Page 1

dossieR P. 11

www.metronews.fr

mardi 12 novembre 2013 - -n°n°xxxx 336

LAN

Ne jetez pAs ce jourNAL sur LA voie pubLique : offrez-Le à votre voisiN !

metroNeWs est imprimé sur du pApier 100% recycLé.

l’invitée P. 2

Handicap : objectif emploi

politique P. 6

Ayrault : les Français veulent du changement 67 % des Français se prononcent pour un nouveau Premier ministre et un gouvernement remanié, selon notre baromètre politique metronews-CLAI-LCI réalisé par OpinionWay.

Nabilla fait son numéro

la star de la téléralité a rendu visite à la rédaction de metronews avant le lancement de son émission, ce soir sur nRJ 12. m. melki/metronews

philippines P. 4

Typhon Haiyan, les secours face au chaos


2 événement

1

mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr

sur

VIDéO

MONDE

Maxim Martsinkevich, leader d’une milice néonazie, s’est fait connaître en tabassant et en humiliant de jeunes homosexuels en Russie. Il se serait réfugié en Thaïlande après le dépôt d’une plainte contre lui.

interview

Lors d’un débat face à Patrick Mennucci, le candidat PS à Marseille, Nathalie Kosciusko-Morizet a assuré qu’après 21 heures il n’y avait plus de bus à Paris. lors de sa visite à metronews, nabilla s’est sentie comme chez elle à la rédaction. Marc Melki/Metronews

Nabilla : «Je ne suis pas un modèle» Télévision. nrJ 12 lance ce soir « allô nabilla », une télé-réalité entièrement consacrée à nabilla Benattia et à ses proches. EnTrETiEn. ce nouveau défi, son parcours, les critiques... la jeune femme de 21 ans répond aux questions de metronews. Sonia ouadhi ET Jérôme Vermelin

Il y a un an, votre « Allô » dans « Les Anges de la téléréalité » a en quelque sorte lancé votre carrière. Comment avez-vous vécu les mois qui ont suivi ? C’est plus que tout ce que j’avais envisagé. J’ai l’impression que ce «Allô» était hier, le temps passe vite, surtout quand on fait des choses qu’on aime. Je suis contente d’en être là aujourd’hui car je n’étais pas sûre de moi. Tout le monde parlait de moi, mais je me demandais «qu’est-ce que je vais faire ?». Pour toutes les mauvaises langues qui disaient que le buzz serait éphémère, je pense que suis en passe de réussir à en faire quelque chose. Justement. A partir de quand l’idée d’« Allô Nabilla » a germé ? Je rêvais de ce programme depuis mes 13 ans. A l’époque, je regardais les Kardashian et j’y pensais très fort. Avec ce buzz, et tout ce que ça a engendré, ça m’a donné les cartes en main pour le faire. Ce qu’on va voir sur NRJ 12, c’est votre vraie vie ? Ma mère, on l’a trouvée sur Inter-

net [rires]. Avec la famille, on ne peut pas tricher. Quand on est entre jeunes, pendant les « Anges », on joue un jeu parfois. Mes proches, c’est différent. Ils m’ont dit que s’ils acceptaient, ils le feraient jusqu’au bout. N’avez-vous pas tout de même peur de les médiatiser ? J’avoue que j’ai peur encore maintenant. Ce sont des personnes fragiles, qui ne connaissent pas ce milieu. Mon petit frère a 17 ans, j’ai peur qu’il perde pied. Quand on goûte à la télé et qu’on aime ça, c’est comme si on goûtait à un bon gâteau. Malheureusement, il n’y a pas de part pour tout le monde et on peut vite être déçu. Avez-vous eu un droit de regard sur le montage du programme ? Quand je me dispute avec Thomas, quand on va trop loin, les gros mots sont coupés. Mais la plupart des choses sont là. Je voulais faire des injections de sang aux Etats-Unis, c’est hypermarrant et intéressant. On m’a dit : «Non, pas de chirurgie, on fait un programme familial. » Maintenant, le résultat est superagréable à regarder. Si j’avais vu une

émission comme ça il y a quelques années, j’aurais halluciné. Avez-vous, justement, l’impression d’être un modèle pour les jeunes filles ? Non [rires]. Je ne suis pas un modèle, mais j’essaie de faire passer des messages dans les médias

comme «ne lâchez pas les études, je le regrette». C’est compliqué parce que je dois toujours être dans le contrôle. Je ne dois pas décevoir, faire de bêtises. C’est pas mal de pression, mais ça vaut le coup. Vous dites ne pas être un modèle, mais, d’une certaine


événement

mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr

FRANCE La destruction des radars va coûter cher au contribuable. Malgré la suspension de l’écotaxe, la révolte des

manière, vous prouvez qu’on peut s’en sortir hors du système scolaire... C’est ça le problème. Je suis fière de mon parcours mais ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas aller à l’école. Dans la vie quand on ne sait pas s’exprimer, on est très mal vu et accepté, surtout en France. Alors j’ai appris sur le tas grâce au milieu, à la télévision, aux journalistes, à la lecture. Je pose tout le temps des questions, je suis un peu chiante. Mais c’est la seule façon d’apprendre du vocabulaire. De quoi vous inspirez-vous pour apprendre du vocabulaire ? Je regarde pas mal d’émissions télé. J’ai lu Dune [de Frank Herbert], un livre de science-fiction, qui est très long à lire. J’ai aussi lu La Vie devant soi de Romain Gary. Il est horrible, mais en même temps tellement cool. C’est l’histoire d’un garçon qui ne part pas avec des jokers en mains, mais qui est un sacré débrouillard ! [Rires.] Vous arborez un look moins sexy qu’auparavant. C’est volontaire ? De 18 à 20 ans, j’étais très sexy. Quand on est jeune, on a toujours tendance à en faire trop. Malheureusement ou heureusement, j’ai été connue très jeune. J’étais un peu fofolle. Maintenant, je me dis que j’ai le devoir de donner le bon exemple. Cette image sexy a-t-elle gêné votre famille ? Les membres de ma famille qui

M. M./MetRoNews

« Bonnets rouges » se poursuit en Bretagne avec de nouveaux cas de destruction de radars. Les actes de vandalisme contre le matraquage fiscal devraient, au final, coûter cher à l’Etat, et donc au contribuable avec une facture d’au moins 4,7 millions d’euros.

« Je n’arrive pas à imaginer que je suis vide, même si ça sonne creux parfois. »

sont très religieux. Le problème est que dans les pays arabes, les gens ont de forts caractères et ils ont tendance à surréagir. Mon père est comme ça. Avec lui, ça a été radical. Toutefois, je n’oublie pas mes origines, toute cette culture arabe, musulmane, dont je suis très fière puisque je m’appelle Nabilla. Ma mère et ma grandmère sont beaucoup plus ouvertes. Vous avez près de 500 000 abonnés sur Twitter. Lisez-vous tous les commentaires à votre sujet ? Et comment vivez-vous les critiques ? On ne peut pas plaire à tout le monde. Comment voulez-vous faire en étant aussi égocentrique que moi ? Mais ce qui m’a le plus blessée c’est quand j’ai lu que j’incarnais «la culture du vide». Ça me hante. Avec tout le boulot que je fais... Comment peut-on dire que je suis «la culture du vide» ? Je n’arrive pas à imaginer que je suis vide, même si ça sonne creux parfois [sourires].§

« Allô NAbillA », uN dynasty show à lA frANçAise Nabilla, inspiratrice de tendances ? Alors que les Etats-Unis sont abreuvés à longueur de journée de dynasty shows tels que «Keeping Up With The Kardashians», les téléspectateurs de NRJ 12 vont découvrir ce type de téléréalité grâce à la star maison. Dans «Allô Nabilla, ma famille en Californie », les fans feront donc connaissance avec Marie-Luce (la mère de Nabilla), mais également Livia (la grand-mère), Tarek (le frère), Jessica et Anaïs (les amies), John (l’assistant) et Thomas (le petit ami). Au total, la chaîne de la TNT proposera 3 saisons de l’émission. Après les Etats-Unis, dans les premiers épisodes, Nabillou & Co poseront leurs valises à Paris, avant de reprendre l’avion pour l’Asie... On attend déjà les phrases cultes ! « Allô Nabilla », ce soir à 20 h 50, sur NRJ 12.

3


ACTU MONDE

4

mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr

EN BREF

Mali

un rescapé peint au sol le message : « Nous avons besoin de nourriture. » afp

L’enquête sur le meurtre des journalistes avance « très rapidement », selon Jean-Yves Le Drian. Si les assassins « ne sont pas identifiés », a reconnu hier le ministre de la Défense sur BFMTV, « les chemins de l’identification sont ouverts ».

semblait imminente, le gouvernement de la République démocratique du Congo et les rebelles du M23 ont échoué à s’entendre hier, a annoncé la médiation ougandaise. Après dixhuit mois d’affrontements meurtriers, Kinshasa refuse de signer un texte qui serait qualifié d’« accord ».

Allemagne

Le gynécologue prenait des photos intimes de ses patientes. L’homme de 58 ans a

été condamné hier par le tribunal de Frankenthal à trois ans et demi de prison et à quatre ans d’interdiction d’exercer après sa libération. En trois ans, il avait pris plusieurs dizaines de milliers de clichés.

Israël

Avigdor Lieberman redevient ministre des Affaires étrangères. L’ultranatio-

afp

naliste a prêté serment hier devant le Parlement. Il avait été acquitté mercredi dernier des accusations de fraude et d’abus de confiance qui lui avaient fait perdre son poste en décembre 2012.

le typhon Haiyan vu de l’espace. afp

Vue aérienne de la ville dévastée de Tacloban. afp

« Une crise d’une violence inouïe »

Interview

Le « typhon du siècle » a semé la mort.

Les Nations unies ont affirmé hier craindre plus de 10 000 victimes dans la seule ville de Tacloban après le passage de Haiyan sur les Philippines. Si le cyclone s’est affaibli après avoir balayé l’archipel, il a encore fait au moins 6 morts hier en Chine. Alors que les secours font face à un défi colossal, Bruno David (photo), directeur de la communication d’Action contre la faim, explique les opérations à metronews. Quels sont les besoins les plus urgents ? Il faut aller au plus vite et au plus précis. Dans certains endroits, les routes sont coupées et les populations ne peuvent ni boire ni manger. L’urgence est d’accéder à ces zones, de permettre aux populations d’avoir de l’eau potable et d’éviter que des épidémies ne se propagent. Nous sommes présents aux Philippines depuis 2000 du fait des crises météorologiques qui

frappent régulièrement ce pays, dans un archipel comme les Philipmais celle-ci est d’une violence pines où il faut être présent dans inouïe. C’est peut-être la plus vio- plusieurs zones. lente que nous ayons connue. Lors du tsunami de 2004 en Asie, l’action humanitaire avait été Comment êtes-vous organisés critiquée (gestion des moyens, sur place ? Nous avons déjà une centaine de difficultés d’acheminement, etc.). personnes à pied d’œuvre. Elles dis- Comment ne pas reproduire tribuent l’aide d’urgence afin que les erreurs du passé ? Les initiatives de petites associales rescapés tiennent le plus longtemps possible dans ces conditions tions non organisées et non enreextrêmes. Des urgentistes, des gistrées localement encombrent les logisticiens, des experts en eau, en dispositifs internationaux. En 2004, assainissement et en sécurité ali- il y a eu un nombre incroyable de mentaire déploient l’aide et coor- conteneurs envoyés par des microsdonnent les opérations. Et nous tructures. Et, bien souvent, les provenons d’envoyer du FAiRE uN doN pouR lEs victimEs duits ne corresponNos conseils sur metronews.fr/haiyan daient pas aux renfort par avion : des équipes expérimentées et du besoins et personne n’était là pour matériel – équipements pour assai- les réceptionner. C’était beaucoup nir l’eau, kits de survie, biscuits d’énergie et d’argent pour rien. Il énergétiques... faut donc soutenir en priorité les Comment faites-vous pour accéder structures organisées. Nous avons aux zones les plus sinistrées ? aujourd’hui un besoin important Une telle catastrophe est un défi de dons, mais il faudra qu’ils contilogistique. L’expertise de nos logis- nuent ensuite à arriver de manière ticiens permet de faire des miracles. régulière. J’ai bien peur que nous Ils sont les premiers sur place, avec ne soyons aux Philippines pour les urgentistes, afin de trouver les longtemps. §PROPOS RECUEILLIS PAR Maud Vallereau moyens de distribuer l’aide, surtout

Au miliEu dEs décomBREs, lE BéBé du miRAclE C’est allongée sur une simple planche de bois qu’Emily Sagalis a donné naissance à une petite fille, hier, aux Philippines. « Elle est mon miracle », a confié la jeune mère aux journalistes présents. L’enfant a vu le jour dans un bâtiment de l’aéroport de Tacloban, une des villes les plus touchées par Haiyan. Le local, transformé en centre médical de fortune, a le sol encore jonché de débris. Trois jours plus tôt, la petite maison en bois où vivait la famille a été emportée par des vagues de plusieurs mètres près de Tacloban, la capitale de l’île de Leyte, au centre de l’archipel. Le mari d’Emily a retrouvé sa femme accrochée à des objets flottant sur l’eau. Le couple a dû attendre des heures que l’eau se retire avant de pouvoir se réfugier dans une école. Puis trois jours, avant de se mettre en route pour trouver du secours lorsque Emily a ressenti les premières douleurs de l’accouchement.§JulIe MeNdel

afp

L’accord de paix se fait attendre. Alors que la signature

TiTus LacosTe

RDC

un homme au milieu des décombres de Tacloban. afp


6

ACTU FRANCE

mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr

Cote de popularité et image du premier ministre

Le changement, c’est pour quand ? Fran-

çois Hollande et Jean-Marc Ayrault atteignent tous deux un nouveau record d’impopularité dans le baromètre metronews-CLAI-LCI réalisé par OpinionWay : 22 % de satisfaits pour le chef de l’Etat (- 4), 23 % pour son Premier ministre (- 6). Pas de doute, la saga Leonarda et la coûteuse suspension de l’écotaxe, symboles d’hésitations et de reculades, se paient cher. Interrogé sur les qualificatifs qui s’appliquent bien à Jean-Marc Ayrault, moins d’un Français sur cinq estime qu’il « sait où il va »

ENTENDu sur

Jean-pierre CheVènement, sénateur du Territoire de Belfort, président d’honneur du MRC

« Changer de gouvernement sans changer d’orientation politique ne servirait à rien. » L’INVITÉ DE guILLaumE DuraND, à 8 h 15 sur Lci et radio classique.

(18 %) ou « sait faire preuve d’autorité » (16 %). « Cela montre que l’impopularité n’est pas seulement liée à la situation économique difficile ou à la montée du chômage, analyse Bruno Jeanbart, d’OpinionWay. Elle est plus profonde : depuis dix-huit mois, les Français se demandent si ce gouvernement a une stratégie claire face à la crise. »

Un remaniement plébiscité

Hollande doit-il changer de gouvernement pour se redonner un peu d’air ? Si l’impact d’une telle opération est loin d’être garanti, les rumeurs de remaniement ont repris. « Quand on est fatigué, essoufflé et que l’on a envie de donner des signes de renouveau, il faut peut-être changer des hommes », a plaidé dimanche la candidate PS à la mairie de Paris, Anne Hidalgo. Les Français sont d’accord. Près de sept sur dix (67 %), questionnés dans le cadre de notre baromètre, se prononcent pour un grand

de Français satisfaits par son action.

(plusieurs réponses possibles)

25 %

23 %

... est à l’écoute des préoccupations des Français

... dit la vérité aux Français

22 %

... sait prendre des décisions difficiles.

18 %

... sait où il va

17 %

16 %

... explique bien son action

... sait faire preuve d’autorité

MéthodoLogie : étUde réaLisée dU 4 aU 7 noveMBre par téLéphone aUprès d’Un échantiLLon de 1 002 personnes, représentatiF de La popULation âgée de 18 ans et pLUs, seLon La Méthode des qUotas.

remue-ménage au gouvernement. Signe que c’est d’abord un changement de politique qui est réclamé, les sondés sont tout de même 30 % à estimer que François Hollande doit garder Jean-Marc Ayrault, soit en changeant en profondeur son équipe (15 %), soit en la conservant (15 %). Reste à voir ce que décidera le Président. « Tout est possible, mais il serait politiquement absurde de faire un grand remaniement avant le choc électoral des municipales et

aFp

Baromètre

23 % (- 6)

des européennes de 2014, estime Bruno Jeanbart. Cela dit, poursuit le politologue, si les résultats à ces élections ne sont pas catastrophiques, Hollande pourrait aussi être tenté d’attendre les régionales de mars 2015 pour remanier, afin que son nouveau gouvernement n’ait pas à subir d’élections jusqu’à la fin de son mandat. » Jean-Marc Ayrault a peut-être encore un peu de temps pour redresser la barre. §gilles daniel

Les dérapages font perdre du terrain à Marine Le Pen Jusqu’ici, elle avait le vent en poupe dans les sondages. Marine Le Pen

enregistre une grosse déconvenue dans le baromètre metronews-CLAILCI : avec une chute brutale de 6 points en novembre, elle retombe à 29 % d’opinions positives. La présidente du FN semble en effet faire les frais des polémiques liées aux récents dérapages racistes de militants et de candidats aux municipales, à propos de Christiane Taubira notamment. Marine Le Pen ellemême avait semé le trouble, fin octobre, en brisant le moment d’unité nationale autour des otages d’Arlit, lorsqu’elle avait critiqué leurs barbes, leurs vêtements et leur réserve à leur retour en France.

« Besoin d’actes de provocation »

« Cela montre les limites de la stratégie de dédiabolisation du Front national, analyse Bruno Jeanbart, directeur général adjoint d’OpinionWay. Elle est compliquée car le

FN a aussi besoin, régulièrement, de poser des actes de provocation. » Un exercice d’équilibriste pour Marine Le Pen. C’est d’ailleurs sans doute pour éviter un nouvel accroc dans sa tentative de lifting du FN qu’elle s’est empressée hier de rejeter toute responsabilité de son parti dans les incidents, « liés à l’extrême droite» selon Manuel Valls, qui ont émaillé les cérémonies du 11-Novembre (lire page suivante). §g. d.

Marc MeLki/Metronews

Haro sur Ayrault

diriez-vous que Jean-marc ayrault...

naBilla

l’inVitée

« Je n’ai jamais voté, ni en France, ni en Suisse. J’ai toujours l’impression que ça ne servira à rien. Le Front national ? Dans un pays de plus en plus “divers”, je ne comprends pas qu’on puisse garder cet esprit “fermé”. Moi qui suis issue de deux cultures, je ne peux pas être d’accord avec eux. »


ACTU FRANCE

mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr

François Hollande hué lors des cérémonies du 11-Novembre Commémorations

Cela devait être une journée d’hommage, mais l’actualité a repris le dessus.

En pleine commémoration du 11-Novembre, François Hollande s’est fait siffler et huer par des manifestants, lors du passage de son cortège sur les Champs-Elysées. Une centaine de membres du Printemps français, la mouvance la plus radicale de la Manif pour tous, se sont en effet réunis sur l’avenue parisienne, occasionnant des heurts avec les policiers. Certains avaient mis un bonnet rouge, symbole des militants bretons contre l’écotaxe, pour brouiller les pistes. 73 personnes ont été interpellées, et 4 placées en garde à vue. Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, a tenu à préciser que les manifestants étaient « liés à l’extrême droite ». « Il y avait des bonnets rouges mais il n’y avait pas de Bretons [...]. Il n’y avait que des mili-

tants qui voulaient s’en prendre aux valeurs de la République, a-t-il affirmé. Nous avons entendu des slogans qui n’ont rien à voir avec la Bretagne. » Le Président a de nouveau été hué dans l’après-midi à Oyonnax (Ain). A la suite de nombreuses personnalités politiques, Jean-François Copé, président de l’UMP, a jugé hier « très regrettables » les incidents : « Au moment d’un défilé patriotique, on ne siffle pas le président de la République. » §Cerise sudry-le dû

DEs élus agREssés Bernard Reynès, député-maire UMP de Châteaurenard (Bouchesdu-Rhône), un adjoint et une conseillère municipale ont été blessés à coups de couteau hier lors des cérémonies. L’auteur des faits, manifestement déséquilibré, a été interpellé. Les blessures sont heureusement sans gravité.

7

EN BREF

Faits divers

La violence reprend de plus belle à Marseille. Deux hommes

ont été tués en moins de vingtquatre heures dans des règlements de comptes. Le dernier, hier matin, a été abattu à l’arrière d’un taxi d’une rafale de kalachnikov dans un quartier du nord de la ville. Une policière de la BAC a par ailleurs été rouée de coups tôt hier alors qu’elle patrouillait dans une cité du secteur.

Il fait croire à son suicide pour « plaisanter ». La police de Carcas-

sonne s’est mobilisée dans la nuit de dimanche à lundi pour secourir un adolescent de 15 ans qui avait envoyé à une amie des textos annonçant qu’il allait mettre fin à ses jours. Placé plusieurs heures en garde à vue, où il a reconnu « une plaisanterie », il doit être présenté à un juge des enfants.

Justice

Nouveau procès du meurtre du petit Valentin. Stéphane Moitoiret,

condamné à la perpétuité pour avoir tué de 44 coups de couteau le garçon

de 10 ans en 2008 dans l’Ain, est jugé en appel à partir d’aujourd’hui à Lyon. Sa compagne, qui avait écopé de dixhuit ans de réclusion criminelle, comparaît également. Leur état psychiatrique devrait être au cœur des débats.

700 C’est, en euros,

xxxx xxxx le prix que devraient xxxxxxxxx atteindre certains xxxxxxxx paquets de cigarettes xxxxxxxxx en janvier avec la Source : xxxxxxxxx hausse de la TVA.

Racisme

Rassemblement de soutien à Christiane Taubira. Hier, entre

1 300 personnes (selon la police) et 3 000 (selon les organisateurs) ont manifesté à Angers. Elles réagissaient aux insultes racistes tenues dans la ville à l’encontre de la ministre de la Justice lors d’un rassemblement de la Manif pour tous, il y a deux semaines.


8

Bonus

mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr

Quelques-unes des 1 400 œuvres découvertes, avec ici une peinture de Franz Marc, ont été présentées par les enquêteurs allemands, le 5 novembre, lors d’une conférence de presse. AFP

Parmi les tableaux découverts figurent notamment des toiles de Marc Chagall. AFP

Tableaux retrouvés: l’étrange M. Gurlitt CONTEXTE. En 2012, la police allemande découvrait dans un appartement de Munich 1 400 toiles de maître, provenant en partie de saisies nazies. PORTRAIT. Cornelius Gurlitt, le propriétaire du logement vivait au milieu d’œuvres de Matisse, Picasso ou encore Chagall. Maud Vallereau

C

ornelius Gurlitt n’a rien changé à ses habitudes. L’octogénaire chez qui ont été retrouvées l’an passé 1 400 œuvres d’art confisquées par les nazis ou vendues par des juifs persécutés vit toujours à Munich. C’est dans le quartier de Schwabing qu’une équipe de Paris Match l’a retrouvé. Pourtant, après les révélations du magazine allemand Focus la semaine dernière sur cette incroyable histoire, le parquet d’Augsbourg avait expliqué ignorer où il se trouvait. Cornelius Gurlitt faisait tout simplement ses courses dans un centre commercial lorsque les journalistes de l’hebdomadaire l’ont abordé. Mais le vieil homme à la voix tremblante a opposé un refus à leur demande d’interview : «Une approbation qui vient du mauvais côté est la pire des choses qui puisse arriver.» Une fin de non-recevoir énigmatique, à l’image de l’homme : un solitaire,

Femme assise, d’Henri Matisse. AFP

sans profession, qui n’a jamais autorisé qui- Il meurt dans un accident de voiture en 1956. conque à pénétrer dans son appartement Pendant près de cinquante ans, Cornelius, munichois, si ce n’est contraint et forcé par la atteint de syllogomanie, un trouble obsessionpolice en 2012. nel qui pousse à une accumulation compulsive Deux ans plus tôt, Cornelius Gurlitt se fait d’objets divers, va garder les chefs-d’œuvre contrôler par les douanes alledans des pièces sombres, au milieu un marchand d’art de boîtes de conserve périmées et mandes dans un train ZurichMunich avec 9 000 euros en juif qui pactise avec de détritus. Il en revendra quelquesle régime nazi. liquide. C’est le point de départ de uns, pour vivre. L’histoire nous l’affaire. Si l’homme n’est pas en infraction, les apprendra que les 9 000 euros seraient le fruit policiers sont intrigués par ce mystérieux per- de la vente d’œuvres, réalisée via la galerie sonnage et décident de mener l’enquête. En Kornfeld, en Suisse. Une enquête pour fraude février 2012, ils découvriront chez lui un trésor fiscale et recel est en cours. Musées et ayants estimé à plus d’un milliard d’euros. Picasso, droit présumés commencent à faire valoir des Matisse, Chagall, Renoir... la liste de cette col- droits sur le «trésor nazi». La pression internalection sauvage donne le vertige. tionale s’accentue afin que les autorités allemandes, critiquées pour leur silence, publient Son père «blanchi» par les Américains un inventaire des œuvres retrouvées. Cornelius Gurlitt a «hérité» les tableaux de « Le gouvernement allemand doit rendre son père, Hildebrand Gurlitt. D’abord mis au visibles ces tableaux», a ainsi affirmé le préban du régime nazi en raison de ses origines sident du Congrès juif mondial, Ronald S. Laujuives, ce grand marchand d’art, qui s’était der, au quotidien Die Welt. «S’il ne se passe rien, constitué une collection dans les années 1930, nous ferons monter la pression», a-t-il mis en aurait ensuite pactisé avec lui. Il écoule à garde, estimant que les biens volés « doivent l’étranger des œuvres volées aux juifs ou décro- retourner aux ayants droit». Message reçu par chées des musées au nom de la lutte contre le gouvernement allemand puisque son portel’«Art dégénéré», ce concept désignant tout ce parole a assuré hier que que les pouvoirs qui n’est pas classique aux yeux du Reich. En publics voulaient « avancer bien plus rapide1950, Hildebrand Gurlitt est mystérieusement ment qu’avant dans les recherches sur l’oriblanchi par les forces américaines d’occupation gine» des toiles. L’Allemagne n’en a pas vraiqui lui rendent sa collection, raconte Le Figaro. ment fini avec ses fantômes du passé.§


votre job

mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr

2

SPÉCIAL

11

HANDICAP P. 12

Recrutement : des progrès mais peut mieux faire P. 14

Le théâtre pour libérer la parole P. 16

Quand le handicap devient un atout P. 17

Le défi de l’emploi

Portrait d’une entreprise qui favorise l’évolution interne

AFP

Dossier réalisé par Marie lyan


12

votre job

mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr

l’eMPlOi en CHiFFReS

Websérie

On peut rire de tout, ou presque.

5%

La websérie J’en crois pas mes yeux, créée il y a quatre ans par l’entrepreneur Jérôme Adam sur cette idée, revient pour une 4e saison le 19 novembre. Après avoir séduit plus d’un million et demi d’internautes, cette série humoristique sur le handicap propose des « coups de gueule ». Premier teaser à découvrir sur : jencroispasmesyeux.com

2 millions

C’est le nombre de personnes identifiées comme travailleurs handicapés. Mais tous ne se déclarent pas.

Sociologie

Plus d’employés chez les personnes en situation de handicap. Selon des chiffres de l’Age-

fiph, 39 % des personnes handicapées qui travaillent appartiennent à la catégorie « employé », contre 29 % de l’ensemble de la population en emploi. 35 % sont par ailleurs ouvriers, contre 21 %.

En chiffres

Une majorité de travailleurs handicapés en milieu ordinaire. Selon une étude de la Dares

de 2011, 81 % des personnes reconnues handicapées qui travaillent exercent sur des emplois « ordinaires » (hors établissement et service d’aide par le travail, entreprise adaptée, centre de distribution de travail à domicile et emplois spécifiques). Seules 8 % étaient employées dans des Esat (établissements et services d’aide par le travail).

75 000

C’est le nombre de rencontres organisées en 2012 dans le cadre de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées.

6%

Part des personnes (15-64 ans) pouvant bénéficier d’une obligation d’emploi de travailleurs handicapés (OeTH)

Part des handicapés cadres

35 %

44 % Part des handicapés considérés comme actifs

Part des handicapés qui travaillent

18 % Part des cadres pour l’ensemble des actifs

Les entreprises progressent, mais…

Recrutement

Odile MenneTeau, présidente de l’Agefiph.

Depuis la crise de 2008, le contexte est fragile, selon les professionnels du handicap. « De plus en plus d’entreprises

se questionnent pour améliorer leur score en matière de recrutement, mais la situation économique n’est pas favorable », résume Eric Blanchet, directeur général de l’association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (Adapt). L’organisme organise, du 18 au 24 novembre, la 17e édition de la Semaine pour l’emploi des personnes en situation de handicap. Si le recrutement demeure un enjeu important pour les employeurs, qui sont soumis à une obligation d’emploi de 6 % de travailleurs handicapés, pour ces derniers, c’est désormais la sécurisation des parcours professionnels qui est devenue le principal défi. « Avec le vieillisse

agefiPh

EN BREF

« Les besoins d’aménagement des postes ne concernent que 15 % des cas. »

ment de la population, on sait que les seniors devront faire face à davantage de problèmes de santé », rappelle Eric Blanchet.

Des efforts qui payent

Afin d’anticiper les handicaps pouvant survenir au cours de la vie professionnelle, les employeurs devront donc se rapprocher de la médecine du travail pour mettre

sur pied des dispositifs de prévention et d’accompagnement de leurs salariés afin d’éviter que ceux-ci ne soient écartés de l’emploi. Reste que, sur les dix dernières années, des efforts ont été faits. L’emploi des personnes handicapées au sein du secteur privé a fait un bond de 60 %, en passant de 210 000 à 336 900 entre 2000 et 2010. Près d’un million de personnes en situation de handicap ont même trouvé un emploi sur cette période, selon l’Agefiph. « Depuis cinq ans, le nombre d’entreprises qui paient la contribution – lorsqu’elles n’emploient pas 6 % de travailleurs handicapés – diminue », note Odile Menneteau, présidente de l’Agefiph. Une bonne nouvelle qui semble démontrer que le secteur privé se saisit désormais de la question. § http://www.semaine-emploi-handicap.com

Des Ipad pour lever les barrières Technologie

Pour sensibiliser salariés et entreprises à la question du handicap, il fallait les attirer. « Nous avons pensé à l’Ipad

car le format est novateur et facile d’accès. Cela nous a permis de répondre aux besoins d’une entreprise qui souhaitait mettre sur pied des sessions de sensibilisation courtes, de 30 à 40 minutes, en petits groupes », précise Domi-

nique Balas, consultante et formatrice à Atouts et Handicap. Pour cela, la société a créé sa propre appli, Défi Handicap, avec des personnages humoristiques ressemblant aux célèbres Têtes à claques.

Un support à la discussion

« Cette application est entièrement accessible aux personnes nonvoyantes », ajoute la formatrice.

Les salariés débutent la séance par une mise en situation où ils devront essayer de prendre leur voisin en photo, les yeux bandés, via le logiciel PhotoBooth. Objectif : briser la glace pour mieux échanger. Chez Conforama, la responsable de la mission handicap, Kathleen Laurenchet plébiscite cette formation, suivie l’an dernier par 500 salariés. §


mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr

votre job

13


14

votre job

mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr Handicap, pourquoi moi, traite de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé. ThéâTrE à la CarTE

« Ce qu’un manager prenait pour un manque de motivation relevait d’un handicap » Geoffroy BarBier, comédien formateur.

Dépasser les préjugés par le théâtre initiative

Miser sur l’effet miroir du théâtre pour former les salariés à la question de la diversité. C’est le défi quoti-

dien de Geoffroy Barbier, scénariste et comédien formateur chez Théâtre à la Carte. Cette société de conseil parisienne a développé un panel de spectacles et d’ateliers allant de quelques heures à pluisuers jours, pour sensibiliser les entreprises à la thématique du handicap. Car face à des salariés qui ne savent pas toujours comment réagir lorsqu’ils interagissent avec des personnes handicapées, la mise en situation est

une bonne manière d’apprendre quelques clés.

libérer la parole

« Le théâtre est un très bon outil de communication pour lever les a priori et libérer la parole. Il s’agit de démontrer que le handicap n’est pas forcément quelque chose de très lourd, mais qui fait partie de la vie », résume-t-il. Pour cela, les comédiens misent sur des spectacles interactifs d’une durée d’une à deux heures. Le but :, sensibiliser mais aussi engager le dialogue avec les salariés. « Dans une de nos saynettes, un comédien se met par

équipes, avant d’être sélectionné epour se mesurer aux gagnants de 5 autres régions.

Norbert et Jean, de « Top Chef », n’ont qu’à bien se tenir ! A 26 ans, Justine

Clément est la grande gagnante du concours Top Chef tout chocolat organisé chaque année par Elior restauration santé. Une récompense de taille pour cette jeune femme atteinte d’un handicap moteur et cérébral. « Je m’étais inscrite car j’aimais beaucoup la cuisine », glisse-t-elle. Mais lorsque Justine a envoyé sa candidature, elle était loin de se douter que ce serait elle qui empocherait le précieux titre quelques mois plus tard. C’est grâce à son mi-cuit au chocolat et sa crème anglaise au beurre salé, concoctés avec l’aide

Sortir de sa coquille

Justine Clément a convaincu le jury grâce à son fondant au chocolat. Elior rESTauraTioN SaNTé

de son éducatrice et d’un second de cuisine que Justine a franchi toutes les étapes. Le trio a d’abord remporté en septembre la finale de la région Ouest face à 5 autres

les mentalités évoluent

« Grâce à ces ateliers, on voit que les lignes bougent peu à peu. Nous avons par exemple eu le cas d’un exemple dans la peau d’un recru- manager qui a réalisé que ce qu’il teur qui doit embaucher un candi- prenait pour un manque de motidat handicapé, et se retourne vation de la part d’un salarié ensuite vers le public pour lui venait en réalité d’un réel handidemander : pensez-vous qu’il ait été cap. Il a ainsi pu changer complèmaladroit ? », raconte Geoffroy Bar- tement sa façon de faire en lui bier. Objectif affiché : faire sauter confiant plus de responsabilités », les barrières et suggécite en exemple le Lutter contre les comédien. Chaque rer de nouvelles a priori lors année, la société approches. En foncdes recrutements Théâtre à la carte mène tion des entreprises, la société Théâtre à la carte propose en moyenne près de 350 à 400 aussi des ateliers d’une journée, interventions sur le terrain, destinés à des groupes d’une cen- auprès d’une centaine de clients taine de personnes, ainsi que des tels que des grandes entreprises formations par petits groupes pour et organismes publics. § les managers ou le service des res- www.theatrealacarte.fr

Justine, une Top Chef 100 % chocolat !

Portrait

sources humaines. Parmi les problématiques abordées, on retrouve la question des a priori au sein du processus de recrutement, du maintien dans l’emploi des travailleurs seniors et handicapés, ou encore de l’évolution professionnelle.

« Tout au long de l’épreuve, qui a duré une heure et demi, j’ai réussi à me mettre dans ma bulle. C’est moi qui ai fait fondre le chocolat, mis le sucre, cassé les œufs… », raconte-t-elle avec fierté. Grâce à sa recette, qui a fait l’unanimité auprès du jury, la jeune femme qui réside en Bretagne a remporté un livre de recettes accompagné d’une tablette culinaire. « Je vais continuer à faire de la cuisine au sein de mon foyer ! », se réjouit-elle. §

ZOOM SUR LE CONCOURS Pour Loraine Taupin, organisatrice du concours et responsable handicap chez Elior restauration santé, l’objectif est de valoriser le savoir-faire des personnes handicapées avec une thématique qui fait l’unanimité : le chocolat. Afin de rendre l’épreuve accessible, des équipes comprenant un chef Elior et un éducateur ont été chargés d’assister les candidats dans la réalisation de leurs desserts. « Cette année, nous avions des candidats souffrant de handicaps psychiques ou moteurs. Certaines personnes se révèlent grâce à ce concours et en ressortent transformées », affirme l’organisatrice.


mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr

votre job

15


16

votre job

mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr

Légende. cRéDit Photo

massages et même détection de tumeurs, les aptitudes des personnes aveugles pour le sens du toucher sont recherchées. sPA DAns le noiR et DiscoveRinG hAnDs

Un véritable atout pour certaines entreprises

A Paris, le restaurant Dans le noir est un précurseur. Depuis dix ans, cet

établissement propose à ses clients une expérience inédite : manger dans l’obscurité totale pour redécouvrir la saveur et le toucher des aliments. Pour cela, son fondateur, Didier Roche – qui a perdu la vue à 6 ans –, s’est appuyé sur les compétences de non-voyants. « Sans les serveurs-guides, vous ne pouvez pas faire un pas dans le restaurant. Ce sont eux qui emmènent les visiteurs jusqu’à leur table », précise

Deborah, chargée des relations publiques du restaurant. Une nouvelle façon de se projeter dans l’espace, qui permet aussi de balayer les préjugés.

Des masseurs non-voyants

« Les clients ressortent à la fois surpris et bouleversés. Ils ont souvent envie de faire venir leurs proches », précise-t-elle. Rapidement, Didier Roche développe un autre concept : celui du spa dans le noir, qui emploie lui aussi des personnes non-voyantes dans la

tradition du blind massage. « Longtemps, les masseurs japonais étaient des personnes aveugles :

AshokA GeRmAny’s

Réussite

FRank HoFFmann, gynécologue.

« Cette technique, en plus d’employer des handicapés, permet un meilleur diagnostic. »

A quoi servent les missions handicap ? Législation

Recrutement, maintien dans l’emploi, formation, accessibilité des locaux, ou encore politique d’achat responsable… Les missions handi-

cap ont bien souvent plusieurs cordes à leur arc, depuis le renforcement de la loi handicap de 2005. Souvent rattachées à la direction des ressources humaines, ces missions handicap peuvent devenir une porte d’entrée pour les candidats. « Il s’agit souvent d’un passage obligé pour les personnes qui ont besoin d’une compensation sur leur lieu de travail. Parfois, les personnes

objectif : veiller au respect de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés. siPA

qui passent par la mission handicap peuvent avoir un accès plus

facile au recrutement, même si l’on ne peut pas vraiment parler de discrimination positive », note Yohanna Chemouny, directrice associée au cabinet Diversidées. Car les missions handicap se chargent souvent de faire le relais auprès du service des ressources humaines. « Elles peuvent par exemple donner des clés au recruteur afin qu’il puisse mieux appréhender les trous qui peuvent exister dans le CV d’un candidat, afin que celui-ci n’ait pas à entrer dans des détails qu’il ne souhaite pas aborder », résume-t-elle. §

elles avaient un toucher particulier », affirme la chargée des relations publiques. Depuis sa création il y a trois ans, le spa a formé et recruté une quinzaine de personnes pour dispenser soins du corps et massages. « L’obscurité permet aux personnes complexées par la nudité de lever toutes les barrières et d’être ainsi totalement relaxées. » Autre expérience en Allemagne, où l’organisation Discovering Hands, chapeautée par le gynécologue Frank Hoffmann, a choisi de détecter les tumeurs du cancer du sein grâce au toucher des femmes aveugles.

Un diagnostic par le toucher

Ce dernier a visé juste puisque les Medical tactile examinators (MTE) ont démontré leurs aptitudes à déceler des tumeurs deux fois plus petites que les médecins, à partir de 5 mm. « En plus d’offrir un emploi à des personnes en situation de handicap, cette technique permet aux femmes d’être diagnostiquées plus efficacement », affirme le gynécologue. Et le concept pourrait bien faire des petits puisque, avec 23 MTE travaillant aux 4 coins du pays, les examens mammaires sont aujourd’hui pris en charge par 6 grandes compagnies d’assurance allemandes. L’Autriche, la Turquie ou l’Espagne pourraient à leur tour dispenser la formation. §

EN PRATIQUE Chez Allianz, la mission handicap créée en 2007 comprend aujourd’hui 5 collaborateurs spécialisés sur la question. « L’objectif est de mettre en œuvre des actions, en travaillant notamment au maintien dans l’emploi des salariés », résume Sylvie Recorbet, chef de projet handicap et diversité chez Allianz. Grâce à la signature de son 3e accord handicap, Allianz a ainsi fait grimper de 25 % le taux d’emploi des personnes handicapées entre 2008 et 2012. Ils représentent 2,47 % des salariés.


votre job

mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr

Francis Lemor (au centre), président du groupe Stef, a reçu le trophée du prix Innovation RH du Cercle Humania. Groupe STeF

« Le handicap n’est plus un problème »

Portrait d’entreprise

Favoriser l’évolution interne des salariés handicapés. C’est l’objectif que s’est fixé le groupe Stef – 15 000 salariés –, grâce à un dispositif mis en place en 2012. « Nous avions remarqué que les personnes en situation de handicap n’osaient pas forcément parler ni se mettre en avant lorsqu’il existait des opportunités d’évolution professionnelle », constate Robert Isabella, directeur des ressources humaines diversité et qualité de vie au travail. C’est pourquoi l’entreprise a mis sur pied les Journées découverte où les salariés handicapés sont invités à faire un point sur leur parcours et à découvrir les métiers qu’ils aimeraient exercer au sein du groupe. « Nous avons sollicité un prestataire extérieur pour que nos salariés se sentent à l’aise et réalisent un bilan de compétences. » D’autant que « trop souvent les salariés ignorent l’étendue des métiers du groupe », précise Robert Isabella. A l’issue de cette journée découverte, un bilan

est effectué pour évaluer quels sont les écarts entre les compétences du salarié et celles requises par le poste.

Formation à la clé

« On bâtit ensuite un plan d’action qui peut passer par de la formation interne ou externe », affirme Robert Isabella. Au final, près de 70 salariés ont déjà participé à ce dispositif : 10 d’entre eux en ont même profité pour changer de métier. « L’un de nos agents de quai est parti au service client, tandis que l’une de nos employées administratives entame une formation pour devenir ergonome. Certains ont décidé, à la suite de la journée, de ne pas poursuivre, mais cela leur aura permis de mûrir leur projet », explique Robert Isabella. Le groupe Stef compte aujourd’hui 4,53 % de travailleurs handicapés contre 2,77 % en 2006. « Le handicap est entré dans les mœurs et n’est plus considéré comme un problème », conclut Gérard Groffe, directeur des ressources humaines du groupe.§

ON S’Y EMPLOIE La chronique de philippe Duport L’aéronautique embauche !

P

lus de 3 000 embauches chez Safran, 5 000 chez EADS et Airbus. L’aéronautique aura recruté 15 000 personnes cette année. La tendance est bonne dans le secteur, mais les entreprises ont du mal à recruter. Les ingénieurs, experts des systèmes embarqués, développeurs informatiques et logisticiens manquent. Tout comme les soudeurs et chaudronniers, que tout le monde se dispute. Seule une solide formation initiale vous ouvrira les portes,

même si on voit de plus en plus de techniciens et d’ingénieurs venir du monde de l’automobile. Si les grands comme EADS, Safran, Thalès et Dassault sont inondés de CV (15 000 par mois chez Safran), les PME du secteur attirent moins. La concurrence est y moins rude. Avis aux amateurs. n

A écouter chaque lundi à 12 h 45 ou sur Franceinfo.fr

17


18

votre job

mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr


AU QUOTIDIEN

mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr

19

Shopping

Trop chou, Nabilla MODE. Metronews a proposé à la star de la téléréalité d’« Allô Nabilla, ma famille en Californie », à voir ce soir sur NRJ 12, une séance de shopping chez American Retro. REPORTAGE. Sans caméra mais sous l’œil de notre objectif, elle a enchaîné les tenues et les poses, entre éclats de rire et confidences.

n

muryel jappont

abilla, tout de noir vêtue et juchée sur 10 centimètres de talons, débarque dans la boutique American Retro, à Paris, avec trente minutes de retard. Un sourire suffit à effacer l’attente et le stress de Rita, la gagnante de notre jeuconcours Club Metro. Malgré une journée chargée, c’est avec un plaisir non dissimulé que miss « Allô » file vers les portants.

RC mElki photoS mA

En route pour l’élégance

Rà foNt pENSE lA JupE mE pEtit dE lE fS ti R, o iE iS m Em lES doRE CE Ch J’A E. Et iC èR m Ch C’ESt mA gRANdNS doRéS, titS bouto Col, lES pE u. o tRop Ch SExy. il ESt

«

»

Cette séance de shopping consiste à lui faire porter des tenues loin de son univers. Cintre après cintre, Nabilla commente les pièces que je lui propose. Elle râle aussi, se rebiffe parfois, mais je tiens bon. « Je ne me sens bien que dans des vêtements près du corps, quand c’est large, je me sens moche » se justifie-t-elle. En contrepartie, je n’ai pas d’autre choix que de la laisser filer en cabine avec deux minijupes en cuir. « Il n’y a encore pas si longtemps, être sexy voulait dire mettre mes seins et mes fesses en évidence. J’ai évolué dans ce domaine aussi. Maintenant, je choisis l’un ou l’autre », confie-t-elle. En effet, aidée d’Emilie, sa styliste, Nabilla calme le jeu. Les décolletés se font plus rares et la sobriété est plus sou-

vent de mise que par le passé. Le temps de l’élégance serait-il venu ? « Je ne suis pas dupe, le regard des gens me le rappelle tout le temps : décolleté et minijupe, ça fait femme objet », lance-t-elle des cabines d’essayage. Où, en assistante de choc, Rita prodigue ses conseils à l’ange de la télé-réalité, quand celle-ci hésite entre deux tops. Les « c’est trop chou » (entendu 31 fois en quatrevingt-dix minutes) fusent, tout comme les rires. Un moment de complicité dont Rita se souviendra longtemps. Nabilla est cash. Sans détour, elle explique qu’après une journée de tournage, où elle a « tout donné, le soir c’est no sex Durex ! » Je dois reconnaître que sa spontanéité est rafraîchissante. De la moue boudeuse aux éclats de rire, l’objectif de notre photographe n’est visiblement pas un problème pour elle. Certes, Nabilla ne connaît pas le nom du Goncourt 2013 mais, fichtre, que cette fille est « chou » !§

«

ChANgE R N’ESt lES Nou pAS fACil vEAux R E, mAiS EgARdS J’AppRéC SuR mo quE lES iE i. RENo ho NCER Au CommE x miNiJu mmES poSENt ARRêtER p E S, lA C ’E l’AuRAiS ClopE. A St uN pE vANt, CE u poRtéE Complè ttE vESt tEmENt E, JE ouvERt E.

»

»

pEEd. p pluS S AuCou RS Club mEtRo E b iS A giN Cou JEu-CoN JE l’imA

«

tRE RitA, No

NtE du gAgNA

nabilla, par jean-paul Gaultier.

« plus jeune, je portais un appareil dentaire qui m’a fait rater plein de coups à l’école et puis jean-paul Gaultier me répète tout le temps de ne pas sourire sur les photos. »


20 CULTURE

3

mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr

sur

VIDEO

PEOPLE Alors qu’Eminem fait flamber

les charts avec The Marshall Mathers LP2, un incendie a ravagé sa maison d’enfance près de Detroit, jeudi dernier. Une aubaine pour une fan qui souhaitait l’acquérir ?

Conte musical

Non mais, écoute : Nabilla livre sa playlist à metronews. Rap, R’n’B, électro et pop : la miss a des goûts plutôt éclectiques. retroUvez la playlist de nabilla sUr metronews.fr/culture

Les personnages de l’album Le Soldat rose illustré par sandrine Deniau. SanDrine DeniaU/aLBin miCheL

Le Soldat rose réenchante

sortie. Le conte musical Le Soldat rose revient avec une suite signée Francis Cabrel et Pierre-Dominique Burgaud. spectacle. Un album attachant porté par une nouvelle troupe, prestigieuse, bientôt réunie sur les planches. Boris tampigny

s

ept ans après le succès du premier volet, le soldat de plomb que personne ne voulait acheter en raison de sa couleur a déteint… en bleu.

Un projet aventUreUx

Après avoir incarné l’un des personnages du tome 1, Francis Cabrel s’est vu proposer de succéder à Louis Chédid pour composer les musiques de la suite. « L’idée me plaisait, mais le fait d’être incertain quant’à mes capacités m’avait freiné. » Au bout de quelques semaines, le natif d’Astaffort a fini par fléchir. « Personne ne savait si j’allais y arriver, mais je me suis jeté dedans comme dans une parenthèse enchantée et magique, comme si je retournais en enfance », savoure-t-il.

Un régal sonore

A l’écoute du conte musical, on se dit que Francis Cabrel a bien fait de s’atteler à la tâche. Ses ritournelles servent à merveille les textes drôles et tendres de Pierre-Dominique Burgaud. « Il y a des couleurs sautillantes, beaucoup de lumières auxquelles je n’avais pas pensé, confie le chanteur. La façon dont le disque a été réalisé a tout changé. J’avais fait ma petite cuisine et les chansons sont devenues autre chose. » Entre le

blues de Thomas Dutronc, la sensualité d’Elodie Frégé et l’humour d’Ours et d’Oldelaf, le disque recèle des pépites intemporelles.

Un casting prestigieUx

Difficile de passer après Matthieu Chedid, Vanessa Paradis ou Alain Souchon, les héros du premier chapitre. Pourtant, les nouveaux s’en sortent haut la main, à l’image de Renan Luce (« La couleur »), Nolwenn Leroy (« Bleu ») ou Gad Elmaleh, tordant dans le rôle d’une pâte à modeler. « Il y a des caractères bien trempés, chacun s’est approprié ses chansons », se félicite Francis Cabrel. Camélia Jordana, Elodie Frégé, Tété, Isabelle Nanty, Oldelaf, Laurent Voulzy, Hélène Noguerra, Ours, Pierre Souchon et Thomas Dutronc complètent le casting.

Francis Cabrel, le compositeur de l’album, et nolwen Leroy, l’interprète du titre « Bleu ». CeLine Bary

Une histoire poUr la scène

La nouvelle troupe, dont les personnages ont quitté le grand magasin pour l’orphelinat, se réunira au mois de février au Trianon, avant de partir éventuellement en tournée si les emplois du temps de chacun le permettent. « C’est une histoire qui est faite pour être transposée en spectacle », nous confirme Francis Cabrel, qui aura ainsi l’occasion d’endosser à nouveau le costume du veilleur de nuit.§ Le Soldat rose 2, CD 13 titres, 15,90 €. L’album illustré, 19,90 €.

La chanteuse Héléna noguerra incarne la poupée pam. riCharD DUma


22

CULTURE

mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr Chris Hemsworth, dans Thor 2. Blond et fort, la classe. DISNEY

Thor 2 rend le public marteau Box-office

Disney peut se frotter les mains.

Quelques mois après avoir racheté Marvel Studios, la firme aux grandes oreilles enregistre un nouveau succès avec Thor : Le Monde des ténèbres. Si le premier film, réalisé par Kenneth Branagh, avait engrangé 65,7 millions de dollars de recettes à sa sortie en mai 2011, sa suite, signée Alan Taylor (Game of Thrones), fait beaucoup mieux avec 86,1 millions de dollars pour son premier week-end. C’est presque aussi bien que Skyfall, à la même période il y a un an, avec 88,4 millions de dollars. Le blockbuster interprété par Chris Hemsworth sortait outreAtlantique deux semaines après de nombreux pays, dont la France. A l’international, il cumule déjà 327 millions de dollars de recettes alors que le premier film avait fini sa course à 449,3 millions de dollars. Qui a dit que le grand public boudait les salles ? Depuis le triomphe d’Avengers, avec 1,5 milliard de dollars de recettes en

2012, le superhéros Marvel est une valeur sûre, comme en témoigne le succès en début d’année d’Iron Man 3, qui a atteint les 1,2 milliard de dollars de recettes.

Marvel tient la recette du succès

« La franchise Avengers s’émancipe des fans de base et attire désormais le public mainstream, analyse Dave Hollis, le patron de la distribution de Disney, dans les colonnes du Hollywood Reporter. C’est une combinaison gagnante entre de bonnes histoires et une campagne marketing inspirée qui touche le public le plus large possible. » Et ce n’est pas fini. L’an prochain le studio sortira Captain America : Le Soldat de l’hiver, d’Anthony et Joe Russo avec Chris Evans et Robert Redford. Puis Guardians of the Galaxy, de James Gunn, avec Chris Pratt, Zoe Saldana et Benicio Del Toro. Avant le très attendu Avengers 2, de Joss Whedon, sous-titré Age of Ultron, mais aussi Ant-Man, réalisé par Joe Cornish. §jérôme vermelin


24

CULTURE

mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr

ARTPOP, du Gaga tout craché Musique

Lady Gaga ou l’art du storytelling permanent. Pas un jour ne passe sans que

la chanteuse américaine invente une nouvelle raison de faire parler d’elle. Un look bizarre, une confession intime dans un magazine, un striptease intégral dans une boîte gay, une séance de « relaxation » naturiste en forêt, ses fesses dans un string à fleurs sur une pochette de single… Fin octobre, Stefani Germanotta sortait dans les rues de Londres, tout de noir vêtue, histoire de porter le deuil de son chien… avant de réapparaître quelques jours plus tard à New York en arborant un dentier spécial Halloween. Puis d’annoncer un prochain concert dans l’espace. Et la musique dans tout ça ? Avec ARTPOP, Lady Gaga fait sa rentrée après toutes les autres stars de sa catégorie, sauf Britney Spears, qui

fait patienter ses fans encore une semaine. Avant elles, les Katy Perry, Justin Timberlake et autres Miley Cyrus ont pris d’assaut les charts avec des disques efficaces mais sans surprise, reproduisant à peu de chose près la formule de leur succès précédent.

Un dancefloor futuriste

On aimerait dire autre chose de la diva new-yorkaise qui fraie avec les vedettes de l’art contemporain, de Jeff Koons à Marina Abramovic. Hélas, ou heureusement, Lady Gaga fait du Lady Gaga. Pour le meilleur et pour le pire. Le meilleur d’abord. ARTPOP est un disque idéal pour faire son jogging. Ou de la gym en salle. Sans rire. Comme ses prédécesseurs, c’est un condensé d’électro-pop survoltée : rythmiques martiales, refrains scandés, gimmicks

EN BREF emilia Clarke. afp

figurer un duo avec Tal sur « Le tourbillon de la vie » chanson écrite par Serge Rezvani, interprétée par Jeanne Moreau en 1961 dans le film Jules et Jim.

Remake

Point Break, vingt-trois ans déjà.

Cinéma

Emilia Clarke, bientôt sur grand écran ? Alors qu’elle tourne actuel-

lement la saison 4 de Game of Thrones dans laquelle elle incarne la populaire Daenerys Targaryen, la comédienne anglaise, 27 ans, s’apprête à auditionner pour le rôle de Sarah Connor dans le reboot de Terminator que réalisera Alan Taylor (Thor).

Musique

Alizée, sur sa lancée. La demifinaliste de « Danse avec les stars », sur TF1, planche déjà sur un nouvel album, à paraître en 2014. Devrait y

Le film de Kathryn Bigelow, interpété par Keanu Reeves et le regretté Patrick Swayze, va faire l’objet d’un reboot, sous l’égide du studio Lionsgate. L’intrigue policière, qui se déroulait dans le milieu des surfeurs californiens, devrait s’étendre à l’ensemble des sports extrêmes et à plusieurs coins de la planète. Sortie prévue au printemps 2015.

Concert

La tournée de Justin Bieber s’est achevée sur une fausse note. Le

chanteur canadien de 19 ans a annoncé sur la scène du stade Monumental, après une demi-heure de concert, aux 45 000 fans argentins qu’il n’était pas en état de poursuivre en raison d’une intoxication alimentaire, s’attirant des sifflets.

lady Gaga, dimanche dernier à new York.

Sipa

sonores entêtants. Au bout d’une heure sous le casque, l’auditeur ressort essoré, un peu étourdi, voire assourdi. Dans ses meilleurs moments, Lady Gaga est la reine d’un dancefloor futuriste tendance psychédélique. Difficile de résister à des pépites rugissantes comme « G.U.Y. », « Artpop » ou « Swine » et son break hardcore infernal.

Seule au piano, c’est beau

Le reste du temps, on frise l’autoparodie sur des tubes calibrés comme « Venus », « Do want you

want », « Gypsy » ou « Applause », si familiers qu’on croirait entendre des chutes de moquettes de Born this Way, à peine rehaussées par une production rutilante, à faire rougir un vendeur de chaînes stéréo dernier cri. Reste la botte secrète de la miss : la sincérité. Sur « Dope », LA ballade de l’album, Lady Gaga chante toute seule derrière son piano, accompagnée de légers bruitages synthétiques. On l’entend respirer, crier, pleurer. C’est simple, beau, sans prétention. A quand l’album acoustique ? §jérôMe verMelin

Miley Cyrus, très « peace » sur la scène des MTV Awards People

Miley Cyrus ne rate pas une occasion de faire le buzz. Dimanche soir à

Amsterdam, lors de la cérémonie des MTV Europe Music Awards, la chanteuse américaine a encore une fois joué la carte de la provocation. Alors qu’elle était appelée à monter sur scène afin de recevoir le prix du meilleur clip pour son titre « Wrecking ball », la jeune pop star est arrivée avec un body blanc, très échancré, et un petit boléro en fourrure rose.

La provocation de trop ?

Miley Cyrus ne s’est pas limitée à une simple provocation vestimentaire. Après avoir remercié Terry Richardson, qui a réalisé la vidéo de son tube, elle a soudainement ouvert son sac Chanel pour en sortir un joint qu’elle s’est empressée de fumer devant un parterre de fans et de célébri-

Myley Cyrus allume une cigarette enchantée en direct sur MTv. DR

tés. Que s’est-il passé dans la tête de la star ? Sans doute, a-t-elle apprécié Amsterdam et ses coffee shops. §Sonia ouadhi


médias

mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr

20.50 Série

20.45 Magazine

20.45 Téléfilm

Mentalist «Le revers de la médaille». Avec Simon Baker, Robin Tunney, Tim Kang.

Secrets d’Histoire Présentation : S. Bern. «Marie-Antoinette intime».

21.40 Mentalist Série. «Culture et dépendance» «Au mépris de la loi». 23.30 Baby Boom Téléréalité. «Et ils vécurent heureux» - «Vocation sage-femme» «Les caprices de la nature».

22.40 L’emmerdeuse Doc. 2013. «Une vie de cochon». 0.10 Naissance d’une mère Documentaire. 1.15 Le violoncelle des tranchées Doc. 2.10 Toute une histoire Talk-show.

TMC 20.45 90’ enquêtes Magazine. «Autoroute du Nord : alcool, rencontres libertines et braquages» - «Chauffards : traque à grande vitesse». 23.15 New York, police judiciaire Série.

FrANCe 5 20.40 La grande évasion fiscale Série doc. 21.45 escrocs, abus de confiance : seniors en danger Documentaire. 2011. 22.40 C dans l’air Magazine. 23.50 entrée libre Magazine.

20.55 Film

Le bonheur sinon rien ! Comédie de Régis Musset. 2013. Fr. 112 mn. Avec Véronique Jannot, Lionnel Astier, B. Agenin.

Amour Drame de Michael Haneke. 2012. Fr/All/Aut. 127 mn. Avec Jean-Louis Trintignant, I. Huppert.

22.20 Grand Soir/3 23.25 Les mains en l’air Comédie dramatique de R. Goupil. 2009. Fr. 90 mn. 0.55 Libre court Mag. 1.50 Midi en France Mag.

23.00 The Imposter Documentaire de B. Layton. 2012. Brit. VO. 99 mn. 0.35 Un bonheur n’arrive jamais seul Comédie romantique de J. Huth. 2011. Fr. 110 mn.

NT1 20.45 Moi César, 10 ans 1/2, 1m39 Comédie de Richard Berry. 2002. Fr. 95 mn. Avec Jules Sitruk. 22.30 Dr. Dolittle 5 Comédie de A. Zamm. 2009. USA/Can. 82 mn. Avec Kyla Prat.

D8 20.50 rambo 3 Aventures de Peter Mac Donald. 1988. USA. 97 mn. Avec Sylvester Stallone, Richard Crenna. 22.40 rambo 2 : la mission Guerre de G. P. Cosmatos. 1985. USA. 100 mn.

20.50 Film

20.50 Divertissement

Shoah «Première époque» Documentaire de Claude Lanzmann. 1985. Fr. 262 mn. (1/2). Claude Lanzmann a retrouvé des rescapés juifs des camps d’extermination. 1.15 Shoah : «Deuxième époque» Doc. de Claude Lanzmann. 1985. Fr. 262 mn. (2/2).

HD1 20.50 Alice Nevers, le juge est une femme Série. «Réparation» «Une ombre au tableau» - «Permis de tuer» - «Jardin secret» - «Mort de rire». Avec Marine Delterme, J.-M. Tinivelli.

w9 20.50 ennemi d’État Thriller de T. Scott. 1998. USA. VM. 127 mn. Avec Will Smith. 23.10 Une hirondelle a fait le printemps Comédie dramatique de Christian Carion. 2001. Fr. 100 mn. Avec Michel Serrault.

25

La France a un incroyable talent Présentation : Sandrine Corman et Alex Goude. 22.50 La France a un incroyable talent, ça continue Divertis. Présentation : J. Anthony. 0.00 Dollhouse Série. «Souffle de liberté». Avec Eliza Dushku, Harry Lennix.

FrANCe 4 20.45 Off ! Secrets et coulisses Magazine. Au sommaire notamment : «Coulisses de la grande distribution». 23.50 Viens dîner dans ma cité Magazine. 1.05 France 4 live - Aux Francofolies

Nrj12 20.50 Allô Nabilla, ma famille en Californie Téléréalité. 23.10 Tellement people la saga Mag. Présentation : Clara Morgane et Stéphane Jobert.


26 SPORTS

4

mardi 12 novembre 2013 www.metronews.fr

sur

Un timbre à son effigie, et pourquoi pas le prix Puskás pour Ibrahimovic ? Le Suédois pourrait remporter le trophée du plus beau but de l’année.

VIDÉO

FOOTBALL

Enorme coup dur pour le FC Barcelone. Touché à la cuisse gauche dimanche, Messi sera absent six à huit semaines. On ne verra plus l’Argentin sur les terrains avant 2014.

retrouvez LA vIdÉo sur

metronews.fr/ zlatan

Football Equipe de France

Lors de son match avec l’équipe de France le mois dernier, hugo Lloris n’avait encaissé aucun but face à la Finlande (3-0). AFP

Lloris, la tête aux barrages France pourra tenir sa place lors du barrage contre l’Ukraine (aller vendredi à Kiev, retour le mardi 19 au Stade de France), dernier obstacle sur la route qui mène au Mondial brésilien. Pourtant, le gardien n’a plus joué depuis l’incident, laissé en tribunes durant deux matches par son club. Ce qui laisse planer le doute sur son état réel.

Excès de zèle

hamza hizzir

«J

’ai eu peur sur le moment. Mais il n’y a pas de souci, c’est là l’essentiel. » Hier à Clairefontaine, Didier Deschamps s’est encore montré catégorique. Malgré la perte de connaissance de Hugo Lloris à la suite d’un coup de genou reçu en pleine tête le 3 novembre lors d’Everton-Tottenham (0-0), le capitaine de l’équipe de

Outre-Manche, la décision du coach André Villas-Boas de laisser Lloris terminer le match après son K.-O. a déclenché une vive polémique. Attaqué de toutes parts dans les médias britanniques, le staff médical des Spurs aurait réagi par excès de zèle. Alors que le gardien s’entraînait tout à fait normalement et avait reçu l’aval du technicien portugais pour jouer, il s’est ainsi vu imposer un test de mémoire trop compliqué pour le

commun des footeux. Bilan de la manœuvre : obtenir de la direction de Tottenham une mise au repos forcé du joueur, « dans son meilleur intérêt », dixit Wayne Diesel, patron du secteur médical du club londonien. « Tous les signes médicaux et cliniques montraient qu’il était prêt à jouer », persiflait pourtant un Villas-Boas amer, dimanche. Ce bras de fer interne ne garantit toutefois pas la présence du capitaine des Bleus dans les cages du stade olympique andré ViLLas-boas, l’entraîneur de Tottenham, le club londonien où évolue Hugo Lloris. AFP

rendez-vous. La France défiera l’Ukraine vendredi, à Kiev. Premier round d’une double confrontation décisive pour le Mondial 2014. J-3. Hier, le staff des Bleus a assuré que Hugo Lloris était apte au service, malgré les doutes sur son état de santé.

«Je m’attends à ce que Hugo Lloris joue avec la France cette semaine.»

de Kiev. Au bout de combien de temps un joueur ayant subi une commotion peut-il espérer retrouver la compétition ? « Le blessé doit d’abord passer au moins vingt-quatre heures sans rien faire, aucun sport », répond le neurologue Jean-François Chermann à metronews. La consigne a été bien suivie par Hugo Lloris à Tottenham. Et ensuite ? « Il peut reprendre progressivement : du vélo d’appartement, puis de la course, et enfin, du jeu », détaille l’auteur de K.-O., le dossier qui dérange (Stock), qui a notamment soigné Matuidi après son choc lors de PSG-Ajaccio, le 18 août. « Blaise a respecté les étapes et, une semaine plus tard, il était sur le terrain. » Lloris, lui, après une séance spécifique hier et un entraînement normal aujourd’hui, aura bénéficié de douze jours pour se refaire une santé.§


VENDREDI

27 JUIN 2014

DAT E S U P P L É M E N TA I R E

SAMEDI

28 JUIN 2014

CLIENTS SFR RÉSERVEZ VOS PLACES AVANT TOUT LE MONDE

© XDR

À PARTIR DU 12 NOVEMBRE À 10H POUR LE SAMEDI 28 JUIN 2014 SUR SFRLIVEPASS.FR*

SFR LivePass s’adresse aux clients SFR disposant d’un niveau de services Carrés silver, gold ou platine, attribué en fonction de l’offre SFR souscrite (hors SFR La Carte, Séries Red, SFR Business Team, internet en mobilité, Multisurf 2e SIM, SFR ligne fixe). * offre dans la limite des places disponibles.

20131112_fr_languedoc