Page 1

voile P. 21

«Le Vendée Globe, je ne veux plus en entendre parler»

le skipper vincent riou s’est confié à Metro après son abandon. Un « coup du sort » qu’il ne digère pas. Stichelbaut/PRb

high-tech P. 12 www.metrofrance.com

mardi 27 novembre 2012 n° 1613 xxxx

Un appareil photo très connecté

Le coup de chaud

Salom-gomiS/SiPa

Plus de 190 pays sont réunis à Doha pour conférence sur le changement Textelablanc. climatique. L’occasion de rappeler l’urgence de la lutte contre le réchauffement.

interview P. 10

monde P. 8

bande dessinée P. 14

30 ans après, le père de Kalinka réclame justice

Des preuves de vie de l’otage français

Ça bulle pour Lorànt Deutsch

baltel/SiPa

NAN

Ne jetez pAs ce jourNAl sur lA voie publique : offrez-le à votre voisiN !

metro est imprimé sur du pApier 100% recyclé.

climat P. 2


événement

1

mardi 27 novembre 2012 www.metrofrance.com

12 500

« Nous souhaitons que nos idées, notre vision l’emportent (...) Nous ne souhaitons pas être le condiment mais le plat principal. » JeAn-LoUis boRLoo, président de l’UDI, a revendiqué le leadership de l’opposition, hier sur France Inter.

afp

2

C’est, en tonnes, les denrées alimentaires récupérées lors de la collecte nationale des banques alimentaires, le week-end dernier. Un chiffre stable par rapport à 2011.

Réchauffement climatique

Dossier brûlant, réponses tièdes

les Faits. La 18e conférence sur le changement climatique s’est ouverte hier à Doha, au Qatar. l’enjeU. Les négociations patinent, alors que les effets du réchauffement n’ont jamais été aussi frappants que cette année. Anne-AëL DURAnD

L

a fin du monde n’est peut-être pas pour 2012... mais il est déjà grand temps d’agir. Tour d’horizon des principaux défis du changement climatique.

Une année de catastrophes. Les

Etats-Unis en sont encore traumatisés : l’ouragan Sandy, fin octobre, a démontré la vulnérabilité de la première économie mondiale aux événements climatiques extrêmes. Et 2012 n’en a pas été avare : la banquise a atteint cet été son record de fonte et les sécheresses historiques en Amérique du Nord et en Russie ont fait flamber les cours des céréales. C’est dans ce contexte que s’est ouverte hier la 18e conférence internationale sur le changement climatique qui doit se tenir jusqu’au 7 décembre à Doha, au Qatar.

montée inexorable dU thermomètre. L’augmentation des catas-

trophes météorologiques dans le monde a été prédite de longue date par le GIEC, (Groupement international d’experts sur le climat). Les émissions de CO2 créent un effet de serre qui augmente inexorablement la température du globe. L’objectif, fixé en 2009, de limiter cette hausse à 2°C à la fin du siècle, « s’éloigne chaque année un peu plus », avertit Achim Steiner, directeur du Programme des Nations-unies pour l’environnement.

inondations, sécheresses, épidémies. Au rythme actuel, les

températures augmenteraient de 3 à 5°C en moyenne. La Banque mondiale s’est penchée sur les conséquences de ce « scénario noir » dans un rapport paru la semaine dernière : la montée des océans pourrait avoir raison de certaines îles et villes côtières, la sécheresse aggravera les pénuries d’eau, entraînant un « important rebond » de la mortalité infantile en Afrique, les mala-

doha, maUvais élève dU climat Le Qatar, pays hôte de la 18e conférence internationale sur le climat, est l’un des premiers exportateurs de pétrole mondiaux. L’émirat détient le triste record des plus fortes émissions de gaz à effet de serre par habitant. Avec plus de 55 tonnes de dioxyde de carbone émises dans l’atmosphère chaque année, un Qatari pollue trois fois plus qu’un Américain (19 tonnes) et près de dix fois plus qu’un Français (6 tonnes).

dies véhiculées par les insectes (malaria, dengue) se propageront…

« peU d’avancées attendUes. »

Affaire Bettencourt Enquête sur la fuite du PV de l’audition de Sarkozy. A la suite

de sa publication dans la presse, le procureur général de la cour d’appel de Bordeaux a demandé hier l’ouverture d’une procédure pour violation du secret de l’instruction.

Ce qUi AttenD LA pLAnète

ORAGES L’atmosphère terrestre est plus chaude et plus humide. Les orages deviennent plus violents et causent davantage de dégâts.

INCENDIES Les zones forestières sont plus sèches et plus chaudes. Les températures extrêmes et les sécheresses augmentent les risques d’incendie.

« L’urgence d’agir n’a jamais été aussi grande », estime Laurence Tubiana, directrice de l’Iddri (Institut du développement durable et des relations internationales). Pourtant, « peu d’avancées majeures sont attendues à Doha », prévient ce think tank. Dans le cadre protocole de Kyoto, l’Europe et l’Australie devraient s’engager pour une nouvelle réduction de leurs émissions, mais ils représentent moins de 20 % des rejets. L’objectif des 190 Etats à Doha est de trouver comment atteindre un accord juridiquement contraignant à l’échelle de la planète en 2015. Les ministres sont attendus le 4 décembre pour la négociation diplomatique.

INONDATIONS

alimenter le « Fonds vert ».

SÉCHERESSES

« Les précédentes négociations ont échoué à donner un cadre contraignant pour limiter les gaz à effet de serre, mais elles ont réussi à mieux cadrer les politiques publiques pour le climat et les aides financières », nuance Pierre Forestier, responsable de la division climat à l’Agence française de développement. L’argent, sera aussi en discussion à Doha. En effet, sur les 100 milliards annoncés pour aider les pays en développement, seuls 30 milliards ont été versés. « Sans financements nouveaux, le Fonds vert risque de rester une coquille vide », craint Tim Gore, de l’ONG Oxfam. §

Les pluies sont de plus en plus fortes. De plus, le printemps arrivant plus tôt, davantage d’eau provient de la fonte des neiges en montagne.

Les températures sur terre atteignent des records. Les sécheresses deviennent plus fréquentes et plus graves.

Décès causés par la pollution, la famine ou la maladie en relation avec le climatique.

4 975 000 2010

5 957 000 2030


événement

mardi 27 novembre 2012 www.metrofrance.com

Politique

Contestation

Cumul des mandats : Rebsamen persiste et signe.

Les villes doivent déjà s’adapter

Coûts annuels

(en milliards de dollars)

2 500 3 500

graves des trente dernières années ont eu lieu depuis 2004.

2010 2030

Coûts annuels (en milliards de dollars)

7 des 10 incendies les plus graves des trente dernières années ont eu lieu depuis 2003.

2010 2030

nombre de décès par an 2030

2010

5 des 10 inondations les

Coûts annuels

(en milliards de dollars)

2 750 3 500

plus graves des trente dernières années ont eu lieu depuis 2002.

2010 2030

20

les plus graves des trente dernières années ont eu lieu depuis 2000.

(soit l’équivalent de l’économie canadienne)

2010 2030

2010

2030

Mais d’autres répercussions sont à attendre. « Certains effets sont plus immédiats, explique Rohit Aggarwala, conseiller spécial au C40, groupe de 40 grandes villes en pointe sur le sujet. Les températures grimpent. Dans les réseaux souterrains, il fait encore plus chaud. Les villes vont bientôt devoir distribuer de l’eau fraîche aux voyageurs du métro. » En France, des réseaux de veille sanitaire ont été mis en place après la canicule meurtrière de 2003. Comme les oiseaux, qui migrent vers le nord pour trouver de la nourriture, les humains pourraient bien suivre la même route, pour échapper aux sécheresses, par exemple. Avec des conséquences

importantes en termes de politique d’immigration.

Installations électriques à refaire

Conséquences de la chaleur, « des maladies tropicales vont se propager y compris dans des pays froids, poursuit Rohit Aggarwala. Il sera peut-être obligatoire de poser des moustiquaires aux fenêtres. De plus, comme les inondations seront plus fréquentes, il faudra refaire les installations électriques afin que tout soit en hauteur, et non plus au sol. » Certaines villes ont déjà réfléchi aux futures inondations, voire à la surélévation des rues et maisons (voir ci-dessous). « Nous devons accepter cette évolution, conclut Rohit Aggarwala. Il sera tout de même mieux d’habiter en ville qu’à la campagne, car on y a plus facilement accès aux soins et à l’information en cas de crise. »§E.B

trois Cités innovantes

Coûts annuels (en milliards de dollars)

6 des 10 sécheresses

Vivre dans une ville ne protège pas du changement climatique : 90 % d’entre elles se trouvent en bord de mer et sont vulnérables à la montée des eaux.

(soit l’équivalent de l’économie britannique)

Singapour « Notre approvisionnement en eau ne dépend pas du climat, mais de notre technologie », se félicite George Madhavan. Le directeur des réseaux de l’agence nationale de l’eau de Singapour a développé un système de récupération des eaux de pluie et de recyclage des eaux usées. Devenir autonome est l’objectif de cette ville de 5 millions d’habitants, l’une des plus densément peuplées au monde. aujourd’hui, 30 % de son eau provient de ce système baptisé NEWater. KriStianStad Cette ville suédoise a inauguré une nouvelle promenade le long de son canal. avec ses bancs et ses pistes cyclables, on ne croirait pas qu’elles font partie de la nouvelle politique d’adaptation au changement climatique. Ce sont en effet des digues destinées à protéger des inondations « pour les cent prochaines années ». Ce qui n’a pas empêché de remonter les équipements sensibles de l’hôpital dans les étages supérieurs et de créer des bâtiments sur pilotis. rottErdam Construite sous le niveau de la mer, la ville néerlandaise anticipe depuis longtemps les inondations. « Nous avons construit dans des parkings des collecteurs souterrains pour récupérer le trop-plein d’eau, détaille Chantal Oudkerk pool, urbaniste de la mairie. Nous avons également expérimenté des pavillons flottants (photo). » Les nouvelles digues sont plus hautes, le stade servira de bassin de stockage d’eau… Une manière de réinventer la ville.

E.B/MEtrO

8 des 10 orages les plus

à lire sur titre CaboChon metrofrance.com/xxxxx metrofrance.com/creil

SaLLy tOh

2030

maire de Dijon, chef de file des sénateurs socialistes, a de nouveau plaidé hier à l’Elysée pour une exception sénatoriale à la règle non-cumul prônée par le PS.

titre sur le web Texte. Il ouvre le feu... à cause des Feux de l’amour. Un quinquagénaire de Creil (Oise) a tiré sur son frère après que celui-ci a traité une actrice de la série de « prostituée ».

thE UrBaNIStEN

nombre de décès par an 2010

afp

les opposants au projet d’aéroport ont Le refusé de s’engager à ne pas reconstruire sur le site. L’Etat leur avait proposé de retirer les forces de l’ordre en échange de d’un gel des reconstructions.

afp

afp

L’amorce de dialogue échoue à Notre-Dame-des-Landes. Hier,

3


4

événement

mardi 27 novembre 2012 www.metrofrance.com

La roche, terre d’accueil du CO2

1

CapTage. Chez Reykjavik Energy, le carbone est capté, puis filtré. Toutes les compagnies électriques ont un filtre à CO2. La production énergétique représente d’ailleurs 25 % des émissions de carbone. Récupérer les émissions produites par les transports est bien plus difficile.

2

sToCkage. Le CO2 est transmis au site de stockage via des pipelines. Il est ensuite mélangé à de l’eau.

expérimentation

La solution à l’épineux dossier des gaz à effets de serre pourrait être... de l’enterrer. Puisqu’on émet de grandes

quantités dioxyde de carbone dans l’atmosphère, pourquoi ne pas faire machine arrière, en réinjectant ce gaz dans le sous-sol, où il était précédemment piégé ? Ce procédé, appelé « captage et stockage de CO2 » (CSC) est actuellement à l’étude dans plusieurs pays. Avec plus ou moins de succès. Ainsi, des tests ont d’abord été réalisés en injectant le dioxyde de carbone dans des roches calcaires, mais les risques que le gaz s’échappe de ces

3

injeCTion. La mixture est injectée dans la roche basaltique. Si l’absorption du CO2 par la roche est un processus naturel, il est trop lent pour faire face à nos rejets actuels.

roches poreuses sont trop grands (lire ci-dessous). Une nouvelle technique est expérimentée non loin de Reykjavik, la capitale de l’Islande : l’injection dans des roches basaltiques, d’origine volcaniques. « Nous dissolvons le CO2 dans de l’eau puis on l’injecte dans la roche. Par réaction chimique, le gaz se minéralise et reste captif », explique le docteur Juerg Matter, géochimiste à l’observatoire de la Terre Lamont-Doherty (New York) et conseiller sur le projet. « Nous estimons que la solution CO2-eau se transformera en roche dans dix ans, avance Sif Aradottir,

Une techniqUe risqUée Selon l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris), l’injection de CO2 dans d’anciens gisements gaziers ou des roches aquifères pourrait libérer des métaux lourds. Zinc, manganèse ou arsenic contamineraient alors les sols et l’eau. Cette technique, expérimentée à Lacq (PyrénéesAtlantique) et envisagée à Florange (Moselle), est très coûteuse et consommatrice d’énergie. Pour les ONG, c’est une manière de « cacher la pollution sous le tapis » plutôt que de changer de modèle de production.

chef du projet chez Reykjavik Energy (la compagnie électrique islandaise). Nous avons effectué des tests pour voir si les injections contaminent l’eau, mais il n’y en a aucune trace. Je m’étonne que personne d’autre ne conduise de projet similaire, car le procédé est bien plus sûr que les autres méthodes. »

Accélérer un processus naturel

En effet, d’autres pourraient lui emboîter le pas. « Il y a bien assez de roche basaltique dans le sol pour stocker nos gaz à effet de serre, précise le professeur Martin Blunt, directeur du réseau CSC du laboratoire Energy Future, à l’Imperial College de Londres. L’absorption du CO2 par ces roches est un processus naturel qui a lieu de toute façon. » Mais pas à la même allure « Le processus naturel est un million de fois trop lent pour absorber nos émissions actuelles, poursuit Martin Blunt. Injecter le carbone dans la roche est plus rapide, mais demande beau-

4

TransformaTion. Le CO2 devient roche. Le processus prend dix ans.

coup d’énergie. » Une source potentielle d’émissions supplémentaires. Un autre projet a vu le jour aux Etats-Unis. Peter McGrail, géologue au laboratoire national Pacific Northwest de Richland (Washington), dirige une équipe qui compte injecter 1 000 tonnes de CO2 (l’Américain moyen produit 18 tonnes par an) dans des roches basaltiques à 1 000 mètres de profondeur dans le plateau de Columbia. Le monde émettant plus de 50 milliards de tonnes de dioxyde de carbone par an, ces tentatives, toujours expérimentales, sont très coûteuses et ne pourront capter qu’une infime partie du gaz carbonique. « En fait, aucun modèle économique ne pourrait faire fonctionner ce système à une grande échelle », avoue Peter McGrail. A Reykjavik, Juerg Matter, lui, demeure optimiste : « La nature nous montre comment capter le CO2. Nous devons juste l’aider à accélérer le mouvement. » § elisabeTh braw, METRO WORLD NEWS


6

événement

mardi 27 novembre 2012 www.metrofrance.com

Les oiseaux ont du plomb dans l’aile Climat

Au XIXe siècle, les mineurs emportaient des canaris dans les galeries.

S’ils mouraient, c’est que l’air était toxique et qu’il fallait fuir. Aujourd’hui encore, les oiseaux restent un bon indicateur. Mais de nombreuses espèces disparaissent. « Le changement climatique a modifié leur vie », explique Ted Cheskey, responsable de la conservation des oiseaux de Nature Canada. Ainsi, en Arctique, le printemps arrive plus tôt et les oiseaux peinent à s’adapter. « Leur migration reste liée à l’allongement des jours, rappelle Natalie Boelman, chercheuse à l’observatoire de la Terre LamontDoherty de l’université de Columbia. Comme les plantes sortent de terre et que les insectes prolifèrent plus tôt, au moment où les oiseaux voient les œufs éclore, la nourriture est moins abondante. »

Certaines espèces en profitent

« Certains oiseaux pourraient disparaître de nos jardins », affirme Natalie Boelman. Résultat, les insectes risquent de pulluler : mous-

tiques, larves dévorant les plantes et plantations… Au Canada, 95 % des oiseaux qui se nourrissent d’insectes ont disparu en quarante ans. Et ceux qui subsistent peinent à se trouver des partenaires. » Mais tous ne sont pas logés à la même enseigne. « Les espèces qui vivent en milieu urbain s’en sortent mieux, avance Ted Cheskey. Certaines profitent même du réchauffement. Dans le sud du Canada, les hivers sont moins rudes. Du coup, les oies et les canards ne migrent plus. » Les habitants du nord de l’Europe verront peut-être plus d’oiseaux qu’avant. Le réchauffement élargit leur aire d’habitat, en rendant certaines zones plus favorables à la reproduction et à la recherche de nourriture. Pour s’adapter à ces changements, les oiseaux ont besoin d’aide. Chacun peut devenir volontaire pour les observer. « Rejoignez un groupe, un muséum d’histoire naturelle ou une association locale, conseille Ted Cheskey. Non seulement vous aiderez la science, mais vous profitez du plein air en vous reconnectant à la nature. »

lEs EspèCEs EuropéEnnEs disparaissEnt

la population aviaire s’est considérablement réduite entre 1980 et 2009, selon la pan-european common Bird Monitoring scheme (observatoire européen des oiseaux communs).

% % % % %

§ElisabEth braw, Metro World NeWs

« Les coraux sont des forêts, ils deviendront des buissons » interview

L’Espagnol Enric Sala est docteur en biologie marine et explorateur de la National Geographic Society. Au fil de ses expéditions, il est le premier témoin des effets du changement climatique sous-marin.

Quand vous plongez, que voyezvous : la beauté des océans ou les dégâts causés par l’homme ? J’ai grandi en regardant les documentaires du commandant Cousteau, mais quand j’ai commencé à plonger en Espagne, je ne voyais rien. La première fois que je suis allé dans une réserve où la pêche est interdite, j’ai constaté l’extraordinaire profusion de la vie marine. Depuis, j’ai visité beaucoup de lieux dégradés, et c’est déprimant. Mais je sais que la

Enric sala, explorateur des fonds marins. OCtAvIO AburtO

faune et la flore peuvent revenir de manière spectaculaire. Les récifs de corail sont impactés par le changement climatique. Peut-on éviter leur disparition ? Les coraux sont touchés par l’acidification des océans, par la surpêche et par le changement clima-

tique. Ils ne vont pas disparaître, mais il vont devenir très rares, bien moins productifs et divers. Aujourd’hui, les récifs coralliens sont des forêts. Dans l’avenir, ils deviendront des buissons. Quel est la plus grande menace, la surpêche ou le réchauffement ?

La surpêche est arrivée en premier – pour plusieurs espèces, le point de non-retour est déjà atteint – puis sont arrivés la pollution, les espèces invasives et le réchauffement. Ces facteurs agissent de concert, mais le changement climatique est une menace grandissante. Les gens traitent les océans comme un compte en banque dont on peut retirer de l’argent, mais où personne ne fait de dépôt. Il faudrait les considérer comme un compteépargne, dont on préserve le capital pour en retirer les bénéfices. Les réserves marines peuvent-elles sauver les océans ? C’est la meilleure manière de gagner du temps. Mais aujourd’hui, les réserves représentent moins de 1 % des océans. §propos recueillis par E.b


8

ACTU MONDE

mardi 27 novembre 2012 www.metrofrance.com

EN BREF

Allemagne

Quatorze morts et six blessés.

C’est le lourd bilan de l’incendie qui a ravagé hier un atelier employant des handicapés à Titisee-Neustadt, ville du sud-ouest de l’Allemagne. Les causes du sinistre, qui s’est déclaré après une explosion, ne sont pas encore connues. dans une vidéo, l’otage français assure être « bien traité » par ses ravisseurs. AFP PHOTO / ALAKHBAR

Première apparition de l’otage français Mali

Alberto Rodriguez Leal serait en vie. Le site mauritanien d’information en ligne Alakhbar a publié hier des images du Français enlevé le 20 novembre dans l’ouest du Mali par le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao). L’otage y apparaît mal rasé, vêtu d’une chemise bleue et entouré de deux hommes armés, avec en toile de fond des inscriptions blanches en arabe sur fond noir.

« Je vous aime tous »

« Je m’appelle Rodriguez Leal Alberto. J’ai été enlevé à Diéma, entre Nioro et Bamako, par le Mujao », affirme l’otage dans la vidéo. « Je demande au gouvernement français de répondre rapidement à leurs revendications », ajoute-t-il, sans préciser quelles sont ces dernières. Rodriguez Leal dit placer sa «confiance» dans les autorités françaises «qui [sauront] traiter rapi-

dement ma situation et trouver une issue favorable». «Pour ma famille, ne vous faites pas de souci. Je suis bien traité. Je vous embrasse et je vous aime tous», conclut-il. Cet otage avait été présenté par les services maliens de sécurité comme s’appelant Gilberto Rodriguez Leal, et non Alberto comme il se nomme lui-même. Agé de 61 ans, né au Portugal mais de nationalité française, il a été enlevé par des hommes armés le 20 novembre au soir à Diéma, localité située à l’est de Kayes, ville proche des frontières avec le Sénégal et la Mauritanie. Il circulait dans un camping-car et venait de Mauritanie, pays qu’il avait traversé au volant de son véhicule. Son enlèvement avait été revendiqué le 22 novembre par le porte-parole du Mujao, Abu Walid Sahraoui, qui avait alors promis de «publier prochainement une vidéo de l’otage». §Julie Mendel

veillance du régulateur helvète, en raison des importantes lacunes dans le contrôle et la gestion des risques dans le cadre de l’affaire des 2,3 milliards de transactions frauduleuses du courtier Kweku Adoboli.

Syrie

La France vient en aide aux rebelles. Le premier pays occiden-

tal à avoir reconnu la légitimité de la Coalition nationale de l’opposition syrienne a décidé hier de lui allouer une aide humanitaire d’urgence de 1,2 million d’euros. « Il est impératif que la communauté internationale agisse », a expliqué Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères.

Royaume-Uni

UBS a été condamné hier à une amende de plus de 37 millions d’euros, par les autorités britanniques. La banque suisse a également été placée sous l’étroite sur-

ehud Barak quitte la vie politique. AFP

Israël

Ehud Barak se retire de la vie politique. Le ministre israélien de

la Défense, fidèle allié de Benjamin Netanyahou, a annoncé hier qu’il ne se représenterait pas aux prochaines législatives du 22 janvier. L’ancien Premier ministre travailliste a expliqué qu’il souhaitait désormais se « consacrer à sa famille ».

Déportation des juifs : le mea culpa de la police norvège

Au tour de la police de présenter ses excuses . Dix mois après le Pre-

mier ministre Jens Stoltenberg, qui a demandé pardon pour la participation de son pays à la déportation des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, la police scandinave a tenu elle aussi à s’excuser. « Je tiens à demander pardon au nom de la police et de ceux qui étaient chargés de la déportation des juifs norvégiens vers les camps de concentration », a déclaré hier le nouveau directeur des forces de l’ordre, Odd Reidar Humlegaard. Cette déclaration intervient alors que le pays commémore le 70 e anniversaire de la plus grande rafle juive perpétrée en Norvège, le 26 novembre 1942. Ce jour-là, 532 juifs norvégiens ou réfugiés ont été faits prison-

niers et embarqués à bord du cargo SS Donau, pour être conduits en camp de concentration.

« Il n’est jamais trop tard »

« Ça fait du bien d’entendre cela mais il était grand temps que ces excuses arrivent », a réagi, sur la chaîne TV2 Nyhetskanalen, Samuel Steinmann, dernier survivant de la déportation norvégienne. « Il n’est jamais trop tard », a estimé de son côté le responsable de la communauté juive dans le pays, Erwin Kohn. En Norvège, envahi par l’Allemagne en avril 1940, la communauté juive a été décimée. Sur les 2 100 juifs vivant dans l’Etat scandinave au début de la guerre, 772 ont été déportés. Seuls 34 d’entre eux ont survécu aux camps de concentration. §noéMie Bertin


10

ACTU FRANCE

mardi 27 novembre 2012 www.metrofrance.com

«J’attends que Krombach soit condamné» Procès

L’affaire Bamberski revient dans les prétoires. Plus d’un an après sa

condamnation à quinze ans de prison dans l’affaire de la mort de la jeune Kalinka Bamberski – décédée en 1986 en Allemagne – le procès en appel de Dieter Krombach débute aujourd’hui devant les assises du Val-de-Marne. A quelques heures de l’ouverture des débats, André Bamberski – père de la victime et accusé d’avoir livré Krombach à la justice suite à un enlèvement rocambolesque – se livre à Metro.

André Bamberski. PATRICK KOVARIK / AFP

Dans quel état d’esprit abordezvous ce nouveau marathon judiciaire ? Je me sens bien. Je n’ai pas le sentiment de crainte que j’ai pu éprouver l’an passé lors du procès en première instance. L’année dernière, j’avais peur que les débats n’aillent pas à leur terme, compte

tenu des manigances du docteur Krombach qui faisait tout pour retarder le procès. Sa volonté de faire appel change la donne : il ne peut plus mettre en péril les débats, cela risquerait de nuire à sa défense. Donc, je suis plus tranquille sur cet aspect. L’an passé, la cour d’assises de Paris avait condamné Dieter Krombach à quinze ans de prison. Avec le recul, êtes-vous satisfait de ce verdict ? Je dirais que la durée de la peine est relativement accessoire. Il y a une chose qui ne me convient pas : la condamnation pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner». A mes yeux, et comme l’indiquait l’arrêt de renvoi délivré en 1993 par la cour d’appel de Paris, Dieter Krombach aurait dû être condamné pour « homicide volontaire sur mineur de 15 ans ». J’entends bien mettre cette nouvelle

juridiction [les assises du Val-deMarne, ndlr] devant ses responsabilités, afin qu’il soit condamné pour ces faits précis. Vous devez comparaître l’an prochain devant le tribunal de Mulhouse, pour répondre des accusations liées à l’enlèvement de Dieter Krombach en Allemagne. Comment préparez-vous cet autre rendez-vous judiciaire ? J’ai cru comprendre que l’instruction de ce dossier était bientôt terminée, mais que le procès ne se tiendrait pas avant un an. J’ai hâte qu’il soit organisé, mais davantage pour Anton Krasniqi [l’auteur présumé de l’enlèvement, ndlr] qui est toujours sous contrôle judiciaire, et qui n’a pas vu sa femme et ses deux enfants depuis de longs mois. A titre personnel, si je dois être condamné, autant que je le sois le plus tard possible. Nous verrons bien à ce moment-là. §PROPOS RECUEILLIS PAR Adrien CAdorel


ACTU FRANCE

mardi 27 novembre 2012 www.metrofrance.com

Aujourd’hui, Fillon joue gros

EN BREF

Corse

La délinquance financière dans le viseur de la justice. La chan-

cellerie a rendu publique hier une circulaire visant à renforcer la lutte contre la violence en Corse. Depuis Bastia, Christiane Taubira a annoncé qu’un décret sur la protection des témoins était en préparation.

Justice

Une femme de 56 ans jugée pour dérive sectaire. Le procès de cette ex-enseignante d’anglais, soupçonnée d’avoir été le gourou d’une secte et d’avoir soutiré près de 400 000 euros à ses adeptes, s’est ouvert hier à huis clos devant le tribunal correctionnel de Lisieux. Elle est poursuivie pour « abus frauduleux de l’ignorance ou de la faiblesse d’un tiers».

Social

Arnaud Montebourg attaque ArcelorMittal. Le ministre du Redressement productif a affirmé dans Les Echos daté d’hier : «Nous ne voulons plus de Mittal en France parce

11

qu’ils n’ont pas respecté la France.» Il a également évoqué une nationalisation temporaire du site de Florange. Les proches parents de l’entrepreneur indien, qui sera reçu aujourd’hui à l’Elysée, se sont déclarés «extrêmement choqués» par ces propos.

ENTENDU SUR

claUde BartoloNe, président (PS) de l’Assemblée nationale

« Arnaud Montebourg n’accepte pas que l’emploi soit une variable d’ajustement de la part de Mittal et il a raison. » AUJOURD’HUI, L’INVITÉ DE JULIEN ARNAUD est Michèle Tabarot, député-maire (UMP) du Cannet (Alpes-Maritimes). A 7 h 45 sur LCI.

Santé

La lutte contre le sida est une priorité pour l’Elysée. François Hol-

lande a assuré hier que la France se donnera «tous les moyens» d’en finir avec le sida et de «contribuer à un accès universel aux traitements». Il a également fait valoir «un devoir d’humanité» à l’égard de «malades [qui] sont, aujourd’hui encore, victimes de discriminations insupportables».

UMP

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour l’ex-Premier ministre. Après

l’échec, dimanche, de la « médiation Juppé », la commission nationale des recours de l’UMP a officialisé, hier, la victoire de Jean-François Copé, proclamé président du parti avec 952 voix d’avance sur son adversaire.Pas de quoi contraindre ce dernier à baisser les armes. Sitôt les résultats tombés, François Fillon a dénoncé « un coup de force », ajoutant que la commission des recours, jugée pro-Copé, n’offre « aucune garantie d’impartialité ».

Création d’un groupe distinct

L’ex-locataire de Matignon prépare la suite. En plus de l’arme judiciaire qu’il braque toujours sur le camp d’en face, François Fillon pourrait annoncer la création d’un groupe distinct de l’UMP à l’Assemblée nationale. Ce matin, à 9 h 30, il a prévu de réunir les parlementaires qui lui sont fidèles afin de trancher

cette question. Parmi ces 150 élus, combien seraient prêts à lui emboîter le pas ? Telle est la question. « S’il parvient à réunir entre 60 et 80 députés derrière lui, François Fillon bénéficiera d’une tribune de premier choix pour faire entendre sa voix », décrypte le politologue Philippe Braud, qui y voit la « première étape » vers la création d’un nouveau parti à droite – une hypothèse pour l’heure repoussée par l’ancien Premier ministre. « En revanche, poursuit l’expert, s’ils sont moins de vingt à le suivre [nombre minimal pour constituer un groupe autonome, ndlr], la situation serait catastrophique pour lui.» §Nicolas Moscovici

UN NOUVEAU VOTE ? Ce serait l’option préconisée par Nicolas Sarkozy, qui en aurait fait part à François Fillon, hier, lors de leur déjeuner. Il lui a par ailleurs déconseillé de saisir la justice.


AU QUOTIDIEN

2

mardi 27 novembre 2012 www.metrofrance.com

L’application de la semaine Avoir tout, tout de suite. L’application MYASAP propose de trouver immédiatement autour de soi un service ou un produit. L’itinéraire est indiqué et l’utilisateur pourra noter le magasin à l’issue de sa visite. Les commerçants pourront également faire profiter les clients de réductions. Gratuit, iOS et Android.

myaSaP

12

1

C’est, en millions, le nombre de tablettes qui devraient être vendues en France sur le seul mois de décembre selon les estimations de l’institut GfK.

BuG SFR a réclamé à plusieurs centaines d’abonnés, des montants allant jusqu’à 15 000 euros. A l’origine du bug, un dysfonctionnement de la plateforme SMS de l’opérateur. à DécOuvRIR suR metrofrance.com/sfr

high-tech

Le Galaxy camera, un appareil photo connecté PHOTOGRAPHIE. Les smartphones concurrencent de plus en plus les appareils compacts. HYBRIDE. Pour riposter, cet appareil photo propose une interface et une connectivité équivalentes à celles des mobiles. jean-sébastien zanchi

t

out est dit en deux chiffres : de 84 milliards en 2001, âge d’or de l’argentique, on prendra cette année 850 milliards de photos. Une abondance qui signe la fin de l’album photo traditionnel. Depuis l’arrivée du numérique, les estimations du nombre de photos réalisées par an dans le monde explosent. Facebook, Twitter et Instagram sont désormais les lieux pri-

Le Galaxy camera se distingue grâce à son zoom 21x, important pour un compact.

vilégiés pour partager ses photos. Rien de plus naturel aujourd’hui que de prendre une photo avec son smartphone et de la diffuser instantanément sur l’un de ces trois réseaux sociaux. Les constructeurs de téléphones communiquent de plus en plus sur la qualité photographique de leurs terminaux, tandis que les ventes d’appareils compacts sont en baisse. Les acteurs traditionnels du monde de la photo ont peine à connecter leurs appareils à Internet. La première tentative de Nikon avec un S800c peu abouti en atteste.

Grâce au GPs intégré, l’appareil peut géolocaliser les photographies. SamSUng

Un compact classique

C’est finalement du premier fabricant de smartphones au monde que vient l’offensive la plus crédible. Pas forcément réputé pour la qualité de ses appareils photo, le constructeur coréen mise en revanche sur son savoir-faire en matière de terminaux communicants. Côté face, ce Galaxy camera à la finition très réussie propose donc un compact classique : capteur de 16 mégapixels, zoom optique 21x et objectif avec grand angle de 23 mm. Côté pile, on découvre avec surprise un immense écran tactile de 4,8 pouces, affichant une interface Android 4.1. Le tout étant motorisé par un processeur quad-core de 1,4 GHz qui permet une excellente réactivité. Sa connexion Wi-Fi et son emplacement pour une carte SIM 3G

entraîne donc l’hybridation de deux mondes : prendre une photo avec son appareil et la partager instantanément devient possible. Le principal avantage de l’intégration d’Android est la possibilité d’accéder au Play Store et de pouvoir ainsi installer n’importe quelle application, dont celles permettant de retoucher et partager ses photos. Mais, comme n’importe quel smartphone, il est également possible d’y lire ses e-mails, de naviguer sur Internet ou de jouer. Impossible, en revanche, de passer des appels.

Un écran de smartphone

A l’usage, on apprécie l’interface très claire de l’appareil. Le choix entre les modes automa-

tiques, mais aussi les réglages manuels, qui se font très simplement grâce à l’exploitation intelligente de la taille de l’écran. Dès que l’on manipule l’interface « smartphone », la taille et surtout l’épaisseur imposante de l’appareil rendent les choses moins confortables. On est également un peu déçu par la qualité photographique de l’ensemble, honorable mais loin d’être à la hauteur des meilleurs compacts du marché. Il sera encore difficile pour le Galaxy camera de nous faire lâcher notre smartphone au quotidien, mais l’idée était trop bonne pour ne pas être exploitée. Et prometteuse pour l’avenir.§ 449 €, avec une offre de remboursement de 100 € jusqu’à la fin décembre en magasin ou sur Samsung.com/fr.


CULTURE

14

3

mardi 27 novembre 2012 www.metrofrance.com

Cinéma Skyfall, record en vue. Le

dernier James Bond vient de dépasser les 6 millions de spectateurs en France. Le film de Sam Mendes n’est plus très loin du plus gros succès de l’année, L’Age de glace 4.

TOP

laurent gaudé. Le prix du livre audio Lire dans le noir 2012 a été attribué à La Mort du roi Tsongor, de Laurent Gaudé, lu par Pierre-François Garel (éditions Thélème). Cette association défend la cause du livre audio depuis dix ans.

flOP

BD

moi, zlatan. La biographie de Zlatan Ibrahimovic, l’attaquant star du PSG, n’a finalement pas remporté hier le prix August, le Goncourt suédois. Il a été battu par un ouvrage racontant la vie du diplomate Raoul Wallenberg, un Juste parmi les nations.

lorànt Deutsch publiera son prochain livre, Hexagone, en février 2013. bALteL/sIpA

Lorànt Deutsch, toute une histoire nouveauté. Après les livres à succès et les documentaires télé, Lorànt Deutsch raconte l’histoire en bande dessinée. personnages. Dans le premier tome d’Histoires de France, qui sort mercredi, il met en scène François Ier. PROPOS RECUEILLIS PAR jennifer lesieur

D’où vient l’idée de cette série ? J’ai voulu raconter un moment important du XVIe siècle en faisant pencher les choses vers un côté époustouflant et épique, que je m’étais interdit dans mon premier livre. Je raconte la capture de François Ier par le Connétable de Bourbon, l’un des seigneurs les plus puissants de France, qui a changé de camp. Pourquoi avoir choisi de le raconter en cases plutôt qu’en récit ? Le Connétable passe pour un traître dans l’histoire « officielle », qui va d’ailleurs se débarrasser de ces personnages pour ne plus gar-

der que des concepts scientifiques froids. Je ne voulais surtout pas en faire un récit parce qu’on m’aurait reproché de réhabiliter ce personnage sulfureux. Le Connétable étant un sujet de suspicion, j’en ai fait une BD qui raconte deux personnages forts, avec leurs qualités et leurs défauts, qui ne nous donneront pas envie de choisir l’un ou l’autre, mais de les comprendre. Comment réagissez-vous aux attaques dont vous avez été l’objet ? Je me rends compte que l’histoire est un champ de bataille avec des chapelles bien gardées et surtout très militantes. Aujourd’hui, pas mal de mauvais esprits font une relecture de mon travail avec une

vision très politisée, en instrumentalisant l’histoire, c’est quelque chose qui m’effraie. La BD est donc un média neutre par essence ? Quel que soit le support, que ce soit des livres, des films ou des BD, j’ai besoin de voyager dans le temps. La BD apprend l’histoire autrement. Vous savez que le Front de gauche, en la personne d’Alexis Corbière, a voulu faire interdire la promotion de mon travail. Je trouve ça inquié-

tant quand la culture n’a plus le droit de s’exprimer, surtout s’agissant d’un représentant élu par le peuple, qui devrait avoir des préoccupations plus importantes. Quelle sera la suite ? J’écris un livre sur l’histoire de France vue à travers les axes de communication. Pour montrer comment la France est née de sa géographie, des fleuves, des montagnes, de la mer... C’est prévu pour février 2013 et ça s’appellera Hexagone.§

on aime

Guerres, mensonges et trahisons

Ce 24 février 1525, la bataille de Pavie tourne mal. FrançoisIer est fait prisonnier par Charles III. Alors que ce même Charles était Connétable de France et qu’il a participé à la victoire de Marignan en 1515... Qu’est-ce qui a poussé ce traître à rejoindre Charles Quint ? C’est cette histoire que raconte Lorànt Deutsch à travers les dessins d’Eduardo Ocana, qui met bien en avant son côté guerrier. Le prochain tome mettra en scène Napoléon et Charette (mai 2013). Histoires de France : XVIe siècle, François Ier et le Connétable de Bourbon, par Lorànt Deutsch (scénario) et Ocana (dessins), coédition Casterman/Michel Lafon, 56 pages, 10,95 €.


16

CULTURE

mardi 27 novembre 2012 www.metrofrance.com

Angoulême va mettre le paquet pour ses 40 ans Festival

En choisissant la BNF pour présenter sa quarantième édition, le Festival d’Angoulême a voulu faire passer le message. Non, le numérique n’aura

pas la peau de la BD. Oui, les éditeurs continueront à publier de beaux livres d’encre et de papier, voire de très beaux objets, vu les récents efforts des maisons indépendantes. Jean-Claude Denis, grand prix 2012 et par là président du jury 2013, est venu dévoiler l’affiche qu’il a réalisée. Une scène nocturne sur un toit : « C’est un crépuscule qui précède l’aube. Dans la lune, on voit les 40 précédents grands prix décernés par le festival... Enfin, les 39, puisque je ne me suis pas représenté », ajoute-t-il modestement.

Albator vs Mickey Mouse

Du 31 janvier au 3 février, les temps forts sont presque aussi nombreux que les 32 albums en compétition. Tout en restant fidèle à son exhaustivité coutumière, le festival reviendra sur les icônes de la BD. Albert Uderzo en premier

lieu : le papa d’Astérix sera présent pour sa journée hommage, le 31 janvier, à travers une exposition, « Uderzo in extenso ». A noter que la BNF lui consacrera à son tour une grande exposition en octobre 2013, Uderzo ayant offert à l’institution 120 planches originales d’Astérix. Autre monstre sacré à atterrir à Angoulême : Leiji Matsumoto, le créateur d’Albator. A travers un message vidéo, il a évoqué sa joie et son trac de venir à la rencontre du public français, dont toutes les générations connaîssent son travail – et ça l’épate. Autres temps forts : une rétrospective Mickey et Donald des années 1930 à nos jours ; un large focus sur la BD coréenne ; Brecht Evens et ses camarades de la jeune garde flamande ; Bastien Vivès qui illustrera en direct un concert de Lescop... Et des prix à foison qui viendront clore en beauté cette exception culturelle française où l’on s’amuse toujours beaucoup. §jenniFer lesieur 40e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, du 31 janvier au 3 février 2013. infos : www.bdangouleme.com

Albator a reçu son carton d’invitation. son créateur, leiji Matsumoto, sera là le 1er février 2013. LEiji MAtsuMoto


18

20.50 Série

médias

20.45 Téléfilm

mardi 27 novembre 2012 www.metrofrance.com

20.45 Football

Mentalist «Tour de passe-passe». Avec Simon Baker, Robin Tunney, Tim Kang.

Le cerveau d’Hugo Documentaire fiction de S. Révil. 2012. Fr. 100 mn. Avec T. Coumans.

Coupe de la Ligue AS Saint-Etienne/PSG. «Quart de finale». Au stade Geoffroy-Guichard.

21.35 Mentalist Série. «Bombe humaine» (1/2) «Les masques tombent» (2/2). Avec Simon Baker. 23.20 Confessions intimes Magazine. Présentation : Marion Jollès Grosjean. 3.30 Reportages Mag.

22.25 Débat Présentation : Benoît Duquesne. 23.20 La vie en tête Doc. 0.10 Plein 2 ciné Mag. 0.20 Journal de la nuit 0.35 Je sais rien, mais je dirai tout Comédie de P. Richard. 1973. Fr. 80 mn.

23.00 Soir/3 23.25 Ce soir (ou jamais !) Magazine. Présentation : Frédéric Taddeï. 0.55 Missions d’urgence Série doc. «Les sauveteurs de Marseille». 1.50 Inspecteur Derrick

TMC 20.45 90’ enquêtes Magazine. «Métro : Violences en sous-sol» «Police du métro : Enquête sur la violence souterraine». 23.15 New York, police judiciaire Série.

W9 20.50 Tout ce qui brille Comédie de G. Nakache, H. Mimran. 2009. Fr. 110 mn. 22.40 encore plus d’action Magazine. «Fiesta, drague et bons plans : Les étudiants français s’éclatent à Berlin».

NT1 20.45 Ali Baba et les 40 voleurs Aventures de Pierre Aknine. 2007. Fr. 100 mn. (1et 2/2). Avec Gérard Jugnot. 0.05 Les mystères de Haven Série. Avec Emily Rose, Lucas Bryant.

NRJ12 20.35 3 amis Comédie de M. Boujenah. 2007. Fr. 93 mn. Avec Pascal Elbé, Mathilde Seigner, Kad Merad. 22.15 Tarzan et la cité perdue Aventures de Carl Schenkel. 1998. All. 100 mn.

20.55 Film

A Dangerous Method Drame de D. Cronenberg. 2011. Brit/Fr/All/Can/ Suisse. VM. 109 mn. Avec Keira Knightley. 22.35 Hors Satan Drame de Bruno Dumont. 2011. Fr. 110 mn. Avec David Dewaele, A. Lematre. 0.20 All Good Children Drame de A. Duffy. 2010. Brit/Fr/Irl/Bel. VM. 80 mn.

20.50 Série documentaire

20.50 Divertissement

Why Poverty ? «Donnez votre argent ! Bob Geldof et Bono». De Bosse Lindquist.

La France a un incroyable talent Présentation : Sandrine Corman, Alex Goude.

21.50 Why Poverty ? Série documentaire. «Pauvres de nous» - «La fabrique de pauvres». 23.40 Yourope Magazine. Présentation : Andreas Körn. «Les adeptes de la décroissance».

22.45 La France a un incroyable talent, ça continue Divertissement. Présentation : J. Anthony. 23.40 Devenir star à tout prix Documentaire. 2011. 0.50 Shark Série. 1.40 Les nuits de M6

FRANCe 4 20.45 Drôle de famille 2 Série. «Deux heureux événements». Avec Christine Citti, Juliette Arnaud, Samuel Theis. 22.15 Bienvenue chez les Chevaliers du Fiel Spectacle.

GuLLI 20.45 Le dictateur Comédie dramatique de et avec Charlie Chaplin. 1940. USA. NB. 127 mn. Avec Jack Oakie. 22.50 Courts métrages Chaplin Court-métrage.

FRANCe 5 20.40 Voyage au bout de la crise Mag. Présentation : Philippe Meyer. 22.30 C dans l’air Magazine. Présentation : Yves Calvi. 23.40 entrée libre Magazine.

D8 20.50 Le grand tournoi Aventures de et avec J.-C. Van Damme. 1995. USA. 90 mn. 22.40 Doom Fantastique de Andrzej Bartkowiak. 2005. USA/République Tchèque/All/Brit. 104 mn.


SPORTS

4

mardi 27 novembre 2012 www.metrofrance.com

Basket

Football

On n’arrête plus Parker.

Fuleco, star du prochain Mondial.

Le meneur français de San Antonio a encore fait gagner les Spurs en NBA. Dans la nuit de dimanche à lundi, il a inscrit 32 points lors de la victoire à Toronto, 111-106.

fifa.CoM

20

On savait depuis le mois de septembre que la mascotte de la Coupe du monde 2014 serait un tatou. Depuis hier on connaît son nom. Les Brésiliens ont préféré Fuleco à 47 % (pour 1,7 million de votants), plutôt que Zuzeco (31 %) ou Amijubi (21 %).

football Coupe de la Ligue

voleurs de médailles La judokate Lucie Décosse a été cambriolée ce week-end et les aigrefins lui ont dérobé ses trois médailles d’or mondiales. Par chance, elle avait avec elle celle de Londres lors du larcin. son interview à lire sur metrofrance.com/decosse

Carlo ancelotti a prévenu, si le PSG veut battre Saint-etienne ce soir, il devra d’abord s’appuyer sur une défense solide puis lancer des contres. afP

Ancelotti vote contre revanche. Battus en Championnat au Parc, les Parisiens veulent s’imposer ce soir à Saint-Etienne. tactique. L’entraîneur italien a un plan : dans le forez, le PSG va miser sur la contre-attaque. laurent falla

I

l y aura de la revanche dans l’air. Moins d’un mois après s’être fait gifler en Ligue 1 par les Verts au Parc (2-1), le PSG retrouve SaintEtienne, ce soir à Geoffroy-Guichard, en quart de finale de la Coupe de la Ligue. Rancunier, Carlo Ancelotti n’a pas prévu de tendre l’autre joue. L’Italien, qui n’a pas digéré l’affront infligé par les hommes de Christophe Galtier, souhaite être celui qui mettra un terme à leur excellente dynamique : toutes compétitions confondues, les Verts n’ont plus

perdu depuis onze matches alors que le PSG ne reste que sur deux succès de rang (à Kiev, 2-0, en Ligue des champions et contre Troyes, 4-0, en Championnat).

Pas brillant mais efficace

« Galtier fait du beau travail. Le jeu de Saint-Etienne est très bon et Aubameyang fait une excellente saison [8 buts en Ligue 1, ndlr]. D’ailleurs, c’est un joueur qui pourrait évoluer dans n’importe quelle équipe... même au PSG », reconnaît le coach parisien. Qui ajoute : « En Championnat, contre Saint-Etienne, nous n’avons pas fait un bon match. L’équilibre entre la défense

« Il faudra utiliser la contre-attaque. C’est la chose la plus dangereuse que nous savons faire. » Carlo anCelottI, coach du PsG.

et l’attaque sera la clé. » Derrière cette phrase énigmatique, Ancelotti entend resservir dans le Forez la recette qui a si bien fonctionné ce week-end contre Troyes. Loin d’être séduisant, le PSG a employé la contre-attaque et troué le mur défensif adverse à quatre reprises, et sans prendre le moindre but. « Nous devons jouer avec beaucoup d’intelligence, explique Ancelotti. Il faudra utiliser les contreattaques. C’est la chose la plus dangereuse que nous pouvons faire. Nous avons les attaquants pour cela. » En parlant d’attaquants, le mystère demeure encore concernant la participation de Zlatan Ibrahimovic (14 buts cette saison).

Ménez revient, Pastore sort

Même si, à titre personnel, l’avantcentre parisien a lui aussi une revanche à prendre : il s’était fait expulser à la suite d’une faute sur Ruffier, le gardien stéphanois. Tou-

ché contre Troyes, le Suédois est incertain, tout comme Maxwell. « Ibra a reçu un coup. S’il ressent la moindre douleur il restera à la maison », prévient Ancelotti. Hier, le technicien italien l’a tout de même inclus dans son groupe, tout comme Jérémy Ménez, qui ne souffre plus de la cuisse. Par contre, Verratti et Alex (diminués) ainsi que Pastore, pas assez convaincant, n’y sont pas. « Pastore a un problème de confiance, mais je suis sûr que ça ne va pas durer », assure Ancelotti. On veut bien le croire.§ Quarts de finale programme Ce soir Saint-Etienne - PSG....................... 20 h 55 (france 3) demain Montpellier - Nice......................17 heures (france 2) Bastia - Lille....................................18 h 45 (france 4) jeudi Rennes - Troyes .............................20 h 55 (france 4)


SPORTS

mardi 27 novembre 2012 www.metrofrance.com

en BreF

Rugby

Les Bleus dans le top 4. Avec

leurs trois victoires en autant de test-matches (contre l’Australie, l’Argentine et les Samoa), le XV de France a consolidé sa 4e place au classement des meilleures nations. Derrière le trio de tête NouvelleZélande, Afrique du Sud et Australie, la France devance l’Angleterre.

Judo

Teddy Riner revient sur le tapis. Un peu moins de quatre

mois après son titre olympique remporté à Londres l’été dernier, le judoka français a repris l’entraînement hier. Il devrait reprendre la compétition début février, lors du Tournoi international de ParisBercy.

50

C’est, en millions, la somme dont pourrait disposer Arsène Wenger, le coach d’Arsenal, pour recruter dès le mois de janvier.

Football

Wissam Ben Yedder fait lui aussi appel. Comme Yann M’Vila

avant lui, l’attaquant toulousain a décidé hier de faire appel de sa suspension en équipes nationales jusqu’au 31 décembre 2013. Avec plusieurs joueurs, dont M’Vila, il avait participé à une virée nocturne entre deux matches des Espoirs.

André-Pierre Gignac a recouru.

Le buteur marseillais, blessé au pied gauche depuis la fin du mois d’octobre, a repris légèrement la course hier à l’entraînement. Un retour à la compétition est pour l’instant encore exclu.

Tennis

Robin Söderling garde espoir.

Le double finaliste de Roland Garros (2009 et 2010) n’a plus joué depuis juillet 2011 à cause d’une sévère mononucléose mais espère revenir sur les courts en 2013. C’est en tout cas ce qu’a confié hier à ESPN le Suédois âgé de 28 ans.

21

« Le Vendée, j’en ai soupé ! » Voile Vendée Globe

Contraint à l’abandon dimanche matin

après avoir heurté une bouée métallique en plein milieu de l’Atlantique Sud, Vincent Riou est en train de rallier Salvador de Bahia, au Brésil. Le skipper de PRB revient pour Metro sur sa collision qui stoppe net le seul marin de la flotte de l’édition 2012 à avoir déjà remporté le Vendée Globe. Dans quel état psychologique êtes-vous ? J’ai un peu le moral dans les chaussettes. Je navigue avec un très beau soleil, avec très peu de vent, et l’état du bateau ne me permet pas de sortir toutes les voiles. C’est vraiment l’oiseau blessé qui rentre à la maison... Je dois avouer que le Vendée Globe, j’en ai un peu soupé. Je n’ai plus trop envie d’en entendre parler. Il va falloir que je m’aère les neurones et que je pense à faire autre chose que des courses avec ces bateaux-là, comme je l’ai fait pendant dix ans. C’est tellement de boulot pour un truc qui avorte bêtement que je me dis que je vais faire une pause... Ma frustration est telle qu’il est dur de la décrire.

« Dès le départ on sait que ça peut finir comme ça, mais c’est quand même la poisse. »

Vincent Riou fait désormais route vers salvador de bahia, au brésil. CHESNOT/SIPA

Votre abandon a suscité une vive émotion chez vos concurrents... L’avarie que j’ai vécue, c’est celle que tous les marins redoutent. C’est la plus injuste qui existe parce qu’on n’a aucun contrôle sur l’événement. Dès le départ, on sait tous qu’il y en aura peut-être un qui finira comme ça, mais c’est quand même la poisse. Les marins rencontrent souvent des bouées métalliques au beau milieu de l’océan ? Non. D’habitude, elles sont à poste fixe. Je suis à peu près sûr que c’est une bouée qui vient d’un

champ pétrolier. Quand elles se détachent, elles dérivent. Ça arrive aussi en Europe, mais comme c’est beaucoup plus fréquenté, elles sont très vite retrouvées. On dit toujours que le premier défi de cette course, c’est de la finir. Mais quand un coup du sort te tombe dessus, tu prends conscience de l’ingratitude de cette épreuve. §propos recueillis par

emmanuel bousquet Le classement de la course, hier à 20 heures : 1. Armel Le Cléac´h (Banque populaire) ; 2. François Gabart (Macif) ; 3. Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3).

Sebastian Vettel fait claquer les stats Formule 1

Sebastian Vettel affole le paddock. En

remportant dimanche à Sao Paulo son troisième titre mondial consécutif, à 25 ans à peine, le jeune Allemand est dans les temps pour devenir le meilleur pilote de l’histoire. La preuve en trois points. SeS titreS. Avec trois couronnes mondiales, il rejoint quelques légendes telles Ayrton Senna, Niki Lauda ou Nelson Piquet. Mieux

que ces trois monstres sacrés, Vettel les a conquises d’affilée et à seulement 25 ans. A ce stade, Senna en avait 31, Lauda et Piquet, 35. Lors de son premier titre en 2010, Vettel avait aussi battu un record de précocité : il n’avait que 23 ans. Son illustre compatriote, Michael Schumacher, a ceint sa première couronne à 25 ans. SeS victoireS. Vettel compte 26 succès au volant de sa Red Bull.

Là encore, il laisse à distance plusieurs cadors : Lauda (25), Fangio (24), Piquet (23). Dans sa ligne de mire : Senna, 41 victoires. DanS leS roueS De ProSt. En 1993, le Français remportait son 4 e Championnat du monde... à 38 ans. Autant dire que Vettel a devant lui treize ans pour l’égaler et le dépasser en nombre de victoires (« le professeur » en a signé 51) ! §joël RiVeslange


détente

22

mardi 27 novembre 2012 www.metrofrance.com

l’hoRoscope AudRAy GAillARd

Bélier

Vous vous emportez pour des choses sans importance et pendant ce temps-là, vous passez à côté de ce qui est essentiel. Revoyez vos priorités.

Votre amour est passionnel. Faites attention à ne pas vous couper de votre entourage, à force de ne rester que tous les deux, vous risquez de vous isoler des autres.

Cancer

Votre attitude n’est pas vraiment constructive. Ce n’est pas en restant sur vos positions sans entendre ce que dit votre conjoint que vous allez débloquer la situation.

Lion

Vous croyez de nouveau en votre destin et vous voyez désormais la vie en rose. Tout est plus coloré et savoureux. Vous vous sentez vivant(e) !

CHER CAILLOU

ABLUTION

Sagittaire

C’est l’entente parfaite avec votre cher(e) et tendre. Vous êtes d’accord sur presque tout et lorsque vos avis divergent vous trouvez rapidement des compromis.

ANCIENNE

VOITURE À CHEVAL PÉRIODIQUE

DES CARTES BOIS EN INDE

AVION OU CARGO

Vous donnez libre cours à vos sentiments et vous n’hésitez pas à lui démontrer votre amour, même dans la rue. Vous avez décidé de ne pas vous cacher.

EXERCE DES TRACTIONS OUTIL DE JARDINIER

BONNE PÉRIODE

Verseau

Sudoku n° 679 / moyen

8 3

Poissons

Mettez tous les atouts de votre côté pour le/la convaincre ! Préparez bien votre discours avant de lui réclamer quoi que ce soit !

N S B V E X P E R E T A N A R S E T V A N E O N R D C R U A I E T SM G P SM I DR A X E A P P E L H EM R A R E N I CU T A N E C RO T T ME T R A S E U S E

6

9

9

3

2

7

6 3

8

6

2

7

1 6

4 3

5

9

2 3

5

1

4

9

Sudoku T R A N S E C E L E S

2

4

7

9

1

6

8

3

5

9

8

1

5

3

2

7

6

4

3

5

6

7

8

4

2

1

9

1

9

4

3

6

8

5

2

7

5

2

8

1

4

7

3

9

6

7

6

3

2

5

9

1

4

8

8

3

9

4

7

1

6

5

2

4

7

5

6

2

3

9

8

1

6

1

2

8

9

5

4

7

3

CESSE DE RÉSISTER

SÉJOUR À L’HÔTEL ID EST EN ABRÉGÉ EST SUIVIE PAR LES MARCASSINS

Une tierce personne va venir troubler votre équilibre amoureux. Ne la laissez pas semer la zizanie dans votre couple, empêchez-la de nuire.

COMPLÉMENT DE MANIÈRE DUPÉ RACINGCLUB FÊTE AU VIETNAM

TIRÉ DU NEZ PAIN ANGLAIS

Capricorne

PASSENT LE PAS

IL SERT À JOUER ALLÉE EN VILLE

4

8 9

1

1

7

7

8

4 5

Solutions n°678 P R A C E R R A I T I L I I T

BEAUCOUP RÉPÉTÉE

CAP SUR LA BOUSSOLE COUCHÉ

9

G V I S F E M V E N O T

FONDER STATUT D’UN TOURISTE

MUSIQUE ET PAROLES MOI

(5€ les 10 minutes)

Mots fléchés

ARBRE À PIGNONS BASE DE TIR

ENSEMBLE DE LIGNES GAGEURE

01 75 75 90 93

Consultez AudrAy gAillArd et son équipe de voyants

ART DE MARCEL MARCEAU LOOK

EAU RENNAISE

GAVÉE RÉGIE PAR ELLEMÊME

Ne soyez pas trop sûr(e) de vous, ce serait le meilleur moyen de commettre une erreur. Avancez avec modestie, vous serez d’autant plus respecté(e).

Vierge

Vous n’hésitez pas à faire des confidences à votre bien aimé(e), vous aimez lui confier vos petits secrets ! Il ou elle sait presque tout de vous !

CONTINENTALES ENDUISIT

CRÉMIERS C’EST DE L’ARGENT

Scorpion

Gémeaux

Il y a du coup de foudre dans l’air ! Célibataire, attendezvous à être surpris(e) aujourd’hui, vous n’allez pas regretter d’être sorti(e) !

COUPURE DANS LE TEXTE POILU

Balance

Taureau

Les mots pourraient dépasser votre pensée, faites attention. Certaines paroles sont plus blessantes que des gestes, mesurez bien le poids de vos propos.

Mots fléchés n° 679 / moyen

RetRouvez toutes les solutions des jeux suR jeux.metrofrance.com

Marche blanche

par abdelhalim ghoubache

A Paris, place de la Bastille, une marche blanche a eu lieu pour protester contre les violences faites aux femmes, dont la prostitution, selon ces militants. www.metroreporter.fr

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris §N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président - Directeur de la publication : Édouard BocconGibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane - Espace Méditerranée, 34670, Baillargues§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@ publications-metro.fr§E-mail rédaction : courrier@publications-metro.fr§Relations médias : Frédéric Henry§FHCOM : 01 55 34 24 24§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteurs en chef délégués : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Flore Galaud (News), Ulla Majoube (Suppléments et pages thématiques), Alexis Picard (Régions), Joël Riveslange (Sports), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom.nom@publications-metro.fr


20121127_fr_nantes  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you