Issuu on Google+

résultat P. 7-8 www.metrofrance.com

Comment a voté votre ville

présidentielle P. 2-6

François 1 • Hollande élu avec 51,6 % des voix

• A Paris, la gauche prend la Bastille d’assaut

er

• Sarkozy, « un Français parmi les Français »

afP

CAZ

ne jeteZ pAs Ce journAl sur lA voie publique : offreZ-le à votre voisin !

metro est imprimé sur du pApier 100% reCyClé.

lundi 7 mai 2012 n° 1584


événement

81,14 %

« C’est Nicolas Sarkozy qui a participé à la victoire de François Hollande. »

marine le Pen, présidente du Front national, hier sur TF1. Elle répondait à Nathalie KosciuskoMorizet (UMP), qui l’accusait d’avoir contribué au succès socialiste en appelant à voter blanc.

Mot clé Législatives Attaque. Le PS et l’UMP Texte. annoncés au coude à coude. Selon un sondage

C’est le taux de participation au second tour. Un chiffre en recul par rapport à 2007 (83,9 %), mais supérieur à celui du premier tour (79,5%).

CRédIt pHoto

1

lundi 7 mai 2012 www.metrofrance.com

AFp

2

Ifop-Fiducial réalisé hier, 31 % des Français ont l’intention de voter pour un candidat socialiste ou du Parti radical de gauche et 30 % pour un candidat de l’UMP.

les résultats du second tour de l’élection Présidentielle (totalisation partielle du ministère de l’Intérieur à 23 heures)

51,56 %

48,44 %

François Hollande VAL-D'OISE

Nicolas Sarkozy SEINEST-DENIS

HAUTSDE-SEINE

VAL-D'OISE

PASDE-CALAIS

PARIS

YVELINES

VALDE-MARNE

SEINEET-MARNE

ESSONNE

SEINEMARITIME

AISNE

CÔTESD'ARMOR

FINISTÈRE

MORBIHAN

SARTHE

LOIREATLANTIQUE

+ de 55% de 52 à 55% de 49 à 51,99%

MAINEET-LOIRE

VENDÉE DEUXSÈVRES

La Réunion Guyane Martinique

AUBE LOIRET

INDREET-LOIRE

CHER

NIÈVRE

LOT-ETGARONNE

Guadeloupe

GARD

ARIÈGE

VAUCLUSE

HÉRAULT AUDE

BOUCHESDU-RHÔNE

ALPESDE-HTEPROVENCE

ALPESMARITIMES

VAR

CORSEDU-SUD

Mayotte

Polynésie

St.-Pierre-et-Miquelon

+ de 51% de 48 à 51%

Non communiqué La Réunion Guyane Martinique

HAUTECORSE

Wallis et Futuna Nlle-Calédonie

SARTHE MAINEET-LOIRE

VENDÉE DEUXSÈVRES

Français de l’étranger

MOSELLE

VIENNE

AUBE

NIÈVRE

LOT-ETGARONNE

AIN

SAVOIE

AVEYRON

HAUTEGARONNE

HAUTESPYRÉNÉES

Guadeloupe

ARIÈGE

HAUTESALPES

ARDÈCHE LOZÈRE DRÔME

GARD

TARN

GERS PYRÉNÉESATLANTIQUES

HAUTE-SAVOIE

ISÈRE

HAUTELOIRE

CANTAL LOT

TARN-ETGARONNE

LANDES

TERRITOIREDE-BELFORT

JURA

PUYLOIRE RHÔNE DE-DÔME

CORRÈZE DORDOGNE GIRONDE

HAUTRHIN

DOUBS

SAÔNEET-LOIRE

ALLIER

VOSGES HTESAÔNE

CÔTED'OR

INDRE

CREUSE CHARENTEMARITIME HAUTECHARENTE VIENNE

HAUTEMARNE

YONNE

LOIRET-CHER CHER

BASRHIN

MEURTHEET-MOSELLE

LOIRET

INDREET-LOIRE

MEUSE

MARNE

ÎLEDE-FRANCE

EUREET-LOIR

ILLEET-VILAINE MAYENNE

- de 45 %

HAUTESALPES

PYRÉNÉESORIENTALES

St.-Martin et St.-Barthélemy

ARDENNES

EURE

CALVADOS ORNE

LOIREATLANTIQUE

de 45 à 47,99%

ARDÈCHE LOZÈRE DRÔME

TARN HAUTEGARONNE

HAUTESPYRÉNÉES

HAUTE-SAVOIE

SAVOIE

AVEYRON

GERS PYRÉNÉESATLANTIQUES

TERRITOIREDE-BELFORT

ISÈRE

HAUTELOIRE

CANTAL

TARN-ETGARONNE

LANDES

HAUTRHIN

JURA AIN

LOT

FINISTÈRE MORBIHAN

PUYLOIRE RHÔNE DE-DÔME

CORRÈZE DORDOGNE GIRONDE

DOUBS

SAÔNEET-LOIRE

ALLIER

CÔTESD'ARMOR

BASRHIN

VOSGES HTESAÔNE

CÔTED'OR

INDRE

VIENNE

HAUTEMARNE

YONNE

LOIRET-CHER

CREUSE CHARENTEMARITIME HAUTECHARENTE VIENNE

- de 49 % NC

EUREET-LOIR

ILLEET-VILAINE MAYENNE

MEURTHEET-MOSELLE

AISNE OISE

MANCHE

MEUSE

MARNE

ÎLEDE-FRANCE

ORNE

SOMME

SEINEMARITIME

MOSELLE

EURE

CALVADOS

NORD

ESSONNE

ARDENNES

OISE MANCHE

PASDE-CALAIS

VALDE-MARNE

SEINEET-MARNE

NORD SOMME

SEINEST-DENIS

HAUTSDE-SEINE

PARIS

YVELINES

HÉRAULT AUDE

VAUCLUSE

BOUCHESDU-RHÔNE

ALPESDE-HTEPROVENCE

ALPESMARITIMES

VAR HAUTECORSE

PYRÉNÉESORIENTALES

St.-Martin et St.-Barthélemy Wallis et Futuna Nlle-Calédonie

Mayotte

Polynésie

St.-Pierre-et-Miquelon

CORSEDU-SUD

Français de l’étranger

Présidentielle

Une « longue marche » commence pour Hollande

El

LES FAITS. François Hollande est le second président ys ée 2 012 socialiste de la Ve République. L’ENJEU. Il devra répondre à l’envie de changement des Français dont il a bénéficié Jérôme Guillas

V

olonté d’incarner véritablement le changement ou de balayer une nostalgie tenace chez les socialistes, François Hollande, depuis la place de la Cathédrale à Tulle, dressé sur une estrade

décorée d’un fond bleu très « UMP », n’a pas fait une seule référence à François Mitterrand lors de son premier discours de président. Aucune allusion directe non plus aux « fondateurs » de la gauche française, Jaurès ou Blum. L’ancien premier secrétaire a voulu s’adresser à la jeunesse et lui a promis la justice. Après un « salut républicain » adressé à Nicolas Sarkozy, « qui a dirigé la France pendant cinq ans et qui mérite à ce titre tout notre respect », François Hollande a voulu se tourner vers l’avenir, quitte à reprendre l’argumentaire de son prédécesseur en voulant être « le président de tous » ou en insistant

sur « le premier devoir de président », celui de « rassembler ». Se voulant porteur d’espoir, il a assuré « qu’aucun enfant de la République ne [serait] abandonné, discriminé » et a demandé à être jugé, à la fin de son mandat, sur « deux engagements majeurs : la justice et la jeunesse ». Et à l’aune d’une seule cause, celle de « l’égalité ».

Attendu au tournant

Nicolas Sarkozy, une heure avant la prise de parole du nouveau locataire de l’Elysée, avait quant à lui souhaité « bonne chance au milieu des épreuves » à son successeur. « Ce sera difficile, mais je souhaite de tout

cœur que la France, qui est notre pays, qui nous rassemble, réussisse à traverser les épreuves », a-t-il poursuivi. Dans une période de crise sans précédent, bénéficiant d’une envie d’alternance mais surtout d’un rejet de Nicolas Sarkozy, François Hollande sera attendu au tournant : celui du changement, donc, voulu par les Français dans leur majorité, mais aussi celui des promesses tenues. Le mandat que les Français lui ont confié est « lourd, grand et beau ». Allusion consciente ou non à Mao, François Hollande a prophétisé une « longue marche » afin de sortir la France de l’ornière. §


événement

lundi 7 mai 2012 www.metrofrance.com

Mot clé MoDem

Mot clé Front de gauche

Ainsi est réglé le compte du fossoyeur des acquis sociaux et des services publics de notre République. »

François Texte. Attaque. Bayrou a réagi dans un communiqué à l’AFP : « Il CréDIT pHoTo CoLLET GUILLaUME/SIpa

afp CréDIT pHoTo

Jean-Luc Attaque. Texte. Mélenchon, ex-candidat du Front de gauche, a « souhaité le meilleur » hier soir à François Hollande. « Sarkozy, c’est fini, enfin !

faudra construire dans l’action un esprit d’unité nationale (...). C’est la responsabilité la plus importante du nouveau président de la République. »

3 sur le web titre Texte. A la sortie de bureau de vote, un octogénaire a été victime d’un malaise hier matin matin à Joux (Rhône). Il n’a pas pu être ranimé. à lire sur titre CaboChon metrofrance.com/xxxxx metrofrance.com/joux

« Ce soir, Tulle est le centre du monde »

Corrèze

La foule agglutinée sur la petite place de la Cathédrale de Tulle explose de joie et se congratule. La

pluie redouble d’intensité, mais les prières de la ville sont exaucées. Le visage de « François », l’ancien maire, vient de s’afficher sur l’écran géant. « C’est historique, s’extasie Charlotte, une grand-mère venue avec ses petits-enfants. Je leur ai expliqué que c’était un événement qu’ils pourraient ne jamais revoir de leur vie : ce soir, Tulle est le centre du monde. » Un peu plus loin, Hubert, 57 ans, débouche une bouteille de champagne. « C’est mon anniversaire, il y a cinq ans il n’avait pas le même goût, lâche-t-il, hilare. C’est quelque chose d’unique d’avoir un deuxième président de la République en Corrèze après Jacques Chirac, et en plus, cette fois, il est socialiste ! »

françois Hollande solennel

Comme François Mitterrand à Château-Chinon en 1981, c’est à ceux grâce à qui il a bâti sa légitimité électorale que le « candidat normal » François Hollande a réservé sa première déclaration de président. A 21 h 20, celui qui a appris les résultats depuis son bureau du conseil général, sur les hau-

« C’est mon anniversaire... Il y a cinq ans il n’avait pas le même goût. » HubERT, débouchant le champagne sur la place de la Cathédrale à Tulle.

teurs de la ville, se fraie un passage et grimpait sur la petite scène. La pluie s’arrête. « Mes chers concitoyens, les Français viennent, ce 6 mai, de choisir le changement en me portant à la présidence de la République, commence-t-il, solennel. Je mesure l’immense honneur qui m’est fait et la tâche qui m’attend. » Dans la foule, certains écoutent religieusement, les yeux embués. « Le changement que je vous propose doit être à la hauteur de la France. Il commence maintenant », poursuit François Hollande. Les acclamations pleuvent. Ses derniers mots sont aussi pour les Corréziens.« Nous ne nous séparerons pas, je reviendrai », conclut-il, ému, aux côtés de sa compagne, Valérie Trierweiler, avant de rejoindre ses camarades socialistes à Paris en avion privé. Un accordéon entame un air que le public reprend en chœur. « La vie en rose », d’Edith Piaf. §GiLLES DANiEL, à Tulle

François Hollande avant son discours à Tulle. afp

EXPRESS Ségolène Royal (PS) : « a l’annonce des résultats, françois Hollande était concentré et grave. Il est conscient de l’énormité du travail à accomplir. »§Dominique Paillé (Parti radical) : « Cette défaite de Nicolas Sarkozy confirme l’erreur stratégique de la droitisation de sa campagne électorale et de l’UMp. »§Jean-Marie Le Pen (FN) : « L’UMp, c’est une grande société qui fait faillite. Je pense à Nicolas Sarkozy... Sic transit gloria mundi... (ainsi passe la gloire du monde). » §Martine Aubry (PS) : « Cette victoire n’est pas celle d’un camp contre l’autre, mais la victoire de la france. » §Rama

Yade (Parti radical) : « Demain, je pense qu’au regard des promesses façon “on rase gratis” de françois Hollande, on aura du travail. »


ACTU

4

lundi 7 mai 2012 www.metrofrance.com

A la Bastille

ambiance

« Un jour béni pour la gauche, et la France »

SoUlAgEMENT. A l’annonce des premiers résultats favorables à François Hollande, les milliers de sympathisants socialistes réunis place de la Bastille laissent exploser leur joie. AFP ESPoiRS. Les électeurs attendent beaucoup du Parti socialiste et de son programme. Le nouveau président a déjà la pression. AFP

joie. Avant même la confirmation de la victoire de François Hollande, à Paris des milliers de sympathisants ont envahi la place de la Bastille. historique. Cela faisait dix-sept ans qu’ils attendaient de revoir la gauche au pouvoir. ADRiEN CADoREl

« Pour le business, ça peut être une grande soirée. Enfin, il faudrait pour ça que ce soit Hollande qui gagne. Là, je suis sûr d’exploser mon chiffre d’affaires. » Derrière son stand de sand-

CHANgEMENT. Au-delà de l’élection de leur candidat, pour le peuple de gauche, ce 6 mai met aussi fin à cinq ans de « Sarkozysme ». gETTy

NoCTURNE. La nuit tombe sur une place de la Bastille pleine à craquer. La fête bat son plein pour les heureux de la présidentielle qui attendent la venue de François Hollande. Francois Mori/AP/SIPA

wich implanté sur la place de la Bastille pour l’occasion, Ali entend bien vivre une grande soirée. Une heure et demie avant l’annonce officielle des résultats, le quinquagénaire avoue ne pas se soucier de politique. « Gauche ou droite, je ne vois pas la différence. Par contre, Sarkozy, ce n’est plus possible », ajoute ce Français d’origine marocaine. « Jamais un homme politique n’aura aussi bien fait comprendre aux étrangers qu’ils n’étaient pas les bienvenus. » A une heure des résultats, des milliers de personnes affluent déjà. « Ça me rappelle tant de souvenirs », sourit Sidonie à la vue de quelques casses-cou se lançant dans l’ascension de la colonne de Juillet. « J’étais là en 1981 », se souvient cette retraitée de la fonction publique. « A l’époque, on a senti un souffle

nouveau. Comme ce soir, je pense que cela va être un jour béni pour la gauche, mais aussi pour la France ».

Place au rassemblement

A une demi-heure du dénouement, les enceintes installées crachent du reggae. Puis le silence se fait lorsque les deux écrans géants projettent les résultats : François Hollande accède à la magistrature suprême. La foule exulte, les drapeaux flottent et les fumigènes embrument rapidement les lieux. « Les Français vont enfin être gouvernés avec respect », clame Baptiste, un polytechnicien de 26 ans. « Mais le plus dur est devant nous. Il va falloir rassembler la gauche et même au-delà, afin que les promesses de campagne ne demeurent pas de simples slogans. » Alors que les prises de parole de Ségolène Royal et de Manuel Valls sont accueillies par d’intenses clameurs, les images de Nadine Morano et de Rachida Dati déclenchent un torrent d’insultes. « C’est la fin d’un système, la fin d’une époque aussi », s’émeut Béatrice, une directrice de théâtre de 36 ans. « On va retrouver notre pays, notre identité, nos différences. » Deux heures après les résultats, Ali, de son côté, remballe son stand. « J’ai tout vendu en une heure », s’amuse-t-il. « Je peux déjà remercier Hollande. Pourvu que ça dure. »§

EXPRESS Arnaud Montebourg (PS). « C’est un acte d’optimisme, un désir de réconciliation nationale, le souhait que nous nous tenions la main dans cette période difficile. »§Jean-François Copé (UMP). « L’heure est à la mobilisation maintenant. La campagne pour les législatives commence dès demain. » §Valérie

Trierweiler (compagne de François Hollande, sur son compte Twitter) : « Tout simplement fière d’ accompagner le nouveau président de la République et toujours aussi heureuse de partager la vie de Francois. »§Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP). « Ce sont les 2 millions de bulletins blancs qui font gagner François Hollande. »§Harlem Désir (PS). « C’est la fin de l’arrogance : ce 6 mai est un jour de victoire pour tous les républicains. »


événement

lundi 7 mai 2012 www.metrofrance.com

5

Le président sortant, hier, après le discours qu’il a tenu devant ses militants, à la Mutualité. sipa

« Je porte la responsabilité de cette défaite » UMP

Le ton est humble. La voix basse. Attendu initialement pour 21 heures, Nicolas Sarkozy a surpris la foule réunie à la la Mutualité, en entrant sur la scène seulement quelques minutes après l’annonce de sa défaite. Devant un parterre de militants émus, le président a réalisé un court discours en forme d’adieu. Reconnaissant sa défaite, il a d’abord tenu à féliciter François Hollande : « La France a un nouveau président de la République. C’est un choix démocratique, républicain, qui doit être respecté », a-t-il déclaré, haussant la voix pour couvrir les cris de déception des militants. « Je porte la responsabilité de cette défaite », a-t-il poursuivi sous les acclamations du public,

« Une autre époque s’ouvre. Dans cette époque, je serai l’un des vôtres. » niCoLAS SARkozy

avant d’enjoindre ses sympathisants à donner « l’image d’une France rayonnante, démocratique, ouverte, qui ne baisse pas la tête ». « Vous êtes la France éternelle, je vous aime », a-t-il conclu, visiblement ému, face aux clameurs du public, avant de quitter la scène.

L’après sur toutes les lèvres La défaite du président sortant pose désormais la question de l’avenir de l’UMP. Avec ou sans

Nicolas Sarkozy ? Pendant la campagne, il avait prévenu explicitement qu’il quitterait la vie politique s’il était battu. Dans son discours, le président sortant l’a annoncé à mi-mots : « Une autre époque s’ouvre. Dans cette époque, je serai l’un des vôtres. Je vais redevenir un Français parmi les Français. » Et d’ajouter : « Ma place ne pourra plus être la même. (...) Mon engagement dans la vie de mon pays sera différent ». La bataille s’annonce donc pour la succession à la tête du parti, qui doit choisir son nouveau leader à

« Le tsunami antiSarkozy n’a pas eu lieu.» ALAin jUPPé, ministre des affaires étrangères

l’automne, et dont l’actuel patron, Jean-François Copé, est contesté. Mais hier soir, l’heure était à l’unité affichée. Malgré la déception, tous les responsables de la majorité se sont relayés, avec pour mots d’ordre : « l’unité » et « il faut gagner les législatives » de juin. Car comme l’a rappelé le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, hier soir, « le tsunami antiSarkozy n’a pas eu lieu ». « Il faut se mobiliser pour les législatives afin de ne pas donner tous les pouvoirs à la gauche », a assuré JeanFrançois Copé. Le troisième tour se jouera donc en juin. « Nous avons perdu cette élection présidentielle, mais non, ce n’est pas fini », a conclu Nathalie KosciuskoMorizet. §jULie MendeL, à la mutualité

eXPReSS Pierre Moscovici (PS). « Nous nous sentons assaillis par ce sentiment de responsabilité et de gravité ».§Christian estrosi (UMP). « Je serai un des plus combatifs pour dénoncer toute attitude qui tendrait à diviser notre famille politique. il y a une légitimité en place, celle de Jean-François Copé ».§jean-Luc Bennahmias

(Modem). « Je me félicite de son élection mais j’attends de voir comment il va appeler à un rassemblement extrêmement large ».§Henri Guaino (UMP). « Mon état d’esprit, c’est un peu de tristesse. Et puis un sentiment d’injustice parce qu’il (sarkozy) a accompli quelque chose d’extraordinaire pendant ces quatre années ». Aurélie Filippetti (PS). « On a l’habitude de vivre dans une Ve République qui devient monarchique. il faut considérer que le président de la République doit se mettre au service de ses concitoyens. »


6

événement

Benoît hamon (au centre) et harlem désir (à sa droite) devant le siège du PS. afp

Solferino ivre de bonheur PS

« Je patiente depuis dix-sept ans, je n’attends pas une minute de plus ! » A

quelques secondes du coup de sifflet final, Solferino retient son souffle. Puis, comme un seul homme, la foule massée devant le siège du PS exulte. 20 heures. Un écran géant laisse apparaître le visage de François Hollande. Des « On a gagné ! On a gagné ! » fusent, des bouchons de champagne côtoient des cotillons tricolores dans le ciel. Sous le portrait du nouveau chef de l’Etat, Benoît Hamon et Harlem Désir s’offrent un bain de foule. Et peuvent laisser échapper leur joie, après avoir joué de la langue de bois tout au long de la soirée. « Je suis raisonnablement optimiste », concède le porte-parole du PS vers 18 heures. Pour chacun, la victoire est une quasi-certitude. Rivés sur leurs écrans de portable, à l’affût du moindre résultat, les dirigeants socialistes masquent non sans mal leur joie à l’approche du verdict. « Salut jeune homme ! »,

glisse un Laurent Fabius ravi en croisant Jack Lang. « La victoire de François est un message d’espérance. Il y aura dès demain (aujourd’hui, ndlr) un changement de climat », estime l’ex-ministre de la Culture.

« Hollande sera à la hauteur »

Histoire de détendre l’atmosphère, d’autres se remémore la victoire d’un autre François. « En 1981, j’avais 20 ans et je dansais à la Bastille », se souvient le sénateur David Assouline. La députée Aurélie Filippetti, elle, était plus jeune : « J’avais 8 ans ! » Mais si l’heure est à la fête, tous s’accordent sur l’ampleur de la tâche. « On a la responsabilité de la France sur nos épaules. François Hollande sera à la hauteur », estime Aurélie Filippetti. Un avis partagé par David Assouline : « On sait que ça va être dur. » En attendant, chacun savoure. «Une nuit de bonheur nous attend», lâche Jack Lang avant de s’éclipser, direction la Bastille. » §ThomaS Guien, au siège du Ps

lundi 7 mai 2012 www.metrofrance.com

a la mutualité (Paris Ve), où les militants umP étaient rassemblés. MicHel euler/ap/Sipa

Les sarkozystes pensent au 3e tour umP

« On a reçu les premières estimations. Bien sûr que je suis triste. Mais jusqu’à 20 heures, on fait bonne figure ! » A la

Mutualité (Paris Ve), Benjamin Lancar, le président des Jeunes Populaires, affiche un sourire de façade, au milieu de militants qui y ont cru jusqu’au dernier moment. Face aux rumeurs de défaite qui grandissent, la foule se défie des pronostics. « Les sondages ? Ils se sont trompés au premier tour. Alors pourquoi pas au second ? » raille PierreHenri, 19 ans. Il distribue des teeshirts « Les jeunes avec Sarko » à tour de bras. « Ça part comme des petits pains », dit en souriant le jeune homme. A l’intérieur, la salle est surchauffée. Aux cris de « Hollande en Corrèze, Sarkozy à l’Elysée », les militants jouent même les sondeurs du dimanche en scandant « Sarko à 50,5 ! ». Même si Elisabeth, 72 ans, admet que « ça sera sur le fil du rasoir », la retraitée, veste bleue de rigueur, l’assure : « On y croit ».

Une euphorie de courte durée. Quand l’écran géant affiche les résultats, un grand cri de stupeur parcourt la salle.

« On est dans la m... »

Avant une immense clameur. « Merci Sarkozy ! » scande la foule avant d’entonner « On est dans la merde, on est dans la merde ! ». Mais l’émotion laisse rapidement place à la politique. L’équipe UMP, réunie dans l’après-midi par Nicolas Sarkozy, voit déjà plus loin. En ligne de mire : les législatives. « On ne va rien lâcher, ça commence demain », martèle la députée Valérie Rosso-Debord. Guillaume Peltier, de l’équipe de campagne, l’assure : « Ce n’est pas la fin d’une aventure. C’est le début ». Dehors, drapeaux encore à la main, Thibault et François-Xavier ont entendu le message : « On est dépités. Mais maintenant, on pense au 3e tour. On se battra jusqu’au bout. Et rendez-vous dans cinq ans. » §CeriSe Sudry-Le dû, à la Mutualité

Jean-Pierre Chevènement (mrC). « cette belle victoire est d’abord celle de françois Hollande, de la force tranquille qu’il a exprimée avec talent et constance. » Jean-Pierre raffarin (umP). « Je pense que dans le passé la gouvernance n’a pas été suffisamment diverse. Dans l’avenir, il nous faut une vraie gouvernance avec plus de diversité. »§Jack Lang (PS). « c’est un événement qui sera fêté aussi dans beaucoup de pays du monde, c’est un message d’espoir adressé à beaucoup de peuples.» §nicolas dupont-aignan (président de debout la république). « le changement ne changera rien tant que la france restera soumise à Bruxelles. au-delà de la droite et de la gauche il y a l’indépendance. »§Lionel Jospin (PS). « c’est une élection qui se déroule dans une situation plus exceptionnelle que 1981. »


événement

lundi 7 mai 2012 www.metrofrance.com

7

Résultats

Les villes sacrent Hollande amiens rouen El

ys

ée 2 012

59,4 %

f. hollande

40,6 %

N. Sarkozy

lille

59,8 %

f. hollande

40,2 %

N. Sarkozy

62,4 % 37,6 %

54,9 %

67,1 %

f. hollande

45,1 %

32,9%

N. Sarkozy

60,3 % 39,7 %

f. hollande

42, 8 %

N. Sarkozy

52,1 %

f. hollande

47,9 %

N. Sarkozy

n. sarkozy

47,9 %

F. Hollande

f. hollande

45,3 %

N. Sarkozy

f. hollande

43,4 %

N. Sarkozy

38,5 %

N. Sarkozy

f. hollande

46,7 %

N. Sarkozy

nancy 55 %

f. hollande

N. Sarkozy

45 %

N. Sarkozy

56,8 %

53,1 %

f. hollande

46,9 %

N. Sarkozy

f. hollande

43,2 %

N. Sarkozy

annecy 52,1 %

n. sarkozy

47,9 %

F. Hollande

Saint-etienne

57,2 %

f. hollande

64,3 %

42,8 %

N. Sarkozy

41,7 %

68,8 %

n. sarkozy

31,2 %

F. Hollande

antibes 67,2 %

n. sarkozy

32,8 %

F. Hollande

cagnes-sur-Mer

f. hollande N. Sarkozy

68,3 %

n. sarkozy

31,7 %

F. Hollande

f. hollande

35,7 %

N. Sarkozy

nîmes 51,1 % 48,9 %

Montauban f. hollande N. Sarkozy

f. hollande N. Sarkozy

N. Sarkozy

53,1 %

n. sarkozy

46,9 %

F. Hollande

nice 60,3 %

n. sarkozy

39,7 %

F. Hollande

f. hollande

37,6 %

Toulouse

f. hollande

aix-en-Provence

Montpellier 62,4 %

37,5 %

N. Sarkozy

45,6 %

lyon

grenoble

62,5 %

53,3 %

chambéry

bordeaux

47,2 %

f. hollande

45,3 %

f. hollande

58,3 %

52,8 %

54,7 %

cannes

56,6 %

f. hollande

Strasbourg

54,4 %

Tours

61,5 %

N. Sarkozy

reims

54,7 %

Orléans

nantes

céline waldberg

52,1 %

Paris (partiel à 0h30)

angers f. hollande

f. hollande

48,3 %

N. Sarkozy

N. Sarkozy

57,2 %

51,7 %

f. hollande

chartres le Mans

N. Sarkozy

compiègne

beauvais rennes

Metz

f. hollande

N. Sarkozy

Marseille

(partiel à 0h30)

50,9 %

f. hollande

49,1 %

N. Sarkozy

la Seyne-sur-Mer 54,1 %

n. sarkozy

45,9%

F. Hollande

Toulon 58,3 %

n. sarkozy

41,7 %

F. Hollande


événement

lundi 7 mai 2012 www.metrofrance.com

Nice la sarkozyste fête timidement Hollande A contre-courant des résultats nationaux, Nice a placé en tête Nicolas Sarkozy avec 60,35 % des voix. Ce qui

n’a pas empêché les militants de gauche de fêter leur victoire place Masséna. 19 heures. Tout le monde sait déjà. Les sondages « sortie des urnes » sont tombés dans les permanences, François Hollande sera élu. Au QG de l’UMP, les militants grommèlent contre « les journalistes qui sont tous contre nous ». Rue Biscara, fief du PS, le conseiller général Paul Cuturello chantonne « A la Concorde, le rangement c’est maintenant ». 20 heures. Explosion de joie à la permanence socialiste, pleine à craquer. Tout le monde fonce dans la rue. Debout dans la benne d’un

camion-sono, le premier secrétaire, Patrick Allemand, prend le micro. « On en a terminé avec Nicolas Sarkozy. C’est à nous d’aider François Hollande à faire de sa présidence une grande présidence ». 20 h 30. A l’UMP, Eric Ciotti, le président du Conseil général, fait déjà le bilan. « C’est une grande défaite, lourde ». Il souligne les bons résultats obtenus dans les Alpes-Maritimes (64,2 %, 4 points en dessous du résultat de 2007), ce qui ne réconforte pas vraiment les troupes. Il désigne aussi les responsables de la déroute : « Nicolas Sarkozy a subi une adversité inégalée, adversité médiatique, syndicale, harcèlement quotidien ». Voilà justement l’ex-président qui apparait à l’écran. Le silence religieux de l’assistance n’est troublé

que par quelques coups de klaxon provocateurs dans la rue. 21 heures. Quelques centaines de militants de gauche descendent l’avenue Jean-Médecin. Sur la place Masséna, ils sont autour de 2 000, venus fêter leur victoire. « Une victoire ici, en terre UMP, est encore plus belle » lance Patrick Allemand. Un petit groupe de militants Europe Ecologie-Les Verts discute dans un coin. 21 h 30. Place Masséna, la sono crache un vieux Zebda. La permanence UMP s’est déjà vidée. En duplex depuis Paris, le président de la fédé et député-maire Christian Estrosi a dit : « j’en suis plus que jamais convaincu : la reconquête partira de Nice ! » ça commence dès demain, avec la campagne des législatives. §michel beRnouin, À NICE

60,35 %

1

niColas sarKoZY umP

39,65 %

françois hollande PaRti socialiste

Votre j3b

© Crédit photo : iStockphoto

Reportage

CREDIT PHOTO

Résultats à nice

Chaque lundi, retrouvez les bons plans formation Contact commercial emploi@publications-metro.fr - 01 55 34 43 81

2

CREDIT PHOTO

8


votre région

lundi 7 mai 2012 www.metrofrance.com

Météo NIcE

cANNES

ANTIbES

15° 19°

14° 21°

15° 19°

Soleil

Lever : 6 h 18 Coucher : 21 h 15

lune

Lever : 22 h 19 Coucher : 6 h 4

INFOS PRATIQUES Circulation : Avenue Henri-Dunant, à Nice, la Métropole réalise jusqu’à vendredi des travaux de réfection du trottoir, au droit du n° 80. En conséquence, la circulation ne sera possible que sur une voie avenue des Mimosas, entre 8 heures et 17 heures, à l’angle de l’avenue Henri Dunant. Le cheminement des piétons restera assuré. Stationnement : Toujours à Nice, rue

Trachel, la création de nouvelles places de stationnement va générer quelques nuisances cette semaine. Trois places pour les voitures, treize pour les motos et trois pour les vélos vont être aménagées au niveau du n°42.

VOS Rédaction : Michel Bernouin cONTAcTS michel.bernouin@publications-metro.fr Publicité : Edouard Huillet edouard.huillet@publications-metro.fr

9

Sur les plages privées, les prix font le grand écart Consommation

l’augmentation des matières premières pour rester abordable ». Si toutes les plages privées n’ont pas les mêmes stratégies commerciales, toutes admettent que « les clients sont de plus en plus regardants ».

La même mer, le même soleil… mais pas les mêmes prix. C’est le rapide

constat que l’on fait si l’on jette un coup d’œil au carte des 15 plages privées de Nice. De 13 à 19 euros pour la salade niçoise, et jusqu’à 3,50 euros pour un café à l’Hi Beach. Son responsable, Sylvain Sarrazin, justifie facilement cet écart. Son café en dosette est bio, et assorti de deux mignardises. Et s’il propose les soft drinks les plus chers de la Promenadedes-Anglais, c’est parce qu’ils sont servis en bouteille (en plastique recyclable) de 50 cl au lieu de 30 ailleurs. Pour les budgets plus serrés, ou les consommateurs moins sensibles à la cause écologique, il y a le Florida Beach. Le café n’y coûte « que » 2,20 euros, tarif imbattable

EN bREF

Rénovation

le palais de l’agriculture refleurit. Après 6 ans de travaux,

le palais de l’agriculture de Nice, a retrouvé son lustre d’antant. L’extérieur du bâtiment datant de 1900 avait été rénové entre 2006 et 2009. Les travaux ont depuis consisté à refaire l’intérieur : électricité, chauffage par pompe à chaleur mais aussi peintures et fresques. En tout, 850 000 euros financés par la ville de Nice, la Métropole, le conseil général, le Crédit Agricole et les bâtiments de France.

Economie

un million pour les plages de nice. La capitale azuréenne a

investi cette année 970 000 euros pour la réfection de ses plages. L’essentiel de cette somme est consacrée à l’achat de 10 000 m3 de galets pour « engraisser » les plages après les coups de mer de l’hiver. La réfection des épis rocheux protecteurs représente également 150 000 euros de travaux.

Salade niçoise à 17 euros

Compter de 2,20 € à 3,50 € pour un café. © MV

sur les galets niçois. Une façon pour l’établissement d’attirer une clientèle plus jeune. Pour le Neptune Plage, qui offre les soft drinks les moins chers (4 euros pour un soda), « on essaie de minimiser

La plage Beau Rivage est une des seules à proposer une structure hermétique en extérieur pour protéger du vent. Mais l’ambiance cosy et luxueuse a un coût : 3 euros pour un simple café. Quant à notre salade niçoise, elle s’affiche à 17 euros au Sporting… car préparée minute, avec des produits frais. « Nous proposons quelque chose en plus, c’est un choix commercial », justifie sa directrice, Micaela Doux. §MaRie VeRonesi


votre job

2

lundi 7 mai 2012 www.metrofrance.com

La génération Y se fait désirer Il fait bon être né dans les années 1980. Les chefs d’entreprise de plus de

500 salariés plébiscitent la génération Y, qu’ils considèrent comme plus enthousiaste (44 %), plus polyvalente (46 %) et plus efficace (36 %). C’est ce que révèle un sondage Ipsos pour le groupe Cesi.

150

C’est le nombre de postes à pourvoir chez CCA International (relation client à distance) en Poitou-Charentes. Postulez avant fin mai à Sipa

10

recrutement@ccainternational.com

votre histoire Vous avez trouvé un emploi atypique ? Vous avez été recruté sur un coup de tête ? Vous avez retrouvé un job après une longue recherche ? Racontez-nous… rendez-voUs sUr metrofrance.com/job

Formations artistiques

Des études sur mesure scolarité. Différents cursus scolaires existent pour travailler dans le milieu de la mode. choix. Metro vous donne les clés pour bien vous orienter. Hugo giusti

C

hoisir la bonne école de mode donne parfois du fil à retordre. Mais cela peut valoir le coup de se retrousser les manches : stylisme et modélisme offrent de bonnes perspectives professionnelles. « Les métiers de la mode sont très dépendants du cycle économique du moment. Mais le luxe français se porte bien et reste donc vecteur d’embauche », explique Nicolas Fellus, directeur de la rédaction de Studyrama. Depuis octobre 2008, l’action de LVMH a ainsi gagné plus de 80 % et celle de PPR près de 20 %. A la fin de 2010, le chiffre d’affaires du luxe mondial culminait à son plus haut niveau historique, autour de 170 milliards d’euros.

Une orientation dès la 3e

Si vous avez envie d’en découdre avec le textile depuis tout petit, optez dès la troisième pour un bac option arts appliqués. « Cette spécialité permet d’acquérir les bases du dessin. C’est toujours un plus lorsque l’on postule pour les écoles de mode », affirme Odile, 32 ans, responsable de sa propre collection. Pour ceux qui désirent entrer rapidement dans le monde du travail, le BTS de design de mode « permet une bonne entrée en matière et fournit un premier

Cours de coupe et modelage au studio Bercot, une école privée de stylisme de mode, à Paris. LyDie/Sipa

bagage indispensable pour la suite, ajoute Nicolas Fellus. Mais ce BTS reste insuffisant pour trouver du travail dans une enseigne de renommée. » En revanche, il facilite l’accès aux écoles plus réputées.

ecole privée oU pUbliqUe ?

« Il existe de très bonnes écoles en France. L’important est de savoir précisément ce que l’on veut, chacune d’entre elles ayant ses spécificités », remarque Sylvie Ebel, directrice générale adjointe de l’Institut français de la mode (IFM). « L’inconvénient des écoles privées, c’est évidemment leur prix. Mais si elles restent très chères, elles sont aussi plus en phase avec

les réalités économiques et professionnelles du moment, renchérit Nicolas Fellus. Elles bâtissent leur succès sur la certitude donnée à leurs étudiants de trouver du travail une fois diplômés. » Une analyse reprise par David Polak, président de l’école Formamod (de 7 750 à 8 500 euros l’année) : « Au bout de trois ans, 80 % de nos étudiants trouvent directement du travail. » Selon Studyrama, le salaire de base oscille alors entre 1 500 et 2 300 euros net.

et le marketing ?

Si vous ne savez manier ni le crayon ni l’aiguille, pas de panique. « Une collection est totalement réussie si elle bénéficie

d’une politique commerciale efficace, rappelle Nicolas Fellus. Alors si on ne possède pas le talent artistique des “petites mains”, le marketing reste un secteur recherché par les grandes marques et permet d’être quotidiennement au contact des créateurs. » Toujours est-il que ce sont des métiers difficiles et très compétitifs. « Il faut avoir une forte personnalité et une bonne dose de talent », prévient Sylvie Ebel. Une chose est sûre, pour percer dans le milieu, il vous faudra faire votre balluchon et venir vous installer dans la capitale, où l’on retrouve « 90 % des emplois du secteur », précise David Polak. Paris, une ville à la mode.§


votre job

lundi 7 mai 2012 www.metrofrance.com

Contact commercial emploi@publications-metro.fr 01 53 34 78 42

Votre j3b

© Crédit photo : iStockphoto

© Crédit photo : iStockphoto

Votre j3b

Chaque lundi, retrouvez les bons plans formation Contact commercial emploi@publications-metro.fr - 01 55 34 43 81

11


CULTURE

12

3

lundi 7 mai 2012 www.metrofrance.com

Cinéma Josiane Balasko ne s’arrête plus. A l’affiche de

Maman cette semaine, l’actrice va bientôt entamer le tournage de Nenette, comédie dans laquelle elle donnera la réplique à Michel Blanc.

TOP

AMERICAN PIE 4. Neuf ans après le troisième épisode, le retour de la série comique avec Jason Biggs réalise le meilleur démarrage parmi les nouveautés de la semaine. Le film a séduit plus de 110 000 spectateurs mercredi dernier, très loin devant la concurrence.

musique

FLOP

Samuel l. JaCKSON. L’acteur est critiqué sur Twitter pour s’en être pris à AO Scott, un journaliste du New York Times qui exprimait ses réserves au sujet d’Avengers. « Aidons-le à trouver un nouveau job où il soit compétent », avait posté la star.

en dix ans de carrière, norah jones a déjà vendu plus de 40 millions d’albums. Charles sykes/aP/sIPa

Le blues lui va si bien retour. Norah Jones publie Little Broken Hearts, son cinquième album. vécu. Un opus inspiré par sa vie sentimentale, enregistré sous la houlette du producteur Danger Mouse. jérôme vermeLin

«

Je ne suis pas le genre de personnes à qui on donne des ordres », affirme Norah Jones en décochant un petit sourire mutin. Il y dix ans tout juste, la jeune femme touchait le jackpot dès son premier album, Come Away With Me. Un délice jazzy-folk, alternative subtile aux superproductions pop, qui s’écoulera à plus de vingt millions d’exemplaires et verra son auteure décrocher pas moins de huit grammy awards. « Je suis la première étonnée lorsqu’on me dit que je fais ce métier depuis si longtemps », explique l’intéres-

sée, qui vient de fêter ses 33 ans. J’ai eu beaucoup de chance, car à l’époque je ne cherchais même pas à être signée. Mais si ce succès précoce était un peu effrayant parfois, il m’a donné du contrôle. Et surtout de la liberté. »

Composé sur le vif

Quatre disques plus tard, Norah Jones a pas mal bourlingué. Sur les routes du monde entier, sur un plateau de Wong Kar-wai pour My Blueberry Nights, et aussi dans sa vie sentimentale. Longtemps en couple avec son bassiste, Lee Alexander, la chanteuse fait le deuil d’une autre relation sur Little Broken Hearts, son cinquième opus, enregistré avec Brian Burton, alias Danger Mouse, la moitié du duo Gnarls Barkley. « Mes paroles sont toujours un mélange de fiction et de vécu », précise la chanteuse lorsqu’on évoque des titres comme « She’s 22 » ou « Miriam », dont les paroles

semblent adressées à une rivale féminine. « Certains artistes ont une imagination folle, ils sont très à l’aise pour raconter des histoires complètement inventées. Pour moi, on touche davantage le public si ça vient du cœur. » Musicalement, la collaboration avec Danger Mouse lui permet de s’affranchir une bonne fois pour toutes de l’image de « jolie petite chanteuse de jazz » qui lui a longtemps collé à la peau. « Pour la première fois, je suis entrée en studio sans la moindre note de musique écrite à l’avance. Brian s’est mis à la batterie, moi à la guitare ou à la basse. Et on a composé sur le vif, avec quelques références communes, des groupes comme Fleetwood Mac ou Violent Femmes. » Quant à la pochette de l’album, hyper vintage, elle s’inspire de l’affiche de Mudhoney, un film de 1965 du sulfureux Russ Meyer. « Elle était accrochée au mur pendant

tout l’enregistrement et je me suis dit que ça collait bien avec le disque, explique miss Jones. Romantique... mais un peu flippé aussi ! » §

on adore

rupture en cinémascope De ses peines de cœur, Norah Jones avait déjà tiré un excellent disque, The Fall, sorti en 2009. Le blues réussit bien à la New-Yorkaise et Little Broken Hearts s’écoute comme la B.O. d’une romance qui tourne au vinaigre, les petites piques en prime. Les titres sont courts mais l’habillage sonore cinématographique offre un écrin de choix au timbre de la chanteuse, tour à tour malicieuse, mélancolique ou menaçante. Une belle surprise.


médias

lundi 7 mai 2012 www.metrofrance.com

Jeunes parents mode d’emploi

EN BREF

Confidentiel RTL

Patrick Sébastien aime YouTube.

L’animateur a choisi le site de partage pour annoncer ses futurs projets. Il a ainsi révélé qu’il avait resigné avec France 2 pour une saison du « Grand Cabaret » et des « Années bonheur », et qu’il préparait une soirée spéciale consacrée au « Grand Bluff » pour fin 2012.§PhiliPPe bailly/nPa Conseil

le présentateur de « Fort Boyard » sera aux manettes de « Take the money and run », une nouvelle émission que 13e Rue diffusera au mois de juin. Dans ce jeu produit par Jerry Bruckheimer, de vrais policiers et des anonymes s’affronteront pour gagner 100 000 euros. Jamel Debbouze. BALTEL/SIPA

Chaque lundi, retrouvez une info média révélée dans l’émission « Les dessous de l’écran » de Christophe decroix, sur rTL, le dimanche à 13 h 10.

Succès

« The Voice » en tête des audiences. La demi-finale du télécrochet de TF1 a réuni 7,2 millions de fidèles samedi soir, soit 30,7 % de part de marché. Côté talent, ce sont Al. Hy, Stéphan, Aude et Louis qui se sont qualifiés pour la finale, samedi prochain.

Nouveauté

Un nouveau projet pour Olivier Minne ? D’après le site de Télé Star,

20.50 Série

13

Fiction

Jamel Debbouze ne chôme pas.

L’humoriste planche actuellement sur deux séries pour le compte de M6.D’après Télé 2 Semaines, la première, intitulée Stand up raconterait le quotidien d’une troupe de comédiens, tandis que la seconde se penchera sur l’histoire de France sous forme de petites capsules.

20.35 Série doc.

Joséphine, ange gardien «Police blues». Avec Mimie Mathy, Yvon Back, S. de La Rochefoucauld.

Cold case «Deux mariages». Avec Kathryn Morris, John Finn, Jeremy Ratchford.

22.40 Esprits criminels Série. «Code d’honneur» «Le pyromane» - «Mis à nu». Avec Mandy Patinkin, Thomas Gibson. 1.10 Au field de la nuit Magazine. Présentation : Michel Field.

21.30 Cold case Série. «Baby Blues» «Sauver Sammy». 23.00 Mots croisés Mag. Présentation : Yves Calvi. 0.15 Journal de la nuit 0.35 Le cid Opéra. 2.50 Toute une histoire

TMC

w9 20.50 Maman, j’ai encore raté l’avion Comédie de Chris Columbus. 1992. USA. 115 mn. Avec Macaulay Culkin, Tim Curry. 22.50 Maman, j’ai raté l’avion ! Comédie de Chris Columbus. 1990. USA. 100 mn.

Qui a dit qu’avoir un enfant n’était qu’une partie de plaisir ? Parce qu’il

n’existe pas de catalogue Ikea à usage des futurs parents, Arte propose un webdocumentaire ludique et instructif qui confirme la bonne santé du genre. Pour le voir, rien de plus simple : connectez-vous sur le site (http://moderncouple. arte.tv/fr/) et découvrez les quatorze vidéos de 3 à 4 minutes (sept pour papa, sept pour maman) réalisées par Andrès Jarach et Lucia Sanchez.

Vergetures et insomnies

20.35 Série

20.45 Transformers 2 - la revanche Sciencefiction de Michael Bay. 2009. USA. 144 mn. 23.20 Les visiteurs II : les couloirs du temps Comédie de Jean-Marie Poiré. 1998. Fr. 118mn. Avec Jean Reno.

Web

Élysée 2012, la vraie campagne. De Serge Moati. 2012. 22.20 Soir 3 23.15 Le monsieur de la pub Doc. 2009. «Marcel BleusteinBlanchet». 0.50 Chabada Magazine. Présentation : Daniela Lumbroso. 1.35 Soir 3

NT1 20.45 Tous différents Magazine. «Nous sommes plus forts que notre handicap !» «Je suis naturiste et j’assume». Présentation : Émilie Mazoyer. 0.05 Obèses : perte de poids extrême

NrJ12 20.35 Nikita Policier de Luc Besson. 1990. Fr/Ital. 113 mn. Avec Anne Parillaud, Jean-Hugues Anglade. 22.45 Kill bill : volume 2 Action de Quentin Tarantino. 2004. USA. 135 mn.

Loin des clichés de la maternité béate véhiculés par les magazines féminins, les réalisateurs de Modern Couple répondent à toutes les questions que se posent les futurs parents avant, pendant et après l’arrivée de bébé. De la peur de devenir « un boudin » à l’allaitement (à quel sein se vouer ?), en passant par le choix de la nounou

20.55 Série

Luther «Argent roi». Avec Idris Elba, Ruth Wilson, Steven Mackintosh. 21.50 Luther Série. «Tuer pour survivre». 22.40 Spécial investigation Magazine. «Élysée 2012 : journal non autorisé». Présentation : Stéphane Haumant. 23.40 Jour de foot

Un webdoc qui bouscule les clichés. dr

(bien mais pas mieux que soi), cet habile mélange entre témoignage et saynettes rigolottes ravira les (futurs) parents. Ces derniers pourront aussi partager leur expérience et répondre aux questions posées à l’issue de chaque vidéo. Les réponses alimenteront une base de données statistiques intégrée au documentaire. De quoi se sentir moins seul(e)s entre deux biberons...§rania hoballah

20.35 Film

20.45 Film

Femmes au bord de la crise de nerfs Comédie de Pedro Almodóvar. 1987. Esp. VM. 1h26. Avec Carmen Maura, Rossy de Palma. 22.05 Le plaisir de chanter Comédie d’Ilan Duran Cohen. 2007. Fr. 98 mn. Avec Marina Foïs. 23.40 Bielutine Doc. 2011. «Dans le jardin du temps».

FrANCE 4 20.40 Johnny English Comédie de Peter Howitt. 2003. Brit. 90 mn. Avec Rowan Atkinson, Natalie Imbruglia, Ben Miller. 22.15 Les vacances de Mr. Bean Comédie de Steve Bendelack. 2007. Brit. 86 mn.

GuLLI 20.45 Championnes à tout prix Série. Avec Chelsea Hobbs, Josie Loren. 23.05 roxy Hunter et le secret du shaman Comédie dramatique d’Eleanor Lindo. 2008. USA. 90 mn.

Le gendarme se marie Comédie de Jean Girault. 1968. Fr. 1h25. Avec Louis de Funès, Claude Gensac. 22.25 Le gendarme et les gendarmettes Comédie de Jean Girault, Tony Aboyantz. 1982. Fr. 102 mn. Avec L. de Funès. 0.15 Prison break Série. Avec Wentworth Miller. 2.35 Les nuits de M6

FrANCE 5 20.35 Napoléon Historique d’Yves Simoneau. 2002. Fr. 96 mn. (1/4). Avec Christian Clavier, I. Rossellini. 23.40 Londres, miroir du monde Documentaire. 2008.

DIrECT 8 20.45 Faut-il y croire ? Série doc. Notamment : «Vampires, loups-garous : la réalité derrière la légende». 23.40 Le Petit Poucet Conte d’Olivier Dahan. 2001. Fr. 90 mn.


SPORTS

14

4

lundi 7 mai 2012 www.metrofrance.com

43

DaviD TrezegueT.

Floyd Mayweather est toujours invaincu après 43 combats. L’Américain a conquis hier la ceinture WBA des super-welters en battant le Portoricain Miguel Cotto.

tOP

L’attaquant franco-argentin a une nouvelle fois donné la victoire à River Plate (1-0) samedi, face à Jujuy à Buenos Aires, (2e division argentine). A 34 ans, il a inscrit son dixième but en 15 matches depuis son arrivée en janvier dernier.

FLOP

MaThieu Belie. « On ressent de la honte et de la tristesse », a avoué l’ouvreur de Brive. Son club s’est incliné samedi contre BordeauxBègles (9-23). A moins d’un incroyable revirement de situation le CAB jouera la saison prochaine en Pro D2.

Football Ligue 1

Un PSG renversant Le match. A Valenciennes, le PSG a su inverser une situation défavorable. Pression. Cette victoire leur donne momentanément la première place de L1. Les Parisiens mettent Montpellier sous pression maximale.

3

VaLencienneS

36e journée résuLtats hier Evian - Ajaccio ........................................................ 2-1 Lyon - Brest..............................................................1-1 Valenciennes - PSG .............................................. 3-4

Programme Aujourd’hui Auxerre - Bordeaux........................19 heures (Foot+) Lille - Caen......................................19 heures (Foot+) Lorient - Dijon ................................19 heures (Foot+) Saint-Etienne - Marseille ..............19 heures (Foot+) Sochaux - Nancy.............................19 heures (Foot+) Toulouse - Nice...............................19 heures (Foot+) Rennes - Montpellier ................... 21 heures (Canal+)

4

cLassement

PSG

1. PSG 2. Montpellier 3. Lille 4. Lyon 5.rennes 6. Saint-etienne 7. Toulouse 8. Bordeaux 9. evian 10. Marseille 11. Nancy 12. Valenciennes 13. Lorient 14. Caen 15. Nice 16. Ajaccio 17. Brest 18. Auxerre 19. dijon 20. Sochaux

Laurent FaLLa

L

e cauchemar puis le paradis. Le PSG est passé par tous les états hier, au soir du deuxième tour de l’élection présidentielle. Bien évidemment, la victoire de François Hollande et son projet de surtaxer les plus fortunés, dont les joueurs parisiens font partie, n’en a pas été la cause. Paris a tout simplement connu hier sur la pelouse de Valenciennes, les dix premières minutes les plus affreuses de sa saison... avant de faire preuve d’un mental de champion en puissance. Ce n’était un secret pour personne. Loin de ses bases, depuis l’arrivée d’Ancelotti, Paris voyage mal. Avant ce match, sous le commandement du coach italien, le PSG n’avait gagné que deux de ses huit déplacements en Championnat. Valenciennes comptait bien en profiter. Donc forcément, les hommes de l’ombre - Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi - présents dans les tribunes hier, savaient que l’emporter dans le Nord ne serait

Le but de Matuidi (45e) a permis au PSG de retourner une situation bien mal embarquée. AFP

pas une mince affaire. Mais jamais le directeur sportif et le président du PSG n’auraient imaginé voir leurs joueurs perdre le nord aussi rapidement.

Piqué dans son orgueil

Dépassée par la fougue valenciennoise et surtout pas totalement concentrée, la défense parisienne s’est faite cueillir à froid. Sur ses deux premières occasions, Valenciennes fait mouche (Abou-

bakar, 8e et Gomis, 10e). L’entame de match catastrophique d’Alex et de Maxwell se paie cash. A cet instant, le PSG est piqué dans son orgueil, lui qui ambitionnait plus tôt de sortir de cette confrontation en tant que leader provisoire de L1. Alors, comme souvent pour sonner la révolte, il suffit de faire confiance à Ménez et Nene. A la 14e, le premier délivre au second sa 11e passe décisive de la saison.

Pts 73 73 68 60 57 56 54 52 49 44 42 40 38 38 37 37 35 34 34 33

J 36 35 35 35 35 35 35 35 35 35 35 36 35 35 35 36 36 35 35 35

G 21 22 19 18 16 16 15 13 13 11 10 11 9 9 9 8 6 7 9 8

N 10 7 11 6 9 8 9 13 10 11 12 7 11 11 10 13 17 13 7 9

P 5 6 5 11 10 11 11 9 12 13 13 18 15 15 16 15 13 15 19 18

Dif 30 30 28 12 9 6 5 8 2 2 -7 -11 -12 -13 -8 -23 -9 -5 -20 -24

Nene, lui, inscrit avec sang froid son 18e but. Le festival parisien part de là. Maxwell, le latéral du PSG, y va lui aussi de son but. Son premier en France (40e). Puis vient le tour du premier pour Paris de Matuidi (45e) et du septième de Ménez. Le match devient fou. Paris plus déterminé. Le troisième but des Nordistes ne change rien (Cohade, 80e). Déjà assuré de terminer sur le podium, le PSG redevient le « boss » de la L1... en attendant le match de Montpellier ce soir.§


détente

lundi 7 mai 2012 www.metrofrance.com

Mots fléchés n° 525 / facile

L’HOROSCOPE AUDRAY GAILLARD

Bélier

VOISIN

Vous montez le programme de votre journée en fonction de vos envies. Au travail, vous êtes un électron libre, loin du bon petit soldat que l’on aimerait que vous soyez.

Taureau

Vous avez le vent en poupe. Votre charisme et votre magnétisme vous ouvrent les portes du succès. En amour comme au travail, la chance tourne pour vous !

FORMULE MAGIQUE TEINTE EN JAUNE

FERAI LE CHEMIN

Balance

La journée vous réserve de belles surprises. Côté travail, l’ambiance est détendue et chaleureuse. Célibataire, une rencontre est fort probable...

Scorpion

Gémeaux

Cancer

Vous changez de comportement. En couple, vous vous montrez plus tendre et plus attentif(ve). Côté forme, vous améliorez votre hygiène de vie.

Lion

La communication est l’élément essentiel de la journée. Au travail, les échanges stimulent votre créativité. En couple, les non-dits vous mettent mal à l’aise…

Vierge

Un sentiment d’insatisfaction vous ronge. Les regrets vous assaillent et vous passez en boucle vos bonheurs passés. Confiezvous à vos proches.

01 75 75 90 93

TAPIS DE SOL ARTICLE COURANT

E C E D

C A G V I O

N E U F P A N T I N S

V R EM I R EMO R E L O U I L L G E GOR RON B E D A I G

POISSON D’EAU DOUCE

P I P E E

Q U A I

D E S O L A L I N U T A L E U E T S C U O ND R

S E C O U E A T H E E

IMPÔT SUR LES PRODUITS

CRÉATEUR D’ARCHE

Sagittaire

RAYON POUR BRONZER ÉGAL

Vous avez le flair pour dénicher les bons plans. Votre slogan : acheter plus en dépensant moins ! Foncez et laissez libre cours à votre imagination.

RÈGLE À SUIVRE PIPELINES

DANS LA SALADE BONNE MESURE

CARTE DE JEU APPEL AU SECOURS

Capricorne

Votre inspiration est florissante. Certains cherchent à s’évader dans l’art. D’autres trouvent dans leur activité professionnelle la matière nécessaire pour créer.

COMME L’AIR BON À RESPIRER

STRINGS LE SYMBOLE DU CUIVRE

BIEN SOMBRE

MOMENT DES CHALEURS

TRÈS MÉCHANT

ANCIEN EMPEREUR PUIS ASSAISONNEMENT

PAS DIT EFFET AU TENNIS

DÉVÊTUS

CAPABLE DE TOURS

OUTRÉ

Verseau

Les astres vous protègent. Sur le plan professionnel, vous mettez vos adversaires sur le carreau. Célibataire, vos tentatives de séduction ne restent pas vaines.

Sudoku n° 525 / facile

1

6

8

Poissons

La journée débute en douceur. Petit déjeuner au lit ou discussion à la machine à café, vous n’avez pas envie de vous mettre la pression. Pas de bousculade...

9

3

1

3 1

6

8

2

2 2 4

5 7 1

6

2

1

4

9

8

7

3

5

8

7

3

6

5

1

9

2

4

5

9

4

7

3

2

1

8

6

3

5

7

1

2

6

8

4

9

1

8

6

3

4

9

2

5

7

2

4

9

5

8

7

6

1

3

4

6

2

8

7

5

3

9

1

7

3

8

9

1

4

5

6

2

9

1

5

2

6

3

4

7

8

8 5

3

4 5 9

Sudoku O R R A Y E N I E U A N R P O

LIVRE DE BASE LIBERTAIRE

UN OUI QUI FUT DU SUD

5

9

8

3

7

6 9

4

5 2

Solutions de vendredi E N C O R N E E

CONÇU DE NOUVEAU

COUPE DE GLACE

DUE AU HASARD BÊTE OU PERCHE

7 Mots fléchés

LONG TEMPS ET TOUT LE RESTE

AU DIFFUSE MILIEU SUR LES LE PLUS ONDES FORT

Vous êtes insaisissable, capable du pire comme du meilleur. Au travail comme en amour, soit vous en faites trop, soit pas assez. Trouvez le juste milieu !

CONSULTEZ AUDRAY GAILLARD et son équipe de voyants

(5€ les 10 minutes)

ÉTRANGE MARQUIS CHEVEU FAMILIER

FIN D’INFINITIF CRUSTACÉ

ARRIVA

Un peu d’organisation ne vous ferait pas de mal. Vous êtes contraint(e) de structurer les choses, de faire le tri dans vos armoires et dans vos idées.

15

RETROUVEZ TOUTES LES SOLUTIONS DES JEUX SUR metrofrance.com/culture

Le calme avant la tempête par Julie DoSne

Les nuages semblaient particulièrement bas, vendredi, au dessus de Versailles. www.metroreporter.fr

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris §Président - Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@publications-metro.fr§E-mail rédaction : courrier@publications-metro.fr§Relations médias : Frédéric Henry§FHCOM : 01 55 34 24 24§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteur en chef délégué : Christophe Coubetergues§Rédacteurs en chef adjoints : Jérôme Guillas (News), Ulla Majoube (Suppléments et pages thématiques), Alexis Picard (Régions), Joël Riveslange (Sports), Florence Santrot (Web), Jérôme Vermelin (Culture)§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom.nom@publications-metro.fr



20120508_fr_cotedazur