Issuu on Google+


n.f. (cahute) Hutte, refuge, abri, cabane faite de bric et de broc, qu’elle soit accrochée aux rives du Mississipi ou lovée au fond d’un jardin, blottie à l’ombre ou perchée au sommet d’un arbre, la k-Hut est le royaume de l’imaginaire, de l’enfance, du secret, de la rêverie. Elle inspire et commande le désir d’habiter tel que nous le concevons: Par une architecture sobre et simple, définir un cadre de vie appropriable autorisant des modes de vie singuliers.

01


02


l’agence | équipe

© david bault

Blandine Giacomoni

Architecte dplg, associée de l’agence K-Hut diplômée de l’école Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La-Villette en Juin 1998

Après

une année d’étude aux beaux-arts, Blandine Giacomoni s’est tournée vers les études d’architecture qui allient la création d’une part et une dimension sociale et urbaine d’autre part. Son diplôme, un programme de logements mixtes permettant l’évolution de la famille dans l’immeuble, annonçait les grands thèmes qui structurent sa réflexion à savoir l’enjeu social, répondre à l’évolution des modes de vie, et l’enjeu spatial, comprendre et habiter un lieu.

03

+

Frédéric Boccara

Architecte dplg, associé de l’agence K-Hut diplômé de l’école Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille en Juillet 2004

Faisant suite à une formation supérieure en sciences et techniques industrielles, Frédéric Boccara intègre l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille.

Sa carrière a débuté par le suivi de deux chantiers, logements et équipement, qui lui ont permis de matérialiser par l’expérience, la responsabilité de l’architecte sur un projet et le tissu de relations qui se créent entre le maître d’ouvrage, le maître d’œuvre, les bureaux d’étude et les entreprises. Chef de projet pendant 8 ans et directrice de projet pendant deux ans, elle a affiné et confirmé sa pratique professionnelle. Son expérience dans de nombreuses agences, notamment Eva Samuel et associés et Christian Devillers, lui ont permis d’appréhender la gestion d’un projet et d’une équipe.

C’est là qu’il rencontre et suit notamment l’enseignement de Michel Perloff, géographe et sémiologue, JeanPierre Vettorello, Jean-Michel Savignat et Marc Barani, architectes et urbanistes, l’imprégnant d’une tendance fortement influencée par le travail d’architectes suisses, espagnols et portugais. Mais c’est tout autant à l’écoute attentive de leur enseignement, à l’imprégnation de leurs références qu’à travers ses nombreux voyages d’études, en infatigable promeneur, que l’écriture de Frédéric Boccara se révèle et s’affine: Architecture-sculpture à la surface de laquelle lumière et matière entrent en résonance, à l’intérieur de laquelle forme et usage se combinent et en déterminent l’atmosphère. C’est aussi pour cela qu’il restera fidèle à Marseille tout au long de ses études : Marseille cristallise en effet tout ce que le mélange, le cosmopolitisme, le métissage, apporte à la ville : Beauté, diversité, poésie…

Les concours communs réalisés avec Frédéric Boccara, au sein de l’agence Devillers et associés, l’ont tout naturellement mené vers l’envie de prolonger cette collaboration par l’exercice en nom propre, au travers de la création de K-Hut

Par ses collaborations avec Bruno Fortier ou Christian Devillers, initiateurs d’agences au sein desquelles il a principalement été en charge de la conception, il a su appréhender toutes les complexités du processus de fabrication du projet


|

démarche

Par

une pratique intense des lieux sur lesquels nous intervenons, notre approche du projet se nourrit d’un rapport sensible, presque corporel avec les territoires, urbains et naturels que nous affectionnons. Mosaïque de couleurs, de matières, de textures et de lumières, les villes sont notre paysage quotidien et les parcourir c’est découvrir, dans leur diversité, les liens qui les unifient qui en définissent l’atmosphère. La multiplicité des modes d’habiter, possibles usages et habitudes partagées, allées, passages, chemins dérobés, ces lieux cachés, à l’image de la cahute du fond du jardin, donnent du sens à la dimension sociale (fédératrice) du projet. Apprécier son cadre de vie c’est d’abord prendre du plaisir à l’habiter, s’y sentir bien. Tel un puzzle, ce ressenti donne vie aux premières intuitions qui, se combinant aux données du programme, portées par ses acteurs principaux, aux enjeux environnementaux et sociétaux, forment une pièce singulière. Occuper le vide, en créer de nouveaux : ballades urbaines, cheminements intérieurs, espace partagés ou privatifs, rapport à la rue, au ciel de la ville, le projet est un greffon qui, ne pouvant s’affranchir de l’existant, entre en résonance avec son environnement. La formalisation de l’idée dans un volume harmonieux, s’affranchissant des effets de style, exprime son caractère singulier et confère au projet l’image qui perdurera, littéralement absorbé par le reste de la ville. Si K-Hut puise son essence dans son expérience propre du projet, elle ne néglige pas les enjeux sociétaux de notre temps. Cette dynamique nouvelle l’amène à s’interroger sur la place et le rôle de l’architecte dans la société, sur les modalités de participation de la construction aux mouvements de préservation des ressources de la planète et sur le développement du tissu économique local 

|

principales références | Principales références Logements collectifs et intermédiaire L LOUVRES 64 logements collectifs pour Nacarat L PARIS

18 logements collectifs pour la SIEMP

L RENNES

83 logements collectifs pour Arc Promotion

L CHANTEPIE

105 logements collectifs pour Arc Promotion

L BORDEAUX 154 logements collectifs pour Bouygues immobilier E LES MUREAUX

76 logements intermédiaires pour OSICA

E ERAGNY

60 logements collectifs pour I3F

N STAINS

40 logements intermédiaires pour I3F

Logements individuels L SAINT-OUEN

Transformation d’un lot vide en loft pour un client privé

N MARSEILLE

Construction d’une maison individuelle pour un client privé

Logements étudiants N PARIS

160 logements étudiants pour Espacil habitat

Equipements N SATHONAY

Caserne de gendarmerie avec Cirmade-Est En partenariat public-privé

Urbanisme / espace public N TOULOUSE

Etude de faisabilité urbaine pour BOUYGUES immobilier

L MOULINS Réqualification des cours J. Jaurès et A. France pour Ville de Moulins-sur-Allier PROJETS REALISES AU SEIN DES AGENCES DEVILLERS ET ASSOCIES / EVA SAMUEL / BRUNO FORTIER L PROJETS LIVRES E PROJETS EN COURS DE CHANTIER N PROJETS NON RETENUS OU NON REALISES

projets en cours

L’agence K-Hut suit actuellement, pour le compte de l’agence Devillers et Associés, les chantiers de deux projets conçus et gagnés par Frédéric Boccara et Blandine Giacomoni en son sein. Ce sont: a. 76 logements intermédiaires sociaux aux Mureaux (78) Dans le cadre d’une mission complète de base, loi MOP, l’agence K-Hut suit la direction de l’exécution des travaux depuis le démarrage des travaux jusqu’à la livraison de l’opération au maître d’ouvrage, OSICA. > Livraison prévue en Juillet 2014. b. 60 logements collectifs sociaux à Eragny-sur-Oise (95) Dans le cadre d’une mission complète de base, loi MOP, l’agence K-Hut supervise le choix des matériaux, des aménagements des parties communes et des détails spécifiques, jusqu’à la livraison de l’opération au maître d’ouvrage, I3F.

formations | La prise de conscience collective de l’épuisement des matières premières, des ressources énergétiques fossiles et du changement climatique change aussi notre manière de penser et de faire de l’architecture. Parce que les normes et règlements sont en constante évolution; Parce que la bonne gestion d’une entreprise est l’une des conditions de sa réussite, les architectes associés de l’agence K-Hut, Frédéric Boccara et Blandine Giacomoni, ont pris le parti de s’engager dans un processus de formation permanente. C’est pourquoi, ils ont notamment suivi ou vont suivre les formations suivantes, a. La RT 2012 dans le neuf et l’existant (03.2014) Formation d’une journée dispensée par le Pôle EVA de l’ordre des Architectes d’Ile-de-France. > formation réalisée en mars 2014

> Livraison prévue en Juillet 2014.

b. Concevoir des bâtiments économes (05.2014) Formation de deux journées dispensée par le Pôle EVA de l’ordre des Architectes d’Ile-de-France

En parallèle, l’agence travaille sur des études de faisabilité, et plus particulièrement :

> formation réalisée en mars 2014.

c. 100 logements collectifs à Aubervilliers (93) Terrain en diffus, le projet est en cours d’étude de plan masse

c. La construction bois de A à Z Formation de 11 jours portant sur la conception et l’exécution d’ouvrages en bois, organisée par le Centre National du Bois

> Dépôt de permis de construire prévu en Octobre 2014

> formation prévue en Février 2015 04


l’agence | L’agence est installée depuis Septembre au 5, passage Piver, dans le 11e arrondissement de Paris, au coeur de l’usine Grimmeisen, qui a longtemps abrité les ateliers de la marque de sport Sprint Court. Aujourd’hui, nombre de plateaux sont occupés par de jeunes entreprises ayant toutes en commun d’appartenir au domaine de la création artistique. Architectes, paysagistes,

photographes, graphistes, se répartissent sur six niveaux largement éclairés et organisés autour d’une cour centrale. Nous partageons, avec quatre autres agences d’architecture regroupées en société de moyens, tous des outils nécessaires au fonctionnement de chacune des agences. Le plateau dispose d’autre part d’une salle de réunions et d’une pièce destinée à l’archivage

équipements et moyens | Informatique 4 postes de travail fixes 1 poste de travail itinérant 1 serveur DELL + sauvegarde quotidienne externalisée Connexions internet en WIFI sur chacun des postes 2 disques durs externes 500 Go et 1To 4 Licences Autocad LT 2014 2 Licences Archicad 15 2 Licences Adobe Créative cloud / photoshop / illustrator / indesign 4 Licences Microsoft office 97 1 Mètre laser Bosch

05

Communication 1 Appareil photographique reflex numérique APS-C NIKON D7000 1 Objectif Tamron AF 17-50mm f/2.8 1 Objectif Nikkor AF-S 85mm f/1.8 G 1 Appareil photographique compact numérique LEICA D-Lux 6 Reprographie 1 copieur scanner couleur CANON A4/A3 CLC 2620 1 copieur scanner couleur CANON A4/A3 Image runner Personnel 2 Architectes associés (10 et 15 ans d’expérience) 1 Architecte assistant


06


les projets | projets d’agence

réalisations

Louvres

64 logements collectifs

Orly-ville

45 logements collectifs

Chantepie

105 logements collectifs

Paris

18 logements collectifs

Nantes

32 logements collectifs

Rennes

84 logements collectifs

en cours

concours

Aubervilliers

Pavillons-sous-Bois

Les Mureaux

210 logements collectifs Activités / hôtel / commerces parking silo

109 logements collectifs Etudes de faisabilité urbaine Etude de plan masse

64 logements collectifs 12 maisons en bande Chantier pris en charge par l’agence K-Hut

Eragny-sur-Oise

60 logements collectifs Chantier pris en charge par l’agence K-Hut

Vaulx-en-Velin

117 logements collectifs

97 logements collectifs

hénin-Beaumont

Sevran

66 logements intermédiaires

Brest

91 logements collectifs Résidence tourisme affaires

Caen

24 logements intermédiaires

Stains

40 logements intermédiaires

Viry-Châtillon

60 logements collectifs

Paris

Résidence étudiante de 180 chambres

07


projet en cours

ES ACC 2 PK ES ACC N O PIET

R2 R COU

R3

CE PLA URE ERIE

R3

R3 ES ACC ON T PIE

R4

R3 R3

INT

R

COU

R3

R3

R2

R3

R4

R5 R4

ES ACC e ell Ven

R2

ES ACC ON T PIE

ES ACC N O PIET

R3

R3

R2

R4

R4 ES ACC IPAL C PRIN

R3

E

ELL

VEN

R2 R8

R7

R5

CES AC lle e Ven

1 1 /4

plan masse

Aubervilliers 109 logements collectifs En accession libre à la propriété

N

Maitre d’ouvrage NACARAT | Jean-françois Joumier Situation Avenue du président Roosevelt - rue Schaeffer AUBERVILLIERS (93) Programme SDP 7 800 m2 . SHAB 7 200 m2

|

Ratio 0.92

ES ACC g kin Par

Réalisation études < 01 / 2014 . Dépôt demande de permis de construire > 10 / 2014 Montant des travaux 11 520 000 ¤ HT soit 1 600 ¤ / m2 SHAB

Maitrise d’oeuvre K-Hut

R

COU

C&E Ingénierie des structures | INEX Fluides . thermique . environnement | ATEEC Economie de la construction

F

HALL

HALL

HALL

HALL

Type de mission Mission complète

Performance énergétique HPE RT2012 visé

R

COU

HALL

HALL

CE PLA URE ERIE

INT

HALL

ES ACC PAL CI PRIN

E

ELL

HALL

VEN

2 2 /4

répartition rez-de-chaussée

08


3 3 /4 axonométrie sud-est

En plein coeur d’un faubourg industriel et proche d’une future station de la ligne 12 du métro parisien prolongée, le site est une parcelle en lanière mettant en relation deux atmosphères urbaines distinctes Le site, en profonde mutation, laisse entrevoir son épaisseur, jusqu’alors privatisée par les industries présentes, par un système de venelles piétonnes le long desquelles les nouveaux projets se développent 

T2 T3

4

T4 LC

09

4 /4 répartition R1


réalisations | concours

1 1 /5

depuis le coeur de l’ilot A1

Les Mureaux 76 logements intermédiaires et individuels groupés Locatifs sociaux projet réalisé en tant que Directeur de projets de l’agence Devillers et Associés Chantier pris en charge par l’agence K-Hut

Maître d’ouvrage OSICA | Claudia Cheick-Rouhou Situation zac haut vigne blanche | lots A1 et B1 Bêcheville | LES MUREAUX (78)

|

rue de

Programme SHON 6 544 m2 . SHAB 5 363 m2 | Ratio 0.82 Réalisation Concours < 12 / 2010 . Livraison > 09 / 2014 Montant des travaux 8 993 000 ¤ HT soit 1 779 ¤ / m2 SHAB Type de mission Mission complète loi MOP | entreprise générale Maîtrise d’oeuvre DEVILLERS et ASSOCIES Frédéric Boccara et Blandine Giacomoni directeurs de projets concours à DET DET DEVILLERS ET ASSOCIES + K-HUT C&E Ingénierie Structures | INEX Fluides . Thermique . Environnement | ATEEC Economie de la construction Collaborateurs Yuli Atanassov | Laurent Poggio | Adeline Tort Laure Reydellet

 Performance énergétique et certification BBC RT2005 - H&E Profil A La performance énergétique de l’ouvrage est assurée par: > le branchement de l’opération sur le réseau de chaleur urbain > le remplissage des façades par brique thermique rectifiée porteuse

Objet d’une ambitieuse opération de renouvellement urbain, le secteur du haut vigne blanche est une bande libre prise entre une cité éponyme et le parc de Bêcheville

L

e site se découvre et s’entrevoit par deux niveaux de lecture: Un niveau géographique et paysager quand, à l’ouest, le site domine la vallée de la Seine et donne à voir le versant opposé, tandis qu’à l’Est, il fait face au parc de Bêcheville, vaste espace largement boisé et ceint de hauts murs en pierre. Un second niveau, plus urbain, quand le site est à l’intersection des zones pavillonnaires et des grands ensembles. Le plan d’aménagement développé par l’atelier JAM tire parti de la nature même du lieu et propose de combiner, au sein de chaque unité parcellaire, mixité typologique et variation des hauteurs dans l’ambition presque consensuelle de fabriquer une portion de quartier qui deviendrait le lien entre les divers modes d’habiter la ville. Profitant d’autre part de la situation exceptionnelle du site, le lieu offre aux logements des conditions d’ensoleillement et de vues les plus agréables possibles. Alors, chacun des îlots combine un bâtiment continu R+2/3 (logements en duplex aux derniers niveaux) à l’est et un bloc de maisons en bande R+1 à l’ouest. Séparés et desservis par un jardin linéaire, ces bâtiments s’implantent perpendiculairement à la pente naturelle du terrain: Ce dispositif permet aux logements du bâtiment intermédiaire de voir littéralement «par-dessus» les maisons. Ces maisons, selon qu’elles possèdent des vues dégagées ou sur les barres environnantes, développent une relation au contexte différente. Ainsi, les pièces de vie des maisons du lot B1 sont organisées autour d’un patio, vers lequel les fenêtres principales s’ouvrent 

> les menuiseries bois

10


livraison | septembre 2014

2 /5 depuis le coeur de lâ&#x20AC;&#x2122;ilot A1

2

11


3 3 /5

depuis le piston de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠglise

4 /5 les maisons Ă  redents du lot B1

4

12


5 /5 niveaux R0 et courant

piston de lâ&#x20AC;&#x2122;Eglise

5

Parc de BĂŞcheville

TE

13


réalisations | concours

1 1 /6 depuis le jardin intérieur

Eragny-sur-Oise 60 logements collectifs Locatifs sociaux projet réalisé en tant que Chef de projets de l’agence Devillers et Associés Chantier suivi par Devillers et Associés avec K-Hut

Maitre d’ouvrage Immobilière 3F | Adrien Biggi Situation zac centre-Gare | Boulevard des Aviateurs alliés ERAGNY-SUR-OISE (95) Programme SHON 5 037 m2 . SHAB 4 385 m2

|

Ratio 0.87

Réalisation concours < 01 / 2010 . Livraison > 05 / 2014 Montant des travaux 6 235 000 ¤ HT soit 1 422 ¤ / m2 SHAB Type de mission Mission complète loi MOP | entreprise générale Maitrise d’oeuvre DEVILLERS et ASSOCIES Blandine Giacomoni Chef de projets concours à DET DET DEVILLERS ET ASSOCIES + K-HUT CETBA Généraliste | Economie de la construction Collaborateurs Julie Michaud | Laurent Poggio | Laure Reydellet | Adeline Tort DET assurée par Daniel Charles avec K-HUT

 Performance énergétique et certification BBC RT2005 - H&E Profil A La performance énergétique de l’ouvrage est assurée par: > le branchement de l’opération sur le réseau de chaleur urbain > l’isolation par l’extérieur

Situé face à la place de la Gare, le site pose la question urbaine de la centralité et du rapport aux constructions existantes, organisées en cité-jardin

F

ace au terrain, la gare et à son dos une résidence de 300 logements, une école et une maison de la petite enfance. Si le traitement soigné des espaces extérieurs favorise les relations de ces équipements avec les habitations, la liaison de ce quartier avec la gare n’est, par contre, pas favorisée. Le premier enjeu urbain est donc de créer une liaison directe entre la résidence et la gare par une allée piétonne au travers du site de projet Le bâti se plie et s’ouvre pour accueillir cette traverse . Ainsi la volumétrie se scinde en deux parties pour spatialiser cette liaison avec la gare. Le second enjeu consiste à fabriquer l’espace de la place de la gare. Le projet se développe le long du boulevard des alliés, faisant face à la gare et créant ainsi un front urbain. L’opération épouse la pente du trottoir et s‘y déroule tel un ruban le long en y développant ses entrées. Les morphologies existantes variées, de la maisonette aux bâtiments collectifs, ont conduit à créer un assemblage de volumes aux hauteurs variées permettant de diminuer visuellement la masse de l’ensemble et de créer un paysage typique d’un faubourg contemporain. La volumétrie du projet, se creuse et se fractionne pour refléter cette variété des modes d’habiter, les vides crées offrant des transparences visuelles et des passages. Dans ces encoches crées aux derniers niveaux se nichent des maisons sur le toit en duplex qui se déploient et s’ouvrent sur les terrasses 

> la récupération des eaux pluviales pour l’arrosage des jardins

14


livraison | juillet 2014

2 /6 depuis un logement

2

15


Eragny-sur-Oise 60 logements collectifs Locatifs sociaux 3 /6

4 /6 les maisons sur le toit

situation

3

4

GA RE

DE N E ISO NC MA NFA ’L E

DE N E ISO NC MA NFA E L’

E OLLE EECCO

Masse / création d’une nouvelle relation ville-gare

5 /6 depuis la traverse liant la gare à la résidence I3F

5

16


6 /6 niveaux R0 et R3

6

travers e

place de la gare

17


réalisations | concours

1 1 /6 depuis la rue de Paris

Louvres 64 logements collectifs En accession libre à la propriété projet réalisé en tant que Chef de projets de l’agence Devillers et Associés

Maitre d’ouvrage NACARAT | Stéphane Bourry Situation zac du Parc | Ilot Ub1N | 121, rue de Paris LOUVRES (95) Programme SHON 4 500 m2 . SHAB 3 880 m2 | Ratio 0.86 Réalisation concours < 10 / 2009 . Livraison > 10 / 2012 Montant des travaux 6 850 000 ¤ HT soit 1 765 ¤ / m2 SHAB Type de mission Mission complète | entreprise générale Maitrise d’oeuvre DEVILLERS et ASSOCIES Frédéric Boccara Chef de projets concours > DOE C&E Ingénierie des structures | INEX Fluides . thermique . environnement | ECIB Economie de la construction Collaborateurs Ricardo Guerra | Julie Michaud

 Performance énergétique et certification BBC RT2005 - H&E Profil A La performance énergétique de l’ouvrage est assurée par: > la mise en oeuvre d’une chaufferie collective bois-énergie > le remplissage des façades par brique thermique rectifiée porteuse > les menuiseries mixtes alu-bois à rupteurs de ponts thermiques

Le parc du Château est un lieu hors du commun, où le temps semble s’être arrêté et la ville tue, offert pour partie à la construction de logements collectifs

S

ur un terrain situé dans l’enceinte du parc du château de la ville de Louvres, en situation d’entrée de ville, le projet de 64 logements occupe une position urbaine stratégique en même temps qu’il questionne sur le rapport à la nature, au grand paysage de la plaine de France et à l’histoire du lieu. Par sa position, en limite de parc, le site est d’une grande qualité : ceint de hauts murs en pierre calcaire, le terrain, relativement plat, est peuplé d’arbres centenaires, dont la volonté de préservation, par la nature même du lieu, entre quelque peu en contradiction avec le programme de l’opération, notamment au regard des attendus réglementaires en terme de stationnement. En réponse, les bâtiments forment un L et sont implantés de manière à préserver un large espace extérieur adossé au parc du château, à nouveau ouvert au public et en devient ainsi le prolongement. Placés en retrait des limites sur la rue, ils préservent d’autre part le mur existant et permettent la création d’un filtre végétal continu. Plus qu’une protection envers la rue de Paris, relativement peu bruyante, ce dispositif paysager participe à l’atmosphère de cité-jardin propre à ce quartier, alternance de résidences datant des années 80 et de maisons plus anciennes. La répartition des logements permet à la plupart d’entre eux de jouir de deux orientations, leur apportant confort lumineux, ventilation naturelle efficace et diversité des vues. Au niveau des cimes, certains d’entre eux permettent à leurs occupants d’expérimenter véritablement le « vivre dans les arbres » 

18


livrĂŠ en | octobre 2012

2 /6 depuis le jardin sur la rue de Paris

2

19


Louvres 64 logements collectifs En accession libre à la propriété 3 /6 situation

3

4 /6 depuis l’espace boisé classé

4

20


5 5 /6 depuis l’espace boisé classé 6 /6 niveaux R0 et courant

6

parc du château

21

rue de Paris


réalisations | concours

1 1 /4 depuis la rue Jean Racine

Orly-ville 45 logements collectifs En vefa pour Foncière Logement projet réalisé en tant que Chef de projets de l’agence Devillers et Associés

Maître d’ouvrage DCF | Frantz-Edouard De Penguilly Situation zac de la Pierre au Prêtre | Ilot B | rue Alfred De Musset | ORLY-VILLE (94) Programme SHON 4 950 m2 . SHAB 4 290 m2

|

Ratio 0.86

Réalisation concours < 05 / 2008 . Livraison > 06 / 2012 Montant des travaux 6 500 000 ¤ HT soit 1 515 ¤ / m2 SHAB Type de mission Mission Conception + Visa / entreprise générale Maitrise d’oeuvre DEVILLERS et ASSOCIES Frédéric Boccara Chef de projets concours > DOE CEBAT Ingénierie des structures / AT3E Fluides . thermique . environnement / ACLL Economie de la construction et maîtrise d’oeuvre d’exécution Collaborateurs Marie Deblock / Ricardo Guerra / Carolina Rodriguez

 Performance énergétique et certification THPE RT2005 - Cref - 30% La performance énergétique de l’ouvrage est assurée par: > le branchement de l’opération sur le réseau de chaleur urbain > l’isolation par l’extérieur des façades > les menuiseries aluminium à rupteurs de ponts thermiques

Le morcellement des bâtiments constituant le quartier de la Pierre au prêtre a permis de le réorganiser, libérant ainsi de nouvelles emprises publiques et privées

L

a forme singulière du site, bande étroite brisée, est la conséquence de la volonté de modifier la morphologie du quartier, constitué de barres disposées perpendiculairement les unes par rapport aux autres. La figure du bâtiment-plot, élaborée par l’atelier Ruelle, tire parti de ces deux contraintes et préfigure la nouvelle morphologie du quartier : Urbaine dans le contrepied pris vis-à-vis de l’urbanisme des trente glorieuses, architecturale dans la construction du vide. Dans ce processus, la position stratégique des bâtiments, construisant l’espace de la place et du jardin, interroge sur le sens des constructions et sur leur place dans la fabrication des espaces publics Comment accompagner l’opération de renouvellement urbain? Comment fabriquer un espace public urbain significatif? Comment exprimer l’ordre de la rue? A ces questions nous répondons par la projétation de trois bâtiments identiques, dont l’emprise, en forme de té, produit une façade longiligne sur la rue et une façade plus découpée sur l’intérieur de l’îlot. La disposition régulière des ouvertures, composées d’un ouvrant et d’un volet coulissant formant carré, crée l’ordonnancement des façades et matérialise la conception de la diversité dans la répétitivité. Le traitement enveloppé des prolongements extérieurs et les retraits prennent le contrepied des bâtiments environnants, au dessus desquels les logements de ces niveaux voient désormais 

22


livrĂŠ en | mai 2012

2 /4 situation jardin public

2

3 3 /4 masse 4 /4 depuis la rĂŠsidence Marivaux

4

23


réalisations | concours

1 1 /2 depuis la rue Hittorf

paris 18 logements collectifs Locatifs sociaux projet réalisé en tant que Chef de projets de l’agence Eva Samuel

Maître d’ouvrage SIEMP | Pierre Paulot Situation Rue Hittorf | PARIS (75010) Programme SHON 1 900 m2 Réalisation études < 11 / 2004 . Livraison > 05 / 2011 Montant des travaux 2 500 000 ¤ HT soit 1 515 ¤ m2 SHAB Type de mission Mission Conception + Visa | entreprise générale Maitrise d’oeuvre EVA SAMUEL Blandine Giacomoni Chef de projets concours > DPC

En plein coeur du 10e arrondissement de Paris, le site accueille une cité artisanale et un bâtiment résidentiel qui, en état de délabrement avancé, n’est pas conservé

L

’enjeu consiste ici à assurer la continuité de cette cité qui, adossée à un mur d’hébèrge, développe une façade sur cour donnant sur la rue Hittorf. La partie nouvellement construite termine la figure en développant le même système de cours, sur rue et contre le mur existant. Le caractère architectural du bâtiment existant influence la forme, les proportions et les matériaux de revêtement du bâtiment crée: La forme est celle d’un parallèlépipède régulier de 3 niveaux sur rez-de-chaussée surmonté d’un étage en retrait, prolongé d’un volume en retrait unifiant l’ancien et le récent. Les deux constructions sont reliées par un volume de teinte différente et crée un jeu de cours intérieures permettant ainsi d’éclairer l’ensemble des pièces 

INTEGRALE 4 Ingénierie des structures | BETHAC Fluides | FORGUE Economie de la construction

cour

cour

cour

2 2 /2

rue Hittorf

courant

24


1

25


réalisations | concours

1

Chantepie

1 /3 depuis le Blosne

105 logements collectifs En accession libre à la propriété et en VEFA projet réalisé en tant que Chef de projets de l’agence Devillers et Associés

Maître d’ouvrage GROUPE ARC | Patrice Pinson Situation zac des rives du Blosne | Mail félix Leclerc CHANTEPIE (35) Programme SHON 8 400 m2 . SHAB 6 840 m2

/

Ratio 0.81

Réalisation concours < 05 / 2008 . Livraison > 06 / 2012 Montant des travaux 8 586 200 ¤ HT soit 1 255 ¤ / m2 SHAB Type de mission Mission complète | entreprise générale Maitrise d’oeuvre DEVILLERS et ASSOCIES Blandine Giacomoni Chef de projets concours > DCE LEGENDRE Ingénierie des structures | OFI Fluides Collaborateurs Bénédicte Ledoux DET assurée par Jean-Baptiste valeri LERS et ASSOCIES

|

DEVIL-

 Performance énergétique et certification THPE RT2005 - Cref - 30% La performance énergétique de l’ouvrage est assurée par: > la production de chauffage par une chaudière collective gaz > la production d’eau chaude sanitaire par des panneaux solaires thermiques en toiture > les menuiseries aluminium à rupteurs de ponts thermiques

En limite de zac, la parcelle, longeant la rivière du Blosne, fait face à un espace naturel réaménagé le long duquel une nouvelle promenade est offerte aux habitants du quartier

A la frange Sud de la ZAC des rives du Blosne et faisant face à un vaste espace naturel, le terrain, descendant en pente douce vers le ruisseau, entretient un double rapport: A l’urbain d’une part, à la nature d’autre part. Les 105 logements sont répartis en quatre bâtiments disposés de manière discontinue sur le mail Leclerc et posés sur un socle abritant le stationnement. Ce dernier se creuse afin de laisser s’immiscer le parc naturel entre les bâtiments. Ces vides accueillent des cheminements piétons qui mettent ainsi en relation la ville-constituée et la ville-verte. Les bâtiments, tous identiques, s’implantent perpendiculairement à la pente. L’intentionnelle répétitivité des volumes et du rythme des ouvertures manifeste l’intervention humaine dans le «désordre» de la nature et fabrique une diversité par l’implantation et par le jeu d’imbrication des volumes plutôt que par l’ornementation, réduite ici à sa plus simple expression. L’accès aux circulations verticales se fait à rez-de-chaussée par des halls traversants, celles-ci desservant 4 logements d’angle par niveaux et quatre logements en duplex aux étages supérieurs. Plus qu’un couronnement, la quasi-totalité des logements profite de la vue vers le grand paysage par le prolongement extérieur du séjour, que sont les jardins à Rez-de-chaussée, les balcons en étage et les terrasses des logements en duplex des deux derniers niveaux 

26


livrĂŠ en | juin 2012

3 3 /4 situation 4 /4 R0 et courant mail FĂŠlix Leclerc

le Blosne

27

4


réalisations | concours

1

Rennes

1 /3

depuis la rue Pierre Martin

83 logements collectifs En accession libre à la propriété projet réalisé en tant que Chef de projets de l’agence Devillers et Associés

Maître d’ouvrage GROUPE ARC | Sébastien Bouessay Situation zac Brasserie Saint-hélier | BSH4 | rue Pierre martin | RENNES (35) Programme SHON 5 610 m2 . SHAB 4 896 m2

|

Ratio 0.87

Réalisation études < 11 / 2010 . Livraison > 10 / 2013 Montant des travaux 6 623 620 ¤ HT soit 1 350 ¤ / m2 SHAB Type de mission Mission complète | corps d’états séparés Maitrise d’oeuvre DEVILLERS et ASSOCIES Frédéric Boccara Chef de projets concours > DOE AUXITEC Ingénierie structures | FLUELEC Fluides . thermique . environnement Collaborateurs Audrey Lavernhe | Adeline Tort | Laurent Poggio DET assurée par Jean-Baptiste valeri LERS et ASSOCIES

|

DEVIL-

 Performance énergétique et certification BBC RT2005 - H&E Profil A La performance énergétique de l’ouvrage est notamment assurée par: > la compacité des constructions > le branchement de l’opération sur le réseau de chaleur urbain > les menuiseries aluminium à rupteurs de ponts thermiques

L’ancienne brasserie Kronenbourg occupe un macro-ilot sur lequel sont répartis, conservés et intégrés au projet de z.a.c. de l’atelier Madec quatre bâtiments de style art-nouveau

C

’est autour de ces bâtiments à l’architecture remarquable que Philippe Madec compose le projet, proposant de les contempler depuis un mail-jardin central. Transformés en équipement de proximité ou réhabilités en logements d’exception et insérés au tissu projeté, ils sont mis en valeur par une définition précise des gabarits alentours. Le site de projet est un triangle aplati de quarante-cinq mètres de côté sur lequel le projet, de forte densité, s’implante. Sur ce terrain très contraint, nous disposons deux bâtiments; L’un est un plot de cinq niveaux sur rdc et placé le long du mail; l’autre est un bâtiment long placé en limite de voirie. Pensé comme une juxtaposition de bâtiments plutôt que comme une construction homogène, les hauteurs décroissent à mesure que l’on s’approche du mail, la nature des revêtements et la forme des percements diffèrent. Enduit et briques alternent, fenêtres horizontales ordonnées et verticales aléatoires se juxtaposent et forment un ensemble varié. les encadrements de fenêtres saillants, prévus çà-et-là, sont comme des yeux proéminents qui cherchent littéralement à s’approprier le paysage et contribuent à fabriquer l’épaisseur du projet. La particularité du terrain, en forte pente permet enfin d’éclairer naturellement le parking. Des panneaux de façade constitués de briques de verre translucides. Ces panneaux, disposés entre les halls d’accès aux circulations verticales, participent à l’animation de la rue 

28


livrĂŠ en | octobre 2013

tin

e

Ru

rre

ar

M

e

Pi

Mail piĂŠton

3 2 /3 R0 et courant 3 /3 depuis le mail

4

29


réalisations | concours

1

Nantes

1 /4

depuis le jardin

32 logements collectifs En vefa pour Foncière Logement projet réalisé en tant que Chef de projets de l’agence Devillers et Associés

Maître d’ouvrage BOUYGUES IMMOBILIER POUR FONCIERE LOGEMENT | Ali Mimoun Situation zac Vallon des Dervallières | lot 4 | Rue Auguste Lepère | NANTES (44) Programme SHON 3 230 m2 . SHAB 2 890 m2

|

Ratio 0.89

Réalisation concours < 10 / 2008 . Livraison > 06 / 2012 Montant des travaux 4 700 000 ¤ HT soit 1 626 ¤ / m2 SHAB Type de mission Mission complète | corps d’états séparés Maitrise d’oeuvre DEVILLERS et ASSOCIES Frédéric Boccara et Felipe Ribeiro Chefs de projets concours POUGET Fluides . thermique Collaborateurs Audrey Lavernhe | Felipe Ribeiro DET assurée par François Theubet | DEVILLERS et ASSOCIES

 Performance énergétique et certification BBC RT2005 - H&E Profil A La performance énergétique de l’ouvrage est notamment assurée par: > le branchement de l’opération sur le réseau de chaleur urbain > l’isolation par l’extérieur des façades > les menuiseries aluminium à rupteurs de ponts thermiques

L’extension du quartier des Dervallières vers le parc de la Chézine, donne lieu à la création de logements autour de nouveaux équipements scolaires et sportifs

En bordure de la rue Lepère, dans la partie nord-ouest du nouveau quartier, l’urbaniste projette des bâtiments en peigne perpendiculaires à la voie et à la pente naturelle du terrain et qui doivent nécessairement respecter l’alignement souhaité. La libre interprétation du site et du paysage est ainsi laissée aux architectes. Positionné en partie haute de la vallée de la Chézine, depuis lequel le paysage nantais est totalement dégagé, le bâtiment se tord littéralement pour aller chercher les vues lointaines. Les trois cages effectuent ainsi et successivement une rotation de 10 degrés vers l’Est: Le bâtiment est comme aimanté par le grand paysage. Le dessin des prolongements extérieurs participe à cette expression plastique de l’intention urbaine. Ils accompagnent le mouvement général des portions de bâtiments. Divisés en deux parties aux jouissances différentes, ils peuvent être utilisés tout au long de l’année; la zone de balcon, prévue dans la partie large du prolongement, permet de disposer tables et chaises; La partie jardin d’hiver, dont l’étanchéité est assurée par un système de panneaux vitrés coulissants sur allège, est occupé tel un prolongement du salon. Accessibles depuis trois cages distribuées au nord par une coursive extérieure, tous les logements sont traversants, à double ou triple orientation 30


livré en | juin 2012

2 /4 situation

2

3 3 /4 R0 et R4 4 /4 depuis la vallée de la Chézine

4

31


réalisations | concours

1

Sathonay-camp

1 /4

le gymnase depuis la rue

Caserne de gendarmerie en partenariat public-privé avec CIRMAD Grand-Sud projet réalisé en tant que Chef de projets de l’agence Devillers et Associés

La caserne de gendarmerie, par sa dimension, la diversité et la complexité de ses programmes, constitue une véritable ville dans la ville, organisée comme tel

Maître d’ouvrage CIRMAD Grand Sud Situation SATHONAY-CAMP (69) Programme SHON LGT 75 707 m2 . SHAB 63 758 m2 EQT 28 835 m2

|

SHON

Réalisation concours < 06 / 2007

jardin

Montant des travaux 180 000 000 ¤ HT Type de mission Mission complète Maitrise d’oeuvre DEVILLERS et ASSOCIES et ATELIER DUMETIER Frédéric Boccara Chef de projets gymnase + CMS GFC construction . EXPRIMM . AUXIFIP . MERIDIAN infrastructures

Le gymnase est divisé en deux corps de bâtiment: La halle proprement dite, volume de grande hauteur totalement ouvert au nord et les salles d’activités sportives dans un bâtiment accolé au CMS et desservies par un hall commun vitré. Les pièces sont disposées autour d’un large couloir naturellement éclairé, au centre duquel la structure s’enveloppe d’un banc continu. Le couloir devient un lieu social 

rue

32


3 3 /4

le gymnase faรงade sud

4 /4 le gymnase faรงade nord

4

33


réalisations | concours

1 1 /2

depuis la rue Tase

Vaulx-en-Velin 42 logements collectifs En accession libre à la propriété projet réalisé en tant que Directeur de projets de l’agence Devillers et Associés

Maître d’ouvrage BOUWFONDS MARIGNAN IMMOBILIER | Nadine Arbulu Situation zac du carré de Soie | secteur tase | lot A | VAULXEN-VELIN (69) Programme Ensemble de 117 logements: SDP 8 330 m2 . SHAB 7 698 m2 | Ratio 0.92 Réalisation études < 09 / 2012 . DPC < 12 / 2012 . accordé Montant des travaux 12 078 500 ¤ HT soit 1 570 ¤ / m2 SHAB Type de mission Mission complète | corps d’états séparés Maitrise d’oeuvre DEVILLERS et ASSOCIES Frédéric Boccara Directeur de projets lot A3 (42) SLETEC structures | BERGA Fluides . thermique | ETAMINE Environnement | MARTIN Economie de la construction Collaborateurs Marie Menant | Julie Thouvenin | Adeline Tort

 Performance énergétique et certification BBC RT2005 - H&E Profil A La performance énergétique de l’ouvrage est notamment assurée par: > le branchement de l’opération sur le réseau de chaleur urbain > le remplissage des façades par brique thermique rectifiée porteuse > l’isolation répartie

Le Carré de Soie est un nouveau quartier d’usage mixte, se déployant autour du terminus de la ligne A du métro et de la station «la soie» de la ligne 3 du tramway

Le principe fondateur du projet d’aménagement du sous-secteur Tase, élaboré par FHY, est de proposer des ilots aux relations doubles. Relation urbaine dans la projétation de bâtiments longitudinaux le long des boulevards principaux; Relation presque champêtre dans la libre et disparate disposition des bâtiments le long des axes de circulation secondaires. Cette relative liberté ne doit pourtant pas faire oublier le caractère profondément urbain de l’ensemble, qui doit éviter l’effet «collection». C’est pourquoi, le projet tente de combiner ces deux aspects par l’expression d’une forme libre, complexe, issue de la juxtaposition de deux bâtiments-plots classiques, intégrant en son sein certains traits de caractères des bâtiments urbains: fenêtres verticales, intégration des prolongements extérieurs dans la volumétrie d’ensemble par un habillage en lames horizontales métalliques. Dans ce système volumétrique complexe, les «branches» des plots, se séparant, laissent entrevoir toute l’épaisseur de leur être et permettent l’éclairement de pièces habituellement aveugles, les corps supérieurs des bâtiments se font dos et les bâtiments se décalent pour laisser le vide articulant l’angle de la rue être investi. Ce vide est une place ombragée au sein de laquelle il fait bon se retrouver. Chaque angle, chaque tranche de bâtiment, façades largement vitrées, est prolongé par de larges balcons habillés d’une résille en métal gris dont le dessin cadre sur le paysage alentours en même temps qu’il intimise le prolongement visible du logement 34


2 /2 R0 et R5

2

A3

35

rue Tase


réalisations | concours

1 1 /2

depuis la rive gauche du canal de l’Ourcq

Pavillons-sous-Bois 92 logements collectifs Locatifs et en accession sociale à la propriété projet réalisé en tant que Directeur de projets de l’agence Devillers et Associés

Maître d’ouvrage Office Public Départemental de l’Habitat 93 | Marjorie Septier Situation zac canal-collectifs SOUS-BOIS (94)

|

lots B et CD

|

PAVILLONS-

Programme Ensemble des 92 logements: SDP 7 959 m2 . SHAB 6 913 m2 | Ratio 0.86 Réalisation concours < 04 / 2013 . projet non retenu Montant des travaux 10 473 400 ¤ HT soit 1 515 ¤ / m2 SHAB Type de mission Conception-réalisation avec Dumez Maitrise d’oeuvre DEVILLERS et ASSOCIES Frédéric Boccara Directeur de projets lot CD (50) DUMEZ entreprise générale | CET Fluides . thermique . environnement | DEVILLERS ET ASSOCIES Economie de la construction Collaborateurs Marie Menant | Julie Thouvenin | Adeline Tort

 Performance énergétique et certification BBC RT2005 - H&E Profil A La performance énergétique de l’ouvrage est notamment assurée par: > le branchement de l’opération sur le réseau de chaleur urbain > le remplissage des façades par brique thermique rectifiée porteuse > l’isolation répartie

L’aménagement de terrains industriels de la ZA de La Poudrette, en bordure du canal de l’Ourcq, interroge sur le rapport qu’un bâtiment entretient avec le paysage

Les deux ilots sur lesquels se répartissent les 30 logements en accession sociale à la propriété et les 67 logements locatifs sociaux sont pris entre le futur boulevard de la Poudrette, le long duquel des bâtiments de logements collectifs et de bureaux sont prévus, et le canal de l’Ourcq, espace naturel le long duquel un mode d’habiter la ville plus périurbain se développe. S’en nourrissant, le projet concentre une partie des logements dans les bâtiments collectifs sur le boulevard, au travers desquels, par des porches traversants et des vides entre bâtiments, le cœur de l’ilot, composé de maisons individuelles en bande et d’intermédiaires, est donné à voir. Cette complexité typo-morphologique s’exprime aussi par la forme et la matérialité des constructions. Ainsi, les creux sont pensés comme des patios habillés de bois tandis que les maisons se singularisent par un espace privatif clos regroupant abri vélo et cellier. Le dispositif, urbain mis en oeuvre, inspiré des les «villas» parisiennes, crée un espace intérieur semi-fermé mais partagé en même temps qu’il permet à une majorité de logements de profiter de la vue sur le canal de l’Ourcq, par la dégressivité des hauteurs. Tous les logements sont enfin doublement, voire triplement, orientés. Enfin, les prolongements des logements, ceints de panneaux coulissants en bois ajouré sont pensés tels des pièces extérieures et permettent de contrôler l’aspect extérieur des constructions contre les occupations non désirées 36


2 /2 R0 et R2 voie nouvelle

canal de lâ&#x20AC;&#x2122;Ourcq

37

2


réalisations | concours

1 1 /3

depuis la promenade

Hénin-Beaumont 210 logements collectifs et individuels + bureaux et hôtel Locatifs et en accession sociale à la propriété projet réalisé en tant que Directeur de projets de l’agence Devillers et Associés

Maître d’ouvrage NACARAT | Pierre Craye et Pierre Vieilhescaze Situation zac sainte-henriette | macrolot B | HENIN-BEAUMONT (62) Programme SHON LGTS 15 130 m2 . SHON ACT-BUR-HOT 7 790 m2 | parking silo de 250 places Réalisation concours < 01 / 2012 . projet non retenu Montant des travaux 28 705 000 ¤ HT Type de mission concours de maitrise d’oeuvre sur esquisse Maitrise d’oeuvre DEVILLERS et ASSOCIES Frédéric Boccara Directeur de projets lot CD (50) DUMEZ entreprise générale | CET Fluides . thermique . environnement | DEVILLERS ET ASSOCIES Economie de la construction Collaborateurs Siaosavath southiphong | Laurent Poggio

 Performance énergétique et certification BBC RT2005 - H&E Profil A La performance énergétique de l’ouvrage est notamment assurée par: > La consruction sèche des logements individuels et des petits collectifs > la production de chauffage et d’ECS par chaufferies collectives et panneaux solaires thermiques > la récupération des eaux pluviales par noues drainantes > la mutualisation du stationnement

Entre la zone naturelle des terrils et l’épaisseur construite du boulevard Schweitzer, cette frange de ville questionne sa capacité à s’étendre à l’intérieur de limites finies

L’aménagement de l’ensemble de la zone s’appuie sur la présence, à l’ouest du terrain, d’une des futures gares de la ligne de tram-train reliant Lens à Lille, agissant sur l’aménagement du lot comme un appel, une accroche. Présidant à toute reflexion, les équipement programmés sont disposés le long de cette polarité économique. Cest autant la présence d’élements paysagers forts, d’espaces boisés préservés que la diversité typo-morphologie environnante et sa modénature caractéristique qui ont guidé notre réflexion. Dans ce travail de structuration du site, prévalant sur la conception des objets architecturaux, c’est la contemplation de la nature, de sa capacité à occuper les lieux délaissés par l’homme, à y créer des espaces (bosquets, allées, prairies) qui a guidé notre réflexion sur le vide; Mais c’est aussi les modes d’habiter propres aux territoires au passé industriel (cités ouvrières, corons), la définition des gabarits et la relation des constructions avec les espace public qui ont guidé la mise au point de la composition. De part et d’autre d’une promenade plantée, les constructions s’implantent tantôt en peignes infléchis, tantôt en blocs linéaires fragmentés. Si, au nord, le terrain est découpé en ilots, c’est, au sud, la figure de la parcelle en lanière qui matérialise la prorogation de l’existant. Dans ce système, le mur retrouve son sens premier: fabriquer un sol utile et en définir les limites. Le jeu des hauteurs proposé est le fruit de la présence du terril de SaintHenriette, vers lesquels une grande partie des logements s’orientent 38


2 2 /3 Masse 3 /3 R0 et R1

3

promenade

39


réalisations | concours

1 1 /3

depuis la promenade

Brest 91 logements collectifs et résidence tourisme-affaires en accession libre à la propriété projet réalisé en tant que Chef de projets de l’agence Devillers et Associés

Maître d’ouvrage LAMOTTE | Marc Noury Situation zac des Capucins | lot D | BREST (29) Programme SHON LGTS 6 340 m2 . SHON RTA 3 270 m2 Réalisation concours < 11 / 2011 . projet non retenu Montant des travaux 13 000 000 ¤ HT Type de mission concours de maitrise d’oeuvre sur esquisse Maitrise d’oeuvre DEVILLERS et ASSOCIES Frédéric Boccara Chef de projets concours avec Edith et Olivier Girard BETOM généraliste | CAPTERRE environnement Collaborateurs Jung Myung Kim (OEG)

 Performance énergétique et certification BBC RT2005 - H&E Profil A La performance énergétique de l’ouvrage est notamment assurée par: > la mise en place de géothermie profonde avec complément par panneaux photovoltaiques > la récupération des eaux pluviales pour l’arrosage des parties communes plantées > la protection solaire des baies orientées à l’est au sud et à l’ouest > la mutualisation du stationnement (entre logements et RTA)

Par leur situation géographique, implantés au sommet du plateau dominant la Penfeld, les projets donnent à voir le grand paysage en même temps qu’ils sont vus depuis Brest

Pris entre des urbanités différentes, la nouvelle grande centralité de la Rive Droite de Brest a pour vocation de les fédérer. Ces données réunies se verront dialoguer dans la combinatoire de ses objectifs complémentaires: Ouvrir plus structurellement l’îlot à son contexte proche et lointain pouvant visuellement s’y engouffrer par un écartement judicieusement localisé de ses gabarits toute hauteur dans une logique de fluidité des espaces publics et privatifs. Faire ainsi entrer le soleil et donner à un grand nombre de fenêtres-surcour et à la cour elle-même le plaisir simultané d’une bonne lumière et d’un dégagement vers un horizon de plus ou moins grand champs. Alliée à l’ouverture en large porte de l’ensemble sur la promenade des Capucins lui amenant le paysage sur un ‘’plateau’’, une ligne de bâti R2 prolongeant l’échelle plus basse du réservoir existant assurent ensemble cette liberté transcendantale d’un îlot accueillant des logements à double orientation traversante ville-cour ou à double orientation d’angle. Mettre à profit la pente du terrain tout en évitant le piège d’un effet de socle refermant le projet sur lui-même, pour y inclure 2 niveaux de parking sans sur-enfouissement, pour ménager à la cour la bonne quantité de pleine-terre et pour y planter les arbres de haute tige habitant le vide. Créer des puits de lumière naturelle pour compenser cet enfouissement  40


2 rue mĂŠdiane

2 /3 depuis la rue mĂŠdiane 3 /3 R0 et courant

rue maissin

3

promenade

41


réalisations | concours

1

Sevran

1 /3

depuis le boulevard kennedy

66 logements collectifs locatifs sociaux projet réalisé en tant que Chef de projets de l’agence Devillers et Associés

Maître d’ouvrage OSICA | Claudia Cheick-Rouhou Situation zac des 22 Arpents | lot D | SEVRAN (39) Programme SHON 5 825 m2 . SHAB 4 755 m2

|

Ratio 0.82

Réalisation concours < 11 / 2010 . projet non retenu Montant des travaux 7 500 000 ¤ HT soit 1 477 ¤ / m2 SHAB Type de mission concours de maitrise d’oeuvre sur esquisse Maitrise d’oeuvre DEVILLERS et ASSOCIES Frédéric Boccara Chef de projets concours C&E Ingénierie Structures | INEX Fluides . Thermique . Environnement | ATEEC Economie de la construction Collaborateurs Marie Deblock | Carolina Rodriguez

 Performance énergétique et certification BBC RT2005 - H&E Profil A La performance énergétique de l’ouvrage est notamment assurée par: > le branchement de l’opération sur le réseau de chaleur urbain > la récupération des eaux pluviales pour l’arrosage des parties communes plantées > l’isolation par l’extérieur

Situé en limite de la cité des 22 Arpents et proche des équipements sportifs principaux de la ville, le site est une parcelle issue du remaillage viaire du quartier

Maillage à partir duquel l’urbaniste propose de fabriquer des «bâtimentsplots» disposés aléatoirement au sein de chacun des lots, sans prise de position urbaine clairement définie. Pourtant, l’environnement social et économique du quartier requérait nécessairement une prise de position claire sur l’esprit de la ville, manquant tant à ces quartiers. Le projet développé exprime une autre idée de la ville: Celle qui tout d’abord réaffirme la place de la rue dans la construction d’un espace urbain contenu mais ouvert sur son épaisseur. Celle qui redéfinit ensuite clairement la nature et l’affectation des espaces publics, des espaces partagés et privés, y voyant une ouverture du champ des possibles. Celle qui enfin propose des modes d’habiter variés, induisant une diversité volumétrique non anecdotique, non spectaculaire, loin de l’évènement perpétuel, parce qu’utile à l’habitabilité. D’autre part, notre réflexion sur le logements social conditionne notre manière de penser le projet. C’est pourquoi, nous prolongeons les prescriptions du maître d’ouvrage par une reflexion sur les prestations, les espaces non programmés et les lieux des distribution: C’est ici par l’absence d’ascenseur, l’éclairement naturel des parties communes, l’équipement des logements de nombreux rangements (placards, celliers, buanderies) et de vastes locaux collectifs que le projet tente de répondre aux attentes des futurs résidents et contribuent à diminuer les charges locatives  42


boulevard kennedy

2 /2 R0 et R3

2

43


réalisations | concours

1

Caen

1 /3

depuis le boulevard de la chârité

24 logements intermédiaires locatifs sociaux projet réalisé en tant que Chef de projets de l’agence Devillers et Associés

Maître d’ouvrage INVESTIR IMMOBILIER pour FONCIERE LOGEMENT | Frédéric Alves Situation Boulevard de la Chârité | CAEN (14) Programme SHON 2 559 m2 . SHAB 2 121 m2

|

Ratio 0.83

Réalisation concours < 12 / 2007 . projet non retenu Montant des travaux 3 164 000 ¤ HT soit 1 491 ¤ / m2 SHAB Type de mission concours de maitrise d’oeuvre sur esquisse Maitrise d’oeuvre DEVILLERS et ASSOCIES Frédéric Boccara Chef de projets concours IBA Ingénierie Structures | POUGET Fluides . Thermique . Environnement | CETRAC Economie de la construction Collaborateurs Marie Deblock | Carolina Rodriguez

 Performance énergétique et certification THPE Cref-30% RT 2005 La performance énergétique de l’ouvrage est notamment assurée par: > l’isolation par l’extérieur > Les menuiseries à rupteur de ponts thermiques aluminium > la récupération des eaux pluviales pour l’arrosage des parties communes plantées

Le boulevard de la Charité est une artère le long de laquelle des typologies construites très hétérogènes, tant dans leur forme que dans leur implantation, se développent

Prenant le contrepried de la direction donnée par l’étude de faisabilité, qui prévoyait d’implanter sur cette longue et étroite bande de terrain de petites unitées résidentielles en forme de plot, l’analyse du site et du programme, prévoyant la construction de 24 logements, nous a rapidement orienté vers une autre typologie construite. Le lieu révélait en outre des qualités intrinsèques évidentes dont il fallait tirer parti et que les bâtiments pressentis n’exploitaient pas pleinement : A la frontière entre ville, au nord, et campagne, au sud, plantée d’arbres majestueux et de bosquets constitués, le site invitait à projeter un bâtiment exprimant ce double rapport, à l’intérieur duquel les logements se protégeraient des nuisances du boulevard tout en s’ouvrant généreusement vers le grand paysage. Synthèse de cette dualité contenue dans une forme longitudinale, le bâtiment s’étire sur toute la longueur du site et contient, sur trois niveaux, des logements exclusivement traversants. Desservis par une coursive orientée au nord, couverte mais ouverte sur la rue, ils sont répartis par types: Sur des trois pièces individuellement accessibles à rez-de-chaussée, sont posés des logements deux pièces puis des 4 et 5 pièces en duplex. Les pièces de vies sont placées à l’abri des nuisances, côté jardin et sont prolongées de profonds balcons filants. Un jeu de terrasses données aux duplex participe au découpage subtil du volume  44


2 /2 R0, R2 et R3 boulevard de la châritÊ

45

2


réalisations | concours 01 60

1

Stains

1 /3

depuis le parc de la Courneuve

40 logements intermédiaires locatifs sociaux projet réalisé en tant que Chef de projets de l’agence Eva Samuel

Bordé par le parc de la Courneuve, le quartier du Moulin Neuf est un lieu en cours de transformation où se mêlent habitat individuel et collectif, zones industrielles et équipements publics

Maître d’ouvrage I3F Situation Rue de la vieille Mer | STAINS (93) Programme SHON 4 000 m2 . SHAB 3 320 m2

|

Ratio 0.83

Réalisation concours < 09 / 2007 . projet non retenu Montant des travaux 6 200 000 ¤ HT soit 1 860 ¤ / m2 SHAB Type de mission concours de maitrise d’oeuvre sur esquisse Maitrise d’oeuvre EVA SAMUEL Blandine Giacomoni Chef de projets concours IBA Ingénierie Structures | POUGET Fluides . Thermique . Environnement | CETRAC Economie de la construction Collaborateurs Vincent Jaulneau-Labarre | Matthieu Normand

 Performance énergétique et certification THPE Cref-30% RT 2005 La performance énergétique de l’ouvrage est notamment assurée par: > l’isolation par l’extérieur > Les menuiseries à rupteur de ponts thermiques aluminium > la récupération des eaux pluviales pour l’arrosage des parties communes plantées

Les maisons de Moulin Neuf s’inscrivent dans un site dominé par des éléments forts : Le Parc de la Courneuve d’une part, un quartier de barres partiellement réhabilitées, typologie unique du bâti environnant. Le projet répond à ce site sous forme d’un ensemble capable de « résister » à la force des éléments en présence et d’exister par son identité propre. Il offre ainsi une façade compacte sur le parc, poreuse sur la placette marquant l’entrée du parc et ouvre son cœur d’îlot à l’ensemble du quartier. En même temps que l’ensemble acquiert un certain caractère unitaire et évite l’effet de fragmentation ou de répétition, les maisons affirment leur échelle, offrent la diversité de leur typologies et des cadres de vue variés sur le paysage. L’objectif est donc double : Diversifier des typologies, les façons de vivre dans l’îlot, sans renoncer à l’image du vivre ensemble. C’est l’organisation des espaces libres et des usages qu’ils permettent ou impliquent qui a guidé l’organisation des espaces et des typologies. C’est pourquoi, le parcours est ici riche et divers: Il représente l’échelle de la proximité et des usages au quotidien et favorise le «vivre ensemble». Au niveau de l’ilôt, le dispositif de parking, disposé à l’air libre en rez-dechaussée des bâtiments collectifs sur rue, permet de libérer le sol de la nuisance et de la dangerosité des voitures. Les espaces libres favorisent la convivialité et permettent la création de jardins privatifs et d’espaces de jeux pour les enfants  46


parc de la courneuve

2 2 /3 masse et schĂŠma des transparences 3 /3 R0 et courant

3

47


réalisations | concours

1

Viry-Châtillon

1 /3

depuis le boulevard meder

60 logements collectifs locatifs sociaux projet réalisé en tant que Chef de projets de l’agence Eva Samuel

Maître d’ouvrage I3F | Catherine Couderc Situation Boulevard Meder | VIRY-CHATILLON (91) Programme SHON 4 200 m2 . SHAB 3 596 m2

|

Ratio 0.86

Réalisation concours < 11 / 2007 . projet lauréat . sans suite Montant des travaux 6 800 000 ¤ HT soit 1 890 ¤ / m2 SHAB Type de mission concours de maitrise d’oeuvre sur esquisse Maitrise d’oeuvre EVA SAMUEL Blandine Giacomoni Chef de projets concours EVP Ingénierie Structures | BETHAC Fluides . Thermique | RFR Environnement | FORGUE Economie de la construction Collaborateurs Simona Dirvariu | Matthieu Normand

 Performance énergétique et certification THPE Cref-30% RT 2005 La performance énergétique de l’ouvrage est notamment assurée par: > La production de chauffage et d’eau chaude sanitaire par chaudière colletive à condensation > l’isolation par l’extérieur > Les menuiseries triple vitrage à rupteur de ponts thermiques aluminium > la ventilation double flux

Proche de la Seine, le site du projet, au carrefour de deux axes majeurs, marque la limite d’un quartier séparé de la ville par la voie ferrée et une zone d’entrepôts

Le bâtiment se décompose en 2 parties. Un socle de deux niveaux comprend des maisons de ville en duplex dont les entrées individuelles sur le boulevard animent la rue et définit l’échelle du piéton. Un ensemble de plots de trois ou quatre niveaux supplémentaires, posés sur ce socle et dont le jeu volumétrique profite à la ville et aux logements. La décomposition en trois plots des logements collectifs présente l’avantage de multiplier les vues et les éclairements depuis les logements, d’éviter la mono-orientation sur la voie ferrée, d’optimiser les apports solaires par la multiplication des façades orientées Sud, d’offir une double-orientation à la majorité des logements des plots et de développer les balcons et jardins privatifs côté Seine : Le plot, situé à l’angle du terrain développe ses balcons plein sud sur la voie Carnot et l’école de faible hauteur. Ainsi, seules des vues secondaires (cuisine, salle de bains, seconde baie séjour et chambre) ouvrent sur la voie ferrée. La nature constructive de l’enveloppe tire parti des contraintes urbaines, acoustiques et thermiques du lieu et de la programmation. La façade est épaisse est continue. Elle enveloppe les plots et le socle d’un bardage régulièrement calepiné de panneaux d’Eternit clipsés. Dans ce système, la proportion des ouvertures donne l’image d’un bâtiment largement ouvert. Les balcons constituent des volumes indépendants des façades, construits en ossature métalliques et ne générant pas de ponts thermiques  48


2 2 /3 masse 3 /3 R0 et courant

3

49


réalisations | concours

1

Paris

1 /2

depuis la voie piétonne

Résidence étudiante de 180 chambres projet réalisé en tant que Chef de projets de l’agence Eva Samuel

En contrebas du boulevard des Maréchaux, nouvellement desservis par le tramway, s’implante en limite de la ceinture d’habitat Bon Marché ceinturant Paris

Maître d’ouvrage ESPACIL HABITAT Situation Rue Brillat Savarin | PARIS (75013) Programme SHON 6 538 m2 . SHAB 5 230 m2

|

Ratio 0.80

Réalisation concours < 11 / 2008 . projet non retenu Montant des travaux 8 800 000 ¤ HT soit 1 680 ¤ / m2 SHAB Type de mission concours de maitrise d’oeuvre sur esquisse Maitrise d’oeuvre EVA SAMUEL Blandine Giacomoni Chef de projets concours EVP Ingénierie Structures | BETHAC Fluides . Thermique | RFR Environnement | FORGUE Economie de la construction Collaborateurs Marine Camps

 Performance énergétique et certification THPE Cref-30% RT 2005 La performance énergétique de l’ouvrage est notamment assurée par: > La production de chauffage et d’eau chaude sanitaire par panneaux solaires thermiques > L’ossature bois des façades avec isolation répartie > La suppression des ponts thermique par désolidarisation des prolongements extérieurs > Les menuiseries double vitrage à rupteur de ponts thermiques aluminium

Le choix des hauteurs sur les volumes est fonction du contexte: Haut sur la pointe sud face aux tours voisines ; Profitant de la vue privilégiée au sud, les balcons s’y arrêtent et le bâtiment se soulève et creuse son RDC pour accueillir les vélos de l’opération. Plus bas sur la placette le bâtiment adopte une échelle plus domestique sur le quartier proche. Deux programmes, deux bâtiments articulés autour de leurs espaces communs: L’enjeu du programme est de faire cohabiter les chercheurs et les étudiants. Chacun disposant de son « hôtel », c’est la faille, accueillant l’escalier central de distribution, qui marque l’identité propre des deux bâtiments en même temps qu’elle les unifie, au même titre que les espaces communs à RDC. La porosité des espaces communs prolonge les espaces publics extérieurs à l’intérieur du projet. Etre dans la fenêtre: La baie des chambres est généreuse et horizontale. La hauteur de son allège permet d’y adosser les bureaux et de permettre une vue extérieure en position assise: Sur le jardin, au sud et à l’ouest se greffent des balcons en structure métallique et platelage bois désolidarisés des bâtiments. Sur une ossature bois préfabriquée, est posé un panneautage métallique. Les panneaux entre baies varient par leur texture et leurs brillances. La façade est finalement composée comme un tissage de panneaux alternant les textures et les brillances et produisant reflets et textures variés 

50


2 /2 R0 et courant

2

51


52


les projets | projets personnels

réalisations

Louvres

64 logements collectifs

Orly-ville

45 logements collectifs

Chantepie

105 logements collectifs

Paris

18 logements collectifs

Nantes

32 logements collectifs

Rennes

84 logements collectifs

en cours

concours

Aubervilliers

Pavillons-sous-Bois

Les Mureaux

210 logements collectifs Activités / hôtel / commerces parking silo

109 logements collectifs Etudes de faisabilité urbaine Etude de plan masse

64 logements collectifs 12 maisons en bande Chantier pris en charge par l’agence K-Hut

Eragny-sur-Oise

60 logements collectifs Chantier pris en charge par l’agence K-Hut

Vaulx-en-Velin

117 logements collectifs

97 logements collectifs

hénin-Beaumont

Sevran

66 logements intermédiaires

Brest

91 logements collectifs Résidence tourisme affaires

Caen

24 logements intermédiaires

Stains

40 logements intermédiaires

Viry-Châtillon

60 logements collectifs

Paris

Résidence étudiante de 180 chambres

53


1 1 /4

séjour tranversant

2

3

2 /4 escalier

3 /4 étage 4 /4 existant et projets

Saint-Ouen transformation d’un lot vide en loft

12 unités résidentielles d’une surface au sol de 60 m2 environ, réparties en deux bâtiments parallèles s’ouvrant sur un espace intérieur, ont été crées dans cette usine entièrement viabilisée (comblement des fosses, ragréages des sols et création de mezzanines) par un promoteur privé. D’une hauteur sous faîtage de huit mètres, chaque unité est éclairée par des ouvertures de multiples natures (grandes fenêtres horizontales sur l’arrière, doubles portes-fenêtres verticales sur le jardin)

4

et notamment par un Shed filant orienté nord, conférant au volume une luminosité importante, variée mais constante. C’est pourquoi, nous avons souhaité que les pièces composant le volume intérieur demeurent ouvertes, de manière à ce que la luminosité de l’ensemble, relativement altérée par la mezzanine soit la plus importante possible; C’est aussi pour cela que l’ensemble des murs et des cloisonnements intérieurs sont restés blancs 

Maître d’ouvrage CLIENT PRIVE Situation Ancienne usine Koller | rue godefroy | SAINT-OUEN (93) Programme SHON 96 m2 . SHAB 89 m2 Réalisation études < 01 / 2005 . livraison < 04 / 2006 Montant des travaux 150 000 ¤ HT soit 1 660 ¤ / m2 SHAB Type de mission commande directe Maitrise d’oeuvre Frédéric Boccara et Olivier Calvarèse CARTESIA Entreprise généralew

54


1

Marseille

2

une maison

3

1 /3 façade est 2 /3 façade ouest 3 /3

plan

De l’histoire de l’exploitation du lieu demeurent murs en pierres sèches et oliviers centenaires auxquels se mêle végétation éparse et rase, garrigue tapissant les collines avoisinantes.

séparées par un étroit couloir au fond duquel un escalier permet d’accéder au solarium. Ces deux espaces s’ouvrent largement sur des patios latéraux.

Maître d’ouvrage CLIENT PRIVE

Ces préexistants fabriquent un paysage poétique au milieu duquel la maison s’installe avec modestie. Posée en contrebas du canal de Marseille, la maison est un mur habité qui conforte et maintient le sol de cet environnement fragile. Après avoir parcouru un chemin planté, rappelant la mise en scène bastidaire alentour, la maison se pénètre par une skifa, entrée protégeant l’intérieur des regards, et s’organise en deux parties,

Le lieu de vie en commun, composé d’un salon, d’une cuisine et un bureau, s’ouvre totalement sur un second patio à l’ouest. Une grande voute donne à l’espace du séjour un statut à part, signifiant ainsi le caractère central qui lui est conféré. Enfin, des puits de lumière illuminent les zones non éclairées et apportent la lumière du soir à l’intérieur des chambres 

Réalisation étude d’esquisse < 03 / 2003 . projet sans suite

55

Situation chemins des bessons | hameau de sainte-marthe | MARSEILLE (13) Programme SHON 150 m2 . SHAB 135 m2

Montant des travaux 450 000 ¤ HT soit 1 660 ¤ / m2 SHAB Type de mission commande directe Maitrise d’oeuvre Frédéric Boccara


Saint-Ouen Diplôme de fin d’études . Blandine Giacomoni Habiter de l’autre côté du périphérique / mixité des générations dans l’immeuble

R+3

3P DUPLEX

5P DUPLEX

5P DUPLEX

R+2 1P

R+1

3P

5P DUPLEX

RdC

Le site de travail est un terrain situé dans le haut Montreuil, séparé du centre de la ville et de ses services par une autoroute et caractérisé par le parcellaire agricole sur lequel il s’inscrit, celui anciennement de la culture des pêches. Enjeu social : Des logements collectifs en site périurbain pour qui et comment ? Ce travail était l’occasion de définir le programme de notre opération et donc ne se situe pas dans la lignée de la pratique habituelle de l’architecte, c’est à dire de répondre en tant que maître d’œuvre à un programme donné.

En partant du constat de la tendance ségrégative de regroupement des familles traditionnelles dans les zones péri –urbaines, l’enjeu ici a été de contrecarrer cette tendance à l’échelle de notre opération. En effet, l’évolution de la famille va à contre-sens de ce type de répartition spatiale. Le modèle familial tend à s’éclater, et apparaît les ménages d’une seule personne. L’éclatement familial ne signifie pas la mort de la famille, il semble même que cet éclatement se soit suivi d’un renforcement des liens familiaux. Dans l’immeuble : Mixité des générations Proposer des logements aux temps différents (les studios sont des logements de transit

3P

contrairement aux logements familiaux) reliés entre eux spatialement. Ce dispositif permet des scénarios familiaux différentes (regroupement, entraide, indépendance du jeune) et apporte une mixité inexistante pour le moment dans le site. Une coursive extérieure de distribution de petits et grands logements de part et d’autre. Dans le logement : des dispositifs permettant l’évolution des modes de vie et de la famille : - Une pièce indépendante à proximité de l’entrée - Une pièce en plus aux fonctions non définies, support d’appropriation différentes suivant les besoins: 56


R+3

R+2

R+1

RdC

- Proposer une variété des parcours dans le logement.Enjeu spatial : Projeter dans un site périurbain décousu sur une parcelle agricole, celles des murs à pêches de la ville de Montreuil. Dans ce lieu, se côtoient des pavillons et des immeubles collectifs. Le paysage est caractérisé par un hérissement de volumes différents. Le tissu plus lâche permet d’avoir des vues traversantes dans les cœurs d’îlots et une masse plus importante d’espaces plantés. Ceux-ci sont l’apanage des pavillons. Ce type de morphologie urbaine, caractéristique de la banlieue, n’aurait rien de dérangeant en soi si ces différents 57

types d’opérations fonctionnaient dans une cohésion d’ensemble. L’espace autour comme les rues, ici est vide de sens. C’est une perte de l’espace public, un espace sans surprises. Habiter les vides - A la différence des espaces extérieurs interstitiels alentour, proposer des espaces extérieurs qualifiés : une cour, des jardins, une venelle, des passages. Une morphologie variée comme un reflet du tissu urbain périurbain - Répondre aux échelles urbaines variées alentour par un volume morcelle et continu.

Réinterpréter les qualités de La parcelle agricole en lanière au profit du projet : l’orientation Est-Ouest et la position en lanière perpendiculaire à la rue. L’implantation sur ces parcelles étroites et profondes a accentué les lignes de force filantes vers les coeurs des terrains. Optimisation de la profondeur et de l’orientation optimale de la parcelle pour les logements comme protection par rapport à la rue et transition de l’espace public de la rue vers l’espace privé 


58


Liste de projets

PROJETS REALISES AU SEIN DES AGENCES DEVILLERS ET ASSOCIES / EVA SAMUEL

59


é LIVRES

EN COURS

Saint-Denis

97 logements collectifs

Nantes

32 logements collectifs

Bordeaux

116 logements collectifs et 38 maisons

Louvres

64 logements collectifs

Neuilly-sur-Marne 41 logements collectifs

Chantepie

104 logements collectifs

Orly

45 logements collectifs

Paris

18 logements collectifs

Lyon

Maitre d’ouvrage EIFFAGE IMMOBILIER / Anne-Sophie Habr Situation Square Landy Wilson / RFF Laïk - SAINT-DENIS 93 . Programme SHON 7 481 m² SHAB 6 256 m² . Réalisation faisabilité <12/2006 - Livraison >09/2010 . Montant des travaux 10 473 400 €HT . Maitrise d’oeuvre Christian DEVILLERS / Frédéric Boccara Chargé de projets ESQ à DET . EIFFAGE CONSTRUCTION entreprise générale / FOUGEROLLE fluides

Maitre d’ouvrage BOUYGUES IMMOBILIER / M Mimoun . Situation ZAC du Vallon des Dervallières / lot 4 - NANTES 44 . Programme SHON 3 230 m² SHAB 2 890 m² . Réalisation concours <10/2008 - Livraison >06/2012 . Montant des travaux 4 700 000 €HT Maitrise d’oeuvre Christian DEVILLERS / Frédéric Boccara Chef de projets concours / POUGET CONSULTANTS Fluides Thermique environnement

Maitre d’ouvrage BOUYGUES IMMOBILIER / Yannick Ollivier Situation Ecoquartier Ginko . zac des berges du lac / BORDEAUX 33 . Programme SHON LGT 13 000 m² SHAB 10 973 m² . Réalisation études <10/2008 - Livraison >04/2013 . Montant des travaux 19 428 000 €HT . Maitrise d’oeuvre Christian DEVILLERS / Frédéric Boccara Directeur de projets PC à ACT . BETEM généraliste / POUGET environnement / IFECC Economie de la construction

Maitre d’ouvrage NACARAT / Stéphane Bourry . Situation ZAC Du Parc / lot UB1Nord - LOUVRES 95 . Programme SHON 4 500 m² SHAB 3 880 m² . Réalisation concours <10/2009 - Livraison >10/2012 . Montant des travaux 6 850 000 €HT .

Maitre d’ouvrage OPDH93 / Marjorie Septier . Situation Ilot Suffren - NEUILLY-SUR-MARNE 95 . Programme SHON 4 500 m² SHAB 3 880 m² . Réalisation concours <10/2009 - Livraison >10/2012 . Montant des travaux 4 920 000 €HT .

Maitre d’ouvrage ARC PROMOTION / Patrice Pinson . Situation ZAC des rives du Blosne - CHANTEPIE 35 . Programme SHON 8 400 m² SHAB 6 840 m² . Réalisation études <09/2006 - Livraison >03/2010 . Montant des travaux 8 586 200 €HT .

Maitrise d’oeuvre Christian DEVILLERS / Frédéric Boccara Directeur de projets . C&E Ingéniérie des structures . INEX Fluides Thermique environnement . ECIB Economie de la construction

Maitrise d’oeuvre Christian DEVILLERS / Frédéric Boccara Directeur de projets . C&E Ingéniérie des structures . INEX Fluides Thermique environnement . AEI Economie de la construction

Maitrise d’oeuvre Christian DEVILLERS / Blandine Giacomoni Chef de projets . J PRIMA structures / OFI Fluides Thermique environnement / ECIB Economie de la construction

Maitre d’ouvrage DCF / Frantz-Edouard De Penguilly . Situation ZAC de la Pierre au Prêtre / lot B - ORLY-VILLE 94 . Programme SHON 4 950 m² SHAB 4 290 m² . Réalisation concours <05/2008 - Livraison >06/2012 . Montant des travaux 6 500 000 €HT Maitrise d’oeuvre Christian DEVILLERS / frédéric Boccara Chef de projet . CEBAT structures / AT3E fluides thermique Environnement ACLL économie de la construction / maitrise d’oeuvre d’exécution

Maitre d’ouvrage SIEMP Situation rue Hittorf / PARIS 75010 . Programme SHON 1 900 m² SHAB 1 520 m² . Réalisation études <11/2004 - Livraison >05/2011 . Montant des travaux 2 500 000 €HT .

Maitre d’ouvrage BOUYGUES IMMOBILIER / Isidori Raffier Situation zac du Bon Lait / LYON 69 . Programme SHON 11 073 m² SHAB 8 450 m² . Réalisation études <01/2006 - Livraison >07/2011 . Montant des travaux 13 300 000 €HT .

Maitre d’ouvrage OSICA / Claudia Cheick-Rouhou Situation zac Haut vigne Blanche / LES MUREAUX 78 . Programme SHON 6 544 m² SHAB 5 363 m² . Réalisation études <11/2010 - Livraison >10/2013 . Montant des travaux 8 993 000 €HT .

Maitre d’ouvrage ARC PROMOTION / Sébastien Bouessay Situation zac Brasserie St-hélier / RENNES 35 . Programme SHON 5 610 m² SHAB 4 896 m² . Réalisation études <12/2010 - Livraison >06/2014 . Montant des travaux 6 623 620 €HT .

Maitrise d’oeuvre Eva SAMUEL / Blandine Giacomoni Chef de projets . INTEGRALE 4 structures / BETHAC fluides / FORGUE économie de la construction

Equipe de Maitrise d’oeuvre Christian DEVILLERS / Blandine Giacomoni Chef de projets DET . CABUT structures / ITEE fluides / TROMPILLE économie de la construction

Equipe de Maitrise d’oeuvre DEVILLERS ET ASSOCIES / Frédéric Boccara et Blandine Giacomoni Directeurs de projets . C&E structures / INEX fluides . thermique . environnement / ATEEC économie de la construction / OGI vrd

Equipe de Maitrise d’oeuvre Christian DEVILLERS / Frédéric Boccara Directeur de projets études . AUXITEC structures / FLUELEC fluides / DEVILLERS ET ASSOCIES économie de la construction

128 logements collectifs 110 logements étudiants

Rennes

83 logements collectifs

CONCOURS DE MAITRISE D’OEUVRE / LAUREAT

COMMANDE DIRECTE ou PROCEDURE NEGOCIEE

60


EN COURS

CON COURS

Vaulx-en-velin 117 logements collectifs

Pavillons-sous-Bois 49 logements collectifs 38 maisons en bande

Hénin-beaumont 32 logements collectifs

Sathonay

Une caserne de gendarmerie

Brest

91 logements collectifs / RTA

Stains

40 logements intermédiaires

L’Ile-saint-Denis

Réhabilitation des entrepôts du Printemps

Rennes

200 logements collectifs

Sevran

Maitre d’ouvrage BOUWFONDS MARIGNAN / nadine Arbulu Situation Carré de soie / secteur tase - Vaulx-en-Velin 69 . Programme SDP 8 330 m² SHAB 7 698 m² . Réalisation DPC <12/2012 - instruction en cours . Montant des travaux 12 078 500 €HT . Equipe de Maitrise d’oeuvre DEVILLERS et Associés / Frédéric Boccara Directeur de projets ESQ à DPC . SLETEC Structures / BERGA fluides . thermique / ETAMINE environnement / BET MARTIN Economie de la construction

Maitre d’ouvrage OPDH93 / Marjorie Septier . Situation zac canal collectifs . lot BCD / Pavillons-sous-Bois 93 . Programme SDP 7959 m² SHAB 6 913 m² . Réalisation concours <04/2013 - projet non retenu . Montant des travaux 10 473 400 €HT

Maitre d’ouvrage NACARAT / Pierre Craye . Situation zac SaintHenriette . lot B / Hénin-Beaumont 62 . Programme SHON 22 920 m² . Réalisation concours <01/2012 - projet non retenu . Montant des travaux 28 705 400 €HT

Maitrise d’oeuvre DEVILLERS et Associés / Frédéric Boccara Directeur de projets concours / DUMEZ entreprise générale / CET généraliste

Maitrise d’oeuvre DEVILLERS et Associés / Frédéric Boccara et Siaosavath Southiphong directeurs de projets / C&E structures / INEX fluides . thermique . environnement

Maitre d’ouvrage CIRMAD Grand Sud . Situation SATHONAYCAMP 69 . Programme SHON LGT 75 707 m² SHON EQT 28 835 m² . Réalisation concours <06/2007 - projet non retenu . Montant des travaux 180 000 000 €HT .

Maitre d’ouvrage I3F / Adrien Biggi . Situation Rue de la vieille Mer STAINS 93 . Programme SHON 4 000 m² SHAB 3 280 m² . Réalisation concours <09/2007 - projet non retenu . Montant des travaux 6 200 000 €HT .

Maitre d’ouvrage LAMOTTE / MArc Noury . Situation ZAC des Capucins RENNES 35 . Programme SHON 6 340 m² SHON RTA 3 720 m² SHAB . Réalisation concours <11/2011 - projet non retenu . Montant des travaux 13 000 000 €HT .

Maitrise d’oeuvre Christian Devillers et Atelier Dumetier / Frédéric Boccara Chef de projet équipements . GFC construction . EXPRIMM . AUXIFIP . MERIDIAN Infrastructures

Maitrise d’oeuvre Eva SAMUEL / Blandine Giacomoni Chef de projet . IBA structures . POUGET Fluides Thermique environnement . CETRAC Economie de la construction

Maitrise d’oeuvre DEVILLERS ET ASSOCIES + Edithe et Olivier Girard / Frédéric Boccara Chef de projets . BETOM généraliste / CAPTERRE environnement

Maitre d’ouvrage BOUYGUES IMMOBILIER / Benoît Juret Situation zac de la Courrouze / RENNES 35 . Programme SHON 13 671 m² SHAB 11 548 m² . Réalisation concours <06/2007 - projet non retenu . Montant des travaux 15 000 000 €HT .

Maitre d’ouvrage OSICA / Claudia Cheick-Rouhou Situation boulevard Kennedy / SEVRAN 93 . Programme SHON 5 825 m² SHAB 4 775 m² . Réalisation concours <11/2011 - projet non retenu . Montant des travaux 7 500 000 €HT .

Maitre d’ouvrage INVESTIR IMMOBILIER pour FONCIERE LOGEMENT Situation bd de la Chârité / CAEN 14 . Programme SHON 2 559 m² SHAB 2 121 m² . Réalisation concours <12/2007 projet non retenu . Montant des travaux 6 800 000 €HT .

Maitre d’ouvrage I3F / Catherine Couderc Situation Boulevard Meder / VIRY-CHATILLON 91 . Programme SHON 4 200 m² SHAB 3 596 m² . Réalisation études <11/2007 - Lauréat - projet sans suite . Montant des travaux 6 800 000 €HT .

Equipe de Maitrise d’oeuvre Christian DEVILLERS / frédéric Boccara Chef de projet . IOSIS fluides / CAPTERRE environnement

Equipe de Maitrise d’oeuvre DEVILLERS ET ASSOCIES / frédéric Boccara Directeur de projet . C&E structures / INEX fluides . thermique . environnement / ATEEC économie de la construction

Equipe de Maitrise d’oeuvre Christian DEVILLERS / frédéric Boccara Chef de projet . IBA structures / POUGET fluides . thermique . environnement / CETRAC économie de la construction

Equipe de Maitrise d’oeuvre Eva SAMUEL / Blandine Giacomoni Chef de projet . EVP structures / BETHAC fluides . thermique / RFR environnement / FORGUE économie de la construction

66 logements intermédiaires

Caen

24 logements intermédiaires

Viry-Châtillon 60 logements collectifs

CONCOURS DE MAITRISE D’OEUVRE / NON RETENU

61

COMMANDE DIRECTE ou PROCEDURE NEGOCIEE


62


Parcours

63


Frédéric Boccara Architecte dplg, Directeur PARCOURS PROFESSIONNEL Devillers et associés

/ Architecture urbanisme paysage infrastructures Projets réalisés en tant qu’Architecte Directeur de projets

2013

PAVILLONS-SOUS-BOIS [94]

97 logements collectifs intermédiaires et individuels

Concours projet non retenu

pour l’OPH93 et avec Sébastien Le Men (conception-réalisation en association avec Dumez et CET)

MANTES-LA-VILLE [94] 139 logements collectifs ESQ à DPC projet en cours

2012

VAULX-EN-VELIN [69]

ESQ à DPC projet en cours d’instruction

97 logements collectifs

ESQ à DPC projet en cours d’instruction

200 logements, bureaux, commerces parking silo et hotel

Concours projet non retenu

Résidence de tourisme affaires+ 91 logements collectifs

Concours projet non retenu

Reconversion de l’ancien tribunal de Bayonne en résidence tourisme

Concours projet sans suite

Etude de faisabilité urbaine ilot Venasque

ESQ

76 logements collectifs et intermédiaires

Concours projet lauréat / chantier en cours

66 logements collectifs et intermédiaires

Concours projet sans suite

pour BOUWFONDS MARIGNAN et avec Blandine Giacomoni

COLOMBELLES [14]

pour BOUYGUES IMMOBILIER et avec Blandine Giacomoni

2010

42 logements collectifs

HENIN-BEAUMONT [59]

2011

pour LES NOUVEAUX CONSTRUCTEURS et avec Blandine Giacomoni

BREST [69]

pour NACARAT et avec Siaosavath Southiphong

pour LAMOTTE et avec Edith et Olivier Girard

BAYONNE [64]

pour BOUYGUES IMMOBILIER et avec Malcolm Nouvel

TOULOUSE [31]

pour BOUYGUES IMMOBILIER

LES MUREAUX [78]

pour OSICA et avec Blandine Giacomoni

SEVRAN [93]

pour OSICA et avec Blandine Giacomoni

projet sans suite

RENNES [35] 84 logements collectifs Concours projet lauréat / chantier en cours pour ARC PROMOTION

2009

LOUVRES [95]

64 logements collectifs

CNC à DOE projet lauréat / livré en 2012

ST-JACQUES DE LA LANDE [35]

200 logements collectifs intermédiaires et maisons en bande

DPC et DCE projet livré en 2012

BORDEAUX [35]

154 logements collectifs et maisons en bande

DPC et DCE projet livré en 2013

pour NACARAT

pour BOUYGUES IMMOBILIER

pour BOUYGUES IMMOBILIER

Projets réalisés en tant qu’Architecte Chef de projets 2008

ORLY [94] 45 logements collectifs CNC à VISA projet lauréat / livré en 2012

CPI avec DCF pour FONCIERE LOGEMENT

NEUILLY-SUR-MARNE [94] 41 logements collectifs CNC à ESQ projet lauréat / chantier en cours pour l’OPD93

NANTES [44] 35 logements collectifs Concours projet lauréat / livré en 2012 CPI avec BOUYGUES IMMOBILIER pour FONCIERE LOGEMENT SATHONAY [69]

2007

NANTES [35] CAEN [14]

LA COURROUZE [35]

VIGNEUX-SUR-SEINE [91]

Gymnase et MES / PPP pour une caserne de gendarmerie

Concours projet non retenu

200 logements collectifs EPHAD et bureaux en blanc

Concours projet non retenu

24 logements intermédiaires

Concours projet non retenu

200 logements intermédiaires

Concours projet non retenu

87 logements collectifs et commerce

Concours projet non retenu

pour Cirmade et associés à Bruno DUMETIER Architecte Urbaniste - avec Samuel Proton, Nassim Sol et Lorraine Perrot

pour BOUYGUES IMMOBILIER et avec Benoit Billy, Felipe Ribeiro-Cunha et Sébastien Le Men

CPI avec INVESTIR IMMOBILIER pour FONCIERE LOGEMENT pour BOUYGUES IMMOBILIER et avec Felipe Ribeiro-Cunha pour I3F et avec Felipe Ribeiro-Cunha

RIS-ORANGIS [91] Logements collectifs et commerces Concours projet non retenu

pour LNC et associés à AUDRAN&SCHLUUMBERGER + Marc Mimram - avec Felipe Ribeiro-Cunha

64


Projets réalisés en tant qu’Architecte assistant 2006

SAINT-DENIS [93] 97 logements collectifs ESQ à CHA Projet livré en 2009

pour EIFFAGE IMMOBILIER et sous la direction de Patrick Thomas

LES LILAS [93] 85 logements collectifs DCE Projet livré en 2011

pour EIFFAGE IMMOBILIER et sous la direction de Patrick Thomas

L’ILE SAINT-DENIS [93]

Requalification et aménagement du site des entrepôts du Printemps

Concours Projet non retenu

Logements et pôle commercial de proximité

Concours Projet non retenu

121 logements collectifs commerces et activités

DCE

Projet livré en 2009

Plan directeur du quartier Saint-Nicolas

FAISA

Projet en cours de réalisation

Aménagement des cours Jean Moulin et Anatole France

APS

Projet livré en 2009

pour BOUYGUES IMMOBILIER 2005

AUBERVILLIERS [93]

NANTES [44]

pour BOUYGUES IMMOBILIER et associés à DAQUIN&FERRIERE+Thierry LANCTUIT - avec Blandine Giacomoni pour ARC PROMOTION et sous la direction de Tae-Hoon Yoon

Bruno Fortier / Architecte urbaniste Projets réalisés en tant qu’Architecte assistant 2005

LE HAVRE [76]

MOULINS-SUR-ALLIER [03]

sous la direction de Guillaume Boubet

pour la ville de Moulins et sous la direction de de Guillaume Boubet

Isabelle Milliet / Architecte Projets réalisés en tant qu’Architecte assistant 2004

MARSEILLE [13]

MARSEILLE [13]

Réhabilitation et extension d’une maison individuelle

ESQ à CHA Projet livré en 2004

Extension d’une maison individuelle et construction d’une piscine

ESQ à CHA Projet livré en 2004

Aménagement d’un lot vide en loft

ESQ à CHA Projet livré en 2004

Pour un client privé Pour un client privé

Projets personnels 2004

SAINT-OUEN [93]

PARIS [75]

PARIS [75]

Pour un client privé

réaménagement d’un appartement 2 pièces

ESQ à CHA Projet livré en 2004

réaménagement d’un appartement 2 pièces

ESQ

Pour un client privé Pour un client privé

FORMATION

65

2004

ECOLE D’ARCHITECTURE MARSEILLE-LUMINY

Architecte Diplômé par le Gouvernement (DPLG)

2000

ECOLE D’ARCHITECTURE MARSEILLE-LUMINY

Diplôme d’études fondamentales en architecture (DEFA)

1996

LYCEE JULES RICHARD A PARIS

Brevet de Technicien Supérieur (BTS) / Microtechniques

1995

LYCEE JULES RICHARD A PARIS

Baccalauréat STI / Microtechniques

Sujet de diplôme: L’intimité immense / requalification du sentier du bord de mer ROQUEBRUNE CAP-MARTIN [06]

1ère année

Mention «Assez bien»

Projet livré en 2004


Blandine Giacomoni Architecte dplg, Présidente PARCOURS PROFESSIONNEL Devillers et associés

/ Architecture urbanisme paysage infrastructures Projets réalisés en tant qu’Architecte Directeur de projets

2009-2013

LES MUREAUX [78]

76 logements collectifs et individuels

Concours projet lauréat / chantier en cours

pour OSICA et avec Fréderic Boccara

ERAGNY SUR OISE [95] 60 logements collectifs Concours projet lauréat / chantier en cours

pour I3F CAEN-COLOMBELLES [14]

111 logements collectifs

Esq à PC / instruction en cours

LYON [69]

142 logements étudiants, 90 logements collectifs -Zac du Bonlait

DCE à chantier - Livré en 2011

pour BOUYGUES IMMOBILIER pour BOUYGUES IMMOBILIER

Eva Samuel Architecte et associés

Projets réalisés en tant qu’Architecte Chef de projet

2007-2008

CLICHY LA GARENNE [92]

58 logements collectifs et individuels

APS à DCE

PARIS [75]

180 logements étudiants - Zac de Rungis

Concours non retenu

VIRY CHATILLON [91]

55 logements collectifs et individuels

Projet lauréat / sans suite

PRE ST GERVAIS [93]

47 logements collectifs

Concours non retenu

STAINS [93]

40 maisons et logements intermédiaires

Concours non retenu

GENNEVILLIERS [93]

47 logements collectifs

Concours non retenu

pour PARIS HABITAT pour ESPACIL

pour I3F pour I3F pour I3F

pour OPHLM

Devillers et associés

/ Architecture urbanisme paysage infrastructures Projets réalisés en tant qu’Architecte Chef de projet

2005-2007

CHANTEPIE [35]

105 logements collectifs

Esq à DCE

47 logements collectifs

Concours non retenu

pour ARC promotion ISSY LES MOULINEAUX [92]

pour OPHLM Arc en Seine

Eva Samuel Architecte et associés

Projets réalisés en tant qu’Architecte Chef de projet

2004

PARIS [75]

60 logements et crèche de 60 berceaux - Zac Massena

pour PARIS HABITAT PARIS [75]

18 logements -rue Hittorf 75010

pour la SIEMP pour BOUYGUES IMMOBILIER

Concours non retenu Esq à PC

Audran et Schlumberger

Projets réalisés en tant qu’Architecte Chef de projet 2003

MONTBELIARD [25]

62 logements et requalification urbaine d’un quartier

pour OPHLM

Concours non retenu

66


Christine et Dominique Carril

Projets réalisés en tant qu’Architecte assistante 2003

PARIS [75]

pour les hôpitaux de Paris

bâtiment de biologie, hôpital St Antoine

Concours non retenu

Atelier d’architecture Roland Castro - Sophie Denissof Projets réalisés en tant qu’Architecte Chef de projet 1999-2002

VILLENEUVE LA GARENNE [92]

Centre socio-culturel

pour la SEM92

Suivi de chantier

ST GERMAIN EN LAYE [78] reconversion en 167 logements de la caserne militaire Gramont

pour la SCIC et SNI

DCE à suivi de chantier

STAINS [93]

220 logements individuels et intermédiaires

APS

APS

pour Appolonie

Stream FD atelier d’architecture

Projets réalisés en tant qu’Architecte assistante 1999

BEKALTA / TUNISIE

Club Méditerranée d’équipements et d’habitats de loisirs pour 1500 personnes

pour CLUB MEDITERRANEE

TECNOVA agence d’architecture

Projets réalisés en tant qu’Architecte assistante 1999

MADAGASCAR

hôtel de 150 chambres et de 130 appartements

pour CLUB MEDITERRANEE

APD à DCE

Catherine Dormay agence d’architecture Projets réalisés en tant qu’Architecte assistante 1996-1997

VALDOIE [90]

85 logements collectifs et individuels

PC à APD

BELFORT[90]

9 logements individuels

APS à APD

BELFORT[90]

M.I.F (maison d’insertion et de formation)

Concours non retenu

pour OPHLM

pour OPHLM

pour Ville de Belfort

FORMATION

67

1998

ECOLE D’ARCHITECTURE PARIS-LA-VILLETTE

Architecte Diplômée par le Gouvernement (DPLG)

1993

ECOLE D’ARCHITECTURE MARSEILLE-LUMINY

Diplôme d’études fondamentales en architecture (DEFA)

1991

ECOLE DES BEAUX-ARTS DE TOULON

Diplôme national d’Arts Plastiques (DNAP)

1990

LYCEE STANISLAS A CANNES

Baccalauréat série D

Sujet de diplôme: Habiter de l’autre côté de l’autoroute / Mixité des générations dans l’immeuble MONTREUIL-SOUS-BOIS [93]

1ère année

Mention «Assez bien»


Book K-HUT