Page 2

événement

0,9 %

« Nous n’avons aucune valeur commune et encore moins quand le Parti socialiste décide de s’allier avec l’extrême gauche. » L’ancien miniStre ump chriStian eStroSi , hier, sur France Inter.

Mot clé Justice

C’est la légère baisse de la mortalité routière en France, pour le mois de mai 2012. En tout, 319 personnes ont perdu la vie sur les routes de France, contre 322 en mai 2011.

Attaque. Dix à quinze Texte. ans requis hier pour les pirates du Ponant. Les

CrédiT phoTo

1

mardi 12 juin 2012 www.metrofrance.com

Afp

4

six Somaliens sont jugés à Paris pour la prise d’otages du voilier en avril 2008. L’équipage avait été délivré en échange d’une rançon de 2,15 millions de dollars.

Société

A Brides-les-Bains, des cures qui rapportent gros

CONTEXTE. Avec plus de 1, 4 million de spectateurs, le film Mince alors !, réalisé par Charlotte de Turckheim, a révélé Brides-les-Bains au grand public. REPORTAGE. Metro s’est rendu dans le village thermal qui surfe avec succès sur la vague du XXL. muryeL jappont, à brIdes-les-baIns

D

ifficile de ne pas voir le pavillon rose fuchsia qui bat au vent. « Brides-les-Bains, le village pour Maigrir. » Le message est clair. La municipalité s’est forgé une réputation qui attire, de toute l’Europe, les curistes qui veulent perdre du poids. La recette du succès ? Un village où l’eau thermale est une alliée et les 600 habitants mobilisés autour du curiste. Restaurants diététiques, hôtels de 2 à 4 étoiles, magasins de vêtements, salon d’esthétique, tous les acteurs économiques se sont mis au diapason de cette clientèle XXL. La plupart ont même été spécialement formés pour conseiller cette population fragilisée. Si les soins du forfait conventionné le plus prescrit

LES THERMES

en chiffres 11 millions d’euros. C’est le chiffre d’affaires des thermes en 2011. Les cures conventionnées représentent 80 % de celui-ci. 300 personnes. C’est le nombre de salariés en haute saison. 7 mois. C’est la durée de la saison thermale.

s’élèvent à 545 euros (dont 191 euros restent à la charge du client), la facture finale est bien plus importante. Elle s’élève, hébergement et restauration compris, entre 1500 et 2000 euros pour trois semaines. Maryter, qui partage son activité entre le ski et le secteur de l’amaigrissement, dirige l’unique centre de remise en forme du village depuis quarante ans. Pour cette figure locale, « il en va de l’intérêt des commerçants d’être complémentaires. Répondre avec professionnalisme aux besoins des clients renforce notre savoir-faire ». Avec des détails qui changent tout.

population multipliée par 7

A Brides, les cabines d’essayage et les tables de massage sont plus larges qu’ailleurs. Et trouver un maillot de bain de taille 62 n’est pas un problème. Résultat, « 16 000 curistes par an séjournent ici de mars à octobre, parce qu’ils savent que le programme fonctionne sur la durée », précise Didier Le Lostec, PDG des thermes de Brides et premier employeur des lieux. Le village, en juillet, voit sa population multipliée par sept. Une manne. Brides-les-Bains, un petit village savoyard qui surfe intelligemment sur le gras.§

Sophie a suivi une cure en mai (lire ci-contre). Nr/MeTro

Le village surfe sur le business du régime. Nr/MeTro

Le Golf hôtel, une institution à Brides-les-Bains. Nr/MeTro

Légende. CrédiT phoTo La station thermale des alpes est traversée par le Doron de Bozel. Nr/MeTro

20120612_fr_nantes  
20120612_fr_nantes