Page 1

paris P. 12 www.metrofrance.com

jeudi 11 octobre 2012 N° 2284

On a visité le futur Jean-Bouin

iNterNet P. 4

PAR

L’arrivée massive des enfants sur les réseaux pose le problème de leur éducation. Des formations sont proposées aux parents débordés.

iNterview P. 27

Le conte de fées d’Amel Bent Télévision, musique, cinéma... la chanteuse, qui prête sa voix à l’un des personnages du film d’animation Clochette et le secret des fées, est une artiste comblée. caPman/siPa

ne jetez PAs ce jouRnAl suR lA voie Publique : offRez-le à votRe voisin !

metRo est imPRimé suR du PAPieR 100% Recyclé.

Au secours, mon ado est surconnecté !

russie P. 6

fraNce P. 10

Une des trois Pussy Riot libérée

L’identité trop facile à usurper


événement

61 %

« Nicolas Sarkozy arbore une barbe style bad boy homo revisité. » RoSelyne bachelot, ancienne ministre UMP, dans un billet paru dans Le Nouvel Observateur aujourd’hui.

Société

Internet : une drogue pour les ados

C’est le pourcentage de jeunes Français âgés de 15 à 25 ans, qui mangent au moins une fois sur deux leurs repas devant un écran, selon une enquête Ipsos.

D

eux mille cinq cents SMS envoyés par mois, soit quatrevingts par jour. C’est désormais la moyenne d’utilisation du téléphone portable par un adolescent français selon l’ Autorité des télécoms (Arcep). Les technologies en général, et les réseaux sociaux en particulier, ont désormais pris une place importante dans leur vie quotidienne. Une étude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), publiée tous les quatre ans et sortie en septembre, montre très bien l’évolution des usages auprès de ce public. Menée dans 39 pays, elle met en évidence que les jeunes sont de plus en plus connectés.

Le sommeil, grand perdant

A l’entrée du lycée, 46 % des garçons et 65 % des filles le sont quotidiennement. Selon une enquête de l’académie de Versailles, l’âge moyen du premier accès à Internet est de 8 ans. Le rapport à la sexualité est également l’une des grandes questions soulevées par l’irruption

d’Internet dans l’éducation. 50 % des adolescents se connectent seuls, d’après une enquête de TNS Sofres de 2011. L’accès aux contenus pornographiques est donc facile, mais ne semble pourtant pas modifier les comportements : l’âge de la première relation sexuelle reste stable, autour de 17 ans. Le sommeil est le grand perdant, contre l’ordinateur ou un smartphone. L’OMS indique que les jeunes utilisant ces appareils dorment en moyenne huit heures et six minutes par nuit au lieu de huit heures et cinquante minutes. Les mauvaises rencontres existent, mais sont plus rares qu’on le croit. Si 44 % des adolescents les évoquent en premier comme possible risque, seuls 7 % se sont vu proposer une rencontre par un inconnu. Facebook n’est d’ailleurs pas le site le plus dangereux sur ce point. Les cercles d’amis sont restreints et les conversations surveillées. En juillet, un présumé pédophile américain a été arrêté alors qu’il s’apprêtait à rencontrer une fille de 13 ans. Le réseau social avait intercepté la conversation et prévenu les autorités. §

Claude Guéant a choisi son camp.

L’ex-ministre de l’Intérieur a annoncé hier soir son soutien à François Fillon pour la présidence de l’UMP, lors d’un meeting à Arras. Sous le quinquennat Sarkozy, les relations entre les deux hommes étaient très tendues.

l’uSage DeS RéSeaux Sociaux cheZ leS JeuneS

48 % des 8-17 ans ont un compte sur Facebook… … et donnent des informations personnelles :

210 « amis »

Une ou plusieurs photos d’eux

52 %

n’ont pas de compte facebook.

en moyenne

88 %

90 %

Leur vrai nom Le nom de leur établissement scolaire Leur adresse postale

67 % 27 %

18 %

ont moins de 13 ans, malgré l’interdiction. ils ont évoqué :

Le contexte. Les jeunes font un usage intensif des nouvelles technologies. AnALyse. Cela pose de nouvelles questions aux parents, notamment en terme d’utilisation de l’outil. Jean-SébaStien Zanchi

UMP

45 %

n’abordent pas le sujet avec leurs parents. Mais 55 % estiment qu’ils les surveillent.

le se la po xe et rnog raph ie l a vi olen ce les p ou h ropos r omo acist e pho bes s

1

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

BENAROCH/SIPA

4

30 %

ont été gênés ou choqués

19 %

15 % 13 %

depuis un…

connexion…

58 %

59 % 31 %

6%

Tous les jours Quelques Quelques ou presque fois par fois par semaine mois

4% Moins souvent

50 %

23 %

Ordinateur Ordinateur Téléphone familial personnel mobile SOURCE : TNS/SOfRES. AfP ET C.W/METRO

FormAtions

« On apprend des choses sur les profils de nos enfants »

Les formations à l’utilisation des réseaux sociaux se multiplient en France, à défaut d’être enseignés à l’école. Opérateurs Internet et associations proposent désormais des cours pour les parents. Fabrice, 37 ans, qui en a suivi un concernant Facebook, avoue « faire souvent des erreurs par méconnaissance du site, il y a des choses que je vais certainement revoir sur mon profil ». « On y apprend des choses intéressantes sur les profils de nos enfants, notamment le passage en profil public dès que l’on atteint 18 ans », continue-t-il. Les seniors sont également très demandeurs et pas seulement pour l’expliquer à leurs petits-enfants. Paul, 67 ans, explique ainsi « suivre cette formation pour expliquer Facebook à ses amis du club de bridge. On reçoit beaucoup de messages sur ce site et on ne comprend pas toujours de quoi il s’agit ».


événement

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

A nos lecteurs

Edition

Non-parution. A la suite à un mouvement de grève

compagne de François Hollande a décidé de porter plainte pour « diffamation et atteinte à la vie privée » contre les auteurs d’une biographie, La Frondeuse. Son avocate a précisé hier que son dépôt était « en cours ».

REVELLI-BEaUMONT/SIpa

Valérie Trierweiler en colère. La

afp

5

déclenché par le SGLCE-CGT à la coopérative Presstalis, en charge de la distribution de la presse payante, et affectant nos imprimeries, vous n’avez pas été en mesure de trouver votre journal hier. Nous vous présentons toutes nos excuses et vous remercions pour votre fidélité.

Interview

« avant 13 ans, l’enfant manque d’esprit critique » Jacques Henno, auteur de Facebook & vos enfants, éditions Télémaque. 13,50 euros.

A partir de quel âge peut-on donner un mobile à son enfant ? Le plus tard possible ! On ne connaît pas très bien les conséquences des ondes sur la santé et il faut que l’enfant soit suffisamment mature. Reste que l’entrée au collège est souvent le moment où il obtient son premier mobile. Il faut les équiper d’une oreillette Bluetooth et leur imposer de ne pas porter l’appareil au niveau de la ceinture quand ils téléphonent. Mon conseil est de ne pas les équiper avec des smartphones chers, ils vont se les faire voler.

Quelles limitations les parents doivent-ils imposer ? Pour moi, la consommation globale – tous écrans confondus – doit être comprise entre trente minutes et une heure par jour. Mais il est difficile de respecter cela, sachant que les ados passent déjà quarante-huit minutes par jour en moyenne uniquement sur Facebook. Quels sont vos conseils pour l’usage de Facebook ? Je décommande fortement de laisser un enfant de moins de 13 ans s’y inscrire car ils risquent de trop se livrer et manquent d’esprit critique.

Ensuite, quel que soit l’âge, il ne faut pas qu’ils donnent leur vrai nom. Il faut leur expliquer qu’on a le droit de mentir à un site Internet pour préserver sa vie privée. Et puis il faut connaître leur mot de passe pour pouvoir vérifier ce qu’ils font et bien paramétrer le compte en interdisant, par exemple, que ce qu’ils publient soit accessible aux amis de leurs amis. En moyenne, on possède 130 amis. Avec les amis d’amis, on dévoile donc des informations à 16 900 personnes. C’est l’équivalent d’une ville comme Vesoul ! §propos recueillis par florence santrot

§Metro

facebook

Les 5 règles d’or Utiliser un pseudonyme et bien régler les paramètres de confidentialité. Ne pas dévoiler d’infos persos. En particulier l’adresse, le numéro de téléphone, le nom de l’école. Trier les invitations : ne pas accepter n’importe qui comme ami. Réfléchir à ce que l’on donne à voir : ne pas publier de propos ou de photos que l’adolescent pourrait regretter plus tard. Gare aux inconnus : ne pas se rendre seul à un rendez-vous avec une personne rencontrée sur Internet ou Facebook, même si elle prétend être du même âge que l’ado.


6

ACTU MONDE

ekaterina Samousevitch aquittant quitté le tribunal libre, hier. AP/SIPA

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

Malala, « l’enfant courage » cible des talibans Pakistan

Une Pussy Riot retrouve la liberté Russie

Les trois punkettes russes des Pussy Riot ne sont pas logées à la même enseigne. La cour d’appel de Mos-

cou a prononcé hier la remise en liberté d’Ekaterina Samoutsevitch, 30 ans, mais a confirmé la peine des deux autres accusées, Nadejda Tolokonnikova, 22 ans, et Maria Alekhina, 24 ans. Les trois jeunes femmes avaient été condamnées en première instance le 17 août à deux ans d’enfermement dans un camp pour « hooliganisme » et « incitation à la haine religieuse ». En février dernier, elles ont chanté dans la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou une prière punk incitant à « chasser » le président Vladimir Poutine. Deux autres membres du groupe, qui ont participé à cette action, ont fui la Russie pour éviter d’être arrêtés. Le procès en appel, prévu le 1 er octobre, avait été reporté à

« Nous n’avons pas voulu offenser les croyants. » ekateRina SamoutSevitcH, hier.

hier car Ekaterina n’avait plus d’avocat pour la défendre. Le juge a décidé de commuer sa peine en sursis car elle n’était pas présente lors de la « prière » devant l’autel. Elle avait été interpellée dès son entrée dans la cathédrale.

« Demi-mesure »

« Nous n’avons pas voulu offenser les croyants, a déclaré Ekaterina Samoutsevitch à l’issue de l’audience. Si cela a été le cas, nous nous en excusons. Notre action était politique. » Amnesty International a déclaré hier que le jugement en appel était une « demi-mesure », estimant que « justice n’avait pas été rendue ». L’emprisonnement des jeunes femmes avait suscité des réactions indignées des démocraties occidentales, qui dénonçaient un jugement « disproportionné » et une atteinte à la liberté d’expression. Plusieurs manifestations de soutien aux jeunes femmes ont eu lieu dans les capitales européennes. §maud valleReau

A seulement 14 ans, Malala Yousaufzai a été désignée par les talibans comme la femme à abattre. Mardi, à la sortie de

son école à Mingora, elle a essuyé les tirs de combattants du Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), allié à Al-Qaida, qui a revendiqué l’attaque. La jeune fille est depuis dans un état critique. Les médecins ont retiré hier une balle de son épaule. Elle a également été touchée à la tête. Les réactions ont afflué du monde entier, Washington dénonçant notamment une « attaque barbare ».

Prix national pour la paix

En 2009, la jeune fille s’était fait connaître avec un blog hébergé par la BBC. Elle y racontait son quotidien dans la vallée de Swat sous le joug des talibans. « J’ai compris l’importance de l’école au moment où elle a été interdite, écrivait-elle alors. Je

malala après son agression. SheRIn ZADA/AP/SIPA

me suis demandé pourquoi, alors que de telles atrocités sont commises contre nous, personne n’ose les dénoncer ». A 11 ans, « l’enfant courage » a osé. L’an dernier, le gouvernement pakistanais lui a décerné le Prix national pour la paix. « C’est une fille à la mentalité occidentale qui passe son temps à nous dénoncer, a assené un porte-parole islamiste au lendemain de la tentative d’assassinat. Nous l’avions prévenue qu’il fallait qu’elle prenne le chemin de l’islam. » Les talibans ont averti : si Malala s’en sort, ils l’attaqueront à nouveau.§m. v.

EN BREF

Economie

Il n’y aura pas de géant européen de l’aéronautique. Le

groupe EADS et le fabricant d’armes britannique BAE Systems ont renoncé hier à fusionner pour former un géant du secteur devant l’américain Boeing. Le directeur général d’EADS, Tom Enders, a évoqué hier l’opposition du gouvernement allemand au projet.

à fait inacceptable ». François Hollande sera cette fin de semaine en Afrique, à Dakar puis au sommet de la francophonie, à Kinshasa, avec la volonté d’affirmer sa politique africaine. des immeubles détruits par les combats à Homs, hier. AfP

Belgique

Coup de filet dans le milieu djihadiste. Sept membres présu-

més d’une cellule visant à « endoctriner de jeunes musulmans bruxellois » et à les « envoyer vers des zones de combat » en Afrique ont été interpellés lors de 6 perquisitions menées hier à Bruxelles, a annoncé le parquet fédéral belge.

RDC

Hollande fâche Kinshasa. Le chef

de l’Etat a estimé hier que la situation démocratique en République démocratique du Congo était « tout

Syrie

Damas rejette la demande de cessez-le-feu unilatéral de Ban Ki-moon. Le régime exige en préa-

lable un arrêt des violences du côté des rebelles. D’autre part, l’armée loyaliste a déployé hier d’importants moyens pour reprendre le contrôle total de Homs et reconquérir la ville stratégique de Maaret al-Noomane.


ACTU FRANCE

8

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

Le fonds francoqatari prend forme Banlieues

Rachat du PSG, prise de participation dans les grandes entreprises françaises, diplomatie hyperactive... Le Qatar,

micro-Etat du Golfe, fait beaucoup parler de lui depuis un an. Dernier épisode en date, la création d’un fonds d’investissement pour les « projets innovants ». Annoncé en grande pompe en 2011, puis mis entre parenthèses pendant la campagne présidentielle, le fonds – alimenté à la fois par le Qatar et par des grandes entreprises françaises – prend progressivement forme. « Nous allons investir de 100 à 150 millions d’euros », confirme

« Le Qatar ne s’occupe pas de la politique des banlieues. » moHAmed AL-KuwAri, ambassadeur.

EN BREF

Justice

Dany Leprince bientôt libre.

Condamné à perpétuité pour un quadruple meurtre pour lequel il a passé plus de dix-sept ans en prison, il va être placé en liberté conditionnelle à partir du 19 octobre.

ENTENDU SUR

LuC CHATeL (ump), ancien ministre de l’Education nationale

« Les socialistes restent enfermés dans cette vieille lune qui consiste à penser qu’on résoudra les problèmes de l’école en mettant davantage de moyens. » AUJOURD’HUI, L’INVITÉ DE JULIEN ARNAUD est Pascal canfin (ee-LV), ministre délégué au Développement. À 7 h 45 sur Lci.

Terrorisme

Les douze suspects d’une cellule islamiste présentés à la justice ce matin. Des perquisitions menées depuis mardi soir à Torcy (Seine-et-Marne) ont notamment pemis de découvrir des « éléments utiles à la fabrication d’engins explosifs », selon le parquet.

l’ambassadeur du Qatar, Mohamed al-Kuwari, à Metro. La destination des fonds et le calendrier du projet restent cependant encore flous. Le fonds serait destiné à financer les petites et moyennes entreprises (PME) dans les zones sensibles, de banlieue ou rurales. « Le Qatar ne s’occupe pas de la politique des banlieues ! C’est un projet purement économique », précise l’ambassadeur, ajoutant que la Caisse des dépôts se chargera de sélectionner les dossiers. Cette dernière, contactée par la rédaction, n’a pas fait de commentaires. Il y a quelques jours, Pierre Moscovici, ministre de l’Economie et des Finances, a indiqué que la situation était « bien trop compliquée pour en parler maintenant », tout en précisant avoir rencontré des émissaires du Qatar pour par-

François Hollande reçoit l’émir du Qatar, le sheikh Hamad bin Khalifa Al Thani, le 22 août dernier à l’elysée. JacqUeS BRinon/aP/SiPa

ler « d’un rôle, en partenariat avec l’Etat français, d’investisseur stratégique, utile, créateur d’emploi ».

« Un énorme espoir »

Depuis des mois, certains membres de la classe politique s’élèvent contre l’ingérence du Qatar dans les affaires intérieures, et notamment dans les banlieues. Reste que ces 200 millions d’euros attisent les envies. L’Association des élus issus de la diversité (Aneld), qui avait rencontré l’émir du Qatar en décembre dernier, va être

particulièrement vigilante à garder la main sur le dossier. « On a suscité un énorme espoir sur les banlieues. On n’a pas envie de décevoir », martèle ainsi Fouad Sari, co-fondateur de l’Aneld. Pour Joël Pain, le directeur de Planet Finances, qui a accompagné 1 000 créations d’entreprise dans des zones urbaines sensibles en six ans, « un tel fonds est une bonne nouvelle. Mais il faut s’appuyer sur nous, les acteurs de terrain. Et surtout, il est temps de passer à l’action ». §Cerise sudry-Le dû

Eric Raoult accusé de violences conjugales

enquête

« Il n’y a pas eu de violence physique, seulement verbale. »

nouveau coup dur pour eric Raoult. Le

maire UMP du Raincy (Seine-SaintDenis), qui a récemment connu des problèmes de santé, a passé plusieurs heures en garde à vue hier au commissariat de Bobigny. Contacté par Metro à l’issue de la procédure, Eric Raoult a confirmé avoir été entendu. « J’ai été convoqué ce matin à la suite d’une plainte de mon épouse pour violences conjugales. En fait, il n’y a pas eu de violence physique, seulement verbale. Nous nous sommes juste insultés au mois de juin. » Et d’ajouter : « Nous sommes séparés depuis un mois et demi, et nous sommes en instance de divorce. En fait, ces allégations du mois de juin n’ont pour objectif que de me soutirer de l’argent. » L’élu de 57 ans, qui est resté trois heures en garde à vue, n’entend pas en rester là et contre-attaque. Il va déposer plainte pour dénonciation calomnieuse et réclamer des dommages et intérêts.

ériC rAouLT, hier.

eric raoult. BaLTeL/SiPa

Egalement contactée par Metro, l’épouse du maire du Raincy préfère rester discrète. Corinne Raoult ne souhaite pas « envenimer une histoire déjà complexe » et « refuse de faire un fonds de commerce de [sa] vie privée » et « ne fera donc aucun commentaire. »

Hospitalisé en juin

L’enquête a été ouverte après que Corinne Raoult, qui était également l’assistante parlementaire de son mari, eut déposé plusieurs plaintes à

son encontre. Une première l’a été le 22 juin et, selon nos informations, une seconde aurait été déposée la semaine dernière. Eric Raoult connaît des problèmes de santé depuis quelque temps, qui lui ont valu d’être hospitalisé pendant plusieurs jours en juin après un malaise. Ce fidèle de Jacques Chirac avait été son ministre de la Ville et de l’Intégration (1995-1997), un domaine dont il a fait sa spécialité. Il a effectué toute sa carrière politique en Seine-Saint-Denis, où il a perdu aux dernières législatives le poste de député qu’il occupait depuis 2002. Il est depuis 1995 maire du Raincy, commune cossue dans un département pauvre. §CHrisTopHe CouBeTergues

eT THomAs guien


10

ACTU FRANCE

EN BREF

Economie

Surcouf placé en liquidation judiciaire. Aucun candidat ne

s’est présenté pour la reprise de l’enseigne de distribution hightech, en redressement judiciaire depuis février. Le groupe emploie encore 379 personnes.

8 % des Français déjà victimes d’une usurpation d’identité Délinquance

On peut être première dame et se faire voler son identité. Le 3 octobre, Valé-

poursuivi pour tentative d’assassinat et violence sur un agent de la force publique. Il aurait agi sous le coup d’un « dépit amoureux », selon le procureur de la République de Dijon. Le pronostic vital de la victime est toujours engagé.

rie Trierweiler a déposé plainte contre X pour « usurpation d’identité » après qu’une demande de permis de construire eut été déposée à son nom dans le Morbihan. Une mésaventure qui n’est pas l’apanage des célébrités. Selon une étude CSA rendue publique hier, 8 % des Français déclarent en effet avoir déjà été victimes d’usurpation d’identité au cours des dix dernières années. Ils n’étaient que 4,2 % en 2009.

Frappé par le père d’une élève.

200 000 euros de prêt contractés

Faits divers

Lycéenne poignardée en Côted’Or : son camarade mis en examen. L’adolescent de 15 ans est

Un professeur d’éducation physique d’un lycée de Lyon a été agressé mardi par un homme qui lui a porté plusieurs coups au visage et au thorax, a-t-on appris hier. Le père était mécontent des remontrances faites à sa fille. Il a été placé en garde à vue.

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

Cette forme de délinquance est en passe de devenir la deuxième en France avant les cambriolages et après le vol de véhicule. Pour autant, 34 % des personnes interrogées estiment que ce risque est

« C’est usant de devoir prouver ma bonne foi. » BlAnDine, victime d’une usurpation d’identité auprès d’organismes de crédit.

« peu élevé ou totalement nul », 45 % qu’il est « assez élevé » et 18 % qu’il est « très élevé ». Depuis sa mésaventure, Blandine, une Parisienne de 32 ans, invite tout le monde à la prudence. Fin septembre 2011, elle a reçu un appel d’un organisme de crédit. On lui réclame près de 10 000 euros. Vérification faite, c’est bien son passeport, qu’elle croyait égaré chez elle, qui a été utilisé pour contracter un prêt cinq mois plus tôt. Mais la photo n’est pas la sienne. Depuis, les injonctions d’huissiers s’enchaînent. « La personne qui a usurpé mon identité a ouvert une vingtaine de comptes pour des organismes de

crédit », raconte Blandine, qui estime le montant total à 200 000 euros. La jeune femme soupire. « C’est usant de devoir prouver chaque fois ma bonne foi. » Elle donne un conseil : « Si vous ne retrouvez pas vos papiers, portez plainte tout de suite, même si vous pensez les avoir simplement égarés. »§ADrien CADorel et Gilles DAniel

papiERs au maRché NoiR La hausse des usurpations s’explique notamment par l’apparition de « packs identitaires » sur le marché noir il y a cinq ans, selon le criminologue Christophe Naudin. Ils regroupent plusieurs documents « cohérents » pour tromper l’administration et obtenir un document officiel.


votre région

12

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

Météo paris

orléans

tours

18° 13°

18° 12°

18° 13°

reims

amiens

rouen

18° 8°

17° 9°

16° 11°

l’ancien stade Jean-Bouin a été entièrement détruit pour laisser place à la nouvelle enceinte. photoS V.M./Metro

se déplacer Ligne P : Jusqu’au vendredi 12 octobre,

tous les soirs à partir de 20 h 45, des travaux modifient la circulation des trains de la ligne p sur l’axe paris-est – Châteauthierry. en conséquence, certains trains sont annulés. Une substitution par bus est mise en place, avec desserte des gares intermédiaires. Aujourd’hui, exceptionnellement, sur la même ligne, le train de 21 h 46 au départ de provins et à destination de paris-est (arrivée prévue à 23 h 12), est annulé et remplacé par un service de bus.

Plus d’infos : www.transilien.com

en BreF

Seine-Saint-Denis

Une joggeuse agressée par deux molosses. Mardi, une femme qui

courait le long du canal de l’Ourcq, à Bobigny, a été mordue par 2 rottweilers, a-t-on appris hier. Pour échapper aux chiens, elle s’est jetée à l’eau où la brigade des sapeurs-pompiers de Paris l’a repêchée, avant de la conduire à l’hôpital. Elle s’est vu prescrire une incapacité totale de travail de trente jours. Les propriétaires des bêtes, capturées dans la soirée, sont en cours d’identification.

Amiens

Deux hommes en garde à vue.

Ils ont été interpellés mardi matin et étaient toujours retenus par la police, hier, dans le cadre des violents affrontements entre jeunes et forces de l’ordre à Amiens-Nord, il y a deux mois. Les deux individus seront présentés au juge d’instruction aujourd’hui, a indiqué le procureur. Mi-août, les affrontements avaient fait 17 blessés chez les policiers et des millions d’euros de dégâts. Vos Rédaction : pierre Chausse contacts pierre.chausse@publications-metro.fr Publicité : Stéphane Naouri

stephane.naouri@publications-metro.fr

Dans les coulisses de Jean-Bouin Paris XVIe

Caché derrière les palissades de la rue Molitor (XVIe), à cheval sur le périphérique, le nouveau stade de rugby JeanBouin, temple du Stade français, sort enfin de sa chrysalide. Cinq ans après

le lancement du projet par la Ville, qui a investi plus de 150 millions d’euros, le monument sportif culmine à une trentaine de mètres de hauteur. Si la tribune nord, la plus haute, est toujours en chantier, les autres sont déjà recouvertes, côté extérieur, par la fine « résille » en béton imaginée par le cabinet Rudy Ricciotti Architecte. Vu de l’intérieur, le stade prend déjà des airs de « cathédrale » lorsque la lumière du soleil traverse sa façade, assure Christophe Kayser, chef de projet pour le cabinet Ricciotti. La toiture qui recouvre désormais les gradins comprend une mul-

titude de panneaux triangulaires en « béton fibré ultraperformant » et en verre. La conception d’une telle enveloppe est « une première », selon l’architecte. « La toiture est imperméable aux intempéries et aux sons, tout en laissant passer la lumière », précise Christophe Kayser.

Une enceinte de 20 000 places

D’ici à cinq mois, les ouvriers doivent encore achever la toiture audessus de la tribune nord et les aménagements intérieurs. Parmi lesquels : une brasserie, 5 vestiaires, un centre de balnéothérapie, une salle de musculation, un grand gymnase en sous-sol et 10 000 mètres carrés de commerces. Les rugbymen, qui devraient y jouer un match inaugural en juin 2013, seront entourés par 20 000 spectateurs (contre 9 000 dans l’an-

cien stade, entièrement détruit). « Le premier rang surplombe l’aire de jeu de 1,50 mètre seulement, indique le chef de projet. On pourra presque serrer la main des joueurs. » Côté sud, le stade Jean-Bouin offre une vue plongeante sur le Parc des Princes, tout proche, auquel il donne un sérieux coup de vieux. « Jean-Bouin est une réponse à ce bâtiment massif, fleuron architectural des années 1970, indique Christophe Kayser. Nous avons voulu montrer, avec cette enveloppe ondulée et féminine, ce que l’on pouvait faire de nos jours avec le béton. » Dans ce match Stade français-PSG, le score est sans appel. §VIncent mIchelon

Le stade Jean-Bouin fait partie des 6 chantiers ouverts au public vendredi et samedi lors des Coulisses du bâtiment de la Fédération française du bâtiment. Infos : www.grandparis.ffbatiment.fr

Transports : l’UMP dénonce une hausse des tarifs Ile-de-France

Une « hausse spectaculaire des tarifs des transports à l’horizon 2020 ». La

patronne de l’opposition UMP au conseil régional d’Ile-de-France, Valérie Pécresse, s’est émue mercredi d’un document présenté aux élus du Syndicat des transports d’Ile-de-France. Le projet prévoit, a-t-elle indiqué, une augmentation tarifaire « d’au moins 3 % pour l’année 2013, puis

d’au moins 2,8 % par an de 2014 à 2020 ».

Vers un passe Navigo à 80 euros ?

Au total, précise l’ex-ministre, ces augmentations aboutiraient à une hausse globale de plus de 25 % sur l’ensemble de la période 2013-2020. A l’arrivée, le passe Navigo mensuel zones 1-2 coûtera ainsi 80 euros, contre 62,90 euros actuellement, après une hausse de près de 10 %

depuis 2010. En principe, la Région envisage l’entrée en vigueur, courant 2013, d’un « passe Navigo unique » qui permettra de circuler pour le prix d’un abonnement 2 zones partout en Ile-de-France. Pour l’instant, le « dézonage » n’est appliqué que le week-end et les jours fériés depuis le 1er septembre, mais le financement du passe unique (25 millions d’euros) n’a toujours pas été déterminé. §V.m.


votre région

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

L’image du jour

SevgI/ SIPA

13

Incendies de scooters : la série noire continue Paris XVIIIe

Des carcasses de scooters enfumées et des façades noircies. Depuis début sep-

Distribution de pains au chocolat

Aux abords de la gare Saint-Lazare (IXe), une vingtaine d’hommes et de femmes bénévoles, membres du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), ont distribué des viennoiseries aux passants. Ils entendaient « créer un dialogue autour de l’islamophobie », en réponse aux déclarations récentes de Jean-François Copé. La semaine dernière, le candidat à la présidence de l’UMP avait évoqué le cas d’un jeune qui se serait fait arracher des mains son pain au chocolat pour cause de ramadan. Certains badauds ont apprécié l’action du CCIF, la qualifiant de « pacifiste et nourrissante ».§

EN BREF

Val-d’Oise

Interpellations dans un camp de Goussainville. Six membres de la

communauté des gens du voyage, ont été arrêtés mardi matin, a-t-on appris hier. L’opération, qui a mobilisé 150 policiers, visait à démanteler un réseau de malfaiteurs soupçonnés de vols et de tentatives d’homicide sur des policiers. Les suspects, âgés de 20 à 50 ans, ont été placés en garde à vue.

Seine-Saint-Denis

Une boisson un peu particulière au Raincy. La police a découvert

lundi une vingtaine de bouteilles de bière au chanvre dans une épicerie biologique, a annoncé hier la préfecture. Cette boisson alcoolique nommée Cannabia est brassée en Allemagne. Une procédure pour provocation à l’usage de substance stupéfiante a été ouverte.

Environnement

Paris se dote d’un observatoire pour la biodiversité. Il a été inauguré hier square Capitan (Ve).Cet

observatoire aura pour rôles de sensibiliser le grand public, d’étudier la biodiversité de la capitale et d’accompagner l’ensemble des initiatives visant à renforcer la biodiversité sur le territoire.

99

C’est le nombre de personnes décédées sur les routes de l’agglomération parisienne depuis le début de l’année (contre 124 en 2011). Source : préfecture de police

Politique

Un nouveau nom à la tête du FN parisien. Hier, Wallerand de SaintJust a été nommé secrétaire départemental du Front national. Cette nomination s’inscrit dans la perspective des municipales de 2014. « Je serai probablement le candidat du FN à la mairie de Paris », a indiqué Wallerand de Saint-Just.

tembre, la scène semble se répéter sur les trottoirs du nord de la capitale. Dernier épisode en date, dans la nuit de mardi à mercredi, au cours de laquelle six scooters ont été incendiés au croisement des rues Duhesme et des Cloÿs, près de la mairie du XVIIIe. Quelques minutes plus tard, 7 autres deux-roues prenaient feu à 200 mètres de là, place Charles-Bernard. Depuis le début du mois de septembre, ce sont ainsi 84 scooters qui ont été détruits par les flammes, principalement dans le XVIIe. Selon une source proche de l’enquête, le mode opératoire du dernier sinistre serait différent. Mais la préfecture de police, qui avait mis en place un dispositif spécial de surveillance dans le XVIIe, l’a tout de même étendu à tous les commissariats parisiens. « Une

treize deux-roues ont été incendiés dans le XVIIIe. v.M./Metro

trentaine de policiers travaillent sur l’enquête. Les commissariats vont aussi mettre en place des rondes régulières la nuit autour des parkings de scooters », explique Franck Carabin, porte-parole de la direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne. Le 17 et le 25 septembre, 2 suspects avaient été interpellés puis relâchés quelques heures plus tard faute de preuves. §metro


14

bonus

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

Sélection Un jour, une photo ConCours. Metro vous invite à prendre part à la 6e édition du concours mondial de photographie, le « Metro Photo Challenge ». aperçu. Proposez vos photos, jusqu’au 11 novembre, sur www.metrophotochallenge.com. Voici une sélection des plus beaux clichés de la semaine.

Le 4 octobre 2012, Jean-Paul Talimi.

Le 10 octobre 2012, Anaëlle Padé.

Le 8 octobre 2012, Paco Sacquet.

Le 9 octobre 2012, Sophie Narsès.

Le 5 octobre 2012, Julie Laügt.

Le 6 octobre 2012, Laureen Gagneau.

Le 7 octobre 2012, Kevin Chiorazzo.


AU QUOTIDIEN

16

2

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

Les pièces auto se libéralisent La fin d’une ère. L’Autorité de la concurrence s’est déclarée favorable lundi à la libéralisation, notamment par la loi, du marché des pièces automobiles détachées visibles (ailes, capots, pare-chocs, pare-brise, feux, rétroviseurs). Jusqu’ici, seuls les grands constructeurs pouvaient produire et vendre ces produits, qui représentent 70 % des ventes de pièces.

15,9

C’est le montant en millions d’euros que l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) va verser à 7 projets visant à développer des infrastructures de recharge adaptées aux voitures électriques.

Mondial de l’auto Retrouvez sur le site de Metro notre dossier sur le Mondial de l’automobile, qui se tient jusqu’à dimanche 14 octobre à Paris. à liRe SuR metrofrance.com

Mondial auto

Mercedes relance les breaks de charme RetouR. Avec le CLS Shooting Brake, Mercedes remet le break de chasse à l’honneur. SuccèS. D’autres constructeurs se lancent aussi sur le créneau et réhabilitent les breaks de charme. Olivier DuhautOy

u

n break de luxe dérivé d’un coupé 4-portes, le pari pouvait sembler osé. Pourtant, les designers Mercedes s’en sortent avec brio : tout en gardant une allure sportive avec ses voies larges, son assiette basse et ses flancs marqués, le CLS Shooting Brake intègre une vaste soute à bagages (590 litres). Malgré ses habits haute couture, ce break peut jouer les déménageurs. Mais attention à ne pas abîmer le plancher en merisier, facturé en option 5 100 euros. Avec une longueur en légère hausse (+ 1,6 cm), ce sont surtout les passagers arrière qui bénéficient d’un regain d’habitabilité. La cinquième place se révèle en revanche inconfortable et étroite. Le Shooting Brake se rattrape avec une finition impeccable et un équipement déjà fourni (GPS, climatisation bizone, cuir…) qui peut être complété grâce à une longue liste d’options souvent coûteuses. Côté motorisations, le Shooting Brake débute avec un 4-cylindres diesel baptisé 250 CDI, offrant 205 chevaux. Suffisamment vigou-

la ClS Shooting Brake arbore un style original raffiné et un moteur performant, mais des tarifs salés et un très long catalogue d’options. PhoTos DaiMler aG

l’habitacle est plus confortable.

reux pour les 1 865 kilos du CLS, il se révèle sobre (5,3 l/100 km annoncés, 139 g de CO2/km). Le V6 diesel 350 CDI apporte un surcroît d’agrément et de performances (0-100 km/h en 6,6 s) sans pour autant plomber la consommation (6 l/100 km).

Une tenue de route irréprochable

Mais c’est avec les V8 essence que le CLS donne le meilleur de luimême. Cela commence avec l’onctueux 500 qui développe 408 che-

le plancher plat en merisier coûte 5 100 euros.

vaux, disponible en transmission intégrale. Le morceau de choix reste la version 63 AMG, de 525 chevaux et même 557 pour l’Edition 1. Sonorité enivrante, reprises explosives et accélérations à couper le souffle auront vite fait de transformer votre permis en tas de confettis et vous vaudront la solide amitié de votre pompiste avec 20 l/100 km engloutis en conduite sportive. Sur la route, le CLS parvient à faire oublier sa masse imposante. Agile, il sait passer du confort le plus

le moteur v8 de la ClS 500.

moelleux à une définition ferme et sportive grâce à la suspension pneumatique. La tenue de route est irréprochable. C’est finalement au moment de signer le chèque qu’apparaît le principal défaut du Shooting Brake : à partir de 64 300 euros (250 CDI), il faudra débourser jusqu’à 139 750 euros pour la 63 AMG… hors options, bien sûr.§ Moteur : 4 cylindres, V6 et V8 turbo-essence et turbo-diesel, cylindrée de 2,2 à 5,5 litres • Puissance : de 204 à 557 ch • Bonusmalus 2012 : de 0 à + 3 600 euros • Tarif : à partir de 64 300 euros.


AU QUOTIDIEN

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

17

D’autres projets sortent des cartons

Breaks

Si Mercedes a dégainé le premier en sortant son CLS Shooting Brake en série, Porsche lui emboîte le pas avec la Panamera Sport Turismo. Quant à Citroën, le Numéro 9 dessine le futur d’un hypothétique haut de gamme français. Porsche Panamera sPort turismo concePt

Lors de la présentation du CLS Shooting Brake, les dirigeants de Mercedes ont fait un clin d’œil au rival Porsche, qui prépare un break de chasse : « Ça se passe aussi à Stuttgart, alors ça reste en famille. » Les deux marques allemandes, nées dans cette ville, ne comptent toutefois se faire aucun cadeau sur le

marché des berlines de luxe. Porsche a ainsi dévoilé à Paris la version break de sa Panamera, une étude de style baptisée Sport Turismo Concept qui devrait déboucher rapidement sur un modèle de série. Propulsée par le V6 essence à compresseur de l’Audi S4 et associée à un moteur électrique, cette hybride promet des performances dignes de la tradition maison, mais avec une consommation de seulement 3,5 l/100 km. §

citroën numéro neuf

Déjà présenté au salon de Pékin, le Numéro 9 est revenu sur le stand Citroën du Mondial. Ce concept car aux lignes de break de chasse pourrait préfigurer une future DS9. Sachant qu’elle pourrait compter sur le succès des DS3, DS4 et DS5, déjà vendues à plus de 200 000 exemplaires. Une gamme premium que pourrait couronner un modèle digne de reprendre le flambeau des anciennes SM ou DS.

Hybride, le Numéro 9 associe un moteur THP de 225 chevaux et un moteur électrique de 70 chevaux, pour un 0 à 100 km en 5,4 s et une consommation de 1,7 l/100 km. Mais dans un contexte économique et social difficile, PSA pourrait devoir statuer sur l’avenir de plusieurs projets. Avec la chasse au haut de gamme annoncée par le barème du bonus-malus, espérons que la DS9 réussira à déboucher sur un modèle de série.§


18

AU QUOTIDIEN

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

Au mondial, le SUV fait sa révolution

Automobile

Les Sport Utility Vehicles (SUV) ont le vent en poupe. Délaissant les apti-

tudes tout terrain, le SUV moderne mise avant tout sur son design qui plaît au public, ses aspects pratiques et sa position de conduite haute.

léger : Audi CrosslAne

Le Crosslane Concept dévoilé à Paris préfigure le Q2, en concession en 2014. Ce SUV urbain (4,21 m de long) rivalisera notamment avec la Mini Countryman. Il mise sur un allégement maximal

l’Audi Crosslane.

(1 390 kg sur la balance) grâce à l’emploi massif d’aluminium et de carbone, malgré son moteur hybride et ses batteries. Si le prix n’est pas connu, on peut déjà dire qu’il sera élevé.

Basé sur la 208, le Suv 2008 de Peugeot s’annonce comme une alternative au Juke de Nissan.

phoToS rAphAëL héTier

urbAin : Peugeot 2008

La famille 208 va bientôt s’agrandir : la 2008 sera la variante SUV de la citadine de la marque au lion mais sans transmission 4x4. Mesurant 4,14 m, elle reste compacte et affirme sa vocation urbaine. Elle devrait s’afficher à partir de 17 000 euros, comme le Nissan Juke. Son lancement pourrait intervenir en 2013.

Nissan. Pas de moteur thermique mais une pile à combustible à hydrogène pour 500 km d’autonomie. Hélas, il restera au stade de concept.

ProPre : nissAn terrA

ACCessible : Chevrolet trAx

Avec son gabarit de poche (4,16 m de long) et son style baroudeur, le Terra démontre le savoir-faire de

le Nissan terra.

Très proche de son cousin l’Opel Mokka, la Chevrolet Trax s’en distingue par son équipement simpli-

la Chevrolet trax.

fié qui devrait lui assurer des tarifs raisonnables : l’entrée de gamme devrait débuter aux alentours de 17 500 euros. Fidèle à la tradition Chevrolet, elle cultive son look de mini 4x4 « made in USA ». §olivier duhAutoy

Aujourd’hui, à 15 heures sur le stand de TF1 (hall 2-2), venez rencontrer Christian Jeanpierre et, à 17 heures, Jean-Luc Lahaye pour Stars 80.


AU QUOTIDIEN

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

19

« Les objets sont devenus irréparables »

Environnement

Un ordinateur qui plante juste après expiration de la garantie, une imprimante qui s’arrête sans préavis… Ce

n’est pas un hasard, mais un système rodé qui pousse à la consommation en détruisant la planète, comme l’explique le professeur d’économie Serge Latouche. Dans votre livre Bon pour la casse*, vous dénoncez « l’obsolescence programmée ». De quoi s’agit-il ? L’obsolescence désigne un objet mis au rancard. Ce n’est pas nouveau : le chemin de fer a rendu la diligence obsolète. Cette obsolescence peut être technique ou psychologique. L’exemple type, c’est la mode féminine mais, aujourd’hui, cela touche presque tous les objets. Pour accélérer la consommation, il ne faut pas qu’ils durent trop longtemps. L’idée est d’y introduire une faille

pour qu’ils tombent en panne. Dans les faits, les 3 types d’obsolescence se mêlent : prenez l’iPhone 5, il est présenté comme différent de l’iPhone 4, il bénéficie d’un effet de mode et il a été rendu incompatible avec les équipements plus anciens. Peut-on prouver que les objets sont faits pour tomber en panne ? C’est extrêmement difficile à prouver. L’exemple le plus connu, ce sont les fabricants de lampes qui se sont entendus pour limiter la durée de vie des ampoules. En 2003, une class action a été intentée contre l’iPod dont la batterie durait dix-huit mois et ne pouvait être changée. Mais Apple a indemnisé les plaignants sans procès. La plupart des appareils sont conçus pour ne pas être réparables. Les consommateurs sont-ils victimes ou complices ? Les deux ! On s’est résignés à cette pratique. Il y a un plaisir à la

Avec l’Association de consommateurs

Logement : que peut changer le locataire ? dAvid rodrigues, chargé de mission.

Avant tout, il ne faut pas transformer le logement... Si le locataire peut effectuer des aménagements dans le logement, il ne peut pas, à moins d’avoir l’autorisation du bailleur, le transformer (abattre une cloison, par exemple). La possibilité pour le locataire de décorer librement son logement… Le locataire peut tout à fait repeindre les murs, choisir d’autres couleurs, changer la moquette ou mettre du papier peint.

… avec quelques limites cependant Le locataire ne doit pas choisir des coloris ou des motifs excentriques ou qui nuisent à la relocation ultérieure du bien. On évitera donc, par exemple, de peindre son plafond en noir ou ses murs en rouge. Le bailleur serait alors en droit de demander la remise en état du logement. Notre conseil Choisissez une décoration passepartout et, de préférence, plutôt sobre. Par précaution, demandez également l’autorisation du propriétaires si vous souhaitez changer la nature de certains revêtements (poser une moquette sur du parquet ou retirer un carrelage mural).§ www.clcv.org

consommation ostentatoire, et à jeter. Pendant des siècles, on transmettait à ses enfants les meubles, l’horloge, les vêtements… Cette tendance existe toujours mais les gens sont transformés en bêtes à acheter. Or on sait que les ressources (pétrole, minerais, cobalt…) sont limitées. Quelles sont les solutions ? Il faudrait changer le système ! La première réaction a été de demander des garanties d’un an ou deux. Un débat est en cours en France pour imposer une garantie de dix ans. L’autre idée, c’est l’écoconception. En Allemagne, Xerox s’est mis à louer ses photocopieuses, plutôt que de les vendre, et a donc conçu ses machines en modules. Chacun peut être amélioré, réparé en cas de panne, puis décomposé et recyclé en fin de vie. §annE-aël durand

* Editions LLL, 13 euros.

Serge latouche, professeur d’économie et chantre de la décroissance, auteur de Bon pour la casse. nicoLas richoffEr / mEtro


20

AU QUOTIDIEN

SPÉCIAL

jEudi 11 oCtobrE 2012

fête de la science

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

www.metrofrance.com

Evénement

Au rendez-vous du savoir national. La Fête de la science se déroule partout en France jusqu’à dimanche. lauRéatS. Chaque année, cinq projets sont mis en avant.

En Nouvelle-Calédonie, le projet symbiose met en avant les énergies renouvelables. Comité d’organisation symbiose

Dossier réalisé par Hugo giusti

L

a science est à la fête. Jusqu’à dimanche, des animations et des événements présentent la science sous un autre jour, loin des clichés. Comme chaque année, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a retenu 5 projets innovants qu’il finance pour un montant de 200 000 euros. Metro détaille chacun d’entre eux.

SymbioSe en nouvelle-Calédonie

Le projet est parti d’un constat. « La Nouvelle-Calédonie est située dans le Pacifique, où l’on recense déjà les premières victimes de la montée du niveau des océans, liée au réchauffement climatique », témoigne Nina Julié, membre du comité d’organisation. L’objectif du projet Symbiose est donc de « réunir un maximum d’acteurs scientifiques afin d’éclairer le visiteur sur les énergies renouvelables ». Ouverture scientifique mais aussi culturelle, puisque six pays de la zone Pacifique sont également de la fête : l’Australie, le Japon, la Corée du Sud, la Nouvelle-Zélande, le Vanuatu et les Fidji.

Rhône-alpeS RetouRne veRS le futuR

La fardier de Cugnot, première voiture à moteur datant de 1770, parade dans les rues de Grenoble à sa vitesse de pointe : 3 km/h. « Au vu des progrès effectués depuis et face à l’épuisement des

ressources pétrolières, les visiteurs doivent imaginer les moyens de transport de demain », explique Johan Petiteau, responsable du comité d’organisation du projet. « A l’inverse, ingénieurs, industriels et scientifiques présentent leurs inventions, soumises aux tests du public. » A quand la DeLorean de Marty McFly ?

plusieurs objets mystères en posant aux spécialistes une série de questions. » Thèmes abordés : la santé, l’espace, le climat et la biodiversité. D’autre part, les ingénieurs présenteront leur parcours personnel afin de démystifier les métiers scientifiques et, peut-être, de susciter des vocations.

leS paRiSienS en Speed dating

Enjeu mondial de nos prochaines décennies, le thème de l’énergie s’est imposé aux yeux de Marie Doneda, responsable du projet « Energize-toi » à Limoges. « L’année 2012 est l’Année internationale de l’énergie durable », rappelle la responsable de l’association Récréasciences, lauréate de cette édition. La sensibilisation s’effectue notamment par un parcours

Le principe du projet Sciences au carré(e) ?... « Le Schmilblick », s’enthousiasme Lucinda Aïssani, responsable du comité d’Ile-deFrance. « Avec 80 experts scientifiques et une dizaine d’organismes publics, dont Météo France et le CNRS, nous nous installons sur la place Carrée du Forum des Halles. Les visiteurs doivent découvrir

le limouSin déboRde d’éneRgie

ludique dans la ville, mais aussi par des expositions, des spectacles et des bars des sciences pour ceux qui ont soif d’apprendre.

paCa en tRoiS dimenSionS

« Les géosciences ne sont pas ringardes ! » Jean-Simon Pagès, responsable du projet pour la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, compte bien mélanger géosciences, art contemporain et nouvelles technologies. « Nous présentons les moyens numériques développés par les chercheurs, comme l’imagerie 3D, pour anticiper notamment les risques naturels », poursuit-il. L’essentiel de la manifestation se déroule dans la réserve naturelle de Digne-les-Bains, où a lieu une exposition sur les 15 réserves naturelles nationales.§


22

Fête de la science

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

Geneviève Fioraso : « La France peut être fière de ses chercheurs » Rencontre

Parmi les 5 lauréats nationaux, lequel vous interpelle-t-il le plus ? Encore une fois, je suis sensible à ceux relatifs à l’énergie. Le projet d’écomobilité grenoblois, Déplacement du futur, est audacieux. Autopartage, véhicules et vélos électriques, skates motorisés et trottinettes à hydrogène sont à tester au sein du village des sciences. Idem pour Energize-toi à Limoges, qui propose une expérimentation via un parcours ludique orientée vers les jeunes. Ces deux initiatives nécessitent de nouveaux usages et comportements essentiels pour l’avenir.

La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, explique les enjeux de la Fête de la science. L’occasion, aussi, de faire le point sur l’état de la discipline en France.

Pourquoi organiser une Fête de la science ? Sa première édition remonte à 1991. On la doit à Hubert Curien, ancien ministre de la Recherche. Il avait cette obsession du dialogue et du partage avec les citoyens sur la science. L’objectif était aussi de montrer le côté joyeux de la science, en tant que connaissance, curiosité, appétence que l’on pouvait éprouver pour elle dès le plus jeune âge. Enfin, les organisateurs espéraient susciter la curiosité et l’empathie des étudiants, de moins en moins attirés par les filières comme les sciences humaines, l’astronomie, la biologie, la santé…

Comment la France se situe-t-elle, d’un point de vue scientifique, au niveau européen et mondial ? On peut être fier de la compétence de nos chercheurs. Par exemple, la France investit 45 millions d’euros par an pour la recherche sur le sida. Les Etats-Unis 4,5 milliards. Mais le nombre des publications scientifiques américaines sur le sujet n’est que 10 fois supérieur au nôtre. Le ratio prouve que nous restons très performants. Et nous serions encore meilleurs si nous étions davantage Européens. Il faut créer une Europe de la recherche, comme cela a été fait pour l’espace et la communication.

2012 est l’Année internationale de l’énergie durable, dont la Fête de la science se fait largement écho. En quoi est-ce un enjeu majeur ? Politiquement, le sujet va de pair avec la transition énergétique engagée par la France. Beaucoup de pays, quels que soient leurs choix énergétiques, essaient de diversifier les sources d’énergie. Celles-ci ne sont pas infinies, surtout pour les hydrocarbures (pétrole, charbon, gaz). Il faut donc nous réorienter vers les énergies renouvelables comme le vent (éoliennes) ou le soleil (photovoltaïque). D’autre part, en 2050, nous serons 9 milliards d’humains. Nous ne pourrons pas mettre du nucléaire partout sans risquer des dérives aux desseins peu louables.

« L’objectif est de montrer le côté joyeux de la science. » Geneviève FioRaso.

La ministre souhaite voir la France se réorienter vers les énergies renouvelables. Zoé ducouRnau/mEtRo

Au sujet du questionnaire « la science en 10 questions » proposé aux lauréats, en auriez-vous une onzième à dévoiler aux lecteurs de Metro ? Concernant la radioactivité en avion (lire page suivante), je le savais ! J’ai travaillé sur l’énergie avec les pays de l’Est et je suis passée à côté de Tchernobyl, il y a une vingtaine d’années. On avait davantage de radioactivité dans l’avion que dans d’autres centrales semblables à Tchernobyl. Sinon, connaissez-vous la durée d’un vol habité sur Mars ? Un an et demi… Ça fait long !§


fête de la science

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

23

Dix réponses à des questions insolites

Détente

Certains acteurs scientifiques de l’événement culturel se sont amusés à répondre à quelques questions...

Quel est le premier véhicule automobile de l’histoire ? Le fardier de Cugnot, inventé en 1770 par le Français Nicolas-Joseph Cugnot. Peut-on faire passer une radio aux dinosaures ? Bien sûr ! Les os fossilisés renferment beaucoup d’informations à décrypter. L’utilisation de techniques modernes (isotopes, rayons X) semble démontrer que de nombreux dinosaures avaient le sang chaud. La trace de pas de Neil Armstrong sur la Lune a-t-elle disparu ? Non. Elle va rester encore des centaines d’années, grâce à l’absence d’érosion sur la surface lunaire. Quel nom portait le premier satellite français, lancé en 1965 ?

L’empreinte de Neil Armstrong sur la Lune mettra des centaines d’années à s’effacer. N.A.S.A./SIPA

Astérix, par Toutatis ! A l’origine, il avait été baptisé Zébulon, comme le personnage à ressort du Manège enchanté. Mais le Cnes a craint le ridicule… Pourquoi notre doigt reste-t-il collé sur les glaçons ? A cause de la sueur des doigts qui gèle au contact du glaçon. Cette

eau vient se glisser dans les pores de la peau pour se solidifier. Pourquoi la pression atmosphérique diminue-t-elle avec l’altitude ? En montant en altitude, la hauteur de la colonne d’air au-dessus de notre tête est moins importante et donc son poids diminue. Quel phénomène naturel pourrait

amortir le réchauffement climatique en Antarctique ? L’augmentation des chutes de neige. En effet, celles-ci influeront sur la « blancheur » de la neige et sa capacité à réfléchir le rayonnement solaire. Ce qui réduira ainsi l’amplitude du changement climatique au centre du continent. Pourquoi les feuilles brunissentelles en automne ? Car la chlorophylle verte est moins présente et laisse alors apparaître la couleur rouge-brun des autres pigments (carotène). Pourquoi y a-t-il plus de radioactivité quand on est en avion ? Plus on est en altitude, moins la couche d’atmosphère nous protège des rayons solaires et cosmiques radioactifs… mais rien de dangereux ! Quel est l’âge de la plus vieille ampoule allumée ? Cent onze ans. L’ampoule Livermore brille depuis 1901 en Californie.§


24

fête de la science

Une portée nationale

Le Poitou-Charentes déguste

Chiffres. Près de 1,5 million de personnes sont attendues lors de cette 21e édition de la Fête de la science. On dénombre près de 3 000 projets et 80 opérations d’envergure partout en France. Toute la famille de la science est représentée : astronomie, environnement, santé, biologie, préhistoire, robotique. Et tout est gratuit !

Un nouveau site Web Innovations. Le site Internet de la Fête de la science s’offre un lift. Nouvelle page d’accueil, images et couleurs… L’objectif est simple : rendre le site plus attractif pour le grand public. De plus, cette année, le site propose de géolocaliser les 3 000 événements de la Fête grâce à une carte interactive. Le public pourra visualiser les animations locales et accéder à une description de l’événement. Infos et cartes sur www.fetedelascience.fr et sur www.facebook.com/fetedelascience

Le site de la Fête a fait peau neuve. dr

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

Terroir. Foie gras, châtaignes, miel… Les productions gastronomiques de la région Poitou-Charentes étaient déjà consommées au temps des Gallo-Romains, il y a près de deux mille ans. L’occasion de (re)déguster ces productions gourmandes et de découvrir l’évolution des techniques artisanales auprès des producteurs locaux. Jamy Gourmaud sera le porte-parole du jury cette année. lydIe/SIPa

Samedi 13 octobre, sur le site archéologique des Tours Mirandes (Vendeuvre-du-Poitou).

Vulgarisation

La science vraiment pour tous récompense. Pour la 4e année d’affilée, la communauté scientifique prime la meilleure vulgarisation. En ouverture de la

manifestation, le prix Le Goût des sciences est attribué aux trois initiatives les plus accessibles au grand public. « Il faut réconcilier les citoyens avec la science et leur montrer qu’elle est dans tout et partout dans leur quotidien », explique le ministère de la Recherche, à la tête du projet. Récent gagnant : une BD relatant la guerre d’Algérie. « Par ce biais, on montre au public que l’histoire est une science et un domaine de recherche. » Le jury, mixte, est composé de chercheurs, d’universitaires, de journalistes, de médiateurs et de représentants du secteur privé. Jamy Gourmaud (de l’émission « C’est pas sorcier ») en sera le porte-parole lors de la remise des prix, le 11 octobre.

Les réseaux sociaux seront en question à Cesson-Sévigné. Paul SakuMa/aP/SIPa

Un village de la découverte Bretagne. Les 40 stands du village des sciences à Cesson-Sévigné permettront aux visiteurs de rencontrer les organismes de recherche, les universités, les entreprises et les collectivités. Objectif : comprendre les avancées scientifiques, susciter le débat et attiser la curiosité sur des sujets de société. Un espace vidéo proposera de visualiser des films de jeunes chercheurs rennais.


CULTURE

26

3 Art

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

Cinéma Le succès aiguise les appétits. Taken 3, qui n’était

pas prévu à l’origine, devrait finalement voir le jour. Le 2e volet a affiché 117 millions de dollars de recettes mondiales dès son premier week-end.

ToP

DANS LA MAISON. Le dernier film de François Ozon, avec Fabrice Luchini, a réalisé le meilleur démarrage des nouveautés avec 2 429 entrées enregistrées à la séance de 14 heures à Paris. Il devance Clochette et le secret des fées et Ted.

floP

DieuDonné. L’humoriste, qui n’a pas payé ses impôts depuis quinze ans, doit 887 000 euros au fisc. Pour qu’il règle ses dettes, la justice a ordonné la vente forcée aux enchères publiques d’un ensemble immobilier lui appartenant en Eure-et-Loir.

En attendant Hopper

People in the sun, 1960. 2011 PHoTo SmITHSonIan amErIcan arT muSEum / arT rESourcE / ScaLa FLorEncE

exposition. Le Grand Palais a ouvert hier sa grande rétrospective consacrée au peintre américain. naturalisme. Ses influences parisiennes sont particulièrement bien mises en lumière. jennifer lesieur

o

n a dit de lui que c’était le peintre de l’attente. Attente d’une lettre, d’un train, d’un client, d’un crépuscule. Les personnages de l’Américain Edward Hopper (1882-1967) ont souvent les yeux dans le vague, ou tournés vers une fenêtre, ce qui revient au même. Les toiles de Hopper sont devenues si célèbres qu’on ignore à peu près tout son parcours à lui. L’exposition du Grand Palais consacre autant de place aux années de formation du peintre qu’à ses toiles de la maturité, une décision opportune, puisque dès ses débuts, Hopper attendait quelque chose, quelque part. Il fait ses premières armes à la New York School of Art, mais

c’est le Paris des années 1900 qui le forme, celui des guinguettes et des bals de Montmartre.

Influences françaises

Sans être un Toulouse-Lautrec, Hopper l’apprenti pique à Degas ses angles décalés, et aux impressionnistes leurs tons veloutés. Le Grand Palais présente des tableaux où l’influence est évidente : Femme cousant dans un intérieur, de Félix Vallotton, est du Hopper avant l’heure. Une femme s’ennuie dans un salon, et c’est tout un courant pictural qui naît. Hopper séjournera à trois reprises à Paris. Après avoir écumé les allées du Louvre, il s’installe à New York en 1913, et il y restera jusqu’à sa mort. Comme sa peinture peine à trouver acheteur, il devient illustrateur

commercial. Ce travail, qu’il juge alimentaire, lui permet de dessiner ses premières scènes de la vie de bureau, et ses personnages comme absents au monde. Dès 1912, il aborde ses sujets américains, dont cet étrange Soir bleu où un clown fait sa pause, cigarette aux lèvres. Ses gravures, moins connues, lancent le Hopper qu’on connaît : les voyageurs rêveurs de Night on the El Train, le passant de Night Shadows qui traverse une rue déserte, en vue plongée...

Lumière et soleil

Mais l’attrait magnétique de Hopper n’est pas seulement dû à la mélancolie qui sourd de ses figures solitaires. Il suffit de se retrouver devant Lighthouse Hill pour se retrouver baigné d’une lumière d’été. Ce ciel et cet océan si bleus, ces prairies si vertes, c’est une fenêtre ouverte vers la plus belle saison. « Ce que j’ai cherché à peindre, disait l’artiste, ce ne sont ni les grimaces ni les gestes

des gens ; c’est la lumière du soleil sur la façade d’une maison. » Eclairés par un matin ensoleillé, ses personnages ont toujours l’air de bronzer en direct. Les années 1930 sont celles de la reconnaissance, Hopper est plusieurs fois honoré par le musée d’art moderne de New York. En s’inspirant des films de gangsters et de Hemingway, il signe son chefd’œuvre, Nighthawks. En 1941, il traverse les parcs naturels et n’en rapporte que deux aquarelles. La peinture d’après nature ne l’inspire plus, Hopper restera dans son atelier new-yorkais où naissent d’autres grands instants de solitude : Gas, Hotel Lobby, Room in New York. Two Comedians (1966) marque la fin de sa vie comme de son œuvre. Deux acteurs s’apprêtent à saluer sur scène. Pourtant, eux aussi ont toujours l’air d’attendre quelque chose. § Edward Hopper, jusqu’au 28 janvier au Grand Palais, Paris VIIIe. Tarifs : de 8 à 12 euros.


CULTURE

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

Amel bent lors de l’avant-première de Clochette et le Secret des fées, sur les Champs-elysée, la semaine dernière. Anthony GhnASSiA / SipA

Amel Bent : « Je me suis libérée » Interview

Son agenda est plus que chargé. Un an

après la sortie de son quatrième album, Amel Bent prête sa voix à Cristal dans le film d’animation Clochette et le secret des fées, sorti hier. Tout en préparant son prochain opus, elle assure le show dans « Danse avec les stars ». Comment avez-vous réagi quand on vous a proposé de doubler Cristal ? Dès que j’ai entendu “Disney”, j’ai dit oui tout de suite, sans même savoir qui j’allais doubler. Le plus beau, c’est d’avoir vu ce dessin animé avec ma voix. Ça m’a beaucoup émue. Cela fait bizarre de dire qu’à 27 ans, j’ai réalisé un rêve en doublant un Disney, mais c’est la vérité. Je pensais qu’avec ma voix d’adulte, assez rauque, ce n’était presque plus faisable. Qu’est-ce que représente la fée clochette pour vous ?

Elle personnalise le monde de Disney. Pour preuve, on la retrouve au début de chaque dessin animé en train de tourbillonner autour du château. Mais mon dessin animé préféré reste La Belle et la Bête pour cette vraie nana, qui se sacrifie pour sauver son père. Il y a de belles valeurs quand on le regarde au second degré. Lorie, qui double la fée Clochette, est maintenant votre concurrente dans « Danse avec les stars »... Dans le jeu, on est tous les uns contre les autres. Mais je ne sens pas du tout cette concurrence au quotidien. Tous les candidats sont très soudés. Cela reste un jeu et on ne joue pas notre carrière. On prend ça au sérieux mais avec de l’autodérision. Vous êtes arrivée première, ex æquo avec Lorie, vous vous y attendiez ? Pas du tout. On a tous bossé comme des fous. Je suis super

27

contente. Je ne pensais pas que j’étais capable de ça. Je suis encore choquée par ma prestation. On vous sent très à l’aise avec votre corps. Cette émission est un peu une revanche pour vous ? Franchement oui. Cela fait quelques années que je n’ai plus trop de complexes. J’ai soigné tout ça à travers mon métier de chanteuse. Mais entre ne plus avoir de com-

plexes et assumer son corps, l’utiliser et en jouer, il y a quand même un monde. Et, samedi, j’ai fait deux fois le tour du monde dans ma tête. Je suis passée du blocage à la folie. J’ai l’impression de m’être libérée de quelque chose. Vous préparez un 5e album, vous en êtes où ? J’ai commencé à enregistrer il y a cinq mois, avant de savoir que j’allais m’embarquer dans « Danse avec les stars ». Même si j’ai toutes les raisons de finir cet album rapidement pour profiter de l’exposition médiatique, je n’en ai pas envie. Je le sortirai uniquement quand j’en serai vraiment satisfaite. §PROPOS RECUEILLIS PAR judIth korber


28

SORTIES

Talents bruts

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

festival

Et si le futur du cinéma français s’écrivait en marge du circuit traditionnel ?

Pour sa sixième édition, le festival Les Pépites du cinéma poursuit son travail de défrichage et de promotion d’un septième art « différent », tourné sans le soutien des télés et des grandes écoles parisiennes. « J’ai créé cette manifestation en 2006 pour mettre en avant une génération qui n’avait pas droit de cité », explique la déléguée générale Aïcha Belaïdi. Ce sont des gens qui ont entre 25 et 40 ans, issus du métissage, pas seulement des quartiers, qui travaillent en indépendants et n’attendent pas qu’on leur donne des moyens pour faire des films. »

Peu de moyens mais des idées

le jeune réalisateur Rachid Djaïdani, soutenu par les Pépites du cinéma. ANDERSEN ULF/SIPA

Coup de cœur BD

26 avril 1986 PAR jeAn-PhiliPPe lefèvRe, animateur

Le titre de mon coup de cœur est une date. Mais pas une parmi d’autres, non. Une date qui porte un nom comme un cauchemar accroché aux nuits de l’humanité, c’est Tchernobyl. Considéré comme la plus grande catastrophe nucléaire du siècle dernier, Tchernobyl arrive ces jours-ci dans une BD signée du talentueux et intrépide Emmanuel Lepage. Un printemps à Tchernobyl, aux éditions Futuropolis, c’est l’histoire vécue d’Emmanuel Lepage dans ce temple de l’horreur, si loin et pourtant si proche de nous. En 2008, il se rend sur place, avec des gants, des sur-chaussures et un masque. Il commence à dessiner dans un carnet qu’il ramène à Paris. Dans la BD, on découvre l’ensemble de son périple, son quotidien vers cet inconnu qui effraie et l’ensemble des interrogations existentielles et métaphy-

siques qui s’en suivent. Comme d’habitude, c’est passionnant et c’est d’une beauté renversante. Emmanuel Lepage fait découvrir un autre Tchernobyl, loin de ce qu’on pouvait imaginer !§ Retrouvez l’émission « Un monde de bulles » tous les vendredis, à 23 heures, sur Public Sénat.

Le symbole ? Rachid Djaïdani, accompagné par les Pépites du cinéma depuis ses débuts, et lauréat pour son premier film, Rengaine, du prix Fipresci à la Quinzaine des réalisateurs, en mai dernier, à Cannes. L’histoire de Dorcy,

un jeune Noir chrétien, qui rêve d’épouser Sabrine, une Maghrébine. Sauf que les frères de cette dernière ne sont pas d’accord. « C’est un film de troupe, collectif, réalisé avec peu de moyens mais une énergie de dingue », souligne Aïcha Belaïdi, ravie de le présenter vendredi soir, en avant-première de sa sortie nationale, le 14 novembre. Au total, une quarantaine de films, longs métrages, courts et documentaires seront diffusés lors du festival, qui se déroule dans trois cinémas d’Ilede-France. « Tous ont en commun une forme de citoyenneté, un engagement, l’envie de parler du monde, même les comédies », observe la déléguée générale, ravie d’accueillir un parrain de choix, le cinéaste Michel Gondry. Un spécialiste des films tournés sans gros budget, mais avec des tonnes d’idées. §jéRôme veRmelin Les Pépites du cinéma, du 12 au 21 octobre à l’auditorium Saint-Germain, VIe, au cinéma de l’Etoile, La Courneuve, et à Commune image, Saint-Ouen. Tout le programme sur le site pepitesducinema.com


SORTIES

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

showcase

29

concert Zebda à son Zénith

Baden Baden, pop de haute voltige Le groupe Baden Baden vient de publier un excellent premier album, intitulé Coline. Association entre le lyrisme d’Arcade Fire et l’onirisme d’Alain Souchon, la pop des petits Frenchies fait des grands écarts épatants, le tout interprété en français et en anglais. Un grand bol d’air frais.

Absent des bacs pendant neuf ans, Zebda a effectué un retour remarqué en janvier avec Second Tour. L’occasion de retrouver l’énergie irrésistible des Toulousains sur scène. Ce soir au Zénith de Paris, 30 avenue Corentin-Cariou, xIxe. 20 heures, 27,50 euros.

Samedi, à 13 heures, à la Fnac des ternes. entrée libre.

Radiohead, reparti pour un tour C’est une occasion à ne pas rater. Très rare depuis quelques années, Radiohead s’est lancé dans une nouvelle tournée, près de deux ans après la sortie de The Kings of Limbs. Le groupe de Thom Yorke est toujours aussi magnétique en live. Ce soir et

Danny Payne / Rex Featu/Rex/SIPa

demain soir à Paris-Bercy, boulevard de Bercy, xIIe. 20 heures, de 65 à 76 euros.

Bérengère Krief, la marla de Bref, actuellement au Grand Point-Virgule. BaLteL/SIPa

HUMOUR

Le Point-Virgule voit grand

Les plus grands ont démarré là. Jean-Marie Bigard, Florence

Foresti, Anne Roumanoff, Stéphane Guillon, Olivier de Benoist, Christophe Alévêque, ils ont tous fait leurs premiers pas au Point-Virgule, minuscule enceinte où le public se retrouve nez-à-nez avec l’artiste. Nouveauté en cette rentrée pour l’établissement, qui ouvre un grand frère dans le XVe arrondissement, près de Montparnasse. Deux nouvelles salles de spectacles de 450 et 225 places accueilleront des humoristes populaires, déjà passés par le Point-Virgule. Au programme des prochains mois : Bérengère Krief, Chris Esquerre, Alex Lutz et Ben. §B. t. Le Grand Point-Virgule, 8 bis rue de l’arrivée, xVe. De 22 à 35 euros.

DR

concert

one man show Kheiron fait comme chez lui Actuellement chroniqueur dans l’émission « Fidèles au poste », diffusée sur France 4, Kheiron passe à la vitesse supérieure et investit une salle plus grande. Dans son spectacle, le jeune humoriste se moque des petits rituels de la vie quotidienne, avec un sens inné de l’improvisation. Jeudi, vendredi, samedi, à L’européen, 3 rue Biot, xVIIe. 20 h 30. De 20 à 28 euros.


30

CULTURE

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

un aperçu des extraits du musée Pompidou virtuel. J-C PlanChe

Pompidou passe au numérique Musée

Beaubourg est désormais également un musée numérique. Le coup d’en-

voi de ce Centre Pompidou Virtuel a été donné la semaine dernière par Alain Seban, le président de l’établissement public, qui en avait fait l’un de ses projets stratégiques dès son arrivée à la tête de Beaubourg en 2007. « Nous faisons un grand bond en avant en ouvrant à tous les internautes les contenus du Centre, a déclaré Alain Seban. C’est la première fois qu’un musée ouvre ainsi ses contenus sur son site, au lieu de se limiter à fournir des contenus créés spécifiquement pour Internet. »

75 000 œuvres en un clic

« Le but n’est pas de créer un musée virtuel qui ne serait que la copie de ce que tout le monde peut voir, mais de montrer ce qui ne se voit pas, les réserves, la connaissance, a-t-il ajouté. Le site

eXPress

www.centrepompidou.fr offre déjà la possibilité d’accéder à 95 000 ressources numériques, tous supports confondus. Les reproductions des 75 000 œuvres du Musée national d’art moderne seront à terme accessibles en quelques clics. Une partie sont déjà en ligne et il est possible de zoomer en haute définition sur les œuvres. Les fiches détaillées de près de 6 000 artistes seront peu à peu consultables. Captations de performances, de conférences, interviews d’artistes ou de commissaires d’exposition, mais aussi catalogues seront progressivement mis en ligne. Le Centre Pompidou Virtuel représente également « une révolution technologique » car il utilise les technologies du « Web sémantique », ajoute Alain Seban. L’internaute va « naviguer par le sens », de façon simple et intuitive, et pourra construire son propre parcours. §jennifer Lesieur

§Musique. Un inédit des Rolling Stones « Doom and gloom »

sera dévoilé ce matin, avant l’album le 12 novembre. Cinéma. Snoopy va faire ses premiers pas sur grand écran en 2015 dans une adaptation signée Steve Martino (L’Age de Glace 4)§Vente. Costume, aston Martin... la vente aux enchères chez Christie’s d’objets de James Bond a rapporté 2 millions d’euros au bénéfice de douze associations.


32

médias

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

Mon prêtre, ce héros Série

pousser des jeunes gens à changer radicalement de vie ? Qu’ils soient anciens scouts, repris de justice, héros de vos soirées d’hiver sont des homosexuels ou fils à papa, nos prêtres. Arte lance aujourd’hui Ainsi cinq héros ont tous entendu l’appel soient-ils, sa nouvelle ficde Dieu. « Ainsi soient-ils Ainsi soient-ils ce soir, à 20 h 50, sur Arte n’est pas une série sur tion, sur cinq séminaristes qui s’apprêtent à endosser la la religion mais sur la jeunesse, recsoutane. Un sujet risqué, pour ne tifie Nahon. Qui sont ces jeunes pas dire osé, mais qui a passionné hommes qui se destinent à la prêBruno Nahon, créateur et produc- trise ? » teur du projet, et ses scénaristes. « Nous avions envie de parler de perUn univers réaliste sonnages qui cherchent un sens à Il faut dire qu’il s’en passe des leur vie, explique Bruno Nahon. choses, derrière les murs clos du Pourquoi sommes-nous là ? A une séminaire des Capucins. Dilemmes, époque aussi permissive que la trahisons, secrets, l’univers de nôtre, cinq jeunes gens vont choisir l’Eglise est un terrain de jeu formid’entrer dans un univers fait de dable auquel la télévision française, règles et de contraintes. Mais sans (contrairement au cinéma) n’a jamais se couper du monde ». jamais osé se frotter. « Ça a été un Alors que l’Eglise est confrontée à combat permanent pour faire vivre une crise des vocations (en 2011, cette série si particulière, poursuit 106 prêtres ont été ordonnés, soit le producteur. Nous avons voulu 10 % de moins que l’année précé- proposer quelque chose d’audadente), qu’est-ce qui peut encore cieux, à mi-chemin entre la fiction

Adieu flics véreux, avocats tordus et médecins cyniques. Les nouveaux

on peut être séminariste et sexy. la preuve avec Ainsi soient-ils... Alberto bocos gil

populaire et la série d’auteur. » Et le résultat est réussi. Ainsi soientils est une série captivante, sombre et pleine de grâce. Romanesque aussi, même si elle cherche avant tout à être réaliste, les auteurs ayant été conseillés par des gens d’Eglise qui ont quitté l’institution. « Forcément, tout est condensé car nous faisons de la fiction. Mais Ainsi soientils reflète parfaitement le quotidien des séminaristes. Il n’y a aucune affabulation, même s’il est probable

que l’Eglise dira le contraire. » Arte a d’ailleurs été tellement emballée par le résultat qu’elle a déjà commandé une deuxième saison, actuellement en cours d’écriture. « Nous voulons continuer à faire de la fiction de haut niveau et qui interroge le spectateur. Aux Etats-Unis, les gens regardent les séries pour voir comment va la société américaine. Avec Ainsi soient-ils, nous donnons des nouvelles de la société française. » §rania hoballah


médias

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

La Petite Maison dans la prairie, bientôt au cinéma ?

EN BREF

Fiction

Fiction

Jane Campion passe à la télé. La

réalisatrice de La Leçon de piano tournera bientôt en NouvelleZélande sa première fiction télé, Top of the Lake, une minisérie qui sera d’abord diffusée début 2013 sur BBC Two. Au casting, Holly Hunter, Elisabeth Moss (Mad Men), Peter Mullan (Cheval de guerre) et David Wenham (Le seigneur des anneaux).

C’est la série qui a bercé notre enfance. La Petite Maison dans la prai-

rie va faire son grand retour... au cinéma. La série créée par Michael Landon, alias Charles Ingalls, s’est arrêtée en 1983 après neuf saisons, mais elle est sans cesse rediffusée depuis dans le monde entier. Son adaptation cinématographique se précise. D’après Deadline.com, Sony Pictures a décidé de donner un coup d’accélérateur aux nouvelles aventures de la famille Ingalls.

Laura Ingalls a vraiment existé

Le studio serait en négociation avec le réalisateur David Gordon Green (Délire express, Votre majesté), la scénariste Abi Morgan (Shame) et le producteur Scott Rudin (The Social network, No Country for old men). Si rien n’est encore signé, tout ce petit monde s’active pour donner une

20.50 Divertissement

MasterChef Présentation : Carole Rousseau. 23.10 MasterChef se met à table Divertissement. 0.15 New York, section criminelle Série. «Entre deux mondes» - «Le rideau tombe». Avec K. Erbe. 1.55 Reportages Mag. «Les petits bistrots font de la résistance».

Envoyé spécial «Jeunes musulmans contre la République». Présentation : Guilaine Chenu, Françoise Joly.

Le cerveau Comédie de Gérard Oury. 1969. Fr/Ital. 110 mn. Avec Jean-Paul Belmondo, Bourvil, David Niven.

22.15 Complément d’enquête Magazine. «Hôpital public : comment éviter la faillite ?». 23.15 Grand public Mag. Présentation : A. Touihri. 0.50 Journal de la nuit

22.50 Soir/3 23.20 Borsalino Policier de Jacques Deray. 1969. Fr. 120 mn. Avec Jean-Paul Belmondo, Alain Delon. 1.25 Libre court Magazine. «Vivre ensemble».

TMC 20.45 Les Rois mages Comédie de et avec Didier Bourdon, Bernard Campan. 2001. Fr. 97 mn. Avec Pascal Légitimus. 22.25 7 ans de mariage Comédie de et avec Didier Bourdon. 2003. Fr. 100 mn.

w9 20.50 Babylon A.D Science-fiction de Mathieu Kassovitz. 2006. Fr/USA/Brit. 95 mn. Avec Vin Diesel, Mélanie Thierry. 22.35 Spartacus : Les dieux de l’arène Série. «Un lourd passé» - «Mission».

NT1 20.45 Falling Skies Série. «Action de grâce» - «Tuer en silence» «Le sanctuaire» (1/2). Avec Noah Wyle. 23.20 L’empreinte de la mort Action de Philippe Martinez. 2005. USA. 87 mn.

NRJ12 20.35 Tellement vrai Magazine. Notamment : «Ils mènent une double vie» (3) - «Vivre avec un proche infernal». Présentation : Matthieu Delormeau. 2.00 Vous êtes en direct Talk-show.

Simon Baker. dr

Et de douze ! La nouvelle saison de

seconde vie au show inspiré des romans autobiographique de Laura Ingalls Wildern et qui racontent le quotidien d’une famille de pionniers américains à la fin du XIXe siècle. Reste à savoir qui reprendra les rôles tenus par Melissa Gilbert (Laura Ingalls), Michael Landon (Charles Ingalls) ou encore Alison Arngrim (la célèbre peste Nellie Oleson). Nostalgie, quand tu nous tiens... §rania hoBallah

20.45 Film

d’Europe 1 qu’il préparait une nouvelle série d’émissions. Dans « Les grandes familles », le journaliste s’intéressera aux sagas familiales qui ont marqué l’opinion, comme les Bettencourt ou encore les Villemin.

Aventure

Charles ingalls et sa petite famille. dr

20.45 Magazine

33

« Koh Lanta » arrivera le 2 novembre prochain sur TF1. Cette année, les vingt candidats se sont envolés pour la Malaisie, toujours en compagnie de Denis Brogniart, mais avec de nouvelles règles du jeu. Quatre candidats seront exclus dès le premier épisode, et ils devront gagner leur place dès la semaine suivante.

Projet

Laurent Delahousse ne s’arrête jamais. L’animateur d’« Un jour un

destin » a annoncé sur l’antenne

20.55 Série

Audiences

The Mentalist cartonne encore.

La fiction américaine avec Simon Baker a réalisé son record de l’année en réunissant 9,5 millions de personnes (34 % de part d’audience), très loin devant la concurrence. En deuxième position, France 3 arrive loin derrière avec le téléfilm Malgré elles, suivi par 4 millions de curieux.

20.50 Série

20.50 Série

Homeland «L’appât». Avec Claire Danes, Damian Lewis.

Ainsi soient-ils Avec Jean-Luc Bideau, Thierry Gimenez.

21.45 Homeland Série. «Obsessions». 22.35 The Big C Série. «La patiente a des limites» «Les chaises musicales». 23.35 Raising Hope Série. «Les sous-doués» «Le système parfait».

21.45 Ainsi soient-ils Série. Avec T. Gimenez. 22.30 Dernier souffle Documentaire. 2008. 23.20 L’âme en sang Documentaire. 2010. 1.00 Les disparues Western de Ron Howard. 2002. USA. VM. 132 mn.

FRANCE 4 20.45 FBI : portés disparus Série. «Les racines du mal» - «En cage» «Le nettoyeur». Avec Anthony LaPaglia. 22.50 Fidèles au poste Divertissement. Présentation : Bruno Guillon.

GuLLI 20.45 Le jouet Comédie de Francis Veber. 1976. Fr. 90 mn. Avec Pierre Richard. 22.25 Les fous du stade Comédie de Claude Zidi. 1972. Fr. 85 mn. 0.20 Ma sorcière bien-aimée Série.

Bones «La diva des affaires». Avec Emily Deschanel, David Boreanaz. 21.35 Bones Série. «Apparences trompeuses» - «Les cornes du diable» - «Séisme» «La place du père». Avec Emily Deschanel. 0.55 66 minutes Mag. 2.05 Les nuits de M6

FRANCE 5 20.35 La grande librairie Magazine. Présentation : François Busnel. 21.40 Les dix plaies d’Égypte Série doc. «Duel sur le Nil». 22.30 C dans l’air Magazine.

D8 20.50 Braquo Série. «Max» - «La ligne jaune». Avec Jean-Hugues Anglade. 22.40 Touche pas à mon poste ! Mag. Présentation : Cyril Hanouna. 1.35 Le Grand 8 Talk-show.


SPORTS

34

4

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

Télévision

bacary sagna.

Les Espagnols privés de biélorussie. Crise oblige,

aucun diffuseur ibérique n’a acquis les droits de Biélorussie-Espagne de demain (20 heures), comptant pour la qualification au Mondial 2014.

TOP

Le défenseur français d’Arsenal, blessé depuis cinq mois (fracture au péroné droit) a rejoué. Lundi, il a pris part à la rencontre des moins de 21 ans entre les Gunners et Reading. « C’est fantastique d’être de retour », a-t-il déclaré.

FLOP

réné girard. Le coach de Montpellier a été suspendu hier pour un match ferme, un avec sursis et condamné à une amende de 5 000 euros. Lors du match de Ligue des champions contre Schalke 04 (2-2), il avait adressé un doigt d’honneur au banc de touche adverse.

Football Equipe de France

Pas de caïds au milieu

test. Le milieu de terrain des Bleus, très peu expérimenté, profitera du match contre le Japon demain pour s’étalonner. combat. Face à l’Espagne, et à son entrejeu bien huilé, Deschamps attendra de ses joueurs de l’engagement physique. emmanueL bOusqueT

O

n ne donne pas cher de la peau des milieux de terrain bleus face aux Espagnols, mardi prochain. Même les vertus du match amical programmé demain contre le Japon ne seront pas suffisantes pour combler le déficit de vécu commun. Et encore moins pour se fabriquer une expérience internationale convenable d’ici au choc face aux champions du monde. « C’est sûr qu’on a l’Espagne en tête », reconnaît le latéral de Lille Mathieu Debuchy qui, avec ses 10 sélections (parmi lesquelles celle en quarts de finale perdu à l’Euro face à la Roja au poste inédit de milieu de terrain), ferait presque figure d’ancien. Depuis le forfait d’Abou Diaby (26 ans et 16 sélections), puis celui dimanche dernier de Lassana Diarra (27 ans et 28 capes), c’est une bande de taurillons que le sélectionneur Didier Deschamps devra aligner dans l’arène VicenteCalderon à Madrid. « Ce n’est pas une inquiétude, c’est une réalité, explique résigné le coach des Bleus. Les joueurs qui sont là ont un vécu sur le plan international assez faible. »

Xavi et Iniesta les attendent

Contre le Japon demain, etienne Capoue devrait être titularisé aux côtés de blaise matuidi et moussa sissoko. sIpa

Avec ses 12 matches disputés en compétition officielle pour les Bleus (18 en tout), à 26 ans, Cabaye est considéré comme le taulier de

l’entrejeu tricolore. Mais en proie avec des douleurs abdominales, il ne devrait pas jouer contre le Japon. En face, Xavi ou encore Xabi Alonso ont dépassé la centaine (respectivement 117 et 104) et Iniesta s’en approche (74)... « On va se battre avec nos armes », exhorte DD.

« L’Espagne est une équipe qui n’aime pas être bousculée. » mOussa sissOkO, milieu des Bleus.

Mais ces armes, quelles sont-elles au moment d’affronter les champions d’Europe et du monde en titre ? « Le manque d’expérience n’empêche pas la détermination et la volonté », veut croire Deschamps. Le message est reçu. Le gaillard Moussa Sissoko se dit prêt à donner des coups de corne : « Ce genre d’équipe n’aime pas être bousculée physiquement, donc à nous de mettre beaucoup de densité, d’être agressif sur le porteur du ballon. Si on fait ça, ce sera déjà une grande partie du boulot accompli. » Beaucoup d’équipes s’y sont essayés, peut-être même que les Biélorusses auront la même approche face à l’Espagne demain. Mais pas sûr que cela suffise face à une équipe qui parvient, quoi qu’il arrive, à garder le ballon pendant 70 % du temps de jeu !§


SPORTS

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

Retour

Record

Eric Abidal en voit le bout.

S’il dispute la rencontre entre la Grèce et la Bosnie-Herzégovine, demain, le milieu de terrain de Fulham deviendra le joueur grec le plus capé. A 35 ans, il comptera 121 sélections.

afp

afp

Giorgos Karagounis bientôt dans l’histoire du football grec.

sergio Busquets, en défense, et David villa, en attaque, pourraient être titulaires. getty

Le défenseur français du Barça a repris l’entraînement mardi, six mois après avoir subi une transplantation du foie. « Je suis sur le bon chemin », a confié l’international.

Les champions du monde ont une mission. Demain, en Biélorussie, ils

doivent s’imposer pour revenir à hauteur de la France dans le groupe I des quaifications pour le Mondial

2014, avant de l’accueillir mardi prochain. Et alors que les Bleus ont des soucis avec leur milieu (voir cicontre), Vicente Del Bosque, le sélectionneur espagnol, a des doutes en

TREZEGUET S’INTERROGE L’ancien buteur des Bleus, toujours aussi adroit malgré ses 34 ans, penserait à la retraite. Actuellement à River Plate (Argentine), il prendra une décision en décembre. À LIRE SUR metrofrance.com/trezeguet

défense et en attaque. Derrière, les et contre la France. Beaucoup de deux Barcelonais Piqué et Puyol, journalistes espagnols parient sur blessés, sont forfaits. une association Torres-Villa, même si Del Bosque n’est Del Bosque hésite dès lors entre Albiol et Busquets pas un fervent amateur d’un pour seconder Sergio Ramos C’est le nombre duo de pointes. Villa, graveen défense centrale. « Contre de matches ment blessé au genou l’an disputés par les Biélorusses, qui sont l’espagne cette passé, frappe fort à la porte. jeunes et rapides, il faudra année. Bilan : 11 « Je suis content qu’il ait bien être attentif et bien ressortir victoires, 2 nuls récupéré, assure le sélectionles ballons de derrière. C’est et 2 défaites. neur. De toute façon, c’est le profil de Busquets... » affirme le l’attaquant le plus qualifié que nous coach. Option pour le Catalan, ayons. » donc, même si c’est un des meilOn peut faire confiance à leurs milieux défensifs au monde. Del Bosque pour tirer la quintessence d’un groupe qui fourmille de Une ou deux pointes devant ? talents. Après deux trois lissages de Autre pensionnaire du FC Barce- bigotes (« moustache » en espagnol, lone que Del Bosque pourrait ali- ndlr), le Salamanquais va construire gner : David Villa. En attaque, le le piège antifrançais. Et ça, Didier « patron » n’a pas encore décidé de Deschamps n’en doute pas. sa tactique, à la fois en Biélorussie §joël Riveslange

15

L’Espagne se teste aussi

35


SPORTS

36 en Bref

Athlétisme

L’heure de la reprise pour Renaud Lavillenie. Le champion

olympique de saut à la perche a retrouvé le chemin des sautoirs, hier matin à Granville (Manche), en compagnie des meilleurs sauteurs français. Ils participeront tous à une démonstration pour l’inauguration de la salle de la commune, demain.

Christophe Lemaitre a déjà la tête à 2013. Le sprinter français,

qui sort d’une saison décevante, a dévoilé hier une partie de son calendrier. Le champion d’Europe participera aux Mondiaux de Moscou (en août), où il s’alignera sur 100 m et 200 m. En revanche, il devrait faire l’impasse sur les hampionnats d’Europe indoor à Göteborg, en mars.

afp

Vite dit

Jean-BaptiSte GRanGe, skieur français, qui reprend l’entraînement aujourd’hui.

« Mon genou est solide et mon dos va mieux. J’ai envie de retrouver la neige. »

Cyclisme

L’étau se resserre autour de Lance Arsmstrong. Dans un communiqué paru hier, l’agence américaine de lutte antidopage (Usada) a affirmé que le dossier qu’elle constituait contre l’ex-coureur US Postal était « accablant ». L’Usada précise que le programme de dopage d’Armstrong était « le plus sophistiqué » que le sport n’ait jamais vu.

Tennis

Tsonga, seul rescapé. En battant son compatriote Benoît Paire (7-6, 7-5), Jo-Wilfried Tsonga s’est qualifié hier pour les 8es de finale du tournoi de Shanghai. Il sera le seul Français encore en lice à se stade, puisque Gilles Simon et Richard Gasquet ont été éliminés au tour précédent.

Basket

Inquiétude pour Dirk Nowitzki.

La star de Dallas s’est blessée lors du match de pré-saison perdu mardi face au FC Barcelone (99-85). Touché au genou, le joueur pourrait manquer le début de la saison NBA.

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

Loeb a-t-il bouclé la boucle ?

Rallye WRC

Il est difficile de comprendre pourquoi Sébastien Loeb « lève le pied ». Fort de

9 titres de champion du monde de rallye consécutifs depuis dimanche, il assure pourtant qu’il ne prendra part qu’à 3 ou 4 courses l’an prochain, le temps de préparer sa reconversion. Son biographe et ami Sébastien Keller* décrypte pour Metro cette surprenante décision.

La fatigue

« Ça fait un moment qu’il y pense. Sa mère, décédée juste avant le rallye de dimanche, lui répétait depuis 2002 qu’il fallait qu’il arrête, qu’il prenait trop de risques. Surtout, il est arrivé au bout de quelque chose. Qu’a-t-il encore à prouver aujourd’hui, avec tous les titres et les records qu’il a amassés ? Il sort sans doute de sa plus belle saison. Mais ce n’est pas le fait d’être dans la voiture au départ d’une spéciale qui l’a lassé, c’est plutôt les à-côtés : les reconnaissances de parcours qui n’en finissent pas, les essais, le fait de passer sa vie dans les aéroports entre deux avions... »

L’épanouissement

« Il le dit lui-même : il ne peut pas vivre sans compétition. Mais son nouveau défi, participer avec Citroën au championnat du monde des voitures de tourisme d’ici à 2015, peut très bien le remotiver. D’ailleurs, il n’a jamais eu besoin du rallye pour prendre du plaisir. Il est déjà très bien au volant de sa

Sébastien Loeb a décidé de tourner le dos au rallye, après un 9e titre mondial. getty

Porsche dans les rues de Pau ou sur le circuit privé du Castellet. Ce qui le motive, ce n’est pas tant la valeur de la course que le fait de s’amuser. Et puis l’an prochain, il courra pour le fun, mais certainement pas pour faire de la figuration. Il a toujours cette envie de gagner. »

L’incertitude

« Le connaissant, je sais que ses décisions sont irrévocables. De toute façon, concrètement, rien ne changera pour lui jusqu’à MonteCarlo, le premier rallye de la saison

le 20 janvier, auquel il prendra part. C’est après cette échéance qu’il ressentira peut-être un vide. On verra. Lui ne reviendra sans doute pas de lui-même, mais Citroën peut pousser à la roue pour qu’il fasse plus de courses que prévu. Et le convaincre que ce serait dans son intérêt de participer aux trois quarts des courses de la saison. Même si ce n’est pas du tout son état d’esprit. » §hamza hizziR

(*) Ma ligne de conduite, éditions Michel Lafon, 313 pages, 18,20 €.

Karabatic : « Les hommes à abattre »

handball

Dans Paris Match à paraître aujourd’hui, les frères Karabatic brisent le silence depuis leur mise en examen dans l’affaire des paris sur le match Cesson-Montpellier. Dans la maison familiale de Cas-

telnau-le-Lez, près de Montpellier, l’hebdomadaire a été reçu par tout le « clan », à commencer par Lala, la maman de Nikola et Luka, et par les compagnes des deux handballeurs.

Tous deux restent très marqués par leur mise en garde à vue après le match PSG-Montpellier, le 30 septembre dernier.

« J’étais sous le choc »

« C’est comme si on allait au bûcher, s’indigne Luka. Tous les regards étaient tournés vers nous, comme si nous étions les hommes à abattre. » Son frère Nikola, star

des Bleus, ajoute : « J’étais sous le choc. J’ai eu le temps de prendre une douche et on m’a mis dans un vestiaire à part. Quand je suis sorti du stade, il y avait des centaines de journalistes. » Sur le fait d’avoir parié, ce qui lui était interdit, Luka assume : « Je suis prêt à payer pour ce que j’ai commis. Mais ce qui me fait le plus mal, c’est qu’on m’accuse d’avoir triché. » §metRo


SPORTS

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com la judokate lucie Décosse, ici lors de son retour de londres, le 13 août dernier. afp

« Cette médaille n’a pas chamboulé ma vie » Judo Jeux olympiques

La judoka française, médaillée d’or aux derniers Jeux olympiques en - 70 kg, s’est confiée à Metro. Après ce

titre remporté haut la main, elle avoue ne pas avoir ressenti l’émotion extraordinaire tant attendue. L’or, elle y était préparée. Vous avez remporté le titre suprême aux JO de Londres, que ressentezvous deux mois après ? Je ne m’en rends toujours pas compte. En revanche, je peux vous dire qu’il s’agit d’un accomplissement pour moi. J’ai commencé le judo à 6 ans, je suis entrée à l’Insep (l’Institut national du sport, ndlr) à 18 ans. Aujourd’hui, à 31 ans, ce titre olympique, c’est la cerise sur le gâteau de toute ma carrière. Vous n’êtes pas encore redescendue de votre petit nuage ? Normal puisque je n’y suis jamais montée ! Je me suis entraînée très dur pour être championne olympique, j’ai fini par obtenir ce titre après lequel je courais, mais ça ne m’a pas emportée plus loin que là où j’étais. Une fois que je l’ai gagné, pour moi, j’étais arrivée au but que je m’étais fixé. Voilà tout. Vous paraissez blasée... Pas du tout. Mais je tiens le discours d’une femme qui a 31 ans, qui a fait trois JO et cinq Championnats du monde et qui, au bout de ça, est

championne olympique. C’est tout ce parcours et toute cette expérience qui me font dire à mon âge que ce titre n’est pas une surprise. J’avais le niveau pour gagner, mentalement j’y étais préparée.

« Je vous confirme qu’il s’agissait bien de mes derniers Jeux. » Maintenant que vous avez atteint votre but olympique, que faites-vous de vos journées ? Là, je suis au repos. Je suis partie en vacances, et maintenant j’honore quelques rendez-vous. Je profite de la vie en somme. Je ne repense pas du tout à la compétition. Je ne la reprendrai que courant novembre, après être passée par la Guyane (sa terre d’origine, ndlr). En attendant, je reste bien organisée dans ma tête. Les Jeux sont finis. Cette médaille n’a chamboulé ni ma vie ni mon esprit. Vous aurez 35 ans en 2016, pensezvous être aux prochains JO à Rio ? J’ai dit après Londres que je ne serais pas aux JO dans quatre ans. Je vous confirme qu’il s’agissait de mes derniers Jeux, j’en suis quasiment sûre ! Les gens voudraient que je continue mais je pense qu’ils oublient que, dans le judo, la fin de carrière c’est entre 28 et 32 ans. §propos recuillis par laurent falla

37


détente

38

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

l’hoRoscope AudRAy GAillARd

Bélier

Vous avez décidé de vous faire plaisir aujourd’hui et de vous consacrer à vos activités préférés. C’est votre journée, vous n’êtes là pour personne !

Taureau

Tout arrive à celui ou celle qui sait attendre ! Ne précipitez pas les choses, attendez patiemment de récolter les fruits des graines que vous avez semées !

Mots fléchés n° 640 / moyen

Balance

Vous disposez d’une grande liberté d’action dans votre travail, on vous donne souvent carte blanche. Cela prouve la confiance que l’on a en vous.

Scorpion

Ne laissez pas votre relation amoureuse s’enliser dans la routine, vous avez beaucoup trop à perdre. Sachez être original(e) et inventif(-ve) !

Cancer

Il y a des malentendus et des contretemps dans l’air ce qui a le don de vous mettre de mauvaise humeur. Vous râlez du matin au soir !

BIEN USÉS COURTE MÉLODIE

EXCITA

BRUIT SEC ENDROIT BRÛLANT

TRAVAUX PRATIQUES PEUR

HOMME À LA MER QUI A DU GOÛT

Capricorne

C O N E S

A I C L A D E R U E E S

IL VEILLE SUR LE PETIT ÉCRAN

RAFISTOLER SOLEIL DIVIN

COMPLICE DE RAMZY À LUI ARRIVÉS AU MONDE

GROUPES DE TÊTES METTRA DANS LA DIRECTION

COQUE DE BATEAU

Verseau

Vous avez des projets pour la soirée et vous ne savez comment dire à votre conjoint qu’il ou elle n’est pas inclus(e) dedans ! Bon courage !

Sudoku n° 640 / moyen

2

Poissons

5 4

Sûr(e) de vous, vous vous sentez enfin prêt(e) à vous engager. Parlez-en vite à votre moitié pour voir s’il/ elle partage les mêmes envies que vous.

8

6

4

3

7

2

7 8

1

5

3

6

4

3 4

3

9

7

4

9

8

1 8

Sudoku S A L O N

BONNE QUAND ELLE EST RICHE

EAU DORMANTE

5 2

3

6

Solutions n° 639 D H E R I E A U MA U S E S A C E E N S H P I A G I O A L ONN V A BO E E T R

ON LE TROUVE EN HAUT DU TOIT

CIRCULE AU DANEMARK COLÈRE

CESSATION BON TRIMESTRE

1

G P O B I J OU T ROU L E SOU ME R C A I N E D A N V O L T L R S C AME R A T U E T OR S L A E CH I N

DEMANDÉE AVEC INSISTANCE

SOPHISTIQUÉE TERME MUSICAL

(5€ les 10 minutes)

Mots fléchés

SURSIS DU DERNIER CRI

ARGUMENTER PRÉFIXE PRIVATIF

TRICHER AVEC DES DÉS

01 75 75 90 93

Consultez AudrAy gAillArd et son équipe de voyants

QUI A DE L’EXPÉRIENCE THYMUS

PLAN ORIENTÉ

FLEUVE D’AFRIQUE PARTI

Si vous n’avez pas une vision précise de vos objectifs c’est que ce n’est pas clair dans votre esprit ! Prenez le temps de bien préparer vos projets.

Vierge

Laissez-vous surprendre par les aléas de la vie, vous ne pouvez tout planifier à l’avance ! Vous allez vite vous rendre compte que le hasard fait parfois bien les choses !

BRAVADE ARGILE DE POTIER

CHEF DE PRIÈRE

Vous passez un moment agréable avec votre famille. Cela vous fait le plus grand bien de vous retrouver à ses côtés, elle vous insuffle une bonne énergie.

Lion

Vous attendez trop de votre partenaire, il ou elle aura beau faire, il ou elle ne pourra jamais vous satisfaire. Revoyez vos exigences à la baisse.

MASSIF PROVENÇAL LINGOT

INSTRUMENT IRANIEN DÉCORE

Vous vous sentez l’énergie et l’enthousiasme d’entreprendre de nouveaux projets. Vous multipliez les contacts et les opportunités.

Sagittaire

Gémeaux

AJUSTANT APPUYÉ CONTRE

7

4

3

9

1

8

2

6

5

6

1

2

7

3

5

4

8

9

9

5

8

6

2

4

1

7

3

2

7

9

4

8

1

3

5

6

1

3

5

2

9

6

8

4

7

4

8

6

5

7

3

9

2

1

3

2

4

1

5

7

6

9

8

5

9

1

8

6

2

7

3

4

8

6

7

3

4

9

5

1

2

RetRouvez toutes les solutions des jeux suR metrofrance.com/culture

7

Cowboy

par philippe bourgun

A Montpellier, les producteurs du Languedoc-Roussillon ont récemment eu l’occasion de faire goûter leurs produits et de partager leur passion, lors d’un rassemblement. www.metroreporter.fr

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris §N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président - Directeur de la publication : Édouard BocconGibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane - Espace Méditerranée, 34670, Baillargues§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@publications-metro.fr§E-mail rédaction : courrier@publications-metro.fr§Relations médias : Frédéric Henry§FHCOM : 01 55 34 24 24§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteur en chef délégué : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Flore Galaud (News), Ulla Majoube (Suppléments et pages thématiques), Alexis Picard (Régions), Joël Riveslange (Sports), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom.nom@publications-metro.fr


20121011_fr_paris  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you