Issuu on Google+

paris P. 12 Pauline Delpech, une bleue chez les Verts www.metronews.fr

vendredi 15 novembre 2013 - n° 2509

PAR

«Un gouvernement dangereux»

Marine Le Pen a répondu hier aux questions des Indés Radios, de metronews et de LCI. En pleine affaire Taubira, la présidente du Front national accuse Jean-Marc Ayrault et ses ministres de « mettre de l’huile sur le feu ».

musique P. 18

monde P. 4

Un prêtre français enlevé au Cameroun

Sting met le cap sur son enfance

football P. 28

La légende du rock publie The Lost ship, un album d’inédits inspiré par sa jeunesse passée à Newcastle. Polydor

ne jetez PAs ce jouRnAl suR lA voie Publique : offRez-le à votRe voisin !

metRoneWs est imPRimé suR du PAPieR 100% Recyclé.

interview P. 2

La France à deux marches du Mondial

ribéry. PdN/SIPA


2 événement

1

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr

sur

DIAPORAMA

MONDE

Une jeune Américaine a été renvoyée de son poste de coach de basket dans l’Illinois pour avoir posté une photo d’elle en bikini. Sa direction l’a jugée « indécente ». La jeune femme a décidé de porter plainte.

Les agences de pub, les entreprises et autres associations à but non lucratif s’arrachent Serge le lama, nouvelle icône médiatique.

Politique

«Il n’y a pas de montée du racisme»

IntervIew. Marine Le Pen était l’invitée des Indés Radios, de metronews et de LCI, hier. ActuAlIté. Une de Minute sur Christiane Taubira, climat social, rythme scolaires... la présidente du FN n’a rien éludé. PROPOS RECUEILLIS PAR HÉLÈNE RISSER, CHRISTOPHE JOLY ET FRÉDÉRIC DELPECH

La une de Minute comparant Christiane Taubira à un singe a été condamnée par toute la classe politique. Affichez-vous votre solidarité avec la garde des Sceaux ? La classe politique vient de rendre un grand service à Minute, qui n’en demandait pas tant en termes de publicité. Quand on fait de la politique, on est confronté à un monde dur, dans lequel on est souvent très violemment critiqué, parfois insulté. Ces comportements sont inadmissibles et je les condamne. Mais j’estime qu’il y a derrière tout cela une instrumentalisation politique : le gouvernement, en chute libre, essaie de faire diversion. Qu’à l’Assemblée nationale, le Premier ministre parle d’un journal tiré à 5 000 exemplaires, alors que la fronde monte partout en France et que les révoltes commencent à s’agréger dangereusement, c’est quand même étonnant. A vos yeux, il n’y a pas une montée du racisme en France ? Non. Encore une fois, c’est un débat totalement instrumentalisé.

En 2012, selon le ministère de l’Intérieur, on a pourtant recensé 1 539 actes à caractère raciste, xénophobe ou antisémite, soit 23 % de plus qu’en 2012... Oui, d’ailleurs il faut regarder les chiffres dans le détail : on se rend compte que l’immense majorité de cette augmentation vient de menaces antisémites formulées par des fondamentalistes islamiques. Mais il n’y a pas de montée du racisme en France. C’est un mensonge, un faux débat lancé pour détourner l’attention des Français. Sur le fond, comment qualifieriezvous les propos de Minute ? Je trouve cela archi-nul, mais autant que les unes de Charlie Hebdo, qui, semble-t-il, ne scandalisent personne.

55 maires ont déclaré cette semaine ne pas vouloir appliquer le décret instituant les nouveaux rythmes scolaires. Diriez-vous, comme Vincent Peillon, que c’est une forme de «délinquance civique» ? Je trouve les propos de monsieur Peillon très insultants et très dangereux. C’est une sorte de relativisme qui consiste à dire que ces élus seraient des délinquants au même titre que ceux qui volent les vieilles dames. J’ai l’impression que ce gouvernement ne fait qu’une chose : mettre de l’huile sur le feu. Ce sont eux qui radicalisent les positions par la violence des propos qu’ils tiennent. Cela avait commencé avec les propos méprisants de madame Taubira sur le mariage homosexuel. Monsieur Peillon fait la même

ENTRETIEN

«Le gouvernement est un fauteur de troubles.»

chose. La vérité, c’est qu’il est un amateur. Avant de lancer une réforme aussi brutale et d’en exiger l’application aussi rapidement, il faut savoir s’il est possible de la mettre en œuvre. Or beaucoup de municipalités n’en ont pas les capacités financières. Vous déclariez il y a quelques jours que l’agrégation des mécontentements pouvait conduire à une forme de révolution... Face à un gouvernement qui refuse d’entendre, il y a un danger suprême : que ces révoltes ne s’agrègent et ne se transforment en un vent révolutionnaire. Vous voyez la gronde des bonnets rouges, des paysans, des centres équestres, des sages-femmes, des vétérinaires, etc. Mais à quoi joue ce gouvernement ? Je pense que ces gens sont


événement

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr

3

FRANCE Pour Véronique Genest, « Le Grand Journal » « est un piège à cons ».

Interrogée sur le plateau de Canal + au sujet d’un tweet que l’actrice a posté sur le racisme anti-Blancs, elle a tenu à s’expliquer. Contactée par metronews, elle persiste et assure être une victime «diabolisée».

Pour la présidente du Front national, la contestation actuelle pourrait prendre un aspect révolutionnaire. photos metronews/benjamin girette

des fauteurs de troubles. Le gouvernement est dangereux, dans la politique qu’il met en œuvre et dans la manière dont il gère son propre affolement. C’est ainsi que le 11-Novembre, on a vu monsieur

ZAP RETROUVEZ TOUS CES SUJETS SUR

metronews.fr/ video

Valls faire arrêter préventivement et arbitrairement des candidats FN qui étaient venus pour participer aux cérémonies. Aux municipales de 2008, vous aviez présenté 82 listes. Aujourd’hui, on parle de 750 listes FN, mais dont beaucoup seraient incomplètes. Pouvez-vous confirmer ces chiffres ? Donnez-moi le pourcentage de listes complètes à l’UMP ! Nous sommes à quatre mois des élections, quasiment aucun parti politique n’est prêt. Je ne sais pas si nous arriverons à présenter 700 ou 750 listes, mais nous en aurons bien plus que lors des dernières municipales. Cela montre que de plus en plus de Français ont envie de nous représenter dans les conseils municipaux. Aux dernières législatives, vous aviez dressé une liste de députés qu’il fallait faire battre. Ferez-vous la même chose pour certains maires ? Non. Aux municipales, il faut attendre que le premier tour soit passé pour envisager le deuxième. Mais, nous passerons probablement la barre des 10 %, un score qui permettra d’être au second tour dans l’immense majorité des villes où nous aurons des listes. Nous en gagnerons un certain nombre et dans les autres, nous obtiendrons des conseillers municipaux. Quelles villes pourriez-vous gagner ? Il y a en a beaucoup. La règle aux

Christiane Taubira a été ovationnée à la sortie d’un concert de Bob Dylan.

Perdre à Fifa 2014 peut entraîner de graves conséquences pour votre téléviseur.

municipales, c’est qu’en cas de triangulaire ou de quadrangulaire, c’est celui qui arrive en tête au second tour qui gagne. Il y a énormément de villes où nous pouvons potentiellement l’emporter. Sur ce nombre, nous en gagnerons, c’est incontestable. Cela peut-être HéninBeaumont, Forbach, Sorgues, SaintGilles, Fréjus, etc. La «priorité nationale» n’est pas dans le programme du FN pour les municipales. Demandez-vous à vos candidats de ne pas faire campagne sur ce thème ? On ne va pas s’engager sur des choses que l’on ne peut pas, pour l’instant, mettre en œuvre. Appliquer la priorité nationale aujourd’hui, c’est illégal. Moi, j’appelle les maires à respecter la loi, mais il y a déjà beaucoup de choses que l’on peut faire. On peut mettre en place une priorité d’accès au logement social pour les personnes âgées à bas revenus, baisser les impôts, arrêter les subventions aux

« Il y a énormément de villes où nous pouvons l’emporter. »

Clara Morgane s’essaie à la pub. Et ce sont des cornichons qui sont vantés par la demoiselle.

Marine Le Pen affiche son optimisme pour les municipales.

associations communautaristes, etc. Laissez-vous la porte ouverte à des alliances d’entre-deux-tours avec des candidats UMP, ou éventuellement socialistes ? D’abord, je tiens à dire que j’entends beaucoup de gens qui font des promesses avant les municipales, mais qui ne les mettent pas en œuvre une fois élu. L’UMP se dit aujourd’hui en faveur de la baisse des impôts, mais l’immense majorité de ses maires les a augmentés. Dans les villes que nous gagnerons, nous baisserons les impôts. C’est un engagement ferme. Nous avons fait une charte du Rassemblement Bleu Marine avec 10 engagements clairs. Des gens de droite ou de gauche sont effectivement venus nous voir pour nous dire : « On est d’accord avec vous. » Si vous l’êtes, vous la signez et on peut envisager de faire un bout de chemin ensemble.§


ACTU MONDE

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr Koza

Georges vandenbeusch, en juillet 2011. afp/ vIlle de sceaux

EN BREF

Philippines

L’ONU regrette une aide « trop lente ». « J’ai le sentiment que nous

avons abandonné les gens », a reconnu la chef des opérations humanitaires, Valérie Amos, déplorant que les secours internationaux n’aient pas atteint des zones où « les gens ont un besoin désespéré d’aide ». L’arrivée hier d’un porte-avion américain devrait permettre des progrès.

Allemagne

L’ancien président jugé pour avoir accepté un cadeau de 700 euros. Christian Wulff avait démissionné en 2012 à la suite d’accusations de trafic d’influence. Après un an d’enquête, le procès qui s’est ouvert hier ne retient qu’une note d’hôtel et une visite à la Fête de la bière réglées par une connaissance. Wulff encourt pourtant jusqu’à trois ans de prison.

Etats-Unis

Un condamné à mort veut donner ses organes. La requête de

Ronald Phillips, 40 ans, a d’abord été

TCHAD

refusée car émise à moins de soixantedouze heures de l’exécution. Mais le gouverneur de l’Ohio lui a accordé un sursis pour en examiner son cas : « Si une vie peut être sauvée [...], alors nous devons pouvoir le permettre. »

200 km

CAMEROUN Douala

2,6

C’est, en millions, le nombre de véhicules que Volkswagen va devoir rappeler pour un problème de phares. La plus grosse opération de ce type de son histoire.

Chine

Pékin froissé par une mauvaise blague. Jimmy Kimmel, vedette

d’une émission télévisée américaine à succès, a rétorqué au cours d’un sketch sur le problème de la dette souveraine : « Tuer tout le monde en Chine ? C’est une idée intéressante. » Le ministère des Affaires étrangères chinois a réclamé des sanctions.

NIGERIA

YAOUNDÉ

G.É. GABON

RÉP. CENTRAFRICAINE

4

CONGO

Prêtre enlevé : Boko Haram soupçonné Cameroun

Il était venu partager sa foi sur la terre africaine. Le père Georges Vanden-

beusch, 42 ans, a été enlevé dans la nuit de mercredi à jeudi à Nguetchewe, à l’extrême-nord du Cameroun, à 30 kilomètres de la frontière avec le Nigeria. En pleine nuit, une dizaine d’individus lourdement armés ont fait irruption dans la paroisse où vit le prêtre. « Ils sont d’abord allés dans la maison des sœurs pour trouver de l’argent, il n’y en avait pas, et le père Georges a eu le temps de prévenir l’ambassade », a raconté Mgr Gérard Daucourt, évêque de Nanterre, dont dépend le prêtre. Ensuite, la trace du Français se perd sur la route menant au Nigeria. Jeudi soir, le gouvernement de Yaoundé a confirmé sa crainte que les ravisseurs et leur otage n’aient déjà quitté le sol camerounais.

Mise en garde des ressortissants

Tout, dans les circonstances de l’enlèvement, fait penser à Boko Haram, groupe islamiste armé nigérian qui sévit dans la région.

« On lui avait recommandé expressément de ne pas rester dans la région. » laurenT fabius, hier.

En février, c’est lui qui avait revendiqué la prise en otages d’une famille française, les Moulin-Fournier, là encore, dans le nord du Cameroun. Ces sept Français avaient été libérés en avril. Comme il est habituel en pareil cas, le parquet de Paris a ouvert hier une enquête pour enlèvement et séquestration en bande organisée en relation avec une entreprise terroriste. « Tout sera fait » pour que le père Georges « puisse être libéré dans les meilleurs délais », a réagi François Hollande. Avant de mettre en garde, une nouvelle fois, les ressortissants français vivant ou se déplaçant dans cette zone. Une région que Georges Vandenbeusch savait dangereuse. Ordonné en 1998, le prêtre s’y était installé en 2011, après avoir officié pendant neuf ans à Sceaux, dans les Hauts-de-Seine. « On lui avait recommandé expressément de ne pas y rester, mais il avait estimé qu’il le devait », a expliqué le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius. A l’évêque camerounais de son diocèse qui était venu, il y a quelques jours, lui rappeler le danger, il avait en effet répondu : « Je veux rester au service des gens. » Conscient des difficultés de la mission qu’il s’était assignée, le père Georges gardait foi en son métier. §Thomas vampouille


ACTU FRANCE

6

Une ado en garde à vue après avoir été découverte près d’un cadavre Fait divers

Les zones d’ombre tardent à se dissiper autour de la macabre scène découverte par les gendarmes à Caudecoste (Lot-et-Garonne). Mercredi soir, au bout d’un petit chemin de terre, ils trouvent le cadavre de Stéphane Roque, 44 ans. Tué d’une balle provenant probablement de son propre fusil. A ses côtés, une adolescente de 15 ans qui avait elle-même donné l’alerte en appelant son frère. En état de choc, la jeune fille est hospitalisée. Puis placée en garde à vue, hier.

Liaison depuis un an

Pour évoquer les faits, le parquet prend de multiples précautions. « [La victime] est décédée à la suite d’un coup de feu tiré possiblement par la jeune fille avec vraisemblablement l’arme qui a été décou-

verte sur place », a déclaré hier le procureur de la République d’Agen, Pascal Prache. Ajoutant que les enquêteurs n’excluent pas qu’une dispute ait pu les opposer. Stéphane Roque entretenait en effet une liaison avec l’adolescente depuis un an, selon Sud Ouest. C’est d’ailleurs chez ses parents, dans un village proche, qu’il est passé la chercher une heure avant le drame, sans que l’on sache s’il a fait usage de la contrainte. Que s’est-il passé au cours du huis clos qui a suivi dans sa voiture ? L’adolescente a-t-elle retourné l’arme contre son amant ? En raison de son état de choc, l’audition de la jeune fille a dû être écourtée hier. Les enquêteurs comptent sur les premiers résultats des expertises, aujourd’hui, pour établir des certitudes. §tristaN Michel

EN BREF

Rythmes scolaires

La tension monte d’un cran. Alors qu’un sondage CSA-BFMTV affirmait hier que 54 % des Français étaient pour l’abandon de la réforme, les instituteurs étaient 23 % à faire grève hier, selon les chiffres du ministère. Vincent Peillon a réaffirmé hier soir qu’il n’y aurait « pas de retour. »

Faits divers

Les policiers sauvent une femme du suicide in extremis. Alors qu’elle patrouillait, mercredi

soir, la BAC de Castres a été alertée par des jeunes qu’une femme était en train d’enjamber son balcon. Les policiers ont pu monter juste à temps pour la retenir. La mère de famille de 29 ans a évoqué des « humiliations » répétées de la part de son compagnon.

L’iNViTÉE

Nathalie KosciusKo-Morizet, candidate UMP à la mairie de Paris.

« François Hollande donne l’impression de ne rien entendre. » AujouRd’hui, L’iNViTÉ dE guiLLAumE duRANd EsT Alain Minc, économiste. A 8 h 15 sur LCI et Radio Classique.

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr

l’écotaxe cristallise le mécontentement de la Bretagne frappée par les difficultés économiques. Afp

L’écologie face au défi de la crise transition

« Tout changement est coûteux à court terme, même s’il est bénéfique à long terme. » En concluant, fin

septembre, la Conférence environnementale, Jean-Marc Ayrault n’avait pas caché les efforts nécessaires au développement d’une économie plus verte. Mis sous pression fiscale, les Français sont cependant de moins en moins enclins à fournir les efforts demandés. C’est le cas avec le dossier brûlant de l’écotaxe, qui illustre, en partie, les difficultés de la mise en place d’une politique écologique en période de crise. Une politique qui a pourtant des atouts à faire valoir. Selon une étude du Commissariat général du développement durable (CGDD), l’économie verte a affiché une croissance annuelle de 3,4 % entre 2004 et 2010, quand le PIB de la France est resté en moyenne sur

dÉBAT d’idÉEs

Mot clé

Attaque. Texte.

Les Rencontres capitales, qui regroupent 130 intervenants autour du thème : « Devons-nous changer de société ? », s’ouvrent aujourd’hui pour trois jours à Marseille. Au menu de la première journée, l’économie verte sera abordée à travers cette question : « Société, économie, environnement : comment sortir de la crise ? » www.rencontrescapitales.com

cette période en-dessous d’1 %. En outre, l’activité environnementale a généré fin 2010 un excédent commercial de 1,1 milliard d’euros.

Un secteur créateur d’emplois

Un autre argument peut servir la cause d’une transition écologique : l’emploi. Il a progressé de 36 % entre 2004 et 2011 dans ce secteur, selon les données de l’Insee, principalement dans les domaines de l’eau, du traitement des déchets et des énergies renouvelables. Et la marge de progression est considérable, puisque ces embauches ne représentaient encore, en 2011, que 1,7 % du total des emplois en France. Mais à l’image de l’écotaxe, la question de la fiscalité, levier essentiel du développement de l’économie environnementale, est une matière de plus en plus délicate à manier. « Aujourd’hui, le seul message qui paraît audible, c’est de promouvoir la fiscalité écologique comme une fiscalité de substitution. C’est-à-dire remplacer des taxes existantes par des taxes écologiques », souligne Matthieu Glachant, professeur à Mines ParisTech, coauteur de L’Economie verte contre la crise (PUF). A ce titre, la contribution climat énergie ou « taxe carbone », qui doit se substituer en partie aux taxes sur les carburants et le fioul domestique, devrait connaître une entrée en vigueur moins chaotique que l’écotaxe. §Nicolas VaNel


VOTRE RégiOn

8 météo paris

orléans

tours

6° 11°

4° 9°

5° 10°

reims

4° 10°

amiens

6° 11°

rouen

5° 10°

se déplacer RER D : A partir d’aujourd’hui et

jusqu’à dimanche inclus, tous les soirs à partir de 22 h 45, des travaux de maintenance sur les voies modifient la circulation des trains de la ligne D du rer entre Paris-Gare-de-Lyon et Villeneuve-Saint-Georges. en conséquence, la desserte de certains trains est modifiée. Des bus de remplacement sont mis en place.

Plus d’infos : www.transilien.com Vos rédaction : Pierre chausse contacts pierre.chausse@metronews.fr Publicité : Stéphane Naouri

stephane.naouri@metronews.fr

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr

Les préservatifs ont pignon sur rue Paris XIe

Ne vous attendez pas à pénétrer dans un lieu sulfureux. La boutique du Roi de

la capote ressemble davantage à une pharmacie qu’à un sex-shop. « Je voulais à tout prix éviter de faire quelque chose de glauque, qui empêche les gens de rentrer, explique le gérant, Marc Pointel. Le préservatif est un produit de santé publique. »

Fluorescents, XXL ou extrafins

Voilà huit ans que cet entrepreneur a monté le site Internet du Roi de la capote. Il y propose en ligne des centaines de modèles de préservatifs. « Depuis le début, je voulais monter une boutique, explique-t-il. Restait à convaincre les investisseurs. » Aujourd’hui, il vend 1,5 million de préservatifs par an et se lance dans le XIe arrondissement.

Dans la petite boutique, il y en a pour tous les goûts et toutes les couleurs. « Beaucoup d’hommes ne portent pas de préservatifs adaptés, observe Marc Pointel. C’est comme si on demandait à tout le monde de porter des chaussures en taille 42. » Certains outils proposent donc de prendre ses mesures pour commander la taille adéquate. A côté des traditionnels XXL ou « nervurés », on trouve aussi des produits plus insolites, comme ces préservatifs verts fluorescents (« un carton » selon le gérant), ou d’autres aux goûts exotiques. Des marques proposent même plus de 95 tailles différentes. Pour les plus timides, la boutique effectue la livraison par coursier, en moins de 3 heures à Paris et en proche banlieue. Vous n’aurez plus d’excuses pour ne pas sortir couverts. §cerIse sudry-le dû

95 tailles, des dizaines de couleurs, la boutique en propose pour tous les goûts. c. S.-L. D./ metroNewS


vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr

VOTRE RégiOn

À NOtER

9

JEuDI 21 NOVEMBRE autour du BEauJOlaIs

DINER : 42E Kir, vin, café.

BuffEt de hors-d’oeuvre suivi de plats chauDs

servis à table : Duo de rognons de veau et ris d’agneau, Rumsteck au poivre vert, filet de bar aux lentilles du puy... fromage ou dessert : crème brûlée, pain perdu à l’ancienne et sa glace...

au MOulIN VERt

34 bis rue des plantes 75014 paris

M° alésia tél. : 01 45 39 31 31 www.aumoulinvert.com


10

VOTRE RégiOn

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr

Girafes, jaguars et perroquets cherchent parrains

EN BREF

Paris XIIe

Paris XIIe

Un octogénaire peu accueillant.

Hier après-midi, un homme de 87 ans s’est retranché quelques heures à son domicile de la rue de la Voûte, après avoir pointé une arme de poing sur des pompiers venus vendre des calendriers. Une fois calmé, l’homme a expliqué aux policiers qu’il avait pris les deux soldats du feu pour « des voyous ».

Vous manquez de place à Paris pour avoir votre animal de compagnie? Pas

de problème ! A partir d’aujourd’hui, vous pouvez devenir parrain d’une panthère noire, d’une girafe ou d’une grenouille tomate. C’est le zoo de Vincennes qui lance cette opération un peu spéciale, pour fêter sa réouverture après cinq ans de travaux, en avril 2014. Le principe: les internautes font des dons à l’animal de leur choix. Divisés en six paliers, de 15 à 1 000 euros, les dons donnent droit à de sympathiques contreparties : du certificat de parrainage à la visite privée du parc suivie d’un cocktail. Les parrains, qui disposeront d’une fiche de suivi, auront des nouvelles régulières de leur poulain, de sa santé à son éventuelle grossesse, en passant par ses repas. A partir de 30 euros, les donateurs verront leur nom apposé à l’entrée du Parc zoologique.

Paris XXe

un jaguar pour filleul ? F.-G. Grandin/ mnhn

L’opération a été lancée dans le but de protéger les animaux et de leur fournir les soins et le matériel nécessaire à leur épanouissement: investissement dans du matériel sophistiqué pour leurs vétérinaires, conservation du parc. Mais les dons des mécènes permettent aussi d’améliorer leur qualité de vie: jouets à leur disposition ou encore entretien de leurs enclos. §Inès El laboudy La liste des animaux à adopter est disponible sur http://parczoologiquedeparis.fr

Après les fourneaux, le fournil.

Thierry Marx lance lundi une école de boulangerie. Celle-ci suivra le même modèle que la formation en cuisine créée par le chef étoilé en 2012 à Ménilmontant. Destinée à des jeunes sans diplôme ou à des demandeurs d’emploi, l’instruction se fera en 12 semaines, dont 4 de stage.

Paris

Une radio pour les SDF. A l’occa-

sion des fêtes de Noël, l’association les Enfants du Canal, basée à Paris, fait un appel aux dons pour offrir

2 500 transistors sans pile à des sansabri. Le but : « Rompre leur isolement » et « leur permettre d’accéder à l’information et à la culture ». L’association a encore besoin de 15 000 euros (sur un total de 37 500 euros).

41,3 %

C’est la proportion d’instituteurs en grève hier dans l’académie de Paris selon le rectorat ( 75 % d’après le syndicat SNUipp-75).

Val-de-Marne

Agression à l’arme blanche à Orly. Hier, deux hommes ont été

sérieusement blessés à coups de couteau. Selon les premiers éléments, vers 16 heures, un automobiliste serait descendu de sa voiture pour agresser deux piétons qu’il connaissait vraisemblablement. Les victimes ont été hospitalisées. L’agresseur, lui, a pu prendre la fuite.

11e Salon Maçonnique du livre de Paris Ce week-end

3 Conférences + 10 Tables rondes programme : www.i-m-f.fr Entrée libre & gratuite Ouvert à tout public e 17 ris Pa x au te Pu e ru 8 me Ro M°


VOTRE RégiOn

12

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr

Pauline Delpech, du neuf chez les Verts Paris XVIIe

Un frémissement dans la campagne des écologistes parisiens. Hier matin, dans

un café de la rue Lemercier (XVIIe), une jeune femme de 32 ans, cheveux noirs relevés en chignon, yeux verts translucides, a fait son entrée officielle dans la grande famille des Verts parisiens. Pauline Delpech, l’un des trois « candidats d’ouverture » d’Europe Ecologie-Les Verts, effectue son baptême du feu devant la presse. Le candidat écolo à la mairie de Paris, Christophe Najdovski, a confié à l’écrivain – et belle-fille du chanteur Michel Delpech –, la tête de liste dans le XVIIe, un arrondissement historiquement ancré à droite. L’événement aurait pu passer inaperçu. Mais dans une campagne écologiste éclipsée par le duel entre

Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet, l’arrivée de l’artiste médiatisée, par l’entremise du sénateur EE-LV Jean-Vincent Placé, rompt une certaine monotonie. Les mauvaises langues parlent déjà de « caution people » ou de « coup de com » chez les écologistes. « S’ils avaient voulu un people, ce n’est pas moi qu’ils auraient choisie », assure la jeune femme qui a grandi à Paris, entre les IXe, XVIIe et XVIIIe arrondissements. « Je vais être une cible idéale. Après, les gens comprendront que mon engagement est sincère. »

Capter les abstentionnistes

« La visibilité n’est pas un objectif en soi, assure Christophe Najdovski. Le fait que Pauline nous ait rejoints montre que l’écologie peut être incarnée par des personnes diverses,

Pauline Delpech est tête de liste ee-lV dans le XVIIe arrondissement. afp

qui n’abordent pas les échéances électorales avec cynisme. La politique ne doit pas être réservée à des professionnels. » Pas besoin, pour la candidate, de tout connaître. « Ce parti correspond à un idéal à mes yeux, pas à un programme à apprendre de façon exhaustive. » Laissant les questions de « politique nationale » à Christophe Najdovski, la trentenaire va donc se concentrer sur son arrondissement, parler « espaces verts »,

« petite ceinture », « culture » ou encore prêcher la consensuelle « sobriété écologique ». Les écologistes parisiens espèrent enfin capter l’attention d’un électorat qui pourrait être tenté par l’abstention, celui que la gauche a déçu sur le plan national. « Près de 40 % de l’électorat ne se reconnaît pas dans l’une des deux candidates du PS et de l’UMP, avance Christophe Najdovski. Nous voulons nous adresser à eux. » §VIncent mIchelon


14 AU QUOTIDIEN

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr

sur

2

HIGH-TECH

Candy Crush Saga souffle sa première bougie. Metronews fait le point sur une année incroyable.

SANTÉ

Un enfant qui pratique un instrument de musique obtient des effets bénéfiques durables sur son cerveau, selon une étude récente.

retrouvez notre dossier sur

metronews.fr/ccs

calendriers de l’avent

Attendre Noël… en comptant les jours fêtes. Quand l’excitation de Noël approche, le calendrier permet de faire patienter les enfants en leur posant des règles ludiques à respecter (une seule case à la fois !).

Milka ou Bonbon Buddies. Pour plusieurs dizaines d’euros, les boutiques de confiserie et de chocolats vous proposeront de profiter de la qualité de leurs douceurs. Le calendrier de la Mère de Famille (1), cache par exemple dans une maisonnette des calissons, des caramels, des chocolats ou encore des roudoudous.

jeu. Ils peuvent alors se plonger avec un peu d’avance dans 2 la magie de cette fin d’année. les jouets er Malins, les calendriers qui Dès le 1 décembre, on ouvre cachent derrière leurs fenêtres les petites fenêtres. nathalie bloch-sitbon

les gourmands

Les enfants adorent y retrouver leurs héros et découvrir chaque jour un chocolat. Du premier prix (à moins de 2 euros, aux produits un peu plus gourmands autour de 10 euros), on choisit un cartonnage à l’image de leurs héros ou une marque de confiserie chocolatée telle que Kinder,

1

les jouets préférés des enfants. C’est un peu Noël avant l’heure. Il existe une véritable explosion des références depuis cinq ans. Lego propose le traditionnel Lego City pour les filles, le Lego Friends et un troisième pour les fans de Star Wars (2). Playmobil n’est pas en reste avec une version Cambriolage au musée pour les garçons et une version mixte avec la vie à la

3

campagne. On trouve également des almanach Petshop, ces petits animaux à collectionner pour les plus jeunes. Le prix moyen de ces calendriers est compris entre 20 et 30 euros, soit le prix d’un jouet…

les « pour tous »

Certaines boutiques et sites Internet proposent des calendriers spécialisés destinés aux plus grands : 24 mignonettes d’alcool ou 24 mini vernis à ongles (3). Même les animaux ont le droit de fêter l’Avent : la marque de nourriture pour chats Gourmet propose aussi un de ces compteà-rebours (4) : 24 boîtes de nourriture pour chat dans un décor de fête destinées à votre compagnon ronronnant !

même son calendrier, et d’y glisser friandises, autocollants et petites surprises. Vous pouvez opter pour des petites boîtes d’allumettes colées en pyramide ou des pochons en feutrines accrochés à un fil. Si vous ne vous sentez pas assez habile, le calendrier à remplir d’Oxybul Eveil et Jeux propose, pour moins de 8 euros, 24 petites cases à remplir selon vos envies dans un joli sapin en carton coloré (5).§

4

les faits maison

Pour retrouver l’esprit de Noël, le mieux est peut-être de faire soi-

5


16

AU QUOTIDIEN

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr

gneur des anneaux. Chaque épisode parvient néanmoins à apporter son lot d’innovations pour renouveler l’intérêt des jeunes. Ici se sont les pouvoirs des superhéros (plus d’une centaine au total !) qui permettront à un ou deux joueurs de mener de nombreux affrontements de façons variées.

enfin un jeu viDéo Drôle !

Du superhéros à haute dose Jeu vidéo

Pour leur nouvelle déclinaison en jeu vidéo, les Lego invitent plus d’une centaine de superhéros Marvel pour un spectacle à destination des 7 à 77 ans. Récapitulatif en trois points.

Du concentré De superhéros

Thor, Hulk, Iron Man, Spiderman, Wolverine… les plus célèbres superhéros se sont donnés rendez-vous

dans ce nouveau jeu vidéo Lego Marvel Super Heroes. Alors que commence le jeu, le Surfeur d’argent sur sa fameuse planche est abattu en plein vol. Le Dr Fatalis accompagné de toute une cohorte de supervilains va alors tout faire pour retrouver les morceaux éparpillés. On se doute que le joueur, qui incarnera les stars du catalogue Marvel, devra évidemment tenter de l’en empêcher. Une

aventure simple, efficace et parfaitement dosée, notamment pour les jeunes joueurs.

une affaire qui marche

C’est un peu la recette de ces jeux signés Lego. On ne compte plus les déclinaisons de ces titres qui depuis 2005 et le tout premier Lego Star Wars ont revisité les univers d’Indiana Jones, d’Harry Potter ou du Sei-

Car ces jeux lego ne se prennent pas au sérieux tout en respectant l’univers auquel ils se rapportent. Avouons que le look Lego d’un Ironman ou d’un Hulk à la sauce « kawaï » (mignon), cher aux Japonaises est absolument craquant. Un humour que l’on retrouve aussi dans les nombreuses scènes de dialogue souvent loufoques au même titre que la mise en scène de ces séquences qui fourmille de détails décalés et souvent drolatiques. Alors qu’on déambule en volant, à pied ou en voiture dans New York reconstitué en Lego, il n’est pas rare de sourire ou de franchement rire. §Jean-François Morisse Un jeu PS3, WiiU, Xbox 360, PS Vita, 40 € environ


18 CULTURE

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr

sur

VIDEO

« TRACKS » Kate Nash fait sa révolution.

Issue de la nouvelle vague des chanteuses britanniques, avec Adele ou Duffy, la Londonienne a délaissé la pop pour un son punk. Un relooking à découvrir samedi sur Arte, à partir de 0 h 5.

La bande-annonce de Noe, le film biblique et épique de Darren Aronofsky avec Russell Crowe, en salles fin mars 2014. retrouvez la vidéo

Sur metronews.fr/noe

Musique

sting vogue à travers ses souvenirs d’enfance dans The Last Ship. PoLydor

« Gamin, je rêvais d’être une rockstar » Sortie. Légende du rock, Sting revient avec son premier album d’inédits depuis une décennie, The Last Ship. interview. Le chanteur raconte à metronews comment ce disque a été inspiré par son enfance à Newcastle. PROPOS RECUEILLIS PAR christophe joly

The Last Ship est votre 11e album solo. Comment s’inscrit-il dans votre discographie ? C’est le 11e ? Vous me l’apprenez. Vous savez, je ne raisonne pas en termes de stratégie. Je me laisse dicter par ma curiosité, mes envies, ce qui me semble naturel. Donc cet album correspond à une histoire que je voulais raconter : la mienne, à Newcastle. Il s’agit aussi de vos premiers morceaux originaux depuis presque dix ans… Oui, et, après une aussi longue période, composer à nouveau m’angoissait. Mais dès que j’ai décidé de les concevoir comme autant de saynètes pour en faire une pièce, ces chansons ont été écrites d’un trait, comme si elles avaient toujours

existé au fond de moi. Probablement parce qu’elles parlent de ma communauté, de là ou je suis né, là où j’ai grandi. A l’ombre des navires, toujours gravés dans ma mémoire. Pourquoi vouliez-vous rendre hommage aux chantiers navals ? Parce que les bateaux sont tout un symbole, d’espoir, de peur, de mort… Il est important de montrer le rôle central de la communauté de Newcastle, du travail, de la valeur accordée à la construction des navires. Les ouvriers peuvent se dire : « Je l’ai construit de mes mains. » Ce sont des valeurs universelles, dans un monde où nous ne construisons plus. Que ressentez-vous quand vous retournez à Newcastle ? C’est ambivalent. C’est un endroit où j’ai dépensé beaucoup d’énergie pour m’en échapper. Je rêvais d’être une rockstar [rires]. Mais l’ironie est

qu’aujourd’hui je veux honorer ce lieu d’où j’ai souhaité m’enfuir. Avec une pointe de nostalgie ? Oui, parce que c’est un désert industriel. Il n’y a plus de bateaux à construire. La maison où j’ai grandi n’existe plus. La ville n’a plus de cœur, c’est triste. L’un de vos titres s’intitule « Dead man’s boots », les chaussures de l’homme décédé. A-t-il existé ? Cette chanson raconte ma relation avec mon père qui ne voulait pas que je sois musicien au bénéfice d’un métier plus concret. C’est l’histoire d’un père qui ne comprend pas les ambitions de son fils. Il y a beaucoup de colère et de regrets dans cette chanson.

Vous avez annoncé une tournée avec Paul Simon, de Simon & Garfunkel. Quelle est l’origine de ce duo ? C’est très simple, il a été mon voisin pendant vingt-cinq ans. Un jour, il est venu chez moi et m’a dit : « Et si nous faisions une tournée ensemble. » J’ai évidemment accepté, sachant qu’il m’a beaucoup inspiré dans ma jeunesse, il était une sorte de professeur. Le dernier concert de Police remonte au 7 août 2008. C’était vraiment le dernier ? Je crois que oui. C’était un exercice nostalgique, réussi d’ailleurs. Nous étions contents de nous retrouver, mais il ne s’agissait que de revivre une époque passée.§

on adore

Insubmersible et envoûtant

Avec The Last Ship, Sting a voulu raconter sa jeunesse outreManche, à Newcastle, au milieu des navires en construction, au cœur des chantiers navals. Et il le fait avec maestria. Avec ses mélodies douces, ses sonorités celtes, ses instruments parfaitement placés, ses violons envoûtants, sa voie rauque comme il faut, il nous transporte avec bonheur dans cette Angleterre des années 1960 et 1970. Si cet album était un bateau, il serait un magnifique voilier.


20

CULTURE

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr

Marine Lorphelin, Miss France 2013 et Sylvie Tellier, hier, pour le lancement de l’élection de Miss France 2014. plv/sipa

33 princesses pour une couronne Miss France

Elles étaient toutes là. Les 33 reines

de beauté régionales qui voudront chiper le diadème de Marine Lorphelin ont été présentées, hier matin, à la presse. Avant l’élection de Miss France 2014, le 7 décembre prochain, que faut-il savoir de la cérémonie ? Metronews vous dit tout !

Ces Miss sont syMpas

Comme l’année dernière, elles sont 33 à concourir au titre de Miss France 2014. Pour Sylvie Tellier, contrairement au cru 2013, duquel quelques jeunes filles se détachaient, « cette année, c’est moins évident mais c’est une bonne promotion. On a des jeunes femmes très énergiques avec une bonne personnalité et des histoires personnelles très sympathiques. Elles sont très motivées, ce qui risque de réserver une belle compétition sur scène. Je suis très satisfaite. »

elles paraderont au sri lanka

Cette année, c’est sur cette île située au sud de l’Inde que les demoiselles vont pouvoir apprendre le « métier », se confronter aux journalistes et faire connaissance. Pourquoi le Sri Lanka d’ailleurs ? « Le pays a amené beaucoup d’arguments, confie Sylvie Tellier. Je suis consciente qu’il

y a beaucoup d’opposants à cette destination. Mais il faut lui donner une chance de se développer, de créer des emplois, et si nous pouvons y contribuer, nous en sommes ravis. »

un jury hétéroClite les attend

Le jury n’a pas encore été déterminé. Mais la démission d’Alain Delon le mois dernier, qui s’était autoproclamé président à vie, va permettre au comité Miss France de revenir à l’ancien système avec un jury en chef différent chaque année. Toujours d’après Sylvie Tellier, la promotion 2014 du jury devrait être « très hétéroclite » et issue du monde des médias et du spectacle. Et, bien sûr, il y aura une ancienne Miss France !

Ce sont de vraies prinCesses

La cérémonie se déroulera le 7 décembre prochain, au Zénith de Dijon, et sera retransmise en direct sur TF1. Le thème « Contes et Princesses » sera décliné en différents tableaux. On nous promet également « une surprise, un happening ». « On a toujours la volonté d’avoir une bonne touche d’autodérision, assure Sylvie Tellier. On ne se prend pas aux sérieux. On joue sur les préjugés qu’on peut avoir sur les Miss. Le public a besoin de rêver. » §AMAndine rebourg


22

WEEK-END

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr

paris xxe Un soutien aux jeunes précaires

paris Où chiner ce week-end ? Brocantes. Les chineurs ont rendez-vous dimanche du côté de la place Vendôme (Ier), de la place de la Bourse (IIe) et de la rue Clerc (VIIe) pour des vide-greniers. Du côté de l’église Sainte-Anne, à la Butte aux Cailles (XIIIe), se tiendra une brocante paroissiale.

evénement. La Bellevilloise organise la 1re édition de Mind The Gap aujourd’hui et demain. Culturel et solidaire, ce festival a pour ambition de mobiliser autour d’une cause : la précarité étudiante. Performances artistiques, échanges et réflexions rythmeront ces deux jours.

paris Des madones aux fourneaux

Soirée le vendredi à partir de 21 h (à partir de 10 €). 19-21 rue Boyer (XXe). www.labellevilloise.com

Cuisine. Jusqu’au 17 novembre, les 13 chefs préférées du Fooding investissent un garage, transformé en restaurant pour l’événement Le Clan des Madones. De 19 à 22 heures, dans un lieu pour l’heure tenu secret, découvrez les créations d’Alix Lacloche, chef à domicile, Alice Di Cagno du Chamotat ou Adeline Grattard du Yam’Tcha. Infos et réservations sur www.lefooding.com

alix Lacloche. jeAnne DetALLAnteS

trop bon !

Cadre arty, cuisine classique gastronomie. L’arrivée des Petites Canailles a été une bonne nouvelle pour la rue Amelot. Affiches anciennes et

posters modernes, Lego et bandes dessinées rétro, murs en pierre, baies vitrées sur la rue et grands bars font partie de la décoration de ce café-resto de quartier. En famille ou entre collègues le midi, entre amis le soir, les clients viennent goûter quelques classiques comme les œufs mayonnaise ou la terrine maison. Vous trouverez aussi ici des woks et plats du jour tout à fait honorable et abordable. L’île flottante en dessert n’était en revanche pas à la hauteur, beaucoup trop sucrée et visiblement pas 100 % maison. Peu importe, ce café est tellement sympa qu’on ne lui en tiendra pas rigueur.§a. s. Les Petites Canailles, 80, rue Amelot (XIe). 14 € le plat en moyenne. Verre de vin à partir de 3,90 €. Service continu de midi à minuit, tous les jours. tél. : 01 43 38 92 34

L’expo « Même pas mal !!! ». DR

paris xie 75 artistes contre la crise sortie. L’exposition « Même pas mal !!! » est à voir jusqu’au 17 novembre au Bastille Design Center. A cette occasion, 75 artistes (peintres, sculpteurs, photographes, céramistes) s’expriment sur la crise et y répondent par la résistance, le défi, l’audace et jeu. entrée libre. 74, boulevard Richard-Lenoir (XIe). Ouvert de 11 à 20 heures (18 heures, le dimanche).


WEEK-END

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr

l’exposition présente les maquettes et story-boards des plus grands succès de Pixar. afp

Pixar inaugure le musée Art ludique

Paris XIIIe

Si un musée doit réunir toutes les générations, c’est bien celui-là. Dans ses

beaux espaces en bord de Seine, le musée Art ludique accueille ce que la culture populaire fait de plus beau. Jean-Jacques Launier, cofondateur de la galerie Arludik, à l’origine de ce musée ne cache pas sa fierté : « Nous sommes le premier musée au monde d’art ludique. C’est d’avant-garde et grand public à la fois puisqu’on montre des œuvres que tout le monde connaît, mais dont on ignore que derrière elles il y a des créateurs qui dessinent, sculptent, peignent » Trois grandes expositions temporaires sont prévues par an. « On aura le choix des thèmes puisqu’on a aboli les frontières entre les genres », poursuit Jean-Jacques Launier. Une expo permanente sera bientôt installée : elle retracera l’héritage des grands artistes du XIXe siècle, jusqu’à l’époque des superhéros et des mangas. « Ça permet de connecter le public avec l’art actuel, un art digne des plus grands artistes du passé. »

Les artistes à l’honneur

Pour commencer en fanfare, le musée Art ludique accueille l’expo « Pixar, 25 ans d’animation », qui tourne dans le monde depuis 2006. La profusion des documents, sculptures, vidéos et installations émer-

veille à chaque salle. Elyse Klaidman, commissaire d’exposition, explique : « L’exposition est organisée autour de trois concepts : les idées, les personnages et les univers. » Ils y sont tous : Wall-E, Buzz l’éclair, Nemo, la famille des Indestructibles... « Vous pouvez voir ici l’énorme travail dévolu à la création des personnages, poursuit Elyse Klaidman, vous devez ressentir de la sympathie, de la compassion pour eux, qu’ils soient des monstres, des voitures ou des poissons. » Les dessins originaux montrent véritablement la patte des artistes, avec de multiples techniques : acrylique, pastel, gouache, fusain... Le tout d’une finesse à tomber par terre. Et la beauté plastique des sculptures, story-boards et esquisses font oublier le côté technique, pourtant énorme, de tout film Pixar. Le clou est à la fin du parcours, à travers deux installations inédites : un « Zoetrope », dispositif tournant montrant le principe de l’animation, et un époustouflant « Artscape », film panoramique composé des dessins originaux des artistes Pixar, dans lequel on a l’impression de flotter. La magie Pixar dans toute sa splendeur. §jennIfer lesIeur

« pixar, 25 ans d’animation », du 16 novembre au 2 mars 2014 au musée art ludique, 34, quai d’austerlitz. Entrée : 15 €. www.artludique.com

23


24

médias

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr

« Il y a quelqu’un derrière le clown » Interview

Le chanteur Keen’V a crée la surprise en accédant aux demi-finales de « Danse avec les stars 4 ». Moins doué au

avec Emmanuel Moire. Etait-ce un challenge supplémentaire ? Pour moi, c’est la meilleure. départ, il a gagné sa place aux côtés Sachant qu’elle avait gagné l’an de Brahim Zaibat, Alizée et Laetitia dernier, je me devais d’aller au Milot à force de travail avec sa parte- moins en demi-finale. Au risque de naire, Fauve Hautot. « DANSE AVEC LES STARS » passer pour un con. Elle samedi à 20 h 50 sur TF1. l’a senti d’ailleurs, elle Imaginiez-vous pouvoir arriver en me l’a même reproché. Elle m’a demi-finale d’un concours de danse ? dit : « si tu me trouves aussi forte Pire que ça ! Je m’attendais plutôt que tu le dis, prends ça comme une à sortir dans les premiers. Quand chance. » on arrive dans une émission Vous pensez être parvenu à comme celle-là avec zéro notion de exprimer des choses différentes, danse, même pas un pas de ragga, par rapport à vos chansons ? ce n’est pas très encourageant. Au Je suis moins dans le contrôle, je fur et à mesure, j’ai appris des suis vraiment moi. Faire de la trucs et la progression est fla- danse contemporaine lorsqu’on est grante. Maintenant, j’arrive à habitué à chanter « Ma vie au prendre du plaisir. C’est ce que soleil », c’est ça qui m’intéressait Fauve me demandait au départ. avec cette émission [rires]. Je vouFauve, justement. Elle avait lais montrer qu’il y a quelqu’un remporté la 3e édition, l’an passé, derrière le clown.

Fauve et Kevin, alias Keen’v. le duo surprise de la demi-finale de « Danse avec les stars 4 ». mais jusqu’où iront-ils ? TF1

Maintenant que vous êtes en demifinale, envisagez-vous de gagner ? Je me dis pourquoi pas. Ça ne servirait à rien que je m’entraîne neuf heures par jour si je n’y croyais pas. Si vous ne l’emportez pas, qui voyez-vous remporter l’émission ? Brahim [sans hésitation]. J’espère. N’a-t-il pas un avantage sur les autres en tant que break dancer ? Pas du tout. Le seul avantage qu’il a, c’est son physique. Il vient d’un univers où il faut faire très « mâle », là où la danse contemporaine fait appel à vos faiblesses. Brahim est tellement le paradoxe parfait qu’il me fait rêver. Je repense à sa danse sur « Papaoutai », j’étais au spec-

tacle. J’aurais payé mon billet pour le voir. Dites-nous, Kevin, y a-t-il un petit jeu de séduction entre les danseurs et les candidats ? Du moins une connivence qui s’installe ? Fauve, c’est une amie. On est très proches, même si on se prend le chou quand elle ne comprend pas que je ne comprends pas [rires] ! Quand on danse, il y a vraiment un truc qui se crée. Sur un tango, elle veut que j’aie envie de la dévorer, vraiment. Les danses latines, c’est très porté sur le c… pour dire vrai. Et puis il y a plus difficile que d’avoir envie de Fauve, hein ? §PROPOS RECUEILLIIS PAR jérôme vermelIn


médias

26

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr

Eddy Mitchell, ce héros « Grand Public »

Eddy Mitchell, c’est d’abord une voix. Et

une gueule. Sa voix a toujours ce timbre si particulier. Sa gueule, elle, a été joliment labourée par les ans. Quand il entre dans le salon qui nous sert de décor pour l’entretien de « Grand Public », s’installe une atmosphère qui me rappelle ma rencontre avec son ami de toujours, Johnny. Il n’a pas laissé tomber le blouson noir. Sa barbe, à peine taillée, est toute blanche à présent. Presque cinquante ans après ses débuts, il est toujours dans la lumière. Mais il veut la mettre

20.35 Football

aujourd’hui sur ses Héros, du nom de son dernier album. Ces musiciens de légende qui ont collaboré avec Otis Redding, Earth Wind and Fire, Bob Dylan, et qu’il a réunis en studio. Mais ne lui parlez pas de nostalgie, elle ne résiste pas à sa furieuse envie de chanter. D’écrire. Et de jouer.

Lelouch aiment les rockeurs

Combien se souviennent de « La Dernière Séance » qu’il a animée pendant dix-sept ans ? Cette passion du cinéma ne l’a jamais quitté. Pas plus que Johnny, d’ailleurs. Pour la première fois, les deux

20.45 Série

20.45 Magazine

Éliminatoires Coupe du monde 2014 Ukraine/France. En Ukraine. En direct.

Chérif «Reine d’un jour». Avec Abdelhafid Metalsi, Vincent Primault.

Faut pas rêver Présentation : T. Young. «Mongolie, au pays de Gengis Khan».

22.55 Vendredi, tout est permis avec Arthur Divertissement. Présentation : Arthur. Invités notamment : Jonathan Lambert, Ary Abittan, Amel Bent. 0.40 Confessions intimes

21.35 Chérif Série. «Black Jack». 22.35 Ce soir (ou jamais !) 0.35 Un jour/un destin Mag. «Jacqueline Maillan, la solitude du rire». 2.00 Envoyé spécial Magazine.

22.40 Soir 3 23.10 John F. Kennedy, un destin politique Doc. 1.20 Le match des experts Magazine. Présentation : Laurent Luyat. 1.50 Midi en France Magazine. «À Vire».

TMC 20.45 Céline Dion en chanson Divertis. 22.50 Il était une fois... Céline Dion Mag. 0.45 Suspect n°1 Magazine. Présentation : Jacques Legros. 5.55 Fan des années 80 Divertissement.

FRANCE 5 20.40 On n’est pas que des cobayes ! Magazine. Présentation : Agathe Lecaron, Vincent Chatelain et David Lowe. 22.25 C dans l’air Magazine. 23.40 Entrée libre Magazine.

NT1 20.45 Fringe Série. «Substitution» «Une journée sans fin» - «Le Caméléon». Avec Anna Torv, Joshua Jackson. 23.15 The Walking Dead Série. «Ce qui nous attend» - «Saignée».

D8 20.50 Les maîtres de l’humour Divertis. Un retour sur les meilleurs sketches joués sur scène par les comiques les plus emblématiques de la scène française. 2.10 Émissions de la nuit

Aïda touihri a rencontré Eddy Mitchell pour « Grand Public ». francE 2

potes seront sur la même affiche, dans Salaud, on t’aime, de Claude Lelouch. « On nous avait souvent proposé à l’un, le flic, à l’autre, le méchant, mais Claude a su trouver des rôles de nos âges, une belle histoire, qui nous va. » Eddy avoue

20.55 Film

sans peine que sa rencontre avec Johnny est sa plus belle dans le métier. Et si c’était Johnny, son plus grand héros ? §AïdA touihri retrouvez aïda Touihri dans « Grand Public » demain à 14 h 50 sur france 2 ou en rediffusion mercredi à minuit.

20.50 Série

20.50 Série

Mes héros Comédie d’Éric Besnard. 2012. Fr. 87 mn. Avec Josiane Balasko, Gérard Jugnot, C. Cornillac.

Traque en série «Shadow of the Past» (1 et 2/2). Avec Laura Bach, Jakob Cedergren, Lars Mikkelsen.

NCIS «Qui sauve une vie...» (1/2). Avec Mark Harmon, David McCallum, Brian Dietzen.

22.25 Mais qui a re-tué Pamela Rose ? Comédie de et avec Kad Merad et Olivier Baroux. 2011. Fr. 90 mn. 0.00 Nous York Comédie de G. Nakache et H. Mimran. 2012. Fr. 98 mn.

22.20 Entre ennemis Suspense de Lars Becker. 2013. All. VM. 90 mn. Avec Nicholas Ofczarek. 23.55 Court-circuit Mag. «Spécial Balkans». 1.20 Tracks Mag.

21.40 NCIS Série. «Qui sauve une vie...» (2/2) - «Les péchés du père» - «Lorsque l’enfant paraît» - «Cellule rouge». 0.55 Californication Série. Avec David Duchovny.

HD1 20.50 Julie Lescaut Série. «La morte invisible» - «Fragiles» - «Arrêt de travail». Avec Véronique Genest. 2.10 Contre-enquête Série. Avec Mikael Persbrandt, Sofia Ledarp.

W9 20.50 Enquête d’action Magazine. Au sommaire notamment : «Restaurants, plats cuisinés : qu’y a-t-il vraiment dans nos assiettes ?» «Obésité : enquète sur l’Amérique XXL».

FRANCE 4 20.45 Qui chante le plus juste ? Divertissement. Présentation : Amanda Scott et Stéphane Basset. 0.15 Muriel Robin : «Toute seule comme une grande» One-woman show.

NRJ12 20.50 Sauveur Giordano Série. «Le petit témoin» - «Aspirant officier» «L’envers du décor». Avec Pierre Arditi. 2.10 Poker Poker Night - Cash or Play. 3.30 Émissions de la nuit


28 SPORTS

4

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr

sur RUGBY

La France va défier demain les îles Tonga au Havre. Des Polynésiens qui avaient battu les Bleus lors du Mondial 2011. Metronews vous dit tout sur cet adversaire.

La F1 se rend à Austin (Texas) ce week-end pour en découdre lors du GP des Etats-Unis. 5 choses à savoir sur ce circuit apprécié des pilotes.

VIDÉO retrouvez LA viDÉo sur

metronews.fr/ f1austin

Football Ukraine-France

Le calme avant la tempête Pression. L’équipe de France joue ce soir à Kiev l’un des matches les plus importants de l’ère Deschamps. enjeu. Une victoire dans ce match aller des barrages rapprocherait les Tricolores du Mondial brésilien. Hamza Hizzir, à Kiev

«r

écemment, vous aviez perdu la mémoire en plein match », a lancé un journaliste ukrainien à Hugo Lloris, en référence à sa perte de connaissance le 3 novembre face à Everton. Réponse du gardien : « Je ne m’en souviens pas. » Hier soir à Kiev, ce fut le seul moment de franche rigolade de la conférence de presse d’avant-match du capitaine et du sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps. Pour le reste, il a surtout été question de la pression inhérente aux barrages. Face à l’Ukraine, dont la manche aller a lieu ce soir, les Bleus joueront en deux matches une qualification pour la Coupe du monde. Soit quatre ans de leur vie.

Les Bleus Evra, Pogba et Nasri (de gauche à droite) à l’entraînement, hier soir à Kiev. AFP

peut nous poser. » L’idée consistant à les aider à conserver leur lucidité dans les moments chauds. Légèreté et gravité Quel travail effectue un entraîneur Si une recette existe pour s’en sordans les jours qui précèdent une tir, le sélectionneur la résume en un telle échéance ? « Je triptyque : « Décontracretrouvez ukrAineFrAnce ce soir sur TF1 à 20 h 45. tion, application et n’axe pas mon discours par rapport au contexte, a répondu détermination. » Une consigne suivie Didier Deschamps à metronews. La par les Bleus, si l’on se fie à leur derplupart de mes hommes jouent dans nier entraînement, au stade olymdes grands clubs et n’en ont pas pique de Kiev, où l’on a entendu de besoin. Mon rôle est de leur donner nombreux rires résonner. C’est le maximum d’informations sur Rémy qui chambre Matuidi au grand l’adversaire, sur les problèmes qu’il plaisir de Pogba, ou Ribéry tout heu-

reux de rater une passe obligeant peut-être de se rassurer en pensant Nasri à piquer un sprint de 30 m que la France n’a jamais perdu pour aller chercher le ballon. contre les locaux (4 victoires, Mais dès le premier coup de 3 nuls). « Ça sent le match sifflet du coach, les visages se nul, prédit ainsi Azouz, sont fermés, et les exercices a domicile, 25 ans et déjà résigné. ont été effectués avec le plus l’Ukraine reste En tout cas, ce sera très grand sérieux par les Bleus, à sur six victoires difficile. Je suis sûr que, l’exception de Varane, touché d’affilée. inconsciemment, l’équipe de à un genou, et très incertain pour le France va sous-estimer l’Ukraine. match. Ce mélange de légèreté et de Enfin, ça aurait été bien pire si on gravité, on l’a d’ailleurs retrouvé était tombés sur l’Islande ! » A chachez les supporters français déjà cun sa façon de dissimuler arrivés sur place. Et qui essaieront sa peur.§

6


SPORTS

Ils n’ont pas froid aux yeux

Football Ukraine-France

que de l’impatience : « C’est un rêve pour nous de disputer une Coupe du monde. En 2010, c’était la première fois et nous avions atteint les quarts. Cette fois nous pouvons faire encore mieux ! » La France ? « Nous allons l’éliminer. Nous sommes plus forts que lorsque vous nous avez battus [0-2] à l’Euro 2012 ! »

Kiev est une ville paradoxale. Les

façades toutes neuves y côtoient des immeubles décatis, surplombés par un ciel d’un gris sinistre d’où filtrent parfois quelques rayons de lumière féériques. Là, à quelques heures d’un premier round décisif et encadré par les patrouilles incessantes de policiers, un peuple retient son souffle... sans en avoir l’air. Traditionnellement, Kiev est la ville du Dynamo, le plus grand club du pays. Mais depuis le départ à la retraite de l’idole Andreï Shevchenko, et l’émergence d’une concurrence sérieuse en province (le Shakhtar Donetsk), les gens de la capitale se sont lassés de leur Championnat. La sélection nationale est devenue leur plus grand motif de

La France ? « Nous allons l’éliminer ! » SevaStian, un supporter ukrainien.

Ils n’en craignent qu’un : Ribéry

Des supporters ukrainiens, mardi, venant d’acheter un billet pour le match de ce soir. AFP

fierté. Et ce, même si elle n’est plus majoritairement composée de joueurs du Dynamo. Serveur dans un bar situé près du stade Olimpiskyi, Sevastian ne tient plus en place. Il n’a que le match à la bouche, et ce qui passe a priori pour de l’angoisse ne serait en fait

Un optimisme partagé par Gleb : « Je ne vois pas pourquoi l’Ukraine devrait avoir peur. » Peut-être parce qu’elle est chaque fois sortie perdante des 4 barrages qu’elle a disputés... « Justement, ça nous donne de l’expérience », rigole ce groom d’hôtel. Et quand on lui demande quels joueurs français il connaît, il s’incline : « Avec Ribéry, vous ne pouvez que gagner. » Une manière, aussi, d’avouer qu’aux yeux de certains Ukrainiens, la France est plus un géant endormi qu’une nation sur le déclin. §Hamza Hizzir, À KIEV

29

Taxe à 75 % : la grève repoussée Football. On menace puis on négocie. Les prési-

dents des clubs pros ont décidé de reporter leur « journée blanche », prévue le dernier week-end de novembre, pour protester contre la taxe à 75 %. Jean-Pierre Louvel (photo), président de l’Union des clubs professionnels de football, attend les conclusions de la médiation menée depuis mercredi par le député PS Jean Glavany. Si une remise en question de la taxe est toujours exclue, « une étude commune d’applicabilité » est avancée. Sans doute une forme de compensation pour que les clubs puissent récupérer une partie des 44 millions d’euros que ce nouvel impôt va leur coûter. Autre avancée, l’AS Monaco, assujettie à un système fiscal avantageux, devrait elle aussi mettre la main à la poche. Un souci « d’équité » salué par Jean-Pierre Louvel. §SébaStien coca

AFP

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr


détente

30

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr

Mots fléchés n° 1032 / facile LUGE OU TROÏKA ESPÈCE D’ÂNE

Tout compte fait

15 15 15

+ x 5

:

10

10 5

+ x

6

3

6

10

6

: 3 5 3

: =

DÉVÊTU

27

=

51

=

20

Solutions : 15 : 5 x 10 - 6 + 3 = 27 ; 15 x 10 : 3 + 6 - 5 = 51 ; 15 + 5 - 10 x 6 : 3 = 20.

= O R N E R +M U E T = N L I AN E +A B E R = B S

AU PETIT JOUR ONCLE DES USA

ENCAUSTIQUA

CAPITALE EN ASIE DÉLIVRANCE

S’OBSTINER (S’)

MARQUE DE COUP DE PIED FENDU

TRAMWAY IL EST SOUVENT EN L’AIR

EXISTERA

CHEF DE L’ÉGLISE BERGE DE PORT

MET AU CLOU

LA MUSIQUE EN EST UN APRÈS BIS GARDIEN D’ÉTUDE

DIEU RÉPARE ÉGYPTIEN UNE PAROI ERREUR ABRUPTE

DIRIGE LE NAVIRE ARTÈRE EN VILLE

QUI A VU LE JOUR IL PASSE À TURIN

ARBRE DES LANDES

ATTENDRIE

TEL L’AIR MARIN CRI DE FANS

Mélangez les lettres des deux mots pour en trouver un troisième.

+T IGE

CLUB LYONNAIS

CHANGEMENT EN MIEUX CALUMET

Mots à mot E

CRÉER UNE COALITION

JEUNE MONNAIE JEU ORIENTAL

AGRÉABLE AU GOÛT APERÇU

R E

Solutions : stratégie, numéroter, balnéaire.

A STRE

ASSOCIE

CONTAMINÉ

ESSEULÉE JOLI MÉTAL

Pour obtenir les totaux indiqués, placez le bon signe entre chaque nombre :

+ x

FATIGUÉE

DÉBUT D’ÉPITAPHE LE SYMBOLE DU CUIVRE

BOISSON DE TABLE AU PIED, IL EST DOULOUREUX

DÉMENT CATÉGORIQUEMENT

CHOISIS

Solutions Solutionsn°n°1031 1 031

Sudoku n° 1032 / facile

2 9 1

6

8

7

1

5

1

4

4

9

3

8

5

7 1 9

6

5 9

5

7

3

8 6

Mots fléchés

5

3

2

8

3

7

RETROUVEZ TOUS NOS JEUX SUR jeux.metronews.fr

6

1

N MO L D I S R E R B L T A S K E R

O C B I H S T E T E R R U E E Y S P O S A U T U R P I E I E L R E C U L S

A M A NN A I R A I R SM I T S G M A L O P E E A R D I L E AME R

T S E UN NC A R ME A I O S A U M T T E S I N P E R I R

Sudoku

9 5

4

9

3

2

5

1

7

6

8

1

8

5

7

6

3

2

4

9

7

2

6

4

9

8

3

5

1

8

3

9

6

7

4

1

2

5

2

6

4

9

1

5

8

3

7

5

7

1

3

8

2

6

9

4

6

4

8

1

3

9

5

7

2

3

1

2

5

4

7

9

8

6

9

5

7

8

2

6

4

1

3

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris§N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane - Espace Méditerranée, 34670, Baillargues§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@metronews. fr§E-mail rédaction : courrier@metronews.fr§Relations médias : Linda Bellal§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteurs en chef délégués : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Emmanuel Bousquet (Sports), Flore Galaud (News), Alexis Picard (Régions), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Chef du service Paris : Pierre Chausse§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom.nom@metronews.fr


détente

vendredi 15 novembre 2013 www.metronews.fr

31

La recette de L’atelier des Chefs

Bélier

Un peu de retard à l’allumage pour cette journée. La communication ne circule pas comme vous le voudriez. Renforcez la portée de votre message.

Taureau

Votre hiérarchie est chatouilleuse. Brossez vos supérieurs dans le sens du poil et ils deviendront aussi doux que des agneaux.

Gémeaux

Focaliser sur un problème ne l’a jamais résolu. Passez à la vitesse supérieure, agissez. Décrochez votre téléphone.

Cancer

Une belle surprise vient pimenter votre quotidien plutôt morose. Vous n’allez pas tarder à retrouver sourire et bonne humeur.

Consultation voyanCe

Lion

Le bel ordonnancement de vos rendez-vous est perturbé, le service marche à l’envers. Vous êtes au bord de la crise de nerfs.

Vierge

Offrez-vous une parenthèse enchantée avec votre chéri(e). D’une sieste crapuleuse à un voyage à Venise, goûtez à votre part de paradis terrestre.

Balance

Début de journée un peu difficile mais vous retombez sur vos pattes. Vous flairez les bons plans et vous êtes sur un gros coup. Accrochez-vous.

Scorpion

C’est le moment d’écouter ce que votre corps vous dit, en prenant du repos. Adoptez un rythme cool et préservezvous du stress.

Sagittaire

La journée est placée sous le signe de la compréhension. Votre partenaire ouvre le dialogue sur un sujet brûlant : tolérance est le mot d’ordre.

Capricorne

Des événements heureux se dessinent dans votre ciel amoureux. Les planètes se décident enfin à vous accorder un peu de répit.

Verseau

Vous avez envie d’agir pour les autres, de donner du temps et de l’énergie aux plus démunis. Adhérez à une association d’entraide.

Poissons

Des affinités avec un de vos collègues se créent. Si vous êtes en couple, passez votre chemin. Célibataire, c’est le bon numéro.

01 75 75 90 93 (5 € les 10 minutes)

© L’ATELIER DES CHEFS

L’horoscope ema Fontayne

Cocotte de lapin et purée de potiron 20 min

1h

0 min

facile

Liste ingrédients. (quantités pour 6 personnes)

Lait entier : 10 cl ! Cuisses de lapin : 6 ! Lardons fumés : 100 g ! Vin blanc sec : 12cl ! Arômates ail, thym, laurier : 1 ! Huile d’olive : 5 cl ! Sel fin : 6 pincées ! Moulin à poivre : 6 tours ! Pour l’étape 2 : Lait entier : 15 cl ! Potiron : 1 kg ! Beurre doux : 30 g ! Echalotes : 2 ! Gousse d’ail : 2 ! Cerfeuil : 3 branches ! Sel fin : 6 pincées ! Moulin à poivre : 6 tours

Recette.! Assaisonner les cuisses de lapin de sel et de poivre. Dans une cocotte en fonte (de préférence) chaude, verser un filet d’huile d’olive et disposer les cuisses de lapin. Les colorer 1 min de chaque côté. Ajouter les lardons et laisser cuire à nouveau 1 min. Puis verser le verre de vin blanc et faire bouillir. Ajouter le lait et les aromates. Une fois le mélange porté à ébullition, cuire à feu doux et à couvert pendant 45 min à 1 h (les cuisses doivent rester légèrement fermes). Pour la purée de potiron : Éplucher et couper le potiron en gros morceaux réguliers. Éplucher et émincer les échalotes. Dans une casserole, faire fondre le beurre, ajouter les échalotes et les faire suer pendant 5 min pour obtenir une couleur blonde. Ajouter la gousse d’ail et les morceaux de potiron, assaisonner, couvrir et cuire 20 min à feu très doux. Remuer de temps en temps. Au terme de la cuisson, mixer pendant 3 min au moins et ajouter le lait pour alléger la purée. Rectifier l’assaisonnement. Dresser la purée de potiron en assiettes plates, y déposer une cuisse de lapin et finir avec une feuille de cerfeuil. RETROUVEZ CETTE RECETTE SUR WWW.ATELIERDESCHEFS.FR CUISINEZ EN LIGNE AVEC L’ATELIER DES CHEFS



20131115_fr_paris