Issuu on Google+


la chanteuse se confie à metronews à l’occasion de la sortie de Ma déclaration, un album dans lequel elle reprend des classiques de France Gall. © Yann orhan

musique P. 12

La déclaration passionnée de Jenifer états-unis P. 6

www.metronews.fr

lundi 3 juin 2013 -- n° n° xxxx 1724

WikiLeaks, la taupe au tribunal

société P. 4

REN

NE jEtEz pas cE jouRNal suR la voiE publiquE : offREz-lE à votRE voisiN !

Habiter dans des bureaux vides, louer une chambre chez une personne âgée... Face à des loyers souvent exorbitants, de plus en plus de personnes doivent s’en remettre au système D pour se loger à moindre frais.

tennis P. 16

Tsonga, la force tranquille Le Français s’est qualifié pour les quarts de finale de Roland-Garros en battant hier le Serbe Troicki (6-3, 6-3, 6-3).

josek/aP/siPa

mEtRo Est impRimé suR du papiER 100% REcyclé.

Des plans B à loyer modéré monde P. 6

Manifestations : la Turquie sur une poudrière politique P. 7

Primaire à Paris, l’UMP reste sans voix


4 événement sur

DIAPORAMA

MONDE

A New York, les femmes autorisées à se promener... seins nus ! La loi existe depuis 1992 mais les policiers avaient tendance à ne pas la respecter. Ils ont récemment reçu une note leur intimant de ne pas arrêter les femmes topless. dEs lOyErs très COûtEux

société

Logement, le système D CRISE. Les prix de l’immobilier s’envolent dans les grandes villes. A Paris, 38 % des studios sont loués en moyenne 40 euros le mètre carré. débRouIllE. Certains sortent des circuits traditionnels pour pouvoir se loger moins cher. Metronews fait le point sur ces solutions alternatives. Ozal EmiEr et CErisE sudry-lE dû

s

ur le papier, la situation d’Alexis, 23 ans, fait rêver. Cet étudiant loue un 300 mètres carrés, en banlieue parisienne, pour à peine 200 euros par mois. Mais sa chambre est installée dans une ancienne salle de réunion et sa cuisine, dans une cafétéria. Depuis fin janvier, Alexis vit dans des bureaux vides, à Argenteuil (Vald’Oise). C’est un « squatteur légal ». Le système permet au propriétaire de l’immeuble d’éviter les occupants indésirables et à lui, jeune Parisien fauché, de se loger

à moindre coût. Avec des prix pour un studio qui atteignent en moyenne 818 € à Paris, 458 à Marseille ou 472 à Lyon (voir infographie), ils sont de plus en plus nombreux, à l’instar d’Alexis, à quitter le circuit traditionnel de la location. Leur solution : le système D. C’est le cas de Camille, 20 ans. Pour 250 euros par mois, la jeune femme s’est installée dans une coloc un peu spéciale : elle loue une chambre chez une personne âgée, à Neuilly (Hauts-de-Seine). Seul impératif : être présente tous les soirs, en cas d’urgence. Finies les sorties tardives. « C’est contrai-

Locataire HLM 460,45 €

Coût moyen d’un loyer

La colocation avec d’anciens sansabri : Dans plusieurs villes de France, l’association Lazare propose des appartements non mixtes, où cohabitent de 6 à 10 personnes, anciens sans-abri et jeunes actifs qui s’engagent à être disponibles. Les colocataires qui payent 150 € par mois, doivent participer au repas commun hebdomadaire. Les autres soirs, la participation au repas est libre. Tous les frais sont pris en charge par les résidants (loyer,

Locataire en région parisienne 713,88 €

Locataire en province 529,96 € gnant mais sans cela je n’aurais jamais pu partir de chez mes parents », explique-t-elle.

Logement solidaire

Pour ceux que la précarité a jetés à la rue, Etienne Villemain, fondateur de l’association Lazare, a créé en 2006 un dispositif inédit : faire

SE logER autREmEnt, modE d’EmploI Loger dans des bureaux : La période d’occupation va de trois mois à plusieurs années. Quand le propriétaire souhaite récupérer son bien, le locataire a un mois pour quitter les lieux. Les résidants temporaires paient 200 € maximum par mois correspondant aux charges. Non meublés, les logements disposent de parties communes telles que cuisine, douches et toilettes. Renseignements sur fr.cameloteurope.com

La saison des tornades se poursuit aux Etats-Unis, avec au moins 14 morts dans le Midwest ce week-end.

Justin suLLivAn/Getty imAGes/AFP

1

lundi 3 juin 2013 www.metronews.fr

repas…). Renseignements sur maisonlazare.com La colocation intergénérationnelle : L’association Ensemble 2 générations met en relation étudiants et personnes âgées pour former des binômes. Après un entretien de motivation, l’étudiant bénéficie d’une chambre gratuite, ou à un loyer minime chez une personne âgée en échange d’une présence régulière. Renseignements sur ensemble2générations.fr

cohabiter, dans des locaux vides loués à bas prix par l’Eglise, des sans-abri et des catholiques pratiquants. Les habitants ne paient que 150 euros par mois. « En échange, les SDF doivent essayer de se réinsérer et sont suivis par un travailleur social », explique Etienne. Encourageant, 12 colocations ont déjà vu le jour à Paris. Parallèlement à ces initiatives, l’Etat tente de limiter la spéculation immobilière. Depuis août 2012, 38 communes doivent encadrer les prix à la relocation. Mais, malgré le décret, les propriétaires profitent encore des changements de locataires pour augmenter leurs prix de 6 % en moyenne à Paris*. Ce qui n’empêche pas Cécile Duflot, ministre du Logement, de préparer un texte qui devrait généraliser la mesure à tout le territoire.§ * Observatoire des loyers de l’agglomération parisienne.


événement

lundi 3 juin 2013 www.metronews.fr

5

FRANCE le ministre de l’Intérieur présentera un nouveau programme d’action de l’Etat contre les violences meurtrières dans l’île et devrait signer la troisième tranche du plan d’aide exceptionnel lancé en 2003.

ZAP RETROUVEZ TOUS CES SUJETS SUR

Un chanteur de country a joué de la guitare pendant une opération du cerveau.

metronews.fr/ video

Un Russe a sauté en base-jump depuis l’Everest, à plus de 7 200 mètres d’altitude.

Municipales à Béziers : le polémiste Robert Ménard a reçu le soutien du FN.

lille 473 € paris 818 €

rennes 398 € Nantes 393 €

strasbourg 437 €

Coût du loyer d’un studio

Les locataires disposent chacune d’un appartement privé et d’espaces communs. c.s.l.d. / mEtronEws

lyon 472 €

Bordeaux 438 €

Maison des Babayagas : des retraitées décident de vieillir ensemble

Nice Marseille 523 € 458 €

toulouse 434 €

rEaU alEXIs/sIpa-soUrcE : opInIonway poUr sofInscopE Et locatIon-EtUdIant.fr

Interview

« les politiques doivent entrer dans le jeu » JaCquELInE ROuILLOn, maire de saint-ouen (93)

Jacqueline Rouillon, maire (PC) de Saint-Ouen a décidé d’encadrer les prix d’achat de logements dans sa commune. Pourquoi encadrer les prix ? L’idée a pris forme en 2005, avec les premiers grands chantiers de renouvellement urbain à SaintOuen. Nous nous sommes demandé comment faire pour que les prix ne s’envolent pas et que nos habitants puissent accéder à la propriété. Je suis très attachée à la diversité sociologique de la commune. Quels outils avez-vous mis en place ? Dans l’habitat neuf, nous avons signé une charte avec les promo-

teurs, qui s’engagent à vendre à un prix compris entre 4 150 et 4 500 euros, soit en dessous du prix du marché, qui est d’environ 5 100 euros. Le premier mois de mise en vente, seuls les Audoniens peuvent acheter. Comment arrive-t-on à contraindre les promoteurs ? Aujourd’hui, le problème c’est que la crise du logement se conjugue avec la spéculation. Notre rôle, en tant que politiques, est justement d’entrer dans le jeu : par exemple, les promoteurs doivent s’assurer que 80 % des acquéreurs soient des propriétaires occupants. §propos recueillis par C. S. L. D.

afp

afp

Manuel Valls attendu de pied ferme en Corse. En visite deux jours à partir d’aujourd’hui,

REPORTAGE. Inaugurée en février 2013, la Maison des Babayagas, à Montreuil, regroupe 21 femmes de 58 à 88 ans. Elles ont choisi de vieillir entre elles, plutôt que dans une maison de retraite. C’est l’heure du thé pour Chantal, 62 ans, et Florence, 70 ans. Le soleil inonde le moindre recoin du deux-pièces de Chantal. « J’ai toujours voulu un lieu avec de la lumière », explique cette petite femme souriante. Elle a emménagé il y a quelques mois dans la Maison flambant neuve des Babayagas et ne se verrait pas vivre ailleurs. La Maison des Bayagas, c’est l’histoire d’une utopie devenue réalité. Au 8 rue de la Convention, 21 femmes célibataires et retraitées ont choisi de vieillir ensemble. Sans l’aide de personne. Grâce à une convention entre leur association, la mairie et l’office HLM, elles disposent chacune d’un appartement à loyer modéré. Le fruit d’un combat de dix ans mené par l’énergique Thérèse Clerc, 84 ans, et qui a immédiatement séduit Chantal, auparavant locataire à Paris. « C’est l’aspect politique du projet qui m’a plu, explique-t-elle. Si vous êtes

une femme pauvre, vous n’avez pas les moyens de payer une maison de retraite à 3 000 euros par mois ! » Ici, elle peut vivre comme elle l’entend, malgré un budget serré : une retraite de 910 euros par mois et un loyer de 450 euros. Elle fait partie des six femmes vivant sous le seuil de pauvreté (964 euros) dans la communauté.

Engagement associatif

La Maison, c’est une autre façon d’appréhender la vie et la vieillesse. « On revendique le mot ‘‘vieille’’ il est synonyme de sagesse, d’expérience... et de folie ! » souligne Chantal. N’est pas Babayaga qui veut. Elles ont toutes signé une charte, qui les engage notamment à consacrer dix heures par semaine à des activités associatives. « Quelquefois, on est tellement occupées qu’on n’a même pas le temps de manger », sourit Florence, dont la mère, la doyenne de 88 ans, vit aussi dans l’immeuble. Loin des mouroirs que sont parfois les maisons de retraite, ici les femmes sont vives et combatives. D’ailleurs, le projet a fait des petits, devenant une véritable franchise déclinée en banlieue parisienne et en province. §O. E. et C. S. L. D.


6

ACTU MONDE

lundi 3 juin 2013 www.metronews.fr

un manifestant renvoie une grenade lacrymogène à la police, hier à ankara. AFP

EN BREF

Islande

La balade a failli tourner au cauchemar. Une jeune Française a

Week-end explosif en Turquie Manifestations

Barricadés derrières des planches de bois ou des carcasses de voiture, les manifestants turcs avaient tout prévu, hier. Après trois jours de manifes-

les slogans «gouvernement démission» ou «la Turquie est à nous».

1 700 personnes arrêtées

Absente au début du rassembletations, qui auraient fait plus de ment, la police est finalement 400 blessés, des milliers de per- intervenue. Si aucun incident sonnes se sont installées à nou- majeur n’a été signalé, les forces veau sur la place Taksim et dans de l’ordre ont fait usage de gaz les rues avoisinantes, à Istanbul. lacrymogènes et de canons à eau Fer de lance du plus important pour disperser les manifestants. mouvement de contestation popu- Une intervention qui contraste laire contre le gouvernement avec celles des journées précédentes. Elle montre islamo-conservateur les manifestations surtout que le Premier turc (AKP) depuis l’arriauraient fait plus m i n i s t r e a é t é vée au pouvoir de celuide 400 blessés. ci en 2002, les militants contraint de lâcher du de la société civile turque ont large- lest en ordonnant à la police de ment cédé la place à la gauche et à quitter, dans la nuit de samedi, la l’extrême gauche. Les bannières place Taksim et le petit parc de rouges ont fait leur apparition sous Gezi. Deux lieux devenus les sym-

boles de la révolte, après l’annonce de leur destruction Dans la capitale du pays, Ankara, à 21 heures pile, un concert inédit de casseroles a secoué les quartiers résidentiels. Armés d’ustensiles de cuisine, les protestataires ont bruyamment accusé Recep Tayyip Erdogan d’autoritarisme. Plus tôt, aux abords de la place centrale de Kizilay, la police avait utilisé des gaz lacrymogènes pour empêcher les manifestants de se diriger vers les bureaux du Premier ministre. Au total, ce sont près de 1 700 manifestants opposés au gouvernement qui ont été interpellés au cours de ces trois jours. La plupart ont été remis en liberté, a annoncé hier le ministre de l’Intérieur, Muammer Güler. §Marc Mechenoua

La taupe de WikiLeaks devant la justice

etats-unis

Lunette discrètes, cheveux blonds coupés court, traits fins... Derrière ce

visage d’adolescent timide, la « taupe » présumée de WikiLeaks. Trois ans après son arrestation en Irak, le soldat Bradley Manning comparaît aujourd’hui devant une cour martiale. Un procès « historique » qui va durer près de trois mois à la base militaire de Fort Meade, dans le Maryland. A 25 ans, le jeune homme est accusé d’avoir «trahi» les Etats-Unis en livrant des milliers de câbles diplomatiques et rapports militaires classés secret défense. Le gouvernement américain parle d’un être désé-

quilibré aux tendances «suicidaires», une version réfutée par son avocat qui décrit un homme soucieux de «faire la différence dans ce monde».

Trop « différent »

Né dans l’Oklahoma, le jeune Manning essuie dès son enfance les quolibets de ses petits camarades. Trop «intello», trop «différent». L’adolescence n’est pas plus tendre. Ses parents divorcent et il part vivre avec sa mère au Pays de Galles où il est souvent humilié en raison de son homosexualité. Passionné d’informatique, le geek rejoint l’armée américaine en 2007 pour payer ses études. Deux ans plus tard, il est envoyé en

Irak. Une période compliquée. Il n’adhère pas aux valeurs de l’armée et veut dénoncer le comportement des soldats «devenus obsédés par la capture ou l’élimination de cibles humaines». Il entre alors en contact avec Julian Assange, cofondateur de WikiLeaks. Endossant « l’entière responsabilité de ses actions », il explique ne pas avoir voulu «nuire» à son pays. «Je croyais que la publication des documents pourrait provoquer un débat public sur nos forces armées et notre politique étrangère en général », a-t-il plaidé. Pour cette «fuite du siècle», il encourt aujourd’hui la prison à vie. §Maud vallereau

été retrouvée plus de trente heures après s’être perdue dans des fjords enneigés dans le nord-ouest du pays, a annoncé hier la police. La jeune femme, âgée de 24 ans, avait quitté son domicile vendredi matin sans téléphone portable ni équipement pour une courte balade.

Taïwan

La terre a tremblé hier. Un

séisme de magnitude 6,3 s’est produit hier et a causé la mort d’au moins une p ersonne. L es immeubles de la capitale ont violemment tremblé et la secousse a été ressentie jusqu’à Hong Kong, à plus de 700 km de l’île.

Inondations hier à Prague, en république tchèque. RomAn VondRous/sIPA

Météo

Inondations mortelles en Europe centrale. Un homme et une femme

ont trouvé la mort hier dans l’écroulement de leur chalet à Trebenice, un village proche de Prague, en raison des pluies diluviennes. En Autriche, près de Salzbourg, c’est une personne qui participait à des opérations de nettoyage qui a été tuée par un glissement de terrain.

Centrafrique

Vers une sortie de crise. Le pré-

sident de la transition, Michel Djotodia, a annoncé samedi soir qu’un nouveau gouvernement serait nommé dans son pays « d’ici 72 heures », a-t-on appris hier. Michel Djotodia est le chef de la rébellion Séléka qui a renversé fin mars le président François Bozizé.

Royaume-Uni

La reine Elizabeth II fête ses 60 ans de règne. Agée de 87 ans, elle a célébré l’anniversaire de son couronnement dans la discrétion, avant une cérémonie organisée demain à l’abbaye de Westminster.


ACTU FRANCE

lundi 3 juin 2013 www.metronews.fr

7

Antoine rufenacht, président du conseil supérieur de la primaire, annonce que le scrutin va se poursuivre. THOMAS SAMSON / AFP

EN BREF Les Français boudent leur voiture. 58 % des automobilistes affir-

ment avoir réduit les dépenses liées à leur véhicule en raison de la dégradation du pouvoir d’achat, selon un sondage TNS Sofres pour le site AramisAuto.com. Pour cela, les sondés ont limité leurs déplacements, adopté une conduite écoresponsable ou encore opté pour le vélo ou la marche.

Primaire à Paris : silence, on vote ! Politique

Motus et bouche cousue. Vingt-quatre

heures avant la proclamation des résultats de la primaire UMP, qui doit désigner le candidat de la droite pour la mairie de Paris en 2014, tous les postulants ont été priés de se faire discrets. Plus aucune communication ni prise de parole en public ne sont autorisées. Objectif : se faire oublier après un week-end qui a failli tourner au fiasco. Soupçons de fraude, bugs à répétition, possibilité de voter pour plusieurs personnes ou à la place d’électeurs décédés, organisation de bureaux de vote clandestins, les critiques ont plu dès l’ouverture du scrutin, vendredi matin. L’un des candidats, Pierre-Yves Bournazel, a même demandé dès la première journée, la «suspension immédiate d’un vote publiquement ridiculisé». Mais samedi soir, après une réunion de trois heures et demie, les candidats se sont tous mis d’accord, autour du conseil supérieur

de la primaire, pour continuer la course. Les bureaux de vote ont été fermés, les fraudeurs menacés de poursuite et les prestataires du vote électroniques chargés de corriger les bugs.

«Nous apprenons la démocratie»

En privé, les langues commencent néanmoins à se délier. «Depuis le début, j’étais contre le vote électronique», lance un élu, tandis qu’un militant soupire : « Maintenant, il faut bien aller jusqu’au bout. Mais c’est vrai qu’on est ridicules.» Le patron de l’UMP, Jean-François Copé, interviewé sur le plateau de « Dimanche+», a, lui, voulu positiver : «Nous apprenons la démocratie. C’est assez nouveau. » Avant d’ajouter : « J’espère qu’en 2016 nous serons au point.» Le parti va devoir attendre moins longtemps que ça. Selon les résultats, un second tour pourrait être organisé, entre le 7 et le 10 juin prochains. §Cerise sudry-le dû

à lyoN, uN sCRutiN sANs ANiCRoChE Contrairement à la primaire parisienne, le scrutin lyonnais – qui s’effectuait sous la forme d’un vote papier – s’est déroulé dans la sérénité. Plus de 4 000 personnes se sont rendues aux urnes hier lors du premier tour, «une satisfaction» pour Philippe Cochet, président du comité départemental de l’UMP du Rhône. Côté résultats, les heureux élus pour le second round (9 juin) se nomment Michel Havard (40 %) et Georges Fenech (35 %). Grosse déception en revanche pour Nora Berra. L’ancienne ministre arrive quatrième (9 %), derrière le conseiller municipal Emmanuel Hamelin (14 %). Myriam Pleynard ferme logiquement la marche (1 %).

d’affaires dans un entretien au Journal du dimanche. Il serait ainsi prêt à rembourser les 403 millions d’euros qu’il avait perçu en 2008 dans le litige l’opposant au Crédit lyonnais.

à suivRE suR AujouRd’hui, l’iNvité dE juliEN ARNAud Est Michel Sapin, ministre du Travail. à 7 h 45 suR lCi. ERIC FEFERBERG / AFP

Consommation

Justice

Une troisième mise en examen dans l’affaire Merah. Connu de la

police pour des actes de délinquance de droit commun, Fetha Malki, 30 ans, est soupçonné d’avoir aidé Mohamed Merah en lui fournissant des armes. Il a été mis en examen notamment pour complicité d’assassinats en relation avec une entreprise de nature terroriste.

Bernard Tapie prêt à faire marche arrière. «Si on découvre la moindre

entourloupe, le moindre dessous de table ou quoi que ce soit d’anormal, alors, dans la seconde, à mon initiative, j’annule l’arbitrage», assure l’homme

Fait divers

Gravement brûlés dans l’incendie de leur appartement à SaintMartin d’Hères (Isère). Une jeune

femme âgée de 19 ans et son compagnon, qui souffrent de brûlures au 3e degré, ont été transportés hier à l’hôpital de Grenoble. Le jeune homme présente également des fractures aux membres après s’être défenestré pour échapper au sinistre.


votre job

8

lundi 3 juin 2013 www.metronews.fr

INTERNET

2 Spécial

Les rédactions de TF1, LCI, MYTF1News et Metro se mobilisent pour l’emploi. Retrouvez sur le site MYTF1News des conseils, des reportages et, bien sûr, la bourse à l’emploi, réactualisée tous les jours.

Evénement

Opération job lancée ! Mobilisation. Les rédactions de TF, LCI, MYTF1News et Metro mettent leurs forces en commun contre le chômage. offres. La 7e Semaine pour l’emploi a débuté hier et, déjà, des postes sont à pourvoir sur le site Internet dédié.

J

CédriC douzant

usqu’au 9 juin, le groupe TF1 se fait partenaire de Pôle emploi, avec la 7e édition de son opération Une semaine pour l’emploi. « En dépit du taux de chômage qui ne cesse d’augmenter, certaines professions, comme les métiers de bouche ou l’artisanat, ont du mal à recruter, explique Jean-Pierre Pernaut. En 2009, nous avons eu l’idée d’utiliser la puissance nationale de notre groupe pour mettre en contact direct les entreprises qui embauchent et les demandeurs d’emploi. » Une bourse à l’emploi est mise en place sur le site mytf1news.fr. « En trois clics, un recruteur peut y déposer une annonce, précise le présentateur du « 13 heures ». Nous nous sommes assurés du soutien de Pôle

emploi, qui vérifie, avec ses agents locaux, chaque annonce et les valide avant publication. Les demandeurs d’emploi peuvent ensuite les parcourir, par métier et par région, puis s’adresser directement aux entreprises. Les offres concernent toute la France, des petits villages aux grandes villes. » Parallèlement, les rédactions du groupe sont mises à contribution pour promouvoir l’opération et parler emploi. LCI multipliera les débats avec des experts, les journaux diffuseront des reportages sur le sujet, les sites Web seront mobilisés… « Au “13 heures”, nous ferons une page spéciale quotidienne sur les secteurs qui recrutent, annonce Jean-Pierre Pernaut. Nous illustrerons également les annonces mises en ligne par des reportages, pour donner aux gens l’envie d’aller voir

Jean-Pierre Pernaut est l’un des créateurs de la Semaine pour l’emploi. ChrISToPhE ChEvaLIN/TF1

le site. Et nous ferons des sujets très pratiques, pour aider les demandeurs d’emploi à s’en sortir : comment rédiger son CV, comment décrocher un emploi d’avenir… Le site Web proposera aussi des dossiers de conseils et d’information. »

Avec 15 000 emplois pourvus depuis la première édition, la formule fait la joie de Jean-Pierre Pernaut : « L’emploi est la préoccupation n° 1 des Français. C’est une fierté de nous mettre à leur service. »§

Pôle emploi révèle les secteurs qui recrutent en France Embauches

En 2013, Pôle emploi a dénombré 1 613 100 intentions d’embauche (dont 49,4 % en CDI ou CDD de plus de six mois) dans son enquête « Besoins en main-d’œuvre » 2013. Malgré un

taux de chômage élevé, 40,4 % des employeurs anticipent des difficultés à recruter. « Ils craignent de ne pas trouver le profil adéquat, décrypte Bernard Ernst, directeur des études et statistiques à Pôle emploi. Les obstacles concernent le manque d’expérience, le niveau

de diplôme et le manque de motivation. »

Services aux particuliers au top

En tête des secteurs qui recrutent, les services aux particuliers avec 42,5 % des intentions d’embauche. Du coup, « les demandes de formations d’assistante de vie aux familles ont explosé, signale AnneMarie Bjornson-Langen, directrice d’Afpa Transition. Car ces métiers peu diplômés demandent de réelles compétences ».

Du coté des employeurs, on sélectionne les personnes motivées et dotées d’un sens de la relation client développé. « Nous recherchons aussi des salariés prêt à rester en poste sur la durée, indique Lucile Colas, d’Arica Services. Ouvrir la porte de son logement à un inconnu n’est pas facile. Forcément, les clients rechignent à changer d’intervenants. » L’aéronautique est toujours un secteur majeur du recrutement. Mais ce sont les entreprises du secteur de

l’informatique qui rencontreront le plus de difficultés dans leurs embauches (26 665 recrutements de prévus, 67,2 % jugés « compliqués »). « Trop peu d’étudiants en sciences voient l’informatique comme un débouché, explique Michel Koutchouk, d’Infotel. Du coup, nous sommes obligés de les former durant deux à trois mois après leur recrutement. » Vous êtes jeune et un peu geek ? Vous pouvez rassurer votre famille sur votre avenir professionnel. §BarBara Kiraly


10

votre job

lundi 3 juin 2013 www.metronews.fr

L’aéronautique est victime de son succès Recrutements

Une filière résiste encore et toujours à la crise : l’aéronautique. Les carnets de

commande y débordent et garantissent dès maintenant plus de 4 ans d’activité. Ainsi, les entreprises du secteur, qui emploient plus de 300 000 personnes, recrutent à toutva. Selon le Gifas*, elles ont réalisé 15 000 embauches en 2012 et devraient renouveler cette performance en 2013.

Un casse-tête pour recruteurs

« Le transport en avion s’est démocratisé et les grands groupes comptent de nombreux nouveaux projets, analyse Valérie Monjou, responsable des ressources humaines du pôle aéronautique d’Assystem, entreprise d’ingénierie et de conseil en innovation. Nous prévoyons 400 recrutements cette année dans

le secteur, dont 60 % d’ingénieurs et 40 % de techniciens. Nous recherchons notamment des ingénieurs calculs, étude ou qualité, des chefs de projet ou des techniciens méthode. » Mais ce succès devient un cassetête pour les recruteurs, qui peinent à dénicher les perles rares. « La situation est complexe et les entreprises de l’aéronautique ont des difficultés à intégrer du personnel, explique Laurent Duverger, manager des centres expert aéronautique du groupe Randstad. Les technologies évoluent plus vite que les diplômes et la formation initiale a du mal à se mettre à niveau. Les lycées techniques, par exemple, n’ont souvent pas les ressources pour s’équiper du matériel le plus récent. Les formations continues sont longues et coûteuses, et les

Le secteur prévoir d’effectuer plus de 10 000 embauches par an d’ici à 2017. AFP

centres de formation ne peuvent accueillir tous les stagiaires. » Dans cet univers hautement concurrentiel, les grands groupes restent les stars aux yeux des personnels les mieux formés. Et leurs besoins gênent les recrutements des sous-traitants. Pour maintenir leur production, les entreprises tentent de former elles-mêmes leur personnel. Elles

multiplient les partenariats avec les écoles et les universités et misent sur l’alternance. D’autres, comme Airbus ou Aérolia, profitent même de leurs propres lycées techniques. La pénurie profite également à la parité. Malgré tout, 95 % des PME de l’aéronautique ont toujours des postes non pourvus.§C. D. * Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales.


votre job

lundi 3 juin 2013 www.metronews.fr

« Dans l’aéronautique, les bureaux d’étude assurent les plus forts recrutements »

Entretien

Laurent Dujaric est conseiller spécialisé à Air Emploi. Quelle place ont la recherche et l’innovation dans l’aéronautique ? Elles y sont primordiales. De plus en plus de pays développent leur industrie et nous devons investir dans la recherche. Aujourd’hui, le secteur aéronautique y consacre 17 % de son chiffre d’affaires, un des taux les plus hauts de l’industrie. Les grands groupes ont leurs bureaux d’études mais également les PME qui doivent assurer la conception, la fabrication et la production des parties qui leur sont sous traitées. On compte également de nombreuses sociétés de service d’ingénierie. Quels sont leurs grands axes de recherche ? Les clients, principalement des compagnies aériennes et l’armée,

recherchent des avions faciles à piloter et à entretenir. Un avion a une durée de vie de 40 ans, il faut penser à sa maintenabilité, prévoir les coûts de réparation et l’appro-

visionnement en pièces de rechange. La consommation des aéronefs est également un enjeu. Les prix du pétrole augmentent et les bureaux d’études conçoivent des matériaux spécifiques, pour fabriquer des avions plus légers et plus écologiques. Quels profils recherchent les bureaux d’étude ? Actuellement, ils assurent les plus forts recrutements dans l’aéronautique et le secteur est en tension. Ils recherchent surtout des bac + 5, ingénieurs et titulaires de masters. Ils recrutent également des techniciens supérieurs et des doctorants en physique, mécanique ou électronique. L’apprentissage se développe et des formations d’ingénieur en aéronautique en alternance sont par exemple proposées à l’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace (ISAE).§C. D.

11 en bref

Reconversion

De la voiture à l’avion. Recon-

vertir les salariés de l’industrie automobile dans l’aéronautique, l’idée se développe. De nombreuses passerelles et programme de formation sont mis en place. Avec un succès mitigé : Safran, qui a par exemple réservé 400 postes aux salariés de PSA Aulnay, n’en a pourvu qu’une centaine.

Rendez-vous

Le salon du Bourget, foire d’embauche. Le salon du Bourget

se tiendra du 17 au 23 juin (ouverture au grand public du 21 au 23 juin. Billet 1 jour : 13,50 €). Et pour sa cinquantième édition, il offre de belles perspectives de jobs. Pour les grands groupes, c’est souvent l’occasion de repérer les meilleurs profils. Il est également possible de s’y renseigner sur les carrières dans l’aéronautique au stand Air Emploi, qui oriente scolaires, diplômés ou encore salariés en reconversion. Infos sur www.salondu-bourget.fr


CULTURE

12

3

lundi 3 juin 2013 www.metronews.fr

sur

DIAPORAMA

CINÉMA

Que la force soit avec Florence + The Machine ! La chanteuse serait pressentie pour rejoindre le casting de Star Wars 7 dont le tournage commencera début 2014.

Noémie Lenoir s’effeuille au Crazy Horse. Dans cette sélection de tableaux, le top-modèle fait tomber le haut. retrouvez leS imageS de noémie lenoir Sur metronews.fr/crazy

musique Jenifer repartira en tournée début 2014 pour défendre son album de reprises. Yann Orhan

«Etre à la mode, je m’en moque» Sortie. Moins d’un an après L’amour et moi, Jenifer enchaîne déjà avec un album de reprises de chansons de France Gall, Ma déclaration. rencontre. La coach de « The Voice » explique à metronews pourquoi elle a souhaité rendre cet hommage en 12 titres. PROPOS RECUEILLIS PAR boris tampigny

France Gall a-t-elle toujours fait partie de vos influences ? Je l’ai découverte au moment où j’ai commencé la musique et où je me suis constitué ma discothèque. Ma mère aimait beaucoup les grands classiques français, dont les chansons de France Gall. Ce son ne m’a pas interpellée dès le début. C’est venu plus tard, vers 14-15 ans. Ce qui me frappait chez France Gall, c’était ses choix de collaboration, notamment avec Serge Gainsbourg, et le fait qu’elle ait été la muse de Michel Berger. On peut difficilement parler d’un coup de tête, donc ? Ce disque concrétise l’amour que je

peux avoir pour cette femme, le respect que j’ai pour l’artiste et sa vie, sa pudeur par rapport à ce métier, sa discrétion. J’y pensais depuis longtemps, l’idée n’est pas venue du jour au lendemain. Je n’ai pas cherché à profiter de ma notoriété du moment. Etre à la mode, je m’en moque. Et puis j’avais envie de remonter sur scène avec de nouvelles chansons, mais pas de me lancer dans un nouveau processus créatif. Les chansons de France Gall vous collent vraiment à la peau… Il y a beaucoup de liberté dans ses textes, que je trouve très fédérateurs. Ce serait prétentieux de me comparer à elle, mais je me retrouve vraiment dans ce qu’elle raconte. Il a quand même fallu que je m’approprie les paroles, sans

oublier l’interprète originelle. Et c’est difficile quand on est fan de l’artiste. Mais j’ai besoin d’avoir toujours de nouveaux défis, c’est ce qui m’aide à me sentir vivante. Vous avez cherché à rencontrer France Gall ? Nous avons communiqué par personnes interposées. J’attendais d’avoir bien avancé pour lui faire écouter parce que je ne voulais pas qu’elle se méprenne sur mes intentions. J’ai eu sa validation, mais elle est restée à bonne distance. Elle m’a laissée faire comme je l’entendais, et c’est le plus beau des compliments.

On dirait que coacher des talents dans « The Voice » vous épanouit particulièrement ? Dans les deux cas, je me nourris des rencontres, mais « The Voice » est un tout autre exercice, qui n’est pas venu interférer dans mes choix artistiques ou personnels. Ça m’a nourrie psychologiquement, même si c’était difficile de m’y prêter parce que j’avais beaucoup moins de bagage que les trois autres coachs. L’émission m’a redonné confiance jusqu’à un certain niveau. J’ai toujours mes doutes, mais je les assume davantage.§

on aime

Une belle déclaration à France Gall

Un peu convenu sur le papier, le sixième album de Jenifer se transforme à l’écoute en bonne idée. Grâce à des arrangements énergiques, la chanteuse se réapproprie des classiques comme « Ella, elle l’a » ou « Besoin d’amour », qui semblent avoir été écrits pour elle. Jenifer revisite aussi avec brio certains morceaux méconnus tel « Comment lui dire », l’une des réussites les plus éclatantes de l’album.


médias

14

20.50 Série

Joséphine, ange gardien «Pour la vie». Avec Mimie Mathy, Romane Portail, N. Berger. 22.35 New York, unité spéciale Série. «Péché de faiblesse» «Garde trop rapprochée» «La blessure». Avec Christopher Meloni. 1.10 Au Field de la nuit. 2.15 Sept à huit Magazine.

20.45 Série

20.45 Magazine

The Closer : L.A. enquêtes prioritaires «Un mal nécessaire». Avec Kyra Sedgwick, J.K. Simmons, Corey Reynolds.

Le monde d’après Présentation : Franz-Olivier Giesbert. «La France dans la bataille mondiale du tourisme».

21.30 The Closer : L.A. enquêtes prioritaires Série. «Qui veut la peau du Père Noël»- «Une défense imparable». 22.55 Mots croisés Mag. 0.25 Journal de la nuit

22.40 Grand Soir/3 23.45 La légende du juge Borrel Doc. 2010. 1.15 Chabada Magazine. Présentation : D. Lumbroso. 2.05 Division criminelle Série. «Fausse identité».

TMC 20.45 Braquage à l’italienne Action de F. Gary Gray. 2002. USA/Fr/Brit. 111 mn. Avec Mark Wahlberg, C. Theron. 22.40 The Marine 2 Action de Roel Reiné. 2009. USA. 95 mn. Avec Ted DiBiase Jr.

FRANCe 5 20.40 Sale temps pour la planète ! Série doc. «Madagascar, l’enfer du décor». 21.35 J’ai vu changer la Terre Série doc. «France - Les larmes bleues du glacier». 22.30 C dans l’air Magazine.

NT1 20.45 American Pie 7 : le livre des secrets Comédie de John Putch. 2009. USA. 90 mn. Avec Eugene Levy, Bug Hall. 22.30 American Pie 6 : campus en folie Comédie de A. Waller. 2007. USA. 90 mn.

D8 20.50 Fréquence interdite Science-fiction de Gregory Hoblit. 2000. USA. 114 mn. Avec Dennis Quaid, Jim Caviezel, S. Doyle. 23.00 Boogie Nights Drame de P. Thomas Anderson. 1997. USA. 153 mn.

lundi 3 juin 2013 www.metronews.fr

20.55 Magazine

Spécial investigation Présentation : St. Haumant. «Paris/Medellin : sur la route de la coke». 21.50 Spécial investigation Magazine. «Drogue : la guerre perdue». 22.45 L’œil de Links Mag. 23.40 La folie Almayer Drame de C. Akerman. 2009. Fr/Bel. 127 mn. Avec Stanislas Merhar.

20.50 Film

20.50 Divertissement

Star Trek VI : terre inconnue Science-fiction de N. Meyer. 1991. USA. VM. 113 mn. Avec William Shatner, Leonard Nimoy. 22.35 Star Trek : premier contact Science-fiction de J. Frakes. 1996. USA. VM. 110 mn. Avec Patrick Stewart. 0.25 Balaou Doc. 2007.

HD1 20.50 Wolf Fantastique de Mike Nichols. 1994. USA. 116 mn. Avec Jack Nicholson, Michelle Pfeiffer, James Spader. 23.05 La maison assassinée Drame de Georges Lautner. 1987. Fr. 115 mn.

W9 20.50 La neuvième porte Fantastique de Roman Polanski. 1999. Fr/Esp. VM. 127 mn. Avec Johnny Depp, E. Seigner. 23.10 Relooking extrême : spécial obésité Téléréalité. «Jarvez».

L’amour est dans le pré : que sont-ils devenus ? Présentation : Karine Le Marchand. 22.50 L’amour est dans le pré Téléréalité. «Les portraits». 0.40 Nouveau look pour une nouvelle vie Divertissement. 2.05 The Unit : commando d’élite Série.

FRANCe 4 20.45 Médecins de demain Série doc. Réalisation : Guillaume Barthélémy. 0.30 Véto junior Série documentaire. 2.45 Les Francofolies de La Rochelle Concert. «Ours».

NRJ12 20.50 Crimes à Nice Magazine. Présentation : Jean-Marc Morandini. 22.40 Crimes à Lyon Magazine. 0.20 La maison du bluff La quotidienne Téléréalité.


16 SPORTS sur

DIAPORAMA

FOOTBALL

Le PSG s’active tous azimuts afin de finaliser ses premiers recrutements pour la saison prochaine : ceux de l’attaquant anglais de Manchester United, Wayne Rooney, et de l’arrière gauche français de Lille, Lucas Digne.

afp

4

lundi 3 juin 2013 www.metronews.fr

Découvrez les célébrités qui se sont donné rendez-vous dans les tribunes de Roland-Garros. retrouvez les photos sur

metronews.fr/viptennis

tennis roland-Garros

Tsonga veut y croire tranquille. Jo-Wilfried s’est facilement imposé, hier en huitièmes de finale, face à Viktor Troicki (6-3, 6-3, 6-3). ambition. Le numéro 1 français rencontrera demain Roger federer avec pour objectif d’atteindre les demi-finales. emmanuel bousquet

«l

es choses sérieuses commencent vraiment mardi. » Jo-Wilfried Tsonga ne s’y trompe pas. Même s’il n’a fait qu’une bouchée de Viktor Troicki hier en huitièmes de finale (6-3, 6-3, 6-3), et même s’il réussit tout ce qu’il entreprend, le numéro un français sait que le plus dur l’attend. Au sens propre comme au figuré. Après avoir su profiter des avantages que le tableau lui a réservés jusqu’à présent (il n’a rencontré qu’un joueur du Top 30, Jérémy Chardy), demain, Tsonga affrontera son premier « client ». Et ce n’est autre que Roger Federer, 3e joueur mondial. « Jo » a pu se rendre compte que le Suisse n’a pas semblé au mieux de sa forme hier face à Gilles Simon. Mais il a aussi vu que Federer, même mené 2 sets à 1, reste Federer. Porté par un premier service salvateur, « Rodgeur » a empoché les deux restants afin de se qualifier pour des quarts de finale qu’il fréquente avec assiduité (6-1, 4-6, 2-6, 6-2, 6-3). « A la sortie de ce match-là, j’en saurai beaucoup plus », ne se leurre pas Tsonga, conscient des progrès

Jo-Wilfried tsonga voit loin et espère franchir un palier en enchaînant les victoires face aux adversaires de premier plan. afp

faits depuis qu’il a battu Federer en quarts de finale à Wimbledon en 2011. Bien qu’il se soit baladé en première semaine, le 8e meilleur joueur mondial ne peut malheureusement pas avoir d’indications précises sur son niveau actuel avant de se frotter à un cador du Top 5.

aucun set concédé

Alors il lui faut capitaliser sur ses sensations, qui sont très bonnes, et sur ses stats, qui poussent à l’optimisme. Notamment celle qui souligne qu’il n’a pas concédé le moindre set lors des tours précédents. Une première pour le Trico-

lore qui égalise son meilleur parcours Porte d’Auteuil : l’an dernier, il avait atteint les quarts, frôlant l’exploit face à Novak Djokovic. A l’époque, il avait croulé sous la pression de l’événement, ne parvenant pas à tuer la rencontre malgré quatre balles de match. Mais ça, c’était avant : « Le vrai challenge n’est pas forcément de battre un de ces joueurs exceptionnels, mais d’en battre plusieurs à la suite. En battre un, je sais que je suis capable de le faire. En battre deux, pour l’instant je ne l’ai jamais fait. Le challenge est là. » C’est dit : Tsonga voit plus loin que les quarts.§

principaux résultats hier S. Williams (USa/N.1) bat Vinci (Ita/N.15) .......... 6-1, 6-3 Kuznetsova (Rus) bat Kerber (all/N.8) ...... 6-4, 4-6, 6-3 Robredo (Esp/N.32) bat almagro (Esp/N.11)..... 6-7, 3-6, 6-4, 6-4, 6-4 ferrer (Esp/N.4) bat anderson (RSa/N.23) . 6-3, 6-1, 6-1 Radwanska (pol/N.4) bat Ivanovic (Ser/N.14) .. 6-2, 6-4

programme Aujourd’hui à pArtir de 11 heures Wawrinka (Rus/N.9) - GaSQUET (fra/N.7) Djokovic (Ser/N.1) - Kohlschreiber (all/N.16) Nadal (Esp/N.3) - Nishikori (Jap/N.13) Schiavone (Ita) - azarenka (Blr/N.3) Stephens (USa/N.17) - Sharapova (Rus/N.2) Haas (all/N.12) - Youzhny (Rus/N.29) Mattek-Sands (USa) - Kirilenko (Rus/N.12) Hampton (USa) -Jankovic (Ser/N.18)


détente

18 L’hoRoscope eMA FontAyne

Bélier

La période est propice pour nouer des nouveaux contacts professionnels. Certains vous permettront d’avoir de nouveaux objectifs dans votre vie.

Gémeaux

Vous affirmez vos idéaux et défendez vos convictions quoiqu’il arrive. Engagé(e) et passionné(e), vous vous battez pour un monde meilleur.

Cancer

Vous n’arrêtez de vous plaindre mais ça ne fera pas avancer les choses. Il faut affronter ses problèmes de face et réfléchir pour trouver les solutions adaptées.

Mots fléchés n° 867 / facile

Balance

LIÉE

Vous ne voulez pas griller les étapes et montez prudemment sur l’échelle de la réussite sociale. Mais si vous trainez trop, on risque de vous marcher dessus.

R EM N A OR I M R I T C E O U T R E S E A S

CÉPAGE IL MÉDITE EN INDE

ELLE EST PARFOIS ÉTALE CUBE

Sagittaire

EXCLAMATION NÉGATION

ISOLÉE

Vous vous sentez pleinement heureux(-se) dès lors que vos proches le sont aussi. Vous mettez tout en oeuvre pour qu’ils se sentent bien chez vous.

PAYS DU DOLLAR HÉROS DE LA BD

ELLE COULE SUR LA JOUE SON DE BÉBÉ COMPAGNIE

ORIENTANT

FEUILLETÉE

AGRESSIF AU GOÛT

RUBAN

À LE

HOMME DE MAIN

LAC À MONSTRE APPELA SA BICHE NE SENT PAS LA ROSE VOILE DE VITESSE AVANT ELLE

PRÉSENTATEUR TRÈS CONNUE

ÉLIMÉE

Verseau

Loin de la foule et de l’excitation, vous partez quelques heures vous ressourcer dans un endroit qui vous tient à coeur pour pouvoir repartir de plus belle.

Vous êtes en proie à de nombreuses interrogations sur vos amis et votre partenaire. Allez leur en parler directement au lieu de ruminer seul(e) vos craintes.

L’IMAGe

Sudoku n° 867 / facile

7 4

Poissons

1

9

5

3

6

1

5

8 3 2

(5€ les 10 minutes)

3

6

4

5

9

1

7

2

8

5

7

1

6

2

8

3

9

4

2

9

8

7

3

4

5

6

1

8

2

5

3

7

6

4

1

9

7

4

9

1

8

2

6

5

3

1

3

6

9

4

5

8

7

2

9

5

3

8

1

7

2

4

6

6

8

2

4

5

9

1

3

7

4

1

7

2

6

3

9

8

5

9

7 2

7

8

7 3

01 75 75 90 93

5

9

9

Sudoku A B B L E R I C A I E C F A C Z I A P S S I ON E OC OB E E S E T

DRÔLE DE LOUSTIC

PAGE DE JOURNAL BELLES BALLES

Solutions n°864 O G A I NCO L L A DOU E E D E N T AM S T P A P E NU L AG E E O T B D I S T OR S S T E R I L U S E MO I EMU E P

FEMELLES DE PORCS

ORDINATEUR AMPLE MANTEAU BINER LA TERRE

Vous êtes tellement absorbé(e) par vos propres émotions que vous ne voyez pas toutes les mains tendues vers vous. Levez la tête, la solution est là.

Consultation VoyanCe

Mots fléchés

ÉCONOMISÉES SAGESFEMMES

AGENT DE L’ORDRE

JEUNE BRANCHE PLANTE À GRAINS

Malgré une ambiance tendue au bureau, vous maîtrisez la rébellion sous jacente pour recentrer tout le monde et faire renaître l’esprit d’équipe.

Vierge

BICYCLETTE

POSSIBILITÉ

VAGABONDAI MONTRA DU CRAN

Scorpion

Lion

ÉLÉGANT

KIDNAPPING QUATRE SAISONS

Capricorne

Un vent d’insécurité viendra souffler sur votre vie sentimentale. Vous vous sentez à l’étroit dans cette relation. Ne prenez pas de décisions que vous pourriez regretter.

C’EST LE 83 PIÈGE À TROU

MIS AILLEURS

Rien de tel que de retrouver ses amis pour oublier les soucis de la journée. Vous passez votre soirée à leur mijoter un bon petit plat autour duquel il sera bon de s’attabler.

Taureau

Vous mettez vos problèmes affectifs de côté pour ne vous concentrer que sur votre travail. Un bon moyen pour s’éviter des ennuis en plus.

lundi 3 juin 2013 www.metronews.fr

4 9

8

1

5

7

1

RetRouvez tous nos jeux suR metronews.fr/culture

8

4 6

Vaguelettes gregory boiSSy/afp

Les Américains Garrett McNamara et Mark Healey en compétition de surf, samedi, en Polynésie française.

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris §N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président - Directeur de la publication : Édouard BocconGibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane - Espace Méditerranée, 34670, Baillargues§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@ publications-metro.fr§E-mail rédaction : courrier@publications-metro.fr§Relations médias : Linda Bellal§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteurs en chef délégués : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Flore Galaud (News), Ulla Majoube (Suppléments et pages thématiques), Alexis Picard (Régions), Joël Riveslange (Sports), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Chef du service Paris : Pierre Chausse§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom.nom@publications-metro.fr



20130603_fr_rennes