Issuu on Google+

l’imitateur retrouve nikos Aliagas ce soir sur tF1 pour une nouvelle saison de son émission. © tf1

télévision P. 14

«C’est Canteloup », la rentrée des agités du JT FootbAll P. 16

www.metronews.fr

lundi 7 octobre 2013 - n° 2484 xxxx

Ligue 1 : l’OM plie face au PSG

PRO

Peillon veut repêcher les décrocheurs Le ministre de l’Education s’attaque au décrochage scolaire, un phénomène qui touche 140 000 élèves chaque année. Il livre son plan de bataille à metronews.

bisson/jdd/siPa

ne jetez Pas ce jOuRnal suR la vOie Publique : OffRez-le à vOtRe vOisin !

metROneWs est imPRimé suR du PaPieR 100% Recyclé.

interview P. 2


2 événement

1

lundi 7 octobre 2013 www.metronews.fr

Camion fou. Un monstertruck a tué au moins 13 personnes et fait 70 blessés, samedi au Mexique, lors d’un festival de sports extrêmes.

vidéo chat

Dans le cadre de la semaine « L’avocat dans la cité », Me Nicolas Durand, avocat fiscaliste, et Me Marie-Hélène Isern-Réal, avocate de la famille, répondront en direct à vos questions pendant une heure, aujourd’hui à partir de 10 heures.

education

constat. Chaque année, 140 000 élèves décrochent du système éducatif français. objectif. En réponse, le ministre de l’Education nationale veut en finir avec l’orientation subie. PROPOS RECUEILLIS PAR julie mendel

Sur les quinze dernières années, le taux de scolarisation a baissé en France. Comment l’expliquez-vous ? Par le nombre d’élèves qui décrochent. Ce sont le plus souvent des élèves qui ont été en grande difficulté scolaire dès l’école primaire. Environ 20 % des enfants entrent au collège avec des lacunes dans les apprentissages fondamentaux,

l’accent va être mis sur l’orientation et la notation. BISSON/JDD/SIPA

« 15 000 jeunes sont revenus à l’école » comme ceux de la lecture et de l’écriture. Ces mêmes élèves sont confrontés aux difficultés d’orientation. Cela les conduit, progressivement, à l’absentéisme et au décrochage. L’école française produit des élites mais aussi des exclus du système scolaire. Notre travail est de remédier à cette injustice en mettant en particulier des moyens sur l’école primaire. L’objectif était de diviser par deux le nombre de décrocheurs, et d’en ramener dès cette année 20 000 dans le milieu scolaire. Où en est-on ? Nous tiendrons ces objectifs, qui sont inscrits dans la loi. Pour 2013, nous avons déjà remis 15 000 jeunes dans le circuit. Comment comptez-vous y parvenir ? D’abord par la prévention. Pour en

Un livre témoignage Victime de phobie scolaire, Justine a décroché un mois après sa rentrée en troisième. Dans un livre écrit avec sa mère publié fin août chez Flammarion, la jeune fille raconte le terrible engrenage du décrochage scolaire. Le jour où je n’ai pas pu aller au collège est un témoignage éclairant sur la phobie scolaire, un problème méconnu. Dans ce récit à deux voix, Justine partage son expérience et son parcours du combattant pour retourner à l’école. Le jour où je n’ai pas pu aller au collège, JustineTouchard et Anne-Marie Rocco, Flammarion, 19 €.

en finir avec l’orientation subie, nous avons créé le « Parcours d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel ». Dans tous les établissements, les élèves à partir de la sixième pourront visiter des entreprises, participer à des salons, rencontrer des gens de différents métiers dans leur collège... Nous avons également mis en place des référents décrochage scolaire dans les établissements qui en ont le plus besoin. Ils se mobilisent dès les premiers signes de décrochage – comme l’absentéisme, le désinvestissement, le mal-être chez les élèves. Et pour le raccrochage ? Mon prédécesseur avait mis en place des plateformes pour identifier les décrocheurs. Le problème, c’est qu’une fois qu’ils avaient été identifiés, rien n’était prévu. Nous avons donc mis en place les réseaux Formation qualification emploi (Foquale). Désormais, les 350 plateformes, sur tout le territoire, permettent de façon individualisée d’aller chercher ces décrocheurs et de leur proposer une solution adaptée.

Y aura-t-il de nouvelles mesures ? Je vais également développer 6 000 places d’internat. Car tous les jeunes n’ont pas nécessairement la formation qu’ils souhaitent près de chez eux. Certains, issus de milieu modeste, n’ont pas les moyens de se déplacer tous les jours ou de se payer un logement. En permettant à ces jeunes de choisir leur formation, on redonne du sens à l’école et on évite le décrochage. Souvent perçu comme une sanction, le système de notation va-t-il changer ? La confiance en soi est un facteur de réussite et cela passe par une évaluation différente. Il y aura une réflexion sur le sujet au sein des Ecoles supérieures du professorat et de l’éducation. On peut améliorer la manière dont on évalue en passant d’une évaluation sanction, c’est-àdire « je te donne 6/20, donc c’est ce que tu vaux », à une évaluation qui encourage et fait progresser. On va non pas supprimer les notes, mais changer les mentalités et développer les évaluations en groupe, les autoévaluations, etc.§

entretien


événement 3

lundi 7 octobre 2013 www.metronews.fr

ZAP retrouvez touS CeS SuJetS Sur

metronews.fr/ video

Enervé ! Lors d’une interview, Arnaud Montebourg a perdu son calme sur LCP.

« Moi, je suis homosexu... » Oups ! Lapsus ou pas, M Pokora a su semer le trouble.

Retrouver le goût d’apprendre défi. « L’élève est au cœur de notre

enseignement ». Joël Cantaut, proviseur du lycée Alfred-Kastler de CergyPontoise (Val-d’Oise) l’explique d’emblée. D’ailleurs, « c’est l’élève qui s’inscrit » après avoir prouvé sa motivation à l’équipe enseignante à renouer avec l’école. Ensuite, « il est choyé », complète le proviseur. Et au lycée de la Nouvelle Chance (LNC) créé il y a un an au sein de cet établissement, chaque jeune est accompagné durant l’année par un tuteur et beaucoup ont un suivi médical ou psychologique.

Du sur-mesure

Cette année, le LNC accueille 70 élèves, âgés de 16 à 24 ans, en première ou en terminale. Problèmes familiaux, médicaux, ou encore phobie scolaire... tous ont des histoires différentes. Mais un objectif commun : le baccalauréat. Pour ces élèves, le LNC fait du surmesure : si l’on suit bien le programme officiel, tout se fait par petites classes et avec une pédagogie radicalement différente. Comme cette « salle de vie », où, le matin, élèves et professeurs se retrouvent dans un cadre convivial pour échanger ou prendre le petit déjeuner. La professeure de français vient d’apporter des fleurs, tandis qu’un élève inscrit sa présence sur le « cahier de bonjour ». « Notre objectif est aussi de les faire revenir dans la société, qu’ils acceptent de vivre avec les autres », explique le proviseur. Pas facile tous les jours. Ce matin, en cours d’économie-gestion, la moitié des élèves sont absents. « Ils rattraperont », assure Virginie Pichot. Elle connaît chaque élève, ses points faibles et ses points forts. « J’adapte ma pédagogie à chacun. L’enseignement est personnalisé, chacun participe. » Et les résultats sont très encourageants. Comme pour Jéré-

Ici, c’est l’élève qui s’inscrit. B. GiRette/metRonews

mie, qui fixe, incrédule, sa copie : 15/20. « Nos résultats se rapprochent de la moyenne académique », commente Joël Cantaut. Hugues, 16 ans, ancien accro au jeu vidéo, avait décroché pendant deux ans. « Le lycée, c’était une corvée, lâche-t-il. Cela ne m’intéressait pas. Ici, je me sens bien, je me sens écouté, aidé. » Idem pour sa camarade Coline, 16 ans. Problèmes familiaux, « histoires avec les camarades », mauvaises notes... « Je ne supportais plus le lycée », nous confiet-elle. Depuis, elle a repris confiance. « Les profs nous aident, ils sont vraiment sympas, je me sens bien ici », résume la jeune fille, qui nourrit déjà des projets. « Le bac, puis une école de commerce » ne lui font plus peur.

Retrouver le plaisir d’enseigner

Pour les professeurs aussi, le LNC a changé la donne. Malgré dix-sept ans de métier, Bastien Sueur, professeur de philosophie, a dû tout revoir. « Avant, je donnais mes cours comme on donne la messe », résume-t-il. « J’ai redonné du sens à mon métier et j’ai retrouvé le plaisir d’enseigner », nous confie-t-il. Cette expérience lui a permis de comprendre qu’il fallait « changer l’école ». Donner une nouvelle chance aux élèves, c’est aussi une « nouvelle chance pour le professeur ». §J. M.


4

ACTU MONDE

lundi 7 octobre 2013 www.metronews.fr

Lynchage : déjà 26 interpellations Madagascar

Quatre jours après le massacre de trois hommes, dont un Français et un FrancoItalien, dans le nord de Madagascar, les arrestations des responsables présumés se succèdent. Alors que 19 personnes avaient été placées en détention, samedi, la police locale a annoncé hier matin avoir procédé à 7 nouvelles interpellations, faites sur la base de dénonciations ou de photos. «On a arrêté les gens chez eux. Ils vont être gardés en attendant et

interrogés pour les nécessités de l’enquête jusqu’à ce que le parquet se charge de l’affaire», a indiqué la gendarmerie.

« Je n’aime pas les enfants »

La population locale, qui tient les trois hommes pour responsables du viol et du meurtre d’un enfant de 8 ans, retrouvé jeudi sur une plage de l’île, avait lynché et brûlé un Français et un Franco-Italien jeudi matin, avant de faire subir le même

La FRaNcE s’EN mêLE Le parquet de Bobigny a ouvert hier une enquête préliminaire pour « meurtre » à la suite du lynchage de Sébastien Judalet, ce Français de 38 ans, salarié de la RATP, qui résidait en Seine-Saint-Denis. Cette enquête, ouverte vendredi en vertu de la « compétence universelle » qui autorise la justice à enquêter sur le meurtre d’un ressortissant français à l’étranger, doit déboucher par la suite sur une information judiciaire, sous l’autorité d’un juge d’instruction. §FLoRe GaLaud

Lampedusa : les secours accusés d’avoir aggravé le bilan Italie

Les garde-côtes italiens ont-ils manqué de zèle pour sauver les centaines de migrants africains qui se noyaient jeudi en Méditerranée après le naufrage de leur embarcation ? La ques-

tion se pose, à la suite du témoignage explosif d’un civil ayant participé au sauvetage. D’après ce touriste, qui se trouvait en mer pour une pêche nocturne, lui et ses camarades ont commencé à sortir des naufragés de l’eau vers 6 h 30 du matin. Vite dépassés par l’ampleur du drame, ils appellent les garde-côtes à 6 h 45. Les secours n’arriveront que quarante-cinq minutes plus tard, assure-t-il, alors que le naufrage s’est produit à seulement 500 mètres de la côte. Autre grave accusation portée par le témoin : quand il a déposé à terre les clandestins qu’il avait pu secourir, les garde-côtes l’ont empêché de reprendre la mer pour tenter d’en

sauver d’autres, faute d’autorisation officielle. Il s’agissait d’éviter « le chaos», rétorquent les autorités, qui assurent que les secours n’ont mis que vingt minutes à arriver.

Frontex pointée du doigt

De son côté le gouverneur de Sicile, Rosario Crocetta, rejette la polémique sur une autre organisation concernée par le drame : Frontex, l’agence de l’Union européenne chargée de coordonner ses frontières extérieures. « Où était Frontex jeudi matin ? N’ont-ils pas de radars ? » Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, doit se rendre mercredi sur l’île. En attendant, les recherches se poursuivent en mer. Pour l’heure, 155 personnes ont été sauvées et 127 corps repêchés. Mais le bilan final pourrait atteindre 300 à 600 morts. §ThoMas vaMpouILLe

Trois hommes ont été lynchés et brûlés jeudi par une foule qui les accusait de pédophilie. AFP

sort à l’oncle du garçonnet quelques heures plus tard. Ces exécutions, particulièrement sordides, ont eu lieu sur la place publique après un simulacre de procès, partiellement enregistré par un témoin qui a fourni une copie audio de la scène à une journaliste de l’AFP. On peut y entendre l’un des Français être accusé de pédophilie et tenter désespérément de plaider son innocence : «Je n’aime pas les enfants, surtout pas, et je n’aime pas les personnes qui ont des rapports sexuels avec les enfants. J’ai

une petite fille, j’aimerais pas qu’on lui fasse ça.» La situation restait calme hier matin sur l’île, où les forces de l’ordre étaient toujours bien visibles, et les touristes se promenaient tranquillement, en ville comme à la plage. Comptant environ 40 000 habitants, dont environ 700 Français, Nosy Be est la principale destination touristique de Madagascar. Célèbre pour ses plages aux eaux cristallines, elle l’est aussi, plus tristement, pour son tourisme sexuel. §ThoMas RouRe

EN BREF

Egypte

Les violences de retour. Au moins

38 personnes ont péri hier en Egypte dans des heurts entre la police et des partisans du président destitué Mohamed Morsi. Il s’agit du bilan le plus lourd depuis la semaine de répression sanglante qui avait débuté le 14 août quand soldats et policiers avaient dispersé par la force deux rassemblements pro-Morsi au Caire.

des chefs présumés de la nébuleuse extrémiste, a annoncé ce week-end un porte-parole du Pentagone. Le terroriste était recherché pour son rôle dans les attentats meurtriers de 1998 contre les ambassades américaines en Tanzanie et au Kenya.

Syrie

Les journalistes français en vie, selon Laurent Fabius. Didier Fran-

çois, grand reporter à Europe 1, et Edouard Elias, photographe indépendant, ont été enlevés il y a quatre mois en Syrie. « Je peux vous confirmer qu’ils sont vivants. Nous en avons informé très précisément les familles», a ainsi déclaré hier le ministre des Affaires étrangères, sur i>Télé.

Libye

Un chef d’Al-Qaïda arrêté. Les

forces spéciales américaines ont capturé en Libye Abou Anas al-Libi, un

La Fête de la bière, à Munich. SIPA

Allemagne

La fête de la bière toujours aussi populaire. L’édition 2013, qui s’est

achevée hier à Munich, dans le sud de l’Allemagne, a attiré quelque 6,4 millions de visiteurs, un nombre stable par rapport à l’an passé. Les participants ont englouti près de 6,7 millions de litres de bière et consommé 114 bœufs et 58 veaux durant les seize jours de festivités.


ACTU FRANCE

6 Florian Philippot est candidat FN aux municipales de Forbach, en moselle. SIpa

Fiona : l’émotion avant de nouvelles auditions

«Valls est un Sarkozy 2.0» Politique

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls doit entamer demain une tournée «anti-FN» à Forbach. Une première destination dont le choix n’est pas anodin : c’est dans cette commune lorraine que Florian Philippot, viceprésident du Front national, est candidat aux prochaines municipales. Ce dernier a répondu aux questions de metronews.

Comment réagissez-vous à la venue de Manuel Valls à Forbach ? J’y vois le signe d’un certain affolement de la part des socialistes et en particulier du maire sortant [Laurent Kalinowski, PS, ndlr]. Ils sentent qu’on a de fortes chances de remporter la ville en mars prochain. Du coup, ça panique, ça s’affole. Après, je trouve indécent et choquant de voir un ministre de l’Intérieur en exercice annoncer tambour battant qu’il va faire une tournée anti-FN. Ce n’est absolument pas son rôle, et ce n’est pas ce qu’attendent les Français, encore moins les Forbachois. Ils attendent du concret et des actions, pas qu’on gesticule devant les caméras pour essayer de limiter les dégâts dans les urnes en mars prochain. Pensez-vous que ce soit sa réponse à la carte d’adhérent que vous vouliez lui offrir ? Je pense qu’il vient récupérer sa carte ! Mais, malheureusement pour lui, on ne lui en remettra pas [rire]. Plus sérieusement, il vient à Forbach

lundi 7 octobre 2013 www.metronews.fr

car le député-maire sortant est très faible, très absent et fantomatique, aussi bien à l’Assemblée que dans sa ville. Je me demande d’ailleurs si ce déplacement va être intégré dans les comptes de campagne de mon concurrent. Mais je pense aussi que Manuel Valls vient à Forbach parce qu’il veut se faire sa pub personnelle. C’est un arriviste. Tout le monde a compris qu’il voulait être candidat à la présidentielle et qu’il était en campagne. Malheureusement, aux frais du contribuable et du ministère de l’Intérieur. Certains socialistes accusent Valls de droitiser ses propos et ses idées. Avez-vous l’impression qu’il chasse sur les terres du FN ? Il essaie de courir derrière le Front national, mais uniquement verbalement. Sarkozy l’a fait pendant dix ans en tant que ministre de l’Intérieur et en tant que président de la République. Valls est un peu un Sarkozy 2.0, la version mise à jour. Mais avec le même goût pour la communication et surtout le même goût pour l’inefficacité. Vous savez, en sortant de dix ans de Sarkozy, les électeurs détectent de mieux en mieux les stratégies de communication et les stratégies purement personnelles. On a été vaccinés contre le sarkozysme. Et le «Vallsisme» en est une nouvelle version. Manuel Valls est condamné à la gesticulation, comme l’UMP avant lui.

eNTreTieN

§PROPOS RECUEILLIS PAR Thomas roure

Fait divers

Les soutiens à la petite Fiona sont toujours présents. Entre 2 000 et

2 500 personnes se sont retrouvées hier dans les rues de ClermontFerrand pour une marche blanche organisée en hommage à la fillette. Des rassemblements, de moindre envergure, ont aussi eu lieu à Paris, Rouen, Marseille ou Brive-la-Gaillarde. Dans le chef-lieu du Puy-deDôme comme ailleurs, l’objectif était le même : saluer la mémoire de la fillette de cinq ans, dont le corps n’a toujours pas été retrouvé, près de deux semaines après les aveux de sa mère, Cécile Bourgeon. La jeune femme et son compagnon, Berkane Makhlouf, devraient de nouveau être entendus par les juges d’instruction en ce début de semaine. Au lendemain de la révélation faite par Le Point des doutes grandissants des policiers quant au fait que la fillette ait été enterrée, le

procureur de la République de Clermont-Ferrand, Pierre Sennes, a confié vendredi que le couple serait en effet «rapidement» auditionné. Les éléments livrés aux enquêteurs dicteront alors la reprise, ou non, des fouilles, menées vainement les 26 et 27 septembre et arrêtées depuis.

Sous l’emprise de stupéfiants

Si le temps peut paraître long, cette relative lenteur s’explique notamment par l’addiction aux drogues des protagonistes de ce dossier. «Etant toxicomane, Berkane Makhlouf était encore sous l’emprise des stupéfiants. Il avait reçu son traitement de substitution mais n’était pas dans des conditions favorables pour être très précis dans sa recherche », a ainsi expliqué le procureur. Reste désormais à savoir si le temps a fait son œuvre, et permis à Cécile Bourgeon et à son ami de retrouver la mémoire. §rémy de souza

EN BREF

Faits divers

Dramatique attaque de chiens à La Réunion. Un enfant de 7 ans a

été mortellement attaqué par deux canidés, samedi à Bois-de-Nèfle, près de Saint-Denis. Le rotweiller et le bullterrier appartenaient à ses parents. Retrouvé inanimé dans le jardin par un voisin, le garçon n’a pu être sauvé par les secours. Une enquête a été ouverte.

vu arriver en tête Laurent Lopez, le candidat du Front national avec 40,4 % des suffrages. Suit l’UMP Catherine Delzers, avec 20,8 % des voix. La gauche, représentée par le PCF et EE-LV, a été éliminée dès le premier tour.

Elle démasque un pédophile dans un cybercafé. Un septuagé-

naire originaire d’Agde (Hérault) suspecté d’avoir violé sa petite-fille de 13 ans a été arrêté en début de semaine, a révélé hier Midi libre. La vigilance d’une employée d’un cyber-café où le suspect s’était rendu pour imprimer des photos de l’adolescente a permis d’alerter la police.

Politique

La gauche largement battue dans une cantonale partielle dans le Var. L’élection qui se tenait hier dans le canton de Brignolles a

marisol Touraine. THOMaS SaMSON / aFp

Société

Les stages pourraient entrer dans le calcul des retraites. Marisol Tou-

raine, la ministre des Affaires sociales, a indiqué au JDD que le gouvernement entendait «trouver une solution» pour prendre en compte des périodes de stage dans le calcul des pensions. Le projet de loi de réforme des retraites sera discuté à l’Assemblée nationale à partir d’aujourd’hui.


VOTRE RégiOn

8 Météo mARSEIllE

TOUlON

AVIgNON

15° 22°

15° 22°

14° 23°

Soleil

Lever : 7 h 58 Coucher : 19 h 18

lune

Lever : 9 h 48 Coucher : 19 h 34

INFOS PRATIQUES Atelier : La Cité des métiers propose un atelier d’entraînement à la rédaction de CV demain de 10 à 13 heures. 6, rue des Consuls (Marseille IIe). Emploi : L’Association pour le droit à

l’initiative économique et la Mission locale de Marseille informeront les jeunes qui souhaitent créer leur propre emploi, demain à 14 heures. Mission locale de Marseille, avenue André-Roussin (XVIe).

Santé : Dans le cadre de la campagne

d’information Octobre rose, un stand d’information sur le dépistage du cancer du sein se tiendra mercredi à l’hôpital Nord, dans le hall d’accueil du pavillon Mistral, de 10 à 16 heures. VOS Rédaction : Eric Miguet cONTAcTS eric.miguet@metronews.fr Publicité : Edouard Huillet

edouard.huillet@metronews.fr

lundi 7 octobre 2013 www.metronews.fr

Le conseil municipal va se jouer autour du Vélodrome Marseille

une redevance annuelle de 12 millions d’euros pendant 35 ans. Selon Jean-Louis Tourret, cette somme sera couverte, notamment par le loyer de 8 millions d’euros par an demandé à l’OM. §fRançois Rasteau

Il sera question de gestion lors du conseil municipal qui se réunit ce matin. Le

maire et ses adjoints ont en effet été épinglés, fin septembre, par la chambre régionale des comptes. Endettement, partenariat publicprivé (PPP) relatif aux travaux du Vélodrome et gestion du personnel de la ville sont autant de points qu’abordera sûrement l’opposition. Concernant la gestion des travaux du Vélodrome, la chambre régionale des comptes soutient, dans son rapport, que le projet est « surévalué », la Ville ayant cédé aux « exigences » de l’OM.

Loyer de 8 millions de l’OM

Mais Jean-Louis Tourret, l’adjoint au maire chargé des finances, avançait vendredi au cours d’une conférence de presse que « la procédure

ET lA SécURITé ?

Pour la mairie, la complexité des travaux justifie la signature du partenariat public-privé. AFP

de passation du PPP n’appel[ait] pas d’observation particulière de la chambre ». Selon lui, la complexité d’un tel chantier justifie la signature du PPP avec le groupe Arema, signature qui engage la mairie à payer

Le débat sera peut-être moins houleux en matière de sécurité. Marseille a déjà investi plus de 9 millions d’euros dans la vidéosurveillance, et 258 caméras sont d’ores et déjà en service. « Il y en aura 340 d’ici à la fin de l’année, a avancé l’adjointe à la sécurité Caroline Pozmentier vendredi à la presse. D’ici à 2014, ce seront 1 000 caméras » qui surveilleront la population. L’adjointe a par ailleurs annoncé le recrutement de 100 agents de police municipale.


10

VOTRE RégiOn

EN BREF

Fait divers

C’était un match de football amateur comme il y en a tous les dimanches après-midi. Mais hier, pour ce joueur vitrollais, cela s’est terminé en drame. Selon La Provence, un jeune homme de 21 ans a reçu un coup de couteau au thorax à l’issue de la rencontre entre l’ES Vitrolles et le FC Saint-Marcel. Il a été transporté à l’hôpital Nord de Marseille. Son pronostic vital serait engagé.

Signac ou encore Cross… C’est le moment ou jamais pour aller admirer leurs œuvres au musée des BeauxArts (palais Longchamp, IVe) ou musée Granet à Aix-en-Provence (place Saint-Jean-de-Malte). Les expositions fermeront dimanche soir.

Foire

C’est aujourd’hui le dernier jour de la Foire de Marseille. Mode,

design, habitat, gastronomie, sport et autres curiosités : vite, on se dépêche d’aller flâner dans les allées du parc Chanot. Mais on ne pourra y croiser le panda en résine synthétique du célèbre Funny Zoo : l’animal a été subtilisé samedi soir lors de l’orage.

Expo

Plus qu’une semaine pour visiter « Le Grand atelier du Midi ». Van Gogh, Renoir, Matisse, Picasso, Monet,

Ce tableau de Van Gogh est visible au Palais Longchamp, à Marseille. AFP

Jeu

Un champion marseillais. Olivier

Blachère a répondu sans faillir, et ce cinq soirs de suite, aux questions de Julien Lepers, l’animateur du jeu « Questions pour un Champion ». Cet agent de voyages de 47 ans a remporté vendredi la coquette somme de 31 400 euros. De quoi prendre quelques vacances sans attendre.

lundi 7 octobre 2013 www.metronews.fr

Christophe Vissant n’ira pas jusqu’en Australie Défi

Il devait courir 28 000 kilomètres pour rejoindre Cairns. Il en aura fait

7 000. Parti le 16 juin de Marseille, Christophe Vissant vient de raccrocher ses baskets en Mongolie. « Il ne s’arrête pas à cause d’une blessure, ni à cause d’un caprice, explique sa compagne MariePierre Quiriconi. Il s’arrête faute de budget, un partenaire n’ayant pas tenu ses engagements. »

20 000 euros manquent

Sans cette manne, il était trop dangereux pour Christophe et ses deux accompagnateurs de s’engager en Asie. « Il nous manque 20 000 euros pour poursuivre, complète Marie-Pierre. C’est un euphémisme de dire que nous sommes déçus. Christophe avait décidé de partir un an sans voir ses filles, c’était un gros sacrifice. Mais il ne peut pas aller au bout de son rêve. »

Le sportif a abandonné faute de fonds. AFP

Si l’aventure est terminée, peutêtre repartira-t-elle de plus belle une fois le bas de laine de Christophe reconstitué ? Pas pour le moment en tout cas. « Il a perdu 22 kilos, il faut qu’il récupère, sur le plan tant mental que physique. Mais, oui, j’espère qu’il repartira, qu’il prendra sa revanche. Je sais qu’il en est capable », soutient sa compagne. §F. R.


votre job

lundi 7 octobre 2013 www.metronews.fr

Le 12 octobre, Studyrama organise le salon des Formations et Carrières internationales à Paris. L’occasion de découvrir des établissements étrangers et écoles françaises proposant des cursus à l’étranger. Entrée gratuite. Studyrama.com

41 Th an ier s, ry P. 1 ch ro 3 ar ch gé e de rea pr u, oje ts

2

Etudiez à l’étranger !

Environnement

50 000

C’est le nombre d’emplois d’avenir supplémentaires qu’il faudra créer, selon Claude Bartolone, le président de l’Assemblée nationale, si la croissance est nulle en 2014. Il s’est exprimé hier sur Radio J.

un job près de chez soi Le site Jobaproximite.com permet de valoriser vos qualités personnelles. Découvrez également les jobs à proximité et les photos des entreprises qui recrutent.

Engagezvous dans l’énergie développeMent. D’ici à 2020, en France, il est prévu que 23 % des énergies consommées soient renouvelables. recruteMent. Les entreprises concernées se mettent en route, accompagnées par les jeunes diplômés de ce secteur novateur. BarBara Kiraly

Misez sur les filières porteuses

il est important pour les jeunes diplômés de ne pas trop se spécialiser car le secteur des énergies renouvelables évolue très vite. FréDérick FLorin/aFp

11

du cabinet de recrutement spécialisé Elatos. Chacun pourra produire son électricité, et la consommer directement. » Les diplômés en génie électrique (du BTS/DUT au master 2), capables de travailler sur les réseaux, trouveront un poste facilement. « Après avoir été commercial pour un club de handball, je suis devenu conseiller énergétique pour Adomimum, une société qui propose d’améliorer le confort énergétique dans les maisons, explique Mathieu Nemrod. Je suis incapable de monter un chauffeeau solaire, mais je sais expliquer son fonctionnement à mes clients. »

« L’éolien offre de belles perspectives et la filière photovoltaïque devrait se remettre à embaucher d’ici à quatre ou cinq ans », prévoit Damien Mathon, délégué général du Syndicat Multipliez vos coMpétences des énergies renouvelables. Dans ces « Aujourd’hui, ce sont majoritairesecteurs, les ingénieurs en génie ment des PME qui recrutent, signale énergétique ont la cote. « Mais ceux Jens Bicking. Demain, elles auront diplômés en génie civil ou en besoin de se structurer. » Du côté électronique peuvent aussi coup, les employeurs antiopter pour une spécialisation salaires cipent et emploient des diplôen master 2 », indique-t-il. Les Entre 30 et més avec des compétences en entreprises recherchent aussi 35 K€ brut pour management, finances ou marketing. Et qui parlent des diplômés en chaudronne- les jeunes rie et ferronnerie (pour pro- ingénieurs. anglais ! Car le secteur est gloa partir de duire les mâts d’éolienne par 25 K€ pour les balisé. « Enfin, n’oubliez pas techniciens exemple). que c’est un secteur qui balbutie, rappelle Julien Weyrich pensez aux réseaux de l’énergie de Page Personnel. Ne vous spéciali« Demain, les modes de production sez pas trop en environnement ou en et de consommation d’énergie seront énergie de façon à pouvoir vous rédécentralisés, anticipe Jens Bicking, orienter vers d’autres secteurs. » §


votre job

lundi 7 octobre 2013 www.metronews.fr

Votre j3b

© Crédit photo : iStockphoto

12

Pour communiquer dans «Votre j3b» en Provence 04 91 99 33 93


votre job

lundi 7 octobre 2013 www.metronews.fr

« Je contribue à l’énergie mixte » Interview

Thierry Rochereau, 41 ans, est chargé de projets à Sergies, une société d’économie Thierry Rochereau. dr mixte locale de neuf salariés qui développe notamment des parcs éoliens et photovoltaïques dans la Vienne (86). Quelles sont vos missions ? Mon entreprise lance des projets (elle est maître d’ouvrage) et confie leur réalisation à des sous-traitants, après avoir réalisé un appel d’offres. Le gros de mon travail consiste à veiller sur la tenue des travaux. Mais je suis aussi associé au montage financier de chaque projet. En cinq ans, j’ai contribué à l’installation de 15 hec-

13 Les énergies renouvelables, en plein essor, emploient de nombreuses catégories de métiers. afp

tares de panneaux photovoltaïques et de deux parcs éoliens. Etiez-vous assez formé ? J’ai un DUT en génie civil et, en 2008, j’ai suivi des cours du soir afin d’obtenir un diplôme de responsable en production au Conservatoire national des arts et métiers. En complément, mon entreprise m’a fait suivre une formation sur les business plans et la comptabilité analytique de façon que je sache tenir un budget. Qu’est-ce qui vous motive ? J’aime me dire que je contribue à augmenter la part du renouvelable dans la consommation finale d’énergie. Et puis j’ai aussi une fonction pédagogique puisque nous faisons visiter nos installations aux écoliers et aux étudiants d’école d’ingénieurs. §PROPOS RECUEILLIS PAR B. K.

L’empLoi au cœur de La transition énergétique Parmi les 50 mesures de la feuille de route de la transition énergétique (publiée fin septembre), 8 concernent l’emploi dans les énergies renouvelables. Elles visent à mieux adapter l’offre de formation initiale aux besoins des professionnels, à soutenir la reconversion professionnelle ou encore à faire émerger des pôles universitaires de référence.


14 CULTURE

3

lundi 7 octobre 2013 www.metronews.fr

sur

DIAPORAMA

CONFIDENTIEL

Mélissa Theuriau produit actuellement un documentaire sur les femmes qui, devenues mères, ont mis un terme à leur carrière. Il sera diffusé sur Teva fin novembre.

Information révélée hier par François Viot, journaliste à Télé Câble Sat hebdo dans « Les dessous de l’écran », sur RTL.

Autres temps, autres mœurs. Les Pubs que vous ne verrez plus jamais (vol. 2) compile des réclames sexistes. RETRouvEz unE sÉlECTion dE CEs pubs suR metronews.fr/

Télévision L’humoriste et imitateur nicolas Canteloup, bon camarade avec sophia aram. TF1

« Hollande a un potentiel comique » Émission. Nicolas Canteloup retrouvera Nikos Aliagas ce soir pour la nouvelle saison de « C’est Canteloup », sur TF1. REnConTRE. L’humoriste explique à metronews sa vision décalée de l’actualité et comment il choisit ses imitations. PROPOS RECUEILLIS PAR Boris Tampigny

Pourquoi faire cette rentrée aussi tardivement ? On préfère faire une guerre éclair que partir au long cours. C’est plus confortable pour tout le monde, il fallait attendre que l’actualité reprenne vraiment. Ça nous a aussi permis de prendre de l’avance, ça fait un mois qu’on travaille sur cette émission, même si on n’était pas à l’antenne. L’émission n’était pas destinée à s’installer aussi longtemps dans la grille de TF1. Comment abordez-vous cette saison ? Oui, cela devait durer seulement sept mois, le temps de l’élection présidentielle. On a continué parce qu’il s’est révélé que Fran-

de rappel qu’on nous réinjecte tous les jours. Si, le soir, au coucher, quelqu’un traite l’actualité de façon plus légère, ça apporte au public une dérision importante. çois Hollande avait un gros poten- Justement, avez-vous regardé tiel comique. C’est le personnage l’émission de Sophia Aram, du débutant qui se retrouve dans qui prône également ces valeurs ? une position suprême. Il a une Non, ça m’intéressait beaucoup, bonhomie, une sympathie qui mais je n’ai pas trouvé le temps. donnent envie de s’intéresser à lui. J’ai vu qu’elle était beaucoup critiIl faut que le président « C’EsT CanTEloup » quée et j’aimerais ce soir à 20 h 45 sur TF1. de la République soit bien juger par moidrôle. Au début, on était critiqués, même. J’éprouve de la compassion mais l’audience nous a permis de pour elle parce que je sais à quel tenir. L’année dernière, on a mar- point c’est dur de faire rire sur qué des points, donc, là, on est toute une émission. C’est bien plus sereins. On sait que les gens qu’elle aille de l’avant, mais c’est ont envie de se marrer sur une très lourd parce que les gens actualité un peu « lourde ». veulent voir si elle mérite sa place. Ça reste une mission, Entre humoristes, on essaie de ne de dédramatiser l’actualité ? pas se « vanner ». Ce n’est pas très Aujourd’hui, on est surinformés, élégant de « fracasser » quelqu’un on a la même information plu- qui a du mal sieurs fois dans la journée. Je Est-ce qu’il reste des personnalités pense que c’est assez lourd à vivre qui vous échappent ? psychologiquement, ces piqûres Je cerne très bien Mélenchon,

mais je n’arrive pas tellement à l’imiter par exemple. Sinon, je suis sans complexe, les gens ont envie d’entendre des nouvelles voix. On se prépare pour les élections municipales, on se met au goût du jour, on est à l’affût. Mon seul critère : c’est de réussir une imitation et de trouver le bon angle. Dès qu’une personnalité sort du bois, on s’y attaque. Bertrand Cantat, par exemple, c’est un sujet de plaisanterie ? Oui, c’est une source éventuelle de blagues. En plus, son frère se fait souvent remarquer avec ses tweets, donc c’est un cocktail explosif. Vous avez arrêté de cumuler la scène, la radio et la télévision ? J’ai cumulé pendant très longtemps, mais je ne pouvais plus suivre le rythme. J’ai quand même besoin de trouver du temps pour me ressourcer et avoir une vie à côté de mon métier. Mais je ne suis pas en manque d’imitations ou d’exposition, donc tout va bien.§


médias

lundi 7 octobre 2013 www.metronews.fr

20.50 Série

Camping Paradis «Mon meilleur ami». Avec Laurent Ournac, Thierry Heckendorn, Charlie Nune. 22.45 New York, unité spéciale Série. «Un homme peut en cacher un autre» «Telle mère... Telle fille» «Retour sur terre». 1.15 Au Field de la nuit

20.45 Série

20.45 Magazine

Castle «Tueur intergalactique». Avec Nathan Fillion, Stana Katic, Jon Huertas.

Tout peut changer Présentation : L. Bazin. «Gaspillage alimentaire : les pieds dans le plat».

21.30 Castle Série. «Les dessous de la loi» «Sous haute tension». 22.50 Mots croisés Mag. 0.25 Étoile sans lumière Comédie dramatique de M. Blistène. 1945. Fr. NB. 85 mn. Avec É. Piaf.

22.50 Grand Soir/3 23.50 Le prix à payer Documentaire. 2013. 0.40 Les carnets de Julie Mag. «Pays d’Iroise en Finistère». Présentation : Julie Andrieu. 1.35 Midi en France Mag.

TMC 20.45 Sixième sens Fantastique de M. Night Shyamalan. 2000. USA. 103 mn. Avec Bruce Willis, Toni Collette. 22.40 City on Fire Thriller de Rex Piano. 2008. USA. 90 mn. Avec Jamie Luner.

FRANCe 5 20.40 Les mariées de l’isle Bourbon Drame de E. Palcy. 2007. Fr. 95 mn. (2/2). 22.25 C dans l’air Magazine. 23.45 entrée libre Magazine. 0.05 Delta du Niger, la guerre du brut

NT1 20.45 American Pie 7 : le livre des secrets Comédie de John Putch. 2009. USA. 90 mn. Avec Eugene Levy, Bug Hall. 22.30 Obèses : perte de poids extrême 1.10 Ma vie à la télé Magazine.

D8 20.50 Le flingueur Action de Simon West. 2011. USA. 92 mn. Avec Jason Statham. 22.35 L’armée des morts Horreur de Zack Snyder. 2003. USA. 100 mn. 0.20 Touche pas à mon poste ! Magazine.

20.55 Série

Platane «La fois où il a fait du quatre quatre gris». Avec Éric Judor, Hafid Benamar, Youssef Hadji. 21.30 Platane Série. 22.35 Spécial investigation 23.30 L’œil de Links Mag. 23.55 Captive Drame de B. Mendoza. 2012. Fr/ All/Brit/Philippines. VM. 122 mn. Avec I. Huppert.

20.50 Film

20.50 Divertissement

Rebecca Drame psychologique de Alfred Hitchcock. 1940. USA. VM. NB. 130 mn. Avec Laurence Olivier, Joan Fontaine, G. Sanders. 22.55 Le veilleur de nuit Policier de Ole Bornedal. 1998. USA. VM. 100 mn. Avec Ewan McGregor. 0.35 Ravioli, la boîte à rêves Doc. 2009.

HD1 20.50 American Beauty Drame de Sam Mendes. 1999. USA. 120 mn. Avec Kevin Spacey, Annette Bening. 23.00 Pour elle Thriller de Fred Cavayé. 2008. Fr. 96 mn. Avec Vincent Lindon.

W9 20.50 Da Vinci Code Fantastique de Ron Howard. 2005. USA. VM. 142 mn. Avec Tom Hanks, Audrey Tautou, J. Reno. 23.30 Le solitaire Policier de J. Deray. 1987. Fr. 95 mn. Avec J.-P. Belmondo.

15

Retour au pensionnat à la campagne «Le respect». 23.00 Retour au pensionnat à la campagne, vu par... 0.00 C’est ma vie Magazine. «Au cœur d’un internat pour élèves en difficulté». 1.15 NYC 22 Série. «Prise d’otage».

FRANCe 4 20.45 Fais pas ci, fais pas ça Série. Avec Isabelle Gélinas, Bruno Salomone. 0.10 Ils partent au bout du monde pour changer de vie Documentaire. 1.50 Le Printemps de Bourges Concert.

NRJ12 20.50 Crimes dans l’Hérault Magazine. Présentation : Jean-Marc Morandini. 22.40 Crimes à Bruxelles Magazine. 0.30 Crimes à Montpellier Magazine. 2.15 Poker


16 SPORTS

lundi 7 octobre 2013 www.metronews.fr

sur

4

DIAPORAMA

A la peine depuis le début de la saison, le PSG a démontré qu’il savait être à la hauteur lors des grands rendez-vous. Hier, lors de la 4e journée de D1, le club de la capitale a battu Montpellier (30-29). Paris est 1er au classement.

AFP

HANDBALL

Les joueurs du Bayern Munich ont participé à la Fête de la bière qui s’est terminée hier. Et ils en ont bien profité. retrouvez les Photos sur

metronews.fr/bayern

Football Ligue 1

Paris un ton au-dessus Perf. Réduit à dix après l’expulsion de Thiago Motta en première mi-temps, le PSG a quand même battu Marseille au Vélodrome, hier soir. temPo. Si l’OM perd une place, les Parisiens suivent la cadence imposée par Monaco.

1

marseiLLe

9e journée

résultats vendredi Bastia - Lorient.......................................................4-1 samedi Monaco - Saint-Etienne......................................... 2-1 Guingamp - Rennes............................................... 2-0 Lille - Ajaccio .........................................................3-0 Nantes - Evian.........................................................3-0 Toulouse - Nice...................................................... 1-0 Valenciennes - Reims..............................................1-1

2

hier Montpellier - Lyon .................................................5-1 Bordeaux - Sochaux ...............................................4-1 Marseille - PSG....................................................... 1-2

psg

classement

hamza hizzir

«L

’argent ne fait pas le bonheur, l’OM si. » C’est ce que voulait faire croire une grande banderole déployée au Vélodrome à l’adresse du PSG et de son budget pharaonique de 430 millions d’euros. Mais hier soir, il a contribué à la joie des Parisiens venus arracher une victoire (1-2) à Marseille, après avoir évolué à 10 contre 11 pendant près d’une heure, le tout en conservant le contrôle du jeu. Une performance de champion ? Il est encore trop tôt pour le dire mais les limites affichées par l’OM lors de ce premier Clasico de la saison montrent que les Phocéens ne pourront toujours pas lutter pour le titre. Les hommes de Baup ont fait illusion une demi-heure, parvenant bien à conserver le ballon et à cadrer quelques tirs. Jusqu’au tournant du match, à la 34e, quand Thiago Motta commet une faute sur Valbuena en plein dans sa surface. L’arbitre expulse alors l’Italien et André Ayew transforme le penalty. Un coup dur qui permet, parado-

andré ayew (à droite) et zlatan ibrahimovic ont tous deux inscrit un but sur penalty. AFP

xalement, à Paris de sonner la révolte. En infériorité numérique, les hommes de Blanc mettent le pied sur le ballon et la pression sur le but adverse.

Maxwell buteur

L’égalisation survient logiquement juste avant la mi-temps. Bien servi par un centre de Van der Wiel, Maxwell devance une drôle de sortie de Mandanda pour placer une

tête dans le but vide. Un latéral droit offrant une passe décisive à un latéral gauche alors que leur équipe joue à 10, voilà qui n’est ni banal ni anodin : une telle action ne peut exister que dans le cadre d’une grande maîtrise collective. Cette dernière s’accentue d’ailleurs en seconde période, l’OM ne se montrant dangereux que sur une lourde frappe de Payet, laborieusement repoussée par Sirigu à la 62e.

1. monaco 2. PsG 3. Lille 4. marseille 5. nantes 6. nice 7. saint-etienne 8. montpellier 9. reims 10. reims 11. Bastia 12. rennes 13. Guingamp 14. Lyon 15. Bordeaux 16. evian 17. ajaccio 18. Lorient 19. sochaux 20. valenciennes

Pts 21 21 17 17 16 14 13 12 12 12 12 12 11 11 10 9 7 7 5 4

J 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9

G 6 6 5 5 5 4 4 2 2 2 3 3 3 3 2 2 1 2 1 1

N 3 3 2 2 1 2 1 6 6 5 3 3 2 2 4 3 4 1 2 1

P 0 0 2 2 3 3 4 1 1 1 3 3 4 4 3 4 4 6 6 7

Dif +11 +9 +7 +6 +6 +1 +1 +2 +1 +1 0 -1 +2 +1 -1 -7 -6 -8 -11 -10

Trois petites minutes avant qu’André Ayew ne vienne déséquilibrer Marquinhos dans la surface marseillaise. Un penalty que ne loupera pas un Ibrahimovic très serein. Et un avantage que ne laissera pas filer un PSG toujours plus sûr de sa force. Voilà cinq ans que Paris n’avait plus gagné à Marseille. Mais nul doute que ses supporters attendront moins longtemps la prochaine victoire.§


SPORTS

lundi 7 octobre 2013 www.metronews.fr

17

Et Loeb est redevenu spectateur

Rallye WRC

Il avait rêvé d’un tout autre épilogue.

Heureux de finir sa carrière en rallye chez lui, en Alsace, Sébastien Loeb (39 ans) a vécu un week-end difficile. Après avoir assisté en spectateur au couronnement de son ancien rival Sébastien Ogier (29 ans) jeudi, le pilote Citroën a dû abandonner, hier matin, après une spectaculaire sortie de route.

« J’ai commis une erreur »

La faute à une piste rendue glissante par la pluie et à un pilotage rendu trop agressif par la frustration de Loeb. «J’ai commis une erreur, a admis le nonuple champion du monde après s’être extrait de sa DS3 qui s’était retrouvée sur le toit. J’étais sans doute un peu trop chaud ce matin au départ.» Et pour cause, l’avant-veille, Ogier s’était déjà imposé pour lui succéder au palmarès du Championnat du monde WRC.

Daniel elena et sébastien Loeb saluent la foule, après avoir abandonné la course sur une sortie de route. afp

Loeb s’est surtout dit déçu «pour les spectateurs qui m’attendaient à Haguenau » même si, en dépit de cette sortie de route, l’organisation du rallye de France lui a permis de défiler dans sa ville de naissance. Une maigre consolation, même si

Tennis - Tournoi de Pékin

afp

Loeb a confié avoir «tout essayé pour l’emporter »...

Une fin en queue de poisson

Ce dénouement ressemble un peu à une fin à la Zidane, sans coup de boule mais avec la même sensation

de ne pas être allé au bout de l’aventure. Loeb, qui confiait récemment à metronews avoir choisi d’arrêter le rallye pour «ne pas faire l’année de trop», a peut-être commis la course de trop. Il faut dire que le contexte était électrique et que le sacre annoncé d’Ogier en Alsace a un peu plus exacerbé la concurrence entre les deux hommes, vieil héritage du temps (en 2011) où ils se disputaient la vedette au sein de l’équipe Citroën. Depuis, Loeb a décidé de laisser le champ libre en annonçant qu’il roulerait en Championnat du monde de voitures de tourisme (WTCC). Brèche dans laquelle s’est aussitôt engouffré Ogier, qui en avait assez de vivre dans l’ombre du plus beau palmarès du sport automobile mondial. §sébastien coca

Le podium du rallye d’alsace : 1. Sébastien Ogier. 2. Daniel Sordo. 3. Jari-Matti Latvala. Le classement général (à deux courses de la fin): 1. Ogier. 2. Neuville. 3. Latvala.

EN BREF

Rugby

Un Top 14 plus serré que jamais.

Seulement sept points séparent le leader (Toulon) du 11e (Castres) du Championnat de France après neuf journées. Une situation inédite, à l’issue d’un week-end marqué par la victoire de Toulouse contre le Stade français (28-10), de Toulon sur Clermont (25-19), ou encore de Grenoble face au Racing (22-20).

bardie. Le coureur espagnol de l’équipe Katusha s’est imposé en solitaire, à Lecco, devant Alejandro Valverde. Le petit puncheur catalan remporte ainsi son second Tour de Lombardie de suite. La Lotus de Romain Grosjean. afp

Les All Blacks dominateurs. En

«Rafa» à nouveau numéro un

Ce matin, Rafael Nadal est redevenu le roi. Battu à pékin hier en finale face à Djokovic (6-3, 6-4), l’Espagnol était sûr, depuis la veille, après sa victoire sur abandon face à Berdych, de retrouver le trône qu’il avait abandonné au Serbe il y a plus de deux ans (27 mois). Rafa, 27 ans, qui a remporté en septembre à l’US Open son 13e tournoi du Grand Chelem après avoir remporté Roland-Garros en juin, met donc un terme au règne long de 101 semaines sans discontinuer de Djokovic. Et s’il a concédé son tout premier revers de l’année, il n’en reste pas moins l’homme à abattre d’ici au Masters de Londres, le 4 novembre prochain.§

s’imposant à Johannesburg contre les Springboks, samedi soir, au terme d’un match époustouflant (38-27), la Nouvelle-Zélande a remporté le «Four Nations » pour la deuxième année d’affilée. Les coéquipiers de Richie McCaw terminent invaincus de la compétition reine entre les nations de l’hémisphère Sud.

Cyclisme

Rodriguez prend sa revanche.

Déçu de sa deuxième place obtenue la semaine dernière aux Championnats du monde en Toscane, Joaquim Rodriguez s’est consolé, hier, en Lom-

Formule 1

Grosjean sur le podium. Le Fran-

çais Romain Grosjean (Lotus), parti en 3e position, a tenu bon durant le GP de Corée du Sud, pour décrocher le troisième podium de sa saison (3e). L’Allemand Vettel (Red Bull), vainqueur de la course – son 4e succès d’affilée –, s’envole un peu plus au classement général.


détente

18

lundi 7 octobre 2013 www.metronews.fr

L’hoRoscope ema Fontayne Mots fléchés n° 993 / facile

Solutions n° 990 Mots fléchés M MA S RO D I N T T M I M I Y E N C F R U A L V I P L E

A A M V M T I C A G I T E R T E X T R A I R E A I S S E T I C C M I T E H A L E NON S T E P U N T E S T I T S D EME R A L I E E E T A NG E R E P L E I N E S E L I E S OS

AMÉNAGEANT LA PIÈCE SECOUÉS

JOUR DE REPOS INTERCALÉ

TITRE RUSSE LIEU DÉSERTIQUE

FORME DE VOLCAN

ÊTRE AU FUTUR GROSSES CAISSES

ROUTE À SUIVRE

ELLE EST PARFOIS BUISSONNIÈRE

FEUTRÉE DEUX À ROME BONNE HUMEUR PIGES, BALAIS

JARDIN PUBLIC REPROCHE DES SAINTES

Taureau

La paix vous est très précieuse. Ne vous laissez pas entraîner dans les conflits des autres. Restez neutre.

FIGURE DE CHINE SUPERBE MENTION

PIED DE VIGNE ÉVITA UN COUP

Gémeaux

PRONOM RÉFLÉCHI

Profitez de l’opposition de la Lune pour lâcher les vannes. Votre moitié sera très heureuse de toutes vos fantaisies.

Y VA IL NE SE FAIT QU’À DEUX

Sudoku 8

4

3

7

9

1

5

6

2

1

5

6

2

4

8

7

3

9

7

9

2

5

3

6

4

1

8

3

7

1

9

8

2

6

4

5

9

6

8

4

1

5

2

7

3

5

2

4

3

6

7

8

9

1

6

8

9

1

5

4

3

2

7

4

1

7

8

2

3

9

5

6

2

3

5

6

7

9

1

8

4

RetRouvez tous nos jeux suR jeux.metronews.fr

PROPRE C’EST COMME DO

BÊTES À RAYURES CÉRÉALE MANTEAU DES SOMMETS

RENOMMÉ ABSORBANTE

COBALT AU LABO BOULE OU MICHE

DESTINÉE

VENIR À MATURITÉ

EST ÉTENDU

AXES OPPOSÉS HABIT EN INDE

L’influence de Saturne vous rend très perspicace et exigeant(e). Il va falloir composer avec ces éléments pour réussir cette journée.

TENDRE

Vierge

SE DÉPLACE

Une Lune dissonante provoque des dizaines de contrariétés en cascade. Redressez la tête, vous adorez les défis.

SIGNE DE PONCTUATION DÉVÊTUS

Cancer

Ça déménage du côté professionnel. Vous avez tous les ingrédients pour vous éclater et vous épanouir. Foncez !

Lion

S’ARRÊTE NET LE PLOMB FUT FORCÉ

PRÉNOM DE CORDY CHATON

Bélier

Aujourd’hui, vous avez l’air vraiment décontracté. Vous prouvez que le nouveau Bélier est là, dynamique mais avec plus de douceur.

DIVERSITÉS

Balance

Vous êtes gâté(e) par l’éclairage de la Lune, chez vous. Vous avez la motivation nécessaire pour réaliser vos plans.

Sudoku n° 993 / facile

7

3 5

8

9

9 9

3 8

4

7 1 3

Scorpion

4

7 2

5 6

1 7

Sagittaire

5 6

2

5

Tout se passe bien, vos pensées sont claires et vos objectifs bien ficelés. N’en faites pas trop quand même.

5 1

2

7 4

Capricorne

3 2

Vous ne pensez qu’à une chose : les soirées entre amis ou en famille et les loisirs qui vous plaisent. Il n’y a pas de mal à se faire du bien.

6

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris§N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président - Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane Espace Méditerranée, 34670, Baillargues§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : rédaction : distribution@metronews.fr§E-mail courrier@metronews.fr§Relations médias : Linda § § Bellal Rédacteur en chef : Christophe Joly Rédacteurs en chef délégués : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Flore Galaud (News), Alexis Picard (Régions), Joël Riveslange (Sports), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Chef du service Paris : Pierre Chausse§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom. nom@metronews.fr

Vous faites la moue. C’est à cause de Saturne qui ne vous fait pas de cadeau. Vous devez aller de l’avant sans regarder vers le passé.

Verseau

La Lune vous a à la bonne. Votre moral et votre dynamisme sont au zénith. Profitez-en, sans pour autant jouer les casse-cou.

Poissons

Vous avez des ambitions. Vous comptez sur votre courage et vos idées pour améliorer ou maintenir votre niveau de vie.

Consultation voyanCe

01(5€75 75 90 93 les 10 minutes)



20131007_fr_provence