Slow Food - Chandelles gourmandes - © tmarzloff 06 63 49 37 77

Un marché. Des produits. Des hommes.

PARC DES EXPOSITIONS DE TOURS www.eurogusto.org Avec le parrainage de :

En partenariat avec :

L’ a b u s d ’ a l c o o l e s t d a n g e r e u x p o u r l a s a n t é . A c o n s o m m e r a v e c m o d é r a t i o n . - P o u r v o t r e s a n t é , é v i t e z d e g r i g n o t e r e n t r e l e s r e p a s .


Un marchĂŠ. Des produits. Des hommes.

PARC DES EXPOSITIONS DE TOURS

Programme www.eurogusto.org


Edito(s)

La fête en temps de crise Euro Gusto Edito(s) La fête en temps de crise Le mot de Carlo Petrini, président de Slow Food

est la fête européenne du mouvement Slow Food. Elle est vitrine des projets patiemment et discrètement menés par notre réseau à travers le monde. Elle est synonyme de rencontres humaines, d’échanges culturels et de partages de savoirfaire. Elle est terrain d’expérimentation d’une pratique économique plus juste du commerce alimentaire. En un mot, Euro Gusto est une fête agitatrice tant de nos sens que de nos cerveaux.

p. 2

La question se pose toutefois : n’y a-t-il pas indécence à parler de fête en pleine crise ? Chaque jour voit son lot de nouvelles situations individuelles tragiques, en Grèce bien sûr, mais aussi en Italie ou en Espagne, comme en témoigne le taux de chômage des jeunes dans ces pays. Cette crise que l’on appelle « économique » est avant tout une crise de valeurs. Une crise qui nous amène à questionner l’individualisme et l’accumulation comme fin en soi, fondements du monde dans lequel nous vivons.

Ensemble le temps d’une pause Le mot de Stéphane Merceron, président d’Euro Gusto Euro Gusto en quelques mots

p. 3

Les Thèmes

p. 3

Les Marchés

p. 3

Les Ateliers du Goût et de la Terre

Nous pouvons encore sourire, rire et prendre du plaisir, et c’est là qu’est l’espoir. Nous ne sortirons de cette crise par le haut que si nous nous souvenons que l’on est plus forts collectivement. Si nous goûtons à nouveau au plaisir d’agir ensemble. Si nous retrouvons le sens de la communauté, ou plutôt si nous le réinventons en puisant ce qu’il y a de bon dans nos racines tout en vivant avec notre temps. Une démarche à laquelle il serait souhaitable que les gouvernements, au niveau national et international, s’associent.

p. 4 et 5

L’Espace Enfants

p. 5

Le Bistrot Paysan

p. 5

Le Plan

La fête sera notre thérapie. Non pas dans l’idée d’oublier nos soucis le temps d’un week-end, mais plutôt dans celle de se souvenir, à travers le partage et les échanges, que nous faisons partie d’une communauté. Une occasion d’élargir notre champ de vision, d’enlever nos œillères et de sortir de l’égoïsme dans lequel les difficultés ont tendance à nous pousser. Une occasion de réaffirmer toute l’importance de l’humain, et du vivant en général, face à la logique de marché et au catastrophisme ambiant qui mène aussi à la paralysie.

La fête qu’est Euro Gusto a un sens si, au-delà du bon moment que nous passons ensemble, elle nous aide à comprendre qu’un peu moins de confort dans le futur ne veut pas dire renoncer au plaisir de vivre. Mais aussi que notre plaisir ne peut pas être pris au détriment de l’autre. Si nous arrêtons de gaspiller 40% de la nourriture que nous achetons, nous serons à même de payer un prix plus juste aux personnes qui travaillent la terre. Nous le devons car dans le cas contraire il n’y aura bientôt plus de jeunes assez fous pour choisir le métier de paysan. Nous n’aurons plus de paysans. Les smart phone sont peut-être très smart mais, jusqu’à preuve du contraire, non comestibles.

p. 6 et 7

L’Espace Transmission

p. 8

L’Œnothèque

p. 9

Le Café Gourmand

p. 9

4Cities4Dev : Quatre villes pour un projet européen de solidarité p.10

Nous sommes tous dans le même bateau et nous sortirons de cette tempête si nous réapprenons à nous soucier de l’autre. Le voisin, le collègue, les autres citoyens de notre pays et de l’Europe, mais aussi ceux de pays plus lointains tels que la Côte d’Ivoire ou la Macédoine que nous accueillons à Euro Gusto cette année. La fête est le seul luxe que nous pouvons encore nous permettre. Un luxe à partager et à essaimer.

Un événement éco-responsable p.11

Nous vous attendons. Carlo Petrini, président de Slow Food

Remerciements

p.11

Infos pratiques

p.11

Contacts

p.11

Ensemble le temps d’une pause De la Scandinavie aux îles de la Méditerranée, des rives de la Mer Noire au Finistère Breton, l’Europe recèle de nombreux trésors gastronomiques. Formé de variétés végétales et de races animales, de techniques et de savoir-faire, d’espaces naturels et de paysages travaillés par l’homme, ce patrimoine vivant s’inscrit dans des réalités territoriales, sociales et environnementales, culturelles et économiques, marquées par la diversité et la complexité.

www.eurogusto.org Avec le parrainage de :

Euro Gusto est un moment de fête car le plaisir est pour Slow Food une pédagogie de la responsabilité, mais c’est aussi une pause. Une pause de trois jours permettant à tout un chacun de découvrir en famille, ou entre amis, des productions de qualité témoignant de ce qui se fait de mieux en Europe ; de démêler en compagnie de producteurs et de nombreux intervenants les fils de l’écosystème de l’alimentation ; de s’informer sur les pratiques de consommation durables et responsables. A l’heure où se discute l’avenir de la Politique Agricole Commune après 2013, Euro Gusto 2011 sera enfin un temps où celles et ceux qui interviennent dans les domaines de l’alimentation, de l’agriculture, de l’environnement, de la culture, de la santé... pourront croiser leurs approches. Organisée sous le patronage du Parlement Européen, avec le parrainage du Comité des Régions de l’Union Européenne et de WWF, cette seconde édition bénéficie du soutien de collectivités territoriales, d’organismes professionnels et interprofessionnels, d’acteurs économiques privés et consulaires, d’acteurs de la formation et de la recherche, d’associations et de médias, qui pour beaucoup étaient déjà nos partenaires en 2009. Nous les remercions de cette confiance renouvelée. Stéphane Merceron, président d’Euro Gusto

En partenariat avec :

2 Euro Gusto 18-20 novembre 2011 - www.eurogusto.org


Euro Gusto en quelques mots

Les Marchés Le Marché des Goûts et des Saveurs d’Origine

O

n y parle de gusto bien sûr mais aussi de consommation responsable, car c’est bien l’alliance des deux qui fait la spécificité de Slow Food. Convaincus que «manger est un acte agricole»*,un acte dont les conséquences vont bien au delà de notre assiette, nous n’entendons pas non plus renoncer aux plaisirs de la table. Militants du goût ou éco-gastronomes, choisissez votre terme. Euro Gusto, c’est la volonté de partager cette vision de l’alimentation avec toujours plus de monde dans la convivialité et le plaisir, et non la culpabilisation. Une bonne dose de goût, une pincée de patrimoine alimentaire, le tout lié avec du contact humain : voilà la recette que nous vous proposons pour cette biennale d’un autre genre. Pour plus d’informations sur Slow Food, rendez-vous sur www.slowfood.fr

*comme l’écrit l’agriculteur et écrivain américain Wendell Berry.

Les Thèmes

N

D.R.

ous serons au mois de novembre, et l’accent sera donc mis sur les légumes d’hiver, un des thèmes d’Euro Gusto 2011… avec les bas morceaux et les abats. Ces morceaux font partie du patrimoine culinaire et gustatif français, même si nous les considérons comme moins nobles et avons oublié comment les cuisiner. Leur consommation est également un geste responsable, un élément de réponse à cette question très présente dans les médias ces derniers mois, «mangeons-nous trop de viande ?». Toujours pas convaincus d’y goûter ? Les chefs talentueux qui cuisineront pour les Ateliers du Goût se sont donné comme défi de vous les faire aimer ! Venez par exemple déguster les cœur de canard, ris d’agneau et boudin noir interprétés par Inaki Aizpitarte (Le Chateaubriand et le Dauphin, Paris) ou encore les tripes, museau de porc et cervelle de veau concoctés par Raquel Carena (Le Baratin, Paris). Quant à Eric Sapet (La Petite Maison, Cucuron), il garde la surprise des abats qui accompagneront les cardons qu’il a souhaité mettre au menu. Abats à l’honneur sur l’Espace Transmission également, où le professionnel montrera à l’apprenti comment vider une volaille, en extraire les abats et reconnaître chacun d’eux. Plus de détails sur les Ateliers du Goût en page 4 et sur l’Espace Transmission en page 8.

A

utre sujet d’attention à Euro Gusto 2011 : les poissons d’eau douce. Nul doute qu’ils figureront au menu du Bistrot Paysan orchestré par Bernard Charret. Sur l’Espace Transmission, lieu de célébration de la main, du geste et du savoir-faire, le professionnel guidera l’apprenti pour habiller et lever les filets d’un poisson de Loire. Plus de détails sur le Bistrot Paysan en page 5 et sur l’Espace Transmission en page 8.

D.R.

Euro Gusto c’est avant tout le rendez-vous européen du mouvement Slow Food Des produits…

…et des hommes

Le cœur d’Euro Gusto, c’est un marché de producteurs. Porc noir de Bigorre, petit épeautre de Haute Provence et vache bretonne Pie Noir seront présents avec les autres Sentinelles françaises Slow Food, ces espèces et savoir-faire alimentaires menacés de disparition soutenus par la Fondation Slow Food pour la Biodiversité. Mais nous accueillerons également des Sentinelles venues tout droit de Macédoine, Italie, Maroc, Pologne, Bulgarie, Roumanie, Georgie et Suède.

Il y aura aussi des brasseurs artisanaux, des producteurs de vinaigre, cidre, biscuits, canard, charcuterie, riz, piment, pâtes fraîches, nougat, miel, huile d’olive… Une liste à la Prévert qui toutefois ne doit pas nous faire oublier que derrière tous ces produits, il y a des hommes. Des connus comme Jean-Yves Bordier, et des moins connus. Il y a leur savoir-faire, leurs convictions et leur passion.

Retrouvez l’ensemble des producteurs qui seront présents avec leurs produits sur Euro Gusto en pages 6 et 7 de ce programme.

Produits remarquables de la Région Centre

U

n certain nombre de produits de la région Centre identifiés dans le cadre de l’Inventaire du patrimoine culinaire de la France seront présents sur le stand du Pôle pour la Biodiversité Domestique à Euro Gusto. Il s’agit de la Lentille verte du Berry, la Courge Sucrine du Berry, la Poule Noire du Berry, l’Agneau du Centre, la Géline de Touraine, les Châtaignes du Berry et les Pommes du Centre.

Le Marché Paysan

S

ans oublier le Marché Paysan, situé sous un chapiteau à l’entrée d’Euro Gusto. Dans une ambiance festive avec musique, spectacles de rue et causeries militantes, des producteurs locaux vous feront découvrir les produits de Touraine. L’occasion d’embrasser toute la richesse de l’agriculture paysanne et de toucher du doigt le lien fort qu’elle crée entre les hommes et le territoire. Grâce aux maraîchers qui seront là sur les trois jours de la biennale, vous comprendrez mieux pourquoi le Val de Loire est surnommé le Jardin de la France depuis la fin du XVème siècle. Mais il y aura également des éleveurs et autres artisans de produits alimentaires peu ou pas transformés. Parmi eux, Le P’tit Gibus ou Epicerie Paysanne Mobile, projet parti de l’idée d’un petit groupe de producteurs, partageant la même vision de l’agriculture, d’aménager un véhicule en épicerie

ambulante afin de proposer, en différents points de l’agglomération tourangelle, et à terme du département, un large panel de produits fermiers issus de leurs exploitations. Le collectif, réunissant aujourd’hui 12 exploitations, est composé de producteurs labellisés en Agriculture Biologique, de producteurs en conversion Agriculture Biologique ou de producteurs non labellisés, produisant tous sans OGM et partageant les valeurs de l’agriculture paysanne. Au Marché Paysan, Le P’tit Gibus vous proposera : fromages et produits laitiers de chèvre et vache, légumes et fruits, pain, farine, œufs et madeleines, viande de veau, volaille, rillettes de chèvres, escargots, huiles et miel. Liste complète des producteurs du Marché Paysan disponible sous le chapiteau.

Euro Gusto 18-20 novembre 2011 - www.eurogusto.org 3


Les Ateliers du Goût et de la Terre Les Ateliers du Goût

La Fée Baratine

«Manger est un acte agricole» nous dit Wendell Berry, agriculteur et écrivain américain. Un acte dont les conséquences vont bien au-delà de notre assiette. C’est pourquoi les Ateliers du Goût et de la Terre réunissent dans une ambiance conviviale chefs et producteurs mais aussi, lorsque le sujet s’y prête, experts, historiens et autres universitaires, afin de prendre toute la dimension de ce que l’on est en train de déguster. Si Vous Sapet (ou Sapet pas peut-être!)

19/11/2011 à 11h30 – Salle Pantagruel – AdG 01 Eric Sapet a affûté ses couteaux sur la grande table parisienne avant de planter ses racines en Provence. Il propose une cuisine profondément méditerranéenne capable de s’ouvrir au monde sans perdre son originalité. C’est la cuisine d’un territoire qui par son histoire, sa géographie et l’influence des flux de migration, s’étend au-delà de ses frontières physiques, sans pour autant jamais perdre le goût de la terre où elle prend forme. A la Petite Maison de Cucuron, dans le Lubéron, Eric tisse la trame d’un conte gastronomique où la technique classique est mise au service d’une cuisine populaire sans affectation. Pour nous, il déclinera les fruits du potager provençal de saison et nous montrera que les bas morceaux font partie de la haute gastronomie.

Pari(s) d’Avenir

D.R.

D.R.

19/11/2011 à 14h30 – Salle Pantagruel – AdG 02 En 2008, Alexandre Drouard et Samuel Nahon viennent à Terra Madre, événement organisé tous les deux ans par Slow Food qui rassemble 5 000 paysans du monde entier. Ils sont séduits par la force émotionnelle de cette rencontre et ont une intuition géniale : produits et producteurs sont encore là, simplement la filière de distribution les a oubliés. La quête qu’ils entament ensuite les mène à une découverte de taille : le ventre de la ville puise bien plus loin que Zola avait pu imaginer. Aux alentours de Paris, il y a une agriculture qui, comme une veille star du cinéma muet, a été oubliée mais conserve encore de merveilleux atours. Aujourd’hui, Alexandre, Samuel et leur réseau de producteurs ont remis sur le devant de la scène ces produits. Les tables les plus vivantes de Paris les proposent à un public enthousiaste. Le chef nomade Benjamin Darnaud débarque à Paris après avoir fait ses classes chez Eric Mariottat, Michel Bras et Thierry Marx, et se lance dans une activité d’agit-prop gastronomique. Il vous proposera de partager cette aventure en savourant ce que lui ont inspiré les produits d’Alexandre et Samuel.

Militant du Goût

19/11/2011 à 17h30 – Salle Pantagruel – AdG 03 Patrice Gelbart vit et cuisine avec passion, rage et amour. Une cuisine de produits, en lien avec les producteurs, qui est tout à la fois simple, riche et solidaire. Autour de sa belle table dans le Tarn, il avait bâti une vraie communauté nourricière. La carte de son restaurant était le faire-valoir de ce que les producteurs locaux, logiquement bios, avaient à offrir. Une auberge solidaire cachée sous des dehors de restaurant gastronomique. Puis il a officié au Verre Volé à Paris, une vraie thérapie de choc après avoir travaillé dans un village de 50 âmes. Aujourd’hui il cherche une nouvelle aventure dans laquelle exprimer sa passion et continuer sa quête. Pour Patrice, cuisiner est un acte social. Ses idéaux prendront vie dans les trois plats que nous aurons le plaisir de partager avec lui.

Comté de Fées

20/11/2011 à 11h30 – Salle Pantagruel – AdG 04 Le Comté, fromage AOP le plus produit en France — 55 000 tonnes / an — a une histoire millénaire. Sa pâte pressée et affinée est née du souci de préserver de la nourriture en vue de l’hiver. Les contraintes liées à la production de ce fromage de grande taille ont fait naître sur le Massif du Jura un modèle productif unique, efficace et solidaire qui a su évoluer au cours des siècles. Didier Sintot et Claire Perrot nous guideront dans la diversité sensorielle des Comtés, véritable écho à la biodiversité des pâturages jurassiens et fruit d’un savoir-faire traditionnel. Venez vous laisser surprendre par des accords inattendus avec d’autres produits d’Euro Gusto, solides ou liquides.

4 Euro Gusto 18-20 novembre 2011 - www.eurogusto.org

20/11/2011 à 14h30 – Salle Pantagruel – AdG 05 ça ne pouvait arriver qu’à Belleville, ce quartier populaire de Paris si bien dessiné par Pennac. Au 3 rue Jouye Rouve, on peut trouver, selon notre humeur, trois restaurants différents. Certains jours, on y viendra pour baigner dans l’atmosphère d’un simple bistrot de quartier. D’autres, ce sera pour découvrir un des berceaux de la tendance des vins « nature ». D’autres, enfin, nous révèleront que, sous son apparente simplicité, la cuisine du Baratin est un trompe-l’œil qui cache une esthétique refusant tout spectacle ou côté « branchouille ». Nous sommes à Belleville après tout, ce serait déplacé. Le seul élément commun à ces expériences : on se régale d’une cuisine familiale et populaire, dont on ne pouvait que rêver avant de pousser les portes de ce restaurant. Raquel Carena, fautrice de ce miracle, nous conte l’histoire d’une autre gastronomie, une gastronomie intemporelle et absolue, du passé et du futur tout à la fois. Vous vous ferez votre propre idée sur la question en savourant les tripes, cervelle de veau et museau de porc qu’elle mitonnera pour cet atelier.

Inaki Aizpitarte et le Chateaubriand

20/11/2011 à 17h30 – Salle Pantagruel – AdG 06 Son restaurant, beau bistrot des années 30, est accueillant, décontracté, vivant. Sa cuisine, inventive et curieuse, minimaliste et rigoureuse. Iconoclaste parce qu’il propose un seul menu qui ne colle pas avec la liturgie entrée-plat-dessert? Peut-être. Mais la cuisine d’Inaki est avant tout énergie et prétexte à partager des émotions avec ses convives. Nous sommes au Chateaubriand, lieu où l’on sort de la représentation théâtrale classique de la gastronomie. Lieu d’où l’on sort électrifiés, comme après un concert de rock, et épatés, comme après une soirée brillante entre amis. Inaki partage avec Slow Food la passion pour les produits et pour une agriculture soucieuse des hommes et de notre terre. Il a aussi, comme nous, un faible pour les abats. Dans cet atelier, il vous proposera un groupe de rock qui a des tripes : cœur de canard, ris d’agneau et boudin noir seront accompagnés des vins qu’il aime.

Fat is Beautiful

20/11/2011 à 17h30 – Salle Gargantua – AdG 07 Il faut le crier haut et fort : « Le gras est bon ! ». Diabolisé, accusé de tous les maux de notre époque, éloigné des enfants, chassé des foyers, interdit de résidence, sa consommation a terriblement baissé. Dans le même temps, les troubles liés à l’alimentation n’ont fait qu’empirer, même dans des pays comme la France, à notre grande surprise. En réalité, le gras a un seul défaut : il est l’indicateur de la qualité de notre élevage. Dans le gras, nous retrouvons entre autres choses les traces de l’alimentation du bétail. Ils l’ont interdit de notre table pour occulter cette vérité qui dérange ? Paul Le Mens, expert en analyse sensorielle, nous présentera une déclinaison de gras qui n’ont rien à cacher. Le saindoux et le gras du porc blanc de l’Ouest, le lard et la ventrêche du porc noir de Bigorre, Sentinelle Slow Food, les rillettes de Touraine et rillonée du Berry, composeront cette ode au French Paradox.

Les Ateliers de la Terre Les Ateliers de la Terre sont avant tout une invitation au voyage, à redécouvrir notre territoire, les communautés qui nous nourrissent et le paysage qui a dessiné leur destin. Des saveurs riches d’histoire(s) mais aussi un goût de l’inattendu, bien loin du Las Vegas de la gastronomie qu’est devenu le terroir. Pour Euro Gusto, nous vous proposons 5 voyages. La région Centre, l’Auvergne et la Bretagne ont été confiées aux étudiants du Master en Géographie de l’Alimentation de la Sorbonne. La Catalogne française et le Béarn sont revenus à deux vieux briscards de Slow Food : Gilbert Dalla Rosa et Jean Lhéritier. Tous deux ont de leur territoire une connaissance profonde et entretiennent avec lui une relation passionnée. Ils ont accepté de partager leur patrimoine avec nous autres, voyageurs à table. Alice au Jardin de la France

19/11/2011 à 11h30 – Salle Gargantua – AdT 01 Quatre jeunes étudiants se retrouvent soudainement dans un paysage où l’histoire et la géographie administrative et politique ont dessiné de bizarres arabesques. Un lieu magique riche en trompe-l’œil et labyrinthes cachés dans les troglodytes. Un lieu où

les surprises poussent comme des champignons. Dans un champ en pagaille, ils rencontrent un Chapelier Fou. Dans un château enchanté, une Alix d’un autre temps qui plante inlassablement ses semences. Ils se retrouvent face à face avec une oie de Touraine. Ils cherchent avec acharnement des chèvres élevées sur le parcours. Ils goûtent au vinaigre d’Orléans. Ils observent les poissons monter et descendre la Loire au fil des saisons sous le regard savant des derniers pêcheurs. Ils reviennent avec des histoires à raconter et des souvenirs à croquer. Le Jardin de la France existe, il suffit d’y croire.

Voyage en Sauce Béarnaise

19/11/2011 à 14h30 – Salle Gargantua – AdT 02 Gilbert Dalla Rosa, géographe et militant Slow Food, nous emmènera dans cette région vallonnée qu’est le Béarn français où la tradition rurale est encore très forte. Il nous expliquera le rapport que ce territoire entretient avec l’Aragon et l’influence des flux de migration sur le paysage agricole. Tout en partageant avec nous ses savoureuses trouvailles, il nous parlera de la richesse des alpages, de l’enjeu du lien entre ville et campagne, ou encore du défi de la modernité pour le modèle rural. Répondront présents à l’appel les fromages d’estives des Pyrénées Béarnaises, Sentinelle Slow Food, le jurançon, le haricot-maïs et quelques autres surprises. Ces produits à déguster seront aussi prétexte à évoquer les similitudes et

différences de ces territoires limitrophes qui portent le même chapeau, celui communément appelé Basque. Enfin, Gilbert n’oubliera pas de rappeler que la sauce béarnaise n’a rien à faire dans cet atelier !

(par)Cours de Catalan

19/11/2011 à 17h30 – Salle Gargantua – AdT 03 Jean Lhéritier, âme de Slow Food en France et acteur international du mouvement, est fils d’une terre de frontière, le Roussillon, Catalogne-Nord ou Catalogne française. Il parle 6 langues (le catalan, l’occitan, le castillan, l’anglais, l’italien et, aussi, le français). Il est considéré comme le meilleur GPS gastronomique du marché. Impossible en voyageant avec lui de souffrir de la faim ou d’être déçu par un repas. Sa connaissance de la gastronomie de sa région natale est absolue. Il nous conduira le long d’un chemin sinueux entre mer et montagne, truffé d’influences linguistiques et culturelles. Le Rancio Sec, Sentinelle française Slow Food à l’accent catalan, conversera avec les anchois, qui parfois parlent castillan. Les fruits ou légumes ancrés dans ce territoire « français  » s’entretiendront avec une charcuterie aux origines ibériques. La langue de la gastronomie est universelle, mais il faut connaître ses dialectes pour l’apprécier. La randonnée sera accompagnée par Benoît Danjou, jeune vigneron (Domaine Danjou-Banessy) et par ses vins.

L’Auvergne, ce n’est pas qu’un bistrot

20/11/2011 à 11h30 – Salle Gargantua – AdT 04 L’Auvergne, on l’a souvent découverte dans les bistrots parisiens. Synonyme de cuisine populaire, fille des flux migratoires et née avant tout pour nourrir les travailleurs, la gastronomie auvergnate a également su évoluer pour vivre avec son temps. Pour bien comprendre le territoire où ils se trouvent et démêler le fil généalogique de cette cuisine, nos étudiants en Géographie de l’Alimentation devront remonter la Loire, s’enfoncer dans la terre des volcans , tout en gardant un œil sur le sextant pour mesurer la distance qui les séparent de la mer Méditerranée. Ils partiront à la recherche de la tradition pastorale dans les burons, exploreront le monde contradictoire de la production fromagère, avant de se retrouver sur la planèze où une lentille blonde, Sentinelle Slow Food, leur contera une heureuse histoire. Ils goûteront aux vins de la région, fils de ces terres volcaniques à la production confidentielle, et cueilleront les fruits généreux des abords de la Loire. Ils partageront leurs trouvailles et le récit de leur voyage en toute convivialité


Les Ateliers du Goût et de la Terre Voyage en Bretagne

20/11/2011 à 14h30 – Salle Gargantua – AdT 05 Trois étudiants du Master en Géographie de l’Alimentation de la Sorbonne ont sillonné le pays breton à la rencontre des producteurs de Sentinelles Slow Food (race bovine Pie Noir, huîtres nées en mer, chou de Lorient) et des communautés nourricières de Terra Madre. Ils reviennent avec un panier bien rempli de nouvelles idées, de modèles pour une agriculture bonne, propre et juste, de belles rencontres humaines et de produits qui ont du goût et du sens. Ils partageront leur savoureux panier avec vous et vous donneront l’occasion de croquer à une Bretagne qui se cache aux touristes mais qui accueille généreusement les voyageurs.

Le Bistrot Paysan

Ateliers payants, sur réservation au stand Slow Food à l’entrée du Hall B. Ateliers du Goût : Plein tarif : 25 e - Tarif réduit* : 18 e Ateliers de la Terre : Plein tarif : 15 e - Tarif réduit* : 10 e *adhérents Slow Food à jour de leur cotisation, demandeurs d’emploi et jeunes de moins de 26 ans. Sur présentation d’un justificatif valide.

L’Espace Enfants Saperlipopote animera deux ateliers autour des sens, des produits de saison et des produits du salon : «  5 sens  », ou l’exploration de la richesse gustative des produits de saison, et «  Dans tous les sens », ou la réinterprétation étonnante d’une recette simple à base de produits du salon. Le jardin école de Slow Food Roussillon fera découvrir les techniques d’analyse sensorielle aux petits par des expériences et des jeux. Au menu  : la pomme et toute la richesse des variétés anciennes en termes de textures, arômes, saveurs et croquant, l’huile d’olive, un produit drôle et savoureux à déguster, et un moment de douceur « bon, propre et juste » autour du miel. Les Fromages d’Auvergne, partenaire d’Euro Gusto, guideront les enfants dans la découverte et la dégustation des fromages et leur feront réaliser des recettes simples à base des 5 fromages AOP d’Auvergne. Le Comté, autre partenaire d’Euro Gusto, proposera aux enfants d’expérimenter autour de l’association fromages et fruits  : 3 comtés et 3 fruits, pour faire toucher du doigt – ou de la langue plutôt – comment les saveurs évoluent en fonction des accords. Au cours d’un autre atelier, les enfants pourront cuisiner des sablés au Comté, et ainsi comparer le goût d’un même fromage, cru et cuit.

C’est Madame la Pomme de Terre qui accueillera vos chères têtes blondes sur l’Espace Enfants et leur ouvrira les portes du monde fantastique des légumes de saison. Entiers, débités ou en purée, ils essaieront petit à petit de conquérir les enfants, pour arriver à leur but ultime : finir dans leur assiette ! Des ateliers sur réservation seront aussi proposés, comme ce moment réservé aux enfants et… à leurs grands-parents. Concocté par Tours à Table, l’atelier «Mamie, dis moi…» illustrera le rôle que les grands-parents peuvent jouer dans la relation que leurs petitsenfants entretiennent avec la nourriture, et les fruits et légumes en particulier.

Ce restaurant de Larçay, c’est l’œuvre d’une vie. Une histoire qui n’aurait pas été possible sans le soutien constant de sa femme Dominique pendant toutes ces années. Derrière chaque grand homme… C’est aussi une entreprise qui ne laisse pas indifférent, comme en témoigne la fidélité de Tiphaine et Ludovic Proust, respectivement maître de salle et second aux Chandelles Gourmandes depuis plus de dix ans. Au Bistrot Paysan, c’est un autre exercice de style que nous lui demandons : proposer un menu gastronomique conçu avec les produits présents sur Euro Gusto, au juste ratio de protéines animales et à un prix équitable. En un mot, un exemple de repas « bon propre et juste ». Au menu : poisson d’eau douce, légumes de Xavier Mathias et autres délices dont regorge le territoire qui accueille Euro Gusto.

L’Espace Enfants est réservé aux enfants de plus de 4 ans. Certains jeux de l’Espace Enfants sont accessibles en permanence. Les ateliers gratuits sont à réserver sur place les samedi et dimanche (vendredi réservé aux écoles). Programme des ateliers disponible sur l’Espace Enfants. L’espace est géré par des professionnels de l’encadrement pour enfants. D.R.

E

t les enfants dans tout ça ? Devant le succès de l’Espace Enfants en 2009, nous avons décidé de doubler sa surface pour cette deuxième édition. Des animations pédagogiques et ludiques seront proposées aux plus jeunes pour éveiller leurs sens et leurs papilles, en partenariat avec le Comité National Interprofessionnel de la Pomme de Terre (CNIPT) et l’Interprofession des Fruits et Légumes Frais (INTERFEL). Cette année, un thème volontairement provocateur : «Jouez avec votre nourriture». Jouer dans le sens de les laisser se familiariser avec les légumes par exemple, en leur permettant de les observer, les sentir, les toucher, voire les triturer. Faire appel à leurs sens pour développer leur curiosité et leur donner envie de goûter. Ne pas être dans la prescription. Surtout.

V

éritable ovni de la restauration, curieux insatiable et défenseur de la culture du goût et des produits, Bernard Charret propose dans son restaurant Les Chandelles Gourmandes à Larçay une cuisine exclusivement composée de produits locaux et de saison, en un mot une véritable « cuisine du territoire  ». Une mise en valeur du produit plutôt qu’une théâtralisation.

Le Bistrot Paysan sera ouvert au déjeuner (à partir de 12h00) les vendredi, samedi et dimanche. Réservation sur place.

Euro Gusto 18-20 novembre 2011 - www.eurogusto.org 5


Plan

Parc des Expositions de Tours – Hall B

Aquitaine I9

Fromages d’estives des Pyrénées Béarnaises I5 La Ferme de Cadix Ferme écologique biologique J7 La Ferme du Plessis J5 Le Pastis de Roseline J10 L’escargot de Gascogne O8 Città Slow Labastide d’Armagnac

D 12

E 14

Ce symbole signale les produits Sentinelles Slow Food.

C 11 A4

G 13

G 12

G 11

Auvergne

F 10

F 12 E 13

D 11

C 10

F 11 E 11

E 12 D 10

C9

B8

B7

Œnothèque

J12 Fromages AOP d’Auvergne K8 Fromages d’Auvergne au lait

Une Sentinelle est un projet de sauvegarde de races animales, variétés végétales ou savoir-faire alimentaires (pain, fromage, charcuterie, vin…). Leur objectif est de protéger des aliments traditionnels, artisanaux, de qualité et produits au travers de modèles durables d’un point de vue environnemental et social.

A3

de race Salers

Bistrot Paysan

K10 Lentille blonde de Saint-Flour K4 Le Domaine des Marmottes K6 Collectif Auvergne - Volcaniac

G9

G 10

G7

G8

G5

G6

F6

G3

G4

F4

E5

F3

E3

F1

E2

F8

F9

E9

E 10 D 9

D8

C8

C7

B6

F7

E7

E8

D7

D6

C6

C5

B5

E6

D5

C4

B3

E4

D4

C2

B2

B4

A2

Bourgogne I12 Le verger exotique

Bretagne D3 D1 D2 D4 D6 D7 E1 D5 E6 E4 E10 D9

Races Locales de Bretagne Chou de Lorient Huitres bretonnes nées en mer Race bovine bretonne Pie Noir Abeilles Noires de l’île d’Ouessant Andouille de Guéméné Blé de Redon Volaille Coucou de Rennes Les Comptoirs de Saint Malo Le Beurre Bordier / Beurre de Baratte Mimi Confitures Coat-Albret / Cidre bouché artisanal de Bretagne E12 Ma Planète Alimentaire E8 Groix et Nature E14 Parcs Saint Kerber D11 Abglenn D8 L’Escargot du Pays de Cornouaille D10 Cidre Royal Guillevic Label Rouge

N9 Città Slow Segonzac - Maison de la

Grande Champagne

Corse L6

A Nebbiulinca / Murato Haute Corse

Franche-Comté

L4 L2

J6

La Crêmerie du Marché Le Comté : dégustations et découvertes Ferme de Laisia - Fromages Bio du Haut-Jura

F2

G1

B1

A1

D2 E1

C1

D1

Accueil Slow Food

B9

L1 L3 L9

B5 C3 B2 B6 C11 C7

Charentes

C3

Développées d’abord en Italie, où cette méthode a fait ses preuves dans la relance de productions quasiment disparues, les Sentinelles sont aujourd’hui plus de 300 dans le monde entier, dont 15 en France.

Sanitaires G2

Centre Reines de Touraine La Bourriche aux Appétits La Balade Gourmande Brasserie de l’Aurore Porte des Indes La Loère / Gabriel Lecousteley Selection C5 Brasserie de la Pigeonnelle A2 5 AOP Région Centre B4 Fromagerie Jacquin C9 Le Moulin à Thé.com A3 Cosmetane C10 Cadeau et Chocolat.com B3 Comptoir du Cacao C4 Terre Exotique B7 Douceurs et Macarons C2 Ferme du Château du Vau D12 Chasseurs de France C1 Pôle régional pour la biodiversité domestique A1 Chambre de Métiers et de l’Artisanat et Chambre d’Agriculture B1 Pêche professionnelle en eau douce / Association Pêcheurs Professionnels Qualité Loire A4 FRAPS - ARS du Centre J2 Tv Tours B9 Ville de Tours C8 La Biscuiterie de Chambord C6 Huilerie Vigean P6 Librairie La Boite à Livres P5 Université François-Rabelais P3 Le Goût du Tri / Bilan Carbone B8 Fraich’Bio

D3

Entrée

I1

J1

J2

I2

J3

J4

K2

K1

L1

L2

M1

N1

N2

O1

O2

P1

K3

L3

L4

M2

N3

N4

O3

O4

P2

L’orto del pian bosco / Agriturismo Castelmagno d’estives La Genuina / Trasformazione cereali Barge L7 Unione dei Comuni del Fossanese L13 Valle Josina / Caseificio cooperativo L11 Centallo / Le sue eccelenze agricole

Sanitaires

ITALIE-Sicile

M1 Prunes blanches de Monreale ITALIE-Vénétie N6 Riz de Grumolo des Abbadesse

Espace Transmission

H2

I4

I3

J5

J6

K4

K5

L5

L6

M3

M4

N5

N6

O5

H3

I6

I5

J7

J8

K6

K7

L7

L8

M5

M6

N7

N8

O7

O6

P3

ITALIE-Sardaigne M2 Pompìa de Sardaigne

4Cities4Dev

P4

Macédoine O1 Fromages d’estives de Mavrovo

Espace Enfants

H4

I8

I7

H5

I 10

I9

J 10

I 12

J9

K8

J 11 K 10

L9

M7

K 11 L 11

M8

K9

K 12 L 13

J 12

N9

MaROC

P6

N2 Safran de Taliouine

Café Gourmand

Espace Presse

L 12

Reka et Slatko de Figues Vertes Sauvages

P5

O8

MaURITANIe P2 Boutargue de Mulet des femmes

P7

Imraguen

POLOGne P1 Miel à boire

Espaces Pique-nique

ROUMANIe

Fontaines à eau

O4 Confiture des Villages Saxons

Ile de France K11 K9 K12 K7

Guayapi Le Goût est dans le Pré Milagro Trading L’Arbre à Café

Languedoc G1 Pélardon affiné G5 Le Rucher de nos Aïeuls G9 UPPO 34 Oléiculteurs de l’Hérault G2 Navet noir de Pardailhan G3 Les Jardins du Salvet G7 Mazet du Peyroux G11 La Ferme de Faïsses G12 Association Kokopelli

Limousin J8

La Ferme de la Combes / Porc Cul Noir et Oie

6 Euro Gusto 18-20 novembre 2011 - www.eurogusto.org

Midi-Pyrénées H2 Les Canards d’Ariane I8 Bières artisanales du Tarn I7 Haricot Tarbais - Châtaigne des

I4 I6 H3 I10

Pyrénées Porc noir de Bigorre Boeuf Mirandais de Gascogne Poule gasconne Mouton de Barèges-Gavarnie

Normandie J4 La Lipomerie / Produits Normands K2 Les Pains d’Épices de Bertrand

Pays Basque I1 I2 J1 J3 I3

Amalur : Euskal Herriko Laborantza Amalur : Euskal Herriko Laborantza Amalur : Euskal Herriko Laborantza Amalur : Euskal Herriko Laborantza Le Comptoir du Gâteau Basque

Provence Alpes Côte d’Azur

Pays de la Loire J9 Les Lignes du Pêcheur J11 Les Salines de Guérande

Poitou E3 E2 F1 F3 F6

E5

E9 F4 E7

Gargouil Goulibeur Val d’Envigne Maison Mitteault Fromages de chèvre AOC et de tradition Charentes-Poitou Fromages de chèvre AOC et de tradition Charentes-Poitou Terroir Outre Mer Vanille Bourbon Flore de Saintonge Les Champs de l’Awen

F8 F12 F7 F10 F11

Société Bondil / Le Cabanon aux Tapas Un petit coin de Provence Petit épeautre de Haute Provence La Boite à Nougat Biscuiterie Navarro / Produits Provençaux

Rhône-Alpes K3 Terroir du Maroc K5 Avenue Colombie / Oyera K1 Chocolaterie Frigoulette Bio Equitable

Roussillon G4 Vinaigrerie La Guinelle / Banyuls G6 Cie Robin / Punch et apéritifs de famille G10 La Bassecour de Carcassonne G13 Rancio sec du Roussillon G8 «Thomas le Jardinier

Produits Gastronomiques»

BELGIQUE N5 Les Bonbons de Grand-Mère

Bulgarie N4 Haricots de Smilyan

Espagne O5 Safran de Jiloca

FRANCE/ITALIE L8

La Cantina

ITALIE ITALIE-Vénétie M8 32 Via dei Birrai S.r.l Italia ITALIE- Toscane

M3 Tenuta di Spannocchia N8 Città Slow San Vicenzo

ITALIE- Pouilles O6 Perché Ci Credo N3 Tomate Regina de Torre Cane ITALIE-Latium M5 Città Slow Orvieto

SUEDe O2 Fromage de chèvre du Jämtland

affiné en grotte

SUISSe O3 Emmentaler Tradition et Sbrinz

ITALIE-Marches

d’Alpage

M6 Città Slow Acqualagna M4 Città Slow Acqualagna ITALIE-Emilie-Romagne

N7 Città Slow Castelnuovo Ne’ Monti N1 Culatello de Zibello ITALIE-Ombrie O7 Città Slow Montecastello di Vibio

ET AUSSI... P7 F2 P4 M7

Cafés Malongo SEB Association Max Havelaar France Città Slow International

ITALIE-Piémont

L12 La Cucina delle Langhe / Pasta Fresca L5 Slow Food - Fossano / Comune di

Fossano

Euro Gusto 18-20 novembre 2011 - www.eurogusto.org 7


L’Espace Transmission

A

utre nouveauté cette année : un espace dédié à ceux qui, jeunes ou moins jeunes, s’intéressent aux métiers de bouche. Des métiers qui ne sont pas appréciés à leur juste valeur en France, contrairement à des pays comme les Etats-Unis, l’Angleterre ou le Japon. Et quels meilleurs porte-parole que les artisans eux-mêmes pour leur redonner leurs lettres de noblesse ? Au cours de démonstrations d’une vingtaine de minutes chacune, un professionnel transmettra une technique à un apprenti qui la reproduira en même temps. Leurs mains seront filmées pour permettre au public de suivre leurs gestes. La main comme mode d’expression d’un artisanat qui touche parfois à l’art. Le geste pour redonner de la valeur et du sens aux choses. Le savoir-faire comme élément essentiel de notre patrimoine culturel.

Le vendredi 18 novembre 15h30 - Ouverture de coquilles Saint-Jacques de plongée

Intervenant : Julien Perrodin, chef du restaurant Le Barju, Tours. De son passage chez Olivier Roellinger, Julien a gardé l’amour de l’iode, des épices et des accords terre et mer. Après une étape aux Etats-Unis, il décide de retourner aux sources, en Touraine. S’il a rejoint les bords de Loire, c’est de Cancale que Julien fait remonter la marée. Pour Euro Gusto, il nous apportera des SaintJacques de plongée, une pêche respectueuse de l’environnement, et nous montrera comment les faire sortir de leur coquille.

16h30 - Réalisation d’une pâte sablée et fonçage de moules

Intervenant : Bruno Cordier, Meilleur Ouvrier de France Glacier, Orléans. Bruno est chocolatier, pâtissier, glacier et traiteur. 29 années d’expérience ponctuées par un titre de Meilleur Ouvrier de France Glacier en 1997. Dans sa pâtisserie chocolaterie d’Orléans, il crée, imagine et met en scène, pour le plaisir de nos pupilles et papilles, entremets, chocolats et desserts givrés. Pour Euro Gusto, Bruno nous enseignera une base de la pâtisserie : la pâte sablée et son fonçage.

17h30
 - Les courges

Intervenant : Jérôme Duval, professeur de cuisine en lycée professionnel, Bernay. Sucrine du Berry, Rouge Vif d’Etampes, Spaghetti, Giraumon Turban, Acorn… Rondes, allongées, rouges, oranges, vertes, douces, fondantes, les courges sont un terrain de jeux infini pour les cuisiniers. Mais encore faut-il savoir comment s’y prendre pour éplucher et tailler ces belles dames d’automne. Jérôme partagera avec nous ses techniques.

18h30 - Découpe du Jambon Noir de Bigorre

Intervenant : Armand Touzanne, directeur du consortium du Noir de Bigorre, Tarbes. Directeur du consortium qui fédère les éleveurs et transformateurs de Porcs Noirs de Bigorre, Armand connaît tous les secrets de cette perle rare. Un jambon Noir de Bigorre est un produit unique qui nécessite une attention particulière de l’élevage à l’affinage en passant par le salage. La découpe, ultime étape avant la dégustation, a elle aussi toute son importance. Armand sortira un jambon de son écrin et nous dévoilera ses secrets de découpe pour une dégustation optimale.

Le samedi 19 novembre 10h30 - Pétrissage du pain

Intervenant : Jean-Luc Desplat, Paysan Boulanger, Dolus-le-Sec. Une collection de blés anciens, une farine fraîchement moulue à la meule de pierre, un levain naturel, un pain cuit au feu de bois : Jean-Luc est un paysan boulanger engagé, un amoureux de la terre, pour qui la transmission est une valeur fondamentale. Pour Euro Gusto, il nous proposera l’étape de pétrissage, première étape de la panification où la farine, l’eau, le sel et le levain vont

8 Euro Gusto 18-20 novembre 2011 - www.eurogusto.org

donner naissance à une pâte. Jean-Luc sera également présent dimanche sous le chapiteau du Marché Paysan. Pour le trouver, c’est simple : suivez la douce odeur de pain chaud !

de famille. Ces souvenirs, Laura les partage avec nous et nous proposera la préparation de tagliatelles et de raviolis au SainteMaure.

11h30
 - Préparation d’un rumsteak

12h30 - Andouille de Guéméné

12h30 - Découpe d’un jambon Ibérico

14h30 - La lyre, le fil, le double manche : la découpe du fromage

Intervenant : Stéphane Garnier, chef cuisinier au château de la Bourdaisière, Montlouis sur Loire. La préparation d’un rôti, comme un retour aux sources pour Stéphane, boucher de formation mais qui a très vite troqué le billot pour les fourneaux, et le rouge de la viande pour celui de la tomate dont il est le spécialiste. Dans un morceau de la tranche, dégraissé, dénervé, la pièce sera taillée, bardée puis ficelée pour obtenir un beau rôti. Intervenant  : Philippe Pantoli, Expert en Jambon Ibérique. La découpe du jambon Ibérico, Philippe en a fait sa spécialité. Son amour pour les produits gastronomiques, il l’a construit entre l’Emilie-Romagne (Italie) et la Champagne, et hérité entre autres de sa maman, bouchère/charcutière. Ce Maestro Cortador (maître coupeur) partagera avec nous sa passion et ses onze années d’expérience.

14h30
 - Le chocolat

Intervenant : Stéphane Bonnat, artisan chocolatier, Voiron. 4ème génération de la maison Bonnat, Stéphane perpétue le savoir-faire familial acquis au fil des années. Sélection des fèves de cacao, torréfaction et transformation, une maîtrise optimale de chaque étape qui permet l’obtention d’un produit fini de très grande qualité. Tabler, enrober, couler, mouler, glacer, Stéphane nous éclairera sur les gestes du chocolat.

15h30 - Décortiquer les châtaignes

Intervenant : Claude Duguet, défenseur de la châtaigne, Neuvy-Saint-Sépulchre. La patouillette, la nousillarde… Ces noms ne vous évoquent rien ? Pas étonnant car ces variétés anciennes de châtaignes ont failli disparaître. Ces fruits, qui étaient l’une des bases de l’alimentation des populations rurales pendant près d’un tiers de l’année, sont aujourd’hui pratiquement oubliés. La châtaigne ferait-elle les frais du changement de rythme de vie ? C’est vrai qu’il en faut de la patience… Claude, spécialiste et défenseur des variétés anciennes de châtaignes, nous montrera peut-être le contraire. « Un coup de main à prendre », nous a-t-il dit.

16h30 - Découpe d’un poisson d’eau douce

Intervenant : Thierry Millet, Meilleur Ouvrier de France du Service et des Arts de la Table, Metz. Les poissons d’eau douce, un des thèmes phare d’Euro Gusto 2011… de quoi nous éclairer ! Thierry, maître d’hôtel nouvellement auréolé du titre de Meilleur Ouvrier de France et désormais enseignant dans le lycée où il s’est formé, nous proposera une découpe de poisson dans la grande tradition du service au guéridon.

17h30 - Désosser une selle d’agneau et la ficeler

Intervenant : Gérard Cagna, cuisinier reporter, Paris. C’est par les gestes affûtés et précis de Gérard, cuisinier reporter doublement étoilé pendant plus de 20 ans, que la selle d’agneau se verra désossée, les panoufles parées. Ficelée puis déficelée, elle sera observée sous toutes les coutures et finira en noisettes… quel destin !

18h30 - Découpe d’une volaille

Intervenant : Denis Férault, Meilleur Ouvrier de France du Service et des Arts de la Table, Etampes. Après une carrière de maître d’hôtel sous les enseignes étoilées d’établissements français et étrangers, Denis se consacre maintenant à l’enseignement et à la transmission de son expérience. Pince, liteaux, assiette de découpe, il nous proposera unedécoupe dans les règles de l’art

Le dimanche 20 novembre 10h30 - Découpe d’un poisson d’eau douce

Intervenant : Thierry Millet, Meilleur Ouvrier de France du Service et des Arts de la Table, Metz. Les poissons d’eau douce, un des thèmes phare d’Euro Gusto 2011… de quoi nous éclairer ! Thierry, maître d’hôtel nouvellement auréolé du titre de Meilleur Ouvrier de France et désormais enseignant dans le lycée où il s’est formé, nous proposera une découpe de poisson dans la grande tradition du service au guéridon.

11h30 - La pasta : tagliatelle et ravioli

Intervenant : Laura Zavan, auteur et styliste culinaire, Paris. Les souvenirs d’enfance de Laura ? Des odeurs, des goûts. Des repas de famille. Les mains de sa grand-tante confectionnant les tortelli di zucca. Le mètre carré de pâte qu’elle étalait au rouleau, sans y faire un seul trou ! La transmission c’est aussi une histoire

Intervenant : Willy Rivoal, Artisan Charcutier, Le Croisty. Willy est un ARTisan. Vous en serez vous aussi convaincus une fois que vous l’aurez regardé préparer sa spécialité : l’andouille de Guéméné, produit haute couture de la charcuterie bretonne. Imaginez une série de chaudins (gros intestins du porc) coupés, rangés, enfilés, cousus. Le résultat  : une structure en cercles concentriques, presque hypnotisante… Mais ne vous laissez pas endormir, la démonstration est épatante !

Intervenant : François Robin, Meilleur Ouvrier de France Fromager, Paris. Ancien régisseur de festivals de cinéma, chargé de communication dans une « friche culturelle » et puis le virage : une reconvention en fromager, comme un clin d’œil à son enfance dans la ferme caprine familiale en Touraine. Mélangeant souvent le vocabulaire de l’amour et de la sensualité pour décrire ses découvertes et ses créations, François cherche avant tout à créer des moments d’émotion et de bonheur gustatif. Chaque fromage tient une place particulière dans l’imaginaire onirique de ce sensible qui aime avant tout dire la vérité sur les fromages. Pour Euro Gusto, c’est une séance de découpe que nous proposera François.

15h30 - Vider et brider une volaille

Intervenant : Gérard Cagna, cuisinier reporter, Paris. Cette fois-ci, c’est avec une volaille que Gérard a rendez-vous. La belle sera vidée, le bréchet enlevé, les abattis et les abats identifiés dans leur intégralité. Puis ce sera l’entrée en scène de l’aiguille à brider afin de la recoudre pour un service en salle. Un atelier haute-couture à ne pas rater.

16h30 - Habiller un poisson, lever les filets

Intervenant : Florent Martin, chef du restaurant le Martin Bleu, Tours. Soupe de rivière, matelote d’anguille, mijotée de poisson de Loire. Brème, sandre, lamproie, alose, brochet. Inutile de vous préciser la spécialité de Florent… La Loire sauvage est à l’honneur sur la table mais aussi dans la cave du Martin Bleu. Pour Euro Gusto, Florent nous apportera deux poissons qui seront habillés. Pas de défilé en perspective, mais plutôt des filets sous la lame du couteau de Florent.

17h30 - Les cardons

Intervenant : Francis Maignaut, professeur de cuisine au Centre de Formation des Apprentis des Douets, Tours. Il suffit de lire un menu du restaurant d’application pour comprendre l’attachement de Francis à son territoire et sa volonté de le transmettre : velouté de cresson, filet d’oie fumé salade de pommes, choucroute de poissons de Loire, crémet d’Anjou et raisins flambés. Pour Euro Gusto, c’est la préparation des cardons qu’il nous propose. Le cardon ? De Touraine ? Eh oui, il existe une variété locale : l’épineux de Tours. Francis nous réconciliera avec cet artichaut sauvage, quasiment disparu de nos assiettes.

Animateurs de l’Espace Transmission Gérard Cagna, vendredi après-midi et samedi matin

Après une carrière sous les étoiles Michelin dans son Relais Sainte-Jeanne du Val d’Oise, Gérard a choisi de tourner la page. C’est désormais grâce à sa plume qu’il partage sa passion et son expérience.

Clémence Moulinou, samedi après-midi et dimanche matin

Comédienne, journaliste et cuisinière, rien que ça ! Clémence, venue d’Auvergne, nous fait le plaisir de faire un petit bout de chemin avec nous dans cet espace dédié au geste dans ce qu’il a de plus noble.

Siegrid Dumas, dimanche après-midi

Transmettre les rituels du goût et les plaisirs de la table... Amoureuse de la cuisine et de tout ce qui y touche, Siegrid, que vous avez pu croiser en 2009, revient cette année et se fera l’animatrice de l’Espace Transmission le temps d’une après-midi. Une mention spéciale à Gérard Cagna qui, enthousiasmé par notre idée, nous a aidés à la concrétiser. Côté micro ou côté couteaux, Gérard Cagna sera présent les 3 jours sur cet espace pour partager avec nous sa passion du geste.


L’Œnothèque

N

ouvelle édition, nouvelle Œnothèque. Peut-être le plus grand défi de cet Euro Gusto 2011. Cette année nous avons invité les vignerons à venir présenter eux-mêmes leurs vins. Dans toutes les manifestations Slow Food, la rencontre entre les producteurs et les consommateurs est synonyme d’échange et de transmission de la connaissance. Nous voulions que l’Œnothèque soit bâtie dans le même esprit et que les vignerons puissent y parler de leurs vins, mais aussi de leur territoire, de leur métier et de la philosophie de leur démarche.

Le monde du vin a bien compris l’importance de la relation directe avec le consommateur ; les manifestations où les vignerons présentent leurs vins directement au public se multiplient avec un grand succès. Mais Euro Gusto est l’occasion de s’adresser à un public plus large. C’est aussi l’opportunité de mettre en lumière le sens de l’action collective qui fait la force et la dynamique du monde du vin. Autour de grands tonneaux, les vignerons se rassembleront à leur gré. Par appellations, par associations territoriales valorisant un projet commun, par regroupements revendiquant une démarche biologique, biodynamique, « nature »… Ou simplement guidés par le lien d’amitié qui les unit. L’Œnothèque sera

donc, nous l’espérons, une collection d’histoires aux interconnexions complexes mais tellement humaines. La tâche que nous nous sommes assignée est compliquée. Pour cette première édition de la nouvelle formule de l’Œnothèque Euro Gusto, nous avons donc surtout ciblé les vins et vignerons du Val de Loire, de Clermont-Ferrand à Nantes. Mais des groupes du grand Sud Ouest, d’Espagne et d’Allemagne nous ont également témoigné leur soutien et c’est avec grand plaisir que nous les accueillons dans ce projet un peu fou. Et bien entendu, l’Œnothèque accueillera aussi les bouteilles des vignerons qui n’ont pas pu venir cette année, en attendant de pouvoir les compter parmi nous en 2013 !

P

our célébrer cette nouvelle idée de la dégustation de vin, l’Œnothèque se devait aussi de faire peau neuve. Grâce à notre partenaire décoration Le Petit Monde, elle devient plus conviviale, plus aérée, parsemée de barriques et de petites tables. Elle invite au voyage, avec l’exposition photos de notre partenaire Vitour, le réseau européen des paysages culturels viticoles inscrits sur la liste du patrimoine de l’UNESCO. Vitour a pour objectif de préserver et de valoriser ces « Biens de l’Humanité », témoins des civilisations viticoles en Europe et de la richesse des identités de terroirs. Sont membres de ce réseau : Fertö - Neusiedler See et Wachau en Autriche, le Val de Loire en France, la Vallée du Haut-Rhin moyen en Allemagne, le Tokaj en Hongrie, les vignobles du parc national des Cinque Terre et de la région de Montalcino (Val d’Orcia) en

Italie, l’Alto Douro et Pico au Portugal et la région viticole de Lavaux en Suisse. Euro Gusto sera l’occasion pour les visiteurs de voyager de la Ligurie, à la Vallée du Douro en passant par celle du Danube ou encore par les pentes abruptes du Lavaux. Une agréable invitation à apprécier ces terroirs d’exception au travers de la richesse de leurs histoires, de leurs forces naturelles et de la qualité de leurs vins.

Verre + porte-verre : 5 e Tickets de dégustation vendus à l’unité (2e), par lot de 3 (5e) ou lot de 7 (10e). Espace réservé aux personnes majeures.

Le Café Gourmand

E

uro Gusto ne serait pas un événement Slow Food sans débats. Ces moments seront des occasions de dialogue entre le public et les acteurs de l’alimentation, journalistes, scientifiques et autres passionnés qui ont accepté de venir partager leur savoir et leur vision sur l’alimentation et l’agriculture.

Vendredi 18 novembre – 16h00 Le futur de l’agriculture et de l’alimentation A l’occasion de la publication de son livre «Terra Madre - Renouer avec la chaîne vertueuse de l’alimentation», préfacé par Edgar Morin (éd. Alternatives), Carlo Petrini ouvrira le bal du Café Gourmand. Il échangera avec Gilles Luneau, grand reporter et rédacteur en chef de Global Magazine, sur le futur de l’agriculture et de l’alimentation, sur fond de réforme de la politique agricole commune européenne et de crise économique. Vendredi 18 novembre - 18h00 Paysages viticoles en terrasses : risques environnementaux et enjeux paysagers Conférence – débat organisée par Vitour, le réseau international des Vignobles du Patrimoine

mondial. Avec la participation des gestionnaires Unesco et de viticulteurs de Cinque Terre (Italie), de Lavaux (Suisse), de la Vallée du Haut-Rhin (Allemagne) et de la Wachau – Vallée du Danube (Autriche). Samedi 19 novembre – 11h30 Alimentation et changement climatique L’agriculture, et plus généralement la production alimentaire, sont parmi les principaux responsables du changement climatique aujourd’hui. Cependant, tous les systèmes de production et de consommation alimentaires n’ont pas un effet négatif sur l’environnement. Bien au contraire, une agriculture et un élevage plus durables peuvent – et doivent – jouer un rôle dans la lutte contre le changement climatique. Slow Food a identifié des parcours vertueux, cheminements de la fourche à la fourchette constitués de pratiques respectueuses de l’environnement, et les présentera au cours de ce débat.

Food, Réseau Environnement Santé (RES), Max Havelaar France et le Comité français pour la Solidarité Internationale (CFSI). Cinq associations, une même cause : promouvoir une alimentation respectueuse de la nature et des hommes. Samedi 19 novembre – 17h00 Paysages culturels  viticoles : les valeurs ajoutées de l’inscription UNESCO Conférence – débat organisée par Vitour, le réseau international des Vignobles du Patrimoine mondial. Avec la participation des gestionnaires Unesco et de viticulteurs de Fertö-Neusiedler See (Autriche), du Val d’Orcia (Italie), de Tokaj (Hongrie) et du Val de Loire (France).

Dimanche 20 novembre – 11h00 La pêche professionnelle en eau douce, véritable patrimoine français et métier de passionnés à sauvegarder Souvent méconnus des consommateurs, et pourtant délicieux, les poissons d’eau douce sont nombreux dans nos cours d’eau, Samedi 19 novembre – 15h00 lacs et estuaires. Nous débattrons de leur « Goûtons à un monde meilleur » consommation « bonne, propre et juste » et vous Aujourd’hui, 40% de la nourriture produite sur présenterons comment les valoriser en cuisine. notre planète est gaspillée ou perdue (rapport FAO) pendant que près d’un milliard de personnes, dont 75% sont des paysans, ne mangent pas à leur faim. Notre production alimentaire mondiale peut pourtant satisfaire les besoins vitaux de tous les êtres humains de la planète. L’enjeu n’est donc pas de produire plus. Il est de produire mieux, de mieux répartir entre tous, ainsi que de mieux manger, en se faisant plaisir au quotidien, tout en s’interrogeant sur le rôle que nous jouons, en tant que consommateurs, dans les logiques de production alimentaire et agricole. La campagne « Goûtons à un monde meilleur » rassemble cinq associations qui œuvrent dans les domaines de l’environnement, la santé, le développement durable et la solidarité internationale : WWF – France, Slow

Les pêcheurs professionnels vous parleront de leur travail au fil des saisons et de leur engagement pour la sauvegarde de leur métier et de l’environnement. Intervenants : Yannick Perraud, Président de l’Association Pêcheurs Qualité Loire et pêcheur professionnel en Loire ; Philippe Boisneau, Président du Comité National de la Pêche Professionnelle en Eau Douce. Dimanche 20 novembre – 15h00 Rat des villes et rat des champs : pouvons-nous nous comprendre? Même si une nouvelle proximité entre campagne et ville semble émerger à l’heure des AMAPs et autres circuits courts, l’alliance souhaitée par Slow Food entre ces deux mondes de «co-producteurs» est-elle une réalité aujourd’hui? Est-elle possible et à quelles conditions ? Quelles idées reçues faut-il d’abord abandonner, quels malentendus dissiper ? Renoncer à l’imaginaire romantique de la «campagne heureuse», essayer d’appréhender le quotidien de ceux qui produisent la nourriture, tout autant que les contraintes de la vie urbaine de ceux qui la consomment : les Rats des Villes (Slow Food Bastille, Paris) ouvrent avec quelques Rats des Champs engagés dans la bataille du «Bon, Propre et Juste» ce débat crucial pour le futur de nos champs et de notre assiette. Les participants à ce débat seront : Françoise Boussotrot, chef du restaurant «La table du Peintre» à Auvers sur Oise  ; Xavier Mathias, maraîcher bio et journaliste pour Rustica  ; Jacques Dyonet, coordinateur de Terre de Liens Touraine  ; Jean-Louis Desplat, Confédération Paysanne. Théâtre des débats, le Café Gourmand restera fidèle à son nom : venez y déguster les pâtisseries à base de légumes d’hiver imaginées et réalisées par le chef Jérémy Souchal, tout en savourant un café. Espace organisé en partenariat avec Malongo.

Euro Gusto 18-20 novembre 2011 - www.eurogusto.org 9


4Cities4Dev : quatre villes pour un projet européen de solidarité Les communautés nourricières de Slow Food, un modèle de coopération Le projet 4Cities4Dev

L

a collaboration entre la Ville de Turin et Slow Food donne naissance au projet Four Cities for Development (Quatre villes pour le développement), co-financé par l’Union européenne. Ce projet de coopération décentralisée rassemble 5 partenaires – Turin (Italie), chef de projet, Slow Food, Tours (France), Bilbao (Espagne) et Riga (Lettonie). Les quatre villes européennes travaillent sur des projets de coopération décentralisée identifiés par Slow Food, ayant pour but de contribuer à la réduction de la pauvreté. Il s’agit de projets développés par les communautés nourricières du Sénégal, de Mauritanie, d’Éthiopie, du Kenya, du Mali, de Côte d’Ivoire et de Madagascar. Ces communautés nourricières de Terra Madre sont constituées de personnes qui produisent, transforment et distribuent de manière durable une alimentation de qualité, en conservant des liens forts aux niveaux historique, social, économique et culturel avec leur territoire. En adoptant ces sept projets communautaires d’Afrique subsaharienne, ces quatre villes définiront et superviseront les activités entreprises sous la responsabilité de Slow Food, en partenariat avec les organisations locales, avec les objectifs suivants : réaliser directement des expériences de coopération décentralisée et sensibiliser les citoyens européens à la consommation responsable et aux conséquences de leur comportement alimentaire. Du 18 au 20 novembre se tiendra à Tours la deuxième édition d’Euro Gusto, l’une des quatre manifestations prévues dans le cadre de 4Cities4Dev. La suivante aura lieu à Bilbao (Al Gusto, du 16 au 19 décembre prochains), la première s’étant tenue en août dernier à Riga (Streets of the Master of Food). Les délégués des communautés africaines seront invités à décrire la valeur de leur expérience et, dans la plupart des cas, présenteront et feront déguster leurs produits.

10 Euro Gusto 18-20 novembre 2011 - www.eurogusto.org

Les communautés présentes à Euro Gusto La Sentinelle de la Boutargue des femmes Imraguen de Mauritanie

Ce projet Sentinelle de Slow Food fédère trois groupes de femmes Imraguen, suivis par l’ONG locale Mauritanie 2000. Ces femmes vivent à Nouadhibou et à Nouakchott, les principaux ports de pêche du pays. Elles achètent les mulets aux pêcheurs et les transforment localement. Leur travail aujourd’hui est sous-payé – la boutargue est achetée à des prix ridicules par un intermédiaire pour être commercialisée à l’étranger – et leur laboratoire de transformation est précaire. Slow Food, en collaboration avec les producteurs de la Sentinelle de la boutargue d’Orbetello (Toscane – Italie), aide les femmes Imraguen à en améliorer la production.

La communauté nourricière de Côte d’Ivoire avec le projet «1000 Jardins-potagers en Afrique »

En Afrique, les jardins potagers représentent une source importante d’alimentation saine et de revenu complémentaire pour les communautés locales. Le projet des Mille jardins, en ligne avec la philosophie Slow Food, entend créer avec les communautés locales des modèles appliqués d’agriculture durable respectueux de chaque contexte (écologique, socio-économique et culturel) et faciles à reproduire. Le projet prévoit la réalisation de : • jardins pédagogiques : cultivés par les élèves et les enseignants, • jardins communautaires : gérés par une communauté qui partage le travail et la récolte, • jardins familiaux : des groupes de jardins gérés par des familles qui font partie d’une même communauté. La communauté nourricière de Slow Food de la Côte d’Ivoire présentera à Euro Gusto ses 25 projets de jardinspotagers.

L’espace 4Cities4Dev à Euro Gusto Le salon Euro Gusto sera l’occasion de présenter les supports de communication qui décrivent une autre approche de la coopération au développement, fondée sur l’alimentation en tant que moteur de changement. L’Exposition Itinérante qui passera par les quatre villes du projet sera composée d’images, de textes et d’espaces interactifs destinés à sensibiliser le consommateur européen à une consommation plus consciente. L’ensemble de l’exposition sera monté à partir de matériaux recyclables et écologiques. Elle comprendra : • une exposition photographique, dont les 32 panneaux feront le tour du monde et aborderont certains des thèmes les plus sensibles du système alimentaire mondial. • une salle vidéo où sera présenté le premier des quatre courts-métrages prévus par le projet, tourné au Kenya auprès de la Sentinelle du yaourt des Pokot à la cendre. • les quatre étapes d’un parcours de découverte et de connaissance par l’alimentation, destiné aux enfants comme aux adultes  : depuis l’histoire illustrée de la banane et du café, de leurs déplacements dans le temps et dans l’espace, jusqu’à un jeu sensoriel pour apprendre à reconnaître la nourriture en utilisant tous les sens, sans oublier une animation pour leur apprendre à reconnaître différentes graines et semences. Enfin, un supermarché virtuel permettra d’approfondir la question des choix à effectuer dans les courses de tous les jours, pour mieux saisir les répercussions que nous, consommateurs, pouvons avoir simplement en privilégiant un produit par rapport à un autre.


Infos pratiques

Horaires Les vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 novembre De 10h à 20h

Euro Gusto ne serait pas un événement Slow Food sans une attention particulière portée à son empreinte environnementale. Pour cette seconde édition, nous avons choisi de nous concentrer sur les axes suivants : • Afin de nous inscrire dans une logique durable, les bouteilles d’eau minérale seront bannies et remplacées par un Bar à Eau, dans le cadre d’un partenariat avec le service public de l’eau potable de la Ville de Tours et des fontaines à eau H2O en accès libre sur le salon. Les gobelets recyclables du Bar à Eau, fournis par notre partenaire la communauté d’agglomération Tour(s) Plus, feront l’objet d’une consigne afin de limiter les déchets. • Question déchets justement, une véritable armée de bénévoles sera mobilisée afin de sensibiliser visiteurs et exposants au tri sélectif mis en place sur Euro Gusto. Nom de code « Le Goût du Tri », le dispositif organisé en collaboration avec les étudiants de l’Université François Rabelais ne se limitera pas à la collecte dans l’enceinte de la biennale et se poursuivra dans la déchetterie installée à l’extérieur du parc des expositions.

• Nous insistons auprès des visiteurs afin qu’ils favorisent les transports en commun pour se rendre à Euro Gusto et avons négocié avec notre partenaire SNCF une réduction de 35% sur les billets de train des visiteurs de la biennale. Une page spéciale Euro Gusto a également été créée sur le site de covoiturage Roadsharing (www.roadsharing.com). Nouveau cette année : un système de navette entre le centre ville de Tours et le Parc Expo a été mis en place spécialement pour Euro Gusto. • Toutes ces actions et bien d’autres seront consolidées dans le bilan carbone que nous réalisons en partenariat avec le cabinet Espere.

Tarifs d’entrée à Euro Gusto • Plein tarif : 6 e • Tarif réduit* : 3 e pour les jeunes de 12 à 26 ans, les demandeurs d’emploi, les détenteurs de carte famille nombreuse. • Gratuit* pour les enfants de moins de 12 ans et les adhérents Slow Food à jour de leur cotisation. Billets en vente sur place le jour même. Tarifs des Ateliers du Goût et de la Terre • Ateliers de la Terre : 15 e (10 e tarif réduit) • Ateliers du Goût : 25 e (18 e tarif réduit) • Tarif réduit : adhérents Slow Food à jour de leur cotisation, demandeurs d’emploi et jeunes de moins de 26 ans*. Réservation des Ateliers au stand Slow Food à l’entrée du Hall B. Attention : pas de distributeur de billets sur le Parc Expo, merci de vous munir de liquide ou de chèques pour vos achats sur la biennale. Possibilité de paiement par carte bleue pour les billets d’entrée à Euro Gusto, l’Œnothèque, les Ateliers du Goût et le Bistrot Paysan. Où manger sur la Biennale Réservation au Bistrot Paysan sur place le matin pour le midi. Des options de snacking vous seront également proposées sur les marchés d’Euro Gusto, et des espaces aménagés avec tables et chaises vous permettront d’en profiter en toute tranquillité.

• Au niveau consommables, les couverts utilisés dans les Ateliers du Goût et de la Terre seront en matière organique recyclée (maïs), les assiettes en carton recyclé. Grâce au soutien de notre partenaire Orange, nous mettrons à disposition des exposants des sacs en papier écologique (FSC). L’ensemble de nos documents de communication sont imprimés sur papier PEFC. Nous limitons les envois de communiqués et dossier de presse par courrier et privilégions l’email. • Vous le verrez, pas de design innovant dans l’agencement de la biennale : matériaux recyclés et de récup’ seront les ingrédients à partir desquels l’association Le Petit Monde nous concocte la décoration. Nous serons « less is more » pas par mode mais par éthique. Une grande place sera également donnée aux plantes et légumes, grâce au soutien du Château de Valmer, du Château de Villandry, de la Gloriette et de Trastour.

Retrouvez tous les détails du programme sur www.eurogusto.org.

Remerciements

L

e montage de l’édition 2011 d’Euro Gusto a été une grande aventure humaine. Je tenais ici à remercier mes compagnons de route : Catherine Daumont qui a accepté avec courage de partager avec moi cette entreprise. Claire Gressieux et Pascale Brevet qui ont orchestré la communication du salon au niveau local, national et international. Léa Chauvin qui a soigné la sélection de producteurs. Eva Muller qui a donné corps à l’Espace Transmission et à l’Œnothèque. David Thimon auquel nous avons confié une logistique compliquée. Marie Moulin qui a suivi une administration tout autant complexe. Lucia Penazzi qui a mobilisé le réseau national et international de Slow Food et qui a suivi le projet européen 4Cities4Development. Un merci particulier à Hélène Zannou, Charlène Pelletier et Amber Estep qui se sont jointes à nous comme stagiaires et nous ont charmés par leur engagement et leur passion. Mais la réalisation d’Euro Gusto n’aurait pas été possible sans l’implication de beaucoup d’autres acteurs au niveau local, national et international. Il serait impossible de tous les citer ici, mais je tiens tout spécialement à remercier le convivium Slow Food Tours-Val de Loire qui nous a fait cadeau du Marché Paysan. Mathieu Pujol qui s’est occupé de l’organisation de l’Espace Enfants. Le groupe d’étudiants de l’IUT Tours Nord qui a trouvé les fonds et organisé la venue de la Sentinelle marocaine du Safran de Taliouine. Les conviviums Slow Food de Fossano (Italie), Bitola (Macédoine) et Barcelone (Espagne) qui se sont mobilisés pour faire d’Euro Gusto un événement réellement européen. Je voudrais enfin remercier tous nos prestataires et nos partenaires qui nous ont soutenus bien au-delà du cadre contractuel. Les agriculteurs, éleveurs, vignerons et artisans qui nous ont fait confiance. Le réseau français de Slow Food qui nous a épaulé. Et les 50 militants du Goût qui viendront de tout l’hexagone, mais aussi de l’étranger, pour renforcer l’équipe pendant la durée du salon. Euro Gusto leur appartient aussi. Nous vous attendons du 18 au 20 novembre à Tours pour partager, dans le plaisir, le goût d’un monde meilleur. Eugenio Mailler, Délégué Général de l’édition 2011 d’Euro Gusto

Contact biennale (exposants, établissements d’enseignement…) Euro Gusto 153 avenue Grammont 37000 Tours (France) +33 (0)2 47 64 24 38 info@eurogusto.org Contacts presse : Paris : Pascale Brevet pmargo.b@gmail.com +33 (0)6 11 10 49 48 Régions : Claire Gressieux gressieuxclaire@yahoo.fr +33 (0)6 80 13 75 40 * sur présentation d’un justificatif valide

Le présent document représente le programme de la biennale Euro Gusto tel que connu en date du 8 novembre 2011. Euro Gusto ne saurait être tenu responsable de toute modification d’intervenants, exposants ou animations intervenue après cette date.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas. Ne pas jeter sur la voie publique.

Euro Gusto Biennale Européenne du Goût, de la Biodiversité et des Cultures Alimentaires Parc des Expositions de Tours Hall B.

Graphisme : michèlepascaud - Crédit photos : Marcello Marengo, Michèle Mesmain, Alberto Peroli, Romain Lhuissier, © tmarzloff, Pascale Brevet, Archives Slow Food, Chandelles Gourmandes, Owen Franken, Adam Huggins, Malcolm Mac Garvin, Marcelo Rossi Scudero, Gianluca Canè, © David Darrault. Tous droits réservés.

Un événement éco-responsable

Ils nous ont aussi soutenus

Euro Gusto 18-20 novembre 2011 - www.eurogusto.org 11


t i u d é r e r t n e c n la régio f c n s s t e j a r t s o v e d l e u s n e m t û o c le * € 5 7 à l i a v a r t domicile e.fr ww.regioncentr

r le site w u s s n io it d n o c ir o *v

Valable à partir du 1er janvier 2012

www.regioncentre.fr

Création : Conseil régional du Centre - Crédit photo : G. Aresteanu - Octobre 2011

Avec Mobillico Centre, plus besoin d’avoir moins de 26 ans pour voyager moins cher !


présente

PARC DES EXPOSITIONS DE TOURS


Du 18 au 20 novembre 2011 de 10h à 20h Parc des Expositions de Tours - Hall B • Plein tarif : 6 e • Tarif réduit* : 3€e pour les jeunes de 12 à 26 ans, les demandeurs d’emploi, les familles nombreuses. • Gratuit* pour les enfants de moins de 12 ans et les adhérents Slow Food à jour de leur cotisation. * sur présentation d’un justificatif valide

Retrouvez le programme sur www.eurogusto.org Euro Gusto 153, avenue Grammont - 37000 Tours (France) +33 (0)2 47 64 24 38 - info@eurogusto.org En partenariat avec

Sous le parrainage de

Ne pas jeter sur la voie publique - L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

est un Marché de produits d’ici et d’ailleurs, de Sentinelles Slow Food de France et d’Europe, un Bistrot Paysan au goût de territoire, une Œnothèque pour découvrir des vins et des vignerons, des Ateliers du Goût et de la Terre, des débats sur l’alimentation et l’agriculture, un Espace Enfants ludique et pédagogique…

www.eurogu sto.org

C’


Nom :.....................................................................................................................................

pour 2 personnes

Invitation valable le jour de votre choix offerte par :

Prénom :............................................................................................................................... Adresse mail :....................................................................@.......................................... Tél :

 

Code postal :

J’accepte de recevoir des informations de la part d’Euro Gusto

❑ oui

❑ non

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de modification et de suppression concernant les données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en contactant Euro Gusto à l'adresse suivante : info@eurogusto.org.

Retrouvez le programme sur www.eurogusto.org En partenariat avec

Sous le parrainage de

Ne pas jeter sur la voie publique - L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

invitation


Un marché. Des produits. Des hommes.

PARC DES EXPOSITIONS DE TOURS

www.eurogusto.org

6 arrêt Atlantes 3B

5

10 15 arrêt Parc des expositions

www.filbleu.fr


Graphisme : michelepascaud - Crédit photos Crédit photos : Marcello Marengo, Michèle Mesmain, Alberto Peroli, Romain Lhuissier, Slow Food - Chandelles gourmandes - © tmarzloff 06 63 49 37 77

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas.

C’

est un Marché de produits d’ici et d’ailleurs, de Sentinelles Slow Food de France et d’Europe, un Bistrot Paysan au goût de territoire, une Œnothèque pour découvrir des vins et des vignerons, des Ateliers du Goût et de la Terre, des débats sur l’alimentation et l’agriculture, un Espace Enfants ludique et pédagogique… 18-20 novembre 2011de 10h à 20h - Parc des Expositions de Tours - Hall B Avec le parrainage de :

En partenariat avec :

www.eurogusto.org

6 arrêt Atlantes 3B

5

10 15 arrêt Parc des expositions

www.filbleu.fr


Graphisme : michelepascaud - Crédit photos : Marcello Marengo, Michèle Mesmain, Alberto Peroli, Romain Lhuissier, Slow Food - © tmarzloff 06 63 49 37 77

Un marché. Des produits. Des hommes.

PARC DES EXPOSITIONS DE TOURS

www.eurogusto.org

Avec le parrainage de:

En partenariat avec :

Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas.

Presse Euro Gusto 2011 - larg. 70 x haut. 210 .indd 1

17/10/11 19:11


Un marchĂŠ. Des produits. Des hommes.

Du 18 au 20 novembre - Parc des expos de Tours

www.eurogusto.org

Terre de Touraine 182 x 50 mm.indd 6

31/10/11 14:55


Graphisme : michèlepascaud - Crédit photos : Marcello Marengo, Michèle Mesmain, Alberto Peroli, Romain Lhuissier, Slow Food - Chandelles gourmandes - © tmarzloff 06 63 49 37 77.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas.

Un marché. Des produits. Des hommes.

PARC DES EXPOSITIONS DE TOURS Retrouvez le programme sur www.eurogusto.org

Avec le parrainage de :

DOC Une TV mag Euro Gusto 2011.indd 1

En partenariat avec :

27/10/11 19:46


Navette pour Euro Gusto Gare de Tours Centre

Parc <-> des Expositions

vendredi 18 /11: départ toutes les heures samedi 19/11 et dimanche 20/11: départ toutes les demi-heures

Gare • Premier départ 10h00 • Dernier départ 19h00

Parc Expo • Premier départ 10h30 • Dernier départ 20h00

LA NAVETTE PART DE LA GARE ROUTIERE, EN FACE DE LA GARE DE TOURS.

PRIX : 1,35 e

Doc Kakem Navette pour Euro Gusto.indd 1

12/11/11 10:06:41


Le Café Gourmand Euro Gusto ne serait pas un événement Slow Food sans débats. Vendredi 18 novembre – 16h00

Samedi 19 novembre – 17h00

A l’occasion de la publication de son livre « Terra Madre, Renouer avec la chaîne vertueuse de l’alimentation », préfacé par Edgar Morin (éd. Alternatives), Carlo Petrini ouvrira le bal du Café Gourmand. Il échangera avec Gilles Luneau, grand reporter et rédacteur en chef de Global Magazine, sur le futur de l’agriculture et de l’alimentation, sur fond de réforme de la politique agricole commune européenne et de crise économique.

Conférence – débat organisée par Vitour, le réseau international des Vignobles du Patrimoine mondial. Avec la participation des gestionnaires Unesco et de viticulteurs de Fertö-Neusiedler See (Autriche), du Val d’Orcia (Italie), de Tokaj (Hongrie) et du Val de Loire (France).

Le futur de l’agriculture et de l’alimentation

Paysages culturels viticoles : les valeurs ajoutées de l’inscription UNESCO

Dimanche 20 novembre – 11h00

La pêche professionnelPaysages viticoles en terrasses: le en eau douce, véritable patrimoine français et métier risques environnementaux et de passionnés à sauvegarder. enjeux paysagers Vendredi 18 novembre - 18h00

Conférence – débat organisée par Vitour, le réseau international des Vignobles du Patrimoine mondial. Avec la participation des gestionnaires Unesco et de viticulteurs de Cinque Terre (Italie), de Lavaux (Suisse), de la Vallée du Haut-Rhin (Allemagne) et de la Wachau – Vallée du Danube (Autriche).

Samedi 19 novembre – 11h30

Alimentation et changement climatique.

L'agriculture, et plus généralement la production alimentaire, sont parmi les principaux responsables du changement climatique aujourd'hui. Cependant, tous les systèmes de production et de consommation alimentaires n’ont pas un effet négatif sur l'environnement. Bien au contraire, une agriculture et un élevage plus durables peuvent – et doivent – jouer un rôle dans la lutte contre le changement climatique. Slow Food a identifié des parcours vertueux, cheminements de la fourche à la fourchette constitués de pratiques respectueuses de l’environnement, et les présentera au cours de ce débat.

Samedi 19 novembre – 15h00

«Goûtons à un monde meilleur»

Aujourd’hui, 40% de la nourriture produite sur notre planète est gaspillée ou perdue (rapport FAO) pendant que près d’un milliard de personnes, dont 75% sont des paysans, ne mangent pas à leur faim. Notre production alimentaire mondiale peut pourtant satisfaire les besoins vitaux de tous les êtres humains de la planète. L’enjeu n’est donc pas de produire plus. Il est de produire mieux, de mieux répartir entre tous, ainsi que de mieux manger, en se faisant plaisir au quotidien, tout en s’interrogeant sur le rôle que nous jouons, en tant que consommateurs, dans les logiques de production alimentaire et agricole. La campagne «Goûtons à un monde meilleur» rassemble cinq associations qui œuvrent dans les domaines de l'environnement, la santé, le développement durable et la solidarité internationale : WWF – France, Slow Food, Réseau Environnement Santé (RES), Max Havelaar France et le Comité français pour la Solidarité Internationale (CFSI). Cinq associations, une même cause : promouvoir une alimentation respectueuse de la nature et des hommes.

Doc Kake Cafe gourmand.indd 1

Souvent méconnus des consommateurs, et pourtant délicieux, les poissons d'eau douce sont nombreux dans nos cours d'eau, lacs et estuaires. Nous débattrons de leur consommation « bonne, propre et juste » et vous présenterons comment les valoriser en cuisine. Les pêcheurs professionnels vous parleront de leur travail au fil des saisons et de leur engagement pour la sauvegarde de leur métier et de l'environnement. Intervenants : Yannick Perraud, Président de l'Association Pêcheurs Qualité Loire et pêcheur professionnel en Loire ; Philippe Boisneau, Président du Comité National de la Pêche Professionnelle en Eau Douce.

Dimanche 20 novembre – 15h00

Rat des villes et rat des champs: pouvons-nous nous comprendre?

Même si une nouvelle proximité entre campagne et ville semble émerger à l'heure des AMAPs et autres circuits courts, l’alliance souhaitée par Slow Food entre ces deux mondes de "co-producteurs" est-elle une réalité aujourd'hui ? Est-elle possible et à quelles conditions ? Quelles idées reçues faut-il d'abord abandonner, quels malentendus dissiper ? Renoncer à l'imaginaire romantique de la "campagne heureuse", essayer d'appréhender le quotidien de ceux qui produisent la nourriture, tout autant que les contraintes de la vie urbaine de ceux qui la consomment : les Rats des Villes (Slow Food Bastille, Paris) ouvrent avec quelques Rats des Champs engagés dans la bataille du "Bon, Propre et Juste" ce débat crucial pour le futur de nos champs et de notre assiette. Les participants à ce débat seront : Françoise Boussotrot, chef du restaurant "La table du Peintre" à Auvers sur Oise ; Xavier Mathias, maraîcher bio et journaliste pour Rustica ; Jacques Dyonet, coordinateur de Terre de Liens Touraine ; Jean-Louis Desplat, Confédération Paysanne.

13/11/11 11:52:52


L’Espace Enfants Samedi 19 novembre Salle Roseval

Salle Vitelotte

10h30 – 11h30

« Sablés émouvants »

« Légumage !! »

11h30 – 12h30

Atelier cuisine des petits

« 5 sens»

8-9 ans 4 ans et plus Par le Comité Interprofessionnel du Par les Parcs et Jardins de la Gruyère de Comté Ville de Tours 4-7 ans Par l’Association des Fromages d’Auvergne

Par Saperlipopote

14h00 – 15h00

L’Auvergne a du goût

« La Pomme »

15h00 – 16h00

« Oh purée d’assiettes ! »

(Cet atelier dure 1h30)

16h00 – 17h00

« Sens dessus dessous »

« Du fromage fruit »

17h00 – 18h00

« Oh purée d’assiettes ! »

L’Auvergne a du goût

4-7 ans Par l’Association des Fromages d’Auvergne 4 ans et plus Par les Parcs et Jardins de la Ville de Tours 4-5 ans Par Saperlipopote

4 ans et plus Par les Parcs et Jardins de la Ville de Tours

8 ans et plus Par le Jardin école de Slow Food Roussillon

6-7 ans Par le Comité Interprofessionnel du Gruyère de Comté 7-11 ans Par l’Association des Fromages d’Auvergne

Dimanche 20 novembre Salle Roseval

Salle Vitelotte

10h30 – 11h30

« Sablés émouvants »

« Légumage !! »

11h30 – 12h30

L’Auvergne a du goût

« 5 sens »

14h00 – 15h00

8-9 ans 4 ans et plus Par le Comité Interprofessionnel du Par les Parcs et Jardins de la Gruyère de Comté Ville de Tours 4-7 ans Par l’Association des Fromages d’Auvergne

« Mamie, dis moi ? » Atelier grand-parent/enfant

8 ans et plus Par l’Association de Tours à Table

Par Saperlipopote

« Légumage !! »

4 ans et plus Par les Parcs et Jardins de la Ville de Tours

(Cet atelier dure 1h30)

« Du fromage fruit »

16h00 – 17h00

Atelier cuisine des petits

« Le miel »

17h00 – 18h00

« Sens dessus dessous »

(Cet atelier dure 1h30)

15h00 – 16h00

7-11 ans Par l’Association des Fromages d’Auvergne 7 ans et plus Par Saperlipopote

6-7 ans Par le Comité Interprofessionnel du Gruyère de Comté 8 ans et plus Par le Jardin école de Slow Food Roussillon

Les ateliers pourront être restranscrits en langue des signes. Disponibilité à vérifier au moment de la réservation.

Doc Kake l'espace enfants.indd 1

12/11/11 20:08:51


L’Espace Transmission Le vendredi 18 novembre 15h30 - Ouverture de coquilles Saint-Jacques de plongée

Intervenant : Julien Perrodin, chef du restaurant Le Barju, Tours

De son passage chez Olivier Roellinger, Julien a gardé l’amour de l’iode, des épices et des accords terre et mer. Après une étape aux Etats-Unis, il décide de retourner aux sources, en Touraine. S’il a rejoint les bords de Loire, c’est de Cancale que Julien fait remonter la marée. Pour Euro Gusto, il nous apportera des Saint-Jacques de plongée, une pêche respectueuse de l’environnement, et nous montrera comment les faire sortir de leur coquille.

16h30 - Réalisation d’une pâte sablée et fonçage de moules

Intervenant : Bruno Cordier, Meilleur Ouvrier de France Glacier, Orléans Bruno est chocolatier, pâtissier, glacier et traiteur. 29 années d’expérience ponctuées par un titre de Meilleur Ouvrier de France Glacier en 1997. Dans sa pâtisserie chocolaterie d’Orléans, il crée, imagine et met en scène, pour le plaisir de nos pupilles et papilles, entremets, chocolats et desserts givrés. Pour Euro Gusto, Bruno nous enseignera une base de la pâtisserie : la pâte sablée et son fonçage.

17h30 - Les courges

Intervenant : Jérôme Duval, professeur de cuisine en lycée

professionnel, Bernay Sucrine du Berry, Rouge Vif d’Etampes, Spaghetti, Giraumon Turban, Acorn… Rondes, allongées, rouges, oranges, vertes, douces, fondantes, les courges sont un terrain de jeux infini pour les cuisiniers. Mais encore faut-il savoir comment s’y prendre pour éplucher et tailler ces belles dames d’automne. Jérôme partagera avec nous ses techniques.

18h30 - Découpe du Jambon Noir de Bigorre

Intervenant : Armand Touzanne, directeur du consortium du Noir de Bigorre, Tarbes Directeur du consortium qui fédère les éleveurs et transformateurs de Porcs Noirs de Bigorre, Armand connaît tous les secrets de cette perle rare. Un jambon Noir de Bigorre est un produit unique qui nécessite une attention particulière de l’élevage à l’affinage en passant par le salage. La découpe, ultime étape avant la dégustation, a elle aussi toute son importance. Armand sortira un jambon de son écrin et nous dévoilera ses secrets de découpe pour une dégustation optimale.

Le samedi 19 novembre 10h30 - Pétrissage du pain

Intervenant : Jean-Luc Desplat, Paysan Boulanger, Dolus-le-Sec

Une collection de blés anciens, une farine fraîchement moulue à la meule de pierre, un levain naturel, un pain cuit au feu de bois : Jean-Luc est un paysan boulanger engagé, un amoureux de la terre, pour qui la transmission est une valeur fondamentale. Pour Euro Gusto, il nous proposera l’étape de pétrissage, première étape de la panification où la farine, l’eau, le sel et le levain vont donner naissance à une pâte. Jean-Luc sera également présent dimanche sous le chapiteau du Marché Paysan. Pour le trouver, c’est simple : suivez la douce odeur de pain chaud !

11h30 - Préparation d’un rumsteak

Intervenant : Stéphane Garnier, chef cuisinier au château de la

Bourdaisière, Montlouis sur Loire La préparation d’un rôti, comme un retour aux sources pour Stéphane, boucher de formation mais qui a très vite troqué le billot pour les fourneaux, et le rouge de la viande pour celui de la tomate dont il est le spécialiste. Dans un morceau de la tranche, dégraissé, dénervé, la pièce sera taillée, bardée puis ficelée pour obtenir un beau rôti.

12h30 - Découpe d’un jambon Ibérico

Intervenant : Philippe Pantoli, Expert en Jambon Ibérique

17h30 - Désosser une selle d’agneau et la ficeler

Intervenant : Gérard Cagna, cuisinier reporter, Paris C’est par les gestes affûtés et précis de Gérard, cuisinier reporter doublement étoilé pendant plus de 20 ans, que la selle d’agneau se verra désossée, les panoufles parées. Ficelée puis déficelée, elle sera observée sous toutes les coutures et finira en noisettes… quel destin !

18h30 - Découpe d’une volaille

Intervenant : Denis Férault, Meilleur Ouvrier de France du Service et des Arts de la Table, Etampes Après une carrière de maître d’hôtel sous les enseignes étoilées d’établissements français et étrangers, Denis se consacre maintenant à l’enseignement et à la transmission de son expérience. Pince, liteaux, assiette de découpe, il nous proposera une découpe dans les règles de l’art.

Le dimanche 20 novembre 10h30 - Découpe d’un poisson d’eau douce

Intervenant : Thierry Millet, Meilleur Ouvrier de France du Service et

des Arts de la Table, Metz Les poissons d’eau douce, un des thèmes phare d’Euro Gusto 2011… de quoi nous éclairer! Thierry, maître d’hôtel nouvellement auréolé du titre de Meilleur Ouvrier de France et désormais enseignant dans le lycée où il s’est formé, nous proposera une découpe de poisson dans la grande tradition du service au guéridon.

11h30 - La Pasta : tagliatelle et ravioli

Intervenant : Laura Zavan, auteur et styliste culinaire, Paris Les souvenirs d’enfance de Laura ? Des odeurs, des goûts. Des repas de famille. Les mains de sa grand-tante confectionnant les tortelli di zucca. Le mètre carré de pâte qu’elle étalait au rouleau, sans y faire un seul trou ! La transmission c’est aussi une histoire de famille. Ces souvenirs, Laura les partage avec nous et nous proposera la préparation de tagliatelles et de raviolis au Sainte-Maure.

12h30 - Andouille de Guéméné

Intervenant : Willy Rivoal, Artisan Charcutier, Le Croisty Willy est un ARTisan. Vous en serez vous aussi convaincus une fois que vous l’aurez regardé préparer sa spécialité : l’andouille de Guéméné, produit haute couture de la charcuterie bretonne. Imaginez une série de chaudins (gros intestins du porc) coupés, rangés, enfilés, cousus. Le résultat : une structure en cercles concentriques, presque hypnotisante… Mais ne vous laissez pas endormir, la démonstration est épatante !

14h30 - La lyre, le fil, le double manche: la découpe du fromage

Intervenant : François Robin, Meilleur Ouvrier de France Fromager, Paris Ancien régisseur de festivals de cinéma, chargé de communication dans une « friche culturelle » et puis le virage : une reconversion en fromager, comme un clin d’œil à son enfance dans la ferme caprine familiale en Touraine. Mélangeant souvent le vocabulaire de l’amour et de la sensualité pour décrire ses découvertes et ses créations, François cherche avant tout à créer des moments d’émotion et de bonheur gustatif. Chaque fromage tient une place particulière dans l’imaginaire onirique de ce sensible qui aime avant tout dire la vérité sur les fromages. Pour Euro Gusto, c’est une séance de découpe que nous proposera François.

15h30 - Vider et brider une volaille

Intervenant : Gérard Cagna, cuisinier reporter, Paris Cette fois-ci, c’est avec une volaille que Gérard a rendez-vous. La belle sera vidée, le bréchet enlevé, les abattis et les abats identifiés dans leur intégralité. Puis ce sera l’entrée en scène de l’aiguille à brider afin de la recoudre pour un service en salle. Un atelier haute-couture à ne pas rater.

16h30 - Habiller un poisson, lever les filets

Intervenant : Florent Martin, chef du restaurant le Martin Bleu, Tours

La découpe du jambon Ibérico, Philippe en a fait sa spécialité. Son amour pour les produits gastronomiques, il l’a construit entre l’Emilie-Romagne (Italie) et la Champagne, et hérité entre autres de sa maman, bouchère/charcutière. Ce Maestro Cortador (maître coupeur) partagera avec nous sa passion et ses onze années d’expérience.

Soupe de rivière, matelote d’anguille, mijotée de poisson de Loire. Brème, sandre, lamproie, alose, brochet. Inutile de vous préciser la spécialité de Florent… La Loire sauvage est à l’honneur sur la table mais aussi dans la cave du Martin Bleu. Pour Euro Gusto, Florent nous apportera deux poissons qui seront habillés. Pas de défilé en perspective, mais plutôt des filets sous la lame du couteau de Florent.

14h30 - Le chocolat

17h30 - Les cardons

4ème génération de la maison Bonnat, Stéphane perpétue le savoir-faire familial acquis au fil des années. Sélection des fèves de cacao, torréfaction et transformation, une maîtrise optimale de chaque étape qui permet l’obtention d’un produit fini de très grande qualité. Tabler, enrober, couler, mouler, glacer, Stéphane nous éclairera sur les gestes du chocolat.

Formation des Apprentis des Douets, Tours Il suffit de lire un menu du restaurant d’application pour comprendre l’attachement de Francis à son territoire et sa volonté de le transmettre : velouté de cresson, filet d’oie fumé salade de pommes, choucroute de poissons de Loire, crémet d’Anjou et raisins flambés. Pour Euro Gusto, c’est la préparation des cardons qu’il nous propose. Le cardon ? De Touraine ? Eh oui, il existe une variété locale : l’épineux de Tours. Francis nous réconciliera avec cet artichaut sauvage, quasiment disparu de nos assiettes.

Intervenant : Stéphane Bonnat, artisan chocolatier, Voiron

15h30 - Décortiquer les châtaignes Intervenant : Claude Duguet, défenseur de la châtaigne,

Neuvy-Saint-Sépulchre La patouillette, la nousillarde… Ces noms ne vous évoquent rien? Pas étonnant car ces variétés anciennes de châtaignes ont failli disparaître. Ces fruits, qui étaient l’une des bases de l’alimentation des populations rurales pendant près d’un tiers de l’année, sont aujourd’hui pratiquement oubliés. La châtaigne ferait-elle les frais du changement de rythme de vie ? C’est vrai qu’il en faut de la patience… Claude, spécialiste et défenseur des variétés anciennes de châtaignes, nous montrera peut-être le contraire. « Un coup de main à prendre », nous a-t-il dit.

16h30 - Découpe d’un poisson d’eau douce

Intervenant : Thierry Millet, Meilleur Ouvrier de France du Service et

des Arts de la Table, Metz Les poissons d’eau douce, un des thèmes phare d’Euro Gusto 2011… de quoi nous éclairer! Thierry, maître d’hôtel nouvellement auréolé du titre de Meilleur Ouvrier de France et désormais enseignant dans le lycée où il s’est formé, nous proposera une découpe de poisson dans la grande tradition du service au guéridon.

Doc Kake Espace transmission.indd 1

Intervenant : Francis Maignaut, professeur de cuisine au Centre de

Animateurs de l’Espace Transmission Gérard Cagna, vendredi après-midi et samedi matin

Après une carrière sous les étoiles Michelin dans son Relais Sainte-Jeanne du Val d’Oise, Gérard a choisi de tourner la page. C’est désormais grâce à sa plume qu’il partage sa passion et son expérience.

Clémence Moulinou, samedi après-midi et dimanche matin

Comédienne, journaliste et cuisinière, rien que ça ! Clémence, venue d’Auvergne, nous fait le plaisir de faire un petit bout de chemin avec nous dans cet espace dédié au geste dans ce qu’il a de plus noble.

Siegrid Dumas, dimanche après-midi

Transmettre les rituels du goût et les plaisirs de la table... Amoureuse de la cuisine et de tout ce qui y touche, Siegrid, que vous avez pu croiser en 2009, revient cette année et se fera l’animatrice de l’Espace Transmission le temps d’une après-midi. Une mention spéciale à Gérard Cagna qui, enthousiasmé par notre idée, nous a aidés à la concrétiser. Côté micro ou côté couteaux, Gérard Cagna sera présent les 3 jours sur cet espace pour partager avec nous sa passion du geste.

12/11/11 19:53:16


Le Bistrot Paysan Samedi 19 novembre Déjeuner Place à la Bretagne pour un déjeuner mitonné par 5 chefs bretons

Petite cocotte de kig ha farz du Léon Tartare de Bretonne Pie Noir et d’Huîtres bretonnes nées en mer en presqu’île de Rhuys Filet de Merlu de Lorient

en papillote croustillante de blé noir

avec son Chou de Lorient , confit aux algues et oranges

Pommes confites,

émulsion de caramel au beurre salé

et le Gwell de Bretonne Pie Noir

accompagnés d’un verre de cidre fruité de Bretagne.

Entrée - plat - dessert + le verre de cidre =

25 e

Règlement : espèces, chèques ou CB Ce repas a été mitonné par : Jean-Claude Spégagne, restaurant «Le Bienvenue» à Roudouallec Laurent Bacquer, restaurant «Éventail des saveurs» à Rostrenen Nathalie Beauvais, restaurant «Le Jardin Gourmand» à Lorient Jean-Louis Farjot, restaurant «Le 50» à Groix Xavier Hamon, restaurant «Le Comptoir des Tapas» à Quimper Ce symbole signale les produits Sentinelles Slow Food. Une Sentinelle est un projet de sauvegarde de races animales, variétés végétales ou savoir-faire alimentaires (pain, fromage, charcuterie, vin…). Leur objectif est de protéger des aliments traditionnels, artisanaux, de qualité et produits au travers de modèles durables d’un point de vue environnemental et social. Développées d’abord en Italie, où cette méthode a fait ses preuves dans la relance de productions quasiment disparues, les Sentinelles sont aujourd’hui plus de 300 dans le monde entier, dont 15 en France.

cor de jeuner sam 19 - Bistr Pays.indd 1

15/11/11 11:39:05


Le Bistrot Paysan Vendredi 18 novembre Dîner Le chef Bernard Charret et sa brigade vous proposent...

Rillette de «Blanchaille» Pain d’Epeautre au Mélilot de Rachel Aigrette à la Graine de Fenouil d’ici

Compote d’Agneau Solognot de 7 heures «Force et Douceur» Parfums de Sauge, Rue Officinale et Pincée de Piment d’Espelette

Crème au Lait de Réglisse Racine Madeleinette Epicée et Sucrine du Berry Confite

Vin Bruno’n Côt 2009 Côt de Bruno Allion Domaine de Pontcher

Entrée - plat - dessert + un verre de vin =

25 e

Règlement : espèces, chèques ou CB diner vend 18 - Bistr Pays.indd 1

14/11/11 17:05:39


Programme

du Vendredi 18 Novembre 9h-12h : France Bleu Touraine : 16h30 - Espace Transmission émission en direct sur le stand du Bar à Eau Réalisation d’une pâte sablée et de la Ville de Tours (B9). fonçage de moules. Intervenant : Bruno Cordier, Meilleur Ouvrier de France Glacier, 10h - Accueil presse sur l’Espace Presse du salon - Hall B - Café de bienvenue . Orléans. 17h - Espace Presse : conférence de 11h - Conférence de presse Café presse - Le réseau Vitour en présence Gourmand sur les Sentinelles des représentants des vignobles inscrits au Slow Food des Hautes Pyrénées 3 des Sentinelles Françaises proviennent de ce territoire.

11h - Dégustation de cafés d’exception

- L’Arbre à Café stand K7.

11h - Çapo géant (rituel des Sateré Mawé) Guayapi Stand K11.

Dès midi - Bistrot Paysan - Déjeuner orchestré par le Chef Bernard Charret et sa brigade des Chandelles Gourmandes (entrée - plat - dessert + un verre de vin : 25e réservation sur place).

14h30 - Inauguration du salon en présence de tous les partenaires et de Carlo Petrini, président fondateur de

Slow Food. Rendez-vous à l’accueil du salon (stand Slow Food).

15h - Dégustation de cacao de Claudio Corallo - L’Arbre à Café stand K7.

patrimoine mondial de l’UNESCO).

17h30 - Espace Transmission Les courges. Intervenant : Jérôme Duval,

professeur de cuisine en lycée professionnel, Bernay.

18h00 - Café Gourmand - Paysages viticoles en terrasses : risques environnementaux et enjeux paysagers. Conférence - débat organisée par Vitour, le réseau international des Vignobles du Patrimoine mondial. Avec la participation des gestionnaires Unesco et de viticulteurs de Cinque Terre (Italie), de Lavaux (Suisse), de la Vallée du Haut-Rhin (Allemagne)et de la Wachau - Vallée du Danube (Autriche)

18h - 20h - Marché Paysan - Concert de musique Folk - Le Bal des Champs. 18h30 - Espace Transmission - Découpe du Jambon Noir de Bigorre. Intervenant :

Armand Touzanne, directeur du consortium du 15h30 - Espace Transmission Noir de Bigorre, Tarbes. Ouverture de coquilles Saint-Jacques de plongée. Intervenant : Julien Perrodin, chef du restaurant Le Barju, Tours.

16h00 - Café Gourmand - Le futur de l’agriculture et de l’alimentation.

A l’occasion de la publication de son livre « Terra Madre, Renouer avec la chaîne vertueuse de l’alimentation », préfacé par Edgar Morin (éd. Alternatives), Carlo Petrini ouvrira le bal du Café Gourmand. Il échangera avec Gilles Luneau, grand reporter et rédacteur en chef de Global Magazine, sur le futur de l’agriculture et de l’alimentation, sur fond de réforme de la politique agricole commune européenne et de crise économique.

vend Programme vendredi 18 nov.indd 1

15/11/11 12:24:30


Programme

du Samedi 19 Novembre 10h - Café Gourmand - Conférence de presse Guayapi - Le Warana (Guarana) dans

12h - 13h : Radio Béton : émission en direct sur le stand du Bar à Eau de la Ville de Tours

10h30 - 11h30 - Espace Enfants - «Sablés

12h30 - Espace Transmission - Découpe d’un jambon Ibérico - Intervenant : Philippe

toutes vos recettes ! Cette Sentinelle brésilienne vient d’obtenir dans son pays l’équivalent d’un AOP.

émouvants». Atelier pour les 8-9 ans organisé par le Comité Interprofessionnel du Gruyère de Comté.

10h30 - 11h30 - Espace Enfants «Légumage !!». Atelier pour les 4 ans et plus organisé par les Parcs et Jardins de la Ville de

Tours.

10h30 - Espace Transmission Pétrissage du pain - Intervenant : Jean-Luc Desplat, Paysan Boulanger, Dolus-le-Sec.

(B9).

Pantoli, Expert en Jambon Ibérique.

14h - 16h - Marché Paysan - Concert de Rock, Funk et Pop - Six Seven Eight. 14h00 - 15h00 - Espace Enfants L’Auvergne a du goût. Atelier pour les 4-7 ans organisé par l’Association des Fromages d’Auvergne.

14h00 - 15h30 - Espace Enfants «La Pomme». Atelier pour les 8 ans et plus

15h30 - Espace Transmission Décortiquer les châtaignes - Intervenant : Claude Duguet, défenseur de la châtaigne, NeuvySaint-Sépulchre.

16h - 18h - Marché Paysan - Chants d’Afrique de l’Ouest (Choeur d’Afrique) et

Percussions d’Afrique de l’Ouest (Djembé Foly).

16h00 - 17h00 - Espace Enfants «Sens dessus dessous». Atelier pour les 4-5 ans organisé par Saperlipopote.

16h00 - 17h00 - Espace Enfants «Du fromage fruit». Atelier pour les 6-7 ans

organisé par le Comité Interprofessionnel du Gruyère de Comté.

11h - Dégustation de cafés d’exception L’Arbre à Café stand K7.

organisé par le Jardin école de Slow Food Roussillon. (Cet atelier dure 1h30).

11h - Çapo géant (rituel des Sateré Mawé) -

14h30 - Atelier du Goût - Pari(s) d’Avenir

16h30 - Espace Transmission - Découpe d’un poisson d’eau douce - Intervenant :

- Salle Pantagruel - sur réservation au stand Slow Food (25e/18e).

Thierry Millet, Meilleur Ouvrier de France du Service et des Arts de la Table, Metz.

14h30 - Atelier de la Terre - Voyage en sauce Béarnaise - Salle Gargantua - sur

17h00 - 18h00 - Espace Enfants «Oh purée d’assiettes !». Atelier pour les 4

Guayapi Stand K11.

11h30 - Atelier du Goût - Si Vous Sapet (ou Sapet pas peut-être !) - salle Pantagruel - sur réservation au stand Slow Food (25 e/18 e).

11h30 - Atelier de la Terre - Alice au Jardin de la France - Salle Gargantua - sur réservation au stand Slow Food (15 e/10 e).

11h30 - Espace Transmission Préparation d’un rumsteak - Intervenant : Stéphane Garnier, chef cuisinier au château de la Bourdaisière, Montlouis sur Loire.

11h30 - 12h30 - Espace Enfants - Atelier cuisine des petits. Atelier pour les 4-7 ans

réservation au stand Slow Food (15e/10e).

14h30 - Espace Transmission Le chocolat - Intervenant : Stéphane Bonnat, artisan chocolatier, Voiron.

15h - Dégustation de cacao de Claudio Corallo - L’Arbre à Café stand K7. 15h00 - 16h00 - Espace Enfants «Oh purée d’assiettes !». Atelier pour les

organisé par l’Association des Fromages d’Auvergne.

4 ans et plus organisé par les Parcs et Jardins de la Ville de Tours.

11h30 - 12h30 - Espace Enfants «5 sens». Atelier organisé par Saperlipopote.

15h00 - Café Gourmand - «Goûtons à un monde meilleur». Aujourd’hui, 40% de la

11h30 - Café Gourmand - Alimentation et changement climatique. L’agriculture, et

plus généralement la production alimentaire, sont parmi les principaux responsables du changement climatique aujourd’hui. Cependant, tous les systèmes de production et de consommation alimentaires n’ont pas un effet négatif sur l’environnement. Bien au contraire, une agriculture et un élevage plus durables peuvent - et doivent - jouer un rôle dans la lutte contre le changement climatique. Slow Food a identifié des parcours vertueux, cheminements de la fourche à la fourchette constitués de pratiques respectueuses de l’environnement. Slow Food présentera au cours de ce débat le premier jet du document concernant sa position sur le changement climatique. Financé par l’Union Européenne.

Dès midi - Bistrot Paysan - Déjeuner

orchestré par le Chef Bernard Charret et sa brigade des Chandelles Gourmandes (entrée - plat - dessert + un verre de vin : 25 e - réservation sur place).

sam Programme samedi 19 nov.indd 1

nourriture produite sur notre planète est gaspillée ou perdue (rapport FAO) pendant que près d’un milliard de personnes, dont 75% sont des paysans, ne mangent pas à leur faim. Notre production alimentaire mondiale peut pourtant satisfaire les besoins vitaux de tous les êtres humains de la planète. L’enjeu n’est donc pas de produire plus. Il est de produire mieux, de mieux répartir entre tous, ainsi que de mieux manger, en se faisant plaisir au quotidien, tout en s’interrogeant sur le rôle que nous jouons, en tant que consommateurs, dans les logiques de production alimentaire et agricole.La campagne « Goûtons à un monde meilleur » rassemble cinq associations qui œuvrent dans les domaines de l’environnement, la santé, le développement durable et la solidarité internationale : WWF - France, Slow Food, Réseau Environnement Santé (RES), Max Havelaar France et le Comité français pour la Solidarité Internationale (CFSI). Cinq associations, une même cause : promouvoir une alimentation respectueuse de la nature et des hommes.

ans et plus organisé par les Parcs et Jardins de la Ville de Tours.

17h00 - 18h00 - Espace Enfants L’Auvergne a du goût. Atelier pour les 7-11 ans organisé par l’Association des Fromages d’Auvergne.

17h00 - Café Gourmand - Paysages culturels viticoles : les valeurs ajoutées de l’inscription UNESCO - Conférence - débat organisée par Vitour, le réseau

international des Vignobles du Patrimoine mondial. Avec la participation des gestionnaires Unesco et de viticulteurs de Fertö-Neusiedler See (Autriche), du Val d’Orcia (Italie), de Tokaj (Hongrie) et du Val de Loire (France).

17h30 - Atelier du Goût - Militant du Goût - Salle Pantagruel - sur réservation au stand Slow Food (25e/18e).

17h30 - Atelier de la Terre - (par)Cours de Catalan - Salle Gargantua - sur réservation au stand Slow Food (15e/10e).

17h30 - Espace Transmission - Désosser une selle d’agneau et la ficeler Intervenant : Gérard Cagna, cuisinier reporter, Paris.

18h - 20h - Marché Paysan - Concert de Louisiana Jazz - Les Barons du Bayou. 18h30 - Espace Transmission - Découpe d’une volaille - Intervenant : Denis Férault, Meilleur Ouvrier de France du Service et des Arts de la Table, Etampes.

15/11/11 12:21:30


Programme

du Dimanche 20 Novembre 10h - Conférence de presse : La pêche professionnelle en eau douce entre engagement et patrimoine, une richesse gastronomique à sauvegarder. Stand B1.

10h30 - 11h30 - Espace Enfants «Sablés émouvants». Atelier pour les 8-9 ans

organisé par le Comité Interprofessionnel du Gruyère de Comté.

10h30 - 11h30 - Espace Enfants «Légumage !!». Atelier pour les 4 ans et plus

Dès midi - Bistrot Paysan - Déjeuner

orchestré par le Chef Bernard Charret et sa brigade des Chandelles Gourmandes (entrée - plat - dessert + un verre de vin : 25 e - réservation sur place).

Compagnie du Bonheur.

L’Arbre à Café stand K7.

(25e/18e).

11h - Çapo géant (rituel des Sateré Mawé) -

14h30 - Atelier de la Terre - Voyage en Bretagne. Salle Gargantua - sur réservation au

11h00 - Café Gourmand - La pêche professionnelle en eau douce, véritable patrimoine français et métier de passionnés à sauvegarder. Souvent

méconnus des consommateurs, et pourtant délicieux, les poissons d’eau douce sont nombreux dans nos cours d’eau, lacs et estuaires. Nous débattrons de leur consommation « bonne, propre et juste » et vous présenterons comment les valoriser en cuisine. Les pêcheurs professionnels vous parleront de leur travail au fil des saisons et de leur engagement pour la sauvegarde de leur métier et de l’environnement. Intervenants : Yannick Perraud, Président de l’Association Pêcheurs Qualité Loire et pêcheur professionnel en Loire ; Philippe Boisneau, Président du Comité National de la Pêche Professionnelle en Eau Douce.

cuisinier reporter, Paris.

16h - 18h - Marché Paysan - Concert de 12h30 - Espace Transmission - Andouille chanson française - Robert Counioux. de Guéméné. Intervenant : Willy Rivoal, Artisan 16h00 - 17h00 - Espace Enfants - Atelier Charcutier, Le Croisty. cuisine des petits. Atelier pour les 7-11 ans 14h - 16h - Marché Paysan - Théâtre - La organisé par l’Association des Fromages d’Auvergne.

14h00 - 15h30 - Espace Enfants organisé par les Parcs et Jardins de la Ville de Tours. «Mamie, dis moi ?». Atelier grand-parent/ 10h30 - Espace Transmission - Découpe enfant pour les 8 ans et plus, organisé par l’association Tours à Table. (Cet atelier dure 1h30). d’un poisson d’eau douce. Intervenant : Thierry Millet, Meilleur Ouvrier de France du Service 14h00 - 15h00 - Espace Enfants et des Arts de la Table, Metz. «Légumage !!». Atelier pour les 4 ans et plus 10h30 - Chapitre de La Commanderie du organisé par les Parcs et Jardins de la Ville de Tours. fromage de Sainte Maure de Touraine. 14h30 - Atelier du Goût - La Fée Baratine. 11h - Dégustation de cafés d’exception - Salle Pantagruel - sur réservation au stand Slow Food Guayapi Stand K11.

15h30 - Espace Transmission - Vider et brider une volaille. Intervenant : Gérard Cagna,

stand Slow Food (15e/10e).

16h00 - 17h30 - Espace Enfants «Le miel». Atelier pour les 8 ans et plus organisé

par le Jardin école de Slow Food Roussillon. (Cet atelier dure 1h30).

16h30 - Espace Transmission - Habiller un poisson, lever les filets. Intervenant : Florent Martin, chef du restaurant le Martin Bleu, Tours.

17h00 - 18h00 - Espace Enfants «Sens dessus dessous». Atelier pour les 7 ans et plus organisé par Saperlipopote.

17h30 - Atelier du Goût - Inaki Aizpitarte et le Chateaubriand. Salle Pantagruel - sur réservation au stand Slow Food (25e/18e).

14h30 - Espace Transmission - La lyre, le 17h30 - Atelier du Goût - Fat is Beautiful. fil, le double manche : la découpe du fromage. Salle Gargantua - sur réservation au stand Slow Food Intervenant : François Robin, Meilleur Ouvrier de France Fromager, Paris.

15h - Dégustation de cacao de Claudio Corallo - L’Arbre à Café stand K7. 15h00 - 16h00 - Espace Enfants «Du fromage fruit». Atelier pour les 6-7 ans

et plus organisé par le Comité Interprofessionnel du Gruyère de Comté.

15h00 - Café Gourmand - Rat des villes et rat des champs : pouvons-nous nous comprendre ? Même si une nouvelle proximité

(25e/18e).

17h30 - Espace Transmission Les cardons. Intervenant : Francis Maignaut,

professeur de cuisine au Centre de Formation des Apprentis des Douets, Tours.

18h - Café Gourmand - Conférence de presse de clôture d’Euro Gusto. 18h - 20h - Marché Paysan - Chanson et accordéon piano-bouton - Astor et la Patronne.

entre campagne et ville semble émerger à l’heure AMAPs et autres circuits courts, l’alliance 11h30 - Atelier du Goût - Comté de Fées. des souhaitée par Slow Food entre ces deux mondes de Salle Pantagruel - sur réservation au stand Slow Food «co-producteurs» est-elle une réalité aujourd’hui ? (25e/18e). Est-elle possible et à quelles conditions ? Quelles 11h30 - Atelier de la Terre - L’Auvergne, idées reçues faut-il d’abord abandonner, quels dissiper ? ce n’est pas qu’un bistrot - Salle Gargantua - malentendus Renoncer à l’imaginaire romantique de la «campagne sur réservation au stand Slow Food (15e/10e). heureuse», essayer d’appréhender le quotidien de 11h30 - Espace Transmission - La pasta : ceux qui produisent la nourriture, tout autant que contraintes de la vie urbaine de ceux qui la tagliatelle et ravioli. Intervenant : Laura Zavan, les consomment : les Rats des Villes (Slow Food Bastille, auteur et styliste culinaire, Paris. Paris) ouvrent avec quelques Rats des Champs engagés dans la bataille du «Bon, Propre et Juste» ce 11h30 - 12h30 - Espace Enfants débat crucial pour le futur de nos champs et de notre L’Auvergne a du goût. Atelier pour les 4-7 ans assiette. organisé par l’Association des Fromages d’Auvergne. Les participants à ce débat seront : Françoise Boussotrot, chef du restaurant «La table du Peintre» 11h30 - 12h30 - Espace Enfants à Auvers sur Oise ; Xavier Mathias, maraîcher «5 sens». Atelier organisé par Saperlipopote. bio et journaliste pour Rustica ; Jacques Dyonet, coordinateur de Terre de Liens Touraine ; Jean-Louis Desplat, Confédération Paysanne.

dim Programme dimanche 20 nov.indd 1

15/11/11 12:22:20


Prunes blanches de Monreale stickers sentinelles.indd 1

M1 08/11/11 18:11


Riz de Grumolo des Abbadesse stickers sentinelles.indd 2

N6 08/11/11 18:11


PompĂŹa de Sardaigne M2 stickers sentinelles.indd 3

08/11/11 18:11


Culatello de Zibello N1 stickers sentinelles.indd 4

08/11/11 18:11


Tomate Regina de Torre Cane stickers sentinelles.indd 5

N3 08/11/11 18:11


Castelmagno dâ&#x20AC;&#x2122;estives L3 stickers sentinelles.indd 6

08/11/11 18:11


Fromages dâ&#x20AC;&#x2122;estives de Mavrovo Reka Slatko de Figues Sauvages stickers sentinelles.indd 7

O1 08/11/11 18:11


Safran de Jiloca O5 stickers sentinelles.indd 8

08/11/11 18:11


Safran de Taliouine N2 stickers sentinelles.indd 9

08/11/11 18:11


Miel Ă boire P1 stickers sentinelles.indd 10

08/11/11 18:11


Haricots de Smilyan N4 stickers sentinelles.indd 11

08/11/11 18:11


Confiture des Villages Saxons stickers sentinelles.indd 12

O4 08/11/11 18:11


Emmentaler Tradition Sbrinz dâ&#x20AC;&#x2122;Alpage stickers sentinelles.indd 13

O3 08/11/11 18:11


Fromage de chèvre du Jämtland affiné en grotte stickers sentinelles.indd 14

O2 08/11/11 18:11


Boutargue de Mulet des femmes Imraguen P2 stickers sentinelles.indd 15

08/11/11 18:11


PĂŠlardon affinĂŠ G1 stickers sentinelles.indd 16

08/11/11 18:11


Navet noir de Pardailhan stickers sentinelles.indd 17

G2 08/11/11 18:11


Rancio sec du Roussillon stickers sentinelles.indd 18

G 13 08/11/11 18:11


Petit ĂŠpeautre de Haute Provence stickers sentinelles.indd 19

F7 08/11/11 18:11


Lentille blonde de Saint-Flour stickers sentinelles.indd 20

K 10 08/11/11 18:11


Porc noir de Bigorre I4 stickers sentinelles.indd 21

08/11/11 18:11


Mouton de Barèges-Gavarnie stickers sentinelles.indd 22

I 10 08/11/11 18:11


Poule gasconne H3 stickers sentinelles.indd 23

08/11/11 18:11


Boeuf Mirandais de Gascogne stickers sentinelles.indd 24

I6 08/11/11 18:11


Fromages dâ&#x20AC;&#x2122;Auvergne au lait de race Salers K8 stickers sentinelles.indd 25

08/11/11 18:11


Huitres bretonnes nĂŠes en mer stickers sentinelles.indd 26

D2 08/11/11 18:11


Race bovine bretonne Pie Noir D4 stickers sentinelles.indd 27

08/11/11 18:11


Chou de Lorient D1 stickers sentinelles.indd 28

08/11/11 18:11


Fromages d’estives des Pyrénées Béarnaises I9 stickers sentinelles.indd 29

08/11/11 18:11


Dossier de Presse

octobre 2011

PARC DES EXPOSITIONS DE TOURS Sous le patronage de

En partenariat avec

Sous le parrainage de

www.eurogusto.org


Sommaire La fête en temps de crise Le mot de Carlo Petrini, président de Slow Food

p. 3

Ensemble le temps d’une pause Le mot de Stéphane Merceron, président d’Euro Gusto

p. 4

Euro Gusto en quelques mots

p. 5

L’édition 2009 en chiffres

p. 6

L’édition 2011 - Les Thèmes

p. 7

L’édition 2011 - Les Marchés

p. 8 à 11

4Cities4Dev : Quatre villes pour un projet européen de solidarité

p. 12 à 13

L’édition 2011 - Les Ateliers du Goût et de la Terre

p. 14 à 15

L’édition 2011 - Le Bistrot Paysan

p. 16

L’édition 2011 - L’Espace Enfants

p. 17

L’édition 2011 - L’Espace Transmission

p. 18

L’édition 2011 - L’Œnothèque

p. 19 à 20

L’édition 2011 - Le Café Gourmand

p. 21

Un événement éco-responsable

p. 22

Tours, ville de gastronomie. Val de Loire, patrimoine mondial de l’Unesco.

p. 23

Infos pratiques

p. 24

Plan

p. 25

Contacts

p. 26


La fête en temps de crise

Euro Gusto

est la fête européenne du mouvement Slow Food. Elle est vitrine des projets patiemment et discrètement menés par notre réseau à travers le monde. Elle est synonyme de rencontres humaines, d’échanges culturels et de partages de savoir-faire. Elle est terrain d’expérimentation d’une pratique économique plus juste du commerce alimentaire. En un mot, Euro Gusto est une fête agitatrice tant de nos sens que de nos cerveaux. La question se pose toutefois : n’y a-t-il pas indécence à parler de fête en pleine crise ? Chaque jour voit son lot de nouvelles situations individuelles tragiques, en Grèce bien sûr, mais aussi en Italie ou en Espagne, comme en témoigne le taux de chômage des jeunes dans ces pays. Cette crise que l’on appelle «économique» est avant tout une crise de valeurs. Une crise qui nous amène à questionner l’individualisme et l’accumulation comme fin en soi, fondements du monde dans lequel nous vivons. La fête sera notre thérapie. Non pas dans l’idée d’oublier nos soucis le temps d’un week-end, mais plutôt dans celle de se souvenir, à travers le partage et les échanges, que nous faisons partie d’une communauté. Une occasion d’élargir notre champ de vision, d’enlever nos œillères et de sortir de l’égoïsme dans lequel les difficultés ont tendance à nous pousser. Une occasion de réaffirmer toute l’importance de l’humain, et du vivant en général, face à la logique de marché et au catastrophisme ambiant qui mène aussi à la paralysie. Nous pouvons encore sourire, rire et prendre du plaisir, et c’est là qu’est l’espoir. Nous ne sortirons de cette crise par le haut que si nous nous souvenons que l’on est plus forts collectivement. Si nous goûtons à nouveau au plaisir d’agir ensemble. Si nous retrouvons le sens de la communauté, ou plutôt si nous le réinventons en puisant ce qu’il y a de bon dans nos racines tout en vivant avec notre temps. Une démarche à laquelle il serait souhaitable que les gouvernements, au niveau national et international, s’associent. La fête qu’est Euro Gusto a un sens si, au delà du bon moment que nous passons ensemble, elle nous aide à comprendre qu’un peu moins de confort dans le futur ne veut pas dire renoncer au plaisir de vivre. Mais aussi que notre plaisir ne peut pas être pris au détriment de l’autre. Si nous arrêtons de gaspiller 40% de la nourriture que nous achetons, nous serons à même de payer un prix plus juste aux personnes qui travaillent la terre. Nous le devons car dans le cas contraire il n’y aura bientôt plus de jeunes assez fous pour choisir le métier de paysan. Nous n’aurons plus de paysans. Les smart phones sont peut-être très smart mais, jusqu’à preuve du contraire, non comestibles. Nous sommes tous dans le même bateau et nous sortirons de cette tempête si nous réapprenons à nous soucier de l’autre. Le voisin, le collègue, les autres citoyens de notre pays et de l’Europe mais aussi ceux de pays plus lointains tels que la Côte d’Ivoire ou la Macédoine que nous accueillons à Euro Gusto cette année. La fête est le seul luxe que nous pouvons encore nous permettre. Un luxe à partager et à essaimer. Nous vous attendons. Carlo Petrini, président de Slow Food.

www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011 - 3


Ensemble le temps d’une pause

De la Scandinavie aux îles de la Méditerranée, des rives de la Mer Noire au Finistère Breton l’Europe recèle de nombreux trésors gastronomiques. Formé de variétés végétales et de races animales, de techniques et de savoir-faire, d’espaces naturels et de paysages travaillés par l’homme, ce patrimoine vivant s’inscrit dans des réalités territoriales, sociales et environnementales, culturelles et économiques, marquées par la diversité et la complexité. Euro Gusto est un moment de fête car le plaisir est pour Slow Food une pédagogie de la responsabilité, mais c’est aussi une pause. Une pause de trois jours permettant à tout un chacun de découvrir en famille, ou entre amis, des productions de qualité témoignant de ce qui se fait de mieux en Europe ; de démêler en compagnie de producteurs et de nombreux intervenants les fils de l’écosystème de l’alimentation ; de s’informer sur les pratiques de consommation durables et responsables. A l’heure où se discute l’avenir de la Politique Agricole Commune après 2013, Euro Gusto 2011 sera enfin un temps où celles et ceux qui interviennent dans les domaines de l’alimentation, de l’agriculture, de l’environnement, de la culture, de la santé... pourront croiser leurs approches. Organisée sous le patronage du Parlement Européen, avec le parrainage du Comité des Régions de l’Union Européenne et de WWF, cette seconde édition bénéficie du soutien de collectivités territoriales, d’organismes professionnels et interprofessionnels, d’acteurs économiques privés et consulaires, d’acteurs de la formation et de la recherche, d’associations et de médias, qui pour beaucoup étaient déjà nos partenaires en 2009. Nous les remercions de cette confiance renouvelée. Stéphane Merceron, président d’Euro Gusto.

4 - www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011


Euro Gusto en quelques mots

Euro Gusto c’est avant tout le rendez-vous européen du mouvement Slow Food. On y parle de gusto bien sûr mais aussi de consommation responsable, car c’est bien l’alliance des deux qui fait la spécificité de Slow Food. Convaincus que «manger est un acte agricole»*, un acte dont les conséquences vont bien au delà de notre assiette, nous n’entendons pas non plus renoncer aux plaisirs de la table. Militants du goût ou éco-gastronomes, choisissez votre terme. Euro Gusto, c’est la volonté de partager cette vision de l’alimentation avec toujours plus de monde. Euro Gusto est un événement grand public, mais également un moment de rencontre privilégié pour l’ensemble des acteurs de l’alimentation et de l’agriculture : institutions, entreprises et mouvements associatifs. Nous croyons que le meilleur moyen de faire passer ces messages n’est pas la culpabilisation mais bien plutôt la convivialité et le plaisir. C’est pourquoi la recette que nous imaginons pour Euro Gusto commence par une bonne dose de goût, pour réapprendre à faire confiance à nos sens et à prendre le temps de déguster. Nous y ajoutons une pincée de patrimoine alimentaire, cette biodiversité et ces savoir-faire alimentaires qui sont un précieux témoin de notre passé mais aussi une source d’inspiration pour imaginer l’agriculture et l’alimentation de demain. Enfin, nous lions tout cela avec du contact humain, en reconnectant les personnes qui produisent les aliments, les producteurs, et celles qui les consomment, qui sont autant de «co-producteurs» car co-responsables de ce qui est produit au travers de leurs actes d’achat. * comme l’écrit l’agriculteur et écrivain américain Wendell Berry.

Slow Food est une association internationale créée en 1989 par Carlo Petrini, actuel président. Elle compte 100.000 membres actifs dans 160 pays. Résumer Slow Food à un anti fast food serait réducteur, tout comme en faire une confrérie de gastronomes serait erroné. Slow Food encourage une attitude gourmande et responsable vis-à-vis de l’alimentation, et défend une agriculture et une production alimentaire «bonnes, propres et justes». Des aliments qui satisfassent nos sens, dont la production respecte l’environnement et ses écosystèmes, et dont le prix est équitable pour le producteur et le consommateur. Grâce à ses nombreux projets, Slow Food rassemble des millions de personnes sur tous les continents. Terra Madre est le nom de ce grand réseau d’acteurs qui travaillent à la mise en place de modèles «bons, propres et justes» de production et consommation alimentaires. On pourrait comparer le rapport entre Slow Food et Terra Madre à une couverture en patchwork : Terra Madre représente les différents morceaux de tissus et Slow Food le fil qui les relie entre eux. Ensemble, ils offrent une tribune à celles et ceux que personne n’écouterait individuellement.

www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011 - 5


L’édition 2009 en chiffres

16.000 participants, 210 exposants… Euro Gusto est une biennale à taille humaine afin de faciliter les échanges entre producteurs et «co-producteurs», chefs, universitaires et éco-gastronomes de tous bords. Euro Gusto, une biennale internationale : des producteurs venus de 18 pays ont répondu à l’appel en 2009. De France, d’Italie et d’Espagne bien sûr, mais aussi de pays dont nous connaissons moins les traditions culinaires et agricoles comme la Biélorussie, le Mali ou l’Ouzbékistan. Euro Gusto, une biennale tournée vers les jeunes, l’avenir et la transmission : 300 jeunes venant de 17 pays européens étaient invités à venir échanger sur les problèmes du systèmealimentaire actuel dans leurs pays respectifs, et imaginer ensemble l’alimentation et l’agriculture de demain. Euro Gusto 2009 dans les médias : une émission spéciale Service Public d’Isabelle Giordano en direct d’Euro Gusto. Des retombées presse notamment sur TF1, France 3, l’AFP, Télérama, Le Monde Magazine, Elle à Table, Cuisine et Vins de France, Madame Figaro, Libération, Les Echos, Direct Soir, le Journal du Dimanche, la Nouvelle République, TGV magazine et le réseau France Bleu.

6 - www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011


L’édition 2011 - Les

Thèmes

Nous serons au mois de novembre, et l’accent sera donc mis sur les légumes d’hiver, un des thèmes d’Euro Gusto 2011… avec les bas morceaux et les abats. Ces morceaux font partie du patrimoine culinaire et gustatif français, même si nous les considérons comme moins nobles et avons oublié comment les cuisiner. Leur consommation est également un geste responsable, un élément de réponse à cette question très présente dans les médias ces derniers mois, «mangeons-nous trop de viande ?».

D.R.

Toujours pas convaincus d’y goûter ? Les chefs talentueux qui cuisineront pour les Ateliers du Goût se sont donné comme défi de vous les faire aimer ! Venez par exemple déguster les cœur de canard, ris d’agneau et boudin noir interprétés par Inaki Aizpitarte (Le Chateaubriand, Paris) ou encore les trippes, museau de porc et cervelle de veau concoctés par Raquel Carena (Le Baratin, Paris). Quant à Eric Sapet (La Petite Maison, Cucuron), il garde la surprise des abats qui accompagneront les cardons qu’il a souhaité mettre au menu.

Plus de détails sur les Ateliers du Goût en page 14 et sur l’Espace Transmission en page 18. Autre sujet d’attention à Euro Gusto 2011 : les poissons d’eau douce. Nul doute qu’ils figureront au menu du Bistrot Paysan orchestré par Bernard Charret. Sur l’Espace Transmission, lieu de célébration de la main, du savoir-faire et du geste, le professionnel guidera l’apprenti pour écailler et vider un poisson de la Loire. Plus de détails sur le Bistrot Paysan en page 16 et sur l’Espace Transmission en page 18.

www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011 - 7

D.R.

Abats à l’honneur sur l’Espace Transmission également, où le professionnel montrera à l’apprenti comment vider une volaille, en extraire les abats et reconnaître chacun d’eux.


L’édition 2011 - Les

Marchés

Le Marché des Goûts et des Saveurs d’Origine Des produits… Le cœur d’Euro Gusto, c’est un marché de producteurs. Porc noir de Bigorre, petit épeautre de Haute Provence et vache bretonne Pie Noir seront présents avec les autres Sentinelles françaises Slow Food, ces espèces et savoir-faire alimentaires menacés de disparition soutenus par la Fondation Slow Food pour la Biodiversité.

Zoom sur quelques Sentinelles françaises : La Lentille Blonde de Saint-Flour : des témoignages écrits de 1784-85 font déjà mention de la production de lentilles sur la planèze de Saint-Flour. Consommée localement mais aussi exportée, elle est cultivée sur 2.000 hectares en 1948. Au début des années 60, sa production est délaissée au profit de l’élevage laitier et des cultures fourragères. Elle finit par disparaître totalement. C’est en 1997 qu’un petit groupe de producteurs décide de la ramener à la vie, aidés par des scientifiques pour retrouver les variétés d’autrefois. La lentille blonde de Saint-Flour cuit rapidement et se prête facilement à l’assaisonnement du fait de la finesse de son enveloppe. Son amande est douce et sucrée, pas du tout farineuse.

Le Chou de Lorient : Originaire de Lombardie, le chou de Lorient est une variété de chou de Milan cultivée au pays de Lorient depuis la fin du 19ème siècle. Jusqu’à 1980, il a une grande importance dans l’économie de cette région. Son déclin, amorcé dans les années 70, est dû à l’extension de la ville, l’arrivée de variétés de choux frisés, plus esthétiques et homogènes, et le moindre intérêt des consommateurs pour le chou en général. Aujourd’hui, seuls quelques maraîchers produisent encore le chou de Lorient pour approvisionner les marchés locaux. Pommé avec des feuilles légèrement cloquées, c’est un chou tardif d’hiver, rustique et peu sensible au froid. Il se conserve très bien, sur pied et après la récolte. Sucré et fondant, il fait merveille dans un « Friko Kao » (fricot de chou en langue locale) mais peut également se manger en salade.

Les Sentinelles françaises dont la présence à Euro Gusto est actuellement confirmée sont : Bœuf Gascon Aréolé du Gers, Chou de Lorient, Fromages d’Auvergne au lait de race Salers, Fromages d’Estives des Pyrénées Béarnaises, Huîtres Bretonnes nées en mer, Lentille Blonde de Saint-Flour, Mouton de Barèges-Gavarnie, Navet Noir de Pardailhan, Pélardon Affiné, Petit Epeautre de Haute Provence, Porc Noir de Bigorre, Poule Gasconne, Race bovine bretonne Pie Noir et vin Rancio Sec du Roussillon.

8 - www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011


L’édition 2011 - Les

Marchés

Mais nous aurons aussi le plaisir d’accueillir des Sentinelles venues d’autres pays. Véritable creuset d’influences culturelles et religieuses, la République de Macédoine est riche en traditions gastronomiques. Zoom sur l’une des deux Sentinelles du pays qui seront présentes à Euro Gusto : le Slatko de figues vertes sauvages. Le Sud-Ouest du pays regorge de figuiers. Sur des terrains publics dans les villes de Bogdanci, Gevgelja, Dojran et Valandovo, on trouve un grand nombre de figuiers sauvages dont les fruits verts en forme de poire atteignent rarement une pleine maturité. Ces grandes quantités de fruits ont amené les habitants à chercher une façon de les rendre consommables. De cette quête est né le Slatko (doux en macédonien). La recette de ces fruits confits est depuis gardée par les femmes. Les hommes cueillent les fruits verts, les femmes les transforment. Les figues sont d’abord bouillies à neuf reprises, afin d’éliminer leur lait. Ce n’est qu’après qu’elles peuvent libérer leur sucre. Elles sont ensuite égouttées puis portées à ébullition pendant une heure dans un sirop constitué d’eau et de sucre. On ajoute du citron pour qu’elles conservent leur belle couleur verte. Le Slatko de figues vertes sauvages a des arômes herbacés et épicés, avec des notes légèrement caramélisées. Sa saveur est douce, avec une légère astringence en fin de bouche.

Le Culatello di Zibello est une des charcuteries italiennes les plus nobles. Cela tient au morceau de choix à partir duquel il est réalisé (la noix de la cuisse du cochon) et au long et délicat affinage. Le plus prisé est celui qui porte le sceau de l’association de producteurs (Consorzio) de Zibello, qui garantit un traitement entièrement manuel et un affinage sans réfrigération. La production en est donc limitée aux mois d’hiver. Par ailleurs, la zone de production du Consorzio est limitée au territoire des huit communes «historiques» du culatello : Zibello, Busseto, Polesine, Soragna, Roccabianca, Sissinghurst, San Secondo, Colorno. Le produit fini a la forme caractéristique d’une poire, prise dans un réseau lâche de ficelles, avec une légère couche de graisse sur le côté convexe. Selon le degré d’affinage, le Culatello présente des notes musquées plus ou moins puissantes. En bouche, il offre un bouquet complexe, allant du doux, presque mielleux, pour finir sur des nuances d’épices.

Les Sentinelles internationales dont la présence à Euro Gusto est actuellement confirmée sont : Fromages d’estives de Mavrovo Reka (Macédoine), Slatko de figues vertes sauvages (Macédoine), Safran de Taliouine (Maroc), Miel à boire (Pologne), Haricots de Smylan (Bulgarie), Confiture des Villages Saxons (Roumanie), Vins d’amphore georgiens (Georgie), Fromage de chèvre du Jämtland affiné en grotte (Suède), Castelmagno d’Alpeggio (Italie), Riso di Grumolo delle Abbadesse (Italie), Susine bianche di Monreale (Italie), Culatello di Zibello (Italie), Pomodoro Regina di Torre Cane (Italie).

Retrouvez la liste complète des exposants sur le site www.eurogusto.org, rubrique « Ils seront là ! ». Nous la mettons à jour au fur et à mesure des confirmations.

www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011 - 9


L’édition 2011 - Les

Marchés

… et des hommes Il y aura aussi des brasseurs artisanaux, des producteurs de vinaigre, cidre, biscuits, canard, charcuterie, riz, piment, pâtes fraîches, nougat, miel, huile d’olive… Une liste à la Prévert qui toutefois ne doit pas nous faire oublier que derrière tous ces produits, il y a des hommes. Des connus comme Jean-Yves Bordier, et des moins connus comme Manu, Karim et Laurent ou encore René et Françoise. Il y a leur savoir-faire, leurs convictions et leur passion.

Manu, Karim et Laurent produisent, sur les hauteurs surplombant Ambert, une fourme fermière à l’ancienne. Trente belles Abondances, travail au lait cru, 6 mois d’affinage en cave. L’été c’est la montée en estives sur le plateau des Hautes Chaumes à 1300m d’altitude là où le sol n’est pas de la terre mais de la tourbe, là où il y a de la bruyère, du fenouil, de la gentiane et de l’arnica. Autant d’ingrédients qui font de cette fourme un fromage d’exception. Sa croûte est sculptée par un long affinage dans une cave creusée sous la ferme. En un mot, un plaisir pour les yeux et le palais. Laissez vous charmer par la belle, vos papilles ne seront pas déçues !

D.R.

La Fourme Fermière de Valcivières de Manu, Karim et Laurent (GAEC des Hautes-Chaumes – Valcivières, Puy de Dôme) sera présente sur le Marché des Goûts et des Saveurs d’Origine à Euro Gusto.

Dans les années 70, René Chevallier tombe un peu par hasard sur les derniers spécimens d’une race autochtone bretonne quasiment éteinte. Il les achète et en démarre l’élevage bio extensif. Pour aider à la sauvegarde de la race, il crée le Syndicat du Porc Blanc de l’Ouest, dont il est l’actuel président. René et Françoise, son épouse, transforment eux-mêmes la viande : rillettes, pâtés, boudins… mais aussi beurre de cochon ! Françoise s’est en effet donné pour mission de revaloriser le gras de grande qualité produit par le Porc Blanc de l’Ouest et décline plusieurs recettes de beurre de cochon : courgette, piment d’Espelette et même… chocolat. A tester absolument !

Les produits de Françoise et René Chevallier seront présents sur le Marché des Goûts et des Saveurs d’Origine à Euro Gusto. Françoise et René participeront également à l’Atelier du Goût « Fat is beautiful ».

Retrouvez la liste complète des exposants sur le site www.eurogusto.org, rubrique « Ils seront là ! ». Nous la mettons à jour au fur et à mesure des confirmations.

10 - www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011


L’édition 2011 - Les

Marchés

Le Marché Paysan

Sans oublier le Marché Paysan, situé sous un chapiteau à l’entrée d’Euro Gusto. Dans une ambiance festive avec musique et spectacles de rue, des producteurs locaux vous feront découvrir les produits de Touraine. L’occasion aussi d’embrasser toute la richesse de l’agriculture paysanne et de toucher du doigt le lien fort qu’elle crée entre les hommes et le territoire. Grâce aux maraîchers qui seront là sur les trois jours de la biennale, vous comprendrez mieux pourquoi le Val de Loire est surnommé le Jardin de la France depuis la fin du XVème siècle. Mais il y aura également des éleveurs et autres artisans de produits alimentaires peu ou pas transformés. Au total, une vingtaine de stands où se relaieront une soixantaine de producteurs.

D.R.

Parmi eux, Xavier Mathias. Ce maraîcher écrivain cultive près de 300 variétés de légumes et d’herbes. Poire de terre, Jack be little ou Giraumont turban ne sont que quelques exemples des merveilles insoupçonnées de notre patrimoine agricole que Xavier fait vivre ou revivre dans son domaine le Champ de Pagaille à Chédigny (37).

Le Marché Paysan d’Euro Gusto est organisé par Slow Food Tours de Val de Loire, Convergences Bio et Impact 37.

www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011 - 11


4Cities4Dev : quatre villes pour un projet européen de solidarité Les communautés nourricières de Slow Food, un modèle de coopération Le projet 4Cities4Dev La collaboration entre la Ville de Turin et Slow Food donne naissance au projet Four Cities for Development (Quatre villes pour le développement), co-financé par l’Union européenne dans le cadre du programme «Les acteurs non-étatiques et les autorités locales dans le développement». Ce projet de coopération décentralisée rassemble 5 partenaires – Turin (Italie), chef de file du projet, Slow Food, Tours (France), Bilbao (Espagne) et Riga (Lettonie). Les quatre villes européennes travaillent sur des projets de coopération décentralisée identifiés par Slow Food, ayant pour but de contribuer à la réduction de la pauvreté. Il s’agit de projets développés par les communautés nourricières du Sénégal, de Mauritanie, d’Éthiopie, du Kenya, du Mali, de Côte d’Ivoire et de Madagascar. Ces communautés nourricières de Terra Madre sont constituées de personnes qui produisent, transforment et distribuent de manière durable une alimentation de qualité, en conservant des liens forts aux niveaux historique, social, économique et culturel avec leur territoire. Les autorités locales engagées dans le projet se rapprochent du modèle de coopération adopté par Slow Food depuis des années afin d’en incorporer les principes dans leurs futures actions de coopération décentralisée. En adoptant ces sept projets communautaires d’Afrique subsaharienne, les quatre villes définiront et superviseront les activités entreprises sous la responsabilité de Slow Food, en partenariat avec les organisations locales, avec les objectifs suivants : réaliser directement des expériences de coopération décentralisée et sensibiliser les citoyens européens à la consommation responsable et aux conséquences de leur comportement alimentaire. La première manifestation a eu lieu en août dernier à Riga (Streets of the Master of Food), la prochaine se tiendra à Tours pendant Euro Gusto (18-20 novembre 2011) : 4Cities4Dev disposera d’un espace où une exposition itinérante sera présentée, entre autres activités. Il en sera de même à Bilbao pour Al Gusto (16-19 décembre). Les délégués des communautés africaines seront invités à décrire la valeur de leur expérience et, dans la plupart des cas, présenteront et feront déguster leurs produits.

12 - www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011


4Cities4Dev : quatre villes pour un projet européen de solidarité Les communautés présentes à Euro Gusto La Sentinelle de la Boutargue des femmes Imraguen de Mauritanie Ce projet Sentinelle de Slow Food fédère trois groupes de femmes Imraguen, suivis par l’ONG locale Mauritanie 2000. Ces femmes vivent à Nouadhibou et à Nouakchott, les principaux ports de pêche du pays. Elles achètent les mulets aux pêcheurs et les transforment localement. Leur travail aujourd’hui est sous-payé – la boutargue est achetée à des prix ridicules par un intermédiaire pour être commercialisée à l’étranger – et leur laboratoire de transformation est précaire. Slow Food, en collaboration avec les producteurs de la Sentinelle de la Boutargue d’Orbetello (Toscane – Italie), aide les femmes Imraguen à en améliorer la production.

La communauté nourricière de Côte d’Ivoire avec le projet « 1000 jardins-potagers en Afrique » En Afrique, les jardins-potagers représentent une source importante d’alimentation saine et de revenu complémentaire pour les communautés locales. Le projet des 1000 jardins, en ligne avec la philosophie Slow Food, entend créer avec les communautés locales des modèles appliqués d’agriculture durable respectueux de chaque contexte (écologique, socio-économique et culturel) et faciles à reproduire. Le projet prévoit la réalisation de : • jardins pédagogiques : cultivés par les élèves et les enseignants, • jardins communautaires : gérés par une communauté qui partage le travail et la récolte, • jardins familiaux : des groupes de jardins gérés par des familles qui font partie d’une même communauté. La communauté nourricière de Slow Food de la Côte d’Ivoire présentera à Euro Gusto ses 25 projets de jardins-potagers.

L’espace 4Cities4Dev à Euro Gusto sera constitué de 4 pôles principaux : • Une exposition photographique dédiée aux communautés nourricières participant au projet, • Une salle vidéo dédiée aux projets des communautés nourricières et au réseau Terra Madre, • Une salle détente avec un espace café où les producteurs des communautés nourricières invitées – Mauritanie et Côte d’Ivoire – seront présents afin de dialoguer avec le public et d’expliquer leur démarche, • Un espace de sensibilisation qui développera les concepts du «bon, propre et juste» de Slow Food par le biais d’un jardin pédagogique et d’un parcours sensoriel.

www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011 - 13


L’édition 2011 - Les Ateliers du Goût et de la Terre « Manger est un acte agricole » nous dit Wendell Berry, agriculteur et écrivain américain. Un acte dont les conséquences vont bien au-delà de notre assiette. C’est pourquoi les Ateliers du Goût et de la Terre réunissent dans une ambiance conviviale chefs et producteurs mais aussi, lorsque le sujet s’y prête, experts, historiens et autres universitaires, afin de prendre toute la dimension de ce que l’on est en train de déguster.

Les Ateliers du Goût Les abats… Un des thèmes d’Euro Gusto 2011, il sera interprété par trois chefs : Raquel Carena (Le Baratin, Paris), Inaki Aizpitarte (Le Chateaubriand et le Dauphin, Paris) et Eric Sapet (La Petite Maison, Cucuron). Mais voyons un peu ce qu’Inaki nous réserve… Inaki Aizpitarte et le Chateaubriand Son restaurant, beau bistrot des années 30, est accueillant, décontracté, vivant. Sa cuisine, inventive et curieuse, minimaliste et rigoureuse. Iconoclaste parce qu’il propose un seul menu qui ne colle pas avec la liturgie entrée-plat-dessert ? Peut-être. Mais la cuisine d’Inaki est avant tout énergie et prétexte à partager des émotions avec ses convives. Nous sommes au Chateaubriand, lieu où l’on sort de la représentation théâtrale classique de la gastronomie. Lieu d’où l’on sort électrifiés, comme après un concert de rock, et épatés, comme après une soirée brillante entre amis. Inaki partage avec Slow Food la passion pour les produits et pour une agriculture soucieuse des hommes et de notre terre. Il a aussi, comme nous, un faible pour les abats. Dans cet atelier, il vous proposera un groupe de rock qui a des tripes : cœur de canard, ris d’agneau et boudin noir seront accompagnés des vins qu’il aime.

Autre sujet aux implications économiques, environnementales et sociales que nous aborderons de manière sensorielle : le ventre des villes. Laissons nous guider par ce jeune trio passionné…

D.R.

En 2008, Alexandre Drouard et Samuel Nahon viennent à Terra Madre, événement organisé tous les deux ans par Slow Food qui rassemble 5 000 paysans du monde entier. Ils sont séduits par la force émotionnelle de cette rencontre et ont une intuition géniale : produits et producteurs sont encore là, simplement la filière de distribution les a oubliés. La quête qu’ils entament ensuite les mène à une découverte de taille : le ventre de la ville puise bien plus loin que Zola avait pu imaginer. Aux alentours de Paris, il y a une agriculture qui, comme une veille star du cinéma muet, a été oubliée mais conserve encore de merveilleux atours. Aujourd’hui, Alexandre, Samuel et leur réseau de producteurs ont remis sur le devant de la scène ces produits. Les tables les plus vivantes de Paris les proposent à un public enthousiaste. Le chef nomade Benjamin Darnaud débarque à Paris après avoir fait ses classes chez Eric Mariottat, Michel Bras et Thierry Marx, et se lance dans une activité d’agit-prop gastronomique. Il vous proposera de partager cette aventure en savourant ce que lui ont inspiré les produits d’Alexandre et Samuel.

Quelques autres titres d’Ateliers du Goût pour vous mettre en appétit :

Comté de Fée, Fat is beautiful… et d’autres chefs présents : Arnaud Daguin (Les Tables de l’Ile Seguin, Boulogne-Billancourt), Patrice Gelbart (ex-chef des Berges du Cérou, Salles).

14 - www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011

D.R.

Pari(s) d’Avenir


L’édition 2011 - Les Ateliers du Goût et de la Terre

Les Ateliers de la Terre Les Ateliers de la Terre sont avant tout une invitation au voyage, à redécouvrir notre territoire, les communautés qui nous nourrissent et le paysage qui a dessiné leur destin. Des saveurs riches d’histoire(s) mais aussi un goût de l’inattendu, bien loin du Las Vegas de la gastronomie qu’est devenu le terroir.

Pour Euro Gusto, nous vous proposons 5 voyages.

La région Centre, l’Auvergne et la Bretagne ont été confiées aux étudiants du Master en Géographie de l’Alimentation de la Sorbonne. La Catalogne française et le Béarn sont revenus à deux vieux briscards de Slow Food : Gilbert Della Rosa et Jean Lhéritier. Tous deux ont de leur territoire une connaissance profonde et entretiennent avec lui une relation passionnée. Ils ont accepté de partager leur patrimoine avec nous autres, voyageurs à table. Pour vous donner un avant-goût, voici ce que pourrait donner le voyage en région Centre… avec un petit zeste de folie. Alice au Jardin de la France Quatre jeunes étudiants se retrouvent soudainement dans un paysage où l’histoire et la géographie administrative et politique ont dessiné de bizarres arabesques. Un lieu magique riche en trompe-l’œil et labyrinthes cachés dans les troglodytes. Un lieu où les surprises poussent comme des champignons. Dans un champ en pagaille, ils rencontrent un Chapelier Fou. Dans un château enchanté, une Alix d’un autre temps qui plante inlassablement ses semences. Ils se retrouvent face à face avec une oie de Touraine. Ils cherchent avec acharnement des chèvres élevées sur le parcours. Ils goûtent au vinaigre d’Orléans. Ils observent les poissons monter et descendre la Loire au fil des saisons sous le regard savant des derniers pêcheurs. Ils reviennent avec des histoires à raconter et des souvenirs à croquer. Le Jardin de la France existe, il suffit d’y croire. Retrouvez la liste complète des Ateliers du Goût et de la Terre sur le site www.eurogusto.org, rubrique « Réservation ».

www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011 - 15


L’édition 2011 - Le

Bistrot Paysan

Côté chef toujours, c’est une véritable brigade qui assurera les trois services quotidiens du restaurant de la biennale, le Bistrot Paysan, sous la direction du chef Bernard Charret.

Véritable ovni de la restauration, curieux insatiable et défenseur de la culture du goût et des produits, Bernard propose dans son restaurant Les Chandelles Gourmandes à Larçay une cuisine exclusivement composée de produits locaux et de saison, en un mot une véritable «cuisine du territoire». Une mise en valeur du produit plutôt qu’une théâtralisation. Ce restaurant de Larçay, c’est l’œuvre d’une vie. Une histoire qui n’aurait pas été possible sans le soutien constant de sa femme Dominique pendant toutes ces années. Derrière chaque grand homme… C’est aussi une entreprise qui ne laisse pas indifférent, comme en témoigne la fidélité de Tiphaine et Ludovic Proust, respectivement maître de salle et second aux Chandelles Gourmandes depuis plus de dix ans. Au Bistrot Paysan, c’est un autre exercice de style que nous lui demandons : proposer un menu gastronomique conçu avec les produits présents sur Euro Gusto, au juste ratio de protéines animales et à un prix équitable. En un mot, un exemple de repas « bon, propre et juste ». Au menu : poissons d’eau douce, légumes de Xavier Mathias et autres délices dont regorge le territoire qui accueille Euro Gusto. Le Bistrot Paysan sera ouvert au déjeuner les vendredi, samedi et dimanche. Réservation sur place.

16 - www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011


L’édition 2011 - L’Espace

Enfants

Et les enfants dans tout ça ? Devant le succès de l’Espace Enfants en 2009, nous avons décidé de tripler sa surface pour cette deuxième édition. Des animations pédagogiques et ludiques, en partenariat avec le Comité National Interprofessionnel de la Pomme de Terre (CNIPT), seront proposées aux plus jeunes pour éveiller leurs sens et leurs papilles.

Cette année, un thème volontairement provocateur : «Jouez avec votre nourriture». Jouer dans le sens de les laisser se familiariser avec les légumes par exemple, en leur permettant de les observer, les sentir, les toucher, voire les triturer. Faire appel à leurs sens pour développer leur curiosité et leur donner envie de laisser entrer les légumes dans leur monde. Ne pas être dans la prescription. Surtout. Madame la Pomme de Terre sera de retour cette année. Légume simple mais versatile s’il en est, elle fera l’objet de plusieurs ateliers pour les enfants. Au programme également, des ateliers pour les enfants et… leurs grands-parents. Ces derniers ont un rôle à jouer dans la relation que les petits entretiennent avec la nourriture, et les fruits et légumes en particulier. Mais les enfants pourront aussi apprendre comment on passe du lait au caillé dans un atelier sur le fromage, ou encore les rudiments du potager dans un atelier animé par l’association Jardin Ecole de Slow Food Roussillon.

Certains jeux de l’Espace Enfants sont accessibles en permanence. Les ateliers sont à réserver sur place les samedi et dimanche (vendredi réservé aux écoles). Les animations seront assurées par des professionnels de l’encadrement pour enfants.

www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011 - 17


L’édition 2011 - L’Espace

Transmission

Autre nouveauté cette année : un espace dédié à ceux qui, jeunes ou moins jeunes, s’intéressent aux métiers de bouche. Des métiers qui ne sont pas appréciés à leur juste valeur en France, contrairement à des pays comme les Etats-Unis, l’Angleterre ou le Japon. Et quels meilleurs porte-parole que les artisans eux-mêmes pour leur redonner leurs lettres de noblesse ?

Au cours de démonstrations d’une vingtaine de minutes chacune, un professionnel transmettra une technique à un apprenti qui la reproduira en même temps. Leurs mains seront filmées pour permettre au public de suivre leurs gestes. La main comme mode d’expression d’un artisanat qui touche parfois à l’art. Le geste pour redonner de la valeur et du sens aux choses. Le savoir-faire comme élément essentiel de notre patrimoine culturel.

Les thèmes iront de « Brider une volaille », « Habiller un poisson » à « Façonner un pain » ou encore « Tourner des légumes ».

Cet espace n’aurait jamais vu le jour sans la participation de Gérard Cagna (chef et reporter), Denis Férault (Meilleur Ouvrier de France Arts de la Table) et Willy Rivoal (charcutier) Notre idée les a enthousiasmés, leur passion nous a aidés à la concrétiser.

Démonstrations toutes les heures.

18 - www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011


L’édition 2011 - L’Œnothèque

Euro Gusto cuvée 2011 verra le retour d’un des lieux phares de la première édition: l’Œnothèque. 650 références de vins venus de différentes régions viticoles françaises, mais aussi d’Italie, Autriche, Allemagne, Croatie et Hongrie : une véritable invitation au voyage pour vos papilles. Tout cela réuni dans un seul lieu et proposé à la dégustation au verre. On vous laisse imaginer ce dont nous serons capables en 2011 ! Une nouveauté cette année : ce seront les vignerons eux-mêmes qui vous parleront de leur vin, de leur territoire et de leur métier. Parmi eux, Norbert Depaire, paysan vigneron dans l’entre deux mer en Gironde, dans la zone d’appellation Saint-Macaire. Travail des sols, extrait de lavandin, taille douce, Norbert sa vigne il la cajole. Dans le chai, son refuge, son repère, l’homme est tout aussi généreux. Il aime les barriques, et leurs différentes essences de bois et types de chauffe. Un domaine confidentiel car l’homme est aussi exigeant sur sa distribution. Pour Euro Gusto, Norbert quittera ses vignes quelques jours, et nous fera déguster un rouge, « A Léon », du nom de son fils, et un blanc, « Jean », du nom de son neveu.

Véritable puzzle bigarré de microclimats, de sols et de cépages, le Val de Loire sera largement représenté à l’Œnothèque. La Loire coulera dans vos verres, du Pays Nantais, en passant par l’Anjou, le Saumur, la Touraine, le vignoble du Centre et jusqu’aux plateaux volcaniques de l’Auvergne. Pas de remous en perspective, que du plaisir, et pour vous aider à dompter ce fleuve sauvage, vous pouvez compter sur la présence de nombreux vignerons.

www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011 - 19


L’édition 2011 - L’Œnothèque Sortons de nos frontières pour découvrir la sélection de vins européens concoctée par Vitour, réseau européen des paysages culturels viticoles inscrits sur la liste du patrimoine de l’UNESCO.

Vitour a pour objectif de préserver et de valoriser ces «Biens de l’Humanité», témoins des civilisations viticoles en Europe et de la richesse des identités de terroirs. Sont membres de ce réseau : Fertö - Neusiedler See et Wachau en Autriche, le Val de Loire en France, la Vallée du Haut-Rhin moyen en Allemagne, le Tokaj en Hongrie, les vignobles du parc national des Cinque Terre et de la région de Montalcino (Val d’Orcia) en Italie, l’Alto Douro et Pico au Portugal et la région viticole de Lavaux en Suisse. Euro Gusto sera l’occasion pour les visiteurs de voyager de la Ligurie, à la Vallée du Douro en passant par celle du Danube ou encore par les pentes abruptes du Lavaux. Une agréable invitation à apprécier ces terroirs d’exception au travers de la richesse de leurs histoires, de leurs forces naturelles et de la qualité de leurs vins. Grâce à notre partenaire décoration Le Petit Monde, l’Œnothèque fait peau neuve. Plus conviviale, plus aérée, parsemée de barriques et de petites tables et agrémentée de belles photos : le cadre idéal pour apprécier les vins proposés à la dégustation. Le service sera assuré par les étudiants des lycées Edgar Pisani (Montreuil-Bellay) et Albert Bayet (Tours).

20 - www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011


L’édition 2011 - Le

Café Gourmand

Euro Gusto ne serait pas un événement Slow Food sans débats. Ces moments seront des occasions de dialogue entre le public et les acteurs de l’alimentation, journalistes, scientifiques et autres passionnés qui ont accepté de venir partager leur savoir et leur vision sur l’alimentation et l’agriculture. Invité d’honneur du Café Gourmand, Carlo Petrini viendra présenter son livre nouvellement traduit, Terra Madre, préfacé par Edgar Morin (Editions Alternatives), et échangera avec le public sur le futur de l’agriculture et de l’alimentation. Aujourd’hui, 40% de la nourriture produite sur notre planète est gaspillée ou perdue (rapport FAO) pendant que près d’un milliard d’êtres humains, dont 75% sont des paysans, ne mangent pas à leur faim. Notre production alimentaire mondiale peut pourtant satisfaire les besoins vitaux de tous les êtres humains de la planète. L’enjeu est de mieux produire, mieux consommer et mieux répartir entre tous. La campagne « Goûtons à un monde meilleur – Pour une alimentation respectueuse de la nature et des hommes » sera lancée lors d’une table ronde au Café Gourmand le samedi 19 novembre. Cette campagne rassemble cinq associations qui œuvrent dans les domaines de l’environnement, la santé, le développement durable et la solidarité internationale : WWF – France, Slow Food, Réseau Environnement Santé (RES), Max Havelaar et le Comité français pour la Solidarité Internationale (CFSI). L’alimentation a un impact important sur le changement climatique. L’expérience et la vision de Slow Food ont conduit la Commission Européenne à solliciter ses recommandations sur le sujet. Le fruit de ce travail sera présenté et discuté à Euro Gusto, lors d’une conférence-débat au Café Gourmand. Deux débats pour appréhender l’importance des paysages et de la culture dans le vin organisés en partenariat avec Vitour, le réseau européen des paysages culturels viticoles inscrits sur la liste du patrimoine de l’UNESCO : • « Viticulture héroïque » – Coteaux abrupts, terrasses et murs en pierre sèche : défis pour les viticulteurs et les gestionnaires du paysage. • « Paysage culturel viticole » – Quelle valeur ajoutée par l’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO ? Autre sujet, en lien avec le thème des poissons d’eau douce choisi pour Euro Gusto 2011 : la pêche durable, avec Philippe Boisneau, ancien chercheur à l’INRA reconverti à la pêche en 1994, et Catherine Boisneau, professeur à l’IMACOF de l’Université de Tours. Huit débats sont prévus sur les trois jours d’Euro Gusto. Les débats non encore finalisés seront annoncés sur le site www.eurogusto.org, rubrique « Café Gourmand ». Tous les débats auront lieu au Café Gourmand. Accès libre. Nombre de places limitées. Théâtre des débats, le Café Gourmand restera fidèle à son nom : venez y déguster les pâtisseries à base de légumes d’hiver imaginées et réalisées par le chef Jérémy Souchal, tout en savourant un café. Espace organisé en partenariat avec Malongo.

www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011 - 21


Un événement éco-responsable Euro Gusto ne serait pas un événement Slow Food sans une attention particulière portée à son empreinte environnementale. Pour cette seconde édition, nous avons choisi de nous concentrer sur les axes suivants : • Afin

de nous inscrire dans une logique durable, les bouteilles d’eau minérale seront bannies et remplacées par un Bar à Eau, dans le cadre d’un partenariat avec le service public de l’eau potable de la Ville de Tours. Les gobelets recyclables du Bar à Eau, fournis par notre partenaire la communauté d’agglomération Tour(s) Plus, feront l’objet d’une consigne afin de limiter les déchets.

• Question

déchets justement, une véritable armée de bénévoles sera mobilisée afin de sensibiliser visiteurs et exposants au tri sélectif mis en place sur Euro Gusto. Nom de code « Le Goût du Tri », le dispositif mis en place en collaboration avec les étudiants de l’Université François Rabelais ne se limitera pas à la collecte dans l’enceinte de la biennale et se poursuivra dans la déchetterie installée à l’extérieur du parc des expositions. niveau consommables, les couverts utilisés dans les Ateliers du Goût et de la Terre seront en matière organique recyclée (maïs), les assiettes en carton recyclé. Grâce au soutien de notre partenaire Orange, nous mettrons à disposition des exposants des sacs en papier écologique (FSC). L’ensemble de nos documents de communication sont imprimés sur papier PEFC. Nous limitons les envois de communiqués et dossiers de presse par courrier et privilégions l’email. • Au

• Vous

le verrez, pas de design innovant dans l’agencement de la biennale : matériaux recyclés et de récup’ seront les ingrédients à partir desquels l’association Le Petit Monde nous concocte la décoration. Nous serons « less is more » pas par mode mais par éthique. Une grande place sera également donnée aux plantes et légumes, grâce au soutien du Château de Valmer, du Château de Villandry et de la Gloriette. • Nous

insistons auprès des visiteurs afin qu’ils favorisent les transports en commun pour se rendre à Euro Gusto et avons négocié avec notre partenaire SNCF une réduction de 35% sur les billets de train des visiteurs de la biennale. Une page spéciale Euro Gusto a également été créée sur le site de covoiturage Roadsharing (www.roadsharing.com). • Toutes

ces actions et bien d’autres seront consolidées dans le bilan carbone que nous réalisons en partenariat avec le cabinet Espere. • Enfin,

dans un contexte mondial où 40% de la nourriture que nous achetons part à la poubelle, tout ce qui ne sera pas consommé sur Euro Gusto sera récupéré d’une façon ou d’une autre. Dîner de restes organisé le dimanche soir ou don à une association caritative, nous vous tiendrons informés prochainement.

22 - www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011


Tours, ville de gastronomie. Val de Loire, patrimoine mondial de l’Unesco. Euro Gusto est né en Touraine et ce n’est pas un hasard. Car le Jardin de la France mérite le voyage avec ses paysages remarquables, ses spécialités gastronomiques et ses vins, les châteaux d’Amboise, Chenonceau ou Azay-le-Rideau, les potagers conservatoires des châteaux de Villandry et de la Bourdaisière, la maison natale de Rabelais… Faut-il le rappeler, le Val de Loire a fait son entrée au patrimoine mondial de l’Unesco en 2000, au titre des paysages culturels vivants. Pourquoi ne pas venir découvrir ou redécouvrir, à l’occasion d’Euro Gusto, tout ce que ce territoire a à offrir. Un séjour qui promet de mêler gastronomie, œnologie, culture et nature. Notre partenaire, le Comité Départemental du Tourisme de Touraine, se fera un plaisir de vous suggérer hébergements et restaurants, mais aussi de vous aider dans l’organisation d’un voyage qui vous ressemble. 3 jours pour découvrir la Touraine ? Le programme clés en main conçu pour cette durée vous conduira des lieux remarquables connus tels que les chateaux d’Amboise ou Azay-le-Rideau aux villages moins connus de Montrésor ou Villaines-les-Rochers. Passionné de vin ? Choisissez plutôt le circuit thématique « La route des vignobles ». Envie de découvrir la Touraine sous un angle original ? Les circuits « Les musées et maisons d’écrivains célèbres » ou « Les troglodytes de Touraine » sont faits pour vous. Pour plus d’informations : www.tourraineloirevalley.com ou +33 (0)2 47 31 47 48. Retrouvez également les tarifs spéciaux Euro Gusto proposés par nos hôtels partenaires : Ambacia (Saint-Avertin), Grand Hôtel (Tours) et Kyriad (Tours). Pour découvrir toutes ces offres et le détail des conditions d’hébergement, rendez- vous sur la page « Où séjourner » du site web d’Euro Gusto.

www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011 - 23


Infos pratiques Euro Gusto Biennale Européenne du Goût, de la Biodiversité et des Cultures Alimentaires Parc des Expositions de Tours – Hall B. www.eurogusto.org Horaires Les Vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 novembre De 10h à 20h Tarifs d’entrée à Euro Gusto • Plein tarif : 6 e • Tarif réduit* : 3 e pour les jeunes de 12 à 26 ans, les demandeurs d’emploi, les détenteurs de carte famille nombreuse. • Gratuit* pour les enfants de moins de 12 ans et les adhérents Slow Food à jour de leur cotisation. Billets en vente sur place le jour même. Tarifs des Ateliers du Goût et de la Terre • Ateliers de la Terre : 15 e (10 e tarif réduit) • Ateliers du Goût : 25 e (18 e tarif réduit) • Tarif réduit : adhérents Slow Food à jour de leur cotisation, demandeurs d’emploi et jeunes de moins de 26 ans*. Attention : pas de distributeur de billets sur le Parc Expo, merci de vous munir de liquide ou de chèques pour vos achats sur la biennale. Possibilité de paiement par carte bleue pour les billets d’entrée à Euro Gusto, l’Œnothèque, les Ateliers du Goût et le Bistrot Paysan. Où manger sur la Biennale Réservation au Bistrot Paysan sur place le matin pour le midi. Des options de snacking vous seront également proposées sur les marchés d’Euro Gusto, et des espaces aménagés avec tables et chaises vous permettront d’en profiter en toute tranquillité. Retrouvez les détails complets du programme, des suggestions d’hébergement et tutti quanti sur www.eurogusto.org. Mises à jour régulières au fur et à mesure des confirmations. * sur présentation d’un justificatif valide

24 - www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011


Plan PARC DES EXPOSITIONS DE TOURS - HALL B Entrée

Igloo

CHAPITEAU Ateliers du Goût et de la Terre

Marché Paysan

4Cities4Dev

Œnothèque

Café Gourmand Sanitaires

Sanitaires

Accueil Slow Food

Marché des Goûts et des Saveurs d'Origine

Marché des Goûts et des Saveurs d'Origine

Bistrot Paysan

Espace Enfants

Espace Transmission www.eurogusto.org - Euro Gusto 2011 - Dossier de presse octobre 2011 - 25


Sous le parrainage de

En partenariat avec

Contacts presse

• Paris : Pascale Brevet pmargo.b@gmail.com • Régions : Claire Gressieux gressieuxclaire@yahoo.fr

Euro Gusto 153, avenue Grammont - 37000 Tours (France) +33 (0)2 47 64 24 38 - info@eurogusto.org

+33 (0)6 11 10 49 48 +33 (0)6 80 13 75 40

Contacts biennale (Exposants, établissements d’enseignement…)

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas. Graphisme : michelepascaud - Crédit photos : Marcello Marengo, Michèle Mesmain, Pascale Brevet, Alberto Peroli, Romain Lhuissier, Archives Slow Food, © tmarzloff 06 63 49 37 77 - Owen Franken, Adam Huggins, Malcolm Mac Garvin, Marcelo Rossi Scudero, Gianluca Canè, © David Darrault. Tous droits réservés.

Euro Gusto est organisé sous le patronage de


de 10 h à 20 h PARC DES EXPOSITIONS DE TOURS - Hall B

du 18 au 20 novembre 2011

de 10 h à 20 h PARC DES EXPOSITIONS DE TOURS - Hall B

Billet valable pour une personne

Billet valable pour une personne

Plein tarif : 6 e

Plein tarif : 6 e

Toute sortie est définitive.

Toute sortie est définitive.

Organisation

Organisation

N° Imprimerie Jocondienne

N° Imprimerie Jocondienne

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas. Ne pas jeter sur la voie publique. Nul si déchiré.

du 18 au 20 novembre 2011

du 18 au 20 novembre 2011

de 10 h à 20 h PARC DES EXPOSITIONS DE TOURS - Hall B

www.eurogusto.org Billet valable pour une personne

Plein tarif : 6 e Organisation

N° Imprimerie Jocondienne

Toute sortie est définitive.


p r é s e n t e

l a

d e u x i è m e

é d i t i o n

Communiqué de Presse JUIN 2011

En partenariat avec

Avec le parrainage de


la philosophie

Euro Gusto c’est avant tout le rendez-vous européen du mouvement Slow Food. On y parle de gusto bien sûr mais aussi de consommation responsable, car c’est bien l’alliance des deux qui fait la spécificité de Slow Food. Convaincus que «manger est un acte agricole»*, un acte dont les conséquences vont bien au delà de notre assiette, nous n’entendons pas non plus renoncer aux plaisirs de la table. Militants du goût ou éco-gastronomes, choisissez votre terme. * comme l’écrit l’agriculteur et écrivain américain Wendell Berry

Euro Gusto, c’est la volonté de partager cette vision de l’alimentation avec toujours plus de monde. Euro Gusto est un événement grand public, mais également un moment de rencontre privilégié pour l’ensemble des acteurs de l’alimentation et de l’agriculture : institutions, entreprises et mouvements associatifs. Nous croyons que le meilleur moyen de faire passer ces messages n’est pas la culpabilisation mais bien plutôt la convivialité et le plaisir. C’est pourquoi la recette que nous imaginons pour Euro Gusto commence par une bonne dose de goût, «le meilleur pour réapprendre à faire confiance à nos sens et moyen de à prendre le temps de déguster. faire passer Nous y ajoutons une pincée de patrimoine alimentaire, ces messages cette biodiversité et ces savoir- faire alimentaires n’est pas la culpabilisation qui sont un précieux témoin de notre passé mais mais bien plutôt aussi une source d’inspiration pour imaginer la convivialité et l’agriculture et l’alimentation de demain. Enfin, nous lions tout cela avec du contact humain, le plaisir.» en reconnectant les personnes qui produisent les aliments, les producteurs, et celles qui les consomment, qui sont autant de «co-producteurs» car co-responsables de ce que est produit au travers de leurs actes d’achat.

2

Euro Gusto 2011 - Communiqué de Presse Juin 2011 - www.eurogusto.org

Slow Food est une association internationale créée en 1989 par Carlo Petrini, actuel président. Elle compte 100.000 membres actifs dans 160 pays. Résumer Slow Food à un anti fast food serait réducteur, tout comme en faire une confrérie de gastronomes serait erroné. Slow Food encourage une attitude gourmande et responsable vis-à-vis de l’alimentation, et défend une agriculture et une production alimentaire « bonnes, propres et justes ». Des aliments qui satisfassent nos sens, dont la production respecte l’environnement et ses écosystèmes, et dont le prix est équitable pour le producteur et le consommateur. Grâce à ses nombreux projets, Slow Food rassemble des millions de personnes sur tous les continents. Terra Madre est le nom de ce grand réseau d’acteurs qui travaillent à la mise en place de modèles «bon, propre et juste» de production et consommation alimentaires. On pourrait comparer le rapport entre Slow Food et Terra Madre à une couverture en patchwork : Terra Madre représente les différents morceaux de tissus et Slow Food le fil qui les relient entre eux. Ensemble, ils offrent une tribune à celles et ceux que personne n’écouterait individuellement.


l’édition 2009 16.000 participants, 210 exposants… Euro Gusto est une

biennale à taille humaine

afin de faciliter les échanges entre producteurs et «co-producteurs», chefs, universitaires et éco-gastronomes de tous bords.

Euro Gusto, une biennale internationale :

des producteurs venus de 18 pays ont répondu à l’appel en 2009. De France, d’Italie et d’Espagne bien sûr, mais aussi de pays dont nous connaissons moins les traditions culinaires et agricoles comme la Biélorussie, le Mali ou l’Ouzbékistan.

Euro Gusto 2009 dans les médias :

une émission spéciale Service Public d’Isabelle Giordano en direct d’Euro Gusto. Des retombées presse sur TF1, France 3, AFP, Télérama, Le Monde Magazine, Elle à Table, Madame Figaro, Libération, Les Echos, le Journal du Dimanche et TGV magazine.

Euro Gusto, une biennale tournée vers les jeunes, l’avenir et la transmission :

300 jeunes venant de 17 pays européens étaient invités à venir échanger sur les problèmes du système alimentaire actuel dans leurs pays respectifs, et imaginer ensemble l’alimentation et l’agriculture de demain.

Euro Gusto 2011 - Communiqué de Presse Juin 2011 - www.eurogusto.org

3


l’édition 2011

Les Marchés

Le

cœur d’Euro Gusto, c’est un marché de producteurs.

Porc noir de Bigorre, petit épeautre de Haute Provence et vache bretonne Pie Noir seront présents avec les autres Sentinelles françaises Slow Food, ces espèces et savoir-faire alimentaires menacés de disparition soutenus par la Fondation Slow Food pour la Biodiversité. Vous y découvrirez également les 3 dernières recrues : le Salers Tradition, le chou de Lorient et les huîtres bretonnes nées en pleine mer. Mais aussi des Sentinelles venues d’Italie, d’Espagne et autres pays européens, ainsi que quelques représentants de pays africains comme le Maroc, la Côte d’Ivoire et la Mauritanie.

4

N

ous serons au mois de novembre, et l’accent sera donc mis sur les légumes d’hiver, un des thèmes d’Euro Gusto 2011… avec les bas morceaux et les abats. Ces morceaux font partie du patrimoine culinaire et gustatif français, même si nous les considérons comme moins nobles et avons oublié comment les cuisiner. Leur consommation est également un geste responsable, un élément de réponse à cette question très présente dans les medias ces derniers mois,

Sans oublier le Marché Paysan, situé sous une tente à l’entrée de la biennale.

«mangeons-nous trop de viande ?».

Dans une ambiance festive avec musique et spectacles de rue, des producteurs locaux vous feront découvrir les produits de Touraine. Grâce aux maraîchers qui se relaieront sur les trois jours de la biennale, vous comprendrez mieux pourquoi le Val de Loire est surnommé le Jardin de la France depuis la fin du XVème siècle.

Toujours pas convaincus d’y goûter ? La pléthore de chefs talentueux qui cuisineront sur la biennale s’est donné comme défi de vous les faire aimer !

Euro Gusto 2011 - Communiqué de Presse Juin 2011 - www.eurogusto.org


Les Ateliers du Goût Les chefs justement…

Certains interviendront dans les Ateliers du Goût, ces dégustations d’un nouveau genre créées par Slow Food. «Manger est un acte agricole» nous dit Wendell Berry, agriculteur et écrivain américain. Un acte dont les conséquences vont bien au-delà de notre assiette. C’est pourquoi les Ateliers du Goût réunissent dans une ambiance conviviale chefs et producteurs mais aussi, lorsque le sujet s’y prête, experts, historiens et autres universitaires, afin de prendre toute la dimension de ce que l’on est en train de déguster. Une occasion unique de comprendre de manière sensorielle que la nourriture peut être lecture d’un territoire. Nous sommes honorés de pouvoir d’ores et déjà compter la présence des chefs : Inaki Azpitarte (Le Chateaubriand et Le Dauphin, Paris 11ème), Raquel Carena (Le Baratin, Paris 20ème), Arnaud Daguin (Hegia, Hasparren), Benjamin Darnaud (chef nomade) Patrice Gelbart (Le Verre Volé, Paris 10ème), Eric Sapet (La Petite Maison, Cucuron).

Le Bistrot Paysan

C

ôté chef toujours, c’est une véritable brigade qui assurera les trois services quotidiens du restaurant de la biennale, le Bistrot Paysan, sous la direction du chef Bernard Charret. Véritable ovni de la restauration, curieux insatiable et défenseur de la culture du goût et des produits, Bernard propose dans son restaurant Les Chandelles Gourmandes à Larçay une cuisine exclusivement composée de produits locaux et de saison, en un mot une véritable «cuisine du territoire». Au Bistrot Paysan, c’est un autre exercice de style que nous lui demandons : proposer un menu gastronomique conçu avec les produits présents sur Euro Gusto, au juste ratio de protéine animale et à un prix équitable. En un mot, un exemple de repas «bon propre et juste».

Euro Gusto 2011 - Communiqué de Presse Juin 2011 - www.eurogusto.org

5


Tours, ville de la gastronomie.

Val de Loire, patrimoine mondial de l’Unesco. Euro Gusto est né en Touraine et ce n’est pas un hasard.

Car le Jardin de la France mérite le voyage avec ses paysages remarquables, ses spécialités gastronomiques et ses vins, les châteaux d’Amboise, Chenonceau, Villandry ou Azay-le-Rideau, les potagers conservatoires des châteaux de Valmer et de la Bourdaisière, la maison natale de Rabelais. Faut-il le rappeler, le Val de Loire a fait son entrée au patrimoine mondial de l’Unesco en 2000, au titre des paysages culturels vivants. Pourquoi ne pas venir découvrir, ou redécouvrir, à l’occasion d’Euro Gusto tout ce que ce territoire a à offrir. Un séjour qui promet de mêler gastronomie, œnologie, culture et nature. Notre partenaire, le Comité Départemental du Tourisme de Touraine, se fera un plaisir de vous suggérer des lieux remarquables, connus ou moins connus, des idées d’hébergement et de restauration insolites et authentiques. Pour plus d’informations :

www.touraineloirevalley.com

L’œnothèque

Débats sur les enjeux de l’alimentation Euro Gusto ne serait pas un événement Slow Food sans débats.

Mais revenons à notre tour d’horizon d’Euro Gusto cuvée 2011 pour nous arrêter un instant sur ce qui fût un des lieux phares de la première édition : l’œnothèque.

650 références de vins venus de différentes régions viticoles françaises, mais aussi d’Italie, Autriche, Allemagne, Croatie et Hongrie : une véritable invitation au voyage pour vos papilles, et tout cela réuni dans un seul lieu et proposé à la dégustation au verre. On vous laisse imaginer ce dont nous serons capables en 2011 ! Une nouveauté cette année : ce seront les vignerons euxmêmes qui vous parleront de leur vin, de leur territoire et de leur métier.

6

Euro Gusto 2011 - Communiqué de Presse Juin 2011 - www.eurogusto.org

A

u Café Gourmand, lieu de rencontre entre acteurs de l’alimentation, journalistes, scientifiques et autres passionnés, nous parlerons entre autres choses de la réforme de la Politique Agricole Commune après 2013 qui fait l’objet de nombreux échanges entre Slow Food et les instances de l’Union Européenne (Commission, Parlement, Comité des régions…). Mais nous échangerons aussi sur la place des régions et des territoires, ou encore sur le rôle que peuvent jouer l’agriculture paysanne et la production artisanale dans les nouveaux modèles alimentaires et agricoles.


L’espace enfants

L’Espace Métiers

Et les enfants dans tout ça ? Devant le succès de l’Espace Enfants en 2009, nous avons décidé de tripler sa surface pour cette deuxième édition.

Autre nouveauté cette année :

Des animations pédagogiques et ludiques, en partenariat

Des métiers qui ne sont pas appréciés à leur juste valeur en France, contrairement à des pays comme les Etats-Unis, l’Angleterre ou le Japon. Et quels meilleurs porte-parole que les Meilleurs Ouvriers de France pour leur redonner leurs lettres de noblesse ? La main comme mode d’expression d’un artisanat qui touche parfois à l’art. Le geste pour redonner de la valeur et du sens aux choses. Le savoir-faire comme élément essentiel de notre patrimoine culturel.

avec le Comité National Interprofessionnel de la Pomme de Terre (CNIPT), seront proposées aux plus jeunes pour éveiller leurs sens et leurs papilles.

Cette année, un thème volontairement provocateur :

«Jouez avec votre nourriture».

un espace dédié à ceux qui, jeunes ou moins jeunes, se posent des questions sur les métiers de bouche.

Un événement responsable Euro Gusto ne serait pas un événement Slow Food sans une attention particulière portée à son empreinte environnementale. Afin de nous inscrire dans une logique durable, les bouteilles d’eau minérale seront bannies et remplacées par un Bar à Eau, dans le cadre d’un partenariat avec le Service public de l’eau potable de la Ville de Tours. Aucun sac ni gobelet en plastique ne seront distribués. Vous le verrez, pas de design innovant dans le matériel des stands de la biennale : matériaux recyclés et de récup’ seront les maîtres mots, nous serons «less ismore» pas par mode mais par éthique.

Euro Gusto 2011 - Communiqué de Presse Juin 2011 - www.eurogusto.org

7


Lieu Parc des Expositions de Tours - Hall B

Horaires Les Vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 novembre 2011 De 10h à 20h

Tarifs • Plein tarif : 6 e • Tarif réduit* : 3€e pour les jeunes de 12 à 26 ans, les demandeurs d’emploi, les détenteurs de carte famille nombreuse. • Gratuit* pour les enfants de moins de 12 ans et les adhérents Slow Food à jour de leur cotisation. * sur présentation d’un justificatif valide

Billets en prévente sur www.eurogusto.org ou sur place le jour même. Réservation des Ateliers du Goût sur www.eurogusto.org ou sur place le jour même (Attention, nombre de places limité pour chaque atelier).

Réservation du Bistrot Paysan sur place le matin pour le midi. Les détails complets du programme seront mis en ligne sur www.eurogusto.org début septembre 2011. Contacts presse • Paris : Pascale Brevet pmargo.b@gmail.com +33 (0)6 11 10 49 48 • Régions : Claire Gressieux gressieuxclaire@yahoo.fr +33 (0)6 80 13 75 40

Contacts biennale (Exposants, établissements d’enseignement…) Euro Gusto 153, avenue Grammont - 37000 Tours (France)

En partenariat avec

+33 (0)2 47 64 24 38 - info@eurogusto.org

Crédit photos : Owen Franken, Adam Huggins, Malcolm Mac Garvin, Romain Lhuissier, Marcello Marengo, Alberto Peroli, Marcelo Rossi Scudero, Gianluca Canè

Informations pratiques : l’essentiel

Avec le parrainage de


Accès parking exposant

PARC DES EXPOSITIONS DE TOURS

du 17 novembre 8 h au 21 novembre 12 h Nom/Prénom

N° du stand Contact exposant : Léa Chauvin : 06 79 41 62 79 Ne pas jeter sur la voie publique.

euro gusto 2011  

euro gusto 2011, salon, Biennale Européenne du Goût, de la Biodiversité et des Cultures Alimentaires

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you