Page 1

Edition du 8 février 2006

Caricatures sur le prophète

L’ingratitude des Vikings Une série de caricatures sur le prophète Mohamed (QSSSL) de la religion musulmane nous vienne d’une région qui jadis était le pays des Vikings qui vivaient de la barbarie et du terrorisme, quand les adeptes de Mohamed (QSSSL) offraient à toute l’humanité ce qu’aucune autre civilisation antécédente n’a pu lui offrir en un laps de temps aussi court. C’est parce qu’aujourd’hui, la civilisation occidentale a su rapprocher les distances grâce aux moyens de transport moderne et réduit la planète à un petit village à la faveur du développement des moyens de communication grâce à la première ère industrielle, où l’invention de la machine a épargné à l’homme les grands efforts physiques qu’il fournissait auparavant, et à la deuxième ère industrielle qui, grâce à l’invention du processeur, lui a épargné les grands efforts intellectuels fastidieux, que leurs journalistes osent caricaturer le prophète de plus de un milliard de musulman, sous prétexte des droits de la liberté d’expression, tout en oubliant que la liberté des uns s’arrête là où commence la liberté des autres et que c’est grâce à Mohamed (QSSSL) que cette jeune des trois religions monothéistes a su faire renaître les vestiges perdus des civilisations anciennes, au moment où les Romains et les Germains s’entre-tuaient et que les Vikings cherchaient des innocents à tuer comme le font les vrais terroristes de notre nouvelle ère. L’apparition en 611 après. J.-C. de Mohamed en tant que prophète de la dernière religion monothéiste qu’est l’Islam et l’avènement du Coran vint donner un idéal à ceux qui n’avaient accès ni à l’ancien ni au nouveau Testaments. Grâce aux 23 ans de sacrifice de Mohamed (QSSSL), une civilisation musulmane est née de cet idéal divin au temps de Charlemagne, et pendant plusieurs siècles, elle deviendra le phare de l’humanité. La civilisation de Mohamed (QSSSL) est venue jusqu’aux Occidentaux après l’an 756 après. J.-C. lorsque fut la proclamation du califat omeyyade de Cordoue en Andalousie (Espagne), pour venir leur donner les grandes lignes de la dignité humaine, des droits de la femme élémentaires et les bases des droits d’expression ainsi que les apports à la culture universelle de légistes, de médecins, d’architectes, d’astronomes et de poètes, qui écrivaient de Baghdad à Cordoue en arabe, perse, hébreu, grec et latin. Pour comprendre la richesse que la civilisation de Mohamed (QSSSL) a donné à la civilisation occidentale contemporaine, il n’y a qu’à se référer à la classification que George Sarton a adopté dans son livre intitulé Introduction to The History of Science (introduction à l’histoire de la science) où il a en effet classé l’histoire des sciences suivant des intervalles d’un demi-siècle et qu’à chaque intervalle historique, il a fait correspondre le nom d’un savant ayant marqué l’histoire scientifique mondiale. Ainsi, de l’an 750 à 1100, c’est-à-dire sur près de 350 ans, seuls des scientifiques musulmans figuraient dans sa classification : il s’agit de savants arabes, turcs, afghans, persans de la trempe de Jabir Ibn Bayrouni, Omar Al Khayyam, lesquels ont brillé dans des domaines aussi divers que la chimie, les mathématiques, la médecine, la géographie, les sciences naturelles et l’astronomie. A partir de l’an 1100 et sur une période qui s’est étendue sur 250 ans, les Européens ont commencé à collaborer avec les savants du monde musulman, tels Ibn Rochd, Al Toussi, Ibn Nafis, le juif Maïmonide (Ibn Maïmoun), et c’est à cette époque que la Renaissance européenne a commencé à voir le jour par l’étude, la traduction et l’augmentation des ouvrages des scientifiques de la civilisation de Mohamed (QSSSL).

1


La civilisation de Mohamed (QSSSL) a donc le mérite d’avoir jeté les bases de la civilisation occidentale moderne en contribuant au développement des sciences telles que la médecine, la pharmacie, la chimie, les mathématiques et la physique, car ce développement scientifique des adeptes de Mohamed (QSSSL) fut le prélude du rayonnement de la civilisation occidentale dans tous les domaines scientifiques qui continuent de porter ses fruits jusqu’à nos jours. Dans le monde civilisé de nos jours, où il est inconcevable de toucher à la dignité d’un homme qui a beaucoup donné à l’humanité comme Louis Pasteur ou Albert Einstein, les caricatures faites par les Vikings sur le Prophète (QSSSL) ne peuvent être que la vérité historique, qui nous montre que certains Occidentaux ne savent rendre le bien des autres nations que par l’ingratitude, sinon comment expliquer que des intellectuels civilisés des descendants des Vikings, et qui vivent aujourd’hui dans la prospérité et les droits de l’homme osent toucher par le mensonge au symbole religieux de plus de un milliard de musulmans, qui croient avec conviction en Mohamed (QSSSL) en tant que prophète et à son message divin, tout en sachant, historiquement prouvé, que c’est grâce à Mohamed (QSSSL) et à sa civilisation du temps où le monde parlait arabe, que le monde occidental connaît aujourd’hui un progrès prospère, loin du temps de l’obscurité et de la misère où les rois étaient dictateurs et que la barbarie et le terrorisme régnaient dans les pays scandinaves, au moment où Baghdad s’illuminait la nuit et que l’Andalousie créait une tradition ancestrale de jardins. Auteur : Meziane Abdellah, Ancien élève de l’Ecole des sciences philologiques de la Sorbonne.

Pseudo : A.Meziani.

QSSSL =

2

L’ingratitude des Vikings  

L’ingratitude des Vikings

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you