Issuu on Google+

réd’chef invité P. 9

Le metteur en scène était l’invité de la rédaction, hier, à l’occasion de la reprise de son spectacle Théâtre sans animaux. benjamin girette

Jean-Michel Ribes met l’actu en pièces

marchés P. 8 www.metrofrance.com

jeudi 31 janvier 2013 n° 1651 xxxx

2013, une année en or ?

sondage P. 2

NAN

34 % des Français croient possible un retour au pouvoir d’un parti se réclamant du nazisme, selon un sondage Ifop pour Metro. Un résultat qui interpelle au moment où plusieurs partis néofascistes percent en Europe.

france P. 6

coupe de france P. 14

Mères porteuses : Taubira accusée de passer au forceps

L’OM écarte Rouen et va défier Paris monde P. 4

La droite s’est insurgée hier contre une circulaire facilitant l’accès à la nationalité française pour les enfants nés de gestation pour autrui à l’étranger. afP

Ne jetez pAs ce jourNAl sur lA voie publique : offrez-le à votre voisiN !

metro est imprimé sur du pApier 100% recyclé.

Nazisme, la peur des vieux démons

Mali : la traque des islamistes a commencé


événement

1

Christian estrosi, député-maire UMP de Nice, hier, à propos de l’éventualité d’accorder le droit de vote1 aux ressortissants extra-communautaires.

Le spectre du nazisme Crainte. Les Français sont 34 % à croire possible l’arrivée au pouvoir d’un parti se réclamant du nazisme dans un pays européen. Crise. Un résultat à mettre en parallèle avec la montée des partis populistes et xénophobes sur le vieux continent. Gilles Daniel

i

BENjAmIN GIRETTE

l y a tout juste quatre-vingt ans, Adolf Hitler était nommé chancelier en Allemagne, ouvrant l’une des périodes les plus sombres de l’humanité. A l’occasion de cet anniversaire douloureux, Metro et l’Ifop ont posé aux Français une question radicale, inscrite dans cette perspective historique : « Croyez-vous possible qu’un mouvement politique se réclamant du nazisme arrive un jour au pouvoir dans un pays européen, comme Hitler en Allemagne en 1933 ? » Le résultat interpelle : un tiers des personnes interrogées (34 %) répondent par l’affirmative. « Qu’ils expriment du pessimisme, de l’inquiétude ou de la vigilance par rapport aux mouvements d’extrême droite, c’est une part non

réD’CheF inVité

30 %

« [On va] donner le droit de vote à des personnes qui haïssent la France, qui détestent la laïcité. »

sondage

Jean-MiChel ribes

jeudi 31 janvier 2013 www.metrofrance.com

«Il y a un risque. Entre l’islamophobie, les discours de Copé ou les attaques à mon encontre du mouvement Civitas, on assiste à une banalisation des idées d’extrême droite.»

négligeable qui pense que le ventre dont est sorti la Bête pourrait encore être fécond », estime Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop. Le politologue souligne un clivage générationnel entre les sondés : les moins de 35 ans sont 36 % à exprimer de telles craintes, contre seulement 19 % des plus de 65 ans. « Ces derniers sont ceux qui connaissent le mieux les tenants et les aboutissants de la Seconde Guerre mondiale, parce qu’ils l’ont personnellement vécue ou ont eu le regard direct de leurs parents », remarque Frédéric Dabi.

La fièvre néopopuliste

Ces peurs relèveraient-elles du pur fantasme ? Crise économique, doutes sur les capacités de la classe politique à y faire face, climat de xénophobie dans certains pays... Des parallèles peuvent être établis entre les années 1930 et la période actuelle. «Mais l’histoire ne repasse jamais les plats et il y a des différences fondamentales, ne serait-ce que parce qu’il existe aujourd’hui une législation contre le racisme et l’antisémitisme», tranche le spécialiste de l’extrême droite Jean-Yves Camus. S’il note qu’il faut s’inquiéter de la montée en puissance de

DUPUY FLORENT/SIPA

2

Justice

C’est la proportion d’enseignants qui devraient être en grève aujourd’hui pour réclamer de meilleures conditions de travail, selon le SNUipp-FSU.

Un couple tué à coups de couteau.

Une enquête a été ouverte après la mort hier de deux quinquagénaires à Ploneour-Lanvern (Finistère). Aucune piste n’est privilégiée cconcernant les circonstances de l’agression. Une autopsie doit être pratiquée aujourd’hui.

Les Français et un éventueL retour du FasCisme Vous, personnellement, croyez-vous possible qu’un mouvement politique se réclamant du nazisme arrive un jour au pouvoir dans un pays européen, comme Hitler en Allemagne le 30 janvier 1933 ?

Non 66 %

Oui 34 % adolf hitler à nuremberg en 1927. REx FEATURES/REx/SIPA

Les réponses positives, par tendance politique Front de gauche

41 % 48 %

EE-LV

33 %

PS

35 %

MoDem UDI UMP Front national

26 % 25 % 47 %

Etude réalisée par l’Ifop pour Metro sur un échantillon représentatif de la population française de 987 personnes âgées de 18 ans et plus, du 24 au 25 janvier 2013.

partis néofascistes comme Jobbik en Hongrie ou Aube dorée en Grèce (voir ci-contre), le chercheur à l’Iris qualifie leur capacité à arriver au pouvoir de « pratiquement inexistante ». « La crainte que les gens expriment, c’est en réalité celle de l’arrivée au pouvoir de partis populistes et xénophobes, estime-t-il. Et là, l’affaire est déjà jouée d’avance, puisque des formations de ce type

ont déjà accédé au gouvernement. » Parti de la Liberté de Geert Wilders aux Pays-Bas, FPÖ autrichien du temps de Jorg Haïder, Ligue du Nord en Italie, où Silvio Berlusconi vient de susciter un tollé en rendant hommage à Mussolini... Autant de mouvements qui ont enregistrés des succès électoraux ces dernières années. De quoi faire redoubler de vigilance.§


événement

jeudi 31 janvier 2013 www.metrofrance.com

Environnement

Le Diane 35 au placard. L’Agence du médicament a annoncé hier la suspension d’ici à trois mois de la commercialisation de ce traitement anti-acné, abusivement utilisé comme contraceptif et qui a fait quatre morts en 25 ans.

Pas de lâcher d’ours dans les Pyrénées. Ainsi en a décidé le

gouvernement en objectant aux défenseurs du plantigrade que l’actuelle population grandit à un rythme satisfaisant. Il y a aujourd’hui environ 25 ours dans la chaîne montagneuse.

AFP

DURAND FLORENCE/SIPA

Santé

3 titre sur le web Texte. Au bout d’une finale de deux jours et après avoir sorti deux plats en 5 h 35, c’est le chef français Thibaut Ruggeri qui a remporté les Bocuse d’or 2013. à lire sur titre CaboChon metrofrance.com/xxxxx metrofrance.com/bocuse

« Il n’y a rien à craindre en Europe » Les Français sont 34 % à croire possible l’arrivée au pouvoir, un jour, d’un parti se réclamant du nazisme dans un pays européen. Qu’est-ce que cela vous inspire ? Dans la masse des gens, il y a des perceptions parfois étonnantes et peu plausibles. Dans l’Europe des 27, il n’y a rien à craindre pour le moment. La Russie, également en Europe, est un régime plutôt autoritaire, mais dont l’idéologie n’est ni conquérante ni criminelle. Je pense que ce sont des angoisses, du pessimisme qui s’expriment. S’il y a une crainte à avoir aujourd’hui, c’est celle de l’islamisme radical, à travers les pays où il peut prendre le pouvoir et l’a parfois déjà fait. Mais ce n’est pas le cas en Europe. Est-ce qu’il y a tout de même des pays pour lesquels on pourrait s’inquiéter ? Il y en a qui regardent vers leur

SerGe KlarSfelD. LICHtFELD EREZ/SIPA

L’historien Serge Klarsfeld, présidentfondateur de l’Association des fils et filles de déportés juifs de France, réagit à notre sondage.

« La capacité des politiques à dominer les crises est forte. »

passé nationaliste et tendent à réviser l’histoire et le jugement porté sur leurs dirigeants de l’époque. Ce sont des pays qui étaient associés à l’Allemagne hitlérienne, comme la Hongrie, où il y a une forte poussée de la sensibilité nationaliste. Cela est vrai également en Lettonie. Sinon, il y a partout en Europe des partis populistes qui ont une certaine audience, mais qui ne menacent pas la démocratie et n’affichent pas non plus la volonté de la détruire. Cette montée des populismes ne vous inquiète-t-elle pas davantage ? Nous vivons une crise difficile et ce sont des périodes dans lesquelles les nationalismes et les

populismes font toujours des progrès. Mais on voit que l’Europe arrive à contrôler ces mouvements et qu’ils restent minoritaires. Il n’y a pas de crainte majeure à avoir, sauf si, d’un seul coup, il y avait une explosion de la zone euro et que partout chaque pays retrouve des frontières. C’est-à-dire ? Quand partout il y a des frontières et une économie fermée, on a des antagonismes qui se réveillent. Mais on n’en est pas là, heureusement. La capacité des hommes politiques à dominer les crises est tout de même forte au sein de l’Europe. Et les masses populaires comprennent bien que c’est cette politique qui fait que depuis soixante-dix ans, à part la Yougoslavie et malgré la crise du monde communiste, l’Europe connaît la paix. Le principal gardefou, c’est cette certitude qu’ont les peuples que c’est l’Union européenne qui assure la paix en Europe. §ProPos rEcuEIllIs Par G. D.

la poussée de Jobbik et d’aube dorée Seuls deux partis politiques, autres que groupusculaires, peuvent se faire accoler le qualificatif de «néonazi» en Europe : Jobbik en Hongrie et Aube dorée en Grèce. Le premier, qui se distingue par son racisme anti-Roms, et dont l’organisation paramilitaire a été interdite en 2009, a fait son entrée au Parlement hongrois en 2010 avec plus de 16 % des voix. Il y dispose actuellement de 46 sièges sur 386. Ce mouvement, qui plaide pour le retour aux valeurs chrétiennes de la famille et de l’autorité, se référant parfois aux symboles d’une formation fasciste pronazie des années 1930, a aussi trois députés européens à Strasbourg.

Un groupe paramilitaire appartenant à la formation hongroise Jobbik. ZSOLt SZIgEtvARy/AP/SIPA

Le second, surfant sur la misère sociale, est entré au Parlement grec en juin dernier avec 7 % des voix et 18 députés. Les derniers sondages le créditent de 10 % des voix, ce qui en ferait la 3e force politique du

pays. Lors d’une mobilisation contre le racisme, à Athènes le 19 janvier, c’est à ce parti aux méthodes musclées que les manifestants imputaient la hausse des agressions antisémites en Grèce. §G. D.

angela Merkel, hier à Berlin. AFP

la mise en garde de Merkel «Cela doit être un avertissement permanent pour nous, Allemands. » Angela Merkel a prononcé hier un vibrant discours lors des commémorations à Berlin du 80e anniversaire de l’accession au pouvoir de Hitler. La chancelière allemande, s’exprimant dans un lieu chargé de symboles, l’ancien siège de la Gestapo, qui abrite aujourd’hui un lieu d’exposition en plein air, a souligné que, à l’époque, personne ne pensait que ce peintre autrichien raté, aux théories simplistes, resterait au pouvoir.

«La liberté ne va pas de soi»

«Les droits de l’homme ne s’imposent pas d’eux-mêmes. La liberté ne va pas de soi et la démocratie ne réussit pas de soi», a-t-elle ajouté, martelant qu’il n’avait fallu que six mois au «Führer pour anéantir toute la diversité » de la société allemande. Angela Merkel, qui inaugurait une exposition consacrée aux premiers mois au pouvoir d’Hitler, avait déjà insisté ce week-end sur «la responsabilité permanente» de l’Allemagne pour les crimes nazis. «C’est arrivé, cela peut donc arriver à nouveau », a de son côté affirmé le directeur du lieu d’exposition, Andreas Nachama, en citant Primo Levi, l’écrivain italien survivant des camps : « Nous nous élevons contre cela. Chacun à sa place. A l’école, à l’université, sur son lieu de travail [...]. Tout le monde doit faire en sorte que cela ne se reproduise plus jamais.» §G. D. avEc aFP


4

ACTU MONDE

jeudi 31 janvier 2013 www.metrofrance.com

Une phase cruciale de neutralisation

mali

C’est l’ultime objectif après la reconquête de la boucle du Niger. L’armée

beNJamIN gIrette/metro

française est arrivée dans la nuit de mardi à mercredi à Kidal, dernière des villes du nord du Mali à être occupée par les islamistes. Bien que Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, ait précisé en fin d’aprèsmidi que l’armée était bloquée à l’aéroport en raison d’une tempête

jEan-miCHEl ribEs

réD’CHEF inViTé

« C’est une sorte d’opération de gendarmerie sur des gens qui sont des criminels de droit commun, après tout. En fait, on a dit “stop à la connerie”. Aux forces africaines de gérer la suite. »

de sable, la reconquête de la ville devrait être rapide. La première phase de l’intervention au Mali consistait à « repousser l’agression des rebelles islamistes sur la partie sud », comme l’explique à Metro Pierre Jacquemot, chercheur associé à l’Iris. Elle « a donc été réalisée promptement ».

Intervention moins terrestre

Le deuxième objectif qui visait à reconquérir les trois villes du Nord, s’achève avec la prise de Kidal. A condition, nuance le spécialiste, que « les troupes africaines de la Cédéao et celles des troupes tchadiennes soient bien installées dans ces localités de façon à assurer la sécurité absolue et à éviter que les terroristes qui seraient encore là puissent commettre des exactions ».

Les scouts s’ouvrent aux gays Etats-Unis

Les choses bougent, même chez les plus conservateurs. Les boy-scouts

américains, présents dans l’imaginaire collectif sous les traits de blondinets au foulard noué autour du cou, vont cesser de bannir les homosexuels, selon le New York Times. « Nous ne dicterons aucune posture aux unités, aux membres et aux parents, a annoncé leur porte-parole, Deron Smith, lundi. Il n’y aura plus aucune directive nationale concernant l’orientation sexuelle. » Un pas considérable dans cette institution aux positions plutôt traditionalistes. Les leaders du comité des scouts seniors avaient ainsi affirmé en juillet dernier que cette interdiction était justifiée par le bien des scouts eux-mêmes. En 2000, la Cour suprême avait même reconnu le droit des boy scouts à refuser des membres gay. Cette petite révolution reflète l’évolution d’une institution traver-

sée par des courants d’opinion de plus en plus divers ces dernières années. Petit bémol : l’acceptation ou non de personnes homosexuelles sera laissée à la discrétion des branches locales.

Image ternie

L’annonce a provoqué une levée de boucliers de la part de l’arrièregarde. Tony Perkins, président du Family Research Council, un groupe conservateur, a ainsi affirmé que, « si le conseil d’administration capitule devant le harcèlement des activistes homosexuels, l’héritage des boy-scouts et leur capacité à produire de grands leaders seront victimes de compromis moraux. » Mais la nouvelle permettra peutêtre de redorer le blason considérablement terni de cette organisation. Le Los Angeles Times avait ainsi révélé en septembre dernier qu’elle avait dissimulé des centaines de cas d’abus sexuels survenus dans les années 1970 et 1980. §Ozal EmiEr

les troupes françaises hier, à gao. Jerome DeLay/ap/SIpa

L’armée entre donc dans la troisième phase du conflit qui est, rappelle Pierre Jacquemot, « la neutralisation complète du territoire ». Celle-ci passe par « des interventions dans les sanctuaires où se sont réfugiés les rebelles, notamment dans les montagnes au nord de Kidal ». Cette troisième phase « implique d’autres moyens que ceux utilisés jusqu’alors, notamment des moyens de renseignement et des moyens aériens ». Conséquence : la nature de l’intervention française sera beaucoup moins terrestre.

Pierre Jacquemot souligne que « cette phase peut être relativement longue » mais qu’elle demeure nécessaire, « la sécurité de la région n’étant pas assurée tant que ces groupuscules, ainsi que leurs moyens logistiques, n’auront pas été anéantis ». Ensuite, les élections que le président par intérim, Dioncounda Traoré, espère avant le 31 juillet pourront être envisagées. Pierre Jacquemot les jugeant « indispensables pour consacrer la démocratie dans ce pays ». §VirginiE lE bOrgnE

EN BREF

Egypte

L’opposition s’ouvre au dialogue. Des dirigeants de la princi-

pale coalition ont appelé hier à une réunion d’urgence avec le pouvoir, trois jours après avoir rejeté l’offre de dialogue du président, Mohamed Morsi. Deux décès ont été signalés hier au cours d’affrontements entre manifestants et policiers, portant à 54 morts le bilan de la vague de violences depuis jeudi dernier.

approuvé hier à une très large majorité la nomination du démocrate de 69 ans à la tête de la diplomatie. Le perdant de la présidentielle de 2004 devra notamment gérer les épineux dossiers du nucléaire iranien, du conflit israélo-palestinien et du changement climatique. Dans les rues de Pékin, hier. afp

Syrie

Le régime accuse Israël d’avoir bombardé un centre de recherche militaire. L’armée fait

état dans un communiqué de deux employés tués et de cinq blessés dans le bâtiment, qui a subi « d’importants dégâts ». L’aviation israélienne avait indiqué plus tôt avoir effectué un raid contre un convoi syrien se dirigeant vers le Liban.

Etats-Unis

John Kerry succède à Hillary Clinton. Le Sénat américain a

Chine

Pékin paralysé par la pollution.

Les autorités ont conseillé hier aux enfants, aux personnes âgées ou à la santé fragile de rester à domicile. La capitale chinoise étouffe depuis trois jours sous un épais brouillard de particules nocives, après avoir connu en janvier d’autres pics de pollution d’une densité inédite.


ACTU FRANCE

6 la ministre de la justice a essuyé hier une pluie d’attaques de la part de l’opposition sur le sujet des mères porteuses. AfP

jeudi 31 janvier 2013 www.metrofrance.com

Un rattrapage des prix du gaz va alourdir les factures

energie

« Solder le passif. » Engagé dans la

défense d’un projet de loi sur la modification de la tarification de l’énergie, le gouvernement doit encore assumer la gestion passée. Hier, le Conseil d’Etat a donné raison à GDF Suez et à ses concurrents, qui contestaient des arrêtés pris entre 2011 et 2012 limitant la hausse des tarifs du gaz.

Christiane Taubira dans la tourmente Politique

Encore deux semaines à tenir... La

bEnJAmIn GIrEttE/mEtrO

bataille sur le mariage gay sera rude et éprouvante pour Christiane Taubira. S’il en était besoin, le mauvais timing de sa circulaire sur les enfants de mères porteuses vient de le lui rappeler. En la diffusant à quelques jours de l’ouverture des débats à l’Assemblée, la ministre de la Justice a offert un angle d’attaque à l’opposition. Celle-ci a concentré hier ses tirs contre ce texte, qui demande aux tribunaux de ne plus refuser la nationalité française aux enfants nés d’une mère porteuse à l’étranger. Tandis que la gauche assure que la circulaire vise à régler des « questions pratiques », la droite y voit en effet un premier pas vers la remise en cause de l’interdiction de la gestation pour autrui (GPA). C’est une « double faute », morale et politique, a taclé Christian Jacob, le patron des députés UMP. Son collègue Hervé

jean-micHel riBes

réD’cHeF inViTé

« Certains, à l’UMP, à Civitas, ont eu une capacité absolument ridicule à retourner à toute allure vers le Moyen Age. Les choses auxquelles ils s’opposent me semblent être des évolutions naturelles d’une société qui avance, qui s’ouvre. »

Mariton a même « exigé » le renvoi des débats sur le mariage pour tous. Christiane Taubira a mis les choses au point dès la sortie du Conseil des ministres : « Il n’y a pas la moindre modification de la position ni du président de la République ni du gouvernement, a-t-elle assuré. La GPA, dans notre droit, est interdite, ça ne fait pas débat. »

Ovationnnée par la gauche

Mais cela n’a pas suffi à calmer le feu nourri de l’UMP. Et l’ouverture du deuxième round sur le mariage pour tous à l’Assemblée a été particulièrement tendue. Aux cris de « démission, démission ! », les députés de droite ont conspué la garde des Sceaux lorsqu’elle est montée à la tribune pour réaffirmer son démenti. Pour la soutenir, les députés socialistes se sont levés pour l’applaudir. Mardi, déjà, l’ex-candidate du Parti radical à la présidentielle de 2002 avait été ovationnée par les rangs de la gauche : son plaidoyer pour « un acte d’égalité », quarante minutes de discours sans un regard sur ses notes, avait marqué les esprits. L’élue de Guyane, dont la droite avait fait sa cible durant les premières semaines du gouvernement Ayrault, raillant son supposé « laxisme », aura bien besoin d’encouragements. §Gilles Daniel

« Partir sur de nouvelles bases »

Conséquence : les clients devraient payer sur leurs prochaines factures le manque à gagner par les compagnies durant cette période. Le rattrapage sera de 23 euros en moyenne pour un ménage se chauffant au gaz, et devrait être étalé sur un an et demi, selon les précisions fournies par la ministre de l’Energie, Delphine Batho. Anticipant une décision favorable à GDF Suez, la

ministre avait estimé, jeudi dernier, que « cela permettrait de partir sur de nouvelles bases ». « C’est une page qui se tourne, la queue de la comète, et nous rentrons dans une période de clarté et de stabilité », s’est félicité le PDG de GDF Suez, Gérard Mestrallet. §nicolas Vanel

NOUVELLES RègLES Le gouvernement a revu fin 2012 le mécanisme de fixation des tarifs du gaz, afin de modérer le plus possible la flambée des prix pour les consommateurs et de réduire le risque de recours judiciaires. Les prix sont désormais revus tous les mois, et non plus chaque trimestre. La formule est revue automatiquement tous les ans, et l’Etat peut reprendre la garde en cas de hausse excessive.

EN BREF

Justice

Prison ferme dans le procès des irradiés d’Epinal. Des peines de

dix-huit mois de réclusion ont été prononcées contre deux anciens médecins de l’hôpital d’Epinal et leur collègue radiophysicien. Près de 450 patients ont été victimes de surdoses de radiations entre 2001 et 2006, ce qui fait de ce drame le plus grave accident de radiothérapie recensé en France.

Il avait tenté d’assassiner un camarade. Un lycéen de 18 ans a été

condamné hier à dix ans de prison ferme par la cour d’assises des mineurs. En février 2001, dans l’internat d’un lycée de Langres (HauteMarne), il avait blessé d’un coup de couteau à la gorge un élève de sa classe. Il était « semble-t-il totalement obsédé par sa victime », a expliqué l’avocat des parties civiles.

Faits divers

Joggeuse tuée : le suspect mis en examen. Un Britannique de 32 ans

est poursuivi pour meurtre aggravé

après la mort d’une mère de famille, retrouvée jeudi dernier près de Nîmes (Gard). Placé en garde à vue pendant près de quarante-huit heures, l’homme n’a pas nié être allé sur les lieux du crime, mais il assure ne se souvenir de rien, selon les enquêteurs.

ENTENDU SUR

François Bayrou, président du MoDem

« L’affaire Tapie ? Il y a là un scandale d’Etat. C’est l’Etat qui a organisé en son sein une spoliation de l’argent des contribuables. » AUJOURD’HUI, L’INVITÉ DE JULIEN ARNAUD est Jean-Vincent Placé, président du groupe EE-LV au Sénat. A 7 h 45 sur LCI.

Environnement

Bientôt des nuits plus noires en ville. Bureaux, magasins ou encore

façades de monuments devront éteindre leurs lumières et illuminations la nuit à partir du 1er juillet, selon un arrêté paru hier au Journal officiel. Une mesure de sobriété à laquelle échapperont toutefois des zones touristiques à Paris, Lyon, Marseille et de 38 autres communes.


AU QUOTIDIEN

8

2

jeudi 31 janvier 2013 www.metrofrance.com

Mate ma basket à bulles Surprenant. Reebok lance la ATV 19+. Cette chaussure de sport au design fou s’attaque à tous les terrains, de la neige à la boue et des graviers au sable. La semelle adhérente permet d’enchaîner toutes les activités. Disponible aux USA début février, 140 dollars. Pas de sortie prévue en France pour l’instant.

1

C’est, en million, le nombre de personnes soignées chaque année grâce aux dons du sang. L’Etablissement français du sang lance un appel d’urgence face à la baisse actuelle des réserves.

l’alcool a son vaccin Au Chili, des chercheurs ont inventé un vaccin contre l’alcoolisme. Les premiers tests sur l’homme vont commencer dans quelques jours. Plus d’infos sur www.metrofrance.com/ alcoolisme

spécial or

Le marché se lève à l’Est Hausse. Le cours de l’or ne connaît pas la crise et présente une augmentation constante depuis douze ans. analyse. Toutefois, cette année pourrait être décisive. Isabelle MouIlleseaux, ProtectIon-rendeMents.fr

l

e marché de l’or se retournerat-il en 2013 après douze ans de hausse ininterrompue ? Goldman Sachs lançait début janvier un pavé dans la mare : ses analystes anticipent une baisse du cours moyen de l’or en 2013. Pourtant, quelques jours après cette annonce, la même banque encourage ses clients à acheter de l’or. Morgan Stanley, son principal concurrent, reste haussier sur le métal jaune. Pourtant, les facteurs qui ont soutenu l’or ces dernières années sont toujours d’actualité.

Des mines rentables

La demande d’or physique continue de croître, notamment en Chine et en Inde, où la population a de plus en plus les moyens d’acheter le métal précieux. Parallèlement, la production minière (2 600 tonnes/an) a du mal à suivre. Elle stagne et les coûts d’exploration/extraction des mines aurifères s’envolent. La hausse du cours de l’once est donc une nécessité, si l’on veut ne serait-ce que maintenir la production au niveau actuel. Car une mine non rentable est une mine qui ferme. Du côté des banques centrales (Etats-Unis, Royaume-Uni, Suisse, Japon, zone euro…), la création monétaire à l’œuvre entraîne une

la chine, où l’or fait partie de toutes les célébrations traditionnelles, est le premier producteur mondial du métal précieux. BLue Jean Images/CorBIs

perte de valeur des monnaiespapier. Leur pouvoir d’achat s’effrite. A titre d’exemple, la banque centrale américaine imprime 85 milliards de dollars tous les mois. La banque centrale japonaise, elle, a promis d’injecter 101 000 milliards de yens (850 Mds d’euros) via son programme de rachat d’actifs et de prêts sur 2013. Beaucoup d’investisseurs se protègent contre la dépréciation des monnaies en achetant de l’or physique car son pouvoir d’achat croît au rythme de l’impression monétaire. C’est aussi la stratégie des banques centrales des pays émergents. Face à la dépréciation des

principales monnaies (euro, dollar, yen, sterling), elles augmentent la part de l’or dans leurs réserves de change au détriment des monnaies-papier, dont la valeur part en fumée. Elles ont ainsi acheté 437 tonnes d’or (net) en 2011, 536 tonnes en 2012. Cette tendance devrait se poursuivre sur 2013. La Russie a d’ailleurs annoncé vouloir porter la part de l’or à 10 % de ses réserves.

La Chine, filet de sécurité

Enfin, le dernier élément de soutien au cours de l’or pourrait être la Chine. Tous les moyens sont bons pour l’empire du Milieu :

extraction massive d’or de ses sous-sols (elle est le 1er producteur mondial, avec 361 tonnes d’or par an) ; mise en place de contrats d’approvisionnement à long terme avec les producteurs aux quatre coins du monde ; acquisitions tous azimuts de mines d’or ; achats de métal sur les marchés internationaux… Un véritable filet de sécurité contre une baisse excessive du cours de l’or. Ainsi, dès que le cours baisse, la Chine passe en mode achats à bon compte. Elle pousse même ses citoyens à acheter massivement de l’or physique, à grand renfort de campagnes de publicité.§


CULTURE

jeudi 31 janvier 2013 www.metrofrance.com

3

Musique une date pour les Strokes.

Le cinquième album du groupe new-yorkais, Comedown Machine, sortira le 25 mars. Le premier extrait, « All the time », sera dévoilé le 18 février prochain.

top

LINCOLN. Le nouveau film de Steven Spielberg consacré au président des Etats-Unis réalise le meilleur démarrage parmi les nouveautés de la semaine. Avec 3 111 entrées à la séance de 14 h à Paris, il devance Happiness Therapy, deuxième avec 1 843 entrées.

9

gérard depardieu.

Flop

L’acteur français déclenche une nouvelle polémique avec la construction de sa future maison à Trouville-sur-Mer. Selon une association écologiste locale, les travaux d’aménagement abîmeraient notamment une colline.

théâtre

«J’écris pour me désennuyer» jean-Michel ribes, hier à la rédaction de Metro. benJaMin giReTTe

interview. Jean-Michel Ribes reprend son spectacle Théâtre sans animaux dans son Théâtre du Rond-Point, à Paris. réussite. Une œuvre à son image, à la fois divertissement loufoque et regard acéré sur la société actuelle. PROPOS RECUEILLIS PAR caroline châtelet et christophe joly

Pourquoi avez-vous eu envie de reprendre ce spectacle ? C’est un manifeste pour moi et j’avais envie de lui donner une nouvelle dimension. La pièce a été jouée dans une douzaine de pays et mise en scène très souvent. Sentimentalement, c’est important puisque, créé il y a onze ans, ce spectacle a aussi joué un rôle dans ma nomination au Théâtre du Rond-Point. Comment a-t-il évolué ? Si le décor change, pas un seul mot du texte n’a bougé. Mais d’autres sujets résonnent et tout

le monde dit que ça parle du mariage homosexuel. Il y a aussi les questions de l’intégrisme catholique et de l’islamophobie... La pièce trouve plusieurs niveaux de lecture. Il y a une cruauté, on peut entendre autre chose que le rire. J’adore que les spectateurs puissent se raconter une histoire à eux. On retrouve des comédiens qui étaient présents lors de la création. Vous êtes un homme de fidélité ? Même si l’auteur constitue le haut de la pyramide, le théâtre est un art collectif. Je crois beaucoup aux acteurs et suis fidèle à une complicité liée à l’humour. Tous

les comédiens ne rentrent pas dans ce type d’univers. C’est très musical, le sens vient du son et c’est écrit comme une partition, avec des ruptures, des rebonds, des sursauts. Y a-t-il un ou des comédiens que vous aimeriez diriger ? Il y en a plein ! Mon plus grand regret, c’est Michel Serrault qui est mort avant que nous ne réali-

sions un projet ensemble. Mais il y en a d’autres... J’aime les comédiens qui ont une cocasserie, qui sont capables de passer de choses tragiques à d’autres plus drôles. Quelle est l’origine de ce titre ? J’allais justement vous le demander ! M’efforçant de ne pas avoir de titre explicatif, il m’est arrivé comme ça. Toute explication ou analyse m’ennuie et j’écris pour

On adOre

Un spectacle grinçant et drôle

Dans un décor de ville imaginaire, cinq comédiens interprètent des fables dominées par l’absurde. Rendez-vous chez le coiffeur, achat d’un sèche-linge ou partie de golf prennent ici des allures étonnantes. Lorsque la folie contamine le réel, les événements les plus quotidiens basculent dans des atmosphères aussi comiques qu’étranges. Pièce où le non-sens est roi et où le plaisir des mots le dispute à celui, bien réel, des comédiens de jouer, Théâtre sans animaux offre un spectacle grinçant et drôle. Jusqu’au 23 mars au théâtre du Rond-Point, 2 bis avenue Franklin Roosevelt, Viiie. 21 heures, de 20 à 39,60 euros.


10

CULTURE

me désennuyer. Si le Rond-Point a connu quelques spectateurs c’est parce que j’ai toujours essayé de l’emmener dans l’imprévu, dans des choses inhabituelles. Qu’est-ce qui vous ennuie ? L’ennui vient probablement de la sensation que tout est dit, que tout est fait et que rien ne se renouvelle. C’est l’ennui de l’uniformité. Vous dirigez le Théâtre du RondPoint depuis 2002. Est-ce là que vous vous sentez le mieux ? Ma nomination à ce théâtre a été totalement inattendue. Aujoujourd’hui, avec une programmation exclusivement d’auteurs vivants, nous sommes l’un des théâtres les plus importants de France en termes de fréquentation. Ces années ont été une vraie aventure, grâce aussi à l’équipe qui m’entoure, et j’ai encore le désir de faire et de dire des choses dans ce théâtre. Vous avez souvent fait l’acteur, notamment pour Patrice Laconte, moins ces temps-ci. Cela vous manque-t-il ? J’ai été beaucoup acteur à mes débuts et pour des copains. Après,

je ne peux pas tout faire non plus et suis plus du côté de l’écriture. Avoir la notion des réalités de jeux de l’acteur m’intéresse, car j’écris des histoires qu’eux doivent jouer. Mon théâtre est un théâtre d’acteurs. Votre travail diffère-t-il au théâtre et au cinéma, où vous avez adapté l’une de vos pièces Musée haut, musée bas, en 2007 ? On me dit toujours que j’ai plusieurs casquettes. Pour moi, il s’agit d’écrire des histoires à jouer et seul le support diffère. En dehors du fait que lorsque j’écris j’ai la sensation d’habiter tous les personnages, j’ai la même empathie pour les rôles et travaille de la même façon. Vous préparez un film, pouvezvous nous en parler ? Ça parle de l’univers d’un bistrot et de ces gens qu’on ne voit jamais ni à la télévision, ni à la radio. Nous avons écrit le scénario avec l’auteur des Brèves de comptoir, Jean-Marie Gourio. Lui a ce génie de parvenir à saisir des choses drôles, très insolites qu’on n’entend pas d’habitude. Le casting est en cours et j’espère tourner en juin.§

jeudi 31 janvier 2013 www.metrofrance.com

Le billet de Jean-Michel Ribes

Un accouchement difficile En France, il est de coutume que les siècles naissent quinze ans après la date prévue. Le dix-huitième siècle vint au monde en 1715, à la mort du roi Louis XIV; le dix-neuvième surgit en 1815 après Waterloo et le vingtième pointa le bout de son nez à la fin de la Première Guerre mondiale. Le vieux monde ne veut pas s’en aller. En 2013, nous sommes donc à deux ans de l’arrivée du vingt-et-unième siècle dans l’Hexagone. Les contractions se font déjà sentir. Elles sont douloureuses. La Ve République, moribonde, résiste,

« Le vieux monde ne veut pas s’en aller et les contractions se font déjà sentir. Elles sont douloureuses. » Jean MicheL Ribes

l’arrière-garde d’un libéralisme aveugle ne lâche rien, l’égalité se cantonne aux valeurs hétérosexuelles, les extrêmes « s’hystérisent », les acquis sociaux se raidissent au risque de se paralyser, l’Europe refuse de faire le deuil de ses erreurs. Qu’il est difficile de laisser la place à ce renouveau indispensable. François Hollande et l’ensemble de son gouvernement ont la lourde tâche de faire naître cette France du vingt-et-unième siècle, porteuse des gènes républicains mais aussi décidée à inventer une société nouvelle capable de s’éloigner de cette réalité calcifiée dans des certitudes passéistes. Une société solidaire, ouverte à tous, où la liberté d’être soi et l’acceptation de l’autre rendront la vie vivable. Cet accouchement va être difficile mais souhaitons que le bébé soit beau, insolent et joyeux. §


12

CULTURE

jeudi 31 janvier 2013 www.metrofrance.com

Nemir, le shérif du rap français

Musique

C’est un phénomène. Avec son rire

contagieux qui ponctue ses phrases, Nemir est chaleureux et sans manières. Les réseaux sociaux s’affolent pour le rappeur de 28 ans. Pour autant, il n’est pas qu’un simple buzz sur le Net. Les MC de sa génération ne tarissent pas d’éloges et veulent tous rimer de concert avec lui. « Wake up », lâché sur la Toile l’année dernière et titre phare de son mini-album, est un duo avec l’un des membres du groupe 1995, Alpha Wann. Ce dernier a surnommé Nemir, qui vient du Sud, « l’impertinent de Perpignan».

Un joyeux ego-trip

Nemir connaît ses classiques. Le morceau «Ailleurs», excellente carte de visite pour entrer dans son uni-

vers, est un hymne pêchu, pour lequel il marque sa différence, en collaboration avec Deen Burbigo, autre jeune espoir de la scène rap, originaire de Marseille. Totalisant plus d’un million de vues, le clip achève de le faire connaître aux aficionados de hip-hop français. L’album n’était pas dans les bacs qu’une tournée pour 2013 était déjà organisée, seul ou en première partie de valeurs sûres telles que Grems, Disiz ou encore Youssoupha. Et tous sont unanimes : le futur du rap français s’écrira avec Nemir. Son flow, facétieux et ciselé, rebat les cartes du « rap jeu ». Dans ce joyeux ego-trip, où résonnent les cuivres, le Perpignanais, auto-proclamé shérif du rap français, surpasse ses collègues par son groove imparable et par ses audaces. Il s’acoquinerait volontiers avec la

le clip de Nemir, « ailleurs », a été vu plus d’un million de fois sur YouTube. dr

chanson française et tweete son amour pour Pauline Croze. Son univers convoque tous les styles, même si sa base reste hip-hop. « Je suis avant tout un passionné de musique », tempère-t-il. Ce goût remonte à loin, lui qui a taquiné les percussions dès le collège, « les seuls instruments que je maîtrise». Comme il est issu d’un milieu social qu’il qualifie de «pauvre», le rap s’impose vite comme moyen d’expression. « Pas besoin de beau-

coup de moyens techniques». Avec Lauryn Hill ou avec le leader du groupe Outkast, André 3000, des références, il sait tout faire. Rimer, mais aussi chanter. « J’essaie des choses, je fais les chœurs, les refrains. Je suis plus un MC qui met son chant au service du rap», rectifie t-il. Pari est pris que grâce à ce mini-album et aux concerts, les trompettes de la renommée ne tarderont pas à sonner. §dolores bakèla

la chronique d’aïda Touihri

Torreton et le showbiz Bonnet sur la tête, baskets et survet Sergio Tacchini... ainsi va Cyrano de Bergerac au Théâtre national de Bretagne, à Rennes. Dans cette nouvelle adaptation du classique d’Edmond Rostand, Cyrano a pris les traits de Philippe Torreton, en mode crâne rasé et belles bacchantes. Je l’ai rencontré en pleines répétitions il y a quelques jours. Depuis décembre dernier, l’homme est la cible de foudres qu’il s’est lui-même attirées en publiant dans Libération une tribune à la « J’accuse ». Notre Gérard Depardieu national venant de proclamer à la face du monde qu’il préférait vivre en Russie, Philippe Torreton avait trempé sa plume dans l’encre de sa colère et dénoncé cet exil qui lui paraît si honteux. Le jour de notre entrevue, c’est Bernard Arnault qui fait la une, pour une histoire de transfert d’argent vers la Belgique. Là encore, Philippe

Torreton trouve ça « abject ». Quand bien même Bernard ou Gérard auraient contribué à la richesse de la France, pourquoi la déserter? Ce qui le fâche le plus, ce n’est pas tant l’art, mais la manière. Celle de Philippe Torreton a pourtant choqué. De Catherine Deneuve à Gérard Lanvin, nombre de personnalités l’ont cloué au pilori. Sa réponse ? «Je m’en fous. Vous avez vu d’où ça vient ? » Et l’acteur de fustiger une « caste » qui pousserait des cris d’orfraie dès lors qu’on s’attaquerait au « parrain » Gérard Depardieu. La suite, vous la verrez dans « Grand Public ». Ce qui est sûr, c’est que Philippe Torreton ne fera jamais partie de ce «CAC 40 du showbiz». Ce fils d’un pompiste et d’une enseignante, très attaché au service public, ne se renie pas. § retrouvez Aïda Touihri dans l’émission « Grand Public » ce soir à 23 h 15 (rediffusion samedi à 14 h 50) sur


médias

jeudi 31 janvier 2013 www.metrofrance.com

13

Radio

«Les Grandes Gueules» feraient parfois mieux de se taire. Mardi soir, le

Conseil supérieur de l’audiovisuel a mis en demeure RMC pour des «propos injurieux, misogynes, attentatoires à la dignité de la personne et à connotation raciste » tenus sur Nafissatou Diallo lors de l’émission du 21 janvier. Ce matin-là, comme chaque jour de la semaine, les deux présentateurs Alain Marschall et Olivier Truchot discutent avec leurs chroniqueurs des derniers sujets d’actualité. Sur le tapis : les 1,5 mil-

20.50 Série

R.I.S. Police scientifique «La femme de l’ombre». Avec Annelise Hesme, Adriana Karembeu. 21.45 R.I.S. Police scientifique Série. «Nature morte» - «Sur le vif». Avec Michel Voïta. 23.35 New York, section criminelle Série. Avec Jeff Goldblum, S. Burrows. 2.00 Reportages Mag.

lion de dollars qui auraient été versés par Dominique Strauss-Kahn à l’ex-femme de chambre du Sofitel qui l’accuse de viol.

« Moche comme un cul »

La conversation dérape aussitôt. «Tu veux que je sois politiquement totalement incorrecte ? [...] Je me demande, c’est horrible à dire, si ce n’est pas ce qui lui est arrivé de mieux », déclare ainsi Sophie de Menthon, intervenante régulière du talk-show et chef d’entreprise. Franck Tanguy, conseiller en inves-

20.45 Magazine

20.46 Film

Envoyé spécial Présentation : Françoise Joly et Guilaine Chenu. 22.15 Complément d’enquête Magazine. «Industrie : que peut encore faire l’État ?». 23.15 Grand public Mag. Présentation : A. Touihri. 0.50 Journal de la nuit 1.05 Non élucidé Mag. 2.35 Toute une histoire

TMC 20.45 Intolérable cruauté Comédie de Ethan et Joel Coen. 2003. USA. 100 mn. Avec George Clooney. 22.30 90’ enquêtes Magazine. 1.50 Les filles d’à côté Série.

FRaNCE 5 20.35 La grande librairie Magazine. Présentation : François Busnel. 21.35 Les secrets de l’Égypte antique Série doc. «La momie hurlante». 22.30 C dans l’air Magazine.

tissement financier, fait, lui, preuve d’une franche vulgarité en déclarant: «Elle n’a rien pour elle, elle ne sait pas lire, pas écrire, elle est moche comme un cul, et elle gagne 1,5 million, c’est quand même extraordinaire cette histoire.» Face à la vague d’indignation suscitée par ses propos, Franck Tanguy a présenté ses excuses en admettant avoir «dit une beauferie terrible». «Je regrette [ma] phrase, mais en aucun cas [elle] n’est misogyne, ni raciste, ni insultante», s’est défendu, pour sa part, Sophie de Menthon. La

21.00 Série

Crédit photo

RMC mis à l’index par le CSA jeaN-miChel Ribes

Red’CheF iNVitÉ

radio a réagi en retirant le podcast du programme de son site Internet mais sans s’excuser officiellement.

20.50 Série

Game of Thrones «Gagner ou mourir». Avec Lena Headey, Sean Bean, Peter Dinklage.

Whitechapel Avec Rupert Penry-Jones, Phil Davis, Ben Bishop, Steve Pemberton.

22.50 Soir/3 23.20 La Baule-les-Pins Comédie dramatique de Diane Kurys. 1989. Fr. 93 mn. Avec N. Baye. 1.00 Libre court Mag. 2.15 Inspecteur Derrick Série. Avec Horst Tappert.

21.55 Game of Thrones Série. «Frapper d’estoc». 22.50 Shameless Série. 23.45 Mad Men Série. 0.30 Et si on vivait tous ensemble ? Comédie de S. Robelin. 2011. All/Fr. 96 mn. Avec Guy Bedos.

21.35 Whitechapel Série. 23.10 À la poursuite de la tempête polaire Doc. 23.55 Une place au soleil Série. «Au nom du coach». 0.45 Le dernier témoin Série. «Anatomie du cœur». Avec Ulrich Mühe.

NT1

D8 20.50 Engrenages Série. Avec Caroline Proust, Audrey Fleurot, Grégory Fitoussi, Philippe Duclos, Thierry Godard. 22.55 Touche pas à mon poste ! Magazine. Présentation : Cyril Hanouna.

HD1 20.50 Gossip Girl Série. «B & C : l’art de la guerre» - «Tous pour S !» - «Les J en embuscade» - «On ne laisse pas B dans un coin» - «S & B : guerre froide»- «J au bal des débutantes». Avec Blake Lively.

W9 20.50 Le convoi de l’extrême : l’enfer du Grand Nord Divertis. «Les risques du métier» - «Avis de tempête». 22.30 Le convoi de l’extrême : l’aventure continue Divertissement.

§judith koRbeR

20.50 Téléréalité

Le petit lieutenant Policier de X. Beauvois. 2004. Fr. 110 mn. Avec Nathalie Baye.

20.45 12 Rounds Action de Renny Harlin. 2009. USA. 108 mn. Avec John Cena, Ashley Scott, Steve Harris. 22.40 The Marine 2 Action de Roel Reiné. 2009. USA. 95 mn. Avec Ted DiBiase Jr.

« Je dis haro sur le manque de talent ! A la radio, à la télé, nous sommes vraiment épuisés par les ricaneurs. Ce que ces gens font, ce n’est pas de la subversion, c’est de la vulgarité. »

J’ai décidé d’être heureux Présentation : Stéphane Plaza. 22.25 J’ai décidé d’être heureux Téléréalité. 23.55 Nouveau look pour une nouvelle vie Téléréalité. «Catherine et Boris». Présentation : Véronique Mounier. 0.55 66 minutes Mag. 2.00 Les nuits de M6

FRaNCE 4 20.45 FBI : portés disparus Série. «Labyrinthes» - «Bien sous tous rapports» - «Désirée» - «Miracles». 23.25 Les humoristes font leur show 1.00 Monte le son ! Magazine.

NRJ12 20.50 Star academy - Le prime Téléréalité. Présentation : Matthieu Delormeau, Tonya Kinzinger. 23.10 Dans les coulisses des NRJ Music awards Documentaire. 2013.


SPORTS

14

jeudi 31 janvier 2013 www.metrofrance.com

Handball

4

Nikola Karabatic rejoindrait son frère à aix. D’après La Provence, les négociations avancent dans le transfert du Montpelliérain vers le club aixois. Reste une inconnue, le montant de l’indemnité.

toP

football. Cesc Fabregas a permis au Barça de tenir tête au Real hier soir à Madrid (1-1), en demi-finale aller de la Coupe du Roi. C’est Ronaldo qui a égalisé pour les Madrilènes. Match retour le 27 février au Camp Nou de Barcelone.

cyclisme.

FLoP

Le Luxembourgeois Frank Schleck, 32 ans, contrôlé positif à un diurétique lors du Tour de France 2012, a été suspendu un an, à compter du 14 juillet 2012. Cela le priverait du Tour cette année, mais il peut faire appel.

Football Coupe de France

L’OM au rendez-vous CLASSIQUE. Les Marseillais affronteront bien le PSG en 8es de finale après leur succès hier soir en Normandie. LABORIEUX. Mais ils doivent leur qualification à une grossière erreur d’arbitrage et n’ont pas fait preuve de sérénité.

1

RoUen

2

MaRseiLLe

sébastien coca

U

ne qualification pour un match de prestige face au PSG. Voilà quel était l’enjeu de ce Rouen-Marseille qui a vu l’OM s’imposer hier soir. Un résultat logique sur le papier, puisqu’il y a deux divisions d’écart entre les deux équipes, mais moins évident à justifier sur le terrain. Ce ne sont d’ailleurs pas les hommes de Baup qui prennent ce 16e de finale à leur compte. Pressing haut et contacts virils, les pensionnaires de National veulent forcer le destin.

Un but marseillais non valable

D’autant que leur entraîneur, Ollé-Nicolle, est le seul coach d’une équipe de National à avoir sorti quatre formations de Ligue 1 en Coupe de France (en 2005 avec Nîmes). Rouen se procure même la première occasion du match : à la 12e minute, après un cafouillage de la défense marseillaise, la volée de Dugimont termine dans le petit filet droit de Mandanda. Le souffle est passé près

Le buteur marseillais Mathieu Valbuena (n°8) félicité par ses coéquipiers. AFP

et a au moins le don de réveiller les coéquipiers de Valbuena. C’est d’ailleurs grâce à son international que l’OM s’approche enfin du but de Defourny. Entre quelques beaux arrêts et beaucoup de chance (Valbuena et Jordan Ayew ont touché la transversale puis le poteau), le gardien normand fait pourtant douter Marseille. Jusqu’à ce coup-franc lointain de Valbuena, sur lequel il fait une faute de main coupable (42e, 0-1). L’actuel 3e de Ligue 1 rentre au vestiaire avec un avantage mérité, mais a vécu une entame

délicate. Un scénario qui se reproduit dès le début de la seconde période : Fanni doit revenir in extremis sur Zahir Zerdab, qui s’était ouvert le chemin des buts sur un joli crochet (47e). Rouen n’a pas dit son dernier mot et pense encore pouvoir revenir au score. Mais l’arbitre assistant en décide autrement. Sur un centre raté de Sougou, la nouvelle recrue marseillaise, Dufourny stoppe le ballon sur sa ligne, mais le but est accordé (59e, 0-2). Une injustice qui offre un motif supplémentaire de révolte aux Diables

rouges. Sur un corner, Mandanda repousse d’abord une tête de Jahier mais doit s’incliner face à Dugimont (67e, 1-2). Les Marseillais filent vers une fin de match crispante qui ne profitera pas au FC Rouen. Sans vraiment convaincre, l’OM passe quand même, et donne rendez-vous au PSG. § LE pROgRAmmE dES 8ES dE fInALE

Les 26 et 27 février : Lorient-Brest, PSG-Marseille, Raon-l’Etape-Bordeaux, Sochaux-Troyes, Evian-Le Havre, VénissieuxNancy, Saint-Etienne-Lille, Lens-Epinal.


détente

jeudi 31 janvier 2013 www.metrofrance.com

L’horoscope AudrAy GAiLLArd

Bélier

Votre vie professionnelle stagne et vous ne savez pas comment faire pour la faire évoluer. Certains collègues semblent vous empêcher d’avancer.

Taureau

Votre relation amoureuse vous permet d’échapper à la monotonie de votre vie. Il ou elle a su mettre de la fantaisie dans votre quotidien.

Gémeaux

Les apparences sont souvent trompeuses alors ne le/la jugez pas au premier regard. Prenez le temps de découvrir qui il/elle est réellement.

Cancer

Gardez votre calme et faites preuve de self-control avant que vos mots ne dépassent vos pensées. Vous savez pourtant à quel point certaines paroles sont blessantes.

Lion

Vous jouez la carte du mystère et décidez de ne pas totalement vous dévoiler tout de suite. Attention à ne pas trop le/la faire languir !

Vierge

Plein(e) d’optimisme, vous croyez en vos chances de réussite. Vous n’hésitez pas à tout investir dans vos projets, sans vraiment avoir conscience des risques !

Consultez AudrAy gAillArd et son équipe de voyants

Balance

Ne surestimez pas vos ressources, c’est le meilleur moyen pour vous retrouver sur les rotules. Gérez bien votre énergie en vous accordant du repos.

Scorpion

Ce n’est pas parce qu’il ou elle vous aime que vous devez prendre votre relation pour acquis. N’hésitez pas à pimenter par tous les moyens votre vie de couple.

Mots fléchés n° 744 / facile POU RELEVER LES FAUTES

ILLOGIQUE RÉCAPITULÉE

QUI ONT VÉCU FIN D’INFINITIF

Capricorne

Ce n’est plus qu’une question de temps pour que vous soyez promu(e) alors faites preuve de patience. Ce n’est pas le moment de précipiter les choses.

Poissons

Les paroles s’envolent, les gestes restent. Cessez de faire des promesses en l’air et passez à l’action. Vous gagneriez en crédibilité.

01 75 75 90 93 (5€ les 10 minutes)

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris §N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane - Espace Méditerranée, 34670, Baillargues§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@publications-metro. fr§E-mail rédaction : courrier@publications-metro.fr§Relations médias : Frédéric Henry§FHCOM : 01 55 34 24 24§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteurs en chef délégués : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Flore Galaud (News), Ulla Majoube (Suppléments et pages thématiques), Alexis Picard (Régions), Joël Riveslange (Sports), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom.nom@publications-metro.fr

DEVIENT PRESSANT

CALMAR

CARTE DE METS CALE EN V C’EST NOTRE PLANÈTE MESURA

LE DOMAINE DE LA VOYANCE IMPÔT SOCIAL KNOCKOUT

OUTIL À DENTS À MOITIÉ

DO DE JADIS QUI PEUT ÊTRE ÉLU

MUSIQUE DES ANNÉES 1960 DEVANT UN PÈRE COUP FAMILIER

QUI PEUT ÊTRE PRIMÉE

PRÉNOM DE FERRÉ CHOSE ACQUISE ELLE DOPE LE SPORTIF À EUX INDUSTRIE DE L’ACIER

CITOYEN À LA COUR ADMIS

A LE DEVOIR

CENTIGRAMME COULEUR CHAIR

PETIT LIEUTENANT COLÈRES

DROGUE DÉBUT D’ÉPITAPHE

SUCCÈS DE RAVEL (LE) RIDE

BANDE DE TISSU SECTEUR POSTAL PRONOM PERSONNEL RÉFLÉCHI

ARRÊTER IL A DE FORTES MÂCHOIRES

Verseau

On attend beaucoup de vous et vous avez parfois du mal à gérer la pression. Vous trouvez que le poids des responsabilités est difficile à assumer.

BASE DE PASTIS

CONSCIENCE MORALE

FERAI LE DÉPLACEMENT

Sagittaire

Vous n’avez pas vraiment la tête au boulot aujourd’hui, vous ne pensez qu’à lui/elle! Il ou elle occupe tout votre esprit, ça en devient obsessionnel !

15

retrouvez toutes Les soLutions des jeux sur jeux. metrofrance. com

GYM AU COLLÈGE

ANCIEN SIGLE D’EUROPE



20130131_fr_ouest