Issuu on Google+


www.metrofrance.com

jeudi 5 avril 2012

île-de-fraNce P. 10

Le déjeuner, c’est vite fait et pas cher

N° 2190

l’écrivain publie Sept ans après, un thriller haletant.

livre P. 16

nicolas richoffer/metro

Musso pied au plancher

ne jetez PAs ce jouRnAl suR lA voie Publique : offRez-le à votRe voisin ! PAR

Critiqué pour avoir pris position contre Nicolas Sarkozy, le secrétaire général du syndicat, Bernard Thibault, s’explique dans Metro. Et attaque une nouvelle fois le bilan du Président.

ys

El

ée 2 012

iNterNet P. 4

n.r/metro

metRo est imPRimé suR du PAPieR 100% Recyclé.

«La CGT n’a pas de candidat»

L’art tisse sa toile

Lancé il y a un an, Google Art Project permet aujourd’hui d’admirer 32 000 œuvres.

New york P. 6

au quotidieN P. 14

Interrogations après la mort de Descoings

PSG-OM : Faites le les supporters ménage dans votre pharmacie revanchards

foot P. 24

chesnot/siPa

PrésideNtielle P. 8


événement

34 %

« Je vais passer le flambeau à celui qui peut aujourd’hui l’emporter. » SéGolène royal, hier, venue soutenir le candidat François Hollande, en meeting à Rennes.

C’est le pourcentage d’élèves de 3e ayant fait au moins une fois l’expérience de l’ivresse, selon l’Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT).

Mot clé Corruption Attaque. Un magasin Texte. Ikea de la banlieue parisienne aurait « arrosé » des policiers. En

crédit Photo

1

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

afP

4

échange, un de ses responsables, ancien gendarme, aurait récupéré des informations sur des employés, selon le site Mediapart.

culture

Les musées au coin du Web

INTERNET. google lance la seconde version de son site art Project qui expose gratuitement des œuvres numérisées. CHOIX. Peintures, bronzes, street art, photos... au total, 32 000 œuvres réalisées par 6 000 artistes sont présentes. Florence Santrot

P

as besoin de faire la queue, de payer une chambre d’hôtel ni de subir un coup d’épaule intempestif devant La Naissance de Vénus de Botticelli. Il est aujourd’hui possible de visiter la galerie des Offices de Florence (Italie) du fond de votre canapé. Tel est le pari de Google, qui a lancé, gratuitement et sans publicité, le Google Art Project en février 2011. Un an après, le géant américain annonce l’adhésion au projet de 151 musées dans le monde entier, contre 17 à l’origine. « Art Project ne concerne plus uniquement l’étudiant indien

repérage de jour d’une fresque d’os Gemeos, au musée d’art moderne de Sao Paulo. MaM/sP

qui désire visiter le MoMA à New York. Maintenant, il concerne également l’étudiant américain qui souhaite visiter la National Gallery of Modern Art à New Delhi », explique Amit Sood, en charge du projet chez Google. En France, les musées d’Orsay, de l’Orangerie et du quai Branly, et les châteaux de Versailles, Fontainebleau et Chantilly ont adhéré à l’opération. En revanche, le Louvre et le Centre Pompidou sont absents. Pas de refus officiel mais leurs propres projets passent en priorité...

Vitrine pour les musées

Une initiative qui donne le sourire aux musées. Le château de Ver-

les prises de vue se font de nuit. MaM/sP

La Naissance de Vénus de Botticelli, telle qu’on peut l’admirer sur le Google art Project. la très haute résolution permet d’examiner l’œuvre dans le détail. galerie des offices, florence.

sailles a ainsi vu la fréquentation de son site progresser de 25 % lors du lancement il ya un an. « Encore aujourd’hui, Art Project est notre deuxième site référent. C’est une superbe vitrine pour notre musée », affirme Catherine Pégard, la présidente du château. D’autant que les œuvres numérisées, 32 000 au total dont 46 en très haute résolution, restent la propriété des musées. C’est aussi un vrai succès pour la culture : Google – qui

affirme n’avoir aucune velléité commerciale derrière ce projet revendique 20 millions de visiteurs à ce jour. Pour l’internaute, c’est la possibilité de faire ce qu’il est impossible d’imaginer dans un musée pour des raisons de sécurité : s’approcher au plus près de l’œuvre pour découvrir les détails du travail au pinceau et de la patine bien au-delà de ce qui est visible à l’œil nu. Au plus près de l’art.§

Des milliers de photos sont compilées sur ordinateur. MaM/sP


événement

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

Justice

Mot clé Politique

Christian Iacono sort de prison aujourd’hui. L’ancien maire de

interpellé hier à l’aéroport de SaintDenis après avoir lancé à Nicolas Sarkozy : «pauvre con, pauvre con, on va te faire la mort dans les urnes», selon des témoins sur place.

siPa

« Un outil complémentaire à une véritable visite » julien AnFrunS, directeur général du Conseil international des musées

« Nous avions au départ quelques interrogations qui ont été levées : les œuvres restent la totale propriété des musées, et les parcours virtuels sont décidés par les conservateurs. Cette initiative gratuite est une bonne idée car elle permet une diffusion de l’art auprès de tous, même si cela ne peut jamais remplacer une véritable visite. C’est, en revanche, un outil complémentaire. Cela permet de créer plusieurs rythmes de visites : on peut

consulter le site du musée avant son déplacement, ressentir l’émotion de l’œuvre « physique » sur place puis continuer l’expérience sur le Google Art Project pour aller au plus près du tableau grâce aux images en très haute résolution. C’est aussi un formidable outil pédagogique. Tout ce qui est facilitateur est positif, et si cela peut accompagner la hausse de fréquentation des musées, qui existe déjà, tant mieux. » §PROPOS RECUEILLIS PAR F.S

mode d’emploi

Le Google art Project, pas à pas Il y a deux manières d’utiliser le site du Google Art Project : se balader virtuellement dans les salles d’un musée en particulier ou passer d’œuvre en œuvre, en fonction d’un artiste, d’un style ou d’un intitulé. Dans les deux cas, un moteur de recherche est à disposition. Logique, venant de Google. La technologie Street View permet de se déplacer avec la souris au cœur de la galerie des Offices à Florence, au musée d’Art Moderne de New York ou... au musée de l’Or de Bogota, en Colombie. Pour certaines œuvres, les images ont été capturées en très haute résolution, l’équivalent de mille photos numériques classiques, et autorisent un zoom sur les plus petits détails. L’internaute peut partager ses découvertes sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google+), par mail. Il peut même constituer sa propre galerie virtuelle personnalisée et ainsi créer son musée virtuel parfait. rendez-vous sur sur www.googleartproject.com

l’image finale, visible sur Google Art Project, contient en moyenne 7 milliards de pixels. MaM/sP

CaboChon à lire sur titre metrofrance.com/xxxxx metrofrance.com/karachi

Contre iCoM-o.HErauT

Pour

Vence était accusé de viol par son petit-fils qui s’est finalement rétracté. Il n’a toujours pas obtenu une révision de sa condamnation à neuf ans de prison.

titrele web sur Texte. Un arrêt rendu hier permet aux familles des victimes de l’attentat de Karachi de se constituer partie civile dans le volet financier de l’affaire.

« Il faut déjà s’intéresser à l’art » Aude MAthey, auteur de Le Musée virtuel, les nouveaux enjeux

« Je ne vois pas bien l’intérêt de la technologie Street View pour déambuler virtuellement dans les musées, à moins de pouvoir observer des salles superbes. Autant ne présenter que les peintures. Sauf qu’il manque des explications complémentaires. On reste encore trop sur le principe que la rencontre avec l’art permet l’immédiate compréhension. Il faudrait raconter l’histoire de l’œuvre, citer des anecdotes. Si on ne donne pas les clés à quelqu’un qui

François DuranD

CHEsnoT/siPa CréDiT PHoTo

Nicolas Sarkozy Attaque. Texte. insulté à La Réunion. Un jeune homme a été

5

n’a pas la culture du pays ou du continent, il ne pourra jamais entrer dedans. Enfin, se pose la question de qui va s’intéresser au Google Art Project... Ce seront les personnes qui s’intéressent déjà à l’art. Des enquêtes soulignent que ceux qui fréquentent ce type de sites appartiennent aux catégories sociales privilégiées. Il faudrait des initiatives pour attirer de nouveaux publics. Sans cela, comme dans les musées, on verra peu d’ouvriers. »§PROPOS RECUEILLIS PAR F.S


6

ACTU MONDE

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

Mali : « Nous sommes dans l’incertitude la plus totale » témoignage

L’hôtel new-yorkais dans lequel Richard Descoings (médaillon) a été retrouvé mort. aFp

Descoings, une mort et des questions Disparition

Malgré les premières analyses, la mort de Richard Descoings reste un mystère.

Le directeur de Science po, âgé de 53 ans, a été retrouvé sans vie dans un hôtel new-yorkais mardi soir. « Nous avons fait une autopsie, mais elle n’est pas concluante, a annoncé hier soir Ellen Boracove, porteparole des services du médecin légiste. Nous devons faire d’autres tests toxicologiques. » Ces nouveaux examens devraient prendre une dizaine de jours, a-t-elle précisé. En arrivant sur les lieux du drame, mardi soir, la police newyorkaise pensait avoir affaire à une mort suspecte. Une victime retrouvée nue sur son lit, une chambre d’hôtel en désordre, de l’alcool et des médicaments éparpillés… Le porte-parole du NYPD, Paul Browne, expliquait qu’une enquête avait été ouverte. Un peu plus tard, il changeait de ton pour indiquer qu’il n’y avait « aucune trace visible de traumatisme » et que « la thèse du cambriolage a[vait] été abandonnée ». Disparus,

le portable et l’ordinateur de Richard Descoings ont été retrouvés quelques étages plus bas.

Vive émotion en France

Maria Reyes, une cliente de l’hôtel Michelangelo, à Manhattan, où était descendu Richard Descoings, raconte avoir vu les policiers transporter un corps tôt hier matin. « Il était recouvert d’une bâche sur une civière, on se serait crus dans un film. » Si l’hôtel se refuse à tout commentaire, un employé évoque tout de même « une nuit agitée, avec des dizaines de policiers interrogeant tout le monde ». En France, la disparition de Richard Descoings a suscité une vive émotion au sein de la classe politique et parmi les étudiants de l’école de la rue Saint-Guillaume. Beaucoup ont salué un homme d’exception qui, durant ses seize ans à la tête de Sciences po Paris, a transformé en profondeur la célèbre école qui forme une partie des élites françaises. §RenauD CeCCotti-RiCCi, à New York

Le Mali est depuis quinze jours l’otage de trois forces armées qui se disputent le pouvoir. Metro a contacté Marion,

une Française de 26 ans, attachée culturelle à Bamako.

La France recommande à ses ressortissants de quitter le pays. Comptez-vous partir ? C’est vrai qu’il y a eu une vague de départs de ressortissants, notamment des enseignants du lycée français. Mais je souhaite rester tant que c’est possible. J’ai mon travail, mes amis... Toute ma vie est ici. Je considère le Mali comme mon pays. Si on me l’ordonne, bien sûr, je partirai. Mais psychologiquement, c’est une décision très difficile à prendre. Deux semaines après le coup d’Etat de la junte militaire, comment est l’ambiance à Bamako ? Personnellement, je ne ressens pas de danger particulier. Il y a de plus

en plus de coupures de courant, mais on s’habitue. La crainte que nous avons dans l’immédiat, c’est la menace d’un embargo sur le pays. Cela nuirait à l’approvisionnement en vivres, en essence, et rendrait le quotidien difficile. La pression grandit dans ce sens, mais nous ne sentons pas nos vies menacées. La junte militaire, les rebelles touareg et des groupes islamistes se disputent le pouvoir. Etes-vous inquiète ? Pas vraiment. Ici, on est loin de toute considération géopolitique. En revanche, ma famille en France s’inquiète beaucoup. Mes parents m’ont demandé de rentrer, mais j’essaie de les rassurer. Nous sommes dans l’incertitude totale, mais nous n’avons pas d’autre choix qu’attendre de voir comment va évoluer la situation. Nous vivons au jour le jour. Au final, c’est le quotidien qui prend le dessus. §propos recueillis par JuLie MenDeL

EN BREF

Economie

Les Bourses mondiales ont nettement rechuté hier. A Paris, le

CAC 40 a fini en baisse de 2,74 %, tandis que Francfort perdait 2,84 % et Tokyo 2,29 %. L’échec d’une émission obligataire en Espagne et les menaces de récession dans la zone euro ont ravivé les craintes des investisseurs.

Turquie

C’est un procès sans précédent.

L’auteur du putsch militaire du 12 septembre 1980, Kenan Evren, et un autre membre de sa junte, Tahsin Sahinkaya, comparaissent depuis hier pour « crimes contre l’Etat ». L’armée a pris le pouvoir à trois reprises en Turquie depuis 1960.

Syrie

Malgré sa promesse de retirer ses troupes, le régime a bombardé les bastions rebelles hier.

Au moins 41 personnes ont été tuées à travers le pays, en majorité des civils, dans de violents bombarde-

ments et des tirs dans la province de Homs (centre), selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme. La Russie, alliée du régime, s’est dite confiante, hier, dans la victoire de Damas.

3

C’est le nombre de primaires remportées mardi soir par Mitt Romney, le favori républicain pour la course à la Maison-Blanche face à Barack Obama.

Etats-Unis

Procès en vue pour les accusés du 11-Septembre. La justice mili-

taire américaine a dévoilé hier les charges pesant contre cinq suspects. L’accusation réclamera la peine de mort. Incarcérés dans la prison de Guantanamo, à Cuba, ils seront jugés par un tribunal militaire d’exception créé par George W. Bush.


ACTU FRANCE

8

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

« Sarkozy se fiche du dialogue social » Bernard Thibault dans son bureau du siège de la CGT, à Montreuil. NiCoLas RiChoFFeR/MeTRo

El

La CGT, sortant de la neutralité qu’elle observait depuis plusieurs scrutins, a pris position contre la réélection du préys ée 2 012 sident-candidat. Son secré-

taire général, Bernard Thibault, répond aux critiques.

des choses à dire dans le débat public. Dès lors que Nicolas Sarkozy prétend exercer un nouveau mandat, il est pour nous primordial de livrer notre diagnostic de son bilan. On comprend que cela lui pèse que l’opinion de la CGT soit à ce point critique à son égard. Mais nous n’avons jamais attendu l’autorisation de personne pour parler. Nicolas Sarkozy vous accuse de faire de la politique... En tant que syndicat, nous nous estimons habilités à livrer notre opinion sur ses politiques économique et sociale. Il s’efforce de se présenter comme un nouveau candidat. Mais au vu de son comportement et des mesures qu’il a prises pendant cinq ans, il est clair que « La France forte », son slogan de campagne, se

enTreTien

La CGT diffuse un million de tracts pour appeler à voter contre Nicolas Sarkozy. Est-ce le rôle d’un syndicat de s’engager ainsi dans la campagne ? Je dois d’abord dire que nous avons été obligés de rééditer ce tract à 400 000 exemplaires, tant la demande dans nos sections syndicales est forte. La CGT n’est pas en campagne électorale au sens de partie prenante de la compétition, mais en tant qu’organisation qui a

eXPreSS Justice. Contesté par la défense, le juge Fragnoli a obtenu son dessaisissement de l’enquête sur les sabotages de lignes TGV en 2008, dont est soupçonné le « groupe de Tarnac ». §SnCF. La médiatrice en charge des

nouveaux horaires a annoncé hier que 72 % des réclamations signalées vont trouver une solution en 2012 ou 2013. §Fait

divers. Un octogénaire a été

grièvement blessé à la tête par le câble d’une grue qui s’est effondrée hier matin à sète (hérault).

traduirait par une France plus autoritaire dans la manière dont le pouvoir politique s’exercerait. On entrerait dans une grave phase de déréglementation du travail.

« Nous n’avons jamais attendu l’autorisation de parler. » BernArD ThiBAulT

Pourquoi ne pas rester neutre comme les autres organisations ? Chacun choisit sa propre démarche. Mais je remarque que d’autres déclarations, comme celle de la CFDT récemment, ne sont pas neutres. Il ne faut pas se tromper. Même si la CGT est la seule organisation que Nicolas Sarkozy fait

§PROPOS RECUEILLIS PAR GilleS DAniel

Salarié de Florange, il « marche pour son emploi » Social

Trois cents kilomètres à pied n’ont pas usé la détermination de Luis De Freitas.

Chaussé de baskets et vêtu d’un survêtement floqué « L’acier lorrain vivra », ce militant CGT d’ArcelorMittal est parti de Florange avec seize collègues le 28 mars pour réclamer le redémarrage des hauts fourneaux de son usine. Chaque jour, la troupe parcourt une quarantaine de kilomètres à un rythme soutenu. La pause barbecue de midi est la bienvenue. « Je ne suis

pas un sportif, je souffre, reconnaît-il à un arrêt en bordure de forêt, près de Trilport (Seineet-Marne). Mais les gens qui nous klaxonnent sur le chemin et les mairies qui nous accueillent le soir nous font chaud au cœur. » Agé de 35 ans, Luis travaille depuis six ans pour ArcelorMittal. Depuis octobre, ce chef d’équipe est au chômage partiel deux a-a.D/MeTRo

Syndicat

siffler dans ses meetings, comme en 2007, ce n’est pas elle qui est visée, mais le fait syndical dans son ensemble : aujourd’hui dans toute l’Europe, l’action syndicale est la seule qui soit de nature à contrarier les politiques libérales qui prônent une révision draconienne des droits sociaux des salariés. Le bras de fer que vous menez ne risque-t-il pas de fragiliser le dialogue social si Nicolas Sarkozy est réélu ? Mais le président de la République se fiche du dialogue social, sauf de temps en temps, quand il veut faire des photos avec les responsables syndicaux pour l’affichage. Il l’a encore montré en décrétant qu’il fallait augmenter la TVA et diminuer les cotisations patronales dans la branche famille, malgré l’avis opposé de tous les syndicats de salariés. Dans son action et dans ses choix, il a systématiquement été au diapason des revendications patronales. Les entreprises n’ont jamais autant gagné d’argent public que sous son ère. Je comprends d’ailleurs – et là ça semble ne pas susciter de critiques particulières – que Laurence Parisot considère le quinquennat comme remarquable et souhaite sa réélection pour le bonheur des employeurs. De son côté, justement, la patronne du Medef vous a reproché de vous être affiché avec Jean-Luc Mélenchon... Je le dis très clairement : la CGT n’a pas de candidat à l’élection présidentielle.

semaines par mois. « Je gagne 400 euros de moins, c’est la moitié de mon crédit. Ma crainte, c’est le licenciement. » A moins de trois semaines de la présidentielle, il espère que l’arrivée des marcheurs, demain, à Paris, interpellera les candidats. « C’est à l’Etat de nous sortir des griffes de Mittal et de trouver un repreneur. L’usine gagne de l’argent. Le boulot du Président, c’est de protéger nos emplois et nos familles. » §Anne-Aël DurAnD


jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

ACTU FRANCE

Pleins feux sur l’islamisme radical

Sécurité

Coup de filet ou coup de pub ? Au len-

demain de la mise en examen de 13 des 19 islamistes présumés interpellés vendredi dernier dans tout l’Hexagone, une nouvelle opération de police s’est déroulée hier. Elle a abouti à dix interpellations, à Roubaix et dans le sud de la France. Une opération menée devant les caméras, ce qui n’a pas manqué de susciter des critiques au sein de la classe politique. Interrogé hier par iTélé, François Bayrou estimait que « des interventions policières de cet ordre, sous le contrôle de la justice, ne devraient pas se faire, me semble-t-il, sous forme publicitaire, mise en scène ». Plus incisif, son soutien Philippe Douste-Blazy qualifiait de « bizarre », la multiplication des arrestations à l’approche du premier tour de la présidentielle. Du côté policier, les dents grincent également. « La présence

syndicat Unité-Police SGP-FO. « Ce type d’exploitation médiatique ne peut être du fait que du politique, les policiers ont d’autres préoccupations. J’ajoute que nous sommes au service de l’Etat, et non à celui d’un quelconque parti politique », conclut le responsable syndical.

« Il n’existe plus de secret absolu »

Joint hier, le secrétaire national de l’UMP, Bruno Beschizza, estimait que « ces opérations policières étaient commandées par des instructions judiciaires en cours ». « La présence des caméras ne m’étonne pas, car l’on sait qu’il l’arrestation d’un islamiste présumé, n’existe plus de secret absolu. Une hier à Marseille. afp opération de ce type – aussi médiatisée soit-elle – est également un de journalistes lors de telles opé- message envoyé aux personnes qui rations pose problème et met souhaiteraient s’engager dans l’ildirectement en jeu la légalité, en monPLUS D’INfOS SUR metrofrance.com/islamistes sécurité de nos collètrant que des forces gues », nous expliquait hier Yan- de police sont là pour les arrêter », nick Danio, secrétaire national du ajoutait-il. §Adrien CAdorel

9

Un enfant tué par balles

DRAmE. Un garçon de neuf ans a été tué par arme à feu hier, vers 18 h 30, à Mende (Lozère). L’enfant, qui pas-

sait dans le quartier de Four Moulon, dans le centre-ville, a été touché par une balle tirée avec un pistolet automatique. Deux mineurs ont été placés en garde à vue par la police, a annoncé le procureur de la République, Samuel Finielz. Le premier, âgé de 13 ans, est entendu pour homicide volontaire et le second, dont l’âge n’a pas été précisé, pour modification de la scène de crime.

ENTENDU SUR

JeAn-FrAnçoiS Copé, secrétaire général de l’UMP

François Bayrou pourrait-il être nommé à Matignon ? « La tradition, c’est que le Président choisisse un Premier ministre issu de la famille la plus importante à l’Assemblée nationale. » AUJOURD’HUI, L’INVITÉ DE JULIEN ARNAUD est philippe Douste-Blazy, soutien de françois Bayrou. a 7 h 45 sur LCI.


votre région

10

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com Le succès des bars à salades illustre les nouvelles habitudes de consommation des Franciliens.VALINCO/SIPA

Météo paris

orléans

tours

16° 7°

16° 2°

17° 4°

reims

amiens

rouen

15° 2°

13° 3°

13° 4°

se déplacer Ligne J : A partir d’aujourd’hui et jusqu’au 13 avril, tous les soirs dès 21 h 36 (sauf le samedi et le dimanche), des travaux d’entretien des voies réalisés entre Poissy et Mantes-la-Jolie modifient la circulation des trains de la ligne J sur l’axe Paris-Saint-Lazare - Poissy - Mantesla-Jolie. Un service de bus de substitution est mis en place entre Poissy et Mantesla-Jolie. Plus d’infos : www.transilien.com Vos Rédaction : Pierre Chausse contacts pierre.chausse@publications-metro.fr Publicité : Stéphane Naouri

stephane.naouri@publications-metro.fr

ligne Bénédicte Gualbert, chargée d’études à la CCIP. Ils ont un réel souci de manger équilibré avec des produits frais et nobles. »

La restauration rapide séduit les Franciliens

Consommation

Sandwichs, bar à soupes et à salades, sushis... La restauration rapide a

enregistré entre 2000 et 2010 une hausse sans précédent en Ile-deFrance, avec 74 % d’établissements en plus au détriment des cafés traditionnels (- 34 %). Une croissance qu’explique une étude du Centre d’observation de la chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCIP) publiée hier.

repas à moins de dix euros La crise et ses conséquences expliquent l’attrait des clients pour les fromules rapides. Selon la CCIP, 71 % des repas pris hors domicile coûtent moins de 10 euros et ce, avec un renouvellement de l’offre et une meilleure qualité des produits. manger équilibré « Les Franciliens font de plus en plus attention à la diététique, sou-

l’image du jour

31 minutes pour déjeuner De une heure trente-huit en 1980, la pause consacrée au déjeuner est passée à trente et une minutes. « Les gens ne rentrent plus manger chez eux, explique Bénédicte Gualbert. Du coup, ils mangent mais font autre chose en même temps : ils travaillent, font des courses, ou entreprennent des démarches administratives ». appétence pour l’ethnique La demande de la clientèle pour la restauration rapide, au détriment de la restauration traditionnelle, a ainsi bénéficié directement à la cuisine du monde. « Les sushis, kebabs et autres bagels marchent bien », affirme la chargée d’études à la CCIP. Le snacking proposé par les grandes surfaces et la restauration haut de gamme type Cojean ou Linna’s connaissent aussi un succès croissant. §auRéLie saRRot

PRM/SIPA

Les cheminots défendent le fret à Paris

Des drapeaux au vent tout près de la gare de Lyon. Venus de toute la France, les agents de la SNCF (2 500 selon la préfecture de police, 8 500 selon la CGT) se sont réunis hier pour prôner la relance du fret, en déficit chronique. Selon la CGT, la part du ferroviaire dans le transport de marchandises en France est tombée à seulement 8,8 % en 2010, contre 16,6 % en 2000. Une tendance qui va à l’encontre des objectifs du Grenelle de l’environnement, qui entendait porter cette proportion à 25 % d’ici à 2022.§


votre région

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

11

EN BREF

Hauts-de-Seine

Nouvelle suspicion de pédophilie dans une école. Un enseignant qui

effectuait un remplacement dans une école maternelle de Rueil-Malmaison a été suspendu à titre conservatoire le 13 janvier, a-t-on appris hier. L’un des enfants avait confié à son père avoir été victime d’attouchements de la part de l’instituteur. L’inspecteur d’académie des Hauts-de-Seine a saisi le procureur de la République.

Transports

Mauvaise surprise pour des usagers de la RATP. Trente-huit mille

personnes qui ont effectué des transactions par carte bancaire, lundi matin avant 9 heures, ont été débitées deux fois par la régie des transports en commun. Selon la RATP, il s’agit d’une « anomalie de traitement de la banque ». L’agence, qui a présenté ses excuses, a assuré faire « le nécessaire auprès des banques des clients pour régulariser leur situation ». Toutes les personnes concernées sont invitées à contacter la RATP.

Paris IXe

Un antiquaire agressé, entre la vie et la mort. Agé de 69 ans il a

été découvert hier, grièvement blessé dans le bureau de sa société qui jouxte son appartement, rue La Fayette. Sa carte bancaire et son téléphone portable semblent avoir été dérobés. La victime a été transportée dans un état critique à l’hôpital. Les conditions et le mobile de l’agression sont pour l’heure inconnus.

Hauts-de-Seine

Un numéro vert pour les malades d’Alzheimer. Depuis mardi, le

conseil général expérimente un numéro d’appel ( 01 41 20 29 29) destiné à orienter les malades et leurs proches vers un interlocuteur adapté. Après un test de six mois, ce dispositif pourrait être étendu à tout le pays. Les Hauts-de-Seine compteraient 20 000 personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Paris

C’est un défi un peu fou. Trois

promoteurs de véhicules « propres » made in France tentent depuis hier de parcourir près de 300 kilomètres non-stop en vingt-quatre heures dans Paris, sur une trottinette électrique équipée d’un moteur à hydrogène n’émettant que de la vapeur d’eau. Le but : démontrer que sur une longue distance, c’est un mode de transport fiable, pas plus dangereux que le GPL ou l’essence.

52

C’est le nombre de lycées franciliens ayant obtenu 100 % de réussite aux bacs général et technologique en 2011 (dont 24 à Paris).

Reims

Vague d’interpellations pour trafic de stupéfiants. Une

dizaine de personnes ont été interpellées hier à Epernay (près de Reims) pour détention de résine de cannabis, de cocaïne et d’héroïne. Les policiers ont également retrouvé 10 000 euros sur les différents lieux perquisitionnés.

dans ce court métrage, une jeune sdF agressée par deux hommes tente de se réfugier dans un centre d’hébergement, mais elle trouve porte close. dr

Un clip choc au secours du centre pour femmes SDF Val-de-Marne

sur-Seine. Ouvert pour l’hiver, son bail a été prolongé exceptionnellement jusqu’au 31 mai. Au-delà, faute de financement, il fermera. « Il ne s’approchent, menaçants. Mais les faut pas gérer les places d’hébergeportes restent closes. Suit ce mes- ment en fonction de la température ! sage : « Le 31 mai, si le centre d’hé- s’indigne Eric Molinié. Le danger ne vient pas du froid, mais de la bergement pour femmes rue. » ferme ses portes, ces femmes dormiront dehors. » Dans un communiqué, la Le court métrage choc, c’est le nombre préfecture de Paris a assuré réalisé gracieusement par de femmes sans que « toutes les femmes qui abri isolées, qui Frédéric Schoendoerffer (Bra- ont appelé au sont hébergées au centre Jeanquo, Agents secrets), est en fait moins une fois Rostand bénéficieront d’une une pétition pour protester le 115 de Paris proposition adaptée à leur contre la fermeture du seul en 2011. situation personnelle ». La précentre d’hébergement pour femmes fecture précise par ailleurs que 2 555 SDF géré par le Samu social, prévue places spécifiquement consacrées pour le 31 mai. Près de 20 000 inter- aux femmes sont disponibles toute nautes ont déjà partagé le clip sur l’année en Ile-de-France. les réseaux sociaux (www.caucheMais pour Eric Molinié, ce n’est pas mardefemme.fr). suffisant. « Tous les soirs, on refuse du monde, explique-t-il. On manque « On refuse du monde » cruellement de places à Paris. Ce Eric Molinié, directeur du Samu film nous sert à interpeller les pousocial, assume le parti pris de la vio- voirs publics : l’Etat, la Ville de Paris, lence. « On a voulu marquer les l’Assistance publique. » Selon le esprits et interpeller le grand Samu Social, en 2011 16 082 nuitées public. » Le centre, composé de ont été attribuées à des femmes en cinquante-deux lits, est situé dans centre d’hébergement d’urgence. l’ancien hôpital Jean-Rostand d’Ivry§cerise sudry-le dû

« Ouvrez-moi ! » Une jeune femme tambourine à la porte d’un centre d’hébergement. Derrière elle, deux hommes

4 086


12

bonus

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

A onze ans, elle vivait dans Sarajevo assiégée. BOuLaT aLEXanDra/SIPa

Zlata Filipovic, aujourd’hui trentenaire, a voyagé dans le monde entier. Dragana jurISIc

les habitants de la ville ont connu trois ans et demi de siège et de bombardements. SanTIagO LyOn/SIPa

Zlata « L’absence de guerre

ne signifie pas la paix »

Contexte. Il y a vingt ans, Sarajevo était assiégée. La capitale bosniaque ne s’en est jamais totalement remise. entretien. Zlata Filipovic avait onze ans à l’époque, et s’était confiée dans Le journal de Zlata*, devenu un best-seller. PROPOS RECUEILLIS PAR Anne-Aël DurAnD

l

a jeune femme, aujourd’hui âgée de 31 ans, vit en Irlande. Elle revient pour Metro sur le siège de Sarajevo.

Quels souvenirs gardez-vous de la guerre ? Avant la guerre, j’avais une enfance parfaite, une vie très confortable à Sarajevo. Mais le 5 avril 1992, ma vie a basculé. J’ai entendu pour la première fois des bruits de fusils, de bombes. Avec le temps, les images s’effacent mais ces bruits, je ne les oublierai jamais. Que signifie vivre dans une ville assiégée ? Pendant trois ans et demi, les 350 000 habitants de Sarajevo ont été bombardés, avec parfois 900 obus par jour. Quand mes parents sortaient, je ne savais pas s’ils allaient revenir. Chaque jour, on apprenait la mort de quelqu’un. Compreniez-vous les raisons de cette guerre ? Personne ne comprenait. On vivait dans une ville où les gens avaient des religions diffé-

rentes, mais c’était normal. Ils étaient ensemble à l’université, à l’armée. Je ne savais pas qui était musulman, serbe ou sroate. Votre journal a eu un immense succès dans le monde entier. Vous avez même rencontré Bill Clinton. Il a transformé votre vie ? Grâce à ma maison d’édition en France et au gouvernement français, j’ai eu la chance, en compagnie de mes parents, de pouvoir quitter

Une gUerre aU CœUr de l’eUrope Après la chute de l’URSS et l’éclatement de la Yougoslavie, la Bosnie-Herzégovine déclare son indépendance le 5 avril 1992, après un référendum auquel les Serbes refusent de participer. Ce même jour, les forces serbes encerclent la capitale, Sarajevo. Le siège durera trois ans et demi. Au total, 100 000 personnes trouvent la mort lors de la guerre de Bosnie. Le 14 décembre 1995, les accords de Dayton mettent fin au conflit.

Sarajevo. Mais on se sentait coupables parce que mes grands-parents, et des enfants blessés étaient toujours piégés là-bas. J’ai voyagé, j’ai rencontré des hommes politiques, des enfants dans les écoles, j’ai parlé dans les médias pour que les gens n’oublient pas. Ce journal est devenu un document sur la guerre. Je suis fière que, grâce à lui, on sache ce qu’il s’est passé. Vous vivez aujourd’hui à Dublin. Retournezvous souvent en Bosnie ? Oui, j’y vais chaque été et à Noël. J’aime la ville de Sarajevo, la langue. Je vis en Irlande depuis 17 ans mais je serai toujours de Bosnie. Comment a évolué le pays ? En novembre, cela fera dix-sept ans que les accords de paix de Dayton ont été signés mais les choses n’ont pas beaucoup changé. L’absence de guerre ne signifie pas la paix. Il y a toujours beaucoup de tensions, de conscience des identités ethniques ou religieuses.§ *Le Journal de Zlata, Pocket, 1994. Journaux d’enfants dans la guerre, de Zlata Filipovic, 2006, XO editions.


AU QUOTIDIEN Ça pique !

A bon thé, belle boîte

Haribo se met à l’acide.

un vaccin anti-asthme Des chercheurs français ont développé un vaccin novateur contre l’un des allergènes les plus communs chez les patients asthmatiques.

Comment résister ? Les

La marque vient de lancer une nouvelle gamme de bonbons acidulés et revisite ses classiques (croco, Schtroumpfs). De 1,74 € à 2,49 € en grandes surfaces.

nouvelles boites washi du Palais des thés sont recouvertes de papier de mûrier traditionnel japonais. Elles conserveront avec élégance vos thés préférés. Trois tailles, à partir de 10 €.

DR

2

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

DR

14

à lire sur metrofrance.com/asthme

initiative

Mobiliser pour rénover concept. Les Carrotmobs convient les gens à effectuer des achats, sur une journée, dans un seul commerce. enjeux. L’argent ainsi récolté permet à l’enseigne de financer des travaux de mises aux normes énergétiques.

Le fondateur, Brent Schulkin, lors du premier Carrotmob, en 2008, à San Francisco. DR

Marie Lyan

L

Une Carrotmob demain à Paris

En France, l’association Carrot Community, installée à Rennes, a mené une première opération-test qui a attiré près de 250 personnes dans un café de Rochefort-sur-Mer. Elle a ensuite multiplié les actions dans trois autres bars rennais en mai dernier. Bilan ? Une recette comprise chaque fois entre 800 et 2 000 €, avec de 200 à 300 participants. Parmi eux, Clément Goude, un étudiant en droit de 23 ans :

a Hawaï, aux etats-Unis, en 2011. DR

a Sydney, en australie. DR

en France, les Carrotmobs poussent comme des champignons. DR

« Les Carrotmobs permettent à des personnes qui ne seraient pas forcément sensibles à l’écologie de réaliser quand même de petites actions, tout en profitant d’un concert ou d’un moment festif. »

Mary Bernès, l’ex-gérante du café Cortina, salue quant à elle le Carrotmob qui a permis à son bar de revoir son système de diffusion de chaleur. « L’association nous a proposé une solution clés en main,

3 questions à… Florian Guillaume, fondateur

de la Carrot Community de rennes

« Il n’y a pas de limite »

DR

a carotte plutôt que le bâton. Pour inciter les commerçants à s’intéresser au développement durable, les Carrotmobs n’ont pas choisi la voie du boycott, mais celle de l’incitation. Fondé en 2008 à San Francisco, par un ancien employé de Google, ce mouvement citoyen a déjà fait le tour du monde. Son principe ? Miser sur les réseaux sociaux et le bouche à oreille pour convier les consommateurs à effectuer leurs achats dans un même lieu durant une journée. En échange, le gérant de ce commerce s’engage à utiliser les bénéfices ainsi générés pour financer des travaux améliorant l’efficacité énergétique de son établissement.

A quels commerces s’adressent les Carrotmobs ? Nous avons travaillé avec des bars. Bientôt, des épiceries. Nous étudions un projet avec un croisiériste qui souhaite financer une éolienne. Il n’y a pas de limite. Comment les sélectionnez-vous ? En fonction du projet qu’ils proposent. Nous organisons ensuite l’opération de A à Z. Les commerçants ont-ils joué le jeu ? Oui, ils se sont engagés à investir tous leurs bénéfices. Certains ont même complété avec des fonds personnels pour réaliser les travaux.

comprenant la venue d’un expert pour nous dire quels étaient les travaux à réaliser. On nous a même présenté plusieurs scénarios, à ajuster en fonction de notre recette. » Une proposition alléchante mais soumise à conditions. Ainsi, les commerces devront signer une charte d’engagement à valeur morale, tandis que les consommateurs seront informés de la réalisation des travaux. De nouveaux Carrotmob sont déjà en projet à Toulouse, Bordeaux, Strasbourg, Nantes, Yutz et Troie. A Paris, près de 1 500 participants sont attendus lors d’un premier Carrotmob qui se tiendra demain 6 avril, au caféconcert la Bellevilloise (XXe).§ Infos sur www.carrotmob.org


AU QUOTIDIEN

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

Triez vos médicaments !

Planète

tion, ce ne sont pas des produits anodins. Ils doivent être triés et pris en charge par Cyclamed. Aujourd’hui, cet éco-organisme récupère plus de la moitié des médicaments non utilisés.

quels méDiCaments raPPorter ? La collecte concerne tous les produits soumis à ordonnance : cachets, gélules, sirops, aérosols, crèmes. En revanche, les médicaments vétérinaires, les compléments alimentaires ou les cosmétiques ne sont pas repris.

Des efforts à faire

La collecte est passée de 11 990 tonnes en 2007 à 14 565 tonnes en 2011… sur 23 330 tonnes de médicaments non utilisés (étude CSA pour Cyclamed).

Pourquoi faut-il les trier ?

Si on les jette sans précaution dans l’évier ou dans la poubelle, leurs substances actives polluent l’eau ou les sols. Des traces de substances médicamenteuses ont été retrouvées dans les stations d’épuration. De plus, les laisser traîner

en bref

quel pharmacien. C’est obligatoire depuis 2007, même si 6 % des Français essuient encore un refus, selon une étude LH2 pour Cyclamed.

Les vieilles plaquettes de Doliprane et les bouteilles de sirop entamées s’entassent dans les placards ? Atten-

les médicaments que vous rapportez au pharmacien seront détruits. afp

fait courir le risque d’une ingestion accidentelle, surtout chez les enfants.

Comment s’en Débarrasser ?

En fin de traitement, il suffit de rapporter les médicaments non utilisés dans leur emballage, qu’ils soient périmés ou pas, à n’importe

15

que Deviennent-ils ?

Au départ, les médicaments non périmés étaient redistribués par des organismes humanitaires en France ou à l’étranger. Mais en 2005, un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales a dénoncé des détournements de produits. Depuis, tous les médicaments sont incinérés et servent à produire de l’énergie. §Anne-Aël DurAnD

Fausse manif

« Coupez les arbres, ils nous font de l’ombre. » Ce slogan sera

repris lors de fausses manifestations anti-écolos aujourd’hui à Paris, Lyon et Marseille. Le Réseau français des étudiants pour le développement durable veut démontrer par l’absurde l’urgence environnementale.

Chemins

L’union fait la force. Chasseurs et

randonneurs, amateurs de VTT ou de 4x4 mettent de côté leurs dissensions pour entretenir ensemble les chemins ruraux, lors des Journées des chemins, jusqu’à dimanche. Programme sur www.codever.fr

Bordeaux solaire

Les derniers tests ont été lancés hier. Le parc des expositions de Bor-

deaux se dote du plus grand parc photovoltaïque urbain de France : 60 000 panneaux, sur le toit des parkings, produiront dès mai l’équivalent de la consommation électrique de 5 000 foyers.


CULTURE

3

Box-office Le duo Chabat-Debbouze cartonne. Avec 10 506 spectateurs à la séance de 14 heures, hier à Paris et sa périphérie, Sur la piste du Marsupilami a réalisé le meilleur démarrage parmi les nouveautés.

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

« Je ne partage pas l’enthousiasme général à propos de The Artist. Je trouve que c’est un film facile. » nanni mOretti, Le réalisateur italien et futur président du jury du Festival de Cannes, interrogé hier par l’AFP.

Virginia farneti/aP/siPa

16

Sur le web Clap de fin pour Marcel et son orchestre. Les membres du groupe nordiste assurent actuellement les derniers concerts avant de voguer vers d’autres horizons. a lire Sur metrofrance.com/marcel

livre

Musso prend de la hauteur

Guillaume musso, chez son éditeur XO, tout en haut de la tour montparnasse. nicoLas ricHoffer / metro

Sortie. L’écrivain français le plus lu du moment publie Sept ans après. roman. Un thriller original inspiré par sa passion pour Hitchcock et par des réflexions plus intimes. jérôme vermelin

G

uillaume Musso garde le rythme. Un peu plus d’un an après L’Appel de l’ange, l’écrivain français revient en librairie avec Sept ans après, son neuvième roman en huit ans. Avec plus de 1,5 million d’exemplaires vendus en 2011, d’autres se seraient reposés sur leurs lauriers. Pas le natif d’Antibes, fourmillant d’idées, y compris pour le théâtre et le grand écran. Son nouvel opus part d’ailleurs d’une envie de cinéma qui ne s’est pas concrétisée. « C’était un trop beau sujet pour n’en faire qu’un film, raconte l’intéressé dans les

bureaux de son éditeur, XO, tout en haut de la tour Montparnasse. J’avais envie de le garder sous le coude, de le faire mûrir un peu. » Et d’aboutir à une course-poursuite haletante mettant en scène un couple new-yorkais divorcé, contraint de se rabibocher pour retrouver leur fils, enlevé sur un quai du métro parisien. « J’avais envie d’un thriller à la Hitchcock, explique Guillaume Musso. Je suis un fan absolu de La Mort aux trousses et je voulais en livrer ma relecture, un peu à la manière Polanski dans Frantic. Dans mon livre, ces deux Américains débarquent à Paris, ils ne parlent pas un mot de français et la capitale que nous connaissons tous devient pour eux une véritable jungle. » Ce qui fait de Sept ans après, qui s’appela un temps Quatre jours en octobre, l’un des romans les plus intenses de son auteur, délaissant le surnaturel et la romance pour une intrigue policière au cordeau, sans le moindre temps mort. Un virage stylistique amorcé l’an

dernier avec L’Appel de l’ange et sa sombre enquête dans les quartiers lugubres de Manchester.

Le trac, une vieille histoire

« Avec le dernier livre, j’ai gagné de nouveaux lecteurs. Beaucoup m’ont écrit qu’ils étaient surpris, qu’ils pensaient que Musso, c’était trop fleur bleue pour eux (sourire). La vérité, c’est qu’après dix ans dans le métier, j’avais le désir d’explorer d’autres envies. J’ai gagné en technique d’écriture, j’ai moins le

trac, et j’en profite pour raconter des histoires qui me correspondent mieux aujourd’hui. » Car quel que que soit le genre, l’auteur, qui aura 38 ans en juin prochain, admet toujours glisser des idées personnelles dans ses romans, « des questions que je me pose par exemple sur la paternité, la façon d’élever un enfant, les valeurs que je veux lui transmettre. On n’écrit pas une histoire comme Sept ans après si on n’est pas taraudé par ce genre de choses. »§

on aime

Une intrigue familiale haletante

Voilà sept ans que Sebastian a divorcé de Nikki. En posant ses conditions. Lui élèvera leur fille Camille ; elle, leur fils, Jeremy. Lorsque ce dernier disparaît dans d’étranges circonstances, les voilà obligés de faire équipe. Et d’entamer une incroyable course-poursuite qui les mènera des tours de New York à la jungle amazonienne, en passant par les quais de la Seine. Avec cette réunion de famille en forme de thriller, aussi haletante qu’originale, Guillaume Musso surprend jusqu’à la toute dernière page. Sept ans après, de guillaume musso. Xo editions, 386 pages. 21,90 euros.


CULTURE

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

17

Un village confronté à la montée des eaux. Kunio Katô

l’oscar du meilleur court métrage d’animation en 2009.

Des mondes oniriques

Une vie au fil de l’eau

Album

Kunio Katô, ce n’est pas que pour les enfants ! Publié chez Nobi Nobi !, édi-

teur jeunesse spécialisé sur le Japon, son premier album illustré est à mettre entre toutes les mains, à partir de 7 ans. La Maison en petits cubes, une merveille de poésie, est à l’ori-

gine un court métrage animé. Dessiné par Kunio Katô et scénarisé par Kenya Hirata, il raconte la vie d’un vieux monsieur solitaire. Confronté à la montée des eaux, il doit sans cesse surélever son habitation. Pour se nourrir, il lui suffit de pêcher par une trappe située dans son salon.

Coup de cœur

Mais un jour, afin de récupérer un objet, il lui faut gagner les étages inférieurs inondés. Une plongée qui va faire remonter à la surface ses souvenirs familiaux. Sans parole, mais rempli de clapotis et de touches de musique, ce film d’une dizaine de minutes a remporté

L’album, lui, reprend assez fidèlement l’histoire originale, le texte en plus. Côté graphisme, le lecteur retrouve avec bonheur l’univers si particulier de Kunio Katô. Avec ses couleurs subtilement délavées et son dessin un peu flou, il nous plonge dans une douce nostalgie. En marge se profile le problème du réchauffement climatique. Avec cette œuvre, Kunio Katô nous donne une nouvelle fois la preuve de son talent. Le dessinateur, qui fait partie de la société d’animation nippone Robot, avait déjà fait parler de lui en 2003 avec Le Journal de Tortov Roddle. Il y racontait les histoires d’un homme se déplaçant à dos de cochon dans un paysage bleu et vert. Capable de nous entraîner dans ses mondes oniriques, Kunio Katô n’est pas sans rappeler un certain Hayao Miyazaki. La relève semble assurée. §JUdith Korber La Maison en petits cubes, éditions nobi nobi !, 14,95 €.

en bReF

Bulles marine PAr JeAn-PhiliPPe lefèvre, animateur

bande dessinée. A un peu plus de

deux semaines du premier tour de la présidentielle, voici une BD à se mettre sous la dent pour décrypter et mieux comprendre une personnalité atypique de la vie politique française, j’ai nommé Marine Le Pen. La Vie secrète de Marine le Pen, aux éditions Drugstore, c’est une plongée documentée et documentaire dans la vie des Le Pen, père et fille. La journaliste du Monde Caroline Fourest, grande spécialiste de cette dynastie politique made in France, nous propose de découvrir l’envers du décor. Qui sont les Le Pen, qui se cache derrière cette avocate aujourd’hui candidate à l’élection présidentielle ? Comment la fille de Jean-Marie a-t-elle imposé son prénom, Marine, au FN ? Le ton est juste, parfois burlesque, c’est une BD qui pose cette simple ques-

tion : Marine Le Pen est-elle une candidate comme une autre ? Après son livre chez Grasset, Caroline Fourest continue donc d’explorer le monde des Le Pen. A vous de juger ! § Retrouvez l’émission « un monde de bulles » tous les vendredis, à 23 heures, sur Public Sénat.

Fête

Pour ses 20 ans, FG fait les choses en grand. La radio électro

a invité les plus célèbres DJ internationaux à se produire ce soir au Grand Palais, à Paris, pour son anniversaire. Martin Solveig, Bob Sinclar, Laurent Wolf, Cassius et Ferry Corsten joueront notamment sous la nef.

Fear of Falling, sera diffusé gratuitement en avant-première sur Dailymotion, en VO sous-titrée français. Les internautes pourront visionner l’œuvre demain, entre 18 heures et 2 heures, trois mois avant sa sortie dans les salles françaises.

Tournage

Eyjafjöll n’a pas fini de faire parler de lui. La pagaille déclen-

chée dans le ciel en 2010 à la suite de l’éruption du volcan islandais fera office de décor du prochain film d’Alexandre Coffre. Dany Boon et Valérie Bonneton y joueront un couple divorcé, obligé de rallier ensemble la Grèce par la route afin d’assister au mariage de leur fille.

Avant-première

Internet au service du cinéma indépendant. Pour assurer sa promotion, le premier long-métrage du réalisateur polonais Bartosz Konopa

Alain delon. aFP

People

Petit ennui de santé pour Alain Delon. L’acteur, âgé de 76 ans, a dû

être hospitalisé hier pour un problème d’arythmie cardiaque. « C’est un truc qui arrive à des gens comme moi quand il y a une accumulation d’émotions, de merdes », a déclaré la star depuis son lit d’hôpital.


18

CULTURE

EN BREF

Cinéma

Le casting de L’Ecume des jours s’étoffe. D’après Screen Internatio-

nal, Alain Chabat, Philippe Torreton et Natacha Régnier compléteront le casting du prochain film de Michel Gondry aux côtés de Romain Duris et d’Audrey Tautou. C’est Philippe Torreton qui incarnera le personnage de Jean-Sol Partre.

Box-office

Encore un record pour Intouchables. Avec 302 millions de dol-

lars de recettes dans le monde, le film d’Olivier Nakache et Eric Toledano devient le premier film français à passer ce cap. A titre de comparaison, Bienvenue chez les Ch’tis a avoisiné les 200 millions de dollars en 2008. Michael fassbender. PnA/siPA

Projet

Michael Fassbender a le vent en poupe. L’acteur d’origine irlan-

daise est pressenti pour incarner au cinéma Bobby Kennedy. Réalisé par le Brésilien Fernando Meirelles, le film s’intéressera à la personnalité d’Aristote Onassis, qui fut l’époux de Jackie Kennedy jusqu’à sa mort.

Musique

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

Carmen, plus près des étoiles

Musique

Ave ! Carmen Maria Vega revient !

Avec le single « On s’en fout », la Lyonnaise donne déjà le ton : dans un album aux sonorités plus rock, aux arrangements plus poussés, elle sait évoluer tout en restant elle-même. Balèze hein ? Eh oui, c’est tout l’art de cette chanteuse (ce groupe ?) trop vite étiquetée « Piaf manouche » après le tube, « La menteuse », de son premier album, vendu à 35 000 exemplaires. « Cette étiquette m’a un peu gonflée car je trouvais ça trop réducteur », lance-t-elle du haut de ses 28 ans. Réducteur, le cliché l’est encore plus à l’écoute du deuxième disque, plus riche, plus varié, plus fou et plus pro aussi… « On avait moins le temps de broder il y a quatre ans, tandis que là on a pu atteindre une qualité supérieur. C’est chargé sans être surfait. » De fait, Du chaos naissent les étoiles, c’est le nom de l’album, est un voyage plein de surprises : « On s’en fout » donc, un titre moins chanté et plein de nonchalance qui fait fi de ces petits et gros trucs qui nous bouffent la vie. « La marquise » aussi, première plage du disque, un hymne à la folie festive : « dis-nous tout, même des bêtises, mais qu’on se les dise. »

Mathias Malzieu en invité

Car malgré tout ce qui oppose ce nouvel album au premier, Carmen Maria Vega, c’est toujours ça : des chansons en forme de farce (« Au mariage de Christine »,

carmen Maria Vega chante en duo avec le leader de Dionysos sur son nouvel opus. nicolAs richoffer

« Country »), toujours motivées par un message (le couple, l’industrie du disque), mais aussi de merveilleuses chansons d’amour (« Le Soldat », « Papa »). Et puis un ovni aussi, «Miiaou», en forme de dialogue avec Mathias Malzieu en invité de luxe de cet album qui correspond bien à son univers. Car comme le leader de Dionysos, Car-

Iggy Pop aime la France. Trois

ans après Préliminaires, qui s’inspirait d’un roman de Michel Houellebecq, le chanteur reprendra des standards d’Edith Piaf, de Georges Brassens et d’Henri Salvador dans Après, qui sera publié le 14 mai.

Théâtre

Michel Bouquet remet le couvert. Après avoir annoncé qu’il

arrêtait sa carrière théâtrale, l’acteur de 87 ans remontera sur les planches en septembre prochain. L’octogénaire jouera dans Le roi se meurt, au Théâtre des Nouveautés.

Un nouveau « mook » en français

revue

Guetter les transformations de la société. C’est ce que propose We

Demain, la nouvelle revue trimestrielle créée par François et JeanDominique Siegel, les fils du fondateur de VSD. Cet élégant « mook » (contraction de magazine et de book) de 228 pages proposera d’explorer le nouveau monde dans lequel nous vivons, à travers des

séquences intitulées « Déchiffrer », « Savourer », « Inventer » ou «Ralentir». Pour son premier numéro, We Demain donne la parole au prospectiviste américain Jeremy Rifkin, et aborde de nombreux sujets tels les nouveaux gisements d’emploi, le retour de l’utilisation du cheval de trait, le pacte écolo cinq ans après ou les révolutionnaires de la cuisine. §r. h

men ose tout : « On croit souvent que le fait de chanter en français empêche d’amener du rock ou du jazz, mais non. » Fidèle à ellemême, grâce à une notoriété et un entourage plus forts désormais, Carmen Maria Vega propose un de ces albums qui s’écoutent d’un trait, sans déception. §nicolas richoffer


20

SORTIES

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

Les joueurs de carte, de Khalil Zgheib. ColleCTIon FArouk AbIllAMA

Exposition

Voir un postérieur stylisé sur une affiche de l’Institut du monde arabe a de quoi intriguer. Voir dans ses

murs tant de nus, exhibitionnistes ou torturés, encore plus. Avec « Le corps découvert », le musée entend bien faire date. On croit les civilisations arabes hostiles à la représentation de la nudité ou de la sexualité ; le corps est au contraire omniprésent dans l’art oriental. Tout commence lorsque des artistes syriens, libanais ou égyptiens sont venus étudier en France et en ont ramené des tableaux académiques, mais de belle facture.

De fières postures

Les mille et un nus

Au XXe siècle, les thèmes restent innocents, comme dans les aquarelles de Khalil Gibran, qui fut peintre avant d’écrire Le Prophète. Le grand tournant vient après. D’incroyables portraits en noir et blanc, signés de photographes arméniens, montrent des postures fières, comme celles des culturistes, qu’on retrouve aussi dans une vidéo de Mahmoud Khaled, Camaraderie.

Sportifs et danseurs remplacent les femmes plantureuses, on exhibe fièrement sa beauté. Des tableaux forts, comme les panneaux de bois de Hayv Kahraman (Corporeal Mappings), montrent qu’on est prêt à se faire charcuter pour être différent. Plus on avance, plus c’est audacieux : la souffrance entoure des œuvres parfois dures ; l’idolâtrie inspire de belles statues totémiques à Chaouki Choukini. Une salle est déconseillée aux juniors, qui concerne surtout les malheurs féminins. Une autre montre les cicatrices, les grossesses, tout ce qui touche la mémoire du corps. Pour alléger le ton, il y a les Self Portrait d’Huguette Caland, la fille de Béchara el-Khoury, le premier président libanais. De grandes toiles roses ou chair, avec un détail dans un coin qui ne laisse aucune doute : c’est bien un postérieur très stylisé. Entre l’affiche et le tableau, que de courants dans la représentation de soi ! §jEnnifEr lEsiEur Jusqu’au 15 juillet à l’Institut du Monde Arabe, Paris Ve. Tarifs : de 6,50 à 10,50 euros.


SORTIES

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

expoSition Un autre regard sur la banlieue

21

fête Le Brésil s’invite à Paris

photo. En association avec les Rencontres chorégraphiques de Seine-Saint-Denis, les Archives nationales de Paris proposent une série de clichés étonnants sur les paysages urbains de Stains. Les portraits de Benoît Grimbert illustrent joliment le quotidien des jeunes de banlieue.

Musique. C’est l’un des groupes les plus populaires du Brésil. Revelação débarque à Paris pour la Festa de Sao Jorge, le patron des danseurs de samba. Ambiance caliente garantie ! Dimanche de 14 à 20 heures au Club

Haussmann, 23 rue Taitbout, IXe. De 35 à 45 euros.

Jusqu’au 11 juin aux archives nationales, 60 rue des Francs-Bourgeois. De 10 heures à 17 h 30, 6 euros.

Show. On retient son souffle devant le spectacle de la troupe du Circolombia. Urban fait partager la magie du cirque moderne colombien. Exit les clowns et les dompteurs, place aux danses hip-hop et aux sauts périlleux à quatre mètres de haut, le tout sans filet. Cirque en chantier, île

EmmanuEl Donny

Seguin, Boulogne-Billancourt. De 15 à 27 euros.

Le chanteur Sliimy dans sa nouvelle création. Dr

festival

Un patchwork de talents événement. la Goutte-d’or a du style. Depuis hier, le quar-

tier du XVIIIe arrondissement est en pleine effervescence pour la quatrième édition des rencontres pluridisciplinaires. Intitulé Patchwork, l’événement réunira jusqu’à dimanche des artistes sur le thème « Tissu, mode et musique ». Au menu : des performances, des ateliers, des expos et une installation photo, qui permettra à chacun d’exprimer son look. Demain soir, le chanteur français Sliimy viendra également présenter quelques nouvelles chansons. au Centre Fleury-Barbara, à la salle Saint-Bruno et à l’Institut des cultures d’islam. Plus d’infos sur rencontres-gouttedor.org §boriS taMpigny

Dr

cirque Des cascades impressionnantes

concertS

La chanson française à l’honneur Musique. Double actualité ce week-end pour la variété francophone. D’un côté, les quasi-vétérans de Blankass, plus de vingt ans de carrière et un nouvel album, Les Animals, à défendre sur la scène de la Cigale ce soir. Daniel Darc, lui, n’est pas en reste puisqu’il jouera également ce soir au Trianon, avec la jeune rockeuse Lou Lesage en première partie.


22

médias

Alba Ventura, de bon matin

EN BREF

Politique

Il n’y aura pas de débat à dix le 16 avril. Après plusieurs tentatives auprès des candidats à l’élection présidentielle, France 2 a finalement décidé de recevoir les dix politiques par groupes de cinq dans deux débats répartis sur deux soirées les 11 et 12 avril en prime time.

Audiences

Ça cartonne pour « Hollywood Girls». Les aventures califor-

niennes d’Ayem et Caroline ont captivé 424 000 téléspectateurs (3,2 % de part d’audience) mardi sur NRJ 12. Un record d’audience pour le programme de scripted reality.

Mercato

Estelle Denis bientôt sur TF1 ?

D’après Thierry Moreau, rédacteur en chef de Télé 7 jours, la chaîne tenterait de débaucher l’animatrice de M6. « Elle hésiterait en attendant une contre-proposition de sa chaîne », a twitté le journaliste.

20.50 Série

Profilage «D’entre les morts». Avec Raphaël Ferret. 21.40 Profilage Série. «Le prix de la liberté» - «Retour à la terre». 23.40 New York, unité spéciale Série. «Copie conforme» «Effets secondaires». 1.15 Londres, police judiciaire Série.

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

Radio

C’est une couche-tard. Et pourtant, elle se lève à l’aube tous les matins. Depuis mars 2011, Alba Ventura présente à 6 h 50 sur RTL « Les carnets d’Alba », une chronique quotidienne sur les dessous de la campagne présidentielle. « Je me lève à 4 heures du matin, sourit l’intéressée. Même si parfois c’est pénible, j’aime bien l’ambiance qui règne à ce moment-là. On a la sensation d’être seul au monde et de fabriquer l’actualité. »

La politique autrement

Et en cette année riche en événements politiques, Alba ne chôme pas. « Déjeuners, cafés, coups de fil, pour alimenter ma chronique, je suis sur le pied de guerre, explique la pétillante journaliste. Ça fait treize ans que je suis dans le circuit. Avec le temps, on crée des relations de confiance avec les politiques. Parfois, ce sont eux qui

20.35 Magazine

20.35 Film

Envoyé spécial Au sommaire notamment : «Carnet de route : Grèce, la nouvelle frontière». 22.05 Complément d’enquête Magazine. «Ouvriers : Les courtisés de la campagne». 23.20 Avant-premières Magazine. Présentation : Elizabeth Tchoungui. 0.55 Journal de la nuit

TMC 20.45 Family Man Comédie de Brett Ratner. 2000. USA. 130 mn. 22.50 90’ enquêtes Magazine. Présentation : Carole Rousseau. 2.10 Les nouvelles filles d’à côté Série.

W9 20.50 Football «Athletic Bilbao/Schalke 04». Ligue Europa. Quarts de finale retour. 23.00 Le convoi de l’extrême : le nouveau défi Divertissement. 0.50 résumé des matchs Magazine.

L’armée du crime Drame historique de Robert Guédiguian. 2008. Fr. 2h19. Avec Simon Abkarian. 23.05 Soir 3 23.35 U-571 Guerre de Jonathan Mostow. 2000. USA. 116 mn. 1.30 Libre court Magazine. «Désert et campagnes». 2.30 Plus belle la vie

NT1 20.45 Piège à grande vitesse Aventures de Geoff Murphy. 1995. USA. 99 mn. 22.35 Bienvenue à Jersey Shore 1.15 En mode Gossip Divertissement. 2.15 Les filles d’à côté Série.

NrJ12 20.35 Tellement vrai Magazine. Notamment : «Ils vous ont marqué : Que sont-ils devenus ?» - «Vieillir ? Jamais ! Je cherche la jeunesse éternelle». 2.00 Poker

alba Ventura réveille les auditeurs de RTl tous les matins. niCoLas riChoffer / metro

m’appellent pour me donner des infos. » Et pourtant, la politique, au départ, ce n’était pas son truc. Alba Ventura voulait faire du journalisme sportif. Mais c’est Jérôme Bellay, l’ex-patron d’Europe 1, où elle a travaillé neuf ans, qui lui a mis le pied à l’étrier. « Il ne m’a pas donné le choix ! se souvient la journaliste, désormais chef adjointe du service politique de RTL. Il voulait faire de la politique autrement, sans

20.55 Série

Dexter «Le lac de l’enfer». Avec Michael C. Hall, Jennifer Carpenter. 21.45 Dexter Série. «La fin d’un monde» - «La victoire à tout prix». Avec Glenn Close, R. Byrne. 23.35 The Office Série. «Le stagiaire» «Aide psychologique». Avec Steve Carell.

faire appel à des spécialistes. Je pensais qu’il était tombé sur la tête ! » Alba Ventura achète illico un livre sur la Ve République et consulte le site de l’Assemblée nationale pour y comprendre quelque chose. « Je ne connaissais même pas le nom de mon député, c’est dire. Mais j’ai découvert un univers passionnant. Car une fois qu’on a goûté à la politique, on devient accro. »

20.35 Série

20.50 Film

Les enquêtes du commissaire Winter «Presque mort» (1 et 2/2). Avec Magnus Krepper, Peter Andersson. 22.35 Le mystère des éléphants géants Documentaire. 2011. 23.30 Capture d’amour Documentaire. 2010. 0.50 Les enquêtes du commissaire Winter

FrANCE 4 20.35 Urgences Série. «Jeudi noir» «Retrouvailles» - «Trop c’est trop». Avec Maura Tierney, Mekhi Phifer. 22.45 Touche pas à mon poste ! Mag. 0.30 Monte le son ! Magazine.

GULLI 20.35 Après la guerre Drame de Jean-Loup Hubert. 1988. Fr. 105 mn. 22.25 Amazone Comédie de Philippe de Broca. 1999. Fr. 85 mn. 23.55 Dr Quinn, femme médecin Série.

§Rania hoballah

Slumdog Millionaire Comédie dramatique de Danny Boyle. 2007. Brit. VM. 2h00. Avec Dev Patel. 22.50 La belle et ses princes presque charmants Téléréalité. 1.40 Harper’s Island Série. «Bienvenue sur l’île maudite». Avec Elaine Cassidy, Richard Burgi. 2.30 Les nuits de M6

FrANCE 5 20.35 La grande librairie Magazine. 21.40 Un film et son époque Série documentaire. «Il était une fois... «Vol au-dessus d’un nid de coucou»». 22.40 Ma vie d’artiste Magazine.

DIrECT 8 20.45 À chacun son histoire... Magazine. Au sommaire notamment : «Rajeunir à tout prix : quand la chirurgie esthétique n’a plus de limite». 0.15 Morandini ! Magazine.


SPORTS

4

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

Football

Basket

David Ginola débouté.

L’ancien international français, qui poursuivait pour complicité d’injure publique l’exsélectionneur Gérard Houllier, a été débouté hier par le tribunal correctionnel de Toulon.

(Re)découvrez le show NBA !

niCOLAS riChOffer/MetrO

24

Un nouveau blog Metro est né. Notre journaliste Pierre Bohm met « La main au panier » pour vous montrer que le slogan « Là où l’incroyable se produit », n’est pas que du marketing. RDV sur metrofrance.com/blog/basket-nba

joueurs à vendre en kit Très endetté (à hauteur de 148 millions d’euros), le club de foot l’Espanyol Barcelone a décidé de céder un pourcentage des droits des ses joueurs à un fonds de pension. plus d’infos sur metrofrance.com/espanyol

football Ligue 1

C’est aussi leur clasico supporters. Qu’ils soient pour le PSG ou pour l’OM, ils se préparent au choc du Championnat, dimanche. enjeux. A Paris, la victoire est espérée car le titre est en jeu. Côté Marseille, on en fait une question d’honneur.

dur en ce moment. Mais, au match aller (perdu par Paris 3-0, ndlr), l’OM sortait d’une grosse série de défaites et ça ne les a pas empêchés de nous battre. »

les marseillais écœurés

laurent falla et lucien dettori

des parisiens motivés

Au Camp des Loges, qu’il vente ou qu’il pleuve, le supporter est là. Même quand l’entraînement est à huis clos. « C’est comme ça quand on aime son club. Il faut lui montrer qu’on est présent, explique Max, 23 ans. En plus, dimanche, c’est Marseille. Je compte trop sur eux. » Eux, ce sont les joueurs du PSG. Hier, pour les apercevoir, la petite vingtaine de fans a attendu près de quatre heures sur le parking. « Je leur ai dit que j’attendais beaucoup de ce match contre l’OM, révèle Bastien, barman à Meulan (Yvelines). Tous les points comptent. Mais je préfère perdre contre Marseille et être champion de France. Avec tous les moyens qu’a Paris cette saison, s’il n’est pas champion, ça fera l’effet d’une bombe médiatique. »

ambiance. Malgré des résultats décevants ces dernières semaines, c’est un accueil chaud bouillant qui attend les Olympiens dimanche au Parc des Princes. MySty/SiPA ambition. Grâce à leurs stars, et notamment à Javier Pastore, les fans parisiens voudraient prendre leur revanche sur Marseille. AfP

Des tribunes désertées

espoir. Les Marseillais aimeraient voir leurs joueurs, ici André-Pierre Gignac, s’imposer et leur redonner le sourire. viLLALOnGA kArine/SiPA

Se méfier quand même de l’OM

A trois jours du clasico, chacun se livre au jeu des pronostics. Paris sort grand vainqueur face à l’OM. Mais Thibault, 25 ans, est sceptique : « ça fait cinq matches que l’on n’est pas bien, donc pour être honnête, j’ai peur pour ce clasico. Je sais que pour l’OM aussi c’est

La fin de saison pourrait être un long calvaire sur La Canebière, pour les supporters. Et même la perspective d’aller défier le PSG n’excite plus les fans, au VieuxPort. L’écœurement s’est généralisé. « On a été ridicules à Munich, comme il fallait s’y attendre, et j’ai bien peur qu’on le soit de nouveau à Paris, témoigne Olivier, propriétaire d’une brasserie à deux pas du Vélodrome. Gagner au Parc ne sauvera pas une saison pourrie ! Une victoire nous rendrait un peu de fierté pour un soir. Mais je n’y crois pas. »

tension. Depuis la série de dix matches sans victoire et l’élimination sans appel en Ligue des champions contre le Bayern Munich, une partie des supporters de l’OM a lâché leur équipe. AfP

Le désamour est profond entre Marseille et son OM. Mais bon nombre de fans, en plus du jeu proposé sur le terrain, ont été déçus par les banderoles agressives envers Didier Deschamps lors d’OM-Bayern. « Je ne comprends pas qu’une minorité nous foute la honte devant toute l’Europe », lance Nicolas, avocat, ancien abonné désormais « socio » devant sa télé. Dimanche soir, une nouvelle fois, les associations de supporters seront interdites de déplacement au Parc. Une interdiction qui n’est plus aussi triste pour eux. A Munich, l’OM avait droit à 3 500 billets, 1 500 ont été retournés au club bavarois... Ils étaient 2 011 en Bavière, contre près de 6 000 à Milan, contre l’Inter.§


SPORTS

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

Chelsea sans briller liguE dEs champioNs. il y a eu cinq minutes de suspense, hier soir à Londres. chelsea vainqueur à Lis-

bonne (1-0), semblait s’acheminer vers une nouvelle victoire après un penalty contestable sifflé pour une faute de Javi Garcia sur Ashley cole, transformé par Lampard (21e). Benfica perdait ensuite son capitaine Maxi Pereira, exclu (41e). La mission devenait impossible. sauf qu’à la 85e minute, Javi Garcia égalisait. Les Portugais tentaient l’exploit de se qualifier. A l’assaut des buts de cech, les Lisboètes encaissaient un troisième but, signé Meireles (90e + 2). §armanD page Quarts de finale retour Résultats

real madrid - Nicosie ..............................5-2 (3-0 à l’aller) Chelsea - Benfica....................................... 2-1 (1-0 à l’aller) Bayern - marseille...................................2-0 (2-0 à l’aller) Barcelone - milan aC............................... 3-1 (0-0 à l’aller)

Demi-finales aller pRogRammE

real madrid - Bayern munich......................mardi 17 avril Chelsea - Barcelone .................................mercredi 18 avril

EN BREF

Cyclisme

Les Bleus sont dans la roue pour les JO. Devancée d’un mil-

lième de seconde par l’Australie, l’équipe de France s’est contentée de la médaille d’argent de la vitesse par équipes, hier aux Mondiaux sur piste de Melbourne.

Golf

Une belle veste pour Tiger. A partir d’aujourd’hui au Masters d’Augusta (Etats-Unis), Tiger Woods va essayer d’enfiler son cinquième fameux blazer vert remis au vainqueur de la première levée du Grand Chelem de l’année.

Rugby

Djibril Camara va se montrer.

Malgré la menace d’une suspension après un troisième no show (dans le cadre de la lutte anti-dopage), il est titulaire avec le Stade français. Face à Exeter, ce soir en quarts de finale du Challenge Européen, Camara évoluera à l’arrière.

25

Debuchy, retour aux sources

Football

« Voici le terrain sur lequel je m’entraînais quand j’avais 8 ans. »

A 26 ans, Mathieu Debuchy, arrière droit du Losc et possible défenseur de l’équipe de France à l’Euro 2012, est revenu mardi dans le club de son enfance. Il s’entraîne, sans prévenir, avec les jeunes joueurs de l’As Fretin (dans le Nord). Une initiative de la Fédération française. Passe à dix, jongles, centres : les gamins, dont beaucoup portent le maillot lillois, n’en reviennent pas. « c’est un joueur qui a commencé ici et qui est devenu une star », s’enthousiasme simon, 12 ans. « Il est défenseur comme moi, je veux devenir comme lui ! », ajoute son pote Maxens. A ses côtés, le ballon au pied, le chouchou des supporters nordistes s’amuse : « ce sont les mêmes exercices qu’en sélection nationale. Je vais essayer de ne pas me blesser ! »

« Je vais donner le maximum »

sur le bord du terrain, Jean-Pascal, son père, et Jean-Baptiste, son grand-père, scrutent avec atten-

mathieu Debuchy est revenu au club de son enfance, à la rencontre des jeunes pousses de l’aS Fretin. mathieu pagura/metro

tion les gestes techniques du petit sauf surprise, dans la sélection dernier. « Aujourd’hui, il garde la finale. « Il y a encore de la concurtête sur les épaules. Il habite à rence, mais j’y pense, je vais doncôté et il vient souvent nous voir ner le maximum », confie-t-il entre au village », raconte le deux passes. Il est courREtRouvEz mathiEu dEBuchy daNs « téléFoot » tisé par Manchester premier. « Dès son sur tF1, dimanche à 11 heures. plus jeune âge, United, le Bayern ou Mathieu avait déjà des prédisposi- encore Valence, mais Newcastle tions techniques et son style de serait aussi prêt à débourser jeu physique », ajoute le second. 11 millions d’euros pour avoir ses Des qualités qui ont séduit le faveurs. Avant le grand saut, Debusélectionneur, Laurent Blanc. Le chy a adoré cette petite cure de latéral droit devrait être retenu, jouvence. §mathieu pagura, à lille

Les frères Bryan sont de vrais rocks

tennis Coupe Davis

Bob et mike sont jumeaux. ils font tout à deux. Y compris (bien) jouer au tennis. Depuis trois ans, les Améri-

cains sont les meilleurs joueurs de tennis en double du circuit. Dissociés contre la suisse, en raison de la naissance du premier enfant de Bob (le plus jeune des deux puisqu’il est né deux minutes après Mike), les deux frangins referont la paire face à la France, en quart de finale de la coupe Davis, à partir de vendredi sur la terre battue du country club de Montecarlo.

mike à la batterie, Bob au clavier

californiens bon teint, étudiants sortis de stanford, les Bryan ont plus d’une corde à leur raquette. sur iTunes, moyennant un peu

bob (à gauche) et mike bryan fêtant leur victoire à madrid, en 2011. aNDres KuDaCKi/ap/sipa

moins d’un dollar, sur le morceau « Autograph » il est possible d’acheter l’EP du Bryan Bros Band, avec les raps d’Andy Murray et de Novak Djokovic. Partout où ils jouent, le soir venu, Mike s’ins-

talle à la batterie et Bob au clavier. « on passe 70 % de notre temps libre à faire de la musique », raconte Bob. Patrick McEnroe (l’ancien coach des Américains en coupe Davis) pensait que ce dernier pouvait faire partie, en simple, du Top 50 mondial. Fan des groupes couting crows et Dave Matthews Band, leur passe-temps n’altère pas le rendement de la doublette préférée de Jim courier, le capitaine de l’équipe américaine. Les Bryan n’ont perdu qu’un seul double depuis leur début avec les EtatsUnis en 2003. Bonne nouvelle pour les Frenchies : leur dernière défaite, c’était en 2008 à Winston salem, en quarts de finale face à la paire française Llodra-clément. §emmanuel bouSquet


détente

26

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

Mots fléchés n° 505 / moyen REGISTRE DE PRIX

VOULAIT

COMBLÉ

Pour obtenir les totaux indiqués, répartissez entre chaque nombre les douze signes proposés :

17

2

6

4

5

x : =

30

15

8

11

3

=

21

+ x

13

+ :

:

17

x :

30

16

OUTILS DE FORGERON

APRÈS LA CITATION

DANS L’ALTERNATIVE

50 15

=

Solutions : 17 x 2 + 6 : 4 x 5 = 50 ; 30 : 15 x 8 - 11 x 3 = 15 ; 21 + 13 : 17 + 30 : 16 = 2.

E

A

N

T

T

BOURRIN BLASON SUR DES RAILS EN VILLE

2

A

ACCORD

DOMAINE DU LARGE PRÉFIXE

NIAIS

Mélanger les lettres des deux mots pour en trouver un troisième.

= B AGN E + R A I D = L AT T E + I B I S =

PRONOM LE BON SENS MÊME

RÉFECTION GAZ LÉGER

Mots à mot E C RAN +UN I R

CASSEUR DE ROC FLUIDE VITAL

INTERDITE BIEN CACHÉ

Tout compte fait

+ x

COIFFURE VOLUMINEUSE COINCÉ

SUR UN PLATEAU BATAVE

MESSAGE BREF

A GLOUSSÉ SORTIR DE L’EAU ENTRE LE NORD ET L’EST ÉLIMÉE

LONGUEUR GEL PARFUMÉ

HOUAT, FLUX ET HOËDIC REFLUX ET BIEN D’AUTRES CLAIRS

POULIES À GORGES

DEUX FOIS DIX

ÉCOLE DE CADRES

CHEFS RELIGIEUX REQUIN OU FAUCON MOI

ÉVALUE LE POUR ET LE CONTRE COMPAGNE DU CHIMPANZÉ

CERTAINS L’AIMENT CHAUD

GROS FUMEUR SICILIEN

PASSENT À TABAC

Sudoku n° 505 / moyen

3

6

4 1 8

9 8

1

5 4

4 1

2 6

5

6 5

2

6 2

8 7

6 3

2

3

5

7 3

Solutions n° 504

9

2

E AM I A N C L E

E N C A S T GA R S E S P E P E C R T O

A L E R N A I T I T A T RODUC T I I E N I I R S E E L V S L E E N C S S S T R A C E R A A U L E R U B I E P ROR A L E R E E S I

O N S ON I L F A I P T E L P I A C T A E N

Sudoku

2 9

5

Mots fléchés

6

RETROUVEZ TOUTES LES SOLUTIONS DES JEUX SUR metrofrance.com/culture

7

6

8

4

7

9

5

2

3

1

2

1

5

3

6

4

8

9

7

7

3

9

8

2

1

4

6

5

8

6

2

1

4

7

9

5

3

9

5

1

2

3

8

7

4

6

4

7

3

9

5

6

1

8

2

1

9

8

5

7

3

6

2

4

5

4

7

6

8

2

3

1

9

3

2

6

4

1

9

5

7

8

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris§Président - Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@publications-metro.fr§E-mail rédaction : courrier@ publications-metro.fr§Relations médias : Frédéric Henry§FHCOM : 01 55 34 24 24§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteur en chef délégué : Christophe Coubetergues§Rédacteurs en chef adjoints : Jérôme Guillas (News), Ulla Majoube (Suppléments et pages thématiques), Alexis Picard (Régions), Joël Riveslange (Sports), Florence Santrot (Web), Jérôme Vermelin (Culture)§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom.nom@publications-metro.fr

Solutions : rancunier, gabardine, stabilité.


détente

jeudi 5 avril 2012 www.metrofrance.com

27

L’HOROSCOPE PAR AUDRAY GAILLARD

Bélier

La routine ? Très peu pour vous ! Sur le plan sentimental, vous chamboulez les habitudes sans le consentement de votre moitié. Célibataire, vous conjuguez le verbe aimer au pluriel.

Taureau

Vous fuyez la solitude et le silence aujourd’hui. Côté professionnel, le travail d’équipe vous réussit. Entre amis, vous vous amusez comme des petits fous.

Gémeaux

Vous n’avez pas la tête des beaux jours. Seul(e) votre moitié ou votre meilleur(e) ami(e) parviendra à vous rassurer et à calmer vos angoisses. Vous êtes sauvé(e) !

Cancer

Le sabre et l’épée

par Gabriela varGas tellez

Les championnats de France universitaires d’escrime ont débuté hier, et se poursuivent aujourd’hui, à l’espace sportif Auguste-de-Faucompret, à Lille. www.metroreporter.frr

Vous ne supportez pas qu’on dicte votre conduite. Vous n’acceptez pas que les autres se mêlent de ce qui ne les regardent pas. Chacun sa vie, chacun son chemin !

01 75 75 90 93

(5€ les 10 minutes)

Lion

Sale journée... Pour votre entourage. Vous manquez d’objectivité et vous reprochez aux autres des erreurs imaginaires. Revoyez vos jugements, présentez des excuses.

Vierge

Votre capacité d’anticipation est votre plus grand atout. Au travail, vous mesurez les conséquences de vos actes. En amour, vous prenez des décisions assumées.

Balance

Rien ne peut vous faire perdre pied. Vous ne paniquez dans aucun cas. Au travail, vos supérieurs réalisent à quel point votre présence est indispensable. Continuez ainsi !

Scorpion

Vous vous sentez désiré(e) et désirable. Célibataire, vous révélez une facette de vous plus sensuelle. Un claquement de doigts de votre part et les prétendant(e)s accourent.

Sagittaire

Vous passez à la vitesse supérieure. Au travail, vous prouvez à tous l’étendue de vos compétences. Vous êtes plus déterminé(e), plus ambitieux(se), plus efficace !

Capricorne

Vous n’êtes pas toujours en mesure de tenir vos promesses. Résultat : votre crédibilité en prend un coup. Au travail, vous parlez plus que vous n’agissez. Attention !

Verseau

Vous ne laissez personne prendre l’ascendant sur vous. Vous pouvez clouer le bec à ceux qui vous provoquent, en quelques mots assassins. Une belle leçon d’autorité !

Poissons

Vous êtes dépassé(e) par les événements. Au travail comme en amour, vous êtes las(se) de fournir des efforts vains. Ne baissez pas les bras alors que vous approchez du but !

CONSULTEZ AUDRAY GAILLARD et son équipe de voyants



20120405_fr_paris