Issuu on Google+


téLévision p. 14

L’animateur vedette de d8 présente une émission spéciale thierry ardisson, ce soir en prime. il se confie à metronews sur ses projets et répond aux critiques. © BaRDOU

Cyril Hanouna, tout le monde en parle

France p. 8

www.metronews.fr

jeudi 6 mars 2014 -- n° n° xxxx 2571

Un «Robin des bois» aux prud'hommes

PRO

ne jetez Pas ce jOuRnal suR la vOie Publique : OffRez-le à vOtRe vOisin !

metROneWs est imPRimé suR du PaPieR 100% Recyclé.

éLections p. 4

Maire de toutes les batailles A moins de trois semaines des municipales, metronews donne la parole à plusieurs maires de France. L’occasion pour eux d’expliquer leur engagement, pour le meilleur et pour le pire.

FootBaLL p. 17

aFriqUe dU sUd p. 6

Pistorius:des témoins qui embarrassent la défense Le champion paralympique est jugé pour le meurtre de sa petite amie. Hier, les témoins appelés à la barre ont mis à mal la thèse de l’accident.

jeU vidéo p. 12

Ces Bleus sont bons !

Les Français de Benzema se sont imposés 2-0 face aux Pays-Bas, hier en amical. Un résultat de bon augure à trois mois du Mondial. afp

South Park, ça va cartooner !


4 événement sur

Vingt-six ans après un terrible accident de voiture aux EtatsUnis, la victime et sa fille retrouvent celle qui les avait sorties du véhicule en flammes.

ViDéO

MONDE

Après New York, Los Angeles a adopté, mardi, l’interdiction de la cigarette électronique dans les lieux publics. Les autorités ont invoqué le principe de précaution, ignorant encore les effets de l’e-cigarette sur la santé.

Politique

Etre maire, un sacerdoce échéance. Le dépôt des listes pour les municipales des 23 et 30 mars s’achève aujourd’hui à 18 heures. enquête. A cette occasion, metronews s’est penché sur l’activité des maires. Trois d’entre eux, élus de communes de moins de 2 000, de 20 000 et de plus de 150 000 habitants, GillES DAniEl décrivent les joies et les peines du « métier ».

cE quE GAGnEnt lES éluS MuniciPcAux

De 3 500 à 9 999 habitants - 2 090,81 € pour le maire - 836,32 € pour les adjoints

De 1 000 à 3 499 habitants - 1 634,63 € pour le maire - 627,24 € pour les adjoints

De 500 à 999 habitants

- 1 178,46 € pour le maire - 313,62 € pour les adjoints

«On nous sollicite pour tout» MichEl DESPrEz, maire (sans étiquette) de Nuillé-sur-Vicoin (Mayenne), 1 250 habitants

DR

A

p r è s deux mandats, en tant qu’adjoint puis en tant que maire, je ne me représente pas cette année. A 70 ans, j’estime qu’il faut laisser la place aux jeunes. De plus, être maire prend du temps : je n’ai pas eu plus de huit jours de vacances par an ! Je suis surtout de plus en plus traumatisé par les nombreuses responsabilités qui nous incombent. Prenons l’exemple des nouveaux rythmes scolaires : dans une petite commune comme la mienne, trouver des animateurs acceptant de faire des kilomètres pour venir une heure par semaine a été un cassetête terrible. D’autre part, les gens, qui ne font pas la différence entre ce qui relève de la commune et ce qui relève de l’Etat, ont de plus

en plus d’exigences vis-à-vis du maire. On nous sollicite pour tout : j’ai même une femme qui est venue me voir parce que son mari la trompait et qu’elle voulait que je le fasse arrêter ! Pour répondre aux diverses requêtes, il faut sans cesse demander des avis juridiques. Très souvent, par exemple, les gens considèrent à tort que c’est à la mairie de réaliser des travaux d’électricité ou d’eau dans leur propriété... Cette activité a aussi, bien sûr, de bons côtés. Pour mettre en place un plan local d’urbanisme (PLU), comme nous venons de le faire, il faut décider quels terrains placer en zone à construire ou en zone artisanale, tout en prenant soin de préserver les terres agricoles. C’est une grosse responsabilité mais c’est passionnant. Faire des choses reconnues par les gens, comme l’amélioration des réseaux d’eau ou du chemin pour se rendre au cimetière, c’est aussi très gratifiant.§

Moins de 500 habitants

- 646,25 € pour le maire - 250,90 € pour les adjoints Les valeurs sont les plafonds bruts mensuels des indemnités fixés par la circulaire du 19 juillet 2010. Il revient au conseil municipal de voter le montant de ces indemnités en respectant ces plafonds.

«C’est la “mère” de la commune» SylviE Bonnin, maire (sans étiquette) de Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne), 20 300 habitants

E

t r e maire, c’est rester disponible 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, avec des responsabilités énormes. Et c’est de plus en plus compliqué. Aujourd’hui, lorsqu’un enfant tombe dans la cour d’école, les parents attaquent. Pour les habitants, le maire est responsable de tout. Il doit trouver un logement, un emploi, et même boucher les trous ou veiller à ce que la peinture soit nickel dans les

DR

1

jeudi 6 mars 2014 www.metronews.fr

écoles ! C’est la « mère » de la commune, alors qu’un député ou un sénateur restent loin dans les esprits. Notre activité a été rendue plus difficile ces dernières années à cause des baisses budgétaires. Peut-être que les villes vivaient un peu trop à coup de subventions pour financer leurs projets. L’Etat donne de moins en moins, la Région encore moins et le conseil général plus du tout. Dans mon prochain budget, je n’augmente pas les impôts et je diminue la dette, mais il faut procéder tout doucement. J’aime particulièrement aller à la


événement

jeudi 6 mars 2014 www.metronews.fr

5

FRANCE ZAP

Le sulfureux Patrick Buisson.

Ce conseiller très controversé, qui a notamment enregistré Nicolas Sarkozy à son insu, est marqué à l’extrême droite. Metronews revient sur le parcours d’un homme qui ne cesse de naviguer entre les médias et la politique.

RETROUVEZ TOUS CES SUJETS SUR

En Allemagne, même chez les traders le mardi gras n’est pas un jour comme les autres.

metronews.fr/ video

La Maison-Blanche en toile de fond pour une bataille de boules de neige géante.

Pour faire un peu d’exercice sportif, rien de mieux que d’imiter... son bébé.

Cherche édile désespérément

De 10 000 à 19 999 habitants - 2 470,95 € pour le maire - 1 045,40 € pour les adjoints

REPORTAGE. « Usure, vieillesse,

De 20 000 à 49 999 habitants - 3 421,32 € pour le maire - 1 254,48 € pour les adjoints

De 50 000 à 99 999 habitants - 4 181,62 € pour le maire - 1 672,65 € pour les adjoints

A partir de 100 000 habitants

AFP

- 5 512,13 € pour le maire - 2 508,97 € pour les adjoints

enfants, envie de faire autre chose... Quand j’ai fait un tour de table au conseil municipal, personne ne voulait rempiler !» Lui-même contraint de ne pas se représenter pour des raisons de santé, le maire d’Ouvrouer-les-Champs, près d’Orléans, a décidé de «prendre le taureau par les cornes». Pour éviter que son village de 589 âmes ne passe sous la tutelle de la préfecture – la règle lorsqu’il n’y a aucun candidat dans une commune de moins de 1 000 habitants – André Galhac a envoyé au mois de janvier un courrier alarmiste à ses administrés. Un mois et demi plus tard, la menace et une seconde lettre invitant à «une réunion d’information» ont fait leur effet. Ce soir de fin février, ils sont plus de 70 à prendre place dans la petite salle des fêtes. Parmi eux, un jeune couple inquiet, Aline et Nicolas. «On est venus voir ce qui risque de se passer. Ici, il y a juste une école et on ne veut pas voir disparaître le peu de services

qu’il reste.» Quelques minutes plus tard, ils sont déjà rassurés. Ces derniers jours, explique en effet le maire, 12 candidats potentiels lui ont fait part de leur envie de s’engager. Seuls trois manquent donc encore pour former un conseil municipal complet. «Tout le monde peut postuler», presse André Galhac.

« Un élan citoyen »

«Quel est l’emploi du temps d’un conseiller municipal ?», «Existe-t-il une formation ?», «Si c’est si intéressant, pourquoi personne ne se représente-t-il ?» Face aux interrogations, André Galhac et ses adjoints parlent de leur «expérience enrichissante» et de son «côté humain». Sans rien cacher de la charge de travail. Le discours fait mouche. « C’est formidable, cet élan citoyen», s’enthousiasme Laurent, 36 ans, après avoir rempli sa déclaration de candidature. Une vingtaine d’autres dossiers sont sur la table. Il y aura finalement une vraie campagne à Ouvrouer-lesChamps. Et surtout un maire.§G. D.

«Le maire est amené à voyager beaucoup plus» Michel Destot, député-maire (PS) de Grenoble (Isère), 157 000 habitants

J

e quitte la mairie c e t t e année. Après 3 mandats, il était temps de renouveler les équipes et je m’étais engagé à respecter le noncumul des mandats. En dixneuf ans, Grenoble s’est métamorphosé, avec notamment beaucoup d’innovations dans les domaines éducatif et culturel. Dans le même temps, l’activité des maires des grandes villes, dont je préside l’association, a fortement évolué. Les

AFP

rencontre de la population. En ce moment, avec la campagne pour ma réélection, je multiplie les « soirées appartement » en petit comité. Résultat, je travaille douze à quinze heures par jour et c’est compliqué pour la vie de famille, mais ces moments d’échanges sont extrêmement plaisants. Mon engagement a toujours été citoyen. Ouvrir une crèche ou le centre de loisirs, c’est mon grand plaisir. Il faut réfléchir, anticiper l’avenir avec de gros projets sur vingt ans. Car une ville qui ne bouge pas, c’est une ville qui meurt.§

métropoles se sont ouvertes sur le monde. Les enjeux de développement économique ont pris beaucoup d’importance, le tout à articuler avec les impératifs de solidarité sociale et l’émergence des questions liées à l’environnement. Le maire est donc amené à voyager davantage pour voir ce qui se fait ailleurs, et à engager des opérations beaucoup plus importantes en matière d’investissements. Regardez les transports dans les agglomérations : toutes se sont dotées de tramways ou de métro, et cela a engendré des transformations radicales en

termes d’urbanisme. Etre maire, c’est aussi une charge, indiscutablement, avec ses moments de bonheur mais aussi ses drames. Je me souviendrai toujours de ce terrible accident de décembre 1995, lorsque 6 élèves d’une école grenobloise sont morts avec leur accompagnatrice, pris au piège par une montée brutale des eaux du Drac. Je retiens aussi des moments magiques, comme lorsque nous étions au sommet des Ecrins pour une opération en faveur des jeunes des quartiers. Etre maire est un engagement très fort, passionnant.§


ACTU MONDE

6

jeudi 6 mars 2014 www.metronews.fr l’athlète sud-africain (à droite) et son avocat, au troisième jour du procès, hier. AFP

Un dialogue s’amorce à Paris ukraine

L’ouverture au bout des négociations.

Hasard du calendrier, c’est à Paris que se tenait hier une réunion sur le Liban, à laquelle participaient, entre autres, les Etats-Unis et la Russie. L’occasion pour les ministres des Affaires étrangères des deux grandes puissances de discuter pour la première fois de vive voix sur le brûlant dossier ukrainien. En présence de François Hollande, John Kerry et Sergueï Lavrov ont longuement échangé, ouvrant la voie à des négociations de sortie de crise. «Nous sommes tombés d’accord pour poursuivre les discussions dans les jours à venir afin de voir comment aider à stabiliser, à normaliser la situation », a ainsi commenté le ministre russe. Selon la télévision publique russe Rossia 24, il aurait même évoqué un peu plus tôt « les accords du 21 février » comme base de travail. Signé par l’opposition et par le président en fuite, Viktor Ianou-

kovitch, ce texte prévoit notamment le passage d’un système présidentiel à un système parlementaire et la tenue d’une présidentielle au plus tard en décembre.

Pas de « désescalade »

Malgré ce premier pas, et en dépit des pressions britannique et américaine, Sergueï Lavrov n’est pas allé jusqu’à rencontrer son homologue ukrainien, Andrii Dechtchitsa, également reçu au Quai d’Orsay. Et sur le terrain, « la désescalade » réclamée par la communauté internationale, ne semblait pas à l’ordre du jour hier. Les forces russes déployées en Crimée ont en effet pris le contrôle de deux bases de lancement de missiles, tandis que l’envoyé spécial de l’ONU dans la péninsule, Robert Serry, a décidé de mettre fin à sa mission après avoir été retenu brièvement par des hommes armés à Simfropol. §nicolAS VAnel

EN BREF

Chine

Pékin inquiète ses voisins. La

Chine a annoncé hier une nouvelle hausse de ses dépenses militaires, de 12,2 % en 2014. Elles avaient déjà augmenté de 11,2 % en 2012 puis de 10,7 % en 2013. Avec 95,9 milliards d’euros, le budget de la défense chinoise est le deuxième du monde, derrière les Etats-Unis (460 milliards d’euros).

peine de prison pour avoir fait perdre plusieurs milliards d’euros à la banque, a rencontré le pape François à Rome a fait savoir son entourage. Il a décidé de rentrer à pied, seul, en protestation contre « la tyrannie des marchés ». hier, à caracas. ROdRigO Abd/AP/SiPA

Qatar

Le soutien à la mouvance islamiste fait polémique. L’Arabie,

les Emirats arabes unis et Bahreïn ont rappelé hier leurs ambassadeurs au Qatar, une crise sans précédent entre les monarchies arabes du Golfe. Doha est notamment soupçonné par ses trois voisins de soutenir les islamistes proches des Frères musulmans dans leurs pays.

Italie

La grande marche de Jérôme Kerviel. L’ancien trader de la Société générale condamné à une

Venezuela

Le pays commémore la disparition d’Hugo Chavez. Le gouverne-

ment de Nicolas Maduro a lancé en grande pompe, hier, les cérémonies en l’honneur de son prédécesseur, terrassé par un cancer il y a un an après quatorze ans au pouvoir. Des hommages qui surviennent dans un contexte tendu, une vague de manifestations d’étudiants et de l’opposition secouant le pays depuis un mois.

La défense de Pistorius vacille Afrique du Sud

Faux départ pour Oscar Pistorius. Depuis

l’ouverture de son procès, lundi, l’athlète déchu accusé du meurtre de son amie Reeva Steenkamp, en février 2013 à Pretoria, vacille chaque jour un peu plus. Les témoins qui défilent à la barre dressent en effet le portrait d’un sportif passionné d’armes, écartant peu à peu la thèse d’un accident. Parmi eux, Kevin Lerena. Un boxeur invité à se présenter hier devant la juge Thokosile Masipa pour évoquer un dîner dans un restaurant, quelques semaines avant le drame, et durant lequel son «ami» avait failli l’estropier. «Le coup est parti dans le restaurant, puis ça été le silence complet, a raconté Kevin. J’étais sous le choc. J’ai regardé en bas et, juste là où était mon pied, il y avait un trou dans le sol.» Et de préciser : «J’avais une petite égratignure au doigt de pied. » Une balafre dérisoire pour le boxeur, mais qui a pourtant failli mettre K.-O. la défense de Pistorius. Car Kevin Lerena a également confié que son ami avait demandé au propriétaire de l’arme de dire que c’était lui qui avait tiré. Un client qui se balade avec une arme et qui s’arrange avec la réalité... Pris de surprise, l’avocat de Pistorius, Barry Roux, a demandé quelques minutes pour préparer son contre-interrogatoire avant de marteler que l’accusé «n’avait pas

réalisé qu’une balle était enclenchée».

Témoins mis sous pression

Pas sûr que cela suffise à convaincre la juge, déjà échaudée par le comportement de Barry Roux. Celui-ci n’avait en effet pas hésité, la veille, à mettre sous pression un couple de voisins qui a raconté avoir entendu des coups de feu dans la nuit de la Saint-Valentin 2013. Très agressif, l’avocat avait même donné à haute voix le numéro de téléphone du mari, Charl Johnson, alors que le procès est retransmis en direct... «Peut-être que vous et votre épouse auriez mieux fait de comparaître ensemble dans le box des témoins», avait ironisé Me Roux à la reprise des audiences, insinuant une entente du couple pour accabler son client. « Je peux honnêtement vous dire que nous n’avons pas discuté entre nous », lui a répondu Charl Johnson. Réponse de la défense : « Cela me rend nerveux d’entendre les témoins parler d’honnêteté. » Une nervosité sans doute également liée à la menace qui plane sur son client : si le parquet parvient à prouver que Reeva Steenkamp a été abattue sciemment alors qu’elle était enfermée à clé aux toilettes, son client risque une peine incompressible de vingt-cinq ans de réclusion. §ThomAS Guien


ACTU FRANCE

8

jeudi 6 mars 2014 www.metronews.fr

Il refusait de couper l’eau aux démunis Prud’hommes

« Des centaines, peut-être des milliers. »

Des foyers menacés d’être privés d’eau, Marc Fazio en a aidé durant sept années. Cet ancien chargé de clientèle terrain chez Veolia a payé le prix fort : licencié en 2013 après vingt ans de service, l’homme de 49 ans comparaît aujourd’hui devant le conseil des prud’hommes d’Avignon, où il a engagé une procédure contre le géant de l’énergie.

Menaces et intimidations

Couper l’eau à des familles pour factures impayées, « ce n’était pas mon boulot, nous explique-t-il. J’ai accepté cette mission supplémentaire en 2006 pour dépanner, car on m’avait indiqué que c’était provisoire». Mais c’est devenu pérenne : « On a fini par me dire : “Tu leur coupes l’eau et tu te tais.”»

Sauf que Marc Fazio n’est pas comme ça. «Cela me posait un vrai problème moral. Je me déplaçais chez ces gens, je voyais leur situation difficile», se souvient-il. Alors, durant sept ans, il tente de trouver des solutions, au cas par cas. Sa hiérarchie s’en agace. Et la situation vire selon lui au harcèlement. «Je subissais des intimidations », nous explique-t-il de sa voix posée, avec son fort accent du Sud. Et puis un jour de 2013, c’est le licenciement. Une vague de solidarité déferle, avec le soutien de l’union locale CGT, du Front de gauche local et du Collectif des usagers de l’eau. Pour Veolia, cette belle histoire cache un banal contentieux salarial. « Marc Fazio s’est mis dans une position de chantage : il voulait bien couper l’eau mais exigeait en échange une revalorisa-

Jean-Pierre Bel (PS) ne se représentera pas au Sénat. Celui qui

préside la haute chambre depuis trois ans a créé la surprise en annonçant hier dans Le Monde qu’il abandonnerait son siège en septembre. Il évoque un «choix personnel très ancien» : «Quand on a plus de trente ans de vie élective, c’est un peu normal, à 62 ans, de dire qu’on s’arrête.»

Social

Le pacte de responsabilité sur les rails. A l’issue d’une deuxième

séance de négociations tendue, le patronat et 3 syndicats réformistes (CFDT, CFTC et CFE-CGC) ont trouvé un accord sur les contreparties des entreprises. A défaut d’objectifs chiffrés, le texte détaille les dispositifs qui seront en place pour favoriser l’emploi.

Affaire

Une nouvelle enquête judiciaire vise l’entourage de Nicolas Sarkozy. Une perquisition a notam-

ment eu lieu hier au domicile de son

tion », nous affirme ainsi Bruno Chaloin. Pour le responsable du secteur Vaucluse, notre Robin des bois est avant tout un « habile communicant », qui a collé « un volet social à l’affaire » parce qu’il n’avait pas obtenu satisfaction.

« Tout le monde savait »

« On connaît bien ce discours», rétorque, amer, Thierry Lapoirie, secrétaire général de l’union locale CGT, interrogé par metronews. Mais tout le monde savait à l’époque ce que faisait Marc Fazio, il ne s’en cachait pas. Il venait en aide aux gens pour les protéger des abus. »

Ces abus, le Collectif des usagers de l’eau du Grand Avignon les dénonce à son tour : « Nous avons de nombreux témoignages qui attestent que Veolia intervient sans respect des délais, mettant les abonnés devant le fait accompli », affirme-t-il. «Des erreurs d’envoi ou de logistique, qui ne représentent qu’une quinzaine de cas sur 100 000 dossiers traités chaque année », assure Veolia. Pot de terre contre pot de fer : les deux camps semblent aujourd’hui irréconciliables. Qui l’emportera ? Verdict aujourd’hui. §Julie mendel

Julie Gayet contre Closer, acte 1

EN BREF

Politique

Selon Veolia, le Robin des bois est surtout un « habile communicant ». AFP

avocat, Me Thierry Herzog. L’information judiciaire vise à déterminer s’il y a eu tentative d’influencer la justice sur la décision concernant la saisie des agendas de Nicolas Sarkozy dans le cadre de l’affaire Bettencourt.

L’iNViTÉE

mARiSol TouRAine, ministre de la Santé et des Affaires sociales.

« Les complémentaires santé trop généreuses finissent par entretenir des honoraires – prix des lunettes ou autres – trop élevés. » AujouRd’hui, L’iNViTÉ dE guiLLAumE duRANd EsT Henri Guaino, député UMP des Yvelines, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy. A 8 h 15 sur LCI et Radio Classique.

Economie

Bruxelles accroît sa pression sur la France. La Commission euro-

péenne a décidé hier de la placer sous surveillance renforcée, épinglant son manque de compétitivité, un coût du travail trop élévé et une dette qui ne cesse d’enfler. Le ministre de l’Economie, Pierre Moscovici, a promis de «poursuivre les efforts».

Justice

Dans le combat qui oppose Julie Gayet au magazine Closer, le match aller se joue aujourd’hui devant le tribunal de Nanterre. Le 10 janvier dernier,

l’hebdomadaire avait révélé la liaison présumée de l’actrice avec François Hollande, avec un article de plusieurs pages agrémenté de photos volées devant un immeuble parisien situé rue du Cirque, tout près de l’Elysée. Julie Gayet réclame 50 000 euros de dommages et intérêts ainsi que 4 000 euros pour les coûts de procédure. Elle demande aussi une publication judiciaire sur la moitié de la couverture de Closer, et sur celle d’autres journaux de son choix.

Plainte au pénal

Pour l’avocat de l’actrice, Me Jean Enocchi, « c’est une question classique de violation de la vie privée et nous la plaiderons comme telle ». Il ne s’agit ici que du pre-

mier volet judiciaire engagé par l’actrice contre la « violation de sa vie privée ». Car, après avoir assigné Closer au civil, l’actrice a déposé une plainte contre X au pénal pour « atteinte à l’intimité de la vie privée », après la publication par l’hebdomadaire people d’une deuxième série de photos la montrant au volant de sa voiture, le 17 janvier dernier. Et le combat de l’actrice ne s’arrête pas là, puisqu’elle a également déposé une plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui », s’estimant harcelée par les paparazzi depuis la publication des photos dans le magazine Closer. Du côté de la publication, on oppose le droit à l’information. « On a fait notre devoir de journalistes, en donnant une information exacte que le public est en droit de connaître », a expliqué Laurence Pieau, directrice de la rédaction de l’hebdomadaire. §AmAndine RebouRg


VOTRE RégiOn

10 Météo mARSEIllE

TOUlON

6° 16°

AVIgNON

7° 18°

Soleil

Lever : 7 h 22 Coucher : 18 h 41

6° 16° lune

Lever : 9 h 53 Coucher : 1 h

INFOS PRATIQUES Sport : Les inscriptions en ligne pour le semi-marathon Marseille-Cassis, le 10 mars, débutent ce matin, à 9 heures pour les inscriptions en groupe, et à midi pour les individuels. www.marseille-cassis.com Citoyenneté : A l’occasion de la

Journée de la femme, le barreau de Marseille organise demain un débat sur le thème : « La femme est une force ». L’occasion de rencontrer des personnalités du monde judiciaire, de la presse et des avocats internationaux.

Solidarité : Les Restos du cœur lancent un appel au bénévolat pour leur collecte des 7 et 8 mars prochain à Marseille. Contact : marie.colomban@restosducoeur.org VOS Rédaction : Eric Miguet cONTAcTS eric.miguet@metronews.fr Publicité : Edouard Huillet

edouard.huillet@metronews.fr

Travaux : la folie des grandeurs ? Municipales

Que serait une campagne sans grands projets ? Lancés dans

la course aux élections, les candidats rivalisent d’idées architecturales pour tenter de capter l’attention des électeurs en vue du scrutin du 23 mars prochain. A ce petit jeu, le maire UMP, Jean-Claude Gaudin, a décidé de sortir l’artillerie lourde : Arena sportive, Futuroscope de la mer, passerelle de type transbordeur au-dessus du Vieux-Port ou encore funiculaire/téléférique pour rejoindre Notre-Dame-de-la-Garde. Des équipements présentés comme « de nouvelles pièces d’un puzzle » pour la « nouvelle vocation touristique et culturelle de la ville ». Reste à s’assurer de la faisabilité de tels projets. « Bien entendu, les études doivent être menées à leur terme », précise le maire sortant avant de promettre, la main sur le cœur : « Ce ne sont pas des spéculations qui s’effaceront le 1er avril ». Et d’enfoncer le

Sa photo de Zidane a fait le buzz Street-art

Le J1 sur le littoral fait l’objet de toutes les convoitises pour les candidats aux municipales. © E. M./MEtRonEws

clou en ajoutant sur sa liste un casino ou encore la création d’une boîte de nuit sur le littoral.

« Des promesses de Gascon »

Campagne électorale oblige, ces équipements sont désormais mis en avant alors qu’ils avaient déjà été évoqués lors des précédents conseils municipaux l’an passé. Plus que réticent à l’époque, le candidat socialiste, Patrick Mennucci, se demande « pourquoi [Jean-Claude Gaudin] ne les a pas réalisés avant, alors qu’il avait trois mandats pour le faire ». « Ces

une saisie hors norme dans une cité de Marseille. Dimanche, une

Le portrait de Zidane est brièvement réapparu sur la corniche, samedi dernier. © pH. ECHARouX

projection, le street artiste souhaite continuer de diffuser ses photos à sa manière : « Mon approche est de ne pas salir et de pouvoir enlever le matériel rapidement ».

Les Marseillais en XXL

Pour réaliser ses performances, il a donc « bidouillé », comme il dit, un vidéoprojecteur facile à transporter. Sur des espaces insolites (arbres, falaises), Philippe Echaroux envisage de projeter des clichés de Marseillais rencontrés au gré de son travail. « L’idée est de montrer qu’avec un peu d’imagination et en se bougeant un peu on peut faire des trucs sympas. » §é. M.

sont des promesses de Gascon, des promesses de Gaudin ». Prenant l’exemple du téléphérique pour relier la Bonne-Mère, le candidat PS se veut sans concession. « C’est une mauvaise idée. Eugène Caselli (président PS de la communauté urbaine) a fait faire une étude et c’est impossible », tranche-t-il avant de mettre lui aussi en avant ses grands projets comme l’aménagement du parc Borély, l’agrandissement de la Corniche ou un bassin olympique populaire aux Catalans. § éRic Miguet

EN BREF

Fait divers

non, Zinédine Zidane n’est pas de retour sur la corniche. C’est pourtant

ce que certains Marseillais ont pu croire après la brève projection, samedi soir, du portrait géant de l’enfant de la Castellane, qui avait déjà recouvert ce même mur entre 1998 et 2007. Il s’agissait d’un projet artistique porté par le photographe Philippe Echaroux. « On parle souvent de la ville en mal, je voulais projeter l’image d’un symbole, d’un modèle qui parle à tout le monde », confie l’artiste, qui a rencontré Zinédine Zidane à Madrid l’an passé. « Je lui ai expliqué que je souhaitais remettre sa photo sur le mur où elle était avant, il a été emballé ». Pour l’occasion, l’entraîneur adjoint du Real s’est prêté au jeu en mimant un « chut ». « C’est une façon de dire : “Je suis encore là, avec vous, mais ne le dites pas trop fort” », explique l’artiste. Pas mécontent du buzz créé par cette

jeudi 6 mars 2014 www.metronews.fr

compagnie de CRS a mis la main sur plus de 6 000 briquets, mais aussi 3000 paquets de feuilles à rouler, cachés dans une cave des Micocouliers à Sainte-Marthe (XIVe). Selon La Provence, la marchandise, offerte gratuitement par les dealers, était destinée aux consommateurs de cannabis.

Justice

Des trafiquants pas comme les autres. Deux hommes, âgés de 45

et 70 ans, vont être jugés aujourd’hui en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Marseille pour leur implication supposée dans un trafic d’herbe de cannabis. En février dernier, un mas dissimulant un laboratoire de production avait été découvert près de Salon-de-Provence. Alertés par un renseignement anonyme, les gendarmes avaient mis la main sur près de 300 pieds de haschich en culture ou en train de sécher.

13 500

C’est le nombre de spectateurs présents l’an passé au Festival international du Film d’Aubagne, qui aura lieu du 17 au 22 mars prochains. source : Fifa

Prévention

une belle action. Dans le cadre de

ses opérations de rapprochement avec la population, le centre loisirs jeunes de la police a organisé hier un tournoi de beach-volley avec une soixantaine d’enfants des centres sociaux. Il s’agit d’un outil de prévention de la délinquance indique par ailleurs la Direction départementale de la sécurité publique. Au terme de l’épreuve c’est le centre social de la Rouvière qui a remporté l’épreuve.


12 AU QUOTIDIEN

2

jeudi 6 mars 2014 www.metronews.fr

sur

VIDéO

Santé

D’après une enquête, 86 % des Français estiment qu’ils ont une bonne alimentation. Toutefois, 46 % de la population serait en surpoids.

À lire sur metronews.fr/obesite

Record battu pour la vitesse de frappe avec le nez : un Indien a réussit à battre l’ancien record du monde en tapant 98 caractères en 47,44 secondes. À voir sur metronews.fr/nez

une adaptation réussie qui plongera les joueurs dans l’univers du célèbre dessin animé. UbiSofT

South Park : à vous de jouer ! jeux vidéo

Depuis dix-sept ans que le dessin animé trash South Park existe, de nombreux éditeurs ont tenté, en vain, d’en restituer l’esprit et l’essence en jeu vidéo. Avec South Park : Le Bâton de vérité, les fans de la série imaginée par Trey Parker et Matt Stone retrouveront pour une fois tout l’univers irrévérencieux, aussi potache que vulgaire, de la série culte. Cartman, héros du dessin animé et personnage central du jeu, va tout au long de l’aventure appeler le joueur «connard». Un petit nom

qui a le mérite, d’emblée, de donner le ton. Sans doute est-ce parce que les deux créateurs de la série, grands fans de jeux vidéo, ont participé à l’élaboration de ce titre que l’esprit South Park est parfaitement restitué et préservé.

Un véritable épisode interactif

Dans ce jeu d’aventure, qui parodie Le Seigneur des anneaux, le joueur incarnera un enfant parachuté dans le Colorado. Cartman est devenu roi, Kenny s’est travesti en princesse et bien d’autres personnages se retrouvent déguisés en personnages tout droit issus d’un Donjons et Dragons déjanté, sans trahir les graphismes propres à la série. Le Batôn

de vérité est une véritable immersion dans l’univers South Park, le tout saupoudré d’interactivité.

Une aventure déjantée

Car, au-delà des nombreux dialogues qui émaillent la partie, South Park est un jeu d’aventure dans lequel le joueur doit tout d’abord choisir qui il incarnera : un guerrier, un mage, un voleur ou… un juif. Il devra ensuite sillonner la ville et ses environs pour se faire des amis, retrouver des objets et accomplir de nombreuses petites missions ponctuées de combats dans le plus pur style des jeux de rôles. Attaques grotesques, pouvoirs drolatiques et coups tordus seront évidemment

de la partie. Classique dans le fond, ce South Park-là tient néanm o i n s toutes ses promesses. On ne pensait pas qu’un jour on verrait un bon jeu vidéo adapté d’une série. Le Bâton de vérité vient rompre cette malédiction. §jeAn-FRAnçois moRisse

Un jeu Ubisoft pour PlayStation 3, Xbox 360 et PC vendu 50 € environ.

un chiffre sur la planète

3,4

Chaque semaine, avec Ushuaïa TV, metronews révèle un chiffre étonnant, vertigineux ou alarmant. PAR muRyel jAPPont

C’est, en millions, le nombre d’e-mails envoyés dans le monde chaque seconde . Soit plus de 107 000 milliards par an. Bien que ce flot soit impressionnant, les échanges sont constitués à 90 % de spams, à savoir,

@

des courriels non sollicités, envoyés en grande quantité, le plus souvent à des fins commerciales. Serait-ce pour cette raison que les Français possèdent, en moyenne, deux adresses e-mail ? Ainsi, quand la première est réservée à la correspondance privée et souhaitée, la seconde peut

concentrer les newsletters et les propositions commerciales en tout genre. Pour retrouver cette statistique en temps réel et des milliers d’autres, connectez-vous sur Planetoscope.com. Retrouvez l’émission « Ushuaïa, le mag » samedi 8 mars à 20 h 10 sur Ushuaïa TV.


14 CULTURE

3

jeudi 6 mars 2014 www.metronews.fr

sur PEOPLE

La chaîne d’Oprah Winfrey OWN diffusera à partir de dimanche prochain une série documentaire qui montre la vie de Lindsay Lohan après sa sixième cure de désintoxication.

EN VIDÉO retrouvez tous ces suJets sur

metronews.fr/ culture

La bande annonce Lykke Li opère un explosive du quatrième retour en douceur avec volet de Transformers. «I never learn».

Télévision

«Je ne fais pas la course à l’audience» talk-show. Cyril Hanouna et sa bande présentent ce soir « Touche pas à mon Ardisson », consacré à l’homme en noir. interview. A cette occasion, l’animateur vedette de la TNT se confie à metronews et évoque son talk-show, la concurrence, ainsi que ses nombreux projets. PROPOS RECUEILLIS PAR sonia ouadhi

Que nous réserve ce nouveau prime ? On va en savoir plus sur Thierry Ardisson. Il y aura beaucoup de happenings sur le plateau avec tous les chroniqueurs. On diffusera bien sûr beaucoup d’archives que les téléspectateurs ont rarement revues. Les plus jeunes vont découvrir des images avec des invités qu’ils apprécient comme Jamel Debbouze, Michaël Youn, Gad Elmaleh, Eric & Ramzy. Les plus âgés, eux, pourront revoir des images de «Tout le monde en parle.» Pourquoi avoir choisi de mettre Ardisson à l’honneur ? On avait déjeuné ensemble et il m’avait dit qu’il n’aimait pas les émissions hommages car il ne voulait pas rentrer dans le pathos, avoir l’impression qu’il était décédé. Je lui ai proposé de faire une émission festive avec des archives, des happenings en plateau, et qu’il refasse ses interviews cultes. Vous ne craignez plus la surexposition ? Non. Laurent Ruquier est bien tous les jours sur France 2, ainsi qu’en deuxième partie de soirée le

Je vous jure que je ne le sais pas encore. Ça va dépendre des nouveaux projets mis en place. Mais c’est vrai que je n’ai pas envie d’être présent tous les soirs en prime time. Je vais faire des choix. Pensez-vous qu’Enora a les samedi. Ça ne l’empêche pas de épaules assez solides pour vous faire des prime. Le vendredi, je ne remplacer ? présente pas souvent «Touche pas Les producteurs ne savent pas si je à mon poste». Il y a eu aussi «Nou- vais le refaire ou pas, mais Enora le velle Star », mais j’avais plutôt le ferait très bien. Elle adore ça, c’est rôle de passe-plats. On vient surtout une passionnée de musique. Son voir le programme, pas l’animateur. seul petit défaut est qu’elle est trop En tout cas, on ne le ressent pas sensible. Il faut qu’elle reste en dans les audiences. retrait par rapport aux candidats. Il y a quelques jours, Laurent Combien de temps vous voyez-vous Ruquier affirmait sur Europe 1 que aux commandes de «Touche pas à 6 % de part de marché c’était peu. mon poste» ? Que lui répondez-vous ? On a encore beaucoup de nouLaurent Ruquier est un artiste, il veautés à trouver pour la saison profaut que Catherine Barma, sa pro- chaine. Après, on se posera la quesductrice, lui décrypte les tion. Avec ou sans « touche pas à mon ardisson » à 20 h 50 sur D8 moi, l’émission a audiences. Je suis déjà content d’avoir 6 % du public tous encore de belles heures à venir. La les soirs, après on veut toujours télé est une source inépuisable aller au-dessus. Je veux faire une d’inspiration. Il y a dix ans, on n’aubonne émission, que les gens rait pas pu faire cette émission. s’amusent. On ne veut pas faire la Aujourd’hui, il y a tellement de d’images ! « Touche pas à mon course à l’audience. Serez-vous aux commandes d’une poste» perdurera après moi. saison 3 de «Nouvelle Star» ? Dans 10 ans, vous voyez-vous toujours sur D8 ? Pourquoi pas. J’y suis très bien sur « Avec ou sans moi, car on a une liberté de ton qu’on Touche pas à mon n’aurait pas ailleurs. Contribuer à l’élaboration d’une chaîne, la voir poste” a encore de grandir, c’est formidable. Je ne belles heures à venir. » cherche pas à changer de chaîne Cyril hanouna. absolument.§

Cyril hanouna ne serait pas contre laisser la main à Enora Malagré pour « nouvelle star ». Afp


médias

16 20.55 Série

Section de recherches «L’emmerdeuse». Avec Xavier Deluc, Franck Sémonin, Julie Fournier, Chrystelle Labaude. 21.50 Section de recherches Série. «Barbe Bleue» - «Partie de campagne». 23.45 24 heures aux urgences Série doc. 3.50 Reportages

20.45 Magazine

20.45 Film

Envoyé spécial Présentation : Guilaine Chenu et Françoise Joly. 22.20 Complément d’enquête Magazine. 23.30 Alcaline, le mag Mag. «Alex Beaupain». 0.25 Jordi Savall, le concert des nations 2.05 Toute une histoire 3.40 Voyage au bout du monde Série doc.

TMC 20.45 Happy Feet Animation de George Miller, Judy Morris et Warren Coleman. 2005. USA. 103 mn. 22.25 Kung-fu Panda : les secrets des maîtres Court métrage.

FRANCE 5 20.35 La grande librairie Magazine. 21.40 Mandela - De Klerk, ennemis pour la paix Doc. 2013. 22.35 C dans l’air Magazine. 23.45 Entrée libre Magazine.

Le boulet Comédie d’aventure de Alain Berbérian et Frédéric Forestier. 2001. Fr/Brit. 97 mn. Avec Gérard Lanvin, Benoît Poelvoorde, José Garcia. 22.40 Grand Soir/3 23.35 Ensemble, c’est mieux Doc. 2014. 1.35 Midi en France 2.30 Plus belle la vie

NT1 20.45 Les deux mondes Comédie fantastique de D. Cohen. 2006. Fr. 99 mn. 22.35 Le tour du monde en 80 jours Aventures de F. Coraci. 2004. USA. 120 mn. Avec Jackie Chan, Steve Coogan.

D8 20.50 Touche pas à mon Ardisson ! Magazine. Présentation : Cyril Hanouna. 22.55 Touche pas à mon poste ! Magazine. Présentation : Cyril Hanouna. 0.25 Émissions de la nuit

jeudi 6 mars 2014 www.metronews.fr

20.55 Série

20.50 Série

20.50 Série

Homeland «Opération Téhéran». Avec Claire Danes, Damian Lewis, Mandy Patinkin.

De grandes espérances Avec Oscar Kennedy, Douglas Booth, Ray Winstone.

Bones «Culpabilité». Avec Emily Deschanel, T.J. Thyne, D. Boreanaz.

21.50 Homeland Série. «Héros malgré tout». 22.45 WorkinGirls Série. 23.25 Mad Men Série. 0.15 Zero Dark Thirty Thriller de K. Bigelow. 2012. USA. VM. 149 mn. Avec Jessica Chastain.

21.45 De grandes espérances Série. 23.30 Rani Série. «Reine» - «Marquise». Avec Mylène Jampanoï. 1.20 Capitaine Conan Guerre de B. Tavernier. 1996. Fr. 130 mn.

21.40 Bones Série. «Au service de sa Majesté» (1 et 2/2) - «La vérité n’a pas de prix» «Faux frères». 1.00 The Killing Série. «Nerfs à vif» - «Beau soleil». Avec M. Enos.

HD1 20.50 Dr House Série. «Passer le cap» «Stupeur et consternation» - «Mise au jour» - «Enfreindre les règles» «La petite dernière» - «En quarantaine» «Égoïste». Avec Hugh Laurie, Omar Epps.

W9 20.50 Une semaine sur deux (et la moitié des vacances scolaires) Comédie dramatique de I. Calbérac. 2009. Fr. 85 mn. 22.45 Relooking extrême : spécial obésité Téléréalité.

FRANCE 4 20.45 Sherlock Série. «Le grand jeu» «Le banquier aveugle» - «Une étude en rose». Avec Benedict Cumberbatch. 1.15 France 4 Live - Rock en Seine Concert. «Black Rebel Motorcycle Club».

NRJ12 20.50 Tellement vrai Magazine. Au sommaire notamment : «Ils travaillent pour les riches» - «Ils ne peuvent pas s’empêcher de séduire». 2.15 La maison du bluff


SPORTS 17

jeudi 6 mars 2014 www.metronews.fr

sur

4

DIAPORAMA

CYCLISME

Lance Armstrong, intinéraire d’un salaud. C’est le titre choc d’un livre qui revient sur le scandale de dopage ayant éclaboussé le cycliste américain. Metronews fait le point sur cet ouvrage sorti aujourd’hui.

Un jardinier roumain a essayé de tracer les lignes blanches d’un terrain de foot avant un match amateur. Problème : l’intéressé avait trop bu … retrouvez les photos sur

metronews.fr/sport

Football Equipe de France

Le plein de vitamines succès. Dominateurs, les Bleus ont mangé les Oranje néerlandais, hier, au Stade de France. sérénité. Une victoire rassurante et encourageante à moins de cent jours du Mondial brésilien.

2

France

0

pays-Bas

hamza hizzir

O

n a retrouvé le Stade de France. Pas celui qu’on avait quitté un soir de liesse indescriptible, le 19 novembre, après une qualification renversante pour le Mondial obtenue face à l’Ukraine (3-0). Celui qui sonne creux et donne parfois l’impression de s’assoupir. Qu’importe. C’était aux Bleus qu’incombait la charge de prolonger l’état de grâce hier soir. Mission accomplie avec brio (2-0) en prenant la mesure de Néerlandais rendus impuissants par la force collective de nouveau affichée par les hommes de Deschamps. Preuve qu’il ne s’agissait pas que d’un coup d’un soir. Les Pays-Bas de Van Gaal, positionnés très haut, se sont, paradoxalement, montrés trop attentistes. Et si, en face, ce n’était pas une symphonie, l’équipe de France a joué de façon cohérente et harmonieuse. On a ainsi vu l’attaquant Valbuena venir gratter des ballons dans ses 16 mètres et le milieu défensif Matuidi prendre la profondeur comme un avant-centre, illustration

Karim Benzema (n° 10) a inscrit le premier but des Bleus. AFP

parfaite d’une solidarité sans faille où chaque prise d’initiative était compensée par le mouvement d’un partenaire.

La France fait bloc

Deux hommes, portés par la grâce, se sont attelés à concrétiser cette maîtrise. A la 32e minute, Matuidi, d’une ouverture lumineuse, trouve Benzema, dont la sublime demi-

volée du droit ne laisse aucune chance à Cillessen. Puis on retrouvera les deux mêmes à la 41e pour une merveille de une-deux permettant de décaler Valbuena à droite. Le Marseillais centre ensuite pour le Parisien Matuidi, auteur du but du break d’une reprise acrobatique aussi somptueuse qu’improbable. Après la pause, les Oranje au jeu bien trop mécanique auront beau

poser le pied sur le ballon, le bloc français ne se fissurera pas, tandis que le match perdra continuellement en intensité. Si ces Pays-Bas, qui n’avaient plus perdu depuis 17 matches, font bien figure de favoris du Mondial, dont ils sont tête de série, alors ces Bleus ont de quoi nourrir bien des espoirs. Des espoirs encore plus fous que celui de faire chavirer le Stade de France.§


détente

18

jeudi 6 mars 2014 www.metronews.fr

Mots fléchés n° 1143 / facile

Tout compte fait Pour obtenir les totaux indiqués, placez le bon signe entre chaque nombre :

+ x

+ x

+ x

:

:

23

17

2

8

6

12

3

1

11

15

=

48

15

4

10

5

13

=

14

4

Solutions : 23 + 17 x 2 : 8 - 6 = 4 ; 12 : 3 - 1 x 11 + 15 = 48 ; 15 x 4 : 10 - 5 + 13 = 14.

Mélangez les lettres des deux mots pour en trouver un troisième.

DÉSERT DE DUNES LA SÉCU

FIN DE VERBE TENUE MILITAIRE

QUI A UN GOÛT ACIDE OU CELA DÉTESTE FORTE- SUPPRIMÉ, MENT ANNULÉ

C’EST LUI QUI PERÇOIT LES IMPÔTS

BREF, BRUSQUE ET CASSANT DIPLÔME POSTBAC BOISSON CRI APRÈS COUP LE RUSH

FOYER

AU PIED, IL EST DOULOUREUX ÉLÉMENT D’ATOLL PLANTE À GOUSSES

PRÉFIXE POUR L’AIR

ACCESSOIRES DE GOLFEUR

FEMME AVARE RÉPLIQUE PUÉRILE

ATTRAPÉE ABSORBÉ

T

BIEN SOMBRE

T

SIROPS PARFUMÉS AUX AMANDES

PARTIR EN COURANT (S’)

COUVERT D’HUMIDITÉ

EME U+ L I R E

Solutions : meulière, émetteur, sévérité.

E S T

CHANDAIL

PEAU DE BÊTE DÉCHIFFRÉES

HORS CHAMP FLASHY NOUVELLE LUNE

THÉORIE, THÈSE

=M E= E=

DIRIGER VERS

MÉDECIN DES GORGES

Mots à mot

+M U R E+ I V R

TON DE PELAGE LIQUIDE VITAL

ÉCHOUAI ENFANT DE LA FAMILLE

: =

T E T E

ON LUI PARLE VARIÉTÉ D’ORANGE

TROU DE LA PEAU BARRIQUES

ARRIVÉ À TERME

ÇA Y EST, J’AI TROUVÉ !

SORTIS DU LIT

Sudoku n° 1143 / facile

4 8

3

6

9

7 5 7

6

8

2

1

9

5

4 9

5

7

4

8

2

1

A I N O S U R S E

I S R A E L I E N S

L O R D E A S D E P

A D N T E R T E N T E I L S A R M O I S E

F S E E S S A N T A T O I R E L E MON Z E L E E U P E UR T R M G P E S A T E A B A T M A GO A R E T E P I R A L E A R I R E S ORG E

Sudoku

9

jeux.metronews.fr

Renseignements : 04 91 80 10 89 - Locations : www.sudconcerts.net et points de vente habituels - Groupes, CE et PMR : emmanuelle.robert@sudconcerts.net

3 2

RETROUVEZ TOUS NOS JEUX SUR

samedi 8 mars - 20h30 Le siLo - marseiLLe

6

7

1 3

1

1

8

Mots fléchés

8 3

2

2

Solutions n° 1142

8 3

3

4

9

2

6

1

5

7

8

1

6

2

7

5

8

9

4

3

5

8

7

3

9

4

6

1

2

9

2

5

8

4

7

1

3

6

4

1

3

9

2

6

8

5

7

8

7

6

5

1

3

4

2

9

7

5

1

6

3

9

2

8

4

6

3

4

1

8

2

7

9

5

2

9

8

4

7

5

3

6

1

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris§N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane - Espace Méditerranée, § 34670, Baillargues Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@metronews. fr§E-mail rédaction : courrier@metronews.fr§Relations médias : Linda Bellal§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteurs en chef délégués : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Emmanuel Bousquet (Sports), Flore Galaud (News), Alexis Picard (Régions), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Chef du service Paris : Pierre Chausse§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom.nom@metronews.fr


détente

jeudi 6 mars 2014 www.metronews.fr

19

La recette de L’atelier des Chefs

L’horoscope ema Fontayne

Taureau

Vous parvenez à rallier un grand nombre de personnes à votre cause. Votre charisme et votre pouvoir de séduction sont impressionnants.

Gémeaux

Une personne à laquelle vous tenez particulièrement risque de vous décevoir. Ne vous laissez pas faire et allez lui en toucher deux mots.

Cancer

Paradoxalement, vous vous fatiguez à force de ne rien faire. Sortez, bougez, vous avez grandement besoin de prendre l’air !

Consultation voyanCe

Lion

Au travail vous êtes une véritable locomotive aujourd’hui. Vous motivez vos troupes par votre énergie et votre enthousiasme.

Vierge

Vous n’avez pas peur de montrer ce que vous ressentez, et même en public. Loin de vous cacher, vous criez votre amour au monde entier !

Balance

Vous tournez en rond, ne savez pas comment vous occuper. Du coup, vous embêtez votre conjoint qui n’apprécie guère.

Scorpion

Il y aura un malentendu aujourd’hui dans votre famille et cela va créer de nombreuses tensions. A vous de calmer le jeu comme toujours.

Sagittaire

Vous voulez des réponses concrètes et vous en avez assez qu’il ou elle tourne autour du pot. Vous l’obligez à parler.

Capricorne

L’heure est à la détente aujourd’hui . Après une journée harassante, vous comptez bien profiter de votre famille et vous amuser en sa compagnie.

Verseau

Vous montez sur vos grands chevaux à la moindre remarque. Calmez-vous par pitié ou vous allez créer dispute sur dispute.

Poissons

Vous voulez que votre moitié sache à quel point ous l’aimez, du coup vous vous pliez en quatre aujourd’hui.

01 75 75 90 93 (5 € les 10 minutes)

© L’ATELIER DES CHEFS

Bélier

Votre manque de confiance vous empêche de tisser des liens avec les autres. Faites un travail sur vousmême.

Pain perdu traditionnel 5 min

10 min

0min

Liste ingrédients (quantité pour 6 personnes)

! Baguette rassie : 1 pièce ! Œufs : 2 pièces ! Sucre en poudre : 50 g ! Lait entier : 50 cl Pour le reste de la recette : Beurre doux : 20 g ! Sucre glace : 10 g

Recette! Dans un bol, mélanger les oeufs entiers, le sucre et

le lait. Couper des tranches de baguette de 2 cm d’épaisseur, puis les plonger dans le mélange pendant quelques secondes. Dans une poêle chaude, mettre le beurre à fondre, cuire les tranches dans le beurre noisette pendant 3 à 4 min de chaque côté. Servir le pain perdu chaud ou tiède et pour plus de gourmandise, le saupoudrer de sucre glace.

RETROUVEZ CETTE RECETTE SUR WWW.ATELIERDESCHEFS.FR CUISINEZ EN LIGNE AVEC L’ATELIER DES CHEFS



20140306_fr_provence