Page 6

6

ACTU FRANCE

La mesure entrera en vigueur après les municipales mais avant les européennes. JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

jeudi 13 février 2014 www.metronews.fr

Mystérieuse pendaison d’un enfant de 13 ans dans la Drôme

Fait divers

L’effroi a laissé place à l’incompréhension. Comment un enfant a-t-il pu

Voter blanc n’est plus nul Politique

Le Parlement donne son feu vert au vote blanc. Le Sénat a en effet voté hier

une proposition de loi centriste adoptée par l’Assemblée nationale en novembre, laquelle prévoit que les bulletins blancs seront désormais comptés séparément des bulletins nuls. Une reconnaissance à prendre néanmoins avec des pincettes, tant la question de ce serpent de mer de la vie politique française – 30 textes ont été déposés depuis vingt ans – n’est que partiellement réglée. Explications.

Qu’est-ce Qui va changer ?

Chaque électeur pourra voter «blanc», soit en introduisant dans l’enveloppe un bulletin blanc, soit en laissant cette dernière vide. La mesure entrera en vigueur le 1er avril prochain, soit juste après les municipales mais avant les européennes.

une reconnaissance partielle ?

Les bulletins blancs ne seront toujours pas comptabilisés dans les suffrages exprimés, ce qui leur enlève une grande portée comme nous l’explique Bruno Jeanbart. Selon le directeur des études politiques d’Opinion Way, « le Parlement n’a fait que la moitié du chemin, car on

ne va pas prendre en compte ce vote au même titre que celui pour un candidat». En outre, ce vote ne sera reconnu ni aux élections présidentielles ni aux référendums locaux, deux scrutins nécessitant pour cela une loi organique.

une avancée démocratiQue ?

« Le vote blanc n’est pas un vote nul », martèlent ses défenseurs depuis plusieurs années. Et ils sont nombreux : lors du second tour de la présidentielle en 1995, aucun des deux candidats n’aurait eu la majorité absolue si les bulletins blancs avaient été comptabilisés.

une baisse du vote extrême ?

«Mieux vaut voter blanc que bleu marine », a réagi hier la sénatrice écolo Hélène Lipietz, convaincue que cette nouvelle légitimité séduira de nombreux électeurs, qui, jusqu’à présent, choisissaient un bulletin FN pour exprimer leur rasle-bol. Pas sûr, tempère le directeur d’Opinion Way : « On ne vote pas pour les extrêmes par hasard. Si cela doit avoir un effet, ce sera plutôt sur la participation, en encourageant à voter blanc des électeurs qui aujourd’hui s’abstiennent.» §Thomas guien

se pendre à un simple lit au sol tout en ayant les pieds et les mains liés ? C’est pourtant dans cette position qu’un jeune garçon de 13 ans a été découvert dans sa chambre hier vers midi par son père. Ce dernier venait de rentrer au domicile familial à Chantemerle-les-Blés (Drôme) pour déjeuner avec ses deux enfants qui n’avaient pas classe, tandis que son épouse était au travail.

Un jeu qui tourne mal ?

Au moment du drame, seule la petite sœur semblait se trouver dans la maison. « Mais on pense qu’elle n’a rien vu », a expliqué le substitut du procureur de Valence qui s’est rendu sur place. Comme ses parents, la fillette a été entendue. « Une sangle servant à fixer

les valises sur une galerie de voiture » aurait été utilisée en guise de corde, a précisé le magistrat. Tout au long de la journée, les gendarmes et les techniciens de l’identification criminelle ont investi la demeure située au milieu des vignes à la recherche du moindre indice qui pourrait faire avancer cette affaire qualifiée de « complexe et particulière ». S’agit-il d’un suicide, d’un accident, d’un homicide ? Selon Le Dauphiné libéré, la thèse criminelle serait écartée par les enquêteurs au profit de celle d’un jeu qui aurait mal tourné. Mais le parquet s’est refusé à privilégier un quelconque scénario. Hier soir, il a répété que toutes les pistes restaient « envisagées et envisageables ». L’autopsie du corps de la jeune victime aura lieu demain à Grenoble. §maud vaLLereau

en breF

Société

Le feuilleton de l’ouverture dominicale se poursuit. Le

Conseil d’État a suspendu hier le décret du gouvernement autorisant temporairement les magasins de bricolage à ouvrir le dimanche. Une décision qui satisfait les syndicats du commerce, mais le ministère du Travail a aussitôt fait savoir qu’il préparait un nouveau texte.

Fait divers

Le cadavre d’un nourrisson découvert dans le Finistère. Le

corps, enveloppé dans un sac en plastique, a été découvert hier par un voisin dans le jardin d’une résidence inoccupée d’Audierne. Le bébé, de sexe masculin, aurait été abandonné quelques heures après la naissance.

Politique

L’immunité parlementaire de Serge Dassault levée. Les

14 membres de gauche du bureau du Sénat ont voté à main levée pour la levée, «le reste refusant de participer

au vote », a précisé le président du Sénat, Jean-Pierre Bel (PS). Cela permettra à la justice de placer le sénateur UMP en garde à vue dans le cadre d’une enquête sur des achats présumés de voix à Corbeil-Essonnes.

l’invité

François rebsamen, président du groupe socialiste au Sénat et sénateur-maire de Dijon.

« Pierre Gattaz doit apprendre à se tenir à l’étranger. » auJourd’hui, l’invité de guillaume durand est Bruno Le Maire, député UMP de l’Eure. A 8 h 15 sur LCI.

Justice

Dix ans de prison pour avoir torturé sa femme durant trentedeux ans. Un enseignant retraité a

été condamné hier à dix ans de prison par la cour d’assises des Bouchesdu-Rhône, qui l’a reconnu coupable de tortures et d’actes de barbarie avec circonstances aggravantes. Pour l’avocate générale, René Schembri, « sous l’apparence d’un homme à l’allure insignifiante » mais d’une «jalousie morbide», est devenu «le tortionnaire» de sa femme soumise.

20140213_fr_provence  
20140213_fr_provence  
Advertisement