Page 1


Matthieu Chedid a répondu aux questions de metronews à l’occasion de la sortie de son nouveau DVD live. © NICOLAS GUERRIN

MUSIQUE P. 12

«J’aime « J’aime m’immiscer dans le quotidien gens» des gens » FOOT P. 16

www.metronews.fr

lundi 25 novembre 2013 - -n°n°xxxx 655

Monaco repart de l’avant

GDE

NE JETEZ PAS CE JOURNAL SUR LA VOIE PUBLIQUE : OFFREZ-LE À VOTRE VOISIN !

METRONEWS EST IMPRIMÉ SUR DU PAPIER 100% RECYCLÉ.

FRANCE P. 4

Réforme fiscale, quel chantier !

La « remise à plat » du système fiscal promise par le gouvernement est officiellement lancée aujourd’hui avec une première consultation des partenaires sociaux à Matignon. Un projet à hauts risques pour l’exécutif.

MONDE P. 7

SANTÉ P. 6

Un vaccin anticancer dans la tourmente VOTRE JOB P. 8

Ingénieur, le bon profil pour l’emploi

Iran : un accord «historique»

Une étape cruciale a été franchie hier pour contenir le programme nucléaire de Téhéran. Un rapprochement illustré par l’accolade entre le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius (à d.) et son homologue iranien Mohammad Javad Zarif. AFP

TÉLÉVISION RUGBY P. 18 P. 14

XV de France Danse avec : les de l’espoir stars : Alizée après sur uneun année nuage noire


4 ÉVÉNEMENT

1

lundi 25 novembre 2013 www.metronews.fr

sur

VIDÉO

Les centres d’appels pour héberger les femmes victimes de violences sont défaillants. La preuve dans cette vidéo de 9 minutes.

MONDE

Un test pour détecter les fonctionnaires drogués. La mesure, instaurée par le gouverneur d’une province argentine et influencée par l’Eglise, fait débat dans un pays où la prise de stupéfiants n’est pas pénalisée.

Réforme fiscale

Le casse-tête commence FISCALITÉ. Jean-Marc Ayrault démarre aujourd’hui les consultations sur la réforme annoncée la semaine dernière. ENJEUX. Un chantier techniquement périlleux. NICOLAS VANEL

E

st-on à l’aube du grand soir fiscal ? En annonçant la semaine dernière, à la surprise générale, une profonde « remise à plat » de la fiscalité, Jean-Marc Ayrault a fait naître de grandes attentes autour d’une réforme souvent évoquée mais jamais mise en œuvre. Conscient de la difficulté, François Hollande s’est empressé de préciser que ce projet d’ampleur prendra « le temps du quinquennat ». Mais c’est bien dès aujourd’hui que les choses sérieuses commencent pour un exécutif soucieux d’apaiser la grogne fiscale. Pen-

dant deux jours, les partenaires sociaux vont en effet se relayer dans le bureau du Premier ministre pour un premier round de négociations qui s’annonce bouillonnant. Dans les starting-blocks, syndicats et patronat ont déjà peaufiné leurs propositions. Si les premiers s’accordent sur la nécessité de revoir l’impôt sur le revenu, jugé trop peu progressif et en perte de rendement, ils se montrent très réservés sur son rapprochement avec la contribution sociale généralisée (CSG) – qui taxe à la source tous les revenus (y compris ceux du patrimoine) pour financer la Sécu. C’est pourtant la seule hypothèse concrète avancée pour le moment par le gouvernement.

Ni hausse ni baisse des impôts

De son côté, le Medef réclame une baisse de la pression fiscale pour les entreprises. Or Jean-Marc Ayrault a

La tâche s’annonce difficile pour Jean-Marc Ayrault. AFP

prévenu que la remise à plat se ferait « à prélèvements obligatoires constants ». Pas de hausse des impôts donc, mais pas de baisse non plus. De quoi refroidir le patronat et l’opposition. Face à ce casse-tête et dans le contexte de « ras-le-bol fiscal », le risque existe de précipiter une refonte nécessairement difficile à

mener à bien. De leur côté, les Français, s’ils approuvent à 90 % le chantier lancé par le gouvernement, estiment à 72 % que cette refonte ne sera ni « juste » ni « efficace », selon un sondage BVA pour iTélé. La réforme va devoir regagner la confiance de contribuables dont le consentement à l’impôt est aujourd’hui bien ébranlé.§

« Si Ayrault a voulu faire un coup, il y aura un effet boomerang » JEAN-CLAUDE MAILLY, secrétaire général de Force ouvrière.

patron de Force ouvrière, livre à metronews sa position sur ce chantier aussi crucial qu’épineux.

Pour quelle mesure plaidez-vous en priorité ? On doit rendre l’impôt sur le revenu plus progressif, avec un rendement plus important. Cela signifie peu de possibilités d’y échapper, y compris à travers les niches fiscales. Et nous ne sommes pas contre

AFP

INTERVIEW. Jean-Claude Mailly, le

« Il faut renforcer l’impôt sur le revenu. »

une augmentation du nombre de tranches. Il faut aussi que ceux qui ne paient pas l’impôt sur le revenu le fassent, même symboliquement : c’est ce qui fait que l’on est citoyen.

L’impôt est indispensable, mais il doit être équitablement perçu et correctement redistribué. Ce sentiment n’existe plus aujourd’hui. François Hollande a temporisé en assurant que cette réforme s’étalerait jusqu’à 2017… On est conscients qu’une telle réforme ne se fait pas en un mois. Mais le plus vite sera le mieux. Les lignes de conduite doivent en tout cas être fixées assez rapidement. L’opposition accuse Ayrault d’avoir

voulu faire un « coup politique ». Quel est votre sentiment ? Je ne veux pas entrer dans ce débat. Mais si c’est pour faire un coup, il y a aura un effet boomerang. Trop souvent les gouvernements enterrent les réformes qu’ils ont annoncées, notamment en matière fiscale. Il faut avoir le courage de poser clairement les choses pour aboutir à un système plus juste. §PROPOS RECUEILLIS PAR GILLES DANIEL


ÉVÉNEMENT

lundi 25 novembre 2013 www.metronews.fr

ZAP RETROUVEZ TOUS CES SUJETS SUR

metronews.fr/ video

Olivier Besancenot qui cambriole Liliane Bettencourt, c’est le pitch de ce clip du NPA.

Un direct sur des patins à glace, c’était risqué. Les internautes se passent la chute en boucle.

Les pistes envisageables passées au crible par un spécialiste ZOOM. Jean-Marc Ayrault a appelé à un système fiscal « plus lisible ». Revue de détails des pistes envisageables commentée par le secrétaire général du syndicat Solidaire finances publiques, Vincent Drezet. IMPÔT SUR LES REVENUS

Le rapprochement, voire la fusion, de l’impôt sur le revenu et de la CSG sera discuté, a annoncé l’exécutif. Une mesure complexe, ces deux prélèvements étant opposés dans leur architecture. « On peut difficilement réformer l’un sans réformer l’autre. La question de l’assiette trop réduite de l’impôt sur le revenu se pose notamment (un peu plus de la moitié des contribuables s’acquitte de l’IR aujourd’hui, ndlr). Celle du devenir du quotient familial, qui ne s’applique pas à la CSG, également. Son maintien ferait perdre énormément de recettes », souligne Vincent Drezet.

NICHES FISCALES

Bien que dans le viseur du gouvernement depuis 2010, les niches fiscales sont encore très nombreuses : environ 460 en 2013, pour un montant de 70 milliards d’euros. « L’exception fiscale est devenue la règle. Là encore, à prélèvements constants, la réforme fera nécessairement des gagnants et des perdants. Il va donc falloir se montrer pédagogue pour la faire accepter. »

PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE

Répandu en Europe, le prélèvement à la source serait une petite révolution. Séduisante, cette mesure ne s’impose pourtant pas comme une évidence. La Cour des comptes estime notamment que la déclaration préremplie, généralisée depuis 2006, atténue l’argument de simplification des démarches en faveur de

Vincent Drezet. SIPA

la retenue à la source. « Le taux de recouvrement de l’impôt est aujourd’hui à son quasi maximum. Le prélèvement à la source pourrait entamer cette performance. »

FISCALITÉ DES ENTREPRISES

Les entreprises réclament une nouvelle baisse des prélèvements pour améliorer leur compétitivité. « Toutes les études montrent des distorsions importantes d’imposition entre les PME et les grands groupes. Rétablir un équilibre qui pourrait se traduire par un allègement pour les PME est un enjeu majeur. Selon nos calculs, on pourrait baisser l’impôt sur les sociétés à 30 %, contre 33,33 % actuellement. »

IMPÔTS LOCAUX

Ce devrait être l’une des priorités de la réforme. En jeu, les quelque 47 milliards d’euros perçus par les collectivités territoriales au titre des taxes d’habitation et foncière. « Il faut une réécriture de la fiscalité locale. Une partie des principes sur lesquels se base le calcul de la taxe d’habitation et de la taxe foncière date de 1970 et n’est plus adaptée. Ces impôts sont trop dépendants de l’évolution du marché immobilier. Cela pénalise de nombreux contribuables », conclut Vincent Drezet. §N. V.

5


6

ACTU FRANCE

lundi 25 novembre 2013 www.metronews.fr

Marie-Océane Bourguignon a dû être hospitalisée à de nombreuses reprises. DR

EN BREF

Justice

Procès d’une mère bourreau. La

Soupçons autour du vaccin Gardasil Santé

En septembre dernier, la CommisFaut-il craindre un nouveau scandale sion d’indemnisation des accidents sanitaire ? Après plusieurs années de médicaux de Bordeaux, saisie par débats autour du Gardasil, le vaccin Marie-Océane, a conclu à une impupréventif contre le cancer du col de tabilité de sa pathologie à la vaccil’utérus, un combat judiciaire s’an- nation. Elle a cependant limité l’innonce. Pour la première fois, une demnisation à 50 % de ses préjujeune Française de 18 ans a porté dices, estimant qu’une «vulnérabiplainte contre Sanofi lité génétique » avait Marie-Océane perd aussi pu jouer. Des Pasteur MSD et l’Agence la vue et ses membres conclusions contestées nationale de sécurité du se paralysent. médicament pour par Sanofi, qui observe «atteinte involontaire à l’intégrité une simple « constatation d’une de la personne humaine», révèle Le coïncidence temporelle » entre la JDD. Marie-Océane Bourguignon vaccination et la survenue des accuse le Gardasil d’avoir provoqué symptômes. Le laboratoire regrette sa maladie du système nerveux, une que le «discrédit» soit jeté sur le vacsclérose en plaques. cin contre le papillomavirus. Des patientes avaient déjà saisi des Bataille d’experts en vue commissions régionales d’indemni«C’était une gamine pleine de joie, sation des accidents médicaux pour raconte son père joint par metronews. des effets secondaires liés, selon Puis à 15 ans, elle est allée le méde- elles, au Gardasil, lancé en 2006. cin pour un simple certificat médi- Hier soir, un cabinet d’avocats parical. On lui a préconisé deux injec- sien, qui défend trois jeunes filles, tions. » A l’époque, en 2010, une elles aussi victimes d’effets néfastes publicité télévisée incitait les mères présumés du vaccin, a annoncé vouà «protéger leurs filles» avec le Gar- loir déposer «trois plaintes pénales dasil. L’année suivante près d’un d’ici à quinze jours» contre Sanofi. tiers des adolescentes françaises D’ailleurs, Jean-Jacques Bourguiseront vaccinées. Pour cette famille gnon dit avoir reçu de nombreux de Landais, c’est le début d’une appels de jeunes filles souffrant de longue descente aux enfers. Marie- sclérose en plaques. « On a été Océane est hospitalisée en urgence : indemnisés, on aurait pu se taire. elle perd la vue, ses membres se Mais je ne veux pas que cela arrive paralysent... Son état s’améliore à d’autres, souffle-t-il ému. Quand enfin en 2012 mais la jeune fille ça vous tombe dessus, vous pleurez reste faible. tous les soirs.» §MAUD VALLEREAU

cour d’assises d’appel des Hauts-deSeine se penche à partir d’aujourd’hui sur le cas de Malika Campin, jugée pour « actes de torture et de barbarie ». Cette femme avait été condamnée en première instance, en mai 2012, à douze ans de prison pour avoir torturé sa fille adoptive, privée de l’usage d’un œil. Son époux, Pascal, un ingénieur diplômé de HEC soupçonné d’avoir participé aux actes de maltraitance, a été acquitté. Malika Campin sera donc seule sur le banc des accusés.

Politique

Un ex-militant UMP qui s’était allié au FN a fait machine arrière. «J’ai fait une erreur de penser qu’on pouvait associer les genres, comme ça, entre UMP et FN», a expliqué hier Arnaud Cléré, qui avait noué en mai une alliance avec le FN en vue des municipales à Gamaches (Somme). « Les idées, les propos qu’on peut recueillir lors de réunions FN, xénophobes, homophobes, etc.,

Fiscalité

sont effectivement toujours là », a ajouté cet éleveur de 34 ans.

VITE DIT

HENRI GUAINO, député UMP des Yvelines.

« Sachez que si Nicolas Sarkozy n’avait pas été là, il n’y aurait plus de démocratie en France, plus de démocratie en Europe et plus de démocratie dans le monde. »

Fait divers

Découverte hier du corps d’un homme de 60 ans dans un fossé près de Perpignan. Il avait dis-

paru il y a une semaine d’un hôpital psychiatrique des Pyrénées-Orientales. Le patient avait quitté l’établissement alors qu’il était simplement chaussé de claquettes et qu’il ne disposait d’aucun moyen de locomotion.

REMY DE LA MAUVINIERE/AP/SIPA

Les cavaliers disent non à l’équi-taxe

Des centaines de sabots ont battu le pavé hier à Paris. Environ 900 chevaux et 15 000 cavaliers (300 et 5 000, selon la police) sont venus de toute la France pour défendre une TVA réduite sur les activités des centres équestres. Celle-ci doit en effet passer en janvier de 7 à 20 %, en conformité avec une directive européenne. Pour les manifestants, qui portaient des tee-shirts frappés d’un « non à l’équi-taxe » ou de « TVA à 20 % = mort du cheval », « une telle hausse sera fatale à beaucoup de centres équestres ». Face à cette grogne, le gouvernement a proposé la création d’un « fonds cheval » et affiché son intention de renégocier à Bruxelles une TVA à taux réduit pour ce secteur. §


ACTU MONDE

lundi 25 novembre 2013 www.metronews.fr

«La fin d’un conflit de 35 ans»

Nucléaire iranien

Benyamin Netanyahu qui parle lui d’« erreur historique». Karim Pakzad, chercheur à l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris), spécialiste de l’Iran, livre son analyse à metronews.

L’accord est-il réellement historique ? Je n’hésite pas à le qualifier d’historique, oui. Il a été obtenu après dix ans de négociations. Il va mettre fin à un conflit de trente-cinq ans entre l’Iran et certaines grandes puissances [depuis la révolution islamique de 1979, ndlr]. Les négociations ont d’ailleurs montré une vraie complicité entre les Etats-Unis et l’Iran. Pourquoi la situation s’est-elle enfin débloquée ? D’abord, grâce à la volonté américaine de se désengager au Proche-

IRIS

Samedi, à Genève, les Occidentaux sont parvenus à un accord qualifié d’« historique» avec l’Iran sur son programme nucléaire. Seul mécontent,

KaRim PaKzad, chercheur à l’iris, spécialiste de l’iran.

« Sans l’Iran, on ne peut rien faire au Proche-Orient. »

Orient, tout en essayant de garantir une stabilité dans la région. Or, sans l’Iran, on ne peut rien faire dans la zone. Le pays a tous les atouts d’une grande puissance régionale par sa population, ses ressources énergétiques et surtout sa matière grise. Et puis le président Hassan Rohani a compris que l’Iran ne peut plus se permettre d’être en conflit avec l’Occident. Quels sont les grands gagnants de cet accord ? Un diplomate américain sous couvert d’anonymat a dit une chose

extrêmement importante pendant les négociations : «On est d’accord sur tout. Mais il faut que chaque partie trouve des formules pour convaincre l’opinion publique qu’il a gagné. » Les Américains ont obtenu l’arrêt de l’enrichissement de l’uranium à 20 %, et les Iraniens peuvent de leur côté continuer leur programme nucléaire civil en limitant le taux à 5 %. Il y a donc des éléments qui permettent à chaque partie de revendiquer la victoire. Pensez-vous que l’accord puisse être durable ? Je pense qu’il pourrait tenir, mais, en même temps, il ne faut pas être dupe, c’est un accord intérimaire d’une durée de six mois. Et il y a d’autres dossiers importants entre les EtatsUnis et l’Iran qui ne sont pas encore réglés. Ce n’est donc qu’une première étape. Mais qui reste historique.

eNTReTieN

§ProPos recueillis Par Thomas RouRe

7 EN BREF

Mali

Les élections législatives se tenaient hier. Hormis des incidents

provoqués par des indépendantistes touareg, elles se sont déroulées dans le calme mais sans susciter la même ferveur que la présidentielle de juillet-août. Les premiers résultats devraient être connus aujourd’hui.

Portugal

Sanglante prise d’otage. Un for-

cené s’est barricadé hier pendant près de sept heures dans un restaurant de Pinhal Noco, dans le centre du pays. Il a été abattu par les forces de l’ordre après avoir tué un militaire de 27 ans pris en otage.

Environnement

Un accord in extremis. Après

trente heures de négociations nonstop, la conférence climat de Varsovie a enfin abouti à un texte visant à réduire les gaz à effet de serre. En revanche, la Chine et l’Inde ont fait savoir qu’elles feraient moins d’efforts que les pays industrialisés.


VOTRE JOB

8

Intégrer une école de commerce

Bachelier ou futur bachelier, vous souhaitez intégrer une école qui vous prépare aux métiers de demain ? Anne-Laure Hérard, directrice Tema (Neoma Business School) vous répondra en direct, le 27 novembre à 19 heures sur Studyrama.com/TV.

65 %

C’est le résultat du vote des Suisses, hier, contre une loi plafonnant les salaires des dirigeants à 12 fois le montant des salaires les plus bas. Ils avaient pourtant voté, il y a huit mois, à 67 % contre les parachutes dorés.

UN JOB PRÈS DE CHEZ SOI Le site Jobaproximite.com permet de valoriser vos qualités personnelles. Découvrez également les jobs à proximité et les photos des entreprises qui recrutent.

Ingénieur, un métier anticrise

Stu K dy arin P ra e . 1 m Da 0 a g rm ra on nd , es de éc ole s

2

lundi 25 novembre 2013 www.metronews.fr

PLEIN EMPLOI. 96 % des ingénieurs de moins de 60 ans travaillent, d’après l’Observatoire des ingénieurs et scientifiques de France. INGÉNIEUR POWER. Les jeunes diplômés ont aussi la cote : 83,5 % de la promotion 2012 ont décroché un poste selon la Conférence des grandes écoles. Quatre raisons expliquent ces résultats. BARBARA KIRALY

UN HAUT NIVEAU DE DIPLÔME

Comme tous les jeunes diplômés bac + 5, les ingénieurs sont nombreux à avoir un emploi. « Plus on a de diplômes, plus les risques sont faibles de se retrouver au chômage », rappelle Vincent Coderc, du cabinet de recrutement Robert Walters.

UNE CARRIÈRE ASSURÉE

EN CHIFFRES 35 000 € brut,

778 000 ingénieurs en France

17,7 % de femmes 27,7 % de jeunes diplômées 58 % ont moins de 40 ans Atout majeur de l’ingénieur : allier la théorie et la pratique.AFP

92 % de diplômés en formation initiale 8% en formation continue.

c’est le revenu annuel médian des jeunes diplômés en 2012. Toutes tranches d’âge confondues, ce montant grimpe à

55 550 € brut par an. SOURCE : IESF - 2013

Etre ingénieur, c’est appliquer une méthode. « Tous ces professionnels ont un socle de formation assez généraliste pour leur permettre d’appréhender n’importe quel type de problème de façon globale », indique Philippe Jamet, président de la Conférence des grandes écoles. Dans les faits, 50 % d’entre eux travaillent dans des bureaux d’étude ou des services de recherche et développement (R&D). L’autre moitié se tourne vers des carrières support, comme le management ou la finance. « Ils sont capables de créer des outils, d’en faire la promotion et de les vendre », résume Vincent Coderc. Enfin, ils ont le souci de comprendre le fonctionnement des choses. A l’école,

avant d’apprendre une théorie, ils doivent d’abord résoudre un problème posé. Du coup, même les grands cabinets d’audit les recrutent.

LA PROXIMITÉ DES ENTREPRISES

Les écoles tissent des relations avec les entreprises, qui vont jusqu’à siéger dans les conseils d’administration des centres de formation. Cette proximité permet d’adapter les programmes d’études aux besoins des acteurs privés. « Elle offre aussi de plus grandes opportunités de stages et de missions à nos étudiants », ajoute Gérard Duwat, de l’IESF (Ingénieurs et scientifiques de France).

DES SECTEURS INNOVANTS

Certaines entreprises relocalisent leur matière grise. « A l’exemple des sociétés du secteur de l’automobile, qui recrutent beaucoup d’ingénieurs pour renforcer leur service R&D, indique Vincent Coderc. Les ventes de voiture en France sont faibles, mais le secteur reste très innovant. » Cet été, Nissan a annoncé la mise en vente d’une voiture capable de se piloter elle-même d’ici à 2020… Une prouesse qui sera rendue possible par les ingénieurs.§


VOTRE JOB

10

La question des spécialités des écoles doit se poser avant d’y être admis. AFP

« On ne peut pas comparer les écoles » Orientation

Karine Darmon, rédactrice en chef du site Studyrama grandes écoles, décrit le parcours type d’un futur ingénieur.

Comment devenir ingénieur ? Trois voies s’ouvrent aux jeunes. D’abord, les écoles post-bac, très prisées par les jeunes et par leurs parents. Elles pro-

posent un parcours sécurisant, sans avoir à passer de concours durant toute la formation universitaire. Les bacheliers peuvent aussi se tourner vers les classes préparatoires aux grandes écoles. Enfin, les admissions parallèles sont ouvertes aux étudiants. Elles sont sanctionnées par un BTS ou un DUT. Peut-on se fier aux classements pour choisir son école ?

lundi 25 novembre 2013 www.metronews.fr

Je suis contre les classements, car les écoles sont tellement différentes les unes des autres qu’il est difficile de les classer. Généralement, les étudiants cherchent à connaître leur école après avoir décroché leur admission. Je leur conseillerais d’appréhender la question différemment. Ils doivent d’abord connaître les centres de formation pour passer les concours des institutions qui les intéressent vraiment. Pour y voir plus clair, ils peuvent essayer de répondre à quelques questions : quelles sont les spécialités proposées ? L’école a-t-elle des partenariats avec des organismes étrangers ? Le réseau d’anciens est-il important ? D’ailleurs, quels postes occupent les jeunes diplômés ? §B. K.

RENFORCEZ VOS SOFT SKILLS Les recruteurs veulent des têtes bien faites, qui ont le sens des qualités humaines et relationnelles (soft skills). « Pour préparer leurs jeunes diplômés, les écoles proposent des formations au management, à l’économie, la gestion de l’entreprise et aux relations clients, etc. » indique Gérard Duwat. Des cours que les élèves ne devront pas bouder !

ON S’Y EMPLOIE

La chronique de Philippe Duport

7000 à 10 000 postes non pourvus dans l’alimentaire

L

es métiers de l’alimentaire regroupent 85 métiers qui vont de la production de viande, de grains ou de lait, jusqu’à la logistique, en passant par la maintenance et le marketing. Avec des spécialités qui donnent du travail à coup sûr, comme tout ce qui concerne la maintenance des équipements de froid ou des chaînes de production alimentaire. Un site regroupe désormais 10 000 offres d’emploi qui ne trouvent pas preneur : alimetiers. com. On y trouve aussi des vidéos et des infos sur les formations à suivre – à tout âge – avec de multiples CAP et les nouveaux CQP, les certificats de qualification professionnelle que l’on peut obtenir en six mois. ■

A écouter chaque lundi à 12 h 45 ou sur Franceinfo.fr


votre job

lundi 25 novembre 2013 www.metronews.fr

11

1er opérateur de fret privé en France filiale de DB Schenker Rail

ECR RECRUTE 500 COLLABORATEURS D’ICI 2018 POUR SES METIERS DE LA CONDUITE, DES OPERATIONS DE SECURITE ET DE MAINTENANCE

Contrat à durée indéterminée - Rémunération attractive Postes à pourvoir sur toute la France (H/F) : Conducteurs de trains, Agents de Formation Reconnaisseur, Techniciens de maintenance, Planificateurs, Coordinateurs Transport…

http://www.eurocargorail.com/recrutement.asp

www.5avenue.fr

CHANGEZ VOTRE TRAIN DE VIE CONDUISEZ LES NOTRES


12 CULTURE

3

lundi 25 novembre 2013 www.metronews.fr

sur LIVE

Arcade Fire au Pavillon Baltard : metronews y était. Le groupe montréalais n’a pas fait les choses à moitié ce week-end. Un lieu unique, un dress code fantaisiste et une prestation transcendante.

EN IMAGES RETROUVEZ TOUS CES SUJETS SUR

metronews.fr/ culture

24 heures dans La bande-annonce la vie pas toujours très explicite très glam des people. de Nymphomaniac.

Musique

« Ma motivation n’a jamais été le succès » LIVE. Une tournée, un DVD et même un concert la semaine dernière dans le métro parisien : décidément – M – aime la scène. INTERVIEW. L’occasion d’aborder avec Matthieu Chedid sa carrière si singulière et ses prochains projets mystérieux. PROPOS RECUEILLIS PAR BORIS TAMPIGNY

Vous avez donné un concert dans le métro parisien la semaine dernière. C’est le genre de défis qui vous stimule ? Ça faisait longtemps que j’en rêvais et j’aimerais bien que ça devienne un rituel. Ce qui me plaît, c’est de proposer des moments de poésie et de m’immiscer dans le quotidien des gens. Et puis je suis fasciné par le métro, c’est une vraie source d’inspiration pour moi, c’est le croisement de toutes les cultures, de toutes les classes sociales. Je crois que ce genre de moments peuvent permettre d’apaiser l’âme. C’est très naturel pour moi de le faire, et ça ne s’arrête pas forcément au métro. J’ai envie de faire des « attentats poétiques ». Votre notoriété a-t-elle changé votre façon de concevoir la musique ? Non, j’ai toujours la même envie. Le succès est quelque chose d’éphémère. Si j’en ai moins un jour cela ne m’empêchera pas de continuer la musique. Ma motivation n’a jamais été le succès, c’est seulement une conséquence heureuse.

La promo et le marketing peuventils parasiter l’inspiration ? Il faut faire la part des choses et rester cohérent. Quand on fabrique un objet, il faut respecter tous les gens qui sont susceptibles de s’y intéresser. Il ne faut pas avoir l’obsession du but, c’est l’intention qui compte. Par exemple, je n’ai pas un côté très calculateur, je ne suis pas un faiseur de tubes. Je fais des chansons qui m’habitent, en accord avec ce que je suis. Je suis plus intéressé par le fait de fabriquer un univers. Vous avez commencé votre carrière comme guitariste aux côtés d’autres artistes. Avec le temps, vous assumez-vous davantage comme chanteur ? Je l’accepte plus qu’avant, même si c’est toujours la guitare qui prend le dessus. Je chante parce que j’ai un univers et des mots à défendre. J’ai longtemps eu du mal à accepter mon timbre de voix. J’ai trouvé une façon unique de chanter qui est partie d’un complexe. Ma guitare n’aurait pas suffi à faire – M –. Que faites-vous après une tournée ? Ce sont des moments où je retrouve un autre rythme, c’est une autre intensité qui prend la

Matthieu Chedid, alias – M –, devrait sortir un album purement instrumental en 2014. NICOLAS GUERIN

place. Je fabrique des chansons, j’ai toujours des petits moments parallèles. Je n’ai jamais des mois vides devant moi, mais je sais prendre des vacances, profiter du farniente, être inactif. Je dis souvent à ma fille que l’ennui est un luxe. D’autres projets pour 2014 ? Je vais sortir un album instrumental et expérimental avec mon

trio, ça s’appellera Labo M2 et il n’y aura aucune voix. Comme on parle souvent de – M – pour la guitare, ce sera lié à une performance à la guitare.§ – M –, en tournée dans toute la France, se produira notamment mercredi à Lyon et jeudi à Tours. Il sera à Paris-Bercy du 12 au 14 décembre. îl(s) live, CD + DVD, 19,99 €.


médias

14

Alizée : « Etre en finale face à Brahim, c’était le rêve »

EN BREF

Confidentiel

Les tontons flingueurs ne monteront pas sur scène. France 2, qui

travaillait à l’adaptation théâtrale du film de Georges Lautner, a dû renoncer à ce projet. La chaîne publique n’aurait pas reussi à former un casting digne de l’original. Au total, 10 représentations devaient être données au Théâtre de la cité universitaire. Le réalisateur, décédé le 22 novembre, avait donné son accord. §EnGuérand rEnault/LE FIGARO

Chaque lundi, retrouvez une info révélée dans « Les dessous de l’écran », de Philippe Robuchon, sur RTL, dimanche à 13 h 10.

Déclaration

Jean-Louis Borloo déteste sa marionnette. Invité, samedi, du

« Supplément » sur Canal+, il a déclaré à propos de son personnage dans Les Guignols de l’info : « C’est vachement bien les caricatures. Sauf quand on fait croire que quelqu’un est malade, parce que [l’alcoolisme] est une maladie. […] Pendant huit ans, ça m’a fait rire. On peut passer à autre chose ? »

20.50 Série

Une famille formidable «Le retour de l’enfant prodigue». Avec Anny Duperey, Bernard Le Coq, Béatrice Agenin. 23.00 New York, unité spéciale Série. «Légitime défiance» «Vivre l’enfer» «Le cavalier seul». Avec Christopher Meloni. 1.30 Au Field de la nuit

lundi 25 novembre 2013 www.metronews.fr

Concours

Après 9 semaines de compétition, Alizée a remporté la 4e saison de « Danse avec les stars », face à Brahim Zaibat, avec 55 % des voix. Encore sous le choc de la victoire, la jeune femme revient pour metronews sur cette finale.

Comment vous sentez-vous au lendemain de cette victoire ? Je ne réalise pas trop. Tout est allé si vite, je ne m’attendais pas à avoir un tel accueil du public et que les gens votent autant pour moi. Je suis un peu sur un nuage. Ça va me prendre plusieurs jours pour réaliser. Vous vous êtes blessée au cou deux heures avant le prime. Avezvous envisagé de déclarer forfait ? Non. Quoi qu’il puisse arriver, je me disais : « Je danserai même si j’ai mal, quitte à faire les choses moins bien et à être mal notée. » C’était trop important pour moi,

20.45 Série

20.45 Magazine

Castle «La cible». Avec Nathan Fillion, Stana Katic, Jon Huertas.

Les carnets de Julie Présentation : J. Andrieu. «La Vendée, entre terre et mer».

21.30 Castle Série. «Otages» - «La mort à crédit». 23.00 Mots croisés Mag. 0.30 La terrasse Comédie dramatique de Ettore Scola. 1979. Fr. 153 mn. 3.10 Toute une histoire

22.55 Grand Soir/3 23.56 L’excellence et le doute Doc. 2013. «L’institution Saint-Alyre». 0.50 Les carnets de Julie Mag. «La route turquoise, dans les Côtes-du-Rhône». 1.40 Midi en France Mag.

TMC 20.45 X-Men 2 Fantastique de B. Singer. 2002. USA. 130 mn. Avec Hugh Jackman. 23.00 X-Men Fantastique de B. Singer. 2000. USA. 100 mn. Avec Hugh Jackman. 0.45 90’ enquêtes Magazine.

FrANCe 5 20.40 Un village français Série. «Marchés noirs» - «Coup de froid». Avec Robin Renucci, Thierry Godard. 22.35 C dans l’air Magazine. 0.00 réflections Magazine.

NT1 20.45 Super Nanny Divertissement. «La famille d’adolescents» - «Désaccord des parents, les enfants en profitent». 0.10 Tous différents Magazine. 1.45 Ma vie à la télé Magazine.

D8 20.50 Homeland Série. «Marine One» (1/2) - «Électrochocs» (2/2). Avec Claire Danes, Damian Lewis. 22.40 Game of Thrones Série. «Baelor» - «De feu et de sang».

je me suis donnée à fond pendant neuf semaines. Je l’ai fait aussi pour mon partenaire, qui a cru en moi dès le départ. Je ne pouvais pas le décevoir. Et pour le public aussi, qui a voté pour moi. Être en finale face à Brahim Zaibat, c’est ce dont vous rêviez ? C’était la finale de rêve ! La première fois qu’on s’est rencontrés et qu’on a vu ce que chacun était capable de faire, on s’est dit que ça serait bien de se retrouver tous les deux en finale. Quel bilan pouvez-vous tirer de cette aventure ? C’était incroyable. Je n’ai jamais vécu ça dans ma vie de chanteuse. J’ai appris beaucoup de choses sur moi. C’était un peu comme une thérapie. Je me suis dévoilée et j’ai été puiser au fond de moi. Je suis retombée amoureuse de la danse. Que répondez-vous aux rumeurs au sujet de votre relation avec votre

20.55 Série

Tunnel Avec Stephen Dillane, Clémence Poésy. 21.45 Tunnel Série. 22.35 Voyage dans une guerre invisible Doc. 23.35 L’œil de Links Mag. 0.05 Un jour de chance Comédie dramatique de Álex de la Iglesia. 2010. Fr/USA/Esp. VM. 95 mn. 1.40 Kindia 2015 Doc.

alizée et Grégoire, heureux vainqueurs. TF1.

partenaire, Grégoire Lyonnet ? « Danse avec les stars » crée des liens. Je ne sais pas où mènera cette histoire qu’on a commencée dans l’émission et qui était celle de deux partenaires de danse. En tout cas, c’est quelqu’un qui fait partie de ma vie et qui n’est pas près d’en sortir. Pour l’instant, je ne pourrais pas expliquer quelle est ma relation avec lui, mais c’est une très belle histoire. §PROPOS RECUEILLIS PAR

20.50 Film

20.50 Divertissement

Touchez pas au grisbi Policier de J. Becker. 1954. Fr/Ital. NB. 90 mn. Avec Jean Gabin, L. Ventura. 22.25 L’appartement de ma grand-mère Historique de A. Goldfinger. 2011. Brit/Israël. 95 mn. 0.00 Mon voyage au cœur des ténèbres Doc. de S. Julen et M. van Niekerk. 2010. All/Suède. 90 mn.

HD1 20.50 La jeune fille à la perle Drame historique de Peter Webber. 2003. Brit/Luxembourg. 100 mn. 22.40 Scoop Comédie policière de et avec Woody Allen. 2005. USA. 96 mn.

W9 20.50 La belle et ses princes presque charmants : la revanche des prétendants Téléréalité. 22.55 relooking extrême : spécial obésité Téléréalité. «Rachel» - «Staci».

sonia ouadhi

Le meilleur pâtissier Présentation : F. Bollaert. «Les tartes et les tourtes». 23.05 Le meilleur pâtissier, à vos fourneaux Divertissement. Présentation : Faustine Bollaert. 0.05 Cauchemar en cuisine Téléréalité. «Moissac». 2.05 Les nuits de M6

FrANCe 4 20.45 Le ciel sur la tête Comédie de Régis Musset. 2006. Fr. 90 mn. Avec Charlotte de Turckheim, B. Le Coq. 22.15 Le fantôme de mon ex Comédie de C. Brandström. 2007. Fr. 87 mn.

NrJ12 20.50 Crimes en Poitou-Charentes Mag. Présentation : Jean-Marc Morandini. 22.40 Crimes à La rochelle Mag. 0.30 Crimes dans la Marne Mag. 2.10 Poker


16 SPORTS

lundi 25 novembre 2013 www.metronews.fr

sur vendredi, Derrick Rose, le meneur des Bulls (NBA), ne souffre finalement « que » d’une déchirure du ménisque. Une blessure moins grave que prévu.

VIDÉO RETROUVEZ LA VIDÉO SUR

metronews.fr/ boxe

AFP

4

BASKET Touché au genou

Samedi soir, le boxeur philippin Pacquiao a surclassé l’Américain Rios, signant son retour en même temps qu’un poignant hommage à son peuple meurtri.

Football Ligue 1

L’ASM s’accroche au podium COSTAUD. A défaut d’avoir brillé, Monaco a fait preuve de réalisme pour surclasser Nantes, hier soir à La Beaujoire. COURSE. Grâce à cette victoire, le club de la Principauté reste dans la roue du PSG et des Lillois. Nantes marque le pas.

0

NANTES

14e journée

RÉSULTATS HIER Nantes - Monaco....................................................0-1 Nice - Saint-Etienne...............................................0-1 Lille - Toulouse ...................................................... 1-0 SAMEDI Reims - PSG............................................................ 0-3 Evian - Lorient .......................................................0-4 Lyon - Valenciennes..................................................1-1 Montpellier - Guingamp.........................................1-1 Rennes - Bordeaux..................................................1-1 Sochaux - Bastia......................................................1-1 VENDREDI Ajaccio - Marseille .................................................1-3

1

MONACO

CLASSEMENT

HAMZA HIZZIR

D

u haut de cette affiche, 15 titres de champion de France vous contemplent. Hier soir à la Beaujoire, où s’affrontaient le FC Nantes à l’AS Monaco, ce n’était donc pas vraiment un match entre deux promus. Plutôt la confrontation de deux monuments du football français, respectivement 5e et 3e de Ligue 1, aux ambitions retrouvées. Mais entre les Canaris au recrutement minimal et les Monégasques renforcés à coups de millions par des stars de classe mondiale, l’affrontement pouvait paraître inégal. Il n’en a rien été et c’est en fait à l’issue d’une rencontre extrêmement serrée que l’ASM s’est imposée sur la plus petite des marges.

Obbadi libère Monaco

« Il ne faudra pas les regarder mais aller les chercher, les agresser, pour les empêcher de donner de bons ballons », espérait, samedi, l’entraîneur nantais Michel Der Zakarian. Ses hommes ont essayé de suivre la consigne, mais ils se sont heurtés à

Le Monégasque Jérémy Toulalan (à gauche), au duel avec le Nantais Birama Touré, hier soir. AFP

une solide équipe de Monaco, recroquevillée dans son camp. Alors ils se sont mis eux aussi à développer un jeu de contre-attaques, et le premier acte a sombré dans un rythme mollasson. Seule une tentative de reprise du talon de Rivière, sur un centre de Rodriguez à la 31e minute, est venue apporter un peu de spectacle à l’ensemble, mais là encore les défenseurs veillaient au grain. Et les 22 acteurs sont rentrés aux ves-

tiaires quelque peu frustrés. « On se doit d’être plus conquérants », tonne Abidal juste avant de revenir sur la pelouse. Sauf que, cette fois, les intentions sont suivies d’actes. Dès la 48e, Falcao expédie un centre brûlant dans la surface nantaise que Cichero repousse in extremis. Qu’à cela ne tienne : à la 70e, Obbadi reprend de 30 mètres un ballon laborieusement dégagé et voit sa frappe contrée par un Nan-

1. PSG 2. Lille 3. Monaco 4. Marseille 5. Nantes 6. Saint-Etienne 7. Lyon 8. Guingamp 9. Reims 10. Bastia 11. Rennes 12. Bordeaux 13. Nice 14. Toulouse 15. Evian 16. Montpellier 17. Lorient 18. Valenciennes 19. Ajaccio 20. Sochaux

Pts 34 30 29 24 23 21 19 19 19 19 18 18 17 16 16 15 14 10 8 8

J 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14

G 10 9 8 7 7 6 5 5 4 5 4 4 5 4 4 2 4 2 1 1

N 4 3 5 3 2 3 4 4 7 4 6 6 2 4 4 9 2 4 5 5

P 0 2 1 4 5 5 5 5 3 5 4 4 7 6 6 3 8 8 8 8

Dif +22 +12 +11 +7 +8 +2 +3 +2 0 -4 +3 -1 -3 -9 -10 -1 -8 -9 -12 -13

tais avant de terminer dans les filets. Puis, c’est un tir de Rodriguez, très actif hier soir, qui vient frôler le cadre de Riou cinq minutes plus tard. Dès lors, Nantes ne sait plus où donner de la tête et la messe est dite. Après Paris et Lille, Monaco pouvait craindre de voir une troisième équipe lui passer devant. Ce matin, il peut enfin de nouveau regarder vers le haut du classement.§


18 en Bref

Voile

Riou et Le Cam triomphent au Brésil. Le duo Vincent Riou et Jean

Le Cam (PRB) a remporté hier la transat Jacques-Vabre, à Itajai, au Brésil. Les deux amis, qui concouraient ensemble pour la première fois en catégorie Imoca, ont bouclé les 5771 milles de course en 17 jours, 41 minutes et 47 secondes.

Basket

Dix sur dix pour les Spurs et les Blazers. Ce week-end, les San Anto-

nio Spurs et les Portland Blazers ont enchaîné une dixième victoire de rang en NBA. Les Spurs de Tony Parker ont battu Cleveland (126-96), pendant que les Blazers de Nicolas Batum – auteur de 14 points – dominaient les Warriors (113-101). marco Belinelli, des san antonio spurs. AfP

SPORTS

Des Bleus en clair-obscur

Rugby XV de France

La voix réprimant des sanglots, la mine lasse, Philippe Saint-André a reconnu samedi soir que ses Bleus n’avaient pas le niveau des grandes nations mondiales.

Quelques minutes auparavant, le XV de France terminait K.-O. face à des Sud-Africains toujours aussi combattifs (10-19). Soit leur 8e défaite de l’année en 12 matches. Après une tournée d’automne en demi-teinte, l’heure est au bilan d’étape.

quelques éclairs d’espoir

Tout n’est pas à jeter dans cette équipe de France millésimée 2013. Loin de là. Parmi l’ample revue d’effectif réalisée par le coach tricolore, certains jeunots ont prouvé qu’ils avaient du mordant. A l’arrière, Dulin, véloce et inspiré, a donné satisfaction. Fofana, quand il est bien lancé, peut dynamiter bien des murailles. Guitoune, très en vue face aux Tonga, mérite d’être revu. Tout comme les jeunes Toulousains Fickou et Doussain qui, en quelques minutes sous les projecteurs, ont montré de belles promesses.

un jeu souvent mal inspiré

Rugby

Les Irlandais frôlent l’exploit.

Menant vite 19-0, l’Irlande a cru pouvoir remporter la première victoire de son histoire contre la NouvelleZélande, hier à Dublin. Mais un essai de Crotty à la dernière seconde a permis aux All Blacks de finir l’année 2013 invaincus (24-22).

Football

La rumeur Hoarau. Après une

année décevante dans le championnat chinois, Guillaume Hoarau serait tenté par un retour en Ligue 1. Bientôt libéré par son club, le Dalian Aerbin, l’ancien attaquant du PSG serait notamment dans le viseur de l’OM.

Biathlon

Fourcade a craqué. Une incroyable

défaillance de Martin Fourcade au dernier tir (quatre fautes), alors qu’il comptait 1 minute 30 d’avance sur ses poursuivants, a relégué le relais mixte français à la 5e place, hier à Ostersund (Suède).

lundi 25 novembre 2013 www.metronews.fr

Difficile de reprocher à ces Bleus un quelconque manque d’envie. Les « vieux » Papé et Dusautoir l’ont prouvé, à force de défense rageuse et de charges tête baissée. Pourtant, au fil des rencontres, plusieurs défaillances ont fragilisé les Bleus. Une charnière mal inspirée, d’abord, avec un Parra souvent emprunté et lent dans ses transmissions de balle. Une tactique offensive souvent inopé-

Benjamin Kayser et morgan Parra ont subi la loi des puissants springboks, samedi au stade de France. AfP

rante, entre jeu au pied qui rend le ballon à l’adversaire et phases de passes statiques. Enfin, l’indiscipline défensive, toujours, qui coûte cher au tableau d’affichage...

le tournoi pour confirmer

A peine sortis de la douche, les corps encore tuméfiés, les Bleus pensaient déjà au Tournoi 2014. A l’Angleterre, surtout, qui se présentera au Stade de France le 2 février pro-

chain. Un «crunch» à valeur de finale pour des Bleus qui veulent « gagner le Tournoi », un an après une piteuse dernière place. Il leur faudra digérer cette année noire. Et affiner leur casting. Ils auront déjà en point de mire la Coupe du monde 2015, qui se tiendra en Angleterre. Un rendez-vous qui signera la fin de parcours des vieux héros et, il faut l’espérer, l’éclosion des vedettes de demain. §Thomas sainTouRens

Une dernière victoire de Vettel pour la route

Formule 1 GP du Brésil

On craignait que la pluie ne sème la pagaille dans ce Grand Prix du Brésil.

Que les forces en présence en soient bouleversées et que son dénouement soit riche en surprises. Mais on n’a eu droit qu’à quelques gouttes, et cette dernière course de la saison a finalement été à l’image de celles qui ont précédé, avec une mainmise totale des Red Bull de Vettel et Web-

ber, et un Alonso réduit à l’impuissance, c’est-à-dire à la 3e place. L’Allemand, auteur de sa 9e victoire de rang, la 13e de l’année (record de Schumacher égalé), s’est montré aussi intouchable que d’habitude. Le quadruple champion du monde a eu beau rater son départ, voyant Rosberg le dépasser, il a pris la tête dès la fin du premier tour pour ne plus la lâcher. Et ce malgré un retour aux

stands laborieux, effectué en même temps que son coéquipier. Lequel se contentera toutefois allègrement d’une 2e place avant de quitter la F1. La preuve : il enlacera tendrement Vettel sur le podium avant de l’arroser de champagne. Quand on connaît la relation houleuse qu’entretiennent les deux hommes, cela dit tout de son apaisement. §hamza hizziR


DÉTENTE

lundi 25 novembre 2013 www.metronews.fr

19

L’HOROSCOPE EMA FONTAYNE Mots fléchés n° 1042 / moyen

Solutions n° 1 039

Bélier

Des questions surgissent sur le terrain professionnel, n’ayez pas peur de vous lancer dans une nouvelle aventure.

Taureau

Vous avez une décision difficile à prendre. Faites-vous confiance, vous saurez trouver la solution la plus adéquate.

Gémeaux

Vous pensez que votre partenaire ne vous correspond pas. L’erreur est humaine, il n’est jamais trop tard pour changer.

Cancer

Vous vous engagez dans une direction qui risque de ne pas plaire à votre entourage. Restez ferme, ne vous laissez pas influencer. Vous avez fait le bon choix.

Lion

Votre manque de confiance en vous vous pousse à accepter des propositions qui ne vous conviennent pas. Affirmez-vous.

Vierge

Cupidon rôde dans votre signe. Un parfum de séduction plane autour de vous, dans votre sillage les têtes se tournent.

Mots fléchés A A ME N T I R A T U D E R A T R C U T A H O T E L U I S ROC F A N A I I S L ONC E E R S E

L E A L ONN E R A R R E E T A R E I S E R RMC C R E E O V I S E O OB I S D L I E R T B E A R N AM O I S I F R A C L E E U S D E S E R T

6

9

5

8

7

2

3

1

8

7

5

1

3

2

4

6

9

3

1

2

4

6

9

8

7

5

6

9

4

3

1

5

7

2

8

5

3

1

7

2

8

9

4

6

2

8

7

6

9

4

5

1

3

9

2

6

8

7

1

3

5

4

1

5

8

2

4

3

6

9

7

7

4

3

9

5

6

1

8

2

RETROUVEZ TOUS NOS JEUX SUR jeux.metronews.fr

4 8

Capricorne

Vous êtes incroyablement audacieux(se). Pour obtenir ce que vous voulez vous êtes capable de toutes les prouesses.

Verseau

Retaillez-vous un nouveau costume à la mesure de vos rêves. Ne laissez pas la morosité du quotidien gâcher vos désirs.

Poissons

On oublie facilement certains événements gênants de notre vie. Ne gardez que le positif.

CONSULTATION VOYANCE

01(5€75 75 90 93 les 10 minutes)

9 3

1

8

7

9

8

6

COUPE DE PLAN DEUXROUES ET LE RESTE UNITE DE VITESSE IL EST TOUT SUCRE

ENTRE LILLE ET NANCY UNIQUE

DU POIL DE LA BÊTE ÉVANGÉLISTE SORTE DE MÉCÉNAT

ANIMAL NOIR ET BLANC BARDOTS

UNE BASE POUR LE JOAILLIER

9

7

1

JEU DE NAPPERONS REFROIDI

DONNÉ EN EXEMPLE ACTINIUM AU LABO ARBRE EN INDE

A ÉTÉ ACCOMPLI BONNE ACTION

FAIT VENIR COMPARTIMENT ÉTANCHE

8

8

PLANCHE À ROULETTES

7 6

3

8

2

5

5

6 4 1

7

ÉCONOMISE

CÉRIUM PUBLICA- AU LABO TION ASSISTÉE SONNE EN AUTO

3

5

RECOUVERT D’UN TISSU

SOUS DO

1 2

CARTE À JOUER DÉPÔT DE TABAC

PRÉSERVATION OU VITRIER

1

3

1 2

UN VRAI PINGRE POISSON DU MIDI

BRILLANTE

Sudoku n° 1042 / moyen

Sagittaire

Vous éprouvez un sentiment de liberté. Vous vous sentez insouciant(e) comme un enfant. Ce souffle nouveau vous pousse vers de nouvelles aventures.

DÉFAUT

APRÈS LA LICENCE

Scorpion

Votre secteur d’activité est en plein boom. Du coup, vous travaillez du matin au soir et du soir au matin. Plus une minute pour souffler.

ÉRIGÉ

DIRECT ANGLAIS CANTON SUISSE

PETITE TERRE ANTILLAISE

ANÉANTI

Balance

Vous avez l’art et la manière de vous faire embobiner par les beaux parleurs. Restez sur vos gardes, vous méritez des relations authentiques.

PINCENEZ

TRÈS PRISÉES

Sudoku 4

PHYSIONOMIE

4

3

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris§N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président - Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane - Espace Méditerranée, 34670, Baillargues§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 0155344500§E-maildistribution:distribution@metronews. fr§E-mail rédaction : courrier@metronews.fr§Relations médias : Linda Bellal§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteurs en chef délégués : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Emmanuel Bousquet (Sports), Flore Galaud (News), Alexis Picard (Régions), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Chef du service Paris : Pierre Chausse§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom. nom@metronews.fr

GÉNÉRAL ORIENTÉ AU SUD


20131125_fr_grand est  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you