Issuu on Google+

musique P. 12

le chanteur israélien, révélé grâce à son timbre de voix envoûtant, publie son quatrième album, Different Pulses. © robin

Asaf Avidan, la corde sensible égypte P. 4

Une vidéo met le feu au Caire

www.metrofrance.com www.metrofrance.com lundi 4 février 2013 lundi n° 184 4 février 2013 n° xxxx

santé P. 2

LAN

Ne jetez pAs ce jourNAL sur LA voie pubLique : offrez-Le à votre voisiN !

metro est imprimé sur du pApier 100% recycLé.

Cancer, ce mot qui fait mal

La Journée mondiale de lutte contre le cancer, aujourd’hui, est l’occasion de libérer la parole sur une maladie encore taboue. Une façon de soulager la détresse morale qui s’ajoute aux souffrances physiques des malades.

rugby P. 16

La rechute Les Bleus ont raté hier leur entrée dans le Tournoi en s’inclinant une nouvelle fois à Rome (23-18).

l’ouvreur français, frédéric michalak. afP

monde P. 4

france P. 6

En Afrique, Enquêtes après Hollande «tourne la mort d’un une page » bébé in utero

emploi P. 8

Commercial : gare aux idées reçues


événement

1

lundi 4 février 2013 www.metrofrance.com

10

« L’UDI ne sera pas la roue de secours du Parti socialiste ! Harlem Désir s’illusionne complètement. » FrançOiS Sauvadet, vice-président du groupe UDI à l’Assemblée, hier, dans un communiqué. Il réagissait à l’appel du premier secrétaire du PS invitant les centristes à se prononcer pour le droit de vote des étrangers non communautaires.

TARDIVON J.C/SIpA

2

Fait divers Deux mosquées profanées à Besançon (Doubs). Des graffitis

C’est le nombre de raffineries encore en activité en France, contre plus du double au début des années 1980, selon des chiffres de l’Union française des industries pétrolières.

représentant une étoile de David, un symbole du judaïsme, ont été retrouvés ce week-end sur un pilier et sur un mur des édifices, a indiqué hier la préfecture.

Santé

Cancer : un tabou tenace LES FAITS. Aujourd’hui a lieu la Journée mondiale de lutte contre le cancer. L’ENJEU. Malgré les progrès dans le traitement de la maladie, en parler sans fard reste difficile. maud vallereau

«d

ire à l’autre que l’on a un cancer, c’est lire dans ses yeux sa propre condamnation à mort. » Eric se souvient de la réaction de ses proches à l’annonce de la maladie. « Ce sentiment d’être désormais différent et isolé est lourd à porter. » L’an passé, 365 500 nouveaux cas de cancer ont été détectés, 207 000 pour les hommes, 158 500 chez les femmes.

Si le mal est répandu, « parler cancer » reste difficile. « Parce qu’il est associé à la mort, à la fatalité et à la culpabilité, explique le cancérologue David Khayat. La société française continue de voir ces malades comme atteints d’une maladie honteuse. » Jusque dans les nécrologies, où l’expression « des suites d’une longue maladie » reste fréquente.

60 % des malades guérissent

Sept Français sur dix ne prendraient pas de mesures spécifiques pour prévenir les risques de cancer, selon une récente consultation de la Fondation ARC. Un comportement que l’association met là aussi sur le compte du « défaitisme », du « fatalisme » et de la « désinformation ». « Huit personnes sur dix pensent que la principale cause de

avant une séance de chimiothérapie, au centre hospitalier Oscar-lambret de lille. Afp

cancer est l’hérédité. Or, elle ne représente que 5 % à 10 % des cas de cancer », note Jacques Raynaud, président. « Penser que c’est une maladie sans espoir est totalement faux, analyse par ailleurs David Khayat. Plus de 60 % des malades guérissent aujourd’hui. Pour le reste, la plupart vivent des années avec la maladie devenue chronique. » Selon lui, « l’imaginaire autour du cancer est resté bloqué dans les années 1980 :

interview

nathalie vallet-renart, directrice de l’association entreprise et cancer.

Le cancer est-il un sujet tabou au sein de l’entreprise ? Les choses ont vraiment évolué depuis plusieurs années. C’est une maladie qui tend à se généraliser, elle touche aujourd’hui 100 000 actifs par an et, logiquement, on en parle plus qu’avant. Est-il possible de garder un pied dans l’entreprise ? Tout dépend de la personne et du type de cancer, mais cela se fait de plus en plus, notamment pour les

femmes atteintes d’un cancer du sein. Il est parfois possible de continuer à travailler, ne serait-ce qu’à mi-temps. Le cancer tue encore, mais il se soigne de mieux en mieux. Lorsqu’il devient une maladie chronique, il faut pouvoir l’intégrer au quotidien. Le travail en fait partie. Comment se passe le retour au travail du salarié ? Le temps partiel thérapeutique est une très bonne chose. Mais le

salarié qui revient a vécu quelque chose qui l’a touché au plus profond. Près de 80 % de ceux qui retournent au travail dans les deux ans changent de poste, d’entreprise, ou se réorientent. Souvent, ils sont encore très fatigués et les autres ne le comprennent pas forcément. Mais surtout, beaucoup reconsidérent leurs priorités, se posent la question de savoir ce qu’ils veulent réellement faire de leur vie. §ProPoS recUeIllIS PAr m.v

DR

« Beaucoup de salariés reconsidèrent leurs priorités »

la maladie était alors systématiquement mortelle et les stigmates terribles ». Jacqueline Godet, présidente de la Ligue nationale contre le cancer, explique que l’image de la maladie est également liée au vécu des malades : « D’où l’importance de les accompagner, de les aider à rester dans la vie professionnelle et familiale. Il ne faut pas ajouter une peine sociale à un problème de santé. » Peu à peu, la parole se libère. Certaines personnalités, comme Bernard Giraudeau ou Jean-Luc Delarue, ont ouvert la voie en rendant publique leur maladie. Les spécialistes s’accordent à dire que parler du cancer est vital pour prévenir les risques. Mais pas seulement : « Le patient en consultation est une véritable éponge, raconte le professeur Khayat. Je vois souvent des gens abîmés par des mots qui n’étaient pas appropriés et qui peuvent donner aux malades l’impression que leur vie est foutue avant l’heure. Au contraire, certains mots peuvent être générateurs d’espoir et devenir une véritable arme de défense. »§


événement

lundi 4 février 2013 www.metrofrance.com

Diplomatie

Renseignement

Le vice-président américain en visite. Joe Biden est arrivé

de la DGSE, Erard Corbin de Mangoux, pourrait être remplacé d’ici à l’été, selon Le Journal du dimanche. Une éviction qui ferait suite à l’échec de l’opération de sauvetage d’un otage en Somalie.

afp

afp

Le chef des services secrets sur la sellette ? Le directeur général

hier à Paris, où il doit déjeuner aujourd’hui avec François Hollande. L’intervention au Mali, la Syrie et l’Iran devraient être au cœur des discussions.

3 titre sur le web Texte. Grosse frayeur à l’aéroport de Rome. Trois personnes ont été blessées samedi soir après que l’avion d’une compagnie roumaine a raté son atterrissage. à lire sur titre CaboChon metrofrance.com/xxxxx metrofrance.com/rome

« Une maladie qui fait peur aux autres » témoignage. Certains disent qu’elle

est une « miraculée ». Anne-Marie préfère louer « le travail des équipes médicales ». En novembre dernier, cette comptable de 54 ans s’est fait enlever son DVI (dispositif veineux implantable), dernier « symbole » qui la reliait à la maladie. C’est en 2010 que les médecins avaient détecté « des cellules suspectes ». « Le chirurgien m’a annoncé que j’avais un lymphome. Je ne savais même pas ce que c’était. Il m’a expliqué que cela se traitait bien sous “chimio”. » Sa réaction est immédiate : « Alors, c’est un cancer ? » Elle qui se décrit comme une personne « positive » reconnaît qu’« à cet instant-là, le monde s’écroule ».

Anne-Marie a guéri de son cancer. dr

« Les bienfaits de l’entourage »

Anne-Marie évoque avec délicatesse ce cancer dont elle n’avait « pas honte » mais qui faisait « peur » aux autres. Elle a connu les épisodes douloureux de la maladie. « J’avais des chimiothérapies espacées de trois semaines. Les nausées, la fatigue, l’amaigrissement... c’est vraiment dur. Le pire, c’est de

perdre ses cheveux. » Elle loue « les bienfaits de son entourage », « la marche », « la nature », qui lui ont permis « de garder le moral ». Elle nous raconte les tracas quotidiens dont on parle moins : « Un cancer coûte cher. Etre en arrêt de travail un an, ce n’est pas facile. » Puis est arrivé le temps où les cheveux repoussent, où la force physique semble revenir. Anne-Marie a repris un mi-temps thérapeutique. Les regards de certaines personnes, « comme si je vivais toujours avec le cancer », lui rappellent parfois ce passé. Mais elle regarde l’avenir avec sérénité : « Je me fais surveiller mais la maladie est loin. Je n’ai pas peur. »§M.V


4

ACTU MONDE

lundi 4 février 2013 www.metrofrance.com

Hollande l’Africain Mali

François Hollande soigne son image.

Plus de cinq ans après le fameux discours de Dakar de Nicolas Sarkozy, où ce dernier avait déclaré que l’homme africain n’était « pas assez entré dans l’histoire », le Président « veut tourner une page ». Telle est l’analyse de Pierre Boilley, directeur du Centre d’études des mondes africains, pour Metro.

LEs comBats coNtiNuENt Les frappes aériennes ont repris de plus belle à Kidal et dans la région de Tessalit, au nord du pays, dans la nuit de samedi à dimanche. Située près de la frontière algérienne, la ville est le dernier fief des islamistes armés. Etaient ainsi visés, selon l’armée, « des dépôts logistiques et des centres d’entraînement » des rebelles.

A Bamako ce samedi, devant une foule en liesse, le Président a tenu à exprimer au peuple malien sa « gratitude ». « Oui, nous devions être là », a-t-il martelé. « Je n’oublie pas que quand la France a été ellemême attaquée, lorsqu’elle était menacée, qui est venu alors ?» a-t-il demandé sous les clameurs de la foule. «C’est l’Afrique, c’est le Mali, merci ! Nous payons aujourd’hui notre dette à votre égard », a-t-il assuré. « Une façon de se démarquer de son prédécesseur, de rétablir les relations avec les Africains», souligne le chercheur. Quitte à verser dans la « démagogie ».

Exit les questions qui fâchent

Il faut dire que « François Hollande ne pouvait pas choisir meilleur moment pour se rendre au Mali, affirme l’historien. L’armée française a fait un sans-faute et les salafistes sont en déroute ». Mais l’opération Serval n’est pas finie.

Une vidéo de violences policières enflamme Le Caire egypte

Nu, traîné sur le sol et battu à plusieurs reprises. La vidéo de l’agression d’un

homme par la police a jeté de l’huile sur le feu en Egypte. Les faits remontent à vendredi soir. Lors d’une manifestation devant le palais présidentiel, Hamadah Saber Mohamed Ali, un ouvrier de 50 ans, est pris en chasse par des policiers. Il est alors «en possession de 18 cocktails Molotov et de deux bidons d’essence», selon le parquet.

Demande de démission

En réaction à ces images, une manifestation s’est tenue samedi au Caire, mettant le Président, Mohamed Morsi, dans une position de plus en plus délicate. Le pays est en effet secoué depuis plus d’une semaine par des violences qui ont déjà fait 60 morts. «Les images horribles et déshonorantes […] doivent conduire à une

une image de la vidéo qui a mis le feu aux poudres. AL HAYAT TV / AFP

démission immédiate du ministre de l’Intérieur», a ainsi estimé Khaled Daoud, porte-parole du Front de salut national, principale coalition de l’opposition. Celle-ci a également affirmé samedi « se ranger totalement au côté des appels du peuple égyptien [...] à une chute du régime de la tyrannie et [à la fin de] l’hégémonie des Frères musulmans», dont est issu Mohamed Morsi. Ce dernier a de son côté dénoncé «des actes de vandalisme» ayant émaillé les manifestations de vendredi mais aussi évoqué de possibles «violations des libertés civiles».§OzaL éMier AVEC AFP

Bain de foule pour François Hollande, à Bamako, samedi. AFP

Le Président le sait, et l’a d’ailleurs souligné sur la place de l’Indépendance. Après que son homologue Dioncounda Traoré a rappelé devant des centaines de Maliens surexcités les récentes victoires des troupes françaises et maliennes – Diabali, Gao et Tombouctou –, le président français a insisté : « Oui le terrorisme a été repoussé, oui il a été chassé, mais

il n’a pas encore été vaincu. » Et en particulier à Kidal, à l’extrême nord-est du pays. François Hollande sait que l’opération malienne y sera certainement plus complexe. Dans cette région « contrôlée par le MLNA et le MIA, l’armée malienne n’est pas la bienvenue, note le spécialiste. Mais les sujets qui fâchent, Hollande préfère ne pas en parler. » Pour le moment. §JuLie MendeL

EN BREF

Etats-Unis

Un garçon de cinq ans détenu dans un bunker. Un homme armé

retient un enfant en captivité dans un abri souterrain depuis six jours, après l’avoir enlevé mardi dans son bus scolaire dans l’Etat d’Alabama. Il avait auparavant tué le chauffeur. Les raisons qui ont poussé le ravisseur à commettre un tel acte restent pour le moment mystérieuses.

aggrave les sanctions contre les violeurs et qui pourrait inclure la peine de mort mais qui doit encore être ratifié par le Parlement. Ce projet de loi intervient après le décès d’une étudiante, victime en décembre d’un viol collectif dont les auteurs sont jugés en ce moment.

Arabie saoudite

Une justice particulièrement clémente. Un prédicateur saoudien, accusé d’avoir violé et tué sa fille de cinq ans et ayant reconnu les faits, a été condamné à une courte peine de prison assortie d’une obligation de verser une compensation financière, ont rapporté samedi trois militantes saoudiennes des droits de l’Homme.

Inde

Vers un durcissement des peines pour les violeurs. Le pré-

sident indien, Pranab Mukherjee, a approuvé hier un texte législatif qui

Lino César Oviedo, lors d’un meeting électoral, le 13 janvier dernier. AFP

Paraguay

Décès d’un candidat à la présidence. Lino César Oviedo a trouvé

la mort dans un accident d’hélicoptère alors qu’il revenait d’un meeting politique samedi soir, a annoncé hier sa famille.


6

ACTU FRANCE

lundi 4 février 2013 www.metrofrance.com le service de néonatologie de la maternité Port-Royal, en service depuis un an. DR

La mort in utero d’un bébé fait polémique Fait divers

C’est un véritable choc pour la maternité parisienne Port-Royal, l’une des plus grandes et des plus réputées d’Europe. Le parquet a ouvert hier

couple est reparti pour l’hôpital. Le médecin n’a pu que constater le décès in utero du bébé. Le patron de la maternité, Dominique Cabrol, a reconnu que ce jour-là, la maternité était dans une situation de « saturation totale ». Dimanche, la ministre de la Santé Marisol Touraine, a réclamé une « enquête exceptionnelle » pour déterminer les causes du drame.

une enquête préliminaire pour faire la lumière sur le décès in utero d’un bébé dont la mère allait accoucher. Le père a porté plainte pour « homicide involontaire par négligence ». Le drame, révélé par Le Parisien, s’est noué entre jeudi et vendredi. Autopsie du fœtus La jeune mère devait venir le La direction d’Assistance matin, à 7 heures, pour déclen- publique-Hôpitaux de Paris (APcher l’accouchement, mais le ren- HP) a diligenté l’enquête « médidez-vous a été reporté à 11 cale et administrative », dont heures. Puis, au téléphone, les premiers résultats on a indiqué au couple devraient être connus ce soir, qu’aucune chambre n’était c’est le nombre parallèlement à l’autopsie du de bébés morts fœtus. Il s’agit, selon l’AP-HP, disponible. in utero tous les La maman, se plaignant ans dans les de déterminer « pour quelles de douleurs et inquiète hôpitaux, selon raisons cette femme a été renvoyée à son domicile ». pour son bébé qui ne bou- le chef de la « On va être très, très prugeait « pas beaucoup », a maternité Port-Royal. dents, a tempéré Patrick fini par être admise plusieurs heures plus tard aux Houssel, directeur du groupe hosurgences de Port-Royal. Après pitalier Cochin-Port Royal. Il peut l’examen médical, la sage-femme y avoir des causes médicales. » a renvoyé le couple chez lui, ne L’équipe soignante, sous le choc, trouvant rien d’anormal. Durant recevra un soutien psychologique la nuit de jeudi à vendredi, la ce matin. jeune mère s’est sentie mal et le §Vincent Michelon

30


ACTU FRANCE

lundi 4 février 2013 www.metrofrance.com

La PMA embrouille la majorité Société

Une « reculade » de Matignon ? Le

gouvernement a sérieusement tangué hier sur le calendrier de l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes. Jean-Marc Ayrault l’avait promis : la question de la PMA, trop « sensible » pour être intégrée au projet de loi sur le mariage pour tous, devait être reportée dans un projet de loi sur la famille, qui sera présenté le 27 mars en Conseil des ministres.

L’échéance de mars

Sauf que, hier, Matignon a annoncé que « la question de la PMA pouvait être traitée toute seule », pas forcément dans la loi sur la famille, donc. Pendant ce temps, la ministre en charge du dossier, Dominique Bertinotti, annonçait devant l’Assemblée nationale que « la PMA serait bien abordée dans le cadre de ce projet de loi ».

Recadrage immédiat de JeanMarc Ayrault : « Elle ne peut pas dire cela dans la mesure où elle ne connaît pas la date de réponse du comité consultatif national d’éthique (CCNE). » Et pour Matignon, « d’ici à mars, ça sera trop court ». En voulant éteindre l’incendie, Alain Vidalies, ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, annonce finalement qu’une seule loi sur la famille serait prévue, « avant la fin de l’année », avec la PMA, repoussant une nouvelle fois l’échéance de mars. La cacophonie gouvernementale est à son comble. Dans l’hémicycle échaudé par les débats sur le mariage pour tous, la droite crie victoire. Pris à partie, le président des députés PS, Bruno Le Roux a prévenu : s’il le faut, les socialistes déposeront un amendement en faveur de la PMA. Une façon de « prendre ses responsabilités » par rapport aux « engagements » du gouvernement. §Julie Mendel

EN BREF Le retour de la taxe à 75 %. Le

ministre de l’Economie, Pierre Moscovici, a confirmé hier qu’un nouveau dispositif de taxation des très hauts revenus, remplaçant celui censuré par le Conseil constitutionnel, serait présenté d’ici à deux ou trois semaines. «Il est logique que ceux qui gagnent beaucoup d’argent fassent un effort exceptionnel pendant une durée exceptionnelle», a-t-il justifié.

tir d’aujourd’hui, aux assises de Gap (Hautes-Alpes). Accusé d’avoir égorgé puis éviscéré un ami qui l’hébergeait depuis sa sortie de prison, qui lui avait simplement demandé de se taire, il encourt trente ans de réclusion.

à suivRE suR AujouRd’hui, l’iNvité dE juliEN ARNAud Est Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire national du PS et député de Paris. à 7 h 45 suR lCi.

Montagne

Le corps d’un alpiniste retrouvé. L’un des deux alpinistes

lituaniens bloqués depuis jeudi à 3 900 mètres d’altitude dans le massif du Mont-Blanc a été repéré mort hier après-midi par un hélicoptère en reconnaissance mais n’a pu être récupéré. En revanche le second Balte est toujours porté disparu.

Justice

Début du procès d’un meurtre sordide. Laurent Orsini, un homme au lourd passé carcéral, est jugé à par-

Fait divers

Ils arrêtent un TGV. Une vingtaine

de jeunes ont forcé, samedi, un cheminot à stopper son train, en allumant des torches de détresse sur la voie aux abords de Marseille. Dix d’entre eux, arrêtés par la police devraient être présentés au parquet aujourd’hui. Ils ont affirmé avoir voulu tourner un clip de rap.

BERNARD BISSON/JDD/SIPA

Fiscalité

7


votre job

8

2

lundi 4 février 2013 www.metrofrance.com

Un chat pour bien choisir Le bac, et après ? Pas toujours facile de s’y

retrouver dans la jungle des filières ou dans la formulation de ses vœux sur Admission post bac (APB)… Posez dès maintenant toutes vos questions à Julie Mleczko, rédactrice en chef de Studyrama. Elle y répondra mercredi 6 février dès 18 h 30 lors d’un chat sur www.studyrama.com/studyrama-tv

74 %

C’est la part de la génération Y (nés après 2000) qui pense que les dirigeants ne favorisent pas suffisamment la créativité et l’innovation dans l’entreprise, a révélé une enquête internationale de Deloitte Touche Tohmatsu Limited.

l’appli emploi L’application RegionsJob Emploi vous permet d’accéder à plus de 30 000 offres, classées par région. Disponible gratuitement sur toutes plateformes.

Commerciaux

Vendre, mais pas à tout prix image. Les commerciaux souffrent d’une mauvaise réputation. analyse. Deux professionnels décryptent les critiques les plus communes au sein des entreprises. BarBara Kiraly

C’est un Chasseur de primes

Avec les primes et les commissions qu’ils touchent, ce sont leurs ventes qui font leur salaire. De quoi se méfier lorsqu’un commercial propose un produit plutôt qu’un autre… « Oui, on chasse les primes, mais pas à n’importe quel prix, explique Emmanuel Grard, des Dirigeants commerciaux de France. Si on ne respecte pas le client, on le paie cash : il ne reviendra pas. Dans le jargon, on appelle ça faire du one-shot. Ça dévalorise le métier et cela empêche de construire une relation durable. En général, nous faisons en sorte que le client soit le plus satisfait possible. » Surtout que, en temps de crise, mieux vaut l’inciter à revenir et à consommer à nouveau.

il est beau parleur

Leur argumentaire est bien rodé. Tellement qu’ils ont réponse à tout. « Parfois, les gens pensent que nous leur racontons n’importe quoi pour vendre un produit », reconnaît

le métier a la Cote « Les entreprises qui souhaitent recruter des cadres ciblent en priorité les cadres commerciaux », indique la dernière note de conjoncture de l’Apec. Pour décrocher le poste, il faudra être expérimenté. Seulement 35 % des sociétés prévoient d’embaucher un jeune diplômé.

Laurent Cebarec, commercial chez Monster. Pourtant, avec la multiplication des forums de discussion et l’instantanéité du partage d’information, mentir à un client reste difficile. Et si celui-ci s’en rend compte, cela risque de plomber les ventes. « Le commercial a une réelle expertise sur son produit, signale Emmanuel Grard. De fait, il connaît toutes ses caractéristiques sur le bout des doigts et peut en balanCe en parler aisé+ ment. »

les

il est (trop) baroudeur

• Un métier sans routine • Possibilités d’évolution professionnelle importantes • Les primes et les commissions peuvent gonfler le salaire

C’est peutêtre une critique, mais, au final, elle – est flatteuse. • A l’inverse, sans prime, le salaire fixe peut être « Le baroutrop faible deur est un • jugé Le stress, important a v e n t u r i e r, décrypte Emmanuel Grard. Il aime les challenges et ne craint pas l’échec. Alors oui, le commercial itinérant n’a pas peur de toquer aux portes de ses prospects pour défricher le terrain, sans savoir quel accueil lui sera réservé. » De fait, ces professionnels se déplacent beaucoup. « Le meilleur bureau du commercial reste celui de son client, rappelle Laurent Cebarec. Du coup, nos collègues nous voient peu et ne connaissent pas notre emploi du temps. » Et si ce qui nous gênait réellement, c’était la liberté dont disposent les commerciaux en entreprise ? §

les

Selon le cliché, le commercial est un sniper de la vente. sipa

L’éthique s’enseigne à l’école Cours. La morale et l’éthique s’apprennent dès les bancs du BTS. « Il n’y

a pas de cours dédiés, mais nous multiplions les cas concrets pour aborder le sujet sous différents éclairages, précise Gilbert Barcelo, professeur au lycée Pierre-d’Aragon à Muret, près de Toulouse. Cela passe aussi par l’apprentissage du Code du travail, du droit des contrats et par le nom même de la formation. » En effet, l’Education nationale a mis les formes. Exit le BTS force de vente. Place au BTS

négociation et relation client. « Avec les termes “force de vente”, le respect de la relation avec le client n’allait pas de soi », estime le professeur. Un changement de nom suffit-il à moraliser une profession ? « Non mais, avec les stages, on mesure l’importance d’avoir la confiance du client », indique Julien, aujourd’hui en licence professionnelle. Même lorsqu’il est question de morale, sans pratique la théorie ne suffit pas.§B. K.


10

votre job

lundi 4 février 2013 www.metrofrance.com

Survivre en open space Pratique

Principal ennemi, le bruit. Pour s’épargner les conversations des collègues, n’hésitez pas à travailler avec un casque. Diminuer le volume de la sonnerie des téléphones permet également de s’épargner quelques décibels. « Il faut aussi montrer l’exemple et appliquer des règles basiques de savoir-vivre, comme s’isoler pour passer un coup

La 9e édition de l’événement, lancé par l’association de microcrédit afin de promouvoir la création d’entreprise, aura lieu partout en France. En 2012, 60 000 personnes y avaient participé et 7 000 avaient déposé un projet. Infos sur www.adie.org

5-9 février

Etudier au Québec. Envie de par-

Pour bien travailler ensemble, il faut suivre quelques règles et faire preuve de savoir-vivre. SIpa

de téléphone privé ou parler doucement », estime Odile Duchenne. Si vos collègues ne font pas d’efforts, n’hésitez pas à les faire baisser d’un ton ni à éconduire ceux qui débarquent à votre bureau en permanence. Autre astuce pour créer son espace : personnaliser son bureau et avoir son propre éclairage. Enfin, le meilleur moyen de supporter l’open space est de le quitter

le plus souvent possible. « Les entreprises commencent à mettre à disposition des salles privées ou des bulles, dont il faut profiter régulièrement, explique Odile Duchenne. Mais c’est surtout aux employeurs de respecter les normes acoustiques, d’organiser intelligemment l’espace de travail et de mettre en place des chartes de bonne conduite. » §CédriC douzant

tir dans la Belle Province pour vos études ? Les journées d’information sont là pour vous renseigner. Programme et inscriptions sur etudierauquebec.fr

8-9 février

Salon masters, mastères et MBA, à Paris. Vous atteignez

bac + 3 et vous ne savez pas quelle qualification choisir ? Pour sa 24e édition, l’événement, organisé par L’Etudiant, propose des conférences, des rencontres, un espace CV et des filières à l’étranger. Infos et invitations sur www.letudiant.fr

Votre j3b © Crédit photo : iStockphoto

Du savoir-vivre et de l’air

4-8 février

Semaine du microcrédit Adie.

Il accueille 60 % des salariés et plus de la moitié d’entre eux le vivent comme un milieu hostile : l’open space est devenu le cauchemar des cols blancs.

« Beaucoup de ces espaces ont été mal conçus, avec comme seul but d’économiser de la place, déplore Odile Duchenne, présidente de l’observatoire Actineo. Il faudrait que chaque salarié dispose d’au moins 12 m2, ce qui est loin d’être le cas. Or, le cadre de travail n’est ni de l’accessoire ni de la déco. »

AGENDA

Chaque lundi, retrouvez les bons plans formation Contact commercial emploi@publications-metro.fr - 01 55 34 43 81


lundi 4 fĂŠvrier 2013 www.metrofrance.com

votre job

11


CULTURE

12

3

lundi 4 février 2013 www.metrofrance.com

Cinéma

LES MONDES DE RALPH.

Johnny Depp dans la peau d’un gangster. L’acteur

incarnera le célèbre James « Whitey » Bulger dans le film Black Mass, qui sera réalisé par Barry Levinson (Rain Man). Tournage en mai.

top

Le dernier-né des studios Disney a raflé pas moins de cinq prix aux Annie Awards, prestigieuse récompense du cinéma d’animation aux EtatsUnis. Elu notamment meilleur film, il succède à Rango, réalisé par Gore Verbinski.

sylvester stallone.

FLop

Comme son pote Schwarzie, l’ex-Rambo patauge au box-office américain. Du plomb dans la tête, son nouveau film en tête d’affiche, n’a récolté que 4,5 millions de dollars de recettes, de vendredi à dimanche. Il en a coûté 55.

musique

La claque Asaf Avidan sortie. Révélé auprès du grand public grâce au remix de l’un de ses morceaux, le chanteur israélien publie Different Pulses. portrait. Un nouvel album, où l’on retrouve cette signature vocale étourdissante, et le premier conçu sans The Mojos. boris tampigny

a

saf Avidan est vraiment un drôle d’oiseau. Un timbre de voix féminin saisissant enfermé dans un corps athlétique surmonté d’une coupe iroquoise. Le candidat idéal pour les auditions à l’aveugle de « The Voice », en somme. « On m’a dit que ma voix faisait penser à un chat blessé, et j’aime beaucoup la comparaison », sourit l’intéressé. A seulement 32 ans, ce natif de Jérusalem ressuscite l’esprit d’idoles disparues comme Janis Joplin, Nina Simone ou Jeff Buckley. Drôle de contraste également de voir la popularité du chanteur, qui avait déjà fait son trou grâce à des prestations scéniques hallucinantes, exploser grâce au remix de sa chanson « Reckoning Song ». Une version modernisée pas au goût d’Asaf : «Dès le départ, j’ai détesté cette version parce que ce n’est pas la musique que j’écoute, confie-t-il. Mais je me suis rendu compte que le public s’était renseigné sur moi, qu’il ne se limitait pas à un seul

« J’ai toujours voulu sentir physiquement mes peines émotionnelles. » asaF avidan

style. Je ne veux pas surfer sur le succès du remix. Mais je ne peux forcer personne à aimer mon nouveau disque.» Pour son quatrième opus, Different Pulses, le chanteur démarre un nouveau cycle sans son groupe, The Mojos. Mes musiciens n’avaient pas assez de liberté, explique-t-il. Et puis j’avais besoin d’une nouvelle façon d’exprimer mes émotions.»

Des frissons incroyables

A l’image du titre d’ouverture, Asaf Avidan est capable de provoquer des frissons incroyables en un clin d’œil. Un talent d’autant plus étonnant qu’il chante seulement depuis six ans. «Je n’ai jamais cherché à devenir une rock star, confie Asaf. Je voulais sentir physiquement mes peines émotionnelles. Je vois ça comme une thérapie, c’est la première fois que j’ai une aussi longue période sans aller voir un psy.» Son seul secret ? Le thé au gingembre dont il use et abuse, y compris en interview. Il faut dire que le bonhomme chante instinctivement. « Je n’ai jamais pris de cours de chant, avoue le trentenaire, au regard assuré. Quand je parle, je réprime des millions d’émotions. Chanter me permet de tout libérer. Mais je sais que je n’utilise pas bien mes cordes vocales, je les tue à petit feu. Si ça se trouve, dans dix ans, je chanterai comme Tom Waits !» Un mal pour un bien, donc.§

asaf avidan signe l’album le plus saisissant de ce début d’année. Robin

on aime

Un concentré d’émotions vives Avant, Asaf Avidan, c’était surtout une voix. Mais ça, c’était avant. Le quatrième opus de l’Israélien marque une grosse évolution. Une texture moins acoustique et plus riche, à l’image des gimmicks de synthés qui surgissent au milieu du titre « Cyclamen ». Le résultat ? Des titres addictifs et intenses comme « Love it or leave it », qui vont en faire chavirer plus d’un en live.


14

médias

lundi 4 février 2013 www.metrofrance.com

«“Top Chef” est un vrai tremplin»

Télévision

C’est reparti pour « Top Chef ». Pour

sa quatrième saison, qui démarre ce soir sur M6, 16 professionnels s’affronteront à coups de couteaux et de casseroles. Metro a rencontré le vainqueur de 2012, Jean Imbert. Qu’est-ce que votre victoire l’année dernière vous a apporté ? « Top Chef » fait une différence dans la tête des gens. Après, le métier reste le même. J’étais cuisinier avant, je le suis toujours après. Et puis l’image de l’émission est positive. Les gens com-

20.50 Série

jean Imbert dans son restaurant. Pierre Olivier/M6

prennent que c’est un concours difficile. Il fallait faire la meilleure cuisine du monde. Certes, il y avait de l’amitié entre tous les candidats mais, à la fin, il ne peut en rester qu’un !

20.50 Série

20.45 Magazine

Comment trouvez-vous les candidats de “Top Chef 4” ? Je pense qu’il y a un haut niveau culinaire. Certes, pour nous aussi, mais nous déconnions beaucoup. Là, ils ont l’air concentrés. Plus les années passent, plus on comprend que « Top Chef » est un tremplin. Celui qui veut gagner doit en avoir envie. Car ça ne se joue pas qu’à la cuisine, mais aussi au mental. Vous avez la réputation d’être l’ami des stars… Beaucoup de monde vient dans mon restaurant, dont des personnalités. J’ai posté certaines photos

20.55 Série

Doc Martin «L’inconnu de Port Garrec». Avec Doudi, Thierry Lhermitte.

Castle «Chasseur de têtes». Avec Nathan Fillion, Stana Katic, Susan Sullivan.

Le monde d’après Présentation : F.-O. Giesbert. «France : qu’as-tu fait de ton industrie ?».

Maison close Saison 2, épisode 1. Avec Jemina West, Anne Charrier, Valérie Karsenti.

21.40 Doc Martin Série. «Un conjoint en poste» «Amour de jeunesse». 23.30 New York, unité spéciale Série. «La même histoire» - «Crime sur ordonnance». 1.10 Au Field de la nuit

21.30 Castle Série. «Rencontre avec le passé» - «Le tueur de L.A.». 22.55 Mots croisés Mag. 0.25 Journal de la nuit 0.40 Au clair de lune Concert. Présentation : Jean-François Zygel.

22.50 Soir/3 23.15 Seuls contre Hitler Documentaire. 2012. 0.10 L’enfant dans l’arbre Documentaire. 1.05 Chabada Magazine. «Spéciale Patrick Bruel». 1.55 Inspecteur Derrick

21.45 Maison close Série. Saison 2, épisode 2. 22.30 Spécial investigation Magazine. «Pièces automobiles, radars : tous pigeons !». Présentation : S. Haumant. 23.30 L’œil de Links Mag.

TMC 20.45 L’effaceur Policier de Chuck Russell. 1996. USA. 115 mn. Avec Arnold Schwarzenegger, Vanessa Williams. 22.45 La course à la mort 2 Action de Roel Reiné. 2010. Afrique du Sud. 96 mn.

FrANCe 5 20.35 Chez Maupassant Série. «L’assassin» - «Mon oncle Sosthène». 22.20 C dans l’air Magazine. 23.30 Avis de sorties Magazine. 23.40 entrée libre Magazine.

NT1 20.45 Bachelor, le gentleman célibataire Divertis. Présentation : Grégory Ascher. 1.30 Les filles d’à côté Série. «Blocage» «Trois nourrices pour bébé» «Du muscle». Avec Hélène Le Moignic.

D8 20.50 Half Light Thriller de Craig Rosenberg. 2006. All/Brit. 116 mn. 22.55 Apparences Thriller de Robert Zemeckis. 2000. USA. 129 mn. 1.05 Touche pas à mon poste ! Magazine.

parce que ce sont des gens que j’admire. Mais je ne suis pas cuisinier des stars ! Après, si Robert de Niro ou Gérard Depardieu viennent manger à L’Acajou, c’est un plaisir et un honneur. L’affaire Gérard Depardieu vous a touché? Gérard est un provocateur. Ça a éclaté un lundi, j’ai déjeuné avec lui le mercredi et on n’en a même pas parlé. On ne discute que de cuisine. C’est sa passion. Quand il vient, il mange debout dans la cuisine. Il veut goûter tous les plats ! §PROPOS RECUEILLIS PAR ulla majoube

20.50 Film

20.50 Téléréalité

Les liaisons dangereuses Comédie dramatique de Stephen Frears. 1988. USA/Brit. 114 mn. Avec Glenn Close. 22.45 Vengeance Thriller de Johnnie To. 2009. Hong Kong/Fr. 104 mn. 0.30 Play Your Own Thing Doc. 2006. «Aux origines du jazz en Europe». 1.30 Juste un rêve Doc.

HD1 20.50 There Will Be Blood Drame de Paul Thomas Anderson. 2007. USA. VM. 158 mn. Avec Daniel Day-Lewis. 23.30 Ma sorcière bien-aimée Comédie de Nora Ephron. 2005. USA. 102 mn.

W9 20.50 Taken Action de Pierre Morel. 2007. Fr. 85 mn. Avec Liam Neeson, Maggie Grace, Famke Janssen. 22.30 Ninja assassin Action de James McTeigue. 2008. USA/All. 99 mn.

Top Chef Présentation : Stéphane Rotenberg. 23.55 Top Chef : que sont-ils devenus ? Documentaire. 2013. 0.55 Norbert et Jean : le défi ! Magazine. 1.45 The Unit : commando d’élite Série. «Le prix à payer». 2.35 Les nuits de M6

FrANCe 4 20.45 Pas de panique Comédie de Denis Rabaglia. 2006. Suisse. 90 mn. 22.15 Mensonges et trahisons et plus si affinités Comédie de Laurent Tirard. 2003. Fr. 90 mn. Avec Édouard Baer.

NrJ12 20.50 Crimes en Pays de Loire Série doc. 22.40 Crimes dans le Nord-Pas-de-Calais Série documentaire. 0.25 Tellement vrai Magazine. «Spécial tueurs en série».


SPORTS

16

lundi 4 février 2013 www.metrofrance.com

Judo

Mona Barthel gagne à Paris.

afp

4

Tcheuméo sans forcer. En remportant tous ses combats par ippon, Audrey Tcheuméo s’est imposée hier à l’Open de Sofia (Bulgarie). La Française sera très attendue au Tournoi de Paris, le week-end prochain.

Tennis La jeune Allemande Mona Barthel (22 ans), déjà tombeuse des Françaises Bartoli et Mladenovic aux tours précédents, a battu hier l’Italienne Sara Errani en finale de l’Open GDF Suez (7-5, 7-6). Elle remporte ainsi le deuxième titre de sa carrière.

reprise en douceur pour nikola karabatic Fraîchement transféré de Montpellier à Aix, Nikola Karabatic a commencé par une victoire facile, en Coupe de France, contre Monaco (36 à 21). à lire sur metrofrance.com/handball

Rugby Tournoi des VI nations

Placage à l’italienne

les Italiens (ici, prêts à bloquer le Français taofifenua) ont prouvé hier qu’ils sont « une grande nation du rugby », de l’aveu même du sélectionneur français, Philippe saint-andré. afp

claque. pour la deuxième fois de son histoire, le XV de france s’est incliné hier contre l’Italie. inquiétant. L’équipe de Saint-andré doit se reprendre vite avant de recevoir les Gallois samedi au Stade de france.

23 ItalIE

18

FRancE

EmmanuEl BousquEt

l

a remise du Trophée Garibaldi n’a pas été une partie de plaisir, hier à Rome. Les minutes qui ont précédé la cérémonie honorant le vainqueur du match entre la

France et l’Italie, non plus. Et les heures, les jours qui vont défiler à Marcoussis jusqu’à samedi risquent aussi de piquer. Seul remède : se faire respecter par les Gallois au Stade de France.

Trop de déchet

Battu par les Transalpins dès son entrée en lice dans ce Tournoi 2013, le XV de France a réitéré le pitoyable exploit d’il y a deux ans, quand, au stade Flaminio de Rome, il concédait la première défaite de l’histoire face aux azzurri (21-22). « Maintenant ça y est, les Italiens sont devenus une grande nation du rugby », officialise même à l’issue de la rencontre Philippe Saint-André, rendant hommage à son alter ego, le sélectionneur « italien » Jacques Brunel. Car

les Français ont souffert dans leurs corps face à des adversaires enthousiastes. Au premier chef, le capitaine Pascal Papé, touché aux lombaires et contraint de laisser ses hommes à l’heure de jeu. Dominés, ils ont eu beau attendre le coup de mou des Transalpins – qui avait permis aux All Blacks de se faire respecter cet automne (42-10) après avoir été contestés pendant soixante minutes – il n’est jamais venu. Picamoles (12e) et Fall (34e) ont répondu aux essais de Parisse (5e) et au drop d’Orquera (16e) pour virer en tête à la pause. Mais Castrogiovanni (57e) puis Button (drop à la 69e) ont scellé définitivement la mauvaise entame des Bleus dans ce Tournoi. Avec ce revers face à une équipe qui peut sérieusement envi-

sager de laisser à d’autres la cuillère de bois (décernée à l’équipe qui ne gagne aucun match), l’édition 2013 perd d’ores et déjà de son intérêt pour les Bleus. Le Grand Chelem ne sera pas réalisé cette année. Pour le match face à l’Italie, ils n’en avaient de toute façon pas le profil : trop de déchet en conquête, des combinaisons ratées dans leur jeu de ligne et une incapacité à contrer les Italiens. Des failles qui inquiétent. Autant de motifs qui rendent nostalgique du jeu léché et de la défense observée lors des testmatches de novembre. Mais c’est déjà du passé.§ Dans les autres matches du week-end, l’Irlande a battu le pays de Galles (30-22) à Cardiff, et l’angleterre s’est imposée face à l’Ecosse (38-18) à Twickenham.


SPORTS

18

lundi 4 février 2013 www.metrofrance.com

Nancy met Marseille K.O.

Football Ligue 1

0

MarSeiLLe

23e journée

résultats

1

Hier ajaccio - Lyon ......................................................... 3-1 Montpellier - Reims ............................................... 3-1 Marseille - Nancy ...................................................0-1

nancy

sAmedi Lorient - Rennes.....................................................2-2 Bastia - Evian...........................................................1-1 Bordeaux - Valenciennes...................................... 2-0 Brest - Nice ........................................................... 0-2 Lille - Troyes.............................................................1-1 Sochaux - Saint-Etienne ........................................ 1-2

Marseille a pris un grand coup sur la tête. Alors que la Ligue 1 faisait hier

soir le grand écart entre l’OM (3e) et Nancy (20e) avant le coup d’envoi, c’est surtout la défense olympienne qui a fait preuve de sa grande souplesse et permis aux Nancéiens de s’imposer (1-0). Mal à l’aise à domicile, l’OM constate que ses adversaires ne feront rien pour lui faciliter la tâche. Et ce n’est pas l’ambiance éteinte d’un stade Vélodrome éternellement en travaux qui a de quoi impressionner les coéquipiers de Puygrenier. Au centre-tir d’Amalfinato, qui passe devant le but lorrain (5e), Efoulou répond par un superbe ciseau, consécutif à un corner, que Gignac doit repousser sur sa ligne (14e). Du jeu à une touche de balle et des unedeux, le Nancy version Patrick Gabriel n’a plus grand-chose à voir avec celui de Jean Fernandez, licencié au début du mois de janvier.

Deuxième succès de la saison

Entre-temps, l’ASNL s’est imposée face à Lorient (2-1), son deuxième succès de la saison, et se verrait bien refaire le coup à Marseille. Même la belle occasion de Gignac, qui échappe à Puygrenier mais bute sur Grégorini (40e), ne ramène pas les Nancéiens à la raison : quelques minutes plus tard, Efoulou oblige

VeNdredi Toulouse - pSG.......................................................0-4

classement

L’oM, à l’image de Valbuena tenu ici par Jebbour, n’a pas réussi à marquer contre nancy. afp

Mandanda à effectuer une sortie décisive (43e). Ces Lorrains valent assurément mieux que leur classement et continuent de tourmenter la défense phocéenne en seconde période. Bien décalé côté droit, Efoulou, toujours lui, croise un peu trop sa frappe qui frôle le poteau (48e). Ce nouvel avertissement sans frais tend

un peu plus les Marseillais, dont le jeu commence à se durcir. Barton, jusque-là très discret, prend un premier carton jaune puis un second (sévère), presque dans la foulée (61e). L’OM doit finir à 10 et le scénario d’une victoire lorraine commence à prendre forme. Sur un corner, Sané effleure du crâne le ballon qui file

1. PsG 2. Lyon 3. marseille 4. Bordeaux 5. Nice 6. saint-etienne 7. rennes 8. montpellier 9. Lorient 10. Lille 11. Toulouse 12. Valenciennes 13. Bastia 14. Ajaccio 15. Brest 16. evian 17. sochaux 18. reims 19. Nancy 20. Troyes

pts 48 45 42 38 38 37 37 35 35 31 31 30 26 25 24 22 22 20 18 17

J 23 23 23 23 23 23 23 23 23 23 23 23 23 23 23 23 23 23 23 23

G 14 13 13 9 10 10 11 10 9 7 8 8 7 6 7 5 6 4 3 3

N 6 6 3 11 8 7 4 5 8 10 7 6 5 9 3 7 4 8 9 8

p Dif 3 +30 4 +17 7 +2 3 +11 5 +8 6 +15 8 +5 8 +10 6 +1 6 +3 8 +2 9 -2 11 -19 8 -6 13 -10 11 -12 13 -12 11 -8 11 -17 12 -18

sur André Ayew qui dévie dans ses buts (0-1, 72e). Nancy, qui prend décidément goût au succès ne lâchera pas. Au classement, l’OM conserve sa 3e place, mais son avance sur Bordeaux se réduit dangereusement. De son côté, Nancy laisse bien volontiers sa place de lanterne rouge à Troyes.§SébaStien coca

Didier Drogba et la génération des Eléphants maudits

Football CAN

La Côte d’Ivoire n’y arrivera jamais. Dési-

gnée depuis presque dix ans comme la formation la plus forte du continent africain, l’équipe entraînée par Sabri Lamouchi a encore déçu. Eliminée hier en quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations par des Nigérians plus réalistes, la génération dorée des Drogba,Touré et Eboué vient sans doute de tourner

définitivement le dos à ce trophée. Illustration de cette pression qui semble couper les jambes ivoiriennes, Drogba a encore une fois laissé passer l’occasion d’être le héros du match : à la 34e minute, le nouvel attaquant de Galatasaray frappe en pivot dans la surface adverse mais voit son ballon dévié par un adversaire alors qu’il prenait la direction des buts. Et quand le

capitaine des Eléphants flanche, cela n’annonce rien de bon. En 2012, en finale de la CAN, la Côte d’Ivoire a perdu contre la Zambie aux tirs au but, après que Drogba eut laissé filer pas mal d’occasions.

plus le temps d’attendre

Même cause, même conséquence un an plus tard. Menés au score dès la 43e, les coéquipiers du Lillois Salo-

mon Kalou reviennent pourtant à 1-1 grâce à Tioté (50e), avant de céder à nouveau sur une frappe lumineuse de Mba (2-1, 78e). La Coupe d’Afrique des nations se dérobe une nouvelle fois à la Côte d’Ivoire. Et à 35 ans, Didier Drogba n’a plus le temps d’attendre. §S.c Le programme des demi-finales de mercredi : Mali - Nigeria et Ghana - Burkina faso.


détente

lundi 4 février 2013 www.metrofrance.com

l’hoRoscope AudRAy GAillARd

Bélier

Vous êtes romantique et attentionné(e), vous voulez que votre bien aimé(e) se sente épanoui(e) à vos côtés. Vous faites tout pour le/la rendre heureux(se).

Taureau

Vous tenez le bon bout ! Après des mois de travail, vous arrivez enfin à la fin de ce projet. Vous pouvez être fier(e) de ce que vous avez accompli.

Vos proches n’ont pas l’habitude de vous voir aussi mélancolique. Après une bonne nuit de sommeil, vous retrouverez toute votre joie de vivre.

Scorpion

Vous relevez chaque erreur de vos proches et vous leur tombez dessus à la moindre occasion. Soyez moins intransigeant(e), ils ne méritent pas autant de pression.

Sagittaire

Vierge

UN ÉTAT NŒUDS DÉCORATIFS

BARDOTS

LANGUE EN ESTONIE

BAVARD COLORÉ

SOMBRE DÉRANGER DES LIVRES

Votre humour sarcastique n’est pas du goût de tout le monde. Certaines personnes de votre entourage sont vexées suite à quelques unes de vos remarques.

ANIMAL DOMAINE LENT DU LARGE MACHINE À VENT RACCOURCI PAR LE HAUT

ACCENT ENTRÉE AU MENU

POÈME TERRE ANTILLAISE

QUI SONT SANS GOÛT ÂPRE

CHOYER

BOUCLE AVANT LES AUTRES

CROISAI DES FILS TRAVAUX EN COURS

DÉCOUVERT CRÉATURES

PASSÉE À TABAC

1 9

Poissons

01 75 75 90 93

l’iMAGe

4

6

5

6 4

7

1

8

7

7

4

9

5 2

8

1

7

(5€ les 10 minutes)

3

9

5

8

1

7

2

6

7 6 8

5

Solutions n° 745

Sudoku 1

9

8

5

6

2

4

7

3

6

2

4

1

7

3

9

8

5

7

5

3

8

9

4

2

6

1

8

4

6

2

3

1

7

5

9

5

7

1

9

8

6

3

4

2

2

3

9

7

4

5

6

1

8

3

1

7

6

5

9

8

2

4

9

6

5

4

2

8

1

3

7

4

8

2

3

1

7

5

9

6

8 1

9

9

2

S E N T A N MA T R E MM A I CD D A I

CHOISIS RÉSERVE DE RÉCOLTE IL FRÉTILLE DANS UN BOCAL

Sudoku n° 748 / moyen

Consultez AudrAy gAillArd et son équipe de voyants

P A A H M E C A P S U L E S S S E R R EME N T T I S T E S GU E E V O I R R S E C L I O A I E R B T S E R A A G A S I N E R M L E RON C R E E A G I T A T E UR L I E R L E S E E

SEL DE L’ACIDE URIQUE

Verseau

L’œil pétillant et l’esprit alerte, vous êtes prêt(e) à faire des miracles ! Vous sentez que rien ne pourra résister à votre hargne !

Le climat au bureau est détendu et donc propice au travail. Tout le monde s’active dans la joie et la bonne humeur. Les résultats ne se font pas attendre !

V M I R D E E T S

DAMNÉES

DU TEMPS LIBRE JUBILERA

DONNER DU SOUCI L’ARMÉE D’ANTAN

Vous vous montrez tel(le) que vous êtes sans vous soucier de ce que les autres peuvent penser de vous. Naturel(e), c’est ce qui fait aussi tout votre charme !

Mots fléchés

PETIT BAR AUTHENTIQUES

CELA INDIQUE UNE CAUSE POINT DE VUE ERBIUM AU LABO

BONNE MÈRE DISPARUE

BAIE DU JAPON SUR UNE PORTÉE

Capricorne

Lion

Vous n’allez pas par quatre chemins pour dire les choses et même si cela ne plait pas à tout le monde, vous avez au moins le mérite d’être franc(he).

REPAS BIBLIQUE PAS GENTILS

CROCHETS CHEZ LE BOUCHER

C’est la grande forme aujourd’hui, vous avez mangé un lion au petit déjeuner ! Rien ne vous arrêtera, vous serez performant(e) et efficace.

Cancer

La journée va être fatigante sur le plan émotionnel. Vous allez devoir gérer les ego de tous vos collaborateurs et faire attention à ne pas les froisser.

Mots fléchés n° 748 / moyen

Balance

Gémeaux

Votre cœur ainsi que celui de votre partenaire battent à l’unisson. Vous vous êtes bien trouvés tous les deux, vous vous entendez à merveille.

19

RetRouvez toutes les solutions des jeux suR jeux.metrofrance.com

3 9

Mille deux-roues

photo par DENIS CharLEt / aFp

Plus de 1 000 concurrents se sont affrontés lors de la course à moto Enduropale, ce week-end, sur les plages du Touquet (Nord-Pas-de-Calais).

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris §N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président - Directeur de la publication : Édouard BocconGibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane - Espace Méditerranée, 34670, Baillargues§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@ publications-metro.fr§E-mail rédaction : courrier@publications-metro.fr§Relations médias : Frédéric Henry§FHCOM : 01 55 34 24 24§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteurs en chef délégués : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Flore Galaud (News), Ulla Majoube (Suppléments et pages thématiques), Alexis Picard (Régions), Joël Riveslange (Sports), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom.nom@publications-metro.fr



20130204_fr_languedoc