Page 1

Le millésime 2010 en Haut-Adige: Petite quantité, grande qualité Malgré des conditions météorologiques difficiles, l’année 2010 a offert au Haut-Adige des vins élégants et bien structurés. Seul bémol: les quantités récoltées sont bien inférieures à la moyenne des années précédentes. «Fruité, concentré et, grâce à une acidité mûre bien typée, agréablement frais», les viticulteurs du Haut-Adige se sont exprimés de manière très positive au sujet des vins du nouveau millésime, qui vieillissent actuellement dans leurs caves. Et pourtant, en 2010, le cycle végétatif a été confronté à un certain nombre de difficultés dans les vignobles de la région. Février et mars ont été particulièrement froids, retardant le bourgeonnement des vignes. Le mois de mai a également été frais et pluvieux. En juin et en juillet, une période de chaleur intense a entraîné un retard supplémentaire du mûrissement, suite à un manque d’eau. Avec un automne majoritairement sec, quelques jours de grande chaleur et des températures nocturnes inhabituellement fraîches, l’année vinicole 2010 s’est finalement soldée par un «happy end» pour les viticulteurs de l’Haut-Adige. Quelques jours de pluie en septembre ont de nouveau mis les nerfs des viticulteurs à l’épreuve. Finalement, les quelque vingt cépages qui poussent dans le Haut-Adige entre 200 et 1100 m d’altitude ont pu être vendangés à maturité idéale. Les raisins, étonnamment petits, ont donné des vins de grande qualité, au caractère fruité intense, à la fraîcheur tonique et au fondant très généreux. Les viticulteurs sont cependant peu satisfaits des quantités récoltées en 2010. Selon le cépage, le rendement est de 10 à 25% inférieur à la moyenne enregistrée pendant plusieurs années. Avec le millésime 2010, les viticulteurs de l’Haut-Adige peuvent poursuivre une série de millésimes de grande qualité, dont les caractères diffèrent néanmoins


sensiblement. En 2007 et en 2009, après une fin d’été particulièrement chaude et des vendanges relativement précoces, les vins s’avérèrent concentrés et étoffés. 2008 et 2010, des années difficiles au niveau climatique, ont en revanche donné des vins frais et élégants. L’Union européenne (UE) soutient les produits agricoles de qualité, distingués par des labels pour leurs caractéristiques spécifiques. Ces produits d’origine garantie seront promus en Suisse dans le cadre d’une campagne triennale. Trois spécialités du nord de l’Italie en seront les ambassadeurs: le fromage Asiago AOP, le Speck Haut-Adige IGP et le Haut-Adige AOC. Pour d’autres informations: www.alpin-mediterran.ch

Newsletter 7 franz  

Newsletter 7 franz

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you