Issuu on Google+

événement P. 2

Infos : les enfants s’y pressent

A l’occasion de la semaine de la presse à l’école, metronews a rencontré des enfants en quête d’actualités. EtchEgoyEn/cAPA/EuroPE 1

centrAfrique P. 4

www.metronews.fr

mercredi 26 mars 2014 - n° 2084

mercredi 26 mars 2014 - n° xxxx

Nouvelle flambée de violence

Les superhéros au pouvoir De Spider-Man aux X-Men, en passant par Captain America, de retour en salles aujourd’hui, les superhéros sont devenus incontournables. Ciné, jeux, livres, expos... rien ne leur résiste.

économie P. 4

politique P. 6

Pourquoi la Un Ayrault France soigne le seul contre président chinois tous

high-tech P. 9

AfP

BOR

ne jetez pas ce jOuRnal suR la vOie puBlique : OffRez-le à vOtRe vOisin !

metROneWs est impRimé suR du papieR 100% Recyclé.

dossier P. 10

Des applis pour être le chef en cuisine


2 événement

1

mercredi 26 mars 2014 www.metronews.fr

sur

VIDéO A Dallas, aux EtatsUnis, une fillette de 7 ans n’a pas hésité à se glisser sous une grange pour sauver un chiot.

MONDE

Un Belge de 52 ans, dans le coma depuis dix-huit ans, aurait été victime de graves maltraitances dans la maison de repos qui l’héberge. Il a été hospitalisé en urgence après que sa famille a constaté des fractures sur son visage.

Médias

Une semaine à bonne école

JEUNESSE. La 25e édition de la Semaine de la presse et des médias à l’école a débuté hier avec pour thème « Une info, des supports ». ENJEUX. Une sensibilisation des enfants et des ados à l’information qui doit également se faire à la maison. ozal eMier

D

epuis hier, écoles, collèges et lycées croulent sous les journaux à l’occasion de la Semaine de la presse et des médias dans les écoles. Jusqu’au 29 mars, dans plus de 14 000 établissements en France et à l’étranger, enfants et ados vont se familiariser avec l’information et sa fabrication. « L’idée est de former des citoyens qui puissent se forger leur propre opinion », explique Elsa Santamaria, responsable de cette opération lancée il y a vingt-cinq ans.

A l’époque, Internet n’en était encore qu’à ses balbutiements. Aujourd’hui, il faut plus que jamais prendre en compte l’évolution des modes de production, en particulier le journalisme Web. En témoigne le thème choisi cette année, « Une info, des supports», pour apprendre aux enfants à identifier les bonnes sources. Car, n’en déplaise aux mauvaises langues, les jeunes lisent et s’informent. Ainsi, les deux tiers des moins de 20 ans se disent lecteurs de presse jeunesse, la proportion grimpant à 80 % chez les 7-12 ans, selon l’étude

Junior Connect 2014 d’Ipsos. Ils y consacrent pas moins de trois heures et demie par semaine en moyenne. Un intérêt pérenne : « Lorsque l’on est un grand lecteur de presse jeunesse, on reste lecteur toute sa vie, analyse Matthieu Guillaume, directeur de l’enquête Ipsos. Mais cela passe aussi par une éducation dès le plus jeune âge. » L’habitude de s’informer se forge en effet d’abord à la maison. Aux parents d’intervenir en abonnant leurs enfants à diverses publications ou en débattant de l’actualité. « Tout dépend de la cellule

interview

François DuFour, rédacteur en chef de Mon Quotidien, journal pour enfants et adolescents créé en 1995

Comment intéresser les jeunes à l’information ? Nous avons d’abord un principe immuable : la lecture de Mon Quotidien ne doit pas prendre plus de dix minutes par jour, sinon l’enfant décroche. L’autre point essentiel est de traiter l’actualité qui intéresse les jeunes et non pas d’expliquer aux jeunes l’actualité des adultes. Notre but est de faire prendre conscience du monde qui les entoure à nos 150 000 abonnés. Les enfants constituent-ils un lectorat homogène ?

Non, car les centres d’intérêt varient selon les âges. Les 7-10 ans savent tout juste lire et s’intéressent à leur environnement proche, les 10-13 ans s’intéressent à tout et les 14-17 ans sont davantage tournés vers les nouvelles technologies. Il existe donc trois versions de Mon Quotidien et des rédacteurs en chef juniors viennent au journal sélectionner les sujets. Est-il possible d’aborder tous les sujets d’actualité ? Si, lors des élections municipales, nous parlons de triangu-

laires à nos abonnés, ils ne nous liront pas. Globalement, la politique ne les intéresse pas. En revanche, nous pouvons aborder les boat people de Lampedusa, car il y a des enfants parmi eux. Les petits sont sensibles aux sujets de proximité, les préados aux records, à tout ce qui est spectaculaire, les ados aux injustices du monde des adultes, comme le racisme ou la prostitution. L’important, c’est de toujours se mettre dans leur peau. §propos recueillis par o. e.

aFp

« l’important, c’est de se mettre dans leur peau »

familiale, confirme Virginie Spies, sociologue des médias. Si les parents s’informent au quotidien, ne serait-ce qu’en écoutant la radio le matin, les enfants acquerront ce réflexe dès 6 ou 8 ans. »

Facebook, moyen d’information

S’informer certes, mais comment ? Selon Virginie Spies, la télévision reste le média favori des lycéens – pour 44 % d’entre eux d’après le dernier sondage en date, réalisé en 2010 par L’Etudiant –, devant Internet. Mais la situation pourrait rapidement changer. En un an, la pénétration des tablettes dans les foyers avec enfants a plus que doublé, passant de 18 à 46 % selon l’enquête Ipsos. Et plus d’un adolescent sur deux possède désormais son propre smartphone. Une évolution qui ne semble pas mettre en danger le goût pour la presse écrite traditionnelle : les jeunes qui disposent d’une tablette ou d’un smartphone la lisent plus que les autres (68 % contre 58 %). Il ne faut d’ailleurs pas négliger l’importance des réseaux sociaux, souligne Virginie Spies, pour qui «Facebook est un formidable agrégateur d’informations. Il suffit de s’abonner aux pages de sites d’actualité fiables». Ce qui rendrait judicieux, selon elle, un enseignement à l’école des bons usages de Facebook.§


événement

mercredi 26 mars 2014 www.metronews.fr

ZAP RETROUVEZ TOUS CES SUJETS SUR

metronews.fr/ video

Devinez combien de passants réagissent lorsqu’ils croisent une petite fille laissée seule.

Les chiens apprécient-ils les tours de magie ? Le test avec une croquette qui disparaît.

Des élèves de CM2 sont venus débattre du rôle des médias et des journalistes dans les locaux d’europe 1, hier. marie etchegoyen/caPa Pictures/euroPe 1

Une curiosité déjà bien affûtée REPORTAGE. Parler du rôle de la

presse avec des écoliers, le pari semblait audacieux. Europe 1, associé à metronews dans le cadre de la Semaine de la presse et des médias, l’a tenu hier. Une trentaine d’élèves de CM2 de l’école Laugier (Paris XVIIe) ont investi les locaux de la radio. Des petits Parisiens déjà bien rodés aux médias et à leurs différents supports. Sagement assis à l’heure du petitdéjeuner, les enfants écoutent Thomas Sotto et Caroline Roux leur décrire leur conception du métier. «L’essentiel, annonce le présentateur de la matinale d’Europe 1, c’est d’avoir un esprit critique et d’être curieux.» Un conseil que ces intervieweurs en herbe suivent à la lettre. «Combien gagnez-vous ?», « Avez-vous eu des soucis d’audience ?», «Avez-vous beaucoup d’ennemis ?» interrogent-ils.

« Les journalistes les embêtent »

Pas de doute, les enfants se tiennent au courant des grands événements. La disparition du Boeing 777 ? «J’ai encore plus peur de prendre l’avion maintenant », regrette Marguerite, 10 ans et demi. Eden, 11 ans, confesse quant à elle devant ses camarades incré-

dules qu’elle « aime bien la politique». «On croit toujours que c’est facile d’en faire, mais c’est faux. Surtout avec les journalistes qui les embêtent. » Evidemment, dans le monde des médias, les idoles des enfants ne sont pas forcément celles de leurs parents. «On veut des autographes», clament-ils en chœur lorsque Cyril Hanouna fait une apparition pour les saluer. Pour la plupart, l’actualité se suit de loin. «On mange devant le journal de TF1 », déclare l’un des enfants. «Je m’informe en écoutant les conversations de papa», dit un autre. Quelques élèves de cette classe ont déjà pris l’initiative de créer un journal et d’autres se voient même journalistes. Pas de crainte pour la relève. §DaviD Perrotin

À SUIVRE Europe 1, Gulli et metronews se sont associés pour rencontrer les jeunes et les interroger sur leur perception du journalisme. Retrouvez leurs réactions tout au long de ce journal. Aujourd’hui à 12 h 30, Vincent Peillon sera l’invité exceptionnel de Wendy Bouchard sur Europe 1 et répondra aux questions des enfants.

3


4

ACTU MONDE

François Hollande et le président chinois, Xi Jinping, lors de la visite du Français en Chine en avril 2013. MARK RALSTON / POOL / AFP

mercredi 26 mars 2014 www.metronews.fr

Nouveau pic de violences un an après le début de la crise Centrafrique

Un an presque jour pour jour après le renversement du régime de François Bozizé par la coalition rebelle Séléka, le 24 mars 2013, la situation reste dramatique en Centrafrique. Pour preuve, Bangui est

Le marché français veut plaire à la Chine Visite d’Etat

Pendant deux jours, François Hollande va pourvoir oublier un contexte national difficile. Le chef de l’Etat reçoit

aujourd’hui en grande pompe à Paris le président chinois, Xi Jinping. Dîner d’Etat à l’Elysée, concert à l’Opéra Royal du château de Versailles, dîner privé demain au Grand Trianon : l’accueil réservé à son homologue se veut «exceptionnel», comme l’avait promis François Hollande lors de sa visite à Pékin l’année dernière. C’est que l’enjeu est de taille pour la France, qui peine à sortir de la crise économique. Le pays capte moins de 1 % des investissements de la 2e économie mondiale. Et les exportations insuffisantes avec la Chine, encore en baisse en 2013, créent un déficit commercial de l’ordre de 26 milliards d’euros, qui plombe le commerce extérieur français. Aéronautique, nucléaire civil, agroalimentaire, santé ou énergies renouvelables : l’Elysée annonce d’ores et déjà la signature d’une cinquantaine de contrats durant cette visite, à laquelle participent 145 hommes d’affaires chinois. L’occasion également d’officialiser le fameux partenariat entre DongFeng et PSA dans l’automobile. Enfin, Pékin pourrait même annoncer l’achat de 150 Air-

bus, pour un total de 14 milliards d’euros. Un bon coup pour François Hollande.

La France pas en position de force

Mais, derrière l’affichage, pas sûr que l’opération soit forcément gagnante. « C’est pourtant ce que veut faire croire le gouvernement en cumulant des annonces. Les contrats signés aujourd’hui sont les résultats de négociations à long terme menées par les gouvernements précédents», relativise pour metronews Jean-Vincent Brisset, directeur de recherches à l’Iris. Qui souligne que, paradoxalement, la signature de ces contrats n’est pas toujours synonyme de bénéfices. En effet, «la France n’est pas en position de force. Pour arriver à vendre, elle doit donc souvent accepter d’offrir des compensations financières ou des transferts de technologies», explique le spécialiste de la Chine. La position de Paris sera d’autant moins forte que les Chinois sont loin d’ignorer les tourments politiques actuels du chef de l’Etat. «Or ils ont tendance à mépriser les personnes affaiblies», souligne-t-il. S’il comptait oublier ses soucis quotidiens le temps d’une visite fastueuse, le Président pourrait donc bien en lire l’ombre dans l’œil de Xi Jinping. §CÉLINE HUSSONNOIS

en proie à de nouvelles flambées de violence qui ont causé la mort d’une vingtaine de personnes ces derniers jours. Le regain de tension s’est produit le week-end dernier, marqué par des affrontements entre groupes armés dans les quartiers de la capitale où subsistent des musulmans. «Au moins une quinzaine de corps ont été enlevés par des volontaires» depuis samedi, a déclaré un responsable de la Croix-Rouge centrafricaine. Médecins sans frontières, de son côté, a annoncé hier avoir pris en charge 38 personnes, dont trois sont décédées dans ce que l’organisation qualifie de nouveau «pic de violence». Le bilan a également été alourdi par les ripostes des forces

armées internationales, l’africaine Misca et la française Sangaris ayant tué huit miliciens chrétiens antibalaka dans des échanges de tirs.

« Descente aux enfers »

Les 8 000 hommes présents sous l’égide des forces Sangaris et Misca ne sont pas parvenus à rétablir la stabilité dans un pays qui attend désespérément une nouvelle aide extérieure. Une force européenne devait les épauler la semaine dernière, mais les événements en Ukraine ont empêché sa mobilisation. «Il faut qu’une opération soit lancée dans les meilleurs délais, nous voulons arrêter cette descente aux enfers», a encore plaidé l’archevêque de Bangui, qui a appelé, avec l’imam et le chef de la communauté protestante, les Etats-Unis et l’ONU au déploiement d’une force internationale. Seule réponse pour l’heure : un silence assourdissant.§rÉmy dE SOUza

EN BREF

Ukraine

L’annexion russe de la Crimée sur le point de s’achever. Les

troupes de Moscou ont pris le contrôle hier soir du dernier navire battant encore pavillon ukrainien en Crimée. Après s’être emparés par la force lundi à l’aube d’une base d’infanterie de marine à Feodossia, les Russes ont quasiment achevé la prise de contrôle de la Crimée.

Etats-Unis

Les écoutes de la NSA bientôt limitées. Sous pression depuis les

révélations d’Edward Snowden, Barack Obama a confirmé hier une réforme du programme de surveillance de la NSA. Celle-ci mettrait fin au stockage des données téléphoniques par l’Etat, comme le réclament les défenseurs de la vie privée.

Argentine

Début du procès des meurtriers présumés de deux Françaises.

Les parents de Houria Moumni et de Cassandre Bouvier se sont succédé à

la barre pour rendre hommage aux jeunes femmes françaises abattues en Argentine en 2011. Les trois Argentins sont accusés de les avoir battues, violées et tuées pendant leurs vacances dans le nord-ouest du pays.

7

C’est, en millions, le nombre de morts causés par la pollution atmosphérique dans le monde en 2012.

Source : OMS

Espagne

Coup dur pour les indépendantistes catalans. Le Tribunal constitu-

tionnel espagnol a déclaré illégal hier le projet d’autodétermination de la Catalogne, déjà rejeté par le gouvernement central. C’est un sérieux revers pour les nationalistes, au pouvoir dans cette région, qui veulent organiser un référendum le 9 novembre.


ACTU FRANCE En brEf

mercredi 26 mars 2014 www.metronews.fr

même au sein du Parti socialiste, ils ne sont guère nombreux à soutenir l’actuel Premier ministre. THOMAS SAMSON / AFP

ment commenté le député PS Henri Emmanuelli.

« Il faudra changer »

Sécurité routière

Les radars mobiles font un carton. Selon Le Figaro, 300 000 auto-

mobilistes ont été flashés en un an par les radars mobiles. Ces nouveaux appareils ne peuvent être localisés car ils sont embarqués dans des voitures banalisées des forces de l’ordre. Ils ont été progressivement mis en service depuis mars dernier.

Fait divers

Marche blanche hier à Bastia.

Environ quatre mille personnes ont rendu hommage à Jean Leccia, le haut fonctionnaire du conseil général de Haute-Corse assassiné dimanche. Les deux filles et la compagne de la victime, qui dirigeait le cabinet du président du conseil, Joseph Castelli, ont défilé en tête du cortège.

l’invité

Pascal lamy, ancien directeur de l’Organisation mondiale du commerce.

Sur la situation actuelle de la France : «Ce qui se passe, c’est la faute de quinze ans de dérive des finances publiques, d’une montée du chômage, d’une dégradation de la compétitivité.» auJourD’hui, rEtrouvEz l’invité DE guillaumE DuranD à 8 h 15 sur LCI.

Société

De la nourriture hallal en prison. La cour administrative d’appel

de Lyon a confirmé un jugement obligeant le centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier (Isère) à servir des repas hallal à ses détenus musulmans, a-t-on appris hier. Le ministère de la Justice étudie un éventuel pourvoi en cassation.

Justice

Le procès de papy Marcel. Agé de 93 ans, Marcel Guillot, le détenu le plus vieux de France, comparaît à partir d’aujourd’hui devant les assises de la Marne. Il est accusé du meurtre en 2011 d’une femme de 82 ans pour laquelle il avait «un béguin» mais qui lui avait fermé sa porte.

Social

Le chômage toujours en hausse.

Le nombre de demandeurs d’emploi indemnisés a augmenté de 1,2 % en janvier par rapport à décembre 2013 et de 4 % sur un an, selon Pôle emploi.

Ayrault de plus en plus solitaire Politique

Tous les Premiers ministres le savent : ils sont assis sur un siège éjectable.

Mais, après les quelques claques reçues par le PS au premier tour des municipales, la pression incitant François Hollande à appuyer sur le bouton n’a jamais été aussi forte. Faisant potentiellement de JeanMarc Ayrault la principale victime de ce premier test électoral depuis 2012. Comme de coutume dans ces cas-là, la tête du Premier ministre est réclamée par l’opposition UMP. De bonne guerre. Quand il était dans l’opposition, Jean-Marc Ayrault s’était lui-même prêté à cette tradition, en réclamant celle de François

Fillon après l’échec de la droite aux régionales (en 2010). Mais, ce qui frappe cette semaine, c’est qu’un certain nombre de flèches sont tirées de son propre camp. Dès lundi, l’ancien ministre socialiste Jean Glavany avait attaqué sur son blog, étrillant «l’ahurissante allocution » du Premier ministre dimanche soir. Evincée du gouvernement l’an dernier, l’ex-ministre de l’Ecologie Delphine Batho n’y est pas allée par quatre chemins hier : «Changer de Premier ministre est indispensable.» «Ce gouvernement est quand même à la fois pléthorique et exsangue, donc il faut bouger, très certainement », a égale-

Quant à ceux qui disent encore soutenir le gouvernement, ils le font souvent du bout des lèvres. Claude Bartolone, le président de l’Assemblée qui ne cache pas son intérêt pour le poste de Jean-Marc Ayrault, l’a ainsi mollement défendu . «Il faut poser la question au président de la République », a-t-il simplement répondu à une question sur un changement à Matignon. Le ministre du Travail, Michel Sapin, a admis hier qu’«il faudra[it] changer» (sans dire quoi) pour tenir compte de « la colère» exprimée dimanche. Du côté de l’exécutif, on adopte pour l’heure un profil bas. Aucune déclaration du Président n’est attendue cette semaine et, du côté de Matignon, Le Figaro décrit un JeanMarc Ayrault «retranché», attendant que l’orage passe. Mais avec 25 % de popularité et 69 % des Français favorables à un changement de Premier ministre (selon un sondage BVA réalisé dimanche), pas sûr qu’il ait les provisions pour tenir un long siège. §Thomas vamPouille

MeTrONewS

6

l’acTu vue Par les enfanTs

« Je n’aime pas trop la politique, c’est pas de mon âge, mais plus tard j’aimerais beaucoup. Je voudrais en faire pour résoudre les problèmes économiques. » Iris, 10 ans.

Second tour : ces villes où ça coince

municipales

Les jeux sont faits. Depuis hier, les

listes pour le second tour des municipales sont closes. Refus de jeter l’éponge, tractations qui prennent l’eau, alliances locales qui fâchent les états-majors des partis... De nombreux points de discorde vont pimenter le scrutin.

EntorsEs au front républicain

Il faut «tout faire» pour empêcher le FN de gagner des villes, a martelé le PS. Mais certains de ses candidats ont refusé de se retirer alors qu’ils avaient été devancés par l’UMP et le

FN. C’est en particulier le cas à Béziers, où le socialiste Jean-Michel Du Plaa (18,65 % des voix) a perdu l’investiture du parti en décidant de maintenir sa liste, ce qui facilite la tâche de Robert Ménard (44,88 %), soutenu par le FN.

DésorDrEs intErnEs à gauchE

Cet entre-deux-tours est le théâtre de nombreuses bisbilles internes à gauche. A Grenoble (Isère), par exemple, l’écologiste Eric Piolle, arrivé en tête, pourrait devenir le premier maire EE-LV d’une grande ville de province. Mais il devra d’abord

affronter une quadrangulaire au second tour, le candidat PS (ex-PS puisqu’il perd l’investiture) ayant décliné ses propositions d’alliance.

DEs alliancEs DivErs DroitE – fn

Au chapitre des accrocs, l’UMP n’est pas en reste. A Villeneuve-SaintGeorges (Val-de-Marne, 33 000 habitants), la liste soutenue par l’UMP (31,80 %) a bravé l’interdiction de Jean-François Copé en nouant une alliance avec le FN (26,07 %). Un divers droite fait également cause commune avec les frontistes à L’Hôpital (Moselle). §Gilles Daniel


ACTU FRANCE

mercredi 26 mars 2014 www.metronews.fr

Le violeur des campings aux assises Justice

A 33 ans, il a déjà un passif lourd et un surnom qui fait froid dans le dos.

Le « violeur des campings » est jugé à partir d’aujourd’hui devant la cour d’assises d’Ardèche, à Privas, pour deux viols, neuf agressions et tentatives d’agression sexuelle sur des mineures de 7 à 17 ans. L’affaire avait connu un retentissement international durant l’été 2012, trois des victimes étant des petites touristes allemande, belge et néerlandaise. C’est l’ADN relevé sur le sous-vêtement d’une fillette de 8 ans qui avait permis son arrestation au mois d’août de la

« Cette fois, il a pris conscience de la gravité de ses actes. » Me Muzi, avocate du prévenu.

7

C’est dans ce camping en ardèche qu’ont été signalés les premiers méfaits du suspect. PHILIPPE DESMAZES / AFP

même année. L’homme, carreleur de profession, était en effet fiché par la police depuis sa condamnation à un an de prison avec sursis et trois ans de mise à l’épreuve pour une agression sexuelle en 2000.

Prédateur sexuel ?

« Cette fois, assure son avocate M e Carole Muzi, contactée par metronews, il a pris conscience de la gravité de ses actes. Depuis qu’il a été incarcéré, il bénéficie d’un vrai suivi psychologique. » Pas sûr que l’argument convainque la cour, qui pourrait voir dans son modus operandi la patte d’un prédateur sexuel : l’homme rôdait dans des campings des gorges de l’Ardèche avant de s’introduire dans les tentes d’enfants endormis. Si au

cours de l’instruction il a reconnu les agressions commises entre 2010 et 2012, il n’a pu en donner précisément le nombre. « Dix à vingt », avait-il estimé. Le jeune homme, qui selon son avocate aurait lui-même subi des abus de la part d’un camarade au pensionnat, se défend de toute orientation pédophile, assurant avoir recherché «des adolescentes»

et s’être trompé sur l’âge des enfants. Il avait pourtant fait sortir l’une des fillettes de sa tente avant de la déshabiller puis de l’agresser. Elle avait alors 8 ans. Mais, à cause de « l’obscurité », il n’aurait pris conscience ni de son âge ni de sa peur. Un argument qui risque de laisser les jurés perplexes. L’accusé encourt vingt ans de réclusion criminelle. §Maud Vallereau


8

bonus

L’école table sur le numérique

en s’aidant de la tablette et de pictogrammes, les enfants apprennent leurs premiers mots d’anglais. AntoInE dE tApoL/Metronews

éducation. Les nouvelles technologies donnent la possibilité d’apprendre autrement et transforment les méthodes traditionnelles d’enseignement. reportage. Metronews s’est rendu à Elancourt, dans les Yvelines, où les élèves des écoles primaires disposent tous d’une tablette. Jean-sébastien Zanchi

U

ne classe sans cahier ? Pas tout à fait. Dans l’école primaire du Berceau, à Elancourt (Yvelines), les enfants utilisent une tablette en complément du bon vieux cahier qui a accompagné plusieurs générations. « Nous avons commencé à équiper nos écoles il y a environ dix ans avec des ordinateurs. Le tableau numérique interactif est apparu il y a huit ans. Depuis le mois de décembre dernier, les élèves profitent désormais tous d’un iPad », résume à metronews le maire de la ville, Jean-Michel Fourgous. Ce sont ainsi deux millions d’euros qui ont été investis par la ville sur dix ans. Le principe a cela de particulier qu’il permet aux élèves de rapporter leur tablette chez eux le soir. Un bon moyen de réduire le poids des

« Les meilleurs professeurs n’ont pas peur de l’innovation. » Jean-micheL FoUrgoUs, maire d’Elancourt.

cartables. « Les tablettes sont verrouillées par un code et les enfants n’ont pas accès à l’App Store. C’est l’enseignant qui dispose de son propre budget pour choisir les applications qu’il désire sur les tablettes de ses élèves », rassure Franck Sanchez, instituteur dans une classe mixte CE1-CE2.

Individualiser le cours

L’intérêt ? Impliquer davantage les enfants dans leur éducation. « On passe d’une pédagogie passive, frontale et magistrale à un enseignement plus horizontal », explique le maire. Une constatation confirmée par Franck Sanchez : « Les tablettes nous permettent par exemple de nous mettre physiquement au niveau de l’élève. » Un moyen, également, d’individualiser un peu plus les cours. L’enseignant peut ainsi enregistrer sa dictée sur les tablettes pour que les élèves l’écoutent et la retranscrivent par écrit à leur propre rythme. De quoi répliquer à ceux qui accuseraient ces technologies de nuire aux apprentissages de base. Et le résultat est plutôt étonnant. Nous avons pu assister à la présentation par les élèves

mercredi 26 mars 2014 www.metronews.fr

L’usage de la tablette n’empêche pas les élèves d’utiliser papier et crayon pour leurs exercices.

Franck sanchez, un prof très connecté.

d’une expérience consistant à brancher une ampoule sur une pile pour apprendre les principes basiques de l’électricité. Chaque groupe d’élèves désigne parmi eux un «secrétaire» qui connecte son iPad au tableau numérique par Wi-Fi et expose les différentes étapes?

Question de connexion

Autre activité, plus créative : de retour de leur classe de neige dans le Jura, chaque enfant a concocté une bande-annonce réalisée à partir des photos prises sur place par les élèves. L’initiative peut cependant remettre en question le rôle de l’instituteur, mais même les plus réticents semblent vite conquis. « Plusieurs formations permettent à l’enseignant de se familiariser avec la tablette, les technologies et les possibilités qu’elle permet, précise Franck Sanchez. Les meilleurs professeurs n’ont pas peur de l’innovation », acquiesce Jean-Michel Fourgous. Enfin, l’usage généralisé des tablettes pose également un problème plus technique : celui du débit de la connexion Internet de l’école du Berceau. «Lorsqu’on procède à plusieurs visioconférences et que les élèves sont tous connectés en même temps, la connexion est très sollicitée», constate l’enseignant. Une situation qui devrait changer dès l’année prochaine avec le raccordement de l’école à la fibre optique. Tout un symbole.§


AU QUOTIDIEN

mercredi 26 mars 2014 www.metronews.fr

x

2

sur

9

HIGH-TECH

SANTÉ

Vous avez opté pour la cigarette électronique dans l’objectif d’arrêter de fumer ? Cela ne vous sera pas d’une grande aide, affirme une récente étude américaine.

À lire sur metronews.fr/vapoteurs

Que vaut le UP24, le nouveau bracelet connecté de Jawbone ? Il compte les pas, analyse le sommeil et vibre pour vous réveiller.

lire notre test sur metronews.fr/up24

Les nouvelles applis à croquer Tendance

Metronews vous fait découvrir 5 applications pour devenir un geek de la cuisine. la plus conviviale

Gourmets Club Dix mille utilisateurs y sont déjà accros depuis quatre mois ! Gourmets Club permet de partager ses bons plans bouffe et de suivre les conseils avertis de ses « amis » dans tout l’Hexagone. La nouveauté pour 2014 : un carnet complémentaire de 10 000 restaurants récompensés par 4 bibles gastronomiques (Fooding, Michelin, Gault et Millau et bientôt Pudlo). Le plus : partager ses photos et critiques sur les réseaux sociaux. Disponible sur iPhone et au premier trimestre 2014 sur Android. Gratuit.

la plus pointue

Guide Fooding Restaurants & Chambres 2014 Nouvelle version du guide gastronomique des foodistas pour régaler les yeux et les papilles. Au menu : plus de 1 000 restaurants coup de cœur (table excitante, cuisine d’au-

teur…), et plus de 300 nouveautés dans toute la France, escortés d’un casting d’environ 200 chambres de style pour une pause post-digestion. Le plus : une réactualisation chaque semaine.

la plus fashion

Uniqlo Recipe

Disponible sur iPhone. Prix : 5,49 €.

la plus gastronomique

Disponible sur iPad. Prix : 9,99 €.

• One night in London, par Rémy Martin Un excellent carnet virtuel autour des 6 spots qui font vibrer la scène londonienne des bars à cocktails. Une application bientôt complétée par d’autres capitales. Disponible sur iPhone et iPad. Gratuit.

Mon Grand Livre de cuisine, par Alain Ducasse

Pas besoin de passer son CAP cuisine avec cette application signée par le chef aux 20 étoiles. Elle se compose de 250 recettes compilées en 5 catégories chères à Alain Ducasse (gastronomie, tour du monde, Méditerranée, bistrots, desserts) et en 4 familles de produits (potager, champs, mer, terre). Le tout illustré par des vidéos animées par des chefs formateurs de la maison. Le plus : un guide de 40 ustensiles pros.

côté cocktails

A la pointe des tendances, la marque de prêt-à-porter japonaise Uniqlo s’est associée à 6 jeunes talents de la cuisine américaine pour pimenter ses collections. Le concept ? Une animation autour de chaque chef, looké avec 4 silhouettes aux couleurs de la marque, agrémentée chacune d’une recette appétissante. Le plus : un véritable voyage autour de la cuisine d’avant-garde américaine. Disponible sur iPhone, iPad, iPhone en anglais, japonais et chinois. Gratuit.

• Infosbar Une mine d’informations pour connaître en direct les nouvelles adresses où siroter un verre à Paris ou en province, et l’actualité des spiritueux en tout genre. Disponible sur iPhone et iPad. Gratuit.

(j’aime le chocolat, souvenirs d’enfance…) et filmées par étapes en mode slow motion (au ralenti). Le plus : le chronomètre de cuisson. Disponible sur iPhone, iPad et bientôt sur version Androïd. Prix : 4,49 €. §LaURENCE MaROT

la plus gourmande

Cyril Lignac Mes Desserts Depuis l’ouverture de ses deux pâtisseries à Paris, la star française des fourneaux est devenue une référence dans l’art du dessert. Découvrez ici sa sélection de 25 recettes triées selon vos envies du jour

La manière de dire bonjour en dit long sur notre personnalité Etude

En une demi-seconde, il dévoilerait tout de notre personnalité. Ce simple « bon-

jour », que l’on prononce rapidement, timidement, joyeusement ou bruyamment serait suffisant pour permettre de tirer des conclusions sur la personnalité de l’interlocuteur. Ce jugement s’établirait d’après le rythme et l’intonation de la voix, expliquent des psychologues des uni-

versités de Glasgow (Ecosse) et de Princeton (Etats-Unis). Pour leurs études, ils ont soumis à 320 participants une soixantaine d’enregistrements de voix. Sur chacun d’eux, une personne différente ne disait qu’un mot : « hello ». En se basant sur ce son, les participants devaient noter leur impression sur la personne qui parlait grâce à dix choix de personnalité prédéfinis. « Les

réponses montrent que le ton de la voix donne immédiatement une première impression à la personne à qui vous parlez », souligne l’étude.

La confiance liée à l’intonation

Les traits le plus souvent identifiés ont été la domination et la fiabilité : les personnes qui avaient une intonation plus marquée étaient jugées dignes de confiance. La domination

était perçue chez les femmes employant un ton aigu et les hommes à la voix grave. « C’est étonnant de voir qu’à partir d’une simple bribe de discours il est possible de se faire une idée précise sur une personne, explique le Dr Phil McAleer, auteur de l’étude. Une information qui devrait intéresser les personnes dont le travail dépend directement de leur voix. §a. B.


CULTURE

10

3

mercredi 26 mars 2014 www.metronews.fr

TOP SORTIES

A vos agendas ! The Amazing Spider-Man 2, X-Men : Days of Future Past, Les gardiens de la galaxie sortent dans les mois qui viennent. 2015 et 2016 s’annoncent tout aussi chargées en films de superhéros.

Jouer un superhéros, ça peut rapporter gros. Robert Downey Jr est en tête du top 10

des acteurs qui ont gagné le plus d’argent en 2013. Grâce à Iron Man, il a touché 75 millions de dollars, distançant Channing Tatum (60 millions) et Hugh Jackman (55 millions). le classement sur metronews.fr/culture

Dossier

L’invasion des superhéros

Captain america, Hulk, iron Man et consorts connaissent un vrai regain de popularité. marvel

Marilyne letertre

n

és dans les années 1930 aux Etats-Unis, les superhéros n’ont jamais été aussi fringants que ces quinze dernières années. Ce regain de popularité, les figures mythiques de Marvel et DC Comics le doivent à deux succès cinéma : X Men, de Bryan Singer en 2000, et surtout Spiderman, de Sam Raimi en 2002, qui engrangea 800 millions de dollars de recettes dans le monde ! De quoi redorer le blason de l’homme araignée et de ses copains, dont les cartons au cinéma se sont depuis succédé, dopant les ventes de pro-

duits dérivés et les événements culturels autour de leurs univers. « Il y a un timing générationnel qui bat son plein », explique Philippe Guedj, journaliste et coréalisateur du documentaire Marvel Renaissance. Les gamins qui ont grandi avec Star Wars, le magazine Strange et les comics sont aujourd’hui des créateurs ou des décideurs qui veulent défendre la culture qui a bercé leur enfance. »

Une renaissance au cinéma

Résultat : en sus des sorties cinéma de Captain America, le soldat de l’hiver, The Amazing Spider-Man 2 et X-Men : Days of Future Past, la télé-

vision (série Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D et les musées parisiens (« L’art des super héros Marvel » au musée Art ludique et « Super héros, l’art d’Alex Ross » au Mona Bismarck American Center) se sont, eux aussi, mis à l’heure de Krypton ou de Gotham. « Ce qui plaît chez les superhéros, c’est ce qui plaisait chez Hercule, Zorro ou Tarzan. Ils incarnent ce rêve qu’on a depuis la cour d’école de pouvoir casser la gueule au méchant et de défendre le plus faible. Ce désir d’héroïsme et d’évasion est indémodable et transcende les cultures », poursuit le spécialiste. Si les progrès techniques ont par ailleurs permis la renaissance de ces mondes extraordinaires sur grand écran, des coups de frais dans les comics ont aussi facilité l’ouverture à un public plus jeune.

« Les blockbusters puisent à la fois dans les versions originales des comics pour séduire les fans mais aussi dans les versions Ultimate de Marvel, sortes de reboot des classiques, destinés à un public ado. Sans oublier l’apport du second degré dans les scénarios pour séduire les familles », conclut Philippe Guedj. Mais à trop tirer sur la corde, les superhéros ne risquent-t-ils pas de s’essouffler ? Hollywood ne semble pas de cet avis : une dizaine de films du genre sont en préparation.§ iriS, 10 anS david perrotin

phénomène. Chouchous du public et vaches à lait des producteurs, les super-héros sont partout. analyse. Metronews décrypte la tendance qui a envahi la télévision, le grand écran, les musées, les bibliothèques...

l’aCtU VUe Par leS enFantS « Moi je voudrais surtout savoir comment ces héros ont eu tous ces super-pouvoirs. J’aimerais aussi mettre en avant tous ceux qu’on ne voit jamais. »


CULTURE

mercredi 26 mars 2014 www.metronews.fr

11

EN VIDÉO RETROUVEZ TOUS CES SUJETS SUR

metronews.fr/ culture

X-Men : Days of Future Past : des images ténébreuses

La bande annonce à couper le souffle de Spider-Man 2

Les consoles, leur nouveau terrain de jeu

Tour d’horizon

Depuis de longues années, superhéros et jeux vidéo entretiennent une liaison tumultueuse. Pourtant, de par leur

univers proche et un public assez similaire, c’est en toute logique que les superhéros de Marvel et DC Comics ont eu – très tôt – droit à leurs propres jeux vidéo. On se souviendra de Superman (1978) sur Atari VCS 2600 ou de Spider-Man/ X-Men : Arcade’s Revenge (1992) sur Super Nintendo.

Batman, la bonne surprise

Mais, rares sont les titres inspirés par les superhéros à être restés dans les annales. Bien souvent, le coût de

lego marvel Super Heroes : une réussite. Dr

l’acquisition d’une licence grevant les budgets de développement, nombre d’entre eux ont pâti d’un manque certain de moyens. En

Et maintenant, ils s’attaquent au petit écran

Séries

En parallèle des spin-off consacrés à Captain America, Thor et autre Iron Man, la franchise Avengers s’attaque au petit écran. Lancée en septembre dernier sur la chaîne américaine NBC, la série Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. prolonge les aventures du sémillant Phil Coulson, entouré d’une bande d’agents hyperentraînés. En France, on devrait bientôt découvrir la première saison sur M6, alors qu’une deuxième est déjà sur le feu.

Il était une fois le futur Batman

Marvel Studios, par l’odeur du succès alléché, a signé fin 2013 un accord exceptionnel avec la plateforme Netflix afin de développer quatre séries consacrées aux personnages Daredevil, Jessica Jones, Iron Fist et Luke Cage. Début des hostilités en 2015. Le rival DC Comics n’est pas en reste. Alors que Zack Snyder s’apprête à tourner Man of

Catwoman (Camren Bicondova) apparaîtra dans Gotham. fox

Steel 2, mettant en scène la confrontation entre Batman et Superman, le studio planche avec la chaîne Fox sur la très attendue Gotham. Cette série, qui dispose déjà de son compte Twitter, racontera la jeunesse de Bruce Wayne, avec le petit David Mazouz dans le rôle du futur Dark Knight. Ecrite par Bruno Heller, le créateur de Mentalist, elle mettra en scène tous les personnages préférés des fans. Diffusion début 2015. §jérôme vermelin

2008, Iron Man sur Sega fut un échec total. Plus récemment, en 2011, Green Lantern et Captain America : Super Soldat, furent jugés

médiocres. La présence d’un superhéros ne fait pas tout. Heureusement, ces dernières années nous ont gratifiées de bonnes surprises. La trilogie des Batman, du studio anglais Rock Steady, fait honneur à la fois à la culture comics, et à celle du jeu vidéo. Le prochain épisode, Arkham Knight, jeu d’action spectaculaire dans la tonalité des films de Christopher Nolan, sera disponible en octobre prochain. Mais on peut également citer d’autres titres très réussis : Lego Marvel Super Heroes, Marvel vs Capcom ou DC Universe. §jean-FrançoiS moriSSe, JEUXVIDEOMAGAZINE.COM


12

CULTURE

mercredi 26 mars 2014 www.metronews.fr

«Captain America mérite sa place parmi les Avengers» Interview

Il a renfilé le costume patriotique . Chris

Evans revient dans Captain America, le soldat de l’hiver. L’ a c t e u r n o u s raconte cette deuxième aventure.

Chris evans a subi un entraînement de choc pour jouer Steve rogers. Marvel studIos

Dans le premier film, Steve Rogers devait accepter son identité et ses responsabilités. Quel est son défi dans cette suite ? Il cherche à comprendre les forces qui le commandent et, si le S.H.I.E.L.D., l’agence pour laquelle il travaille, est bien ce qu’il prétend.

Captain America : un blockbuster qui ne rend pas les armes Critique

Il faut sauver le soldat steve rogers !

Cryogénisé à la fin du premier volet, propulsé dans un monde moderne dont il n’a pas les codes, et hanté par le souvenir de la Seconde Guerre mondiale, Captain America n’est pas le plus fun des personnages de la franchise Avengers.

un thriller géopolitique

Mise en scène par les frères Anthony et Joe Russo, la suite, aujourd’hui en salles, résout le problème en entourant le héros de seconds rôles de choix, plongés avec

Scarlett johansson et Chris evans. Marvel studIos

lui dans une intrigue aux accents géopolitiques inhabituels dans ce genre de superproduction. Jugez plutôt : après avoir sauvé les otages d’un navire militaire avec sa grande copine la Veuve noire (Scarlett Johansson), Steve Rogers (Chris Evans), alias Captain America, s’interroge sur les intentions d’une Amérique pieds et poings liés à l’industrie de l’armement. Ses états d’âme vont se dissiper lorsque son patron, l’ombrageux Nick Fury (Samuel L. Jackson), est attaqué par un mystérieux tueur masqué. Construit à la manière d’un thriller conspirationniste, Captain America, le soldat de l’hiver, réserve l’habituel déluge d’effets spéciaux pour sa dernière partie apocalyptique. Avant ça, le scénario multiplie les rebondissements et propose une relecture audacieuse des événements historiques des soixante dernières années. §jérôme vermelIn

Les enjeux sont moins intimes. Les frères Russo et moi avions envie d’un film plus musclé, plus spectaculaire... notamment pour prouver que Captain America mérite sa place parmi les Avengers. L’entraînement physique est-il une contrainte pour vous ? C’est une corvée : j’aimerais parfois me laisser aller. Mais j’oublie les sacrifices quand que je vois le résultat final. L’autre nouveauté de cette suite, c’est votre duo avec la Veuve noire, jouée par Scarlett Johansson ? C’est notre quatrième film ensemble : j’ai rencontré Scarlett quand elle avait 16 ans. Elle est comme ma sœur. Jouer la comédie est très intime et rend vulnérable et, face à un proche, vous laissez plus facilement tomber le masque et prenez plus de risques.

Avant-première

Pour combien de films avez-vous signé ? Trois Captain America et trois Avengers. Je suis à mi-chemin ! [Rires.] Et après ? J’ai réalisé mon premier film l’année dernière, 1:30 Train, et, si on m’en donne les moyens, je ne veux plus faire que ça : raconter des histoires qui invitent à l’identification. Réaliser est-il une façon d’accéder aux rôles qu’on ne vous propose pas ? Pas du tout. Je ne veux plus être acteur même si, pour des raisons commerciales, j’y serai sans doute contraint au début. J’aime jouer mais je ne supporte plus le reste : l’exposition médiatique, les entraînements imposés... J’ai eu ma dose de célébrité. §PROPOS RECUEILLIS PAR maylIne letertre Marvel studIos

Avengers 2, c’est pour très bientôt

les fans de la franchise Avengers ont désormais l’habitude. a la fin du générique de chaque nouveau film, Marvel studios dévoile une courte scène annonçant le prochain opus. C’est encore le cas avec Captain America, le soldat de l’hiver, qui « tease » The Avengers : Age of Ultron, sur les écrans français le 29 avril 2015. le studio a récemment révélé une série de croquis préparatoires des nouveaux personnages parmi lesquels celui de Wanda Maximoff, alias scarlett Witch, interprétée par elizabeth olsen. de quoi faire saliver les plus accros...§


14

CULTURE

mercredi 26 mars 2014 www.metronews.fr hulk vu par Charlie Wen. 2014 MArveL

Hulk et ses amis entrent au musée Exposition

Depuis plus de soixante-dix ans, ils sauvent la Terre des pires méchants. Les

superhéros de Marvel méritaient bien d’être mis à l’honneur au musée Art ludique, à Paris, avec la première exposition qui leur est consacrée. Avec 300 planches originales et 600 œuvres présentées, les fans de comics seront pour le moins servis. «Le premier espace est dédié à Captain America car c’est un héros très emblématique avec son costume aux couleurs du drapeau américain, explique Jean-Jacques Launier, le fondateur du musée et commissaire de l’exposition. Apparu en 1940, Captain America, un patriote qui se bat contre les nazis, est le personnage le plus ancré dans le réel.» Planches de son créateur, Jack Kirby, acryliques d’Alex Ross ou peintures numériques de Ryan Meinerding permettent de le découvrir sous toutes ses facettes. Des accessoires utilisés lors du tournage de Captain America, le soldat de l’hiver, comme le bouclier du héros ou la moto de l’Hydre, complètent l’ensemble.

Une influence sur le pop art

Les Quatre Fantastiques, Iron Man, les X-Men, Thor, Hulk... défilent ensuite sur les murs du musée recouverts de dessins à l’encre de Chine tirés des publications qui racontent les aventures de ces figures mythiques. La page 12 du premier magazine de Marvel Comics, sorti en 1939, devrait, à elle

seule, faire son effet auprès des puristes. « L’univers de Marvel est graphiquement vertigineux avec plus de 5 000 créatures inventées. Ces dessinateurs ont eu une influence énorme sur le pop art. Ils ont inspiré des générations d’artistes comme Jeff Koons ou Roy Lichtenstein», s’enthousiasme JeanJacques Launier.

Des accessoires de tournage

Parfois, les superhéros servent même directement de matière première aux plasticiens. Le Montpelliérain Pascal Garcin a ainsi réalisé un époustouflant collage de centaines de Spider-Man et de méchants issus de la série. Le tout forme, par un jeu de couleurs, l’œil de l’homme araignée. Consécration: l’œuvre, baptisée Spider Eye, a été choisie pour illustrer la couverture du numéro 700 du magazine. Au fil des salles, des vidéos permettent également de découvrir certains illustrateurs de la maison d’édition et le légendaire Stan Lee, qui a créé plus d’une centaine de superhéros. Le cinéma n’est pas en reste avec notamment la présentation du casque d’Iron Man, porté par Robert Downey Jr, ou du marteau de Thor balancé par Chris Hemsworth. Elevés au rang d’œuvres du 7e et du 9e arts, les superhéros viennent de faire un pas de plus vers l’éternité. §judith korbEr

« L’Art des super-héros Marvel », jusqu’au 31 août au musée Art ludique, Paris XIIIe. Tarif : de 9,50 € à 15 €.


CULTURE

mercredi 26 mars 2014 www.metronews.fr

15

LeBron James, super(basket)man Inspiration

LeBron James n’est pas un être humain comme les autres. Au sein de la NBA,

la prestigieuse ligue de basket nord-américaine, la superstar du Heat de Miami est plus costaude que ses adversaires. Il saute plus haut que les autres et vise souvent plus juste... Au début du mois, « le Roi » LeBron – son surnom – a même inscrit la bagatelle de 61 points contre Charlotte. Un exploit qui a donné envie à Marvel, « en l’honneur de cette soirée superhéroïque », de publier sur son compte Twitter un dessin représentant le joueur avec son masque de protection en carbone façon Captain America. Le dernier fait d’armes de l’alliance qui unit Marvel et les stars de NBA. Mais les liens ne datent pas du début du mois.

Des jambes bioniques

En 2012, un comic book de douze pages estampillé Marvel racontait l’histoire de « LeBron : le roi des bagues » (une bague étant remise aux champions NBA). Il y était évidemment question de superpouvoirs, de zombies, de jambes et de bras bioniques. Deux ans plus tôt, le guide de la saison NBA du magazine américain ESPN était entièrement revisité par Joe Quesada, plus connu pour dessiner Daredevil ou Spider-Man que Kobe Bryant ou Kevin Durant.

le joueur de basket en héros de comic book. 2014 marveL

En bande dessinée, il revenait sur le départ – bien réel – de LeBron James de Cleveland, avec une couverture inspirée d’un vieil épisode de Spiderman ou sur le recrutement « 5 étoiles » des Boston Celtics qu’il comparait à The Avengers. Il s’agissait là de la toute première collaboration entre Marvel et ESPN. Et elle ne doit rien au hasard ou à l’amour pour le 9e art : depuis le 31 décembre 2009, la maison d’édition américaine de bandes dessinées – avec son catalogue de 5 000 superhéros – appartient, comme le network sportif américain, à la Walt Disney Company.

EN

DANS LES SALLES EQUIPEES

,

et

§emmanuel

bousquet

Rejoignez-nous sur

/MarvelFR et sur

#CaptainAmerica

AUJOURD’HUI AU CINÉMA .fr

lebron James imaginé par Greg land. marveL


CULTURE

16

Camille Chamoux, une gazelle bien dans ses baskets Portrait

« Bridget Jones, c’est fini. Les

pARAmount piCtuRes

filles ne rêvent pas de mariage en regardant des films débiles et en s’empiffrant de glace sur leur canapé.» Camille Chamoux en a ras le bol des clichés et leur tord (quasiment) le cou dans Les Gazelles, en salles aujourd’hui, comédie de Mona Achache qu’elle coscénarise et dont elle tient le premier rôle.

néo-célibataire et heureuse

«Ce n’est pas un film girly! C’est une comédie d’auteur 100 % féminine qui dresse l’état des lieux des relations hommes-femmes à travers les tribulations d’un groupe de filles.» Parmi elles, Marie, trentenaire lancée dans la jungle du célibat après avoir quitté son amour d’adolescence. «C’est un personnage adapté

de mon premier one woman show, Camille attaque», explique Camille Chamoux, ex-chroniqueuse de «Faites entrer l’invité» sur Europe1 et petit rôle récurrent dans Clem sur TF1. « L’idée est d’explorer la vie d’une néo-célibataire qui découvre la suspicion que suscite son statut mais qui réalise aussi que l’amitié est une cellule aussi solide que le couple ou la famille.» Audrey Fleurot, Naidra Ayadi, Joséphine de Meaux et Anne Brochet jouent ainsi les copines fêtardes, soudées et parfois désespérées. Un Sex and The City à la mode de Paris? «Ça se rapprocherait plutôt de la série Girls. Nous allons au bout des situations. L’humour naît de cela et de l’identification : c’est inspiré du réel. Enfant, je voulais être actrice ou journaliste et je m’efforce aujourd’hui d’associer les deux en faisant des ponts entre l’intime et le sociologique.» §Marilyne letertre

mercredi 26 mars 2014 www.metronews.fr hippolyte Girardot et sabine azéma dans Aimer, boire et chanter.

F. Comme Film/ ARnAud BoRRe

Le dernier Resnais divise Critique

C’est l’ultime film du cinéaste français Alain Resnais. Aimer, boire et chanter. sort aujourd’hui. Un dernier tour de piste qui n’a pas fait l’unanimité auprès des critiques de metronews.

Pour

Contre

Vif et malicieux Marilyne letertre

Dans la campagne anglaise, trois femmes qui s’ennuient dans leur couple en pincent pour le même homme. Ce bourreau des cœurs, Alain Resnais ne le filme jamais : le fameux George n’existe qu’à travers les regards et les mots de ses conquêtes et de leurs époux, sextet de cette partition fantaisiste autour de l’amour, des regrets et du temps qui passe. Associant le théâtre filmé à la comédie romantique d’âge mûr, cette nouvelle adaptation d’Alan Ayckbourn, après Smoking/No Smoking et Cœurs, offre un écrin incomparable à son casting, de nouveau dominé par Sabine Azéma, muse et compagne du cinéaste. Vif et malicieux, coloré et cartoonesque, Aimer, boire et chanter scintille d’élégance et d’intelligence. L’occasion pour les amateurs de voir Resnais renaître de ses cendres le temps d’une séance.

Trop minimaliste Mehdi OMaïs

Chantre des jolis mots, ivre de liberté, Alain Resnais a toujours travaillé comme sa sensibilité l’entendait. Electron libre au cœur d’un cinéma formaté. A quelques exceptions près, ses œuvres ont eu le mérite de diviser et de créer de beaux débats. Et c’est tant mieux. Avec Aimer, boire et chanter, le cinéaste convoque sa touche singulière et ses acteurs fétiches, Sabine Azéma en tête. Il s’amuse à balader ses personnages dans un jeu de l’amour et du hasard conduit par un personnage secret. Un manitou qui lui ressemble et qui tire les ficelles. Derrière la symbolique, le résultat ne dépasse hélas jamais le statut de théâtre filmé. Le spectateur, asphyxié par un minimalisme repoussant, se sentira exclu de ce rendez-vous intime. Reste une dernière séquence prémonitoire, touchante et qui boucle la boucle avec l’élégance du regretté maestro.


médias

mercredi 26 mars 2014 www.metronews.fr

17 Paul Guilfoyle fait ses adieux aux Experts. warner Bros

Les Experts écartent leur vétéran Série

du capitaine Brass un personnage exceptionnel. Il n’est pas seulePaul Guilfoyle quitte en effet Les ment un membre du casting origiExperts. Le comédien était l’un des nel, il est authentique, ont déclaré plus anciens acteurs de la série dans un communiqué Carol Menpuisqu’il jouait au flic depuis le delsohn et Don McGill, les producpilote du programme, diffusé pour teurs exécutifs de la série. Dans un la première fois le 6 octobre 2000 sur show centré sur la médecine légale, les fans la chaîne américaine RETROUVEZ Les experts attendent toujours CBS. Selon The Hollywood ce soir sur TF1 à 20 h 55 Reporter, le comédien avec impatience la soraurait appris son éviction du show à tie des menottes, et le capitaine la fin de la semaine dernière. Ven- Brass donnait un sens au crime de dredi, lors du tournage de son der- la semaine, tout comme Paul Guilnier épisode, il aurait fait un discours foyle a marqué indélébilement le très émouvant à ses camarades de personnage et la série. Il manjeu. Les fans pourront lui dire adieu quera. » le 7 mai prochain, à l’occasion de la diffusion du final de la saison 14. Un spin-off en préparation La décision de ce départ serait Ce n’est pas la première fois que donc celle des producteurs, qui Les Experts se séparent de l’un de auraient choisi de supprimer le leurs comédiens. Depuis son lanpersonnage du script. « Paul a fait cement, le programme s’adonne

Le capitaine Jim Brass dépose les armes.

20.55 Série

Les experts «La Divine Comédie». Avec Ted Danson, Elisabeth Shue, Eric Roberts. 21.40 Les experts Série. «La porte des enfers» «Faux jetons» - «Bêtes de scènes». 0.10 Breakout Kings Série. Avec Laz Alonso. 2.00 Reportages

20.45 Téléfilm

20.45 Football

Marjorie : Le droit au bonheur Comédie dramatique de Ivan Calbérac. 2013. 87 mn. Avec Anne Charrier, Patrick Chesnais, V. Karsenti. 22.15 La parenthèse inattendue Magazine. Présentation : F. Lopez. 0.35 Grand public Mag. 1.15 Toute une histoire

TMC 20.45 Les 100 plus grands... Divertissement. «Délires et fous rires». Présentation : Jean-Pierre Foucault. 23.05 Canapé quiz Jeu. 1.05 Il était une fois... Magazine.

FRaNCE 5 20.35 La maison France 5 Magazine. Présentation : Stéphane Thebaut. 21.40 Silence, ça pousse ! Magazine. 22.30 C dans l’air Magazine. 23.45 Entrée libre Magazine.

Coupe de France Monaco/Lens. «Quart de finale». 22.50 Le plein de buts Magazine. Présentation : Laurent Luyat. 23.25 Grand Soir/3 23.50 Les chansons d’abord Divertissement. 0.40 Couleurs outremers 1.05 Votre télé et vous 1.35 Espace francophone

NT1 20.45 Client List Série. «Sur tous les fronts» - «Qui trompe qui ?» - «Rodéo amoureux». Avec Jennifer Love Hewitt. 23.15 Obèses : perte de poids extrême 1.10 Ma vie à la télé Magazine.

D8 20.50 En quête d’actualité Magazine. «Déco à prix cassés : qui sont les nouveaux rois du low-cost ?» «Bricolage, réparations, travaux : quand ma maison devient un cauchemar».

ainsi au jeu des chaises musicales avec son casting. Après la saison 9, notamment,William Petersen et Gary Dourdan avaient fait leurs adieux. Par ailleurs, Marg Helgenberger avait quitté son rôle après la diffusion de la série 12. Seul rescapé du casting initial : George Eads, qui est passé du statut de comédien récurrent à celui de gueststar au fil des années. Au début de la saison 14, il a même pris ses distances avec la production en raison d’une altercation

20.55 Film

La cage dorée Comédie de Ruben Alves. 2012. Fr/Port. 90 mn. Avec Rita Blanco, R. Giraud. 22.25 Made in France, l’année où j’ai vécu 100 % français Doc. 2014. 23.55 Hostages Série. 1.15 Des gens qui s’embrassent Comédie dramatique de Danièle Thompson. 2013. Fr. 97 mn.

avec un auteur. A présent, CBS se prépare pour la 15e saison des Experts, dont la date de diffusion n’a pas encore été dévoilée. Pour le moment, Ted Danson et Elisabeth Shue, arrivés lors de la saison 12, sont actuellement les têtes d’affiche de la série. Alors que les spin-off Les Experts : Manhattan et Les Experts : Miami ont été déprogrammés aux Etats-Unis, un nouveau show de la franchise est en préparation avec Patricia Arquette.

20.50 Film

§ SONIA OUADHI

20.50 Magazine

Little Odessa Drame de James Gray. 1994. USA. VM. 94 mn. Avec Tim Roth, Edward Furlong, Paul Guilfoyle.

D&CO, une semaine pour tout changer Présentation : Valérie Damidot. «Aurélie et Nicolas».

22.25 Il était une fois... «Little Odessa» Documentaire. 2014. 23.20 The Fountain Fantastique de Darren Aronofsky. 2005. USA. VM. 96 mn. Avec H. Jackman.

23.10 D&CO, une semaine pour tout changer Mag. «Bertrand et Marion». 1.35 Cane : la vendetta Série. «Jeux dangereux». Avec Jimmy Smits, Hector Elizondo.

HD1 20.50 alice Nevers, le juge est une femme Série. «Les risques du métier» - «Mort d’une fille modèle» «Une ombre au tableau» - «À la folie». 1.55 Clap Magazine.

W9 20.50 Enquêtes criminelles : le magazine des faits divers Magazine. Au sommaire notamment : «Le mystère du couple disparu» - «Conspiration». Présentation : Sidonie Bonnec et Paul Lefèvre.

FRaNCE 4 20.45 Seul au monde Aventures de Robert Zemeckis. 2000. USA. VM. 144 mn. Avec Tom Hanks, Helen Hunt. 23.11 The Wrestler Drame psychologique de D. Aronofsky. 2008. USA/Fr. VM. 105 mn.

NRJ12 20.50 Strike Back Série. «Le cap» (1 et 2/2) - «Frères d’armes» (1 et 2/2). Avec Philip Winchester, Sullivan Stapleton. 0.35 La maison du bluff Téléréalité. Présentation : Caroline Receveur.


18 SPORTS

4

mercredi 26 mars 2014 www.metronews.fr

sur VIDÉO

FOOT Didier Deschamps l’a annoncé

hier au Monde : il livrera une liste de 30 joueurs le 13 mai à la Fifa et aux médias, avant d’en écarter sept, au plus tard le 2 juin, dix jours avant le Mondial.

Football Coupe de France

Au total, Messi a marqué 21 fois face au Real Madrid, dont un triplé dimanche lors de la victoire des siens (4-3). L’occasion de (re)voir tous ces buts.

retrouvez La vIDÉo Sur

metronews.fr/ messibutvsreal

match. Le RC Lens, pensionnaire de L2, défie ce soir en quarts de finale de la Coupe de France un des cadors de l’élite : l’AS Monaco. projet. Le rapport de forces n’est pas si déséquilibré qu’il y paraît, car le club sang et or nourrit de grandes ambitions. Explications.

ala-Eddine Yahia, le défenseur tunisien, du rC Lens, ici en 2011. SipA

cela n’empêche pas le club d’espérer des investissements plus importants onaco, c’est plus que la dans les prochains mois. «On verra si cerise sur le gâteau, le Père Noël passera. D’abord, il faut c’est le gâteau entier !» monter en L1. Après, nous pourrons Gervais Martel affichait des yeux fantasmer», résume Ala-Eddine Yahia. gourmands en apprenant que son Le défenseur international tunisien, équipe de L2 affronterait le 2e de L1 arrivé dans le Pas-de-Calais en 2008 et en quarts de finale de la Coupe de resté malgré la relégation en 2011, France. Le président du RC Lens, symbolise d’ailleurs assez bien le staimpatient à l’idée de tut de privilégié de la L2 moNaco - LeNS ce soir sur France 3 à 20 h 45. retrouver l’élite la saison du RC Lens. Le même prochaine, rêvait de ce nouveau coup qu’avait Monaco l’an passé. L’entraîde projecteur, après avoir éliminé l’OL neur lensois Antoine Kombouaré pré(1-2 a.p.) au tour précédent. L’ironie voit même de faire tourner son effecde l’histoire, c’est que le club sang et tif ce soir. «Il y a de plus en plus de or, racheté en juillet dernier par Hafiz concurrence dans mon équipe. Et ça, Mammadov, un mystérieux investis- c’est bien», s’est-il félicité hier. Avant seur venu d’Azerbaïdjan, se retrouve d’annoncer qu’il maintiendrait, en opposé, ce soir, à une ASM renforcée dépit de l’enjeu, sa confiance à son à coups de millions par son nouveau habituel gardien remplaçant, Rudy propriétaire russe. Précisément la tra- Riou, titulaire jusqu’ici dans les matches de coupe. Exactement jectoire qu’il aimerait épouser. comme procéderait le coach d’un Statut de privilégié grand club de L1.§ Car les stars débarquées en masse Damien, 10 ans : en début de saison ont vite fait « J’adore le foot oublier que les Monégasques évomais j’ai pas luaient en L2 un an auparavant. La le droit de tout regarder car grande différence, c’est que l’étendue c’est trop tard. » et l’origine de la fortune de MammaJules, 10 ans : « Ce dov restent inconnues à ce jour. L’aCtu vuE que j’aime, c’est L’homme s’est d’ailleurs très peu connaître l’homme par LEs rendu à Lens depuis qu’il en est EnFants du match. » devenu l’actionnaire majoritaire. Mais Hamza Hizzir

En BrEF

Basket

La retraite pour Lionel Nallet et Sébastien chabal. Les 2e et 3e lignes de Lyon ont déclaré hier penser arrêter leur carrière « au terme de la saison », alors que le LOU Rugby est en tête de la pro D2 à six journées de la clôture du Championnat. «il y a 99 % de chances que j’arrête en fin de saison », a confié Chabal (37 ans, 62 sélections en Bleu) au Progrès, tandis que Nallet (38 ans, 74 capes), a avoué «avoir de moins en moins envie » de s’entraîner.

AFp

AFp

rugby

record pour le basket français. La Fédération française de basket a enregistré son 550 000e licencié, a-t-elle fait savoir hier. Un record historique pour cette discipline, qui surfe peut-être sur le triomphe des Bleus lors de l’Euro, en septembre dernier (photo). Lors de la saison 2012-2013, le nombre de licenciés s’élevait à 491 271.

Football

Le Bayern (déjà) champion. Alors qu’il reste encore sept journées, le Bayern Munich est devenu champion d’Allemagne pour la 24e fois de son histoire, hier soir, après sa victoire sur la pelouse du Hertha Berlin (1-3). Les coéquipiers de Lahm (photo) n’avaient besoin que de trois points pour être sacrés. AFp

Lens en pleine croissance

MEtRONEwS

«m


détente

mercredi 26 mars 2014 www.metronews.fr

19

Mots fléchés n° 1163 / difficile POÊLE DE SUZETTE RONFLEMENT

L’hoRoscope eMA FontAyne

Bélier

Veillez à conserver un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle, vous avez tendance à vous laisser envahir par votre boulot.

Taureau

Votre force d’improvisation vous évite de rester bloqué trop longtemps dans une situation. Vous trouvez le moyen de vous en sortir.

Gémeaux

Vous n’avez rien à perdre alors qu’attendez-vous pour lui déclarer votre flamme ? Vous ne préféreriez pas être fixé(e) une fois pour toute ?

Balance

La vie vous sourit ces derniers temps, veinard(e) ! Vous semblez avoir trouvé une sérénité et une harmonie qui vous sied à merveille.

Vous regard trahit vos sentiments, vos yeux pétillent quand vous l’apercevez… Aucun doute, il ou elle ne vous laisse pas indifférent(e).

BASE DE CALCULS

Scorpion

Capricorne

A EM E B R E I S

U R E S A L E S E

B A L D I T U E R E

P P E L R A I F A E C T I O H N E Y P E P A N C R E

I E A I MON A D E B L A S ON QU A E S T S P E T A R I I I S E C L C A H A B A T T U T R I F I E E E T OND E ME NU E

VIOLONISTES RÉPUTÉS

ACTIVITÉ DE CENTRE DIPLÔME

DOSE DE RAYONS A GEINT POÈTE MUSICIEN D’AFRIQUE DE MOI

BÉRYLLIUM PRINCE RUSSE

COL ALPIN C’EST LE SODIUM

PÈRE DES ATRIDES

PLANCHE À RELIER

MINE NAVET FAMILIER EN MUSIQUE

DEMEURE DE BOIS SAINT DE BIGORRE HÉROS BRECHTIEN

IL PIQUE DES POINTES

Verseau

28 EN EUROPE

L’IMAGe du jouR

Sudoku n° 1163 / difficile

La journée est dédiée aux jeux et aux loisirs en compagnie de vos proches. Proposez-leur des activités qui sortent un peu de l’ordinaire.

2

3

7

4

7

6

5

Poissons

Vous avez envie de faire des folies et d’utiliser sans complexe votre carte bleue. Après tout, vous avez bien droit à quelques plaisirs.

8

2

(5 € les 10 minutes)

9

2

2

3

3 9

01 75 75 90 93

OBJET SANS VALEUR

TERRE D’ARMAGNAC

PARQUA

IMAGE À PROJETER

7

8

1

6

8

1

9

9

3

4

7 3

6

2

9

Guillotine à vendre DAMIEN MEYER / AFP

Solutions n°1 162

Mots fléchés

IMPORTUNE RATIFIÉES

PIÈCE DE VERS

CORPS À TEINTURE

Vous donnez la priorité à vos proches aujourd’hui. Vous estimez les avoir quelque peu délaissés et vous voulez rattraper le temps perdu.

Consultation voyanCe

CŒUR ELLE A EU SA DÉPÊCHE

REVENU VITE PARTI LE NÉANT

Sagittaire

Vous avez parfois des ambitions démesurées. Vous devez être conscient(e) non seulement de vos capacités, mais aussi de vos limites.

Vierge

DIEUX NORDIQUES PETIT ÉLU

ANNONCE LE PAPE

Vous tentez d’instaurer la paix entre deux membres de votre famille. Vous jouez les médiateurs afin de ramener le calme dans votre foyer.

Lion

Vous planifiez tout et ne laissez aucune place au hasard. Il est pourtant bien agréable de se laisser surprendre par quelques imprévus.

VOILIER SUÉDOIS LABEL VERT

FATIGUES EXTRÊMES ERGOT

Vous êtes aux petits soins pour votre bien-aimé(e), vous devancez ses attentes. Attention quand même à ne pas tout faire à sa place.

Cancer

SQUAWS MITRAILLE EN SUÈDE

Sudoku 7

1

9

2

3

6

4

5

8

3

6

5

7

8

4

1

2

9

4

2

8

5

9

1

7

3

6

9

7

1

6

2

5

8

4

3

5

8

4

9

7

3

2

6

1

2

3

6

4

1

8

5

9

7

8

5

2

1

6

9

3

7

4

6

4

3

8

5

7

9

1

2

1

9

7

3

4

2

6

8

5

RetRouvez tous nos jeux suR metronews.fr/jeux

Estimée 40 000 à 60 000 euros, cette guillotine des armées ayant au moins servi sous le Second Empire sera mise en vente aux enchères, demain à Nantes.

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris§N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président - Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane - Espace Méditerranée, 34670, Baillargues§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@metronews.fr§E-mail rédaction : courrier@metronews.fr§Relations médias : Linda Bellal§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteurs en chef délégués : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Emmanuel Bousquet (Sports), Flore Galaud (News), Alexis Picard (Régions), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Chef du service Paris : Pierre Chausse§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom.nom@metronews.fr



20140326_fr_bordeaux