Issuu on Google+

football P. 12

lyon s’est imposé face à marseille (2-1), hier en quart de finale de la coupe de la ligue. afP

L’OL s’offre une demie chambéry P. 4

www.metronews.fr

jeudi 16 janvier 2014 - n° 1840

Bébés morts: un nouveau cas suspect

REN

NE jEtEz pas cE jouRNal suR la voiE publiquE : offREz-lE à votRE voisiN !

Régions : Hollande rebat la carte Dans le cadre du chantier de la décentralisation, le chef de l’Etat souhaite revoir à la baisse le nombre des Régions. Elles pourraient passer de 22 à une quinzaine en métropole. Tour d’horizon des pistes de réflexion.

livre P. 8

baltel/siPa

mEtRoNEWs Est impRimé suR du papiER 100% REcyclé.

politique P. 2

David Foenkinos fait sa crise L’écrivain à succès publie La Tête de l’emploi. Le portrait drôle et touchant d’un banquier dont le monde s’écroule.

algérie P. 4

auto P. 6

Bouteflika : candidat, même malade ?

La voiture électrique prend le virage du haut de gamme


2 événement

1

sur

VIDéO

Séquence émotion en pleine comédie musicale à Glasgow. L’acteur incarnant Peter Pan a demandé Wendy en mariage sur scène.

MONDE

Nouvelle affaire de viol collectif en Inde. Une touriste danoise de 51 ans qui avait demandé son chemin à un groupe d’hommes s’est fait séquestrer et agresser pendant près de trois heures. La police a arrêté plusieurs sans-abri.

Régions

La France revisitée par Hollande

réforme. Le Président a relancé mardi le débat sur le redécoupage administratif du pays. l’enjeu. La réduction du nombre de Régions figure parmi ses pistes du « choc de simplification ». Mais elle pourrait se heurter à des résistances. Gilles Daniel

B

jeudi 16 janvier 2014 www.metronews.fr

ientôt une « grande Normandie », un Poitou-Charentes rayé de la carte ou une LoireAtlantique rattachée à la Bretagne ? François Hollande a créé la surprise, mardi, lors de sa conférence de presse, en annonçant que

le nombre des Régions françaises pourrait « évoluer » afin de les rendre plus puissantes et de mieux maîtriser les dépenses publiques. Le député PS Thierry Mandon, nommé copilote du « conseil de simplification » voulu par le chef de l’Etat, a précisé hier que ces collectivités en charge du développement économique devraient être réduites de 22 (en métropole) à « une quinzaine ». « Cela fait quand même 30 % de Régions en moins », a-t-il souligné, en oubliant les 4 entités d’outre-mer.

« Länderisation »

Ce « big-bang » des Régions, qui se verraient par ailleurs confier un pouvoir réglementaire local, tandis que les départements seraient également incités à fusionner avec

PAris voit de Plus en Plus grAnd La Région parisienne, qui compte près de 12 millions d’habitants, ne devrait pas être concernée par une fusion avec une autre Région. En revanche, un vaste chantier institutionnel doit aboutir, au 1er janvier 2016, à une métropole du Grand Paris qui regroupera Paris et sa petite couronne (Hauts-de-Seine, Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis), soit 7 millions d’habitants de la « zone dense ». Il aura notamment compétence en matière d’habitat, avec pour objectif de créer 70 000 logements par an. Ce n’est peut-être qu’un premier pas. A moyen terme, de nombreux élus, dont le président PS de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, réclament la fusion des 4 départements concernés.§vincent michelon

les PrinciPAux scénArios noRDpas De calais

L’actuelle Picardie pourrait être partagée entre le nord-Pas de calais, l’ile-deFrance et la champagne-ardenne Basse et haute-normandie pourraient être réunies

noRmanDie

PicaRdie

L’alsace et la Lorraine pourraient fusionner, de même que la Bourgogne et la Franche-comté

loRRaine

BRetaGne La Loire-atlantique devrait rejoindre la Bretagne La Région Poitou-charentes pourrait intégrer l’aquitaine ou être scindée entre l’aquitaine et le Limousin

alsace BouRGoGnefRanche-comté PoitouchaRentes limousin auveRGne

Rhônealpes

aquitaine

souRce : RaPPoRt BaLLaduR, 2009

les grandes métropoles, est une proposition inédite dans la bouche de François Hollande. Mais c’est loin d’être une nouveauté. Nicolas Sarkozy, qui lui aussi disait vouloir élaguer le «millefeuille territorial» pour faire la chasse aux « gaspillages », s’était fait remettre un rapport sur le sujet par Edouard Balladur. L’ancien hôte de Matignon lui avait proposé de réduire le nombre de régions de 22 à... 15. Un autre ex-Premier ministre de droite, Jean-Pierre Raffarin, est allé plus loin en septembre dans un rapport corédigé avec un sénateur socialiste : lui préconisait d’aller jusqu’à diviser par deux le nombre des Régions.

L’auvergne pourrait fusionner avec Rhône-alpes ou avec le Limousin

Mais si la mise en route d’un nouveau chantier de la décentralisation est globalement saluée à gauche, ce redécoupage régional promet de réveiller les réflexes jacobins. « Cette “länderisation” de la France contribuerait à l’effilochage de l’Etat », a déjà réagi l’ancien ministre Jean-Pierre Chevènement. Elle devrait surtout susciter une levée de boucliers dans les collectivités menacées de disparition. En 2009, la Picardie, notamment, avait vivement protesté face aux rumeurs de démantèlement au profit de régions voisines : des dizaines de milliers de personnes avaient signé une pétition intitulée « Touche pas à ma Picardie».§


événement

jeudi 16 janvier 2014 www.metronews.fr

3

FRANCE

pele gwendal/sipa

L’affaire Dassault prend des airs de Dallas. Dernier épisode en date, hier, la garde à

vue de l’actuel maire UMP de CorbeilEssonnes, Jean-Pierre Bechter, dans l’enquête sur les soupçons d’achat de votes. Metronews rappelle les 15 dates-clés pour comprendre l’affaire.

ZAP retrOUveZ tOUs ces sUJets sUr

metronews.fr/ video

Découvrez comment une perruche a sauvé toute une famille d’un incendie en Floride.

Avant de qualifier le Président de «minable», mieux vaut s’assurer que le micro est fermé.

Les pistes de changement privilégiées

ZOOM. Diminuer le nombre de régions, tout le monde en a déjà parlé, mais François Hollande semble, lui, décidé à le réaliser. Un rapport rendu en 2009 par Edouard Balladur proposait, tout comme semble l’envisager aujourd’hui le Président, de passer de 22 à 15 régions «de taille européenne». Metronews revient sur ces propositions et dresse le portrait de cette possible «nouvelle France».

pagne-Ardenne, la Somme le NordPas-de-Calais, et l’Oise l’Ile-deFrance. Des idées qui n’avaient pas fait l’unanimité à l’époque. « Il n’est pas question d’être une cinquième ou une dixième roue en Ile-de-France », estimait par exemple la chef de file des élus de droite de la région Picardie, Caroline Cayeux (UMP) à propos de l’Oise.

Une seUle nOrMandie

le rattacheMent de la lOireatlantiqUe à la Bretagne

« Si, demain, les élus de Normandie [...]décident de fusionner la Haute et la Basse Normandie, nous aurons de la mutualisation, nous aurons des économies de fonctionnement et nous aurons une région qui pèsera davantage dans l’Union européenne », a ainsi relevé Bernard Cazeneuve hier sur I>Télé, rappelant avoir procédé en tant que maire de Cherbourg à sa fusion avec la ville voisine d’Octeville en 2000.

la Picardie déMantelée

Le rapport Balladur préconisait que l’Aisne rejoigne la Cham-

Depuis le décret de 1941 pris par le maréchal Pétain, la Loire-Atlantique est séparée de la Bretagne. Le rattachement, souhaité par de nombreux élus, sur fond de concurrence économique et culturelle entre Nantes (Loire-Atlantique) et Rennes (Ille-et-Vilaine), est prévu dans le rapport Balladur.

POitOU-charentes en sUrsis

Les départements pourraient rejoindre la région Aquitaine, ou être répartis entre Aquitaine et Limousin. L’ancien président de la République, Valéry Giscard d’Es-

taing, souhaite également la fusion entre Auvergne et Limousin. Mais les élus limousins y avaient vu une tentative « d’annexion » .

Une UniOn entre FranchecOMté et BOUrgOgne

Cette suggestion est très réaliste puisque ces deux Régions ont déjà accompli un travail commun dans plusieurs domaines. Les universités travaillent déjà ensemble. Même chose pour les CHU de Dijon et de Besançon.

la FUsiOn de l’aUvergne et de rhône-alPes

Ce mariage n’avait pas fait l’unanimité lorsque le rapport Balladur avait été rendu public. Sur les ondes de la radio RCF, René Souchon, président du conseil régional d’Auvergne, avait ainsi balayé la proposition : « Elle est stupide, parce que l’Auvergne a une forte identité historique, géographique, économique. La supprimer ne résout rien et n’apporte pas plus d’efficacité.» §DAviD perrotin

Des présidents de conseils régionaux peu convaincus les pistes avancées par le chef de l’etat ne séduisent guère alain Rousset. Pour le président PS de l’Asso-

ciation des Régions de France (ARF), réduire leur nombre revient à appliquer une « vieille idée technocratique ». Explications : « Ce n’est pas l’essentiel. Quand on fait des comparaisons avec les voisins européens, on voit que le problème, ce sont les compétences et les moyens. » Un refrain entonné par la plupart des présidents de Région, pourtant du même bord politique que François Hollande (sauf en Alsace). En Basse-Normandie, Laurent Beauvais

Alain rousset, président de l’Association des régions de France. aFp

ne veut pas faire « des coquilles vides avec les grandes Régions, donnons-leur des compétences et des moyens propres. Aujourd’hui, on n’a pas de ressources fiscales, on est des nains comparés aux Länder allemands». «9 Länder sur 16 sont moins peuplés que ma

Région, et pourtant ils sont beaucoup plus forts», assène son voisin de Midi-Pyrénées, Martin Malvy. Pour trancher, son collègue de la Haute-Normandie, Nicolas MayerRossignol souhaite pour sa part consulter la population «par référendum». L’ARF préfère cependant éviter de s’opposer frontalement au chef de l’Etat, retenant de son discours sa « volonté de clarifier strictement qui fait quoi » sur les territoires. «Ce que je sais, de l’intérieur, c’est que cette fois, ça va se faire », a martelé Alain Rousset. Enfin un consensus. §thoMAs Guien

En Allemagne, cette femme assiste à un défilé de haute couture... déguisée en chat.

MOins de régiOns, qU’en PenseZ-vOUs ? FrAnçois-XAvier, 50 ans, boulanger à Toulouse.

« Cela ne sert à rien de mettre ensemble des gens qui ont des intérêts différents. Je trouverais plus judicieux de supprimer d’autres échelons comme les départements, et les petites communes. » AleXAnDre, 29 ans, coach relationnel à Lille

« Je n’aimerais pas que ma Région disparaisse. Ici, les gens ont un lien fort et affectif avec leur région. Le Nord-Pas-deCalais a un état d’esprit qui lui est propre. C’est un territoire où l’on se serre les coudes. » MArie-MADeleine, 62 ans, retraitée à Marseille.

« Je suis pour, car il y a trop de strates administratives. En plus, ça pourrait être une bonne chose si ça permet de faire baisser les impôts et les taxes. J’ai toutefois peur d’un impact sur les petits services publics locaux. » CAroline, 25 ans, aide-soignante à Lyon.

« Les Régions ont chacune leur charme, leurs traditions et leurs coutumes. Il ne faudrait pas tout chambouler. Je suis donc pour le fait que Rhône-Alpes reste comme elle est. » étienne, 28 ans, propriétaire du bar Little Marcel à Nantes.

« Administrativement, une telle réforme ne me poserait pas franchement de problème. En tant que citoyen, on ne sait même pas toujours de quoi s’occupe concrètement la Région dans notre vie de tous les jours. »


ACTU FRANCE

4

ACTU MONDE

jeudi 16 janvier 2014 www.metronews.fr

l’hôpital de chambéry où sont morts les 4 nouveaux-nés. AFP

Bouteflika pour un 4e mandat ? algérie

Un président très malade, invisible depuis deux ans et de nouvelles élections. La

Morts de nourrissons : un scandale en germe Santé

D’autres décès suspects de nourrissons vont-ils être découverts ? Alors que la

mort d’un quatrième bébé à l’hôpital de Chambéry a été révélée hier, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a lancé une enquête nationale auprès de tous les établissements approvisionnés en poches alimentaires par le laboratoire Marette. Comme Chloé, Théo et Milie, décédés début décembre à quelques jours d’intervalle, le petit Mathéo a été alimenté par des poches en provenance de ce laboratoire situé dans le Calvados. Si ce nourrisson présentait les mêmes symptômes que les trois autres cas, son décès brutal est intervenu en mars et il n’était pas alimenté par le lot de poches jusqu’alors incriminé. Un lot retiré dès l’apparition des premiers soupçons d’anomalie, le 17 décembre dernier. L’ensemble de la production du laboratoire Marette a quant à elle été suspendu le 7 janvier. Pour faire la lumière sur ce nouveau cas, la juge d’instruction du

AFP

MariSol TouraiNe, Ministre de la Santé.

« Il est trop tôt pour savoir si les causes de la mort de ce bébé sont les mêmes. »

pôle santé de Marseille, Annaïck Le Goff, a été saisie. De son côté Marisol Touraine a « demandé que l’ensemble des cas de décès ou d’accidents intervenus pour des nourrissons dans l’un des 16 établissements approvisionnés par le laboratoire Marette soient signalés au niveau national». Le ministère devrait disposer des éléments la semaine prochaine. Les parents d’un des nourrissons morts en décembre à Chambéry – qui ont, avec les autres familles concernées, déjà porté plainte contre l’hôpital –, ont pour leur part appelé « tous les parents dans le doute quant au décès brutal de leur bébé à se signaler».

Une nouvelle bactérie

Les analyses effectuées sur 10 poches du lot suspect ont montré que 6 d’entre elles avaient été contaminées par « un seul et même germe » qui restait inconnu à ce jour. Selon l’institut Pasteur, il s’agit «d’une nouvelle bactérie d’origine environnementale », c’est-à-dire qu’on peut trouver dans le sol, l’air ou l’eau. Les responsabilités liées à cette série de drames restent à définir. D’ores et déjà, la ministre de la Santé a indiqué qu’elle prendrait les mesures nécessaires si les résultats de l’inspection en cours à l’hôpital de Chambéry, attendus la semaine prochaine, révélaient des «dysfonctionnements». §NicolaS VaNel

question de sa candidature se pose donc en Algérie. De nouveau hospitalisé à Paris depuis mardi, Abdelaziz Bouteflika est attendu demain à Alger pour signer le décret qui lancera le processus électoral. Ensuite, la présidentielle devra se tenir dans les trois mois. Or après déjà 14 ans au pouvoir (un record), le parti du patriarche ne semble pas douter d’une 4e candidature. «Nous sommes sûrs et convaincus que Bouteflika sera candidat», a ainsi déclaré Amar Saïdani, secrétaire général du FLN. Tandis que la présidence assurait que le chef de l’Etat, âgé de 76 ans, se trouve au Val-deGrâce pour un «contrôle de routine». Mais ceux qui veulent le voir pour le croire en sont pour leurs frais. Depuis sa dernière hospitalisation parisienne, entre avril et juillet à la suite d’un AVC, le président n’a fait

aucune apparition publique. Et il n’a, en tout et pour tout, convoqué que deux Conseils des ministres… les seuls de l’année 2013. Ce qui pose, avant la question d’un quatrième mandat, celle de sa capacité à exercer la fin du troisième.

La mainmise de l’armée

«Les interrogations sur le pouvoir réel de Bouteflika existent depuis son investiture », rappelle à metronews Béligh Nabli, directeur de recherche à l’Iris. Dans ces conditions, qui dirige l’Algérie ? « Un ensemble de personnages issus de l’armée, qui ont mis la main sur l’appareil économique.» L’affaiblissement de leur champion peut-elle permettre l’émergence d’une opposition ? «Les Algériens sont lassés par une situation socio-économique sans espoir, analyse le chercheur. Mais, l’opposition se montre incapable de dessiner une alternative viable.» §ThoMaS VaMpouille

EN BREF

Syrie

Le retour des armes chimiques.

La Coalition nationale de l’opposition a accusé hier l’armée syrienne d’avoir utilisé des gaz toxiques en décembre contre Daraya, une ville rebelle assiégée depuis un an. L’attaque qui remonte au 13 décembre a fait au moins trois morts, selon la Coalition.

par un tribunal de Londres. « L’homme avait déclaré à la police ‘’je voulais voir la reine. Je ne suis pas content de mes allocations’’ », avait rapporté le procureur.

Egypte

Vote hier par référendum sur la nouvelle Constitution. La victoire

du oui ne fait aucun doute mais la participation est déterminante pour le chef de l’armée, le général Al-Sissi. Ce dernier, qui a destitué le président islamiste Mohamed Morsi, ne cache en effet pas ses intentions pour la présidentielle. Les résultats ne seront pas connus avant plusieurs jours.

Royaume-Uni

Un crime de lèse-majesté. Un

homme arrêté en octobre alors qu’il tentait de pénétrer dans le palais de Buckingham avec un couteau, a été condamné hier à 16 mois de prison

Nouri al-Maliki. AHMED SAAD / POOL / AFP

Irak

Le Premier ministre appelle à l’aide. Nouri al-Maliki a réclamé une action internationale coordonnée contre Al-Qaïda et ses filiales. Hier, une vague d’attentats, dont des attaques à la voiture piégée, ont fait au moins 73 morts. En parallèle, A l’ouest de la capitale, les forces gouvernementales ont encore perdu du terrain dans la province d’Al-Anbar face aux combattants de l’Etat islamique en Irak et au Levant, lié à Al-Qaïda.


au quotidien

6

2

jeudi 16 janvier 2014 www.metronews.fr

SPÉCiaL Auto compacte et maniable, la BMW i3 est taillée pour la ville. BMW

test

La i3 envoie les watts

InnovatIon. BMW vient de lancer sa première voiture 100 % électrique, une citadine haut de gamme. enjeux. Une petite révolution pour la marque munichoise, à de nombreux égards. dossier réalisé par christophe joly

r

évolution électromobile. Deux mots utilisés par BMW pour qualifier sa nouvelle i3, sa première voiture 100 % électrique. Pas moins. Révolutionnaire pour la marque munichoise certainement. Pour le marché automobile, l’avenir le dira. En attendant, BMW a frappé un grand coup. Un, avec une voiture au style particulier (l’œuvre d’un Français, Benoît Jacob) qui ne peut laisser indifférent, au risque de dérouter. D’ailleurs, seuls les haricots sur le capot permettent de s’assurer que nous avons une BMW sous les yeux. A l’intérieur, les afi-

cionados retrouveront la finition de bon aloi de la marque, l’ergonomie du GPS et du combiné multimédia qui demandent toujours un temps d’adaptation. En revanche, les matériaux utilisés sont inhabituels (laine naturelle pour les sièges, eucalyptus pour la planche de bord, hibiscus pour les contre-portes), tout comme la sensation d’espace, inédite pour la marque.

Portes arrière antagonistes

Pour s’installer à l’arrière, il faut commencer par ouvrir une porte avant pour ensuite pouvoir déverrouiller une porte arrière, à ouverture antagoniste. Pas pratique. Mais, là encore, pour une voiture de 3,99 m, les passagers arrière ne se sentiront pas à l’étroit, mais ils devront composer avec un dossier un peu droit et l’impossibilité de placer leurs pieds sous les sièges avant. Ils devront aussi voyager léger tant la capacité du coffre est modeste : 260 litres, contre 338 litres pour la Zoé. A conduire, l’i3 prend clairement

une longueur d’avance. Evidem- durer entre huit heures sur une ment, comme toute électrique, elle prise domestique et 30 minutes sur évolue en silence. Mais, la BMW plus une borne de charge rapide. Pour encore que toute autre électrique, ceux que la panne angoisse, BMW a tant l’insonorisation est soignée. une botte secrète : le REX, le range Concernant l’accéléraextender. En clair, un Une autonomie tion, sans aucun doute, petit moteur de scooter de 130 les ingénieurs se sont (34 chevaux) placé sous à 200 kilomètres. le coffre, à côté des batappliqués à ce que le dynamisme associé à la marque soit teries. Il permet de charger les batau rendez-vous. Et il l’est. Les 170 teries quand elles sont quasi à plat chevaux répondent instantanément, pour augmenter l’autonomie de 150 avec une linéarité impressionnante. kilomètres. Une excellente solution Bien plus qu’il n’en faut pour évo- anti-stress, hélas vendue au prix luer en ville, le terrain de prédilec- fort : c’est une option à 4 710 euros. tion de l’i3. Là, la légèreté de sa direc- Le prix pour rester zen. § tion, son gabarit compact, son rayon de braquage très court (9,86 m), sa et le coût ? position de conduite légèrement surélevée, ont de quoi séduire. Mais La révolution électromobile a un il faudra s’accommoder d’un confort prix, et il est élevé : à partir de un peu ferme. 28 690 euros (batteries incluses), Côté autonomie, chargée à 100 %, bonus de 6 300 euros déduit. Ce elle annonce entre 130 et 200 kiloqui n’a pas empêché BMW d’anmètres selon le mode de conduite noncer un carnet de commandes choisi : confort, eco pro, eco pro+. déjà plein, avec autant de comDans ce cas, la climatisation est coumandes (9 000 en Europe) enregistrées en deux mois que prévu pée et la vitesse est plafonnée à sur l’ensemble de l’année. 90 km/h. Et pour la charge, elle peut


AU QUOTIDIEN

jeudi 16 janvier 2014 www.metronews.fr

Zoé : une invitation à la zénitude

7

Pour clore le chapitre, Zoé a le bon goût de se voir proposée à un prix • Dim. : 4,08 x 1,73 x abordable. Pour une 1,56 m. raison simple : les • Coffre : 338 l. • Puissance : 88 ch. batteries ne peuvent • Prix : à partir de être achetées, elles 14 600 € + 79 €/mois se louent. A se de location de demander pourquoi batteries. on n’en voit pas à chaque coin de rue. La faute à un câble, le Caméléon, qui interdit la charge sur des prises domestiques.

Fiche technique

Problème de câble

Conséquence : la Zoé est un véhicule électrique qui ne peut pas – encore – se recharger à la maison et doit se contenter d’un réseau de bornes de recharge toujours embryonnaire. Un comble. En réponse, Renault va commercialiser d’ici à la fin du mois de mars un câble (compter entre 500 et 600 euros) qui permettra de brancher sa voiture à côté de son lavelinge. Voilà qui va peut-être enfin donner à la Zoé l’occasion de séduire pour de bon. §

La Zoé a été lancée l’an dernier. LAURENT VILLARON

Essai

Zoé, un petit nom pour de grandes ambitions. Celles de Renault de devenir

un acteur majeur du véhicule électrique, avec 1,5 million de voitures vendues… d’ici à 2020, soit cinq ans plus tard que prévu initialement. De fait, les Zoé, lancées l’an dernier, se font rares, bien que numéro un de leur catégorie en France… avec 5 511 immatriculations en 2013.

Pourtant, à l’essai, la citadine Renault, ne manque pas d’atouts, loin s’en faut. Jolie, avec un design spécifique tout en douceur, elle fait plaisir à voir. A l’intérieur, tout appelle à la zénitude, grâce à des lignes épurées et des tons clairs.

Silence magique

Au démarrage, la magie de l’électrique opère : le silence est roi. Le

tout dans un confort très agréable, des reprises convaincantes, une tenue de route sans reproches, une autonomie correcte, entre 100 et 150 kilomètres… Sans compter une habitabilité intéressante et un coffre de bonne contenance. Elle a tout d’une grande, comme disait une publicité de la marque dans les années 1990 pour vanter les mérites de la Clio.

Test

Quatre électriques au banc d’essai Smart

VW Up

A la veille de son remplacement, Smart a décidé d’électriser sa Fortwo. Avec son autonomie satisfaisante, une nervosité inhérente aux véhicules électriques, on se demande s’il ne s’agit pas là de la meilleure des Smart, qu’on ne se lasse pas de pouvoir garer dans un trou de souris. Son insonorisation est perfectible, mais elle s’affiche à un prix raisonnable, avec des offres de location qui méritent le coup d’œil. Prix : à partir de 17 950* € ou 13 150 € + 65 €/mois de location de batteries. Autonomie : environ 145 km.

La Up n’aura pas attendu trop longtemps pour avoir sa version électrique. Comme quasiment rien ne l’indique de l’extérieur, le premier indice est donné au démarrage, sans bruit. Du peps dans un silence de cathédrale, un look sympa et une finition soignée en font une minicitadine agréable. Avec en prime cinq portes et un coffre de contenance honorable. Prix : à partir de 19 650* €. Autonomie : environ 140 km.

Opel Ampera

Permettre de rouler tout électrique en offrant 450 kilomètres d’autonomie en plus. C’est l’idée de l’Ampera. Quand les batteries sont chargées à 100 %, elles permettent de parcourir 50 kilomètres avant que le moteur thermique ne se déclenche. De quoi couvrir la majeure partie de ses trajets quotidiens. Agréable à conduire, elle se donne des airs de laboratoire. Hélas, elle s’affiche au prix fort. Prix : à partir de 33 300 € (bonus de 5000 € déduit). Autonomie : entre 40 et 80 km (+ 450 km avec le moteur thermique).

Nissan Leaf

Comme son cousin Renault, Nissan croit à l’électrique, comme en atteste la Leaf. Dynamique et confortable, dotée d’une tenue de route sans histoire, elle offre une autonomie intéressante de près de 200 kilomètres. Hélas, elle est encombrante pour une citadine. En revanche, son prix a fortement baissé et la location des batteries la rend encore plus « abordable ». Prix : à partir de 30 290* € ou 24 390 € + 79 €/mois de location de batteries. Autonomie : entre 124 et 233 km. *bonus de 6 300 € déduit


CULTURE

8

3

jeudi 16 janvier 2014 www.metronews.fr

sur CINEMA

Le Mobile Film Festival récompense la meilleure vidéo tournée avec un téléphone. Metronews en a sélectionné 5 parmi les finalistes. Le jury est présidé par Jean-Pierre Jeunet.

EN VIDÉO retrouvez touS CeS SuJetS Sur

metronews.fr/ culture

Ce bébé diabolique «Trocitos de madera», terrorise les habitants le nouveau clip de la de New-York. chanteuse La Yegros.

Livre

Auteur à succès, david Foenkinos voit ses romans traduits dans une quarantaine de langues. BALTEL/SIPA

«Je suis assez obsessionnel» roman. L’écrivain français David Foenkinos, auteur de La Délicatesse et de Je vais mieux, sort La Tête de l’emploi. interview. Dans ce livre ancré dans une société en crise, il raconte l’histoire de Bernard, un banquier d’une cinquantaine d’années qui perd complètement pied. PROPOS RECUEILLIS PAR judith korber

Quelle est l’origine de cette histoire ? Je me suis inspiré d’un reportage télévisé sur un homme qui perdait tout. La Tête de l’emploi est dans la lignée de Je vais mieux : les personnages sont confrontés à une succession de problèmes et doivent réagir. Pour se sortir de la galère, il faut réinventer des choses, se reconnecter avec la réalité. Dans La Tête de l’emploi, tout part du prénom Bernard... Oui, c’est une vraie histoire de Bernard. Avec un Bernard, on peut devenir pote, mais il y a aussi un risque pour que ça tourne mal. J’aime cette idée que notre destin est lié à ce que

notre prénom véhicule. J’adore m’amuser avec les clichés. Pourquoi retrouve-t-on souvent les mêmes prénoms dans vos livres ? Je suis assez obsessionnel. J’ai des périodes, comme avec Nathalie, qui a un côté nostalgique et que j’ai choisi pour l’héroïne de La Délicatesse et la femme de Bernard dans La Tête de l’emploi. Mais dans Je vais mieux ou Les Souvenirs, je n’ai pas donné de prénom aux héros pour ne pas leur donner une identité trop forte, pour ne pas mettre de barrière entre eux et moi. Et à quoi le prénom David vous fait-il penser ? Je n’aime pas du tout mon prénom mais heureusement il est contre-

carré par Foenkinos qui est plus complexe, un peu fou. Etes-vous comme vos personnages, à vous poser plein de questions existentielles ? On me dit souvent que je ressemble à mes romans et je ne sais pas si je dois m’en inquiéter. En lisant mes romans, on a un aspect de mon humour et de ma personnalité mais en même temps ce n’est pas moi. Vous abordez aussi le thème du mal-être au travail... Je suis hypersensible au monde du travail. C’est un de mes thèmes récurrents. Dans La Tête de l’emploi, Bernard est confronté à une restructuration, à la gestion méprisante, voire perverse, des employés. Pourquoi cette sortie directement en format semi-poche ? Mes lecteurs me disent souvent attendre la sortie en poche pour lire mes romans, j’ai trouvé super cette idée de mon éditeur, J’ai Lu. Quid de votre prochain livre ?

En septembre, Je vais sortir un roman un peu particulier que j’écris depuis huit ans. C’est un livre plus grave, plus profond, sur Charlotte Salomon, une artiste allemande qui a fini en camp de concentration. Elle a laissé une œuvre éblouissante, magique. Je suis obsédé par elle.§

on aime

Drôle de crise Bernard, banquier d’une cinquantaine d’années, coule une vie tranquille avec sa femme jusqu’à ce qu’une succession de catastrophes fasse s’écrouler son monde. A travers l’histoire de cet antihéros en pleine crise existentielle, David Foenkinos aborde avec humour des thématiques pas réjouissantes comme la solitude ou le management déshumanisé. Un portrait touchant servi par l’écriture toujours aussi fluide et agréable de l’auteur. La Tête de l’emploi, de David Foenkinos, édition J’ai Lu, 286 pages, 13,50 €.


médias

10

20.50 Série

Julie Lescaut «Tragédie». Avec Véronique Genest, Alexis Desseaux, J.-C. Chagachbanian. 22.45 New York, section criminelle Série. «Le fin mot de l’histoire» «Sur liste d’attente» «Comme par magie». 1.20 New York, police judiciaire Série.

20.45 Magazine

20.45 Film

Des paroles et des actes Présentation : David Pujadas. 23.15 Alcaline, le mag 0.10 Bivouac Magazine. Présentation : Richard Coffin, Gaël Robic et Luc Alphand. 0.35 Non élucidé Mag. «L’affaire Patricia Bouchon». 2.00 Toute une histoire

TMC 20.45 Agathe Cléry Comédie de Étienne Chatiliez. 2008. Fr. 95 mn. Avec Valérie Lemercier, A. Kavanagh. 22.40 90’ enquêtes Magazine. 2.05 Ma drôle de vie Magazine.

FRANCe 5 20.35 La grande librairie Magazine. 21.40 Le secret de la dernière malle de Marilyn Documentaire. 2012. 22.30 C dans l’air Magazine. 23.45 entrée libre Magazine.

Révélations Drame de Michael Mann. 1999. USA. 158 mn. Avec Al Pacino, Russell Crowe, Christopher Plummer. 23.25 Grand Soir/3 23.55 Signé Mireille Dumas Magazine. «Le triomphe des comédies musicales et de la nostalgie». 1.55 Midi en France Mag.

NT1 20.45 Resident evil : Afterlife Fantastique de Paul W.S. Anderson. 2009. Brit/All/USA. 100 mn. Avec M. Jovovich. 22.30 Resident evil Horreur de Paul Anderson. 2002. USA. 101 mn.

D8 20.50 Nouvelle Star Divertissement. Présentation : Cyril Hanouna. 23.30 Nouvelle Star : ça continue Divertissement. Présentation : Enora Malagré.

jeudi 16 janvier 2014 www.metronews.fr

21.00 Série

20.50 Série

20.50 Série

Game of Thrones «Un homme sans honneur». Avec Emilia Clarke, Iain Glen.

DCI Banks «L’amie du diable». Avec Stephen Tompkinson, Andrea Lowe, John Light.

21.50 Game of Thrones Série. «Le prince de Winterfell». Avec A. Allen. 22.45 Shameless Série. 23.35 Mad Men Série. 0.25 Let My People Go ! Comédie de Mikael Buch. 2011. Fr. 86 mn.

22.20 Terres rares La high-tech à quel prix ? Documentaire. 2013. 23.10 Le voyage d’une jeune top model Doc. 0.05 Silences d’État Drame de Frédéric Berthe. 2012. Fr. 94 mn.

HD1 20.50 Dr House Série. «L’hypocrite heureux» - «Un chat est un chat» - «Je suis vivant !» «Sans explication...» - «La vie privée de N° 13» - «Rêves éveillés».

w9 20.50 Sister Act Comédie musicale de Emile Ardolino. 1992. USA. VM. 100 mn. Avec Whoopi Goldberg. 22.40 Crocodile Dundee III Aventures de S. Wincer. 2001. USA/Aus. VM. 91 mn.

Bones «Une confiance aveugle». Avec Emily Deschanel, David Boreanaz, T.J. Thyne. 21.40 Bones Série. «Thérapie de couple» «Le jeune prodige» «Un bon voisin» «Une affaire de famille». 1.00 The Gates Série. «Course contre la mort».

FRANCe 4 20.45 Flashpoint Série. «Pour le meilleur et pour le pire» «Indemnités compensatoires» «Règlement de comptes» - «Scorpion». 23.25 Douaniers au cœur de l’action Doc.

NRJ12 20.50 Tellement vrai Magazine. Au sommaire notamment : «J’ai une double vie, ça ne peut plus durer !». 2.05 Poker


12 SPORTS

jeudi 16 janvier 2014 www.metronews.fr

sur

4

DIAPORAMA

HANDBALL Les Bleus se sont imposés

sur le fil, hier contre la Pologne (28-27), à l’occasion de leur deuxième match de poule de l’Euro au Danemark. Lundi, ils avaient battu la Russie. Prochain match demain contre la Serbie.

L’Open d’Australie (tennis) a commencé lundi. Et il fait souffrir les athlètes ; les témparatures à Melbourne dépassent les 40°C. retrouvez les

photos sur metronews.fr/sport

Football Coupe de la Ligue

Les Lyonnais croquent l’OM succès. L’Olympique lyonnais s’est qualifié pour les demifinales de la Coupe de la Ligue, hier soir, après avoir battu l’OM. sérénité. Malgré la réduction du score en fin de match, les hommes de Rémi Garde n’ont jamais vraiment tremblé.

2

Lyon

1

marseiLLe

pierre menjot

V

oilà un match qui peut tout changer. Vainqueur de l’Olympique de Marseille, hier soir, en quarts de finale de la Coupe de la Ligue, Lyon n’est plus qu’à deux matches d’un titre assorti d’une qualification européenne. Déjà en regain de forme en Championnat, où ils ont réintégré la première partie du classement (9e), les Gones restent en course dans trois coupes et peuvent toujours espérer en ramener au moins une à Gerland. Comme souvent depuis quelques semaines, les joueurs de Garde s’en sont remis à Yoann Gourcuff. Pour son 100e match avec l’OL, le milieu de terrain international s’est offert un joli cadeau en ouvrant le score, à la réception d’un coup franc de Grenier mal capté par Mandanda (24e). Un but qui confirme l’importance qu’a pris le Breton dans le collectif rhodanien.

Une série à poursuivre

Pour parfaire une prestation pleine, le numéro 8 lyonnais est aussi impliqué dans le deuxième but, remisant

romao (en bleu) et les marseillais ont été pris de vitesse par l’oL de Fofana. AFP

impeccablement pour Lacazette, qui le sollicite pour le «une-deux». Gomis place alors son plat du pied, parfaitement servi par son compère d’attaque (2-0, 74e). Avec un Grenier aussi propre techniquement, un Fofana solide et un Gonalons maître dans l’entrejeu, c’est tout le milieu de terrain de l’OL qui a étouffé son adversaire. Ce socle constitue une base solide pour poursuivre la série dans laquelle s’est lancé le club (1 défaite lors des 15 derniers matches, toutes compétitions

confondues). Si Lyon a confirmé son embellie, Marseille a montré que la sienne est fragile. Trop peu offensifs, les hommes d’Anigo sont éliminés de « leur » Coupe, remportée trois fois lors des quatre dernières saisons. Sans un bon Mandanda, l’écart aurait même été plus important. Et même le but de Gignac, sur penalty (89e), et le retour de Valbuena, entré 25 minutes hier après un mois et demi d’absence, ne suffira pas à les rassurer.§

Coupe de la Ligue - Quarts de finale résultats hier Nantes - Nice ......................................................... 4-3 Troyes (L2) - Evian.................................................. 3-1 Lyon - Marseille...................................................... 2-1 mardi Bordeaux - PSG.......................................................1-3

Retrouvez les affiches des demi-finales de la Coupe de la Ligue sur metronews.fr/sport


détente

14

jeudi 16 janvier 2014 www.metronews.fr

Mots fléchés n° 1095 / facile UN JEU CAISSE SÉCURISÉE

Tout compte fait

+ x

+ x

:

10

5

3

2

4

10

3

5

2

4

=

8

4

10

3

2

5

=

16

:

TÉLÉCOPIE

ENGENDRÉE

JOUR DE REPOS

ADJECTIF DÉMONSTRATIF CAFÉ

ORGANES GÉNITAUX EXTÉNUÉ

4

RACING UN JOUR CLUB PASSÉ PRÉNOM D’ADJANI

ANARCHISTE POPULAIRE APPELA SA BICHE CHOSE ACQUISE

PAS TOUT À FAIT AU SUD OU RÊ DÉCHIFFRÉE

Solutions : 10 : 5 x 3 + 2 - 4 = 4 ; 10 x 3 : 5 - 2 + 4 = 8 ; 4 + 10 x 3 : 2 - 5 =16.

Mots à mot

EXPOSÉE AU VENT

RAINURE CITÉ DE CH’TIMIS BONNE MESURE

CÉRÉALE AMUSEMENT

C’EST ELLE LA VEDETTE PRIVÉ DE

ARBRE DE NOËL

CATASTROPHE CALLOSITÉ

Mélangez les lettres des deux mots pour en trouver un troisième.

+R I F T = P EVR E +E TAU= E GAR E +O R I E = O

BREVET TECHNIQUE METS FIN

FLANC

QUI MARQUE IL BÂTIT L’ARCHE

: =

ANIMAL DE LA CRÈCHE

DEVOIR

P ESE E

E

L

R E

Solutions : pestiféré, élévateur, orangerie.

E

COMPARABLE FILETS D’EAU

FIN DE VERBE GUÈRE SOCIABLE

Pour obtenir les totaux indiqués, placez le bon signe entre chaque nombre :

+ x

L’ALLEMAGNE FRANGINS

DÉCORERA

HECTOLITRE

DÉTIENS ANNONCE LA DATE

PURIFIÉ

AVANT NOUS

INTERCALÉE

Sudoku n° 1095 / facile

9

1

4

3

2

6

1

1

Solutions n° 1094

6

9

3

4

2

2 1 6

7

3

9 3

4

5

2 2

5

Mots fléchés

6 7

6

8

9

RETROUVEZ TOUS NOS JEUX SUR jeux.metronews.fr

1

7 9

5

3

1

7

M M I N BU T R E

L I T I G I E U S E

U S E UN T Z I T R

F P L I A R A N T I N E U R E R E

T CH I O E N

B A N D E

T I L T

A A D A I R OR N E S E C RO L S T E F A R AM I C I E N E R E O Z O

D E R I S I O N A N O N

S A L I E A L I E N E

Sudoku 5

7

8

3

4

9

6

2

1

4

2

3

6

7

1

5

8

9

1

6

9

8

2

5

3

4

7

6

8

1

4

5

3

7

9

2

3

5

2

1

9

7

8

6

4

9

4

7

2

6

8

1

3

5

8

9

6

7

1

2

4

5

3

7

3

5

9

8

4

2

1

6

2

1

4

5

3

6

9

7

8

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris§N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane - Espace Méditerranée, § 34670, Baillargues Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@metronews. fr§E-mail rédaction : courrier@metronews.fr§Relations médias : Linda Bellal§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteurs en chef délégués : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Emmanuel Bousquet (Sports), Flore Galaud (News), Alexis Picard (Régions), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Chef du service Paris : Pierre Chausse§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom.nom@metronews.fr


détente

jeudi 16 janvier 2014 www.metronews.fr

15

La recette de L’atelier des Chefs

L’horoscope ema Fontayne

Taureau

Si vos projets sont retardés, votre carrière n’est pas en péril. Alors, gardez la tête sur les épaules.

Gémeaux

N’offrez plus cette rancœur insupportable à ceux qui vous supplient de leur accorder votre pardon. Mais pour qui vous prenez-vous ?

Cancer

Vous maîtrisez parfaitement vos domaines de compétence. C’est sûr : on risque de faire appel à vous pour de nouvelles missions. Bravo !

Consultation voyanCe

Lion

Songez déjà à votre week-end. Organisez-le de manière à ce qu’il vous procure un max de détente. La semaine sera en effet bien chargée…

Vierge

Convaincre votre conjoint sur la légitimité de vos priorités sera difficile, car pour lui, c’est le couple qui passe avant le travail.

Capricorne

Malgré un horizon limpide, vous ne pouvez vous empêcher de douter de l’avenir... Mais pourquoi ? Ressaisissez-vous.

Verseau

Balance

Savez-vous quel est le meilleur moyen de gagner du temps ? Etre oragnisé(e) ! Visez cet objectif, et vous verrez combien j’ai raison…

Scorpion

Sagittaire

Ce n’est pas l’hiver qui vous rend si frileux(se) , mais un désir de sécurité qui freine votre esprit audacieux. C’est un peu dommage.

La guerre qui sévit entre vos proches et vous fait des dommages collatéraux : vos enfants. Alors, réconciliez-vous espèce d’égoïste !

Poissons

Vos amis trouvent vos ambitions trop hautes ? Et vous ? Trop faible pour les atteindre ? Relevez le défi.

Au travail, vous excellez dans l’improvisation. Ceci dit, vous n’avez tellement rien planifié que cela vaut mieux, n’est-ce pas ?

01 75 75 90 93 (5 € les 10 minutes)

© L’ATELIER DES CHEFS

Bélier

Vous négligez vos devoirs familiaux sans aucune culpabilité. Comme si c’était normal. Non, ça ne l’est pas. Corrigez-vous !

Risotto aux cèpes et Parmigiano Reggiano 10 min

25 min

0 min

facile

Liste ingrédients. (quantités pour 6 personnes)

Riz carnaroli : 350 g ! Cube de bouillon de volaille : 1 pièce ! Oignon : 1 pièce ! Parmigiano Reggiano râpé : 100 g ! Beurre doux : 70 g ! Vin blanc sec : 20 cl ! Cèpes : 350 g ! Gousse d’ail : 1 gousse ! Persil plat : 1/4 botte ! Sel fin : 6 pincées ! Moulin à poivre : 6 tours ! Huile d’olive : 5 cl

Recette.! Préparer les cèpes en retirant la terre des pieds à l’aide d’un

couteau, puis laver la tête des cèpes à l’aide d’une brosse à champignons ou d’un papier absorbant. Couper les pieds en cubes et les têtes en tranches épaisses. Hacher l’ail et le persil. Dans une poêle, faire sauter les cèpes coupés en morceaux à l’huile. Lorsqu’ils sont dorés, ajouter 20 g de beurre, l’ail haché, le persil et assaisonner de sel et de poivre. Ciseler un oignon en petits dés. Dissoudre le cube de bouillon de volaille avec 1 litre d’eau et faire cuire pendant 2 min. Dans une cocotte, faire suer les oignons avec une pincée de sel. Faire nacrer le riz, ajouter le vin blanc et laisser réduire. Ajouter au fur et à mesure le bouillon de volaille sans cesser de remuer. Dès que le riz est cuit, ajouter les cèpes, le beurre frais puis le parmesan râpé. Servir en assiettes creuses et déguster aussitôt. RETROUVEZ CETTE RECETTE SUR WWW.ATELIERDESCHEFS.FR CUISINEZ EN LIGNE AVEC L’ATELIER DES CHEFS



20140116_fr_rennes