Issuu on Google+

CINÉMA P. 12

L’actrice oscarisée a répondu aux questions de metronews à l’occasion de la sortie du second volet de Hunger Games.

Jennifer Lawrence n’a pas fini de jouer

METROPOLITAN FILMEXPORT

TOULON P. 8

www.metronews.fr

mercredi 27 novembre 2013 -- n° n° xxxx 2518

PRO

MONDE P. 6

L’Ukraine au centre du bras de fer Europe-Russie INTERVIEW P. 5

Antiracisme : pourquoi on ne «marche» plus

Prostitution : mauvaise passe pour les clients L’Assemblée nationale se penche cette semaine sur la proposition de loi visant à punir d’une amende l’achat d’actes sexuels. Le débat promet d’être vif.

BIEN-ÊTRE P. 10

AP/SIPA

NE JETEZ PAS CE JOURNAL SUR LA VOIE PUBLIQUE : OFFREZ-LE À VOTRE VOISIN !

METRONEWS EST IMPRIMÉ SUR DU PAPIER 100% RECYCLÉ.

SOCIÉTÉ P. 4

La bataille navale pour l'emploi

Ne laissez pas l’hiver avoir votre peau


4 ÉVÉNEMENT FRANCE

sur

1

La quenelle inventée par Dieudonné fait à nouveau parler d’elle. Après Yannick

MONDE

Les Britanniques vont bientôt pouvoir s’assurer auprès de la police que leurs compagnons n’ont pas commis, par le passé, de violences conjugales. L’an dernier, 88 femmes ont été tuées par leurs partenaires outre-Manche.

Prostitution

Les clients ne seront plus rois

ACTUALITÉ. La proposition de loi visant à sanctionner les clients de prostituées sera présentée ce soir ou vendredi. POLÉMIQUE. Le débat fait rage entre partisans de l’abolition de la prostitution et défenseurs d’une prostitution « choisie ». GILLES DANIEL

F

aut-il mettre à l’amende les clients de prostituées ? La question promet d’agiter l’Assemblée. C’est ce soir ou vendredi (en fonction de l’avancée des autres travaux) que la fameuse proposition de loi « renforçant la lutte contre le système prostitutionnel » sera examinée par les députés. Si le texte prévoit des dispositions pour accompagner celles qui veulent quitter la rue, son volet pénalisation est beaucoup plus controversé. Alors que le Sénat a voté le 26 mars dernier la suppression du délit du racolage passif, laquelle a été intégrée dans la proposition de loi, désormais ce sont

ERIC FEFERBERG / AFP

mercredi 27 novembre 2013 www.metronews.fr

MAUD OLIVIER, députée PS et rapporteure de la proposition de loi.

« Les prostituées ne doivent plus être considérées comme des délinquantes. »

Noah ou encore Tony Parker, c’est au tour du footballeur Mamadou Sakho d’effectuer le célèbre geste dans une vidéo YouTube diffusée par l’humoriste. Elle a déjà été vue près de 500 000 fois.

LA PROSTITUTION FACE À LA LOI EN EUROPE

Islande

Norvège Suède

RoyaumeUni

Pays-Bas Allemagne

Suisse Espagne

les clients que l’on viserait : ils risqueraient une contravention de 1 500 euros, doublée en cas de récidive. Aucune peine de prison n’est en revanche prévue. A l’inverse de la Suède, où jusqu’à six mois d’emprisonnement peuvent être requis.

Les assos de terrain inquiètes

« Les prostituées étant des victimes, elles ne doivent plus être considérées comme des délinquantes, nous explique Maud Olivier, rapporteure et coauteure de cette proposition de loi soutenue par le gouvernement. Mais pour éviter que les réseaux de proxénétisme ne s’engouffrent sur le territoire, il faut qu’un autre dispositif répressif vienne les décourager. » Pour la socialiste, qui souligne que « 85 % des prostituées sont des victimes de la traite », il y aura « un effet pédagogique » sur les clients : « Ils doivent comprendre que la prostitution est une violence terrible faite aux femmes et qu’avec leur argent ils participent à l’alimentation des réseaux de traite. » Mais cette vision abolitionniste, soutenue par des associations fémi-

Slovaquie

Grèce

Pays organisant la prostitution

Pays sanctionnant les clients

Parmi les pays restants, certains interdisent la prostitution mais ne pénalisent pas les clients. D’autres l’autorisent ou la tolèrent, mais en condamnant le proxénétisme et le racolage.

nistes ou de gauche, est vivement des individus », a de son côté jugé combattue par les défenseurs de la la philosophe Elisabeth Badinter prostitution « choisie ». Le débat dans une récente interview au avait pris un tour violemment polé- Monde. mique lorsque « 343 salauds » (ils Au-delà des questions sociales et n’étaient en fait que 17), inspirés morales, la loi pourrait être compar l’écrivain Frédéric Beigbeder, pliquée à appliquer. Interrogé il y avaient clamé fin octobre leur droit a une dizaine de jours à l’Assemà « leur pute ». Loin de blée, Manuel Valls a en Le débat est devenu effet souligné que « les leur «manifeste» à forte dose de testostérone, polémique avec les forces de sécurité ren« 343 salauds ». des associations de tercontreront des difficulrain s’inquiètent d’un risque d’ag- tés pour administrer la preuve gravation des conditions de travail d’un achat d’une relation tarifée », des prostituées, celles-ci étant pous- celle-ci étant « exceptionnellement sées à la clandestinité en même publique et constatée en flagrant temps que leurs clients. «L’Etat n’a délit ». Le « plus vieux débat du pas à légiférer sur l’activité sexuelle monde » est loin d’être clos.§


ÉVÉNEMENT

mercredi 27 novembre 2013 www.metronews.fr

metronews.fr/ video

5

Des manifestants pro-Europe, hier, dans les rues de Kiev. AFP

ZAP RETROUVEZ TOUS CES SUJETS SUR

ACTU MONDE

En Syrie, une roquette tombe près d’enfants qui échappent de très peu à la mort.

Le réveil de l’Etna se manifeste pour les Siciliens par une pluie de roches volcaniques.

«Comme d’habitude, on déplace les problèmes» REPORTAGE. « Je suis là depuis

beaucoup de filles risquent de se cinq heures et je n’ai fait que retrouver à la rue. » Carole, toque deux passes. Et encore, c’étaient de fourrure sur la tête, opine du des habitués. » Ariane, 58 ans et chef quelques mètres plus loin. une longue expérience du trot- Si elle vient ici tous les jours, toir, se plaint en maugréant : c’est pour pouvoir payer les effrayés par la perspective d’être études de sa fille de 19 ans, mis à l’amende, les clients ont assure-t-elle. « Pour la plupart on déjà déserté la rue Saint-Denis, est des mamans, des grandscette artère historique de mères. Comment fait-on si la prostitution parisienne. on ne peut plus exercer Ici, les « traditionnelles » notre métier ? On sait ce ont pignon sur rue. Mais, si C’est, au qu’est ce travail et on ne minimum, elles ne représentent le nombre veut surtout pas que nos qu’environ 15 % des de prostituées enfants en fassent autant. » 20 000 prostituées en France, selon Mais les « tradi », qui se estimées en France, ces le ministère disent « contre les réseaux » de l’Intérieur. femmes qui se disent 80 à 90 % et marquent leur diffélibres, indépendantes et d’entre elles rence d’avec les autres d é c l a r é e s à l ’ U r s s a f sont d’origine prostituées, souvent étrancraignent d’être les pre- étrangère. gères et exploitées, ne mières à subir les effets de la croient pas du tout à une dispapénalisation des achats d’actes r i t i o n d e l a p r o s t i t u t i o n . sexuels. « Comme d’habitude, on déplace les problèmes. Le tapin, c’est sur « Le tapin, c’est sur Internet » Internet qu’il va encore se déve« Les trois quarts d’entre nous lopper », juge Ariane. Elle intersont propriétaires de leur studio, r o g e : « P o u r b e a u c o u p assure Chantal, la soixantaine d’hommes, nous sommes des masquée par une épaisse couche infirmières du sexe. Que vont-ils de maquillage. Avec la psychose devenir si on doit partir ? » qui se développe chez les clients, §G. D.

20 000

EN PLUS DES AMENDES, DES STAGES PÉDAGOGIQUES Les clients de prostituées pourraient ne pas écoper seulement de contraventions. La proposition de loi met également à disposition des juges une peine alternative ou complémentaire : des stages de sensibilisation à l’achat d’actes sexuels. Si leurs durée et modalités concrètes restent à définir, les concepteurs du texte disent s’inspirer des stages auxquels des conjoints violents peuvent déjà être condamnés. « Ils pourront être effectués auprès d’associations sur le terrain, dans les lieux d’accueil des prostituées ou par le biais de groupes de parole, de visionnage de témoignages », anticipe la députée PS Catherine Coutelle, coauteure de la proposition de loi. « Il s’agit de faire prendre conscience aux clients de la réalité de la prostitution et de la traite, explique-t-elle. Quand vous avez fait des maraudes, vous comprenez ce qu’est le sort des prostituées : attendre sur le trottoir toute la nuit, la peur au ventre, avant de partir seule avec des clients parfois brutaux. »

Europe ou Russie, Kiev se déchire Ukraine

Moscou 1, Bruxelles 0 . Depuis

dimanche, les tensions sont vives en Ukraine, déchirée entre les influences de l’Est et de l’Ouest. D’un côté, la Russie entend bien garder son ancien satellite soviétique dans son giron. De l’autre, l’Union européenne tend la main à Kiev à travers un accord historique. Hier, le Premier ministre ukrainien, Mykola Azarov, a reconnu que Moscou avait fait capoter le projet d’association avec l’UE, qui devait se concrétiser lors d’un sommet, demain et vendredi, à Vilnius, en Lituanie. Jeudi dernier, contre toute attente, le Premier ministre ukrainien a annoncé renoncer à cet accord, préférant donner « la priorité aux relations économiques avec la Russie ». Mais, depuis dimanche, la colère a envahi les rues de Kiev. Des milliers de manifestants pro-Europe bravaient le froid hier, criant des slogans tels que « L’Ukraine, c’est l’Europe ! » Dans leur combat, il ont le soutien de l’« icône » de la Révolution orange de 2004, l’ex-Première ministre emprisonnée Ioulia Timochenko, qui a entamé une grève de la faim et les a encouragés à ne rien lâcher jusqu’au sommet de Vilnius.

Pris en tenaille, le gouvernement a déclaré que son choix n’était pas définitif et qu’il arbitrerait entre les deux influences selon ses intérêts. Le Président a d’ailleurs annoncé qu’il se rendrait au sommet demain, mais qu’il attendait de « meilleures conditions » avant de signer l’accord. « L’Ukraine ne veut pas être un champ de bataille entre la Russie et l’UE », a affirmé de son côté Mykola Azarov hier.

« Trahison majeure »

Bruxelles continue ses appels du pied à l’Ukraine : les présidents du Conseil européen, Herman Van Rompuy, et de la Commission, José Manuel Barroso, ont assuré dans un communiqué hier que l’offre était « toujours sur la table ». D’après une information du journal polonais Gazeta Wyborcza, l’Union compte adresser une mise en garde au Kremlin contre son ingérence dans les affaires de ses voisins. Mais à Moscou, le ton se refroidit aussi : l’UE doit arrêter ses « commentaires acrimonieux», a prévenu hier Vladimir Poutine, estimant que la signature de l’accord par l’Ukraine aurait été une « trahison majeure » envers la Russie. §JULIE MENDEL

EXPRESS Nigeria. Des hommes armés ont tué 37 personnes, hier, dans le centre du pays, en proie à des violences récurrentes entre éleveurs musulmans et cultivateurs chrétiens.§Thaïlande. Les dizaines de milliers de manifestants, qui réclament le départ du gouvernement de Yingluck Shinawatra, ont accentué leur pression hier, paralysant plusieurs nouveaux ministères.


ACTU FRANCE

6

mercredi 27 novembre 2013 www.metronews.fr

« L’antiracisme ne vient plus d’en bas » Interview

bAltEl/sIPA

Il y a trente ans, une poignée de jeunes d’origine étrangère et de militants marchaient de Marseille à Paris pour réclamer l’égalité des droits. Ils arrivèrent

100 000. Le film La Marche, en salles aujourd’hui, retrace cette épopée. Alors que le racisme a refait surface dans l’actualité, une telle mobilisation seraitelle encore possible ? Michel Wieviorka, sociologue, auteur de La France raciste, répond à metronews. La marche des Beurs a marqué la naissance de l’antiracisme en France. Son esprit vit-il toujours ? Elle a en effet été très importante, parce qu’elle a signifié haut et fort le refus du racisme. Mais elle a ensuite été récupérée par une certaine conception de l’antiracisme.

La marche partait d’en bas, des quartiers populaires, et sans prise en charge par une organisation structurée. Ensuite s’est construit un mouvement antiraciste qui s’est peu à peu éloigné de cet esprit. Une telle mobilisation populaire ne serait donc plus possible ? Pas vraiment. SOS Racisme, qui porte aujourd’hui le combat antiraciste, est devenu un acteur politique et institutionnel. Il est important, mais il a en grande partie perdu le lien avec la base. Il a donc perdu cette capacité de mobilisation. La sortie du film fait pourtant événement… On va se réchauffer en pensant à tout ce que la marche a pu signifier, mais nous sommes dans la commémoration, pas dans l’action. Aujourd’hui, quand il y a des actes racistes graves, on entend des indi-

EN BREF

Justice

Une seule victime face aux accusés des tournantes. Le procès

en appel s’est ouvert à huis clos hier, devant la cour d’assises des mineurs de l’Essonne. L’une des deux plaignantes, Aurélie, dont les viols n’avait pas été reconnus en première instance, a choisi de ne plus être partie civile. « Elle s’était préparée, mais la perspective de l’audience est devenue de plus en plus réelle et la peur est montée », a expliqué son avocate.

Education

Vincent Peillon s’attaque au harcèlement à l’école. La cam-

pagne lancée hier par le ministre cible particulièrement le cyberharcèlement. Le plan prévoit notamment une campagne télévisée, où la chanteuse Chimène Badi et le sprinteur Christophe Lemaître témoignent des brimades qu’ils ont subies.

Enquête

L’affaire Godard relancée ? Un crâne humain a été découvert

dimanche sur une plage de Plérin, dans les Côtes-d’Armor, a-t-on appris hier. Il a été transmis à l’institut médicolégal de Nantes à des fins d’expertise ADN. La découverte fait resurgir le spectre de l’affaire Godard, ce médecin disparu en mer en 1999 avec ses deux enfants et son épouse et soupçonné de les avoir tués.

L’iNViTÉ

Bernard accoyer, député uMP de Haute-savoie

« Réforme fiscale : l’idée de fusionner la CSG et l’impôt sur le revenu est abominable. » AujouRd’hui, L’iNViTÉ dE guiLLAumE duRANd EsT bruno le Maire, député UMP de l’Eure. A 8 h 15 sur lCI et Radio Classique.

Social

Mory Ducros placé en redressement judiciaire. Le numéro deux

français du transport routier de colis, qui emploie plus de 5 000 personnes, va bénéficier de six mois pour trouver un repreneur. L’entreprise avait annoncé vendredi son dépôt de bilan.

le départ de la « Marche des beurs », le 15 octobre 1983 à Marseille. AFP

gnations, des prises de position politiques, mais plus de grandes manifestations. De ce point de vue-là, la société française est plutôt atone. Pourquoi l’antiracisme ne mobilise-t-il plus ? On constate une faiblesse des mobilisations progressistes. Des mouvements comme celui des Indignés ne se sont pas développés comme en Espagne, par exemple. Ici, c’est l’extrême droite qui capitalise le rejet des partis traditionnels. Est-ce à dire qu’il y a une montée du racisme, comme l’ont laissé penser les attaques récentes contre Christiane Taubira ? Pas forcément une montée : rappelons-nous que la marche de 1983

s’était tenue après des meurtres racistes ! En revanche, un espace public s’est libéré pour la parole raciste, avec des propos qui étaient impensables il y a encore quelques mois. Cela montre que le racisme se transforme, mais qu’il est toujours là. Et que la violence peut toujours réapparaître. Une nouvelle marche pourrait donc être utile ? Le grand apport de la marche de 1983 a été de transformer une situation de violence en débat. Mais, aujourd’hui, je ne vois pas quel acteur pourrait lancer un tel mouvement, d’une telle ampleur. §ProPos recueillis Par

ThoMas vaMpouIlle

Les mystères de l’introuvable mère de la fillette noyée Fait divers

« Elle ne sortait pas du lot. Elle n’avait

rien de particulier. Elle était d’un calme absolu. » C’est ainsi que le gérant de l’hôtel a décrit la mère de la fillette retrouvée morte la semaine dernière sur la plage de Berck-surMer (Pas-de-Calais). Il est l’un des derniers à avoir parlé à cette femme activement recherchée par la police. La veille de la macabre découverte par des pêcheurs de crevettes, elle et son enfant ont séjourné dans l’établissement, situé près de la plage. Ce sont les tests ADN réalisés par les enquêteurs dans la chambre qui ont permis d’établir qu’elle est bien la mère de la petite victime.

Extêmement sereine

Ce témoignage confirme les images de vidéosurveillance, qui montrent une femme aussi calme à l’aller qu’au retour, après la disparition de son enfant. « Le lendemain,

quand elle est repartie, elle était extrêmement sereine. Son comportement n’avait pas changé. Elle m’a dit qu’elle avait passé une excellente nuit », a expliqué l’hôtelier sur Europe 1. Un détail, pourtant, a attiré son attention : « Il n’y avait plus la poussette ni l’enfant. Elle m’a dit qu’un parent devait venir chercher la petite dans la soirée. » La police a entendu hier une femme qui a parlé avec elle lors d’un trajet en bus jusqu’à Bercksur-Mer. La mère lui « aurait donné le prénom de l’enfant ». Mais le témoignage n’a pas permis de l’identifier. « Où est-elle ? Qui estelle ? On ne sait pas », a déclaré hier le procureur de Boulogne-surmer, Jean-Pierre Valensi, soulignant qu’il n’y avait eu « ni témoignages ni appels de la région parisienne », où les enquêteurs pensent qu’elle est susceptible de séjourner. §Maud vallereau


8

VOTRE RÉGION

mercredi 27 novembre 2013 www.metronews.fr

Météo MARSEILLE

TOULON

AVIGNON

4° 10°

6° 11°

1° 5°

SOLEIL

Lever : 8 h 17 Coucher : 16 h 59

LUNE

Lever : 1 h 36 Coucher : 13 h 54

INFOS PRATIQUES Concert : Après avoir annulé son

concert prévu le 12 novembre au Dôme de Marseille, le groupe Phoenix se produira fianlement le 13 février dans la salle du Silo. Pour rappel, les billets pour le concert du 12 novembre ne sont pas valables pour le 13 février.

Elections : Dans le cadre des élections

municipales et européennes de 2014, les citoyens souhaitant s’inscrire sur les listes électorales doivent le faire, en mairie ou par formulaire, avant le 31 décembre.

Bus : En raison des travaux du Centre

Bourse, des modifications temporaires de terminus sont à prévoir en fin de soirée pour les lignes, 509, 518, 521, 540, 541, 582 et 583 du jeudi 27 au samedi 29 inclus.

VOS Rédaction : Eric Miguet CONTACTS eric.miguet@metronews.fr Publicité : Edouard Huillet

edouard.huillet@metronews.fr

Des salariés de l’entreprise toulonnaise DCNS, dont une partie de l’activité pourrait être transférée à Brest, ont manifesté hier. © E. M./METRONEWS

A Toulon, le secteur naval boit la tasse Social

La lutte pour l’emploi à Toulon prend des allures de bataille navale. Dans

le cadre de la loi de programmation militaire, qui prévoit des réductions d’effectifs au sein de l’armée, l’entreprise DCNS pourrait payer le prix fort. D’ici à la fin de l’année, le ministre de la Défense doit en effet décider du transfert ou non de la maintenance des sous-marins de Toulon vers Brest. Une branche activité

qui représente 40 % de l’activité annuelle des 2 000 salariés.

Un secteur en crise

Pour montrer leur détermination, plusieurs syndicats ont manifesté hier devant les grilles de la préfecture du Var. En tête du cortège, Richard, 56 ans, trente-cinq ans d’ancienneté chez DCNS. « Ce n’est pas la première fois que le transfert de cette activité est projeté. A Toulon, nous avons déjà perdu près de

3 000 emplois en vingt ans. Ce coup pourrait nous être fatal. » « Sans exagérer, l’ambiance est très lourde depuis quelques jours dans l’entreprise, poursuit, à ses côtés, Stéphane, délégué syndical CGT. En plus de la menace de transfert, on a eu des restructurations internes. Ça donne l’impression que la direction prépare le terrain. » Du côté des dirigeants, « c’est motus et bouche cousue, dénonce un salarié. Ils se cachent derrière le politique et la décision du ministre Jean-Yves Le Drian, mais l’enjeu, c’est la survie de nombreuses familles ». Véritable poumon économique de la ville, l’activité navale représenterait selon les syndicats plus de 10 000 emplois induits à Toulon. « DCNS est la dernière grosse industrie du département. Si elle disparaît, il nous restera quoi ? » interroge Julien, opérateur mécanicien. Symboliquement, une pétition a été lancée en début de semaine pour la défense de l’emploi à Toulon. Plus de 500 signatures d’habitants ont déjà été recueillies. §ÉRIC MIGUET


VOTRE RégiOn

mercredi 27 novembre 2013 www.metronews.fr

Electricité : la Région Paca priée de se mettre à la diète Energie

Plus besoin d’être militant pour faire un geste citoyen. Depuis hier, le

réseau de transport d’électricité (RTE) vient d’étendre le dispositif EcoWatt – jusqu’ici limité au Var et aux Alpes-Maritimes – à l’ensemble de la région Paca. Ce système d’alerte par SMS a pour but d’encourager les habitants à baisser leur production électrique en cas de pic de consommation durant l’hiver. Pour y participer, il suffit de s’inscrire sur le site Internet EcoWatt. Pour l’heure, 15 000 personnes sont inscrites, mais RTE voudrait franchir la barre des 25 000 utilisateurs. Un enjeu de taille contre le risque de surchauffe électrique car un seul câble de 400 000 volts alimente la région.

Haro sur la machine à laver

S’il n’est pas question de vivre dans le noir durant l’hiver, les

« Ecowatteurs » sont invités, lorsqu’ils recevront un m e s s a g e C’est le nombre d’alerte, à ne pas d’utilisateurs inscrits au utiliser certains dispositif appareils comme la EcoWatt machine à laver ou dans le Var et le fer à repasser les AlpesMaritimes. entre 18 heures et 20 heures. « On peut gagner l’équivalent de la consommation électrique d’une ville comme Aix-enProvence », souligne Catherine Greiveldinger, directrice de RTE Méditerranée. En 2012, aucune alerte n’avait été lancée mais cet hiver 2013 s’annonce plus rude que le précédent. « Les calculs de consommation sont effectués la veille. Il faut en général une baisse de 6 à 8 degrés en dessous des normales saisonnières pour déclencher une alerte », précise Catherine Greiveldinger. §é. M.

15 000

9

EN BREF

Faits divers

Le choc aurait pu être fatal. Hier,

un policier de la BAC de Marseille a été blessé par un automobiliste, au volant d’une voiture volée. Ce dernier, qui circulait dans la cité la Garde (XVe), lui a roulé dessus lors d’un contrôle routier. Le policier, blessé, a été transporté à l’hôpital.

cureur a requis un an de prison, dont 4 mois avec sursis. Manifestation de soutien aux inculpés de l’incendie du centre de rétention du Canet, hier à Marseille. © e. m.

Un corps sans tête retrouvé sur les rails. La macabre découverte a

été faite hier matin par un conducteur de train près de Puget-surArgens. La victime serait un homme dont l’âge est estimé à 20-30 ans, selon Var-matin. Le trafic des trains a été très fortement perturbé.

Rassemblement

Ils manifestent leur solidarité.

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées hier devant le tribunal de Marseille en signe de soutien aux deux incendiaires présumés du centre de rétention du Canet. Ces derniers étaient jugés pour l’incendie survenu le 9 mars 2011. Le pro-

Justice

Mis en examen après l’incendie d’un radar fixe. Cinq personnes

soupçonnées d’avoir détruit un radar fixe aux Pennes-Mirabeau, le 7 novembre, ont été mises en examen hier à Marseille. Les incendiaires présumés, parmi lesquels un mineur de 17 ans, se seraient rencontrés sur Internet via des forums liés à l’extrême droite, selon une source proche de l’enquête. Le parquet a demandé leur placement sous contrôle judiciaire, y compris pour le mineur.


10 AU QUOTIDIEN

2

mercredi 27 novembre 2013 www.metronews.fr

sur

DIAPORAMA

SANTÉ

Une bouée de fortune, un barbecue dans un cimetière... Une fois de plus, metronews vous apporte la preuve que la bêtise humaine n’a pas de limites.

Une étude américaine conseille d’éviter les poignées de main, pour limiter la transmission de bactéries. Optez plutôt pour un « check » (bref contact poing contre poing).

A VOIR SUR metronews.fr/betise

Froid : bien dans sa peau conseillé d’espacer les gommages », conseille la spécialiste. Ne zappez pas les crèmes de jour, même onctueuses, elles permettent de se maquiller sans attendre.

Beauté

3

Le vent et le froid sont de retour. Le visage, les lèvres et les mains subissent les conditions météo et les petits bobos refont surface. Comment protéger sa

peau des bourrasques automnales ? En prenant soin d’elle de l’intérieur. « Il faut mettre dans son assiette des aliments riches en vitamines E et A », conseille Catherine Oliveres Ghouti, dermatologue. Alors, à vous les noisettes, les amandes, le beurre, le jaune d’œuf ou le foie. C’est un fait : pour résister, la peau a besoin de matières grasses en cette saison.

2

LE VISAGE. « Evitez

les savons agressifs. L’utilisation de pain surgras est plus indiqué, tout comme il est

LES LÈVRES.

Ici aussi, le gras est le bienvenu. « Il n’y a rien de pire que de s’humidifier les lèvres en y passant sans cesse la langue. Ce tic a pour effet d’accélérer le dessèchement », prévient notre experte. Sourire devient un calvaire. A noter aussi que la vaseline est un excellent allié. D’ailleurs, en leur temps, nos grands-mères ne s’en séparaient jamais.

§MURYEL JAPPONT 1. Baume à lèvres, Balmi, 4,95€ 2.Crème hydra absolu, Institut Arnaud, 28 € 3. Baume à lèvres réparateur, Le Petit Marseillais 2,22 € 4. Crème mains réparatrice, Cottage, 3 €

4

LES MAINS. Surexposées, elles

demandent des soins à répétition. « Il est impératif de bien les sécher après chaque lavage. Car exposer des mains humides au froid, c’est risquer des gerçures », prévient la dermatologue. Une noisette de crème après chaque lavage est fortement recommandée.

SIPA/PURESTOCK

1

De même qu’en mettre avant de sortir pour limiter les effets du choc thermique. Un peu de douceur malgré un froid de gueux.

Pour les fêtes, un tiers des Français vont se serrer la ceinture Noël

de l’Observatoire des loisirs PMU-TNS Sofres révèle la façon dont nous comptons aborder ces fêtes de fin d’année.

Première chose : bien que 6 Français sur 10 (61 %) comptent poser des congés fin décembre, seulement 20 % en profiteront pour PAR RAPPORT À L’ANNÉE DERNIÈRE, LE BUDGET POUR LES FÊTES VA… partir en vacances. Ainsi, 28 % renonceront à voya… RESTER LE MÊME ger, pour faire des écono… AUGMENTER … DIMINUER mies en prévision de 2014.

Vacances, budget, envies, loisirs… Que feront les Français à Noël ? La 7e vague

Cadeau ou argent ?

Le budget fêtes est lui aussi placé sous le signe des économies cette année. Près de 4 sondés sur 10 (38 %) ont indiqué que le budget accordé aux repas, cadeaux et sor-

ties de fin d’année serait revu à la baisse par rapport à 2012. L’Observatoire souligne au pied du sapin que si 57 % des Français souhaitent recevoir un cadeau (une proportion croissante avec les revenus), un peu plus d’un quart des sondés avouent que ce qu’ils aimeraient vraiment, c’est recevoir de l’argent. Ce n’est pas tant pour mettre du beurre dans les épinards (8 %) que pour éviter de recevoir un « cadeau déceptif » (12 %) et, au contraire, pouvoir s’offrir quelque chose qui leur fera vraiment plaisir. La collection de napperons offerts par mamie a, semble-t-il, laissé des traces. §FLORENCE SANTROT


12 CULTURE

3

mercredi 27 novembre 2013 www.metronews.fr

sur MODE

Le style excentrique de Lady Gaga a tapé dans l’œil de Donatella Versace. La chanteuse sera l’égérie de la marque de Haute couture pour la collection printemps-été 2014.

EN IMAGES RETROUVEZ TOUS CES SUJETS SUR

metronews.fr/ musique

Les pop stars The Changer, le clip Mess de retour avec très « Versailles » Honneur aux dames. de Maitre Gims.

Cinéma

Après avoir remporté l’oscar pour Happiness Therapy, Jennifer Lawrence retrouve l’univers futuriste de la saga Hunger Games. METROPOLITAN FILM EXPORT

« Je n’ai pas droit à l’erreur »

SORTIE. Jennifer Lawrence reprend le rôle de Katniss Everdeen, dans Hunger Games : l’embrasement, en salles aujourd’hui. ENTRETIEN. L’actrice oscarisée raconte à metronews l’évolution de son personnage et évoque son statut d’idole des jeunes. PROPOS RECUEILLIS PAR MARILYNE LETERTRE

En quoi Hunger Games se distingue-t-il des autres sagas pour ados d’après vous ? Contrairement à Twilight ou à Sublimes Créatures, Hunger Games n’est pas une histoire d’amour. Il y a bien sûr un triangle amoureux, entre Katniss, Peeta et Gale mais ce n’est pas l’essentiel du propos de la saga. Sans être un film politique, Hunger Games a une réflexion plus large et fait écho à notre histoire contemporaine. Notamment sur les écarts qui se creusent entre les riches et les pauvres ou sur les peurs d’une jeunesse qui a grandi dans un monde en guerre.

Comment Katniss évolue-t-elle dans cette suite ? Après avoir déjoué les règles dans le premier film, elle est devenue le leader et le symbole de la rébellion. Mais malgré elle. Elle a vu la mort de près et a intégré mieux que personne les conséquences de la guerre et de la violence. C’est tout ce qu’elle craint et rejette mais qu’elle est contrainte d’incarner. Quel était le plus gros challenge sur ce second volet ? Faire mieux que l’original. J’ai vu le film et je suis rassurée ! [Rires.] Pendant le tournage, le plus laborieux a été la scène avec les singes enragés. Nous avons passé une semaine dans un marécage à simuler un combat avec des animaux invisibles. Des chiffres nous avaient

été attribués et, à l’appel de nos numéros, nous devions donner des coups, avoir peur, sauter, courir… Au bout de quatre jours, j’ai songé à feindre une intoxication alimentaire pour sécher [sourire]. Depuis votre oscar pour Happiness Therapy et le succès du premier Hunger Games, vous êtes la fille cool et bankable de Hollywood… C’est très flatteur mais je ne le vis pas comme ça. Ma carrière bénéficie bien sûr de l’effet oscar. Des gens que j’admire connaissent maintenant mon nom et je reçois de plus en plus de scénarios. Mais rien n’a changé dans ma vie privée : être

actrice, ce n’est qu’un job. Un job étrange, mais rien qu’un job. Vous êtes pourtant un modèle pour les ados… J’essaie de faire avec mais c’est énormément de pression. Tout ce que je fais ou dis est examiné de près. Je n’ai pas droit à l’erreur. Or, je n’ai que 23 ans et Dieu seul sait ce que je pourrais sortir comme bêtises. Un mot sur Omar Sy qui joue avec vous dans le prochain X-Men ? Malheureusement, je n’ai aucune scène avec lui ! Mais je l’ai rencontré au festival Comic Con. Il est charmant et c’est un grand acteur. J’espère travailler avec lui un jour.§

ON AIME

Encore plus noir et spectaculaire

Certains triomphes sont plus amers que d’autres. Après avoir remporté les 74es Hunger Games, Katniss et Peeta vont devoir affronter tous les vainqueurs précédents lors d’une nouvelle compétition à mort. Mixant romance, fable politique et film de survie, ce nouveau volet de Hunger Games est plus noir et spectaculaire que le premier. La botte secrète : une Jennifer Lawrence à la fois forte, fragile et plus joueuse que jamais. Qui a dit superstar ? § J. V.


14

CULTURE

mercredi 27 novembre 2013 www.metronews.fr The Immigrant raconte le destin d’une immigrée polonaise (Marion Cotillard) dans l’Amérique des années 1920. WILD BUNCH

The Immigrant : le retour aux sources de James Gray Drame

Quatre films auront suffi. Avec Little

Odessa, The Yards, La nuit nous appartient et Two Lovers, le réalisateur américain James Gray s’est imposé comme une figure majeure du cinéma international. Son credo ? Mettre en scène des personnages torturés au cœur de New York, son

lieu de naissance. « Les gens se réinventent dans cette ville, confie-t-il. Tout y est possible. Et, rien que pour cela, elle est imbattable. » Avec The Immigrant, sa cinquième réalisation, l’intéressé a littéralement creusé dans la mémoire familiale. « Regarder dans mon

passé a été un bon moyen d’exprimer ce que je suis, soutient-il. Ma famille a gardé énormément de documents témoignant de son voyage de la Russie vers l’Amérique. Ils sont arrivés à Ellis Island en 1923. » C’est dans cette petite île, qui a abrité le service d’immigration de

New York jusqu’en 1954, que débarquent Magda et Ewa (excellente Marion Cotillard), les héroïnes de ce drame historique. La première, tuberculeuse, est mise en quarantaine tandis que la seconde devient la recrue d’un souteneur (Joaquin Phoenix) qui la pousse à se prostituer. « J’ai écrit ce rôle pour Marion, insiste James Gray. C’est une actrice incroyable et intelligente. »

Le point de vue des déracinés

Si le résultat est moins tendu et prenant que les précédents opus de Gray, il a le mérite de poser, dans un écrin magnifié par la photo de Darius Khondji, des questions passionnantes sur l’immigration et le déracinement. « L’idée d’identité est la chose la plus profonde que l’art dramatique puisse interroger, revendique-t-il. Je soutiens l’immigration à 100 %. Les populations venant d’ailleurs revitalisent et redessinent les villes. Un pays qui ferme ses portes ne peut pas vivre correctement. » A bon entendeur ! §MEHDI OMAÏS

EN BREF

Cérémonie

Les One Direction aiment la France. Le boys band britannique se rendra aux NRJ Music Awards, qui se tiendront à Cannes le 14 décembre. Le groupe sera nommé dans la catégorie du meilleur clip de l’année pour Best Song Ever et dans celle du meilleur groupe ou duo international de l’année face à Macklemore, Maroon 5, et Robin Thicke – Pharell Williams.

dimanche sur la chaîne américaine Fox, les téléspectateurs ont appris le décès de Brian… le chien de la famille Griffin, a été renversé par une voiture. Les fans ont lancé une pétition en ligne pour obtenir son retour. Florence Foresti. SIPA

Festival

Les Vieilles Charrues lancent les hostilités. Le festival a annoncé la

venue de Stromae pour la prochaine édition, qui aura lieu du 17 au 20 juillet à Carhaix, dans le Finistère. Elton John participera également à l’événement. La billetterie ouvrira le 13 décembre prochain à Carhaix et dès le lendemain dans les points de vente habituels.

Série

Les fans de Family Guy sont sous le choc. Dans un épisode de la sai-

son 12 de la série animée, diffusé

Spectacle

Une première pour Florence Foresti. L’humoriste investira la

scène du Théâtre du Châtelet du 16 septembre au 31 octobre 2014 avec un nouveau spectacle inédit. C’est la première fois qu’un one woman show se tiendra dans ce lieu prestigieux du centre de Paris. Les billets pour ce nouveau spectacle au nom encore inconnu sont déjà disponibles.


CULTURE

mercredi 27 novembre 2013 www.metronews.fr

15

Salon de Montreuil : une édition héroïque

Jeunesse

semblent a priori assez éloignés des stéréotypes du superhéros doté de superpouvoirs, on s’aperçoit qu’à leur manière sensible, tendre et espiègle ils ne manquent pas de courage ni d’imagination pour s’attaquer au désordre du monde et contester la loi du plus fort ».

Plus qu’un salon, c’est un « Supersalon » que propose Montreuil cette année. Avec des expositions, une

librairie, des rencontres avec une cinquantaine d’écrivains, illustrateurs et scénaristes européens, des ateliers, des débats professionnels, des conférences… Le 29 e Salon du livre et de la presse jeunesse, qui ouvre aujourd’hui, comptera aussi des « stands héroïques » où les visiteurs pourront découvrir les nouveautés et faire dédicacer leurs livres.

Un hommage à l’Afrique du Sud

Une vente à la criée d’illustrations et de planches de BD originales d’artistes invités sera organisée samedi prochain à 18 h 30 au profit de l’association Biblionef, qui mène des actions avec l’Institut français d’Afrique du Sud. Le pays de Nelson Mandela est à l’honneur cette année avec

161 000 visiteurs en 2012

le salon du livre et de la presse jeunesse bénéficie du label de lutte contre l’illettrisme. SIMON ISABELLE/SIPA

la venue de dix invités de la jeune scène et littérature sud-africaine. Parmi lesquels Thando Bezana, comédien et chorégraphe, Karlien de Villiers, scénariste et dessinatrice, Mak1One, artiste de street art, l’illustratrice Maja Sereda et l’écrivain Niq Mhlongo.

Cette année, une grande exposition, « L’étoffe de nos héros », fera vivre les héros de la petite enfance, de Fifi Brindacier à Loulou, du Petit Gus à Max et les Maximonstres. La directrice du Salon, Sylvie Vassalo, souligne que, « si les héros de la littérature jeunesse

Le Salon, gratuit pour les moins de 18 ans et pour tous le vendredi à partir de 16 h 30, bénéficie cette année du label de lutte contre l’illettrisme et depuis trois ans du label « Festival européen ». En 2012, dans une ambiance survoltée, cette manifestation phare de Seine-Saint-Denis avait accueilli 161 000 visiteurs. §Jennifer lesieur

Salon du livre et de la presse jeunesse Seine-Saint-Denis, jusqu’au 2 décembre à l’Espace Paris-Est-Montreuil. www.salon-livre-presse-jeunesse.net


médias

16

mercredi 27 novembre 2013 www.metronews.fr

« Il faut oser et ne pas avoir peur du ridicule » Interview

chir des barrières. Il y a plein d’aspects qui me plaisent, aussi : la soir à 20 h 50, le cuisinier patinera danse, le patinage et la prouesse dans « Ice Show » sur M6 aux côtés sportive. de Clara Morgane dans l’équipe de Le patinage artistique peut être Sarah Abitbol. Il évoque cette drôle une discipline dangereuse. Qu’appréhendez-vous le plus ? d’aventure pour metronews. Les portés. J’ai peur de blesser ma Pourquoi avoir accepté partenaire. Imaginez un porté de participer à cette émission ? comme lors d’un concours, où la Dès qu’on me propose un défi où demoiselle est au-dessus de votre je ne maîtrise rien, ça m’intéresse. tête. Ça fait pas loin de 2 mètres En fin de compte, les choses d’altitude. Si vous n’avez pas la simples ne me passionnent pas. Ce force suffisante ou que vous trébuqui est important dans ce « ICE SHOW » ce soir chiez, vous pouvez graveà 20 h 50 sur M6. programme, c’est de ment blesser votre parteraconter une histoire. Aujourd’hui, naire. Vous avez la pression. Mais les téléspectateurs ont besoin de chuter et me blesser, ça ne m’efvoir que rien n’est impossible. Le fraie pas. problème en France est qu’on n’ose Vous faîtes équipe avec Clara pas essayer parce qu’on a peur du Morgane, une ancienne star du X. ridicule. En mettant des patins, je Votre association est un peu veux montrer que je ne me prends sulfureuse, non? pas au sérieux et qu’on peut franAvec le froid qu’il y a dans une

Norbert sera-t-il le roi de la glisse ? Ce

20.50 Série

20.45 Série

20.45 Magazine

Esprits criminels «Le poids des mots». Avec Joe Mantegna, Shemar Moore, Jeanne Tripplehorn.

La famille Katz «Joyeux Noël». Avec Julie Depardieu, Serge Hazanavicius, Claire Maurier.

21.40 Esprits criminels Série. «Numéro 6» «Je sais ce que j’ai à faire». 23.25 Dr House Série. Avec Hugh Laurie, Omar Epps. 2.45 50 mn Inside Mag.

21.30 La famille Katz 22.25 Un jour/un destin Mag. «Mireille Darc, blessures intimes». 0.00 Grand public Mag. 0.45 Toute une histoire 2.15 Orthodoxie

TMC 20.45 Coucou c’est nous, génération coucou Divertissement. Présentation : Christophe Dechavanne. 0.50 Fan des années 80 Divertissement. «Année 1988» - «Année 1985».

FrANCE 5 20.40 La maison France 5 Magazine. 21.25 Silence, ça pousse ! Magazine. 22.10 Écho-logis Série documentaire. 22.40 C dans l’air Magazine. 23.55 Entrée libre Magazine.

L’ombre d’un doute «Fontainebleau, la demeure des rois». Présentation : F. Ferrand. 22.50 Grand Soir/3 23.45 Les chansons d’abord Divertissement. Présentation : N. St-Pier. 0.35 En quête de preuves Série. Avec W. Bathke. 1.20 Espace francophone 1.50 Midi en France Mag.

NT1 20.45 Baby Boom Téléréalité. «Camélia» - «Liés à jamais» «La première fois». 0.40 Obèses : perte de poids extrême 2.15 Tous différents Magazine.

D8 20.50 En quête d’actualité Magazine. Au sommaire notamment : «Loto, casinos, jeux en ligne : à qui profite le jackpot ?» - «Personne n’y croyait, et pourtant ils cartonnent !».

norbert délaisse un temps ses couteaux pour les lames des patins à glace. M6

patinoire, je ne peux pas sortir mon « Knacki Ball » [sourires]. Et puis, on respecte nos conjoints. Clara et moi, on a des personnalités très différentes. Mais on se ressemble sur un point : on est tous les deux des fonceurs, des ambitieux.

20.45 Football

Ligue des champions Paris-S.G./Olympiakos. En direct. 22.50 Looking for Athènes 23.45 Taken 2 Action de O. Megaton. 2012. Fr. VM. 98 mn. 1.15 Tunnel Série. 2.50 Gebo et l’ombre Comédie dramatique de M. de Oliveira. 2011. Fr/Port. 91 mn.

Vous verra-t-on dans un collant moulant ? Tous les mecs se sont mis d’accord pour refuser le « moule-bite ». J’aime bien faire le con, mais pas être un clown ! §PROPOS RECUEILLIS PAR sonIa ouadhI

20.50 Documentaire

Bardot, la méprise De David Teboul. 2013. 22.45 L’Europe des écrivains Doc. 2013. «L’Espagne de Juan Goytisolo, Manuel Rivas et Bernardo Atxaga». 23.45 Michel Petrucciani Documentaire de Michael Radford. 2011. Fr/Ital/All. 102 mn. 1.25 Traque en série Série.

HD1 20.50 Mes amis, mes amours, mes emmerdes... Série. «Quand les amis s’en mêlent» «Comment lui dire ?» - «Dettes de jeu». Avec Florence Pernel, Bruno Madinier.

W9 20.50 Enquêtes criminelles Magazine. Au sommaire notamment : «L’affaire Tony Meilhon : une jeune fille prise au piège» - «Flirt sanglant» Présentation : S. Bonnec et P. Lefèvre.

20.50 Divertissement

Ice Show Présentation : Stéphane Rotenberg. 23.15 Ice After Show Divertissement. 0.25 Absolument Céline Dion Doc. 2012. 1.25 M6 Music Clips. 2.45 Poker European Poker Tour. 3.35 Les nuits de M6 Clips.

FrANCE 4 20.45 L’auberge espagnole Comédie de Cédric Klapisch. 2001. Fr. 120 mn. Avec Romain Duris, Cécile de France. 22.40 Les poupées russes Comédie de Cédric Klapisch. 2004. Fr. 125 mn.

NrJ12 20.50 Le super bêtisier de l’année Divertis. «Volume 10» - «Volume 9». 0.30 Chauve-souris : la vengeance carnivore Horreur de K. Sandefur. 2001. USA. 105 mn.


18 SPORTS

4

mercredi 27 novembre 2013 www.metronews.fr

sur FOOTBALL Le Red Bull de New York

donne des ailes à Thierry Henry. Parce qu’il a réalisé une belle retournée, il peut espérer gagner le titre du but de l’année dans le Championnat nord-américain.

Le tennisman Novak Djokovic est un as de la raquette. Mais ses déhanchés laissent à désirer. Alors, l’acteur Will Smith lui a offert un rapide cours de danse en plein match.

VIDÉO RETROUVEZ LA VIDÉO SUR

metronews.fr/ djokodanse

Football Ligue des champions

Bien plus qu’une formalité ENJEU. Le PSG reçoit ce soir l’Olympiakos et, en cas de victoire, peut se qualifier pour les 8es de la Ligue des champions. PROGRÈS. Les Parisiens devront se méfier de ces Grecs, qui les ont fait douter lors du match aller, en septembre dernier. HAMZA HIZZIR

L

e PSG le sait : l’Olympiakos ne doit pas être pris à la légère. A l’heure d’accueillir, ce soir en Ligue des champions, l’actuel deuxième du groupe C, les Parisiens gardent sans doute en tête la bataille qu’ils avaient dû livrer au match aller. En septembre à Athènes, alors qu’ils entraient dans la compétition, les hommes de Blanc avaient en effet beaucoup souffert face à ces Grecs accrocheurs. Avant, finalement, de s’imposer largement (4-1). Peut-être le seul couac de la saison sur la scène européenne côté parisien, avec le nul concédé le 5 novembre dernier face aux Belges d’Anderlecht (1-1). En Grèce, « on avait subi un énorme pressing, s’est ainsi souvenu, hier, l’entraîneur du PSG en conférence de presse. Ils ne jouaient pas très haut mais dès qu’on avait le ballon, dans nos phases de construction, ils nous avaient beaucoup gênés, en pressant dans le cœur du jeu, notre force principale. » Paris avait alors tangué comme jamais, avant de se reprendre et d’entamer une impressionnante série, au point aujourd’hui de n’avoir besoin que

Au match aller, les Parisiens et Ibrahimovic avaient connu une première mi-temps compliquée, avant de dérouler leur football et de s’imposer (4-1). AFP

d’une petite victoire pour accéder aux 8es de finale. Pour l’arrière gauche parisien Maxwell, cela n’a rien d’un hasard : ce match aller contre l’Olympiakos, « ça a été un moment charnière de notre saison. En surmontant ces difficultés, nous avons trouvé comment appliquer la philosophie de jeu prônée par le coach. »

Les Grecs vont jouer « libérés »

Reste que, depuis, le club du Pirée s’est aussi repris, en doublant au classement Benfica. « Le score de

l’aller ne reflète pas la différence de niveau entre les deux équipes, assure ainsi Christian Karembeu, conseiller du président de l’Olympiakos, à metronews. On avait fait jeu égal pendant une mi-temps, et dominé même assez largement pendant vingt minutes. Alors, au Parc des Princes, on va jouer libérés. » A l’aller, les Grecs n’avaient craqué que sur trois coups de pied arrêtés, rivalisant avec les Parisiens dans le jeu. Là où les progrès des uns et des autres ne manqueront pas de sauter aux yeux ce soir.§

PROGRAMME CE SOIR GROUPE C PSG - Olympiakos....................................20 h 45 (Canal+) Anderlecht - Benfica .....................20 h 45 (BeIN Sport 5) LES AUTRES MATCHES DE LA SOIRÉE CSKA Moscou - B. Munich ...........17 h 45 (BeIN Sport 2) B. Leverkusen - M. United............20 h 45 (BeIN Sport 3) C. Donetsk - R. Sociedad...............20 h 45 (BeIN Sport 4) Real Madrid - Galatasaray...............20 h 45 (BeIN Sport) Juventus - FC Copenhague ...........20 h 45 (BeIN Sport 2) M. City - Viktoria Plzen ............... 20 h 45 (BeIN Sport 6)

CLASSEMENT GROUPE C 1. PSG 2. Olympiakos 3. Benfica 4. Anderlecht

Pts 10 7 4 1

J 4 4 4 4

G 3 2 1 0

N 1 1 1 1

P 0 1 2 3

Dif +11 +1 -2 -10


SPORTS

20

mercredi 27 novembre 2013 www.metronews.fr

«Le ‘‘tout répressif’’ ne peut être une véritable réponse» Football Violences

StOCk

Auteur du Dictionnaire des supporters (éditions Stock, 24,5 euros), Franck Berteau revient pour metronews sur les heurts qui ont émaillé le match Nice - Saint-Etienne dimanche et pointe l’ignorance des pouvoirs publics et des autorités du football.

Les Gunners de Giroud (en rouge) ont facilement dominé, hier soir, l’oM et Romao. AFP

L’OM s’y attendait 2

aRsenaL

0

MaRseiLLe

Football Ligue des champions

Puisque le ridicule ne tue pas, l’OM vit encore. Pas en Ligue des champions

bien sûr, puisque avec cette cinquième défaite en autant de matches Marseille n’a plus rien à espérer sur la scène européenne. Mais en Championnat, le club phocéen respire encore, à la faveur d’un mois de novembre réussi (un nul et deux victoires d’affilée) qui lui a permis de remonter à la 4e place. Un renouveau encore fragile, que la rencontre disputée hier soir face à Arsenal n’a sans doute pas consolidé.

Mandanda évite l’humiliation

Très fébrile, le onze de départ largement remanié par Elie Baup a subi la loi des Gunners dès le coup d’envoi : sur la première incursion anglaise, Jack Wilshere a complètement désorienté la défense marseillaise et ouvert le score (1-0, 1re). Le début d’un long calvaire pour l’OM qui, en

dehors de deux belles occasions de Florian Thauvin, n’a que trop peu bousculé Arsenal. Un adversaire qui a d’ailleurs logiquement doublé la mise à l’heure de jeu, encore par Wilshere (2-0, 65e). Sans beaucoup d’ambition, les Olympiens ont livré un match amical face à une équipe qui, elle, jouait, sa qualification pour les 8es. Un mirage depuis longtemps évaporé pour les coéquipiers de Steve Mandanda qui, s’il a évité une humiliation totale et arrêté un penalty, a tout de même passé une soirée pénible. Espérons pour l’OM qu’elle ne laisse pas trop de traces, car dès vendredi, avec la réception de Montpellier, la Ligue 1 reprend ses droits. Là où les Marseillais ont une embellie à confirmer. §sébastien coca Résultats hiER soiR groupe F Arsenal - Marseille........................................................ 2-0 Dortmund - Naples......................................................... 3-1 Les autres matches de La soirée Z. St-Petersbourg - A. Madrid........................................1-1 Ajax Amsterdam - Barcelone ....................................... 2-1 Steaua Bucarest - Schalke 04.......................................0-0 FC Bâle - Chelsea.............................................................1-0 FC Porto - Austria Vienne...............................................1-1 Celtic Glasgow - AC Milan............................................0-3

La répression est-elle la bonne solution ? La dissolution des groupes et le manque de dialogue accentuent la radicalisation de ces supporters. A une époque pas si lointaine, les directions des clubs dialoguaient avec ces associations, considérées comme des interlocuteurs crédibles. Les réactions violentes étaient canalisées. S’il faut bien sûr des sanctions, le « tout répressif » ne peut être une véritable réponse. Parce qu’il ouvre la porte à d’autres débordements.

Au nom de la pacification des tribunes, les stades sont-ils condamnés à perdre leur âme ? C’est vers cela qu’on se dirige. Les pouvoirs publics et les autorités du football ont une vraie méconnaissance de ce milieu des ultras. Au lieu de les considérer, de les responsabiliser, on leur interdit des déplacements. De leur côté, eux non plus, ne se rendent plus compte des conséquences de la multiplication des actes de violence. Mais la coopération entre les clubs, les ultras et les pouvoirs publics, semble relever de l’utopie... Les ambiances bouillantes, les « tifos », tout ce qui fait le charme du football disparaîtra si tous les acteurs ne parviennent pas à se rassembler. On en arrivera à des stades atones avec un public de théâtre. Les stades anglais ont survécu à la répression grâce à la culture foot du pays. En France, on n’aura pas ça. §propos recueiLLis par HaMza HizziR

EN BREF

Football

Opération sauvetage pour Zahir Belounis. Le syndicat mondial des

footballeurs professionnels (Fifpro) va se rendre au Qatar à la fin du mois de novembre. La délégation compte obtenir la sortie de ce joueur français retenu contre son gré à Doha par son ex-club. Club avec lequel Belounis est en conflit depuis deux ans pour des salaires non versés.

Garros pourrait intervenir à la fin de l’année, ou début 2014. C’est en tout cas ce qu’a affirmé hier Michel Grach, le directeur des médias et des partenariats de la Fédération française. France Télévisions, le diffuseur historique, ne dispose pour l’instant des droits de retransmission de ce tournoi que jusqu’en 2014. nicolas batum. AFP

Rugby

La France défiera l’Australie.

Les Bleus se frotteront aux Wallabies une première fois à Brisbane le 7 juin 2014, puis ils enchaîneront par un 2e test le 14 juin à Melbourne, avant un dernier match à Sydney le 21 juin. La fédération australienne l’a révélé hier. Le XV de France se déplace pour la première fois dans ce pays depuis 2009.

Tennis

Roland-Garros devrait rester sur le service public. Un accord sur les

droits de retransmission de Roland-

Basket

Plus rien n’arrête Portland. Lundi

soir, la franchise de l’Oregon a signé à domicile son 11e succès de rang en NBA. Les Blazers du Français Nicolas Batum (23 points, 7 rebonds, 6 passes décisives) ont surclassé les New York Knicks (102-91), décidément au plus mal en ce début de saison (3 victoires pour 10 défaites).


détente

22

mercredi 27 novembre 2013 www.metronews.fr

Mots fléchés n° 1044 / facile

L’hoRoscope eMA FontAyne

Bélier

MET AU PARKING CIRCUITS À PIED

Toutes les circonstances sont réunies pour que vous réalisiez vos ambitions. Les planètes vous insufflent une bonne dose de confiance et d’optimisme.

Taureau

ON Y ÉLÈVE DES CRACKS ARGON ABRÉGÉ PARASITE AU LOGIS

EXISTE VRAIMENT

Cancer

Les clés de votre épanouissement ne se trouvent pas à l’extérieur mais dans votre for intérieur. Concentrez-vous sur vos projets personnels.

DIRECTION À SUIVRE ENNUYA

RÈGLE À CITÉ DE DESSIN LA CLAIRETTE PRÉNOM D’ADJANI ATTACHE MÉTALLIQUE

BERNÉE

CRI DE SOUFFRANCE

Différents scénarios se jouent en même temps dans votre esprit. Vous avez besoin de prendre du recul par rapport à une situation qui vous échappe.

BOUT DE VEAU

TON DE PELAGE MENSONGE

COUVERT DE POILS GROSSE MOUCHE

DE LA MUSIQUE

JUSTE SOUS LE SOL

À UN HAUT DEGRÉ

ÉGARE

POMME (D’) STIMULANT JURIDIQUE MILLILITRE

Capricorne

Vous devez gérer une surcharge de travail. Prenez des forces, la journée risque d’être très, très longue. A vous la nuit blanche.

MALADIE INFANTILE

IMAGE DE RÉGLAGE

PAS TOUT À FAIT AU SUD ET TOC !

Sagittaire

Gémeaux

RAFISTOLÉE

DÉFAUT PESANT

CRÉTIN

Une rupture, temporaire ou définitive, ne doit pas être vue comme un échec personnel. En couple, les torts sont bien souvent partagés.

Au lieu de naviguer à vue, adoptez une stratégie : fixez-vous un but à atteindre et apportez chaque jour votre pierre à l’édifice.

MOT DE LIAISON LA PLACE DU TAPIS DÉCOLLAGE DANS CLAMEUR DANS LES ARÈNES

MANQUER LA CIBLE COMME DES CHEVEUX FRISÉS

C’EST LE PARADIS PERDU

Verseau

Lion

Vous serez difficilement capable de localiser les réserves de courage qui sont en vous, mais les circonstances vous feront prendre conscience de vos forces.

Prudence et vigilance en matière d’argent. C’est le moment d’assainir une situation financière complexe et d’en finir avec ce type de problème.

Vierge

Une attirance envers une personne va vous surprendre vous-même. Profitez-en et suivez les élans de votre cœur qui, lui, ne se trompe pas.

6

1

Cupidon titille votre sensualité. En couple, vous passez de tendres heures. Célibataire, vous vibrez pour une nouvelle histoire d’amour.

01 75 75 90 93

(5 € les 10 minutes)

Sudoku S E R I E

S A N D R S E OS L A A I R R E E C

9

8

2

3 8

Solutions n° 1043

Mots fléchés

L’IMAGe du jouR

Sudoku n° 1044 / facile

Poissons

ConSuLtation voyanCe

P O U E T T E E R R E A P I N N A N V B R T AMA R A R R A I D I T T A U E I D E S

C’EST NUL DÉCOUVERTS

ÉTAT DE TENSION IMPECCABLE

Scorpion

Quelqu’un se propose de vous aider, dans un premier temps vous vous méfiez, ce qui est normal. Pourtant, cette personne a de bonnes intentions.

M A Q T U A I

BÊTE TÊTUE PETIT POÈME

Balance

Le bonheur simple d’une relation amoureuse, vous en rêvez. Vous cherchez une épaule sur laquelle vous appuyer, mais rien à l’horizon. Patience.

N A ROU F L I N F A UR T I C E N MA L I G T GR E E OR S NNO S OD E U AME R R E S S

DIFFUSE DES LIVRES TRESSÉS

2

7

3

1

8

9

6

4

5

1

9

8

6

5

4

2

3

7

5

6

4

2

3

7

1

9

8

4

3

9

7

1

2

5

8

6

8

1

6

3

4

5

7

2

9

7

5

2

9

6

8

4

1

3

6

2

1

8

7

3

9

5

4

9

8

5

4

2

6

3

7

1

3

4

7

5

9

1

8

6

2

7

7

9

6

2

6

8 4

2

3

5

5

7

8

7 5

4

9

1 6

9 3

9

8

RetRouvez tous nos jeux suR metronews.fr/jeux

4

7

La chapelle Sixtine ?

hector retamal/aFP

La confiance régnait ce week-end entre une femme et un singe-araignée, dans une réserve au Chili, près de Santiago.

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris§N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président - Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane - Espace Méditerranée, 34670, Baillargues§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@metronews.fr§E-mail rédaction : courrier@metronews.fr§Relations médias : Linda Bellal§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteurs en chef délégués : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Emmanuel Bousquet (Sports), Flore Galaud (News), Alexis Picard (Régions), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Chef du service Paris : Pierre Chausse§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom.nom@metronews.fr


É

N

DITIO

S

LE

Tirage limité

CIA

« Quand Charlie Be B Beale ale al lle e arriv va à Brownsburg, il tomba omb mba deux de x fois oiis am amou o reux... »

Un n crash sh h d’a ’avi viion. on Une e seul ule surviv ivante. Qu ui es st Libellul ule ?

352 pages - 6,7 70 €

Depuis D De p puis q qu on l’a qu’on a as ssa sassin iné é, la vi é, vie e d’ d Andrew ew n es n’ st plus s la mê mêm me....

S

É

N

DITIO

S

LE

Tirage limité

CIA

Un div Un divor ivorce o ce les avait avait itt séparés... le e da ang n er va les réu uni n r.

Prenez Pr P enez en ez la ro rroute ute t avec Harol old d!

51 pa 512 pages g - 7, 7,80 €

408 pages - 7,60 € 4

Ett vous vou us, que uel el est le e trru ruc uc c l plu le us sttupide e qu que v us aye vo yez ja amais s fait ? 416 6 pag ges - 7,60 0€

LE

Tirage limité

416 pa pages ges - 7,60 €

N

DITIO

É

576 76 pages es - 7,60 €

CIA



20131127_fr_provence