Issuu on Google+

AUJOURD’HUI

ARRONDISSEMENT DE SAVERNE

Le recteur retoque l’expérimentation Hetzel EDITION DE SARRE-UNION

PAGE 51

Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois ne déchantent pas

www.dna.fr N° 47317

SAMEDI 17 MAI 2014

PAGE 5

1,00 € PHOTO AFP

STRASBOURG Après les sept interpellations à la Meinau

POLITIQUE

Déjà le retour du conseil d’Alsace ?

Vers des mises en examen

Quatre députés UMP relancent l’idée de la collectivité territoriale unique d’Alsace. PAGE 17

IMPÔT SUR LE REVENU

Alors que les déclarations de revenus sur papier doivent être déposées mardi, Matignon annonce un geste fiscal d’un milliard d’euros.PAGES 2 ET 3

MULHOUSE

Soupçonnés de « saucissonnages » Trois hommes soupçonnés d’avoir pris part à des cambriolages avec séquestration ont été arrêtés mercredi soir à Mulhouse. PAGE 18

PRATIQUE BOURSE Page 10 DÉBATS / COURRIER Page 11 CHRONIQUE DE H. DREIKAUS Page 11 JARDINAGE / HOROSCOPE Page 23 JEUX Page 26 TÉLÉVISION Page 27 MÉTÉO Page 28 NÉCROLOGIE Pages 39 à 41 PERMANENCES – URGENCES 4e cahier CINÉMA 4e cahier

PHOTO DNA – MARC ROLLMANN

PHOTO – ARCHIVES DNA

Le geste fiscal de Manuel Valls

Les sept individus interpellés mardi matin dans le quartier de la Meinau, à Strasbourg, ont été déférés et seront sans doute mis en examen par une juge antiterroriste parisienne. Cette opération menée quelques jours après le retour de Syrie de ces jeunes hommes a profondément marqué le quartier. PAGE 15

BASKET-BALL

FOOTBALL

La SIG en demi-finales

Le Racing dégringole à Colomiers

En dominant Chalon-sur-Saône (88-81), Strasbourg se qualifie pour les demi-finales des play-offs de ProA. PAGE 29

Battu à Colomiers (2-1), le Racing est relégué en CFA. Dans un match sans enjeu, les SR Colmar ont dominé à domicile Luzenac (3-1), le leader déjà promu en D2. PAGES 30 ET 31

Sommaire publicités encartées : IMMO 7 (Ed 9 – 22 – 24) ; ROWASTORES (Ed 1 – 2 – 5 – 6 – 8 – 10 – 11 – 12 – 13 – 15) ; 2DB STORES (Ed 9 – 22 – 24 – 25- 26) ; JB STORES (Ed 31 – 32) ; AMBIANCES ET STYLES (Ed 1 -15) ; ELECTRO EXPRESS (Ed 12) ; CONSEIL GENERAL (Ed 11 – 12 – 13).


Sarre-Union

Q SAMEDI 17 MAI 2014

dnasarreunion@dna.fr

WINGEN-SUR-MODER Musée Lalique

Lalique en immersion L’exposition « Le monde aquatique de Lalique » a été inaugurée jeudi au musée, à Wingen-sur-Moder, en présence du président du conseil régional et président du musée Lalique Philippe Richert et de nombreux invités.

«L’

idée de mettre en valeur les influences de l’eau dans l’œuvre Lalique est venue il y a deux ans, un peu comme une boutade entre collègues, mais nous étions tous convaincus de sa pertinence », se souvient Véronique Brumm, directrice du musée Lalique. C’est la troisième exposition temporaire d’envergure qu’elle organise, après celles consacrées à Suzanne Lalique-Haviland et aux collaborations artistiques d’Egidio Costantini. Philippe Richert a offert aux nombreux élus et invités une digression sur l’eau : « Nous n’y prêtons pas assez attention, peut-être parce que nous en avons suffisamment ici. L’eau est certainement l’élément le plus essentiel qui soit. » C’était une porte ouverte pour évoquer les artistes alsaciens qui se sont inspirés de l’eau, de Sébastien Stoskopff à Matthias Grünewald. Le président a affirmé : « Lalique était un observateur de la nature. Il ne la copie pas, mais en révèle les structu-

Dans l’espace « Des fontaines merveilleuses », Véronique Brumm parle de la fontaine « Poissons ».

res. » Nicole Maritch-Haviland se souvient de son grand-père racontant que son plaisir enfant était de se promener le long des berges de la Marne dans le sens de l’eau qui coule. Il était aussi fasciné par les cygnes de Clairefontaine, sa propriété en forêt de Rambouillet.

Entre sirènes, naïades et autres nymphes « Lalique, observateur de la nature » est d’ailleurs le premier des cinq chapitres de cette exposition. Cet espace montre des créations réalistes inspirées de la faune et de la flore aquatiques. Le scénographe Vincent DupontRougier a choisi de séparer en deux vitrines le monde des eaux salées et celui des eaux douces. C’est dans ce dernier que figure par exemple le bouchon de radiateur Grande Libellule, daté de 1928. Les dessins de Lalique et ses œuvres se font face. Un second espace est consacré à l’« Imaginaire Lalique ». Entre sirènes, naïades et autres nymphes, les eaux ne

Philippe Richert a digressé sur l’eau comme source d’inspiration.

Un fond sous-marin figuré par des objets détournés de leurs fonctions. sont pas peuplées que de poissons et d’insectes. Bijoux, objets, dessins, là encore les expressions de cet imaginaire ont été foisonnantes. Le vase « Nadica » représente deux naïades qui dansent, leurs jambes se transformant en queues de poissons qui viennent former les anses. Il provient de la collection privée de Shai Bandmann et Ronal Ooi. Les prêteurs ont été particulièrement généreux pour cette exposition : en plus d’une demi-douzaine de collectionneurs privés, plusieurs musées français, allemands et portugais ont contribué, de la fondation Gulbenkian aux Arts Décoratifs. En poursuivant la visite, l’amateur parvient au troisième espace de l’exposition, intitulé « Des fontaines merveilleuses ». Lalique en a créé plusieurs à partir de 1910, dont celle qu’il a imaginée pour l’Exposition universelle de 1925, « Les Sources de France ». Sa photographie est reproduite

Dans le cadre de la semaine « Parents-enfants, restez connectés », soutenue par le REAAP, la CAF et le conseil général du Bas-Rhin, le centre socioculturel de SarreUnion et les relais assistantes maternelles des Comcoms d’Alsace Bossue et de Sarre-Union proposent diverses animations. Dimanche 18 mai, de 10 h à 17 h, le centre socioculturel de Sarre-Union organise la fête des familles. Parents et enfants sont invités à partager un moment sans écrans, autour d’ateliers cuisine. La docteure en psychologie Ruzhena Voynova propose une rencontre mardi 19 mai 20 h à la maison des services de Sarre-Union sur le thème « Nos jeunes enfants et les écrans ». Mardi 20 mai, à partir de 16 h 30, un atelier photo-expression est ouvert à toutes personnes qui souhaitent s’enrichir sur la thématique des écrans, au centre socioculturel. Mercredi 21 mai, un grand jeu de l’oie est proposé dans l’après-midi au centre pour permettre aux enfants du mercredi récréatif d’échanger et de réfléchir sur la place des écrans dans leur quotidien. Jeudi 22 mai, Eric Dujon, formateur en informatique, animera l’atelier « Comprendre et maîtriser le contrôle paren-

tal et les réseaux sociaux », à 20 h au centre socioculturel de Sarre-Union. Vendredi 23 mai, une puéricultrice et un médecin du conseil général proposent la table ronde « Les écrans et le sommeil chez l’enfant de 0 à 4 ans », de 9 h 30 à 11 h au centre socioculturel. Les parents peuvent venir accompagnés de leurs enfants. À 20 h, la maison des services de Drulingen accueille Charles Bauer, addictologue de l’association « A l’aide ». Il proposera une table ronde sur le thème « L’impact des écrans chez nos ados… ». Samedi 24 mai, les structures petite enfance, enfance et jeunesse des deux Comcoms proposent l’après-midi festive « Comment jouer autrement avec nos enfants ? », de 14 h à 18 h à la salle polyvalente de Butten. Tout au long de la semaine, le centre socioculturel de Sarre-Union propose une exposition, « Internet ça s’apprend, le guide des parents », tous les jours de 9 h à 17 h. Le périscolaire Les écureuils et l’école d’Oermingen organisent le concours « J’essaie d’utiliser les écrans à la maison le moins possible. » Q Renseignements : centre socioculturel

de Sarre-Union ✆03 88 00 22 15, relais assistantes maternelles de Sarre-Union ✆03 88 01 67 09, structure petite enfance d’Alsace Bossue ✆03 88 89 17 94.

sur un mur de la salle. « Elle mesurait 15 mètres, nous n’avions que 9 mètres de haut, mais cela donne une idée de son gigantisme ! » La fontaine « Poissons » originale de 1937 est exposée.

Naïves vaguelettes De naïves vaguelettes sur un flacon, quelques jets sur un miroir, des gouttes devenues perles… Le quatrième espace, sobrement appelé « Lalique artiste », est consacré aux représentations de l’eau dans ses œuvres. Les bijoux opalescents sont rétroéclairés pour bien distinguer la finesse des détails. Le surtout « Poissons et grenouilles » de 1905 est une œuvre à mi-chemin entre l’orfèvrerie et la production industrielle. Il est exposé devant une photographie géante de Clairefontaine, pour offrir des éléments de contexte. Enfin, « L’univers Lalique », cinquième espace de l’exposition, est consacré aux productions actuelles de la société Lalique, toutes de cristal depuis 1950.

Le monde aquatique est aujourd’hui encore une source d’inspiration pour les successeurs de l’artiste. Le cachet « Poisson », créé en bleu par René Lalique en 1912, est aujourd’hui décliné en une trentaine de couleurs. Le scénographe a figuré un fond marin chatoyant en détournant les objets de leurs fonctions. L’exposition « Le monde aquatique de Lalique » est ouverte aux visiteurs depuis hier et jusqu’au 11 novembre. Véronique Brumm espère qu’elle permettra au musée d’élargir ses publics. En attendant, elle a permis d’installer de nouveaux partenariats pour monter un programme culturel autour de l’exposition : le museum-aquarium de Nancy a identifié les poissons des œuvres, la fédération de pêche du Bas-Rhin propose des animations, et l’association de pêche de Wingen-sur-Moder et le Sycoparc ont réhabilité les mares pédagogiques. MARIE GERHARDY

R

WEISLINGEN Humour

SARRE-UNION Semaine des parents

Apprivoiser les écrans

PHOTOS DNA – MARIE GERHARDY

Le nouveau spectacle de Gérard l’Alsacien L’humoriste Gérard l’Alsacien sera le samedi 17 mai à 20 h à la salle des fêtes de Weislingen avec son nouveau spectacle « Germaine je vous aime ». COMME IL L’AVAIT PROMIS, Gérard l’Al-

sacien a participé au Téléthon à Drulingen lorsque le jeune Raphaël a été conduit en moto à Pont-à-Mousson où il a été accueilli et interviewé par France 2. L’humoriste amoureux de l’Alsace avait fait passer quelques bons moments aux spectateurs et aux motards. Il sera présent dans la salle des fêtes de Weislingen pour un one-man-show organisé par l’amicale des sapeurspompiers locaux. Dans son nouveau spectacle en français, « Germaine je vous aime », il continue de taquiner les Alsaciens et leur accent en les caricaturant.

R

Q Le spectacle débutera à 20 h 30,

ouverture de la salle à 18 h, buvette et petite restauration.

Gérard l’Alsacien, lors de son passage à Drulingen.

PHOTO DNA

LSU 03


Jornal DNA - 17 Maio 2014