Page 6

0

France

www.metrofrance.com mArdi 29 novembre 2011

Aéronautique : e l’emploi au 7 ciel Porté par une croissance remarquable, le secteur aura recruté 15 000 personnes en 2011 et les perspectives s’annoncent bonnes pour 2012

Un flashmob (rassemblement éclair) d’Airbus pour attirer les candidats dans le groupe. AiRbus - H. GOussÉ

De retour sur le sol français en juin, Perrine Huss, 27 ans, a foncé au Salon de l’aéronautique de Paris-Le Bourget. Bien décidée à valoriser son diplôme tout frais obtenu à HEC Montréal. “On m’a demandé quel était mon profil, j’ai répondu ‘chaîne d’approvisionnement’, cela a suffi pour être reçue par un recruteur”, raconte la jeune cadre. Trois semaines plus tard, elle était embauchée comme chef de projet chez Airbus, “pour la mise en place d’un système de suivi du matériel d’essai”. Perrine a su profiter de la conjoncture très favorable dans l’aé-

Au compteur de la Semaine de l’emploi Aujourd’hui, le nombre de postes à pourvoir est de...

14 Toutes les offres sur lci.tf1.fr/emploi ronautique française. “L’année 2011 est exceptionnelle : nous disposons de sept années de commandes devant nous et le trafic aérien est en constante progression”, assure Mikaël Butterbach, directeur de l’emploi chez Airbus. L’avionneur a recruté pas moins de 4 000 personnes cette année dans le monde.

Au total, l’aéronautique a embauché 10 000 collaborateurs en France en 2011, 15 000 si l’on tient compte des recrutements des soustraitants, selon le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas, 300 entreprises). “Et la tendance devrait se confirmer en 2012 pour la

production d’avions civils et d’hélicoptères”, précise Claude Bresson, directeur des affaires sociales et de la formation au Gifas. Ingénieurs mais aussi chaudronniers, ajusteur moteurs et mécaniciens cellule sont les profils les plus recherchés, notamment par les PME. Moins attrayantesque les grands groupes en termes d’image, elles peinent parfois à trouver la perle rare. Pour mobiliser les jeunes, l’industrie aéronautique parie d’ailleurs sur l’alternance avec l’objectif de passer de 4 000 à 6 000 apprentis en 2015. nathalie alonso

www.METROFRANCE.COM

20111129_fr_provence  
20111129_fr_provence  

Provence Lesalaireminimumseraexceptionnellementrevalorisé dèscettesemaine Uneaugmentationquinechangera rienauquotidiendeplusenplusdifficiled...

Advertisement