Page 1


cinéma P. 12

projeté à la géode, à paris, Under the Sea offre une plongée dans les profondeurs des océans. Une véritable immersion grâce à la technologie imax. ©IMAX

Le monde des océans crève l’écran

jUstice P. 9

www.metronews.fr www.metronews.fr

mardi 2 juillet 2013 - n° 586 mardi 2 juillet 2013 - n° xxxx

Tapie, une défense musclée

GDE

L’Europe hausse la voix

Au lendemain des révélations sur le programme de surveillance américain, les réactions de dirigeants européens furieux se sont multipliées hier. Une colère qui pourrait compliquer les négociations commerciales à venir.

égypte P. 6

L’ultimatum

Les opposants au président Morsi lui ont donné jusqu’à aujourd’hui pour quitter le pouvoir. Ils ont reçu hier le soutien de l’armée, qui menace d’intervenir.

AfP

nE jEtEz pas cE journal sur la voiE publiquE : offrEz-lE à votrE voisin !

mEtronEWs Est imprimé sur Du papiEr 100% rEcyclé.

espionnage P. 4

france P. 8

high-tech P. 10

cyclisme P. 14

Les médecins restent opposés à l’euthanasie

Télévision : le son s’achète en barres

Les Corses et le Tour, je t’aime moi non plus


4 événement

1

mardi 2 juillet 2013 www.metronews.fr

sur

DIAPORAMA

MONDE

Qu’est devenue Ingrid Betancourt ? Libérée il y a cinq ans après avoir passé six années aux mains des Farc, la Franco-Colombienne s’est faite discrète pour « se reconstruire ». Installée à Londres, elle prépare un doctorat de théologie.

Avec 1,7 million de mètres carrés, le New Century Global Center de Chengdu, en Chine, est désormais le plus vaste bâtiment du monde.

espionnage

L’Europe menace de contre-attaquer

AffAire snowden. Les révélations sur les pratiques des services de renseignement américains ont provoqué un coup de froid dans les relations transatlantiques. enjeux. Mais les Européens ont-ils les moyens de riposter ?

l

thomas vampouille

es Etats-Unis n’ont plus besoin d’installer des micros à Bruxelles pour entendre l’Union européenne. Après la révélation d’écoutes et de surveillance de leurs institutions, c’est un chœur de protestations furieuses qui s’est élevé parmi les Etats-membres contre les procédés de l’allié américain. Bruxelles, Berlin, Athènes et Rome ont ainsi appelé Washington à s’expliquer sur les informations fournies à la presse européenne par Edward Snowden, l’ex-collaborateur de l’agence nationale de renseignement américaine (NSA). Où l’on apprend notamment

qu’avec la Grèce et l’Italie, Paris figurait parmi 38 « cibles » privilégiées par la NSA. La France ne peut « pas accepter ce type de comportements » qui doivent cesser « immédiatement », a grondé hier François Hollande, premier chef d’Etat à réagir personnellement.

Obama répond et tacle

Au-delà des rodomontades, l’Europe a-t-elle les moyens de mettre en place des représailles ? C’est en tout cas ce qu’a sous-entendu François Hollande, en estimant que l’« on ne peut avoir de négociations ou de transactions » avec les EtatsUnis qu’« une fois obtenues [les] garanties » sur un arrêt de l’espion-

nage. Le message est clair : ce sont les négociations sur la création d’une zone de libre-échange transatlantique qui sont en jeu. « C’est leur dossier majeur du moment, donc c’est la menace qui vient immédiatement à l’esprit », décrypte pour metronews Jean-Pierre Maulny, directeur adjoint de l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris), avant de tempérer : « Les Européens ont autant intérêt à ce que ces négociations aboutissent que les EtatsUnis. » Conscient que la voix de ses collaborateurs ne suffirait pas à calmer la colère européenne, Barack Obama a fini par prendre la parole hier après-midi, promettant que les Etats-Unis fourniront à leurs alliés « toutes les informations » qu’ils réclament. Tout en leur renvoyant la balle par un tacle : « Dans les capitales européennes, il y a aussi des gens intéressés, si ce n’est par ce

que je mange au petit-déjeuner, du moins par ce que je pourrais dire à leurs dirigeants si je les rencontrais. » Loin de calmer le jeu, le président américain a enfin promis que ses services de renseignement « continueront d’essayer de comprendre mieux le monde et ce qui se passe dans les capitales de par le monde ». A bon entendeur...§

interview

jean-marc manach, analyste et auteur du blog Bug Brother

Quels moyens les agences gouvernementales emploientelles pour nous espionner ? L’affaire Prism ne concerne qu’une dizaine de milliers de personnes sur des données issues de Google, Facebook ou Apple. Ce n’est qu’une petite partie du système. L’équivalent britannique de la National Security Agency (NSA) américaine espionne 200 câbles

d’où sont extraites 600 millions de télécommunications par jour. Les métadonnées, qui précisent par exemple la localisation ou l’heure, sont stockées pendant trente jours et transmises ensuite à la NSA. A quoi ces données servent-elles ? L’objectif de la NSA est de trouver des personnes ayant des contacts avec des suspects, officiellement pour des raisons de terrorisme.

Mais les dernières affaires en date touchent la vie quotidienne. On montrent que certaines instances peut fouiller les e-mails ou le proeuropéennes ont été interview intégrAle sur fil Facebook d’un metronews.fr/espionnage ciblées de manière employé ou d’un politique, par le biais de micros conjoint. C’est la base de nomespions et de piratage physique et breux cas de licenciement ou de à distance des ordinateurs. divorce. L’espionnage sur Internet Ce genre d’espionnage est-il ne relève pas seulement de techà la portée de tout le monde ? niques dignes de James Bond. Oui, ce sont ces cas-là qui repré§propos recueillis par jean-sébastien Zanchi sentent le plus de danger car ils

dr

« le projet prism n’est qu’une petite partie du système »


événement

mardi 2 juillet 2013 www.metronews.fr

5

AFP

FRANCE Marine Le Pen persiste et signe. Alors que le Parlement européen se prononce aujourd’hui sur la levée de son immunité parlementaire, la présidente du FN a réitéré les propos qui lui valent des poursuites judiciaires. Hier, sur LCI, elle a maintenu que les prières de rue sont une « occupation ».

ZAP retrouvez tous ces suJets sur

metronews.fr/ video

Au Pérou, l’élection de Miss Transsexuelle finit en bagarre après une erreur du jury.

Dans la nuit, au Caire, un hélicoptère de la police apparaît sous les lasers des manifestants.

A Templeuve (Nord), les habitants ont voté pour décider du sort d’un coq trop bruyant.

« Je suis certain que nos services savaient »

Interview

Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche, plaide pour la création d’une commission d’enquête parlementaire sur l’espionnage par les Etats-Unis.

les dates clés de l’affaire maI 2013 Spécialiste informatique chez Booz Allen Hamilton, un sous-traitant de l’Agence nationale de sécurité (NSA) à Hawaï, Edward Snowden, contacte le Washington Post et The Guardian. Il commence à leur révéler des informations sur la surveillance électronique menée par les Etats-Unis. lundI 20 maI Edward Snowden, 29 ans, quitte Hawaï pour se réfugier à Hong Kong. vendredI 7 juIn Le Washington Post s’appuie sur les fuites de cette taupe de la NSA pour révéler l’existence de Prism, un programme de surveillance lancé en 2007 qui oblige 9 poids lourds des télécommunications (Microsoft, Yahoo!, Google, Facebook, PalTalk, AOL, Skype, YouTube, Apple) à ouvrir l’accès de leurs serveurs aux services de renseignement. dImanche 9 juIn La taupe a désormais un nom : Edward Snowden. Dans un entretien au Guardian, il justifie sa démarche : « Mon unique objectif est d’informer les gens de ce qui est fait en leur nom et contre eux. (..) Je ne peux, en mon âme et conscience, laisser le gouvernement américain détruire la vie privée, la liberté d’Internet et les libertés essentielles (...) avec ce système énorme de surveillance qu’il est en train de bâtir secrètement. »

vendredI 21 juIn Alors que son extradition est réclamée par les Etats-Unis, où il encourt trente ans de prison pour espionnage, Edward Snowden quitte Hong Kong deux jours après son trentième anniversaire. dImanche 23 juIn Snowden arrive à Moscou et demande l’asile politique à l’Equateur. Problème : les EtatsUnis annulent son passeport, ce qui l’empêche d’entrer en Russie ou d’acheter un billet pour rejoindre le pays sudaméricain. Depuis, Snowden est bloqué dans la zone de transit de l’aéroport de Moscou. samedI 29 juIn Le scandale prend une nouvelle ampleur lorsque l’hebdomadaire allemand Der Spiegel révèle que le programme Prism aurait également visé des représentations de l’Union européenne à Washington et à l’ONU, voire à Bruxelles même. dImanche 30 juIn Des informations du Guardian évoquent 38 « cibles », parmi lesquelles la France, l’Italie ou la Grèce. L’Union européenne exige des explications et le gouvernement américain promet de répondre « de façon appropriée par ses canaux diplomatiques ». Edward Snowden demande l’asile politique à la Russie.

Selon le quotidien britannique The Guardian, la France figure parmi les 38 « cibles » surveillées par la NSA. A l’image de Christiane Taubira, s’agit-il selon vous d’« un acte d’hostilité inqualifiable » ? C’est une agression ! Les EtatsUnis méprisent les Français. Il faut le regarder en face et répliquer. Les gouvernements français et européens pouvaient-ils ignorer de telles pratiques ? Ont-ils fait preuve de naïveté ? Je suis certain que nos services savaient. Pourquoi les ministres n’ont-ils rien fait ? Comment nos médias de référence peuvent-ils ignorer ce que sait un quotidien allemand ? Dans les deux cas, cela pose de graves questions. Une commission d’enquête parlementaire sur l’espionnage nord-américain serait bienvenue. Quant au Président, sa tendre complicité idéologique avec les démocrates des Etats-Unis l’aveugle. Ils se sont bien moqués de lui ! Sa naïveté est dangereuse. « Nous ne pouvons pas accepter ce type de comportement », a-t-il déclaré hier. Sa réaction est-elle à la hauteur ? Si, comme d’habitude, les coups de menton ne sont suivis d’aucun acte, la France sera affaiblie. Les Etats-Unis se croiront tout permis chez nous. Attention, dans la cour des grands, la pleutrerie a un prix. La France doit-elle envisager des

jean-luc mélenchon. AFP

« Edward Snowden a rendu un service immense à notre sécurité nationale. » jean-luc mélenchon

sanctions ? Quelle est sa marge de manœuvre ? Nous sommes en état de légitime défense ! Il faut se faire respecter. En son temps, Charles Pasqua avait expulsé 47 diplomates nord-américains. Les négociations pour le marché transatlantique doivent être immédiatement stoppées, puisque le secret des positions européennes est violé. Vous proposez l’asile politique en France pour Edward Snowden. Peut-on se permettre une telle défiance à l’égard des Etats-Unis ? Snowden a rendu un service immense à notre sécurité nationale et à l’Europe. Il est en danger, nous devons l’aider. Dans ce cas, l’asile politique est notre tradition. Sinon les Etats-Unis s’essuieront les pieds sur nous. §ProPos recueillis Par Thomas GuIen


ACTU MONDE EN BREF

Zone euro

Taux de chômage record en mai. Il a atteint 12,1% de la popula-

tion active, a indiqué hier l’office européen de statistiques Eurostat. Sur la période d’avril à mai, 67 000 personnes sont venues grossir les rangs des chômeurs. Résultat, environ 19 millions de personnes étaient en quête d’emploi en mai dans les 17 pays de la zone euro.

Nouvelle-Zélande

Les recherches se poursuivaient hier pour retrouver une goélette américaine. La Nina,

majestueux voilier en bois de plus de 20 mètres, a disparu avec 7 personnes à bord il y a environ quatre semaines au large de la NouvelleZélande.

l’incendie, près de Yarnell hill. AFP

Etats-Unis

Incendie meurtrier en Arizona.

Dix-neuf pompiers ont péri en tentant de contenir les flammes sur la commune de Yarnell Hill, à 135 kilomètres au nord-ouest de Phoenix. L’incendie, semble-t-il déclenché par un éclair, faisait rage depuis vendredi, dans une région frappée par une vague de chaleur record.

Une acrobate du Cirque du Soleil se tue lors d’un spectacle à Las Vegas. Sarah Guyard-Guillot,

31 ans, mère de deux enfants et connue sous le nom d’artiste de Sassoon, est décédée samedi, a-t-on appris hier. Elle avait été hospitalisée après une chute de 15 mètres de haut, lors du show «Kà».

Economie

La Suisse, pays le plus innovant.

Le classement de l’indice mondial 2013 de l’innovation a été publié hier par l’université américaine Cornell, l’école de management française Insead et l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (Ompi). Complètent le podium, la Suède et le Royaume-Uni. La France progresse, passant du 24e au 20e rang.

mardi 2 juillet 2013 www.metronews.fr

L’armée entre en scène

Egypte

Comme à chaque poussée de fièvre, l’Egypte se tourne vers son armée. Un

an après son arrivée au pouvoir, des millions d’opposants sont descendus dimanche dans la rue pour exiger le départ du premier président démocratiquement élu du pays, Mohamed Morsi. L’ultimatum est fixé à aujourd’hui. Pour l’armée, traditionnelle garante de la stabilité de l’Egypte, il y avait urgence. Les manifestations de rue ont déjà fait 16 morts dans tout le pays, dont huit dans des affrontements entre pro- et antiMorsi au Caire. Hier, le commandement de l’armée égyptienne s’est donc exprimé à la télévision, demandant que «les revendications du peuple soient satisfaites». Or la seule demande des manifestants, c’est une élection présidentielle anticipée. Et de fixer à son tour un ultimatum : 48 heures. Faute de quoi, l’armée annoncera « une feuille de route et des mesures pour superviser leur mise en œuvre».

Des centaines de milliers d’Egyptiens ont manifesté hier, place Tahrir, au Caire. AFP

peuple», s’est félicité le mouvement Tamarrod (rébellion en arabe), à l’origine de la contestation. Ses membres accusent Morsi de gouverner au seul profit de sa formation islamiste d’origine, les Frères musulmans, et de vouloir installer un système autoritaire. C’est aussi plus largement l’échec du président à améliorer le quotidien des Egyptiens que signe leur colère. Plus de deux ans après la chute du régime Moubarak, le chômage n’a cessé de grimper (plus de 13 % aujourd’hui, contre 9 % avant

L’échec du président

Place Tahrir, lieu central de la contestation au Caire, la prise de position des militaires a été accueillie par une explosion de joie. «L’armée s’est rangée au côté du

la révolution de 2011), de même que les prix, et la population vit au rythme des coupures de courant et des pénuries d’essence. Pas sûr néanmoins que leur vie s’arrange avec le retour de l’armée en première ligne. Après la chute de Moubarak, c’est déjà elle qui avait repris les choses en main. Elle avait alors aussi échoué à placer le pays sur le chemin du redressement. Et les opposants qui, aujourd’hui, en appellent à elle, fustigeaient à l’époque son autoritarisme. §Thomas VampouillE

«Si Morsi s’en va, c’est une énorme crise»

interview

Directrice du cabinet de conseil sur le monde arabe Méroé, Sophie Pommier décrypte pour metronews le mouvement anti-Morsi. Pourquoi les Egyptiens descendentils dans la rue ? Le mécontentement ne peut plus s’exprimer dans les urnes car il n’y a plus de processus politique. Après le bras de fer entre les Frères musulmans et la magistrature, l’Assemblée du peuple a été dissoute. Les pouvoirs législatifs reposent donc sur le Sénat, qui vient d’être invalidé à son tour alors qu’il était censé

DR

6

rédiger une nouvelle loi électorale. Quant à la tenue de nouvelles élections, elle a été repoussée sine die. Ces manifestations signent-elles uniquement l’échec de Morsi ? Pas seulement, c’est l’échec de toute l’Egypte. Les Frères musulmans ont hérité d’une situation pourrie laissée par l’armée, qui a géré le pays après la chute de Moubarak sans être capable de produire un calendrier politique vertueux. Mais il y a tout un volet imputable à la gestion calamiteuse des Frères musulmans, qui fait que les conditions de vie sont devenues très difficiles. Quelle suite peut-on imaginer à ce mouvement ? Difficile de prédire s’il va tenir

ou s’essouffler. Si Morsi s’en va, c’est une énorme crise institutionnelle, puisqu’un président élu aura cédé à la pression de la rue. Si la fronde est trop grande, l’armée pourrait exercer des pressions sur les Frères, en leur demandant par exemple d’accélérer les discussions sur la loi électorale, ou encore de mettre en place un gouvernement de coalition. Mais il faudra bien à un moment organiser de nouvelles élections et, pour l’heure, la seule force politique structurée, ce sont les Frères ou les salafistes. L’opposition, elle, est incapable de s’unir et de proposer un programme. §PROPOS RECUEILLIS PAR mauD VallErEau


8

ACTU FRANCE

mardi 2 juillet 2013 www.metronews.fr

Les médecins disent non à l’euthanasie Société

Face à l’euthanasie, les médecins font de la résistance. François Hollande,

dans sa promesse de campagne n°21, avait promis de légiférer sur le dossier délicat de l’« assistance médicale au suicide». Souhaitée par neuf Français sur dix*, l’euthanasie n’en est pas moins objet de grande méfiance de la part des médecins. Le dernier rapport du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), rendu hier au Président, en est une nouvelle preuve. La majorité des membres recommande en effet de ne pas légaliser l’assistance au suicide ni l’euthanasie, comme c’est par exemple le cas en Suède ou en Belgique. Selon le CCNE, cela pourrait être perçu par les personnes vulnérables comme un «risque d’être victimes d’abandon de soins et de voir abréger leur

vie». Ces derniers préconisent plutôt de retoucher la loi Leonetti de 2005. Celle-ci autorise le « laissermourir», à savoir l’arrêt des traitements, à la demande du patient. Le CCNE souhaite aller un peu plus loin. Première étape : le renforcement des «directives anticipées», les demandes rédigées par les patients atteints d’une maladie grave. A l’heure actuelle, la loi ne les considère que comme des « souhaits ». Mais le CCNE souhaite les rendre obligatoires pour les médecins.

Un débat bloqué

Une deuxième recommandation porte sur la « sédation profonde ». Les membres du comité donnent leur feu vert au droit, pour une personne très malade, à être endormie jusqu’au décès. A une condition : qu’elle le demande quand les traite-

un projet de loi sur l’accompagnement de fin de vie est prévu pour la fin de l’année. DURAND FLORENCE/SIPA

ments ont été interrompus sur sa requête. Une première. Le rapport a été rendu, mais le débat ne s’arrête pas. «La réflexion doit se poursuivre sous forme de débat public», reconnaît le CCNE. C’est aussi l’avis d’une partie de la classe politique, notamment celui du groupe écologiste, qui milite de longue date pour une légalisation de l’euthanasie. Dénonçant un comité «très en retard sur la société française», les élus verts ont appelé à ce

que «la société tout entière se saisisse du sujet». Ces derniers, comme les associations pro-euthanasie, dénoncent un débat bloqué à la loi Leonetti. «Une loi faite par les médecins et pour les médecins», martèle Jean-Luc Romero, président de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité. §Julie Mendel *Enquête Ifop/ADMD réalisée du 15 au 19 octobre 2012 sur un échantillon de 1 634 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.


ACTU FRANCE

Le show Tapie sur France 2

Politique

Il ne s’était pas exprimé depuis sa mise en examen, vendredi, pour «escroquerie en bande organisée ». Bernard

Tapie a assuré le spectacle, hier soir, sur le plateau du JT de France 2. Au menu : pas de révélations, mais un face-à-face énergique avec le présentateur David Pujadas. L’ancien ministre s’est battu avec ferveur pour démonter, un à un, les éléments à sa charge. L’arbitre Pierre Estoup, que l’on soupçonne d’avoir fait pencher la procédure en sa faveur ? « Je ne le connaissais pas ! » a martelé Bernard Tapie. D’ailleurs, la fameuse dédicace trouvée chez le magistrat, écrite de la main de l’homme d’affaires lui-même, « comportait une faute à son nom », assure ce dernier : « J’avais écrit Monsieur Estoupe. C’est pas une preuve, ça ? », a-t-il lancé, bravache, au journaliste. Sur le rôle de l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy,

que l’on accuse d’avoir forcé la main de Bercy en faveur d’un arbitrage, Bernard Tapie l’assure : c’est bien l’ex-Président qui est « visé, dans les faits », par l’enquête. « Il a forcément donné son feu vert » pour l’arbitrage, a-t-il expliqué, mais la décision, selon lui, venait de l’ex-patronne de Bercy, Christine Lagarde.

Il dénonce un « complot »

« Jamais je n’ai plaidé pour mon dossier à l’Elysée ou ailleurs », a-t-il affirmé. Avant de contre-attaquer. Se disant victime d’un « acharnement médiatique », Bernard Tapie a dénoncé un « complot » le visant dans cette affaire. Et pour rétablir la vérité, il a invité les téléspectateurs à se rendre sur un site Internet spécialement dédié : Affairetapie.info. Une « escroquerie » en images, où l’homme d’affaires règle ses comptes avec ses détracteurs, à sa manière. Cash. §Julie Mendel

9

EN BREF

Social

François Hollande confiant sur les emplois d’avenir. Le président,

en visite hier à Lanester (Morbihan), a affirmé que, au 1 er juillet, 33 000 contrats de ce type avaient été signés. Il a assuré qu’il n’y avait «donc aucun retard» et que «le programme s’exécute comme prévu » pour aboutir à « 100 000 emplois d’avenir à la fin de l’année».

ont été portées disparues hier quand une embarcation a chaviré la nuit précédente, entre Saint-Martin et l’île voisine d’Anguilla. Le navire transportait vraisemblablement des immigrés clandestins, selon la préfecture.

à suivRE suR AujouRd’hui, l’iNvitéE dE FRédéRic dElpEch Est Elisabeth Guigou, députée PS. à 7 h 45 suR lci. AFP

mardi 2 juillet 2013 www.metronews.fr

Economie

L’automobile au plus mal. Le

recul des immatriculations de voitures neuves s’est accentué en France en juin à – 9 % en données brutes sur un an. Sur le premier semestre, la chute des immatriculations atteint même 11,3 %. Le Comité des constructeurs français d’automobiles table toutefois sur une amélioration d’ici à la fin de l’année.

Fait divers

Dramatique naufrage dans les Antilles. Au moins trois personnes

sont mortes, et entre trois et six autres

Politique

Un élu UMP franchit le Rubicon.

Par «stratégie politique», Denis Vigouroux, chef de file de l’UMP et conseiller municipal d’opposition à Gonesse (Val-d’Oise), devrait figurer en 3e position sur la liste conduite par Karim Ouchikh. Ce dernier préside une formation proche du FN, le Siel (Souveraineté, indépendance et libertés).


10 AU QUOTIDIEN

2

mardi 2 juillet 2013 www.metronews.fr

sur

DIAPORAMAD

TÉLÉPHONIE

Depuis hier, le coût des appels d’un mobile depuis un pays de l’Union européenne a baissé. Metronews vous dit tout sur la nouvelle tarification.

Découvrez notre sélection de sites de rencontres aux thématiques insolites (pour les moches, les poilus, celles qui veulent se faire refaire les seins...) sur metronews.fr/rencontres

high-tech

Philips et Sonos au banc d’essai du son AUDIO. Les barres de son représentent une alternative intéressante aux encombrants systèmes de home cinéma. nOUveAUtés. Metronews a testé deux modèles aux fonctionnalités originales. Jean-SébaStien Zanchi

D

eux modèles de barre de son proposent des fonctionnalités qui sortent du lot. Chez Sonos, la Playbar dispose d’une connexion Internet pour la commander par une application, ou pour lire la musique de son smartphone connecté en Wi-Fi. Du côté de Philips, la Fidelio HTL9100 intègre deux satellites amovibles. Sans fil et avec une batterie, ils peuvent se détacher de la barre pour recréer une spatialisation. Match au sommet.

InstallatIon

Philips joue l’exhaustivité. La Fidelio est pour-

Le modèle Philips.

vue de trois ports HDMI, une prise ErgonomIE optique et une classique RCA. Les L’intégration, voilà le point fort de choses sont simples, on branche et Sonos. En configurant la sortie son ça fonctionne. La barre est livrée du téléviseur, le volume de la Playavec un caisson de basses qui ne bar peut être commandé directenécessite qu’un branchement au ment par la télécommande de celuisecteur, la communicaci. La Fidelio, elle, est tion entre les deux élélivrée avec une télécomments se faisant sans fil. mande pour sélectionChez Sonos la connec- a teSté ner ses nombreuses tique est plus réduite : POUR VOUS sources, dont le volume, deux ports Ethernet et ajoutant ainsi une téléune prise optique. Pour configurer commande supplémentaire sur la la barre, il faudra installer l’appli- table basse du salon. cation Sonos sur son smartphone. La Playbar est livrée sans caisson de QualIté sonorE basses. Optionnel, ce Sonos Sub est Avec ses 9 haut-parleurs, la Playbar vendu au prix élevé de 699 euros. de Sonos flatte l’ouïe, aussi bien en puissance qu’en qualité. Même sans caisson de basses, ces fréquences sont bien restituées. Si l’ensemble n’est pas d’une fidélité exemplaire, il a le mérite de souligner correctement les scènes d’action. Le bilan est plus compliqué chez Philips. Le caisson de basses remplit bien son rôle, mais l’absence de punch du côté des médiums rend parfois les voix moins intelligibles. On apprécie en revanche la possibilité de détacher les deux satellites pour les placer derrière soi et créer ainsi une sensation spatiale efficace. Leurs batteries promettent une autoLe modèle Sonos.

nomie de 10 heures et ils se rechargent en les connectant à la barre. On ne peut plus simple.

Bonus

En plus de fabriquer des enceintes, Sonos propose une solution d’écoute globale. Depuis l’application smartphone, il est possible de diffuser sur l’enceinte de la musique provenant d’un compte iTunes, Deezer, Spotify ou Qobuz. Philips a trouvé la parade grâce à une connexion Bluetooth. En y connectant sa tablette ou son smartphone, on pourra donc profiter de toute sa bibliothèque musicale.§ Prix : Philips HTL9100, 799 € et Sonos Playbar 699 €

en prAtIqUe Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un salon de 100 mètres carrés. Difficile dans ces conditions d’installer les six enceintes d’un système de home cinéma classique. La barre de son s’impose dans ce cas. Un tel système ne remplacera jamais les multiples enceintes d’un home cinéma. Pour reproduire la spatialisation sonore depuis une source d’émission unique, elles envoient le son sur les murs de chaque côté de l’auditeur, donnant à l’oreille l’impression qu’il provient de droite et de gauche. Compactes, design et pratiques (elles nécessitent un minimum de branchements), elles ont séduit plus de 10000 Français l’année dernière selon l’institut GfK.


mardi 2 juillet 2013 www.metronews.fr

11


12 CULTURE

3

mardi 2 juillet 2013 www.metronews.fr

sur SCANDALE

D’après The Sunday People, Michael Jackson aurait payé plusieurs dizaines de millions de dollars pour étouffer une affaire de pédophilie impliquant 24 enfants.

retrouvez touS CeS SuJetS Sur

metronews.fr/ culture

Le top 10 des rôles « Rappelle-toi », de Brad Pitt les plus le nouveau clip marquants. de l’album Thérèse.

Cinéma

Vingt mille lieues sous l’Imax reportage. Visite dans les coulisses de la Géode, qui propose en ce moment le magnifique Under the Sea, tourné et projeté avec la technologie Imax. teChnologie. Si l’Imax n’est pas une invention récente, elle possède des qualités d’immersion que le numérique n’a pas encore atteintes. jennifer lesieur

O

n se croirait dans l’antre du Dr No. Des machines un peu old school, de gros tuyaux, des étagères de boutons... Mais derrière cette apparence désuète se cache un monstre de technologie. Soudain, quelque chose se déclenche avec un vrombissement. Un rayon laser ? Une énorme pellicule commence à se dérouler. Derrière, 400 enfants hurlent de joie. Bienvenue dans la cabine de projection de la Géode. On est donc bien dans un antre : celui de l’Imax. Malgré la concurrence sauvage du numérique, cette technologie née dans les années 1970 continue à épater. Il suffit d’écouter Laurent Dondey, le direc-

teur général de la Géode : « C’est la Rolls Royce du cinéma. Il existe 300 projecteurs comme celui-là dans le monde, le nôtre a 25 ans, 150 000 heures de vol, et très peu de pannes ! L’Imax est une technologie un peu ancienne, et en même temps d’une qualité inégalée. » Les chiffres parlent d’eux-mêmes : « Le projecteur fait 1,5 tonne, il monte vers le fish-eye qui couvre les 180 degrés de l’écran. L’image est projetée par une lampe puissante dont la température s’élève jusqu’à 1 000 °C : ces tuyaux sont remplis d’eau glacée et d’air froid pour éviter que ça n’explose ! »

100 000 euros la minute de film

Les films eux-mêmes sont uniques en leur genre : « Une caméra Imax,

sous la coupole de la Géode, à Paris. La Géode

c’est un monstre de 50 kilos, avec un magasin de 4 minutes de pellicule que 30 personnes savent manipuler. Ce sont des films qui demandent 3 ou 4 ans de développement. Et à 100 000 euros la minute, on ne va pas faire n’importe quel plan... » Pas de risque de tomber dans la production en chaîne, donc : « L’Imax c’est la lenteur, le sérieux scientifique, des chefs op’ phénoménaux. Ce format perdure car les gens tiennent à ces moments très à part. »

Une expérience sensorielle unique

Pour être à part, ça l’est. Under the Sea se regarde bouche bée et yeux

brillants. Pas seulement grâce à la splendeur de l’image : on nage littéralement avec les poissons. « L’immersion dans ce cinéma vient aussi du positionnement dans la salle, précise Laurent Dondey : les gradins très pentus nous donnent l’impression de tomber dans l’image. Et comme elle est très précise, on a une impression d’hyperréalisme. Sans oublier le son, très travaillé. » Du relief avant l’heure, autrement dit, qui s’épanouit dans les fonds marins, dans l’espace, tous les lieux inaccessibles en conditions extrêmes, explorés bien calé dans son fauteuil. Inégalé, on vous dit.§

on aime

Sous l’eau, c’est plus beau

Raconté avec humour par François Berléand, Under the Sea nous emmène voir la riche (et fragile) faune sous-marine du Triangle de corail, dans l’océan Pacifique. En quarante minutes sans temps mort, c’est aussi beau qu’instructif. Et on se retient de ne pas tendre le bras pour toucher le doux museau des lions de mer.


médias

mardi 2 juillet 2013 www.metronews.fr

20.50 Série

20.45 Divertissement

20.45 Série

Les experts : Manhattan «L’ange gardien». Avec Gary Sinise, Sela Ward, C. Giovinazzo.

Qui sera le prochain grand pâtissier ? Présentation : Virginie Guilhaume.

Famille d’accueil «Hors jeu». Avec Virginie Lemoine, Christian Charmetant.

21.35 Les experts : Manhattan Série. «Silence de mort» «Les intouchables». 23.20 Pascal, le grand frère Magazine. 0.55 Confessions intimes 3.00 Histoires naturelles

23.05 Mariages Magazine. «Pour le meilleur et pour la vie». 1.00 Bancs publics (Versailles rive droite) Comédie de B. Podalydès. 2009. Fr. 110 mn. 2.50 Toute une histoire

21.35 Famille d’accueil Série. «Clair de ronde» «Fils de guerre». 23.30 Soir/3 0.00 Maigret Série. 1.35 SLC Salut les copains Série documentaire. «Les années yé-yé».

TMC 20.45 90’ enquêtes Magazine. «Vacances d’été : business sous le soleil» «Jobs d’été : bons plans et galères sous le soleil». Présentation : Carole Rousseau. 23.15 Close to Home Série. Avec K. Elise.

FRANCe 5 20.40 Les routes de l’impossible Série doc. «Népal, les damnés du précipice» «Congo, le salaire de la sueur». 22.20 C dans l’air Magazine. 23.30 La Chine antique Série doc.

NT1 20.45 La beuze Comédie de F. Desagnat et T. Sorriaux. 2002. Fr. 86 mn. Avec Michaël Youn, Vincent Desagnat. 22.25 Quatre garçons pleins d’avenir Comédie de J.-P. Lilienfeld. 1997. Fr. 90 mn.

D8 20.50 Popstars Divertissement. Présentation : Mareva Galanter. 23.05 Double zéro Comédie de Gérard Pirès. 2004. Fr. 95 mn. 0.45 Touche pas à mon poste ! Magazine.

20.55 Film

The Words Comédie dramatique de Lee Sternthal et Brian Klugman. 2012. USA. VM. 99 mn. Avec B. Cooper. 22.35 Terraferma Drame de E. Crialese. 2011. Fr/Ital. VM. 88 mn. Avec F. Pucillo. 0.10 Strike Back Série. 1.40 La dame en noir Épouvante de J. Watkins. 2011. USA. VM. 95 mn.

20.50 Documentaire

Les États-Unis et la drogue «Une guerre sans fin». De Eugene Jarecki. 2012. 22.35 Guten Tag RDA ! Doc. 2012. «Les Français et l’Allemagne de l’Est». 23.30 Le procureur Doc. 1.00 L’île aux filles de joie Documentaire. 2011. 2.25 Les prédateurs Science-fiction de Tony Scott. 1983. USA. 92 mn.

HD1 20.50 Alice Nevers, le juge est une femme Série. «Un amour interdit» «Ressources inhumaines» - «Par amour» «À la folie» - «Tarif étudiante». Avec Marine Delterme, Olivia Tusoli.

W9 20.50 Vies croisées Magazine. «Devenir parents envers et contre tout» «Quadruplées : le miracle de la vie». 22.50 Sextuplés : 6 bébés pour un ventre 23.40 Nés différents Documentaire.

13

20.50 Divertissement

Le grand bêtisier de l’été 2013 Présentation : Alex Goude. «Spécial coulisses !». 23.15 Le grand bêtisier de l’été Divertissement. Présentation : Alex Goude. 1.25 Dollhouse Série. «Mourir sur scène» «Réinitialisation». Avec Eliza Dushku, Harry Lennix, Fran Kranz.

FRANCe 4 20.45 Off ! Secrets et coulisses Magazine. «Les coulisses du pouvoir» - «Télévision, radio : les coulisses» 0.00 Récidivistes : chroniques de la délinquance ordinaire Doc. 2010.

NRj12 20.50 Les anges de la téléréalité 5 Téléréalité. Au sommaire notamment : «Les retrouvailles» «Best of non censuré». 2.15 Poker night - Cash or play.


14 SPORTS sur

DIAPORAMA

FOOTBALL

Thiago Silva (PSG) vers le Barça ? Anthony Martial (OL) qui signe à l’AS Monaco. Keisuke Honda (CSKA Moscou) tout proche du Milan AC. Retrouvez sur notre site les dernières infos et rumeurs qui animent le mercato estival.

stéphane burgatt/metronews

4

mardi 2 juillet 2013 www.metronews.fr

cyclisme Tour de France

Le stade Vélodrome, à Marseille, poursuit sa mue. Découvrez les photos de ce chantier pharaonique. retrouvez les photos sur

metronews.fr/velodrome

La traversée de la corse a séduit grâce, notamment, à de magnifiques paysages. christophe ena/ap/sipa

La Corse a-t-elle aimé son Tour ? traversée. après trois étapes sur l’île de beauté, dont la dernière a été remportée hier par simon gerrans à calvi, la grande boucle est de retour aujourd’hui sur le continent, à nice. bilan. La corse, qui recevait pour la première fois le tour, a séduit, mais l’ambiance sur place a mis le temps avant d’atteindre les sommets.

L

sébastien coca, à calvi

e Tour a quitté la Corse hier soir. Que va-t-on retenir de ces trois étapes sur l’île de Beauté ? De belles images, certes, un bus trop haut, sûrement, mais aussi une première rencontre. Et comme lors d’un rendez-vous, le rapprochement entre les deux parties s’est fait pas à

pas. « Ce n’est pas l’engouement qu’on a vu lors des départs à Rotterdam (2010) ou à Londres (2007), nous confie Vincent Barteau, rencontré entre Porto-Vecchio et Bastia. Mais c’est compliqué de faire déplacer les gens ici, car il n’y a pas beaucoup de routes », poursuit celui qui, entre sa carrière de coureur et celle de caravanier pour Vittel, effectue là son 30e Tour de France.

« La fête à neuneu »

Un problème logistique qui n’explique pas seul le manque d’engouement remarqué en début d’épreuve. Paul Giacobbi, le président du conseil exécutif de Corse, avait pourtant prévenu : « Ici, peut-être plus qu’ailleurs, il y aura toujours des éternels insatisfaits. » Là, ceux qui râlent contre les routes bloquées, plus loin ceux qui déplorent les magasins fermés. Une partie de la population a semblé agacée par le

gigantisme de l’épreuve. Au point que Corse-Matin, le quotidien local, titrait samedi ainsi un article : « Les Ajacciens partagés entre la fête et l’exil. » « Le côté sportif, les coureurs, c’est sympa, nous explique Antoine, commerçant à Ajaccio. Mais franchement, le Tour, c’est trop franchouillard, c’est un peu la fête à neuneu. » Un jugement sévère, mais partagé, qui expliquerait cette impression que, sur le bord des routes, les spectateurs sont majoritairement des touristes. « Il ne faut pas exagérer, déclare à metronews Jean-René Bernaudeau, manager de l’équipe Europcar. Les Corses découvrent le Tour et il y a peut-être une petite retenue. Mais moi, je les trouve très affectueux. » Une chaleur qui est d’ailleurs allée crescendo, avec, en point d’orgue, la dernière étape arrivée hier à Calvi et qui a attiré beaucoup de monde.

Pour l’île de Beauté, la publicité est donc belle, et vu les audiences télé record que vient de réaliser l’épreuve, les retombées devraient être à la hauteur des espérances. La population, elle, devra sans doute accueillir à nouveau le peloton pour s’habituer et supporter le chambardement qu’il impose. Quant au Tour, à la question de savoir s’il se verrait bien revenir en Corse, l’organisation ne répond pas par l’affirmative, mais par un plus énigmatique « à voir », avant d’ajouter, dans un sourire, « On reviendra avant 100 ans ! ».§ Classements L’étape : 1. Simon Gerrans (aUS/ORi) les 145,5 km

en 3 h 41 et 24’’ 2. Peter Sagan (SvK/caN) à 0:00. 3. José Joaquin Rojas (ESP/MOv) 0:00. 4. Michal Kwiatkowski (POl/OPQ) 0:00. 5. Philippe Gilbert (BEl/BMc) 0:00. Le général : 1. Jan Bakelants (BEl/RSH) 12 h 21 et 27’’ 2. Julien simon (Fra/soJ) à 1’’. 3. Simon Gerrans (aUS/ORi) 1’’. 4. Michal Kwiatkowski (POl/OPQ) 1’’. 5. Edvald Boasson Hagen (NOR/SKY) 1’’.


détente

mardi 2 juillet 2013 www.metronews.fr

L’hoRoscope eMA FontAyne

Bélier

Certains voient le verre à moitié plein, vous le voyez à moitié vide. Fréquentez les personnes optimistes, elles partageront avec vous leur philosophie de vie.

Balance

MA R R E O C L E

D C I ND I T OU I L E N E L O I M R I T E P E N T E E E T A B R E G A R E E N

C’ESTÀ-DIRE

GREFFAI MOMENTS TRISTES

ILS FONT DES RAVAGES

BÂTON DE L’ÉVÊQUE QUOI ?

RADOUCIE

ESPERLUETTE EFFONDRÉ QUEL TOUPET ! BLONDE SIFFLÉE

IL ÉTAIT FAIBLE CHEZ ACHILLE UN DIPLÔME TOUR DE COU

GRANDE TORTUE MARINE MANCHES

MÉSON INSTABLE HORS DU COMMUN

ON N’Y A PAS MIS BON ORDRE GALETTES ROUMAINES PRONOM

MÈRE D’ISAAC CUIVRE HUMILIA FABRIQUE DE POINTES

Vous êtes la mascotte de votre équipe. Joyeux(-se) et enthousiaste, vous communiquez votre bonne humeur et vous portez bonheur.

CELA CHANGE DU TRÈFLE

BIEN PRÉSENTÉ ÉLÉMENT NÉGATIF NUMÉRO PROLONGÉ ON L’ATTEND AU VIRAGE

DEVANT UN GÉRONDIF

DIEUX NORDIQUES

Verseau

Un peu bordélique sur les bords, vous ne retrouvez rien dans ce chantier. Faites un grand nettoyage de printemps ou c’est votre tête que vous risquez de perdre.

Votre entourage en a assez de vos sautes d’humeur. Il est fatigué de toutes vos contradictions. Soyez moins lunatique et apprenez à tempérer vos actes.

01 75 75 90 93

(5 € les 10 minutes)

L’IMAGe du jouR

Sudoku n° 896 / difficile

6 2

5

3

8

7 2

Poissons

Consultation voyanCe

Solutions n°895 Mots fléchés

PERSONNALITÉ CITÉ ALLEMANDE

IL GARDE LA LIGNE EN VILLE

Capricorne

Vierge

Votre acharnement au travail force l’admiration de vos collègues. Vous ne lâchez rien et ne partez du boulot qu’une fois le travail fini. Vous êtes l’employé(e) exemplaire.

CLÉMENT EN L’AIR AIDE DE L’ÉTAT

FLEUR BLEUE OU BIEN LATONE

Pas clair(e) sur les sentiments que vous éprouvez pour lui/elle, qui risque d’aller voir ailleurs. Rattrapez le/la pendant qu’il en est encore temps.

Lion

La masse de travail à rendre vous semble insurmontable. Mais ce n’est pas en pensant à cela que ça va arranger les choses, alors prenez le taureau par les cornes.

JEU SUISSE BONNE NOTE

POISSONS AU CORPS RAYÉ

Sagittaire

Cancer

Vous vous emportez pour un rien et entrez dans une colère noire sans aucune raison. Vous devriez vous asseoir et prendre le temps de vous calmer avant d’exploser.

CARNET DE POCHE QUI FUME

PAROLES DE CORBEAU OTTOMAN

Ne vous préoccupez pas de ce que les mauvaises langues peuvent dire sur vous. Seule l’opinion de vos proches vous importe, ce sont eux votre priorité.

Gémeaux

P I I S A S R I P A R I R I A G E A R T A I G OR I E N A GR T U E N S E R

À DÉTACHER AVEC ENTRAIN

Scorpion

Avec vous, rien n’est définitif. Vous revenez sans cesse sur vos décisions et changez d’avis toutes les deux minutes. Vous fatiguez vos proches.

L P U T A I N L E

Mots fléchés n° 896 / difficile

Dépassé(e) par les événements, vous avez envie de tout laisser tomber. Pourtant, il vous suffirait d’un peu de méthode et de rigueur pour rétablir la situation.

Taureau

Votre amour pour elle/lui est inconditionnel. Vous sentez en vous la force de changer votre vie et, pourquoi pas, le monde. Il/Elle est votre avenir.

15

3

5

7

2

4

5

9

2

4

6

4

7

9

2

6

8

3

1

5

1

9 7

9

4

8

Brillant afp

Sudoku F E L I N

N E T T E F T E E U I P L E L S E E

6

7

3

9

5

4

1

8

2

2

5

9

8

3

1

7

4

6

4

1

8

6

2

7

5

9

3

1

9

2

4

6

3

8

7

5

8

4

6

7

9

5

2

3

1

7

3

5

1

8

2

4

6

9

5

2

7

3

4

9

6

1

8

3

8

4

5

1

6

9

2

7

9

6

1

2

7

8

3

5

4

RetRouvez tous nos jeux suR metronews.fr/jeux

Ce modèle de sac était présenté hier, au défilé de « On aura tout vu », pour la collection hiver 2013-2014, à Paris.

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris§N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président - Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane - Espace Méditerranée, 34670, Baillargues§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@metronews.fr§E-mail rédaction : courrier@metronews.fr§Relations médias : Linda Bellal§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteurs en chef délégués : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Flore Galaud (News), Alexis Picard (Régions), Joël Riveslange (Sports), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Chef du service Paris : Pierre Chausse§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom.nom@metronews.fr


20130702_fr_grand est  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you