Issuu on Google+


selon une étude ipsos, près d’une femme sur deux à déjà utilisé ou envisagé d’utiliser les réseaux sociaux pour flirter. © siPa

sondage P. 7

Drague : les femmes pêchent en ligne économie P. 8 Nadella, le nouveau pilote de Microsoft

www.metronews.fr

mercredi 5 février 2014 - n° 2055 xxxx

BOR

Autisme, maladie maltraitée La France accuse un retard de 40 ans en matière de prise en charge des patients, dénonce l’association Vaincre l’Autisme. Un constat partagé par le Conseil de l’Europe, qui va adresser à l’Etat une cinquième condamnation.

cinéma P. 9

Vincent Lindon, un père à vif L’acteur incarne un ex-flic prêt à tout pour sauver son fils dans Mea Culpa, le thriller de Fred Cavayé. Il se confie à metronews à l’occasion de la sortie en salles, aujourd’hui.

gaumont

ne jetez pas ce jOuRnal suR la vOie puBlique : OffRez-le à vOtRe vOisin !

metROneWs est impRimé suR du papieR 100% Recyclé.

santé P. 4

monde P. 6

politique P. 6

coupe de la ligue P. 14

L’Europe met la main à la poche pour l’Ukraine

Loi Famille : la fausse fronde des députés PS

Ibra régale, le PSG en finale


4 événement

1

mercredi 5 février 2014 www.metronews.fr

sur

VIDéO

MONDE

Une enfant de 10 ans a été attaquée par une meute de chiens à Riemst, près de Liège, en Belgique. Gravement blessée, elle a été opérée à deux reprises. Les animaux incriminés ont tous été abattus.

Patrick Balkany, député-maire (UMP) de Levallois, perd son sang-froid devant une équipe de BFM TV.

Santé

Autisme, la France dans le mur

échec. Le Conseil de l’Europe s’apprête à condamner la France pour sa mauvaise prise en charge des personnes autistes. effort. L’association Vaincre l’autisme tire la sonnette d’alarme et milite pour un meilleur traitement de la maladie. Julie mendel

d

épistage, prise en charge, traitement... Sur l’autisme, la France a faux sur toute la ligne et accuse un retard de quarante ans sur ses voisins européens. Selon nos informations, c’est sur ce terrible constat que le Conseil de l’Europe va condamner la France aujourd’hui, pour manquement à son devoir de prise en charge des personnes autistes. Un état d’urgence pour une maladie qui touche un enfant sur cent à la naissance, et dont sont atteintes, aujourd’hui en France, environ 650 000 personnes. «Face à un Etat aveugle, le recours juridique était la seule solution », nous explique le président de l’asso-

ciation Vaincre l’autisme, M’Hammed Sajidi, à l’origine de la démarche. «Aujourd’hui, les autistes sont encore traités comme des malades mentaux et 80 % des enfants ne sont pas du tout scolarisés.» Un véritable paradoxe : l’Organisation mondiale de la santé ne considère plus, en effet, que l’autisme relève de la « psychiatrie » mais la classe au nombre des «troubles du développement». Il ne se guérit donc ni à l’hôpital ni avec des médicaments, mais par la voie éducative.

La psychanalyse en question

Sauf que ce tournant, la France ne l’a toujours pas pris. «En Europe, entre 90 et 100 % des jeunes autistes

L’autisme, c’est quoi ? L’autisme est un trouble sévère et précoce du développement de l’enfant, lié à un défaut de maturation du système nerveux. Ses symptômes apparaissent avant l’âge de 3 ans. Il se caractérise par des troubles du comportement (communication, sociabilisation, gestes répétitifs) qui se manifestent de façon diverse et plus ou moins grave selon les cas. Le plus connu est le syndrome d’Asperger : l’enfant présente des troubles de la communication et des interactions sociales, mais son intelligence s’avère normale, voire supérieure à la moyenne.

une personne autiste réalise un collier de perles dans un centre médical qui rejette l’approche psychanalitique, à l’isle-d’Abeau. JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

vont à l’école. Ici, on continue de les qui est impossible aujourd’hui tant envoyer chez des psychanalystes qui que les généralistes et les pédiatres vont expliquer que cela vient de la ne suivent que deux heures de cours relation avec la mère, ce qui la fait sur l’autisme en sept ans de médeculpabiliser», dénonce M’Hammed cine», précise M’Hammed Sajidi. Sajidi. La Haute Autorité sanitaire (HAS) a Trois plans autisme tenté de changer la donne, dans un Déjà condamnée dans le passé à rapport rendu en mars 2012. Les quatre reprises par Bruxelles, la experts recommandent en effet une France a lancé, depuis 2005, trois prise en charge personnalisée, plans autisme successifs, avec mais dans un milieu ordi- 650 000 plus ou moins de succès. Le naire, comme l’école. Le comtroisième, présenté en mai portement des enfants s’amé- C’est le nombre 2013 par la ministre chargée liore dans 50 % des cas. Et la de personnes des Personnes handicapées, HAS balaie «l’approche psy- souffrant Marie-Arlette Carlotti, reçoit d’autisme un accueil mitigé : «un budchanalytique», dont l’effica- en France. cité n’est pas démontrée. Proget ridicule [205 millions blème : face au puissant «lobby des d’euros] et pas trace de structures psychanalystes», avec des «centres expérimentales innovantes », souspécialisés qui rechignent à bouscu- ligne ainsi le président de l’associaler leurs habitudes», «l’Etat ferme les tion, qui regrette de voir la France yeux », déplore le président de « y aller à reculons » quand elle Vaincre l’autisme. Autre difficulté : devrait sauter une bonne fois pour une prise en charge personnalisée toutes ce «mur qui nous sépare du suppose un diagnostic précoce. «Ce reste du monde».§


événement

mercredi 5 février 2014 www.metronews.fr

5

FRANCE Arnaud Montebourg animait hier la 7e édition des « Objets de la nouvelle France industrielle ». Un an après

son lancement, metronews a demandé à des chefs d’entreprise qui y ont participé si cet événement était réellement bénéfique pour eux.

ZAP retrouvez touS CeS SuJetS Sur

Au Brésil, un commerçant parvient à slalomer entre les balles d’une fusillade.

metronews.fr/ video

« M6 boutique » propose pour la Saint-Valentin des cadeaux pour le moins sexistes.

Un automobiliste russe a une technique imparable pour effectuer un créneau.

IntervIew. Marie-Arlette Carlotti est ministre déléguée, chargée des Personnes handicapées Trouvez-vous justifié que le Conseil de l’Europe condamne une nouvelle fois la France ? Quand j’ai pris mes fonctions en 2012, j’ai constaté l’ampleur du retard accumulé par la France, en matière de nombre de places et de qualité de la prise en charge. J’ai donc pris le sujet à bras-le-corps et obtenu la mise en œuvre d’un 3e plan autisme, doté de 205 millions d’euros. Mais il faut être lucide : on ne peut pas rattraper en deux ans les carences de plusieurs décennies. Comment votre plan autisme peut-il redresser la barre ? Grâce à un effort considérable de création de places et à la promotion des bonnes pratiques profession-

BERtRAnd GUAY / AFP

«Permettre à tous de vivre une vie ordinaire» MaRie-aRlette CaRlOtti, ministre déléguée, chargée des Personnes handicapées.

« Je veux un accueil adapté dès la maternelle. »

nelles recommandées par la Haute Autorité de santé. L’enjeu, c’est de diagnostiquer le plus tôt possible les troubles puis d’assurer un accompagnement adéquat tout au long de la vie de la personne. Enfin, je veux permettre aux parents de souffler quand la pression est trop forte grâce à des places de répit [places d’accueil temporaire, ndlr]. Avez-vous des objectifs chiffrés ? Nous créons 3 500 places pour un accompagnement adapté de longue

durée. C’est un effort sans précédent. La première tranche du plan, soit plus de 100 millions d’euros, vient d’être notifiée aux Agences régionales de santé, qui vont lancer des appels à projets. La 2e tranche débutera en 2015 pour qu’en 2017 une partie du retard soit rattrapée. Comment comptez-vous encourager l’intégration en milieu scolaire ? Mon fil rouge, c’est l’accessibilité universelle : permettre à tous ceux qui le peuvent et le veulent de vivre une vie ordinaire. Mais cela n’est pas toujours possible et les parents doivent avoir le choix. Pour les enfants autistes, je veux un accueil adapté dès la maternelle. Nous créerons 700 places d’unité d’enseignement en maternelle. En 2014, chaque académie sera dotée d’une unité et, à l’issue du plan, ce sera chaque département. §ProPos recueillis Par J. M.

«ruben est devenu un élève presque normal» témoIgnage. C’est le parcours d’une mère combattante. Une longue histoire qui a commencé il y a huit ans, à la naissance de Ruben. Dans son livre D’un monde à l’autre*, à paraître jeudi, Olivia Cattan raconte une histoire qui pourrait être celle de milliers de parents en France. En 2008, le diagnostic

DeS aSSISeS natIonaleS L’association SOS Autisme en France organise demain la 1re édition des « Assises nationales de l’autisme» afin de lutter contre les discriminations faites aux personnes autistes. Sa démarche est soutenue par de nombreuses personnalités telles que Marc Lavoine, Jean Dujardin, Marie-Claude Pietragalla, Thomas Dutronc, Eric Naulleau et Géraldine Nakache.

tombe : Ruben est autiste. C’est le début de la galère. «Vous n’imaginez pas combien les parents sont paumés», nous racontet-elle, dans son appartement de la banlieue de Paris. «Tout devient compliqué» : les «diagnostics contradictoires», «les médecins et les psys qui se succèdent », et puis toutes ces «méthodes comportementales» que l’on tente, pour voir... « On m’a conseillé de mettre Ruben à l’hôpital, mais il n’en était pas question», se souvient Olivia Cattan. Elle décide alors, malgré le handicap de son enfant, de le scolariser.

réussi à me fournir». Qu’à cela ne tienne, Olivia Cattan devient l’AVS de son propre fils. Un job à plein temps, mais qui «valait le coup» : « Ruben est devenu, au fil des années, un écolier presque comme les autres.» Aujourd’hui à la tête de la fondation SOS Autisme en France, Olivia Cattan poursuit son combat : «Tout reste à faire, au sein de l’Education nationale et dans la société, pour lutter contre ces préjugés sur l’autisme, s’insurge-t-elle. Ils imaginent un enfant violent, incontrôlable, qui ralentit les autres. C’est faux !» §J. M.

Elle devient l’AVS de son fils

Ce fut un nouveau combat : trouver l’école et «un auxiliaire de vie scolaire [AVS], qui l’accompagne en classe». Une condition sine qua non, «que l’Education nationale n’a pas

D’un monde à l’autre, Autisme, le combat d’une mère, olivia Cattan, éditions Max Milo, 282 p., 18,90 €

Olivia Cattan et son fils Ruben. MAxMiloEditionS


6

ACTU

mercredi 5 février 2014 www.metronews.fr

Loi Famille : la fausse fronde des députés socialistes politique

Au lendemain de la reculade du gouvernement sur la «loi Famille», les députés socialistes ont semblé amorcer une contre-offensive. Ils ont en effet

L’Europe revient dans le jeu Ukraine

L’Union européenne repart à l’offensive.

Après deux mois de face-à-face entre le pouvoir ukrainien et ses opposants dans les rues de Kiev, Catherine Ashton est arrivée hier soir dans la capitale ukrainienne. Elle sera reçue ce matin par le Président, Viktor Ianoukovitch. Dans ses bagages, la chef de la diplomatie de l’Union européenne doit apporter des propositions d’aide financière pour aider le pays à sortir de la crise.

Moscou suspend son aide

Pour comprendre cette manœuvre européenne, il faut se souvenir que la crise est partie, en novembre dernier, du refus de Kiev de signer un partenariat privilégié avec l’UE. Alors que l’Ukraine se trouvait au bord de la faillite, l’accord lui ouvrait la perspective d’une aide de 610 millions d’euros. Mais le président Ianoukovitch l’avait finalement jugée insuffisante, d’autant qu’elle était subordonnée au programme draconien de réformes du Fonds monétaire international (FMI). Il avait préféré rester dans le giron de Moscou, qui avait mis sur la table une offre difficile à refuser : 15 milliards de dollars de crédit et une réduction des prix du gaz russe (dont l’Ukraine est dépendante) de 30 %. Sortie du jeu par un plus gros miseur, l’Europe tente donc aujourd’hui de replacer ses pions. Profitant d’une fenêtre qui s’est ouverte la semaine dernière, quand Moscou a suspendu une partie de

son aide après que le Premier ministre ukrainien, Mykola Azarov, a démissionné pour apaiser les manifestants. Moscou craint en effet que le pouvoir ne finisse par céder aux pro-européens. Pour être en mesure de faire une proposition crédible, l’UE s’associe aux Etats-Unis. Ceux-ci ont confirmé lundi discuter de cette aide, dont le montant n’a pas été précisé. «Elle ne sera pas petite », a néanmoins assuré Catherine Ashton au Wall Street Journal, après avoir rencontré le chef de la diplomatie américaine, John Kerry, samedi à Munich. Comme Moscou, Washington et Bruxelles exigent toutefois des contreparties : en l’espèce, un gouvernement technique, susceptible de calmer l’opposition et de lancer des réformes pour sortir le pays de l’ornière économique. Encore faut-il que la «carotte», selon l’expression utilisée par un responsable américain, soit assez grosse. Sinon ce sera encore au bâton (la rue), de jouer. §Thomas VampoUille

vERs dEs élEctioNs ? L’opposition a demandé hier au président de mettre un terme à la «dictature» en réduisant ses pouvoirs par une réforme constitutionnelle « urgente ». Le chef de l’Etat, lui, a créé la surprise en évoquant la possibilité d’élections anticipées. Mais au Parlement, dominé par les alliés du président, le dialogue avec l’opposition n’avait rien donné hier soir.

annoncé hier qu’ils allaient déposer des propositions de loi sur plusieurs points qui auraient dû être abordés dans le texte.

Accord avec le Premier ministre

Mais, hier, le discours des députés a changé, subtilement... En fait, selon un député PS interrogé par metronews, Bruno Le Roux était au courant de l’abandon du projet de loi depuis quelques jours. Loin de s’opposer à la décision du Premier ministre, les élus PS passent donc la journée à excuser le report de la loi. «Tout le monde se focalisait uniquement sur la PMA», nous confie le député de l’Essonne Thierry Mandon. Et Bruno Le Roux de lancer une annonce rassurante pour Matignon :

« Nous n’avancerons que sur des sujets sur lesquels nous aurons trouvé un accord avec le gouvernement.» Quant à leurs promesses sur la PMA, ils les balaient en s’abritant derrière le même argument que Matignon : attendre l’avis du Comité national d’éthique. Pourquoi, alors, n’attendent-ils pas ce fameux avis avant de faire leurs propositions ? «Beaucoup d’associations veulent que les autres questions, notamment le statut du beauparent ou l’adoption, soient traitées rapidement », se justifie l’entourage de Bruno Le Roux. Et, alors que Matignon brandissait lundi un «calendrier parlementaire dense », voilà que les députés ont même trouvé une date ! «Ces questions devraient être débattues en mai prochain », nous confie-t-on. Après les municipales mais avant l’avis du comité d’éthique. Une date idéale pour enterrer la PMA ? §DaViD perroTin

EN BREF

Fait divers

Serge Ayoub placé en garde à vue. Le militant d’extrême droite,

ancienne figure des skinheads parisiens, a été arrêté hier matin à son domicile de Meudon (Hauts-de-Seine). Une interpellation «houleuse», selon une source policière. L’homme de 49 ans est soupçonné d’avoir frappé sa femme dans la matinée.

Iles Marshall. Il y a eu des moments où j’ai pensé me suicider, mais j’avais peur. » Récupéré lundi par des patrouilleurs sur un atoll, il dit avoir dérivé pendant treize mois dans le Pacifique, une durée jugée sans précédent par les spécialistes. le ministre de l’intérieur tunisien, lofti Ben Jeddou, hier. AFP

Santé

Hollande lance un troisième plan cancer. Doté de 1,5 milliard d’euros,

il doit notamment cibler les « inégalités » face à la maladie, qui « s’aggravent », a expliqué hier le chef de l’Etat. Il mise pour cela sur le dépistage et sur un «programme national de réduction du tabagisme» qui sera dévoilé avant l’été.

Mexique

Le rescapé d’un naufrage dit avoir pensé mettre fin à ses jours. « Je ne voulais pas mourir de

faim, a confié hier ce Mexicain de 37 ans, actuellement hospitalisé aux

Tunisie

L’assassin présumé de l’opposant Chokri Belaïd tué lors d’une opération antiterroriste. Presque un an après le crime qui avait plongé le pays dans une crise politique, les forces de l’ordre ont lancé une attaque qui s’est soldée par la mort de «sept terroristes très armés, a annoncé hier le ministre de l’Intérieur Lotfi Ben Jeddou. Parmi ceux-là se trouve Kamel Gadhgadhi.»


AU QUOTIDIEN 7

mercredi 5 février 2014 www.metronews.fr

2

sur

SANtÉ

high-tech

Apple se lance sur le marché du sport connecté. L’iWatch, une montre intelligente, pourrait être lancée dans le cadre d’un projet secret – Healthbook – de la marque à la pomme.

etude

La drague ? Simple comme un clic

Vous ne verrez plus les rondelles de citron de la même manière. Ce seraient de véritables nids à bactéries. Tout comme les bouteilles de ketchup, les salières et les menus. 37 % des femmes récoltent des infos sur leur « cible » via le Net. INSADCO/SIPA

TENDANCE. Pour séduire, les femmes ont de plus en plus recours aux réseaux sociaux, révèle un sondage Ipsos/Boursault. FLIRT. Une drague à distance rassurante pour les femmes, qui doutent de leur potentiel de séduction.

l

lucile moy

a drague sur Internet a de beaux jours devant elle. Longtemps boudé par les femmes, le Web est de plus en plus utilisé par la gent féminine pour séduire. Si les sites de rencontre font encore peur (67 % d’entre elles affirment n’y avoir jamais eu recours), près d’une femme sur deux (45 %) a déjà utilisé ou envisagé d’utiliser les réseaux sociaux, et plus largement Internet, pour flirter, indique un sondage réalisé par Ipsos pour Boursault et dévoilé en exclusivité par metronews. La crainte de la rencontre virtuelle s’estompe peu à peu. L’étude révèle que 30 % des femmes ont déjà eu l’envie, ou l’occasion, de rencontrer un inconnu après une discussion sur

Internet. Alors qu’« il y a cinq ans c’est quelque chose qui aurait semblé risqué et insensé », affirme Etienne Mercier, directeur adjoint du pôle opinion chez Ipsos.

Romantiques, mais pragmatiques

Mieux, auprès des femmes de moins de 35 ans, Internet est en passe de devenir leur « lieu » préféré pour séduire. Avant la boîte de nuit et les bars, mais toujours loin derrière les soirées entre amis (75 %) et le lieu de travail (49 %). La drague à distance serait un moyen de « cibler et de mieux gérer son potentiel de séduction », explique Etienne Mercier. Car les femmes douteraient de leur capacité à charmer. En moyenne, elles s’attribuent la note de 5,4/10. Une première approche

qui leur permet d’oser bien plus qu’en face-à-face, à commencer par le speed-dating qui semble avoir fait long feu. Et l’amour dans tout ça ? Les femmes demeurent des romantiques mais elles y ajoutent une bonne dose de pragmatisme. Près des deux tiers affirment avoir déjà connu le coup de foudre mais, si elles croient au grand amour (60 %), elles n’en restent pas moins prudentes. 37 % affirment tenter d’en savoir le plus

CE QUE PENSENT LES FEMMES « Regardez-moi dans les yeux. J’ai dit les yeux. » La publicité pour le soutien-gorge de Wonderbra mettant en scène la top-modèle Eva Herzigova a peut-être 20 ans, mais elle est toujours d’actualité. Le temps passe mais les

atouts de séduction des femmes demeurent. Selon le sondage Ipsos, elles misent avant tout sur leur sourire (25 %), leur regard (22 %) et leur originalité (14 %) pour charmer. La silhouette (5 %) et le sex-appeal (1 %) arrivent loin derrière. Un regard séducteur et une vue perçante. Près d’une femme sur deux affirme que tout se joue en moins de

cinq minutes. En moyenne, les séducteurs disposent de 14 min 30 pour faire la différence. Pour l’acteur George Clooney, il faudra sans doute beaucoup moins de temps. Ce dernier arrive en tête des hommes que les Françaises aimeraient le plus séduire. Ça tombe bien, il est célibataire. Découvrez le top 5 des chansons séduction sur metronews.fr/chansons

Stars à charmer

possible via les r é s e a u x sociaux sur la p e r s o n n e D’après l’étude, voici le convoitée. Les top 5 des célébrités que les femmes aimeraient moins d e séduire. 25 ans n’hé- 1. George Clooney sitent pas non 2. Brad Pitt Guillaume Canet plus à changer 3. 4. Johnny Depp leur photo de 5. Barack Obama, p r o f i l s u r Leonardo DiCaprio et Internet pour Jean Dujardin (ex aequo). se rendre plus attractives. Des astuces qui fonctionnent. Lorsqu’elles décident de passer à l’action, plus d’une femme sur deux dit arriver à ses fins systématiquement ou dans la majorité des cas. « On continuera de séduire de la même manière, mais le comportement a muté avec la société », conclut Etienne Mercier. Ce que femme veut…§ Enquête Ipsos pour la marque Boursault réalisée du 16 au 23 janvier 2014 auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 femmes âgées de 18 ans et plus.


AU QUOTIDIEN

8 en bReF

Web

Les requêtes secrètes de la NSA dévoilées. Google, Facebook et

Microsoft ont publié le nombre de demandes secrètes déposées par le renseignement américain. Ainsi la NSA a requis des informations sur 9 000 à 10 000 comptes Google pendant les six premiers mois de 2013, et sur 12 000 à 13 000 comptes lors des six mois précédents. Facebook a annoncé avoir reçu des mandats concernant 5 000 à 6 000 comptes sur les six premiers mois de 2013.

Mode

Des graffitis aux fringues.

Avec sa nouvelle collection, Wrung donne une fois de plus le ton avec des tee-shirts aux messages engagés, dont le célèbre « Make art not war », revisité en version fleurie pour l’été. Le graphisme et les mots y font toujours bon ménage.

A offrir ou à s’offrir, 35 €.

mercredi 5 février 2014 www.metronews.fr

Les défis du PDG de Microsoft High-Tech

cement de Steve Ballmer. Le Canadien restera sous les ordres du nouveau patron et s’occupera de gérer l’intégration des activités mobiles dans l’entreprise. Un secteur où Microsoft est à la traîne, après avoir raté ce virage il y a quelques années. Les derniers chiffres de ventes encourageants devraient y aider.

Après six mois d’incertitude, Microsoft a choisi en interne son nouveau patron. Il

s’agit de Satya Nadella, qui dirigeait jusqu’alors la branche « Cloud et Entreprise » de la firme. Alors que cette nomination a été annoncée hier, petit tour d’horizon des défis qui attendent le nouvel homme fort.

RedonneR goût à WindoWs

Depuis la sortie de Windows 8, les critiques sont nombreuses concernant cette nouvelle version du système d’exploitation. Son interface, adaptée au tactile, mais pas aux ordinateurs traditionnels, a fortement dérouté les utilisateurs.

MueR veRs la tablette

Pour pallier la désaffection du public envers les ordinateurs, Microsoft doit absolument réussir la transition de sa branche grand public vers la tablette. Pour l’instant ses incursions sur ce marché se sont soldées par

Satya nadella, 46 ans, dirige depuis hier l’entreprise américaine. MICROSOFT/AFP

des échecs face aux ogres Apple (iOS) et Google (Android). A terme, Microsoft pourrait fusionner Windows RT avec Windows Phone, pour proposer un système d’exploitation unique pour mobiles et tablettes.

intégReR nokia à l’entRepRise

L’un des grands déçus de la nomination de Satya Nadella doit être Stephen Elop. Le PDG de Nokia, récemment racheté par Microsoft, a longtemps tenu la corde pour le rempla-

ContinueR à développeR le Cloud

L’entreprise a lancé de nombreux services Web ces dernières années : Office 365, Bing, OneDrive, Xbox Live... jusqu’à l’intégration de Skype après son rachat. Au deuxième trimestre 2013, Microsoft annonçait une croissance à trois chiffres de ses activités Cloud (20,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires et 8,2 milliards de bénéfices). Un résultat que les actionnaires aimeraient certainement voir décliné sur l’ensemble du groupe. § Jean-SébaSTien ZancHi


CULTURE

mercredi 5 février 2014 www.metronews.fr

3

sur MODE

Le rappeur Drake sera à Paris à partir du 24 février pour présenter sa collection de vêtements, en exclusivité pour le magasin Colette, et pour deux concerts à Bercy.

EN IMAGES retrouvez tous Ces suJets sur

metronews.fr/ culture

Les One Direction à Jennifer Lopez revient fond dans «Midnight dans le Bronx avec memories». «Same girl».

Cinéma

Mea Culpa, «un tournant dans ma carrière» sortie. Dans Mea Culpa, Vincent Lindon retrouve Fred Cavayé, qui l’avait dirigé dans Pour elle, le temps d’un polar 100 % action. interview. Il y incarne un convoyeur de fonds prêt à tout pour sauver son fils de 9 ans des griffes de la mafia. PROPOS RECUEILLIS PAR mehdi omaïs

Comment se sont passées les retrouvailles avec Fred Cavayé, qui vous avait déjà dirigé dans Pour elle ? On a repris la conversation là où on l’avait laissée. C’était super. Je crois qu’il a eu envie de combler la frustration que j’avais développée lors de notre précédent film. J’incarnais un monsieur Tout-lemonde prêt à tout pour sauver sa femme mais incapable de se défendre, avec ou sans arme. A l’époque, j’avais envie d’y aller comme un flic. Du coup, avec Mea Culpa, Fred a eu envie de me dire : «Ah, tu veux bouger ? Tu vas voir!» [Rires.] Comment est-il sur le plateau ? Il donne l’impression de prendre

les choses à la rigolade, alors qu’il est sérieux, énergique et doté d’un sang-froid à toute épreuve. Il a cette façon formidable de faire croire qu’il n’a pas le pouvoir, alors qu’il est le seul à l’avoir. C’est comme un vendeur dans un marché, il vous fourgue tout ce qu’il veut. Il vous a offert un rôle très physique... Oh oui ! La préparation et le tournage ont été intenses. On s’est beaucoup blessés. J’ai tout fait moi-même à l’exception de trois scènes qui ont nécessité un cascadeur. Le plus dur était de trouver un moyen de ne pas faiblir entre les prises. Je faisais du sport pour avoir les muscles tendus. Quel regard portez-vous sur la longue et très réussie

9

scène finale dans le TGV ? Quand l’action a lieu loin de votre pays, avec des moyens de locomotion que vous n’utilisez pas habituellement, vous vous dites que c’est du cinéma et vous y croyez moins. Alors que quand elle se déroule chez vous, dans un train que vous connaissez bien, l’identification est plus forte. Etait-ce un plaisir régressif que de jouer dans une telle production ? Bien sûr, je me suis amusé comme un dingue avec Gilles Lellouche, Nadine Labaki et le reste de la distribution. C’est supergratifiant de voir qu’à mon âge je suis

Vincent Lindon à 100 à l’heure dans Mea Culpa. Gaumont DIstrIbutIon

capable de bouger comme ça. Je n’ai plus 30 ans. Il s’agit d’un moment très important de ma vie et j’espère, enfin si le public le veut bien, qu’il s’agira d’un tournant dans ma carrière. Comment ont réagi les premiers spectateurs aux avant-premières ? Très très bien. Ce qui me fait plaisir, c’est que le film est apprécié par les femmes, qui sont en empathie avec les héros. Et j’entends beaucoup de personnes confier : « On dirait un film américain. » Je trouve que c’est un compliment dans ce genre cinématographique.§

on aime

un thriller percutant

Après Pour Elle et A bout portant, le cinéaste Fred Cavayé poursuit son bonhomme de chemin dans le thriller d’action avec Mea Culpa. Vincent Lindon y incarne un ex-flic devenu convoyeur de fonds dont le fils, témoin malheureux d’un règlement de comptes, est coursé par des mafieux. Avec l’aide de son ancien coéquipier de la police (Gilles Lellouche), il va tenter de sauver son enfant. Si la dimension psychologique peine à convaincre totalement, le résultat, efficace à souhait, n’a rien à envier aux productions américaines.§


10

CULTURE

mercredi 5 février 2014 www.metronews.fr

Toni Servillo, ivre de liberté Comédie

Quand Toni Servillo entre dans une pièce, son élégance laisse coi. Après

une poignée de main franche, il se met à défendre avec une rare passion et dans un français honorable son nouveau film, Viva La Libertà, de Roberto Andò. « J’ai accepté de rejoindre ce projet car l’une de ses ambitions premières était de parler de politique avec légèreté », confie le comédien italien. Dans cette comédie douce-amère, l’intéressé, récemment élu meilleur acteur aux European Awards pour La Grande Bellezza, incarne à lui seul des frères jumeaux.

Un rêve d’acteur

Enrico, le premier, est le secrétaire général du parti de l’opposition. Alors que les sondages le donnent perdant, il disparaît subi-

tement, ce qui provoque une panique monstre chez ses sympathisants. Giovanni, le second, souffre d’une dépression et d’une bipolarité qui vont le pousser, pendant quelques jours, à remplacer son frère dans la politique. « N’importe quel comédien aimerait interpréter des jumeaux dans sa carrière, explique Toni Servillo. Surtout quelqu’un comme moi, homme de théâtre, qui connais la tradition des grands auteurs, Molière par exemple, qui ont écrit sur cette dualité. »

Un film conseillé au pape

En Italie, Viva La Libertà, adapté du roman Le Trône vide écrit par le réalisateur, a déjà rencontré un très vif succès. Les hommes politiques lui ont accordé un accueil très favorable, tout comme les intellectuels de la gauche. Parmi


CULTURE

mercredi 5 février 2014 www.metronews.fr Toni Servillo s’amuse à jouer les jumeaux dans Viva La Libertà. Bellissima Films

EN BREF

Enquête

Le milieu marseillais infiltré.

Canal + propose ce soir à 20 h 55 le documentaire «Marseille gansters» dans le cadre de l’émission « Spécial investigation». Pendant un an, Jérôme Pierrat et Sébastien Thoën sont partis en immersion dans la cité phocéenne afin d’y rencontrer des caïds et d’autres chefs de réseaux.

Série

Une nouvelle génération d’enquêteurs. Scott Bakula portera sur

ses épaules la nouvelle série dérivée de NCIS qui plantera son décor à La Nouvelle-Orléans. Pour ce spin-off, l’ex-star de Code Quantum incarnera l’agent spécial Pride, un homme passionné, motivé et qui ne manque pas d’humour. Les épisodes devraient être diffusés sur CBS au printemps prochain.

eux, Eugenio Scalfari, le très influent fondateur du quotidien La Repubblica. « Il a interviewé récemment le pape et lui a conseillé de découvrir le film, raconte Servillo avant d’éclater de rire. C’est génial ! » Et on le comprend ! Le résultat, bien qu’inégal, n’en demeure pas moins enthousiasmant et aborde le thème de la fuite vers l’avant avec le même ton délicat employé par Nanni Moretti dans Habemus Papam. Après avoir incarné des personnages sombres dans des films majeurs tels que Gomorra, Servillo se dit heureux d’entrer, « modestement», dans cette grande tradition des œuvres politiques italiennes. « J’espère désormais pouvoir jouer dans un grand et beau film d’amour, prévient-il. Car un film d’amour réussi est un excellent film politique. » §mehdi omaïS

Paul, le nouvel homme à séduire. NT1

Love TV

Le gentleman est de retour ! « Bachelor » revient sur NT1 à compter du 24 février à 20 h 50. Cette année, le plus beau

parti de France s’appelle Paul. Il a 31 ans, est installé à Singapour, où il travaille dans les affaires. Côté loisirs, ce grand fan de rugby est un supporter du CA Brive. Sa mission? Choisir parmi 25 prétendantes celle qui sera l’élue de son cœur et à qui il offrira la dernière rose.

11


médias

12

mercredi 5 février 2014 www.metronews.fr

«Les Pussy Riot m’ont épaté»

Interview

dèrent comme des activistes. Elles n’ont donc pas de manager. On est passés par le biais d’associations. ce soir, dans le «Grand Journal» les Vous ont-elles laissé la liberté de Pussy Riot, ces punk russes déte- leur poser toutes les questions ? nues dans un camp pendant deux Elles ont répondu dans le détail ans pour avoir chanté dans une aux questions. Elles ne sont pas du église orthodoxe une tout formatées pour pas« LE GRAND JOURNAL » sur canal+ ce soir à 19 h 10 chanson jugée blasser sur un plateau de talkphématoire. Pour metronews, l’ani- show, où normalement on ne s’étermateur revient sur sa rencontre nise pas sur les réponses. avec Nadejda Tolokonnikova et Y aura-t-il des révélations durant Maria Alekhina. cette interview ? Elles ont fait un constat très lucide Comment avez-vous réussi à de la Russie d’aujourd’hui, de la cordécrocher la première interview en ruption, du mélange des genres plateau des Pussy Riot depuis leur entre l’église orthodoxe et le poulibération le 23 décembre ? voir de Poutine. Elles ont également On a établi le contact dès qu’elles évoqué les conditions effroyables de ont été libérées. Les Pussy Riot ne détention dans ce pays. sont plus que deux. Elles ne veulent Quel est votre ressenti après cette plus être considérées comme un rencontre ? groupe de musique et se consiJe suis tombé sur deux filles qui

Elles avaient un peu disparu des écrans radars. Antoine de Caunes recevra,

20.50 Série

Les experts «Rien ne change». Avec Ted Danson, Elisabeth Shue, G. Eads. 21.40 Les experts Série. «À la recherche de Kate» «Un baiser avant de mourir» - «Les deux Mme Grissom». 0.20 Dr House Série. Avec Hugh Laurie. 2.50 Reportages Mag.

20.45 Téléfilm

20.45 Football

C’est pas de l’amour Dramatique de J. Cornuau. 2013. Fr. 90 mn. Avec Déborah François, Marie Guillard, B. Bellecour. 22.15 Sortir de l’enfer de la violence conjugale Débat. Présentation : Benoît Duquesne. 0.05 Méditerranée, notre mer à tous Doc. 1.25 Toute une histoire

TMC 20.45 Les 30 histoires... spectaculaires Magazine. Présentation : Karine Ferri et Pascal Bataille. 23.05 Les 30 histoires Magazine. 1.20 Fan des années 90 Divertissement.

FRaNCE 5 20.35 La maison France 5 Magazine. Présentation : Stéphane Thebaut. 21.40 Silence, ça pousse ! Magazine. 22.30 C dans l’air Magazine. 23.40 Entrée libre Magazine.

Coupe de la Ligue Lyon/Troyes. «Demi-finale». 23.00 Soir/3 23.25 Les chansons d’abord Divertissement. 0.15 Couleurs outremers Magazine. Présentation : Luc Laventure. 0.45 Espace francophone 1.10 Midi en France Mag. 2.05 Plus belle la vie

NT1 20.45 Baby Boom Téléréalité. «Urgence à Poissy» - «Nouvelle vie» «Un père et passe». 0.25 Obèses : perte de poids extrême 2.10 Tous différents Magazine.

D8 20.50 En quête d’actualité Magazine. Au sommaire notamment : «Pâtisseries, restaurants, artisans : nos commercants à la conquête du monde !». Présentation : Guy Lagache.

antoine de Caunes en compagnie des deux Pussy Riot. canal+

m’ont épaté. Elles m’avaient déjà étonné par leur radicalité et leur dignité farouche face à une justice assez déréglée. Cette interview des Pussy Riot va un peu rebooster les audiences en baisse du «Grand Journal»... [Rires.] Non, elles ne sont pas en baisse. On est à un niveau d’équilibre normal au regard de la concurrence frontale des émissions de Laurent Ruquier, d’Anne-Sophie Lapix ou de Cyril Hanouna. Il n’y a jamais eu autant de talk-shows à cette heure-là.

20.55 Magazine

Spécial investigation Présentation : Stéphane Haumant. «Marseille gangsters». 22.30 G.I. Joe : Conspiration Action de Jon M. Chu. 2013. USA. VM. 100 mn. Avec Bruce Willis, Dwayne Johnson. 0.15 Kaboul Kitchen Série. Avec Gilbert Melki, Simon Abkarian.

Êtes-vous prêt à rempiler pour une deuxième année ? Avec plaisir ! Je sais, avec l’expérience, qu’il faut une saison pour commencer à stabiliser le paquebot, pouvoir décoller et s’amuser. On me retrouvera en septembre, à moins que je me fasse lourder d’ici là. Quel est le prochain grand scoop de l’émission ? Mon rêve est d’aller au Vatican pour un « Grand Journal » avec le pape. J’ai fait la demande officielle. On verra bien. §PROPOS RECUEILLIS PAR sonIa ouadhI

20.50 Film

20.50 Téléréalité

Une séparation Drame de Asghar Farhadi. 2010. Iran. VO. 123 mn. Avec Leila Hatami, Peyman Moadi. 22.50 Il était une fois...«Une séparation» Documentaire. 2013. 23.45 La fête du feu Drame de Asghar Farhadi. 2006. Iran. VO. 104 mn. 1.25 Bettie Page se dévoile

HD1 20.50 alice Nevers, le juge est une femme Série. «Princesse» «La menace» - «L’homme en blanc» «Cas d’école». Avec Marine Delterme. 0.30 Countdown Série. Avec S. Ströbel.

W9 20.50 Enquêtes criminelles Magazine. Au sommaire notamment : «Le mari, l’ex-femme et la mère de famille : l’affaire Colette Deromme» Présentation : Sidonie Bonnec et Paul Lefèvre.

Patron incognito «Rémy Bourdier/OTI». 22.25 Patron incognito Téléréalité. «Christian Amiard/ Cash Converters» «Guillaume Richard/ O2» - «Rodolphe Wallgren/ PDG fondateur de Memphis Coffee». 2.40 M6 Music Clips et magazines de la chaîne

FRaNCE 4 20.45 Je préfère qu’on reste amis Comédie de Éric Toledano et Olivier Nakache. 2004. Fr. 97 mn. 22.30 Versailles Drame de P. Schöller. 2008. Fr. 113 mn. Avec Aure Atika.

NRJ12 20.50 alphas Série. «Le réveil» - «Le vif et le mort» - «Dans l’arène» - «Angle mort» - «L’ennemi est parmi nous» «Péchés originels». 2.00 La maison du bluff


14 SPORTS sur OLYMPISME Alina Kabaeva, une

ancienne gymnaste, pourrait enflammer la vasque olympique, vendredi à Sotchi, pour le début des JO. Elle serait très proche du président Vladimir Poutine.

Football Coupe de la Ligue

si Cavani était absent, ibrahimovic, lui, a inscrit un doublé. AFP

Exclu lors du match face à Sacramento lundi, Joakim Noah n’a pas supporté la sanction. En quittant le parquet, il a copieusement insulté les arbitres.

VIDÉO retrouvez LA vIDÉo Sur

metronews.fr/ sport

SuccèS. Le Paris Saint-Germain s’est qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue, hier soir, grâce à sa victoire face à Nantes au stade de La Beaujoire. StAr. Après avoir bien commencé le match, les hommes de Laurent Blanc ont été bousculés. Mais comme souvent dans ces cas-là, la lumière est venue du Suédois Zlatan Ibrahimovic.

1

NaNtes

2

psg

pierre meNjot

L

Et une finale, une! eN breF

Cyclisme

AFP

AFP

Football

Monaco montre les muscles. Le club de la Principauté a présenté officiellement hier ses trois recrues hivernales : l’attaquant Dimitar Berbatov (photo) et les défenseurs Aymen Abdennour et Elderson Uwa Echiejile. « Je ne viens pas pour remplacer qui que ce soit, je viens pour aider l’équipe à gagner », a notamment déclaré Berbatov. Le Bulgare pourrait figurer dans le groupe qui affrontera le PSG, dimanche en Ligue 1 à 21 heures.

a direction la voulait, Paris la tient. Contre 36 000 supporters, malgré la pluie et un adversaire révolté, le Paris SaintGermain a obtenu sa qualification en finale de la Coupe de la Ligue sur le terrain de Nantes, hier soir (1-2). C’est la première de l’ère qatarie pour le PSG, qui peut toujours croire à un doublé cette saison, l’objectif fixé à Laurent Blanc. L’entraîneur des champions de France avait annoncé qu’il espérait « gagner ce match avec la manière ». Il a été servi. Car d’entrée, son équipe a complètement asphyxié les Canaris, cantonnés dans leur moitié de terrain, impuissants devant les 90 % de possession de balle parisiens. Eliminé par Montpellier en Coupe de France le 22 janvier dernier, Blanc ne voulait pas vivre la même mésaventure. Et l’entame idéale de ses hommes l’a rassuré. Si le poteau de Lavezzi, après une

Pas de contre-la-montre sur le Paris-Nice. Le parcours de la 72e édition de la course a été dévoilé hier par son directeur, Christian Prudhomme. Le départ est prévu à Mantes-laJolie le 9 mars. Arrivée le 16 mars… à Nice. A noter l’absence de contre-lamontre - une première depuis cinquante-neuf ans -, et une arrivée sur le circuit de Magny-Cours lors de la 3e étape.

pénétration de Lucas, n’est qu’un avertissement pour les Nantais (4e), le dégagement manqué de Rémy Riou se paie cash quand il croise la route de Zlatan Ibrahimovic. D’une reprise immédiate du gauche, là où les autres joueurs auraient simplement lancé une nouvelle attaque, le Suédois lobe le gardien adverse des 20 mètres (5e). Mais ensuite, Thiago Silva (13e) puis Lavezzi (33e) manquent le break, butant sur Riou.

Zlatan en sauveur

Le réveil avant la pause des Nantais (qui auraient pu bénéficier d’un penalty pour un accrochage de Silva sur Djordjevic, 33 e ) annonce une seconde période plus serrée. Et au terme d’une demiheure hachée par de nombreuses fautes, Veigneau égalise et semble envoyer son club vers les prolongations (81e). Sauf que Zlatan Ibrahimovic, encore lui, sauve son équipe d’une bien mauvaise situation en clouant le bec aux Canaris d’une tête imparable sur un centre de Lucas (89e). Et offre une finale au PSG face à Lyon ou Troyes, qui s’affrontent ce soir.§

Handball

Montpellier sanctionné. Le club héraultais (MAHB) perd deux points au classement de D1. Il en compte désormais 17 mais reste à la 3e place au goalaverage, devant Toulouse. La Commission nationale d’aide et de contrôle de gestion (CNACG) a décidé hier de punir le club en raison de ses erreurs de prévisions budgétaires lors de la saison 2012-2013. AFP

4

mercredi 5 février 2014 www.metronews.fr


détente

mercredi 5 février 2014 www.metronews.fr

15

L’horoscope ema Fontayne

Bélier

Vous avez toute votre journée pour tenter de ramener un ami à la raison. C’est louable et courageux !

Taureau

Vous êtes la locomotive de la famille. Elle n’aura qu’à s’accrocher à vous, et à se laisser entraîner par votre exaltation.

Gémeaux

Vous avez du pain sur la planche. Ménage, rangement de papiers, et bichonnage de conjoint.

Cancer

Votre âme est tendre et généreuse. C’est un plaisir de se laisser faire par vos gestes et vos paroles.

Lion

Célibataire, il est temps de peaufiner votre stratégie d’approche en prévision du prochain rendez-vous.

Vierge

Il vous faut du repos et du calme. N’acceptez les invitations que si elles promettent d’être sages.

Balance

Trouvez des divertissements pour aujourd’hui. Il y a des tonnes de choses à faire pour occuper cette journée.

Scorpion

Mots fléchés n° 1114 / moyen CLAIRSEMÉ DÉVASTÉE

Vous avez le teint grisâtre et l’œil un peu jaune... Attention à votre foie !

Capricorne

L’optimisme revient en force chez vous. Il remplit toute la maisonnée grâce à vous. Félicitations !

Verseau

Si une occasion de vous mettre en valeur se présente aujourd’hui, surtout ne la refusez pas.

Poissons

Pensez aux conséquences de vos mots avant de vous lancer dans de méchants dialogues.

Consultation voyanCe

01(5€75 75 90 93 les 10 minutes)

Solutions n° 1 113

PRÉNOM RUSSE BALLE RAPIDE

CHOPE DE BIÈRE CHEFS À L’ARMÉE

SOURCE DE VIN

LUTH ORIENTAL

REPIQUE AU JARDIN

EMPAILLÉ

ASSOCIER AXE DU VENT RAVAUDAGE ENRICHIR D’HUMUS

À PEINE ROUGI

GÉNISSE MYTHIQUE LIVRET LES TRIPES SONT SA SPÉCIALITÉ

MUSE DE LA MUSIQUE

ENDUIT MAJESTUEUX OISEAU BONNE DAME CHAÎNE D’INFOS

DOMPTA FAIT PENCHER LA BALANCE

C’EST DU LUXE REMBOURSE

COMMUNE

TRÈS INTIMIDÉ C’EST DU VENT

BOUT D’ANNÉE

GRANDS AIGLES BLAGUEUR

DIRIGE LE COMMERCE RÉSINEUX PLATINE AU LABO TRADUITE EN JUSTICE

ÉTAT D’EUROPE

Sudoku n° 1114 / moyen

6 4 9

5

7

1

8

2

2

1

5

3

9

2

6

4

1

9

3

8

6

4

2

3

1

6

3

8

5

1

7

5

6

5 4 1

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris§N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président - Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane - Espace Méditerranée, 34670, Baillargues§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 0155344500§E-maildistribution:distribution@metronews. fr§E-mail rédaction : courrier@metronews.fr§Relations médias : Linda Bellal§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteurs en chef délégués : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Emmanuel Bousquet (Sports), Flore Galaud (News), Alexis Picard (Régions), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Chef du service Paris : Pierre Chausse§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom. nom@metronews.fr

C F E C V I T S E

U R B A I N R E I N E

A O A P R X D I F F AME R E P E R E S A L E R A DO S R A P OC T O N I R A I L O T S A N I T C MU S T L L E A G I R U L OR D A L I T E E R ONG E V E DUN E B R A S

Sudoku

DONNAI DE L’AMPLEUR

AVOIR TRÈS CHAUD

Mots fléchés

ME C QU M G E R

NOM DE THÉÂTRE COMBUSTIBLE

ID EST

N’investissez pas vos économies sur les conseils d’un inconnu. La crise économique requiert de la prudence !

Sagittaire

AUGMENTER PLATS INDIENS

5

4

9

2

3

6

8

7

1

8

6

2

1

9

7

5

3

4

3

1

7

8

4

5

6

2

9

7

2

1

9

5

8

3

4

6

9

3

8

4

6

1

7

5

2

4

5

6

7

2

3

9

1

8

1

7

5

6

8

4

2

9

3

2

8

4

3

7

9

1

6

5

6

9

3

5

1

2

4

8

7

retrouvez tous nos jeux sur jeux.metronews.fr



20140205_fr_bordeaux