Page 10



monde

www.metrofrance.com mardi 29 novembre 2011

AFP

Le RoyaumeUni en grève

manifestations Demain, près de 2 millions de fonctionnaires n’iront pas travailler en Grande-Bretagne. Ils protesteront contre la réforme des retraites proposée par le gouvernement. Ce dernier souhaite retarder l’âge de la retraite et augmenter les cotisations mensuelles des employés de l’Etat. Le mouvement pourrait être le plus important depuis celui de 1926, selon les syndicats, avec plus de mille manifestations prévues. Plusieurs secteurs devraient être fortement touchés, voire fermés : aéroports, écoles, mais aussi hôpitaux ou encore musées.

Crimes contre l’humanité en Syrie violences Les forces de l’ordre syriennes ont commis des crimes contre l’humanité. C’est le rapport de la commission d’enquête internationale sur les violations commises en Syrie, publié hier à Genève, qui l’affirme. Depuis le début des protestations contre le régime du dictateur Bachar al-Assad, en mars dernier, quelque 3 500 personnes ont été tuées dans le pays.

Hier, au Caire, des électeurs s’apprêtent à voter sous l’œil de militaires.

Egypte : des Frères très in�uents Les législatives ont commencé hier et vont se dérouler en trois phases jusqu’à la mi-janvier Les Frères musulmans sont donnés favoris

Moody’s menace tous les pays européens

“Pour la première fois, nous pouvons donner nos voix aux gens qui le méritent. Espérons, inch allah, qu’ils sauront transformer le rééconomie. L’aggravation gime”, témoigne Jalil. Cet rapide de la crise de la dette Egyptien est fier d’avoir dans la zone euro menace voté pour le Parti de la jusles notes de solvabilité de tice et de la liberté, des tous les Etats européens. Frères musulmans. Après L’agence d’évaluation finan- 40 ans d’éviction de la cière américaine Moody’s a scène politique, ils revienindiqué clairement qu’aunent en force dans le pays cun pays, même parmi même où la confrérie a été ceux jugés les plus solides, créée en 1928. Grâce à leur comme les Pays-Bas, omniprésente activité caril’Autriche, la Finlande, tative, les Frères musulvoire l’Allemagne, mans ont assis leur n’est à l’abri d’un abaissement du fameux “triple A”.

Jugé pour avoir violé sa fille durant 34 ans allemagne. Hier, à Nuremberg, s’est ouvert le procès d'un retraité accusé d'avoir violé de manière répétée sa fille pendant 034 ans. Ils ont eu ensemble trois enfants. L'accusé, Adolf Bergbauer, 69 ans, a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec elle, mais nie les charges de viol, affirmant qu'elle était consentante.

notoriété et élargi leur électorat. “Ils nous donnent de la viande, de la farine et offrent parfois 20 euros par mois aux familles les plus démunies. Ils construisent les écoles, les routes et les hôpitaux. Eux, au moins, ils se soucient du peuple. C’est pas comme les politiciens !”, s’exclame Djamila, mère au foyer. Faut-il craindre cette influence grandissante ? L’expert égyptien Masri Feki y voit un danger : “Ce n’est pas un mouvement compatible avec la démocratie car

ils veulent l’application de la charia, loi islamique divine et n’émanant pas du peuple. La seule chose qui pourra contrer leur influence, c’est l’obligation de composer avec les tendances libérales lors de la rédaction de la nouvelle Constitution.” Le numéro deux de la confrérie, Rashad alBayoumi, se veut rassurant. “Nous voulons participer au gouvernement, être présents au Parlement, apporter notre soutien à la bonne marche du pays. Je le ré-

pète, nous ne voulons pas tout le pouvoir. Aujourd’hui, l’Egypte doit être dirigée par des gens honnêtes”, nous a-t-il expliqué. Ce scrutin laisse pourtant de nombreux Egyptiens perplexes. “Il ne mènera pas forcément à un changement de régime car les militaires sont toujours au pouvoir. Il s’agit d’élire un gouvernement sous autorisation de l’armée”, conclut Masri Feki. pauline Garaude

www.METROFRANCE.COM

“A quoi ça sert ? ”

Les révoltés de la place Tahrir préfèrent s’abstenir. “Le vote ne nous intéresse pas. La nouvelle Assemblée n’aura comme seuls pouvoirs que ceux que lui laisseront les militaires”, nous assure Noda, étudiante, restée sur place. Samira, 42 ans, est désabusé : “70 % des candidats étaient avec l’ancien régime !”. “Tantaoui a nommé Kamal el-Ganzouri, l’ancien premier ministre de Moubarak à la tête du gouvernement, lance Jamal. A quoi ça sert ces élections ?”

Elections meurtrières au Congo 7 à 11 JEROME DELAY/AP/SIPA

Le président Joseph Kabila.

Des violences meurtrières ont marqué le vote des Congolais. L’élection présidentielle à un seul tour et les législatives se sont déroulées hier dans une organisation chaotique à travers toute la République démocratique du Congo. Entre sept et onze personnes ont trouvé la mort dans un incident violent qui s'est produit à Lubumbashi, dans le Sud-Est. Plusieurs bureaux de vote ont été incendiés à

Kanaga. Le peuple de ce géant d’Afrique (71 millions d’habitants) devait choisir entre Joseph Kabila, alias le Rwandais, 40 ans, à la tête du pays depuis l’assassinat de son père, Laurent-Désiré, il y a dix ans, et son opposant, Etienne Tshisekedi, dit le Sphinx de Limete, 79 ans. Depuis le début de la campagne électorale dans cet Etat grand comme l’Europe de l’Ouest et qui a

C’est le nombre de personnes tuées durant la journée électorale d’hier.

connu deux guerres en quinze ans, les deux camps avaient multiplié les provocations. Face à Kabila, accusé de piller les

exceptionnelles ressources minérales du pays, Tshisekedi avait même appelé ses combattants à “casser les portes des prisons pour libérer les militants de son parti”. A la veille des élections, le procureur de la Cour pénale internationale a menacé de poursuites “tous ceux qui commettraient des crimes graves durant le processus électoral”. Metro

20111129_fr_provence  
20111129_fr_provence  

Provence Lesalaireminimumseraexceptionnellementrevalorisé dèscettesemaine Uneaugmentationquinechangera rienauquotidiendeplusenplusdifficiled...

Advertisement