Issuu on Google+


musique P. 14

révélée en 2012 avec le single Le Sens de la vie, la chanteuse continue son envol avec A l’infini. un second album promis à un beau succès. dariUs saLiMi/WekaPtUre

Tal, à l’infini et au-delà

politique P. 8

www.metronews.fr

lundi 2 septembre 2013 -- n° n° xxxx 1757

Les Amis de Sarkozy en rangs serrés

REN

Rentrée : à chacun son rythme

La controversée réforme des rythmes scolaires va s’appliquer dès demain pour plus d’un million d’écoliers. Un retour à la semaine de 4,5 jours qui s’annonce parfois périlleux et source d’inégalités entre les communes.

syrie P. 6

france P. 8

Hollande piégé par Obama

Affaire Mazières : sordide parricide au tribunal Riner en or... et pour longtemps

afP

Le rétropédalage surprise du président américain sur la Syrie met à mal la stratégie de son homologue français, plus isolé que jamais.

judo P. 22

dharaPak/aP/siPa

NE jEtEz pas cE jouRNal suR la voiE publiquE : offREz-lE à votRE voisiN !

mEtRoNEWs Est impRimé suR du papiER 100% REcyclé.

école P. 4


4 événement

1

lundi 2 septembre 2013 www.metronews.fr

sur

DIAPORAMA

FAIT DIVERS

Une fusillade a éclaté tôt dimanche matin à la sortie d’une boîte de nuit dans le centre-ville de Marseille. Trois hommes ont été blessés par balles, dont un grièvement. Une escalade de la violence qui choque les habitants.

Royaume des chineurs mais aussi du kitch, la Braderie de Lille réserve quelques surprises. Dans ce joyeux fourre-tout, le top des invendables en photo.

Rythmes scolaires

Rentrée : le grand chambardement

éducation. Plus d’un million d’élèves du primaire reprennent demain le chemin de l’école avec de nouveaux rythmes. organisation. Un casse-tête redouté tant par les parents que par les enseignants.

«P

ourquoi cette émotion ? Pourquoi cette obsession ? » s’interrogeait Vincent Peillon jeudi. Le ministre de l’Education promet que le retour de la semaine de 4,5 jours sera une « révolution douce ». Mais sa réforme, qui vise à faire cours aux heures où les enfants sont plus réceptifs, s’applique dans la confusion dans les 4 000 communes (les autres attendront 2014) et pour le million d’élèves qui sautent le pas demain.

Inégalités

A commencer par les emplois du temps. « On observe une grande diversité, avec la fin de l’école à 15 h 45 pour une école sur deux, quand d’autres finiront deux jours à 16 h 30 et deux autres à 15 heures, regrette Benjamin Sihr, le secrétaire général du SNUippFSU, premier syndicat du primaire. A Briançon par exemple, les trois écoles ont des horaires différents. » Des horaires à la carte destinés à intégrer le « coeur de la réforme » : trois heures d’activités artistiques, sportives ou culturelles par semaine. Une idée séduisante sur le papier... mais difficile

à mettre en place. « Il y a une grande diversité qui parfois rime avec inégalité. On ne peut pas proposer à tous les enfants le même programme : certains vont avoir des activités culturelles ou sportives quand d’autres se contenteront d’une garderie », constate le syndicaliste. En effet, toutes les communes ne disposent pas des mêmes infrastructures. Sans parler des encadrants : si Paris peut puiser dans un riche tissu associatif, certaines communes rurales doivent se tourner vers les retraités. Dans certaines communes, les parents devront même mettre la

Les Français peu convaincus

Face à l’inquiétude du monde éducatif, Vincent Peillon se veut optimiste. « Il y a des villes qui font mieux que d’autres ? Eh bien, on va améliorer ! » a lâché jeudi le ministre au cours de sa conférence de rentrée. Et d’appuyer : « Il faut du temps pour convaincre, nous prendrons ce temps. » Les Français, eux, ne semblent pas tous

convaincus : selon un sondage Harris Interactive publié la semaine dernière, ils sont 49 % à penser que la réforme est une bonne chose. Un chiffre qui a chuté de 18 points depuis un an.§

interview

« les parents sont pris en otages »

ValéRie maRTy, présidente de la Fédération des parents d’élèves de l’enseignement public (PeeP). La présidente de la PEEP, Valérie sont pris en otages par une réforme besoins des enfants. Je n’ai rien Marty, a priori favorable à la dont ils n’étaient pas demandeurs. contre le foot mais, à la fin de la réforme, est pourtant inquiète de Sans parler de l’organisation des journée, quel est l’intérêt pour l’ensa mise en place. familles. Cela fait beaucoup. fant ? Dans quel état d’esprit abordezLa principale critique concerne l’orLes parents vont-ils devoir mettre vous la rentrée ? Avec une très ganisation des activités périscolaires. la main à la poche ? Oui, certaines grande inquiétude pour les parents Elles cachent un vrai bric à brac. Il communes l’avaient dit dès le dont les enfants vont découvrir ces n’y a aucune constance dans leur départ pour éviter d’augmenter les nouveaux rythmes. Environ 4 000 déploiement, on bouche les trous impôts locaux. C’est une mauvaise écoles vont patauger, et certains dans les emplois du temps. L’idée nouvelle car cet argent ne sera pas parents sont en colère car les infor- de base était de créer des activités mis dans les rénovations des écoles. mations ne sont pas descendues. Ils complémentaires, en fonction des §ProPos recueillis Par T. G.

DR

Thomas Guien

main à la poche, l’aide de 103 euros par enfant allouée par l’Etat aux municipalités étant insuffisante pour faire face aux frais supplémentaires de cantine ou de ramassage scolaire. Les parents des écoliers de Bourges ne dépenseront ainsi pas un centime de plus, quand ceux de Mandeure (Doubs) devront payer 20 euros par mois.


événement

lundi 2 septembre 2013 www.metronews.fr

5

afp

PREMIèRE dAME Valérie Trierweiler s’implique dans son rôle de Première dame. Un nouveau compte Twitter, un reportage dans l’émission « 66 minutes » sur M6 et toujours plus d’apparitions publiques : la rentrée 2013 s’annonce très stratégique.

ZAP RETROUVEZ TOUS CES SUJETS SUR

metronews.fr/ video

Un écureuil perturbe l’US Open : deux matches ont été interrompus à cause de la présence du rongeur.

Aux Etats-Unis, un pilote échappe à la mort en parvenant à s’extraire de sa voiture en flammes.

En Thaïlande, des hordes de macaques sèment la terreur parmi les habitants.

Demain, les écoliers de toute la France effectueront leur rentrée des classes. afp pHOTO fRaNK pERRY

Cayenne

Fort-de-France

Pointe-à-Pitre

« Il y aura des couacs, mais on s’ajustera » REPORTAGE. Vendredi, c’était la pré-

rentrée à Saint-Michel, une école privée nantaise qui met en place dès à présent les nouveaux rythmes scolaires. Pour les 400 élèves de cette école primaire, cela signifie une demi-journée d’école en plus chaque semaine. Cela permettra de libérer du temps et des activités aux écoliers. La directrice, Sylvie Berton, est une fervente partisane de ce nouveau calendrier. « C’est bien mieux pour le rythme de l’enfant et la régularité de sa semaine », explique-t-elle. S’il y a eu « quelques réticences », quand elle l’a annoncé en avril dernier aux enseignants et aux parents, elle a tenu bon: « Parler de la coupure du mercredi est une hypocrisie. Chez nous, la moitié des écoliers vont en centre de loisirs. Ce jour-là,

ils se lèvent à la même heure que d’habitude et ne se reposent pas. » L’école a donc allégé les heures de classe et « intensifié les activités périscolaires ». Mais la directrice le sait, les premières semaines risquent d’être compliquées : « Il va y avoir des couacs, mais on s’ajustera. »

flou pour les parents

Chez les parents, les avis sont partagés. Il y a ceux pour qui tout est encore très, très flou – « Je pensais qu’ils allaient finir à 15 heures, avance une mère, là, cela aurait vraiment changé quelque chose ! » Il y a aussi ceux qui sont contre cette demi-journée d’école en plus. « Cette réforme est inutile, pas pratique et fatigante pour les enfants, s’emporte Marie, maman d’une petite Manon. Pour eux, cela fait un matin de plus

à se lever. Et pour les parents, c’est plus cher. » Les cours finiront en effet à 16 heures, contre 16 h 30 l’an dernier. Marie a vite fait ses calculs : « Personne ne peut se libérer aussi tôt du travail pour aller chercher ses enfants. On va devoir trouver une baby-sitter, payer des activités périscolaires. » D’après elle, il faut compter, 60 euros en plus par semaine et par écolier. A côté d’elle, Valérie pointe le contenu des nouvelles activités : « Les vrais ateliers sont proposés sur le temps facultatif du soir. Mais sur les deux heures trente du midi, il n’y a quasiment rien de prévu, à part des jeux de société ! » Loin de tous ces débats, la petite Mathilde a du mal à quitter sa nouvelle classe et ses amis. Bref, vivement la rentrée. §Sibylle laurent

EN CHIFFRES 1,3 million des 6,7 millions d’écoliers français (dont environ 5,8 millions dans le public) vont connaître la nouvelle organisation des rythmes dès 2013. Les autres attendront septembre 2014. 800 000 : c’est le nombre d’enseignants qui font leur pré-rentrée aujourd’hui. 150 euros : c’est le coût par élève et par an de la réforme, selon l’Association des maires de France. 649 communes (comme Toulouse et Poitiers) avaient conservé la semaine de quatre jours et demi malgré son abolition par la droite en 2008. 80 % : selon Vincent Peillon, la réforme permettra à 80 % des enfants de bénéficier d’activités périscolaires, contre 20 % auparavant.


ACTU MONDE

6

lundi 2 septembre 2013 www.metronews.fr Barack Obama, samedi, devant la Maison Blanche, annonçant qu’il sollicitait un vote du Congrès sur la Syrie. JIM WATSON / AFP

EN BREF

Afrique du Sud

Nelson Mandela est sorti de l’hôpital. L’ancien président sud-

Etats-Unis

Les diplomates français surveillés par la NSA. L’Agence nationale

de sécurité américaine a espionné en 2010 des représentations diplomatiques françaises à New York et à Washington, selon un document interne de l’agence classé « très secret », consulté par l’hebdomadaire allemand Der Spiegel.

angela Merkel et Peer Steinbrück. MAX KOHR / WDR/RTL / AFP

Allemagne

Débat entre Angela Merkel et son rival Peer Steinbrück. Ils se

sont affrontés hier à la télévision alors que le candidat du SPD n’a jamais réussi à exister face à la chancelière de 59 ans, dans cette campagne au cours de laquelle il a commis nombre d’impairs.

Sénégal

Une nouvelle Première ministre. L’ex-ministre de la Justice

Aminata Touré a annoncé hier après-midi avoir été nommée chef du gouvernement en remplacement d’Abdoul Mbaye. Ce dernier, en poste depuis dix-sept mois, a été remercié le même jour par le président Macky Sall, sans explications.

Inde

Colère après la condamnation pour viol d’un adolescent. Ce dernier a écopé de trois années de prison (la peine maximale) pour sa participation au viol collectif d’une étudiante à New Delhi alors que l’opposition réclamait un durcissement des sanctions pour les mineurs.

«Les Etats-Unis risquent de ne pas y aller» Syrie

Barack Obama a surpris samedi en demandant au Congrès américain son autorisation pour frapper le régime syrien. L’historien François Durpaire, spécialiste des Etats-Unis, analyse cette décision.

BALTEL/SIPA

africain, âgé de 95 ans, hospitalisé depuis près de trois mois, est rentré hier dans sa maison de Johannesburg. Il y recevra les mêmes soins intensifs qu’à la clinique, son état de santé étant toujours officiellement « critique ».

Pourquoi solliciter le vote du Congrès sur l’intervention en Syrie ? Cette décision peut surprendre, car, vingt-quatre heures auparavant, les propos du secrétaire d’Etat, John Kerry, laissaient penser que les frappes étaient imminentes. Mais, dans un contexte où l’opinion n’est pas favorable à une intervention, et où la chambre des Représentants est à majorité républicaine, cela semblait très compliqué pour Barack Obama de passer en force comme il l’avait fait pour la Libye en 2011. Là, si le congrès dit oui, son crédit politique en sortira considérablement renforcé. Si c’est non, l’opinion publique ne le lui repro-

chera pas puisqu’elle est majoritairement contre l’intervention. Le forfait du Royaume-Uni a-t-il également pesé dans sa décision ? Bien sûr. Les Etats-Unis savent ce que c’est que de faire une guerre sans l’ONU, mais pas d’être dans une coalition sans la Grande-Bretagne : l’Angleterre a toujours été à leurs côtés. Il faut quand même remonter à la guerre d’Indépendance à la fin du XVIIIe siècle, pour voir une coalition franco-américaine seule contre le reste du monde ! Obama peut-il encore espérer convaincre les Américains du bienfondé d’une intervention ? Il va s’y employer d’ici aux débats au Congrès, le 9 septembre. Il a déjà commencé à le faire en articulant son discours autour d’arguments moraux. L’opinion américaine y est sensible et, s’il parvient à la rassurer sur le fait qu’il n’y a pas de mensonge sur l’emploi d’armes chimiques par le régime syrien, cela peut faire pencher la balance. De son côté, John Kerry va essayer de

convaincre un par un les congressmen. On peut aussi imaginer que quelque chose va se passer en politique étrangère, puisque Obama et Poutine se verront au G20 de SaintPétersbourg la semaine prochaine. Mais on peut dire que ce n’est pas très bien engagé dans le sens d’une intervention américaine. Les républicains vont largement voter contre selon vous ? Ce sont eux qui sont le plus divisés sur la question. Mais entre ceux qui s’inscrivent dans une tradition isolationniste, qui existe aussi dans le parti, et tous les faucons qui ne voteront pas la résolution parce qu’elle leur paraît trop molle, beaucoup ont de bonnes raisons de dire non. Si le Congrès vote contre, Obama ne pourra pas passer par-dessus. Les Etats-Unis risquent donc de ne pas y aller et de laisser la France dans un embarras abyssal. On va dans le sens d’une Amérique qui n’est plus le gendarme du monde. §PROPOS RECUEILLIS PAR GilleS Daniel

Obama met Hollande dans l’embarras

Politique

François Hollande montrait les muscles, se disant «prêt» à «punir» le régime de Bachar al-Assad. Le président fran-

çais se retrouve bien embarrassé face aux tergiversations de Barack Obama. Il devra désormais attendre le retour de vacances du Congrès, le 9 septembre, pour savoir s’il peut marcher main dans la main avec l’allié américain. Et d’ici là, l’opposition, qui de l’extrême gauche au

FN pointe les risques d’une entrée en guerre, va sans nul doute continuer à monter au créneau : inspirés par les exemples américain et britannique, la droite et le centre réclament désormais que le débat au Parlement, prévu mercredi, soit suivi d’un vote en bonne et due forme.

Débat agité en vue

Les hostilités sont déjà bien engagées. Le patron du PS, Harlem Désir,

s’est attiré hier les foudres des dirigeants de l’UMP en n’hésitant pas à dénoncer « l’esprit munichois » de certains dirigeants de l’opposition. Les sondages, eux aussi, appellent François Hollande à lever le pied. Selon une enquête BVA publiée ce week-end dans Le Parisien, près de deux Français sur trois (64 %) sont opposés à une intervention militaire en Syrie d’une coalition internationale incluant la France. §G. D.


ACTU FRANCE

8

lundi 2 septembre 2013 www.metronews.fr

L’incompréhensible parricide en procès Affaire Mazières

Le crâne fracassé, la veine jugulaire tranchée, le journaliste politique Bernard Mazières était retrouvé gisant dans une mare de sang par la femme de ménage de son appartement parisien, le 24 décembre 2010. Un crime

d’une violence inouïe, dont les auteurs présumés vont devoir répondre à partir d’aujourd’hui devant la cour d’assises des mineurs de Paris. Une juridiction qui, dans l’intimité d’un probable huis clos, aura face à elle des accusés inattendus : le fils de la victime, Lucas, dans le rôle de l’instigateur, et son ami Dany dans le rôle de l’exécutant. Qu’est-ce qui a poussé ce lycéen, âgé de 17 ans au moment des faits, et son ami, de huit ans son aîné, à commettre l’irréparable ? Près de trois ans après, cet assassinat reste

un mystère pour les psychologues et psychiatres du dossier, dont metronews a pu consulter les expertises.

Les deux organisateurs présumés du trafic de bébés roms mis en examen et écroués hier à Marseille. Ils sont soupçonnés d’avoir

effectué deux ventes de nouveau-né, l’une à Ajaccio en mai, l’autre à Marseille en juillet, à des membres de la communauté des gens du voyage, pour un prix de 10 000 euros chacun.

Le fils s’était éloigné de son père depuis l’âge de 15 ans. L’incompréhension, mutuelle, aboutira au pire. Une quinzaine de jours avant le drame, Lucas lance l’idée de se débarrasser de son père. « Des paroles en l’air» que Dany, rencontré via un ami commun quelques mois plus tôt, propose pourtant de concrétiser – «pour rendre service» –, avec l’aval de l’adolescent en détresse. Les deux complices décident de faire croire à un cambriolage qui tourne mal et Dany, inspiré par un fait divers belge datant de 2005, opte pour un marteau comme arme du crime. La bru-

ou de dérapage. Cette réforme décidée par Manuel Valls pour rapprocher la police et la population est cependant loin de faire l’unanimité. Pour Alliance, classé à droite, cela s’apparente à une simple «dénonciation».

Fait divers

Un homme de 55 ans tué d’un coup de fusil de chasse dans l’Oise. Les faits se sont produits

samedi soir vers 22 heures au domicile de la victime, à Lagny, près de Compiègne, au cours d’une soirée alcoolisée. Les cinq participants à la soirée, dont la compagne de la victime, la tireuse présumée, ont été placés en garde à vue.

Société

Les Français peuvent à partir d’aujourd’hui saisir «la police des polices». Ils doivent pour cela déposer un recours en ligne en cas d’abus

les scellés sur la porte de l’appartement du journaliste. CAPTURE D’éCRAN INA

La perpétuité pour le fils ?

EN BREF

Justice

Bernard Mazières en mars 2007. CAPTURE D’éCRAN INA

Marisol Touraine. BERTRAND GUAY / AFP

Retraites

Le gouvernement ne touchera pas aux petites pensions. «Nous

demandons un effort à tous mais, évidemment, ceux qui sont au minimum vieillesse verront leur retraite revalorisée au 1er avril comme c’était prévu », a affirmé la ministre des Affaires sociales, hier sur BFM TV. Marisol Touraine était interrogée sur l’impact du projet de réforme des retraites.

les funérailles du journaliste, à l’église saint-sulpice à Paris, le 14 janvier 2011. BORIS HORVAT / AFP

talité le connaît, lui qui écopera en octobre 2011 de trente mois d’emprisonnement pour avoir agressé au hachoir un revendeur de stupéfiants en février 2009. Dany, mis en examen pour assassinat et escroquerie après avoir utilisé frauduleusement les cartes bancaires de l’ancien responsable

du service politique du ParisienAujourd’hui en France, encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Une peine maximale que Lucas, passé aux aveux cinq jours après les faits et écroué en région parisienne, pourrait également se voir infliger si l’excuse de minorité lui était retirée. §RéMy de souzA

Les Amis de Nicolas Sarkozy comptent leurs troupes

Politique

Pour leur rentrée, les Amis de Nicolas Sarkozy ont choisi de jeter l’ancre dans le port d’Arcachon hier. A l’occasion

de la 2e grande réunion de l’association des Amis de Nicolas Sarkozy, après un premier essai réussi à Nice l’an dernier, les fidèles des fidèles comptent bien, jusqu’à aujourd’hui, «entretenir la flamme» sarkozyste. Pas si évident quand, depuis un an, une bonne partie des troupes UMPistes a finalement choisi de prendre le large. Comme l’ancien Premier ministre François Fillon ou le président de l’UMP Jean-François Copé qui ne cachent plus leurs ambitions présidentielles. Beaucoup d’anciens ministres ont d’ailleurs choisi de zapper le rendez-vous arcachonnais, comme Laurent Wauquiez, Xavier Bertrand, ou Bruno Le Maire. Depuis sa sortie du 8 juillet dernier devant les cadres de l’UMP, Nicolas Sarkozy s’astreint au

silence. Heureusement pour lui, ses « amis » – Brice Hortefeux, Nadine Morano ou Nora Berra – étaient là hier pour occuper le terrain. Et montrer qu’il y a bien un «espace d’unité» dans une UMP divisée.

Objectif : 50 000 adhérents

La question est plus que jamais sur toutes les lèvres : reviendra-t-il vraiment ? « Notre job, c’est de l’en convaincre», nous assure son ami, Yves Foulon, le maire d’Arcachon. Ils comptent bien, pour cela, rassembler le plus d’adhérents possible. «50 000 d’ici à la fin de l’année», pour la trésorière de l’association, Nadine Morano. Et si, hier, seuls quelques badauds et une centaine de militants étaient venus assister à la conférence de presse sur le port, Brice Hortefeux promet «2 000» participants aujourd’hui, au grand rassemblement militant. §Julie Mendel, À ARCACHON


10

Bonus

lundi 2 septembre 2013 www.metronews.fr

Phoenix Jones pose dans les rues de Seattle. SIPA

Phœnix Jones, profession super-héros PORTRAIT. Découvrez la vie incroyable de Phoenix Jones, un « super-héros de la vraie vie ». JUSTICIER. Equipé et surentraîné, il s’attaque au crime dans sa ville de Seattle aux États-Unis. PIERRE BOHM

C

omme des milliers d’enfants dans le monde, Aaron*, 5 ans, est fan de superhéros. Comme des milliers d’ enfants dans le monde, il a retapissé sa chambre de posters de ses surhommes préférés. Mais lui fait trôner entre une affiche de Batman et de Superman, celle représentant son père, Phoenix Jones. Quand celui-ci part en patrouille dans la ville de Seattle, Aaron paré de son costume de Spiderman aimerait bien le suivre au lieu de dormir. Cela fait beaucoup rire son père. À 25 ans, Phoenix Jones, de son vrai nom Ben Fordor, définit son action dans le style direct qui le caractérise : « Le rôle de Phoenix Jones est d’intervenir pendant le crime. » Pour savoir où et quand intervenir, Batman a un hologramme dans le ciel, Phoenix Jones s’appuie sur les réseaux sociaux ainsi que sur sa solide connaissance de sa ville : « À Seattle, il y a un quartier de 4 blocks par 4 blocks où sont commis environ un tiers des crimes. J’en ai fait mon territoire. »

« Je le mettais KO... »

Tout a commencé au début de l’année 2010.

Phoenix Jones a alors 22 ans. Il « intervient » sur un vol de voiture et il est filmé par une caméra de surveillance : « Un jour, je suis allé au travail, et on m’a dit qu’un officier de police me cherchait au sujet d’un justicier qui frappait des délinquants. À ce moment, j’ai su que j’étais pris.» Lors de cette première année il affirme avoir été arrête et relâché 36 fois sans qu’aucune charge ne soit retenu contre lui. « Au début, je ne faisais pas les choses comme il faut. Je voyais quelqu’un commettre un méfait, je le mettais KO, j’appelais la police et je disparaissais. » Depuis, ses relations avec les forces de l’ordre ce sont un peu calmées mais pas détendues sur le fond. «Je pense que quelque chose leur échappe. S’ils ne veulent pas que j’aille au combat, que l’un d’eux y aille avant », brave-t-il. Pour enrober de légalité ses actions contre le crime, le super-héros s’appuie sur une vielle loi datant de l’Ouest sauvage (Wild wide west) toujours en vigueur dans son État : un simple citoyen peut retenir un suspect jusqu’à ce que le shérif traverse la ville à cheval. « Aujourd’hui, il n y a plus de shérif, il y a la police et il y a moi. Donc je retiens le suspect jusqu’à son arrivée. » Au cours de ses trois années d’activité, Phoenix Jones revendique 250 arrestations de criminels et délinquants en tout genre : dealers de crack, pickpockets, agresseurs de rues...

Un équipement à 10 000 dollars

Pour réaliser ce travail de police parallèle, Phoenix Jones dispose d’un équipement complet : un costume pare-balles, des vaporisa-

teurs de poivres, des gaz lacrymogènes, un Taser, et un lanceur de filet. Oui, comme Batman. Pour son équipement, il a emprunté 10 000 dollars à la banque. Il est également surentraîné et a l’expérience du combat : quatre ans de camps d’entrainement militaire, deux ceintures noires de taekwondo et trente combats de freefight.

« Si quelqu’un dit que je suis fou... »

Dans la vraie vie Phoenix Jones est un jeune homme, marié, père d’un petit garçon et éducateur pour enfants autistes. Né au Texas, ses parents sont toxicomanes. Il est placé en orphelinat avant d’être adopté à l’âge de neuf ans par une famille de Seattle. «J’ai totalement coupé les ponts avec mes parents biologiques. Depuis que j’ai moi même un fils, je trouve très bizarre de ne pas s’occuper de ses enfants. » Au quotidien, la femme de Phoenix Jones le soutient et s’est même laissée entrainée dans l’aventure. Sous le nom de Purple Rain, elle participe aux patrouilles de son super-héros de mari et a abandonné sacs à main et talons pour être prête à agir à tout moment. Et son fils dans tout ça ? « J’espère qu’il n’aura pas à prendre la relève, que l’attitude individualiste des gens aura changé. » Il a déjà fédéré autour de lui un groupe d’une dizaine de membres : le Rain city superhero movement. Et à Phoenix Jones de conclure : « Si quelqu’un dit que je suis fou, le FBI m’a fait passer des tests qui prouvent le contraire ! »§ *Le prénom a été changé


votre job

12

2

Où s’inscrire à la rentrée ?

lundi 2 septembre 2013 www.metronews.fr

Les salons Studyrama de la Rentrée étudiante (5 et 6 sept.) et des Masters 1 et 2, MS & MBA (7 sept.) vous permettront de rencontrer les établissements proposant encore des places. Cité universitaire, Paris XIVe. www.studyrama.com

30 %

C’est, en pourcentage, le nombre de femmes à temps partiel, contre 6 % des hommes seulement. SouRCE : INSEE

un job Près De chez soi Le site Jobaproximite.com vous permet de déposer votre CV et de consulter les offres près de chez vous. Employeurs, présentez votre société, avec photos et avis. l’armée de terre recrute 10 000 engagés par an, âgés de 17 ans et demi à 29 ans. WITT/SIPA

armée

5 raisons de s’engager

conteXte. Avec plus de 300 métiers, l’armée de terre propose des carrières variées, avec ou sans diplôme. recrutements. Chaque année, ce sont environ 10 000 jeunes qui rejoignent les rangs de la défense nationale pour remplir des missions renouvelables, d’une durée de trois à dix ans. Marie lyan

Découvrir Des métiers variés

A l’image d’une multinationale, l’armée de terre couvre un large éventail de professions. « Nous avons besoin de tous les corps de métiers, de façon à être le plus autonomes possible lorsque nous nous rendons en mission sur le terrain », confie le général Frédéric Blachon, sous-direc-

teur du recrutement pour l’armée de terre. En fonction de votre profil, restera donc à choisir entre les métiers de l’infanterie, de l’artillerie, de la logistique, du renseignement ou encore de l’administration.

Pour l’amour Du terrain

Attention : les jeunes recrues ne doivent pas oublier qu’elles restent des soldats, pouvant être appelés à partir en mission. « Il est évident qu’un fantassin ira plus sur le terrain qu’un informaticien, mais celui-ci devra veiller à s’entraîner pour ne pas perdre ses réflexes », précise le général Frédéric Blachon. « D’ailleurs, les candidats s’engagent aussi parce qu’ils ont le sens de l’aventure », ajoute-t-il.

la Possibilité De gravir les échelons

« 60 % des officiers sont d’anciens sous-officiers et 70 % des sous-officiers

rénumérations le salaire net moyen d’un soldat (evat*) se situe entre 1 287 € et 1 340 €, contre 1 403 € à 1 975 € pour un sous-officier et 1 426 € à 3 192 € pour un officier. *Evat : Engagé Volontaire de l’armée de terre

sont d’anciens soldats », annonce Frédéric Blachon. Pour monter en grade, les militaires auront la possibilité de suivre des formations pour acquérir de nouvelles compétences, comme la gestion d’équipe, le contrôle du stress, l’apprentissage du tir ou d’une langue étrangère.

Des carrières aussi Pour les femmes

L’armée se veut à la fois « jeune et moderne », et elle sait faire de la place aux femmes. « Nous avons l’une des armées les plus féminisées au monde, avec près de 10 % de femmes », annonce le général. Si on les retrouve surtout dans les unités

de soutien ou d’appui, comme la maintenance, « tous les postes leur sont ouverts », précise-t-il.

un atout Pour la reconversion

Chaque année, près de 10 000 militaires quittent l’armée pour retourner dans le civil. Plusieurs entreprises, telles qu’Areva, Disneyland Paris ou la SNCF, s’arrachent ces profils : « Les employeurs savent très bien que ce sont des gens fiables, réglos, qui ont l’habitude d’arriver à l’heure. C’est pourquoi près de 80 % de nos hommes parviennent à se reconvertir dans les premiers mois », résume le général Blachon.§

100 000 C’est le nombre de « terriens » que comportait l’armée en 2012. Parmi eux, 12,3 % d’officiers, 33,5 % de sous-officiers et 54,2 % d’engagés volontaires.


lundi 2 septembre 2013 www.metronews.fr

votre job

13


14 CULTURE

3

lundi 2 septembre 2013 www.metronews.fr

sur

DIAPORAMA

CINÉMA

Samedi, le festival de Deauville, par la voix de Vincent Lindon, a rendu hommage à l’actrice Cate Blanchett. Nous en avons profité pour tendre l’oreille et recueillir les confidences d’une femme émue et ravie !

La femme de Nicolas Cage l’accompagne partout et surtout à Venise. Découvrez les images du couple dans la ville qui accueille chaque année la Mostra. retrouvez Ces images

sur metronews.fr/cage

musique

Tal n’en finit plus de rêver sortie. Moins de deux ans après son premier album, la chanteuse Tal publie déjà A l’infini, un disque taillé pour un nouveau carton. interview. Metronews fait le point sur ce tourbillon avec la participante du prochain « Danse avec les stars ».

usqu’où ira Tal ? Après avoir écoulé 400 000 exemplaires de son premier album, la chanteuse part de nouveau à l’invasion des charts avec A l’infini. Décryptage d’un carton annoncé.

J

très contents. » Et ils sont nombreux : Tal a plus de 600 000 abonnés à son compte Twitter et près de 500 000 fans sur Facebook. « Ils me suivent tous les jours et savent bien que j’adore rapper, poursuit-elle. On a essayé de garder la logique du premier album, mais il fallait cette évolution hip-hop. »

Un rêve de gamine

Une toUrnée à l’approche

PROPOS RECUEILLIS PAR boris tampigny

Tal aurait pu être une enfant star. Petite, elle chantait déjà devant la caméra, avant d’apprendre à jouer du piano et de la guitare à 12 ans. C’est dire si le carton de son premier album représentait un rêve pour la jeune femme. « J’ai vécu énormément de choses en très peu de temps et ça m’a fait grandir », analyse-t-elle. De quoi battre le fer tant qu’il est chaud avec la sortie d’A l’infini, qui possède tout pour remporter l’adhésion des ados.

Avant de partir en tournée, en 2014, et de se produire au Palais des Sports, Tal a donné plusieurs concerts cet été pour roder son show. « C’était les deux meilleurs mois de ma vie, confie la jeune artiste. Chanter en live avec des musiciens, c’est ce qui me fait le plus de bien. Il y avait un échange avec mes musiciens, et mes fans ont constaté une évolution entre les différents concerts. »

des inflUences hip-hop

Tal se lancera bientôt un nouveau défi : la quatrième saison de « Danse avec les stars ». « J’ai tellement hâte de commencer les répétitions, nous confie-t-elle. J’aime la danse depuis toute petite mais je me suis toujours limitée au hip-hop. Mais si j’ai accepté, c’est parce que j’aime apprendre des choses nouvelles. » Rendez-vous le 28 septembre pour la première émission. §

Considérée comme la nouvelle étoile du R’n’B français, Tal hausse le ton sur son deuxième album, qui comporte plusieurs passages très urbains, notamment sur les titres « A l’international », « Une autre personne » et « Something new ». Une référence totalement assumée par la chanteuse. « Certains seront peutêtre choqués. Mes fans, eux, sont

danse avec tal

tal se produira deux fois au palais des sports de paris en mars prochain. DARIUS SALIMI/WeKApTURe

on aime

Une nouvelle collection de tubes Devenue en moins d’un an la nouvelle idole des ados, Tal enfonce le clou avec un deuxième album à son image : énergique et humaniste. Alternant entre mélodies calibrées pour le dancefloor – « Une autre personne » ou « Le passé » – et ballades puissantes, comme « Marcher au soleil », la jeune chanteuse affirme son style et s’impose comme un visage incontournable de la scène française.


16

médias

Thomas sotto, 40 ans, dans les studios d’europe 1. Capa piCTuRES/EuRopE 1

lundi 2 septembre 2013 www.metronews.fr

Philippe Lucas débarque chez Cyril Hanouna Télévision

il va y avoir du sport dans la deuxième saison de « Touche pas à mon poste ».

Thomas Sotto, matinal et jovial Radio

Reporter, animateur de « Capital » sur M6, Thomas Sotto a succédé à Bruce Toussaint aux commandes de la matinale sur Europe 1. Depuis lundi der-

nier, de 6 heures à 9 heures, le journaliste a trouvé ses marques dans une tranche fluide, pédagogique et décontractée. Quelles sont vos impressions après une semaine de matinale ? L’impression la plus forte, c’est que je me suis amusé. Surtout après avoir évacué la tension de la première émission – que j’ai eu le sentiment d’avoir préparée depuis quatre mois – et même sur celle-là, j’ai trouvé ça chouette. Vous souhaitez donner une info accessible. Est-ce difficile compte tenu du nombre de sujets évoqués en trois heures ? Nous avons construit une grille qui est assez claire et lisible. On n’attend pas la même chose du rendez-vous de 7 h 15 que de l’interview vérité de 7 h 45. On détermine quel est le meilleur sujet pour la pédagogie, quel est celui sur lequel on veut polémiquer un peu… S’il y a une règle incontournable pour mener une matinale, c’est la rigueur. Aucune mauvaise nuit de sommeil ne peut servir d’excuse, il faut être carré. Comment gérez-vous le temps imparti à un sujet, à une interview ?

J’ai tenu à ce qu’il y ait des rendezvous assez longs : pour celui de 6 h 15, celui de 7 h 15, on a le temps, on a minimum cinq minutes, ce qui est beaucoup le matin. Pour l’interview vérité, on est plutôt à sept minutes. Le matin, les gens ont besoin d’avoir l’essentiel assez rapidement et, d’un autre côté, il ne faut pas qu’on soit dans une essoreuse permanente. La pression des audiences pèset-elle sur vos épaules ? Les audiences, on les a tous les deux ou trois mois, c’est une logique de long cours. Je n’arrive pas le matin en me posant la question, contrairement à la télé, où ça tombe dès le lendemain. C’est essentiel, bien sûr, mais c’est périphérique, il ne faut pas se laisser parasiter par les audiences. Quel est votre truc pour être au top dès 3 heures du matin ? Je n’ai pas un truc, mais trois réveils ! Pour être franc, je n’ai pas encore trouvé le bon rythme. Je fais une grande sieste et, le soir, je regarde le plafond en me disant, tiens, il faudrait que tu dormes… Cet été, j’avais l’impression que j’allais entrer dans les ordres ! Alors que pas du tout. Ou alors, si c’est ça les ordres, eh bien on s’y amuse beaucoup. §PROPOS RECUEILLIS PAR jennifeR lesieuR

L’émission, qui fait sa rentrée ce soir à 18 h 30 sur D8, accueille deux nouveaux chroniqueurs : l’humoriste Jérémy Ferrari, deux fois par semaine, et – surprenant – Philippe Lucas tous les mercredis. Cyril Hanouna a remarqué le potentiel de l’ex-entraîneur de Laure Manaudou quand ce dernier interviewait des nageurs aux mondiaux de natation. « Je me suis dit qu’il serait parfait pour “Touche pas à mon poste” », a déclaré l’animateur lors de la conférence de rentrée de D8. « On part du principe que tout le monde a un avis en télévision, poursuit-il. Comme il y a 65 millions de sélectionneurs de l’équipe de France, il y a 65 millions d’avis sur une émission. » Avec l’arrivée de Philippe Lucas, connu pour ses coups de gueule,

Philippe lucas, la nouvelle star de d8. SauTiER pHiLippE/Sipa

Enora Malagré aura de la concurrence. Le sportif a d’ailleurs donné le ton lors d’un duplex téléphonique durant la conférence, lorsqu’il a évoqué ses motivations pour rejoindre le programme : « C’est très simple, je suis très bien payé. […] C’est une émission qui marche bien, qui est branchée. Je travaille avec des droits d’image, j’ai besoin de me faire voir à la télé. » §sonia ouadhi

EN BREF

Projet

Silvio Berlusconi, bientôt héros d’un film érotique. Le réalisateur

italien Tinto Brass a affirmé ce weekend, à la Mostra de Venise, qu’il voulait tourner un film érotique sur les frasques sexuelles d’Il Cavaliere. « Je pense au titre Merci Papy », a précisé le réalisateur, en référence au surnom donné à l’ex-chef du gouvernement italien par les jeunes femmes invitées à ses soirées torrides.

twood, 83 ans, roucoulerait déjà. Le site américain E! Online a publié plusieurs photos – prises à l’aéroport LAX de Los Angeles – de l’acteur en compagnie d’une jolie blonde qui pourrait bien être sa nouvelle élue de son cœur. isabelle adjani. Sipa

Mariage

« Andrea et Tatiana, je vous déclare mari et femme. » Le jeune prince de Monaco, Andrea Casiraghi, et sa fiancée, la richissime Colombienne Tatiana Santo Domingo, ont convolé samedi en Principauté. Une cérémonie civile qui précède le mariage religieux à Gstaad (Suisse) prévu cet hiver, et qui s’est déroulée dans la plus grande discrétion.

People

Alors qu’on vient d’apprendre son prochain divorce, Clint Eas-

Cinéma

Isabelle Adjani prend du galon.

La comédienne fait partie des cinq membres de la commission chargée de sélectionner le film français candidat aux Oscars. Dans la liste figurent également le réalisateur Laurent Cantet, l’auteur d’Entre les murs, les producteurs Alain Terzian et Estelle Fialon et la scripte Sylvette Baudrot.


médias

18

lundi 2 septembre 2013 www.metronews.fr

rick Grimes affrontera-t-il bientôt les zombies en manchot ? AMC

affronte le Gouverneur dans un combat épique au cours duquel l’une de ses mains est brutalement tranchée. Si les deux hommes n’ont fait que « discuter » dans la saison 3, difficile d’imaginer une saison 4 sans une bonne vieille bagarre entre ces deux-là. Mais les scénaristes de la série seront-ils fidèles à la BD jusqu’au bout… des doigts ?

Andrew Lincoln rêve d’être amputé

The Walking Dead 4 : un scénario tranchant Série

The Walking Dead, sans Rick Grimes…

Les fans n’osent y penser, la production non plus. Mais pourquoi pas ? « Dans mes rêves, un jour, Rick meurt et Carl [son fils, ndlr] prend sa suite, il a ses propres enfants et nous arrivons à la saison 50 », confie le producteur exécutif David Alpert dans les colonnes du Hollywood Reporter. « La série devrait pouvoir

20.50 Série

durer encore longtemps. [En ce qui concerne les personnages] tout est ouvert, mais tout dépend de l’évolution de l’histoire. » Rassurez-vous, l’ex-shérif ne va pas, pour le moment, connaître le même sort que l’un des personnages phares de la saison 3. Mais pas sûr qu’il sorte de la saison 4 totalement indemne. Dans le comic book dont s’inspire la série, Rick

20.45 Série

20.45 Film

Les experts : Miami «La rage de vaincre». Avec David Caruso, Emily Procter, Jonathan Togo.

Castle «Après la tempête». Avec Nathan Fillion, Stana Katic, S. Sullivan.

21.35 Les experts : Miami Série. «Le tueur de la Toile» - «Dans la cage» «Dernières vacances». 0.10 Forgotten Série. «Erreur d’aiguillage» «Noir dessein». 1.55 Sept à huit Magazine.

21.30 Castle Série. «Des fleurs pour ta tombe» - «Jeunes filles au père». 22.55 Mots croisés Mag. 0.25 Martin Roumagnac Drame de G. Lacombe. 1946. Fr. NB. 104 mn.

TMC 20.45 Taxi 3 Action de Gérard Krawczyk. 2002. Fr. 90 mn. Avec Samy Naceri, Frédéric Diefenthal, Marion Cotillard. 22.20 Taxi 2 Action de Gérard Krawczyk. 2000. Fr. 85 mn. Avec F. Diefenthal.

FRaNCe 5 20.45 Chez Maupassant Série. «Le père Amable» - «La parure». 22.30 C dans l’air Magazine. 23.45 Superstructures Série doc. 0.35 Suicides, un silence de mort Doc.

La fleur du mal Drame psychologique de Claude Chabrol. 2002. Fr. 100 mn. Avec Nathalie Baye, Benoît Magimel, Suzanne Flon. 22.30 Grand Soir/3 23.35 La saga des halles de Paris Doc 2012. 0.25 Les carnets de Julie 1.15 Midi en France Mag. «À La Rochelle».

NT1 20.45 Sœur Thérèse.com Série. «Jardin secret» - «Réussir ses rencontres.fr» - «Juliette est de retour». Avec Dominique Lavanant. 1.45 Les nouvelles filles d’à côté Série.

D8 20.50 The Sentinel Policier de C. Johnson. 2006. USA. 108 mn. Avec M. Douglas. 22.45 Basic Instinct Policier de Paul Verhoeven. 1992. USA. 125 mn. 1.00 Touche pas à mon poste ! Magazine.

« C’est quelque chose dont nous avons discuté au cours de la saison précédente, révèle David Alpert, au sujet d’une éventuelle amputation de Rick. Vu tous les événements auxquels les personnages devaient faire face, nous avons décidé que ce serait un peu trop, ajoute-t-il. Mais ça ne veut pas dire qu’on ne le fera pas. » Et qu’en pense l’interprète de Rick, l’acteur Andrew Lincoln ? « Je n’arrête pas de dire qu’on devrait le faire ! s’amuse-t-il. Donc peut-être que ça va arriver. » Andrew Lincoln mettrait-il sa main à couper ? Verdict le 13 octobre sur la chaîne américaine AMC. §jérôme vermelin

20.55 Série

Generation War «Une autre guerre». Avec Volker Bruch, Tom Schilling, M. Stein. 22.25 Spécial investigation Magazine. «Grèce : vers la guerre civile ?». 23.20 L’œil de Links Mag. 23.50 Voisins du troisième type Comédie de Akiva Schaffer. 2012. USA. VM. 102 mn.

EN BREF

Confidentiel RTL

M6 continue son tour de France. Actuellement à la

recherche de la meilleure boulangerie de l’Hexagone, la chaîne s’apprête à partir sur les traces de « La plus belle région de France ». Le jury sera composé de trois personnalités : le cuisinier Philippe Etchebest, la journaliste Clémentine PortierKaltenbach et l’un des dirigeants du guide touristique Lonely Planet.

§marc Pellerin/Le Parisien

Fait divers

Jean-Philippe, le candidat belge de « Top Chef » a évité le pire. Vendredi soir,

à Mons (Belgique), JeanPhilippe Watteyne, a été agressé, ainsi que sa compagne et sa petite sœur, par quatre hommes âgés de 18 à 20 ans. Si les deux femmes ne souffrent « que » de bosses et de bleus, il en va autrement pour le chef montois : cinq points de suture à l’arrière de la tête, un pouce retourné et la mâchoire bloquée.

20.50 Film

20.50 Téléréalité

La forêt d’émeraude Aventures de J. Boorman. 1986. Brit. 115 mn. Avec Powers Boothe, Meg Foster, C. Boorman. 22.40 La terre des hommes rouges Drame de Marco Bechis. 2008. 106 mn. Avec Abrisio Da Silva Pedro. 0.20 L’hiver de Pablo Documentaire. 2012.

HD1 20.50 Jugé coupable Thriller de et avec Clint Eastwood. 1998. USA. 125 mn. Avec Isaiah Washington. 23.10 L.627 Policier de B. Tavernier. 1992. Fr. 140 mn. Avec Didier Bezace.

W9 20.50 Le coach Comédie de Olivier Doran. 2009. Fr. 92 mn. Avec Jean-Paul Rouve. 22.30 The Full Monty - Le grand jeu Comédie de Peter Cattaneo. 1997. Brit. VM. 90 mn. Avec Robert Carlyle, M. Addy.

L’amour est dans le pré Présentation : Karine Le Marchand. 23.15 Nouveau look pour une nouvelle vie Divertis. «Éveline et Thibault» «Pierre et Sarah». Présentation : E. Albertini et C. Cordula. 1.50 NYC 22 Série. «Ronde de nuit». Avec Adam Goldberg.

FRaNCe 4 20.45 Fais pas ci, fais pas ça Série. «L’esprit de Noël» - «Les apparences sont parfois trompeuses». Avec I. Gélinas. 22.25 Le fantôme de mon ex Comédie de Charlotte Brandström. 2007. Fr. 87 mn.

NRJ12 20.50 Mega Shark vs Crocosaurus Horreur de Christopher Ray. 2010. USA. 88 mn. Avec Gary Stretch, Jaleel White. 22.30 Shark Week Action de C. Ray. 105 mn. Avec Patrick Bergin.


20 SPORTS

lundi 2 septembre 2013 www.metronews.fr

sur

4

DIAPORAMA

FOOTBALL

retrouvez les photos sur

aFP

Olivier Giroud a permis hier aux Gunners d’Arsenal de s’offrir le derby de l’Est londonien contre Tottenham (1-0). Le Français a inscrit le seul but de la rencontre, trompant Hugo Lloris d’une déviation de l’extérieur du droit.

Gareth Bale va jouer au Real Madrid. Découvrez à cette occasion les Britanniques qui ont marqué le club. metronews.fr/balereal

Football Ligue 1

Monaco frappe fort succès. Les Monégasques se sont imposés hier soir sur la pelouse de l’OM (1-2) grâce à des buts de Falcao et de Rivière en seconde période. leader. Cette victoire permet au club de la Principauté de s’emparer de la première place.

1

marSeiLLe

4e journée

résultats SAMEdi Evian - Lyon ............................................................ 2-1 PSG - Guingamp .................................................... 2-0 Rennes - Lille .........................................................0-0 Reims - Nantes ......................................................0-0 Lorient - Valenciennes ......................................... 1-0 Bastia - Toulouse.................................................... 2-1

2

Sochaux - ajaccio ..................................................0-0 hiER Saint-Etienne - Bordeaux ...................................... 2-1

monaco

Nice - Montpellier..................................................2-2 Marseille - Monaco................................................ 1-2

Hamza Hizzir

classement

S

i l’argent ne fait pas le bonheur, il peut faire une équipe de foot. L’AS Monaco et ses stars, recrutées cet été à coups de dizaines de millions d’euros, l’ont prouvé hier soir sur la pelouse d’un Vélodrome chauffé à blanc. Où le club du milliardaire russe Dmitry Rybolovlev, tout juste promu en L1, s’est imposé (2-1) contre l’OM, après avoir pourtant longtemps souffert face à des Marseillais très en verve durant le premier acte d’une rencontre enlevée et spectaculaire de bout en bout. On a cru un moment que le tournant du match avait eu lieu à la 9e minute, quand Toulalan, blessé, a dû céder sa place au jeune Pi. En effet, c’est à ce moment que les Monégasques ont cessé de mettre la pression sur la défense phocéenne, pour finalement subir les coups de boutoir adverses durant toute la première mi-temps. A la 28e, Gignac place ainsi une merveille de volée en déséquilibre au ras du poteau gauche de Subasic. Avant que le même ne trouve André Ayew d’une

Le monégasque Falcao (à gauche), ici au duel avec Fanni, a égalisé juste après la mi-temps. aFP

subtile déviation à la 37e pour une superbe reprise du Ghanéen à l’entrée de la surface.

Marseille touche le poteau

L’OM finit par trouver la brèche à quelques secondes de la pause, grâce à une tête de Lucas Mendes à la réception d’un corner de Valbuena. On pense alors que Monaco n’est pas dans le rythme, et pas encore au point face à un collectif aussi bien

rodé. Erreur : dès la 47e, Falcao, joliment servi par Moutinho, bat Mandanda de près et permet aux siens d’égaliser. Le point de départ d’un long calvaire pour des Marseillais qui n’y sont plus, tandis que l’ASM met le pied sur le ballon. André Ayew trouve bien le poteau sur une frappe sèche à la 51e, mais Kurzawa lui répond dix minutes plus tard en plaçant une lourde tête sur le montant du portier phocéen.

1. Monaco 2. Marseille 3. Saint-Etienne 4. PSG 5. Rennes 6. Reims 7. Lille 8. Lyon 9. Bastia 10. Lorient 11. Montpellier 12. Nice 13. Nantes 14. Evian 15. Bordeaux 16. Valenciennes 17. Ajaccio 18. Guingamp 19. Sochaux 20. Toulouse

Pts 10 9 9 8 7 7 7 6 6 6 5 5 4 4 4 3 3 3 2 2

J 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4

G 3 3 3 2 2 2 2 2 2 2 1 1 1 1 1 1 0 1 0 0

N 1 0 0 2 1 1 1 0 0 0 2 2 1 1 1 0 3 0 2 2

P 0 1 1 0 1 1 1 2 2 2 1 1 2 2 2 3 1 3 2 2

Dif +6 +4 +2 +3 +1 +1 +1 4 0 -1 -2 -3 0 -2 -2 -1 -1 -3 -3 -4

Dans le sillage d’un Moutinho de gala, et malgré la sortie sur blessure de Falcao à la 67e, l’ASM régale et enchaîne ensuite les occasions. Jusqu’à en concrétiser une à la 79e, grâce à un festival de Rivière, trouvé dans la profondeur par le meneur de jeu portugais. Devant leur écran, les joueurs du PSG ont compris : la concurrence de Monaco est désormais bien concrète, au-delà du seul mercato.§


22

SPORTS

lundi 2 septembre 2013 www.metronews.fr

Teddy Riner, construit pour durer Judo Mondiaux

«Ce qu’il renvoie quand il monte sur un tapis fait que les autres en face ne montent pas pour gagner, mais pour ne pas perdre. Ils ont donc déjà perdu.»

Des années que le scénario se répète, mais Stéphane Frémont, l’entraîneur de l’équipe de France de judo, n’est pas près de s’en lasser. Tant mieux pour lui : Teddy Riner, sacré champion du monde samedi pour la 6e fois, à 24 ans, n’a même pas encore atteint le sommet de son art. Ce n’est donc pas fini.

iL a un physique d’acier

Ce qui distingue le Français du commun des judokas de plus de 100 kg ? Un subtil alliage entre un physique de colosse (2,04 m pour 137 kg) et une rapidité d’action habituellement propre à ses collègues de moins de 73 kg. Des qualités qu’il

cultive en gardant toujours un œil sur la balance. Mais aussi en mettant tout son cœur à l’ouvrage, même après avoir tout gagné. «Mes coachs n’ont rien à me reprocher, je n’en garde jamais sous le pied », assure ainsi Teddy Riner.

iL a toujours faim

Le Guadeloupéen l’a annoncé : il prévoit de combattre jusqu’en 2020, soit jusqu’à 31 ans, l’âge auquel David Douillet avait pris sa retraite. Lequel, à 24 ans, n’avait encore gagné aucun titre majeur, quand Riner est déjà recordman du nombre de couronnes mondiales individuelles. Même pas rassasié : «Ce que Teddy veut, c’est vraiment entrer dans la légende, confie Franck Chambily, son coach personnel. Il faut qu’il aille chercher trois titres olympiques. C’est jouable. Il

Teddy riner a remporté ce week-end à rio son sixième titre mondial, à seulement 24 ans. sipa

en parle souvent, il le sait très bien.»

iL est seuL au monde

La concurrence ? Quelle concurrence ? L’exemple de la finale de samedi résume bien l’affaire : son adversaire, Rafael Silva, médaillé de bronze à Londres et n°1 mondial, évoluait à domicile, porté par une foule en liesse. Il affrontait, en outre, un Riner à la préparation tronquée, diminué par une douleur à l’épaule gauche. Résultat : victoire du Français en à peine deux minutes. «Si

mes adversaires ont peur ? Je n’en ai pas l’impression, lâchait le sextuple champion du monde hier. Mais si c’est le cas, tant mieux. Qu’ils aient peur jusqu’en 2016 !» Et sans doute au-delà. §Hamza Hizzir

Les médaiLLes des bLeus 2 d’or : Teddy Riner (+100 kg), Loïc Piétri (-81 kg). 2 d’argent : Ugo Legrand (-73 kg), Clarisse

Agbegnenou (-63 kg).4 de bronze : Audrey Tcheuméo (-78 kg), Gévrise Emane (-63 kg), Alain Schmitt (-81 kg), équipe féminine.


détente

lundi 2 septembre 2013 www.metronews.fr

23

Mots fléchés n° 958 / moyen SECRETS FORME D’UNE PELOTE

PLAT MEXICAIN ARABLE

L’hoRoscope eMA FontAyne

Bélier

Votre obstination va être récompensée. Promotion ou augmentation, en tout cas, vous avez eu raison de ne pas lâcher prise.

Taureau

Vous aspirez à la solitude et c’est légitime : ceux auxquels vous avez consacré tout votre temps ne vous en voudront pas.

Gémeaux

Le cœur a ses raisons que la raison n’a pas : alors ne réfléchissez plus, laissez parler votre cœur, enfin.

Vierge

Les preuves d’amour ne sont pas inutiles, même si l’amour est installé depuis longtemps. Vous devriez essayer pour voir.

On a toujours besoin d’une chance à soi, rien qu’à soi. Eh bien, elle est tout à vous aujourd’hui : ne la laissez pas passer.

MESURE DE CHINE SOURCE DE FRAI

UN TROU À LA CAMPAGNE

FIN D’INELLE SUIT FINITIF SON RAJA FLEUR MARINE

Si on vous confie une mission, pas de panique. On a raison de vous faire confiance, vous devez en être convaincu(e).

ELLE DESCEND DU PERCHE

C’EST LOIN D’ÊTRE TOUT

PORTE L’HABIT

Sagittaire

GARDA POUR LUI ARBRE À BEURRE

Comment faire taire les mauvaises langues ? En ne les écoutant plus, vous verrez, elles finiront bien par se taire.

COUP SUR LE TATAMI AU CHOIX VENUE ICI-BAS ORDINATEUR

Capricorne

Vous êtes bourré(e) de vitalité, de tonus, de punch. Pas un seul recoin de vous qui ne soit rempli. C’est époustouflant.

E F H G P R E F E R E E E N T EME N T E B U S COR NOU E P I V I A N E S T C S C R I A T E R A N A R R A S O I R R A P P E L E E E N E S A N S

SE RENDENT PETIT PROF FAIT DES RÉFLEXIONS

POISSON DE MER IL EST SENSIBLE AU COR

DÉCOLLAGE IMMÉDIAT

Verseau

Ne vous étonnez pas d’être bousculé(e) aujourd’hui. Vous êtes tellement lent(e) qu’on ne résiste pas à cette méchante tentation.

L’IMAGe du jouR

Sudoku n° 958 / moyen

2 5

Poissons

Ne vous contentez pas de faire ce qu’on vous demande, ce n’est pas ainsi que votre situation évoluera. Prenez des initiatives.

01 75 75 90 93

(5 € les 10 minutes)

6 8

4

Sudoku 5

3

1

7

6

9

8

4

2

7

8

6

5

2

4

9

3

1

9

2

4

8

1

3

7

6

5

2

4

9

1

8

5

3

7

6

3

1

5

9

7

6

2

8

4

6

7

8

3

4

2

1

5

9

8

9

2

4

5

7

6

1

3

1

5

3

6

9

8

4

2

7

4

6

7

2

3

1

5

9

8

DEVANT LE PÈRE, PUIS LE FILS

SIRE ELLE DEVINT GÉNISSE

5

7

8

1

3

7

9

3 8

1 5

3

3 8

2

6

1 2

3 5

6

Solutions n°955 D S A ON S U R R A I C A C A CN E R T L R A E P MU R I B E B E R U R

DE LA SORTE

CLUB ESPAGNOL DE FOOTBALL

SON PREMIER REPOSE

CHANGER D’ATMOSPHÈRE

4

S B A C B R A F L

QUI CONCERNE UN VAISSEAU

IL A PEINT DES TAHITIENNES

SYNDICAT ELLE ACCUEILLE LA BISE

BIÈRES ANGLAISES

Scorpion

ConsultatIon voyanCe

Mots fléchés

SERT À DÉSIGNER DÉCODÉS

HOMME DE PROJET COUSSIN

Balance

Lion

Laissez-vous encore du temps avant de convaincre ceux qui pourraient soutenir vos projets. Le temps d’une plus grande réflexion…

PRÊTRE SÉCULIER PLANTE À GOUSSES

FLEUVE DU NORD AUTEUR ITALIEN

Cancer

Pour retrouver votre calme, les moyens existent. Cherchez-les tranquillement. Cela ne doit pas être un nouvel objet de stress.

TRAÎNA LA SAVATE DO

RetRouvez tous nos jeux suR metronews.fr/jeux

5

1

6 5

9

Il en perd sa casquette

Theo Wargo/geTTY NorTh aMerICa/aFP

Bonne ambiance ces jours-ci au festival Made in America à Philadelphie, Etats-Unis.

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris§N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président - Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane - Espace Méditerranée, 34670, Baillargues§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@metronews.fr§E-mail rédaction : courrier@metronews.fr§Relations médias : Linda Bellal§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteurs en chef délégués : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Flore Galaud (News), Alexis Picard (Régions), Joël Riveslange (Sports), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Chef du service Paris : Pierre Chausse§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom.nom@metronews.fr



20130902_fr_rennes