Issuu on Google+

livre P. 12

l’écrivain français nous livre sa recette du succès à l’occasion de la sortie de son dixième roman.

Guillaume Musso, les petits secrets de Demain

© caPman/siPa

lyoN P. 8 www.metrofrance.com www.metrofrance.com

jeudi jeudi 28 28 février février 2013 2013 N° N° xxxx 2352

Baby et Népal trompent la mort

fraNce P. 2

RHO

Une proposition de loi visant à autoriser les maisons de naissance est examinée aujourd’hui par les sénateurs. Metro s’est rendu dans l’une de ces structures, qui permettent aux femmes d’accoucher sans être hospitalisées.

disparitioN P. 6

Les indignés esseulés Stéphane Hessel, l’auteur du best-seller Indignez-vous !, est mort hier, à 95 ans. Grâce à son manifeste, l’ancien résistant avait inspiré de nombreux mouvements de protestation à travers le monde.

afP

ne jetez pas ce jOuRnal suR la vOie publique : OffRez-le à vOtRe vOisin !

metRO est impRimé suR du papieR 100% Recyclé.

Des maisons pour accoucher zen

moNde P. 4

eNviroNNemeNt P. 10

football P. 16

Benoît XVI fait ses adieux à la foule

La fripe, c’est chic... et écologique !

Ibra fait encore plier l’OM

Zlatan ibrahimovic. afP


événement

1

jeudi 28 février 2013 www.metrofrance.com

16,2 %

« On risque de rentrer dans une crise historique. Si on continue comme ça, on va revenir à l’époque de l’abbé Pierre. » Jean-lOuis BOrlOO, président de l’UDI, sur la situation du logement, hier sur i>Télé.

AfP

2

C’est la différence moyenne de salaire entre les hommes et les femmes dans l’Union européenne, selon des chiffres publiés hier par la Commission.

Fait divers Fin de l’accalmie à Marseille. Un homme de 23 ans a été tué hier de deux décharges de fusil de chasse dans une cité des quartiers Nord. C’est le premier règlement de comptes de l’année dans la cité phocéenne.

maisons de naissance

La grossesse sans stress LEs faits. Le Sénat examine aujourd’hui une proposition de loi visant à créer des maisons de naissance, permettant d’accoucher dans un cadre peu médicalisé. rEportagE. A Paris, le Calm fait partie des projets pilotes. Ozal émier

a

vant d’entrer dans les locaux de la maison de naissance du Calm (Comme à la maison), dans le XIIe arrondissement de Paris, le visiteur doit retirer ses chaussures. Un geste pour signifier que l’on pénètre dans un autre univers, tout entier dédié à la grossesse et la naissance. Depuis 2008, cette structure associative – qui réunit des parents et quatre sages-femmes libérales – pratique l’accouchement « physiologique ». Entendez par là : sans péridurale. Et sans machines. Un concept né dans les années 1970 aux Etats-Unis et qui fait l’objet d’une proposition de loi étudiée aujourd’hui au Sénat. Face à des structures qui gèrent 5 000 accouchements par an – entre 2001 et 2010, 20% des maternités ont disparu – la maison de naissance est une alternative moins stressante, car moins médicalisée. Au Calm, l’un des trois projets tests

« On nous écoute vraiment. » marianne, ancienne patiente du Calm.

en Ile-de-France, les demandes se multiplient. « Je voulais accoucher naturellement, explique Marianne, ancienne patiente et bénévole. Je ne suis pas une baba cool, mais j’étais convaincue que mon corps saurait comment faire. »

marianne, 34 ans, a choisi d’avoir son deuxième enfant au Calm. PhotoS BenjAmin girette/metro

« Le pouvoir au patient »

Lumière tamisée, lit double dans les salles d’accouchement : l’atmosphère pousse à la langueur. Comme toutes les maisons de naissance, le Calm – installé dans des locaux attenants à la maternité des Bluets – se base sur la notion d’accompagnement global. La même sage-femme suit la patiente tout au long de la grossesse et après l’accouchement. « Les consultations mensuelles durent une heure et demie et s’articulent autour des interrogations des parents », insiste Laetitia, sagefemme. « Cela s’inscrit dans l’idée de redonner le pouvoir au patient, renchérit Marianne. On accouche dans la position qu’on veut, et on nous écoute vraiment. » Cette écoute a un prix : 1400 euros l’ensemble du suivi, dont 750 remboursés par la Sécu. Sur plus d’une centaine de demandes, le Calm doit en refuser près de la moitié, explique Corinne, l’une des sagesfemmes. Mais en l’absence de cadre légal, les naissances – 56 en 2012 – ne peuvent avoir lieu dans ses locaux et se font sur le plateau technique de la maternité. Un retard criant, comparé à d’autres pays européens. « Nous sommes plus que prêtes ! » conclut Corinne. §

Corinne, sage-femme, assure le suivi des grossesses.

mélina, 30 ans, et Victor, 1 mois.

la pièce commune du Calm fait office de cuisine et de salle d’attente.

La situation à L’étrangEr L’Allemagne et la Suisse ont adopté ce dispositif dès les années 1980. Ont suivi la Belgique, les Pays-Bas, la Suède, l’Autriche et le Royaume-Uni. Des formules différentes. Au Québec, 76 % des accouchements ont lieu en maison de naissance. Si celles-ci ne sont pas forcément attenantes aux maternités, elles sont situées à moins de trente minutes. Une même précaution. L’accouchement en maison de naissance ne peut s’appliquer qu’à des grossesses sans risques. Une sécurité assurée. Dans une étude du British Medical Journal en 2011, la sécurité des accouchements en maison de naissance a été confirmée par les chercheurs.


événement

jeudi 28 février 2013 www.metrofrance.com

Justice

Diplomatie

Baby et Népal échappent à l’exécution. Le Conseil LAuRent CipRiAni/Ap/SipA

Afp

Vers une intervention en Syrie ?

Les Etats-Unis et la France examinent « les moyens d’accélérer la transition politique », a déclaré hier le nouveau chef de la diplomatie américaine, John Kerry. En visite à Paris, il s’était entretenu avec François Hollande et Laurent Fabius.

d’Etat a suspendu hier l’arrêté d’abattage des éléphantes hébergées au zoo de Lyon et soupçonnées d’être atteintes de tuberculose.

3 sur le web titre Texte. Aux Etats-Unis, un banal contrôle de circulation tourne à une stupéfiante saisie. Un suspect de 32 ans a été interpellé avec 100 sachets d’héroïne dans le rectum. à lire sur titre CaboChon metrofrance.com/xxxxx metrofrance.com/100

« Ce type d’accouchement coûte moins cher à la Sécurité sociale » interview. Sénatrice UDI du Rhône, Muguette Dini est l’auteure de la proposition de loi sur les maisons de naissance examinée aujourd’hui au Sénat. Pourquoi une telle proposition de loi ? Ce texte reprend celui de Roselyne Bachelot qui avait été censuré en 2010 par le Conseil constitutionnel [pour des raisons de procédure, ndlr]. Il répond à une demande réelle, puisque les accouchements physiologiques concernent 4 à 5 % des accouchements en France. Par ailleurs, l’existence de ces maisons de naissance dépend du bon-vou-

loir de maternités partenaires. Elles doivent donc bénéficier d’un statut à part entière pour être complètement autonomes. Peut-on y voir une solution à la saturation des maternités ? Pas vraiment, car les maisons de naissance n’assurent que 200 à 300 accouchements par an, contre 5 000 dans une grosse maternité. De plus, on ne peut pas forcer une femme à aller en maison de naissance. Ces établissements s’adressent à des femmes qui cherchent à accoucher dans un environnement moins médicalisé. En revanche, j’insiste sur le fait que ce type d’accouchement coûte moins cher pour la Sécurité

« Ce texte répond à une réelle demande. » Muguette Dini, sénatrice.

Muguette Dini. Antoine Roze

sociale : 750 euros au lieu de plus de 2 900 euros pour un accouchement à l’hôpital. Comment va se dérouler l’expérimentation ? Si la loi est appliquée en juin ou en juillet, les maisons de naissance

auront deux ans pour déposer leur dossier en fonction d’un cahier des charges précis. Une fois l’agrément obtenu, l’expérimentation durera cinq ans. Leur statut et l’aide financière de l’Etat restent à définir. Mais le point central est qu’elles devront être attenantes à une maternité afin d’assurer une sécurité maximale. Cette assurance a permis d’obtenir le soutien du Collège national des gynécologues et obstétriciens français. §propoS reCueilliS par O. é.


ACTU MONDE

4

jeudi 28 février 2013 www.metrofrance.com l’ultime bénédiction du pape hier, à Rome. AFP

EN BREF

Maldives

Victime présumée d’un viol, elle sera fouettée. Un tribunal de

l’archipel, qui applique la charia, a condamné une adolescente de 15 ans à cent coups de fouet et huit mois d’assignation à résidence. Lors d’une enquête sur un viol qu’elle aurait subi de la part de son beaupère, elle a admis avoir eu des relations sexuelles avant le mariage.

Russie

François Hollande arrivé hier soir à Moscou. Le Président doit y

effectuer une visite de vingt-quatre heures avec, aujourd’hui, un tête-àtête avec son homologue russe, Vladimir Poutine, au Kremlin. C’est de la première visite en Russie de François Hollande depuis son élection.

Beppe Grillo. AGF S.r.L. / rex FeAtUr/rex/SIPA

Italie

Beppe Grillo rejette toute alliance. Le Mouvement 5 étoiles,

qui a remporté un quart des voix aux législatives italiennes, ne votera pas la confiance à un gouvernement, quel qu’il soit, a affirmé hier son leader. Il a ajouté qu’en revanche son mouvement «votera[it] les lois qui reflètent son programme, quel que soit celui qui les propose».

Allemagne

Heureux salariés. Après avoir

enregistré un bénéfice net record de presque 22 milliards d’euros en 2012, le constructeur automobile Volkswagen a annoncé hier qu’il allait verser une prime de résultat de 7 200 euros par personne à environ 100 000 employés allemands.

Autriche

Un Français décède dans les Alpes. Le corps sans vie d’un

skieur français de 30 ans a été retrouvé dans le Tyrol autrichien près de Rosshütte-Seefeld (dans l’ouest). La compagne du sportif avait signalé sa disparition aux autorités mardi soir.

Benoît XVI, la messe est dite Vatican

Un discours personnel, empreint d’émotion et de franchise. A la veille de sa

démission historique, le pape Benoît XVI a fait ses adieux à une foule de fidèles rassemblés hier place Saint-Pierre, à Rome, pour sa dernière apparition publique après huit ans de pontificat. Acclamé par une foule de plus de 100 000 personnes brandissant des drapeaux ou banderoles disant « merci » dans toutes les langues, le souverain pontife a déclamé son discours en latin. «Je suis vraiment ému et je vois l’Eglise vivante », a lancé le pape, frêle mais souriant, en réponse aux acclamations de la foule. Chose assez rare, Benoît XVI a tenu dès les premières phrases de son message à parler de lui. D’abord, de ses lourdes res-

ponsabilités, depuis le jour où il est devenu pape, le 19 avril 2005. «Un grand poids a été posé sur mes épaules [...]. La dimension privée de ma vie a été complètement supprimée », a confié le chef de l’Eglise catholique. Ensuite, de sa démission. «Dans ces derniers mois, j’ai senti que mes forces diminuaient et j’ai demandé à Dieu, avec insistance, dans la prière, de m’éclairer de sa lumière […]. J’ai franchi ce pas dans la pleine conscience de sa gravité et aussi de sa nouveauté », a ainsi affirmé Benoît XVI.

«Le Seigneur semblait dormir»

Le Vatican n’est pas un océan tranquille. Les controverses ont été nombreuses durant le pontificat du pape allemand. Et ces questions,

Benoît XVI n’a pas non plus voulu les éluder. « Il y a eu aussi des moments pas faciles, dans lesquels les eaux étaient agitées et le vent contraire, [...] et le Seigneur semblait dormir », a-t-il confessé à la foule. «Mais j’ai toujours su que la barque de l’Eglise n’est pas mienne, n’est pas nôtre mais qu’elle est [celle deDieu] qu’Il ne la laisse pas couler», a-t-il souligné. Benoît XVI a donc fait ses adieux. Mais il l’assure, il n’abandonne pas l’Eglise pour autant. « Je demeure dans le service de la prière», a-t-il assuré à la fin de son discours, avant de conclure : « Ne perdons jamais notre foi, soyons mus par la certitude que le Seigneur ne nous abandonne pas et qu’il nous témoigne son amour.» §Julie mendel

Un tireur fou abat deux de ses collègues

Suisse

Faisant irruption dans la cantine de l’entreprise à l’heure du petit déjeuner, un employé d’une usine de bois a ouvert le feu hier sur ses collègues. Deux d’entre eux ont été tués et sept autres blessés, avant que le tireur ne meure lui-même dans des circonstances encore floues. La police ignore pour le moment les motivations de ce geste. Agé de 42 ans et employé depuis plus de dix ans dans cette usine de Menznau, dans le centre de la Suisse, l’auteur de la fusillade est décrit par son

directeur comme étant un homme Quoi qu’il en soit, le drame fait «très calme» qui ne «se faisait pas resurgir le débat sur les armes qui remarquer». Un de ses collègues a agite régulièrement le pays. La Suisse néanmoins affirmé, dans un journal est le 3e pays au monde pour le suisse, qu’il souffrait depuis un cer- nombre d’armes détenues par les citoyens, après les Etats-Unis et le tain temps de troubles psychiques. L’entreprise où s’est déroulé le Yémen. Celles-ci doivent être décladrame avait annoncé la semaine rées aux autorités locales, mais il n’y dernière une baisse de pas de système pour les la Suisse est le 3e recenser. Début janvier, la production en raison d’une pénurie de bois. pays au monde pour le pays avait déjà été Mais son directeur le nombre d’armes endeuillé par le meurtre assure avoir dit «à plusieurs reprises de trois femmes, abattues par un qu’il n’y avait pas de licenciement marginal dans le hameau de Daillon, dans le sud. §ThomaS Vampouille à l’ordre du jour».


6

ACTU FRANCE

jeudi 28 février 2013 www.metrofrance.com

Stéphane Hessel, la longue vie d’un humaniste

Mais la politique n’est rien si elle n’est pas suivie d’action, et l’âge semble décupler son énergie. Comme son ami le dalaï-lama, il promène sa grande silhouette partout dans le monde pour défendre son manifeste à l’usage de toutes les générations. Un message contenu dans un petit livre de 32 pages : Indignez-vous !, sorti en 2010, est un razde-marée qui s’est arraché depuis à 5 millions d’exemplaires. Hessel devient l’une des personnalités préférées des Français, qui voient en lui un nouvel abbé Pierre.

stéphane Hessel est décédé hier, à l’âge de 95 ans. BALTEL/SIPA

Disparition

Il connaissait des milliers de vers par cœur. D’une voix haute et gour-

mande, on l’a entendu réciter La Ballade des pendus, de François Villon, comme s’il l’avait écrite. Stéphane Hessel n’est plus mais cette voix, cette lueur malicieuse dans l’œil demeurent. Celles d’un jeune homme de 95 ans, que 32 pages bien senties ont suffi à rendre célèbre dans le monde entier. L’homme avait pourtant bien rempli sa vie avant d’endosser l’habit du

combattant pour la paix. Né à Berlin un homme « pour » que « contre ». en 1917, naturalisé français en Pour la charte des droits de 1937, ce normalien rejoint la Résis- l’homme, à laquelle il participe, tance en 1941. Arrêté et pour l’Europe, pour la régudéporté à Buchenwald, il parlarisation des sans-papiers, vient à s’échapper et intègre pour la résolution du conflit le Quai d’Orsay où il com- c’est, en millions, israélo-palestinien. Ses prises mence sa carrière diploma- le nombre de position pro-Palestine lui tique après la guerre. Il est en d’exemplaires ont valu des ennemis. vendus poste en Afrique, en Asie, aux d’Indignez-vous ! La retraite n’a pas éloigné Etats-Unis, et, déjà, s’indigne. Hessel de ses combats pour la En 1977, il est nommé ambassadeur paix et la dignité, loin s’en faut. à l’ONU, à Genève. Le métier Homme de gauche, il soutient change, pas le fond : Hessel est plus Europe Ecologie-Les Verts en 2009.

5

«il était lumineux et charismatique»

fréDéric Lenoir, philosophe, écrivain (La guérison du monde).

Quelles sont les idées de Stéphane Hessel qui resteront ? Celles d’un insoumis, qui n’accepte pas l’ordre établi, la fatalité. Son idée, c’est qu’il faut que l’homme se révolte en permanence et essaie d’améliorer le monde. C’était un sage puisque la sagesse, c’est d’arriver à trouver une paix en soi pour ensuite la transmettre au monde. C’est pour ça qu’il se battait pour la paix et pour qu’il y ait plus de justice sociale. Il fait partie de ces grands utopistes dans le sens politique du terme, comme l’étaient Gandhi, Einstein et Martin Luther King. A quel courant philosophique peut-on le rattacher ? Celui des humanistes et des utopistes, qui remonte aux Lumières, et dont la vision est de créer une

paix universelle, fondée sur la raison, sur la fraternité, et qui dépasse tous les clivages ethniques et religieux. Hessel était charismatique, lumineux, comme Edgar Morin ou Michel Serres, ces hommes de 80 ans qui apparaissent aujourd’hui comme de vieux sages et ont des discours très différents de la classe des experts et des politiques. Indignez-vous ! a-t-il changé le monde ? Non, mais il a fait changer les consciences. Des mouvements politiques, des manifestations se réclament de ce livre, de son combat. Il laisse donc une trace et une influence. Hessel n’était pas un grand penseur, c’était un homme d’action. Il se révoltait sans langue de bois. Quitte à se prendre des coups. §propos recueillis par J. L.

BENAROCH/SIPA

interview

D’Indignez-vous ! aux «indignés»

L’effet d’Indignez-vous dépasse vite le cercle des lecteurs : ancré dans une époque qui accueille avec joie son message pacifique, il inspire le «mouvement des indignés», né en Espagne en mai 2011. Le phénomène enfle, d’autres manifestations pacifiques s’organisent, contre la dictature des marchés et les effets de la crise. Hessel a réussi à soulever les foules. Elles qui se recueillent aujourd’hui. Demain, promis, elles s’indigneront à nouveau. §Jennifer Lesieur

Indignez-vous !, histoire du petit manifeste devenu grand

Littérature

Au début, c’était juste un petit livre vendu 3 euros, placé comme un tract à côté de la caisse. Mais un tract qui

à concilier l’oralité et l’écriture, il y a une symbiose entre plusieurs genres qui s’insinuent doucement dans notre esprit. Ce texte a une certaine efficacité, qui tient à sa légèreté comme à sa gravité.»

crie : « Indignez-vous ! » en grandes lettres noires, forcément, ça attire. Le succès du manifeste de Stéphane Hessel, prouve que les grandes idées Des extraits dans les manuels n’ont pas besoin de milliers de Un livre unique, donc ? «C’est un pages pour s’exprimer. livre qui va marquer la planète de Jean-Pierre Barou, cofondateur manière définitive, assure Jean-Pierre d’Indigène éditions, raconte l’aven- Barou. Il y a dans l’histoire de notre ture de leur best-seller : «Dès l’ins- époque un avant et un après Indigneztant où nous avons rencontré Sté- vous !. Hessel était une personnalité phane Hessel, on a eu le cosmique, et c’est en un livre qui arrive cela qu’il échappe aux sentiment d’un à concilier l’oralité clivages politiques et moment exceptionnel, et l’écriture générationnels. » Des qui tenait beaucoup à sa personnalité. Il était toujours dans extraits du livre sont reproduits dans la vigilance, il vous éveillait.» L’édi- les manuels scolaires, aussi bien en teur avait depuis longtemps l’idée histoire qu’en philosophie. Et Indide petits livres faciles d’accès, dans gnez-vous ! continue d’être traduit en tous les sens du terme, porteurs plusieurs langues. Une version en d’un vrai message. De là à imaginer persan vient d’arriver dans les ce succès... «C’est un livre qui arrive bureaux d’Indigène éditions.§J. L.


ACTU FRANCE

jeudi 28 février 2013 www.metrofrance.com

Perquisitions au cabinet et au domicile de Guéant Justice

Nouveau rebondissement dans l’affaire Tapie-Lagarde. Selon France Info, des

agents de la brigade financière parisienne (BFP) ont perquisitionné au domicile et au cabinet de Claude Guéant, hier matin. Des perquisition qui ont eu lieu dans le cadre de l’instruction ouverte pour faux et détournement de fonds publics, à la suite de l’arbitrage rendu en faveur de Bernard Tapie dans le litige qui l’opposait au Crédit lyonnais.

Le rôle trouble de l’Elysée

La justice s’interroge notamment sur le rôle de celui qui fut secrétaire général de l’Elysée sous Nicolas Sarkozy, de 2007 à 2011. Les enquêteurs se demandent notamment si l’Elysée a forcé la main de Bercy pour pousser la justice à régler le litige entre Bernard Tapie et le Crédit lyonnais via un tribunal arbitral, lequel avait finalement décidé le

Claude Guéant visé par la justice. AFP

versement de plus de 400 millions d’euros à l’homme d’affaires. En 2008, la ministre de l’Economie, Christine Lagarde, avait en effet, via le directeur de son cabinet, Stéphane Richard, donné son feu vert à un arbitrage privé, puis refusé d’exercer un recours contre la sentence alors que plusieurs spécialistes l’y encourageaient. L’Elysée a-t-il «influencé» Bercy ? France Info affirme que «des documents retrouvés [hier] matin accréditeraient cette thèse». §Julie Mendel

EN BREF

Agroalimentaire

Un appel à l’aide. «Confrontée à des

difficultés temporaires», l’entreprise Spanghero a demandé hier l’ouverture d’une procédure de sauvegarde auprès du tribunal de commerce de Carcassonne. Une mesure qui permettrait à la société, pointée du doigt pour son rôle dans le scandale de la viande de cheval, de se réorganiser et de poursuivre son activité.

Justice

Le pire aurait-il pu être évité ? Le

père des trois enfants retrouvés égorgés vendredi 22 février à Dampmart aurait contacté la veille le commissariat de Lagny-sur-Marne, commune voisine. Inquiet depuis plusieurs jours du comportement de sa femme, il aurait sollicité l’aide de la police, qui lui aurait conseillé de quitter le domicile familial.

Politique

Le Sénat vote une amnistie syndicale. Au moment où les plans

sociaux se multiplient et où le chô-

mage poursuit sa hausse, la Chambre haute a adopté hier une proposition de loi communiste d’amnistie des délits et sanctions pour des faits commis lors de mouvements sociaux. Elle doit encore être adoptée par l’Assemblée pour entrer en application.

ENTENDU SUR

Bruno le Maire, député UMP et ancien ministre.

« Ce gouvernement est totalement à la ramasse; François Hollande, c’est l’homme qui subit, et Arnaud Montebourg continue à faire son show au lieu de se remettre à son travail. » AUJOURD’HUI, L’INVITÉ DE JULIEN ARNAUD est cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon. A 7 h 45 sur LCI.

Justice

Affaire Clearstream, suite et fin.

La Cour de cassation a rejeté hier les pourvois du mathématicien Imad Lahoud et de l’ancien responsable d’EADS Jean-Louis Gergorin. Elle rend ainsi définitives leurs condamnations à, respectivement, dix-huit mois et six mois de prison ferme.

7


VOTRE RégiOn

8 Météo sAintétienne

Lyon

- 2° 7° Soleil

Lever : 7 h 34 Coucher : 18 h 31

grenobLe

- 4° 7°

- 1° 9°

lune

Lever : 22 h 4 Coucher : 8 h 17

AgendA Soirée : Art Feast et le Goethe-Institut Lyon proposent ce soir la seconde « Nuit Hors du temps, Escales à Berlin », une soirée autour du clubbing électro de la capitale allemande. La Marquise. 20, quai Augagneur, à Lyon. De 23 heures à 5 heures. Tarif : 5 €. Exposition : L’Institut d’art contemporain

invite Saâdane Afif à présenter une grande exposition personnelle : « Blue Time, Blue Time, Blue Time… » En jouant la répétition dès le titre de l’exposition, l’artiste nous invite à suivre des « variations sur une même œuvre » qui se sont opérées entre 2004 et aujourd’hui. Vernissage ce soir à 18 h 30, exposition jusqu’au 28 avril. 11, rue Docteur-Dolard, à Villeurbanne.

Vos Rédaction : Pierre-Alexandre Bevand contActs palexandre.bevand@publications-metro.fr Publicité : Franck Barbier franck.barbier@publications-metro.fr

jeudi 28 février 2013 www.metrofrance.com

Nouveau sursis pour Baby et Népal Reportage

C’est une décision qui va soulager beaucoup de monde. Notamment

tous ceux qui s’étaient mobilisés depuis des mois pour tenter d’empêcher l’euthanasie de Baby et de Népal, les deux éléphantes du parc de la Tête-d’Or supposément atteintes de tuberculose. Le Conseil d’Etat a fait part hier de sa décision de suspendre l’exécution de l’arrêté préfectoral qui condamnait les animaux. Saisie d’un pourvoi en cassation par le cirque Pinder, propriétaire des éléphantes, la haute juridiction administrative juge qu’en l’état actuel de l’instruction il existe des doutes sérieux sur la légalité de cet arrêté. « Compte tenu de l’ancienneté et du caractère peu probant des tests réalisés auparavant sur les éléphants, de la possibilité technique d’effectuer des examens complémentaires [....], il existe, à ce stade de la pro-

baby et népal sont provisoirement sauvées.. © PAB/METRO

cédure, un doute sérieux quant au caractère proportionné du choix de la mesure d’abattage », a indiqué le Conseil d’Etat.

gros ‘ouf’ de soulagement, cela prouve qu’en France il y a une justice, nous confie-t-il. On a gagné ! ». Provisoirement en tout cas, car l’affaire n’est pas close et le suspense continue. De fait, le tribunal administratif de Lyon, lui, n’a toujours pas répondu à la demande d’annulation de l’arrêté préfectoral qui lui a été adressée. Reste donc à attendre le prochain épisode de cet interminable feuilleton.

l’affaire n’est pas close et le suspense continue.

Le tribunal tranchera

Baby et Népal, qui sont sans doute à mille lieues d’imaginer dans quelles procédures juridiques complexes se joue leur sort, peuvent donc respirer. Tout comme Gilbert Edelstein, le patron du cirque Pinder. « C’est un

§PieRRe-alexandRe bevand

en breF

Faits divers

Trois ados lyonnais secourus en montagne par les CRS. Ils fai-

saient du hors-piste ce mardi dans les environs de la station savoyarde de Valmorel, et les voilà soudain en perdition au sommet d’une barre rocheuse à 1 600 m d’altitude. Un hélicoptère des CRS a pu se porter au secours de ces trois adolescents de 14 ans et les tirer d’affaire en les hélitreuillant. Au final, donc, plus de peur que de mal, et une expérience qui devrait servir de leçon aux imprudents.

Pendant les vacances, ils retournent à l’école. Mardi matin

Votre c3ntact Votre contact commercial Metro en Rhône-Alpes

04 72 77 01 90

vers 6 heures, deux jeunes gens, de 13 et 14 ans, ont été surpris à cambrioler une école primaire de Vaulxen-Velin dans laquelle ils étaient entrés par effraction. Ils seront prochainement déférés à la maison de la justice et du droit.

Sécurité

l’accès des policiers dans le métro sera facilité. Le Sytral a

décidé de porter de 600 à 800 le

nombre de cartes Técély délivrées aux policiers. En uniforme ou en civil, les forces de l’ordre sont chargées de la sécurité au quotidien mais aussi d’interventions en cas de circonstances exceptionnelles (telle l’alerte à la bombe, en janvier, qui avait conduit à une évacuation en pleine période de pointe). les chiffres du chômage restent dans le rouge. © CIRONNEAu/AP/SIPA

Social

Forte augmentation du chômage dans le Rhône. Le mois de

janvier 2013 aura été mauvais pour l’emploi dans le département. Pendant cette période, alors que le taux de chômage progressait de 0,6 % sur l’ensemble de la région Rhône-Alpes, il faisait un bond de 1,1 % dans le Rhône. Environ 88 000 personnes sont désormais sans emploi dans ce département.


AU QUOTIDIEN

2

jeudi 28 février 2013 www.metrofrance.com

60 %

Console Rendez-vous le 22 mars pour la Wii mini. Le constructeur japonais Nintendo

commercialisera en France, dans moins d’un mois, une version allégée de sa console de jeux. La Wii mini ne disposera que des fonctions essentielles, sans la connexion Internet. Vendue 99 $ aux Etats-Unis (75 €), son prix en euros n’est pas encore connu.

nintEnDo

10

C’est la part des Français qui affirme manger des céréales au petitdéjeuner, selon un sondage LH2/Matins Céréales.

santé Les personnes enrhumées ont des réflexes bien plus atténués au volant que celles qui ont trop bu, selon une étude de l’université de Cardiff, au Royaume-Uni. à découvrir sur metrofrance.com/rhume

Planète

La fripe tendance se recycle succès. Les friperies vintage sont de plus en plus nombreuses. écolo. Elles se veulent éthiques, peu polluantes, et surtout abordables.

le chapeau, un indémodable. hippy markEt

vincent vidal

les magasins Hippy Market sont présents dans plus de 14 pays. hippy markEt

e

xit les friperies destinées aux « fauchés » et leurs cartons « tout à 2 € ». Aujourd’hui elles sont chic, agencées, sentent bon le propre et se veulent vintage, c’est-à-dire d’avant les années 1980. Fort de ses succès à Amsterdam ou Londres, Episode fut le premier à ouvrir, en 2008, une boutique de cette tendance. Depuis, Hippy Market, chaîne de magasins en pleine croissance, communique sur les thèmes du recyclage et de l’éthique, rachetant ses fripes auprès d’associations caritatives européennes (80 % d’entre elles) et américaines. Résultat : de faibles distances parcourues par ces vêtements « seconde main », au contraire du neuf venant d’Asie avec les conséquences environnementales et éthiques que cela implique : emplois précaires et transport pratiqué presque exclusivement en porte-conteneurs. Selon The Guardian, le fret maritime représenterait 5 % des émissions globales de CO2, alors que le transport aérien n’en représente que 2 %.

De la récup’ et des pièces uniques

Derrière Hippy Market se cache Eureka Fripes, le plus grand grossiste du monde, avec une collecte annuelle de 26 millions de tonnes de vêtements et une présence

vêtements, chaussures et accessoires... On trouve de tout dans ces boutiques. VincEnt ViDaL

dans 14 pays. « Près de Rouen, nous recyclons un stock de 3 000 tonnes sur 23 000 m2 avec 15 personnes affectées seulement au tri. Quant au nettoyage, nous collaborons avec un pressing industriel traitant 100 000 pièces par an situé à quelques kilomètres de l’entrepôt », précise Eric Rey, en charge du développement de l’enseigne mais également de l’Espace Kiliwatch. Né à Paris en 1998, ce lieu fut longtemps la seule fripe chic et branchée de la capitale. Dans ces nouvelles enseignes, les vêtements sont nettoyés, étiquetés, triés suivant la tendance. En revanche, les prix de vente s’en ressentent. Mais autant que les affaires, c’est l’esprit fripes et récup’ qui séduit les aficionados, comme Sophie et

le magasin Kiliwatch agence particulièrement bien ses fripes. kiLiwatch

Margot, deux complices de shopping : « contrairement à chez H&M, ici, nous trouvons des pièces que les autres n’ont pas. » Les fripiers devenus acteurs du développement durable et écores-

ponsables ? Peut-être : si la tendance se confirme – et la crise aidant – il y a fort à parier que la démarche consistant à donner plusieurs vies à un jean ou un pull ait de beaux jours devant elle.§

de bonnes adresses partout en france Hippy Market est présent à Paris, Lyon, Nice, Avignon, Rouen et Reims. Plus d’infos sur hippy-market.fr. Episode. 12-16, rue Tiquetonne, 75002 Paris. Tél. 01 42 61 14 65 Espace Kiliwatch. 64, rue Tiquetonne, 75002 Paris. Tél. 01 42 21 17 37 Jimi Vintage. 10, rue Romarin, 69001 Lyon. Tél. 06 65 33 58 57 2e étage. 5, place des Capucins, 69001 Lyon. Tél. 06 22 66 28 76 Kilostock. 18, rue Peyrolières, 31000 Toulouse. Tél. 05 61 12 00 96 Groucho. 1, place de la Bourse, 31000 Toulouse. Tél. 05 62 30 08 12 Lilou Vintage. 1 bis, rue Pastoret, 13006 Marseille. Tél 06 26 19 49 71 Frip’in Shop. 52, rue maréchal Joffre, 44000 Nantes. Tél. 09 63 02 77 35 Freep’ShowVintage. 80, rue du Loup, 33000 Bordeaux. Tél. 05 56 30 84 21 Soddys. 12, rue Maire-Kuss, 67000 Strasbourg. Tél. 03 88 32 10 12


CULTURE

12

3

jeudi 28 février 2013 www.metrofrance.com

Cinéma daniel auteuil s’attaque à barbe-bleue. L’acteur et réalisateur va mettre en scène le dernier roman d’Amélie Nothomb. Il se réservera également le rôle du personnage principal.

TOP

Möbius. Démarrage réussi pour le nouveau Dujardin. Avec 2 793 entrées à la séance de 14 heures, à Paris, le film d’Eric Rochant prend la première place des nouveautés. Il devance Boule & Bill (2 334 entrées) et Week-end royal (924 entrées).

FlOP

livre

dreamworks. Le studio auquel on doit Shrek ou Madagascar va licencier 350 de ses 2 200 employés, principalement des animateurs, d’ici à la fin de l’année. En cause : le semi-échec de son dernier film d’animation, Les Cinq légendes.

Dans Demain, son 10e roman, Guillaume musso promène ses personnages entre Boston et new York. xo éditions

« Je suis accro à mes personnages » sortie. Guillaume Musso publie Demain, ou la rencontre contrariée entre un prof d’université et une sommelière. Décryptage. Pour Metro, l’écrivain le plus lu de France livre les secrets de fabrication d’un roman taillé pour le succès. jérôme vermelin

D’un livre à l’autre

« Demain est mon 10e livre. Et je voulais qu’il soit une synthèse de ce que je peux faire de mieux. On retrouve des thèmes récurrents de mes romans, comme la distorsion du temps, ou ces gens ordinaires à qui il arrive des choses extraordinaires. Mais aussi quelque chose de nouveau à travers une analyse du couple. L’idée de départ, c’était de parler d’une femme amoureuse d’un homme marié. Elle va commencer à enquêter sur ce couple en apparence idéal et va, par petites touches, mettre au jour des secrets assez inhabituels. »

une sommelière plus vraie que nature

« Depuis quelques années, je réflé-

chissais à une intrigue qui se déroulerait dans le milieu du vin. De fil en aiguille, j’ai imaginé Emma, un personnage de sommelière qui s’est nourri de ma rencontre avec Estelle Touzet, sommelière au Meurice. Elle m’a raconté pas mal d’anecdotes sur son métier. Ça prolongeait le plaisir que j’avais eu, sur L’Appel de l’ange, en rencontrant Pierre Hermé. D’ailleurs, Emma travaille dans le restaurant de Jonathan Lempereur, le héros de L’Appel de l’ange. »

Des références méDicales mais pas trop

« Emma souffre de troubles bipolaires. Je voulais décrire ce phénomène de façon crédible et une psy m’a aidé à “ajuster” le tir. Pour le groupe sanguin rare au cœur de l’intrigue, j’ai parlé avec un médecin et un directeur de laboratoire d’ana-

lyses pour savoir si mes hypothèses tenaient la route. J’ai appris que le nombre de groupes sanguins était bien plus important qu’on ne croit. De mes recherches, j’essaie de faire quelque chose de divertissant. Je ne veux surtout pas qu’on ait l’impression que je ressors mes fiches. »

un style aDDictif

« C’est quelque chose que je travaille car c’est ce que j’aime en tant que lecteur ou spectateur, notamment devant les séries télé. Ce côté page turner, qui donne sans cesse envie d’avancer dans l’intrigue, c’est primordial pour moi. Je passe dix mois avec mes personnages et au bout d’un moment, ils me rendent accro. Lorsque je termine, j’éprouve une sorte de baby blues et c’est pourquoi je me plonge presque aussitôt dans le livre suivant. Pourquoi ne pas lancer une trilogie la prochaine fois ? »

soigner le fonD... et la forme

« Depuis trois livres, je propose moimême une couverture à mon éditeur. C’est important, car c’est

l’image que vont avoir de moi les gens qui passent devant un point de vente. Le titre, pareil. Je suis dans une période où j’aime les titres sobres. Un mot, une expression, pas plus. Je suis sorti des titres à rallonge ou avec des questions. »§

on aime

Un savant mélange des genres

A Boston, Matthew, un prof d’université, élève seul sa fille depuis la mort de sa femme. A New York, Emma, une jeune sommelière, essaie de surmonter sa liaison avec un homme marié. Lorsque le premier rachète l’ordinateur de la seconde, ils entament une correspondance virtuelle à l’issue pour le moins inattendue. Avec ce 10e roman, Guillaume Musso orchestre un savant mélange des genres et tisse une intrigue policière haletante, sur fond de triangle amoureux. Bluffant. Demain, xo éditions, 440 pages, 21,90 €.


CULTURE

jeudi 28 février 2013 www.metrofrance.com

La chronique d’Aïda Touihri

Biolay, le feu sous la glace A Villefranche-sur-Saône, il fait partie des célébrités du cru. Benjamin Biolay est né dans la capitale du Beaujolais. Je le sais, j’ai grandi dans le même quartier. Et après avoir rencontré Steven Spielberg, Denzel Washington ou Bruce Willis, c’est bien la première fois que j’interviewe quelqu’un avec qui je suis allée au collège. Bien sûr, j’ai suivi son parcours d’enfant terrible de la musique, entendu parler de sa brouille avec Henri Salvador, de sa bagarre avec Benabar. Rendez-vous est pris dans un studio du Val-de-Marne. En exclusivité pour « Grand Public », il m’accueille en pleine répétition pour sa tournée qui débute la semaine prochaine. A peine arrivé, il s’empare du micro et chante. Quand il finit par s’interrompre, son regard ténébreux me sonde. Son visage est un masque, mais je sens le feu sous la glace. Elle se brise quand je lui rappelle

quelques souvenirs de sa Calade natale. Comment lui, le provincial a-t-il réussi à s’imposer dans la musique, à Paris ? « J’ai travaillé dur », reconnaît-il. Alors que le cinéma, au contraire, « c’est arrivé par chance ». La chance en question, ç’a été sa première télé, sur le plateau de Thierry Ardisson. « J’étais tellement timide que j’en avais des palpitations », raconte-t-il. Derrière son écran, la réalisatrice Sylvie Verheyde craque pour ce qui passait alors pour de l’arrogance. Le rôle qu’elle lui offre dans Stella lui vaut une nomination aux César. Pour Benjamin Biolay, ce fut une révélation. Grâce au cinéma, il avoue se lâcher davantage sur scène. Même si dans le prochain film d’Agnès Jaoui, il est encore un mec odieux. Sauf que cette fois c’est juste un rôle.§ Retrouvez Aïda Touihri dans l’émission « Grand Public » ce soir à 23 h 10 sur la Rediffusion samedi, à 15 heures.

13

EN BREF

Cinéma

Juliette Binoche face à Godzilla.

L’actrice française est en négociations pour participer au retour sur le monstre reptilien radioactif au grand écran, à en croire Variety. Après une récente incursion dans le 7e art américain en 2012 avec Cosmopolis, de David Cronenberg, la comédienne n’écarterait pas l’éventualité d’apparaître dans le blockbuster.

Only Singles. La star avait été nominée cette année aux Oscars dans la catégorie meilleure chanson originale pour son interprétation de « Before my time » pour le film Chasing Ice.

People

Clap de fin pour Michelle Williams et Jason Segel. Les deux

acteurs américains ont mis fin à leur relation après un an de bonheur sans nuage. A en croire US Weekly, la distance entre leurs lieux d’habitation respectifs, New York et Los Angeles, a eu raison de leur histoire d’amour.

Musique

Un girls band pour Scarlett Johansson. L’actrice américaine va

former un groupe composé uniquement de filles et baptisé One and

Snoop Lion, alias Snoop Dog. Rex/siPA

Concert

Snoop Dogg de retour à Paris. Le

chanteur sera sur la scène du Zénith le 4 juillet. Les premières places seront mises en prévente exclusive sur le site du tourneur Gérard Drouot Productions à partir de ce matin, 10 heures. Snoop Dogg s’est lancé dans un projet reggae baptisé Reincarnated avec un album attendu pour le printemps. Pour l’occasion, il se fait dorénavant appeler Snoop Lion.


14

CULTURE

jeudi 28 février 2013 www.metrofrance.com

la finale de ce soir opposera laurène (au centre) à Zayra (à droite). JlppA

« Star Ac » : peut mieux faire Télé-crochet

Voilà, c’est fini. Après « Nouvelle

travail. » Mais le directeur des programmes de NRJ 12 tient à souligner que la promesse de qualité a été respectée, malgré des couacs techniques au lancement.

Star », qui a consacré Sophie-Tith mardi soir, c’est au tour de la « Star Academy » de désigner son vainqueur. Qui, de Zayra ou de Laurène, remportera la première édition du The show must go on télé-crochet de NRJ 12 ? En atten« Nous avons mis en route une grosse machine, avec un budget dant, l’heure est au bilan. « Nous sommes très contents des très serré, c’est donc normal qu’il audiences, explique Stéphane y ait eu des incidents. Mais le show Joffre-Roméas, le directeur des pro- a été à la hauteur, avec des invités grammes de NRJ 12. Nous avons de qualité. » Si Mika, Emeli Sandé rassemblé en moyenne 1,3 million ou Birdy ont répondu présents, les de téléspectateurs, parrains internationaux, « Star academy » sur NRJ 12 ce soir, à 20 h 50 soit 5,3 % de part Will I Am et Enrique d’audience pour les primes. Avec Iglesias, ont, eux, disparu de la cirun record historique pour la chaîne culation. « La sortie de leurs albums à 1,6 million de curieux pour le ayant été repoussée, ils ne feront lancement de l’émission. » pas le déplacement pour la finale, regrette Philippe Stoltz. C’est un De nombreuses critiques problème d’agenda. Et puis n’ouCes chiffres honorables feraient blions pas que M. Pokora a été un presque oublier les nombreuses cri- parrain très investi. » tiques à propos du casting, jugé Quant à une deuxième saison, plutôt faible vocalement. « Les gens NRJ 12 et Endemol admettent ont oublié que la “Star Ac” est une qu’ils y travaillent. Même si rien école de chant, se défend Philippe n’a encore été signé. « C’est en Stoltz, le directeur du pôle téléréa- bonne voie », confie Stéphane lité d’Endemol. Les candidats sont Joffre-Roméas qui compte bien des amateurs amenés à évoluer. effectuer des ajustements. « Nous C’est facile de critiquer, mais ils aimerions optimiser le casting et ont été confrontés à une grosse ajouter quelques matières. Il faupression. » Un avis partagé par Sté- drait aussi retravailler les quotiphane Joffre-Roméas : « On leur a diennes car, si les scores sont cordemandé de sauter dans le grand rects, avec 470 000 téléspectateurs bain trop tôt. On y est allés trop en moyenne, je pense qu’on peut fort par rapport à leur potentiel de mieux faire. » §rania hoballah


médias

jeudi 28 février 2013 www.metrofrance.com

20.50 Série

20.45 Magazine

20.45 Film

Section de recherches «In Memoriam». Avec Virginie Caliari, Xavier Deluc, Félicité Du Jeu.

Envoyé spécial «Les produits anticrise». Présentation : Guilaine Chenu et Françoise Joly.

21.45 Section de recherches Série. «Attraction fatale» «Prise d’otages». 23.40 The Whole Truth Série. Avec Rob Morrow. 1.15 New York, section criminelle Série.

22.15 Complément d’enquête Magazine. Présentation : Benoît Duquesne. 23.15 Grand public Mag. Présentation : A. Touihri. 0.55 Journal de la nuit 1.10 Non élucidé Mag.

TMC 20.45 Bee Movie, drôle d’abeille Animation de Simon J. Smith et Steve Hickner. 2007. USA. 95 mn. 22.20 Oscar Comédie de Édouard Molinaro. 1967. Fr. 80 mn.

FraNCE 5 20.35 La grande librairie Magazine. 21.40 Stéphane Hessel, sisyphe heureux Doc. 2010. 22.30 C dans l’air Magazine. 23.40 Entrée libre Magazine.

Faubourg 36 Comédie dramatique de Christophe Barratier. 2008. Fr/All. 120 mn. Avec Gérard Jugnot. 22.55 Soir/3 23.25 Une époque formidable Comédie de et avec Gérard Jugnot. 1991. Fr. 87 mn. Avec V. Abril. 1.05 Libre court Magazine. «Spécial Oscar».

NT1 20.45 Le roi arthur Aventures de Antoine Fuqua. 2003. USA/Irl. 126 mn. Avec Clive Owen, Keira Knightley, Ioan Gruffudd. 22.50 attack Force Action de M. Keusch. 2006. Roumanie/Brit/USA. 94 mn.

D8 20.50 Engrenages Série. Saison 3, épisodes 7 et 8. Avec Grégory Fitoussi, Caroline Proust, Philippe Duclos. 222.55 Touche pas à mon poste ! Mag. Présentation : Cyril Hanouna.

20.55 Série

20.50 Série

20.50 Jeu

Dexter «En eaux profondes». Avec Michael C. Hall, Jennifer Carpenter.

Monroe Saison 1, épisode 4. Avec Harry Ferrier, Sarah Parish, Andrew Gower.

21.50 Dexter Série. «Je t’aime moi non plus». 22.40 Hit and Miss Série. Avec Chloë Sevigny. 23.25 The Office Série. 0.30 Les mythos Comédie de Denis Thybaud. 2010. Fr. 87 mn. Avec I. Alban.

21.35 Monroe Série. Saison 1, épisodes 5 et 6. 23.10 Expédition tsunami, mission scientifique sur les fonds marins Doc. 2012. 0.00 Touchés, coulés ou la dignité du travail Doc.

HD1 20.50 Gossip Girl Série. «La vie en rose» «Il était une fois» - «Mauvaise passe pour les Bass» - «Le conte de fées de B» - «Allô papa bobo» - «On ne laisse pas B dans un coin». Avec Blake Lively, L. Meester.

W9 20.50 Le convoi de l’extrême : l’enfer du Grand Nord Divertis. «En roue libre» «Convoi exceptionnel». 22.30 Le convoi de l’extrême Divertis. Présentation : Stéphane Rotenberg.

15

60 secondes chrono Présentation : Alex Goude. Une famille va devoir réaliser dix défis basés sur des objets de la vie du quotidien. Chaque épreuve, en apparence simple, va mettre à l’épreuve les nerfs, la patience et la dextérité des candidats. 2.00 66 minutes Mag.

FraNCE 4 20.45 Private Practice Série. 22.45 Viens dîner dans ma cité Magazine. 23.55 Des enquêteurs d’élite : 6 mois au cœur de la «crim’» Doc. 2011. 1.30 #Faut pas rater ça ! Talk-show.

NrJ12 20.50 Star academy - Le prime Téléréalité. «La finale». Présentation : Matthieu Delormeau et Tonya Kinzinger. 23.10 Star academy - L’after Téléréalité. 0.45 Poker


SPORTS

16

jeudi 28 février 2013 www.metrofrance.com

230 000 €

Football

4

du PSG a été suspendu deux matches par la commission de discipline de l’UEFA, a-t-on appris hier soir. Le Suédois avait été exclu lors du 8e de finale aller de la Ligue des champions à Valence (1-2) le 12 février. Il manquera le match retour, le 6 mars à Paris.

AFP

Zlatan Ibrahimovic suspendu. L’attaquant

C’est la somme déboursée par les organisateurs du meeting Areva, le 6 juillet au Stade de France, pour attirer Usain Bolt. Le Jamaïquain s’alignera sur le 200 mètres.

sur le web Le Brésilien Ronaldinho est passé tout près de subir une grave blessure. Mardi soir, en Copa Libertadores, un défenseur argentin a bien failli lui casser la jambe par un tacle très dur. à lire sur metrofrance.com/tacle

Football Coupe de France

Ibra « zlatane » l’OM CraCk. Vexé par les sifflets endurés dimanche au Parc, Ibrahimovic a éliminé l’OM à lui tout seul, marquant les deux buts du match. dépression. En trois jours, les Marseillais ont subi deux échecs face à leur grand rival qui peuvent peser lourd pour la suite.

2

Psg

Zlatan ibrahimovic (en bleu) a inscrit les deux buts du match, hier soir. AFP

0

MaRseille

Joël Riveslange

Q

ui s’en lasserait ? Vu souvent les brouets servis dans le football français, le nouveau rendez-vous entre le PSG et l’OM, hier soir, quatrième opus de la saison, aiguise les appétits. Trois jours après la victoire parisienne en Championnat (2-0), c’est cette fois une place en quarts de finale de la Coupe de France que les deux historiques rivaux vont se disputer. Si l’OM est resté à Chantilly pour fomenter sa revanche et présente le même onze de départ, Carlo Ancelotti a pris deux décisions majeures : titulariser Beckham et filer le brassard de capitaine à Ménez. Dans un Parc des Princes replet, la tension est au rendez-vous. Dans les tribunes, comme sur la pelouse. Là, ça s’engage, ça s’insulte, ça tacle vingt centimètres au-dessus du sol. Du PSG-OM, quoi. Pour initiés. Et quand Zlatan Ibrahimovic, lancé par Chantôme, résiste à Mendes et s’en va battre Mandanda (1-0, 34e), on se croirait

revenu aux clasicos d’antan, façon Di Meco-Mozer contre LlacerRicardo. Car, vexés, les Marseillais répliquent à la « zlatanerie » par leur agressivité légendaire. Barton s’en va bousculer Beckham comme dans un vulgaire match de Championship anglais. Puis le bad boy olympien échange une demidouzaine de fuck off avec… Zlatan. Il faut dire que le Suédois commence sérieusement à agacer les Marseillais : il vient de marquer son quatrième but contre l’OM en trois confrontations !

Des défaites qui font mal

Beckham ne se met guère en lumière. Les percussions de Lavezzi, resté sur le banc, laissent

un vide. Mais le PSG semble une nouvelle fois à l’abri tant les Marseillais manquent de mordant et peinent face à la haute technicité adverse. En toute logique, et parce que c’est un champion que les matches haute tension subliment, Ibrahimovic va faire le break. Côté droit de la surface, il titille Morel qui n’a d’autre ressource que de le crocheter. Penalty, contrepied sur Mandanda et Ibra signe le doublé (2-0, 64e). L’OM, impuissant, baisse alors définitivement les armes. Comme en coupe de la Ligue, comme en Championnat. Des défaites qui font mal et dont il est très dur de se remettre. Paris a posé son

empreinte sur les clasicos. Beckham s’en souviendra, lui qui sort à la 86 e minute le nez en sang. Pour l’histoire. § Retrouvez le résultat du tirage au sort des quarts de finale sur www.metrofrance.com

8es de finale résultats Mardi Sochaux (L1) - Troyes (L1) ...................................... 1-2 Evian (L1) - Le Havre (L2)........................................3-1 Saint-Etienne (L1) - Lille (L1)..................................3-2 Hier Lorient (L1) - Brest (L1) ..........................................3-0 Raon-l’Etape (CFA) - Bordeaux (L1)...........2-2 (4 tab à 5) Vénissieux (CFA2) - Nancy (L1).........................0-2(ap) PSG (L1) - Marseille (L1) ........................................ 2-0

proGraMMe Ce SOir Lens (L2) - Epinal (Nat.) ............. 20 h 30 (Eurosport)


détente

18

jeudi 28 février 2013 www.metrofrance.com

Mots fléchés n° 772 / moyen SUIT SECRÈTEMENT ÉCARTER

ENFERMER PORT ALGÉRIEN

APPAREIL DE LEVAGE EN VILLE

L’horoscope AudrAy GAiLLArd DÉDUITE

CARRÉ RÉSERVE DE BANDES

DISTANCE EN MER

PARTIES D’UN TOUT

CASTING

TEMPÉRÉE PETIT MÉDECIN QUI TOMBE À PIC RÉCUSAI CONNUE FIGURE SUR DES SKIS

FIT DU NOUVEAU

Taureau

ATTRAPENT PARFOIS PRONOM ÉCRIVAIN ET JAZZMAN

S’EMPLOYER À LA TÂCHE

Ce n’est vraiment pas le moment de contester les ordres de votre patron, il vous a à l’œil. Restez discret(e), il est en train de jouer avec vos nerfs !

CENTRE POUR LA JEUNESSE

HÉROS ÊTRE GRAND OUVERT

Gémeaux

CAGE À GARDER IL VAUT 3,14... PERMET INSTITUT DE PAR- DE SONDAGES TAGER

CARREAU GÉNISSE MYTHI- COURTE STATISQUE TIQUE

ÉTAT AFRICAIN FRAPPE LE TAPIS

BRASSERIES À LONDRES LAIZE ÉTENDUE D’EAU

PRÉNOM FÉMININ CHAÎNE DE TÉLÉ FAIT UNE AVANCE RISQUÉE

Vous trouvez que vos talents ne sont pas reconnus à leur juste valeur. Vous aimeriez en parler avec votre boss mais vous ne trouvez pas les mots pour argumenter.

Cancer

EXAMEN INDOLORE DIANA

FRICTION

Bélier

Vous tirez des leçons de vos erreurs passées et vous gagnez en maturité. Vous vous servez de vos expériences pour aller de l’avant plus sereinement.

Vous commencez à agacer vos proches à force de vous plaindre sans arrêt ! Essayez donc de voir le bon côté des choses, il y en a c’est sûr !

CHEF VÉNITIEN

ANÉANTIR

Lion

retrouvez toutes Les soLutions des jeux sur jeux. metrofrance. com

Vous savez exactement ce que vous voulez et vous refusez toutes les propositions qui ne correspondraient pas à ce que vous recherchez.

Vierge

Balance

Evitez toute confrontation avec votre hiérarchie aujourd’hui, vous êtes beaucoup trop nerveux(-se) pour obtenir ce que vous désirez.

Scorpion

Vous attendez qu’il ou elle fasse le premier pas mais il/ elle n’a pas l’air de prendre des initiatives. Trouvez un moyen pour le/la bousculer un peu.

Sagittaire

Les discussions sont animées aujourd’hui avec votre conjoint ! Chacun campe sur ses positions et l’ambiance devient vite électrique !

Capricorne

Montées de stress garanties aujourd’hui, vos collègues vont vous faire tourner en bourrique! A vous de garder votre calme pour ne pas envenimer la situation !

Verseau

Vous gardez votre sourire en toute circonstance. Vous avez le don de relativiser lorsqu’il vous arrive quelque chose de négatif.

Poissons

Vous avez foi en vos talents et c’est peut-être votre meilleur atout pour réussir dans la vie. Votre confiance en vous rassure vos interlocuteurs.

Vous êtes pétillant(e) et un véritable rayon de soleil pour tous vos proches. Ils adorent votre compagnie, vous les mettez de bonne humeur.

Consultez AudrAy gAillArd et son équipe de voyants

01 75 75 90 93 (5€ les 10 minutes)

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris §N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane - Espace Méditerranée, 34670, Baillargues§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@publications-metro. fr§E-mail rédaction : courrier@publications-metro.fr§Relations médias : Frédéric Henry§FHCOM : 01 55 34 24 24§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteurs en chef délégués : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Flore Galaud (News), Ulla Majoube (Suppléments et pages thématiques), Alexis Picard (Régions), Joël Riveslange (Sports), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom.nom@publications-metro.fr



20130228_fr_rhonealpes