Page 1


L’INVITÉE P. 18

Metronews a accueilli hier Muriel Robin à l’occasion de la sortie en DVD de son nouveau spectacle. Elle se confie sans détours. DR

«Sur scène, je voulais du rire et des larmes»

MARSEILLE P. 12

vendredi vendredi22 22novembre novembre2013 2013-- n° n° 2515 xxxx

PRO

NE JETEZ PAS CE JOURNAL SUR LA VOIE PUBLIQUE : OFFREZ-LE À VOTRE VOISIN !

METRONEWS EST IMPRIMÉ SUR DU PAPIER 100% RECYCLÉ.

MONDE P. 4

STOUGHTON/NEWSCOM/SIPA

www.metronews.fr www.metronews.fr

Gaudin entre dans la danse

LONDRES P. 6

Libérées après trente ans de séquestration FRANCE P. 8

JFK : autopsie d’un mythe

L’ex-président américain, assassiné il y a 50 ans jour pour jour, fascine toujours. Une légende qu’il avait lui-même commencé à façonner.

Tireur parisien : une « folie » préméditée ? ÉVASION P. 23

Saint-Martin : une île, deux paradis


4 ÉVÉNEMENT sur

VIDÉO

Jacques Chirac retrouve François Hollande. Ils ont récompensé hier l’action du médecin congolais Denis Mukwege en faveur des femmes violées.

MONDE

Déclaré mort des suites d’une malformation congénitale, un bébé chinois s’est « réveillé » juste avant son incinération. Les cris du nourrisson ont alerté des employés, qui ont ramené le bébé à l’hôpital où il était auparavant.

JFK

De l’homme à la légende

ANNIVERSAIRE. Les EtatsUnis se recueillent aujourd’hui à l’occasion des 50 ans de l’assassinat du président John Fitzgerald Kennedy à Dallas. HÉRITAGE. Ce crime, qui a marqué l’histoire américaine, a fait de JFK un symbole, bien au-delà de son bilan.

JFK », analyse pour metronews Thomas Snégaroff, auteur d’une biographie de l’ancien président (Une vie en clair-obscur). Selon lui, la clé est à chercher dans l’histoire familiale. Au sein du clan Kennedy, on nourrit en effet très tôt les plus hautes ambitions politiques pour l’un des enfants : l’aîné, Joe Junior. Garçon souffreteux, John n’a pas les épaules. Ce n’est qu’à la mort du premier, au cours de la guerre THOMAS VAMPOUILLE en 1944, que le cadet hérite du inquante plus tard, restent des lourd flambeau. « JFK a accompli clichés gravés dans nos l’ambition d’un autre, son père, rétines. Celui, d’abord, de cet nourrie pour un autre, son frère », assassinat en direct, devant les nous résume Thomas Snégaroff. caméras du monde entier, le Ce qui expliquera en partie son 22 novembre 1963 à Dallas. Comme maigre bilan politique. Les débuts de JFK sont plutôt pour le 11-Septembre, tous les Américains qui en ont l’âge se sou- catastrophiques. Timide, fuyant le viennent de ce qu’ils faisaient ce contact, il paraît froid et distant. jour-là. Mais JFK, c’est Mais sa jeunesse lui a L’INTERVIEW D’OLIVER STONE, RÉALISATEUR DE JFK appris à s’inventer un aussi le symbole d’un metronews.fr/stone charisme, d’une force et personnage pour d’une jeunesse, figés dans l’éternité mettre à distance son corps par cette mort brutale. C’est pour- malade. En avance sur son temps, tant un mythe. il s’entoure de publicitaires et de « Ce décalage entre l’image et la communicants. Et réussit un réalité est au cœur du mystère double tour de force, note l’histo-

Une minute avant le drame. AP/SIPA

La limousine du président juste après les coups de feu. JUSTIN NEWMAN/AP/SIPA

L’assassin arrêté, Lee Harvey Oswald. AP/SIPA

Le lieu où JFK a été atteint est marqué d’une croix sur la chaussée. PHOTOS CHOUSSY EMMANUELLE/FRANCE USA MÉDIA

C

La mafia, l’extrême droite... mais aussi les martiens. De très nombreux responsables potentiels de l’assassinat ont été évoqués, 6 Américains sur 10 ne croyant toujours pas à un acte isolé de Lee Harvey Oswald. Parmi les théories les plus folles, celle du parapluie lanceur de fléchettes empoisonnées, les images montrant un homme ouvrir et refermer le sien au passage du convoi. On trouve aussi note, dans les archives de la CIA, d’une « piste française », la présence d’un homme activement recherché en France ayant été signalée à Dallas. Autant de thèses recensées par le journaliste et historien Vincent Quivy dans Qui n’a pas tué John Kennedy ? (Seuil). Plus sur metronews.fr/jfk

rien : « Non seulement il nie la maladie, mais il construit tout son discours politique autour de la force et de la vigueur ! »

Histoire familiale dramatique

JFK n’aura-t-il été qu’un écran de fumée lancé devant ces caméras qui fleurissent à l’époque, et dont il a très vite compris le pouvoir ? Pas si simple. Un fil relie bien l’homme à son mythe : l’élan vital. Pas moins de 4 fois au cours de sa vie, il sera donné pour mort. Et, en 1947, les médecins diagnostiquent enfin ce mal qui le ronge depuis toujours : c’est la maladie d’Addison, une insuffisance hormonale

La tombe d’Oswald, une simple plaque au cimetière Rose Hill.

qui ne lui laisse guère plus de 45 ans d’espérance de vie. Il sera tué à 46 ans. Une histoire familiale dramatique, la lutte d’un homme contre son propre corps, la jeunesse foudroyée… Plus qu’un mythe, JFK est une mythologie.§

METRONEWS

UN MEURTRE QUI NOURRIT LES THÉORIES DÉLIRANTES

L’hôtel Hilton à Dallas, ex-Fort Worth, où JFK a passé sa dernière nuit.

MURIEL ROBIN

L’INVITÉE

« J’avais 8 ans. Mes parents disaient qu’il était bel homme mais je ne savais rien de lui. La même année, en revanche, je me souviens de la mort d’Edith Piaf, et pour elle, j’ai beaucoup pleuré. »

AFP

1

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr


ÉVÉNEMENT

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr

5

FRANCE Une réponse à la une insultante de Minute. La ministre de la Justice, Christiane Taubira, vient de se voir décerner le titre de Femme de l’année par l’hebdomadaire Elle. Une distinction qui récompense le courage de celle qui a porté le mariage pour tous et affronté de multiples attaques racistes.

ZAP RETROUVEZ TOUS CES SUJETS SUR

metronews.fr/ video

Adam Levine, homme le plus sexy du monde ? Cette distinction divise les réseaux sociaux.

Invité sur LCI, Jamel Debbouze ose quelques plaisanteries sur l’affaire du tireur parisien.

Scène cocasse lorsqu’un soldat perd son béret en pleine cérémonie officielle en Ukraine.

« Je suis convaincu qu’il y avait un deuxième tireur » INTERVIEW. Alors jeune chirur-

gien, il a tenté de sauver Kennedy. Robert McClelland, âgé de 83 ans aujourd’hui, a reçu metronews à l’hôpital de Southwestern Medical Center de l’université du Texas, à Dallas. Racontez-nous ce que vous avez vécu ce 22 novembre 1963 ? Lorsque je suis arrivé aux urgences, j’ai vu entre 75 et 100 personnes, toutes en costume. Sa femme était assise sur une chaise pliante. Elle avait du sang sur ses vêtements. Le président Kennedy était allongé sur le dos sur un chariot, la tête en sang. Nous

craignions que sa trachée ne soit atteinte, mais aussi l’artère qui alimente le cerveau. Nous avons pratiqué une incision pour faire une trachéotomie. A ce moment-là, Kennedy était-il mort ? Il tentait de respirer et l’électrocardiogramme montrait une excellente activité cardiaque. C’est lorsque je me suis mis derrière le chariot que j’ai vu l’énorme blessure qu’il avait derrière la tête. Un tiers de son crâne, à l’arrière droit, était totalement ouvert. Puis son cerveau a commencé à couler hors de son crâne. Après 4 ou 5 minutes, son activité cardiaque a cessé.

Robert McClelland. E. CHOUSSY/FRANCE USA MEDIA

Avez-vous vu d’autres blessures ? Pas à ce moment-là. J’étais persuadé que la blessure à l’arrière de la tête était causée par la “sortie” de la balle. Cela en avait toutes les caractéristiques. Mais je n’ai pas eu le temps d’inspecter cette partie de sa tête. Nous n’avons appris que le lendemain que l’autopsie

faite à Washington avait trouvé une autre blessure dans le dos. Quelle est votre conviction ? Je suis convaincu qu’il y avait un deuxième tireur. J’ai connu un témoin oculaire qui a vu un homme avec un fusil au-dessus de la palissade. Je pense que la première balle provient du cinquième étage du dépôt de livres scolaires, là où était Lee Harvey Oswald. Cette balle l’a probablement touché dans le haut du dos, et la blessure à sa gorge était sûrement la blessure de sortie de la balle. Selon moi, quelques secondes après, une balle venant de la palissade l’a touché à la tête. §PROPOS RECUEILLIS PAR GUILLAUME SERINA, À DALLAS


ACTU MONDE

Le responsable policier Kevin Hyland durant une conférence de presse hier à Londres. AFP

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr

L’Illinois dit à son tour « oui » au mariage homosexuel Etats-Unis

L’Illinois adopte le mariage pour tous.

Trois femmes libérées après trente ans d’horreur Royaume-Uni

« Cela défie l’imagination. » Aneeta

Prem, au micro de Skynews, peine à trouver les mots pour décrire l’affaire que son association a dévoilée hier à Londres. Freedom Charity, qui lutte contre l’esclavage et les mariages forcés, a en effet contribué à la libération, le 25 octobre, de trois femmes séquestrées durant plus de trente ans par un couple de sexagénaires. Parmi elles, une Malaisienne âgée de 69 ans et une Irlandaise de 57 ans. Mais aussi une Britannique de 30 ans qui, selon la police, pourrait être née sur place et n’avoir jamais connu le monde extérieur. « Toutes les trois étaient extrêmement traumatisées et ont été emmenées dans un endroit sûr », ont précisé les forces de l’ordre qui, près d’un mois après la libération des femmes – « le temps nécessaire pour établir les faits » – ont arrêté hier deux suspects. Un homme et une femme, d’origine étrangère et âgés tous deux de 67 ans, qui n’auraient pas infligé de sévices sexuels à leurs victimes. Même si des mauvais traitements ne seraient pas à exclure. « Les dames étaient totalement terrifiées par ces gens », a déclaré Aneeta Prem. Jusqu’au 9 octobre, quand l’une d’entre elles découvre, sur la chaîne anglaise ITV, le docu-

mentaire « Exposure : Forced to marry », consacré aux mariages forcés. « Ce reportage mettant en scène le travail de Freedom Charity a été le catalyseur qui l’a conduite à appeler au secours et a permis de les sauver », a raconté le détective Kevin Hyland.

Tristes précédents

« Heureusement, elle a vu cette émission et était suffisamment confiante pour décrocher le téléphone », a encore souligné Aneeta Prem, dont l’association a eu toutes les peines du monde à convaincre les trois séquestrées de s’enfuir. « C’est une histoire incroyable. Je ne peux pas croire qu’on puisse traiter des gens comme ça, c’est tellement barbare. Lorsqu’on est privé de liberté, on n’a pas de vie. » « On a eu des cas d’esclavage où des gens ont été retenus contre leur gré pendant dix ans, mais jamais rien d’une telle ampleur », a souligné Kevin Hyland. Comme en écho à d’autres histoires sordides, telle celle du « tortionnaire de Cleveland » Ariel Castro, arrêté en mai dernier après avoir séquestré et violé trois Américaines pendant dix ans. Mais aussi l’affaire Natascha Kampusch, cette Autrichienne enlevée en 1998 et séquestrée durant huit ans. §THOMAS GUIEN

Cet Etat du nord vient de légaliser à son tour l’union homosexuelle, quelques jours après l’adoption par les élus de Hawaii d’un texte similaire. « Nous célébrons aujourd’hui le triomphe de la démocratie, le triomphe de la liberté », s’est réjoui le gouverneur Pat Quinn en signant la loi. De son côté, le président Barack Obama, ancien sénateur de cet Etat, a fait part de sa « joie pour tous les couples de l’Illinois dont l’amour sera désormais aussi légal que le nôtre ».

George Bush témoin

Depuis le mois de juin et l’abrogation par la Cour suprême de la loi dite de Défense du mariage (Doma) – qui privait les couples homosexuels des droits fédéraux accordés aux couples mariés hété-

rosexuels –, le mouvement pour l’égalité des droits avance à grands pas aux Etats-Unis. En comptant l’Illinois et Hawaii, 16 Etats autorisent désormais le mariage aux gays et aux lesbiennes. Preuve que les lignes ont définitivement bougé, le républicain George Bush père en personne y consent : en septembre dernier, l’ancien président était le témoin de mariage de deux femmes.§T. G.

VINCENT ISORÉ/METRONEWS

6

MURIEL ROBIN

L’INVITÉE

« Je suis pacsée, je ne ressens pas le besoin de me marier mais je suis contente que ce soit maintenant possible. Je n’ai jamais rien caché de cet aspect de ma vie privée. Plein de jeunes viennent me voir pour me dire “merci, qu’est-ce que vous nous aidez”. Tant mieux ! »

EN BREF

Allemagne

Angela Merkel se résout à mettre en place un Smic. La

chancelière conservatrice a annoncé hier la généralisation d’un salaire minimal. Une concession qu’elle a dû accorder, après quatre semaines de tractations, aux sociaux-démocrates du SPD avec lesquels elle doit s’allier pour gouverner.

Ukraine

Nouveau coup de froid entre Kiev et l’Union européenne. Le

gouvernement ukrainien a annoncé hier qu’il renonçait à un accord d’association, longtemps attendue, et dont la signature était prévue dans une semaine. Une volte-face qui est un camouflet pour l’Europe, Kiev préférant « relancer ses relations économiques avec la Russie ».

Italie

Silvio Berlusconi a corrompu des témoins, selon la justice.

Condamné en juin à sept ans de prison pour abus de pouvoir et prostitu-

tion de mineure dans l’affaire Ruby, il n’a eu de cesse de falsifier des preuves et d’« acheter des témoins », selon les attendus du jugement publiés hier par les médias transalpins.

290

C’est, en millions de dollars, la somme que Samsung a été condamné à verser à Apple pour violation de brevets, hier en Californie.

Lettonie

Quatre morts et une trentaine de blessés dans l’effondrement du toit d’un supermarché. L’ac-

cident s’est produit dans la banlieue de la capitale, Riga. Le toit s’est écroulé sur une superficie de 500 mètres à cause d’une « explosion», selon l’adjoint au maire, Andris Ameriks. Il n’a pas précisé la nature de cette explosion.


8

ACTU FRANCE

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr

Dekhar, des motifs toujours flous

Enquête

Un suspect muré dans le silence. Abdelhakim Dekhar, l’homme de

48 ans suspecté d’être le tireur de Paris et en garde à vue depuis mercredi soir, a invoqué son « droit au silence » faute d’avoir eu accès au dossier de l’enquête, a indiqué hier soir son avocat Me Rémi Lorrain. Difficile dès lors de lever le voile sur ses motivations. Pour l’instant, les enquêteurs s’en tiennent donc au témoignage de son hébergeur, « décisif », selon le procureur de la République, François Molins. « Cette personne a expliqué avoir rencontré Abdelhakim Dekhar il y a treize ans à Londres, alors qu’elle se trouvait là-bas pour chercher du travail », a-t-il précisé. En juillet 2013, Abdelhakim Dekhar serait venu chez son ami et lui aurait dit qu’il ne resterait qu’un

mois. «En réalité, il serait resté chez lui jusqu’au 10 novembre» a affirmé le procureur. Parti en vacances à l’étranger, l’hébergeur serait rentré en France le lundi 18 novembre au soir. Le lendemain, « il a pris connaissance des clichés photographiques et a reconnu le visage de son ami», selon le procureur.

« L’arme introuvable »

Dans la nuit de mardi à mercredi, l’hébergeur aurait trouvé Abdelhakim Dekhar dans le hall de son immeuble et lui aurait indiqué qu’il «ne souhaitait plus l’accueillir chez lui». Le suspect lui aurait alors fait part de son intention de se suicider. Quelques heures plus tard, après que l’hébergeur eut dénoncé son ami, les policiers ont retrouvé Abdelhakim Dekhar dans un état «semi-conscient» dans une voiture d’un parking souterrain de Courbe-

François Molins (droite) avec Christian Flaesch, le directeur de la police judiciaire, hier, lors d’une conférence de presse. Christophe ena/ap/sipa

voie. A ses côtés, une lettre dactylo- missives étaient « extrêmement graphiée avec ses dernières volon- confus ». « Ça tourne autour d’un tés, une paire de lunettes correspon- complot qui viserait à faire revenir dant à celles vues sur les images de le fascisme avec notamment l’acvidéosurveillance et des médica- tion des médias, celle des banques, ments. « A cette heure, la politique dans les Deux lettres banlieues et qui finit ni l’arme ni les vêteextrêmement un peu dans un ments portés pendant la confuses. contexte de guerre commission des faits n’ont été retrouvés », a précisé le puisque la lettre se termine par procureur. l’évocation d’un morceau choisi Une autre lettre non datée a éga- du Chant des Partisans.» Un contexte lement été remise par l’hébergeur de guerre qui aurait poussé Abdelaux enquêteurs. Pour François hakim à passer à l’acte. Molins, les éléments dans les deux §AUréliE SArrot

Itinéraire d’un mythomane de l’ultragauche

Portrait

C’est un fantôme surgi du passé qui revient hanter l’actualité. Abdelhakim

Dekhar, suspecté d’être le tireur parisien, est loin d’être un inconnu des archives policières et judiciaires. Agé aujourd’hui de 48 ans, il s’était fait connaître dans les années 1990, sous le pseudonyme de Toumi. Cheveux courts et lunettes à épaisse monture noire, AbdelhaAbdelhakim Dekhar, dans les années 1990. aFp kim Dekhar se donnait des airs de Malcolm X lorsqu’il fréquentait, à cette époque, les squats de l’ultra- Denis) pour s’emparer des armes gauche à Nanterre (Hauts-de-Seine). des gardiens en vue de futurs braSurveillé par la police pour ses fré- quages. L’opération se solde dans le quentations subversives, le jeune sang avec la mort de trois policiers, homme originaire de d’un chauffeur de taxi A son procès, il se et d’Audry Maupin, tanMoselle va prendre une fait passer pour un dis qu’Abdelhakim nouvelle dimension. Il espion algérien. Dekhar parvient à est alors suspecté d’être le troisième homme dans la san- prendre la fuite avant la fusillade. glante affaire Florence Rey-Audry Activement recherché, il est arrêté Maupin. peu après, sur dénonciation de FloLe 4 octobre 1994, les trois jeunes rence Rey. Lors du procès de 1998, anarchistes décident d’attaquer la Toumi surprend la cour en essayant pré-fourrière de Pantin (Seine-Saint- de se faire passer pour un espion

algérien chargé d’infiltrer les milieux autonomes. Il ne convainc personne et est condamné à quatre ans de prison pour « association de malfaiteurs». Ayant purgé sa peine en préventive, Abdelhakim Dekhar quitte le pays. On retrouve alors sa trace en Algérie ou en Angleterre.

« enigmatique et étrange »

A l’heure où le fantôme Dekhar réapparaît, le procureur de Paris a rappelé qu’à l’époque de l’affaire Rey-Maupin les experts-psychiatres avaient relevé un «discours riche et fleuri, révélateur de tendances affabulatoires », « voire mythomaniaques». Me Emmanuelle HauserPhélizon, qui fut son avocate, parle, elle, d’un homme « énigmatique, étrange». « Il était très secret, ne se révélait pas », ajoute-t-elle, confirmant une personnalité complexe et torturée. Pour preuve, les motivations d’Abdelhakim Dekhar restent, pour l’heure, totalement mystérieuses. §NiColAS MoSCoviCi

Pourquoi le tireur n’était-il Pas dans les fichiers de la Police ? Dans sa course effrénée, le «tireur de Paris» avait laissé des traces d’ADN. Problème: cet ADN n’était pas enregistré dans les fichiers de la police. Pourtant, condamné à quatre ans dans l’affaire Rey-Maupin, Abdelhakim Dekhar avait séjourné en prison de 1994 à 1998. Mais, à l’époque, son ADN n’avait pas été prélevé car il n’existait pas encore de fichier des empreintes génétiques. En France, ce n’est que depuis 1998 – quand Abdelhakim Dekhar est sorti de prison – que les empreintes ADN sont répertoriées dans le Fnaeg (fichier national des empreintes génétiques). Il comprend plus de 2 millions de profils. Limité à l’origine aux infractions sexuelles, il a été étendu aux meurtres, cambriolages, vols simples, tags ou dégradations. Le prélèvement s’applique aux condamnés mais aussi aux suspects. §CEriSE SUDry-lE Dû


10

ACTU FRANCE

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr Stéphane Moitoiret, devant la cour d’assises du Rhône. BENOIT PEYRUCQ / AFP

L’ex-otage Francis Collomp livre les clés de son évasion Récit

«Je savais que si je ne réussissais pas mon évasion, j’étais mort.» Submergé

par l’émotion, l’ex-otage Francis Collomp est revenu pour la première fois sur ce samedi 16 novembre où il a échappé à la vigilance de ses ravisseurs. «Je dois mon évasion à l’erreur d’un gardien. Ce jour-là, il a oublié de prendre les clés», a-t-il raconté sur France 2 et TF1. L’ingénieur de 63 ans avait été enlevé le 19 décembre 2012, jour de son anniversaire, par un groupe d’islamistes dans le nord du Nigeria.

« Ils ont essayé de me convertir »

Son évasion, il l’a mûrement réfléchie. «Je me suis forcé à faire quotidiennement des kilomètres dans ma cellule.» Etre prêt physiquement et mentalement avant de se lancer. La peur au ventre mais un sang-froid qui force l’admiration : «J’ai couru dans la première petite

allée qui menait à la route. Puis j’ai pris un rythme de marche rapide pour ne pas me faire remarquer.» Aujourd’hui libre, l’homme, qui a perdu 38 kilos, parle de ses anciens geôliers qui « ont essayé de [le] convertir» : «Ils ont été reçus !» Mais derrière ce tempérament bien trempé, se cache le traumatisme : « Oui, quelquefois, ils m’ont fait souffrir... Des coups de crosse... Je ne vais pas m’étaler sur le sujet.» Sa libération s’apparente à un «livre d’aventures», avait commenté dimanche François Hollande en se disant «fier» de lui. Mais Francis Collomp ne veut pas être «un héros». «Quand on est otage, on ne devient rien… Rien du tout. On est comme un chien qui attend sa pitance. » Puis à l’évocation des deux journalistes français assassinés à Kidal, il s’effondre : «C’est le moment où je craque alors je m’en vais.» §MAUD VALLEREAU

EN BREF

Intempéries

Les chutes de neige se poursuivent dans l’Est et le Centre de la France. Elles ont déjà fait

trois morts dans des accidents de la route. Par ailleurs 36 000 foyers étaient toujours privés d’électricité hier. Météo-France a lancé hier soir une nouvelle alerte orange, principalement en Rhône-Alpes, alors que de nouvelles perturbations de circulation sont attendues.

Fait divers

La fillette retrouvée sur une plage à Berck-sur-Mer serait morte noyée. Il s’agit d’une enfant «d’environ 12 mois, de type européen, aux yeux bleus, décédée d’un oedème pulmonaire vraisemblablement consécutif à une noyade», a indiqué hier le parquet. Toutes les pistes, accidentelles ou criminelles, sont ouvertes.

Justice

Le micro-parti de Marine Le Pen cible d’une enquête préliminaire. Celle-ci a été ouverte en avril

par le parquet de Paris, a-t-on appris hier. Les investigations concernent notamment les prêts accordés par cette structure à des candidats FN lors des législatives de 2012. L’enquête a démarré après une dénonciation de la Commission nationale des comptes de campagne.

L’INVITÉ

FRANÇOIS LAMY, ministre délégué auprès de la ministre de l’Egalité des territoires.

«Martine Aubry au gouvernement : la question ne se pose pas.» AUJOURD’HUI, L’INVITÉ DE GUILLAUME DURAND est Harlem Désir, secrétaire général du PS. A 8 h 15 sur LCI.

Politique

Jean-Claude Gaudin veut rempiler. Le maire (UMP) de Marseille, a

annoncé qu’il briguerait un 4e mandat aux élections municipales de 2014, dans une interview publiée hier soir sur le site du Figaro.fr. «J’ai décidé de me présenter. C’est l’aboutissement d’une longue réflexion en liaison avec mes amis politiques et en écoutant les Marseillais», explique le sénateur-maire de 74 ans.

Trente ans requis contre Moitoiret Procès Valentin

Le verdict va enfin tomber .

Aujourd’hui, après deux semaines de débats intenses, l’affaire Moitoiret-Hégo devrait trouver son épilogue. Hier, devant une cour d’assises du Rhône pleine à craquer, l’avocat général, Jean-Paul Gandolière, a requis en appel trente ans de prison, dont une période de sûreté des deux tiers, contre Stéphane Moitoiret (44 ans) pour le meurtre de Valentin Crémault, 10 ans, le 28 juillet 2008 à Lagnieu, dans l’Ain. Soit la même sanction qu’en première instance. Ce soir-là, le garçon avait été tué de 44 coups de couteau alors qu’il se baladait à vélo. Pour l’avocat général, il n’y a aucun doute : le soir du drame, Stéphane Moitoiret était bien responsable de ses actes et son discernement n’était pas aboli mais «seulement» altéré. Selon lui, une sanction pénale s’impose donc. «Estce qu’au moment des faits, il avait cette part de conscience ? Je crois que oui, lance-t-il aux jurés. Un dément n’aurait pas pris la fuite immédiatement après avoir tué, ne se serait pas lavé ni changé.» Un peu plus tôt, Me Gilbert Collard, avocat de la partie civile, avait lui aussi plaidé dans ce sens. «Il y a responsabilité parce qu’il y a humanité. La mère de Valentin veut que son fils ait été tué par un être

humain, pas par un robot ! » Stéphane Moitoiret, lui, a répété ne pas être « responsable » de la mort du petit garçon. «Je ne pense pas avoir de maladie mentale, aujourd’hui, je me sens mieux», a-t-il ajouté.

«Taisez-vous !»

Par ailleurs, entre seize et dix-huit ans de réclusion ont été requis contre Noëlla Hégo (54 ans), ex-compagne de Moitoiret et poursuivie pour complicité d’assassinat. Pendant vingt ans, le duo formait en effet un couple marginal et mystique qui prétendait se voir confier des «missions divines». «Il lui était totalement soumis. C’était son disciple, et elle, le gourou. Sans elle, il n’aurait pas tué», tranche l’avocat général, évoquant une «complicité par provocation». Et de se tourner vers l’accusée : « Vous avez allumé la mèche ! » « Non… », répond-elle. « Taisezvous !» lui ordonne le magistrat. «Je suis désolée pour le petit Valentin, je ne voulais pas sa mort. Je n’ai pas incité Stéphane Moitoiret à le tuer», avait murmuré Noëlla Hégo dans la matinée. Sa défense plaide l’acquittement. Aujourd’hui la défense de Moitoiret tentera, pour sa part, de démontrer que ce dernier n’était plus lui-même lors des faits, et qu’il était donc irresponsable. §PIERRE-ALEXANDRE BEVAND, À LYON


ACTU FRANCE

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr

11

«Kevin a été victime de discrimination» Société

Kevin Chenais, ce Français obèse, âgé de 22 ans, bloqué aux Etats-Unis, puis à Londres parce que les compagnies refusaient de l’embarquer, a finalement pu rejoindre son domicile hier matin. Son père, René, qui l’accompagnait avec sa femme, raconte l’éprouvant périple à metronews.

Comment avez-vous vécu la fin de votre voyage cauchemardesque ? Ça a été très long, même si tout s’est accéléré grâce à Eurostar : ils nous ont emmené en ambulance jusqu’à notre domicile, près de Genève. Enfin ! Nous étions partis le mercredi 30 octobre de Rochester, où mon fils était soigné. Ça a été beaucoup d’angoisses et de fatigue. Aviez-vous déjà connu de tels soucis lors de voyages en avion ? Non. Nous avions été en Asie avec

Kevin en 2003. Quand on prépare un voyage avec lui, il faut toujours prévoir des interconnexions d’un minimum de trois heures, pour que l’assistance ait le temps de le transférer. A Chicago, notre avion venant de Rochester avait du retard. Quand on est arrivé devant l’enregistrement de British Airways, ils avaient déjà commencé l’embarquement pour Londres. Ils nous ont dit que nous prendrions le vol suivant. C’est là que les ennuis ont commencé. British Airways, comme la compagnie du paquebot QueenMary-II et Eurostar, ont invoqué des «raisons de sécurité». Ce sont des motifs que vous comprenez ? On peut tout comprendre. Mais si British Airways avait pu transporterKevin à l’aller, pourquoi n’ont-ils pas voulu le prendre au retour ? Son dossier médical avait été rempli

Kevin Chenais, à Douvres, en angleterre, juste avant de prendre le ferry pour Calais. Gary StonE/SIPa

deux mois avant. On y avait décrit tout son handicap : son obésité, son besoin d’oxygène. Ils nous avaient dit qu’il n’y avait pas de problème. Ils auraient au moins dû, comme Eurostar, essayer de trouver tous les moyens possibles pour nous ramener chez nous. Mais, au bout de cinq jours, ils nous ont laissé nous débrouiller tout seuls. Avez-vous le sentiment que votre fils a été victime de discrimination ? C’est sûr. Même si ce mot est à employer avec précaution car chaque pays a ses lois, il y a eu un effet discriminatoire. Le premier soir, quand ils nous ont fait attendre

le deuxième avion, des responsables de cabine sont venus nous voir pour nous demander si l’obésité de Kevin ne pouvait pas gêner les autres passagers, s’il n’avait pas de troubles comportementaux. Comment va Kevin aujourd’hui ? Cette histoire l’a beaucoup fatigué et, pendant ces trois semaines, il n’a pas eu tous ses traitements. Mais l’aide que nous avons reçue nous a fait chaud au cœur : les médias, qui ont tout de suite fait le relais, le consulat de France, qui nous a épaulés, Virgin Atlantic qui nous a offert le retour jusqu’à Londres, etc. §PROPOS RECUEILLIS PAR GilleS Daniel


12

VOTRE RÉGION

Météo MARSEILLE

3° 10°

TOULON

AVIGNON

4° 10°

SOLEIL

Lever : 8 h 10 Coucher : 17 h 3

1° 6° LUNE

Lever : 21 h 27 Coucher : 11 h 40

INFOS PRATIQUES Emploi : La Cité des métiers de

Marseille organise aujourd’hui de 14 à 17 heures une formation sur le thème : « S’entraîner à l’entretien d’embauche ». Une formation pratique où l’apport du CV est recommandé. 6, rue des Consuls, Marseille IIe. Inscriptions sur www.citedesmetiers.fr

Culture : Dans le cadre des 20e Journées

nationales de la prison, le cinéma Alhambra organise demain, à 18 h 30, une soirée sur ce thème avec la projection de deux films (Ombline et César doit mourir), suivie d’un débat. 2, rue du Cinéma, Marseille XVIe. Infos : www.alhambracine.com VOS Rédaction : Eric Miguet CONTACTS eric.miguet@metronews.fr Publicité : Edouard Huillet

edouard.huillet@metronews.fr

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr

Jean-Claude Gaudin se lance enfin Municipales 2014

Le secret de Polichinelle est levé.

Jean-Claude Gaudin a officiellement annoncé sa candidature à la mairie de Marseille hier soir sur le site Internet du Figaro. « J’ai décidé de me présenter. C’est l’aboutissement d’une longue réflexion, en liaison avec mes amis politiques et en écoutant les Marseillais », a-t-il en premier lieu déclaré avant d’expliquer les raisons de son choix de Jean-Claude Gaudin. © SB/METRONEWS briguer un 4e mandat à la tête de la seconde ville de France. «La situation locale et nationale n’a «dans un pays où l’espérance de vie fait que me renforcer. Je ne veux pas augmente sans arrêt, je ne vois pas que Marseille retourne en arrière. la nécessité de mettre à la retraite Les Marseillais n’ont pas besoin tous ceux qui ont passé les 70 ans». d’une double peine. Politiquement, JeanLe maire sortant Claude Gaudin assure L’échec avec Hollande est inévitable, avec Men- vise aussi la future qu’il ne fera « absolumétropole. nucci, il est à éviter. Je ment pas» alliance avec ne veux pas qu’une politique socia- le Front national. A la lumière des liste abîme à nouveau Marseille», récents sondages, plusieurs triangusoutient l’élu de 74 ans. Interrogé laires sont pourtant à attendre dans justement sur son âge, il estime que différents secteurs de Marseille lors

du 2e tour des élections municipales. «Evidemment, les triangulaires ne favorisent pas la droite républicaine. Ceux qui tentent de pourfendre en parole les idées du FN se réjouissent que son succès puisse me gêner. J’ai l’intention de faire face», assure-t-il.

« Je ferai des propositions »

Outre la mairie, Jean-Claude Gaudin vise également la communauté urbaine, détenue par le socialiste Eugène Caselli, et la future métropole. «Je veux faire campagne et agir avec une équipe solide, soudée, renouvelée et rajeunie qui prendra le relais», annonce le candidat. Sur quels thèmes ? «Continuer à faire reculer le chômage […] et attirer les investisseurs.» Sur le plan de la propreté de la ville, le sénateur UMP estime qu’il n’y pas «eu beaucoup de progrès», en ciblant le président de la communauté urbaine. «Je ferai des propositions», assure-t-il. §ÉRIC MIGUET


14

VOTRE RégiOn

Appelez-le « Monsieur Plan-de-Campagne »

Interview

en réaction à la mini-tornade qui s’était abattue sur plan-de-Campagne en octobre 2013, le préfet avait

demandé la nomination d’un coordinateur de la plus grande zone commerciale d’Europe. Robert Abela, 53 ans, a pris ses fonctions le mois dernier. Vous êtes nommé coordinateur de la plus grande zone commerciale d’Europe. Quel sera votre rôle? Une de mes premières missions, c’est la coordination entre les collectivités et les professionnels pour que les informations puissent passer. Ensuite, c’est la sécurité de la zone. Comment jugez-vous la concurrence avec les nouveaux grands centres commerciaux, comme les Terrasses du Port, qui seront bientôt ouverts? Je ne veux pas qu’on rentre dans un problème de concurrence. On a

robert Abela. © ém/metronews

un territoire assez large pour que tout le monde puisse s’y retrouver. Les clients ont aussi besoin de produits, d’articles différents. Mais comment Plan-de-Campagne peut-elle se démarquer? Mon rôle est de garder la spécificité de cette zone. On a une clientèle très diverse qui peut tout trouver ici. Cette diversité, c’est la force de Plande-Campagne. Après, si les autres zones commerciales créent les mêmes identités, on pourra parler de concurrence. §ProPos recueIllIs PAr érIc mIguet

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr

EN BREF

Social

Les délais d’attente aux conseil de prud’hommes de Marseille ne s’arrangent pas. Hier, à l’appel de la CGT, de la CFDT et de l’Unsa, une trentaine de personnes a manifesté devant la cour d’appel d’Aix-en-Provence. Ils demandaient des moyens pour accélérer le traitement des dossiers, pouvant atteindre, selon eux, deux ans d’attente.

Jolie est considéré comme le meilleur rosé du monde. Le très réputé magazine américain Wine spectator l’a classé à la 84e place de son classement annuel, mais il est seul rosé du palmarès. « Cela prouve qu’un vin rosé de Provence, élégant et raffiné, peut compter parmi les meilleurs vins du monde », estime Marc Perrin qui travaille pour le couple star sur le domaine de Miraval dans le Var.

Justice

La justice condamne douze hommes soupçonnés d’avoir repris à leur compte des établissements aixois anciennement sous la coupe de Francis le Belge.

Liés au grand banditisme corse, ils ont été condamnés hier par le tribunal correctionnel de Marseille à des peines allant jusqu’à 7 ans de prison ferme pour leur participation au racket de boîtes de nuit à Aix-en-Provence.

Œnologie

Le Rosé de Provence appartenant à Brad Pitt et Angelina

Après les films, le vin : Brad Pitt et Angellina Jolie produisent leur propre rosé sur leur domaine varois. © rex/sipa


16 AU QUOTIDIEN

2

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr

sur NOËL

Les internautes vont dépenser 60 % de leur budget cadeaux sur le Net (+ 2 points en un an), selon une enquête Médiamétrie/NetRatings.

VIDÉO RETROUVEZ LA VIDÉO SUR

metronews.fr/ cercueil

On trouve de tout sur Le Bon Coin. Y compris un cercueil revendu 200 euros « cause fausse alerte ». La preuve que, dans la vie, on n’est pas à l’abri d’une bonne nouvelle.

Le jeu Ryse Son of Rome fait partie des exclusivités de la Xbox One.

L’écran d’accueil permet d’accéder en un clin d’œil à de nombreuses fonctionnalités.

High-tech

La Xbox One, des jeux et bien plus ÉVÉNEMENT. Microsoft sort aujourd’hui sa dernière console de jeux, la Xbox One, une semaine avant la Sony PS4. MULTI-USAGE. Une machine dont l’ambition est d’aller au-delà des seuls jeux vidéo pour devenir une véritable box de divertissement numérique. JEAN-FRANÇOIS MORISSE

E

lle est enfin arrivée ! Depuis ce matin, la nouvelle console de Microsoft, la Xbox One, est disponible en magasin. Avec une jolie collection de jeux. Parmi ceux-ci Ryse Son of Rome, jeu d’action épique et spectaculaire, le jeu de course Forza Motorsport 5 ou bien encore le titre à la fois drôle et gore Dead Rising 3. Des titres exclusifs à la Xbox One, qui seront accompa-

gnés d’autres jeux déjà sortis sur Xbox 360 et PS 3 comme Fifa 14, Call of Duty Ghosts ou bien encore Assassin’s Creed IV. Voilà un bon point : avec 22 titres disponibles dès son lancement, la Xbox One est bien mieux dotée que les précédentes consoles à leur lancement.

Des jeux plus puissants dans un an

Autant de titres qui sont cependant loin d’exploiter à fond les capacités de la console. Difficile dès le premier jour de tirer la substantifique moelle d’un tel monstre de technologie : les développeurs n’ont pas eu le temps suffisant pour créer des jeux vidéo qui tirent totalement parti des capacités de la machine. Il faudra pour cela attendre quelques mois, voire une année. Pas de crainte cependant : les premiers jeux restent attractifs. Surtout, Microsoft a intégré dans sa console une offre assez complète de diver-

tissement numérique au sens large. Il devient même possible de brancher sa box Internet sur la console afin de regrouper dans une seule interface tous ses contenus. Lors de nos tests, nous avons pu constater qu’on pouvait très facilement passer d’une partie de Forza, à une chaîne de TV, au visionnage d’un Blu-Ray ou d’un film en VOD. Sans conteste, l’interface est pratique, complète et ergonomique. Surtout si on ajoute les commandes vocales ou gestuelles rendues possibles par la caméra nouvelle génération Kinect, désormais vendue systématiquement avec la console. Une caméra qui peut aussi être utilisée avec Skype (intégré à la console) ainsi qu’en plein jeu ou en regardant la télévision. Il devient ainsi facile d’échanger avec ses amis n’importe quand. Une vraie belle fonctionnalité qui n’occulte toutefois pas le fait que, dans l’immédiat, ce sont les

titres et le prix qui feront la différence. Alors faut-il craquer pour cette Xbox One ou attendre la PS4 de Sony qui sort la semaine prochaine ? Pour trancher, les joueurs devront regarder les titres exclusifs disponibles sur chacune des consoles et considérer la profondeur de leur porte-monnaie. Tandis que la console de Microsoft est vendue 499 euros, celle du japonais sera proposée 100 euros moins chère. Ce n’est pas négligeable.§

À LIRE GTA, Call of Duty mais aussi Angry Birds, les Sims, Tetris ou Tomb Raider… les passionnés de jeux vidéo vont adorer lire ces « Histoires secrètes des jeux vidéo » (Editions First).


AU QUOTIDIEN

18

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr

La Little Bay. PHOTOS JORDAN RUZIÉ

offertes. Une dizaine de sentiers de randonnée ont été balisés à l’intérieur de l’île (point culminant, le pic Paradis, 424 m) et le long du littoral, ce qui permet de découvrir des panoramas spectaculaires et des endroits restés sauvages.

Maho Beach.

LE PARADIS DU SHOPPING

L’île de Saint-Martin avec au nord, la partie française et la partie néerlandaise au sud.

Saint-Martin, l’île aux deux visages Evasion

Cette île surprenante, dont on peut faire le tour en une journée, a une particularité : elle est coupée en deux depuis 1648. Au nord, Saint-Martin, la partie

française (les deux tiers de l’île), et sa capitale Marigot, au sud, Sint Maarten, la partie néerlandaise, et sa capitale Philipsburg. De ce côté de l’île, l’influence anglosaxonne est marquée, avec de nombreux hotel-resorts à l’américaine, des résidences de tourisme et des paquebots de croisière. La partie française est beaucoup plus pittoresque, moins urbanisée, avec des établissements hôteliers de charme et des bourgs qui offrent une douceur de vivre typiquement insulaire. C’est aussi là que se trouvent les meilleurs restaurants de l’île, voire des Antilles.

L’ÎLE AUX 37 PLAGES

Saint-Martin est entourée de plages magnifiques – 37, officiellement. Au nord, la plage d’Orient Bay, la « Saint Trop’ des Caraïbes », ressemble à un immense tapis de sable clair, d’une finesse saisissante. Très fréquentée, elle est bordée de bons restaurants de plage, dont le célèbre Waikiki Beach, le plus jet-set de l’île. Celle d’Anse Marcel, également dans la partie française, ourle une baie magnifique entourée de collines luxuriantes. Nos coups de cœur : les plages secrètes, accessibles à pied, comme Happy Bay (10 minutes), et celle de Petites Cayes, un croissant de sable blanc hors du temps (trois quarts d’heure à pied depuis l’Anse Marcel). L’îlet Pinel est une petite île que l’on rejoint en 5 minutes de bateau, avec deux belles plages bai-

gnées par des eaux d’un bleu turquoise intense, idéales pour la plongée avec masque et tuba. Passage obligé : la plage de Maho, à l’extrémité de la piste de l’aéroport international. Là, on assiste au spectacle unique des jumbos qui atterrissent à quelques mètres au-dessus des parasols. Sensations fortes garanties.

ACTIVITÉS À GOGO

Bien entendu, on vient d’abord à Saint-Martin pour se la couler douce, mais les plus sportifs pourront également mettre le turbo. L’activité reine est la plongée sous-marine, avec des sites accessibles à tous les niveaux, dans une eau qui ne descend jamais en dessous de 25°C. Kayak de mer, planche à voile, parachute ascensionnel, surf et voile font également partie des possibilités

Bénéficiant du statut de port franc, Saint-Martin offre une grande variété d’articles détaxés en plus de diverses productions artisanales. Dans les deux rues principales de Philipsburg, joliment restaurées, se succèdent en rangs serrés des boutiques et des enseignes de marque. Les vitrines regorgent de bijoux, de parfums, de matériel électronique, de montres, de vêtements et d’articles de maroquinerie à des tarifs avantageux. §JEAN-BERNARD CARILLET

PRATIQUE Hébergement Hôtels et villas à tarifs raisonnables hors période mi-décembre-mi-mars. • Le Domaine de Lonvilliers Au bord de la plage d’Anse Marcel. A partir de 100 € la double. Hotel-le-domaine.com • Les Balcons d’Oyster Pond Bungalows sur la marina d’Oyster Pond. A partir de 110 € la double. Lesbalcons.com • Location de chambres chez l’habitant et gîtes, à partir de 40 € la nuit Antilleslocation.com Y aller Deux vols directs par semaine avec Air Caraïbes au départ de Paris-Orly Sud. A partir de 499 € l’aller-retour. Aircaraibes.com Formalités Passeport en cours de validité. Décalage horaire moins 5 h en hiver S’informer • iledesaintmartin.org • stmaarten.com

UN CHIFFRE SUR LA PLANÈTE

173 000

Chaque semaine, avec Ushuaïa TV, metronews révèle un chiffre étonnant, vertigineux ou alarmant. PAR MURYEL JAPPONT

C’est le nombre de mètres cubes que charrie le fleuve Amazone en une seconde. Son débit, qui peut monter

jusqu’à 220 800 mètres cubes est l’équivalent des huit autres plus grands fleuves planétaires réunis. Hors norme, il génère 20 % de l’eau douce mondiale. Long de plus de 6 500 kilomètres, l’Amazone traverse 8 pays : le Brésil, la Bolivie, l’Equateur, la Colombie, le Pérou, le Véné-

zuela, le Suriname et le Guyana. Une réserve d’eau incroyable qui, en période de crues, a une masse si importante que le continent SudAméricain s’affaisse de quelques centimètres.

Pour retrouver ce chiffre en temps réel et des milliers d’autres, connectez-vous sur planetoscope.com Retrouvez l’émission «Ushuaïa, le mag» samedi 23 novembre à 20h10 sur Ushuaïa TV


CULTURE 23

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr

3

sur COME-BACK Incroyable mais

vrai ! Les Backstreet Boys sont de retour. Le boys band star des années 1990 entame une tournée européenne qui passera par Paris.

EN IMAGES RETROUVEZ TOUS CES SUJETS SUR

metronews.fr/ culture

Adam Levine, Idris Unconditionally, Elba et les 13 mecs les le clip prestigieux plus sexy du monde. de Katy Perry.

Théâtre

Muriel Robin est revenue, et elle a vaincu la déprime ! VINCENT ISORÉ/METRONEWS

« J’ai mis des mots sur ma vie » SPECTACLE. Muriel Robin est remontée sur scène à la rentrée avec Robin revient, son premier one-woman-show depuis huit ans. INTERVIEW. Un come-back réussi qu’on peut d’ores et déjà découvrir en DVD. L’occasion d’un premier bilan avec metronews. PROPOS RECUEILLIS PAR CHRISTOPHE JOLY

« Vous n’êtes pas près de me revoir ici, ni sur une autre scène de music-hall. Une page est tournée », disiez-vous à l’Olympia en 2000. Quel a été le déclencheur de ce retour sur scène ? Je voulais donner de l’espoir au public. J’aurais pu appeler le spectacle Tout est possible. J’ai fait un travail sur moi toutes ces années, pendant cette pause obligatoire, douloureuse. Cela m’a permis d’aller vers moi et ce que je voulais être. Cela prend pas mal de temps, 25 ans. Et maintenant je suis dans la récolte. Je voulais mettre des

mots sur ma vie. Dire que ne suis pas qu’une fille en tailleur noir qui a la machoire carrée. C’est-à-dire ? A un moment, Robin, je n’en pouvais plus, je ne pouvais plus la voir, l’entendre. La fille qui m’intéressait, c’était Muriel. Pendant un temps, je n’étais plus drôle. Maintenant, il y a Muriel et il y a Robin qui se superposent. Cette dernière ne me gène plus. Comment votre public a-t-il évolué en huit ans ? Je ressens que le temps a passé et que j’ai affaire à une autre génération. Il y a des gens jeunes dans mon public qui ne m’avaient vue qu’en vidéo. Là, ils ont voulu me

voir sur scène et je sens qu’il y a une vraie histoire. Ça fait plaisir. C’est fou. Comme je leur dis beaucoup de choses, il se passe un truc très fort. Que représente ce spectacle pour vous ? Il a mis quelque chose de nouveau dans ma vie : l’écriture. Car c’est mon premier spectacle sans Pierre [Palmade]. C’était important pour me prouver que j’étais capable d’écrire seule. Il n’y a rien de plus fort pour dire ce que l’on veut. Robin revient est le récit de votre vie, comment le vivezvous justement ? Bien, si on sait pourquoi on le fait. Il faut que le rire soit au rendez-vous. Mais il doit y avoir du fond pour faire aussi naître des larmes. Une sorte d’émotion. Votre spectacle pourrait-il devenir un film ? Quelqu’un m’a dit ça par deux fois. Je ne vois pas tellement… à

la manière de Guillaume Gallienne peut-être. Pourquoi pas. J’aimerais bien. Des projets au cinéma justement ? Non, personne ne me propose rien depuis vingt-cinq ans. Et ça continue. Mais j’en ai fait le deuil, très douloureux, car j’ai toujours voulu être actrice de cinéma. Alors, quelle sera la suite, après la fin de votre tournée au printemps prochain ? Probablement l’écriture. Et peutêtre même ne plus jouer. Je ne trouve rien de plus fort que de créer.§ Robin revient, en DVD, 19,99 € (TF1 Vidéo). Muriel Robin joue ce soir au Palais Nikaia de Nice et demain au Dôme de Marseille. En tournée dans toute la France, la comédienne sera au Palais des sports de Paris du 23 janvier au 1er février 2014.


24

CULTURE

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr

La chronique d’Aïda Touihri

Guillaume Depardieu, l’âme d’un poète Faut-il parler Post mortem, l’album de Guillaume Depardieu, qui sort lundi ? Cinq ans après sa disparition, cette question nous a quelque peu troublés. S’agissait-il d’une opération commerciale ? Une manière sordide de refaire parler du fils prodigue ? Rien de tout ça en réalité. Peu le savent, mais, avant de suivre la vocation familiale, Guillaume Depardieu était d’abord un musicien éclairé. En témoignent dans « Grand Public » sa sœur, Julie, son épouse, Elise Ventre, et ses proches, dont le compositeur François Bernheim. « J’ai été fasciné tout de suite, écrasé par la beauté des textes, raconte ce dernier. Il avait cette espèce de fêlure, ce sirop de la rue. Il faisait partie de ces gens sincères qui ne trichent pas. » Car, dans cet album, Guillaume Depardieu, « l’estropié », « le mutilé », se livre en autoportrait. Ses tourments dépressifs, ses écarts de conduite, l’alcool, les accidents

de la vie dont sa sœur Julie était aussi la confidente. Aujourd’hui elle a fait de cet album posthume une affaire personnelle. « Sa mort a été un choc. On s’est tous engueulés et puis on s’est dit qu’il fallait essayer de finir ce qui était son rêve. » Encore fallait-il trouver le bon arrangeur. Ce sera Renaud Letang. « J’avais peur que ce soit glauque, pas naturel. Mais quand j’ai vu que la famille réagissait de manière positive plutôt qu’avec tristesse et nostalgie, je me suis dit qu’on pouvait faire quelque chose. » Le résultat est autant une vraie découverte musicale qu’un magnifique hommage familial. Seul le père, Gérard, n’a pas encore donné officiellement son avis sur l’album. C’est par sa fille Julie, qu’il s’est confié : « T’es un poète. »§ Retrouvez aïda Touihri dans « Grand public » demain à 14 h 50 sur France 2 ou en rediffusion mercredi à minuit.

EN BREF

« Tracks »

Il est toujours le King. Eric Can-

tona a parfaitement amorcé son virage de comédien. A l’affiche de la comédie fantasque Les Rencontres d’après minuit aux côtés de Béatrice Dalle, l’ex-footballeur a accordé une longue interview au magazine « Tracks ». A suivre samedi à 1 h 10 sur Arte.

biscité par la critique, Les Garçons et Guillaume, à table a signé le 7e meilleur score de l’année pour la première séance de 14 heures. Près de 70 000 spectateurs avaient déjà vu la comédie, mercredi, dans toute la France. Zaz. play on

Reformation

Les papys de l’humour anglais font de la résistance. John Cleese,

Eric Idle, Michael Palin, Terry Gilliam et Terry Jones, tous septuagénaires, ont tenu hier une conférence de presse événement à Londres pour annoncer la réunion des Monty Pythons, le 1er juillet 2014 à l’O2 Arena de Londres. Un spectacle dans lequel il y aura « de la comédie, du pathos, de la musique, et un tout petit peu de sexe antique ».

Box-office

Joli démarrage pour le premier film de Guillaume Galienne. Plé-

Musique

La Sacem fait le bilan. La société

a établi son palmarès des artistes qui ont le plus brillé en cette année. Etienne Daho, Serge Lama, Rover et Zaz font notamment partie des heureux lauréats de la cérémonie, qui sera diffusée en direct sur le site de la Sacem lundi prochain à 20 heures.


26

VOTRE WEEK-END

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr

Attaquez la semaine du bon pied

Sorties

pour être regonflé à bloc dès le lundi matin.

Non, pas de plateau télé ce soir. C’est dimanche, la douce voix de votre patron résonne déjà dans vos oreilles, mais qu’importe. La nuit vous appartient. Marseille n’offre pas de vie nocturne dominicale éclectique ? Détrompez-vous !

Le Namasthé, 11, rue félibre-Gaut à Aix. 8 euros les vingt minutes.

ambiance intime aux cafés-théâtres

Le cuistot, c’est vous

« Un tartare pour la 8 ! » Avant de sortir votre costard du lundi, enfilez donc un tablier et une toque. Le What’s Up, le nouveau restau de La Plaine, spécialisé dans les burgers et le vin bio, sert des plats à base de produits locaux, concoctés par son cuisinier argentin. Mais le dimanche soir, c’est à vous de passer derrière les fourneaux. Les aliments sont à disposition, il suffit de s’inscrire. Chaud devant ! What’s Up, 98, rue Curiol, Ier. « La cuisine des potes » : 8 euros le plat + un verre. réserv. : 09 83 67 72 07.

Envie d’air pur ? Filez au bar à oxygène du Namasthé, à Aix-en-Provence. © Dr

un boL d’air

Le cafard vous envahit à la fin du week-end ? Pas de panique. Filez à Aix, au bar indien le Namasthé. Lumière tamisée, matelas, musique d’ambiance, idéal pour la relaxation. Le plus de l’établissement : son « bar à oxygène », offrant aux

Les vignerons vous payent un coup

clients la possibilité de respirer de l’air « pur ». Au menu : cinq fioles aux couleurs vives, aromatisées à la menthe, à la cannelle, au thym, au clou de girofle, à la verveine ou à la lavande… Chacune offrant une particularité : tonicité, volupté, extase ou encore fantasme. Idéal

spectacle

© ABBA for EVEr

ets, proposant restauration et concert, one-man-show, ou pièce de théâtre. Si la plupart sont fermés le dimanche, quelques irréductibles offrent la possibilité de siroter un cocktail devant un spectacle. Certains sont situés autour de leur grande sœur, La Criée, comme Le Panache ou La Grande Comédie de Marseille. De son côté, le Caféthéâtre de Tatie (VIIe) permet aux spectateurs de prendre possession de la scène. Quant au Cri du port, sa programmation dominicale s’inspire du jazz. C’est lui qui conclue le festival Jazz en Ville ce dimanche, avec un dernier concert. Un bon remède contre le blues. §hugo giuSti

Marseille capitale du design Mode. Fin 2013, le design investit toutes les adresses branchées de Marseille. Le Palais de la Bourse et d’autres lieux accueillent le volet Design et Méditerranée de l’exposition collective Alhoush.com, portail de 350 designers du monde arabe. Mais aussi un workshop organisé par les écoles de design et deux expositions du Design Tour avec, une question en fil rouge : « Existe-t-il un design méditerranéen ? ».

Salon. Comme chaque année, les vignerons de la région exposent leurs derniers crus au parc Chanot. La dégustation est gratuite dans tous les stands de vin et de gastronomie, tenus par les producteurs. Des cours d’initiation à l’œnologie sont prévus (sauf lundi) à 13 heures, 15 heures et 17 heures (inscription sur place). Jusqu’à lundi au parc Chanot (VIIIe), de 10 heures à 20 heures. Entrée : de 4 à 8 euros. Infos : www.savim.eu

Jusqu’au 1er décembre au Palais de la Bourse (Ier) de 10 heures à 19 heures. Gratuit.

Max Boublil : rire et chansons humour. Révélé par Internet grâce à ses hilarantes parodies de chansons, Max Boublil revient avec un nouveau spectacle. Il raconte son quotidien, tout ce que sa cyber-célébrité lui a apporté et, surtout, comment sa vie de mec normal lui a inspiré des compositions cultes. En chansons et en sketches. Demain à 20 h 30 à l’Espace Julien, 39, cours Julien à Marseille Tarif : 32 euros.

Zazie, en concert ce soir au Dôme. © @KMEroN

ABBA for ever !

Max Boublil. © Dr

Si le célèbre groupe suédois n’est plus, sa légende perdure. Le groupe, délicieusement kitsch et constitué de sosies, assure le show avec précision et permet de redécouvir les plus grands tubes d’ABBA (« Gimme Gimme », « Dancing Queen », « Mama mia »…). L’occasion de faire un bond au milieu des années 70, entre strass et paillettes. ABBA for ever, au théâtre Molière, à Marignane, ce soir, à 20 h 30. Prix : 29,90 euros.

Zazie en live Concert. Son dernier album, Cyclo, est sans doute le plus dynamique. Enregistré et réalisé avec Olivier Coursier (AaRON) et mixé par Tony Hoffer (The Kooks), le son oscille entre pop et électro. En concert ce soir au Dôme, la chanteuse reprendra aussi ses grands classiques dans des versions remastérisées. Ce soir, à 20 heures, 48, avenue de Saint-Just (IVe). Billets : de 25 à 65 euros.


28

médias

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr

« On va avoir une grande finale » Concours

retrouvée en face-à-face la semaine

A J-1 de la finale de « Danse avec les dernière avec Keen’V alors qu’elle stars », Alizée, Laëtitia Milot et Brahim était en haut du tableau ? C’est la Zaibat, derniers en lice, sont « DANSE AVEC LES STARS » force du format : persamedi à 20 h 50 sur TF1. sonne n’est à l’abri. La sur le qui-vive . Pour preuve : l’année passée, Lorie a quitté l’aventure et on était tous bluffés. »

des progrès incroyables

« Est-ce qu’un pianiste est nécessairement un bon violoniste ? Non. Brahim sait compter les temps, mais il ne savait pas ce qu’était une valse viennoise ou un quickstep. Il est danseur mais dans son domaine. Il se retrouve dans un univers complètement différent. Il gère des mouvements très physiques, très acrobatiques. Il faut qu’il aille plus dans les détails. Au début, c’était un peu trop athlétique. Maintenant, c’est complètement artistique. Chapeau bas pour monsieur Brahim Zaibat ! »

« La courbe d’apprentissage des trois finalistes est incroyable. Si Alizée est partie plus technicienne, Brahim plus acrobate et Laëtitia plus actrice, à présent, ils se rejoignent. On va avoir une grande finale. Qui va l’emporter ? Le public est joueur. Mais je crois qu’à la fin il va prendre une décision pondérée et motivée. »

alizée

« Au début, elle avait un peu plus de réserve. A présent, elle commence à “ouvrir les valves”. Pourquoi s’est-elle

brahim zaibat

Le danseur canadien sait se montrer très généreux parfois. TF1

laëtitia milot

« Elle est incroyablement forte. Il faut se souvenir qu’au 7e prime, elle a perdu son partenaire, Christophe Licata, moins de 24 heures avant sa performance. Au 8e prime, elle s’est présentée avec un nouveau danseur. Tout le monde aurait été fragilisé en perdant son partenaire après 8-9 semaines d’entraînement. Pas elle. Au cours de la saison, il y a des moments où Laëtitia m’a complètement bluffé. Lors de l’épreuve de la fusion des danses, elle a fait un super cha-cha-cha. Elle était « tigresse ».

PACKS «PREMIÈRES NEIGES»

PACKS «FESTIVAL 2.0»

47€/jour /pers. 244€ /sem./pers

59,50€ /jour /pers.

(hébergement, forfait ski, cinéma) Prix à partir de

Avec son côté actrice, elle est entrée à fond dans le personnage. » §PROPOS RECUEILLIS PAR sonia ouadhi

vincenT isoré/MeTronews

metronews, le pétillant juré JeanMarc Généreux revient sur le parcours des trois finalistes.

MurieL robin

L’inViTÉe

« Je veux bien y participer à condition que je ne sois pas filmée et que personne ne soit au courant. J’adore la danse : plus jeune, je dansais beaucoup. Et je pense même qu’il faut danser tous les jours. »

(hébergement, forfait ski, cinéma, bowling, soirées DJ, concert...) Prix à partir de

www.lesarcs-filmfest.com #lesarcsfilmfest infos mobiles

mobile.lesarcs-filmfest.com


30

médias

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr

Le cascadeur alain Figlarz, entouré de ses apprentis. TF1

Alain Figlarz, l’amour du risque Portrait

avec Belmondo, Delon, Ventura. A l’époque, on faisait ce métier de père en fils. Moi, je suis arrivé avec mes seules compétences en arts carrière, le chorégraphe et met- martiaux. Les mecs se moquaient teur en scène de cascades, sort de de moi. Je passais pour un guignol. » l’ombre afin de mettre en lumière Le film La Mémoire dans la peau avec son métier dans Les Apprentis cas- Matt Damon sera définitivement cadeurs, sur TF6. Mais, Les apprentis cascadeurs, un tremplin pour sa ce soir à 20 h 50 sur TF6. carrière, qui compte pour lui, pas question de participer à une émission de de nombreux longs-métrages aux téléréalité, un genre qu’il trouve Etats-Unis, Canada ou encore en trop « olé-olé ». Australie. Alain Figlarz a opté pour une série de 3 documentaires dans Un drôle de costaud lesquels 4 apprentis, sélectionnés Grâce à son émission, le maître de parmi une quinzaine de candidats, la cascade espère redorer le blason pourront découvrir son univers. de ce métier « fun et non-violent ». « Aux Etats-Unis, le cascadeur a de « Je fais le pitre sur les plateaux. Il grandes responsabilités contraire- faut dédramatiser les situations. J’arment à la France. Pourtant, on a rive à feindre l’égorgement de n’imun savoir-faire reconnu à l’étran- porte qui en rigolant, même celui ger », explique-t-il tout en préci- d’un enfant », plaisante-t-il. sant qu’il évolue dans « un métier Le cascadeur qui travaille actuellede clown, où l’on doit donner de ment sur Lucy, le prochain film de l’émotion, et qui ne consiste pas à Luc Besson, et la série Section Zéro être une simple doublure ». d’Olivier Marchal, est également acteur. Sous ses airs de gros durs, « Je passais pour un guignol » il n’attend qu’une chose : un rôle Si le programme de TF6 lui tient de gentil. « On me propose toutant à cœur, c’est qu’Alain Figlarz ne jours de jouer des débiles mentaux doit sa réussite à personne dans le et méchants, à croire que je vais milieu impitoyable du cinéma. « A chercher mes croissants avec une mes débuts, se souvient-il, j’ai fait kalachnikov [rires]. » face aux cascadeurs qui travaillaient §sonia ouadhi

Taken 2, Largo Winch, No Limit… toutes ces fictions ont tous un point commun : Alain Figlarz. Après trente ans de


médias

32

20.50 Divertissement

MasterChef Jurés : Frédéric Anton, Amandine Chaignot, Yves Camdeborde et Sébastien Demorand 23.30 Vendredi, tout est permis avec Arthur Divertissement. Présentation : Arthur. 1.25 Confessions intimes Magazine. Présentation : Marion Jollès-Grosjean.

20.45 Série

20.45 Magazine

Les petits meurtres d’Agatha Christie «Le témoin muet». Avec Samuel Labarthe, Blandine Bellavoir, Élodie Frenck. 22.25 Ce soir (ou jamais !) 0.30 Un jour/un destin Magazine. «Françoise Hardy et Jacques Dutronc : les inséparables». 1.50 Envoyé spécial Mag.

TMC 20.45 Les experts : Manhattan Série. «Des dessous convoités» - «Un mort dans la foule» - «Le flic de Miami» - «Meurtre à Central Park» - «Terminus». 0.50 Suspect n°1 Magazine.

FrANCE 5 20.40 On n’est pas que des cobayes ! Magazine. Présentation : Agathe Lecaron, Vincent Chatelain et David Lowe. 22.25 C dans l’air Magazine. 23.35 Entrée libre Magazine.

Thalassa Présentation : G. Pernoud. «Au cœur de la tempête». 22.40 Soir 3 23.10 Enquêtes de régions Magazine. 0.00 Doc 24 Doc. 2013. 0.55 En quête de preuves «Cas de conscience». 1.45 Le match des experts 2.10 Midi en France Magazine. «À Montluçon».

NT1 20.45 Fringe Série. «Incursion» «Ennemi commun». Avec Anna Torv. 23.15 The Walking Dead Série. «Le tout pour le tout» - «Rose Cherokee» «Chupacabra». Avec Andrew Lincoln.

D8 20.50 Au cœur de l’enquête Magazine. «Trafic de faux permis : les gendarmes en alerte» - «Braquages en série, coffrefort et lacrymo» - «Pickpockets, escrocs et cartes bancaires».

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr

21.00 Film

20.50 Téléfilm

20.50 Série

Taken 2 Action de Olivier Megaton. 2012. Fr. VM. 98 mn. Avec Liam Neeson, Maggie Grace, Famke Janssen.

Les déferlantes Comédie dramatique de É. Faucher. 2013. Fr. 98 mn. Avec Sylvie Testud, Bruno Todeschini.

NCIS «Vena Amoris». Avec Mark Harmon, Michael Weatherly, Cote De Pablo.

22.25 Taken Action de P. Morel. 2007. Fr. VM. 85 mn. Avec Liam Neeson. 0.00 The Expendables 2 : unité spéciale Action de S. West. 2012. USA. VM. 102 mn. Avec S. Stallone.

22.30 À l’âge d’Ellen Drame de Pia Marais. 2010. All. 95 mn. Avec Jeanne Balibar. 0.05 Court-circuit Mag. «Spécial Balkans». 1.25 Tracks Magazine.

21.40 NCIS Série. «Ce qui ne nous tue pas...» - «Un homme désespéré» - «L’étoffe des héros» - «Le baiser du tueur». 0.55 Californication Série.

HD1 20.50 Julie Lescaut Série. «Délit de justice» - «Les surdoués» «Piège pour un flic». Avec V. Genest. 2.20 Contre-enquête Série. «Le parfum de l’argent» - «Pauvre petite fille riche».

W9 20.50 Enquête d’action Magazine. Au sommaire notamment : «Gens du voyage, roms : au cœur de ces communautés qui intriguent» - «Obésité : enquète sur l’Amérique XXL».

FrANCE 4 20.45 Qui chante le plus juste ? Divertissement. Présentation : Amanda Scott et Stéphane Basset. 0.15 Dany Boon : «Dany Boon : tout entier» One-man show.

NrJ12 20.50 Sauveur Giordano Série. «Crédit pour un meurtre» - «Le petit témoin» - «Aspirant officier». Avec Pierre Arditi, Julie Bataille. 2.10 Poker


SPORTS 33

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr

4

sur

DIAPORAMA

FOOTBALL Le magazine GQ a désigné mercredi

soir son « Homme de l’année » et il s’agit d’un footballeur : Zlatan Ibrahimovic, l’attaquant du PSG. Blaise Matuidi, le milieu de terrain champion de France, est, lui, désigné « sportif de l’année ».

Robert Lewandowski, Gareth Bale (photo), Petr Cech… Découvrez toutes les stars qui n’iront pas au Mondial brésilien. RETROUVEZ LES PHOTOS SUR

metronews.fr/bresilstars

Football Ligue 1

Gignac, mieux qu’un joker ? RÉTROGRADATION. Gignac n’est désormais qu’un joker pour son coach, Baup, depuis le match aller contre Naples. PARDON. Il pourrait être relancé ce soir à Ajaccio au regard de l’inefficacité de la concurrence à son poste.

14e journée

PROGRAMME CE SOIR Ajaccio - Marseille ....................20 h 30 (BeIN Sport) DEMAIN Reims - PSG................................... 17 heures (Canal+) Evian - Lorient ...................... 20 heures (BeIN Sport) Lyon - Valenciennes............... 20 heures (BeIN Sport) Montpellier - Guingamp...... 20 heures (BeIN Sport) Rennes - Bordeaux............... 20 heures (BeIN Sport) Sochaux - Bastia................... 20 heures (BeIN Sport) DIMANCHE Lille - Toulouse ...................... 14 heures (BeIN Sport) Nice - Saint-Etienne.............. 17 heures (BeIN Sport) Nantes - Monaco.......................... 21 heures (Canal+)

LUCIEN DETTORI, À MARSEILLE

Q

Personne n’est intouchable

De fait, ces dernières semaines, Baup s’est retrouvé un peu plus fragilisé. L’entraîneur s’est aussi rappelé que le même Gignac avait aussi témoigné haut et fort son mécontentement lors de remplacements en début de saison. Une fois, ça pouvait aller. Mais plusieurs fois, en plus d’une inefficacité persistance et de sorties sans saveur, la coupe a été pleine pour Baup ! « Déjà, j’ai

CLASSEMENT

André-Pierre Gignac a perdu sa place de titulaire mais pourrait la retrouver dès ce soir. AFP

loué ses entrées en jeu lors des derniers matches en tant que joker », lâchait en point presse l’entraîneur de l’OM jeudi. « Il a eu une attitude professionnelle et a marqué avec une dernière entrée dans le rôle de joker déterminante contre Sochaux [victoire 2-1], relève Baup. A un moment donné, il ne peut pas se contenter d’être joker. A lui de continuer à être performant quand il entre. » Comprendre par là que la

mise au banc de Gignac lui a volontairement été infligée pour qu’il renoue avec une attitude plus professionnelle. Aux yeux de tout son vestiaire, Baup a érigé l’exemple de Gignac pour montrer que personne n’était indispensable sans une bonne attitude. Titulaire ou sortant encore du banc, ce soir, Gignac devra prouver qu’il en a définitivement marre d’être un joker.§

1. PSG 2. Lille 3. Monaco 4. Nantes 5. Marseille 6. Reims 7. Lyon 8. Guingamp 9. Saint-Etienne 10. Bastia 11. Rennes 12. Bordeaux 13. Nice 14. Evian 15. Toulouse 16. Montpellier 17. Lorient 18. Valenciennes 19. Ajaccio 20. Sochaux

V. ISORE/METRONEWS

uelque chose s’est cassé. Indiscutablement. Et la rupture s’est produite à la suite d’un match précis : la réception de Naples (22 octobre défaite 2-1). Devant le manque de courses défensives et d’efforts réalisés par AndréPierre Gignac, alors titulaire, le coach en avait avalé sa casquette. Ce soir-là, son attaquant avait manifesté aux yeux de tous son agacement devant l’énervement de Baup. Ce dernier ne lui a pas pardonné. Il n’y a rien de plus terrible pour un coach que de se voir ainsi contesté au grand jour par l’un de ses cadres. Car cela ouvre aussi vite la porte à d’autres contestations en interne, et même de la part des plus jeunes ou des derniers arrivés…

MURIEL ROBIN

L’INVITÉE

Pts 31 27 26 23 21 19 18 18 18 18 17 17 17 16 16 14 11 9 8 7

J 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13

G 9 8 7 7 6 4 5 5 5 5 4 4 5 4 4 2 3 2 1 1

N 4 3 5 2 3 7 3 3 3 3 5 5 2 4 4 8 2 3 5 4

P 0 2 1 4 4 2 5 5 5 5 4 4 6 5 5 3 8 8 7 8

Dif +19 +11 +10 +9 +5 +3 +3 +2 +1 -4 +3 -1 -2 -6 -8 -1 -12 -9 -10 -13

« La victoire de la France ? Ça m’a rendue très heureuse pour les gens. Ils avaient l’air d’en avoir tellement besoin ! Même si j’ai toujours eu un peu peur de ces gens peints en bleu-blanc-rouge qui hurlent ! »


34

SPORTS

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr

Rugby Test-match

D’un côté, il y a Pascal Papé . Un beau bébé de 1,96 m pour 112 kg. Celui qu’on appelle « Le Président » entamera la rencontre samedi soir au Stade de France pour l’ultime test-match de la tournée automnale, face aux Springboks. De l’autre, on trouve Bakkies Botha, alias RETROUVEZ LE MATCH demain sur France 2 à 21 heures.

Pascal Papé, le deuxième ligne du XV de France. AFP

« L’Exécuteur » (2,02 m pour 122 kg). Le Sud-Africain, lui, devra ronger son frein sur le banc en attendant de retrouver, peut-être, le deuxième ligne parisien avec lequel il s’était « chicané » en février 2012. Les deux hommes, qui ne passeront sans doute pas leurs vacances ensemble, avaient remis ça neuf

mois plus tard à Mayol lors d’une rencontre de Top 14. L’ex-sélectionneur du XV de France (entre 1999 et 2007), Bernard Laporte, connaît bien les deux bonhommes : il entraîne désormais le Sud-Af’ à Toulon et il a lancé Pascal Papé avec les Bleus en 2004. Il nous parle de ces Golgoths.

PASCAL PAPÉ (33 ANS, 48 SÉL.)

BAKKIES BOTHA (35 ANS, 76 SÉL.)

« C’est un combattant. Il fait partie de

«Contrairement à ce que l’on pense, c’est un joueur correct. C’est juste

ces joueurs qui vont de l’avant. Comme Bakkies, il est dans l’engagement total, mais toujours dans les limites. Il est plus à l’aise en touche, contrairement à Bakkies. Mais c’est un guerrier. Je l’ai vu se battre, c’est vrai, mais je ne l’ai jamais vu flinguer des mecs dans les rucks. En revanche, j’ai vu Bakkies Botha en démolir quelques-uns. Pascal, c’est un mec qui va de l’avant. Et les gars qui avancent, tôt ou tard, sur le terrain, ils finissent par se croiser. Mais si tu demandes à des internationaux de tous les pays de qui ils ont le plus peur, ils te répondront : Bakkies Botha...»

qu’il met beaucoup d’envie. Il n’a plus la vitesse et l’intensité qui étaient les siennes il y a dix ans, mais il utilise toujours son potentiel physique pour exister sur un terrain de rugby. S’il fait mal, cela reste dans le cadre des règles. Mais il est vrai que sur les plaquages, dans les rucks, s’il y a un mec qui lui a cassé les c..., ça peut faire mal. Et quand il a un mec dans le nez, attention ! Dans le Championnat, il y en a deux qu’il ne peut pas encadrer : chaque fois qu’il joue contre eux, tu sens qu’ils ont peur. Et ils ont raison, car lui, il veut leur faire mal. Je ne vous dirai pas les noms mais ils ne sont pas dans le XV de France. » §PROPOS

RECUEILLIS PAR EMMANUEL BOUSQUET

AFP

Papé - Botha : « Deux guerriers »

BERNARD LAPORTE, coach du RC Toulon, et ancien sélectionneur du XV de France (1999-2007).

« Comme Bakkies Botha, Pascal Papé est dans l’engagement total. »

Bakkies Botha, le deuxième ligne sud-africain. GETTY

LE XV DE DÉPART Dulin - Guitoune, Fritz, Fofana, Huget - (o) Tales, (m) Parra - Lauret, Chouly, Dusautoir (cap) - Maestri, Papé - Mas, Kayser, Forestier.

Et si Romain Grosjean remportait son premier Grand Prix… F1 GP d’Interlagos

Romain Grosjean pourrait bien tenter un joli coup ce dimanche à Interlagos (Brésil), lors du dernier GP de la saison 2013. En ligne de mire, une première

victoire en GP pour celui qui est la révélation de cette fin de saison. « Monter sur le podium est toujours fantastique, explique le pilote Lotus, qui a goûté le champagne à six reprises en 2013. Bien entendu,

la première marche reste l’objectif. » Mais à l’heure où Sebastian Vettel est plus intouchable que jamais, (le pilote Red Bull vient de porter à huit le nombre de victoires d’affilée en course, un record), les ambitions du Français peuvent sembler utopiques. Pourtant, la Lotus pourrait bien griller la politesse à toute la concurrence, sur ce circuit brésilien que l’intéressé juge « fantas-

tique ». Deuxième la semaine passée à Austin (Etats-Unis), Grosjean est actuellement le seul à pouvoir tenir le rythme du quadruple champion du monde en titre.

Vettel n’aime pas Interlagos

Toujours derrière, le pilote français pourrait cette fois-ci finir devant Vettel qui ne s’est pas imposé au Brésil depuis 2010. Mieux, l’an dernier,

le champion n’a même pas fini sur le podium et a dû se contenter d’une 6e place. « C’est notre dernière chance de marquer des points et nous en voulons un maximum », avance Eric Boullier, le directeur de Lotus. Car l’écurie, au-delà de la victoire de son protégé, lorgne toujours sur la 3e place au classement des constructeurs. §SÉBASTIEN COCA


DÉTENTE

36

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr

Mots fléchés n° 1039 / moyen MALLETTES EXERCICE SCOLAIRE

BIEN LISIBLE SIGNALER

Tout compte fait

9

+ x 1

+ : 8

: 10

CONVIER À SA TABLE

GOUTTE AMÈRE

ELLE EST ENTRE DEUX POIDS

BIFFÉE

x : 12

x : =

RADIO DU SUD INNOVE

20

7

6

15

11

=

22

17

3

5

2

20

=

40

Solutions : 9 + 1 x 8 : 10 + 12 = 20 ; 12 - 7 x 6 : 15 x 11 = 22 ; 17 + 3 : 5 : 2 x 20 = 40.

Mots à mot

ÉTAT D’AMÉRIQUE

RACING CLUB RÉGION VITICOLE ARBRE EXOTIQUE

LAC ITALIEN FAIT LE VIDE BRILLES CEINTURE À TOKYO TRUIES C’EST UN DUR FLÉTRISSAIT

MONSTRES SACRÉS LUI

LIGOTER DÉCIBEL

DIEU GREC

PROVINCE DE PAU À MOI

Mélangez les lettres des deux mots pour en trouver un troisième.

+B I EN= B F ARC E +E TA I = C N U I R E + L AC E =N

IL EST À L’ORIGINE DE L’ŒUVRE

ASSAINIR LA CAVE

12

E

ELLE VAUT SON PESANT D’OR

POÉSIE URBAINE LE CHROME

E

BARRIQUE NE PASSE PAS À L’ACTION DISQUE

A

Solutions : badinerie, cafétéria, nucléaire.

A R IDE

HÉROS DE VIRGILE ÉCLOS

L’ARGON USTENSILES DE JARDIN

Pour obtenir les totaux indiqués, placez le bon signe entre chaque nombre :

+ x

PERROQUET SIGLE DE FAC

PIGEONNÉ

NETTOIE IL PEUT AVOIR L’AIR D’UN ERG

ANNEAUX DE MARINS

Sudoku n° 1039 / moyen

6

7 5

1 6

3 4

4

3

1

2

9

9

5

3

7

2

8

2 2

8

7

4

9

8

1

2

7

4

5

1 4

9

RETROUVEZ TOUS NOS JEUX SUR jeux.metronews.fr

3 5

6 8

Solutions Solutionsn°n°1038 1 038 Mots fléchés T RO L D E R L E E I S CR E C E L

C U A BO T S P O A U R E A T L A I S S E R C A N A I S S T L P E U S E A R CU R E R D E R OM P U S T UMU

P T R T A E R R A I J U R M P A O T U V I A I S T R A I A NN L T E

O S E S

S E R E I N E

Sudoku 1

4

5

3

6

7

8

2

9

8

7

9

4

5

2

3

1

6

2

6

3

1

9

8

5

7

4

5

8

4

7

1

3

9

6

2

6

2

7

9

8

4

1

5

3

9

3

1

5

2

6

4

8

7

3

9

8

6

7

1

2

4

5

4

1

6

2

3

5

7

9

8

7

5

2

8

4

9

6

3

1

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris§N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane - Espace Méditerranée, § 34670, Baillargues Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@metronews. fr§E-mail rédaction : courrier@metronews.fr§Relations médias : Linda Bellal§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteurs en chef délégués : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Emmanuel Bousquet (Sports), Flore Galaud (News), Alexis Picard (Régions), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Chef du service Paris : Pierre Chausse§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom.nom@metronews.fr


détente

vendredi 22 novembre 2013 www.metronews.fr

37

La recette de L’atelier des Chefs

L’horoscope ema Fontayne

Taureau

Ne soyez pas si exigeant(e) avec vous-même. Relâchez la pression. Vous n’êtes pas irremplaçable au boulot, prenez un jour de congé.

Gémeaux

Un retournement de situation complique votre vie amoureuse. Prenez des pincettes pour communiquer avec votre partenaire.

Cancer

Vous n’avez pas autre chose à faire que regarder, écouter et vous faire confiance. Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sont à portée de main.

Consultation voyanCe

Lion

Concentrez-vous sur la globalité de votre projet. A force de scruter les détails, vous perdez le sens général. Prenez du recul.

Vierge

C’est lorsqu’on atteint le sommet de la montagne qu’on commence à monter. Il ne faut pas relâcher vos efforts mais au contraire les intensifier.

Balance

Vous êtes décalé(e) et déconnecté(e) de la réalité. Votre temps de réflexion est multiplié par dix et votre concentration frôle le zéro absolu. Mettez le radar.

Scorpion

D’humeur sentimentale, vous êtes aux petits soins pour l’être aimé. Cadeaux, mots doux et dîner aux chandelles… Rien n’est trop beau pour le (ou la) séduire.

Sagittaire

Au lieu de considérer vos propres erreurs comme des fautes et celles des autres comme des atteintes personnelles, relativisez.

Capricorne

Ne subissez pas la dictature de votre vie de couple. L’amour est comme un oiseau, il a besoin de voler de ses propres ailes.

Verseau

Pratiquez une activité qui vous procure du bien-être. Remuez-vous c’est le meilleur moyen de booster votre moral. Soyez léger(e).

Poissons

N’écoutez pas les polémiques concernant votre vie privée. Vous êtes seul(e) juge de vos sentiments, personne ne peut connaître les détails de la situation.

01 75 75 90 93 (5 € les 10 minutes)

© L’ATELIER DES CHEFS

Bélier

Et si vous preniez un peu de temps pour vous ? Vous pensez toujours aux autres, vous chouchoutez vos proches… C’est à votre tour de profiter.

Clafoutis pomme-comté 20 min

40 min

5 min

facile

Liste ingrédients. (quantités pour 6 personnes) Pommes : 3 ! Comté : 150 g ! Farine de blé : 100 g ! Œufs : 2 ! Lait ½ écrémé : 20 cl ! Sel fin : 6 pincées ! Noix de muscade râpée : 1 pincée ! Moulin à poivre : 6 tours ! Beurre doux : 10 g

Recette.! Préchauffer le four à 180 °C (th. 6). Battre les œufs au fouet, puis ajouter la farine et bien mélanger. Faire tiédir le lait, puis l’ajouter au mélange précédent et assaisonner de sel, de poivre et de muscade. Vider les pommes à l’aide d’un vide-pomme, puis les couper en 2. Les tailler ensuite en fines lamelles avec la peau. Couper le comté en fines tranches. Beurrer le plat à gratin. Ranger les lamelles de pomme et de comté en les alternant, comme pour un tian. Recouvrir ensuite le tout d’appareil à clafoutis. Enfourner ensuite pendant 30 à 40 min à 180°C. Laisser tiédir avant de servir. RETROUVEZ CETTE RECETTE SUR WWW.ATELIERDESCHEFS.FR CUISINEZ EN LIGNE AVEC L’ATELIER DES CHEFS


20131122_fr_provence  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you