Issuu on Google+


high-tech P. 14

sony, bose, sennheiser... découvrez la sélection de metronews pour vous aider à faire le bon choix. © sony

Des casques sans fausse note

lyon P. 10

www.metronews.fr

mercredi 13 novembre 2013 - n° 2487 xxxx

RHO

Le bonheur, c’est les autres

monde P. 6

Philippines, une urgence partie pour durer politique P. 8

Martine Aubry à Matignon : info ou intox ? football P. 22

a l’occasion de la Journée de la gentillesse, aujourd’hui, le moine bouddhiste matthieu Ricard se confie sur les vertus de l’altruisme.

Deschamps a toujours foi en Abidal

afP

ne jetez pas ce jOuRnal suR la vOie publique : OffRez-le à vOtRe vOisin !

metROneWs est impRimé suR du papieR 100% Recyclé.

société P. 4

Le Grand Stade enfin lancé


4 événement

1

mercredi 13 novembre 2013 www.metronews.fr

sur

VIDéO

MONDE

Selon un quotidien sud-coréen, environ 80 personnes ont été exécutées en public il y a quelques jours en Corée du Nord. Leur crime : avoir regardé des émissions de télévision sud-coréenne.

société

Un suprémaciste blanc américain a accepté de se prêter à un test ADN. Verdict devant les caméras, où il apprend qu’il possède 14 % de gènes d’origine subsaharienne. pour Matthieu ricard, l’individu a son rôle à jouer dans le développement de l’altruisme. KENZO TRIBOUILLARD / AFP

«L’altruisme, c’est une motivation» événement. Aujourd’hui, c’est la 5e édition de la Journée de la gentillesse, organisée par Psychologies magazine. RencontRe. Matthieu Ricard, moine bouddhiste, nous livre sa vision de l’altruisme dans notre société. PROPOS RECUEILLIS PAR Christophe Joly

Quelle est votre définition de l’altruisme ? Celle à laquelle j’adhère, c’est celle de la psychologie et du bouddhisme. C’est le désir d’accomplir le bien d’autrui. Si, pour des raisons indépendantes de votre volonté, vous ne pouvez pas le traduire en actes, cela ne retire rien au caractère altruiste de votre motivation. Les gens sont mus par un mélange de motivations égoïstes et altruistes. L’idéal est de réduire peu à peu les motivations égoïstes. L’égoïsme est donc le contraire de l’altruisme ? Oui, au sens de servir son intérêt au détriment de ceux d’autrui. C’est-

à-dire instrumentaliser autrui. Autrement dit, il ne faut pas confondre égoïsme et amour de soi. L’amour de soi, le désir de vivre et d’être heureux par exemple, n’est pas en opposition avec l’amour des autres. C’est l’égoïsme qui est en opposition, au mieux en ignorant les autres, au pire en leur faisant du tort. Coluche l’avait bien résumé en disant, «il n’y a pas de mal à se vouloir du bien». L’empathie compte aussi énormément… Oui, nous parlons là de la résonance affective avec l’autre. Si l’autre est en joie, vous êtes joyeux, si l’autre souffre, vous souffrez aussi. Il y a une empathie cognitive qui est de se mettre à la place de

l’autre. Elle est très utile pour vous renseigner sur la situation de l’autre. En revanche, si vous n’êtes qu’empathique, vous pouvez arriver à la détresse empathique, le burn out, l’épuisement émotionnel. Et, là, ce qui permet d’y faire face, c’est la bienveillance. Est-ce que l’on devient altruiste ? C’est possible. Des études montrent que l’entraînement de l’esprit à la bienveillance, à la compassion modifie fonctionnellement et structurellement le cerveau. Cela peut être mis en évidence au bout de deux semaines. Avons-nous néanmoins des prédispositions à l’altruisme ? Oui, il y a des gens qui sont naturellement bons ou généreux. L’idée est que, spontanément, mis en situation, leur première pensée sera altruiste. Là aussi, vous pouvez travailler sur cette ligne de base. Est-ce que la crise économique est

entretien

un frein ou une chance pour l’altruisme ? Plus qu’une chance, c’est un signal d’alarme que le système a été trop réducteur, pas assez humain. On commence à s’en rendre compte, et il semble que la coopération soit une bonne solution. On constate que les entreprises où la coopération est la plus forte fonctionnent le mieux. Ainsi, les bonus collectifs sont plus bénéfiques que les bonus individuels. Développer l’altruisme est-il du ressort de l’individu ou du système économique et politique ? Il y a deux écoles. André ComteSponville a raison de penser que la transformation individuelle à elle seule ne suffit pas. Il faut aussi que nos cultures et nos institutions évoluent. Cependant, il ne faut pas pour autant sous-estimer la force des individus et des idées qu’ils soutiennent. La Déclaration universelle des droits de l’homme, par exemple,


événement

mercredi 13 novembre 2013 www.metronews.fr

5

FRANCE

Les insultes racistes pleuvent sur Taubira.

est bien le fait de quelques individus déterminés qui avaient transformé leur vision du monde. La force de Martin Luther King, Gandhi ou Mandela, c’est qu’ils avaient des idées très claires sur ce qu’ils souhaitaient pour la société. Mais cela prend du temps… Oui, mais beaucoup moins que de modifier les gènes. Pour qu’un gène altruiste se répande dans l’espèce humaine, il faudrait dix mille à cinquante mille ans. Regardez la vitesse à laquelle les choses ont changé aux Etats-Unis au sujet du racisme contre les Noirs. Il n’est plus question maintenant d’avoir des bus ségrégués. Cela veut dire qu’il ne faut jamais baisser les bras ? L’évolution des cultures se fait de toutes les façons. C’est là où l’individu a de l’importance à mon sens. Si les altruistes se rassemblent et coopèrent à un but commun, ils ont un avantage sur les égoïstes qui vont jouer les francstireurs, ne jamais s’entraider puisque leur idée est de tirer la cou-

ERIC PIERMONT / AFP

C’est au tour du journal d’extrême droite Minute de titrer en une : «Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane». Si la ministre a choisi de ne pas engager de poursuites, Jean-Marc Ayrault a, lui, annoncé hier son intention de saisir le procureur de la République.

ZAP retrouvez tous Ces suJets sur

metronews.fr/ video

MAtthieu ricArd, docteur en génétique cellulaire, moine bouddhiste, auteur et photographe.

« Il y a des gens qui sont naturellement bons et généreux. »

verture à eux. Donc, ils prospéreront moins. Vous décrivez la peur comme un obstacle à l’altruisme, quelle peur ? Quand vous êtes trop centré sur vous. Essayer de construire son bonheur dans la petite bulle de l’égocentrisme engendre un sentiment d’insécurité. Le monde entier se dresse en menace ou en ennemi. Vous êtes très vulnérable.§

Plaidoyer pour l’altruisme, La force de la bienveillance, Matthieu Ricard, Nil éditions, 928 p., 23 €.

Cinquième Journée de la gentillesse Lancée en France en 2009 par le magazine Psychologies, la Journée de la gentillesse, dont metronews est partenaire, est fixée le 13 novembre de chaque année. Elle vise à encourager les formes de bonté chez les individus et à pacifier au mieux les relations humaines. Par exemple, 14 idées de bonnes pratiques dans le milieu professionnel ont été identifiées afin d’intégrer plus d’humain dans les rapports au travail. Plus d’infos sur : http://journee-de-la-gentillesse.psychologies.com

Dans un accès de générosité, François offre son couvre-chef à un enfant ravi.

C’est avec un maillot de bain à 1 million de dollars que Miss Univers a choisi de se pavaner.

Arrivé en trombe sur le lieu d’un incendie, le camion de pompiers ne peut éviter le muret.

Trois bonnes raisons d’être gentil C’est bon pour le moral

C’est sûrement l’avantage le plus mis en valeur dans la littérature scientifique : être gentil avec les autres c’est aussi bon notre propre estime. Dire bonjour, tenir la porte, sourire… Des petits gestes du quotidien qui peuvent vraiment faire la différence. Une étude parue en 2001 dans la revue Journal of Health and Social Behaviour expliquait que les personnes qui avaient une activité bénévole étaient beaucoup moins sujettes à la dépression : elles auraient tendance à mieux apprécier leur sentiment de bonheur, leur qualité de vie et leur estime de soi.

C’est bon pour le système CardiovasCulaire

En partant du principe que nos émotions influent sur l’état de notre corps, mieux vaudrait faire table rase de tout ressentiment envers notre prochain. En 2001, une étude publiée dans la très sérieuse revue Psychological Science révélait que le système cardiovasculaire des personnes qui pardonnent facilement se porte beaucoup mieux que celui des rancuniers. Pour en venir à cette conclusion, les chercheurs ont fait appel à des volontaires, qu’ils ont soumis à deux situations bien précises : après une agression, les

volontaires devaient d’abord imaginer qu’ils se vengeaient puis, dans un second temps, qu’ils pardonnaient à leur agresseur. Résultat: les analyses de leurs électrocardiogrammes indiquaient que la rancœur accentuait la pression artérielle, tandis que l’empathie diminuait le stress !

C’est bon pour ChaCun d’entre nous

Aucune étude n’a besoin de le prouver : la gentillesse engendre la gentillesse. Un véritable cercle vertueux. Mais, comme si cela ne suffisait pas, un simple geste de bonté aurait un véritable impact hormonal chez la personne qui l’effectue mais également chez celle qui en bénéficie. « Tout est lié explique à metronews Erwann Menthéou, ancien sportif professionnel, et fondateur du site de coaching en ligne fitnext.com. Faire preuve d’altruisme permet d’augmenter la sécrétion de la sérotonine, l’hormone du bonheur, et de faire baisser le cortisol, celle du stress. » Loin d’être un signe de faiblesse, la bonté a donc un intérêt non négligeable sur l’humeur, aussi bien pour le bénéficiaire que pour l’auteur. §AlexAndrA bresson


ACTU MONDE

6

etats-unis

Fin tragique pour The Yellow Dogs.

Deux membres de ce groupe de rock alternatif – qui avait fui l’Iran en 2010 pour s’exiler aux EtatsUnis – ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi, à New York. Selon le journal The Daily News, le meurtrier, Ali Akbar Mohammadi Rafie, avait été récemment exclu du groupe. Si ses motivations ne sont pas connues, certains médias américains évoquent un conflit mêlant argent et jalousie.

Prix à Cannes en 2009

L’homme de 29 ans aurait caché un fusil dans une housse de guitare avant d’aller frapper à la porte de ses anciens amis. A l’intérieur de leur appartement de Brooklyn, il aurait alors ouvert le feu, abattant froidement Arash Farazmand, 28 ans, Soroush Farazmand, 27 ans, ainsi qu’un autre compositeur

HEnnY RAY AbRAms/sIPA

Tuerie au sein du groupe de rock Yellow Dogs irano-américain, Ali Eskandarian (photo). « Il s’est ensuite suicidé sur le toit de l’immeuble », a déclaré un porte-parole de la police. The Yellow Dogs avait connu son heure de gloire avec le film Les Chats persans, de Bahman Ghobadi, une plongée dans la scène musicale underground à Téhéran sous le joug des mollahs. Le film avait remporté le prix spécial du jury au Festival de Cannes en 2009. « Installés à Brooklyn depuis leur arrivée aux EtatsUnis, leur maison était devenue un endroit habituel de rassemblement pour artistes et musiciens iraniens », relate un blog du Monde. Les deux autres membres du groupe n’étaient pas présents au moment de l’attaque. Ils ont laissé un message sur leur page Facebook pour remercier les fans de leur soutien. §maud Vallereau

EN BREF

Egypte

La justice ordonne la fin de l’état d’urgence. Un tribunal a décidé hier

sa levée deux jours avant la date prévue. L’état d’urgence avait été déclaré le 14 août, jour de la dispersion dans le sang d’une manifestation de partisans de l’ex-Président Morsi.

Israël

Projet record de colonisation. Le

ministère israélien du Logement a

lancé un appel d’offres record de 20 000 logements dans les colonies juives de Cisjordanie occupée, défiant ainsi à nouveau Washington et mettant encore plus en péril un processus de paix menacé d’implosion.

Chine

Le pouvoir communiste promet des réformes « historiques ». Le

Comité central s’est engagé hier à laisser le marché jouer un « rôle décisif », selon des médias d’Etat.

LES RENDEZ-VOUS DE LA RÉDACTION

Demain, Marine Le Pen Présidente du Front National, est l’invitée des Indés Radios/metronews/LCI Chômage, économie, Municipales de 2014… Retrouvez les meilleurs moments de son intervention.

Rendez-vous demain dans metronews, sur metronews.fr, l’appli Les Indés Radios et LCI.

mercredi 13 novembre 2013 www.metronews.fr dans la seule ville de Tacloban, un premier bilan est estimé à 10 000 victimes. AFP

Le long défi de la reconstruction Typhon Haiyan

Aux Philippines, l’urgence se conjugue en plusieurs temps. Pour venir en

aide aux plus de 11 millions d’habitants touchés par le passage du typhon Haiyan sur l’archipel vendredi, l’ONU a réclamé hier 225 millions d’euros à ses bailleurs internationaux. Les besoins immédiats sont réels : alors que 1 774 morts ont été recensés, et qu’on en craint plus de 10 000 dans la seule ville de Tacloban, dans l’est, au moins 673 000 habitants ont été déplacés. Sans abri, ils sont aussi à court d’eau et de nourriture. Des avions militaires américains ont commencé à apporter du matériel et le porte-avions George Washington est en route. L’Europe, le Canada, le Japon ont aussi envoyé des équipes de secouristes. Qui font face à d’importantes difficultés techniques. « On a beaucoup de mal à accéder aux populations sinistrées qui se trouvent en zones rurales », explique Adrien Tomarchio. Et, que ce soit dans les campagnes ou à Tacloban, l’acheminement des tonnes de matériel

« Haïti, nous y sommes encore, quatre ans après le séisme. » adrien TomarcHio, directeur de communication de l’ONG Acted;

s’avère complexe, du fait de « la géographie de l’archipel et de ses infrastructures limitées ». Mais l’argent récolté ne servira pas qu’à gérer cette urgence : c’est d’ores et déjà un plan d’action courant jusqu’en mai 2014 qu’ont annoncé les Nations unies.

Ephémère fenêtre médiatique

Annoncer un tel calendrier dès les premiers jours qui suivent une catastrophe n’est pourtant pas habituel. « C’est une des leçons tirées du tsunami qui avait frappé l’Asie du Sud-Est en décembre 2004 », décrypte pour metronews Adrien Tomarchio, directeur de communication d’Acted, qui a lancé comme de nombreuses ONG un appel aux dons. « Souvent, quand une catastrophe survient, la communauté internationale se mobilise dans l’urgence, puis l’attention se détourne peu à peu alors que, sur le terrain, le travail de reconstruction n’est pas fini. Par exemple, Haïti, nous y sommes toujours, quatre ans après le séisme. » Aujourd’hui, les acteurs humanitaires cherchent donc à « profiter » de la fenêtre médiatique, éphémère, pour déjà se lancer dans l’après-urgence : soutien aux victimes, reconstruction, prévention de nouvelles catastrophes. Un chantier très loin d’être achevé. §THomas Vampouille


8

ACTU FRANCE

mercredi 13 novembre 2013 www.metronews.fr

Martine Aubry, joker pour Matignon ? politique

C’est un rendez-vous qui ne figurait pas à l’agenda du Président, hier.

François Hollande a organisé, en toute discrétion, un déjeuner avec Martine Aubry. Pourtant, c’est bien connu, ces deux-là ne s’aiment pas. Mais le Président ne cache pas non plus qu’il consulte régulièrement autour de lui, et cela inclut la maire de Lille. Ce déjeuner était leur troisième rencontre depuis le début du quinquennat. Et alors que le chef de l’Etat bat tous les records d’impopularité, Martine Aubry, elle, fait de plus en plus parler d’elle. En prenant en main le dossier de La

« Jean-Marc Ayrault a mon plein soutien. » marTine aubry, hier.

Redoute, la maire de Lille est revenue sur le devant de la scène. Et selon un récent sondage Ifop/JDD, elle arrive en tête des personnalités politiques évoquées pour devenir ministre. Une option qu’elle avait écartée : l’ancienne patronne du PS avait refusé d’entrer au gouvernement si ce n’était pas par la grande porte, à savoir Matignon.

« Urgent » de remplacer Ayrault

Et à Matignon, justement, ça chauffe pour Jean-Marc Ayrault. Aussi impopulaire que le Président (23 % de satisfaits, contre 22 % pour François Hollande, selon notre baromètre publié lundi), il voit son départ réclamé par près de sept Français sur dix. Hier, Malek Boutih, député PS de l’Essonne, a même estimé dans Le Parisien qu’il était « urgent » de le remplacer. Effet

Procès du meurtre de Valentin: le délire à la barre

Justice

Il a retrouvé la parole mais a-t-il perdu la raison ? C’est la question

qu’a commencé à se poser hier la cour d’assises de Lyon au nouveau procès de Stéphane Moitoiret. Jugé en 2011 pour l’assassinat barbare de Valentin, 10 ans, ce marginal s’était alors montré mutique, abruti par les médicaments. Il avait écopé de la perpétuité. Ses avocats ont fait appel et entendent aujourd’hui le rendre pénalement irresponsable. Ils entendent démontrer que son discernement était aboli quand, ce jour de l’été 2008, dans une rue de Lagnieu (Ain ), il a lardé le petit garçon de 44 coups de couteau.

« Je suis un peu plus frais »

Cette fois, Moitoiret s’est donc montré volubile. « Au premier procès, j’étais tellement malade que je n’étais pas en état de parler, je me sens mieux, je suis un peu plus

frais », s’est-il justifié d’une voix claire. En fait de fraîcheur, la suite relève d’une logorrhée mysticoésotérique. Pêle-mêle, l’accusé, aujourd’hui âgé de 44 ans évoque des « obligations divines », d’obscures « boîtes à vœux » ou encore ses nombreux « clones » et « réincarnations ». A l’autre bout du box, son ex-compagne, Noëlla Hego, condamnée en première instance à dix-huit ans de réclusion pour complicité, attend son tour. En face, les avocats des deux camps ont deux semaines pour s’affronter sur le degré de folie du personnage. D’un côté, la défense ne se prive donc pas de l’interroger sur ses délires. De l’autre, Me Gilbert Collard, l’avocat des parents de Valentin, veut démonter ce qu’il dénonce comme une « stratégie ». « Il joue au fou, il surjoue. J’ai l’impression d’assister à La Soupe aux choux. » §Thomas Vampouille

alors que Jean-marc ayrault est sur la sellette, la maire de lille (ici à l’elysée le 6 juin 2012) est de plus en plus souvent citée comme une solution alternative. AfP

garanti : les rumeurs de remaniement reprennent de plus belle. Alors, l’avenir de Martine Aubry passera-t-il par la case Matignon ? Comme un mirage, certains voient clairement la chose se dessiner au loin, quand d’autres s’amusent d’une illusion grossière. « Jamais [Hollande] ne prendrait Aubry comme Premier ministre ! » tranche ainsi une source gouvernementale, selon le JDD. Les fidèles de la maire de Lille, eux, y croient : elle est prête à entrer au gouvernement, assure un de ses proches, cité par RMC. Elle seule pourrait permettre à François Hollande de se réconcilier enfin avec l’aile

gauche de son parti et de croire à 2017, avancent-ils. Quoi qu’il en soit, l’ancienne patronne du PS se fait discrète. Sollicitée par metronews, sa garde rapprochée nous indique qu’elle refuse toute interview. Devant la presse, hier, elle a fait assaut de loyauté à l’égard du Premier ministre : « Je suis maire de Lille et Jean-Marc Ayrault a mon plein soutien : il le sait abondamment. » L’élue veut faire savoir qu’elle est entièrement concentrée sur sa réélection en 2014. Quelques mois qui laissent le temps à Ayrault de redresser la barre... ou à Aubry de gagner du terrain. §Julie mendel

EN BREF

Education

Nouvelle fronde d’élus contre les rythmes scolaires. Cinquante-

cinq maires, essentiellement de droite ou sans étiquette, se sont regroupés en un collectif et ont annoncé hier qu’ils n’appliqueraient pas la réforme « en l’état » à la rentrée 2014. Par ailleurs, l’adjointe à l’éducation de Marseille a estimé hier que la Ville n’aurait « pas la possibilité d’appliquer » la réforme.

Sécurité routière

Radars détruits : Ayrault monte au créneau. « Je mets en garde

contre toute faiblesse vis-à-vis de l’atteinte à l’ordre public, la destruction de l’ordre, des biens publics », a prévenu hier le Premier ministre à l’Assemblée. Deux radars ont été détruits dans la nuit de lundi à mardi en Bretagne, ce qui porte à 48 le nombre de dégradations depuis début novembre dans la région.

11-Novembre

François Hollande réagit aux

huées. « Ces outrages, ces insultes qui ont pu être proférées au cours de cette cérémonie déshonorent leurs auteurs », a déclaré le chef de l’Etat. Evoquant son agression à coups de couteau lors des cérémonies, le maire UMP de Châteaurenard (Bouches-duRhône) a de son côté évoqué une « République qu’on ne respecte plus ».

ENTENdu suR

henri Guaino, député UMP des Yvelines, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy

« La façon qu’a François Hollande d’exercer le pouvoir conduit à un affaiblissement de la fonction présidentielle. » AujouRd’hui, L’iNViTÉ dE guiLLAumE duRANd EsT Stéphane Le foll, ministre de l’Agriculture. A 8 h 15 sur LCI et Radio Classique.

Fait divers

Crash d’hélicoptère meurtrier.

Le pilote et le copilote de l’appareil sont morts hier au-dessus du domaine skiable de Serre-Chevalier (Hautes-Alpes). L’appareil aurait eu les pales prises dans les câbles d’un téléphérique, selon des témoins.


VOTRE RégiOn

10 Météo sAintétienne

Lyon

6° 10°

grenobLe

4° 7°

Soleil

Lever : 7 h 56 Coucher : 17 h 13

3° 10° lune

Lever : 15 h 9 Coucher : 3 h 13

AgendA Solidarité : L’hypermarché Carrefour Lyon Part-Dieu propose d’offrir des cadeaux aux enfants les moins chanceux en recyclant d’anciens jouets. Aujourd’hui et samedi toute la journée, les bénévoles d’Emmaüs mettront en place un point de collecte. Centre commercial de la PartDieu, 18, rue du Docteur-Bouchut. Emploi : Un atelier entrepreneurs est

organisé ce soir à 19 h 30 au café des Arcades, à Lyon. Destinés à ceux qui ont créé ou sont en train de créer leur entreprise, ces rendez-vous permettent de présenter ses idées ou son projet auprès de la communauté des entrepreneurs lyonnais. 15, place Louis-Pradel.

Vos Rédaction : Pierre-Alexandre Bevand contActs palexandre.bevand@metronews.fr Publicité : Franck Barbier franck.barbier@metronews.fr

mercredi 13 novembre 2013 www.metronews.fr

Coup d’envoi pour le Grand Stade Lyon

Une « naissance » et un « enterrement ».

Hier matin, sept ans après le premier lancement du projet, la première pierre du futur grand stade de l’Olympique Lyonnais a été posée sur le site du Montout, à Décines, en présence de tout le gratin politico-économique de la région. Sur place, les travaux vont bon train et les premières grues sont déjà arrivées. « C’est un jour très important pour le club, pour l’agglomération mais aussi pour la France, s’est félicité Jean-Michel Aulas, le président de l’OL. Ce sera un stade 2.0, l’un des plus modernes d’Europe, qui doit nous permettre, à terme, de nous offrir une place pérenne dans le top 8 du foot européen.»

Prêt pour janvier 2016

L’enceinte, d’une capacité de 58000 places, devrait accueillir ses premiers matches lors de la seconde partie de la saison 2015-2016 et peut-

de très nombreuses personnalités de l’agglomération lyonnaise étaient présentes, hier autour de Jean-Michel aulas. © PAB/MEtronEws

être la rencontre d’ouverture de l’Euro 2016. Le stade, dont le côut de la construction est estimé à 405 millions d’euros, ne sera qu’une partie du « parc Olympique lyonnais », qui comprendra un centre de loisirs, un centre d’entraînement, le futur siège d’OL Groupe ou encore deux hôtels et des bureaux. « Quand je vais à l’étranger, on me parle toujours de l’Olympique lyonnais. Ce stade, on le verra de partout dans le monde, affirme Gérard Collomb, le maire de Lyon. » En début

d’après-midi, des opposants ont mené une action symbolique en posant la pierre tombale du club, place Bellecour. « L’humour reste le meilleur moyen pour lutter contre les grands groupes, explique Marc Chinal, réalisateur du documentaire Corrompu(e)s, qui dénonce les ‘‘ dérives ’’ du projet. Nous enterrons aussi la démocratie, les finances publiques et la nature. Le véritable coût, on ne le connaîtra que dans quelques années. » §PieRRe-aLexandRe bevand


12

VOTRE RégiOn

Les étudiants de l’Esmod (r)habillent Pantagruel Exposition

Il était une fois… la papesse Jeanne

qui, d’Avignon, demanda aux soyeux lyonnais de créer des vêtements aux sept couleurs de l’arc-en-ciel pour le baptème de Pantagruel, le fils du géant Gargantua, d’après l’écrivain François Rabelais. Tel est le point de départ pour le moins décalé du projet des étudiants de l’école Esmod Lyon (Ecole supérieure des arts et techniques de la mode) dans le cadre du festival Labelsoie.

Des dimensions hors norme

A partir d’aujourd’hui, un vestiaire géant est donc exposé aux musées Gadagne. « Les élèves en première année ont fabriqué une robe violette et une jupe rose. Les deuxième année une veste verte et un pantalon bleu marine, et enfin les troisième année un manteau orange, une chemise bleu électrique et un tee-shirt jaune »,

détaille Alain Boix, directeur de l’Esmod Lyon. « Les vêtements, en organza de soie, ont été élaborés à partir de vrais patrons, et sont créés à l’échelle 2,5. On a donc un pantalon de trois mètres ou un manteau de 2,50 mètres. » Un défi pour les étudiants, qui ont dû constituer cette garde-robe un peu spéciale en quatre jours. « Ça a été compliqué à assembler, concède Olivier, 21 ans, qui s’est occupé du manteau. On est habitués à des longueurs humaines, là les vêtements sont beaucoup plus grands. » Même sentiment pour Aurélia, 20 ans, encharge de la veste. « Le col notamment est très difficile à gérer », confie-t-elle. Le vestiaire de Pantagruel est à admirer jusqu’au 31 décembre. §p.-a. bEvand Musées Gadagne. 1, place du Petit-Collège, à Lyon. Ouvert du mercredi au dimanche de 11 heures à 18 h 30.

mercredi 13 novembre 2013 www.metronews.fr

EN BREF

Fait divers

L’usine d’incinération de Rillieux-la-Pape prend feu. L’incendie

s’est déclaré hier, peu avant 13 heures. L’origine du sinistre serait lié à l’explosion d’une bouteille d’acétylène, composé chimique hydrocarbure extrêmement inflammable. Une cinquantaine de pompiers ont été mobilisés pour éteindre l’incendie, qui n’a pas fait de victime.

Transports

de voyages Tripadvisor révélée hier, 63 % des personnes interrogées retiennent la cuisine locale comme critère de choix d’une destination de vacances. Par ailleurs et malgré le rayonnement d’une ville comme Lyon en la matière, les Français ne classent les spécialités culinaires rhônalpines qu’en quatrième position s’agissant de leur type de cuisine préféré. La région PACA arrive en tête devant l’Alsace et l’Aquitaine. Rose sera ce soir au Transbo. © CLAIre PrICe

Le perçage du futur TGV LyonTurin a débuté. Le tunnelier, une

énorme fraiseuse de plus de six mètres de diamètre, est entré en action hier à Chiomonte, dans le nordouest de l’Italie. Le Lyon-Turin, « autoroute ferroviaire » devant permettre de délester la route d’un million de camions par an, doit entrer en service en 2025.

Gastronomie

La cuisine rhônalpine, quatrième préférée des Français en vacances. Selon une enquête du site

Concert

Rose en concert ce soir à 20 heures au Transbordeur. La

célèbre chanteuse pop présentera son nouvel album Et puis juin. Tarif : 29 euros. Adresse : 3, boulevard de Stalingrad à Villeurbanne.


bonus

mercredi 13 novembre 2013 www.metronews.fr

13

L’ugni blanc, le cépage du cognac, offre un raisin acide et une faible teneur d’alcool. photos metronews/ A. VDt.

Le raisin est cueilli de façon mécanique.

Cognac, le bonheur est dans l’export

Ces vieux pressoirs sont en passe d’être remplacés par de nouveaux modèles pneumatiques, commandés par des écrans digitaux.

Contexte. C’est la période des vendanges en Charente pour le cognac. éConomie. Faute de clients français, la production est exportée à 98 %. Antoine VinCenS de tAPoL

A

part dans un volet d’OSS 117, difficile de se souvenir du dernier film dans lequel on voit le héros déguster un cognac. Il est loin le temps des polars en noir et blanc où les truands dégustaient le fameux digestif pour fêter le succès d’un casse. Aujourd’hui, le consommateur français préfère le whisky et la vodka au spiritueux made in France. Et pourtant, en cette saison de fin de vendanges, on estime que la récolte – bien qu’importante – ne sera pas suffisante pour répondre à la demande. «Les perspectives économiques pour 2024 sont au doublement des ventes », affirme Amaury Firino Martell, viticulteur et administrateur de l’Union générale des viticulteurs pour l’AOC cognac. Mais qui donc en

consomme ? Beaucoup d’étrangers puisque 98 % de la production est exportée.

Des origines datant du IIIe siècle

Entre le 1er aout 2012 et le 31 juillet 2013, sur les 166 millions de bouteilles vendues, 163 millions ont été expédiées à l’étranger pour un chiffre d’affaires total de 2,437 milliards d’euros, en progression annuelle de 7,3 %. Les Etats-Unis et l’Extrême-Orient sont les principaux clients, devant le Royaume-Uni puis les pays de l’Est. Voyageur le cognac ? Oui, et depuis des siècles, puisqu’il fut négocié par des Anglais, transporté par des Hollandais, consommé par des Scandinaves… et que sa trace remonte au IIIe siècle. Si les grands négociants de cognac ont délaissé le marché national, le Bureau national interprofessionnel du cognac tente de communiquer sur le marché français en développant des cocktails à base de cognac davantage dans l’air du temps. Cela marche très bien… mais aux Etats-Unis, notamment chez les rappeurs, qui voient dans le cognac un accès à un certain prestige que la France continue de représenter.§

Le jus de raisin est fermenté dans des cuves pour obtenir un vin à 9°.

CognaC, mode d’emploi Pour faire du cognac, il faut exclusivement de l’ugni blanc, un cépage propice à la distillation. Une fois le raisin récolté, on fait fermenter le jus afin d’obtenir un vin aux environs de 9 degrés. Celui-ci est distillé une première fois pour obtenir un alcool, appelé brouillis, qui titre aux environs de 31 degrés. Après une seconde distillation, l’eau de vie est alors mesurée à 71 degrés. Elle est placée dans des fûts en chêne, où elle va rester pendant deux ans minimum. Une part va s’évaporer pendant cette période, c’est la «part des anges» (20 millions de bouteilles « perdues » par an). Ensuite, certaines eaux-de-vie vont être embouteillées et vendues comme cognac VS (very special), souvent pour une consommation en cocktails. L’eau-de-vie restée en barriques continuera sa maturation et sera vendue millésimée. Un « bon » cognac est un assemblage de plusieurs liqueurs d’au moins 6 ans. Il hérite alors du label XO (extra old).


14 AU QUOTIDIEN

2

mercredi 13 novembre 2013 www.metronews.fr

sur

DIAPORAMA

SANTÉ

Les gens sont fous ? Oui ! La preuve avec des images plus loufoques les unes que les autres glanées sur le Net.

Lin28a, le gène à l’origine de la guérison chez l’homme a été découvert. Il joue un rôle crucial dans la régénération des tissus et combat notamment cancer et inflammations.

retrOuveZ-les sur metronews.fr/betise

High-tech

Six casques à la pointe

musique. C’est le moment, un mois avant les fêtes, de choisir un casque audio qui vous convienne parmi les dernières nouveautés. sHOPPiNG. Metronews vous propose une sélection adaptée à tous les goûts et tous les budgets. Jean-SébaStien ZancHi et Florence Santrot

environnemental

BOse qc20

sONy NWZ-WH303

Ce modèle intra-auriculaire de la marque américaine est une vraie réussite. Il possède un son très équilibré et un grand confort. le + : son système de réduction de bruit est d’une efficacité remarquable. De quoi apporter un confort d’écoute indéniable dans les transports ou en environnement bruyant. 299 €.

Le constructeur japonais fait dans l’originalité avec ce casque qui intègre son propre lecteur MP3. Pratique pour écouter de la musique sans avoir à le relier à un smartphone ou un baladeur. le + : les haut-parleurs placés dans les arceaux permettent de diffuser de la musique pour en faire profiter l’entourage. 119 €.

skullcaNdy crusHer

seNNHeiser mOmeNtum ON ear

Des basses au top. Ce casque intègre non pas un mais deux transducteurs par oreillette pour un rendu maximal des sons graves. Pour cela, une pile est placée dans l’écouteur droit. Résultat : un casque qui vibre. Littéralement. le + : le câble amovible et la légèreté du casque. 99,99 €.

Son très fidèle et assemblage soigné sont les principales qualités de ce casque. D’une conception supra-auriculaire, il vient s’appuyer directement sur les oreilles, pour conserver une taille la plus compacte possible. le + : son look néo-rétro très réussi et l’utilisation de matériaux nobles comme le cuir. 199 €.

PlaNtrONics BackBeat GO 2 Ces écouteurs intra-auriculaires sans fil communiquent avec votre smartphone en Bluetooth pour une plus grande liberté de mouvement. Autonomie : 4 h 30 en écoute. Vendu avec un étui de chargement qui ajoute 10 heures de fonctionnement supplémentaire. le + : le revêtement des écouteurs permet une pratique sportive. 99,99 € (89,99 € sans l’étui).

sOl rePuBlic tracks Hd Attention, casque réservé aux fashion victimes. Sa conception modulaire permet de changer la couleur de l’arceau pour s’accorder par exemple à votre tenue. Confortable, il propose un son honnête, mais pas forcément au niveau des meilleurs. le + : l’originalité de son concept. 129 €.


AU QUOTIDIEN la nouvelle carte des wagons-bars TGV monte en gamme, mais tout cela a un prix. ERIC PIERMONT/AFP

et Paul, le salon de thé parisien Angelina, illycaffè, les gourmandises de Michel & Augustin… la SNCF ne veut décidément plus que l’on parle des sandwichs carton-pâte vendus dans les TGV. Mieux, désormais 30 % de la carte proposée sera composée de produits biologiques.

Des prix… à l’avenant

Ceux qui ont faim prendront le train TGV

La SNCF a-t-elle enfin trouvé la bonne recette? Depuis début novembre, la compagnie ferroviaire installe progressivement dans les wagons-bars de ses TGV une nouvelle offre de restauration. Objectif, améliorer la qualité du service fourni dans les trains. Avec au

menu l’arrivée à bord de marques réputées pour leurs qualités gustatives, afin que « manger dans un train devienne un plaisir », explique le groupe. Les bocaux bios cuisinés par des chefs de chez Boco, les chaînes de restauration Monop’daily (Monoprix)

Pas de miracle, les tarifs demeurent relativement élevés. Le café est vendu 2,50 euros. Un chocolat chaud signé Angelina est proposé à 4,90 euros. Il faut compter 5,90 euros pour un sandwich poulet César de chez Monoprix (environ 4,40 euros en magasin) et 17 euros pour une formule plat-dessert-boisson de chez Boco, contre moins de 15 euros dans les points de vente parisiens. Le prix des plats chauds commence, lui, à 5,70 euros, contre 6,40 auparavant. Des efforts en termes de qualité, certes, mais la meilleure des formules pour le bien de votre portefeuille reste encore d’acheter son en-cas avant de monter à bord. §Florence SanTroT

15 EN BREF

High-tech

Depuis hier, l’iPad mini seconde génération, avec un écran Retina, est disponible en France. Il est vendu par Apple à partir de 399 euros pour 16 Go de stockage.

Gastronomie

Onze truffes blanches ont été adjugées ce week-end pour 274 200 euros. Un lot unique à 90 000 euros a conquis une amatrice chinoise, lors de la 14e vente aux enchères mondiale organisée à Alba, près de Turin, en Italie.

AFP PHOTO/OLIVIER MORIN

mercredi 13 novembre 2013 www.metronews.fr


16

AU QUOTIDIEN

mercredi 13 novembre 2013 www.metronews.fr

le mouvement Movember est né en 2003 en Australie. Marion ruszniewski/aFP

de cancer lorsqu’une tumeur se forme à partir de la prolifération anormale des cellules de la glande prostatique.

comment se diagnostiQue le cancer de la prostate ?

Tout sur le cancer de la prostate Santé

Chaque année au mois de novembre, les hommes sont invités à se laisser pousser la moustache. Pour la bonne cause :

sensibiliser l’opinion publique sur les maladies masculines telles que le cancer de la prostate, dans le cadre de l’événement Movember. L’occasion d’en savoir plus sur cette maladie.

Qu’est-ce Que la prostate ?

La prostate est une glande génitale masculine située à la base de la vessie. Elle joue un rôle important dans la reproduction puisqu’elle sécrète le liquide séminal, qui se mélange avec les spermatozoïdes en provenance des testicules au moment de l’éjaculation. On parle

C’est le cancer le plus fréquent chez l’homme, avec plus de 40 000 nouveaux cas par an en France. Il s’agit le plus souvent d’un cancer dont l’évolution est lente et silencieuse. Mais un patient peut être averti par des dysfonctionnements urinaires ou, à un stade plus avancé, par des douleurs osseuses. Le dépistage repose sur un toucher rectal et une prise de sang, mais seul l’examen au microscope de biopsies (prélèvement de tissus) de la prostate permet d’affirmer le diagnostic.

comment est-il pris en charge ?

Comme pour les autres cancers, il existe des formes non invasives, facilement guérissable, et des formes agressives. Dans le premier cas, trois traitements peuvent être proposés : la chirurgie, la radiothérapie et la curiethérapie (implantation de

grains radioactifs dans la prostate). Mais lorsque la maladie est plus invasive, les médecins prescrivent une hormonothérapie qui consiste à neutraliser une hormone masculine, la testostérone, dont dépend la progression de la tumeur.

pourQuoi son traitement fait-il polémiQue ?

La généralisation du dépistage systématique fait débat dans la communauté scientifique. La biopsie étant très invasive pour le patient, doit-on systématiquement la proposer à des hommes de plus de 50 ans mais sans facteur de risque ? Car si le dépistage permet de démarrer un traitement rapidement, il peut également détecter un cancer qui aurait évolué lentement et dont les soins – lourds – n’auraient pas forcément été nécessaires. Le problème est qu’il est encore impossible de distinguer les formes, agressives ou non, de ce cancer. D’où un risque de surtraitement. Reste une constante : en cas de doute, n’hésitez pas à en parler à votre médecin. §AlexAndrA BreSSon


18 CULTURE

3

mercredi 13 novembre 2013 www.metronews.fr

sur TÉLÉVISION

France 2 rediffuse ce soir à 0 h 10 « Grand public » : l’occasion de revoir la rencontre entre Aïda Touihri et Tom Hanks, à l’affiche de Capitaine Phillips.

Thriller

EN IMAGES rEtroUvEz toUs cEs sUJEts sUr

metronews.fr/ culture

Sacha Baron Cohen La Vie d’Adèle : les a-t-il tué une actrice scènes de sexe jugées âgée en direct ? par des lesbiennes.

De gauche à droite et de haut en bas : Brad Pitt, Michael Fassbender, Cameron Diaz, Javier Bardem et Penélope Cruz dans Cartel, un casting de choc pour un thriller atypique. FOX

Cartel : l’enfer selon Ridley Scott sortiE. En s’associant au romancier Cormac McCarthy, le réalisateur britannique Ridley Scott crée la surprise avec Cartel. rEncontrE. Un thriller en marge des codes hollywoodiens décrypté par le cinéaste en personne pour metronews. MARILYNE LETERTRE

C

apable de concilier divertissement, scénario solide et maestria technique, Ridley Scott est l’un des cinéastes les plus bankable et adulés de Hollywood. Cette position confortable n’empêche pourtant pas le réalisateur d’Alien et de Gladiator de se renouveler avec Cartel, un thriller nihiliste et fataliste. Radiographie d’une Amérique malade, bouffée par l’argent et l’égocentrisme, ce film narre la lente agonie d’un avocat (Michael Fassbender) qui perd le contrôle de sa vie en par-

ticipant aux trafics d’un client et de sa vénéneuse compagne (Javier Bardem et Cameron Diaz). Décryptage en trois points avec Sir Ridley de cette descente aux enfers, injustement éreintée par la critique américaine.

Un « JEUnE » scénaristE FaMEUX

Un film, c’est d’abord un scénario. Et quand ce dernier est signé Cormac McCarthy, l’auteur de La Route et de No Country For Old Men, impossible de passer à côté. « J’avais lu tous ses livres, explique Ridley Scott à metronews. Quand j’ai découvert Cartel, son

premier scénario original pour le cinéma, j’ai retrouvé tout ce que j’aime dans ses romans : des dialogues d’une précision inouïe, des personnages qui font les mauvais choix et un récit implacable qui reflète ce qu’est la vie la plupart du temps. »

Un thrillEr qUi prEnd son tEMps

Loin du divertissement calibré, Cartel ose les émotions enfouies, les personnages carnassiers, la violence frontale, le sexe décomplexé et les tunnels de dialogues qui, dans une industrie obnubilée par l’efficacité, n’ont pas toujours bonne presse. « Cormac a écrit un conte moral à suspense : chaque personnage emprunte une voie différente et, si l’issue est tragique pour certains, l’important est de savoir qui finira par tirer son épingle du jeu.

La gêne et le malaise s’installent petit à petit mais il est impossible de décrocher. »

coMME Un air dE wEstErn

Héros sans nom, décor mexicain poussiéreux, vision crépusculaire de l’Amérique, Brad Pitt en stetson et santiags… Avec Cartel, Ridley Scott lorgne vers un genre nouveau : le western. « Cormac vit près de Santa Fe, entouré de cow-boys en jeans. Cette culture, dans laquelle il baigne au quotidien, imprègne ses écrits. Et, moi, j’aime essayer de nouvelles choses. Dans notre métier, la clé, c’est le mouvement. » D’où un nouveau virage pour le réalisateur, qui, après Cartel, s’attelle déjà à Exodus, une épopée « pharaonique » sur la vie de Moïse, prévue pour Noël 2014. Rien que ça.§


20

CULTURE Emmanuelle Seigner dans La Vénus à la fourrure, sublimée par son mari, Roman Polanski. MARS FILMS

« J’ai toujours été suspecte » Comédie

Dirigée par Roman Polanski, Emmanuelle Seigner fait tourner la tête de Mathieu Amalric dans La Vénus à la fourrure. Rencontre avec

trice. Je me suis toujours sentie sous cantonnée à un registre qui m’ennuie profondément : la femme énigmatique, mystérieuse, passive… Dans La Vénus à la fourrure, mon personnage est multiple : vulgaire, grotesque, sensuel, manipulateur, dominant, drôle… J’aurai attendu d’avoir 47 ans pour mon premier grand rôle. Comment l’expliquez-vous ? J’ai toujours été suspecte. Je suis une ex-mannequin et j’ai débuté dans Frantic, une grosse production

ENTRETIEN

une actrice sous exploitée mais toujours sublimée par la caméra de son mari.

Avec ce film, votre mari vous offre votre premier rôle de comédie… Roman rêvait d’une comédie sophistiquée à la Billy Wilder et connaissait mes frustrations d’ac-

mercredi 13 novembre 2013 www.metronews.fr

Warner avec Harrison Ford et sous la direction de Roman : ça a créé pas mal de jalousie. A l’époque, les Françaises ne jouaient pas aux Etats-Unis et les gens pensaient que je ne méritais pas cette chance. Je ne me plains pas mais j’ai dû me battre : le cinéma français est une clique et je n’en fais pas partie. Il y a pourtant eu Dans la maison de François Ozon et Quelques heures de printemps de Stéphane Brizé. Les choses commencent à bouger. Mais combien de fois ai-je entendu « vous êtes trop belle, vous faites trop rêver » ? C’est hyperréducteur. Dans le film, Mathieu Amalric ressemble beaucoup à votre époux. Etait-ce troublant ? Jouer face à Mathieu est toujours troublant ! C’est un acteur intelligent qui perpétue une certaine tradition française, celle des Gérard Philippe ou de la Comédie-Française, que je fréquentais avec mon grand-père [Louis Seigner, ndlr]… Il a été choisi pour son talent : la ressemblance gênait même Roman au début. Vous dites que Polanski était dur avec vous sur le tournage ? Effectivement, mais de toute façon

il n’est pas du genre à prendre des gants. Cette exigence a fait de lui un grand cinéaste et je mesure pleinement la chance que j’ai de travailler à ses côtés. Je lui dois énormément. En même temps, être sa femme m’a coûté assez cher. Autant que ça me serve aussi ! [Rires.] §PROPOS RECUEILLIS PAR

MARILYNE LETERTRE

ON AIME

Un huis clos sadomaso Dans le décor feutré d’un théâtre parisien, Roman Polanski filme le face-à-face entre un metteur en scène intello et misogyne et une actrice délurée et a priori écervelée. L’occasion pour lui d’offrir une partition de premier choix à son épouse et à Mathieu Amalric, interprètes irrésistibles d’une partie de ping-pong qui donne à réfléchir sur les rapports de forces entre l’artiste et sa muse, et plus largement entre les hommes et les femmes. Audacieux, insolent et savoureux.


médias

mercredi 13 novembre 2013 www.metronews.fr

21

La malédiction de Gwendal Peizerat Concours

Que se passe-t-il dans l’équipe de Gwendal Peizerat ? Depuis l’annonce

Champion du monde en danse sur glace en 2001, Gwendal Peizerat est en mauvaise passe pour remporter le concours de patinage de M6. M6

20.50 Série

du lancement d’« Ice Show » sur M6, rien ne va plus pour les candidats coachés par le champion de patinage artistique. Après le forfait de Marion Bartoli, Merwan Rim et Tatiana Golovin se sont blessés lors des entraînements. Le programme, qui sera lancé mercredi 27 novembre à 20 h 50 avec Stéphane Rotenberg à la présentation, ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices. Alors que l’émission propose à quatre champions du

20.45 Série

20.45 Magazine

Esprits criminels «Un plat qui se mange froid». Avec Joe Mantegna, Shemar Moore, Matthew Gray Gubler.

Fais pas ci, fais pas ça «Tricher n’est pas jouer». Avec Isabelle Gélinas, Bruno Salomone, Valérie Bonneton.

21.40 Esprits criminels Série. «Thérapie de destruction» «Le prix à payer». 23.25 Dr House Série. Avec Hugh Laurie. 2.40 50 mn Inside Mag.

21.35 Fais pas ci, fais pas ça Série. 22.35 Un jour/un destin 0.10 Grand public Mag Présentation : A. Touihri. 0.55 Toute une histoire 2.25 Présence protestante

TMC 20.45 Les Enfoirés : dans l’œil des Enfoirés Divertissement. 23.30 Les 30 histoires... mystérieuses 1.45 Fan des années 80 Divertissement. «Année 1985» - «Année 1981».

FRaNCE 5 20.40 La maison France 5 Magazine. 21.25 Silence, ça pousse ! Magazine. 22.10 Écho-logis Série documentaire. 22.40 C dans l’air Magazine. 23.50 Entrée libre Magazine.

genre, Philippe Candeloro, Surya Bonaly, Sarah Abitbol et Gwendal Peizerat, de s’affronter en coachant des personnalités, ce dernier vit un véritable cauchemar avec son équipe, depuis le début des entraînements du programme.

Un forfait et deux blessés

Il y a plusieurs semaines, Marion Bartoli déclarait forfait à cause de douleurs au dos. L’ancienne joueuse de tennis avait alors été remplacée par une consœur, Tatiana Golovin. Malheureusement, la jeune femme a été transportée à l’hôpi-

20.55 Magazine

Des racines et des ailes Présentation : L. Laforge. «Le goût du Béarn et de l’Ariège».

Spécial investigation Présentation : S. Haumant. «À la recherche du terroir perdu».

22.40 Grand Soir/3 23.05 Pièces à conviction Mag. «Le scandale du prix des médicaments». 0.20 Les chansons d’abord Divertissement. 1.10 Espace francophone 1.35 Midi en France Mag.

22.30 Conversations secrètes Talk-show. 23.20 Savages Thriller de Oliver Stone. 2012. USA. VM. 130 mn. 1.30 Tunnel Série. Avec Stephen Dillane, Clémence Poésy.

NT1 20.45 Revenge Série. «La boîte de Pandore» - «Le grand soir» - «Scandale à la Une». Avec Madeleine Stowe. 23.15 Obèses : perte de poids extrême Téléréalité. «Mélissa» - «Shanel et Matt».

D8 20.50 En quête d’actualité Magazine. Au sommaire notamment : «Personne n’y croyait, et pourtant ils cartonnent !» «Produits moins chers, imitations, copies : les nouveaux dangers de la contrefaçon».

tal, ce mardi, après une mauvaise chute sur le coude. La veille, le chanteur Merwan Rim faisait, lui aussi, un petit tour aux urgences après avoir pris la pointe d’un patin dans la cuisse. Le jeune homme devrait reprendre l’entraînement aujourd’hui. Reste à savoir si « Ice Show » n’est pas une émission un peu trop périlleuse, les candidats étant pour la plupart des novices en matière de patinage. Les téléspectateurs devraient s’attendre à quelques sensations fortes lors des prime time en direct.

20.50 Film

20.50 Magazine

Le grand saut Comédie de Joel et Ethan Coen. 1994. USA/Brit/All. VM. 105 mn. Avec Tim Robbins, Jennifer Jason Leigh, Paul Newman. 22.35 L’Europe des écrivains Série doc. 23.30 Dog Pound Thriller de Kim Chapiron. 2009. Fr/Can. VM. 91 mn. 0.55 Traque en série

HD1 20.50 Ça nous ressemble Magazine. 0.35 Contre-enquête Série. «Pauvre petite fille riche» - «Le parfum de l’argent» - «En attendant Markus». 3.00 Seconde chance Feuilleton.

W9 20.50 Enquêtes criminelles Magazine. Présentation : S. Bonnec et P. Lefèvre. Au sommaire notamment : «Affaire Saint-Aubert : les maçons de l’horreur» «Les amants du crime».

§sonia ouadhi

Recherche appartement ou maison Présentation : S Plaza. 22.15 Recherche appartement ou maison Magazine. 23.40 Un déménagement à tout prix Doc. 2013. 1.30 Poker European Poker Tour. 2.30 Les nuits de M6 Clips.

FRaNCE 4 20.45 Ripoux contre ripoux Comédie de Claude Zidi. 1989. Fr. 102 mn. Avec Thierry Lhermitte, Philippe Noiret. 22.30 Les Chevaliers du Fiel : «L’assassin est dans la salle» Théâtre.

NRJ12 20.50 Le super bêtisier de l’année Divertissement. «Volume 8» «Volume 7» - «Volume 6». 2.10 Poker Poker Night - Cash or Play. 3.20 Émissions de la nuit


22 SPORTS

4

mercredi 13 novembre 2013 www.metronews.fr

sur

DIAPORAMA

FOOTBALL

Ibrahimovic prévoyait bien de quitter le PSG l’été dernier. Le joueur l’a révélé hier dans les colonnes du quotidien italien La Gazzetta dello Sport. Mais le discours du président du club parisien, Nasser Al-Khelaïfi, a été déterminant.

Blessé, Messi, l’attaquant du Barça, ne jouera plus avant 2014. Retour en images sur son année galère. RETROUVEZ LES PHOTOS SUR

metronews.fr/messi

Football Equipe de France

Abidal, taulier malgré tout a la peine avec monaco, abidal, vice-champion du monde en 2006, reste un des éléments les plus expérimentés des Bleus. JEFFROY GUY/SIPA

J-2. A deux jours du match aller des barrages contre l’Ukraine, l’état de forme du défenseur central Eric Abidal interroge. DILEMME. Même s’il traverse une période compliquée en club, le joueur, fort de son expérience, garde la confiance de Deschamps. Hamza Hizzir

S

ouvenez-vous, l’été dernier. Eric Abidal (34 ans), fraîchement débarqué à Monaco, retrouvait ses jambes de 20 ans en même temps que le rythme de la compétition, après un an passé à se remettre d’une greffe du foie. Ses prestations lui ont alors valu, un an et demi après sa dernière sélection, de réintégrer l’équipe de France. Il ne l’a plus quittée depuis, et s’apprête donc à disputer le barrage qualificatif pour le Mondial 2014 contre l’Ukraine (aller vendredi à Kiev, retour le mardi 19). Mais une sévère baisse de régime depuis le début de l’automne pose question. L’intéressé lui-même reconnaissant hier que, depuis son arrivée à Monaco, il n’avait pas retrouvé son meilleur niveau. Alors, Eric Abidal est-il bien le patron que Didier Deschamps recherche toujours pour sa défense centrale ? Si son expérience (66 capes) plaît au sélectionneur, qui déplore souvent le manque de vécu de son groupe, sa capacité à enchaîner les matches reste à prouver. « Tous les joueurs peuvent connaître des moments où ils sont moins per-

« La forme du moment n’est pas l’élément premier pour composer une équipe. » DiDier DeScHampS, sélectionneur des Bleus.

formants, plaidait toutefois lundi le coach. C’est surtout son équipe qui est plus en difficulté qu’en début de saison [Monaco vient d’encaisser 7 buts en 5 matches, ndlr]. » Des circonstances atténuantes qui ne suffisent pas à expliquer le coup de pompe d’Abidal. Depuis sa greffe, il suit un traitement lourd, qui génère de la fatigue. Quatre jours après un match déjà laborieux en Géorgie (0-0 le 6 septembre), on l’a ainsi vu plonger en Biélorussie (2-4), entre duels perdus et énormes bourdes. Ce ne fut d’ailleurs guère mieux contre l’Australie (6-0) puis la Finlande (3-0) il y a un mois.

Abidal en a vu d’autres

Ces sorties ont permis de comprendre que le problème n’était pas que physique. Même lorsqu’il n’est pas mis en danger, le défenseur garde une fâcheuse tendance à se positionner trop bas, et ses jambes ne lui permettent plus de compenser par la vitesse. Dès lors, cette fébrilité fait de la charnière Koscielny-Varane une option offrant aujourd’hui davantage de garanties. « La forme du moment n’est pas l’élément premier pour composer l’équipe, rétorque Deschamps. C’est un critère. » Autrement dit : dans le contexte d’une double confrontation à la vie à la mort, il importe avant tout de conserver son sang-froid. Avec deux Mondiaux (2006, 2010) et un Euro (2008) au compteur, Abidal, à ce niveau-là, est irremplaçable.§


SPORTS

mercredi 13 novembre 2013 www.metronews.fr

23

Fulgence Ouedraogo remonte au front Rugby XV de France

Il y a mieux pour retrouver le chemin de la victoire. Après quatre défaites de

rang face aux champions du monde néo-zélandais, le XV de France va tenter de remporter son premier match depuis mars face aux Tonga samedi (à 18 heures au Havre). Une équipe réputée pour ses gabarits surdimensionnés. « Des joueurs physiques, qui aiment les duels », prévient Ouedraogo. Le 3e ligne en sait quelque chose. En tribunes lors de la dernière Coupe du monde 2011, le flanker de Montpellier (27 ans) avait assisté à la défaite des siens face aux Tongiens (19-14) en phase de poules. Un match qui constitue l’une des pires humiliations de l’histoire du XV de France. « Le retour aux vestiaires avait été très difficile, on avait tous très mal vécu ça », se souvient le vice-cham-

pion du monde. Ce match semble pourtant bien loin aujourd’hui. Depuis, un nouveau staff technique, construit autour de Saint-André, et de nouveaux joueurs sont arrivés. Seuls cinq Bleus sont rescapés de cette funeste défaite. Désormais, « on vit une autre période, une autre aventure », raconte Ouedraogo, qui assure « se focaliser uniquement sur ce match », plus que sur celui qui appartient désormais aux archives.

Un titulaire en puissance

Absent face aux Blacks samedi, appelé en renfort dimanche à Marcoussis, le capitaine du MHR, club avec lequel il va prolonger son contrat, devrait être titulaire aux côtés de Thierry Dusautoir et de Damien Chouly en 3e ligne. Dans un groupe en progrès mais battu sept fois en neuf matches cette année,

ouedraogo à l’entraînement hier, à marcoussis. AFP

« Fufu » devra apporter son expérience et son appétit pour le combat. Avec la ferme intention de l’emporter. Enfin. « La nécessité de gagner est présente dans la tête de tout le monde. On ne se met pas dans des conditions où l’on se dit que si on perd, on risque gros. L’équipe a besoin de construire sur des victoires et on ne vise que ça pour samedi. » Pour Ouedraogo, soumis à une forte concurrence à son poste, l’occasion est idéale. §PieRRe menjot

Un groUpe rédUit à 26 Le troisième ligne Wenceslas Lauret, le centre Florian Fritz, l’ailier Yoann Huget et le demi d’ouverture Jean-Marc Doussain ont été écartés du groupe qui prépare la venue des Tonga samedi en test-match. Le sélectionneur, Philippe Saint-André, annoncera demain matin, à 9 h 45, les quinze titulaires. Le XV de France partira ensuite au Havre.


détente

24

mercredi 13 novembre 2013 www.metronews.fr

Mots fléchés n° 1030 / moyen

Solutions n° 1029

Sudoku n° 1030 / moyen

9

6

1 2

3

8

6 3

9 4

6 7

5

7

6

8 8

3

4

7

1

1

6

4 2

2 4

9

RETROUVEZ TOUTES LES SOLUTIONS DES JEUX SUR jeux.metronews.fr

COPIE PASSAGE DE L’ACTE

CÔNE ITALIEN BLÉ ROUMAIN

ASTUCE POUR AJOUTER UN MOT

FÊTE AU VIETNAM LIQUIDE VITAL

R B I G DO L A E

C A R D R C O N MA T M E R A S U T S I I N E E G A R N A T U R A L I S E

C I H G R E V U L S E R E R A MA R E E GN E L A C B E N I I F G L U AM I V O F I S C R A N T E S O A UC I S S ON I G E R E N E E E EME T S

FLEUVE DU NORD NON REMARQUÉE EST PRONONCÉE VIEILLE CITÉ PAS VÊTUE SOIRÉE CHIC

CUIVRE ABRÉGÉ NÉGACELA TION ÉVITE UNE RÉ- ASSOUPÉTITION PLIR

Sudoku 9

1

4

5

6

3

8

7

2

3

5

7

1

8

2

6

4

9

6

2

8

4

9

7

5

3

1

8

7

5

9

2

6

3

1

4

4

9

2

3

5

1

7

6

8

1

6

3

8

7

4

9

2

5

2

8

6

7

1

5

4

9

3

5

3

1

6

4

9

2

8

7

7

4

9

2

3

8

1

5

6

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris§N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président - Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane - Espace Méditerranée, 34670, Baillargues§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@metronews.fr§E-mail rédaction : courrier@metronews.fr§Relations médias : Linda Bellal§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteurs en chef délégués : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Emmanuel Bousquet (Sports), Flore Galaud (News), Alexis Picard (Régions), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Chef du service Paris : Pierre Chausse§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom.nom@metronews.fr

COMPLÈTEMENT EFFONDRÉE

GRIS OU NOIR

Mots fléchés

8 2

1

7

9

3

4 8

MARCHÉ À PASSER ABREUVÉE

BRISE OU MISTRAL C’EST LE MOMENT DE PARLER

ASSOMBRIE

CHAÎNE DE LA CULTURE FIGURE DE JEU EMBRASSE

CARRÉ DANS L’AIRE ÉCLATE

VÊT LA RANI PARTIE DE LIVRE

EAUXDE-VIE IL FERME LA PORTE

COUPE DU BOIS

CRIARD

ARTICLE OU ARTICLES

C’EST UN FAIT ! BON DE CAISSE ADRESSE DU PC

ORNER ANIMAL LENT

AU GOÛT DU JOUR

AFFINER

FLEUR

ATTENDUE


détente

mercredi 13 novembre 2013 www.metronews.fr

25

La recette de L’atelier des Chefs

L’horoscope ema Fontayne

Taureau

Vos relations avec votre entourage prennent plus de relief, vous passez plus de temps avec les membres de votre famille.

Gémeaux

Peu importe le regard des autres, vous avez envie d’agir à votre guise. Que ceux qui vous aiment vous suivent, et bon vent aux déserteurs.

Cancer

Les circonstances sont indépendantes de votre volonté. Ne vous mettez pas dans tous vos états pour un couac dans votre plan. Adaptez-vous.

Consultation voyanCe

Lion

Tout baigne. Vous avez une pêche d’enfer et rien ne devrait vous empêcher de passer des moments agréables, qui vous changeront de la routine.

Vierge

Vous avez l’impression d’être dans l’ombre de votre supérieur, il récolte tous les fruits de votre dur labeur. Au lieu de vous plaindre, agissez.

Balance

On vous impose une décision venant des hautes instances. Vous gardez votre calme en apparence mais en fait vous bouillonnez. Beau self-control.

Scorpion

Pour être aimé(e), soyez discret(-ète). Laissez la séduction tapageuse aux amoureux sans lendemain, optez pour la durée.

Sagittaire

N’avancez pas trop précipitamment dans votre travail, vous prenez le risque de reculer aussi vite. Ancrez chacun de vos pas vers la réussite

Capricorne

Vous roucoulez d’amour avec l’être chéri, il est temps de vous construire un nid douillet et pourquoi ne pas avoir des petits ?

Verseau

L’amitié finit parfois en amour mais l’inverse relève du défi, que vous tenez absolument à remporter. Patience et bon courage.

Poissons

La tendance est au mouvement dans votre job. Ne perdez pas le fil de la nouveauté, l’adaptation est la seule solution.

01 75 75 90 93 (5 € les 10 minutes)

© L’ATELIER DES CHEFS

Bélier

Vous avez l’impression de ne plus aimer votre partenaire. Les planètes peuvent créer un retournement de situation.

Petites pommes de terre farcies aux oeufs de caille 15 min

15 min

0 min

facile

Liste ingrédients. (quantités pour 6 personnes) Pommes de terre grenaille : 18 ! Œufs de caille : 18 ! Purée de tomate confite : 30 g ! Vinaigre de vin blanc : 3 cl ! Gros sel : 300 g ! Fleur de sel : 4 pincées ! Cerfeuil : 3 branches ! Vinaigre balsamique : 3 cl

Recette.! Préchauffer le four à 200 °C. Trier des pommes grenailles de la taille d’un œuf de caille. Les disposer sur un lit de gros sel et les cuire 20 min au four à 200 °C. Laisser ensuite tiédir. Pour pocher les œufs de caille : Dans un bol, casser les œufs de caille sans percer les jaunes. Ajouter le vinaigre blanc et réserver pendant 5 min. Mettre une casserole d’eau à bouillir, ajouter 1 verre de vinaigre blanc. Stopper l’ébullition et fouetter l’eau pour lui donner un mouvement de rotation. Enlever le fouet et faire tomber les œufs un par un dans l’eau. Les cuire pendant 1 min, puis les réserver dans un bol d’eau froide pour stopper la cuisson. Creuser le haut des pommes de terre. Assaisonner de fleur de sel, poser un peu de purée de tomates séchées, puis un œuf. Vaporiser ensuite un peu de vinaigre balsamique, décorer d’une feuille de cerfeuil et déguster aussitôt. RETROUVEZ CETTE RECETTE SUR WWW.ATELIERDESCHEFS.FR CUISINEZ EN LIGNE AVEC L’ATELIER DES CHEFS


26

détente

mercredi 13 novembre 2013 www.metronews.fr

Tout compte fait

L’IMAGE DU JOUR

Pour obtenir les totaux indiqués, placez le bon signe entre chaque nombre :

+ x

+ x

+ :

+ :

:

11

3

7

10

5

x : =

13

4

1

8

40

=

2

5

6

20

25

9

=

11

4

Solutions : 11 + 3 : 7 x 10 : 5 = 4 ; 13 - 4 + 1 x 8 : 40 = 2 ; 5 x 6 + 20 : 25 + 9 = 11.

Le skieur Kevin Rolland s’est envolé le week-end dernier, au cours d’une compétition de half-pipe, à Tignes.

Mélangez les lettres des deux mots pour en trouver un troisième.

+M I S E = M F I L E R +R EA L = F P UR E E + T ARO= O

RUINE

R E R

Solutions : menuisier, ferraille, opérateur.

Hop !

JEAN-PIERRE CLATOT/AFP

Mots à mot



20131113_fr_rhonealpes