Page 5

ACTU MONDE

mardi 12 juin 2012 www.metrofrance.com

Hosni Moubarak au plus mal

Egypte

Le président déchu est dans un état critique. Hosni Moubarak, 84 ans,

a été soumis hier à deux défibrillations à après des arrêts cardiaques dans la prison de Tora, où il est détenu depuis sa condamnation à perpétuité. « Son cœur s’est arrêté deux fois. Il est tantôt conscient, tantôt inconscient et refuse de se nourrir », a indiqué à l’AFP une source médicale de la prison. Plus tôt dans la journée, une source du ministère de l’Intérieur égyptien avait pourtant affirmé que son état de santé était « critique mais stable ».

Phase politique difficile

Mais le pouvoir étudie la possibilité de transférer l’ancien président vers un hôpital du Caire. Une requête émise par sa famille, même si les autorités ont fait savoir qu’elles n’avaient pas encore pris de décision, estimant

Hosni Moubarak lors de son procès, le 2 juin. afP

que Hosni Moubarak serait « traité comme n’importe quel prisonnier ». Elles redoutent qu’un éventuel transfert en milieu hospitalier ne suscite la colère d’une partie de la population, alors que le pays

traverse déjà une phase politique difficile : outre une élection présidentielle contestée dans tout le pays, six anciens hauts responsables du ministère de l’Intérieur sous l’ère Moubarak ont été acquittés début juin, tout comme ses deux fils. Le 2 juin dernier, jour du verdict de son procès, l’ex-raïs apparaissait déjà très affaibli, allongé sur une civière. C’est à son arrivée à la prison de Tora, au Caire, que son état de santé se serait brusquement dégradé : malgré son placement en section médicalisée, des sources de sécurité ont fait état de difficultés respiratoires et d’hypertension. Moubarak accuse quant à lui les autorités de vouloir attenter à ses jours, a déclaré hier soir à l’AFP son principal avocat. « Il dit : “Ils veulent me tuer. Sauvez-moi, trouvez-moi une solution », a rapporté Farid el-Dib. §AlExAndrA BrEsson

7

EN BREF

Libye

Quatre membres de la Cour pénale internationale (CPI) placés en détention. Ils étaient

venus rendre visite en prison au fils de Kadhafi, Seif al-Islam, qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt de la CPI. Ils sont accusés d’espionnage pour avoir tenté d’échanger des documents avec lui.

Israël

Le mémorial de la Shoah de Jérusalem profané. Une douzaine de graffitis, indiquant notamment « Merci Hitler », ont été découverts hier dans le bâtiment. Des activistes ultra-orthodoxes juifs antisionistes sont notamment suspectés.

Syrie

Kofi Annan se dit « gravement préoccupé ». Alors que son plan

de sortie de crise est resté lettre morte, l’émissaire de l’ONU a appelé hier les parties au conflit à « prendre toutes les mesures pour que les civils ne soient pas touchés ».

20120612_fr_nantes  
20120612_fr_nantes