Issuu on Google+

AFP, sTRAngeR RecoRds

IntervIew lana del rey : “Mon ALbUM esT Un Rêve PRéMoniToiRe”

sports d’hIver ToUT ski FAUT PoUR dévALeR Les PisTes {page 20}

{page 12}

provence

mercredi 1er février 2012 n°2151 www.metrofrance.com Min 0° Max 7°

disneynATURe

Cinéma

le triste état des lieux

metro est imprimé sur Du papier 100% recycLé. ne jetez pas ce journaL sur La voie pubLique : offrez-Le à votre voisin !

Logement, La Fondation Abbé-Pierre dresse aujourd’hui le bilan de vingt ans de mal-logement il touche 3,6 millions de Français Metro fait un tour d’horizon des propositions des candidats à la présidentielle sur ce thème majeur de la campagne {page 02}

Les Félins sortent de leur réserve Le nouveau documentaire de Disney nous plonge dans l’intimité d’un clan de lions et d’une famille de guépards, dans la savane kényane {p. 10}

Police, ton univers impitoyable

Lyon arrache sa place en finale

La journaliste Elisabeth Weissman a suivi les forces de l’ordre pendant deux ans. Elle livre la chronique d’une institution déboussolée par la mise en place d’objectifs chiffrés et la tension croissante sur le terrain {p. 04}

Les Lyonnais, menés 2-0 par Lorient, ont retourné la situation pour s’imposer en prolongation (4-2). Ils joueront la finale de la Coupe de la Ligue au Stade de France le 14 avril face au vainqueur de Marseille-Nice {page 22}


événement

Tous au chevet des Le nombre de mal-logés a explosé en France depuis dix ans La Fondation Abbé-Pierre tire la sonnette d’alarme et propose un pacte pour la présidentielle

l’actu Le chiffre

57 %

C’est la proportion de Français hostiles à une hausse de la TVA en contrepartie d’une baisse des cotisations sociales, selon un sondage OpinionWay-Fiducial pour Le Figaro et LCI publié hier soir.

Il l’a dit APESTEGUY/SIPA

“Si Marine Le Pen va voir des déglingués fascistes du FPOE à Vienne, ça m’est égal, ça lui correspond.” dAniEL cohn-BEndit, déPuté EuroPéEn EE-LV, hiEr, Au SuJEt dE LA PréSEncE dE mArinE LE PEn, PréSidEntE du front nAtionAL, à un BAL EStudiAntin d’ExtrêmE droitE à ViEnnE.

Sur le Web En Slovaquie, des députés se dénudent pour dénoncer l'immunité parlementaire. A voir sur metro france.com/immunite • Le chômage en Europe est à 10,4 %, son plus haut niveau depuis 1998. metrofrance.com/ chomage • Vidéo : observer le ciel new-yorkais et voir des hommes voler. metrofrance.com/voler

Le logement est dans le top 3 des préoccupations des Français. Ce sera l’un des thèmes majeurs de la présidentielle. La Fondation Abbé-Pierre s’y emploie. Depuis vingt ans, elle travaille auprès des défavorisés pour permettre à tous d’avoir accès à un toit décent. La fondation présente aujourd’hui son rapport sur l’état du mal-logement en France et invite les candi-

Cantona en quête de soutiens Eric Cantona a annoncé en janvier être à la recherche de 500 parrainages. Mais ce n’était pas pour se lancer, au nom de la Fondation Abbé-Pierre dont il est le parrain, dans la course à la présidentielle. C’était pour recueillir des soutiens à la mobilisation générale pour le logement, lancée par la fondation en septembre. A ce jour, il a rassemblé 350 signatures d’élus.

dats à la présidentielle à signer un “contrat social” qui, s’il était appliqué, marquerait un véritable tournant dans la politique du logement en France. Au vu du constat qu’elle dresse, et qui fait autorité, il y a urgence. Aujourd’hui, près d’un Français sur huit est touché, de près ou de loin, par la crise du logement. Parmi eux, 3,6 millions de personnes sont sans toit ou très mal logées, et plus de cinq millions sont en situation de fragilité à court ou moyen terme, parce qu’elles vivent dans des copropriétés en difficulté ou parce qu’elles ont des loyers impayés. Hausse du coût du logement “En vingt ans, la crise du logement s’est élargie à de nouvelles catégories de population, comme les classes moyennes modestes et les travailleurs pauvres”, souligne Patrick Doutreligne, délégué général de la Fondation Abbé-Pierre. En cause, la fragilisation des ressources des ménages, surtout depuis la crise de

2008, et la hausse considérable du coût du logement. En dix ans, le prix de l’ancien a crû de 140 %, celui du neuf de 110 %. La valeur du foncier a fait un bond de 90 % quand celle des loyers à la location a pris 50 %. Dans le même temps, le niveau de ressources moyen des ménages n’a augmenté que de 26 %... Conséquence directe : la part des revenus que l’on consacre à se loger est de 25 % en moyenne, mais 6,5 millions de ménages dépensent près de la moitié de ce qu’ils gagnent à se loger et à payer leurs charges ! Au détriment des budgets alimentation et santé. L’une des solutions serait d’accélérer fortement la construction de logements, car l’offre est en deçà des demandes : il se crée près de 350 000 ménages chaque année (couples qui se font ou qui se défont, famille qui s’agrandit...) mais il manque 900 000 toits pour les loger tous dans de bonnes conditions.

Les chiffres du mal-logem

3,6 millions de personnes sont mal logées en Fran

2 778 000 personnes vivant

dans des conditions de logement très difficiles.

ALExAndrA BogAErt WWW.METROFRANCE.COM

Les candidats face au contrat social de la fondation YvES LOGGhE/AP/SIPA

LE SAUX LIONEL/SIPA

APESTEGUY/SIPA

NOSSANT/SIPA

WITT/SIPA

Nicolas Sarkozy

François Hollande

Eva Joly

François Bayrou

Jean-Luc Mélenchon

Henri Guaino représentera le chef de l’Etat aux états généraux de la fondation. Le contrat social ne sera pas signé, en raison notamment d’un désaccord sur l’encadrement des loyers. “Cela nuit surtout aux ménages modestes car les propriétaires louent moins, entretiennent moins bien leurs logements et sont plus exigeants sur le profil des locataires”, explique-t-il. Au programme de l’UMP figurent le relèvement de 30 % des droits à construire pour les trois ans à venir sur les habitations neuves et anciennes et la mise sur le marché de nombreux terrains publics, afin d’éviter une envolée des prix. A.B

“Le candidat socialiste à la présidentielle va signer aujourd’hui le contrat social de la fondation”, d’après Thierry Repentin, chargé du logement dans son équipe de campagne. “Il y a de sa part une vraie volonté politique de reprendre en main le logement.” Figurent au programme la construction de 2,5 millions de logements en cinq ans, l’encadrement des loyers, la multiplication par cinq des pénalités pour les villes qui ne font pas de logement social, une taxe sur les logements vacants dans les communes en tension et la mise à la disposition des collectivités locales des terrains étatiques vacants. A.B

“Eva a l’intention de signer le contrat de la Fondation AbbéPierre car avoir un toit au-dessus de sa tête est un droit humain fondamental”, expliquait hier à Metro Dominique Voynet, porte-parole de la candidate EE-LV. De nombreux points du programme porté par Eva Joly sont similaires aux axes définis dans le contrat social : la construction de 500 000 par an dont 160 000 sociaux, bâtis avec des matériaux de qualité qui allègeront la facture énergétique. Figure aussi le fait de favoriser d’encadrer les loyers, de rénover, d’isoler et réhabiliter un million de logements par an. A.B

Le candidat du MoDem signera le contrat, assure à Metro sa directrice de campagne, Marielle de Sarnez. Le candidat centriste annonce vouloir “construire davantage car la hausse des loyers vient bien de la pénurie”. Il propose de débloquer 500 000 logements vacants en créant une mutuelle permettant aux propriétaires d’être assurés contre les loyers impayés, et de mettre sur le marché “à des prix intéressants” de nouveaux terrains à bâtir détenus par l’Etat ou les collectivités locales. Des observatoires locaux des loyers veilleront au respect d’une “fixation des loyers dans les zones tendues”. A.B

Le candidat du Front de gauche signera le contrat social, nous a indiqué son conseiller, Eric Coquerel. Jean-Luc Mélenchon propose un plan de construction de 200 000 logements publics sociaux par an pendant cinq ans, soit 50 000 de plus que la fondation. “Nous ne pouvons accepter que le logement soit livré à une logique de marché. L’accès au logement, droit fondamental, doit être garanti”, précise Eric Coquerel. Le Front de Gauche propose une baisse généralisée des loyers. Si la fondation accepte une augmentation des prix en dessous du plafond, le FG la refuse.

umP

PS

EE-LV

modEm

front dE gAuchE

JérômE guiLLAS


France

www.metrofrance.com MeRCReDi 1eR févRieR 2012

mal-logés DUPUY FLORENT/SIPA

ment en 2012

nce

Nucléaire : l’addition risque d’exploser

“C’est à prendre ou à laisser”

D.R.

685 116

personnes privées de domicile personnel.

172 847 personnes en situation d’occupation précaire.

80 116 font partie des

gens du voyage

(sources : ministère du Logement, Insee et Fondation Abbé-Pierre)

Abbé-Pierre DAMOURETTE/SIPA

Marine Le Pen Front national

La candidate du FN n’a pas été invitée par la Fondation. Elle n’aurait de toute façon pas signé le contrat social puisque, comme l’explique à Metro Marie-Christine Arnautu, sa viceprésidente de campagne, “il y a un désaccord sur l’immigration”. Le FN souhaite “accorder la priorité aux Français pour l’accès aux logements sociaux et les aides aux logements”. Une fois que les immigrés auront quitté le parc locatif social, il n’y aura plus besoin de construire de logements sociaux. Autres propositions : faciliter l’accès à la propriété avec la création d’un “chèque premier logement” pour les primo-accédants. a.B

Christophe Robert est directeur des études à la Fondation Abbé Pierre. Pourquoi soumettez-vous aux candidats un contrat social pour une nouvelle politique du logement ?

Parce qu’aux précédentes échéances présidentielles la question du logement n’avait pas fait l’objet d’un débat digne de ce nom. Le but de ce contrat social est de pousser les candidats à la présidentielle à se positionner sur la question, à s’engager à changer la structure de la politique du logement. Quels en sont les grands axes ?

Christophe Robert. S’agit-il de mesures de bon sens ou sont-elles politiquement engagées ?

Ce sont des actes d’engagement qui découlent d’observations, pas d’une idéologie. Si depuis trois ans la Fondation AbbéPierre veut encadrer les prix, c’est parce que le marché est de plus en plus excluant pour les ménages modestes et les classes moyennes inférieures. Il faut être plus en phase avec la réalité de ce que gagnent les ménages. Aujourd’hui, on a dépassé le débat idéologique droite / gauche sur le sujet.

Il y en a quatre. Le premier, c’est produire plus de logements là où on en a besoin. Et des logements en phase avec les capacités financières des ménages. Donc 500 000 logements par an, dont 150 000 logements locatifs sociaux. Cela nécessite notamment de rédiger une nouvelle loi foncière. Le deuxième axe Les candidats peuvent-ils se concerne l’encadrement contenter de piocher ce qui des prix du foncier, de leur plaît dans votre

“Le marché immobilier est de plus en plus excluant pour les ménages modestes.”

contrat ?

03

Non. C’est à prendre dans son intégralité ou à laisser. Car on n’est pas là juste pour avoir des signatures. Et on a prévenu les partis que s’ils signent ce contrat, on va opérer un suivi très serré de sa mise christophe roBert, en oeuvre. La consigne de directeur des études la fondation, c’est : “Ne lâà la Fondation aBBé pierre chons rien.” Chaque loi, l’immobilier, des loyers et chaque dispositif, seront des charges. Le troisième étudiés à l’aune du contrat. axe est relatif à la manière dont on traite les 3,6 mil- Pourquoi ne pas avoir invité lions de mal-logés. Au lieu Marine Le Pen à débattre de de dépenser des centaines votre contrat ? Nous avons un désacde milliers d’euros en chambres d’hôtel, il faut cord profond sur ses vaprévenir les expulsions lo- leurs et nous rejetons la catives et mieux lutter préférence nationale. Nous contre l’habitat indigne. Le prônons au contraire l’indernier axe a pour but la conditionnalité de l’accréation d’une ville plus cueil dans l’hébergement. solidaire : il faut produire A la fondation, on ne dedu logement accessible mande pas aux gens d’où partout pour éviter les ils viennent. On les met à phénomènes de ségréga- l’abri, qu’ils aient des pation et créer de la diversité piers ou pas. propos recueillis par a.B. sociale dans nos villes.

La Cour des comptes a chi�ré pour la première fois hier le coût de l’atome civil 188 milliards d’euros ont déjà été investis et la facture devrait encore augmenter

LIONEL BONAVENTURE / AFP

On ne peut plus dire que le nucléaire est une électricité bon marché. L’argument des défenseurs de l’atome est sérieusement ébranlé par la Cour des comptes. Selon un rapport publié hier, la filière nucléaire a déjà coûté, depuis 1957, 188 milliards d’euros, dont 96 milliards pour la construction des 58 réacteurs actuels. Les recherches s’élèvent à 55 milliards, dont les deux tiers proviennent de fonds publics. Et ce n’est qu’un début. Contrairement à la plupart des industries, le nucléaire ne voit pas ses coûts diminuer, mais au contraire augmenter à cause des exigences de sûreté croissantes : 1,07 million d’euros le mégawatt pour Fessenheim en 1978, 2,06 millions pour Chooz en 2000 et une estimation de 3,7 millions pour l’EPR en construction à Flamanville. Les frais de maintenance et de sûreté sont aussi en hausse depuis l’accident de Fukushima. EDF a établi un programme d’investissement de 55 milliards d’euros d’ici à 2025, qui pourrait accroître de 10 à 15 % le coût de production de l’électricité. Les plus grandes incertitudes concernent le démantèlement des centrales,

En bref la cGt tient son meeting Syndicat. La CGT a réuni

Didier Migaud, président de la cour des comptes.

provisionné par EDF à 18,4 milliards d’euros, et la gestion des déchets, estimée à 28 milliards. “Les risques d’augmentation de ces charges futures sont probables”, s’inquiète Didier Migaud, président de la Cour des comptes. Pour mieux les évaluer, le ministre de l’Energie, Eric Besson, indique que des audits sur les devis de démantèlement ont été lancés et “seront achevés fin 2012”.

de ce seuil, ce sera à l’Etat de payer. Les centrales françaises, conçues pour durer trente ans, dépassent déjà les vingt-cinq ans en moyenne. Selon la Cour des comptes, pour amortir ses investissements, la France semble prendre la “décision implicite” d’augmenter leur durée de vie jusqu’à soixante ans. “On ne peut pas réduire le débat à des questions financières, réagit Stéphane Lhomme, présile prix de l’assurance dent de l’Observatoire du Autre incertitude, la facture nucléaire. Prolonger les cend’un accident nucléaire. Le trales démultiplie le risque plafond des assurances, au- de catastrophes.” jourd’hui fixé à 91 millions anne-aël durand d’euros, devrait être porté à www.METROFRANCE.COM 700 millions. Mais au delà pens depuis la saisie hier du Conseil constitutionnel par des députés et sénateurs de tous bords politiques. Si, pour Nicolas Sarkozy, “cela ne [lui] rend pas service”, le Premier ministre turc a, lui, souligné “une démarche conforme à ce qu’est la France”.

au Zénith de Paris près de 6 000 personnes hier pour un meeting sur les retraites. Bernard Thibault, licenciée à cause le leader cégétiste, s’en est des retards de ter : pris ouvertement à Nicolas Sarkozy dont il a jugé jugement en mars le “bilan peu glorieux” et “les mesures antisociales”. tranSPort. Le tribunal de grande instance de Paris dira le 27 mars si la SNCF le texte sur le doit ou non indemniser génocide arménien une jeune femme de 25 ans, qui assure avoir bloqué perdu son emploi à Lyon Politique. Le texte pénali- en raison des retards répétés de son train. Hier, desant la négation du génovant la 4e chambre civile, cide et adopté le 23 janvier dernier est en sus- son avocat, maître David

Metaxas, a épinglé six retards imputables à la SNCF et a réclamé à cette dernière 45 000 euros de dommages et intérêts.

Vite dit Marine le Pen, présidente du Front national, sur LCI hier : “Un certain nombre de maires confirment qu’ils ont reçu des pressions de la part des appareils politiques ; j’ai 340 promesses à ce jour, je suis légitimement inquiète.” aujourd’hui, l’invité de Guillaume roquette à 7 h 45 est Bruno le maire, ministre de l’aGriculture et en charGe du projet de l’ump pour la présodentielle.


0

France

Tribune libre

Laure DebreuiL réDactrice en chef,

chargée De La rubrique juDiciaire De tf1.

Et si la justicE accEptait dE sE trompEr !

Pour les condamnés qui demandent la révision de leur procès, l’attente est longue. Dans la plupart des cas, la justice les maintient en détention le temps de l’instruction.

C

e 23 janvier, Christian Iacono, radiologue à la retraite, attend fébrilement dans sa cellule la décision de la commission de révision. Depuis le 9 janvier, cet homme de 76 ans est incarcéré à la maison d’arrêt de Grasse pour le viol de son petit-fils, qu’il a toujours nié. Il demande à bénéficier d’une remise en liberté pendant l’instruction de son dossier. La réponse tombe : c’est non. L’ancien maire de Vence devra purger sa condamnation à neuf ans de prison. Néanmoins les magistrats ne ferment pas la porte puisqu’ils ordonnent un supplément d’information. La bataille judiciaire ne fait que commencer. Elle s’appuie sur les rétractations de Gabriel Iacono, 20 ans : le jeune homme affirme que les faits qu’il a dénoncés enfant étaient imaginaires. Prisonnier de son mensonge pendant de longues années, il a fait un travail sur lui-même avec un thérapeute. Ce revirement ne semble pas suffisamment crédible aux yeux des magistrats et un homme, peut-être innocent, reste enfermé entre les “Un homme, peut- quatre murs de sa cellule. être innocent, reste En matière de révision, le principe de la présompenfermé.” tion d’innocence se trouve renversé : le condamné est présumé coupable. Il faut alors un fait nouveau ou un élément inconnu le jour du procès de nature à faire naître un doute sur la culpabilité du condamné pour que la justice annule une condamnation. Prenez cet autre exemple, l’affaire Maillant, elle aussi devant la commission de révision. En 1997, Raphaël Maillant est condamné à dix-sept ans de réclusion pour le meurtre de Valérie Bechtel à Thaon-les-Vosges, sur les seules déclarations de son meilleur ami. Il quitte la prison onze ans plus tard en criant son innocence. Or son accusateur a entre-temps tué son épouse selon le même mode opératoire que celui utilisé pour Valérie Bechtel. Pour cette affaire aussi, la commission a répondu : supplément d’information. Faut-il rappeler combien de fois Loïc Sécher a du venir s’expliquer devant la justice ? Cet ouvrier agricole avait été condamné à seize ans de réclusion pour des viols sur une adolescente qui s’est ensuite rétractée. Il a été remis en liberté au bout de sept ans. Puis il a été le septième à bénéficier d’une révision depuis 1945, ne décrochant finalement l’acquittement qu’après un nouveau procès. Procédures trop longues, trop suspicieuses : lorsqu’un doute raisonnable entache un verdict, pourquoi les magistrats de la commission de révision ne font ils pas preuve d’un peu de courage en libérant un possible innocent au lieu de le laisser croupir en prison ? Surtout si l’accusation s’appuie sur le seul récit d’un enfant ou d’un adolescent, une parole fragile. La justice n’en serait que plus respectée !”

www.metrofrance.com mERcREDi 1 févRiER 2012

“L’institution policière est malade” Elisabeth Weissman, journaliste et essayiste, publie une enquête sur le monde policier* Un état des lieux inquiétant du quotidien de ces fonctionnaires, menacés par la culture du chi�re lAuRENT pETERs

Qu’est ce qui ne va pas chez les policiers aujourd’hui ?

A l’image de ce que l’on peut observer au sein de Pôle emploi, l’institution policière est malade de ce management privé appliqué à une structure publique. Depuis 2007, on étrangle les effectifs en imposant des objectifs chiffrés de lutte contre la délinquance, ce qui est une aberration sans nom.

Au terme de mon enquête, je pense sincèrement qu’une majorité d’entre eux vont voter pour Marine Le Pen. Les policiers envoyés dans les zones sensibles mesurent chaque jour les contentieux avec la population. Ce sont les territoires perdus de la République, où la défiance est permanente et les rapports humains totalement inexistants. A ce propos, il n’y a jamais eu autant d’outrages à agent depuis 2007. Les insultes sont quotidiennes, et les menaces également. Plusieurs policiers que j’ai interrogés au cours de mon enquête m’ont dit que s’ils n’avaient pas eu de conscience politique, ils seraient devenus “cons et racistes”. Sans compter que depuis plusieurs mois maintenant, il y a un véritable climat de xénophobie attisé par certains politiques, et cela façonne les esprits. Les policiers n’échappent pas à la règle, d’autant qu’ils sont en première ligne.

En quoi les objectifs chiffrés sont-ils un problème ?

Les policierse travaillent sur une réalité qui n’est pas prévisible, car chaque fois qu’ils sortent du commissariat, ces fonctionnaires ne savent pas à l’avance les délits auxquels ils vont être confrontés. Malgré cet état de fait, la hiérarchie décide qu’ils devront réaliser tant de verbalisations pour telle infraction, et tant pour une autre. D’une certaine manière, cette demande chiffrée pousse les fonctionnaires à fabriquer ces infractions. Ces objectifs insensés font perdre du sens à leur métier. Dans le même temps, on assiste depuis cinq ans à un développement sans précédent de la sécurité privée...

Cela émeut l’ensemble des policiers mais répond à une logique implacable : d’un côté vous appliquez la fameuse révision générale des politiques publiques (RGPP), qui consiste au non-rempla-

avaient massivement voté pour lui. Qu’en est-il à trois mois de la présidentielle ?

aDrien caDoreL

Elisabeth Weissman.

cement d’un fonctionnaire sur deux; de l’autre il faut bien que les missions de sécurité soient assurées. Il y a aujourd’hui 28 000 policiers municipaux sur le territoire

www.METROFRANCE.COM

– soit une hausse de 35 % en huit ans – pour 83 000 policiers nationaux en tenue. En 2007, les policiers, marqués par le passage de Nicolas Sarkozy Place Beauvau,

* Flics : Chronique d’un désastre annoncé (Stock). retrouvez l’interview intégrale sur www.metrofrance.com/�ics

L’Inde va acheter 126 avions de chasse Rafale à Dassault AFp

C’est un appel d’offres colossal, de 12 milliards de dollars, qu’a remporté Dassault hier. L’Inde a sélectionné l’avionneur pour la livraison de 126 avions de chasse Rafale. Cela constituerait le premier succès à l’export pour cet appareil français ayant récemment servi en Libye. Le Président français, Nicolas Sarkozy, s’est félicité

de la décision du gouvernement indien de “sélectionner l’avion français et d’entrer en négociations exclusives avec Dassault”, indiquant que la négociation du contrat “inclura d’importants transferts de technologie garantis par l’Etat français”. Dassault, dont le cours en Bourse s’est envolé après

Un Rafale.

l’annonce, a fait la proposition la moins chère, face au consortium européen Eurofighter qui concourait avec son Typhoon. Cet appel d’offres, remontant à 2007, est l’un des plus importants jamais lancés par l’Inde et l’un des plus considérables du moment dans le secteur de la défense aérienne. françoiSe marmouyet, avec afp


0

Au Sénégal, Wade ne veut pas de manifs présidentielle. La police a dispersé hier à Dakar un rassemblement de milliers d’opposants venus contester la candidature du chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, à la présidentielle. Les violences avaient fait trois morts dans les jours précédents. A l’appel de l’opposition et de la société civile, regroupées au sein du Mouvement du 23 juin (M23), des milliers de personnes étaient dans la rue.

monde

Alors que les a�rontements armés en Syrie ont fait hier au moins vingt-deux morts, le Conseil de sécurité de l’ONU a débattu dans la nuit d’un projet de résolution sur l’adoption d’un plan de sortie de crise, proposé par la Ligue arabe FEFERBERG-POOL/SIPA

Le texte réclame la démission du président syrien Bachar al-Assad. Soutenu par plusieurs pays européens et par les Etat-Unis, le plan préaccident. La recherche voit un gouvernement des corps des disparus du d’union nationale dirigé par naufrage du Concordia le vice-président Farouk aldans la partie immergée du Sharaa, chargé de mettre en navire, échoué depuis le 13 place un système politique janvier sur l’île du Giglio démocratique en vue de fu(Toscane), a été définitivetures élections. Il appelle ment stoppée hier. La sécu- également le pouvoir à metrité des plongeurs n’était tre un terme aux violations plus garantie, a expliqué la des droits de l’homme, aux protection civile italienne. attaques contre les populaCependant, les opérations tions civiles, au retrait des continueront dans la partie forces militaires des zones émergée du navire et dans peuplées, et à la libération toute la zone entourant des prisonniers politiques. l’épave, pour rechercher Alain Juppé, ministre frand’éventuels corps à repêçais des Affaires étrangères, cher en mer. et ses homologues allemand et britannique souhaitent que le Conseil de sécurité sorte de dix mois d’inaction et adopte une résolution sanctionnant les représailles en Syrie. Celles-ci ont fait intempéries. Depuis cinq 5 400 morts depuis mars jours, une vague de froid a 2011 d’après l’ONU. Ban Kimoon, le secrétaire général causé la mort de 30 perde l’institution, a quant à lui sonnes, dont 12 ces derdemandé à plusieurs renières quarante-huit prises au chef d’Etat syrien heures. Selon le ministère des Situations d’urgence, la de cesser les violences. Hier, la Russie a réaffirmé plupart des victimes (21) que cette résolution était n’avaient pas de domicile vouée à l’échec. Pour Mafixe et leurs corps ont été thieu Guidère, professeur découverts en pleine rue. Les températures devraient d’islamologie et de pensée ces prochains jours descen- arabe à l’université Toulouse dre jusqu’à -30°C.

Le froid fait trente morts en Ukraine

immigration. Selon le Haut-Commissariat aux réfugiés, plus de 1 500 personnes ont disparu en tentant de traverser la Méditerranée l’an dernier. L’année 2011 a été la plus meurtrière pour cette région depuis 2006, date à laquelle on a commencé à enregistrer ces statistiques. Plus de 58 000 personnes sont arrivées en Europe via la Méditerranée l’année dernière, un autre record.

mercredi 1er février 2012

Syrie : Al-Assad sur la sellette

Concordia : arrêt des recherches

2011, année meurtrière en Méditerranée

www.metrofrance.com

II, “les Russes refusent cette résolution car ils ont des intérêts économiques et militaires dans la région, notamment une base militaire”. En outre, son adoption pourrait imposer un embargo sur les ventes d’armes. En 2010, la Syrie a acheté pour 700 millions de dollars d’armes à la Russie, ce qui représente 7 % des ventes russes à l’étranger. “sanctions économiques” La Russie et la Chine avaient déjà mis leur veto à un texte proposé en octobre visant à sanctionner la répression. Dans un souci d’apaisement, le plan de sortie de crise ne prévoit pas d’intervention militaire. Mathieu Guidère précise que, même s’il y a “une volonté de condamner le régime pour la répression sanglante de ses opposants, il s’agit surtout de sanctions économiques, qui visent à neutraliser le soutien de l’Iran”. Ce pays fait en effet transiter le pétrole syrien, et les Iraniens sont très présents sur le terrain. “On ne souhaite pas d’intervention militaire qui mènerait certainement à une guerre civile”, ajoute-t-il. agathe muller

www.METROFRANCE.COM

Le projet de résolution de l’ONU prévoit le départ de Bachar al-Assad.

Quatre humanitaires ont été enlevés au Yémen Des humanitaires ont à nouveau été pris pour cible au Yémen. L’agence de presse officielle Saba a rapporté hier l’enlèvement de quatre étrangers et de leurs deux chauffeurs yéménites au nord-ouest de la capitale, Sanaa. Selon l’agence, “un groupe armé” a kidnappé six employés d’une agence d’aide internationale, parmi

lesquels un Colombien, un Allemand, une Palestinienne et une Irakienne. L’enlèvement a été confirmé par un employé de l’ONU à Sanaa, indique l’AFP. Celui-ci a précisé que ces travailleurs humanitaires dépendaient du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH). L’agence yéménite

indique que le rapt a eu lieu à Shbam, à 40 km au nord de la capitale. Selon Saba, qui cite un responsable local de la province de Mahwit, les humanitaires revenaient d’“un camp de déplacés dans la localité de Hard, dans la province de Hajja” (nord). Selon lui, “les forces de sécurité ont encerclé la zone dans laquelle ils

sont retenus, ils ont été joints par téléphone et se trouvent dans un très bon état”. Les ravisseurs négocieraient la libération d’un homme, Ali Ghanem al-Zubairi, “détenu dans la prison centrale de Sanaa pour charges criminelles” en échange de la libération des humanitaires. nicolas vanel

Kidnappings fréquents En quinze ans, plus de 200 ressortissants étrangers ont été enlevés au Yémen. La plupart ont été relâchés sains et saufs par leurs ravisseurs. En novembre dernier, trois humanitaires français ont ainsi été libérés après cinq mois de captivité, dix jours avant qu’une Franco-Marocaine connaisse le même heureux dénouement, deux jours après avoir été enlevée.


régions Une cargaison de métaux précieux dérobée fait divers. Une cargaison de métaux précieux a été dévalisée hier matin dans la zone industrielle des Paluds à Gémenos. Vers 6h30, quatre malfaiteurs armés et encagoulés ont braqué le personnel d’une société spécialisée dans le transport de métaux précieux. Un mode opératoire audacieux, car les malfaiteurs à l’aide de leur Peugeot 406 ont défoncé la rideau métallique du magasin. Après avoir tenu en respect le personnel, ils ont chargé environ quarante sacs de métaux précieux, dont de l’or, dans des utilitaires de la société. Aucune victime n’est à déplorer. Les utilitaires, vidés de leur contenu, ont été retrouvés dans la région de Bandol. Le butin n’a pas encore été estimé mais pourrait se révéler très important. E.M

Montpellier

Vol de cuivre : cinq personnes interpellées Gendarmerie. Cinq per-

sonnes, considérées comme les principaux chefs d’une bande de voleurs de cuivre ont été arrêtées hier dans quatre camps de Roms autour de Montpellier. Ils ont été placés en garde à vue. Près de deux cents gendarmes, dont un escadron de gendarmes mobiles, appuyés par un hélicoptère, sont intervenus en début de matinée dans le cadre de cette enquête qui portait sur 180 tonnes de cuivre volés, pour un montant de plus d’un million d’euros. L’opération fait suite à une première vague d’interpellations menées en novembre dans les mêmes camps, qui avait conduit à l’arrestation d’une quarantaine de personnes, dont vingt-etun sont écrouées depuis.

Strasbourg

.

Bras de fer au Crédit Mutuel-CIC

manifestation. Les em-

ployés de banque sont en

0

www.metrofrance.com

mercreDi 1 février 2012

Provence

“Dès qu’il y a 5 cm de neige tout est bloqué”

Hier, la neige est tombée sur l’arrière-pays provençal Aucun accident majeur n’est à déplorer Reportage sous les flocons à Gréasque à 50 km de Marseille Vivre totalement isolés. C’est le sentiment des rares personnes arpentant hier les rues de Gréasque, cité provençale de 4 000 habitants à 50 km de Marseille. “De toute façon, dès qu’il y a 5 cm de neige, ça ne bouge plus, il n’y a plus de bus, plus rien, vie bloquée”, lâche Xavier, un jeune homme de 25 ans en remontant dans son 4X4. Un moyen de locomotion bien pratique sur les routes sinueuses qui mènent à Gréasque. Corinne part chercher sa fille à l’école. “Il faudrait que les trottoirs soient dégagés, j’ai failli me casser la figure colère. Plusieurs centaines de salariés du Crédit Mutuel-CIC ont manifesté hier à Strasbourg devant le siège de la principale fédération du Crédit Mutuel, pour réclamer une revalorisation salariale et l’amélioration des conditions de travail. Des rassemblements étaient également prévus dans une douzaine de villes de France à l'appel des syndicats, qui avaient lancé un mot d'ordre de grève nationale. “C’est la négociation salariale qui a mis le feu aux poudres”, a estimé JeanClaude Martinez, responsable FO au sein du CIC. “La direction a décidé d’une augmentation salariale de 1,2 % au 1er janvier, c’est insuffisant pour le maintien du pouvoir d’achat”, a-t-il poursuivi, regrettant que “dans une banque mutualiste, les dirigeants se comportent en véritables capitalistes”.

Rhône-Alpes Un bus scolaire accidenté

circulation. Plus de peur

que de mal. Quatre enfants ont été légèrement blessés hier matin dans

E.M/MEtro

Difficile de se déplacer hier dans les rues de Gréasque.

deux, trois fois, alors maintenant je fais attention, je ne fais que des petits pas.” Une situation amusante pour sa fille, Amélie, plus habile l’accident de leur bus scolaire, qui a dérapé et s’est renversé sur la route, à Solaize dans le Rhône. L’accident est vraisemblablement dû à la chaussée rendue glissante après les chutes de neige qui ont touché la Région.

Moselle

Les rhinocéros débarquent animaux. Trois rhinocéros

sont attendus aujourd’hui au zoo d’Amnéville. Il s’agit d’un mâle et de deux femelles en provenance d’une ferme d’Afrique du Sud. L’avion les transportant doit se poser à Francfort. Sur place, ils seront examinés par une équipe de vétérinaires. Ils seront ensuite transportés par camion. Ce voyage s’inscrit dans le cadre des programmes européens pour les espèces en danger (EEP). Créés en 1985, les programmes EEP ont pour objectif de favoriser l'élevage d'espèces animales menacées avec, pour finalité, la réintroduction dans la nature de spécimens élevés en parcs zoologiques.

pour dompter la neige. “On a fait des bonshommes ce matin dans la cour de récréation. Ça m’amuse bien, car c’est pas tous les jours .”

Un épisode neigeux sur l’arrière-pays dont se serait bien passé Nader, gérant d’une petite épicerie dans le centre du village. “D’habitude, il y a un marché en face, mais du coup il n’y a personne, même les marchands ne sont pas venus. Le problème, c’est qu’il a neigé petit à petit et ce matin les gens ont eu peur de sortir de chez eux. Je pense notamment aux personnes âgées qui ne peuvent pas se déplacer”, conclut l’épicier en fermant sa boutique à midi, faute de clients. Juste en face, Isabelle, la boulangère, pense faire de même, mais la neige, pour elle, ce n’est

pas un problème. “Il y a eu beaucoup de mouvement ce matin, les gens sont venus quand les flocons ne tenaient pas sur la route. Ils ont fait des stocks de pain pour les jours à venir car ils craignent que ça dure.” Une précaution qui pourrait se révéler judicieuse. Car la neige et le verglas devraient refaire leur apparition dans les Bouches-duRhône à partir de demain notamment sur le littoral. Par ailleurs, le département du Var a declenché hier soir le plan grand froid. éric MiguEt

www.MEtroFrANCE.CoM


culture

2

la culture

Félins, l’odyssée des rois de la savane

Deux années de tournage ont été nécessaires aux équipes de Disneynature pour réaliser Félins Le résultat : un documentaire époustou�ant dont les héros sont des lions et des guépards du Kenya disNeyNAture

Félins

nomment les félins pour faciliter leur suivi. Quant aux comportements des animaux, nos spécialistes ne nous auraient pas permis une quelconque dérive anthropomorphique.”

réalisateurs : Keith

Scholey et Alastair Fothergill

◼◼◼◼◻ Musique

Jack White se la joue solo L’ex-leader des White Stripes a annoncé la sortie prochaine de son premier album solo, intitulé Blunderbuss, pour le 24 avril sur son label Third Man Records. Le premier extrait, “Love interruption”, est disponible sur son site.

Top/Flop Sherlock Holmes 2

Le film de Guy Ritchie s'empare de la tête du box-office avec 863 691 entrées en première semaine. Il devance The Descendants, avec George Clooney, et Intouchables.

Quels cabots, ces lions ! Dans le dernier film de Disneynature, Félins, ils crèvent l’écran. Tourné dans la magnifique réserve de Masai Mara, au Kenya, ce documentaire passionnant raconte l’histoire d’un clan de lions mené par Fang, le mâle dominant. Layla y élève la jeune Mara. Chasse aux antilopes, jeux et gros câlins... tout irait pour le mieux si le lion Kali et ses fils ne lorgnaient pas sur le territoire de Fang. Quelques kilomètres plus loin, c’est la vie de la guépard Sita que l’on suit. Seule, elle tente de préserver ses cinq petits des nombreux prédateurs. Félins a été tourné dans la réserve de Masai Mara, au Kenya. Mais ce scénario bien ficelé aurait pu être tout autre. “On ne savait pas à l’avance quelle histoire on allait ra- réalisateurs britanniques conter, explique Jean-Fran- Keith Scholey et Alastair “On a écrit un çois Camilleri, président de Fothergill ont eu de la scénario au départ. Disneynature et producteur chance. Deux ans de préde Félins. Sur ce genre de sence quasi continue dans Mais au final, on a film, on écrit un scénario la savane leur auront perfait avec ce que la idéal au départ. Nous pen- mis de ramener des censions notamment intégrer taines d’heures d’images nature nous a des léopards. Mais on a fait assez fortes pour livrer un donné, pas plus.” avec ce que la nature nous a récit riche en émotions. Jean-François camilleri, Le résultat : un nouveau donné, pas plus. C’était un président de disneynature pari risqué.” Finalement, les genre de documentaire ani-

malier époustouflant. Car malgré le récit – dont la narration est assurée par le comédien Pascal Elbé –, il s’agit bien d’un documentaire sans mise en scène. Alors, quid des noms donnés aux félins ? “Ce n’est pas de notre fait, précise Jean-François Camilleri. Les Masai et les scientifiques travaillant dans la réserve

Adrien Brody retourne à l’école Detachment réalisateur : Tony

Kaye acteurs : Adrien Brody, Marcia Gay Harden, James Caan

◼◼◼◼◻

Newt Gingrich

Le candidat républicain est poursuivi en justice par le groupe de rock américain Survivor pour avoir utilisé sans autorisation le titre “Eye Of the tiger”, hymne de Rocky 3.

Adrien Brody est un garçon sensible. “En lisant le scénario de Detachment, je n’ai pas pu m’empêcher de pleurer”, avoue l’intéressé, tête d’affiche du nouveau long métrage de l’Anglais Tony Kaye (American History X). L’acteur américain y incarne Henry Barthes, un professeur taciturne effectuant un remplacement dans un lycée difficile de la banlieue newyorkaise. “Mon personnage est très isolé, explique-t-il. Il réprime ses émotions et renonce à s’engager avec les

pretty pictures

autres. Au contact de ses élèves, il va voir toutes ses certitudes s’envoler.” Une histoire personnelle Depuis Le Pianiste, de Roman Polanski, pour lequel il avait reçu l’oscar en 2003, on n’avait pas revu Adrien Brody aussi impressionnant. Pendant 90 minutes, il transmet toute la complexité d’Henry : son incapacité à communiquer, son passé marqué par un drame intime et sa rencontre peutêtre salutaire avec une prostituée mineure qu’il prend sous son aile... Une composition subtile, influencée par son propre père qui fut prof d’histoire dans le quartier du Queens, à New York.

“C’était un enseignant généreux et attentionné, il a été une grande source d’inspiration pour moi, précise l’acteur, qui a également puisé dans ses propres souvenirs de lycée. Quand j’ai mis les pieds dans l’établissement où nous avons filmé, c’était comme un re-

tour vers le passé. Ma mémoire sensorielle a réagi immédiatement.” Au fait, quel genre d’élève était-il ? “Pas mauvais ! J’avais des notes décentes mais je n’étais pas assez ambitieux pour exceller.” Le cinéma, où il débute à l’âge de 13 ans, lui offrira un destin hors du commun. Aujourd’hui, à bientôt 39 ans, il passe du fantastique à la comédie, du blockbuster au cinéma d’auteur comme en témoignent ses rôles récents dans Predators et Midnight in Paris. Son credo ? “Etre imprévisible dans mes choix pour ne surtout pas devenir un produit.” mehdi omaïs

Du cinéma utile C’est donc la vie sauvage qui se dévoile dans toute sa splendeur sur grand écran. Sous une lumière incroyable, on entre dans l’intimité des félins. On découvre notamment leur organisation sociale et leurs rapports aux autres animaux. Impressionnante image de ce lion qui éloigne à coups de pattes et de rugissements des crocodiles attirés par la carcasse d’un hippopotame. Accessible à partir de 7-8 ans, Félins offre une vraie bouffée d’air pur. Fort du soutien du WWF, le film peut espérer aiguiser les consciences sur la nécessité de protéger cette nature. “L’idée de Disneynature, ce n’est pas de ne faire que du cinéma, assure Jean-François Camilleri. C’est de faire du cinéma utile, pour éventuellement aider à changer les choses”. Judith korber

www.MetrOFrANce.cOM

Télex Musique The Cure se produira au Festival des Vieilles Charrues, à Carhaix du 19 au 22 juillet prochain. Justice, Metronomy, Hubert-Félix Thiéfaine, Selah Sue, Cœur de pirate et Brigitte complètent pour l’instant la programmation. People Les visiteurs du Musée Grévin pourront désormais y voir une statue de cire de Nicolas Cage. Le double de l'acteur américain a été inauguré dimanche 29 janvier à Paris. Récompense L'écrivain Michel Crépu a obtenu le prix des Deux-Magots 2012 pour son livre Le Souvenir du monde. Cet essai sur Chateaubriand retrace la vie de l'écrivain français.




www.metrofrance.com mErcrEdi 1Er févriEr 2012

la vérité, ils sont (encore) revenus !

Anconina & co s’o�rent un troisième opus inspiré par la crise Une comédie mollassonne sauvée par son casting MArs FilMs

La Vérité si je mens ! 3 réaLisateur : Thomas

Gilou Melki, Richard Anconina, Bruno Solo, Vincent Elbaz, Elisa Tovati, Aure Atika acteurs : Gilbert

◼◼◼◻◻

• l’histoire Du Sentier à Aubervilliers, la petite entreprise d’Eddie (Richard Anconina) résiste tant bien que mal à la concurrence des grossistes chinois. Jusqu’au jour où la police saisit dans son stock une caisse de montres entrées illégalement sur le territoire. A qui profite le crime ?

José Garcia et Elisa Tovati.

gories, benêt absurde et imprévisible, déclencheur de catastrophes en chaîne. Mention spéciale à Gilbert Melki, feignant la misère dans sa grande demeure à • les points forts l’abandon pour échapper au Quatorze ans après le pre- fisc. mier épisode, onze ans après le deuxième, les scé- • les points faibles naristes Gérard Bitton et Mi- La mise en scène de Thomas chel Munz se sont adaptés à Gilou manque de nerf. Surla France de 2012 et à la tout on sent qu’il faut du crise qui la travaille. L’in- temps de jeu pour tout le trigue est plutôt crédible, monde, au risque de survoler même si elle n’est qu’un certaines intrigues paralprétexte aux numéros d’ac- lèles. C’est le cas de la relateur des uns et des autres. A tion de couple d’Eddie, mise ce petit jeu-là, José Garcia à mal lorsque sa femme, Sanest le champion toutes caté- dra (Amira Casar) décide de

reprendre des études. Ou du triangle amoureux que forme l’indécise Karine (Aura Atika) avec son ex (Vincent Elbaz) et son futur (Bruno Solo). • notre verdict Une bonne petite comédie à la française, qui vaut surtout pour le plaisir des retrouvailles. Les nostalgiques des deux premiers volets seront ravis, le jeune public de Very Bad Trip trouvera tout ça bien gentillet. Et celui d’Intouchables, pas très profond. Auquel appartiendrez-vous ? jérôme vermeLin

www.METrOFrANCE.COM

EN sallEs aussi cEttE sEmaiNE dr

Tatsumi

dr

réaLisateur : Eric

Khoo Bessho, Yoshihiro Tatsumi

acteurs : Tetsuya

◼◼◼◼◻◻

Yoshihiro Tatsumi est le plus important auteur japoAnother Happy Day nais de gekigas, des mangas dramatiques. Le réalisateur réaLisateur : Sam Levinson singapourien Eric Khoo lui acteurs : Ellen Barkin, Ezra consacre un biopic sous Miller, Demi Moore forme de film d’animation, basé sur l’autobiographie dessinée de Tatsumi, Une vie Cette comédie dramatique dans les marges. Un excellent marque les premiers pas moyen de pénétrer l’uniderrière la caméra de Sam vers sombre et habité de Levinson. Le fils de Barry, cet auteur, qui a remporté réalisateur de Good Morning, le prix Regards sur le Vietnam et de Rain Man, monde au dernier Festival nous propose une plongée d’Anacidulée et névrotique au goucœur d’une famille dysfonc- lême de tionnelle réunie pour un la mariage. Aussi drôle bande qu’émouvant, le résultat dessidoit beaucoup à un casting née. irréprochable où culmine le jennitalent d’Ezra Miller, fantas- fer LeLe héros de tique en ado psychotique. sieur

◼◼◼◼◻

m.O.

Tatsumi

Sur la planche réaLisatrice : Leïla acteurs : Soufia

Bahmad

Kilani Issami, Mouna

◼◼◻◻◻ A Tanger, quatre jeunes femmes travaillent durement dans une usine de crevettes. Pour s’extirper de leur quotidien sclérosant, elles entament une course folle vers l’illégalité. La cinéaste marocaine Leïla Kilani entend saisir la fureur de vivre de la jeunesse locale. Sa caméra virevolte nerveusement, façon polar, pour saisir et transfigurer les élans de ses héroïnes. Le dispositif, trop radical, finit hélas par asphyxier l’émotion. m.O.




culture

“L’idée de devenir chanteuse m’a toujours terrifiée” Révélée sur le net grâce au clip de “Video games”, Lana Del Rey publie son premier album, Born to die Rencontre avec une icône tout sauf virtuelle On la dit inaccessible, froide, voire désincarnée. La chanteuse a pourtant accepté de nous recevoir en tête-à-tête au cours d’une journée promo harassante. Le premier contact avec Lana Del Rey est très loin de l’image qu’elle renvoie. La jeune femme se précipite d’abord à la fenêtre de sa suite pour admirer la tour Eiffel illuminée, avant de lâcher quelques mots en français. Suit une conversation détendue, où la star apparaît enfin sous son vrai jour.

“C’est violent de se retrouver du jour au lendemain au cœur de toutes les conversations.” lana del rey

Le chant est-il arrivé très tôt dans votre vie ?

Comment est venue votre passion pour la musique ?

J’ai commencé par chanter pendant deux ans dans des clubs à New York, je m’installais au sous-sol et je faisais des morceaux plutôt folk. Je continuais à suivre mes études pendant ce temps-là. Je me suis assez vite tournée vers des ambiances plutôt cinématographiques.

DMI/WENN.COM/SIPA

J’ai tendance à ne pas m’en soucier parce que j’estime que j’ai toujours fait les choses de façon intègre dans ma vie. Je connais la vraie nature de mon âme, mais c’est vrai que ça peut me blesser. Dès qu’il s’agit Vous aviez déjà sorti un album de ma musique, je me sens sous votre vrai nom, voyez- assez fragile.

vous Born to Die comme le début de votre carrière ?

Pas du tout ! J’ai écrit mes premières chansons quand j’avais vingt ans, j’ai ensuite sorti un album qui n’a pas rencontré le succès. J’ai mis beaucoup de temps à trouver mon univers musical et j’ai décidé d’adopter un style plus glamour. Le titre “Video games” a fait de vous une star mondiale en très peu de temps. Ça fait peur ?

C’est vrai que c’est une sensation bizarre. (Elle s’interrompt et se lève pour vérifier que personne n’écoute à la porte.) J’ai toujours peur qu’on écoute ce que je dis en interview, ça me met mal à l’aise et ça me fait cogiter. Pour revenir à votre question, j’aimerais bien parfois que les choses se passent plus doucement, c’est un peu violent de se retrouver du jour au lendemain au cœur de toutes les conversations. J’aimerais parfois que tout soit plus facile.

Comment réagissez-vous aux critiques qui affluent sur le Net ?

Je suis allée dans une école catholique, où je voulais absolument me mêler aux élèves les plus populaires. Mais je savais que je n’y arriverais jamais. Ma scolarité n’est pas une période que j’ai vraiment appréciée. D’ailleurs, j’ai complètement coupé les ponts avec tous mes anciens camarades.

L’album sonne très hip-hop, ça fait partie de vos influences ?

Quand j’ai enregistré le disque, j’ai rencontré mon âme sœur musicale, Emile Haynie (producteur de Kid Cudi et d’Eminem, ndlr). Il a réussi à créer ce son si particulier, avec des beats qui renforcent le côté dramatique et une ambiance un peu sombre. Je voulais une voix qui fasse penser que j’enregistre les chansons après la mort, dans le plus bel endroit possible et imaginable. Cet album est comme un rêve prémonitoire qui se réalise.

Dans vos chansons, vous évoquez souvent la célébrité. Ça vous a toujours attirée ?

Non, j’avais plutôt des ambitions d’ordre personnel, comme fonder une famille. J’étais aussi très impliquée comme bénévole dans la communauté à New York. Je voulais surtout trouver un lieu où je pourrais chanter à n’importe quel moment de l’année. Quel genre de petite fille étiezvous ?

Oui, j’ai toujours aimé fredonner des mélodies, dans ma chambre, avec ma mère, sur le chemin de l’école. C’était ma façon de communiquer avec les autres, mais je ne pensais pas du tout en faire un métier. Quand avez-vous décidé de franchir le pas ?

A dix-neuf ans, je me suis demandé si j’allais m’autoriser à tenter ma chance, parce que cette idée me terrifiait et je n’en ai parlé à personne dans mon entourage. J’ai toujours trouvé stupide de se lancer dans un métier artistique, j’étais gênée parce que c’est un peu égoïste. Maintenant, je me rends compte que l’un des secrets du bonheur, c’est de faire un truc qui nous plaise. Y a-t-il des moments où vous regrettez de vous être lancée ?

Je me sens mal quand les gens sont remplis de mauvaises intentions envers moi. Je le fais vraiment pour le plaisir d’écrire des chansons, d’imaginer un album et le chanter en live. Quand j’ai écouté mon disque la première fois dans un magasin, j’ai senti que j’avais fait le bon choix. On a dit que vous alliez arrêter votre carrière après votre prestation dans l’émission “Saturday night Live”, info ou intox ?

Vous savez, on dit beaucoup de choses fausses à mon sujet... comme le fait que je continue encore en ce moment mon boulot de baby-sitter ! Donc je ne suis pas près d’arrêter ma carrière ! (Rires.) propos recueillis par boris tampigny


www.metrofrance.com mERcREDi 1ER févRiER 2012



afp

Lana Del Rey, sur le plateau du “Grand Journal” lundi soir.

Lana, en 2010.

En 2011.

En 2012.

notre avis

De la pop mi-rétro, mi-high tech

◼◼◼◼◻

Rarement un album n’aura été aussi attendu. Depuis la mise en ligne du clip “Video games” à l’automne dernier, le nom de Lana Del Rey est sur toutes les lèvres. D’autres morceaux ont été divulgués par la jeune femme dans les mois qui

ont suivi, à l’image du classieux “Born to die” et son clip tourné à Fontainebleau par le petit Frenchie Woodkid. Ou encore les tout aussi efficaces “Blue jeans” et “Off to the races”, que l’on retrouve avec plaisir sur le premier album de la NewYorkaise. Si l’ensemble de l’opus peut paraître un peu indigeste à la première écoute, en raison de sa longueur, il est bon d’y revenir par petites doses pour en saisir toutes les nuances. A la croisée entre les sonorités rétro de Nancy Sinatra, l’insolence de Britney Spears et

le groove de Kanye West, l’univers musical hybride de la jeune femme a de quoi déboussoler. Malgré tout, il serait dommage de passer à côté de pépites aussi irrésistibles que “Radio”, “Summertime sadness” ou “Diet mountain dew”, qui creusent un nouveau sillon excitant dans le milieu de la pop internationale. Mention spéciale au titre “Dark paradise”, sommet épique idéal pour une bande-son de fin du monde, ou à la ballade langoureuse “Million dollar man”, qui va en faire fondre plus d’un. B.t




médias

www.metrofrance.com mercredI 1er févrIer 2012

Canal+ entre en campagne La chaîne di�use “La collection donne de la voix”, série réjouissante de courts métrages sur la citoyenneté Qu’est-ce que la citoyenneté ? A deux mois de l’échéance présidentielle, Canal+ a posé la question à dix jeunes auteurs et réalisateurs. Le résultat, loin d’être barbant, est visible ce soir dans “La collection donne de la voix”, série de dix courts métrages rafraîchissants, écrits chacun sur mesure pour une personnalité. Zoom sur nos trois coups de cœur. • le plus touchant Pour ses premiers pas devant une caméra, Zazie s’est glissée dans la peau d’une jeune mariée un peu particulière puisque celui qu’elle s’apprête à épouser est en prison. Après un documentaire remarqué sur l’univers carcéral (A côté, 2008), la réalisatrice Stéphane Mercurio récidive avec Avec mon Petit Bouquet, un court métrage pudique et engagé. Aux côtés de la chanteuse, d’une grande justesse, on retrouve le charismatique Xavier Mathieu, porte-parole des Conti, ces salariés de Continental qui s’étaient battus contre la fermeture de leur usine de Clairoix il y a deux ans. Leur rencontre donne lieu à un film quasi muet où les corps, confrontés à la froideur de la prison, parlent d’eux-mêmes.

Zazie, dans Avec mon petit bouquet. PhiliPPe Mazzoni / Canal+

concession, Jean-Marc Barr a choisi Boulevard Movie, le court métrage le plus conceptuel de la collection. Pour parler de citoyenneté, la réalisatrice espagnole Lucia Sanchez a eu la bonne idée de planter sa caméra boulevard de Belleville, sans scénario écrit à l’avance. Le but ? Laisser l’imprévu faire son travail et les habitants du quartier jouer leur propre rôle. A mi-chemin entre le journaliste et le psy, JeanMarc Barr a recueilli leurs confidences sur l’amour, la politique, l’immigration, et bien d’autres sujets encore. Bluffant.

calement de registre avec Shengen, court métrage engagé qui aborde le problème de l’immigration sous un angle original. Dans un Paris militarisé et divisé en deux zones distinctes, Inès Raymond délivre des visas permettant de passer de la rive droite sur la rive gauche. Mais l’examen de passage est plutôt subjectif... Inspirée par la vague d’immigration clandestine que les côtes de son pays ont connue durant le printemps arabe, la réalisatrice italienne Annarita Zambrano propose un regard drôle et acerbe sur la diversité.

rania hoballah • le plus décalé www.MeTRoFRanCe.CoM • le plus expérimental Révélée par le Jamel CoComédien engagé et connu medy Club, l’humoriste pour ses réalisations sans Claudia Tagbo change radi- Ce soir, à 22 h 40 sur Canal+

Lio, rock star pour France 2 La chanteuse a commencé le tournage de Tiger Lily, mini série de six épisodes de cinquante-deux minutes pour France 2. L'ancienne juge de “Nouvelle Star” se glissera dans la peau d'une mère de famille qui, à l'aube de la cinquantaine, souhaite remonter le groupe de rock de son adolescence avec ses trois copines. Lio donnera la réplique à Camille Japy, Florence Thomassin et Ariane Séguillon. Aucune date de diffusion n’a encore été annoncée par France 2.

Télex Audiences Gros carton pour “Top Chef”. Pour son retour à l'antenne lundi soir, le concours culinaire de M6 a enregistré un démarrage historique. Avec 3,4 millions de téléspectateurs, soit 15,6 % du public, la chaîne a gagné 100 000 adeptes supplémentaires en un an. M6 arrive en troisième place des audiences derrière Une famille formidable (TF1) et Cold Case (France 2). Série A l’occasion de la sortie en salles le 29 février des Infidèles,

Jean Dujardin

avec Jean Dujardin, M6 propose de voir (ou de revoir) OSS 117 : le Caire nid d'espions le 21 février prochain avec le héros de The Artist. La chaîne diffusera la suite OSS 117 : Rio ne répond plus quelques jours plus tard. Internet Avant de la diffuser sur son antenne, TF1 proposera aux téléspectateurs français de découvrir en avant-première la série Smash dès le 7 février, via la plateforme MyTF1VOD. Décrite comme un Glee pour adultes, la nouveauté produite par Spielberg dévoilera les coulisses d'un musical sur Marilyn Monroe.


16

programmes

tF1

France 2

www.metrofrance.com MerCreDI 1 FÉvrIer 2012

France 3

canal+

: Julie Lescaut «Alerte enlèvement». 15.40 Série : Camping Paradis «Magique camping». Avec Laurent Ournac, Princess Erika. 17.25 Téléréalité : Bienvenue chez nous 18.20 Jeu : Une famille en or 19.05 Jeu : Money Drop 20.00 Journal

: Le jour où tout a basculé 17.15 Jeu : Seriez-vous un bon expert ? 17.55 Divertissement : On n’demande qu’à en rire 18.55 Jeu : N’oubliez pas les paroles Présentation : Nagui. 20.00 Journal 20.30 Jeu : Tirage du Loto

lettres 18.05 Série : Ouifi «Ma vie de chien chez les Menorquy». 18.10 Jeu : Questions pour un champion 18.59 Journal : 19/20 20.00 Journal : Tout le sport 20.10 Feuilleton : Plus belle la vie

: (c) Les Simpson «Le péché de Ned». 18.45 Information : (c) Le JT 19.10 Magazine : (c) Le grand journal Présentation : Michel Denisot. 20.05 Divertissement : (c) Le petit journal 20.35 Magazine : (c) Le grand journal, la suite

20.50 Série : Grey’s Anatomy «Ne me quitte pas». Avec Ellen Pompeo, Patrick Dempsey, Sandra Oh, Chandra Wilson.

20.35 Série : Les hommes de l’ombre «La conquête du centre». Avec Nathalie Baye, Bruno Wolkowitch, Philippe Magnan, Grégory Fitoussi.

20.35 Sport : Football Coupe de la Ligue. «Olympique de Marseille/OGC Nice». Actuellement sur un petit nuage, l’OM sera favori.

20.55 Film : Ma part du gâteau Comédie dramatique de Cédric Klapisch. 2010. Fr. 1h49. Avec Karin Viard, Gilles Lellouche, Audrey Lamy.

13.55 Série

21.35 Série : Grey’s Anatomy Avec Ellen Pompeo. «Le choix de Sophie». Thatcher Grey revient à l’hôpital avec des douleurs abdominales et une jeune fiancée tatouée, qui déplaît fortement à Lexie «3 600 secondes». Meredith dirige les urgences. Un patient admis pour des douleurs à la poitrine est pressé de sortir pour emmener son fils à un match de basket, mais il est victime d’un arrêt cardiaque. 23.15 Série : Nikita Avec Maggie Q, Shane West. «De sang froid». Alex est « activée » pour sa première mission - «Libertée surveillée». Alex est à présent un agent et vit à l’extérieur de la Division - «Le fait du prince». Alex fait partie d’une mission collective. 1.35 Série : 24 «24h00 - 01h00». Avec Kiefer Sutherland. 2.25 Magazine : 50 mn Inside

16.15 Magazine

21.30 Série

: Les hommes de l’ombre «Le témoin». Avec Nathalie Baye, Bruno Wolkowitch. La révélation de la liaison entre Anne Visage et le Président défunt fait scandale et remet en cause sa candidature. 22.25 Magazine : Secrets de famille Présentation : Virginie Guilhaume. Au sommaire : «Fabienne : une famille unie dans le secret». Fabienne a grandi dans un foyer où l'esprit de famille est essentiel. De confession juive, elle a été élevée dans la foi et les traditions, et a toujours été entourée par une famille aimante et soudée. 0.00 Journal : Journal de la nuit 0.15 Magazine : Des mots de minuit 1.50 Talk-show : Toute une histoire 2.50 Émission religieuse : Islam

16.40 Jeu 17.25 Jeu

: Slam : Des chiffres et des

22.55 Journal : Soir 3 23.20 Magazine : L’ombre

d’un doute «Le drame Mayerling : suicide ou assassinat ?». Le 30 janvier 1889, Rodolphe de Habsbourg, le fils de Sissi, héritier du trône d'AutricheHongrie, est retrouvé mort dans une chambre du pavillon de chasse de Mayerling. 0.30 Magazine : Doc 24 1.25 Magazine : Couleurs outremers Présentation : Luc Laventure. 1.50 Magazine : Espace francophone «Gens de la francophonie». Présentation : Dominique Gallet, Mona Makki. 2.20 Journal : Soir 3 2.50 Feuilleton : Plus belle la vie 3.20 Magazine : Parlement hebdo 4.05 Série doc. : Nous nous sommes tant aimés «Serge Gainsbourg».

18.20 Série

22.40 Magazine

: La Collection donne de la voi(e)x ! 0.20 Film : Le nom des gens Comédie de Michel Leclerc. 2009. Fr. 99 mn. Avec Sara Forestier, Jacques Gamblin, Zinedine Soualem. Pour ramener sur la voie de l’humanisme les brebis réactionnaires égarées, Bahia couche avec ses ennemis. Jusqu’à ce qu’elle tombe sur le « jospiniste » Arthur Martin. 2.00 Film : Captifs Thriller de Yann Gozlan. 2009. Fr. 84 mn. Avec Zoé Félix, Éric Savin, Arié Elmaleh. Carole est membre d’une équipe humanitaire dont la mission dans les Balkans touche à sa fin. Sur le chemin du retour, elle et ses deux coéquipiers sont brutalement attaqués et enlevés. 3.25 Magazine : Les spécimens Présentation : Nathalie Iannetta, Messaoud Benterki.

France 5/arte

M6

19.45 Information : Arte Journal 20.05 Magazine : 28 minutes

: Facteur 8 : Alerte en plein ciel Thriller de Rainer Matsutani. 2009. All. 92 mn. Avec Muriel Baumeister, André Hennicke, Oliver Mommsen. 17.40 Divertissement : Un dîner presque parfait 18.45 Magazine : 100 % mag 19.45 Information : Le 19 45 20.05 Série : Scènes de ménages

20.35 Film : La révélation Drame de Hans-Christian Schmid. 2009. All/Dan/PaysBas. VM. 1h50. Avec Kerry Fox, Anamaria Marinca.

20.50 Magazine : Recherche appartement ou maison À Paris, Stéphane Plaza doit aider un couple d’artistes à trouver un appartement.

15.40 Documentaire

: Les messagers du Zanskar, un mariage en Himalaya 16.35 Documentaire : Sauvée par la lionne 17.30 Magazine : C à dire ?! 17.45 Magazine : C dans l’air arte

22.10 Documentaire

: Les studios Babelsberg «Le Hollywood allemand». 23.05 Film : À l’autre bout du monde Action de Tomas Villum Jensen. 2009. All/Dan. 95 mn. Avec Nikolaj Lie Kaas. Alors qu’elle tourne dans la forêt primitive indonésienne, une équipe de télévision découvre une fleur blanche d’une espèce inconnue. 0.55 Documentaire : Le grand Monopoly du gaz 2.50 Téléfilm : Vers la fin de l’été Drame de Sebastian Schipper. 2008. All. 87 mn. Avec Marie Baümer. Thomas et Hanna, bientôt quadragénaires, vont passer leur été à retaper la charmante vieille maison perdue dans la campagne qu’ils viennent d’acheter. 4.20 Court-métrage : Mademoiselle Remarquable et sa carrière

15.45 Téléfilm

22.10 Magazine

: Recherche appartement ou maison À Paris, Stéphane Plaza va aider un couple avec trois enfants à trouver la maison de leurs rêves… À Lyon, Sandra Viricel va guider un couple dans son premier achat - Il y a deux ans, Catherine, une maman célibataire de trois grands enfants, a vu sa maison de banlieue parisienne brûler en quelques heures. 23.50 Divertissement : C’est du propre ! «Mickaël : roi du dance-floor, nul en ménage !». 0.45 Série : Les Bougon «Justice pour tous». Avec Patrick Bonnel, Cathy Bodet. Pas de chance, Bébé s’est fait coffrer alors qu’il avait juste «emprunté » une voiture... En prison, il découvre les joies d’une justice à deux vitesses : les pauvres d’un côté, les riches de l’autre.

LA SÉLECTION DE LA TNT tMc 16.15 Magazine

: Ma drôle de vie «Comment se construit une famille ?» - «Des parents pas ordinaires». 18.05 Série : Alerte Cobra Avec Erdogan Atalay. 20.45 Magazine : Suspect n°1 «Un si long mystère» - «Un étrange enlèvement» «Jogging mortel», «Une mère aux deux visages» - «La vengeance d'un père». Présentation : Jacques Legros (photo).

W9 19.40 Série 20.50 Mag.

: Les Simpson : Enquêtes criminelles : le magazine des faits divers «Le tueur mythomane : affaire Sean Hodgson» - «Sabotage» - «Un coupable désigné : L'affaire Mauvillain» - «Le meurtre de la rentière» - «Massacre en sous-sol : L'affaire Didier Delporte». - «Crime parfait ?». Présentation : Sidonie Bonnec (photo), Paul Lefèvre.

nt1 19.40 Feuilleton : Le destin de Lisa 20.45 Téléfilm : 7 secondes Action de

Simon Fellows. 2005. USA/Suisse/Brit. 101 mn. Avec Wesley Snipes, Tamzin Outhwaite (photo). 22.20 Film : The Contractor Action de Joseph Ruznak. 2007. Bulgarie/USA/Brit. 105 mn.

France 4 17.45 Feuilleton : Plus belle la vie 18.45 Série : J.A.G Avec David James Elliott. 20.15 Série : Samantha oups ! 20.35 Film : L’art de la guerre 2 : Trahison Thriller

de Josef Rusnak. 2008. Can. 98 mn. Avec Wesley Snipes, Athena Karkanis (photo). 22.10 Téléfilm : Attack Force Action de Michael Keusch. 2006. Roumanie/Brit/USA. 94 mn. 23.25 Magazine : Monte le son !

Direct 8 20.30 Divertissement : Very Bad Blagues 20.40 Documentaire : Fin du monde en 2012 ?

Enquêtes sur les prophéties de l’Apocalypse (photo). 22.30 Documentaire : Fin du monde en 2012 ? Info ou intox ? 23.30 Débat : Langue de bois s’abstenir 0.10 Magazine : Morandini ! 1.20 Série doc. : Les constructeurs de l’extrême

nrJ12 18.45 Série 20.35 Série

: Stargate SG-1 : Sanctuary «L’hôte» «Traces de sang» - «Le costume de Walter». Avec Amanda Tapping, Robin Dunne (photo). 23.10 Série : Fear Itself : les maîtres de la peur «Le cercle» - «Le sacrifice». Avec Jeffrey Pierce.

GULLi 20.25 Jeunesse : Gulli mag 20.35 Série : Madame la Proviseure

«Célébrité» «Chacun sa chance». Avec Éva Darlan (photo), Sébastien Cotterot, Josiane Lévêque. 23.55 Série : Dr Quinn, femme médecin 0.45 Dessin animé : Les zinzins de l’espace 1.10 Dessin animé : La famille pirate 1.35 Dessin animé : Le monde fou de Tex Avery 1.45 Dessin animé : Corneil et Bernie

France 5 20.25 Magazine : C à vous, la suite 20.35 Magazine : La maison France 5

Présentation : Stéphane Thebaut (photo).

21.25 Magazine : Silence, ça pousse ! 22.10 Magazine : C’est notre affaire 22.40 Magazine : C dans l’air 23.55 Série doc. : Carnets de marche «Chine,

Grande Muraille».

DirectStar 17.55 Téléréalité : Top Model USA 18.40 Dessin animé : Dragon ball Z 20.45 Divertissement : Forces spéciales

«US Police spéciale» (photo).

23.00 Magazine : Star sports 00.00 Magazine : Star Player

la


détente

8

www.metrofrance.com mercredi 1 février 2012

Météo L’horoscope

audRay gaillaRd

Bélier

Travail, famille, soucis. Voilà votre destin ! Mais la vie vous réserve des surprises.

Taureau

Vous donnez votre temps et votre énergie à un ami dans la détresse.

Gémeaux

Vous exigez moins des autres que de vous-même. Vous êtes vraiment maso !

Mots fléchés n °459 VIOLON GRAVE PRÊTES L’OREILLE

APRÈS TERTIO COMBAT

AVANT IL CORRIGEA LE DEVOIR

RACCOURCI POUR UN NOBLE

C’EST UN INSOLENT VENUE AU MONDE MÂLE À CORNES

À PEINE ROUGI

Balance

Une mauvaise nouvelle risque de vous affecter. Ne vous isolez surtout pas.

Sagittaire

Vous passez votre journée à bouder. Forcez-vous à sourire un peu.

Capricorne

Vous n’imaginez pas comme votre nonchalance agace vos collègues.

Verseau

Votre situation professionnelle va subir des changements, mais rien de grave.

Poisson

Restez motivé pour travailler, sortir et entretenir vos relations. Plus d’horoscope O�re spéciale SaintValentin: -50% sur vos études amour personnalisées. astrocenter. metrofrance.com

dr

FIN DE VERBE IMPÉNÉTRABLE GARDIEN D’ENTÊTÉS

BOIRE AU BIBERON

STÉRILISÉ

Scorpion

Pour trouver l’amour, il faut faire un effort et le chercher.

ENTRE SUD ET OUEST

VILLE DE CARNAVAL CADEAU

DEVANT L’HOMME QUAND IL EST BEAU

Vierge

Tout se passera indépendamment de votre volonté aujourd’hui. Laissez faire !

RALENTIR EN VOITURE FAUSSES

ASSOCIÉS COMMIS D’UN HÔTEL

Lion

Aucune décision n’est prise sans que l’on ne fasse appel à votre opinion.

STYLE MUSICAL

PETITS CAILLOUX PRÉFIXE PRIVATIF

Cancer

Cessez de remettre en question votre relation amoureuse. Tout va bien !

SEPT EN ROMAIN GRANDE VALLÉE

FLÉTRI

AUTRE MOI

BIEN APPRIS L’IRLANDE

FAIRE EAU DE TOUS PORES

recette

TITRE RUSSE COUVERTURE SOCIALE

MESURE À PÉKIN AU PLUS COURT

DRAME AU JAPON COMMENT ? DÉCHIFFRÉE

MATIÈRE À POTS ACTINIUM ABRÉGÉ

IL PROVOQUA UNE RUÉE MOTIF DE BRODERIE

ALLER À L’AVENTURE

Metro Edition Provence Edité par : SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Päris - Président - Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod - Directrice générale : Sophie Sachnine - Impression : Dans le réseau imprim'vert par M.O.P, ZI cinquième avenue 3 bld de l’Europe- 13127 Vitrolles - Publicité commerciale : 01 55 34 45 16 - Publicité culture : 01 55 34 45 18 Publicité emploi & formation : 01 55 34 45 04 - Diffusion : 01 55 34 45 00 - E-mail distribution : distribution@publicationsmetro.fr - E-mail rédaction : courrier@ publications-metro.fr Relations médias : Agence Frédéric Henry Communication, Tél. : 01 55 34 24 24 - Rédacteur en chef : Christophe Joly Rédacteur en chef délégué : Christophe Coubetergues Rédacteurs en chef adjoints : Olivier Cabrera (News), Ulla Majoube (Suppléments et pages thématiques), Joël Riveslange (Sports), Florence Santrot (Web), Jérôme Vermelin (Culture) Chef de service : Alexis Picard - Reporters natio : Alexandra Bogaert, Adrien Cadorel, Gilles Daniel, Anne-Aël Durand - Reporters Marseille : Alexandre Nasri Rédaction : Thibault Barbieri, Marie Bley, Emmanuel Bousquet, Sébastien Coca, Laurent Falla, Claire Gignan, Sylvain Grateau, Rania Hoballah, Muryel Jappont Louis-Marie, Judith Korber, Jennifer Lesieur, Françoise Marmouyet, Tristan Michel, Clara Saer, Boris Tampigny, Céline Waldberg - Rédaction web : Hamza Hizzir, Nicolas Vanel E-mail : prenom.nom@publications-metro.fr Courrier rédaction : 60 cours Pierre Puget, 13006 Marseille.

IL FAIT LA LIAISON POISON QUI PARALYSE

Solution n° 458 A O S S R E N S A N H T N A R C A L

M E E N T R N U V O I E I L M L I E P T C A O S I R S E R E S E E T U N E R

O R C A T O I R E S M E R A I R E E S O N C O M E R R E G A T R E E L A R T E C A R D E R A I I T E M P E S E C A S T U D I O

Retrouvez toutes les solutions des mots fléchés et des sudokus sur metrofrance.com

mille-feuille de crêpes Pâte à crêpes chocolatée : 125 g de farine, 40 cl de lait, 2 œufs, 1 pincée de sel, 50 g de sucre, 30g de cacao en poudre, 10 cl de crème liquide. Crème chantilly : 20 cl de crème liquide, 2 c. à s. de sucre glace. Sauce au chocolat : 125 g de chocolat 70 %, 10 cl de crème liquide, 4 boules de glace vanille.

Pâte à crêpes chocolatée : dans un saladier, mélangez la farine et le cacao en poudre. Ajoutez les œufs, la pincée de sel, le sucre, le lait et finir avec la crème liquide. Dans une poêle, ajoutez

une louche de pâte à crêpes. Faites les cuire 2 à 3 minutes. Retournez-les et finissez la cuisson. Taillez à l’aide d’un emporte-pièce afin de former trois belles formes rondes. Crème chantilly : dans un saladier, fouettez la crème liquide avec le sucre glace. Sauce chocolat : faites fondre le chocolat au four à micro-ondes pendant 1 minute à puissance maximum et ajoutez délicatement la crème liquide. Montage : montez la glace vanille et les crêpes comme un millefeuille. Décorez de crème Chantilly et ajoutez de la sauce au chocolat.




& Le chiffre

66 %

plus

www.metrofrance.com mercredi 1 février 2012

Ski : être au top dans la poudreuse Pour certains, les vacances de février sont le moment de dévaler les pentes enneigées C’est l’occasion d’abandonner la sobriété et de se jeter dans les couleurs “Monsieur Dusse ! Ce qui ne va pas, c’est le planté de bâton. Le planté de bâton ne va pas du tout ! *” Pas de panique, si vous n’avez pas (encore) la technique de Jean-Claude Killy, vous pouvez néanmoins avoir du style et vous faire plaisir.

Fini le total look, les combinaisons ont laissé la place aux pantalons et aux vestes à porter dissociés. Ces deux incontournables jouent la carte tendance à plus d’un titre.

C'est la part d’européens qui ne pratiquent pas les trente minutes de sport hebdomadaires recommandées pour être en bonne santé. Source : université de Bath (Royaume-Uni).

Près du corps Les vestes ou les doudounes, tant pour hommes que pour femmes, se portent ajustées. Plus fines, adieu l’effet bibendum, charmant uniquement sur les moins de quatre ans, mais toujours techniques, elles offrent une liberté optimale de mouvements – mêmes les moins contrôlés. Quant aux bas, leurs lignes aussi ont été revues. Ils ont maintenant des coupes qui se rapprochent furieusement de celles que l’on voit à la ville. Et pour les nostalgiques, le fuseau, qui cet hiver avait tenté un retour (raté) à la ville, est parfaitement à sa place sur l’étendue immaculée. De la couleur Sur les cimes de France et d’ailleurs, les couleurs sont de mise. Osez le violet et l’orange ou le bleu électrique et le jaune. Les tons fluo soulignent les équipements et se mixent aux motifs les plus audacieux. Sachant que dans ce domaine, la faute de goût

Net

tenue Wed’ze.

n’existe pas... Une bonne raison pour oublier, l’espace de quelques jours, le noir et blanc de rigueur au bureau. Pas sans lui Porter un casque pour la sécurité, pour montrer l’exemple ou parce que éventuellement, ça tient chaud, peu importe, l’important étant de se protéger. Une habitude à prendre dès le plus jeune âge. Il est d’ailleurs obligatoire pour les enfants dans les écoles du ski français. Associé à un brin de fairplay attitude, c’est du bonheur garanti.

Blouson et pantalon C&a.

muryel jappont

www.MetRoFRaNce.coM

La vie en ligne de Solweig Rediger-Lizlow Mannequin, actrice, miss météo sur Canal+… A 20 ans, Solweig Rediger-Lizlow a une vie bien chargée. Fraîche et franche, la demoiselle présente, via une Web-série de dix épisodes, son quotidien : studios, plateaux télé ou encore chez elle. L’occasion de découvrir avec humour les coulisses de ce monde plein de paillettes. www.elleadore.com

(*) Les bronzés font du ski. photos : wed’ze et c&a

Du style de la tête aux pieds Go Sport 44,99 €

Friesca 159,99 €

Barts 29 €

Moon Boot par Tecnica 125 €

North Face 280 €


22

sport

www.metrofrance.com mercredi 1er février 2012

Football - Coupe de la Ligue

3

le sport Le chiffre

200

C’est, en milliards d’euros, le montant des mises annuelles dans le monde pour les paris sportifs. Selon l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris), ce pactole attire les mafias et augmente dangereusement le risque de corruption dans le sport.

Top/Flop

Pierre Aubameyang

Le Stéphanois a donné la victoire au Gabon, hier, contre la Tunisie (1-0). Premiers de leur groupe, les Gabonais se sont brillamment qualifiés pour les quarts de la CAN.

Jamais deux sans trois pour l’OM ? Sans Lucho, parti à Porto, et sans nouveau renfort de dernière minute, l’OM tentera ce soir d’éliminer Nice Et d’atteindre la finale de Coupe de la Ligue pour la troisième fois d’a�ilée

Claude paris/ap/sipa

C’est un Didier Deschamps agacé par les nombreuses questions sur Lucho qui a pris place hier devant la presse avant l’entraînement. “Lucho avait la volonté familiale et professionnelle de quitter l’OM. Et de son côté le club avait la volonté de faire baisser sa masse salariale.” Agacé, toujours, il enchaînait : “Ce n’est pas moi le décideur. Aujourd’hui, la logique économique dans le foot a pris le pas sur la logique sportive !” Hier, une information courait à la Commanderie : Tottenham aurait proposé 24 millions d’euros pour recruter Loïc Rémy. Une offre refusée par le président de l’OM. Sur le sujet, Deschamps s’exclame, dans un mélange de rire et d’exaspération : “Mais on ne va pas vendre dix joueurs et aussi ouvrir une pizzeria !” L’entraîneur confirmait dans la foulée qu’aucun renfort ne afp

“Je ne suis pas le décideur. C’est la logique économique qui l’emporte.” didier deschamps, au sujet

viendrait compenser le départ de Lucho. Et que Diawara, comme si cela ne suffisait pas, ne devrait rentrer qu’aujourd’hui de la CAN et ne pourrait donc pas faire son retour contre Nice. Cette demi-finale de Coupe de la Ligue, Steve Mandanda l’aborde en confiance : “On sera les grands favoris, sinon vous allez dire que je suis fou ! On a envie de retourner au Stade de France. On est bien revenus en Championnat, il nous reste à bien négocier ce match de Nice et surtout celui de dimanche contre Lyon en L1. Si on se relâche, on pourrait vite retomber en milieu de tableau.” Hier soir, Deschamps devait annoncer à Mandanda s’il pourrait se reposer ou non ce soir. En début de saison, la Coupe de la Ligue avait était promise au suppléant, Gennaro Bracigliano. Mais les dernières sorties décisives de Mandanda, et l’arrivée du choc contre l’OL, pourraient convaincre Deschamps de faire encore confiance à son capitaine. Après sept succès d’affilée, mais avec un effectif de plus en plus réduit, le moment serait très mal choisi pour casser la belle dynamique. lucien dettori à marseille

du départ de lucho

Loïc Rémy (à gauche), ici à la lutte avec Fabrice Abriel, retrouve Nice, son ancien club.

Lyon se qualifie avec les tripes

2 4

Yohan Cabaye

Le milieu de Newcastle risque une suspension pour “conduite violente”. Samedi, il a donné un coup de pied au visage d’un joueur de Brighton, lors des 16es de finale de la Cup.

lorient

Alexandre Lacazette.

afp

lyon

Les Lyonnais peuvent commencer à dépoussiérer la vitrine à trophées, histoire de faire une place à une Coupe de la Ligue qu’ils n’ont remportée qu’une fois (2007), après avoir atteint la finale à

trois reprises (1996, 2001, 2007). Mais hier, les joueurs de Rémi Garde ont énormément souffert. Alors qu’ils étaient menés deux buts à zéro, Lacazette, à la 80e et Briand, sur un ultime corner dans les arrêts de jeu (94e), expédient les Lyonnais en prolongation d’une rencontre qu’ils n’ont jamais dominée. Gomis, meilleur buteur de la maison lyonnaise, ravivant à la 103e minute les espoirs de festivités place Bellecour alors que l’am-

biance déjà électrique du Moustoir grimpe d’un cran. Si l’attaque lyonnaise s’est montrée particulièrement poussive, la défense rhodanienne s’est fait encore plus de frayeurs. Emeghara, sur un contrôle, dépose Cris et trompe Lloris d’une frappe du droit déviée par Cissokho. A l’évidence, le policier n’est pas dans le rythme. Sa méforme donne du tonus à l’attaque lorientaise et à Monnet-Paquet les raisons d’y croire. L’ancien

Lensois marque dans un angle impossible. Mais Lyon aura le mérite de ne jamais abdiquer. Le 14 avril prochain, les Lyonnais verront enfin le Stade de France. Peut-être seront-ils opposés à l’OM, qui dispute face à Nice le dernier billet pour la finale ce soir. Le choc des Olympiques, dès dimanche en Ligue 1, pourrait servir de répétition entre deux équipes toujours en lice sur quatre tableaux. emmanuel bousquet


sport Football - Ligue 1

Tennis - Coupe Davis

Thiago Motta mais pas d’attaquant

A minuit, le PSG n’a pas pu recruter l’attaquant star dont rêvait Carlo Ancelotti Le coach italien se consolera tout de même avec la signature du milieu de terrain de l’Inter Milan C’est fini ! Le mercato s’est terminé hier soir à minuit. Juste avant, le PSG s’est offert un dernier coup de maître. Pour la bagatelle de 10 millions d’euros, Leonardo, le directeur sportif du club, a arraché la signature de Thiago Motta, le milieu de terrain de l’Inter Milan. L’international italien de 29 ans s’est engagé pour deux ans et demi plus une année en option. Son salaire annuel devrait osciller autour de deux millions d’euros. Si Paris tient (enfin) sa première recrue d’envergure de l’hiver, il n’en reste pas moins un léger sentiment d’inachevé. La star tant attendue en attaque et espérée jusqu’à l’ultime seconde par les supporters n’a pas signé. La grosse pointure de la scène mondiale que voulait Ancelotti devrait donc rejoindre la capitale cet été... au mieux. Le coach italien doit se résigner. Ses avants-centres se

18,5

C’est, en millions d’euros, la somme dépensée durant ce mercato par le PSG.

afp

Derniers transferts Le promu brestois (L1) s’est fait prêter Issam Jemaa jusqu’à la fin de la saison par Auxerre. L’international tunisien devra pallier le départ de Nolan Roux à Lille. L’ex-Nancéien Jonathan Brison (29 ans) s’est engagé avec l’AS SaintEtienne. Le latéral gauche a signé un contrat de trois ans et demi. L’attaquant français Louis Saha (33 ans) est prêté par Everton à Tottenham Hotspur pour six mois. Thiago Motta est passé de l’Inter Milan à Paris contre 10 millions d’euros.

nomment Gameiro et Hoarau et... basta ! Exit les Inzaghi, Tévez, Pato, Torres, Neymar ou Berbatov, un temps cités. Les rêves ont parfois des limites. Pourtant, longtemps les millions des Qataris appuyés par le charisme de Leonardo et l’envergure d’Ancelotti ont laissé croire que le miracle pouvait se produire dès janvier. Mais les fins de non-recevoir de plusieurs grands noms (Beckham, Tévez, Pato, ou

Kaka) étaient déjà de bons indicateurs de tendance. Le Paris Saint-Germain n’attire pas encore suffisamment. Et pour le moment, les euros ne suffisent pas pour que ce soit le cas. Paris, et surtout la Ligue 1, doivent encore améliorer leur réputation de mauvais élève en matière de spectacle et de niveau de jeu. Ensuite, on verra. Les stars seront peut-être plus sensibles aux charmes de la capitale quand Paris retrou-

vera la Ligue des champions. Conclusion : malgré l’arrivée de deux défenseurs (Maxwell et Alex) et d’un milieu (Motta) issus des rangs de trois monstres d’Europe (le Barça, Chelsea et l’Inter), le recrutement parisien, évalué à 18,5 millions, manque de piquant. Mais reste le plus important réalisé en Ligue 1 cet hiver. laurent falla

www.metrofrance.com

La Juventus de Turin a signé Simone Padoin, milieu de terrain de l’Atalanta Bergame pour 4,5 millions d’euros. Chelsea a engagé Kevin De Bruyne pour 8 millions d’euros. Le milieu de terrain de 20 ans restera en Belgique puisqu’il est prêté jusqu’à la fin de saison à son club de Genk. Manchester City a prêté son défenseur Wayne Bridge (31 ans) à Sunderland pour six mois.

Rugby - Tournoi des VI Nations

François Trinh-Duc à la relance

Le Montpelliérain est remonté dans le bon wagon. Hier, en livrant la toute première composition d’équipe de son mandat pour le match face à l’Italie samedi prochain, Philippe SaintAndré a relancé François Trinh-Duc à l’ouverture, recomposant avec Dimitri Yachvili la charnière qui a fait trembler les All Blacks au Mondial. Les deux “ont terminé la finale de la Coupe du monde. On a pensé que c’était bien de commencer avec cette char-



www.metrofrance.com

MerCreDI 1er FévrIer 2012

getty

François Trinh-Duc.

nière, sachant que nous possédons deux demis de mêlée de grande qualité et que nous avons une charnière complète sur le banc (Beauxis et Parra, ndlr)”, a justifié un sélectionneur qui capitalise sur la continuité en alignant dix finalistes d’entrée. Après un Mondial qui l’a vu perdre son statut de “fils préféré” de Marc Lièvremont au profit du demi de mêlée Morgan Parra, l’Héraultais retrouve le maillot frappé du numéro 10 du XV

de France qu’on lui croyait collé à la peau. Une première depuis le 18 septembre dernier et la victoire en Coupe du monde face au Canada. Huit jours plus tôt, il débutait avec Dimitri Yachvili face au Japon. Le bon vieux temps pour un joueur qui n’a que 25 ans et qui totalise 35 sélections. Depuis, ces deux-là n’ont plus fait la paire d’entrée de jeu. Auteur d’un début de saison tonitruant avec Montpellier en Top 14, Trinh-Duc a prouvé qu’il

Quatre mousquetaires et c’est tout

afp

Jo-Wilfried Tsonga.

Guy Forget n’emmènera que quatre joueurs à Vancouver pour y affronter le Canada, du 10 au 12 février prochains : Jo-Wilfried Tsonga, Gaël Monfils, Julien Benneteau et Michaël Llodra. Les deux premiers seront chargés de ramener les points de simple, alors que les deux autres devraient avoir pour tâche de remporter le double. Pour sa dernière campagne de Coupe Davis, le capitaine tricolore n’a pas retenu Gilles Simon, le Français le mieux classé à l’ATP derrière Tsonga (12e) et Richard Gasquet (16e joueur mondial). Un luxe ou une folie ?

Télex Formule 1. Adrian Sutil a été condamné à 18 mois de prison avec sursis et 200 000 euros d’amende pour coups et blessures aggravés. L’ancien pilote de Force India avait blessé au cou, avec une coupe à champagne, un des copropriétaires de Lotus GP. Basket. Le Français Nicolas Batum (Portland) s’est blessé au genou gauche lors du dernier match de son équipe, perdu contre Utah Jazz (93-89). Cyclisme. Le Néerlandais Robert Gesink, 25 ans, a resigné pour deux ans avec l’équipe Rabobank.

s’était forgé un mental en acier trempé. Et Philippe Saint-André n’entend pas se priver de ça pour faire oublier l’historique défaite concédée à Rome la saison dernière dans le Tournoi des VI Nations (22-21). e.b

Athlétisme. La Portugaise Sara Moreira et le Sud-Coréen Hee-Nam Lim, contrôlés positifs à un stimulant lors des Mondiaux à Daegu (Corée du Sud), ont écopé de six mois de suspension.

le XV de départ : Médard - Clerc, Rougerie, Fofana, Malzieu - TrinhDuc (o), Yachvili (m) - Bonnaire, Picamoles, Dusautoir (cap.) Nallet, Papé - Mas, Servat, Debaty. remplaçants : Poux, Szarzewski, Maestri, Harinordoquy, Parra, Beauxis, Mermoz.

Football. L’Ukraine dispose désormais de plus de 52 200 chambres pour accueillir les futurs supporters de l’Euro dans ses différentes villes-hôtes. Soit 87 % du nombre recommandé par l’UEFA.



20120201_fr_provence