Page 21

CULTURE

jeudi 11 octobre 2012 www.metrofrance.com

Amel bent lors de l’avant-première de Clochette et le Secret des fées, sur les Champs-elysée, la semaine dernière. Anthony GhnASSiA / SipA

Amel Bent : « Je me suis libérée » Interview

Son agenda est plus que chargé. Un an

après la sortie de son quatrième album, Amel Bent prête sa voix à Cristal dans le film d’animation Clochette et le secret des fées, sorti hier. Tout en préparant son prochain opus, elle assure le show dans « Danse avec les stars ». Comment avez-vous réagi quand on vous a proposé de doubler Cristal ? Dès que j’ai entendu “Disney”, j’ai dit oui tout de suite, sans même savoir qui j’allais doubler. Le plus beau, c’est d’avoir vu ce dessin animé avec ma voix. Ça m’a beaucoup émue. Cela fait bizarre de dire qu’à 27 ans, j’ai réalisé un rêve en doublant un Disney, mais c’est la vérité. Je pensais qu’avec ma voix d’adulte, assez rauque, ce n’était presque plus faisable. Qu’est-ce que représente la fée clochette pour vous ?

Elle personnalise le monde de Disney. Pour preuve, on la retrouve au début de chaque dessin animé en train de tourbillonner autour du château. Mais mon dessin animé préféré reste La Belle et la Bête pour cette vraie nana, qui se sacrifie pour sauver son père. Il y a de belles valeurs quand on le regarde au second degré. Lorie, qui double la fée Clochette, est maintenant votre concurrente dans « Danse avec les stars »... Dans le jeu, on est tous les uns contre les autres. Mais je ne sens pas du tout cette concurrence au quotidien. Tous les candidats sont très soudés. Cela reste un jeu et on ne joue pas notre carrière. On prend ça au sérieux mais avec de l’autodérision. Vous êtes arrivée première, ex æquo avec Lorie, vous vous y attendiez ? Pas du tout. On a tous bossé comme des fous. Je suis super

21

contente. Je ne pensais pas que j’étais capable de ça. Je suis encore choquée par ma prestation. On vous sent très à l’aise avec votre corps. Cette émission est un peu une revanche pour vous ? Franchement oui. Cela fait quelques années que je n’ai plus trop de complexes. J’ai soigné tout ça à travers mon métier de chanteuse. Mais entre ne plus

avoir de complexes et assumer son corps, l’utiliser et en jouer, il y a quand même un monde. Et, samedi, j’ai fait deux fois le tour du monde dans ma tête. Je suis passée du blocage à la folie. J’ai l’impression de m’être libérée de quelque chose. Vous préparez un 5e album, vous en êtes où ? J’ai commencé à enregistrer il y a cinq mois, avant de savoir que j’allais m’embarquer dans « Danse avec les stars ». Même si j’ai toutes les raisons de finir cet album rapidement pour profiter de l’exposition médiatique, je n’en ai pas envie. Je le sortirai uniquement quand j’en serai vraiment satisfaite. §PROPOS RECUEILLIS PAR judIth korber

20121011_fr_grand est  
20121011_fr_grand est