Page 8

CULTURE

8

3

sur COUP DE COEUR

Comédie biberonnée à la culture américaine, Babysitting sort en salles aujourd’hui. Une réussite rafraîchissante portée par son jeune casting et sa narration.

mercredi 16 avril 2014 www.metronews.fr

EN VIDÉO retrouvez tous Ces suJets sur

metronews.fr/ culture

« Paris by night », le nouveau clip de Bénabar en exclu.

Cinéma

Le trailer de Gone Girl, le nouveau film choc de David Fincher.

Christian Clavier et Chantal lauby, pas vraiment à la fête. ugC distribution

Crise de mauvaise foi humour. Assistés de la jeune garde de la comédie française, Christian Clavier et Chantal Lauby s’attaquent aux clichés communautaires dans Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?. analyse. Le couple de cinéma décortique pour metronews les ressorts de ce joyeux film choral. maryline letertre

l

a religion, source d’inspiration inépuisable pour le cinéma. Le nouveau film de Philippe de Chauveron, qui avait réalisé les deux volets de Ducobu, explore les clichés communautaires qui gangrènent la société française. Le tout avec un humour qui devrait apaiser certaines tensions.

le mariage mixte en question

Après Mauvaise foi et Il reste du jambon ?, Philippe de Chauveron s’intéresse lui aussi au mariage mixte à travers les déboires d’un couple de bourgeois qui digèrent mal la religion et les racines de leurs quatre gendres, aussi brillants et sympathiques soient-ils. «Christian et moi

jouons deux personnes comme il en existe beaucoup, explique Chantal Lauby. Ils se croient ouverts d’esprit mais commettent de gros impairs envers leurs gendres, par peur, méconnaissance et maladresse.» le racisme ordinaire à la loupe Des juifs qui auraient la bosse du commerce, aux Asiatiques qui afficheraient un sourire permanent, Qu’est ce qu’on a fait au Bon Dieu ? aligne les préjugés pour mieux en souligner la stupidité. «Tous les personnages, qu’il s’agisse des bourgeois, de leurs gendres ou des beaux-parents africains, ont des a priori sur les autres. Personne n’est tout blanc ou tout noir, raconte Christian Clavier. Mais le film

n’est ni redresseur de torts ni moraliste, juste très bien vu. Chacun s’y reconnaitra et c’est sans doute pour cela qu’on rit autant. »

un couple qui se lâche

Se donnant la réplique pour la première fois, Chantal Lauby et Christian Clavier se lâchent en couple bondieusard pétri d’a priori. « Il n’y a rien de mieux que de jouer des personnages avec de gros défauts, explique l’acteur. Les bons sentiments, le politiquement correct, c’est ennuyeux. Pour le spectateur, comme pour les acteurs. »

des gendres qui détonnent

Dans la peau des gendres marqués « Benetton », Ary Abittan, Medi Sadoun, Fréderic Chau et Noom Diawara détonnent pour le moins face à leurs beaux-parents Vieille France. « Le mélange de générations est toujours amusant et amène en général une belle énergie sur le plateau », conclut Christian Clavier, qui n’exclurait pas d’en enrôler certains de ses nouveaux complices pour Les Visiteurs 3 La Terreur, pour lequel il retrouvera bientôt Jean Reno. Sortie prévue pour fin 2015.§

on adore

La famille arc-en-ciel vous salue

L’humour communautaire et le mariage mixte ont déjà nourri nombre de comédies françaises. Mais Qu’est ce qu’on a fait au Bon Dieu ? tire son épingle du jeu grâce à ses personnages habilement croqués, ses clichés dézingués, son rythme effréné et son casting irréprochable. Si les personnages féminins sont un peu effacés, les gendres manient vannes et mauvaise foi avec une efficacité redoutable. Mais la cerise sur le gâteau reste le couple Lauby-Clavier, irrésistibles lorsqu’ils se crêpent le chignon ou se confortent dans leurs certitudes racistes.§

20140416_fr_bordeaux  
20140416_fr_bordeaux  
Advertisement